Le commerce cross-canal, quels enjeux stratégiques pour les entreprises?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce cross-canal, quels enjeux stratégiques pour les entreprises?"

Transcription

1 ETUDE Le commerce cross-canal, quels enjeux stratégiques pour les entreprises? 2013 NOPLAGIAT PROTECT Laurent Blanc /

2 «The retail industry is in the midst of a customer revolution. The collision of the virtual and physical words is fundamentally changing consumers' purchasing behaviors.» 2013 Global Powers of retail - Deloitte Laurent Blanc classé non-confidentiel 2/96

3 Sommaire 1. RESUME EXECUTIVE SUMMARY LEXIQUE INTRODUCTION LE CROSS CANAL EST UNE ATTENTE DU CONSOMMATEUR Nous vivons une véritable révolution numérique depuis les 15 dernières années Bouleversement mondial LE CROSS CANAL EST UNE ATTENTE DU CONSOMMATEUR Profils des consommateurs à travers le monde La montée en puissance des nouveaux supports Les modes de consommation ont changé Principales motivations des consommateurs Les consommateurs attendent que les commerces traditionnels innovent Du FMOT au ZMOT Résumé du chapitre LE CROSS-CANAL EST UN IMPERATIF DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE POUR L ENTREPRISE Avant propos Les entreprises et le commerce Etat des lieux du commerce par canal Tendances du marché Du sales funnel au consumer journey de McKinsey Qu est ce que le commerce aujourd hui? Des coûts structurels différents entre les canaux Enquêtes qualitative et quantitative Objectifs et méthodologies Etude quantitative Laurent Blanc classé non-confidentiel 3/96

4 8.3 Les résultats de l enquête quantitative Conclusion de l enquête quantitative Etude quantitative Les professionnels interrogés et leurs entreprises Guide des entretiens des experts Les résultats de l étude quantitative Conclusions de l enquête qualitative Résumé du chapitre LE CROSS CANAL EST STRATEGIQUE ET CONDITIONNE LA REUSSITE FUTURE DES MARQUES NATIONALES Recommandations stratégiques Les consommateurs sont les maîtres du cross-canal En route vers le cross canal Réseaux physique et online sont complémentaires La boutique reste essentielle à la vente sur internet Internet est essentiel à la vente en boutiques Diffuser vos valeurs vers les partenaires de la filière de distribution Valeurs et organisation Des paroles et des actes cohérents auprès de chaque membre du personnel Faire le bon choix technologique Cross-canal : le référentiel client unique devient stratégique Les expériences innovantes en 2013 chez les enseignes traditionnelles Résumé du chapitre Les 5 recommandations opérationnelles d une stratégie cross-canal CONCLUSION ANNEXES Bibliographies Recherches et études de référence Laurent Blanc classé non-confidentiel 4/96

5 Laurent Blanc classé non-confidentiel 5/96

6 1. RESUME Avant le développement du commerce en ligne, il y avait un lieu, où, nous consommateurs, aimions nous rendre pour acquérir le dernier produit qui nous était proposé. Ce lieu était appelé point de vente. Au début de l internet dans les années 90, les commerces traditionnels ont été effrayés par les possibilités offertes aux consommateurs. Mais depuis 5 années, ils viennent désormais peser sur l activité du commerce en ligne. Depuis 2010, avec le développement des nouveaux outils connectés, notamment les smartphones et les tablettes, la tendance s inverse et le commerce traditionnel se met au digital pour renforcer ce nouveau lien avec sa clientèle. Et, malgré la formidable ascension du commerce en ligne, les boutiques sont sur le point de faire un retour important grâce à la convergence des supports. Les entreprises ne doivent plus se contenter de faire du marketing ou du marketing digital, elles doivent aller plus loin, transformer leur business model, impliquer les clients, fournisseurs et partenaires comme le soutient Capgemini 1. La multiplication des points de contact entre le consommateur et l'entreprise impose de revoir sa stratégie afin de redéfinir la place de chaque canal de vente dans le dispositif dit de «cross-channel» ou «cross-canal» : relation client, organisation de l entreprise, stratégies marketing, technologique, logistique et économique. Forrester 2 estime d ailleurs que l impact sur les modèles économiques des entreprises des nouveaux canaux, notamment mobile, sera plus fort et plus rapide que celui de l internet. Dans la mesure où l engagement du consommateur varie considérablement en fonction du type d appareil qu il emploie, toutes nouvelles stratégies d interaction avec lui doivent désormais fonctionner quel que soit le canal emprunté, tenant ainsi compte du rôle joué par chaque outil de contact dans son parcours d achat. En 2013, les consommateurs attendent du commerce traditionnel qu il innove. 1 Etude publiée en novembre How to start bridging the mobile monetization gap, Forrester Novembre 2012 Laurent Blanc classé non-confidentiel 6/96

