Dans un contexte économique difficile, avec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans un contexte économique difficile, avec"

Transcription

1 Opération collective Améliorer les performances organisationnelles et économiques dans la filière bois Sept entreprises bourguignonnes de la filière bois initiées au lean management pour améliorer leur compétitivité Ils témoignent Bongard Bazot et Fils Exploitation forestière, transport, travaux publics 98 salariés Chire d aaires 2013 : 15 millions Saint-Péreuse (58) Promut Dijon Entreprise adaptée : menuiserie, espaces verts, nettoyage 103 salariés, dont 81 de travailleurs handicapés Chire d aaires 2013 : 2 millions Châtillon-sur-Seine (21) Promut Chenove Entreprise adaptée : menuiserie, conditionnement 38 salariés, 34 travailleurs handicapés Chire d aaires 2013 : Chenove (21) SRC Fabrication de parquets massifs en chêne 15 salariés sur le site, 70 dans le groupe Chire d aaires : 4 millions Givry (71) Minot CI Bourgogne Charpente industrielle 33 salariés Chire d aaires : 6 millions Selongey (21) Les Bois Profilés, Groupe Ducerf Deuxième transformation du bois 62 salariés Chire d aaires 2013 : 12 millions Vendenesse-les-Charolles (71) Dans un contexte économique diicile, avec notamment une concurrence de plus en plus dure, améliorer sa productivité et développer sa compétitivité deviennent des enjeux majeurs pour les entreprises. La filière bois est particulièrement concernée : les entreprises de première et de deuxième transformation doivent faire face à des commandes de plus en plus fractionnées et de moins en moins prévisibles. Pour soutenir le développement de la filière, le groupe AFNOR et Aprovalbois Bourgogne se sont associés en proposant aux acteurs bourguignons de la filière bois une opération collective sur le lean management responsable. Objectif : aider les participants à repenser leur organisation, sans dogmatisme, pour impliquer leurs salariés, réduire les coûts inutiles, maîtriser les délais et satisfaire les clients, tout en améliorant les conditions de travail. Grâce à un cofinancement de l État, de la Région et du Groupe AFNOR, les entreprises ont bénéficié de journées de formation et ont été accompagnées par des consultants experts, au cœur de leurs ateliers. Retour sur cette opération collective qui a permis à sept entreprises bourguignonnes de la filière bois de s initier à la méthodologie du lean management pour optimiser leur organisation et gagner en compétitivité Région Bourgogne

2 Opération collective fle f Lean responsable Traquer les gaspillages, améliorer les flux, accélérer les cycles de production, organiser le juste à temps L objet du Lean est de créer une culture organisationnelle où tous les acteurs (managers, employés, prestataires) s eorcent continuellement de réduire tous les types de gaspillages présents dans un processus (tels que les temps d attente, les stocks, les manutentions, etc.) et quelle que soit la nature des objets produits (matériels, immatériels, services, etc.). Le Lean permet à une organisation de créer des processus très bien maîtrisés et optimisés, de se concentrer sur la création de valeur ajoutée pour répondre aux attentes des clients de façon rapide, eicace et à des coûts compétitifs. On parlera de «Lean Manufacturing» ou de «Lean Management» pour qualifier une organisation qui se développe avec le juste niveau de ressources nécessaires. En France, les pouvoirs publics ont traduit le terme «Lean Manufacturing» par «Produire au plus juste». fle f Groupe AFNOR développe une approche responsable du Lean : Elle repose sur la recherche constante des solutions d amélioration de la performance dans une logique mutuellement bénéfique pour les parties prenantes : Amélioration des résultats économiques pour les dirigeants. Amélioration du «bien vivre au travail» pour les collaborateurs. Amélioration de la qualité, du prix et des délais pour les clients. Amélioration des contrats pour les fournisseurs. Amélioration des performances environnementales pour la société et les générations futures. L avis du consultant en lean Fabrice Bianchetta, consultant AFNOR de l opération collective Redonner un sens au travail Les sept entreprises impliquées dans l opération collective poursuivent sur la voie du lean. Certaines ont même embauché un salarié pour renforcer la démarche et la généraliser. Le résultat est donc très positif. Pourtant, l approche n était pas évidente au départ pour une filière qui travaille un produit vivant. L irrégularité des flux en entrée et en sortie laissait nos interlocuteurs très sceptiques quant à une optimisation possible de l organisation. Mais, nous avons pu démontrer que le lean permettait d améliorer la compétitivité de la filière bois. A minima, l opération a conduit certains à se poser des questions pertinentes. La démarche a donc trouvé tout son sens et tous les participants en ont retiré quelque chose. Je pense notamment aux progrès très concrets réalisés et qui vont rester en matière de conditions de travail par exemple. Ainsi, dans une entreprise adaptée, les travailleurs handicapés disposent aujourd hui d un plan de charge plus lisible et ils ont gagné en autonomie. Bien sûr, la limite de ce genre d exercice réside dans la capacité des entreprises à consacrer temps et énergie. Pour autant, l opération aura eu le mérite de donner à tous ceux qui y ont participé une culture du lean, voire de redonner un sens à leur travail. L état d esprit est là, aux entreprises de le cultiver. Pour aller plus loin sur le lean responsable Le document normatif FD X «Qualité et management - Lignes directrices pour mettre en synergie Lean Management et ISO 9001» permet à tout organisme d intégrer de manière cohérente les pratiques Lean dans son système de management de la qualité. Le Groupe AFNOR propose également des livres, des formations et évaluations à tous les professionnels qui souhaitent gagner en compétences et structurer leur démarche de lean. 2

