Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments"

Transcription

1 Estimation du débit de filtration glomérulaire et adaptation posologique des médicaments F. Glowacki, Service de Néphrologie CHRU de Lille APHNEP, 12 Mars 2015

2 Le problème de l adaptation des posologies en insuffisance rénale A partir d un cas clinique

3 Femme, 78 ans, 51 kg Antécédent s: HTA, diabète insulino traité depuis 7 ans, rétinopathie photocoagulée Cardiopathie ischémique stable

4 Il y a 1 mois Traitements préexistants Triatec : 5 mg/j Lasilix LP 60 mg/j Créatinine : 18 mg/l Urée : 0,4 g/l Kardégic : 160 mg/j Na : 138 mg/l Tahor 20 mg/j Protéines : 68 g/l Insuline LDL cholestérol: 0,92 g/l HbA1C : 6,6%

5 Il y a 1 semaine Zelitrex : 1 grx 3/j

6 Aujourd hui Syndrome confusionnel, sans signe de focalisation Scanner cérébral, ponction lombaire : normaux. Toxicité neurologique du valaciclovir.

7 Cette patiente avait elle une insuffisance rénale sévère? Lors de l introduction du traitement : 78 ans 51 Kg Créatinine : 18 mg

8 Concrètement Cockcroft : 20 ml/min Femme caucasienne de 78 ans Créatinine : 18 mg/l Poids 51 kg MDRD : 28 ml/min/1.73m 2 CKD-EPI : 28 ml/min/1.73m 2

9 Concrètement Femme caucasienne de 78 ans Créatinine : 18 mg/l Poids 51 kg Cockcroft : 20 ml/min MDRD : 28 ml/min/1.73m 2 Quelle valeur choisir? CKD-EPI : 28 ml/min/1.73m 2

10 Comment adapter les doses chez l IRC. Le produit est à élimination hépatique : «faux ami»

11 Modification pharmacocinétique en insuffisance rénale Modification de l absorption (variation de ph gastrique) Modification de la liaison à l albumine : modification du vol. de distribution Modification de l activité de certains cytochromes.

12 Comment adapter les doses chez l IRC. Le produit est à élimination hépatique : «faux ami» Le produit est à élimination rénale : «facile!»: adaptation des doses en fonction du DFG Vidal, GPR

13 Problème de l estimation du DFG Comment estimer le DFG? Que faire de cette estimation?, quelle vision critique?

14 L IRC gériatrique: un tsunami annoncé? Patients IRCT incident débutant la dialyse : Nephronor Répartition des Incidents selon l'âge nombre de patients < >90 Age médian : 71 ans tranche d'âge

15 Enquête transversale Clairance urinaire de l Inuline chez 70 hommes par tranche d âge Patients hospitalisés (hors Mal rénale diagnostiquée comme telle en 1950) et membre du personnel Davies and Shock, J Clin Invest 29:

16

17 Quand parler d IRC perspective historique. NKF-KDOQI (2002) CKD DEFINITION AND CLASSIFICATION SYSTEM Define chronic kidney disease (CKD) and to classify its stages, irrespective of underlying disease Evaluate laboratory measurements for the assessment of kidney disease Associate the level of kidney function with complications of CKD Stratify the risk of loss of kidney function (ESRD) and development of cardiovascular disease (CVD) and other complications of CKD Classification system was to be applied to both population analysis and to individual patient management

18 Clinical Actions for Progressive Stages of CKD CKD Stage Risk Description At increased risk Kidney damage 1 with normal or GFR GFR (ml/min/1.73 m 2 ) Action * 90 with CKD risk factors 90 Evaluate for CKD Reduce/control CKD risk factors Diagnose and treat comorbid conditions Address progression factors Reduce/control CVD risk factors 2 Kidney damage with mild GFR Estimate progression *All actions for prior stages 3 Moderate GFR Severe GFR Kidney failure <15 or dialysis Evaluate and treat complications *All actions for prior stages Prepare for kidney replacement Evaluate and treat complications Kidney replacement if uremia present *Actions for each progressive stage of CKD also include all the actions for prior stages. NKF. Am J Kidney Dis. 2002;39(2 suppl 1):S1-S266.