7 2. EXECUTIVE SUMMARY Before the development of online commerce, there was a place where consumers loved to go in order to get the last trending product. That place was called a point of sale. Even though traditional outlets were frightened of the possibilities offered to customers at the birth of internet in the 90 s, in only 5 years, they are now a heavy part of the online commerce. Considering the development of new connected devices since 2010, mostly smartphones and tablets, traditional commerce has been shifting again and go digital to increase this new link with its customers. Also, despite the amazing growth of online commerce, the physical retail stores are about to be more relevant again, thanks to supports convergence. Companies should not be doing marketing only or digital marketing only, they have to go further, change their business models, involve clients, suppliers and partners, as advised by Capgemini3. The multiplication of contact points between the customer and the company forces to change strategy in order to redefine the position of every sales channel in the «cross-channel» set up : customer relationship, organization, marketing strategy, technologic strategy, logistic and economic. Thus Forrester4 says that the impact of new channels (mostly mobile) on business models will be stronger and faster than what happened with the Web revolution. Considering that customer s involvement changes widely according to the type of device used, any new interaction strategy with them should now be available on any channel, taking in account the use of every contact tool inside the buying journey. In 2013, customers are waiting for traditional commerce to be innovative. 3 Etude publiée en novembre How to start bridging the mobile monetization gap, Forrester Novembre 2012 Laurent Blanc classé non-confidentiel 7/96

8 3. LEXIQUE Big-data : littéralement les grosses données, expression anglophone, désigne plusieurs ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données. Brick and mortar : l'expression brick and mortar sert à désigner une entreprise de vente traditionnelle ayant des points de vente physiques. Cette présence physique s'oppose notamment à des méthodes de vente basées uniquement sur l'internet (pure-player) Commerce traditionnel : partie intégrante d un fond de commerce, elle désigne un ou plusieurs points de vente appartenant à un même propriétaire ou à un même groupement. Cross-channel : English term 5, (cross canal en version française) Use of one marketing channel (such as direct mail or internet) to support or promote another channel (such as retailing). Cross-selling : ou vente additionnelle (dite aussi vente croisée) est une technique de vente par laquelle un vendeur (en magasin, en démarchage, par téléphone) profite de la vente ou de l'intérêt manifesté par un acheteur pour un produit donné pour proposer et vendre un produit complémentaire ou un produit supérieur au produit initialement acquis ou visé par l'acheteur. Crowdsourcing : (en français externalisation ouverte 6 ou collaborative) un des domaines émergents de la gestion des connaissances, est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Device : anglicisme utilisé couramment dans le langage informatique et internet, pour désigner tous les dispositifs, appareils ou accessoires qui complètent votre ordinateur. Pour exemple, une imprimante, un terminal mobile, une tablette ou une clé USB Laurent Blanc classé non-confidentiel 8/96

9 Entreprise de VPC (vente par correspondance): entreprise qui commercialise des produits par correspondance utilisant des techniques et outils de marketing direct (mailing, marketing téléphonique, fax-mailing, annonces-presse, asile colis, télévision, mailing groupé, vocaux, Web...). F-commerce : le f-commerce désigne l activité de vente réalisée directement sur une page ou une application Facebook afin de provoquer des ventes additionnelles par le phénomène de recommandation. Funnel : terme anglais. Le «sales funnel» ou parcours d achat, de fidélisation et de recommandation désigne les différentes étapes qu un individu ou une organisation sont censés suivre avant et après l achat. Internet : internet est un système d'interconnexion de machines qui constitue un réseau informatique mondial, utilisant un ensemble standardisé de protocoles de transfert de données. Marque nationale : une marque nationale est une marque détenue par un industriel et qu on retrouve dans la plupart des enseignes de grande distribution d un pays. La marque nationale peut être une marque société (Danone) ou une marque produit (Evian) et plus généralement une marque internationale. M-commerce : le M-commerce pour mobile commerce, regroupe l ensemble des applications commerciales liées aux terminaux mobiles (smartphones, PDA et parfois tablettes) permettant d acheter des produits en situation de mobilité. Omnicanal : est l expression qui définit une expérience de vente intégrée qui fusionne les avantages des boutiques traditionnelles et l'expérience riche en informations du shopping en ligne. Pure-player : l'expression est popularisée pour désigner les entreprises œuvrant uniquement sur Internet permettant d acheter un produit à partir du réseau internet ou en situation de mobilité. ROPO ou Web in Store: ROPO ou ROBO est l'abréviation de Research Online, Purchase/Buy Offline. Ce terme est utilisé pour parler des actes d'achat qui débutent sur Internet et se finalisent dans un magasin physique Laurent Blanc classé non-confidentiel 9/96

