le Mot du président sommaire 52 des nouveaux lieux à vivre vie de quartier Ma Maison dans l aisne l opal, comment ça Marche? conseils pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le Mot du président sommaire 52 des nouveaux lieux à vivre vie de quartier Ma Maison dans l aisne l opal, comment ça Marche? conseils pratiques"

Transcription

1 52

2 le Mot du président sommaire 52 des nouveaux lieux à vivre Bourg et Comin / Chambry / Festieux / Marle / Mondrepuis p.03 Chers résidents et résidentes, Ce numéro de Voisin Voisine fait le point sur l activité de l OPAL dans ses différents domaines d intervention : l offre de nouveaux logements, l entretien et la maintenance de son patrimoine, la tranquillité des quartiers, l accession sociale avec l opération Ma Maison dans l Aisne sans oublier les actions menées pour la qualité du service rendu à ses locataires. Dans un contexte social et économique aggravé, il a la volonté de poursuivre pleinement sa mission de logeur social et l engagement des administrateurs dans les différentes instances décisionnaires et l implication des personnels, sous la conduite du Directeur Général, en sont la preuve. Je tiens à les remercier pour l efficacité de leur travail et leur disponibilité à votre service. Toujours soucieux d améliorer votre vie au quotidien, soyez assurés qu en 2011, l OPAL poursuivra ses engagements pour vous garantir un habitat et un service de qualité : les contrats passés avec des prestataires qualifiés permettent le maintien en bon état de fonctionnement des équipements des logements, la présence des personnels de l OPAL sur le terrain et leur écoute aux problèmes des locataires y contribuent. Quant aux responsabilités du résident, elles sont rappelées dans ce numéro : entretien du logement et de ses extérieurs, respect du voisinage, assurance Je vous souhaite bonne lecture et vous adresse mes vœux les plus sincères de bonne année. Le Président de l OPH de l Aisne, Conseiller Général, Maire de Boué, Thierry Thomas. vie de quartier Château-Thierry, La Vignotte Des guides de bonne conduite pour que les nouveaux quartiers vivent bien et longtemps p.04 Ma Maison dans l aisne l accession sociale à la propriété Actuellement en vente p.05 l opal, comment ça Marche? Des lieux de vie de qualité L entretien et les réparations : qui fait quoi? p Comment bien vivre ensemble l Opal lutte contre les troubles de voisinage p.09 conseils pratiques S assurer Nouveau et gratuit L hiver est là p.10 infos pratiques La télévision tout numérique Démarchage abusif RSA pour les jeunes Santé p.11 Des services gratuits pour le Résident de l Opal Les Agences Opal Numéros Utiles p.12 1 place Jacques de Troyes Laon Cedex - tél télécopie courriel : / Directeur de la Publication : Thierry Thomas / Directeur Adjoint de la publication : Christian Billot / a collaboré à ce numéro Le Comité de Direction de l Opal / Crédits photographiques : Opal / Conception Graphique et illustrations : Mickaël Dudrik / OPAL ISSN

3 des nouveaux lieux à vivre chambry 16 familles ont été accueillies ces derniers mois dans les 7 nouvelles constructions réalisées rue Jean Ferrat et Résidence Jacques Brel (5 Type 3 et 2 Type 4 de plain pied) ainsi que dans les 9 nouveaux logements situés rue Nelson Mandela (4 Type 3 et 5 Type 4 de plain pied avec jardin privatif clôturé). bourg et comin Durant l été, 15 familles ont pris possession des clés des logements individuels neufs réalisés Impasse Victor Simon. (10 Type 4 et 5 Type 5 avec jardin privatif clôturé). festieux 11 nouvelles familles ont emménagé cet été dans les logements construits rue des Bleuets (2 Type 3 ; 5 Type 4 et 4 Type 5). Ils bénéficient tous d un garage et d un jardin privatif clôturé. Marle 10 logements ont été mis en location cet automne rue du Haudreville ; ce programme neuf comprend 6 Type 3 et 4 Type 4 Mondrepuis Le programme neuf de 10 logements avec garage et jardin privatif clôturé réalisé rue des Fenasses et du Bocage a été mis en location en Novembre dernier (1 Type 3 ; 6 Type 4 et 3 Type 5).

4 vie de quartier chateau-thierry / la vignotte (quai coutelier) Dans le cadre des engagements formalisés par la Convention de «Gestion Urbaine de Proximité», la ville de Château-Thierry a aménagé le parc des Frères situé à proximité des logements de l OPAL, Quai Coutelier. De son côté, partenaire de la commune pour ce projet, l OPAL a accompagné cette démarche en finançant une partie des jeux d enfants répondant ainsi à une forte demande exprimée par ses résidents. Des travaux pour que les résidents profitent pleinement de ce nouvel environnement Pour permettre aux locataires de ce programme de se rendre en centre ville rapidement et en toute sécurité, l OPAL va réaliser en direction du parc deux liaisons piétonnes de part et d autre d un de ses immeubles. des guides de bonne conduite pour que les nouveaux quartiers vivent bien et longtemps L OPAL construit chaque année de nouveaux logements, pour la plupart des pavillons, dans des communes rurales. Pour que ces nouveaux quartiers s intègrent parfaitement bien et que leurs habitants prennent connaissance de quelques règles simples et spécifiques (liées aux contraintes d urbanisme propres à chaque site), l OPAL met en place un guide dit de bonne conduite. Il est présenté et commenté par les collaborateurs de l Agence OPAL à chacun des résidents qui, en signant le document, s engage à le respecter. Ce guide est joint au contrat de location.des guides déjà mis en place à : Sains-Richaumont les Mulquiniers Oisy lotissement du Château d Eau Bourg et Comin le Petit Marais Mondrepuis Les Violettes.