3 Lean management Forêts INFRASTRUCTURES PRÉPARATION SOL Sébastien Abadie, responsable qualité chez Bongard Bazot et Fils ABATTAGE Développer DÉBARDAGE la communication entre les TRANSPORT NÉGOCE DE BOIS opérateurs et le CHÊNE management & DOUGLAS - Mise en place de rituels de management - Le Bourg Création Le Pré de Charpin groupe de travail St Péreuse La Machine Tel Tel Fax 03 Pilotage Fax de la 98 03production avec des indicateurs pertinents - Informatisation de la production BONGARD-BAZOT & FILS Ils en parlent le mieux Pourquoi une démarche de lean management? Quels axes de travail dans le cadre de cette opération collective? Quels résultats? MASSIF DU MORVAN PLOTS AVIVÉS CHARPENTE TRAVERSE EMBALLAGE SÉCHAGE RABOTAGE PLAQUETTES BOIS BÛCHES - Gains de productivité - Communication plus fluide - Approche factuelle pour la prise de décision Nous avons constitué un groupe de travail comprenant les chefs de service et des salariés choisis en fonction de leur emploi. Avec l aide du consultant, ils ont mis en place des indicateurs et des tableaux de bord. Aujourd hui, c est devenu un rituel : chaque mois, une réunion rassemble les responsables des indicateurs pour faire le point sur la production. Par exemple, sur la partie scierie, nous disposons d un indicateur de rendement matières qui compare ce qui entre (les troncs) et ce qui sort (les planches). À cela s ajoutent des données sur la productivité et la qualité, ainsi que la notion de produits principaux et secondaires. Avec tous ces éléments nous savons si la production est conforme à nos attentes et si l outil est adapté. Dans le même temps, nous avons investi dans un système d information qui aide l opérateur en production. Nous avions déjà un bon niveau de qualité. Le lean nous a permis de gagner en productivité et de développer la communication entre les opérateurs et le management. Aujourd hui, les discussions se fondent sur des paramètres partagés. Les décisions se prennent à partir de données objectives et non contestables. Frédéric Potignon, Chef d atelier chez Promut Chenove «Se poser les bonnes questions pour trouver les meilleures réponses» La direction de l entreprise est ouverte à toute proposition pour travailler plus eicacement. Ainsi, nous sommes déjà certifiés ISO Après la première réunion de présentation, j ai pris le relais de l opération collective. Personnellement, j ai appris beaucoup de choses. Le lean management est un terme à la mode, tout le monde en parle, sans trop savoir ce qui se cache derrière. La démarche m a permis de clarifier ce concept, de découvrir le vocabulaire et les outils. J ai ainsi compris que, face à un problème d organisation, la solution la plus évidente n est pas forcément la meilleure. La méthode invite à se poser les bonnes questions pour trouver les meilleures réponses possibles. Pourtant, elle ne va pas être simple à diuser dans l atelier car elle repose beaucoup sur la responsabilité des gens. Or, dans une entreprise adaptée, on est davantage sur le contrôle. Suivant le handicap des personnes, il est plus ou moins facile de confier des responsabilités. Pour ma part, j utilise régulièrement le lean management et je le partage avec certains collègues. Par exemple, dans le cadre d un appel d ores, nous avons réfléchi avec le consultant à la meilleure façon d organiser la production pour gagner en eicacité, tout en réduisant les eorts inutiles et les tâches répétitives. Autre exemple : nous avons placé sur les palettes des couleurs qui permettent d identifier les produits. Pour mes collègues qui s occupent de l atelier, cela représente un gain de temps considérable, car ils repèrent en un coup d œil où se trouvent les produits. - Monter en compétence sur les outils du lean - Mieux organiser la production - Améliorer l ergonomie (éviter les eorts inutiles) - Améliorer les opérations de fabrication (supprimer les actions inutiles) - Mieux identifier l état du produit - Amélioration des temps de fabrication - Démarche fédératrice Région Bourgogne