10 Showrooming : le showrooming est une pratique du consommateur qui consiste à se rendre chez un commerçant en «brick and mortar» pour évaluer physiquement un produit et qui l achète ultérieurement en ligne souvent moins cher. Le commerçant en «brick and mortar» devient donc le showroom gratuit de ses concurrents. Smartphone : ou "téléphone intelligent", c'est un terme utilisé pour désigner les téléphones qui possèdent des fonctions similaires à celles des assistants personnels (connexion internet, lecture de MP3 & vidéos, programmes spécifiques) Taux de transformation : Le taux de transformation ou taux de conversion (en anglais : conversion rate) est un ratio utilisé dans le marketing sur Internet. Il représente la proportion d achats sur un site web donné par rapport au nombre de visiteurs uniques ayant parcouru le site. Laurent Blanc classé non-confidentiel 10/96

11 4. INTRODUCTION Partout à travers le monde, les acteurs du secteur du commerce traditionnel, de la distribution, résistent, contribuent, innovent face à la poussée des usages sur internet. Le e-commerce leur a fait goûter à la rapidité, au choix et à l accessibilité. Plus que jamais en 2013, les consommateurs préparent leurs achats sur internet, donnent des avis et partagent sur les réseaux sociaux leurs expériences en boutiques. La poussée la plus fulgurante et certainement la plus récente en train de se jouer est l explosion de la démocratisation des usages en mobilité. Plus connectés, plus exigeants, voici la nouvelle définition des consommateurs d aujourd hui. Désormais à portée de doigts, internet s invite partout y compris sur le point de vente avec ou sans le consentement des enseignes. Les consommateurs changent leurs relations et leurs comportements d'achats avec les marques. Ils comparent tout, cherchent en permanence des avis et des conseils et sont très réceptifs aux flux d informations et de commentaires d internautes qui peuvent les faire vaciller dans leur prise de décision. Véritable accélérateur de ces phénomènes, le mobile permet au client n importe où, n importe quand, d acheter depuis son smartphone et sa tablette, le magasin n étant plus le seul endroit pour concrétiser une vente. Une rencontre de deux mondes qui ne répondent pas aux mêmes codes et aux mêmes règles et participent pourtant d une seule expérience client. Dans un premier temps timide, la résistance, puis la riposte des commerces traditionnels (ceux qui disposent de points de vente physiques) s organisent à travers des expérimentations et innovations concrètes qui visent à préserver le rôle des boutiques dans le parcours et la relation client. Cette étude se fixe pour objectif d alimenter la vision des décideurs avec des regards croisés de professionnels et de faciliter la définition de cette stratégie de transformation dans laquelle ils devront embarquer l'entreprise, les collaborateurs et leurs clients : est-ce la fin annoncée du commerce traditionnel? Comment les entreprises du secteur imaginent s'adapter et quelles réponses durables sont apportées aux attentes du consommateur? Les impacts de cette transformation sont-ils ressentis de la même façon par l ensemble des collaborateurs de l'entreprise? Quelle place pour les leviers traditionnels de transformation que sont les hommes, les investissements, les systèmes d information? Au-delà de ces changements visibles par le client, quels enjeux de transformation des modèles opérationnels? Laurent Blanc classé non-confidentiel 11/96

12 5. LE CROSS CANAL EST UNE ATTENTE DU CONSOMMATEUR 5.1 Nous vivons une véritable révolution numérique depuis les 15 dernières années «Les marques doivent créer l expérience la plus pertinente à chaque point de passage du consommateur dans son processus d achat. Cela ne passe pas obligatoirement par plus de campagnes et de sites Web mais plutôt par une meilleure analyse pour s assurer que chaque expérience et visite soient appropriées à chaque cible», commente Robert Wollan 7. Selon CapGemini Consulting 8, il aura fallu 35 ans pour imposer le téléphone fixe dans les foyers américains contre 2,5 ans pour l iphone. L ère du digital a débuté dans le milieu des années 70 et ne cesse de façonner l économie moderne depuis (figure 1). 18 ans pour être adoptée La TV noir et blanc est inventée Lancement de la TV couleur Lancement du téléphone Radio Harvard Business School Premier ordinateur Electricité L Essec ouvre ses portes 100 ans Figure 1 : chronologie et temps d adoption des innovations technologiques au cours des 2 derniers siècles. 7 Robert Wollan is the global managing director of Accenture's Sales & Customer Services Practice 8 CapGemini Consulting 2012 Vers un nouveau commerce de détail cross-canal Laurent Blanc classé non-confidentiel 12/96

