Vieillissement de la population et système de revenu de retraite canadien : quelques défis à l horizon. Yves Carrière. Avantages Colloque CD 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vieillissement de la population et système de revenu de retraite canadien : quelques défis à l horizon. Yves Carrière. Avantages Colloque CD 2015"

Transcription

1 Vieillissement de la population et système de revenu de retraite canadien : quelques défis à l horizon Yves Carrière Département de démographie Université de Montréal Avantages Colloque CD novembre 2015 Hotel Westin, Montréal 1

2 Plan de la présentation 1. Vieillissement démographique au Canada et ailleurs 2. Vieillissement démographique et main-d œuvre: nature du lien 3. Le report de la retraite: tendance passée et future 4. Les risques associés à devoir reporter la prise de la retraite 5. Conclusions 2

3 1. Vieillissement démographique au Canada et ailleurs Nombre et proportion de personnes de 65 ans et plus, Canada, ,0% Baby-boom Baby-boomers Japon 25,0% Effectif (en milliers) France, Belgique, Espagne Régions plus développées Australie USA Russie Chine Brésil Population mondiale Allemagne, Italie Suède, Grèce 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% Année Sources: Cansim; Projections de Statistique Canada, scénario moyen 0,0% 3

4 1. Vieillissement démographique au Canada et ailleurs Comme les individus, certains pays vieillissement plus rapidement Nombre d années pour passer de 12% à 24% de personnes âgées Royaume Uni Afrique Brésil Italie Chine ?? France Québec Canada Suède USA Japon Mexique Pop. mondiale Allemagne ??

5 1. Vieillissement démographique au Canada et ailleurs 65 Proportion de grands groupes d âge, Canada, % de ans % des moins de 15 ans % des 65 ans et plus Année Est-ce que chute de la proportion de la population en âge de travailler = chute de l effectif? Source: United Nations, World Population Prospects: The 2012 Revision, scénario moyen 0 5

6 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Nombre de naissances, Canada, Naissances baby boom baby bust echo Moins de naissances = moins de travailleurs potentiels? 6

7 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Effectif par grand groupe d âge de 1971 à 2013, et projection jusqu en 2063, Canada Effectif (en milliers) Année Sources: Statistique Canada, Tableau Estimations de la population, selon le groupe d'âge et le sexe au 1er juillet, Canada, provinces et territoires, annuel; Projections de Statistique Canada, 2014, scénario moyen, CANSIM, Tableau Moins de naissances = moins de travailleurs potentiels? 7

8 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Effectifs observés (1946 à 2010) et projetés (2011 à 2031) de la population active selon cinq scénarios, Canada Baby-boom + Taux d'activité des femmes du babyboom 18,5M 22,5M 20,5M Source: Martel, L. et coll. (2011). «La population active canadienne: tendances projetées à l horizon 2031», L Observateur économique canadien, catalogue

9 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Taux global d'activité observé (1976 à 2010) et projeté selon cinq scénarios (2011 à 2031), Canada 67% 62,6% 59,7% Source: Martel, L. et coll. (2011). «La population active canadienne: tendances projetées à l horizon 2031», L Observateur économique canadien, catalogue

10 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Taux global d'activité, pays sélectionnés, 2010 Source: Martel, L. et coll. (2011). «La population active canadienne: tendances projetées à l horizon 2031», L Observateur économique canadien, catalogue

11 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Pourcentage observé (1981 à 2010) et projeté (2011 à 2031) de la population active âgée de 55 ans ou plus selon cinq scénarios, Canada 24% 17% 10% Source: Martel, L. et coll. (2011). «La population active canadienne: tendances projetées à l horizon 2031», L Observateur économique canadien, catalogue

12 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Proportion observée (1981 à 2006) et projetée (2011 à 2031) de la population née à l'étranger dans la population active selon cinq scénarios, Canada Source: Martel, L. et coll. (2011). «La population active canadienne: tendances projetées à l horizon 2031», L Observateur économique canadien, catalogue

