Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax"

Transcription

1 Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal S. Kallel 1, M. Sellami 1, F. Maalej 1, M. Masmoudi 1, B. SouissI 2, K. Ben mahfoudh 2, I. Charfeddine 1, B. Hammami 1,A. Ghorbel 1 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax

2 Introduction Le sinus sphénoïdal est profond situé entre l endocrane et les fosses nasales. Les pathologies du sinus sphénoïdal peuvent être tumorales, infectieuses ou inflammatoires. La symptomatologie est souvent non spécifique. L imagerie, basée sur la tomodensitométrie et l IRM, a toute son importance pour l exploration du sinus sphénoïdal.

3 But Etudier l apport de l imagerie dans le diagnostic positif des pathologies isolées du sinus sphénoïdal par corrélation radiohistologique

4 Matériels et méthodes Etude rétrospective de 11 patients explorés par TDM et/ou IRM. Selon l orientation radiologique, une sphénoïdotomie par voie endonasale a été réalisée dans 9 cas : pour drainage, biopsie ou exérèse tumorale. Dans les deux autres cas, le diagnostic était radiologique et la décision était l abstention thérapeutique vu le risque chirurgical et la symptomatologie fruste

5 Résultats Pathologie du sinus sphénoïdal Nombre de cas Mucocèle 4 Sphénoïdite bactérienne 2 Sinusite fongique allergique 1 Kyste arachnoïdien 1 Plasmocytome 1 Dysplasie fibreux 1 Polype sphéno-choanal 1

6 Résultats Une extension endocrânienne a été constatée chez 2 patients (1 cas de mucocèle et le kyste arachnoïdien) Une thrombose du sinus caverneux chez 3 patients (plasmocytome, sinusite fongique allergique et 1 cas de sphénoïdite bactérienne) Une compression du nerf optique chez 2 patients (2 cas de mucocèle)

7 Age (ans) Sexe Motif TDM IRM Diagnostic Geste endoscopique Moy : 35 2H +2F Céphalée (4 cas) Diplopie (1 cas) Cécité (1cas) x x mucocèle Sphénoїdotomie + marsupialisation 14/45 2 F -Céphalée fébrile (2cas) -Obstruction nasale + rhinorrhée purulente (1cas) 28 F Céphalée + rhinorrhée purulente x x Sphénoïdite bactérienne Sphénoїdotomie + drainage x x Sinusite fongique allergique Sphénoїdotomie + exérèse chirurgicale 45 F Céphalée x x Kyste arachnoïdien Abstention 58 H Céphalée +vomissement x x Plasmocytome Sphénoїdotomie + biopsie 13 H ON+ ronflement nocturne x Polype sphéno-choanal Sphénoїdotomie + polypectomie 51 H Céphalée x Dysplasie fibreuse Abstention

8 Résultats Mucocèles

9 Fig 1 : Coupe axiale d une TDM du massif facial : Lésion expansive isodense soufflant les parois du sinus sphénoïdal

10 Fig 2 : TDM cérébrale coupe axiale : comblement du sinus sphénoïdal gauche, soufflant les parois du sinus avec lyse de sa paroi latéral Fig 3 : IRM coupe axiale séquence T2 : hyposignal T2, Extension endocrânienne et au canal optique Fig 4 : IRM coupe axiale séquence T1 : hypersignal T1

11 Fig 5 : IRM cérébrale coupe axiale, séquence T1: comblement du sinus sphénoïdal en hypersignalt1 Fig 6 : IRM cérébrale coupe axiale : Séquence T2: Comblement du sinus sphénoïdal en hyersignal T2

12 Résultats Sphénoïdite bactérienne

13 Fig 7 : TDM massif facial coupe coronale : comblement isodense du sinus sphénoïdal droit ( ), pas de lyse osseuse, pas de calcification Fig 8 : IRM massif facial coupe axiale, séquence T1 injectée : comblement en hyposignal T1 qui se rehausse en périphérie de façon intense ( )

14 Résultats Sinusite fongique allergique

15 Fig 9 /a : Scanner des sinus en coupe axiale, non injecté Fig 9/b: Scanner des sinus en coupe frontale, non injecté Comblement spontanément hyperdense et hétérogène du sinus sphénoïdal qui s accompagne d une lyse du corps du sphénoïde avec extension à la loge caverneuse droite

16 Fig 10 /a : IRM en coupe axiale, séquence T1, non injecté Fig 10/b : IRM en coupe axiale, séquence T2 Aspect soufflé du sinus sphénoïdal avec érosion osseuse de toutes ses parois, dont le contenu est hétérogène, en hyposignal T1 et T2, avec extension aux loges caverneuses et endocrânienne extraparenchymateuse