4 Opération collective Ils en parlent le mieux Franck Maheo, Directeur de Promut Dijon «Amener les salariés à remettre en cause leur façon de travailler» - Améliorer la gestion des stocks - Améliorer les flux de production - Former le personnel - Cartographier l organisation - Définir les objectifs à atteindre - Revisiter les pratiques en place - Accompagnement au changement - Remise en cause des pratiques de production - Redonner du sens au travail - Remettre le client au cœur du travail Quand je suis arrivé voilà six mois à la tête de l entreprise adaptée PROMUT à Châtillon-sur-Seine, j ai immédiatement constaté que les bases de la gestion industrielle n étaient pas maîtrisées et en particulier la maîtrise des flux de production. La démarche a eu le grand mérite d amener les opérateurs à se poser des questions sur leur façon de travailler et à réaliser que certaines pratiques n étaient pas les bonnes. La diiculté principale a été la résistance au changement dans une organisation qui n avait connu que des changements lents et à petite échelle. Pour autant, il nous faut encore un peu de temps pour aller plus loin et engager de réels changements d organisation. D abord, parce que nous avons des questions stratégiques à résoudre pour nous adapter aux évolutions du marché et repenser notre stratégie commerciale. Ensuite parce qu il faut au préalable que les salariés intègrent des notions simples telles que : on ne produit pas pour produire mais pour vendre. Enfin, dans une entreprise adaptée, il convient de mettre en place des solutions très simples car lorsque je me suis lancé dans ce projet, je me suis demandé si je n allais pas trop vite et trop loin. Finalement, je ne regrette pas car la découverte du Lean management a provoqué une réelle prise de conscience sans laquelle nous n aurions pas pu avancer. Ainsi 20 % des commandes d un de nos principaux clients de notre atelier de menuiserie n avaient toujours pas été livrées et apparaissaient dans nos stocks en fin d année J ai donc saisi l opportunité de l opération collective de démarche d amélioration continue organisée par APROVALBois, le Conseil Régional de Bourgogne et le Groupe AFNOR pour que le personnel de l atelier appréhende un certain nombre de réalités industrielles. Le sous-directeur et le chef d atelier menuiserie ont dans un premier temps suivi la formation théorique sur le Lean management. Puis le consultant a interrogé quelques salariés pour dresser la cartographie de l organisation. Ensuite nous avons décidé ensemble des objectifs que nous désirions atteindre. 4