19 Définition de la MRC : les prérequis Avant ANAES 2002

20 Maintenant Stade DFG (ml/min/1,73m²) 1 : 90 Maladie rénale chronique* avec DFG normal ou augmenté 2 : entre 60 et 89 Maladie rénale chronique* avec DFG légèrement diminué 3 : entre 30 et 59 Insuffisance rénale chronique modérée 4 : entre 15 et 29 Insuffisance rénale chronique sévère 5 : < 15 Insuffisance rénale chronique terminale * Avec marqueurs d atteinte rénale : protéinurie clinique, hématurie, leucocyturie, ou anomalies morphologiques ou histologiques, ou marqueurs de dysfonction tubulaire, persistant plus de 3 mois. Société de Néphrologie 24 janvier 2009

21

22 Comment estimer le DFG?

23 Marc Froissard 2009.

24 Les formules basées sur la créatinine Cockcroft MDRD Population Canada 1976 USA 1999 N GFR moyenne Référence Clairance créatinine iothalamate Assay Jaffé Jaffé cinétique % femme 4 40 % black 0 (?) 12 Age moyen Poids moyen Correction par SC non oui

25 Formule de Cockroft. Prédit la clairance de la Créat et non pas le DFG C (ml/min) = [140 - âge (années)] x poids (en kg) / 72 x créatininémie (mg/100ml) auteurs estimaient que la production de créatinine chez la femme était de 15 % inférieure à celle de l homme à âge et à poids égal. K = 1 pour les hommes et 0,85 pour les femmes. Résultat non standardisé à la surf corporelle Cockroft, Nephron 1977

26 Validité de la formule de Cockroft. Comparaison à l'inuline : 2 études seulement Cockroft sous estime le DFG/inuline dans une population avec un DFG plutôt élevé. ANAES 2002

27 Validité de la formule de Cockroft. Comparaison aux méthodes isotopiques ANAES 2002 CG surestime pour des valeurs basses de DFG. Cockroft : abandonné dans les recommandations 2009.

28 Quid de la formule de Cockroft. Performance de prédiction de la formule de Cockcroft et Gault varie selon le niveau de DFG. sous-estime le DFG lorsque le DFG est supérieur à ml/min surestime le DFG lorsque celui-ci est inférieur à 50 ml/min. National Kidney Foundation : biais (écart systématique par rapport à la méthode de référence) variable selon les études de 14 à +25 % mais performance de l équation jugée suffisante, puisque la majorité des mesures (75 %) se situait dans les 30 % de la valeur du DFG mesurée par la méthode de référence.

29 1628 patients Créat : mg/l Mal Ral de toute cause GFR mesuré par 125Iiothalamate. «Création» de nouvelles formules de prédiction du GFR.

30

31 Formule MDRD Formule MDRD simplifiée 186 X (Créat (mg/gl)) X (Age) x (0.742 fem) x (1.212 Black)

32 MDRD fait mieux que le Cockroft Froissard M

33 Pour les patients avec IR : pas de différence. Froissard M

34 850 pts bilan cardio-vasc Enzym. Creat< 15 mg/l 18 à 93 ans BMI : 15 à 58 Clairance 99Tc-DTPA MDRD et Cockroft Jaffe (historique) et enzymatique MDRD> Cockroft

35 Obésité : CK surestime, MDRD sous estime : rien ne marche

36 26 patients ans BMI : Créat : Comparaison : Inuline, MDRD, Cockroft. Cockroft : surestimation par rapport a l inuline : 34% MDRD : meilleur en IRCT que le Cockroft.

37 En synthèse. Mdrd globalement plus performant que le Cockroft. Limité pour des valeur normales (basses) de créatininémie : peu de valeur diagnostique au delà de 60 ml/min/1.73 m 2 En 2009, la Société de Néphrologie a recommandé d abandonner la formule de Cockcroft-Gault et d utiliser l équation MDRD.

38 Calibration pourquoi :IDMS sensibilité extrême de la formule pour les valeur très basses. CV important dans les valeurs basses Nécessaire d utiliser une standardisation IDMS.

39 En pratique Après la phase Cockroft: passage au MDRD. Pas plus compliqué (pas de poids) Interprétation > 60, pas forcément de Interprétation > 60, pas forcément de valeur

40

41 Formule CKD-EPI

42 Bénéfice «clinique» de la formule?

43 Pose pb de faisabilité labo : peu de labo utilise une technique enzymatique, cout>jaffe.

44 Patients >65 ans F Vrtovsnik mgfr : Cr 51 -EDTA

45 Pour les patients âgés de plus de 75 ans : validation des 2 formules MDRD et CKD-EPI.

46 Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut-être supprimer l'image avant de la réinsérer. Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut-être supprimer l'image avant de la réinsérer. 394 pts; >74 ans Performances CKD-EPI>MDRD : marginally better «In our hands, in the elderly, both equations appear to work reasonably and broadly equivalently». Lamb E

47 455 patients d un centre de cancérologie : comparaison de différentes formules d estimation à une détermination instrumentale du DFG (DTPA- Tc). Comparaison des concordances de doses de chimiothérapies calculées avec ces formules.