17 Fig 10/c : IRM en coupe axiale, séquence T1 post-gado. Pas de prise de contraste après injection

18 Résultats Kyste arachnoïdien

19 Fig 11 : TDM massif facial injecté: coupe axiale : Lésion hypodense expansive ostéolytique du sinus sphénoïdal s étendant vers le lobe temporal, ne prenant pas le PDC

20 Fig 12/a: IRM massif facial: séquence T2 Fig 12/b: IRM massif facial: séquence T1 injecté Processus expansif du sinus sphénoïdal gauche, de même signal que le LCR, avec extension à la fosse infra-temporale et endocrânienne extraparenchymateuse, prenant contact avec le lobe temporal

21 Résultats Plasmocytome

22 Fig 13 /a: TDM du massif facial en coupe axiale Fig 13/b: TDM du massif facial en coupe coronale Un processus expansif de densité tissulaire envahissant le corps du sphénoïde, le clivus, le processus ptérygoïde droit et s étendant vers le sinus caverneux homolatéral

23 Résultats Polype sphéno-choanal

24 Fig 14: TDM: Coupe axiale du massif facial Un comblement du sinus sphénoïdal droit isodense ( )s étendant vers l ostium sphénoïdal et la fosse nasale (.)

25 Résultats Dysplasie fibreuse

26 Fig 15 / a : TDM massif facial: coupe axiale Fig 15/b: TDM massif facial: coupe coronale Plage osseuse hétérogène, irrégulière et polylobée aux dépens du corps du sphénoïde

27 Discussion Les pathologies isolées du sinus sphénoïdal sont rares et représentent environ 2-3% de toutes les pathologies des sinus Ces pathologies du sinus sphénoïdal sont variables, elles peuvent être tumorales, pseudo-tumorales, infectieuses ou inflammatoires. Le caractère profond du sinus sphénoïdal rend la symptomatologie non spécifique. La symptomatologie est liée souvent à l effet de masse sur les organes de voisinages notamment le cerveau et les yeux. L imagerie basée sur la TDM et l IRM permet d explorer les pathologies sphénoïdales avec une orientation étiologique et de faire un bilan d extension lésionnel.

28 Discussion Les sphénoïdites représentent la cause la plus observée des pathologies isolées du sinus solénoïdal. L imagerie montre un comblement liquidien du sinus sphénoïdal et permet de rechercher des complications cranio-encéphaliques ou ophtalmologiques observées surtout dans les sinusites fongiques (mucormycose, aspergillose). La sinusite fongique allergique est une entité particulière des sinusites fongiques aspergillaires. Le mécanisme physiopathologique est immunoallergique.

29 Discussion Dans les sinusites chroniques aspergillaires, l examen de choix est la TDM. La TDM montre un comblement hyperdense plus ou moins hétérogène de la cavité sinusienne avec un épaississement des parois traduisant la chronicité des lésions. La présence de calcifications intra-sinusiennes oriente le diagnostic. Des remaniements osseux localisés ou rarement des lyses osseuses peuvent être observés. L IRM trouve son intérêt essentiellement dans l évaluation des complications.

30 Discussion Les pathologies tumorales du sinus sphénoïdal occupent la deuxième place, dominées par les chondromes, les papillomes inversés, les ostéomes, la dysplasie fibreuse, les angiofibromes, les hémopathies, l histiocytose et les tumeurs des organes de voisinage notamment les tumeurs naso-pharyngés,les méningiomes et les kystes arachnoïdiens. Une tumeur maligne se présente sous forme d une lésion ostéolytique prenant de façon intense le PDC. L absence de rehaussement après injection de produit de contraste permet de différencier entre sinusite fongique pseudotumorale et tumeur maligne.

31 Discussion Dans la dysplasie fibreuse, dans sa forme condensante, l os parait à la TDM élargi,épaissi, dense mais de façon moindre que l os normale déformant les différents foramens l IRM permet d évaluer le retentissement sur les structures neuro-vasculaires de cette lésion qui se rehausse après injection de gadolinuim.

32 Discussion Les pathologies pseudo-tumorales sont dominées par: - Les mucocèles ( cause la plus fréquente dans notre série: 4 cas) - Les polypes sphéno-choanaux.

33 Discussion A la TDM, la mucocèle apparait sous forme d une image homogène, hypo ou isodense si mucocèle bien hydratée (15 à 40 UH), hyperdense si déshydraté (40 à 65 UH)avec absence de prise de contraste iodée( parfois prise de contraste périphérique, témoignant d une surinfection), Le caractère expansif de la mucocèle, soufflant les parois sinusiennes, entraînant un amincissement, voire une érosion de ses parois, est caractéristique. La TDM permet également de préciser l extension aux structures méningées et cérébrales, ainsi qu au contenu orbitaire. Cette extension est fréquente.

34 Discussion En IRM, l intensité du signal est variable en fonction du degré d hydratation du contenu mucocèlique, de sa richesse en protéines. Typiquement, la mucocèle apparait en hypersignal en T1, se renforçant en T2, la prise de contraste permet de distinguer la mucocèle d un processus tumoral ou inflammatoire réactionnel ou surajouté.