5 Lean management Emmanuel Laurent, Responsable logistique fabrication chez SRC Un regard diérent sur l atelier - Identifier les blocages et goulots d étranglement - Mettre en place des outils de suivis et des indicateurs - Fiabiliser la production - Réduire le taux de panne - Meilleure prise de décision - Optimiser l implantation - Repenser l ensemble des flux matière J avais participé à une démarche de certification ISO 9001 dans une autre entreprise. Peu de temps après mon arrivée chez SRC, le directeur de l aciérie m a proposé de participer à cette opération collective sur le lean. J ai apprécié la façon parfois ludique dont la méthode nous a été présentée. Par exemple, l atelier des petits bateaux : une quinzaine de personnes simulent une chaîne de production pour aboutir à un petit bateau en papier. Cela permet de voir la démarche de chacun pour arriver au même résultat, avec plus ou moins de flux. De même, le support du consultant a été très utile, car il m a aidé à me recentrer sur les questions essentielles qui se posaient dans l atelier. Le lean m a appris à porter un regard diérent sur la production, à me poser les bonnes questions. En observant avec ce nouvel œil, il devient plus facile de comprendre les blocages, de pointer les goulots d étranglement dans la production, d autant plus que cette observation s appuie sur des outils de suivi. C est toute cette mécanique qui m intéresse. Par exemple, en mettant en place des fiches de suivi, nous avons constaté qu une machine tombait très régulièrement en panne en cours de journée. Nous savions qu elle posait problème, mais nous n en avions jamais pris l exacte mesure. Là, nous disposions d un indicateur clair qui nous a conduits à réaliser une intervention importante sur cette machine pendant les congés. Pour l instant, nous n avons pas travaillé sur nos flux, car nous attendons la livraison de nouveaux équipements d ici quelques mois. Le lean va bien sûr nous servir pour déterminer au mieux leur implantation et repenser l ensemble de nos flux matière. Laurent Rizet, Directeur industriel de Les Bois Profilés, Groupe Ducerf Changer la façon de travailler Nous avons profité de l opération collective pour développer la culture lean dans l entreprise. En eet, nous savions qu il fallait progresser dans l organisation de la production, mais pas forcément comment faire. Nous avons préféré commencer par un atelier dans lequel travaillent six salariés, pour apprécier leur ressenti, avant de généraliser la méthode à l entreprise. Un atelier test en quelque sorte. La démarche a débouché sur des améliorations très concrètes dont beaucoup relèvent du bon sens. L organisation de l atelier a été profondément modifiée, si bien que la façon de travailler a complètement changé. D abord, les plannings de production sont systématiquement transmis aux opérateurs, ce qui n était pas le cas auparavant. Ensuite, nous avons fait évoluer la gestion des petites commandes qui prenaient beaucoup de temps. Les moins rentables ont été externalisées. Et nous groupons les commandes en production, plutôt que de les traiter une par une auparavant. Enfin, nous avons créé un poste de cariste pour alimenter une machine, ce qui réduit les pertes de temps au moment des changements de séries. Toute cette réorganisation de l atelier a eu un impact positif sur la propreté et sur la circulation qui est devenue beaucoup plus fluide. Tout fonctionnait bien. Mais pour réaliser de nouveaux progrès, il fallait investir, ce que nous ne pouvons pas faire pour l instant. Nous avons donc suspendu le lean. En eet, si l on ne peut pas résoudre un problème, mieux vaut ne pas insister, sous peine de décourager ceux qui s investissent dans la démarche. Nous la relancerons dès que nous aurons les moyens d investir. L opération collective nous a permis de donner une culture du lean à quatre salariés, qui pourront la transmettre dans le reste de l entreprise, en animant des groupes dans d autres ateliers. - Améliorer l organisation - Gagner en visibilité sur la production - Identifier des gains de productivité par une analyse des coûts - Création d un poste de cariste - Rationalisation de la production sur les opérations à plus haute valeur ajoutée - Amélioration des conditions de travail (propreté, rangement et circulation) Région Bourgogne