13 13 ans pour être adopté Début de Twitter La géolocalisation fait son apparition Lancement du GSM Lancement du lecteur DVD Première publicité sur mobile par SMS & MMS Début de Facebook Lancement de l ipad d Apple Le PC rentre dans les foyers Lancement de MySpace Youtube La TV 3D fait son apparition Lancement Google Glass Connexion de 4 ordinateurs entre eux Naissance d internet Lancement Google et MSN Search L ipod d Apple débarque 2,5 ans pour être adopté L iphone d Apple révolutionne la mobilité 40 ans, l ère digitale Figure 1 : chronologie et temps d adoption des innovations technologiques des 2 derniers siècles. Les grandes étapes qui ont structuré et façonné réellement l histoire du commerce en ligne et qui ont modifié le commerce traditionnel ont débuté dans les années 1990 après un démarrage difficile et chaotique qui aura duré près de 20 ans. En France, c est en 1995 que l internet grand public a vu réellement le jour. Quelques utilisateurs surfent alors patiemment sur des moteurs de cherche et annuaires. Durant cette même année, l institut Médiangles met en lumière pour la première fois des données sur le commerce en ligne et observe qu au cours des six derniers mois, près d un utilisateur sur cinq a réalisé ou effectué une réservation sur Internet. A cette époque, les fonctionnalités sont basiques, les chargements des pages aléatoires et les débits de connexion très incertains. Les premiers pure-players se positionnent par rapport au commerce traditionnel en offrant des produits avec des prix plus attractifs afin de compenser les difficultés Laurent Blanc classé non-confidentiel 13/96

14 rencontrées par les cyberacheteurs. La politique de prix n étant pas installée, la concurrence est encore quasi-inexistante à cette époque. Alors que les marques et les commerces traditionnels se sentent menacés par les premiers succès des E-commerçants, fin 1996, en Allemagne, les VPCistes traditionnels génèrent déjà près de 5% de CA sur Internet. 15 années plus tard, en 2011, ce sont les e-commerçants qui intègrent les fondamentaux du commerce traditionnel autour des principes du choix, du prix et du service. Les commerçants traditionnels, eux comprennent qu avec 28 millions de cyberacheteurs, soit environ 50% de la population qui consomme en France, la part de l e-commerce commence à représenter une part significative du monde physique. Ainsi, en 2013, dans un contexte global de digitalisation de l économie, le commerce traditionnel vit sa révolution. Poussées par la croissance de l internet, les enseignes traditionnelles font aujourd hui partie des principaux vecteurs du développement du commerce en ligne selon la Fevad 9. Plus que tout autre secteur, le secteur du commerce traditionnel est concerné par ces bouleversements. L ouverture massive de sites internet par les enseignes traditionnelles, tout comme celle de magasins pour certain pure-players 10 est le signe de la rencontre entre deux mondes, le monde réel et le monde virtuel. Par la pression des consommateurs, cette nouvelle décennie impose aux enseignes de commerce traditionnel et aux pure-players, de comprendre comment chacun des canaux (physiques et digitaux) se nourrissent les uns au autres et comment ils participent à l activité globale de la marque. Fin 2012, alors que le marché du prêt-à-porter féminin semble en berne selon les derniers chiffres publiés par la Fevad, (- 2,8%), les ventes en ligne ont représenté un véritable relais de croissance pour les entreprises du secteur. Les ventes sur internet ont ainsi représenté 10,8% des dépenses d habillement des Français, soit une progression de 18% sur une année. C est, en outre, la première fois que les ventes online ont passé ce seuil de 10%. Ainsi, sur l année, les ventes dans le retail 11 ont progressé de 8% sur un marché en repli de 2,1% et les plus fortes progressions des ventes en ligne ne reviennent pas aux pure-players, mais aux sites internet des enseignes traditionnelles ayant investi dans le développement des supports digitaux «Alors que nous avons enregistré une baisse de notre chiffre d affaires de plus de 10% dans nos restaurants sur 2012, principalement due à la crise qui frappe l Europe depuis 2008 et l incertitude économique qui s installe auprès des consommateurs, l utilisation des dispositifs digitaux et notamment 9 Fevad, le commerce en Définition, voir lexique 11 Institut Français de la Mode (IFM) Laurent Blanc classé non-confidentiel 14/96