35 Discussion Le polype sphéno-choanal apparait sous forme d une formation tissulaire occupant le sinus sphénoïdal étendue à la choane ne rehaussant pas au PDC.

36 Conclusion Les pathologies du sinus sphénoïdal sont rares et variées. L imagerie est primordiale pour l orientation étiologique et permet un bilan d extension précis.

37 QCM 1 Dans la sinusite fongique allergique: A- L imagerie de choix est l IRM B- La TDM montre un comblement spontanément hyperdense de la cavité sinusienne C- La présence de calcification est fréquente D- La lyse osseuse est typique E- L aspergillus est la cause la plus incriminée Réponse: B,C,E

38 QCM 2 Dans la mucocèle du sinus sphénoïdal: A- Les complications ophtalmologiques sont fréquentes B- La symptomatologie clinique est spécifique. C- La lésion est toujours hypodense à la TDM D- La prise de contraste périphérique est en faveur d une surinfection E- En IRM, la lésion apparait typiquement en hypersignal en T1, se renforçant en T2 Réponse: A,D,E

39 QCM 3 Les pathologies tumorales du sinus sphénoïdal: A- Sont dominées par les carcinomes naso-sinusiens B- L aspect scannographique des plasmocytomes est typique C- L ostéolyse est fréquente D- L os apparait plus dense que l os normal dans la dysplasie fibreuse E- Dans la dysplasie fibreuse la lésion se rehausse à l injection du gadolinuim Réponse : C,E

40 Références J. S. KHARRAT et al. MUCOCÈLE SPHÉNOÏDALE BILATÉRALE:A PROPOS D UN CAS; TUN ORL - N 19 DÉCEMBRE Yasser Arkha et al. Mucocèle géante sphénoïdale :A propos d un cas. Fr ORL ; 92 JJ Braun et al. Intérêt de la tomodensitométrie dans la sinusite fongique allergique (SFA). J Radiol 2008;89. Yu-Hsing Lin et al. Isolated Sphenoid Sinus Disease: Analysis of 11 Cases. Tzu Chi Medical Journal. September 2009 Vol 21 No 3. N.Cherif Idrissi El Ganouni et al. Aspergillose du sinus sphénoïdal. Apport de la tomodensitométrie. Laryngoscope, 2001, 111. N Martin-Duverneuil. Pathologie tumorale du sphénoïde. J Neuroradiol 2003;30:

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif IMAGERIE DE L OTITE EXTERNE MALIGNE : A PROPOS DE 19 CAS H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif Service de Radiologie CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie

Plus en détail

Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires.

Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires. Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires. O. AMRISS, F. ESSODEGUI, I. MIMOUNI, A. ADIL Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd Casablanca - Maroc INTRODUCTION L'imagerie est indispensable pour

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX C. Chammakhi Jemli 1, A. Ben Othman 1, M. Ben Amor 2, N. Saddoud 2, C. Mbarek 2, A. Lekhdim 2 1. Service de Radiologie Hôpital Habib Thameur,

Plus en détail

Sinusite Maxillaire Plus

Sinusite Maxillaire Plus Sinusite Maxillaire Plus Service d Imagerie Médicale, Hôpital Nord Amiens & Service d Imagerie Médicale, Hôpital Georges Pompidou D. Zeitoun, A. Lacan-Melki, M. Cohen, J. Lellouche, B. Capon, J. Silvera,

Plus en détail

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M.

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. IMAGERIE DES INFECTIONS FUNGIQUES INVASIVES DU MASSIF FACIAL A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. Golli

Plus en détail

120 Imagerie des sinus

120 Imagerie des sinus Fig. 5-9 Adénocarcinome de l éthmoïde Coupes TDM axiale (A) et coronale (B), IRM séquences axiale T1 (C), T2 axiale (D) et coronale (F), T1 FatSat injectées axiale (E) et coronale (G) : masse de signal

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Dr François Bidault Service d Imagerie Diagnostique, Gustave-Roussy, Villejuif, France.

Dr François Bidault Service d Imagerie Diagnostique, Gustave-Roussy, Villejuif, France. 1 Cancer du massif facial et des cavités nasosinusiennes : Imagerie. Dr François Bidault Service d Imagerie Diagnostique, Gustave-Roussy, Villejuif, France. Diplôme d Université de Carcinologie Cervico-Faciale

Plus en détail

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Dr JF Papon Service ORL CHU Mondor et CHI Créteil Unité de biomécanique, INSERM U955, Créteil jean-francois.papon@hmn.aphp.fr Les rhinosinusites au cours

Plus en détail

Connaissances V. ORL

Connaissances V. ORL Connaissances V. ORL 87 Adénocarcinome de l ethmoïde Item 154. Tumeurs des os primitives et secondaires. Item Fig. 87.1. IRM coupe coronale séquence T1 avec injection et suppression de graisse. 1 : tumeur

Plus en détail

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE INTRODUCTION Les tumeurs nasosinusiennes sont dominées par les tumeurs primitives d

Plus en détail

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE Service de Radiologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca Tumeurs cérébrales chez l enfant : 2nde place après les tumeurs hématologiques.