48 IBW : ideal body w

49 Problème des cas particuliers: Qui est (ou sera ) le plus malade? 38 ans, 100kg, Creat: 13.5 mg/l Cockroft = 107 ml/mn MDRD : 59 ml/min/1.73m2 CKD-EPI : 64 ml/min/1.73m2 82 ans, 60 kg, Creat =12 mg/l. Cockroft = 48 ml/mn. MDRD : 59 ml/min/1.73m2 CKD-EPI : 64 ml/min/1.73m2

50 Avantages et inconvénients des différentes méthodes directes de détermination Inuline Élimination rénale par filtration glomérulaire exclusive Absence de métabolisme extra rénal Clairance plasmatique et urinaire 51Cr-EDTA 125I-iothalamate 99mTc-DTPA Injection unique d une faible dose suivie de prélèvements sanguins Clairance plasmatique et urinaire Précision de la mesure Iohexol Injection unique d une faible dose suivie de prélèvements sanguins Précision de la mesure Épreuve longue Nécessité d une perfusion continue Techniques de dosage délicates Limites d utilisation chez le diabétique Substances irradiantes Injection uniquement dans les laboratoires agréés Contrôle de la qualité du marquage nécessaire et période physique courte pour le 99mTc- DTPA Sécrétion tubulaire pour le 125I-iothalamate Praticabilité réduite du fait de l HPLC CI allergie PdC iodés

51 Dernière limite : la cohérence des méthodes. Méthodes estimation du DFG????

52

53

54

55 Estimation DFG et adaptation des doses : un slogan!

56 Estimation du DFG : réalité plus complexe. Connaître les limites des formules. Etre systématiquement méfiant chez sujet agé, dénutri. Peu d avantage au CK, beaucoup de risque. Pas de bénéfice évident au CKD-EPI : la formule MDRD reste un bon compromis. Cas particulier : mesure directe du DFG.

Séniors : tous insuffisants rénaux??

Séniors : tous insuffisants rénaux?? Séniors : tous insuffisants rénaux?? La fonction rénale au sens «insuffisant rénal» : c est le débit de filtration glomérulaire Valeur normale physiologique : 120 ml/min/1,73m² Comment mesurer la fonction

Plus en détail

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE 1 EVALUATION DE LA FONCTION RENALE Propositions pour une pratique gériatrique quotidienne Partie 2 2 Objectifs pédagogiques - 2 Aborder les méthodes d estimation et de suivi de la fonction rénale Détailler

Plus en détail

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Nicolas PALLET Service de Biochimie, Hôpital Européen Georges Pompidou INSERM U1147, UFR Biomédicale des Saints Pères Faculté de médecine

Plus en détail

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Fonctions et Aperçu épidémiologique Le dépistage et défaillance rénale La prise en charge : les marqueurs

Plus en détail

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg JM Krzesinski, M Moonen et L Weekers Néphrologie Dialyse - Transplantation ULg-CHU Liège et CHR Citadelle Liège 17 octobre 2014 Programme de la soirée

Plus en détail

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil

Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat. C.H.U Toulouse-Rangueil Comment estimer la fonction rénale du sujet âgé? Jacques Pourrat C.H.U Toulouse-Rangueil L insuffisance rénale chronique méconnue est probablement la première cause d accident iatrogène évitable chez le

Plus en détail

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place?

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Christian JACQUOT Service de néphrologie Hôpital Européen Georges Pompidou Faculté

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NÉPHROLOGIE Repérage et prise en charge du patient adulte atteint de maladie rénale chronique Novembre 2005 I. PROMOTEURS Société de Néphrologie ; Haute Autorité

Plus en détail

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale PREVENTION DE LA MALADIE RENALE LE CONSTAT RAPPEL DE QUELQUES CHIFFRES 42 500 patients dialysés 33 500 patients greffés

Plus en détail

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE DIU Hypertension artérielle, risque cardiovasculaire et rénal 24/01/2014 Alexandra Fouconnier

Plus en détail

Définition et classification des maladies rénales chroniques

Définition et classification des maladies rénales chroniques Définition et classification des maladies rénales chroniques Christian Combe Centre Hospitalier Universitaire & Université Victor Segalen Bordeaux, France Définitions «L insuffisance rénale chronique est

Plus en détail

Estimation de la fonction rénale pour la prescription

Estimation de la fonction rénale pour la prescription Colloque PCL-PHA 31/05/2012 Estimation de la fonction rénale pour la prescription F Livio, Pharmacologie clinique, DL Maladie rénale chronique : prévalence Dans population générale, en augmentation (diabète,

Plus en détail

Epidémiologie de la néphropathie diabétique

Epidémiologie de la néphropathie diabétique Epidémiologie de la néphropathie diabétique Dr. Cécile Couchoud, Registre REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie) Agence de la Biomédecine Estimation pour 2007: 4% de la population était