5 Ma Maison dans l aisne l accession sociale à la propriété Ce programme, mis en place dans le cadre d une convention entre le Conseil Général et l OPH de l Aisne, permet à des familles modestes du département d accéder à la propriété dans de bonnes conditions. programmes en vente Bourg et Comin Clastres Marly Gomont Mondrepuis Oisy Sains Richaumont 2 parcelles 2 parcelles 3 parcelles 8 parcelles 5 parcelles 5 parcelles Renseignements au

6 l opal, comment ca Marche? des lieux de vie de qualité Dans le cadre de la gestion technique et sécuritaire de son patrimoine, l Opal a mis en place des contrats d entretien et de maintenance qui lui permettent d assurer le bon entretien et le dépannage des : équipements communs (trappes de désenfumage, ascenseurs, chaufferies, portes automatiques, espaces verts ) équipements installés à l intérieur du logement (robinetterie appareils sanitaires, chaudière, VMC ). Ces contrats sont passés avec des entreprises qualifiées qui interviennent régulièrement et à la demande. extrait de la charte des résidents de l opal l opal s engage : - à maintenir les équipements du logement loué en bon état de marche pour cela, l opal passe des contrats avec des prestataires qualifiés qui assurent, à titre préventif, une visite annuelle d entretien : des appareils gaz (chaudières, chauffe-bain) des équipements de robinetterie. en cas de panne, l opal demande à ses prestataires de contacter le résident dans les 24 heures pour fixer la date et l heure du rendez-vous qui per mettra la réparation. - à passer commande immédiatement aux prestataires sous contrat pour la réparation : des trappes de désenfumage (en cas de panne, intervention dans les 48 heures) des ascenseurs et portes automatiques (demande d intervention immédiate). l entretien et les réparations Selon la nature des interventions, elles peuvent être à la charge du résident, de l Opal ou incluses dans un contrat d entretien dont le coût est compris dans les charges payées chaque mois avec le loyer. D une façon générale, l Opal intervient en cas de vétusté du logement ou de ses équipements, de malfaçons ou des éventuels cas de force majeure comme les intempéries (tempêtes).

7 entretien de votre logement : qui fait quoi? extérieur du logement balcon et terrasse Veillez à tenir en parfait état les écoulements d eau. Ne lavez pas à grande eau votre balcon ou votre terrasse ; vous éviterez ainsi les ruissellements sur les façades et sur les logements du dessous. N encombrez pas vos balcons de meubles, vélos ou antenne parabolique et ne suspendez pas de jardinières côté extérieur. En cas de chute, ces objets pourraient blesser les passants et votre responsabilité serait directement engagée. il est interdit d entreposer des ordures sur votre balcon et de laisser les chiens faire leurs besoins sur le balcon ou la terrasse Jardin privatif Si vous avez la chance de disposer d un jardin privatif, veillez à ce qu il soit propre et correctement entretenu. Respectez les hauteurs réglementaires des haies naturelles et des clôtures. cave et grenier Si vous disposez d une cave ou d un grenier, vous devez en assurer la surveillance et l entretien au même titre que l appartement. commentê lireê lesê illustrations LocataireÊ : EntretienÊ etê rž parationê ˆ Ê votreê charge.ê LocataireÊ ouê contratê dõ entretienê :Ê CertainesÊ opž rationsê dõ entretienê courantê peuventê faireê lõ objetê dõ unê contratê dõ entretienê avecê uneê entreprise. BailleurÊ :Ê EntretienÊ etê rž parationê ˆ Ê laê chargeê deê lõ Opal.Ê contactezê votreê agence.

8 entretien de votre logement : qui fait quoi? intérieur du logement attention :Ê cette répartition s applique à un usage normal des installations. suite à des dégradations, volontaires ou accidentelles, les réparations sont à la charge exclusive du locataire. en cas de non-remise en état, les travaux vous seront imputés au moment de votre départ du logement. Par ailleurs, toute modification de l agencement du logement doit faire l objet d une demande d autorisation et d un accord écrit de l Opal.