15 l utilisation du mobile, nous a permis de compenser cette baisse et d afficher une augmentation de notre chiffre d affaires» Bouleversement mondial Selon Forrester 13 figure 2, poussé par la pression des consommateurs, le commerce traditionnel va être profondément modifié et va connaître une très forte croissance durant les 5 prochaines années grâce au développement des usages de nouveaux formats mobiles et tablettes % % 44% Croissance du commerce aux USA en % Commerce retail E-commerce M-commerce Croissance du commerce aux USA en milliards de dollars SOURCES : Forrester Research Mobile Commerce Forecast, janvier 2013 Figure 2 : Source Forrester Research Mobile Commerce Forecast, janvier 2013, en milliards de dollars De ces bouleversements résulte l émergence du «cross-canal». Le cross-canal est la rencontre entre deux mondes: l un réel et l autre virtuel. Un monde où l entreprise doit imaginer de nouvelles stratégies plus en adéquation avec les priorités métiers et les besoins des consommateurs sur l ensemble des canaux pour offrir à ceux-ci une vision globale de ses produits et services afin de lui délivrer le bon message au bon moment, au bon endroit. 12 Interview de la société Confidentielle, groupe ayant un CA de plus de 300 millions d euros en Forrester Research Mobile Commerce Forecast, janvier 2013, aux états unis Laurent Blanc classé non-confidentiel 15/96

16 6. LE CROSS CANAL EST UNE ATTENTE DU CONSOMMATEUR 6.1 Profils des consommateurs à travers le monde De nombreuses sociétés d études se penchent sur les pratiques et les usages cross-canal. Toutefois les chiffres peuvent différer d une étude à l autre, il est donc plus pertinent de prendre en compte ceux fournis par des sociétés spécialisées. Même si il reste difficile de trouver des données analytiques consolidées entre les différents canaux et les différents continents, les données apportent quelques clés de compréhension et d éclairage sur les enjeux d une stratégie cross-canal pour les consommateurs. A l heure où le nombre d utilisateurs à travers le monde utilisant les supports digitaux (internet, mobile, réseaux sociaux) ne cesse d augmenter, le phénomène cross-canal touche désormais un environnement à la fois planétaire, urbain, rural. D après les nombreuses études réalisées en 2013 (figure 3), la pénétration de l internet s établit à 33% et 91% de la population mondiale possède un abonnement mobile. ABONNES INTERNET ABONNÉS MOBILE % MILLIARDS PENETRATION SOURCES: BASED ON DATA FROM INTERNETWORLDSTATS(LATEST AVAILABLE DATA, AS AT FEB 2013) COMPARED TO DATA FROM THE US CENSUS BUREAU (FEB 2013) 6,4 91% MILLIARDS PENETRATION SOURCE: ERICSSON MOBILITY REPORT (NOV 2012) Figure 3 : sources based on data from the us census bureau & internetworlstats (latest available data, as at nov 2012) Laurent Blanc classé non-confidentiel 16/96

17 Tous les continents profitent de l augmentation des abonnements comme le montre la cartographie réalisée par l internetworldstats en Figure 4. On note toutefois de fortes disparités selon les pays. PENETRATION DE L INTERNET EASTERN EUROPE NORTH AMERICA WESTERN EUROPE 48% 78% 32% 75% 39% MIDDLE EAST 24% CENTRAL 28% ASIA CENTRAL AMERICA 44% 13% AFRICA OCEANIA 56% SOUTH AMERICA SOURCES: BASED ON DATA F ROM INTERNETWORLDSTATS(L ATEST AVAIL ABLE DATA, AS AT FEB 2 013), COMPARED TO DATA FR OM THE US CENSUS BUREAU (FEB 2013) Figure 4 : pénétration de l internet à travers le monde (latest available data, as of feb 2013), compared to data from the us census bureau (feb 2013) 6.2 La montée en puissance des nouveaux supports Le formidable développement de l internet des 5 dernières années est dû, en partie, par l arrivée des terminaux intelligents «smartphones et tablettes» qui, depuis 2007, ont considérablement modifié l usage qu en faisaient les abonnés mobile et offrant un confort de fonctionnement proche du traditionnel ordinateur domestique et professionnel, le PC. Alors que le taux de pénétration des possesseurs de terminaux reste moins élevé en Asie et notamment en Asie centrale (24%), le continent est toutefois mieux équipé en matière de smartphones que l Europe (54,6%) et les Etats Unis (54%) où le taux de connexion internet sur mobile est supérieur à 100% comme le montre la figure 5 ci-après. La Russie quant à elle, avec un taux de pénétration des abonnés internet se situant à 48%, affiche un taux de pénétration mobile très élevé (134%) alors que les smartphones (19%) ne sont pas encore démocratisés dans le pays. Laurent Blanc classé non-confidentiel 17/96

