TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département Gestion et Valorisation Des Sous Produits à l Office National de l Assainissement 13 Mai 2014

2 INTRODUCTION SOMMAIRE PRESENTATION DE L O.N.AS «en bref» LE TRAITEMENT DES EAUX USEES (Situation actuelle & Programmes futurs) LA REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES (Situation actuelle & Programmes futurs) LE PROJET SWIM /TUNISIE

3 INTRODUCTION La politique environnementale en Tunisie a placé le secteur de l assainissement comme une composante essentielle dans le développement économique du pays. Le volet réutilisation des eaux usées traitées a été considéré dès le départ comme élément fondamental de la gestion rationnelle des ressources en eaux. Objectifs : Amélioration des conditions de vie des citoyens Lutte contre la pollution hydrique et protection des ressources naturelles (ressources en eaux, littoral, ) Mobilisation des ressources en eaux additionnelles

4 L Office National de l Assainissement «en bref»

5 L ONAS en bref Forme juridique : Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) doté d une autonomie administrative et financière. Création : Août 1974 Mission globale: Chargé de la gestion du secteur de l assainissement en Tunisie. Intervenant principal dans la protection de l environnement hydrique contre toutes les sources de pollution.

6 L ONAS en bref Missions de l ONAS La lutte contre toute pollution hydrique des eaux de surface, eaux souterraines, barrages, lacs et sebkhas (lac salé); La gestion, l exploitation et l entretien des ouvrages d assainissement; La réalisation des études et des travaux d infrastructure d assainissement pour le compte de l Etat et des Collectivités locales; L élaboration et la mise en œuvre de projets de traitement et d évacuation des eaux pluviales; La promotion des sous-produits de l épuration

7 L ONAS en bref Moyens en personnel (2011) : - Effectif total : 4692 agents - Taux d encadrement : 10,8 %. 600 Moyens financiers : Depuis la création de l ONAS, les 400 investissements totaux dépassent les millions de dinars Evolution des investissements (Millions de dinars)

8 L ONAS en bref Financements : Investissements Crédits et dons (65 %) Budget de l'état (35 %) Frais d'exploitation Travaux et services Participation de l'état Redevances d'assainisse ment (54 %)

9 L ONAS en bref Principaux indicateurs indicateur Unité Année 2013 Nombre de communes prises en charge U 165 Nombre d habitants dans les communes prises en charge Millions d habitants 6,409 Nombre d habitants raccordés au réseau Millions d habitants 5,733 Taux de branchement moyen dans les zones prises en charge % 89,5 Linéaire du réseau 1000 Km 15,122 Nombre de stations d épuration en exploitation U 110 Volume d eau usée collectée Millions de m3 242 Volume d eau usée traitée Millions de m Volume d eau usée traitée réutilisée Millions de m3 60 Pourcentage des eaux usées traitées réutilisées % 25

10 Le traitement des eaux usées (situation actuelle & programmes futurs)

11 Le traitement des eaux usées Situation actuelle Répartition géographique des STEP Les grandes villes et les villes côtières sont totalement équipées d installation de traitement, La majorité des moyennes villes sont aussi équipées d installation de traitement, Initiation des STEP pour les petites localités urbaines et rurales agglomérées.

12 Le traitement des eaux usées Situation actuelle Technologies de traitement adoptées lagunage (12 %) autres (8 %) boues activées (80 %)

13 L.N Le traitement des eaux usées Situation actuelle L.A B.A B.A + L.B B.A + maturation B.A + T. chimique

14 Unité Le traitement des eaux usées Situation actuelle Evolution du nombre de stations d'épuration année

15 Million de m3 Le traitement des eaux usées Situation actuelle Evolution du volume des EUT année

16 Le traitement des eaux usées Programmes futurs 1-Programme de développement de l infrastructure d épuration La réhabilitation et l extension des anciennes stations d épuration : 23 STEP La réalisation de nouvelles stations d épuration : 44 STEP La Mise en place d un projet de concession (BOT) pour le grand Tunis 110 Step en 2013 (236 millions m 3 par ans EUT) 150 Step en 2016 (300 millions m 3 par ans EUT)

17 Le traitement des eaux usées Programmes futurs 2-Programme de développement technologique Adoption des techniques d aération par insufflation fines bulles Adoption de la méthanisation des boues pour les grandes stations d épuration et la production de l électricité Introduction des technologies de traitement par macrocytes pour les petites stations d épuration Introduction des nouvelles techniques de séchages et de déshydratation des boues (séchage sous serre mécanisé, filtre presse, centrifugeuse, ) Introduction des techniques de filtration et de désinfection Utilisation des techniques de télégestion et télésurveillance

18 Le traitement des eaux usées Programmes futurs 3- Programme de maîtrise d énergie et de valorisation du biogaz Le changement des systèmes actuels d aération de surface d une dizaine de STEP par des systèmes à fines bulles (moins énergivores); La maitrise de l énergie et la valorisation du biogaz par méthanisation des boues pour 17 STEP(capacité unitaire sup à Eqh) pour la production d énergie électrique et calorifique pour satisfaire partiellement les besoins en énergie de ces stations.