9 comment bien vivre ensemble Quelques règles pour entretenir de bonnes relations avec ses voisins D abord se parler Il est important de parler avec la personne qui est à l origine du bruit ou de la gêne occasionnée elle n en a peut-être pas conscience. Si une médiation n est pas possible ou si la nuisance persiste et selon sa gravité, prévenir les services de Police. Respecter les autres pour être respecté les bruits gênent la nuit mais aussi dans la journée : les voisins peuvent être malades ou avoir des horaires de travail particuliers penser à prévenir son voisinage proche lors de travaux de bricolage pouvant occasionner une gêne (perceuse par exemple) les entrées d immeubles, escaliers, paliers, ascenseurs ne sont pas des lieux de jeux pour les enfants ; les parents sont civilement responsables de leurs actes - qu ils soient accidentels ou volontaires (dégradations) ne pas laisser son animal de compagnie sans surveillance dans les parties communes et les espaces extérieurs. Veiller à ce qu il ne salisse pas les lieux et au besoin, les nettoyer immédiatement stationner son véhicule sur les emplacements prévus à cet effet, le garer afin de ne pas gêner les piétons ou l intervention des services de secours ; les emplacements pour handicapés sont réservés à leur usage exclusif. extrait de la charte des résidents de l opal - lorsque vous devez faire des travaux ou si vous organisez une fête, informez à l avance vos voisins tout en veillant à ce que le bruit cesse à une heure tolérable. - vous pouvez atténuer les bruits sur le sol en disposant quelques tapis ou en vous chaussant dans ce sens. - votre responsabilité peut être engagée pour les nuisances provoquées par votre animal, même en votre absence de jour comme de nuit. En cas de plainte, vous pouvez vous exposer à une action contentieuse de la part de l Opal. - maîtrisez le volume de votre chaîne hi-fi et autres appareils de musique, téléviseur l opal lutte contre les troubles de voisinage en vertu du code civil, l opal doit assurer la tranquillité de ses locataires. C est pourquoi, le résident peut contacter son conseiller résident en appelant l Agence. extrait de la charte des résidents de l opal Tranquillité pour des réponses adaptées, l Opal s engage à établir un contact dans les 48 heures du signalement du trouble du voisinage (visite, médiation) ; à rappeler officiellement les obligations de chacun (par affichage, par note ou par courrier) ; à engager une procédure d expulsion en cas de manquements sérieux et de récidive, à l appui des plaintes déposées par les voisins auprès des services de Police, à informer les plaignants dans les 30 jours sur les actions entreprises. L OPAL a obtenu en Avril 2010 la résiliation du bail et l expulsion d un résident, responsable de troubles de voisinage (tapage, insultes) Cette décision du Juge a été prise grâce au travail mené par les services de l OPAL, aux dépôts de plaintes et témoignages écrits de nombreux voisins. la charte de déontologie de l opal En Juin 2006, l OPAL publiait la Charte d accueil de l OPAL et la Charte du Résident OPAL formalisant ainsi les conclusions de l étude de son Projet d entreprise destiné à améliorer la gestion de la relation entre l Opal et ses résidents. Elles précisent les engagements de l OPAL au profit du demandeur de logement et du résident. Pour accompagner ses collaborateurs dans cette démarche qualité, l OPAL s est doté d un système d informations en évolution constante qui respecte les procédures et principes (transparence, continuité, crédibilité) définis dans le Projet d Entreprise. Il offre un réel partage d informations sur le résident et sur le patrimoine. L environnement juridique et la diversité des acteurs intervenant dans les différents domaines d activité de l Opal rendent par ailleurs complexes l exercice des missions de ses salariés qui mettent en œuvre la politique décidée par le Conseil d Administration. C est pourquoi, au cours de l année 2010, la Direction Générale a initié auprès du Comité de Gestion (Comité de Direction, Adjoint au Directeur du Développement et Chefs d agence) une réflexion visant à écrire une charte de déontologie qui repose sur 3 principes fondamentaux : confidentialité honnêteté et équité dans la relation avec les résidents, les partenaires institutionnels et sociaux, les prestataires et les fournisseurs. Elle précise le comportement à avoir sur des situations identifiées comme sensibles et donne aux collaborateurs de l OPAL quelques repères dans le cadre de leur activité quotidienne. Elle contribue à leur protection mais aussi à celle du résident (comme par exemple l utilisation d informations le concernant). Cette charte sera communiquée tant à l interne qu à l externe.

10 conseils pratiques s assurer : une obligation pour le locataire et une garantie pour l opal L article 7 de la loi du 6 Juillet 1989 précise le locataire a l obligation de s assurer contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire et d en justifier lors de la remise des clés, puis, annuellement à son bailleur. Les risques qui doivent être obligatoirement couverts sont l incendie, le dégât des eaux, la responsabilité civile (dommages causés à un tiers par le résident, ses enfants, un animal ou un objet lui appartenant). C est une mesure de sécurité élémentaire. L assurance protège le résident autant qu elle protège ses voisins et son bailleur. En cas de sinistre, le locataire est responsable et doit payer les dégâts causés. En étant assuré, c est son assureur qui prend en charge le coût des dommages. À la date d échéance du contrat d assurance, l OPAL demande au résident de lui fournir la preuve qu il est assuré. l hiver est là attention au monoxyde de carbone qui peut tuer! Les intoxications au monoxyde de carbone sont fréquentes et parfois dramatiques. Ces accidents sont dus à des appareils de combustion et de ventilation défectueux (poële, chaudière, chauffe-eau, cheminée mal ramonée).dans un local clos, ils peuvent produire du monoxyde de carbone, gaz très dangereux parce que sans odeur et invisible. Surtout : ne pas boucher les ventilations hautes et basses de son logement ne pas utiliser d appareils non contrôlés régulièrement par un spécialiste homologué. Quelques signes d intoxication au monoxyde de carbone maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, grandes fatigues, perte de conscience, paralysie. En cas d intoxication, les bons réflexes : ouvrir les fenêtres et aérer quitter les lieux appeler les secours : 18 pour les pompiers et 15 pour le SAMU ne pas réintégrer le logement sans faire appel à un professionnel qualifié. L usage des chauffages d appoint (poële à pétrole ou gaz) est à proscrire ; ils sont souvent à l origine de condensation importante. Contre le gel, penser à protéger son compteur d eau. nouveau et gratuit Depuis cet automne, l OPAL propose au résident de demander à son assureur d informer directement l OPAL. Avec l autorisation du locataire, l assureur peut attester en quelques secondes, en utilisant le site qu il est bien assuré. Le dossier du résident est mis à jour instantanément sans aucune autre démarche. Si le résident est internaute et abonné à Mon espace Opal, il peut aussi envoyer son attestation d assurance numérisée via la rubrique adresser un message à l Opal. Ces services supplémentaires gratuits permettent d éviter des envois coûteux en papier, en affranchissement, en temps, en déplacement.