18 EUROPE 578,000,000 Mobile Connections ETATS UNIS 338,000,000 Mobile Connections RUSSIE 185,900,000 Mobile Connections CHINE 983,600,00 Mobile Connections 135% Mobile Connections Penetration 107,9% Mobile Connections Penetration 134,0% Mobile Connections Penetration 73,6% Mobile Connections Penetration 54,6% Smartphone Penetration 54% Smartphone Penetration 19% Smartphone Penetration 66% Smartphone Penetration Source: Wireless Intelligence, ComScore 2013 Source: ComScore 2013 Source: Research & Markets 2012 Source: emarketer Digital World Atlas Data is for the full year $ of ecommerce: iresearchchina Q Figure 5 : sources wireless intelligence, comscore 2013 & research & markets 2012 Nous assistons depuis 2010 à l explosion des usages à travers les smartphones et tablettes alors que les usages par PC ne devraient selon Business Insider que stagner dans les 5 prochaines années (figure 6). Ainsi, au regard de certains marchés où l usage du mobile n est pas encore totalement mature, les nouveaux supports smartphones et tablettes offrent de formidables perspectives de croissance. Les utilisateurs peuvent désormais, à tout moment, par l utilisation de ces nouveaux supports digitaux se connecter pour s informer, se divertir, se socialiser et consommer des produits et des services. CROISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL DEPUIS LES ANNÉES % Ecommerce 400% 300% 200% 100% 0% Total Retail Excluding Ecommerce Source: Retail Indicators Branch, U.S. Census Bureau Figure 6 : source business insider 2013 (gartner, idc, strategy analytics, bi estimates) Laurent Blanc classé non-confidentiel 18/96

19 6.3 Les modes de consommation ont changé Les usages sont toutefois nombreux et complexes entre les différents canaux et les différents supports de connexion même si, en 2013, Google dresse un bilan sans appel comme le montre la figure 7: les consommateurs ont modifié leur comportement et ils ne font plus de distinction entre le réel et le virtuel. Les consommateurs ont aujourd hui une utilisation multicanal via les différents supports qui leurs sont désormais offerts et tous les écrans (PC, mobile, smartphone et TV) sont concernés par cette nouvelle relation : ils se connectent à internet, consultent leurs s ou échangent sur les réseaux sociaux et plus aucune barrière technologique ne freine le développement des usages multi-écrans entre les différents supports. UNE UTILISATION MULTI-ECRANS 60% ing 44% Internet Browsing 42% Social Networking 25% Playing a Game 23% Searching 15% Documents de travail 9% Regarder de la vidéo SOURCE: Google 2013 Base: Multi-Screen Occasions (4486) Q. Which activities did you do on your device Figure 7 : source google 2013, wish activities did you do on your device? Chaque canal offre une relation avec le consommateur qui n est plus exclusive, linéaire. Ce consommateur attend un parcours fluide, interruptible, selon son humeur, son équipement, ses besoins et le contexte de connexion. Ce lien est principalement devenu possible grâce au smartphone qui devient le compagnon multiusages et le lien entre les différents supports comme le souligne également Google (figure 8). Dans le parcours d achat où chaque canal a sa propre pertinence, l entreprise doit mettre en cohérence tous ses canaux en direction de ses clients car les attentes sont bien différentes entre les différents Laurent Blanc classé non-confidentiel 19/96

20 points de contact. Les consommateurs sont dans l attente d une cohérence entre les supports, un fil rouge qui les guide et les accompagne dans leur parcours. LE MOBILE EST LE COMPAGNON MULTI-USAGES 57% du temps utilisé avec un smartphone est utilisé avec un autre device 77% du temps utilisé avec un téléviseur est utilisé avec un autre device 28% avec un PC / laptop 29% avec un téléviseur 49% avec un smartphone 34% avec un PC/Laptop 75% du temps utilisé avec une tablette est utilisé avec un autre device 67% du temps utilisé avec un PC est utilisé avec un autre device 35% avec un smartphone 44% avec un téléviseur Source: Google All Device Interactions Smartphone (6057); TV (3592); Tablet (542); PC/Laptop (3817). Q. Which of the following did you use? Q. What else did you use at the same time? 45% avec un smartphone 32% avec un téléviseur Figure 8 : source google 2013, which of the following did you use? Cette réalité complexifie le rapport avec les entreprises qui doivent en permanence imaginer de nouveaux concepts afin de susciter l intérêt de la marque par les consommateurs car il est devenu difficile d avoir leur adhésion spontanée et systématique et cela pose de très nombreuses questions dont les réponses ne sont pas évidentes à imaginer. - Comment développer un marketing efficace sur l ensemble des points de contact? - Comment prendre en compte l ensemble des attentes des consommateurs? - Quels sont les points communs entre une stratégie traditionnelle en points de vente et une stratégie qui serait cross-canal? - Doit on continuer à séparer les actions on et off line ou les unifier? Laurent Blanc classé non-confidentiel 20/96

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique LE SHOWROOMING N'EST PAS UNE FATALITÉ. Découvrez la part du offline et du online dans le processus

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Vers un nouveau commerce de détail cross canal