13 2. Vieillissement démographique et main-d'œuvre Est-ce que le report de la retraite ne ferait pas en sorte que les projections sous estiment l évolution future de l effectif de la population active? 13

14 3. Report de la retraite tendance passée et future Des travailleurs âgés qui repoussent leur retraite Taux d activité des 55 et plus par groupe d âge, Canada H F H F Années H F H 70 + F 70 + Sources: Tableau Enquête sur la population active (EPA), estimations selon le sexe et le groupe d'âge détaillé, annuel 14

15 3. Report de la retraite tendance passée et future Des comportements face à la retraite qui ont changé depuis le milieu des années 1990 Nombre d années Durée anticipée de vie en emploi à 50 ans, Canada, Hommes Femmes Est-ce que la tendance au report de la retraite se poursuivra dans le futur? Source: Carrière, Y. & Galarneau, D. (2011). Reporter sa retraite : une tendance récente?, L emploi et le revenu en perspective, Statistique Canada, produit no , hiver 2011,

16 3. Report de la retraite tendance passée et future La proportion d hommes contribuant à un RPA a diminué de façon importante, et ce, même chez les baby-boomers 50% Proportion d hommes ayant déclaré des déductions pour des contributions à un RPA selon l âge et la cohorte, Canada 40% % % % % Groupe d âge Source: Estimations de RHDCC en utilisant les données de l Agence du revenu du Canada 16

17 3. Report de la retraite tendance passée et future 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Proportion de travailleurs qui adhèrent à un RPA à prestations déterminées parmi l ensemble des travailleurs qui adhèrent à un RPA, Canada Année Moins d un travailleur sur cinq dans le secteur privé contribue à un régime à prestations déterminées Source: CANSIM, tableau

18 3. Report de la retraite tendance passée et future L approche de l âge de la prise de la retraite ne signifie plus être libéré de ses dettes 70% 60% Proportion de propriétaires avec une hypothèque selon le groupe d âge et la cohorte, Canada Cohorte % Cohorte % 30% Cohorte % Cohorte % 0% Groupe d âge Source: Recensements du Canada 18

19 3. Report de la retraite tendance passée et future Autres tendances dont on doit tenir compte: Report des transitions en début de vie adulte Taux de rendement à la baisse Marché du travail plus serré Main-d œuvre dont la proportion d immigrants sera de plus en plus importante Hausse de l espérance de vie Hausse de l âge donnant accès à la sécurité de la vieillesse (?) et autres modifications au RPC/RRQ Faible taux de remplacement du système de revenu de retraite public et sa chute prévue au cours des prochaines décennies 19

20 3. Report de la retraite tendance passée et future Distribution selon Distribution le taux of de total remplacement replacement rates total et la cohorte de retraités, by size and retirement cohort Proportion of individuals (%) 30% 25% 20% 15% 10% 5% près de 80% moins de 50% atteint 66 ans en atteint 66 ans en % under 40% 40-50% 50-60% 60-70% 70-80% 80-90% % % % 150%+ Taux Replacement de remplacement rate (%) Source: Moore, K. et al. (2010). Canada s Looming Retirement Challenge. C.D. Howe Institute commentary, Pension papers. (using LifePaths) 20

21 3. Report de la retraite tendance passée et future Bonne nouvelle: Le report de la retraite est probablement souhaitable dans un contexte d augmentation de l espérance de vie et de vieillissement démographique. Moins bonne nouvelle: La structure de notre système de revenu de retraite risque de poser des défis importants pour plusieurs qui devront reporter leur retraite. 21

22 4. Risques associés à devoir reporter sa retraite De plus en plus de travailleurs seront confrontés au choix suivant: réduire leur niveau de vie avant la retraite accepter une chute importante de niveau de vie à la retraite repousser l âge de leur retraite et accepter les risques qui y sont associés Risques: L état de santé: du travailleur de ses parents du conjoint Perte d emploi 22