Plus en détail

Le fibrome nasopharyngien est une tumeur rare,

Le fibrome nasopharyngien est une tumeur rare, Embolisation des fibromes nasopharyngiens agressifs : expérience du service de neuroradiologie de Rabat. S.Belkacem, H.Zian, H.Benchaaboune, N.Chakir, M.R.El Hassani, M.Jiddane. Service de neuroradiologie;

Plus en détail

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC Imagerie de l exophtalmie tumorale de l enfant I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC INTRODUCTION Exophtalmie : protrusion

Plus en détail

APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES

APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES Sellami M., I. Achour, B.Souissi*,L.Ghorbel, MA.Chaabouni, KH. BenMahfoudh*,I.Charfeddine, B. Hammami, A.Ghorbel. Service d ORL, CHU

Plus en détail

Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes...

Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes... PRÉFACE... 11 TECHNIQUES... 13 Radiologie conventionnelle... 13 La tomodensitométrie... 13 Le cone beam CT... 13 L IRM (imagerie par résonnance magnétique)... 14 Techniques chirurgicales... 15 Principales

Plus en détail

IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE. Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON

IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE. Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON Techniques: CLICHES SIMPLES INUTILES en pathologie CHRONIQUE SCANNER Examen de référence Complément de

Plus en détail

Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas

Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas CH.Chammakhi-Jemli, S.Mkaouar,* O.Ben Gamra, W.Zouaoui, A.Mami, H.Mzabi, S.Sehili-Briki, *A.Elkhedim, MH.Daghfous. Service de Radiologie Hôpital Habib

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES (À PROPOS DE 40 CAS)

IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES (À PROPOS DE 40 CAS) IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES MALIGNES (À PROPOS DE 40 CAS) INTRODUCTION Les processus expansifs malins rencontrés dans l orbite sont de nature très diverse. Parmi les tumeurs intra-orbitaires:

Plus en détail

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO Le fibrome nasopharyngien (F.N.P) est une tumeur rare du nasopharynx qui touche essentiellement

Plus en détail

LES MYCOSES NASOSINUSIENNES

LES MYCOSES NASOSINUSIENNES LES MYCOSES NASOSINUSIENNES Les balles fongiques Les balles fongiques («fungus ball») parfois appelées mycétomes ou aspergillomes de façon abusive. 2 Atteintes fongiques localisées, non invasives, non

Plus en détail

L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE. Dr.Boussalia

L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE. Dr.Boussalia L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE Dr.Boussalia L anatomie radiologie et endoscopie Naso sinusienne Les fosses nasales sont 2 cavités situées au milieu du massif facial sup et séparés par

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

LES RHINOSINUSITES FONGIQUES: diagnostic et traitement (à propos de 13 cas)

LES RHINOSINUSITES FONGIQUES: diagnostic et traitement (à propos de 13 cas) LES RHINOSINUSITES FONGIQUES: diagnostic et traitement (à propos de 13 cas) El Korbi A, Kolsi N, Harrathi K, Bouatay R, Mili S, Chouchène H, Gassab E, Koubaa J. Service d ORL et CCF, Hopital Fattouma Bourguiba,

Plus en détail

Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction - Localisation orbitaire du kyste hydatique : rare

Plus en détail

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS S. Haddar, B. Suissi, Y. Guermazi, E. Daoued, KH Ben Mahfoudh, F. Karray*, M. Abdelmoula*, J. Mnif service d imagerie médicale. CHU H. Bourguiba Sfax. Tunisie.

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM Z.JAMALEDDINE; S.ELHADDAD, R.LATIB, I.CHAMI. M. BOUJIDA, L.JROUNDI Institut Nationale D oncologie Service de Radiologie RABAT MAROC INTRODUCTION Cavum ou nasopharynx

Plus en détail

085. Infection à VIH

085. Infection à VIH Sommaire 085. Infection à VIH information et conseils pour la prévention de la transmission sanguine et sexuelle, diagnostic, annonce d une sérologie, attitude thérapeutique et suivi Toxoplasmose cérébrale

Plus en détail

A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI

A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI Services d Imagerie Médicale et d ORL - CHU Monastir-Tunisie JFR 2011 INTRODUCTION Lésions variées et peu fréquentes

Plus en détail

L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE. Dr.LAROUM

L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE. Dr.LAROUM L EXAMEN CLINIQUE ET L EXPLORATION NASO-SINUSIENNE Dr.LAROUM L anatomie radiologie et endoscopie Naso sinusienne Les fosses nasales sont 2 cavités situées au milieu du massif facial sup et séparés par