11 infos pratiques la télévision tout numérique dès aujourd hui. La région Champagne-Ardenne a basculé au Tout Numérique depuis le 28 Septembre dernier. Le 2 Février 2011, ce sera au tour de la Picardie. L OPAL a anticipé ces passages en faisant des travaux d adaptation sur toutes les antennes collectives de son patrimoine. Les résidents concernés peuvent dès à présent recevoir les chaînes de la TNT : si vous possédez un téléviseur acquis avant 2008, vous devez le raccorder à un adaptateur TNT que vous pouvez vous procurer dans le commerce si vous possédez un téléviseur plus récent, vous devez effectuer une nouvelle recherche automatique des canaux afin de mémoriser les chaînes TNT. Si vous vous trouvez dans la première situation, selon des conditions particulières et de ressources, une aide à l équipement peut vous être attribuée. Pour savoir si vous êtes éligible, contactez le (numéro non surtaxé, prix d un appel local, du lundi au samedi de 8 h à 21 h) ou connectez vous sur www. tousaunumérique.fr Le démarchage abusif L Opal rappelle qu il n autorise jamais des sociétés commerciales à vous démarcher. Si le représentant affirme que l OPAL est d accord ou recommande le contrat ou l objet de la vente : refusez toute proposition de vente, ne signez aucun contrat. Vous pouvez saisir par écrit la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes du département de l Aisne (41 rue Serrurier BP Laon cedex) pour relater avec précision les faits et en joignant tout document s y rapportant (publicité, bon de commande ). Pour plus d informations, connectez-vous sur En cas de doute, contactez votre Agence OPAL (dont les coordonnées figurent à la fin du présent magazine ou page 7 du Guide du Résident). le revenu de solidarité Active pour les jeunes depuis le 1er septembre 2010 Le RSA Jeunes n est pas une nouvelle prestation. Mis en place depuis le 1er Septembre 2010, Il obéit aux mêmes règles que le Revenu de Solidarité Active. Le RSA pour les jeunes Les jeunes de moins de 25 n avaient pas droit, sauf cas particulier, au RSA. Pour les accompagner dans les moments difficiles de leur parcours professionnel et améliorer leur situation, le RSA a été étendu, sous certaines conditions, aux jeunes de moins de 25 ans qui ont déjà travaillé. Le RSA n est pas qu une aide financière, il permet également aux jeunes sans emploi de bénéficier d un accompagnement personnalisé par un référent unique, d être soutenus et conseillés dans leur projet professionnel et leurs démarches. Comment y avoir droit? Pour savoir si vous remplissez les conditions d attribution et pour évaluer le montant du RSA, connectez-vous sur fr et utilisez le test d éligibilité. Si vous n avez pas d accès à Internet, vous pouvez vous rendre dans votre CAF et utiliser les bornes Internet en libre-service. Les conséquences sur les autres aides Un jeune qui bénéficie du «RSA Jeunes» n est plus considéré à charge pour le calcul du RSA de ses parents, si ceux-ci le perçoivent. Ils peuvent par contre continuer à avoir les autres prestations familiales auxquelles le jeune leur donne droit. Si le jeune perçoit une aide au logement, celle-ci est prise en compte de manière forfaitaire pour le calcul du RSA. santé La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) ou l Aide pour une Complémentaire Santé (ACS) : une aide de l Assurance Maladie pour les faibles revenus La CMUC est une complémentaire santé gratuite. Elle est attribuée pour un an, sous conditions de ressources et de résidence. Si les ressources dépassent le plafond (dans la limite de 20 %), il y a alors l ACS. Chaque personne vivant au foyer reçoit une «attestationchèque» à faire valoir auprès d une mutuelle de son choix. Le montant de l aide varie selon l âge des bénéficiaires. Pour connaître les plafonds de ressources et télécharger les imprimés de demande, rendez-vous sur ou contactez l Assurance Maladie par téléphone au (prix d un appel local depuis un poste fixe).

12 des services gratuits pour le resident de l opal Mon Espace Opal Pour avoir des informations générales et personnalisées, déposer une réclamation, évaluer une prestation réalisée dans le logement, voir la situation de son compte-locataire, consulter le dernier avis d échéance... Abonnement gratuit sur rubrique Mon Espace Opal des lieux à vivre Opal par SMS Sur simple demande auprès de votre Agence Opal : un service gratuit pour une information facile et actuelle comme la date et l heure des travaux qui seront réalisés dans l immeuble ou le logement, suivre sa réclamation, avoir des informations générales les agences de l opal Agence d Hirson 8 place de la Victoire Hirson Tél Fax Courriel : Agence Ile-de-France 5 place des Maraîchers Laon Tél Fax Courriel : Agence Montreuil 2bis rue Nestor Gréhant Laon Tél Fax Courriel : Agence de Tergnier 22 rue de la Victor Hugo Tergnier Tél Fax Courriel : numéros utiles Pompiers 18 Police 17 SAMU 15 Accueil sans abri 115 Allo enfance maltraitée 119 Violences conjugales 3919 Allo service public 3939

Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1

Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1 Le magazine des résidents N 5 3 - H I V E R 2 0 1 0-2 0 1 1 Vie de quartier p 3 à 4 L Opal, comment ça marche p 5 à 8 Conseil pratiques p 9 Infos pratiques p 10 à 12 Edito Madame, Monsieur, Parce que votre

Plus en détail

GUIDE DU RÉSIDENT OPAL /// www.opal02.com

GUIDE DU RÉSIDENT OPAL /// www.opal02.com GUIDE DU RÉSIDENT OPAL /// wwwopal02com QUI EST L OPAL? DANS LE DÉPARTEMENT DE L AISNE, DEUX ORGANISMES DISTINCTS SE SONT DOTÉS DE MOYENS DE GESTION COMMUNS POUR PRODUIRE UN HABITAT DE QUALITÉ ET EN ASSURER

Plus en détail

Sommaire 50. les administrateurs en séminaire à l Opal Activités des assemblées en 2008 p.03

Sommaire 50. les administrateurs en séminaire à l Opal Activités des assemblées en 2008 p.03 Sommaire 50 Le mot du président Chèr(e)s résident(e)s, Au fil des pages de ce numéro, vous découvrirez les actions réalisées par l OPH de l Aisne pour assurer le meilleur cadre de vie possible et un logement

Plus en détail

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement.