Plus en détail

JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé

JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé JOURNÉE DE FORMATION ARPÈGE PONTIVY JEUDI 17 AVRIL 2014 Altération et évaluation de la fonction rénale chez le sujet aĝé Cancérologie et sujets âgés Françoise Grudé Journée Arpège - Pontivy 17 04 2014

Plus en détail

Révisions de sémiologie néphrologique

Révisions de sémiologie néphrologique Révisions de sémiologie néphrologique Les 4 points d appel de la maladie rénale Altération de la fonction rénale: insuffisance rénale Présence d une protéinurie Présence d une hématurie Anomalies des reins

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274 DR FABRE ANNABEL 10 AVENUE GUY DE MAUPASSANT Monsieur FLORENTIN PATRICK 603 LE CORBUSIER 280 BD MICHELET Le jeudi 13 août 2015 à 15:13 Patient(e) né(e) le 16/11/1949 Prélèvement effectué le 13/08/15 à

Plus en détail

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir?

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Résoval Macon Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Quelques clés pour une prise en charge multidisciplinaire efficiente 1 1) Coopération

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie

Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie Evaluation du débit de filtration glomérulaire et de la protéinurie Marie COURBEBAISSE Service de Physiologie Explorations Fonctionnelles Rénales HEGP Objectifs pédagogiques Comprendre l utilité de l évaluation

Plus en détail

Estimation du DFG en pratique quotidienne

Estimation du DFG en pratique quotidienne Estimation du DFG en pratique quotidienne Créatinine : traceur pas idéal, filtrée par le glomérule, partiellement sécrétée par le tubule proximal Concentration plasmatique dépend élimination rénale débit

Plus en détail

Ne pas hésiter à faire un contrôle de la fonction rénale avant 3 mois (à 15 jours ou 1 mois)!

Ne pas hésiter à faire un contrôle de la fonction rénale avant 3 mois (à 15 jours ou 1 mois)! AMICALE CANEUM Séance du jeudi 14 avril 2016 3e séance consacrée à l insuffisance rénale (IR) Avec la participation du Professeur Michel DELAHOUSE Chef de service de néphrologie, hôpital Foch Définition

Plus en détail

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau Maladie Rénale Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau FMC Haguenau 09 avril 2015 LA NEPHROLOGIE, VUE DE L EXTERIEUR ON N Y COMPREND RIEN ON NE REVOIT JAMAIS LE PATIENT ON N A JAMAIS DE RENSEIGNEMENTS QUE

Plus en détail

Le diabète de type % des diabétiques sont atteints de néphropathie diabétique principale cause de recours à la hémodialyse au Canada

Le diabète de type % des diabétiques sont atteints de néphropathie diabétique principale cause de recours à la hémodialyse au Canada Dr Claude Garceau Interniste, IUCPQ Communauté de pratique en diabète (Québec) Cours pour infirmières en GMF en maladies chroniques Le diabète de type 2 6) Hypoglycémie 7) Réflectomètre et la quinquillerie

Plus en détail

Méthodes d évaluation de la fonction rénale et traitements médicamenteux : une révision des recommandations très attendue :

Méthodes d évaluation de la fonction rénale et traitements médicamenteux : une révision des recommandations très attendue : INADAPTATION DES METHODES D'EVALUATION DE LA FONCTION RENALE POUR LES AJUSTEMENTS Méthodes d évaluation de la fonction rénale et traitements médicamenteux : une révision des recommandations très attendue

Plus en détail

Casse tête? Dr Z. Fumeaux Néphrologie GHOL/HUG

Casse tête? Dr Z. Fumeaux Néphrologie GHOL/HUG Evaluation de la fonction rénale Casse tête? Dr Z. Fumeaux Néphrologie GHOL/HUG PLAN Définition de l insuffisance rénale chronique: nouvelle classification Méthodes Gold standard de mesure de la clearance

Plus en détail

Influence du tabagisme sur l interprétation des paramètres biologiques : application à l évaluation de la fonction rénale

Influence du tabagisme sur l interprétation des paramètres biologiques : application à l évaluation de la fonction rénale Influence du tabagisme sur l interprétation des paramètres biologiques : application à l évaluation de la fonction rénale Galanti L, Dekeyser M, François JH, Vanbeckbergen D, Donckier J, Jamart J Cliniques

Plus en détail

L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable?