19 Le traitement des eaux usées Programmes futurs 4- Programme d assainissement des eaux usées industrielles Réalisation de 10 stations d épuration pour le traitement collectif des eaux usées industrielles à l horizon 2014.

20 Le traitement des eaux usées Programmes futurs 5- Programme de contrôle de la qualité des E.U et E.U.T En plus des outils classiques de contrôle de la qualité des E.U et E.U.T, on a initié l utilisation des Outils informatiques avec couplage de trois applications: L application STAD : Système Tabulaire d Acquisition des Données d exploitation des STEP L application NEPTUNE : autocontrôle, suivi, évaluation et traitement de données L application CADRIN : CADastre du Rejet des Industriels.

21 Le traitement des eaux usées Programmes futurs Contrôle de la qualité des E.U et E.U.T Utilisation des laboratoires d analyses Utilisation des outils informatiques

22 La réutilisation des eaux usées traitées (situation actuelle & programmes futurs)

23 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 1- Les critères de la stratégie La stratégie de la réutilisation des eaux usées traitées en Tunisie est basée sur les critères suivants : préservation de la santé publique et de l environnement, promotion de la réutilisation des eaux usées traitées sur la base d une demande réelle en eau, des normes de qualité appropriées pour les divers usages prévus, une réglementation qui incite tous les usagers des eaux usées traitées à se conformer aux diverses exigences liées à cette pratique et à effectuer un suivi sanitaire régulier, un contrôle efficace sur tous les usages, une bonne coordination entre les différents intervenants.

24 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 2- Les objectifs Les principaux objectifs de la réutilisation des EUT en Tunisie sont les suivants : l économie des ressources en eau conventionnelle et son utilisation dans d autres secteurs plus exigeants en terme de qualité, la protection des milieux récepteurs en particulier le littoral, le milieu naturel et les ouvrages hydrauliques (barrages) contre une eau riche en nutriments, la préservation de certaines zones humides en manque d eau, la stabilité de la ressource par rapport à celle liée à la pluviométrie, la réduction des quantités d engrais utilisés en agriculture si les agriculteurs prennent en compte cet aspect.

25 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 3- Le cadre règlementaire La réutilisation des eaux usées traitées est réglementée par des textes juridiques : Une loi en 1975 portant promulgation du code des eaux. Selon cette loi, l utilisation d eaux usées traitées pour l irrigation ou l arrosage des crudités est interdite. Un décret en 1989 fixe les conditions d utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles. une norme tunisienne en 1989 fixe la qualité des eaux usées traitées utilisables à des fins agricoles. Un arrêté en 1994 fixe la liste de cultures irrigables par les eaux usées traitées. Un arrêté en 1995 approuve un cahier des charges qui fixe les modalités d utilisation des eaux usées traitées à des fins agricoles.

26 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 4- Les superficies irrigués et les volumes réutilisés Pour l année 2013, le volume d EUT réutilisé est estimé à 60 millions de m3/an soit 25 % du volume total produit. Ce volume est utilisé dans les domaines suivants : Domaine Nombre d unités Superficie (ha) Volume réutilisé (Million de m3) Irrigation des périmètres agricoles Irrigation des terrain de golf Irrigation des espaces verts Irrigation indirecte à travers oued Medjerda et Alimentation des zones humides et des nappes Total

27 ultures fourragères 8065 Ha Arboriculture 1040 Ha 450 Ha

28 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 5- Les cultures pratiquées Les cultures pratiquées dans périmètres agricoles comportent essentiellement : Cultures % de la superficie Arboricultures olivier, agrumes, pêcher, 45 amandier, grenadier Fourrages luzerne, l avoine, le sorgho, le 36 raye gras, le bersim Céréales blé dur, blé tendre, orge 15 Cultures industrielles tabac, tournesol, Henna 4