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL

Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL Pathologies Néphro-Urologiques et Radiologie chez l adulte: «TP» E Danse, L Annet UCL Méthodes d imagerie US, CT, MR Agents de contraste Iode : UIV, CT Toujours faire la balance entre le risque et le bénéfice

Plus en détail

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L améloblastome malin est une tumeur odontogène

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

IMAGERIE DES MENINGIOMES ENCEPHALIQUES

IMAGERIE DES MENINGIOMES ENCEPHALIQUES IMAGERIE DES MENINGIOMES ENCEPHALIQUES M. EL MOULATTAF, D. BASRAOUI, J. EL YACOUBI N. CHERIF IDRISSI EL GANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL. SERVICE DE RADIOLOGIE CHU MOHAMMED VI, UNIVERSITE CADI AYYAD, MARRAKECH,

Plus en détail

IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives. Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE

IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives. Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE Objectif illustrer les aspects en imagerie de la neurofibromatose type

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités.

Plus en détail

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti IMAGERIE DES AMELOBLASTOMES (A propos de 20 cas) S. Saoud, I. Mimouni, A. Gharbi, N. Moussali, N. El Benna, A. Abdelouafi Casablanca - Maroc Journées Françaises de Radiologie. Octobre 2010 Introduction

Plus en détail

Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein

Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein H Jalal 1, M Ouali Idrissi 1, A Benhaddou 1, K Aniba 2, S Ait Benali 2, O Essadki 1, A Ousehal 1 1- Service de Radiologie

Plus en détail

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas B RADOUANE, M JIDAL, J EL FENNI, B ZAINOUN, S CHAOUIR, T AMIL, A HANINE, M BEN AMEUR Service d Imagerie Médicale Hôpital militaire d instruction

Plus en détail

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial 0.Amriss, N.Moussali, N.Elbenna, A.Gharbi, A.abdelouafi Service de Radiologie 20 Aout CHU IBN ROCHD. Casablanca. Maroc Introduction Le massif facial

Plus en détail

Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville

Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville N Hammami, A Dhouib, C Drissi, S Ferjani, A Kerkeni, R Sebai, L Belghith, M Ben Hamouda Service de Neuroradiologie INN Tunis Tunisie

Plus en détail

Service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech H.MRABTI FASSI (1), H.ENNEDDAM, N.CHERIF IDRISSI EL GUANOUNI, M.IDRISSI OUALI, H.JALAL, O.ESSADKI, A.OUSEHAL J.NAJIB(2),K.ANIBA,M.LAGHMARI,S.AIT BEN ALI. 1- Service de radiologie CHU Mohammed VI Marrakech

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM N AIDI, R BENNACEUR, F ABIDI, F BEN AMARA, R HAMZA, H RAJHI, N MNIF Service d Imagerie Médicale EPS Charles Nicolle. Tunis TUNISIE OBJECTIFS La maîtrise de la radio anatomie

Plus en détail

PNET DES FOSSES NASALES : UNE LOCALISATION EXCEPTIONNELLE A PROPOS DE DEUX CAS

PNET DES FOSSES NASALES : UNE LOCALISATION EXCEPTIONNELLE A PROPOS DE DEUX CAS PNET DES FOSSES NASALES : UNE LOCALISATION EXCEPTIONNELLE A PROPOS DE DEUX CAS M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités.

Plus en détail

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques Tuberculose hépatique h primitive: A propos de 10 cas. Nassar I*, Errabih I**, Hammani L*, Krami **H.Ouazzani** Imani F. *Service de radiologie. CHU Ibn Sina.. Rabat. Maroc ** Service de Médecine M B.

Plus en détail

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire

Plus en détail

Redécouvrir la fente olfactive

Redécouvrir la fente olfactive Redécouvrir la fente olfactive P Henrot 1, R Jankowski 2, T Georgel 2, B Boyer 1, P Troufléau 1, B Grignon 3, C Lorentz 2, S Kacha 2, S Lecocq 3, A Blum 3 1 Service de Radiologie, Centre Alexis Vautrin

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

148. Tumeurs du colon et du rectum

148. Tumeurs du colon et du rectum Sommaire 148. Tumeurs du colon et du rectum diagnostic, attitude thérapeutique et suivi tumeurs coliques (adénocarcinome) Lavement baryté (après préparation colique) Peu d indication depuis le développement

Plus en détail

NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS

NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS NEUROSARCOIDOSE A LOCALISATION THALAMIQUE. A PROPOS D UN CAS N. Cherif Idrissi El Ganouni 1, M. Ouali Idrissi 1, A.Benhaddou 1, T. Abou El Hassan 2, O. Essadki 1, A. Ousehal 1 1 : Service de Radiologie,