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Livret n 1 Bienvenue chez vous Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Bienvenue chez vous VOS INTERLOCUTEURS ET LES SERVICES À VOTRE DISPOSITION POUR

Plus en détail

N 5 4 - ÉTÉ 2 0 1. Infos pratiques p 12. Conseils pratiques p 10 à 11. L Opal, comment ça. Des lieux à vivre

N 5 4 - ÉTÉ 2 0 1. Infos pratiques p 12. Conseils pratiques p 10 à 11. L Opal, comment ça. Des lieux à vivre s t n e id s é r s e d Le magazine 1 N 5 4 - ÉTÉ 2 0 1 Des lieux à vivre p4à7 L Opal, comment ça p8à9 marche Conseils pratiques p 10 à 11 Infos pratiques p 12 Edito L OPAL poursuit ses actions dans tous

Plus en détail

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons Vous imaginez, nous orchestrons LIVRET D ACCUEIL du locataire Bienvenue chez vous exe_livret-accueil-locataire_12p_ff148x210_qrv.indd 1 04/10/12 10:03 DEMARCHES LORS DE l entrée dans les lieux Abonnements

Plus en détail

la Charte du bien vivre ensemble

la Charte du bien vivre ensemble la Charte du bien vivre ensemble la charte du Bien vivre ensemble Engagement - i - respecter le gardien Le gardien est le représentant du bailleur et, à ce titre, a tous pouvoirs pour rappeler aux locataires

Plus en détail

ACCUEILLIR. J accède à mon logement

ACCUEILLIR. J accède à mon logement ACCUEILLIR La SIMKO est un lieu d accueil où tout est mis en œuvre pour faciliter votre information. Toutes nos équipes sont à votre disposition et à votre écoute pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur. 1 VOS INTERLOCUTEURS Gérard, votre gérant ou Votre gestionnaire Je suis votre interlocuteur privilégié au quotidien! Vous pouvez vous rendre directement à son bureau ou lui laisser un message sur son répondeur.

Plus en détail

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Livret d'accueil du locataire Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Charte du locataire Respecter certaines règles élémentaires pour faciliter les relations de bon voisinage, tel est l objectif de

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

En cas d absence de gérant sur votre résidence, vous pouvez contacter :

En cas d absence de gérant sur votre résidence, vous pouvez contacter : 01 Vos interlocuteurs contacts LE GÉRANT Je suis votre interlocuteur privilégié au quotidien Votre gérant, c est votre 1 er interlocuteur. Vous pouvez le contacter pour toute information technique ou liée

Plus en détail

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA

Livret d'accueil. du locataire. Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Livret d'accueil du locataire Bienvenue chez Aube Immobilier et la SIABA Charte du locataire Respecter certaines règles élémentaires pour faciliter les relations de bon voisinage, tel est l objectif de

Plus en détail

L arrivée dans le logement

L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement Dans un souci de proximité, VOSGELIS a organisé la gestion de son patrimoine en 5 agences décentralisées : Épinal, Remiremont, Neufchâteau, Mirecourt,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS

REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS REGLEMENT INTERIEUR Résidence ESTEREL - 75012 PARIS Tout copropriétaire occupant ou bailleur, après lecture du Règlement Intérieur ci-dessous s engage à le respecter et à le faire respecter par ses locataires.

Plus en détail

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Communiqué de presse Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d une mauvaise combustion

Plus en détail

Le petit guide de la copropiété

Le petit guide de la copropiété SYNDIC DE COPROPRIETE Le petit guide de la copropiété Référents Pascal RISSE 03.44.24.94.81 prisse@oisehabitat.fr Misaëlle ECOLASSE 03.44.24.94.06 mecolasse@oisehabitat.fr Office public de l habitat des

Plus en détail

n 55 www.opal02.com Un rapprochement gagnant pour tous... Une équipe pour l action sociale efficace Méfiez-vous des démarcheurs abusifs!

n 55 www.opal02.com Un rapprochement gagnant pour tous... Une équipe pour l action sociale efficace Méfiez-vous des démarcheurs abusifs! hiver 2012-13 Nouvelle formule n 55 le magazine des résidents de l OPH de l Aisne Un rapprochement gagnant pour tous... p. 6-7 p. 5 l Oph de Soissons rejoint l OPH de l Aisne dans l Opal Une équipe pour

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

BAIL D APPARTEMENT M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT :

BAIL D APPARTEMENT M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : BAIL D APPARTEMENT Entre les soussignés : M.. domicilié à Tél... dénommé le «Bailleur», ET M...... domicilié à Tél.. dénommé le «Preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 Objet Par la présente,

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

SOMMAIRE. Bienvenue dans votre logement... 3 Une équipe à votre service... 4

SOMMAIRE. Bienvenue dans votre logement... 3 Une équipe à votre service... 4 LIVRET DU LOCATAIRE SA HLM Les Cités Cherbourgeoises - Résidence Charcot-Spanel - BP 115-50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Tél : 02 33 87 66 00 - Fax : 02 33 53 51 70 - Courriel : info@sahlmcc.com - Site : www.sahlmcc.com

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Démarches lors de l entrée dans les lieux 3. 2. Précautions diverses 4. 3. Vivez en bon voisinage 5. 4. En cas d urgence 6

SOMMAIRE. 1. Démarches lors de l entrée dans les lieux 3. 2. Précautions diverses 4. 3. Vivez en bon voisinage 5. 4. En cas d urgence 6 Guide du locataire SOMMAIRE 1. Démarches lors de l entrée dans les lieux 3 a. Abonnements b. Changement d adresse c. Assurances 2. Précautions diverses 4 3. Vivez en bon voisinage 5 4. En cas d urgence

Plus en détail

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10 PREAMBULE... 10 CHAPITRE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE LOGEMENTS HLM... 11 1-1 Logements construits avant le 3 janvier 1977 1-2 Logements construits après la loi du 3 janvier 1977 1-3 Plafond de ressources

Plus en détail

Règlement de fonctionnement

Règlement de fonctionnement Règlement de fonctionnement Service Logement d Insertion Février 2010 1 PREAMBULE L association GALA (Groupement Associatif pour le Logement et l Accompagnement) est une association départementale d insertion

Plus en détail

Mieux vivre ensemble, c est l affaire de tous!