29 La réutilisation des eaux usées traitées Situation actuelle 6- Travaux de recherche menés sur la REUT Rendements des cultures irriguées par les EUT; Selon les travaux réalisés par L Institut National de Recherches en Génie Rural Eaux et Forêts (INRGREF), les périmètres irrigués par les EUT donnent un meilleur rendement que ceux irrigués par l eau conventionnelle : Un ratio de deux fois plus grand est observé pour la production de certaines cultures fourragères (Bersim, Luzerne,Sorgho). un ratio de 2,67 plus élevé a été observé pour la production des oliviers. Autres travaux de recherche menés sur la REUT; L INRGREF a également réalisé des travaux de recherche sur les risques sanitaires liés à la réutilisation des eaux usées traitées notamment les risques bactériologiques et parasitologiques de l utilisation des eaux usées traitées et des boues résiduaires en agriculture.

30 Merci pour l attention

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L EQUIPEMENT DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE OFFICE NATIONAL DE L ASSAINISSEMENT GOUVERNANCE ET FINANCEMENT DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L

Plus en détail

DES STATIONS D EPURATION

DES STATIONS D EPURATION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Équipement et l Aménagement du territoire et du Développement Durable Office National de l Assainissement (ONAS) LA GESTION DES BOUES DES STATIONS D EPURATION Madame

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Synthèse Internationale du Projet Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Téhéran, Iran,

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie

La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie La réutilisation des eaux usées traitées comme ressources alternatives pour la préservation des eaux souterraines Cas de la Tunisie Dr Raoudha LAHACHE GAFREJ Faculté des Sciences de Bizerte TUNISIE r.lahache@gnet.tn

Plus en détail

Exp Eau du cinquantenaire. Les indicateurs de performance en assainissement. Office National de l Assainissement. Intervenant: S.

Exp Eau du cinquantenaire. Les indicateurs de performance en assainissement. Office National de l Assainissement. Intervenant: S. Exp Eau du cinquantenaire Office National de l Assainissement Intervenant: S.LAHLAH Les indicateurs de performance en assainissement 1 Sommaire Missions de l ONA Exploitation des systèmes d Assainissement

Plus en détail

PNR: RESSOURCES EN EAU

PNR: RESSOURCES EN EAU PNR: RESSOURCES EN EAU Les ressources en eau sont appelées à faire face à des défis majeurs engendrés d une part, par un déficit pluviométrique important et leur rareté et d autre part, par leur répartition

Plus en détail

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Rabat, 4 et 5 FEV 2013 Plan de l exposé Introduction ( pourquoi l utilisation des

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR

usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR La réutilisation r des eaux usées traitées en Tunisie IRESA ALOUINI ZOUBEIR Bilan des ressources en eau en Tunisie Les ressources sont limitées en raison du climat semi-aride à aride dans la majeure partie

Plus en détail

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général Expérience de l ONAS Khalil ATTIA Président Directeur Général Tunis, 9 juillet 2009 Sommaire 1. Présentation de l ONAS 2. Financement des activités 3. Partenaires financiers 4. Participation du secteur

Plus en détail

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam

Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam République Algérienne Démocratique et Populaire MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU Agence de Bassin Algérois- Hodna - Soummam COMMUNICATION PRESENTEE PAR Mekki ABROUK DIRECTEUR GENERAL Agence de Bassin Algérois-Hodna-Soummam

Plus en détail

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Bonnes pratiques :Réutilisation des eaux usées épurées au niveau de la ville de Settat Maroc KHAJOUR LARBI Ministère

Plus en détail

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR Direction Générale des Collectivités Locales Direction de l Eau et de l Assainissement Programme National d Assainissement Liquide et d Epuration des Eaux Usées

Plus en détail

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE DES RESSOURCES HYDRAULIQUES ET DE LA PECHE JOURNÉE D ÉTUDE RESSOURCES EN EAU NON CONVENTIONNELLES : UNE ALTERNATIVE A L IMPACT DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Plus en détail

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE

PROFIL EAU DOUCE TUNISIE PROFIL EAU DOUCE TUNISIE Prise de décisions Programmes et projets A. Mise en valeur et gestion intégrée des ressources en eau B. L évaluation des ressources en eau C. Protection des ressources en eau,

Plus en détail

La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie

La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie La réutilisation agricole des eaux usées traitées en Tunisie Monia Trad Raïs Institut National de Recherches en Génie Rural Eaux et Forêts Novembre 2010 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES EN GENIE RURAL,