Vers un nouveau commerce de détail cross canal Marketing, Sales & Services Vers un nouveau commerce de détail cross canal Ce point de vue a été réalisé suite à l étude menée pour le Conseil National des Centres Commerciaux sur «l impact d Internet

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT

87% e-commerce+ INTERNET DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT e-commerce+ Magazine d information d Octave n 13 - Février 2015 87% SURB2B DES ACHETEURS PASSENT COMMANDE INTERNET CHIFFRES CLÉS BTOB ET REGARD D'EXPERT E-COMMERCE BTOB : LES ENJEUX SPÉCIFIQUES édito Le

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Stéphanie MACHON 12 février 2015. La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques

Stéphanie MACHON 12 février 2015. La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques + Stéphanie MACHON 12 février 2015 La Beauté connectée: Tendances et bénéfices pour les entreprises cosmétiques + MakeItBloomFr #beautéconnectée MIB! Tous droits réservés + 1. Evolution et tendances qui

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR

Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR Transformation IT de l entreprise LA MOBILITÉ NÉCESSITE UN CHANGEMENT DES SI EN PROFONDEUR L es technologies mobiles impactent en profondeur le fonctionnement des organisations. Elles sont également à

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur 2011 TouchCommerce. All rights reserved. Agenda Introduction de Bernard Louvat,

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Conférence du 20 nov 2010 Agenda Les enjeux du contenu Définir sa stratégie de contenu marketing Les nouveaux canaux de diffusion Retours d expérience

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

Mobile Consumers. 2014 : l année du shopping mobile et de l omniconsommateur. & You. How to use mobile to your advantage. tradedoubler.

Mobile Consumers. 2014 : l année du shopping mobile et de l omniconsommateur. & You. How to use mobile to your advantage. tradedoubler. 2014 : l année du shopping mobile et de l omniconsommateur Mobile Consumers & You How to use mobile to your advantage tradedoubler.com Chaque jour, entre 17h et 21h en Europe, des millions de gens rentrent

Plus en détail

La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde. Confiden'el : Ne pas diffuser 1!

La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde. Confiden'el : Ne pas diffuser 1! La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde Confiden'el : Ne pas diffuser 1! Point de vue du consommateur sur le M Commerce et la publicité Mobile associée InMobi: Hier et Aujourd'hui

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011 Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en en-famenne Janvier 2011 Centre de compétence Programme Introduction Technologies mobiles: le contenant Tactile non, multitouch oui!

Plus en détail

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Table des matières Le Marketing à l ère de l ouverture 3 L émergence du marketeur

Plus en détail

Gulliver.com by mobeo 1

Gulliver.com by mobeo 1 Gulliver.com by mobeo 1 Sommaire Introduction A quoi sert une CRM ecommerce? Le point de vue CRM La Segmentation Les Contacts Les Visiteurs Cycle de vente Segmentation des visiteurs Ajustement Regroupements

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat Club ESSEC Luxe 24 octobre 2013 Contact Conférence Club ESSEC Luxe: Thina Cadierno - @TCadierno tcadierno@gmail.com NOUVEAU CLIENT 24 millions

Plus en détail

Les clés du succès en e commerce

Les clés du succès en e commerce E COMMERCE Sommaire Le fil conducteur de notre approche Les clés du succès Générer du chiffre d affaires Les caractéristiques d un projet e-commerce L approche multicanal Les données connues et celles

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

La vidéoconférence nouvelle génération. Améliorer la productivité des collaborateurs nomades

La vidéoconférence nouvelle génération. Améliorer la productivité des collaborateurs nomades La vidéoconférence nouvelle génération Améliorer la productivité des collaborateurs nomades Par Debra Chin Directeur Général - Palmer Research Mai 2011 SOMMAIRE Édito 3 Une réalité : la décentralisation

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale

Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale Business Strategy Consommateurs connectés La distribution à l ère digitale 4e étude mondiale sur les web-acheteurs Agenda Page 1 Le digital au cœur du parcours d achat 1 2 Dynamisme du commerce en ligne

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT?