Plus en détail

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien M. Boujlel, E. Menif, Y. Arous, K. Nouira, O. Azaiz, M. Ben Messaoud, E. Hamaid, I. Turki, S. Sahtout*,

Plus en détail

Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques

Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques Les tumeurs pulmonaires malignes primitives : à propos de 1 3 cas pédiatriques S.RAJI, N. Allali, F. Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Pédiatrique, Hôpital d Enfants - Maternité CHU Rabat La pathologie

Plus en détail

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect Douleurs abdominales diffuses, arrêt des matières et des gaz depuis 48h sans vomissement ni fièvre chez un patient en aplasie à J15 d une induction pour LAM : Quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

SEMIOLOGIE EN COUPES

SEMIOLOGIE EN COUPES SEMIOLOGIE EN COUPES DU KYSTE HYDATIQUE DES PARTIES MOLLES M.CHENNOUFI, M.BEN-MESSAOUD, A.ABASSI, O.AZAIZ, H.MIZOUNI, I.TURKI, K. NOUIRA, E.MENIF Service d imagerie médicale Hôpital la Rabta Tunis, TUNISIE

Plus en détail

Apport du scanner multibarrettes dans. le diagnostic des cellulites orbitaires

Apport du scanner multibarrettes dans. le diagnostic des cellulites orbitaires Apport du scanner multibarrettes dans le diagnostic des cellulites orbitaires W. Douira-Khomsi, S. Bejar, H. Louati, L. Ben Hassine, R. Attaoui, L. Lahmar, I. Bellagha Service de Radiologie Pédiatrique

Plus en détail

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale SINUSITES AIGUËS Physiopath Ethmoïde : naissance / autres à partir de 3 ans Virales ++++ Germes ORL : Pneumocoque, haemophilus influenzae, moxarella catarrhalis Germes dentaire : Anaérobies Formes Sinusite

Plus en détail

Kystes des voies lacrymales

Kystes des voies lacrymales Kystes des voies lacrymales bilatérale (30 %) symptomatologie nasale = obstruction symptomatologie oculaire = dacryocystite kyste bleuté sous le cornet inférieur (partie antérieure) marsupialisation dans

Plus en détail

CLINIQUE EL MANAR-TUNIS

CLINIQUE EL MANAR-TUNIS CLINIQUE EL MANAR-TUNIS DIABETE INSIPIDE ET CANCER DU SEIN H. SAADAOUI UNITE D IMAGERIE MEDICALE CLINIQUE EL MANAR-TUNIS S. KAMDOURIDIS SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL SAINT PIERRE-BRUXELLES OBJECTIF Attirer

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

SHWANOMME MALIN DU SINUS MAXILLAIRE : À PROPOS D UN CAS ET REVUE DE LA LITTÉRATURE

SHWANOMME MALIN DU SINUS MAXILLAIRE : À PROPOS D UN CAS ET REVUE DE LA LITTÉRATURE SHWANOMME MALIN DU SINUS MAXILLAIRE : À PROPOS D UN CAS ET REVUE DE LA LITTÉRATURE F.HAMOUDA, N.MERSAOUI, I.MEGUELLATI, Z.CHENITI, K.KHALIL, A.BOUCHAIR SERVICE D ORL ET DE CCF DU CHU DE SETIF INTRODUCTION

Plus en détail

naso-sinusienne S Aissa**, S Kharrat, S Temimi, I Chelly*, L Amari**, I Dridi, R Zainine, N Beltaief, T Ben Chaabane*, S Sahtout, G Besbes.

naso-sinusienne S Aissa**, S Kharrat, S Temimi, I Chelly*, L Amari**, I Dridi, R Zainine, N Beltaief, T Ben Chaabane*, S Sahtout, G Besbes. Place de l examen l anatomopathologique dans le diagnostic de l aspergillose naso-sinusienne sinusienne S Aissa**, S Kharrat, S Temimi, I Chelly*, L Amari**, I Dridi, R Zainine, N Beltaief, T Ben Chaabane*,

Plus en détail

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca - La fosse ptérygo-palatine (F.P.P) est un espace étroit graisseux, lieu

Plus en détail

PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS

PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS PLACE DE L'IRM DANS LA STRATÉGIE DE CARACTÉRISATION DES INCIDENTALOMES SURRÉNALIENS R. Salem (1), O. Essid (2), N. Bhouri (1), I. Khochtali (1), A. Zrig (1), W. Mnari (1), M. Golli (1) (1) Monastir - Tunisie,

Plus en détail

IMAGERIE DES SURRENALES

IMAGERIE DES SURRENALES IMAGERIE DES SURRENALES Au quotidien, les masses surrénaliennes sont découvertes sur un scanner réalisé pour d'autres raisons. ECHOGRAPHIE Voie intercostale, transhépatique et transsplénique. Visibles