Plus en détail

UNE STATION D EPURATION PAR FILTRES PLANTES DE ROSEAUX EN TUNISIE

UNE STATION D EPURATION PAR FILTRES PLANTES DE ROSEAUX EN TUNISIE UNE STATION D EPURATION PAR FILTRES PLANTES DE ROSEAUX EN TUNISIE Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Limousin et le Gouvernorat de Nabeul, l Office International de l Eau et

Plus en détail

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc - Chiffres clés du secteur au Maroc Population

Plus en détail

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc

Royaume du Maroc. Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc Royaume du Maroc Stratégie de Lutte Contre le Réchauffement Climatique Au Maroc CONTEXTE GÉNÉRAL DU MAROC Situation géographique : Grande extension en latitude Importante façade maritime (plus de 3.400

Plus en détail

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC Bilan de plusieurs années de recherche Pourquoi réutiliser r les eaux usées épurées au Maroc? Conditions climatiques: climat aride, mauvaise

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé

Plan de l exposl. exposé Plan de l exposl exposé Zone d action d de l Agence l du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia Caractéristiques ristiques hydrologiques du Bassin Contraintes de gestion des ressources en eau

Plus en détail

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002

Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES EN EAU Djemili EL BATTI D.G.R.E. Journée d Information SEMIDE 16 décembre 2002 L EAU EST LE FACTEUR INDISPENSABLE AU DEVELOPPEMENT DURABLE DE TOUS LES SECTEURS

Plus en détail

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE

ROYAU ROYA M U E DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULI BASSIN HYDRAUL QUE ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA 1 BASSINS VERSANTS BASSINS SURF P0P RES % % % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA MER MEDITERRANEE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique

Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Ministère de l agriculture des Ressources Hydrauliques et de la pêche Gestion de la demande en eau dans un contexte de changement climatique Octobre 2016 - Ressources en eau limitées : PROBLEMATIQUE ACTUELLE

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA ET DRAA BASSINS VERSANTS BASSINS SURF % P0P % RES % Loukkos 3 8 22 Moulouya 8 7 9 Sebou 6 23 26 6 5 4 1 TANGER 3 RABAT CASABLANCA OUARZAZATE

Plus en détail

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES

TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SEBOU TRAITEMNET DES EFFLUENTS INDUSTRIELS A FES Paris 23 juin 28 PRESENTATION DU BASSIN DU SEBOU Superficie : 4. km2 Population : 6.2 Millions hab. (RGPH

Plus en détail

Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques

Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE TADLA-AZILAL SERVICE DE COORDINATION AVEC L ADA Plan Maroc Vert Projet Pilier II du Plan Agricole Régional Tadla-Azilal Face aux changements climatiques Atelier de

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Défis et solutions de la gestion de l eau en milieu semi-aride La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Cas du lagunage au Maroc Intervenant: Mr. Nicolas CONDOM

Plus en détail

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE

GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE SOCIETE NATIONALE D EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX (SONEDE) GESTION DE LA DEMANDE EN EAU POTABLE DES USAGES DOMESTIQUE ET TOURISTIQUE Présentée par : Mohamed Ali Khouaja (Président Directeur

Plus en détail

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin

Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Opération collective de réduction de la pollution par les intrants et d amélioration de la gestion de l eau dans les structures golfiques du bassin Loire-Bretagne golf d Orléans Limère - le 14 janvier

Plus en détail

ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES NOTICE

ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES NOTICE Département du Morbihan ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES SOMMAIRE 1. CONTEXTE...2 2. RAPPELS REGLEMENTAIRES...3 3. ELEMENTS TECHNIQUES PRIS EN COMPTE DANS L ÉLABORATION DU ZONAGE D ASSAINISSEMENT...6

Plus en détail

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011 Conception graphique : Atelier de Communication ThiGRiS La des d destinée à la Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation 20 Octobre 2011 Valéry VEILLEUR Direction Générale Adjointe chargée

Plus en détail

Utilisation Actuelle et Future des Eaux Usées Traitées pour l irrigation du périmètre CEBELA- Borj Touil

Utilisation Actuelle et Future des Eaux Usées Traitées pour l irrigation du périmètre CEBELA- Borj Touil Utilisation Actuelle et Future des Eaux Usées Traitées pour l irrigation du périmètre CEBELA- Borj Touil 1 Localisation du périmètre Le périmètre de Cebela-Borj Touil est le plus grand périmètre irrigué

Plus en détail

LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE

LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE LA CONFÉDÉRATION HYDROGRAPHIQUE DE L ÈBRE 1. 1. Eléments de contexte 2. 2. Le bassin versant de l Ebre 3. 3. La Confédération Hydrographique 1. 1. Fonctions 2. 2. Organisation 3. 3. Défis Juan Manuel ARNAL