L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable? L estimation de la fonction rénale par la formule de Cockcroft et Gault est-elle fiable? Aoumeur Hadj-Aïssa, Hamid Assaqua, Jean-Pierre Fauvel Copyright 217 John Libbey Eurotext. Téléchargé par un robot

Plus en détail

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique

Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Chapitre 10 : MEDICAMENTS ET PATHOLOGIES Insuffisance rénale Insuffisance hépatique Objectifs : Savoir décrire les modifications de la pharmacocinétique des médicaments chez l insuffisant rénal Savoir

Plus en détail

Bilan retentissement HTA + HTA et Coeur

Bilan retentissement HTA + HTA et Coeur Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 07/01/2016 Bilan retentissement HTA + HTA et Coeur Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016

Plus en détail

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou IRT des patients de plus en plus agés... Rapport Rein

Plus en détail

Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé.

Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé. Evaluation du dépistage et de la prise en compte de l insuffisance rénale dans la prescription médicamenteuse chez le patient âgé. Dr GUILLAUMOU (Médecine B) Dr GIRAUDON (Pharmacie) Centre Hospitalier

Plus en détail

Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire

Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire Le dosage de la créatinine et l estimation du débit de filtration glomérulaire N. Gillain-Martin Symposium ABTL/BVLT Fleurus, 21 mai 2016. CCL 2011 Daniel Fries Le but de cette présentation est de rappeler

Plus en détail

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Du Lundi au Jeudi de 9h à 18h00 Le Vendredi, merci de nous contacter avant 16h00 Quand adresser le patient pour prise

Plus en détail

Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation

Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation Insuffisance rénale chronique, une vigilance nécessaire : Enquête ESPOIRE : premiers résultats et outils de sensibilisation Rencontres Qualité-Efficience 18 et 20 juin 2014 OMEDIT PL : Elise ROCHAIS François

Plus en détail

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Dr Anne-Elisabeth HENG Service de néphrologie CHU Clermont-Ferrand Estimation de la fonction rénal - Définir la MRC -

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SELAS BIOALLIANCE n 3274 DR BRANDONE JEAN-MARIE 311 AV DU PRADO Madame CZARNECKI ANNIE 603 LE CORBUSIER 280 BD MICHELET Le jeudi 21 avril 2016 à 19:00 Patient(e) né(e) CZARNECKI le 09/01/1936 Prélèvement effectué le 21/04/16 à

Plus en détail

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux J.E.P.U. 2012 Mesures de la filtration glomérulaire Clairance de l inuline (Has been)

Plus en détail

10/04/2015. Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux. Les facteurs de risques d effets indésirables chez le sujet âgé

10/04/2015. Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux. Les facteurs de risques d effets indésirables chez le sujet âgé Percent patients with ADR 10/04/2015 Carmelo LAFUENTE Service de Gériatrie - La Triade GH Pitié-Salpetrière-Charles Foix Ivry-sur-Seine Age et prévalence des effets indésirables médicamenteux Age (years)

Plus en détail

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 La maladie rénale chronique: causes et conséquences Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 Pourquoi cette présentation? L insuffisance rénale est une maladie grave qu il faut savoir reconnaitre

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente du débit de filtration glomérulaire (DFG) En rapport avec une réduction irréversible du

Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente du débit de filtration glomérulaire (DFG) En rapport avec une réduction irréversible du Diaporama Insuffisance rénale chronique Définition et données épidémiologiques Attention, de nombreux commentaires accompagnent les diapositives Insuffisance rénale chronique Définition Diminution permanente

Plus en détail

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER AGE ET PREVALENCE DES EFFETS INDESIRABLES MEDICAMENTEUX McLean AJ et Le Couteur

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge.

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme à la méthode de la HAS de production des

Plus en détail

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Nathalie Francoeur, B.Pharm, MSc. Pharmacienne clinicienne en néphrologie. L Hôtel Dieu de Québec du CHU de Québec

Plus en détail

reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation*

reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation* reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation* Dr Maryse Pholséna, pour Réucare le 30/04/16 *Diabetes and Metabolism 37 (2011) S1-S25 Paulette

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours Insuffisance rénale chronique Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours 1 Atelier insuffisance rénale Chronique JP Fauvel, Néphrologue, Lyon Premières journées communes de la Société

Plus en détail

Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie

Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie Marqueurs de l atteinte rénale, classification de l IRC, conduite à tenir devant une ascension de la créatininémie Dr Marc Bauwens Service de néphrologiehémodialysetransplantation rénale CHU Poitiers Janvier

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE

INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE INSUFFISANCE RENALE CHEZ LA PERSONNE ÂGEE 19/05/08 1 Note d introduction Cet exposé n a pas pour but d être exhaustif But: dégager quelques notions qui paraissent importantes pour notre pratique en médecine

Plus en détail

CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 )

CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 ) CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 ) Mr T.C. 38 ans Toxicomane Bisexuel Origine Antillaise Aux ATCD : d éthylo- tabagisme compliqué de pancréatite chr