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? L OMNICANAL AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DU BUSINESS DES MAGASINS ET DES MAR QUES Scinetik est un cabinet de conseil stratégique

Plus en détail

Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015. #Obsepub

Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015. #Obsepub Bilan 2014 Projections 2015 13 ème édition Janvier 2015 #Obsepub La méthodologie : recueil de données quantitatives et conduite d entretiens Collecte de données quantitatives, sous contrôle d un huissier

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

LE STORE LOCATOR, LA KILLER APP DU WEB MARKETING LIVRE BLANC - MAI 2013

LE STORE LOCATOR, LA KILLER APP DU WEB MARKETING LIVRE BLANC - MAI 2013 LE STORE LOCATOR, LA KILLER APP DU WEB MARKETING LIVRE BLANC - MAI 2013 INTRODUCTION Déploiement e-commerce, base de données clients, publicité, emailing, couponing, promotion des ventes, display à la

Plus en détail

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 L événement premium DES INNOVATIONS RETAIL 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 un événement www.digital-in-store-event.com #DIS15 EQUIPMAG*,

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Quelques données chiffrées sur le E-commerce en France (Source - Fevad Médiamétrie 2012)

Plus en détail

& comportement utilisateur

& comportement utilisateur Appareils mobiles & comportement utilisateur Influence des appareils mobiles sur le parcours m-commerce. Bien connaître les usages mobiles : la clé d un m-commerce efficace Les consommateurs mobiles ne

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

La publicité sur mobile,

La publicité sur mobile, La publicité sur mobile, ce qui fonctionne et pourquoi B E N O I T T R A N Z E R, D I R E C T E U R G E N E R A L B E N O I T. T R A N Z E R @ M I L L W A R D B R O W N. C O M Digital day, le 5 avril 2012

Plus en détail

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles

Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles Distribution et ventes en ligne sur supports mobiles NOV 2012 1 The World is your hotel Marketplace Sommaire DES VENTES EN AUGMENTATION MAIS QUI RESTENT FAIBLES... 4 EVOLUTION DE L INTERNET FIXE ET MOBILE

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

LIVRE BLANC. L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité.

LIVRE BLANC. L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité. LIVRE BLANC L histoire du e-commerce bouleversée par la mobilité. SOMMAIRE Introduction Apparition du mobile dans l environnement e-commerce Historique du e-commerce Parallèle du e-commerce avec le m-commerce

Plus en détail

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Livre Blanc e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Optimisation des opportunités en ligne pour les PME Opportunités en ligne La conjoncture n a jamais été aussi favorable

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013 Novembre 2012, Lausanne INTRODUCTION La bascule numérique a eu lieu dans l ensemble des média, bouleversant la donne, brouillant les repères. Elle a poussé

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque

5 sept 2014 - GAMARTHE. Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque 5 sept 2014 - GAMARTHE Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU - 05 sept2014 - Gamarthe Atelier Webmarketing - UZTARTU

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!

SOMMAIRE. Portraits des intervenants Portraits des animateurs Conférence, Débat et Échanges #$%&'(!)(*+,!-$*./)(*-(!0!1,2*!340!5!! Compte-rendu Tout savoir sur le Big Data pour comprendre qui sont mes clients L'avènement des NTIC et des outils digitaux transforme nos métiers en profondeur. La révolution digitale a donné du pouvoir

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Atelier marketing / Les techniques innovantes du webmarketing au service du développement clients

Atelier marketing / Les techniques innovantes du webmarketing au service du développement clients Atelier marketing / Les techniques innovantes du webmarketing au service du développement clients Ce document est la synthèse de la conférence, réalisée et diffusée en direct par : Les techniques innovantes

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique?

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique? CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012 Comment bien choisir son équipement informatique? Vous êtes plutôt PC... ou plutôt Mac? o Depuis plus de 20 ans, le couple PC/Windows représente le poste

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL! «BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!» Annuaire Présentez gratuitement votre enseigne, ajoutez votre

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS Juin 2013 SOMMAIRE I. LE REFERENTIEL AU CŒUR DU SYSTEME OMNI CANAL... 4 II. DIALOGUES MULTIPLES... 6 III. FACTEURS D ACCELERATION

Plus en détail

LA RÉVOLUTION MOBILE CHEZ IKEA

LA RÉVOLUTION MOBILE CHEZ IKEA LA RÉVOLUTION MOBILE CHEZ IKEA M-Forum 17 ème édition 1 Les spécialistes du commerce connecté Magasin connecté Web to store Web/mobile in store Encaissement mobile Aide à l achat Aide à la vente Commerce

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution DU Paris II Modèle de l économie numérique Commerce électronique et conflits de canaux de distribution Introduction La notion de canaux de distribution : => réseaux de distribution propre : automobiles,

Plus en détail

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS TURNING VIEWERS INTO CLICKERS PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L ÉTUDE MÉDIAMÉTRIE-NIELSEN RÉALISÉE EN EXCLUSIVITÉ POUR CRITEO AGENDA CE QUE NOUS VOUS PRÉSENTONS AUJOURD HUI : Une analyse exclusive des spécificités

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 BENOÎT GILLIOCQ -SALES ACCOUNT MANAGER SYLVAIN ROUZERE -CONSULTANT WEBANALYTICSSENIOR 2 AGENDA GESTE COMMISSION PETITES ANNONCES 10 SEPTEMBRE 2014 Rapide

Plus en détail