6 Opération collective Ils en parlent le mieux Laurent David, Responsable de site chez Minot CI Bourgogne Nous atteignons nos objectifs budgétaires - Impliquer le management de proximité - S approprier de nouvelles méthodologies (5S, gestion des encours) - Monter l encadrement de proximité en compétences - Investir dans du matériel adapté - Suppression des tâches répétitives et physiques - Création d émulation au sein des équipes - Dépassement des objectifs budgétaires Depuis onze ans que je suis dans le groupe, nous prévoyons dans notre budget annuel de gagner des points de productivité. Chaque année, nous sommes près de l objectif, mais il manque toujours le petit quelque chose pour l atteindre. Le lean pourrait nous apporter ce petit quelque chose, c est pourquoi l opération collective proposée par l Afnor m intéressait. De plus, elle nous permettait de porter un œil neuf sur notre activité. Je dois dire que la démarche s est révélée très instructive. Au final, on se dit que ce n est que du bon sens. avons embauché un chef d équipe qui connaissait la méthode et était sensibilisé aux diérents outils (5S, gestion des encours ). Pendant six mois, il a pris ses marques, il a travaillé au plus près des équipes de production. Depuis nous dépassons nos objectifs budgétaires. Nous avons réorganisé les flux sur certains postes. Nous avons investi euros dans un gerbeur pour éliminer une tâche très physique et répétitive. Cela nous a permis de gagner du temps en production, tout en améliorant les conditions de travail des salariés. Ces derniers ont bien accueilli la démarche. Quatre personnes sont davantage impliquées. Aujourd hui, ils démultiplient la démarche dans l entreprise. Je regrette seulement que, faute de temps, nous ne soyons pas aller plus loin dans la phase d observation et de mise en pratique. Avec ces nouvelles connaissances, il est clair que si nous avions à repartir à zéro pour l implantation du site, nous ferions diéremment. Encore faut-il disposer des outils pour bien appréhender notre façon de travailler. L un des facteurs prépondérant de réussite d une démarche lean réside dans la présence et l implication du management de proximité. Au milieu de l année 2013, nous 6

7 Lean management Les financeurs et partenaires Christelle Rousselet, Déléguée générale d Aprovalbois Aprovalbois engagée aux côtés du Groupe AFNOR Aprovalbois (Association pour la promotion et la valorisation des activités du bois en Bourgogne) est l interprofession de la filière forêt/bois en Bourgogne. Elle regroupe toutes les organisations professionnelles représentant les diérents maillons de la filière : sylviculteurs, entrepreneurs de travaux forestiers, exploitants forestiers, artisans et industriels des première et deuxième transformation du bois Notre rôle : promouvoir et valoriser les activités du bois en Bourgogne. Avec AFNOR, nous avions déjà mené une opération collective sur la sécurité au travail. Le lean contribuant à améliorer la compétitivité des entreprises et donc à favoriser le développement de la filière bois, c est tout naturellement que nous nous sommes engagés à nouveau. Nous avons ainsi mis à disposition le fichier des adhérents pour faciliter les contacts, assurer la promotion de l action collective et participé au comité de pilotage. Le retour d expérience est satisfaisant. Pierre-Marie Billod, chargé de mission au service développement des entreprises et des territoires de la Direccte* Renforcer la compétitivité des entreprises soumises à une forte concurrence La filière bois en Bourgogne est notamment composée d entreprises particulièrement dynamiques qui contribuent fortement à la promotion d un développement territorial équilibré porteur de nombreux emplois directs et indirects. Dans un contexte d intense concurrence internationale, il était donc important de proposer à ces entreprises, en quête permanente d une compétitivité accrue, de participer à une action «lean manufacturing». Cette opération s est déroulée de manière particulièrement satisfaisante. Très rapidement, les entreprises se sont investies dans cette démarche innovante, porteuse de progrès organisationnels tangibles qu elles souhaitent à présent prolonger et faire vivre durablement. Au final, il s agit d une action exemplaire initiée dans le cadre du contrat de projet État/Région et du contrat interprofessionnel de progrès de la filière bois en Bourgogne, avec le concours très eicace de l interprofession Aprovalbois. *Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi. Région Bourgogne

8 Le Groupe AFNOR en Alsace, Lorraine, Bourgogne «Notre volonté est d être une partie prenante au service de la compétitivité du territoire.» Région Bourgogne Le principe de proximité déploie tout son sens économique, reflète son importance stratégique et démontre l attachement du Groupe AFNOR à dépasser le cadre de ses métiers et de son expérience professionnelle pour s airmer en tant qu acteur socio-économique à part entière. La Délégation régionale du Groupe AFNOR œuvre localement et depuis de nombreuses années à la diusion des bonnes pratiques, basées notamment sur les normes et les retours «terrain». Cette opération sur le Lean Management prouve une fois encore notre volonté de répondre à des besoins collectifs, exprimés par les entreprises. Réalisée en synergie avec nos partenaires régionaux, elle témoigne de notre mobilisation pour rassembler les acteurs et les compétences nécessaires pour apporter les solutions les plus performantes et les plus innovantes. Cette relation de confiance, nourrie par les partenaires financiers et les entreprises, nous ont permis de donner une suite à l opération déjà conduite en 2010 sur la santé et la sécurité au travail au sein de cette filière. Nous espérons que les témoignages de ces entreprises pilotes encourageront d autres initiatives dans le domaine. Pascal THOMAS Délégué Régional Sandrine PERIGNON-SCHMITT Ingénieure développement régional du Groupe AFNOR CONTACT Groupe AFNOR Délégation Alsace, Lorraine, Bourgogne ZAC de l observatoire, 14 rue du Saulnois Laxou Tél. : Fax : Communication Groupe AFNOR S ADE