Plus en détail

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc L hémangiome ou hémangioendothéliome est la tumeur vasculaire bénigne néonatale la plus

Plus en détail

S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri

S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri Le Rétinoblastome Quel est l apport de l imagerie dans la prise en charge? S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri Service De Radio Pédiatrie, Hôpital D enfants Maternité CHU de Rabat Introduction

Plus en détail

Particularités de l imagerie dans les manifestations nasosinusiennes au cours de la mucoviscidose Imaging of naso-sinusal diseases in cystic fibrosis

Particularités de l imagerie dans les manifestations nasosinusiennes au cours de la mucoviscidose Imaging of naso-sinusal diseases in cystic fibrosis Particularités de l imagerie dans les manifestations nasosinusiennes au cours de la mucoviscidose Imaging of naso-sinusal diseases in cystic fibrosis K. Zaag*, F. halard*, M. Elmaleh* Résumé : Les atteintes

Plus en détail

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT A JAAFAR, D ZEITOUN, B MENDES, P LEVY, L BESSIS, P GRENIER, E DION Service de Radiologie polyvalente, diagnostique et interventionnelle HOPITAL PITIE SALPETRIERE - PARIS INTRODUCTION

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES O. DIARRA 1, M.A CAMARA 2, S. COULIBALY 3, M.M. TRAORE 2, H. DIARRA 2, B.M.TOURE 2, M.SCOULIBALY 2, L. DIARRA1, M. YARA

Plus en détail

Pathologie du sinus rénal

Pathologie du sinus rénal Pathologie du sinus rénal M. Edderai, S. Semlali, S. Chaouir, T. Amil, A. Hanine, S. Akjouj Service d Imagerie Médicale Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V CHU- Rabat - Maroc Sinus rénal Carrefour

Plus en détail

INTRODUCTION Le cholestéatome est une forme d otite moyenne chronique ( OMC) agressive avec risque de destruction osseuse. Potentiel ostéolytique, pou

INTRODUCTION Le cholestéatome est une forme d otite moyenne chronique ( OMC) agressive avec risque de destruction osseuse. Potentiel ostéolytique, pou APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE (A PROPOS DE 42 CAS) Zougarhi A, Hiroual MR, Cherif Idrissi Ganouni N, Basraoui D, Jalal H, Ouali M, Essadki O, Ousehal A. Service

Plus en détail

Conduite à tenir devant une sinusite chronique

Conduite à tenir devant une sinusite chronique Conduite à tenir devant une sinusite chronique Jean-François Papon Service d ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale, CHU Kremlin-Bicêtre jean-francois.papon@aphp.fr ERL 7240 duction 2ics ite. Déclaration

Plus en détail

Pratique, indications résultats

Pratique, indications résultats Chirurgie vidéo endoscopique rhinosinusienne assistée par ordinateur Pratique, indications résultats E. Reyt, C. Righini, S. Lavallée, S. Schmerber Clinique ORL CHU Grenoble Laboratoire ECCAMI Chirurgie

Plus en détail

Anatomie normale scanner injecté

Anatomie normale scanner injecté Neuroradiologie 1 Index Anatomie Rx standard: sinus normal Rx standard: Sinus anormal Hématome épidural en TDM Hématome sous dural en TDM Hématome intraparenchymateux en TDM HSA (hémorragie sous arachnoidienne)

Plus en détail

Imageries non isotopique des surrénales

Imageries non isotopique des surrénales Imagrie des Surrénales 1 Imageries non isotopique des surrénales Pr Jérôme Bertherat, Service d Endocrinologie, Hôpital Cochin, 75014 Paris. L imagerie des glandes surrénales est principalement prescrite

Plus en détail

Pathologie inflammatoire des sinus de la face. S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP

Pathologie inflammatoire des sinus de la face. S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP Pathologie inflammatoire des sinus de la face S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP Pathologie inflammatoire des sinus Polypose Naso Sinusienne et Sinusite Fongo Allergique Maladies chroniques de la

Plus en détail

Sinusite fongique allergique. Réponse du e-quid de mars,

Sinusite fongique allergique. Réponse du e-quid de mars, Journal de Radiologie Diagnostique et Interventionnelle (2012) 93, 442 448 E-QUID : RÉPONSE / ORL Sinusite fongique allergique. Réponse du e-quid de mars, F. Desmots a,, C. Gabaudan a, Y. Geffroy a, P.

Plus en détail

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas I.Zaamoune, N.EL Benna, M.Zerhouni, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août Hôpital Ibn Rochd. Casablanca Introduction Très fréquentes

Plus en détail

Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas)

Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas) Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas) S. Hassen, A. Gharbi, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953, CHU Ibn Rochd. Casablanca. Maroc Les tumeurs

Plus en détail

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation TERMINAL Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant. 1. Coupe coronale et axiale

Plus en détail

H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi

H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Apport de la TDM dans la cellulite orbitaire H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de Radiologie de l hôpital 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd. Casablanca.