Plus en détail

Présentation à Ouargla du 12/12/2005

Présentation à Ouargla du 12/12/2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Ressources en Eau O N A Vallée de Ouargla Etudes d'assainissement des eaux résiduaires, pluviales et d'irrigation Mesures complémentaires de

Plus en détail

exploitant de la station d épuration - SAUR exploitant du système d irrigation (stockage et arrosage) - commune de La Couarde sur Mer

exploitant de la station d épuration - SAUR exploitant du système d irrigation (stockage et arrosage) - commune de La Couarde sur Mer PROJET D IRRIGATION DU TERRAIN DE FOOT DE LA COUARDE SUR MER AVEC DES EAUX USEES TRAITEES PAR LA STATION D EPURATION DU SYNDICAT D ASSAINISSEMENT DU GOISIL (LA COUARDE SUR MER) DEMANDE D AUTORISATION D

Plus en détail

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Arba Jules OUEDRAOGO / Directeur Assainissement Office National de l Eau et de l Assainissement Janique ETIENNE Agence Française de Développement

Plus en détail

Les opportunités d investissement dans l agriculture et la Pêche et partenariat Tuniso-Italien

Les opportunités d investissement dans l agriculture et la Pêche et partenariat Tuniso-Italien REPUBLIQUE TUNISIENNE AGENCE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS AGRICOLES Les opportunités d investissement dans l agriculture et la Pêche et partenariat Tuniso-Italien GENES - ITALIE le 28 AVRIL 2016 Kouki

Plus en détail

LE SEA, VOTRE PARTENAIRE POUR L EAU POTABLE ET L ASSAINISSEMENT

LE SEA, VOTRE PARTENAIRE POUR L EAU POTABLE ET L ASSAINISSEMENT LE SEA, VOTRE PARTENAIRE POUR L EAU POTABLE ET L ASSAINISSEMENT ÉDITION 017 L EAU EST UNE RESSOURCE ESSENTIELLE. SA GESTION DURABLE EST UN OBJECTIF MAJEUR DU CONSEIL DEPARTEMENTAL. En tant qu acteur public,

Plus en détail

Jour 4: Eaux usées, eaux pluviales

Jour 4: Eaux usées, eaux pluviales Classe d eau des Élus du bassin de l Orge Amont Jour 4: Eaux usées, eaux pluviales Ollainville Jeudi 19 octobre 2017 Programme Introduction: La Gestion des eaux usées sur le territoire de l Orge amont

Plus en détail

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants

Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants Republique Tunisienne Ministère de l agriculture Direction Générale de l Améngement et de la Conservation des terres Agricoles Atelier International : Aménagement intégré des bassins versants ISTANBUL,

Plus en détail

LA POLITIQUE NATIONALE DE L EAU EN ALGÉRIE

LA POLITIQUE NATIONALE DE L EAU EN ALGÉRIE Ministère des Ressources en Eau Agence de Bassin Hydrographique Constantinois-Seybousse-Mellegue LA POLITIQUE NATIONALE DE L EAU EN ALGÉRIE Par Bouchedja Abdellah - Directeur Général ABHCSM Euro-RIOB 2012

Plus en détail

Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone

Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone ROYAUME DU MAROC MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE MARITIME AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone Expérience de financement et actions d adaptation

Plus en détail

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE

OPÉRATIONS EN COURS EN TUNISIE Projet de Démonstration pour l Elimination des Substances de Raréfaction de l Ozone (projet 21936) 5,1 millions de $EU 14 juin 1994 14 juin 1994 31 décembre 2010 Agence Nationale de Gestion des Déchets

Plus en détail

Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture

Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture Projet «Gestion des aquifères des oasis côtières de Gabès» Présentation des résultats relatifs à la demande en eau en agriculture Abidi Brahim (CRDA de Gabès) Atelier national sur la gestion de la demande

Plus en détail

La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations

La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations La réutilisation des eaux traitées au Pays de l Or Projets et réalisations Un objectif inscrit au schéma directeur d assainissement établi en 2005-2006 Objectifs : donner une valeur ajoutée environnementale

Plus en détail

Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement

Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement L eau est une ressource essentielle. SA GESTION DURABLE EST UN OBJECTIF MAJEUR DU CONSEIL DEPARTEMENTAL. En tant qu acteur public, vous êtes

Plus en détail

Loi nº relative à l'eau

Loi nº relative à l'eau Loi nº 05-12 relative à l'eau Pays: Algeria Titre du Texte: Loi nº 05-12 relative à l'eau. Date: 04 August 2005 Source: Journal officiel de la République algérienne nº 60, 4 septembre 2005, p. 3 à 18.