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique La surveillance de l insuffisance rénale au laboratoire La surveillance du fonctionnement de vos reins permet à l équipe néphrologique de suivre votre maladie

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE Thèse de Médecine Générale Soutenue le 27 septembre 2012 Par Raphaël BARTIER Introduction

Plus en détail

FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie

FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie http://nephrohug.com FONCTION RENALE: Estimation de la filtration glomérulaire et de la protéinurie COLLOQUE DE MEDECINE INTERNE 31 juillet 2012 Dr Belén Ponte Dr Sophie de Seigneux Service de Néphrologie

Plus en détail

Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés&

Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés& 01/01/14 Contexte Fonc%on&Rénale,& Médicaments,&& et&sujets&âgés& Sujets âgés : Peu d étude de développements cliniques. Mais de plus en plus de personnes âgés. Logique? Un médicament : Dr Nicolas Janus

Plus en détail

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS

Corrections conférence Pharmacocinétique. Le 4 Novembre Camille DESGROUAS Corrections conférence Pharmacocinétique Le 4 Novembre 2010 Camille DESGROUAS Exercice 1 : 1) L/h h -1 Vd = Vd/poids= 121/70=1,73 L/kg 2) Clr = Kr Vd Kr est la constante d excrétion rénale = -3 Clr = 0,00435

Plus en détail

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou

Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé. Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou Estimation de la Fonction rénale chez le Sujet Agé Pascal Houillier Université Paris Descartes INSERM U1138, CNRS ERL 8228 Hopital Georges Pompidou IRT des patients de plus en plus agés... Rapport Rein

Plus en détail

Stratégies de néphroprotection. Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016

Stratégies de néphroprotection. Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016 Stratégies de néphroprotection Martine Raymond Interniste et néphrologue Hôpital Cité de la Santé de Laval 30 septembre 2016 OBJECTIFS Cibler la clientèle à risque de détérioration rénale Revoir les mesures

Plus en détail

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI.

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. BIOCHIMIE RÉNALER Année 2010-2011 2011 ; L. Guenet I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. L Ammoniac I. Rôles du rein LES FONCTIONS DU REIN Organe

Plus en détail

Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs

Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs Fonction rénale et traitement anticancéreux [1] Renal function and anticancer drugs V. Launay-Vacher* [1] Cet article constitue une mise à jour d un premier article paru dans La Lettre du Cancérologue

Plus en détail

L insuffisance rénale

L insuffisance rénale Dr MABROUK, Dr MERAD, Pr ATIK aigue Définition Physiopathologie Diagnostic positif Complications Traitement chronique Définition Démarche diagnostique devant une IRC: 1. Affirmer le caractère chronique

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Mai Service évaluation des actes professionnels

NOTE DE CADRAGE. Mai Service évaluation des actes professionnels NOTE DE CADRAGE Dosage de la créatininémie, évaluation du débit de filtration glomérulaire et rapport albuminurie/créatininurie dans le diagnostic de l insuffisance rénale chronique Mai 2011 Service évaluation

Plus en détail

EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI

EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI EVALUATION de la Fonction Rénale Cockroft MDRD ou CKD/EPI COCKROFT GAULT HOMME 1.23 x poids x 140 âge / créatininémie (µmols/litre) FEMME 1.04 x poids x 140 âge / créatininémie (µmols/litre) MDRD LA MOINS

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse PLAN DÉFINITIONS INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË PRISE EN

Plus en détail

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE

MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Chapitre 13 MEDICAMENTS CHEZ LA PERSONNE AGEE Objectifs - Savoir énoncer les particularités pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des médicaments chez la personne âgée - Etre capable d en déduire les

Plus en détail

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA

INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA INFORMATION IMPORTANTE SUR LA TOLERANCE RENALE CONCERNANT L EMPLOI DE VIREAD ET TRUVADA 10 mars 2006 Cher confrère, Viread (fumarate de ténofovir disoproxil, Ténofovir DF) et Truvada TM (association fixe

Plus en détail

Mesure du débit de filtration glomérulaire

Mesure du débit de filtration glomérulaire Mesure du débit de filtration glomérulaire La clairance de l inuline, "gold standard"? A. Hadj-Aïssa Service d Exploration Fonctionnelle Rénale et Métabolique Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 Caractéristiques

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux

Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux La place de la nutrition dans la prise en charge de la néphropathie diabétique Christian Combe Inserm U889 Université et Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux Les objectifs d'une "bonne" nutrition

Plus en détail

Maladie rénale chronique

Maladie rénale chronique Maladie rénale chronique Une complication négligée du diabète Bénédicte Stengel Inserm U1018, Equipe 5 Epidémiologie rénale et cardiovasculaire Définition et stades de la MRC MRC définie indépendamment