Plus en détail

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A INTRODUCTION Les métastases représentent la pathologie tumorale rachidienne la plus courante. Leur

Plus en détail

Imagerie des complications des méningites chez l enfant

Imagerie des complications des méningites chez l enfant Imagerie des complications des méningites chez l enfant H. Bouamri, K. Chbani, A. Benmoussa, S. Salam, L. Ouzidane Service de Radiologie Pédiatrique - Hôpital d Enfants A. EL Harouchi, CHU Ibn Rochd, Casablaca,

Plus en détail

IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE DES GLANDES LACRYMALES

IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE DES GLANDES LACRYMALES IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE DES GLANDES LACRYMALES S. Wakrim, N. Moussali, A. Merzem, N. El Benna, A. Gharbi Service de radiologie 20 aout, CHU Ibn Rochd CASABLANCA PLAN Introduction Rappel anatomique Histologie

Plus en détail

M.Bradai, C. Dabbèche, S. Mezghanni, H. Abid, E. Daoued, A. Ghorbel*, K. Ben Mahfoudh, J. Mnif

M.Bradai, C. Dabbèche, S. Mezghanni, H. Abid, E. Daoued, A. Ghorbel*, K. Ben Mahfoudh, J. Mnif APPORT DE L IMAGERIE DANS L ETUDE DU CYSTADENOLYMPHOME A PROPOS DE 9 CAS M.Bradai, C. Dabbèche, S. Mezghanni, H. Abid, E. Daoued, A. Ghorbel*, K. Ben Mahfoudh, J. Mnif Service d imagerie médicale CHU Habib

Plus en détail

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur FLORES A, PROST S, LENOIR M, CHRU Besançon Société de Médecine de Franche-Comté Enfant de 5 ans adressé par son médecin traitant pour douleurs

Plus en détail

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner L adénocarcinome des travailleurs du bois naît dans la fente olfactive: confirmation par le scanner P Henrot 1, T Georgel 2, B Grignon 3, S Kacha 2, R Jankowski 2 1 Service de Radiologie, Centre Alexis

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique

Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique N Moussali, A Ouchen, T Elmendili, F El Amraoui, A Skalli, N Chikhaoui - Casablanca - Maroc INTRODUCTION INTRODUCTION Fibrose

Plus en détail

ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix.

ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix. ANGIOMYOLIPOME CALCIFIE ANGIOMYOLIPOME QUAND MEME! A.KULSKI, P.DURETZ, A. LIESSE Service de Radiologie, Hôpital V. Provo, Roubaix. HISTOIRE DE LA MALADIE Mr G. 53 ans Sclérose Tubéreuse de Bourneville.

Plus en détail

M Attia, K Nouira, S Kharrat, O Azaiz, C El Oud, M Ben Messaoud, S Sahtout, G Besbes, E Menif - Tunis - Tunisie

M Attia, K Nouira, S Kharrat, O Azaiz, C El Oud, M Ben Messaoud, S Sahtout, G Besbes, E Menif - Tunis - Tunisie M Attia, K Nouira, S Kharrat, O Azaiz, C El Oud, M Ben Messaoud, S Sahtout, G Besbes, E Menif - Tunis - Tunisie Introduction L aspergillose naso-sinusienne résulte de l intéraction de la muqueuse sinusienne

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT

IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT Service de Radiologie Pédiatrique. CHU Ibn Rochd. Casablanca INTRODUCTION Les tumeurs sus tentorielles chez l enfant sont assez fréquentes et peuvent

Plus en détail

TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM. Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI

TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM. Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI TUMEURS PAROTIDIENNES INTERET DE l IRM Service d ORL/CCF Hôpital Central de l Armée : M. HAMIDA K. SALHI INTRODUCTION Les tumeurs parotidiennes représentent 3% des tumeurs cervicales et 80% des tumeurs

Plus en détail

N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI. Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t CHU Ibn Rochd Casablanca

N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI. Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t CHU Ibn Rochd Casablanca N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca INTRODUCTION Affection osseuse congénitale nitale bénigneb Pathogénie inconnue,

Plus en détail

H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat

H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat Entéro-IRM: technique performante pour l analyse de la paroi intestinale, notamment dans le cadre des MICI. Elle permet l analyse

Plus en détail

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités. Rabat. Maroc INTRODUCTION Le

Plus en détail

G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A. Biondi

G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A. Biondi Société de Médecine de Franche-Comté Réunion de la Société de Médecine de Franche-Comté Séance d imagerie pédiatrique et prénatale G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A.

Plus en détail

NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE

NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE -En premier lieu, il faut expliquer en quoi consiste la Neuro-imagerie sachant que les progrès actuels de la haute technologie et du traitement de l image par ordinateurs

Plus en détail