Plus en détail

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel Bilan annuel XXXX Page 1/12 BILAN ANNUEL sur le système d assainissement (système de collecte et système de traitement) Année XXXX Bilan annuel Pour les agglomérations < 2 000 EH Le bilan est à transmettre

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES POUR L ASSAINISSEMENT. 10 e

LES AIDES FINANCIÈRES POUR L ASSAINISSEMENT. 10 e LES AIDES FINANCIÈRES POUR L ASSAINISSEMENT RÉVISÉ 2016-2018 10 e PROGRAMME 2013 > 2018 RÉVISÉ 2016-2018 10 e PROGRAMME 2013 > 2018 POUR PROTÉGER L EAU ET LA SANTÉ La réglementation française impose des

Plus en détail

LE CONTEXTE DE L HYDRAULIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT DU NIGER

LE CONTEXTE DE L HYDRAULIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L HYDRAULIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT LE CONTEXTE DE L HYDRAULIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT DU NIGER Atelier de mise en réseau et appui à la Coopération décentralisée et non

Plus en détail

Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département

Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département Troyes, le 6 octobre 2014, Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département Signature d un contrat de partenariat entre le Conseil général de l Aube et l agence de l eau Seine-Normandie,

Plus en détail

Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique?

Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique? Ressources en eau et développement laitier : conséquences pour les politiques publiques dans les pays à stress hydrique? Mohamed Taher SRAÏRI Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II E-mail : mt.srairi@iav.ac.ma

Plus en détail

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD

Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Casablanca, France-Expo, mars 2006 Mohamed MEZIANI, RADEEF Nicolas FORNAGE, AFD Introduction Pollution actuelle de l Oued Sebou : très préoccupante, impact majeur sur les populations du bassin-versant

Plus en détail

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE République Tunisienne Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Direction Générale des Ressources en Eau STRATEGIE DE MOBILISATION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mohamed

Plus en détail

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie

Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie Séminaire technique sur les indicateurs de Gestion intégrée des Ressources en eau (GIRE) Indicateurs De Gestion intégrée des Ressources en Eau (GIRE) en Tunisie Mr Rekaya Moncef DGRE -Tunisie 30 Septembre

Plus en détail

LUXEMBOURG ,70

LUXEMBOURG ,70 Superficie : 2 586 km 2 Le contexte global Population :. 0,5 M (urbaine: 0,4 / rurale: 0,1) Régime: monarchie constitutionnelle Divisions administratives: 3 districts; Diekirch, Grevenmacher, Luxembourg

Plus en détail

23/02/2001. Réponse 1. Extensions urbaines sur la commune de la Suze-sur-Sarthe. Réponse 3.a Réponse 3.b. Réponse 4

23/02/2001. Réponse 1. Extensions urbaines sur la commune de la Suze-sur-Sarthe. Réponse 3.a Réponse 3.b. Réponse 4 Commune de La Suze-sur-Sarthe Jean-Luc GODEFROY La révision du zonage d assainissement collectif se fait dans l objectif d une mise en cohérence avec le PLU de la commune qui est actuellement en cours

Plus en détail

Rapport d activité 2015

Rapport d activité 2015 Rapport d activité 2015 Agence de l eau Rhin Meuse Crédit photo : AERM Tous droits réservés Les faits marquants 2015 Adoption à l unanimité des plans de gestion des eaux pour le Rhin et la Meuse à l issue

Plus en détail

Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad

Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad MINISTÈRE DE L EAU ET DE L'ASSAINISSEMENT Problématique de l Eau et de l Assainissement au Tchad Présenté par: le Conseiller Abakar Ramadane 1 PLAN DE L EXPOSÉ I- Introduction II- Cadre juridique et institutionnel

Plus en détail

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement )

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) La lutte contre la pollution en Tunisie Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) Eléments d appréciation de la Tunisie: Population: 10,320 millions Génération

Plus en détail

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc

19 > 22 oct Béni Mellal - Maroc 19 > 22 oct. 2011 - Béni Mellal - Maroc www.sieita.ma Organisateur : Co-organisateur : Partenaires : Conseil de la Direction Régionale de l Agriculture Tadla-Azilal ORMVAT Centre Régional d Investisselent

Plus en détail

Partenariat Public-Privé en irrigation

Partenariat Public-Privé en irrigation Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Partenariat Public-Privé en irrigation Articulation des contrats de