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Action collective ERP Bois

Action collective ERP Bois Action collective ERP Bois ou Le numérique au service de la compétitivité de l'industrie du bois 20 mars 2012 CCI des Landes (Mont de Marsan) Contexte. Filière bois en Aquitaine exploitation d'une des

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP)

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Le point sur Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Depuis le début des années 90 s est développé un nouveau type de logiciel de gestion : le PGI, ou Progiciel de Gestion Intégré, plus connu sous

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

LES AVANTAGES DU CLOUD

LES AVANTAGES DU CLOUD 1 INTRODUCTION Toutes les entreprises ont un point en commun : la volonté d accroître leurs revenus et leur productivité. Mais beaucoup d entreprises ne profitent pas des ressources à leur disposition

Plus en détail

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 1 Objectifs de l atelier Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO

Plus en détail

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Christophe GINET, FCBA équipe PTA Approvisionnement Commission professionnelle Appro Juin 2014 FCBA Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE

LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME AUDIT CONSEIL FORMATION. 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE LA MÉTHODE LEAN ET VOTRE ORGANISME PLAQUETTE TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE AUDIT CONSEIL FORMATION 05 55 64 23 15 06 82 68 00 21 www.lqc-mt.org MICHEL TOURTE CONSULTANT Auditeur AFNOR Certification DIAGNOSTIC

Plus en détail

ORGANISATION INDUSTRIELLE

ORGANISATION INDUSTRIELLE ORGANISATION INDUSTRIELLE LEAN Comprendre et intégrer les fondamentaux du lean management Optimiser sa gestion des stocks et approvisionnements Améliorer les méthodes de fabrication et fiabiliser l ordonnancement

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA

LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA GIPEBLOR GROUPE INTERPROFESSIONNEL DE PROMOTION DE L ÉCONOMIE DU BOIS EN LORRAINE LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA FILIERE BOIS FORET EN LORRAINE *** Janvier 2010 Programmes

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma

Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Vers l excellence opérationnelle de la DSI avec Lean Six Sigma Dans le monde des services, Lean Six Sigma est en train de s imposer comme démarche d excellence opérationnelle et de progrès permanent. Au

Plus en détail

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean»

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Qui sommes nous? Vincia en quelques faits et chiffres Une présence et une expérience internationales Créé en 2001 60 consultants - 20 en France -

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Logo Client Nadine Laplénie (06.10.61.56.81) Norbert Audéoud (06.07.52.76.57) Eric Dien 40, Bd Edgar Quinet - 75014 Paris

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation!

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Observatoire des partenariats Associations / Entreprises Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Mai 2009 2 Le monde change, les postures aussi! Les relations entre les associations

Plus en détail

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics»

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Bilan de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Premier ministre SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR LA MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE La participation des agents à la modernisation de

Plus en détail

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Actes Journées Santé Travail du CISME Tome I 2011 Session 4 : évaluation et perspectives du Projet de Service Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Gaëtan DUSSAUX Directeur

Plus en détail

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT Préface de Xavier QUÉRAT-HÉMENT La réussite de toute entreprise, comme le savent les opérationnels au contact de clients de plus en plus exigeants et soumis à une règlementation qui s étoffe régulièrement,

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME

LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME LA DEMARCHE QUALITE DANS UNE PME SOMMAIRE : Introduction Quelques définitions Principes du management de la qualité Enjeux de la mise en place d une démarche qualité La mise en oeuvre du «SMQ» : 1. L engagement

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE Newsletter Janvier - février 2012 Éditorial Philippe-Pierre Dornier Président directeur général Alexandre de la Nézière Directeur général Yann Jaouën Manager L année 2012 a débuté pour chacun d entre vous

Plus en détail

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Michel PILON Consultant Formateur Lean Six Sigma. Certifiés Black Belt 6 Sigma depuis 1995. Formés par Mikel. J. Harry, créateur de la méthode chez Motorola.