Mieux vivre ensemble, c est l affaire de tous! Préambule Une charte est un ensemble de règles et de principes fondamentaux de fonctionnement d un organisme ou d une institution. Un premier projet a déjà été enrichi par des locataires qui ont participé

Plus en détail

Bienvenue. dans votre logement!

Bienvenue. dans votre logement! Bienvenue dans votre logement! Découvrez votre Espace locataires Vous y trouverez tous les conseils et infos pratiques qui vous faciliteront la vie : tout ce qu il faut savoir sur l emménagement et le

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie Préserver votre cadre de vie Vous avez l obligation de maintenir en bon état le logement qui vous est loué. Les équipements mis à votre disposition doivent être conservés en bon état de fonctionnement.vous

Plus en détail

Pont-Rouge Centre de Formation

Pont-Rouge Centre de Formation Pont-Rouge Centre de Formation Les présentes dispositions soulignent ou complètent, les "Conditions générales pour locaux commerciaux". Elles sont applicables à toutes les personnes qui résident ou sont

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

N 56 - ETE 2013. L IRFFE p.3

N 56 - ETE 2013. L IRFFE p.3 s t n e id s é r s e d Le magazine N 56 - ETE 2013 Une équipe po ur l action soci s Ile de. 54 Maison 2 ale efficace p. 6/9 aux p.4 France - Trav L IRFFE p.3 Edito Madame, Monsieur, L OPAL poursuit ses

Plus en détail

le magazine des résidents de l OPH de l Aisne www.opal02.com

le magazine des résidents de l OPH de l Aisne www.opal02.com 53 le magazine des résidents de l OPH de l Aisne www.opal02.com le mot du Président SOMMAIRE 53 Chers résidents et résidentes, À la suite des élections cantonales de ce printemps, le Conseil d Administration

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

Charte Qualité. Question Solution Satisfaction

Charte Qualité. Question Solution Satisfaction Charte Qualité Question Solution Satisfaction 2 3 Une charte qualité, pour quoi faire? A travers ce livret, l OPH de Valence souhaite répondre à vos attentes et vous proposer un service de qualité. Cette

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DESTINE A ASSURER LE BON USAGE DES IMMEUBLES ET LOGEMENTS INDIVIDUELS

REGLEMENT INTERIEUR DESTINE A ASSURER LE BON USAGE DES IMMEUBLES ET LOGEMENTS INDIVIDUELS REGLEMENT INTERIEUR DESTINE A ASSURER LE BON USAGE DES IMMEUBLES ET LOGEMENTS INDIVIDUELS PREAMBULE L objet du règlement intérieur est de fixer les règles permettant à chaque locataire de bénéficier d

Plus en détail

Vie de Quartier : p. 5. L Opal, comment ça marche : p. 6 à 7. Budget 2009 : p. 8 à 9

Vie de Quartier : p. 5. L Opal, comment ça marche : p. 6 à 7. Budget 2009 : p. 8 à 9 N 50 - HIVER 2009 Vie de Quartier : p. 5 L Opal, comment ça marche : p. 6 à 7 Budget 2009 : p. 8 à 9 Des services gratuits pour les résidents de l Opal à la rubrique Mon espace Opal : p. 10 Conseils :

Plus en détail

Guide du Locataire. 1, place de l Europe, BP. 40066, 14203 Hérouville Saint-Clair Tél. 02 31 95 38 32 - contact@cllaj-caen.fr - www.cllaj-caen.

Guide du Locataire. 1, place de l Europe, BP. 40066, 14203 Hérouville Saint-Clair Tél. 02 31 95 38 32 - contact@cllaj-caen.fr - www.cllaj-caen. Guide du Locataire 1, place de l Europe, BP. 40066, 14203 Hérouville Saint-Clair Tél. 02 31 95 38 32 - contact@cllaj-caen.fr - www.cllaj-caen.fr du Calvados À CONSERVER OBLIGATOIRE Le contrat de location

Plus en détail

Le guide du locataire

Le guide du locataire Le guide du locataire 1 L ARRIVÉE dans votre logement LE CONTRAT DE LOCATION Le contrat de location ou bail est un document essentiel. Il définit les droits et obligations du locataire et du bailleur.

Plus en détail

HORAIRES D OUVERTURE :

HORAIRES D OUVERTURE : Tel : 04 90 82 82 81 Fax : 04 90 82 82 83 E-Mail : location@sudimmo-avignon.fr LE GUIDE DU LOCATAIRE HORAIRES D OUVERTURE : Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 Le samedi de 9h30 à

Plus en détail

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Juin 2015 Guide du logement étudiant Acteurs majeurs et incontournables pour trouver et louer votre logement en France Sommaire Préambule 1 Les résidences étudiantes 2 Choisir

Plus en détail

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant CONVENTION DE LOCATION AUX FINS D UN HEBERGEMENT TEMPORAIRE (convention tripartite entre un bailleur privé 1 fournissant le logement, le logeur 2 tenu de l obligation d hébergement, et l occupant hébergé)

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy / Séverine Huguet 05 57 01 44 13/14 veronique.seguy@ars.sante.fr / severine.huguet@ars.sante.

Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy / Séverine Huguet 05 57 01 44 13/14 veronique.seguy@ars.sante.fr / severine.huguet@ars.sante. «Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde. Les bons gestes de prévention aussi.» Dossier de presse Novembre 2012 CONTACT PRESSE Service communication ARS Aquitaine Véronique Séguy

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Fiche n 1 Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Vous allez découvrir dans ce guide du locataire : une série de fiches pratiques sur les règles et les conseils indispensables au «bien

Plus en détail

Guide du nouveau locataire. Bien vivre chez nous! Espacil Habitat, créateur de lien social

Guide du nouveau locataire. Bien vivre chez nous! Espacil Habitat, créateur de lien social Guide du nouveau locataire Bien vivre chez nous! Espacil Habitat, créateur de lien social Urgences techniques : une solution à toute heure au bout du fil! Heures ouvrables : Du lundi au jeudi de 8h30 à

Plus en détail

ASSOCIATION SERVICE LOGEMENT MAISON RELAIS MALESCOURT 2, rue Malescourt 42000 ST ETIENNE 04 77 47 40 23 04 77 47 40 40 E. mail : asl_42@wanadoo.

ASSOCIATION SERVICE LOGEMENT MAISON RELAIS MALESCOURT 2, rue Malescourt 42000 ST ETIENNE 04 77 47 40 23 04 77 47 40 40 E. mail : asl_42@wanadoo. ASSOCIATION SERVICE LOGEMENT MAISON RELAIS MALESCOURT 2, rue Malescourt 42000 ST ETIENNE 04 77 47 40 23 04 77 47 40 40 E. mail : asl_42@wanadoo.fr REGLEMENT INTERIEUR Préambule Ce règlement intérieur est

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

VOISINVOISINE 42 LE MAGAZINE DE L OPAC DE L AISNE. Immeubles en fête. Chauny. La Fère. Hommage. rendez-vous en mai 2005!

VOISINVOISINE 42 LE MAGAZINE DE L OPAC DE L AISNE. Immeubles en fête. Chauny. La Fère. Hommage. rendez-vous en mai 2005! Page 3 Immeubles en fête rendez-vous en mai 2005! Page 4 Chauny une charte pour mieux vivre ensemble Page 6 La Fère reconversion Page 8 Hommage à Daniel Cambreling, Vice-Président de l Opac de l Aisne

Plus en détail

à l habitation LOCAUX ENTIÈREMENT PRIVATIFS

à l habitation LOCAUX ENTIÈREMENT PRIVATIFS 1Locaux affectés à l habitation La réduction de la TVA à taux réduit est réservée aux locaux affectés à l habitation, pour les travaux concernant l amélioration, la transformation, l aménagement et l entretien

Plus en détail

«Faciliter votre entrée dans le logement»

«Faciliter votre entrée dans le logement» 1 A C C U E I L L I R «Faciliter votre entrée dans le logement» LE MANS HABITAT vous accompagne dès votre arrivée... Au moment des formalités d emménagement, nos conseillers sont là pour répondre à toutes

Plus en détail

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance

Livret d accueil du locataire. Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Livret d accueil du locataire Vous êtes chez vous, merci de votre confi ance Accueil La recherche d un logement est pour la plupart d entre nous une étape essentielle de notre vie, et nous sommes très

Plus en détail

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ...

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ... Contrat de location Soumis au titre Ier de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION

Plus en détail

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT Le guide malin des économies d énergies, chez moi! Toutes les astuces, idées, conseils pour baisser vos charges et rendre la planète plus belle! Agir pour protéger

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT des Appartements de Coordination Thérapeutique de l Apparté - 1 - Fonctionnement de L Apparté 1.1 - Admission L étude du dossier de candidature est effectuée par l équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?»

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» «Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» Interventions dans le cadre de la MOUS Qu est-ce que l habitat indigne? «Constituent un habitat indigne les locaux utilisés aux fins d habitation

Plus en détail

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour

Règlement intérieur. I - Conditions générales. 1. Conditions d admission et de séjour MODÈLE TYPE DE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES TERRAINS DE CAMPING OU DE CARAVANAGE AINSI QUE DES PARCS RÉSIDENTIELS DE LOISIRS I - Conditions générales 1. Conditions d admission et de séjour Règlement intérieur

Plus en détail

Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint :

Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint : Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint : Un modèle type de contrat de location saisonnière Les conditions générales Un état descriptif du contrat de location saisonnière Ce modèle type est à titre

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE MÉMO PRATIQUE Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront à bien préparer votre arrivée dans votre nouveau logement. Étape 1 Les premières démarches

Plus en détail

Entre nous. n 11. Journal des locataires. inclus cahier central détachable. Chers locataires,

Entre nous. n 11. Journal des locataires. inclus cahier central détachable. Chers locataires, n 11 Décembre 2013 Entre nous Journal des locataires Chers locataires, Le Mouvement HLM s est réuni en Congrès à Lille à la fin du mois de septembre. A cette occasion, il a été affiché une volonté de mobiliser

Plus en détail

Contrats types. Haute Saison et Très haute saison. Moyenne Saison et Basse Saison

Contrats types. Haute Saison et Très haute saison. Moyenne Saison et Basse Saison Contrats types Haute Saison et Très haute saison Moyenne Saison et Basse Saison Contrat type Haute Saison et Très haute saison Moyenne Saison et Basse Saison Contrat de location saisonnière Haute Saison

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui fait quoi. dans mon logement? FRANCE LOIRE. i q u e s. r a t

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui fait quoi. dans mon logement? FRANCE LOIRE. i q u e s. r a t ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui fait quoi dans mon logement? Les guides p i q u e s r a t FRANCE LOIRE Qui fait quoi dans mon logement? Un évier bouché, une chaudière en panne Que dois-je faire? À qui m adresser?

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Décret n o 2015-587 du 29 mai 2015 relatif aux contrats types de location de logement

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

Contrat de location de locaux vacants meublés. à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS

Contrat de location de locaux vacants meublés. à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS KIT saisonnier location habitation saisonnière Contrat de location de locaux vacants meublés à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS nom et adresse, date et lieu de naissance du ou des

Plus en détail

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur»,

BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). M... Tél.. dénommé le «bailleur», BAIL DE MAISON (DE COURTE DUREE). Entre les soussignés : M. domicilié à.. Tél... dénommé le «bailleur», ET M.... domicilié à. Tél.. dénommé le «preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

Le guide du relogement

Le guide du relogement Le guide du relogement Résidence Jean-Pain à Fontaine (38) Sommaire Nos engagements 4 Vos engagements 4 Les étapes de votre relogement 5 Votre déménagement 6 Vous entrez dans votre nouveau logement 7 Qui

Plus en détail

PASSEPORT POUR VOTRE COPROPRIETE

PASSEPORT POUR VOTRE COPROPRIETE Copropriété : Résidence WINDSOR PASSEPORT POUR VOTRE COPROPRIETE Madame, Monsieur, Vous venez de faire l acquisition d un appartement dans la résidence SEVIGNE. Nous nous permettons de vous en féliciter

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES

REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES La Résidence d Accueil du Grador est destinée à l accueil de personnes dont la situation sociale et psychologique rend impossible l accès à un

Plus en détail

Meublé de Tourisme 5 étoiles

Meublé de Tourisme 5 étoiles Villard-DessOus F 74230 MANIGOD 45 51 37.00 N / 6 21 10.90 E Meublé de Tourisme 5 étoiles Arrêté Préfectoral 201202-T-694 du 29/02/2012 CONTRAT de LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière

Plus en détail

Manuel de bonne cohabitation

Manuel de bonne cohabitation Manuel de bonne cohabitation Pour que la reste sereine, il est important de faire en sorte que ceux-ci, et en particulier les nouveaux arrivants, dispose droits et leurs devoirs ainsi que sur les codes

Plus en détail

Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location.

Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location. Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location. I LE CHOIX DE L APPARTEMENT : Activité 1 : Citez trois organismes où Pascal et Lydia auraient

Plus en détail

CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR

CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR CAMPING DES CHÊNES CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT INTERIEUR CHAPITRE I - GENERALITES Article 1 - Objet : Le cahier des charges a pour objet : - de fixer les règles d intérêt commun qui sont imposées aux

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

R.C. Vie Privée Brochure

R.C. Vie Privée Brochure R.C. Vie Privée Brochure AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée sous le code 0126 pour

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

Guide du locataire Bienvenue chez vous

Guide du locataire Bienvenue chez vous Alcéane OPH de la communauté d agglomération havraise RCS 488 875 345 Le Havre Conception : Direction communication Illustrations : Raphaël Delerue 2015 Guide du locataire Bienvenue chez vous 444 avenue

Plus en détail

8 Engagements QUALITÉ

8 Engagements QUALITÉ 8 s QUALITÉ Continuer d améliorer le service rendu aux locataires suivi 8 réactivité fidélité "Un logement pour tous" lnh s'engage à : mieux informer, mieux accueillir, s adapter aux situations personnelles,

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

S e p t e m b r e 2 0 0 9

S e p t e m b r e 2 0 0 9 STYLE S e p t e m b r e 2 0 0 9 Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages Arche sud 92055 La Défense cedex téléphone : 33 (0)

Plus en détail

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 C est un projet de réhabilitation à l échelle du quartier Pierre Loti, avec Construction, réhabilitation, démolition, renforcement des liaisons entre quartiers,

Plus en détail

CHAPITRE QUATRIÈME DROITS ET OBLIGATIONS DES COPROPRIÉTAIRES

CHAPITRE QUATRIÈME DROITS ET OBLIGATIONS DES COPROPRIÉTAIRES REGLEMENT DE COPROPRIETE DE LA RESIDENCE OPALE 19/48 CHAPITRE QUATRIÈME DROITS ET OBLIGATIONS DES COPROPRIÉTAIRES ARTICLE 14 : USAGE DES "PARTIES COMMUNES" 1 e ) Chacun des copropriétaires, pour la jouissance

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE

Les intempéries provoquent chaque année d importants INTEMPÉRIES ET ASSURANCE INTEMPÉRIES ET ASSURANCE Les intempéries provoquent chaque année d importants dégâts. Propriétaire des biens endommagés, vous ne bénéficiez, dans la quasi-totalité des cas, d aucun recours contre autrui.

Plus en détail

Guide simplifié du locataire

Guide simplifié du locataire mais assez complêt Guide simplifié du locataire OBLIGATIONS ET CONSEILS EN MATIÈRE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Nous voulons vous aider à récupérer votre dépôt de garantie LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Conditions générales Logement conventionné

Conditions générales Logement conventionné Conditions générales Logement conventionné 1. La Durée La location est consentie pour une durée de trois ans renouvelable automatiquement par tacite reconduction. 2. Conditions financières de la location

Plus en détail

Ce qu il faut savoir. Bruits de voisinage. Sommaire. Bruits de comportements. Bruits de chantiers publics ou privés

Ce qu il faut savoir. Bruits de voisinage. Sommaire. Bruits de comportements. Bruits de chantiers publics ou privés Double Mixte - Adaptation : Vu par - Illustration : M.-M. Bougard - Direction de la communication Ville de Nantes (2013) Bruits de voisinage Service hygiène, manifestations et sécurité civile Ville de

Plus en détail

La Colocation mode d emploi

La Colocation mode d emploi 04-236 MCE 8 pages colocation V 26/04/06 10:42 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : www.hautsdevilaine.com g La Colocation mode d emploi

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin PREAMBULE En application des objectifs de soutien aux arts visuels et aux musiques actuelles, un espace mutualisé de travail est ouvert par la Ville

Plus en détail