23 4. Risques associés à devoir reporter sa retraite Une des solutions proposées: hausser le taux de remplacement du RPC/RRQ Peut-on se permettre de relever le taux de remplacement du RPC/RRQ dans un contexte de vieillissement démographique? Quelle est la place du système public dans le taux de remplacement? Comment se compare-t-on aux pays de l OCDE en termes de dépenses pour les pensions publiques en % du PIB 23

24 4. Risques associés à devoir reporter sa retraite Sources de revenu chez les personnes âgées de 65 ans et plus Transferts Public transfers publics Travail Work Épargne/capital Capital France Germany Italy Sweden OECD New Zealand Ireland United Kingdom Japan Netherlands Australia Canada United States Source: Présentation de Dr. Edward Whitehouse, OECD Sources of income of over 65s (% of total) 24

25 4. Risques associés à devoir reporter sa retraite Un système public qui ne coûte pas cher Dépenses pour les pensions publiques en % du PIB Italy France Germany Sweden EU Japan 13 % (contre 18% si aucun changement) OECD United Kingdom Netherlands United States New Zealand Canada Ireland 6,2% Current ( ) Projected (2060) Australia Public pension expenditure (% of GDP) Source: Edward Whitehouse, Canada's retirement-income provision: An international perspective, pension/ref-bib/whitehouse-eng.asp#toc006 25

26 5. CONCLUSIONS Le vieillissement démographique = phénomène inéluctable Le Canada vieillit rapidement La main-d œuvre ne diminuera probablement pas, du moins pas au Canada, grâce: surtout à l immigration et au report de l âge effectif de la retraite Dans un contexte de vieillissement démographique, ce report est en bonne partie souhaitable, mais non sans risque, surtout s il est un passage obligé vers une retraite décente. Le système de revenu de retraite canadien dépendra de plus en plus de l épargne personnel et des taux de rendement est-ce souhaitable? 26

27 Merci de votre attention! 27

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 La question sociale globale et les migrations Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 1. Nous connaissons un moment sans précédent de victoire contre la pauvreté 2.

Plus en détail

Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve

Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve Les systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 Effet de la crise sur l épargne des fonds de pension et des fonds de réserve Yermo, Juan Responsable

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille Exercice 1 : Evolution de la fécondité en France Fécondité selon l âge de la mère et le rang de naissance 1 Par lecture, déterminer et commenter les valeurs des points correspondant au groupe d âges 20-24

Plus en détail

Le traitement fiscal des fonds capitalisés de pension

Le traitement fiscal des fonds capitalisés de pension Pension Reform Primer de la Banque Mondiale Charges fiscales Le traitement fiscal des fonds capitalisés de pension L E traitement fiscal des fonds capitalisés de pension est un choix politique décisif

Plus en détail

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Le Défi des retraites S. PARIS-HORVITZ - 26/04/2006 1 Sommaire Le défi démographique Le défi des

Plus en détail

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012 L ajustement du secteur immobilier espagnol Janvier 2012 Chiffres-clés du secteur immobilier espagnol La hausse des prix en Espagne 1996-2008: les fondamentaux Environnement macroéconomique favorable.

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET Cette fiche élaborée par la commission économie du Parti de Gauche révèle les 4 "erreurs" fondamentales issues de l'argumentaire que Monsieur Lenglet a opposé à Jean-Luc Mélenchon lors de l'émission des

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Le Québec et le commerce international

Le Québec et le commerce international Le Québec et le commerce international Stéphane Paquin, Ph.D Professeur ENAP Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée Qui gagne quand tout le monde perd? Mme Alena

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 25, n o 5. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2009. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 31, n o 2. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2015. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Vers une assurance publique pour les soins de longue durée: Premier essai au Québec

Vers une assurance publique pour les soins de longue durée: Premier essai au Québec Vers une assurance publique pour les soins de longue durée: Premier essai au Québec Réjean Hébert, MD MPhil Affiliated with the Vieillissement de la population Pandémie de maladies chroniques Transformation

Plus en détail

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL

UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL KELLY GLOBAL WORKFORCE INDEX UN MONDE DU TRAVAIL DE PLUS EN PLUS VIRTUEL 168,000 people release: November 2012 30 countries DES SALARIÉS CONNECTÉS UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ Une courte majorité des répondants

Plus en détail

Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres.

Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres. Comment changer de regard sur le shopper? Contact TNS Sofres Eric MONTAZEL Directeur conseil Retail 01.40.92.28.34 Eric.montazel@tns-sofres.com A quoi ressemblera le magasin de demain? Des nouvelles technologies

Plus en détail

Monsieur Marc Angelier, 59 ans, est Directeur Financier d Orion Capital Managers depuis mars 2001.

Monsieur Marc Angelier, 59 ans, est Directeur Financier d Orion Capital Managers depuis mars 2001. Membres du Conseil de surveillance dont le renouvellement est proposé : Marc Angelier Monsieur Marc Angelier, 59 ans, est Directeur Financier d Orion Capital Managers depuis mars 2001. Diplômé de l Institut

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS Plan 3 axes de réflexions : 1/ La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles

Plus en détail

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Angers FHF 13 septembre 2012 Ce qui a changé dans l exercice

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? Une question européenne mais traitée dans chaque Etat membre L avenir des systèmes de retraite et ses conséquences sur la zone euro, internationalise

Plus en détail

Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching. Mondialisation, savoir et compétitivité

Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching. Mondialisation, savoir et compétitivité Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching Mondialisation, savoir et compétitivité Tableau 1 : Les parts du PIB mondial bougent et certains

Plus en détail

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir?

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? L Autriche Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? Hans Nagl ABA-Invest in Austria Carrefour Europe, 06.11.2013 Folie 1 Voilà sûrement votre vision de l Autriche Folie 2 Mais

Plus en détail

Comparaison des paramètres des régimes de retraite

Comparaison des paramètres des régimes de retraite Extrait de : Les pensions dans les pays de l'ocde 2005 Panorama des politiques publiques Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2005-fr Comparaison des paramètres des régimes

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision.

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. SOURCES SOURCE Data Sources Population : Labour Force: Production: Social Indicators: United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. International Labour Organisation (ILO). LaborStat

Plus en détail

Coût des systèmes de santé

Coût des systèmes de santé santé publique Santé publique Comparaison internationale et positionnement de la Suisse Coût des systèmes de santé Depuis plus de quarante ans, l Organisation de coopération et de développement économiques

Plus en détail

Le marché du travail au Québec : vers des pénuries de main-d oeuvre?

Le marché du travail au Québec : vers des pénuries de main-d oeuvre? Le marché du travail au Québec : vers des pénuries de main-d oeuvre? Présentation au colloque de l IRÉC «Main-d oeuvre : le Québec face à ses pénuries» André Grenier Coordonnateur, analyse du marché du

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Danemark. Extrait de : Les pensions dans les pays de l'ocde 2007 Panorama des politiques publiques

Danemark. Extrait de : Les pensions dans les pays de l'ocde 2007 Panorama des politiques publiques Extrait de : Les pensions dans les pays de l'ocde 2007 Panorama des politiques publiques Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2007-fr Danemark Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal

La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal La retraite de nos enfants Colloque Question-Retraite Centre Mont-Royal, Montréal Georges Langis Actuaire en chef Régie des rentes du Québec 27 septembre 2012 2 Une projection*! Niveau de remplacement

Plus en détail

Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec

Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec Evolution générale des dépenses de santé dans les pays de l OCDE et approches prometteuses pour contrôler les dépenses au Canada et au Québec Gaétan Lafortune, Economiste sénior, OCDE ASDEQ, Québec, 22

Plus en détail

Les futures personnes âgées les plus vulnérables en termes de santé et de mode de vie: une comparaison entre le Canada et quelques pays européens.

Les futures personnes âgées les plus vulnérables en termes de santé et de mode de vie: une comparaison entre le Canada et quelques pays européens. Les futures personnes âgées les plus vulnérables en termes de santé et de mode de vie: une comparaison entre le Canada et quelques pays européens. Future older people in the most vulnerable situation in

Plus en détail

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite?