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Avril 2012 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/05/12 Visa

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise ASSOCIATION TECHNIQUE ENERGIE ENVIRONNEMENT Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe

Plus en détail

Environnementale, agir ensemble pour une vie meilleure. Innovations, engagements et actions

Environnementale, agir ensemble pour une vie meilleure. Innovations, engagements et actions Qualité de service, qualité d'emploi, qualité de vie dans les services à la personne Responsabilité Sociale et Environnementale, agir ensemble pour une vie meilleure SOCIETALE SOCIALE éemplois -Comp Proximité

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur Séminaire International IAV Hassan II Rabat, Maroc 31 mai et 1er juin 2007 LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Pascal ROBERT, Ingénieur Action Régionale AFAQ

Plus en détail

GUIDE DE TRANSITION. Révision des normes ISO 9001 et ISO 14001

GUIDE DE TRANSITION. Révision des normes ISO 9001 et ISO 14001 GUIDE DE TRANSITION Révision des normes ISO 9001 et ISO 14001 L ESSENTIEL DES VERSIONS 2015 SOMMAIRE p.4 5 bonnes raisons de passer à la version 2015 p.5 Les impacts de la nouvelle version p.10 Engager

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Transcription médicale: comment faire le bon choix

Transcription médicale: comment faire le bon choix Transcription médicale: comment faire le bon choix La réduction des coûts et l optimisation des investissements sont des préoccupations majeures pour tout entrepreneur qui se respecte. À travers ce document,

Plus en détail

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15

European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 European Foundation for Quality Management (EFQM) : découvrez le modèle et lancez la démarche! Présentation MFQ CCI - AFNOR CCI Toulouse le 26/02/15 1 Qu est-ce que l EFQM? European Foundation for Quality

Plus en détail

Maîtrisez votre démarche Lean avec la certification CGBL

Maîtrisez votre démarche Lean avec la certification CGBL Maîtrisez votre démarche Lean avec la certification CGBL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT DES OPÉRATIONS LEAN MANAGEMENT MANAGEMENT DES ACHATS Validez et structurez vos connaissances

Plus en détail

En fait, la notion d automatisation logistique se compose de quatre éléments :

En fait, la notion d automatisation logistique se compose de quatre éléments : COMMENT CONDUIRE UN PROJET D AUTOMATISATION D ENTREPOT Pierre Freydier Directeur de Projet Groupe GCL Europe, Conseil logistique Il est d usage de dire que la France est à la traîne en matière d automatisation

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA Février 2014 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/02/14 Visa : Approbation M. Vincent

Plus en détail

NEUROTECH Communication sur le progrès 2014

NEUROTECH Communication sur le progrès 2014 NEUROTECH Communication sur le progrès 2014 Dakar, le 28 avril 2015 T The Global Compact Office U United Nations Room S- 1881 New York, N. Y. 10017 USA R N Objet : Communication sur le progrès de NEUROTECH

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

Démarche, philosophie et concepts Lean

Démarche, philosophie et concepts Lean Introduction Démarche, philosophie et concepts Lean Le 07 juin 2012, Coca-Cola HBC Suisse SA David Méneur, ARIAQ Consultant senior en industrialisation & amélioration continue 2012 ARIAQ SA / DAM / SAQ

Plus en détail

Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?»

Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?» Paris, le 1 er février 2012 Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?» Mercredi 1 er février 2012 Ouverture du Colloque par Vincent Chriqui, Directeur général

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2000 1.1 La gestion des ressources humaines

Les exigences de la norme ISO 9001:2000 1.1 La gestion des ressources humaines Introduction Les ressources humaines (RH) sont souvent considérées comme des fonctions de support, voire comme à l origine de certains surcoûts. Pour cela dans de nombreuses entreprises de taille moyenne

Plus en détail

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Synthèse de l étude-action Entreprendre dans l ESS : une opportunité pour les jeunes Derrière le terme d Economie

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF]

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF] Présentation de formations sociaux et Socioculturels de France [FCSF] 2014 2 Edito En référence aux valeurs et aux manières d agir de la charte fédérale, la FCSF contribue à la politique de qualification

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Conférence 5à7 MFQ Midi-Pyrénées Le mardi 27 janvier 2015 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe AFNOR Tel : 05 61 39 76 70 Mail : patrice.garcia@afnor.org Objectifs

Plus en détail

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Comment améliorer la performance de la production au sein du cabinet grâce au lean management?

Comment améliorer la performance de la production au sein du cabinet grâce au lean management? Comment améliorer la performance de la production au sein du cabinet grâce au lean management? Philippe Barré Notre programme Une profession en pleine mutation Qu est-ce que le lean management? Le client

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire?

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire? Management pourquoi et pour quoi faire? Un guide pratique pour comprendre l intérêt des solutions d Application Management, à l heure où les systèmes d information sont au cœur de l efficacité opérationnelle

Plus en détail

Annexe. Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean

Annexe. Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean Annexe (d après Lean 9001 : Battle for Artic Rose; Edition :Society of Manufacturing Engineers) Comment ISO 9001 soutient les stratégies de Lean Définitions : Valeur : La VALEUR est quelque chose de tangible

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

SON SYSTEME D INFORMATION

SON SYSTEME D INFORMATION LIVRE BLANC : INDUSTRIE DE PROCESS, CONSTRUIRE SON SYSTEME D INFORMATION Dans un contexte concurrentiel exacerbé par la crise économique, la valeur des entreprises repose plus que jamais sur les actifs

Plus en détail

Generali Performance Globale PME

Generali Performance Globale PME Entreprises Generali Performance Globale PME Une démarche innovante pour sécuriser votre entreprise Programme Processus Qualité Progrès Document non contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012 FORMATIONS A L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PROGRAMME Premier semestre 2012 Avec le soutien du Conseil régional de Bourgogne La Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire de Bourgogne La CRESS

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014

Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014 Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014 Pacte Lettre d engagement Mondial des Nations Unies Depuis notre adhésion au Pacte Mondial des Nations Unies en 2012, nous avons renforcé notre stratégie

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

L audit qualité interne

L audit qualité interne e-book : L Audit Qualité Interne - XL Formation - 2014 L audit qualité interne Les séries de Normes internationales ISO 9000 mettent l'accent sur l'importance de l audit interne comme outil de management

Plus en détail

Accompagnement à la structuration de la fonction d audit interne

Accompagnement à la structuration de la fonction d audit interne Accompagnement à la structuration de la fonction d audit interne Appel d offres 22 décembre 2015 Direction émettrice : Direction générale Interlocuteur pour l appel d offres : Joëlle LE NORMAND, Déléguée

Plus en détail

Eléments de Gestion Industrielle

Eléments de Gestion Industrielle Eléments de Gestion Industrielle L objet de ce document est de rappeler quelques définitions élémentaires de gestion industrielle à l intention de lecteurs n ayant pas reçu une formation technique. Sommaire

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous?

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? (auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? Guide de sensibilisation à l usage de tous les acteurs de nos quartiers d été 1/8 «S auto-évaluer une démarche commune» Acteurs de Nos Quartiers d Eté...

Plus en détail

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi Une démarche de développement durable Coupe en forêts locales Charpentiers du Conception en bureau d études chez CSB Assemblage et taille en atelier

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

2015 v4. Organisation du travail & Systèmes de formation des adultes

2015 v4. Organisation du travail & Systèmes de formation des adultes 2015 v4 Organisation du travail & Systèmes de formation des adultes Identité Olivier Richaud est consultant en organisation du travail et systèmes de formation des adultes. Il construit son expérience

Plus en détail

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Supply chain & Lean management «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Les facteurs clés d une entreprise performante Qu est ce qu

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

Gardien(ne) d Immeubles

Gardien(ne) d Immeubles Gardien(ne) d Immeubles La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Lean management et conditions de travail!

Lean management et conditions de travail! Lean management et conditions de travail! Conférence APIRAF! IUT Lumière 18 février 2014! www.aravis.aract.fr! 18/02/14! N 1! Au delà du seul lean " Quels liens entre «#évolution des organisations#» et

Plus en détail