Plus en détail

Evaluation du débit de filtration glomérulaire, et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l adulte

Evaluation du débit de filtration glomérulaire, et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l adulte RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Evaluation du débit de filtration glomérulaire, et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l adulte Décembre 2011 Service

Plus en détail

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale

Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale Adaptation posologique des médicaments à la fonction rénale I. Insuffisance rénale... 1 II. Pourquoi adapter la posologie en cas d insuffisance rénale?... 2 III. Comment adapter la posologie en cas d Insuffisance

Plus en détail

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval. Suivi de l insuffisance modérée à sévère en première ligne Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Plus en détail

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Bertrand DUSSOL Faculté de Médecine - Marseille Septembre 2010 Moyens pour évaluer

Plus en détail

INFLUENCE DU STADE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SUR LA MORBIDITE ET LA MORTALITE EN DIALYSE PERITONEALE

INFLUENCE DU STADE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SUR LA MORBIDITE ET LA MORTALITE EN DIALYSE PERITONEALE INFLUENCE DU STADE DE L INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE SUR LA MORBIDITE ET LA MORTALITE EN DIALYSE PERITONEALE Sandrine Genestier, Sylvie Chiron Centre hospitalier Louis Pasteur 68024 Colmar Nous avons

Plus en détail

APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour

APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour APP PHYSIOLOGIE RÉNALE Séances Aller - Retour Séance Aller I) Dossier Patricia, 20 ans, 1,48 mètres, 42 kg, étudiante en 3 ème année de médecine, est anormalement fatiguée depuis plusieurs semaines alors

Plus en détail

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire

Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique. Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les Mémos Roche de l Insuffisant Rénal Chronique Le dépistage des maladies rénales au laboratoire Les reins sont formés de milliers d unités fonctionnelles élémentaires, appelées néphrons. Ils filtrent

Plus en détail

Hôpital Avicenne, service d endocrinologie DCEM2, LE Fanny

Hôpital Avicenne, service d endocrinologie DCEM2, LE Fanny Hôpital Avicenne, service d endocrinologie DCEM2, LE Fanny Cas clinique : Madame R, patiente de 30 ans, en HDJ pour bilan du diabète. ATCD : * familiaux : grand-mère: diabétique ( découverte à 70 ans)

Plus en détail

Rappels des paramètres PK

Rappels des paramètres PK DIU FARC S BOUCHET Rappels des paramètres PK Un médicament a une biodisponibilité absolue de 50%. Il est utilisé à de 10 mg en IV Quelle doit être la dose per os pour obtenir une exposition équivalente?

Plus en détail

Acidose métabolique rénale

Acidose métabolique rénale Acidose métabolique rénale Colloque réveil Dr Vincent Bourquin - service de! néphrologie - http://nephroblog.org L acidose métabolique de Quelques rappels l insuffisance rénale est L acidose métabolique

Plus en détail

ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE

ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE ESTIMATION DE LA FONCTION RENALE PAR LA FORMULE DU MDRD SIMPLIFIE AU CHU DE RENNES MDRD PRATIQUE EVOLUTION D UNE NEPHROPATHIE 100 % 50 % Néphrons résiduels DFG Créatinine plasmatique 10 ml/min Début néphropathie

Plus en détail

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Urologie et Néphrologie Mise à jour du 13 Mai 2007* LE RISQUE RENAL EN PRATIQUE COURANTE Docteur JJ. Montsenty Chef du service de Néphrologie-Dialyse du CH de Pontoise Vice-Président

Plus en détail

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations de l ANAES de 2002 17/09/10 1 Objectifs Aider le praticien à reconnaître -l insuffisance rénale -les marqueurs d atteinte

Plus en détail

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE Du réseau de soins au réseau de santé «Les réseauxde santé ontpour objet de favoriserl accèsaux soins, la coordination,

Plus en détail

MEDICAMENTS ET REIN. Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique. Journées nationales de médecine générale.

MEDICAMENTS ET REIN. Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique. Journées nationales de médecine générale. MEDICAMENTS ET REIN Bien prescrire chez le patient insuffisant rénal chronique Blandine Aloy et Vincent Launay-Vacher Service ICAR SiteGPR Service de Néphrologie CHU Pitié-Salpêtrière, Paris Tous droits

Plus en détail

Diagnostic précoce de l insuffisance rénale

Diagnostic précoce de l insuffisance rénale 1769-7255 Décembre 2007 Vol. 3 Suppl 1 p. 191-294 02_Hanedouche.fm Page 195 Vendredi, 30. novembre 2007 1:58 13 Néphrologie & Thérapeutique 3 (2007) S195 S200 ISSN Le parcours de l insuffisant rénal chronique

Plus en détail

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009

CAT devant une créatinine qui monte. EPU 29 avril 2009 CAT devant une créatinine qui monte EPU 29 avril 2009 Cas clinique Mme C., 63 ans est hospitalisée le 18/11/05 pour insuffisance rénale aigue Antécédents : - DNID ancien et compliqué - cardiopathie ischémique

Plus en détail

Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières

Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières Simon Grenier-Michaud inf. B.Sc. Étudiant à la maîtrise en sciences infirmières Lyne Cloutier inf. Ph.D. Professeure, département des sciences infirmières Université du Québec à Trois-Rivières CONGRÈS

Plus en détail

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION Tubulopathie aiguë myélomateuse Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION 1 précipitation tubulaire distale des chaînes légères d immunoglobulines 2 Kappa Lambda 3 EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Maladies rénales : les nouveaux enjeux

Maladies rénales : les nouveaux enjeux Maladies rénales : les nouveaux enjeux Pierre Ronco Unité INSERM UMR_S 702 Service de Néphrologie et Dialyses, Hôpital Tenon, Paris, France Société Médicale des Hôpitaux 16 mars 2012 Epidémiologie Entre

Plus en détail

PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE

PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE www.sqn.qc.ca/prevenirdevenir PHARMACOTHÉRAPIE ET INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE POUR ÉVITER DE TOMBER DANS CERTAINS PIÈGES CACHÉS 1 ACCRÉDITATION «La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ),

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Les complications rénales et leur prévention à la lumière de la recommandation OMS de l utilisation du TDF en 1 ère ligne

Les complications rénales et leur prévention à la lumière de la recommandation OMS de l utilisation du TDF en 1 ère ligne Les complications rénales et leur prévention à la lumière de la recommandation OMS de l utilisation du TDF en 1 ère ligne Olivier Bouchaud Hôpital Avicenne AP-HP et Université Paris 13 Bobigny Insuffisance

Plus en détail

João Pedro Ferreira, Nancy Inserm 1433 CIC DGOS

João Pedro Ferreira, Nancy Inserm 1433 CIC DGOS Estimation du débit de filtration glomérulaire pour la prédiction de la mortalité post-infarctus compliqué du myocarde - Confrontation des différentes formules basées sur la creatinine João Pedro Ferreira,

Plus en détail

Obésité et risque rénal. Christian Combe

Obésité et risque rénal. Christian Combe Obésité et risque rénal Christian Combe DT2 HTA Obésité Maladie CV MRC Obésité et risque rénal : données épidémiologiques Obésité et MRC DFG

Plus en détail

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013

TUTORAT UE Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 TUTORAT UE 6 2012-2013 Pharmacocinétique Séance n 3 Semaine du 25/02/2013 Pharmacocinétique Evrard Séance préparée par la team UE 6 + MAPS QCM n 1 : Concernant la pharmacocinétique : A. Elle correspond

Plus en détail

La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC

La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC Professeur Georges Mourad Président, Société Francophone de Transplantation Service de Néphrologie,Transplantation et Dialyse. Université

Plus en détail

48 e CONGRES DE L A.M.U.B.

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. 48 e CONGRES DE L A.M.U.B. ESTIMER LA FILTRATION GLOMÉRULAIRE EN 2014: INTÉRÊTS, LIMITES DES TESTS & FORMULES Dr. J.M. HOUGARDY Néphrologue Service de Néphrologie CUB Hôpital Erasme Session BIOLOGIE CLINIQUE

Plus en détail

Le syndrome cardio-rénal (SCR)

Le syndrome cardio-rénal (SCR) Le syndrome cardio-rénal (SCR) Situation pathologique complexe dans laquelle la dysfonction aigue ou chronique du cœur ou des reins induit une dysfonction aigue ou chronique de l autre organe ICC IRA-C

Plus en détail

PR S khettabi,pr R Malek Service de Médecine Interne. CHU Sétif.

PR S khettabi,pr R Malek Service de Médecine Interne. CHU Sétif. PR S khettabi,pr R Malek Service de Médecine Interne. CHU Sétif. INTRODUCTION RETINOPATHIE DIABETIQUE NEPHROPATHIE DIABETIQUE NEUROPATHIE DIABETIQUE CONCLUSION Les complications chroniques engagent le

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue DU Prise en charge des situations d urgences - 2016 Dr Julien Charpentier Praticien hospitalier Réanimation médicale - Cochin julien.charpentier@aphp.fr Merci au Drs Vinsonneau,

Plus en détail

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF

Les facteurs de variations de l activité des médicaments. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Les facteurs de variations de l activité des médicaments Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Variabilité de la réponse pharmacologique Pathologies associées : Insuffisance hépatique, rénale, cardiaque,

Plus en détail