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Ce que les faits nous révèlent Le 20 novembre 2014 CONFIDENTIEL ET EXCLUSIF Il est formellement interdit d utiliser ce matériel sans l autorisation expresse

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base PAYS Durée minimale OUVERTURE DE DROIT Age normal de liquidation à la retraite DUREE DE VALIDATION MAXIMALE CALCUL DE PENSION ALLEMAGNE

Plus en détail

Résultats clés - Belgique

Résultats clés - Belgique Enquête «La crise économique mondiale» Résultats clés - Belgique Enquête Atradius sur la crise économique mondiale Résultats clés Belgique Résultats août 2009 1 1. Impact de la crise sur l activité économique

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Emprunts d états Crise de la dette: comment en sortir?

Emprunts d états Crise de la dette: comment en sortir? COMMITTED TO YOU Coninco Master Class - Vevey 5 & 6 Novembre 2012 Emprunts d états Crise de la dette: comment en sortir? Michel Girardin Responsable de la recherche thématique Jean-Pierre Buchs Conseiller

Plus en détail

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi.

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Politique budgétaire Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Nous continuons de supposer qu il s agit d une économie fermée mais

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes France Ces dernières décennies, on a constaté une forte augmentation du type d emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes. Les jeunes de 15 ans qui ne possèdent pas ces compétences

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Résultats techniques de la mortalité au Canada

Résultats techniques de la mortalité au Canada Résultats techniques de la mortalité au Canada Présentation à l assemblée annuelle de l ICA à Vancouver 29 juin 2010 1 Présentation Espérance de vie Amélioration de la longévité Comparaisons internationales

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Dr Réjean Hébert, MD MPhil Professeur et chercheur Affilié à Vieillissement de la population Pandémie de maladies chroniques Transformation

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Partenariat M&G Debory Eres

Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory - Eres Un nouveau marché ; de nouvelles perspectives Un nouveau marché pour M&G : La retraite par capitalisation, un marché en devenir Une longue expérience

Plus en détail

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences.

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. Pour mener un char quelque part, on a trois décisions à prendre: 1. La destination.. 2. La route qu on va suivre.. 3. La vitesse à laquelle on

Plus en détail

Le déclin économique de la France Gilles Saint-Paul Université des Sciences Sociales, Toulouse

Le déclin économique de la France Gilles Saint-Paul Université des Sciences Sociales, Toulouse Le déclin économique de la France Gilles Saint-Paul Université des Sciences Sociales, Toulouse Introduction Depuis maintenant plusieurs années, hommes politiques, intellectuels et médias sont divisés par

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 Financial and Economic Data Relating to NATO Defence Données économiques et financières concernant la défense de l'otan News and information is routinely

Plus en détail

Pouvoir d achat des pensions en Europe

Pouvoir d achat des pensions en Europe Pouvoir d achat des pensions en Europe Février 2008 Avec la participation et collaboration de Marina Monaco Table des matières Introduction 3 1. Méthodologie 5 2. Aspects généraux 8 3. Les revenus des

Plus en détail

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008

Sondage sur la pénurie des talents Résultats mondiaux 2008 Offre Demande Sondage sur la pénurie talents Résultats mondiaux 2008-1 - Résultats 2008 du sondage sur la pénurie talents Manpower Inc. (NYSE: MAN) a interrogé plus de 42 500 employeurs dans 32 pays et

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014 BIENVENUE A SYDNEY 01 Septembre 2014 1 DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Population australienne: 23 millions 4000 kilomètres L Australie : 12 ème puissance économique mondiale, notée AAA Taux de croissance prévisionnel

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales.