Plus en détail

Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis

Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Ministère de l Environnement et de Développement Durable Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Réseau international

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI

PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI Panel de Haut Niveau sur le thème «Eau et Assainissement en Afrique : Défis et Perspectives» PRESENTATION DE LA SITUATION DU SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT AU MALI Eau&Assainissement au Mali 1 Plan de la

Plus en détail

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE

ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE CONFÉRENCE DES DIRECTEURS DE L EAU DES PAYS EURO-MEDITERRANÉENS ET DE L EUROPE DU SUD-EST ETAT, DEFIS MAJEURS ET AXES STRATEGIQUES DU SECTEUR DE L EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES

Plus en détail

CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT

CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT CHAPITRE I LE MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT Le ministère de l Aménagement du territoire et de l Environnement (MATE) a en charge des missions multiples qu il réalise dans

Plus en détail

Tous engages pour l eau

Tous engages pour l eau Tous engages pour l eau La directive cadre européenne sur l eau du 23 octobre 2000 fixe un objectif ambitieux aux États membres de l Union : atteindre le bon état des eaux en 2015 Cet objectif est visé

Plus en détail

VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE.

VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE. VERS UNE GESTION OPTIMALE DES RESSOURCES EN EAU EXEMPLE DE LA TUNISIE. Habaieb H*., Albergel J.** * Institut National Agronomique de Tunisie ** Mission IRD de Tunis RÉSUMÉ La Tunisie reçoit en moyenne

Plus en détail

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR

Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées. Fabrice NAULEAU SAUR Une 2 ème vie pour les eaux usées traitées Fabrice NAULEAU SAUR Qualité des eaux usées traitées Une ressource de qualité DCO totale mg/l : 30 10 DCO filtrée mg/l : 30 10 MES mg/l : < 1 N-NH4 mg/l : 1,0

Plus en détail

REUNION MULTIPARTIE DE CONSULTATION

REUNION MULTIPARTIE DE CONSULTATION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DES AFFAIRES LOCALES ET DE L ENVIRONNEMENT OFFICE NATIONAL DE L ASSAINISSEMENT REUNION MULTIPARTIE DE CONSULTATION PROGRAMME DE DEPOLLUTION INTEGRE DU LAC DE BIZERTE VOLET

Plus en détail

République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine

République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine Présenté par : Mr Lamine SAMBE Mr Demba BALDE Sommaire Introduction État des lieux sur l

Plus en détail

Forêts et parcours. Terres exploitables. )5.4 millions ha(

Forêts et parcours. Terres exploitables. )5.4 millions ha( REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE L ENVIRONNEMENT --***-- DIRECTION GENERALE DE L AMENAGEMENT ET DE LA CONSERVATION DES TERRES AGRICOLES Salah HAMDI Agadir, Octobre 2011 Terres non

Plus en détail

L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution et perspectives

L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution et perspectives Symposium / atelier international sur la Politique de Gestion des Boues de Vidange (GBV) Dakar, Sénégal 9-12 mai 2006 L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution

Plus en détail

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens Le contexte règlementaire Jeudi 26 mai 2016 Conseil départemental Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les

Plus en détail

Architecture du Master en Gestion des Infrastructures et Services : Option : Eau et Assainissement (MGIS- EA)

Architecture du Master en Gestion des Infrastructures et Services : Option : Eau et Assainissement (MGIS- EA) Architecture du Master en Gestion des Infrastructures et Services : Option : Eau et Assainissement (MGIS- EA) Premier semestre Domaine de compétence : Gestion des ouvrages de captage et réseaux Unité d

Plus en détail

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie

Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Vulnérabilité du Secteur de l eau Aux Changements Climatiques En Algérie Le présent document est une synthèse du rapport d étude «Vulnérabilité aux Changements Climatiques des secteurs nationaux prioritaires»

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

FINANCEMENT DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN MILIEU URBAIN : CAS DU CONTRAT D AFFERMAGE DU DISTRICT D ABIDJAN

FINANCEMENT DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN MILIEU URBAIN : CAS DU CONTRAT D AFFERMAGE DU DISTRICT D ABIDJAN REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ---- ----- ------- FINANCEMENT DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN MILIEU URBAIN : CAS DU CONTRAT D AFFERMAGE DU DISTRICT D ABIDJAN PRESENTATION DU 04 AVRIL 2013 PLAN I- INTRODUCTION

Plus en détail

Présentation du gouvernorat Manouba (TUNISIE) Séminaire de lancement du projet Agriponic N 086 Manouba (24-26septembre 2012)

Présentation du gouvernorat Manouba (TUNISIE) Séminaire de lancement du projet Agriponic N 086 Manouba (24-26septembre 2012) Présentation du gouvernorat Manouba (TUNISIE) Séminaire de lancement du projet Agriponic N 086 Manouba (24-26septembre 2012) Européenne 1 Données générales Situé au Nord Est du pays et dans la partie Ouest

Plus en détail

La réforme du transport urbain en Tunisie

La réforme du transport urbain en Tunisie La réforme r du transport urbain en Tunisie 1. Introduction : Pourquoi réformerr 2. Les principes Généraux G de la réformer 3. Stratégie adoptée e pour le futur 4. Concrétisation de la stratégie adoptée

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE

GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE GESTION DES RESSOURCES EN EAU EN TUNISIE Mekki HAMZA DIRECTEUR GENERAL DES RESSOURCES EN EAU - MARH Nabeul, le 6 Décembre 2007 Gestion des ressources en eau en Tunisie 1 Contexte géographique, social et

Plus en détail

I. Avantages fiscaux :

I. Avantages fiscaux : La lutte contre la pollution, la protection de l environnement, l économie d énergie et la promotion de la technologie et de la recherche développement (Articles 37, 38, 39, 40, 41,42 et 42 bis) La lutte

Plus en détail

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS

POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES AU MAROC ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT A L EAU ET L ENVIRONNEMENT EN COURS ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 7/12/2009 Organisation SEEE - gtz POTENTIEL DE REUTILISATION DES EAUX ETUDE DU SECRETARIAT D ETAT

Plus en détail

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT 1. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D EAU POTABLE Le réseau d eau potable est géré par le Syndicat Intercommunal de la Basse-Vallée de l Adour (SIBVA). La commune ne possède pas de ressources propres, l eau

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire

Plus en détail

Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine public hydraulique

Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine public hydraulique Royaume du Maroc Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Aménagement du Territoire, de l Eau et de l Environnement, Chargé de l Eau Guide des procédures de demande d autorisation d utilisation du domaine

Plus en détail

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Tél: 04 74 68 23 08 RAPPORT ANNUEL SUR

Plus en détail

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource

Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction de la ressource Conférence «Crise alimentaire et raréfaction de l eau au Maghreb» Salon international de l agriculture de Paris, 23 février 2009 Les arbitrages concernant l eau agricole dans un contexte de raréfaction

Plus en détail

Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide.

Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide. Royaume du Maroc Eau Globe Pratiques des ÉIE au Maroc dans le domaine de l assainissement liquide. A. LAHLOU MIMI EAU GLOBE 25 Juin 2008 Royaume du Maroc Royaume du Maroc Eau Globe Comment pouvons nous

Plus en détail

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural

Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Royaume du Maroc *** Ministère de l Énergie et des Mines, de l Eau et de l Environnement Direction de la Recherche et de la Planification de l Eau Réutilisation des Eaux Usées Epurées en milieu rural Cadre

Plus en détail

Projet AGIRE Haute-Matsiatra MADAGASCAR

Projet AGIRE Haute-Matsiatra MADAGASCAR Projet AGIRE Haute-Matsiatra MADAGASCAR Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau de la Région Haute -Matsiatra Johannesburg, 6 mars 2007 Facilité eau 9ième FED Co-financement

Plus en détail

Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée

Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée Atelier régional sur la Gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée Housna MEDAGHRI ALAOUI 24 Septembre 2015 Sommaire Présentation SAPST Taghazout bay Cohérence du projet Taghazout bay avec l approche

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable

GESTION PARTICIPATIVE DE L IRRIGATION AU MAROC Innovation institutionnelle pour un développement agricole durable Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE DE FES BOULEMANE DIRECTION PROVINCIALE DE L AGRICULTURE DE FES PROJET MOYEN SEBOU ET INAOUEN AVAL

Plus en détail

CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9 - Rue de la solidarité Cité El Khadra - Tunis

CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9 - Rue de la solidarité Cité El Khadra - Tunis CAISSE DES PRETS ET DE SOUTIEN DES COLLECTIVITES LOCALES 9 - Rue de la solidarité- 1003 - Cité El Khadra - Tunis OUTIL DE GOUVERNANCE FINANCIERE LOCALE www.cpscl.com.tn Les Finances communales Le cadre

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux Photo : Michel JAMONEAU SATESE Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux satese // septembre 2014 Le Morbihan est doté d un réseau hydrographique et d un littoral extrêmement riches

Plus en détail