Projet Vallée Verte: valorisation des Déchets. Production (DIPP) Emmanuel RIQUELME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet Vallée Verte: valorisation des Déchets. Production (DIPP) Emmanuel RIQUELME"

Transcription

1 Projet Vallée Verte: valorisation des Déchets Industriels Plastiques de Production (DIPP) Emmanuel RIQUELME Skander MANI EXPERTISE PEP ET INNOVATION Bellignat, TECHNOLOGIQUE 3 Juillet 2012 EN PLASTURGIE

2 I. Contexte et objectifs du projet II. État des lieux de la gestion des DIPP sur la Plastic Vallée III. Veille technologique sur le recyclage mécanique des déchets plastiques IV. Conclusion et perspectives p

3 1. Plasturgie et Recyclage Défis de la Plasturgie AMONT: approvisionnement en matières premières AVAL: concurrence des pays à bas coûts INTERNE: réglementation dont PRODUITS/DECHETS Recyclage des plastiques 2,5MT/ an de déchet dont 1MT collectées pour recyclage Valorisation matière: 60% export, 25% France 30% de DIPP MP recyclées = 40 à 80% prix MP «neuves» La valorisation des déchets plastiques par les plasturgistes = axe de progrès de la compétitivité des plasturgistes en France

4 2. Le projet Vallée Verte Contexte: Plastics Vallée =10% CA plasturgie en France Ecosystème unique en Europe avec 700 acteurs Progrès dans recyclage avec valorisation carottes injection/déchet monomatière Axe de progrès sur: DIPP valorisés par transformateurs hors Plastics Vallée, DIPP éliminés (fin CSDU Veyziat 2017) Objectifs: «Assurer la pérennité et le développement de la Plasturgie sur la PV» par: p Valorisation de la part du gisement de DIPP éliminé (CSDU Veyziat), Réorienté la part de DIPP valorisés à l extérieur vers les plasturgistes de la PV Favoriser le développement d une économie circulaire ou écologie industrielle et territoriale (échanges de flux)

5 3. Méthodologie Méthodologie Pha ase 1 Etat des lieux de la gestion des DIPP sur la Plastics Vallée Veille technologique gq sur le recyclage DIPP Préconisations (technologies et organisation) Acteurs et interactions Caractérisation du gisement de DIPP, Mode de gestion, coûts Evaluer les enjeux «matière» et financiers Technologies disponibles (stade industriel) Technologies innovantes (stade R&D) Identifier les solutions à déployer Insérer les technologies dans l écosystème acteul Construire un écosystème optimisé pour la valorisation des DIPP dans la PV Phase 2 Développement Validation et déploiement d un dun écosystème optimisé Projets R&D sur technologies innovantes Projets Ad»aptation tti» sur technologie mature Valider la rentabilité économique et faisabilité technique.

6 4. Echantillonnage Etat des lieux Panel d acteurs représentatifs des spécificités de la PV: Secteurs d activité, procédé(injection, extrusion) Acteurs de l ensemble de l écosystème Pondération Taille, visibilité des TPE/PME (80%des entreprises) ECOSYSTEME DE LA PLASTIC VALEE Pétrochimie Formulateurs Compounders Transformateurs Consommateurs Produits Déchets Post consommation Matières premières Produits Déchets Post production Prestataires déchets Collecteurs Tri Elimination Recycleur

7 5. Zone d étude Etat des lieux Construction d un échantillon représentatif de l écosystème Plasturgie de la Plastics Vallée Pour garantir la représentativité du panel, extension de la zone d étude

8 6. Bilan du diagnostic Etat des lieux Atouts Organisation en écosystème = un levier de stabilité Développement activité à hte valeur ajoutée: pièces techniques, Grands acteurs en lien avec sous traitants locaux Pole R&D/ Formation Présence d un CSDU de proximité Inconvénients Impacts concurrence des pays à bas coûts Résines techniques = qualité des MPR (complexité recyclage), Compétences recyclage PV = broyage. Régénération limitées Durée exploitation CSDU limitée (2017) + Hausse prévisible de la TGAP de 100% (+15-30% sur coût traitement total) Recyclage Utilisation de matières recyclées Recyclage interne systématique des carottes d injection, Capacité et intérêt pour augmenter conso de MPR. Recyclage externe: produits non conformes, Contrainte forte clients sur utilisation de MPR(secteur Recyclage difficile ( enfouissement): pièces avec inserts, automobile) purges, multi-matières, plastique transparents... Taille et pérennité des lots réduit les possibilités d utilisation Exportation des déchets recyclés (>50%) hors PV... Compoundage permet d améliorer la qualité et les Plastiques recyclés: broyé>régénéré propriétés des plastiques recyclés

9 7. Ecosystème actuel Etat des Lieux Formulateurs Compounders 540kT Transformateurs Produits 5kT Matières premières CSDU Veyziat Atelier recyclage Recyclage interne 35 kt Déchets Carottes Purges 2,5 kt (10%) Produits non conformes 13kT (90%) Monomatière 15kT(30%) 1,5kT Pièces avec inserts 2kT (30%) Bi(tri)-matière 1kT(40%) Produits décorés Déchets emballage Traitemen nt externe 6 kt 15kT Collecteurs Broyeurs Régénérateurs 1 kt 7,5kT Transformateurs hors Plastic Vallée <1kT (à façon) 75kT(à 7,5kT façon, vente) t)

10 III. Technologies de recyclage mécanique Vallée Verte Déchets plastiques Charges Types de valorisation Régénération matière Produits semi finis EXTRUSION MONOVIS EXTRUSION BIVIS PROMECO DURAPLAST NGR ONE STEP TECHNOVA PIM Technologies au stade industriel COREMA EXTRUSION RÉACTIVE

11 PIM (Powder Impression Moulding) Produits semi-finis Breveté par ERT et industrialisé par 2k Manufacturing Limited en 2009 Angleterre Déchets éh déchiquetés et lavés 80% de déchets plastiques mélangés (20% de liant) Un seul site de production fabrique panneaux/an = 6% de contreplaqués utilisés dans le secteur de construction = 6000 tonnes de déchets plastiques = 0.2% de déchet enfouis/an au UK. Avantages Mélanges complexes Technologie simple à mettre en place Substituant du contreplaqué Inconvénients Faible cadence de production Matériau hétérogène Mauvaises propriétés mécaniques

12 DURAPLAST Produits semi-finis Breveté par Duraplast Corporation en 1992 USA 1 ére extrudeuse mono vis (alimentation, plastification et homogénéisation) Ajout d additifs 2 ème extrudeuse mono vis (Homogénéisation mélange/additif) Pultrusion (roving) Avantages Mélanges complexes Bonne rigidité Diminuer l épaisseur des profilés Inconvénients Faible cadence de production Compatibilité renfort/matrice Imprégnation du renfort (forte viscosité de la matrice)

13 PROMECO Charges Société PROMECO advanced waste technology Italie Micronisation 90% de déchets plastiques mélangés (10% de liant) Déchets souillés issus du tri et du traitement de décharge d ordures ménagères Avantages Mélanges complexes Facile à implanter dans un local industriel sans aucun aménagement particulier Inconvénients Mélange hétérogène et de propriétés médiocres Nécessite l ajout lajout d un dun liant (10%)

14 Extrusion monovis Régénération matière Trémie Zone de plastification Zone de pompage Filière Zone d alimentation Collier chauffant La régénération matière par extrusion monovis peut être simple quand les plastiques sont constitués d'une seule résine (monomatière) Les déchets peuvent se présenter sous forme de mélanges de plusieurs polymères incompatibles entre eux Avantages Déchets monomatières Faible autoéchauffement Inconvénients Mélanges complexes Mauvaises dispersion et homogénéisation Convoyage de la matière Vis non modulaire Foureau

15 Extrusion monovis : NGR-One Step Tech. Régénération matière Nouvelle ligne de recyclage commercialisée par NGR en 2012 Autriche Déchiqueteur universel, distributeur et extrudeuse monovis combinés Un tiroir coulissant entrainé hydrauliquement presse le matériau contre les couteaux du déchiqueteur universelle : purge, profilés, corps creux, emballages... Le matériau déchiqueté est acheminé immédiatement par le moyen d un distributeur vers l extrudeuse monovis Avantages Monomatières Gains d espace et de 40% du coût de l énergie Transformation rapide et avec moins d arrêts Inconvénients Mélanges complexes Mauvaises dispersion et homogénéisation

16 Extrusion bivis Régénération matière Ajout d un copolymère + Charges et renforts Éléments à pas directe (convoyeur) Éléments à pas inverse (restrictif) Éléments malaxeurs Zone d alimentation Fusion Le transport solide en extrusion bivis a lieu grâce à l effet de déplacement positif des vis interpénétrées, qui agissent comme une pompe à engrenage Une vis modulaire est constituée d éléments indépendants que l on peut agencer pour constituer un profil Ecoulement à l état fondu Avantages Monomatières et mélanges simples Vis modulaires (t. de séjour..) Mélange dispersif et distributif Alimentation régulière Débit important Inconvénients Mélanges complexes Autoéchauffement Compatibilisation Applications à faible valeur ajoutée

17 Extrusion mono et bi-vis : COREMA Régénération matière Nouvelle ligne de recyclage commercialisée par EREMA en 2012 Autriche Déchiqueteur universel, distributeur et extrudeuse monovis combinés L extrudeuse tangentielle est alimentée continuellement La matière préparée et filtrée est introduite dans une bi vis corotatives et interpénétrées de Coperion La combinaison des savoir faire d ERMA derma et de Coperion a ouvert un vaste champ de préparation et de formulation des matières recyclées 6 Avantages Efficacité de malaxage et de dispersion des charges et renforts Alimentation régulière et tangentielle: débit 30% supérieur Pas de pré découpe nécessaires pour 95% des matières Inconvénients Mélanges complexes Autoéchauffement

18 Extrusion bivis : Technova Régénération matière Nouvelle ligne de recyclage commercialisée par TECHNOVA en 2012 Italie Extrudeuse bivis avec 3 zones de dégazages pour film LDPE/HDPE/PP Alterner les deux filtres grâce à un système à 2 tiroirs Les déchets d emballage multicouches sont de plus en plus présents, incluant des matières peu compatibles entre elles, avec de plus en plus de film étirable de très faible épaisseur posant des problèmes de séchageaprès lavage C est pour ces raisons que TECNOVA a mis au point cette nouvelle ligne de régénération équipée d une nouvelle bi vis avec un profil de vis très particulier 03 zones de dégazage permettant de traiter des matières avec un fort pourcentage d encre ou avec un taux d humidité supérieur à la moyenne Avantages Emballages multicouches Amélioration de la productivité de 20 à 25% Profil de vis adapté pour une meilleure homogénéisation Amélioration du dégazage Inconvénients Mélanges complexes Autoéchauffement

19 Extrusion bivis : Extrusion réactive Régénération matière In situ compatibilization (chemical reaction) Initiator Devolatilization Grafting of new chemical functions Le cotémodulable desextrudeusesbi vis ( t. de séjour), offre une plus large flexibilité d utilisation. Cela a ouvert la voie à d autres applications utilisant l extrudeuse bi vis en tant que réacteur chimique continu. Permet de fabriquer des matières offrant de nouvelles propriétés et nouvelles fonctions, comme greffer de nouvelles fonctions sur les chaines des polymères, adapter la rhéologie et les cinétiques de cristallisation du polymère issu du recyclage au procédé mise en forme de nouveaux produits Avantages Monomatières et mélanges simples Vis modulaires (t. de séjour..) Mélange dispersif et distributif Alimentation régulière Débit important Réacteur é chimique en continu Absence de solvant Inconvénients Mélanges complexes Autoéchauffement Contrôle difficile de la sélectivité de certains types de réaction

20 Produits éco-conçus Régénération matière Cesexemplesmontrentqu avecdusavoirfaireetun peu d imagination, on peut trouver des débouchés, à faible valeur ajoutée, pour les mélanges complexes de déchets plastiques

21 Et si on veut aller plus loin? Quelle technologie faut-il utiliser? III.? Composition et concentrations variables?? Polymères de différentes viscosités Polymères ayant des températures de fusion différentes Des mélanges de plus en plus complexes à recycler! Polymères immiscibles, incompatibles,

22 IV. Conclusion et perspectives Phase 1 Etat des lieux du recyclage des DIPP de la Plastics Vallée + Identification des technologies disponibles + Recherche et Développement des technologies innovantes = Construction d un écosystème optimisé de la Plasturgie dans la Plastics Vallée (économie circulaire)

23 2, rue Pierre et Marie Curie BP 1204 Bellignat Oyonnax Cedex France : +33 (0) : +33 (0) l EP Olivier GUERRIN PHOTOGRAPHE - LPKF Crédit photos : PE

APPORT DE L EXTRUSION RÉACTIVE POUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN MÉLANGE ET DES PRODUITS MULTI-COUCHES

APPORT DE L EXTRUSION RÉACTIVE POUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN MÉLANGE ET DES PRODUITS MULTI-COUCHES 4 et 5 octobre 2011 - Atelier «Recyclage des produits multi-matières» APPORT DE L EXTRUSION RÉACTIVE POUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN MÉLANGE ET DES PRODUITS MULTI-COUCHES Françoise Guyonnet Responsable

Plus en détail

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie PEP 03 juillet 2012 BU Matériaux BU Matériaux ORGANISATION BU Mtéi Matériaux Laboratoire Développement Matériaux Recherche Formulation Compoundage Expertise

Plus en détail

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing Philippe Cassagnau Que dit Internet? http://mediamef.utt.fr Mise en forme des polymères: Approche thermomécanique de la plasturgie ANTEC, the plastic

Plus en détail

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie et Composites

Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie et Composites Expertise et Innovation Technologique en Plasturgie et Composites Présentation Laboratoire Composite ISO 17025 / DAHER BU Matériaux BU Matériaux Présentation Générale 4 grandes activités BU MATERIAUX BU

Plus en détail

Centre de recyclage des bouteilles PET. Société APPE. Menegaldo Guillaume. Lopez Pablo. Qu Wencong

Centre de recyclage des bouteilles PET. Société APPE. Menegaldo Guillaume. Lopez Pablo. Qu Wencong Centre de recyclage des bouteilles PET Société APPE Menegaldo Guillaume Lopez Pablo Qu Wencong Introduction Dans le cadre de l option S8 Conception d un emballage responsable, une visite de la société

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions

MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions MAT DAYS 19 Mars 2015 LYON MULTI-MATERIAUX Les équipements pour vos productions Alexandre GIROUD 1 SOMMAIRE Présentation de la société Les différentes configurations de presses multi-matières BILLION Les

Plus en détail

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES www.sita.fr UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES SITA, LEADER DE LA VALORISATION DES DÉCHETS 17 JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE SITA FRANCE Françoise

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011

JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011 JOURNEES TECHNIQUES DU PEP 6 Octobre 2011 Injection multi-matières BILLION en chiffres Les procédés multi-matières Les solutions multi-injection BILLION La multi-injection 100% électrique Alexandre GIROUD

Plus en détail

Le CRITT Matériaux Alsace: Analyse des matières plastiques et développement de procédés de recyclage

Le CRITT Matériaux Alsace: Analyse des matières plastiques et développement de procédés de recyclage Le CRITT Matériaux Alsace: Analyse des matières plastiques et développement de procédés de recyclage Josselin MAYINGI (j.mayingi@critt.fr) Responsable du Département Polymères UN LABORATOIRE AU SERVICE

Plus en détail

Initiative Composites Rhône-Alpes. InnovDay Composites PEP, 8 octobre 2013

Initiative Composites Rhône-Alpes. InnovDay Composites PEP, 8 octobre 2013 Initiative Composites Rhône-Alpes InnovDay Composites PEP, 8 octobre 2013 Initiative Composites Rhône-Alpes Sommaire 1.Motivations de Composites Rhône-Alpes 2.Programme de coopération 3.Exemples d actions

Plus en détail

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants PLASTURGIE PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention des déchets permet de concilier bénéfices économiques

Plus en détail

ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2010

ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2010 ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2010 Avril 2012 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par IN NUMERI (Laurence HAEUSLER - Ludovic PELLAN) Coordination technique : Claire BOUJARD Service Filières

Plus en détail

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France SOPAVE Société Anonyme créée en 1986 Filiale du groupe belge UMICORE Deux métiers complémentaires : RECYCLAGEdes films en polyéthylène ET TRANSFORMATION

Plus en détail

ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2007

ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2007 ENQUETE SUR LE RECYCLAGE DES PLASTIQUES EN 2007 Rapport final Mars 2009 Etude réalisée pour le compte de l ADEME Contrat 0802C0087 Par IN NUMERI Laurence HAEUSLER, Agnès LIEVRE, Arthur KIBONGUI Coordination

Plus en détail

FORMATION, ACCOMPAGNEMENT ET PERFORMANCE POUR LA FILIÈRE PLASTURGIE. cfp

FORMATION, ACCOMPAGNEMENT ET PERFORMANCE POUR LA FILIÈRE PLASTURGIE. cfp FORMATION, ACCOMPAGNEMENT ET PERFORMANCE POUR LA FILIÈRE PLASTURGIE cfp I n f o r m a t i o n s : 0 4 7 2 6 8 2 8 2 8 - w w w. p l a s t u r g i e - f o r m a t i o n. c o m cfp le cfp EXPÉRIENCE, INNOVATION,

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005

2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005 2nd Congrès du Réseau Français d Ingénierie du Sport 23 et 24 juin 2005 MOREL Stéphane Chef de projet R&D stephane.morel@poleplasturgie.com Les Plastiques dans le Sport & Loisir Les avantages des plastiques

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

1. Avant-propos... 1 2. Le recyclage des plastiques est complexe et seule une faible partie des flux est orientée vers le recyclage...

1. Avant-propos... 1 2. Le recyclage des plastiques est complexe et seule une faible partie des flux est orientée vers le recyclage... Ce document synthétise les principaux résultats de l étude sur la chaîne de valeur du recyclage des plastiques menée pour l Association Alliance Chimie Recyclage (2ACR), l ADEME et le Ministère de l économie,

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE

POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE RECUEIL D EXPERIENCE POUR L AIDE A LA CONCEPTION EN VUE DU RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN MATIERE PLASTIQUE OCTOBRE 2010 Avertissement : la dernière version de ce document est disponible sur www.cotrep.fr

Plus en détail

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets.

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Accompagnement et Formation Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Mode Opératoire I. Réalisation de l Audit interne. II. Elaboration du Projet d Optimisation. III. Mise en place et Suivi du Plan

Plus en détail

VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE. Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales

VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE. Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales VERS UNE ECONOMIE CIRCULAIRE Accélérer son adoption à travers les chaînes d approvisionnement mondiales 2 Vers une économie circulaire Introduction Depuis l avènement de l ère industrielle au XIXe siècle,

Plus en détail

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Les matières plastiques, recyclabilité et écoconception Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Frédéric Ruch- Cetim-Cermat

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Réduction des déchets

Réduction des déchets Réduction des déchets ADEME Direction régionale des Pays de la Loire Nantes Philippe VINCENT philippe.vincent@ademe.fr Niveaux d intervention Actions AMONT Limiter les quantités reçues Limiter les masses

Plus en détail

Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur

Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur Pierre-François BAREEL Dr. Ir. Civil des Mines 23 Avril 2015 Introduction RUDOLOGIE [RydɔlɔƷi] : n.f. 1985

Plus en détail

plast expo Maroc Foire Internationale de Casablanca - OFEC 3 au 6 Juin 2015 www.advantageaustria.org

plast expo Maroc Foire Internationale de Casablanca - OFEC 3 au 6 Juin 2015 www.advantageaustria.org plast expo Maroc Foire Internationale de Casablanca - OFEC 3 au 6 Juin 2015 www.advantageaustria.org INFORMATIONS Ambassade d Autriche Section Commerciale Bureau de Casablanca Le Conseiller Commercial

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

STADLER Le meilleur de la technologie

STADLER Le meilleur de la technologie Le meilleur de la technologie Séparateurs balistiques Capacités Tri efficace d un flux de matériaux mélangés en différentes fractions Matériaux lourds roulants, p. ex. corps creux, bouteilles en plastique,

Plus en détail

REACH & LE RECYCLAGE DES MATIERES PLASTIQUES

REACH & LE RECYCLAGE DES MATIERES PLASTIQUES REACH & LE RECYCLAGE DES MATIERES PLASTIQUES PEP - Bellignat, le 3 juillet 2012 Auteur et intervenant : Amaury CORNILLLEAU PLASTURGIE SERVICES Le pôle de services et d expertise de la plasturgie Veille

Plus en détail

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Syctom 9 décembre 2010 Jan Le Moux Directeur Prévention Eco Emballages mai 2010 ECO EMBALLAGES

Plus en détail

Innov day. Projet Mold4ProdE : les capteurs dans les outillages. Jean-François Berthier PEP 24 Avril 2014

Innov day. Projet Mold4ProdE : les capteurs dans les outillages. Jean-François Berthier PEP 24 Avril 2014 Innov day Projet Mold4ProdE : les capteurs dans les outillages Jean-François Berthier PEP 24 Avril 2014 Sommaire 1. Présentation du projet Mold4ProdE 2. Les capteurs 3. Implantation des capteurs dans l

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

SOLIDIFICATION GENERALITES

SOLIDIFICATION GENERALITES Cours Matériaux 2005 SOLIDIFICATION GENERALITES Jean-Marc HAUDIN CEMEF PLAN 1. INTRODUCTION 2. LES MATERIAUX DE DEPART 3. DESCRIPTION DE PROCEDES TYPES 4. PROBLEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel

SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel SUCCIPACK - Films PBS - Témoignage Industriel Présentation Succipack 05 Novembre LEYGATECH en quelques chiffres - 135 personnes - CA de 53 M - 22 000 tonnes d extrusion - 20 lignes d extrusion gonflage

Plus en détail

RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE

RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE RÉGÉNÉRER LA MINE URBAINE Présentation du site d Escaudœuvres 20, rue des Prés - BP 2F 59 161 Escaudœuvres Sommaire 1. Le groupe Recylex 2. L activité Plomb 3. Le site d Escaudœuvres 4. L environnement

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail

MISSION PLASTURGIE ITALIE

MISSION PLASTURGIE ITALIE MISSION PLASTURGIE ITALIE Mission de prospection et de veille / visite salon Option : programme de rendez-vous personnalisés à l occasion du salon Mercredi 6 mai 2015 Milan Italie Date limite d'inscription

Plus en détail

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC LES MATERIAUX. La fabrication du PVC S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C3.2: Préparer les matériaux, quincaillerie et accessoires.

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

PRESENTATION DU PROCEDE EX TRUDEUSE M O N O VIS

PRESENTATION DU PROCEDE EX TRUDEUSE M O N O VIS 1 1). DOMAINES D'APPLICATION: PRESENTATION DU PROCEDE L'extrusion est un procédé utilisé pour la fabrication des profilés: joncs, plaques, films, gaines, sacs, fils, fibres à tisser, tubes; et pour le

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 7 juillet 2015 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à «un projet de guide de bonnes pratiques

Plus en détail

FREUDENBERG POLITEX SA Usine de Colmar. Recyclage du Polyester Bouteilles en vue de la filature textile

FREUDENBERG POLITEX SA Usine de Colmar. Recyclage du Polyester Bouteilles en vue de la filature textile FREUDENBERG POLITEX SA Usine de Colmar Recyclage du Polyester Bouteilles en vue de la filature textile 1 L HISTOIREDU SITE 1926 : Création du site industriel avec le Comptoir des Textiles Artificiels.

Plus en détail

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations 1 Développement Durable En 1987, Madame Gro Harlem Brundtland, présidente de la Commission mondiale sur l environnement

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Observatoire National des Déchets de l. Automobile

Observatoire National des Déchets de l. Automobile Observatoire National des Déchets de l Automobile Les premiers chiffres 2004-2005 D O S S I E R D E P R E S S E 7 J u i n 2 0 0 6 SOMMAIRE L Observatoire National des Déchets de l Automobile Définition

Plus en détail

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière Évaluation de l'impact global de la filière de papier carton en région Nord-Pas de Calais et proposition de pistes de réflexion vers la filière d avenir Laurence Hamon Quantis Benoît Chappert Quantis Marc

Plus en détail

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage LES INSTALLATIONS FIXES pierres naturelles sables et graviers recyclage Les installations fixes une ingénierie «Made in Autriche» Franz Wageneder ne pouvait pas imaginer en 1950, lorsqu il construisit

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Publications Eco-systèmes Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Synthèse : Juin 2012 www.eco-systemes.fr Problématique et objectifs

Plus en détail

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat

LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Communiqué de presse Paris, le 6 mars 2014 LA POSTE et COPACEL : un an de partenariat Déjà 10 000 tonnes de papiers collectées 2400 entreprises clientes Objectif : 50 000 tonnes de papier collectées en

Plus en détail

Une étude économique a démontré que l éco conception était économique rentable pour les PME

Une étude économique a démontré que l éco conception était économique rentable pour les PME Développer des éco-produits Page 1 La réussite r par l innovation l à la portée e des PME-PMI PMI Une étude économique a démontré que l éco conception était économique rentable pour les PME «si elles adoptent

Plus en détail

De nombreuses études de caractérisation des déchets dans les villes des PED montrent qu une

De nombreuses études de caractérisation des déchets dans les villes des PED montrent qu une RECYCLAGE DES DECHETS PLASTIQUES DANS LA GESTION DES DÉCHETS EN AFRIQUE ET DANS LES CARAÏBES PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ETAT DES LIEUX ET DES RETOURS D EXPERIENCES 1 - Le contexte - les enjeux De nombreuses

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France

Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France Direction territoriale Ile-de-France Bilan sur le gisement de Mâchefers en Île-de-France Sylvie Nouvion Dupray /Cerema/Dter Ile-de-France Enquête nationale 2014 de la DTer Centre Est Maîtrise d œuvre Agathe

Plus en détail

Les composites thermoplastiques

Les composites thermoplastiques Les composites thermoplastiques Définition Par définition, un thermoplastique (anglais :thermoplast) est un matériau à base de polymère (composé de macromolécules) qui peut être mis en forme, à l état

Plus en détail

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 > SOMMAIRE 1 - Le Groupe CHIMIREC p.3 A Son histoire p.3 B Les implantations p.4 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 A La collecte des déchets p.8 B Le tri et le regroupement des déchets p.9 C La valorisation

Plus en détail

Le gobelet et l environnement

Le gobelet et l environnement Le gobelet et l environnement Types de gobelets utilisés Gobelets en plastique Gobelet en plastique obtenu à partir de sous-produits pétroliers résiduels résultant de second raffinage 2 types : - Gobelet

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1 Les déchets FICHE N 1 LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE CRITÈRES PRÉVENTION DES RISQUES ÉCONOMIQUE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR CONTENTIEUX (PÉNAL, CIVIL) MOYENS À DÉPLOYER

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Conception Éco-design Industrialisation Logistique. Le goût du défi technique! Injection Extrusion soufflage Rotomoulage

Conception Éco-design Industrialisation Logistique. Le goût du défi technique! Injection Extrusion soufflage Rotomoulage Conception Éco-design Industrialisation Logistique Le goût du défi technique! Injection Extrusion soufflage Rotomoulage Groupe ANVI Site d injection et siège social Saint Germain-du-Plain - 71370 100 personnes

Plus en détail

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues

Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues Récents développements dans la mise en œuvre des composites thermoplastiques à fibres continues David Trudel-Boucher Octobre 2015 RICQ 2015 Plan de la présentation Définition et rappel Composites TP Formes

Plus en détail

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France?

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? Du mardi 27 novembre au vendredi 30 novembre 2012 Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? B E R N A R D R O T H É P R É S I

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Décrire la capacité de recyclage d un matériau. Tu dois recopier les questions posées sur une feuille de cours et y répondre

Plus en détail

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis

Notre histoire. Logistique Grimonprez. devient Log S. Ouverture d un Hub de tri colis www.log-s.eu Notre histoire Logistique Grimonprez devient Log S Ouverture d un Hub de tri colis Ouverture d un port fluvial privé Acquisition de SIMEP leader de l emballage bois pour l industrie Forte

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

Optimisation de la thermique par le Conformal Cooling Guillaume Vansteenkiste, chef de projet PEP

Optimisation de la thermique par le Conformal Cooling Guillaume Vansteenkiste, chef de projet PEP Optimisation de la thermique par le Conformal Cooling Guillaume Vansteenkiste, chef de projet PEP Fabrication des outillages d injection CONFORMAL COOLING Problématique: comment maitriser la température

Plus en détail

L emballage. réutilisable. économie efficacité. au service d une logistique performante. w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s.

L emballage. réutilisable. économie efficacité. au service d une logistique performante. w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s. L emballage réutilisable & économie efficacité au service d une logistique performante w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s. c o m Kaysersberg Plastics Une large gamme d emballages réutilisables

Plus en détail

La finesse au cœur de la performance. Technologie. SikaGrind

La finesse au cœur de la performance. Technologie. SikaGrind La finesse au cœur de la performance Technologie SikaGrind Technologie SikaGrind Des solutions innovantes pour relever les défis de demain 2 Sommaire La fabrication du ciment, un process délicat.............

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

Créer des matériaux innovants

Créer des matériaux innovants FRD et CoDEM Le BATLAB s associent à travers le lancement d une offre de services de conseils et d études dans le domaine de la valorisation des matières végétales en matériaux dans le secteur du Bâtiment

Plus en détail

15h20 15h40. Amélioration des propriétés barrières aux gaz et aux arômes de feuilles en polypropylène destinées au thermoformage

15h20 15h40. Amélioration des propriétés barrières aux gaz et aux arômes de feuilles en polypropylène destinées au thermoformage 15h20 15h40 Amélioration des propriétés barrières aux gaz et aux arômes de feuilles en polypropylène destinées au thermoformage Hicham Damsir - Certech Missions : CERTECH Fournir aide, support et services

Plus en détail

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION Par "emballage" on entend tout objet, quelle que soit la nature des matériaux dont il est constitué, destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre

Plus en détail

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers

Tableau de bord. déchets d'emballages ménagers Tableau de bord déchets d'emballages ménagers Version finale Données 214 ADEME/DECD/SPEM/SPa 1 sur 2 version finale - juillet 215 ADEME/DECD/SPEM/SPa 2 sur 2 version finale - juillet 215 chiffres clés

Plus en détail

Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET)

Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET) Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET) Unité de lavage à chaud Principe de modularité Composants choisis en fonction de la pureté requise

Plus en détail

Roll N Blow Technologie

Roll N Blow Technologie Technologie Roll N Blow Agami conçoit et développe des lignes de production de bouteilles plastiques de contenance 100 à 500 ml. Les lignes Agami sont basées sur sa technologie innovante de thermoformage

Plus en détail

Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe

Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe Faits et chiffres clés 2012 Notre engagement pour une croissance durable Note au lecteur L Association européenne de l aluminium

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION 1010011 DCG SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1.5 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 1 Octobre 2010 L ECO CONCEPTION 1 L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Développement durable et éco-conception

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1-2 Traitement des déchets Objectifs o doter les collectivités d installations pérennes de traitement des déchets à des coûts raisonnables

Plus en détail

ère édition GLOSSAIRE DES TERMES USUELS du recyclage et de la valorisation à l usage des industriels et de leurs interlocuteurs «réglementaires»

ère édition GLOSSAIRE DES TERMES USUELS du recyclage et de la valorisation à l usage des industriels et de leurs interlocuteurs «réglementaires» ère édition GLOSSAIRE DES TERMES USUELS du recyclage et de la valorisation à l usage des industriels et de leurs interlocuteurs «réglementaires» PRÉSENTATION LES DÉFINITIONS SONT REGROUPÉES EN TROIS ENSEMBLES

Plus en détail

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux - ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel Les Achats doivent cultiver l idée que tout besoin peut donner lieu à une recherche d innovation Acheteurs de l Etat, établissements publics,

Plus en détail

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR Faire évoluer la collecte sélective 5 décembre 2014 Le meilleur moyen de prédire l avenir, c est de le créer. Peter Drucker La collecte sélective au Québec : une industrie

Plus en détail

Lubrifiants Mobil. Pour une productivité optimale en industrie plastique

Lubrifiants Mobil. Pour une productivité optimale en industrie plastique Lubrifiants Mobil Pour une productivité optimale en industrie plastique Bien plus que des lubrifiants de haute technologie : De véritables partenaires au service de votre productivité. Une triple vocation

Plus en détail