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales. LA PLACE DE LA FRANCE PARMI LES CREANCIERS EUROPEENS EN MATIERE DE SOINS DE SANTE AU SEIN DE L UNION EUROPENNE ENTRE LE 31.12.1999 ET LE 31.12.2008 (REGLEMENTS CEE 1408/71 et 574/72) Les prestations versées

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

La microsimulation à Statistique Canada

La microsimulation à Statistique Canada La microsimulation à Statistique Canada Chantal Hicks Chantal.hicks@statcan.gc.ca Présentation à «La démographie de demain : innovations, intersections et collaborations» Colloque de l Association des

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014

RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES. 10 décembre 2014 RENCONTRE AVEC LES ACTIONNAIRES 10 décembre 2014 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET FINANCIER «LE MONDE D APRÈS» OLIVIER GARNIER Chef économiste DU MONDE D AVANT AU MONDE D APRÈS Quatre grandes ruptures : Modèle

Plus en détail

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION

APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION APPROCHE DE L ECONOMIE PAR LA PRODUCTION Totalité des produits = Totalité des Revenus = Totalité des Dépenses DEPENSE Achats de biens et services Revenus primaires REVENU PRODUCTION redistribution des

Plus en détail

par Nathaly Riverin, Louis-Jacques Fillion, Daniel Musyka et Ilan Verstinsky

par Nathaly Riverin, Louis-Jacques Fillion, Daniel Musyka et Ilan Verstinsky Global Entrepreneurship Monitor: Le rapport canadien 2003 par Nathaly Riverin, Louis-Jacques Fillion, Daniel Musyka et Ilan Verstinsky Cahier de recherche n o 2004-12 Décembre 2004 ISSN : 0840-853X Copyright

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à

Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de l'ocde à Séminaire international sur la gestion du capital des travailleurs et des travailleuses FTQ, Montréal, 28 septembre 2009 Gouvernance des fonds de pension, gouvernance des entreprises: les certitudes de

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Environnement Économique. Sommet immobilier de Québec

Environnement Économique. Sommet immobilier de Québec Environnement Économique Sommet immobilier de Québec Le 27 Mai 2014 Clément Gignac Vice-président principal et économiste en chef Président, Comité d allocation d actifs 1 Mise en garde Les opinions exprimées

Plus en détail

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS PRB 05-107F FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS Alexandre Laurin Division de l économie Le 15 février 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION

Plus en détail

Article. Reporter sa retraite : une tendance récente? par Yves Carrière et Diane Galarneau

Article. Reporter sa retraite : une tendance récente? par Yves Carrière et Diane Galarneau Composante du produit n o 75-1-X au catalogue de Statistique Canada L emploi et le revenu en perspective Article Reporter sa retraite : une tendance récente? par Yves Carrière et Diane Galarneau 26 octobre

Plus en détail

Les Normes GIPS. «Global Investment Performance Standards» Alain ERNEWEIN

Les Normes GIPS. «Global Investment Performance Standards» Alain ERNEWEIN Les Normes GIPS «Global Investment Performance Standards» Alain ERNEWEIN Membre de l Investment Performance Council, Président du groupe d experts français - normes GIPS - 1 «Global Investment Performance

Plus en détail

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI Congrès Mondial de l AMSEP Annie GAUVIN- Istanbul- le 6 mai 2015 Faits et tendances actuels 200 millions

Plus en détail

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe)

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe) Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2008 POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au

Plus en détail

Motovariateur électronique

Motovariateur électronique NEW D Motovariateur électronique Gamme Drivon, conçu pour différents types d applications (notamment les pompes, les ventilateurs et convoyeurs), est fabriqué avec des composants de haute fiabilité. Il

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES STAGES. www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays)

INFORMATIONS SUR LES STAGES. www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays) INFORMATIONS SUR LES STAGES 1. Rédiger un CV www.prospects.ac.uk/links/abroad (informations générales sur différents pays) http://doctorjob.com/jobhuntingessentials/index.asp?intsubmoduleid=3 (modèles

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR

10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR 10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR Réunion du 10 Février 2015 Qui suis-je? Régis Senet Consultant sécurité chez XMCO depuis juin 2014 Activités : Tests d intrusion, audits,

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

COMMENTAIRE IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI. Services économiques TD

COMMENTAIRE IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI Points saillants Au cours de la dernière année, le taux de chômage au Canada est

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail