Les 9 écluses de FONSERANES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 9 écluses de FONSERANES"

Transcription

1 Les 9 écluses de FONSERANES DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE TOME A Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A 1

2 Identification Établi par Vérifié par Approuvé par SOMMAIRE GENERAL DU DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Nom G. RIOU Y.DELMARES C. ZOETE Fonction Chef de projet Environnement Responsable Environnement Chef de projet Date 20/03/ /03/ /03/2015 TOME A Plan de situation Note de présentation TOME B Etude d impact Avis de l Autorité Environnementale Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A 2

3 Les 9 écluses de FONSERANES DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE PLAN DE SITUATION Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Plan de situation 3

4 Béziers est situé à l Ouest du département de l Hérault dans la région Languedoc Roussillon. Il s agit de la seconde commune la plus peuplée de l Hérault et de la quatrième en région Languedoc Roussillon, à environ 80 km de Montpellier. La ville de Béziers fait partie de la Communauté d Agglomération de Béziers Méditerranée. Le canal du Midi arrive sur la commune de Béziers par l Ouest via les écluses de Fonseranes, traverse l Orb via le Pont Canal et poursuit son cours vers l Est en passant au Sud de Béziers. Le site des Neuf Ecluses de Fonseranes est localisé au Sud Ouest du centre ville de Béziers et de l Orb. Il s'étend sur environ 10 ha d'espaces publics situés entre la RD609 et la jonction du Quai Port Notre Dame et le canal en direction du Quai du Canal. Le site est bordé au Sud par le canal du Midi. Ses différentes branches forment l ile des Eclusiers. Le projet d aménagement s étend sur une superficie d environ 10 ha. Il est limité à l Ouest par la RD609, au Nord par le chemin de Fonseranes et la zone d équipements (maison de retraite, stade), au Sud par le canal, à l Est par l îlot du Quai du Port Notre Dame et Port Neuf. Les terrains concernés par le projet intègrent : 1/ La future aire de stationnement occupe une ancienne friche agricole, dans un secteur viticole en cours d abandon. La parcelle présente une pente homogène vers le Nord et bénéficie de points de vue panoramiques sur Béziers. Elle est actuellement bordée au Nord par un talus en partie soutenu par un mur de pierre sèche et bordé par quelques fruitiers. Le reste de la parcelle est principalement couvert de graminées et de ronces. Au Sud, une jeune peupleraie colonise le pied du cavalier. 2/ Le canal du Midi, recoupé par la RD609 en limite Ouest du site, arrive à l amont des Neuf Ecluses après un parcours de plus de 55Km de linéaire sans franchissement d écluse : c'est le dernier tronçon du «grand bief» du canal du Midi. 3/ Le coeur bâti du site : les deux bâtiments d exploitation historiques (Maison du Coche d Eau actuellement point d accueil touristique et la Maison des éclusiers), l escalier des neufs écluses, les structures bâties associées (volées d escaliers, passerelles, quais). 4/ L'île des éclusiers : parcelle «détachée» du coteau de Fonseranes par l ascenseur d eau. Tout y est artificialisé. C est un espace globalement dégradé (sols nus, mobilier et clôtures peu qualifiants...), morcelé et peu structuré. 5/ L'esplanade du Quai Port Notre Dame et la Pointe de l'îlot du Quai du Port Notre Dame : vaste esplanade en enrobé, plantée de platanes en alignements, est aujourd hui utilisée comme stationnement. Les travaux de démolition de la pointe de l'îlot du Quai du Port Notre Dame seront bientôt réalisés. 6/ Le Canal Neuf : cette dérivation du canal du Midi permet la jonction entre le tracé original (qui passait devant le quai Port Notre Dame) et le pont canal construit à la fin du XIXème siècle. Figure 1 : Localisation Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Plan de situation 4

5 Figure 2 : Périmètre du projet Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Plan de situation 5

6 Les 9 écluses de FONSERANES DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE NOTE DE PRESENTATION Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 6

7 1. INTRODUCTION En l application de l article L123 6 du Code de l environnement, la présente enquête publique est sollicitée pour : la déclaration de projet au titre du Code de l Environnement relative au projet d aménagement du site des neuf écluses de Fonséranes, sur la commune de Béziers, dans le département de l Hérault, Ce projet est porté par la Communauté d Agglomération Béziers Méditerranée (CABM). Les emprises nécessaires à la réalisation du projet s inscrivent sur des emprises publiques. Ce projet ne nécessite pas d acquisition et n entraînera pas de procédure d expropriation. En application de l article R du Code de l Environnement : «I. Pour l application du 1 du I de l article L.123 2, font l objet d une enquête publique soumise aux prescriptions du présent chapitre les projets de travaux, d ouvrages ou d aménagements soumis de façon systématique à la réalisation d une étude d impact en application des II et III de l article R et ceux qui, à l issue de l examen au cas par cas prévu au même article, sont soumis à la réalisation d une telle étude». Le projet d aménagement du site des neuf écluses de Fonséranes faisant l objet d une étude d impact (article R du code de l environnement), l'enquête publique préalable à la déclaration de projet est régie par le chapitre III du titre II du livre Ier du Code de l Environnement (articles L à L et R et suivants du Code de l Environnement). A la suite de l enquête publique, le Maître d Ouvrage (CABM) devra se prononcer, conformément à l article L du code de l environnement, sur l intérêt général de l opération projetée, dans un délai d un an à compter de la clôture de l enquête. Le présent tome A a pour objet de rappeler les modalités de l enquête publique, ainsi que les principales procédures administratives à mettre en œuvre pour assurer l information du public et la protection des intérêts en présence, dans le cadre de l opération d aménagement du site des neuf écluses de Fonséranes Le maitre d ouvrage Le Maître d Ouvrage de l opération d aménagement des Neuf Ecluses de Fonseranes est : Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Quai Ouest 39 boulevard de Verdun CS BÉZIERS Cedex 1.2. Objet du projet Le site des Neuf Ecluses de Fonseranes présente une attractivité naturelle du fait de son impression monumentale et de la vue sur Béziers. Il présente un intérêt touristique mais également culturel, historique et patrimonial. Il a un caractère unique et est classé patrimoine mondial par l'unesco. On décompte près de visiteurs par an et c'est la partie la plus fréquentée en passage de bateaux du Canal du Midi ( péniches par an). Le site produit ainsi un effet vitrine pour le territoire. Toutefois, certains dysfonctionnements ont été mis en évidence : accès en voiture difficile, stationnement peu organisé, quartier périphérique dégradé notamment le bâti de l'îlot Port Notre Dame localisé à l'aval des écluses, manque de liens entre le canal et la ville de Béziers (piétons, cycles,... ), aménagements paysagers du site inexistants, informations pédagogiques absentes, conflits d'usages entre les différents usages du site : agents de VNF plaisanciers visiteurs locaux touristes, actes de vandalisme, bâtiments du site dégradés. Les visites sont concentrées sur la période estivale et de courte durée, les retombées économiques sont très limitées. La Communauté d Agglomération de Béziers Méditerranée (CABM) a déclaré le site des 9 Ecluses de Fonseranes d intérêt communautaire en date du 21 juillet La CABM a la volonté de valoriser ce site classé au titre de l article L.341 du Code de l Environnement, classé au titre des Monuments Historiques et patrimoine Mondial de l UNESCO. La Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée poursuit, dans cette démarche d'aménagement du site des Neuf Ecluses, plusieurs objectifs : le développement des infrastructures touristiques, l étalement de la fréquentation touristique sur une période plus large, la valorisation du patrimoine historique, naturel, paysager et bâti, la mise en œuvre d une démarche environnementale et d une offre culturelle. Ce projet vise à apporter une valeur ajoutée touristique et culturelle à ce secteur aujourd'hui peu valorisé. En effet, une offre touristique et économique structurée sur le site de Fonseranes permettra d'acquérir une réelle notoriété et devenir un moteur de développement pour Béziers et son agglomération. Plus globalement, ce projet s'inscrit pour les acteurs locaux dans un contexte de volonté de mise en réseau des multiples sites et labels touristiques à l'échelle du Département et de la Région, en vue de déposer une candidature à l'obtention du label Grand Site de France. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 7

8 2. L OBJET DE LA PRESENTE ENQUETE Le projet d aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes est concerné par les rubriques suivantes figurant au tableau annexé à l article R du Code de l Environnement : Le présent dossier concerne l enquête publique préalable à : la déclaration de projet au titre du Code de l Environnement relative au projet d aménagement du site CATEGORIE D AMENAGEMENT SEUILS «ETUDE D IMPACT SYSTEMATIQUE» SEUILS «EXAMEN AU CAS PAR CAS» CARACTERISTIQUES DU PROJET PROCEDURE CONCERNANT LE PROJET des neuf écluses de Fonséranes, sur la commune de Béziers, dans le département de l Hérault, 6 Infrastructures routières Toutes autres routes d une longueur égale ou supérieure à 3 km Toutes routes d une longueur inférieure à 3 km Reprise de voirie sur l ile des Eclusiers sur une longueur de 150 m environ Examen au cas par cas L enquête publique est réalisée en application du Code de l Environnement (articles L à L et R et suivants). Elle a pour objet d assurer l information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers dans le cadre du projet. L article R du Code de l environnement mentionne que les projets devant faire l objet d une enquête publique sont, à minima ceux nécessitant la réalisation d une étude d impact : «Pour l application du 1 du I de l article L , font l objet d une enquête publique soumise aux prescriptions du présent chapitre les projets de travaux, d ouvrages ou d aménagements soumis de façon systématique à la réalisation d une étude d impact en application des II et III de l article R et ceux qui, à l issue de l examen au cas par cas prévu au même article, sont soumis à la réalisation d une telle étude.» 40 Aires de stationnement ouvertes au public Aire de stationnement susceptible d'accueillir plus de 100 unités dans une commune non dotée d'un PLU ayant fait l'objet d'une évaluation environnementale Création d'une aire de stationnement de 200 unités sur la commune de Béziers dotée d'un PLU n ayant pas fait l'objet d'une évaluation environnementale permettant l opération Examen au cas par cas Au vu de la nature du projet, l opération d aménagement est soumis à un examen au cas par cas au regard des rubriques du tableau annexé à l article R du Code de l Environnement. Une demande d examen au cas par cas a été déposée par le maitre d ouvrage en avril 2014 à l autorité administrative de l Etat compétente en matière d environnement (Préfet de Région et par délégation de signature, la Direction Régionale de l Environnament, de l Aménagement et du Logement Languedoc Roussillon, est l autorité environnementale compétente pour ce projet). Par décision du 3 juillet 2014, le Préfet de Région a prescrit la réalisation d une étude d impact. Celle ci est jointe au présent dossier d enquête publique. NB : les emprises nécessaires au projet s inscrivent sur des emprises publiques. Le projet ne nécessite pas d acquisition et n entraînera pas de procédure d expropriation. Le Maître d Ouvrage (CABM) devra se prononcer, conformément à l article L du code de l environnement, sur l intérêt général de l opération projetée, dans un délai d un an à compter de la clôture de l enquête. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 8

9 3. DESCRIPTION DU PROJET 3.1. Le contexte Le Syndicat mixte d'étude et de préfiguration du site de Fonseranes, composé de la Ville de Béziers, de Voies Navigables de France (VNF) et de la Région Languedoc Roussillon a réalisé en 2004 une étude d'aménagement des écluses de Fonseranes. Cette étude a été actualisée en 2011 et approuvée par le comité technique du syndicat le 15 avril Cette étude a proposé un projet d'aménagement à l'échelle territoriale, inscrivant le site dans un environnement qualitatif, dans une dynamique urbaine et une politique de développement touristique ambitieuse. Il apparaît en effet que le site des Neuf Ecluses de Fonseranes, qui accueille chaque année visiteurs et plaisanciers, constitue un atout majeur en termes d'attrait et d'intérêt touristique et patrimonial. En matière de navigation de plaisance, Fonseranes deviendra une escale majeure du Canal du Midi, complémentaire de celles du quai Port Neuf à Béziers, de Villeneuve lès Béziers et de Cers. Le caractère identitaire et patrimonial du site sera mis en exergue par une approche interprétative de qualité en faveur d'un renforcement de l'offre culturelle en résonance avec le site du Malpas et d'autres ouvrages d'art environnants. S'agissant du monument des Neuf Ecluses, il sera valorisé par la réorganisation des points d'attractivité périphériques (chemin de halage, éléments paysagers...), le traitement du patrimoine bâti identitaire (coche d'eau et maison des éclusiers) et le travail de mémoire du site, des traces du passé, de la vie et de l'histoire du Canal du Midi, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'unesco. L'aménagement ainsi proposé correspond aux orientations adoptées en matière de développement touristique par la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée, à savoir l'accroissement de la qualité de l'accueil et des infrastructures, la recherche d'un tourisme à l'année, la création de richesses économiques et d'emplois, la valorisation de l'image et de l'attractivité du territoire. L équipe de maitrise d œuvre lauréate du concours est présentée ci après L équipe de maitrise d œuvre L équipe de maitrise d oeuvre est composée de : CO TRAITANTS ALEP paysagiste mandataire INCA architecte EGIS France BET VRD + structure SOUS TRAITANTS Luminocité concepteur lumière GRELET CONSEIL conseil tourisme fluvial PIG images scénographie intérieure CETRALP BET fluides SECOBA BET structure bâtiments CESII OPC Les études d Avant Projet Sommaire (APS) ont été menées fin 2013 début Les études d Avant Projet Détaillé (APD) ont été menées de mars à juillet La démarche de l équipe lauréate du concours a permis, dans un aller retour constant entre un programme non figé et l élaboration du projet architectural, d enrichir fortement les orientations de programme données lors de la consultation. Elle aboutit à une forte cohérence entre les caractéristiques initiales du site, et le programme. Implanté sur la commune de Béziers, le site des Neuf Ecluses de Fonseranes est situé sur l'emprise du Canal du Midi et relève à ce titre de la domanialité publique de l'etat. Ce domaine foncier est géré par Voies Navigables de France. Le service inter régional des VNF a fait savoir par courrier en date du 24 juin 2011 qu'il était favorable à ce que l'occupation et la gestion des bâtiments et terre pleins utiles au développement touristique du site des Neuf Ecluses de Fonseranes soient confiées à la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée, conformément aux préconisations des études précitées. La Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée assure aujourd hui la maîtrise d'ouvrage des travaux préconisés par l'étude. Au premier semestre 2012, un concours de maîtrise d œuvre a été lancé par la Communauté d Agglomération de Béziers Méditerranée en vue de l aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 9

10 3.3. Choix du projet parmi les différents partis envisagés Choix de l équipe de maitrise d oeuvre Au premier semestre 2012, un concours de maîtrise d œuvre a été lancé par la Communauté d Agglomération de Béziers Méditerranée en vue de l aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes. Après publication de l avis d appel public à la concurrence, au total, 46 candidatures ont été examinées par le jury. A la suite de l examen des candidatures, quatre candidats ont été admis à concourir. Les dossiers remis par les quatre candidats sur la base du dossier de concours de la CABM ont été analysés au préalable par une commision technique. La commission technique pour rôle d éclairer et de faciliter l analyse du jury 1. Les projets des quatre candidats ont ensuite été examinés par le jury. Le candidat retenu a été choisi à l unanimité Les plans masse La stratégie paysagère d aménagement est la même depuis la phase concours. Elle suit les quatre grands principes suivants : la non covisibilité avec le monument historique, deux familles de projet : patrimoniale (restaurations) et contemporaine (sobre et «ingénieuse») un aménagement au service de la compréhension de l histoire du site une stratégie patrimoniale pour les plantations d alignement conforme au Cahier de référence pour une approche patrimoniale des plantations du canal du Midi Figure 3: Plan masse Phase concours A chacune des étapes du projet concours, APS et APD le plan de masse traduit la prise en compte progressivement affinée de ces quatre grands principes. Figure 4: Plan masse Phase APS 1 Le jury est composé en proportion égale, des élus de la CABM et des représentants des services de l Etat Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 10

11 L aire de jeux pour enfants et les aires de pique nique L aire de jeux pour enfants, initialement prévue sur le site est supprimée pour aller dans le sens d un sanctuarisation du monument. Les aires de pique niques sont extraites du cœur du site et disposées loin du monument (sur le quai port Notre Dame et aux abords de l aire de stationnement) pour les mêmes raisons. La pointe de l îlot urbain du quai Port Notre Dame Cet espace voué à la démolition (réalisée en 2014) est intégré au périmètre du projet. Une olivette y est créée (espace de pique nique, transition Faubourg site). L île des éclusiers La prise en compte fine de la topographie induit une modification du tracé des cheminements de manière à rendre la promenade accessible à tous les publics et à travailler en déblai remblai avec des modelés de terrains minimums. Le canal de dérivation est couvert. Figure 5: Plan masse Phase APD Les évolutions de projet entre la phase concours et l Avant Projet Sommaire (APS) Les évolutions majeures permettant une insertion optimale du projet dans son environnement portent sur : Aire de stationnement Le parking est rendu payant et le tracé des circulations est repris pour permettre le contrôle des entrées et des sorties. Suite à l intégration de données topographiques précises, les allées sont redessinées pour suivre au plus près les courbes de niveau. Le système de collecte des eaux pluviales est modifié (des noues s étirent entre chaque alcôve de stationnement et remplacent les bassins dessinés au concours). Les places de stationnement pour les bus sont reculées par rapport au Canal du Midi, limitant les covisibilités disqualifiantes. La moitié Est de la parcelle est toujours traitée en prairie arborée, mais les plantations sont dédensifiées : cet espace pourra ainsi servir d aire de délestage en cas d affluence. L accès au cavalier est modifié : l accès par escalier est supprimé, la rampe (unique accès) débouche sur le cavalier en amont du Coche d Eau pour favoriser un temps d immersion dans les paysages du canal du Midi (déambulation sous le mail de micocouliers). Les haltes muséographiques La fresque sur le pignon du Coche d Eau est supprimée. L esplanade du Grand Bassin La maquette initialement prévue au centre de l esplanade est supprimée pour ne plus parasiter le point de vue de l enfilade des écluses perçu depuis l arrivée par le Faubourg. Elle est déplacée en retrait par rapport au monument, dans une alcôve végétale crée au niveau de la pointe du grand bassin, en retrait par rapport au cheminement principal. Les espaces extérieurs relevant de la sphère privée des éclusiers sont laissés en l état : seules les lisières sont traitées dans le cadre du projet. L entrée de site Sud Est Une aire de stationnement qualifiée et de faible capacité est créée au pied de la pente d eau. Les kiosques La buvette de la pointe de l île des éclusiers, initialement prévue «mobile», devient un kiosque fixe niché dans la végétation à la pointe de l île des éclusiers. La grande treille de l esplanade du grand bassin est supprimée. L accueil est assuré au niveau de l aire de stationnement grâce à l ajout de deux kiosques (abris personnel d accueil et consignes pour les motards). La prise en compte des modes de mobilité alternatifs à la voiture Des arceaux à vélos sont installés au niveau des trois entrées de site. Un arrêt de bus (bus de ville) est intégré à l aire de stationnement. NB : les évolutions listées ci avant sont les principales qui permettent une insertion optimales du projet dans son environnement. Tout ce qui relève de l évolution normale du projet au fur et à mesure que le travail de conception s affine n est pas mentionné de manière exhaustive Les évolutions de projet entre la phase Avant Projet Sommaire (APS) et l Avant Projet Détaillé (APD) Les nombreux échanges avec les services de l Etat (Architecte des Bâtiments de France, Inspecteur des Sites, Services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, STAP, DRAC) ont permis de faire évoluer le projet pour une intégration environnementale, patrimoniale et paysagère optimale. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 11

12 Les évolutions majeures portent sur : Les passerelles Les passerelles ne font plus écho au vocabulaire de l extension contemporaine du Coche d Eau mais relève du vocabulaire contemporain du site. Leur design est simplifié, jouant sur les transparences, le mimétisme des formes et des couleurs dans les vues d ensemble et sur un caractère contemporain clairement distinct des éléments patrimoniaux en perception rapprochée. > la passerelle belvédère : à revoir complètement pour être plus simple et plus discrète La conception de la passerelle a été complètement reprise à l APD suite à la rencontre avec les services de l Etat afin de la rendre plus discrète dans le paysage environnant les écluses. La passerelle est devenue droite, de largeur constante. Sa structure est en métal pour alléger l épaisseur de son tablier. Elle a un point d appui en rive droite, en plus de son ancrage dans le talus de l île des éclusiers. En rive gauche elle est portée en console par l ascenseur vitré. L escalier a été retourné derrière l ascenseur pour disparaître derrière l alignement de cyprès prolongé. Le garde corps est réalisé en métal, ses montants verticaux et sa lisse conformément aux autres éléments de contention du projet. Son remplissage est réalisé par une maille en inox tendue par un câble afin d assurer une discrétion maximale dans les vues lointaines. Un platelage bois identique pour toutes les passerelles est réalisé en bois classe 4 type châtaignier ou chêne, en lames larges posées en long et débordant sous les garde corps jusqu à la rive de la passerelle. > la passerelle 8ème écluse : Il a été proposé à la Conservation Régionale des Monuments Historiques (CRMH), 3 solutions possibles pour réaliser cet ouvrage : en console entre les deux bajoyers, au dessus des bajoyers ou à l image des passerelles maçonnées existantes. Les deux premières propositions pouvant être réalisées en métal ou en béton. L avis de la CRMH s est porté vers un ouvrage en béton dans la famille de projets, mais totalement réversible, sans impact pour le monument classé. La passerelle a donc été donc conçue à l APS comme un tablier ancré au delà des bajoyers de l écluse, en surépaisseur au dessus des maçonneries existantes. Suite aux échanges avec l inspection générale des sites imposant un ouvrage beaucoup plus discret dans le site, la DRAC a revu sa position afin d autoriser un ancrage de la passerelle dans les bajoyers. La passerelle 8ème écluse a donc été redessinée pour s implanter entre les deux bajoyers, à fleur du niveau existant. L objectif étant de limiter ainsi son impact dans les vues emblématiques des 9 écluses et ne pas condamner l accès aux escaliers permettant l accès au bassin aval. Elle est en métal, posée sur deux consoles béton de chaque côté. La passerelle vient s ajuster aux formes souples des bajoyers, suffisamment en recul par rapport à l écluse pour ne pas en gêner le fonctionnement. Le kiosque des sanitaires a été déplacé derrière les cyprès pour réduire sa covisibilité avec le Monument Historique. Un kiosque de services complémentaire a été ajouté derrière le Coche d eau pour intégrer esthétiquement des fonctions techniques à proximité du Coche d eau, mais à l écart des flux de visiteurs et sans co visibilité. L éclairage public Les mâts d éclairage et la mise en lumière du site ont été revus pour plus d'unité et de sobriété. Aire de stationnement Le dessin est affiné pour optimiser les circulations des piétons, des véhicules légers et des bus à l intérieur de la parcelle. Le Coche d Eau Le jardin de l aubergiste est agrandi de manière à pouvoir assurer l insertion dans une trame végétale d un kiosque supplémentaire. La rampe du Coche La largeur du ruban est réduite au profit des accotements végétalisés. L entrée de site Sud Est La machine de l ascenseur d eau est supprimée (problématique complexe de la dépollution et de l entretien pour mise en sécurité). Les haltes muséographiques Le nombre de haltes muséographique passe de 6 à 4 : ne sont conservées que celle qui sont en retrait par rapport au monument et/ou qui sont indispensables à la compréhension du site. Les autres éléments d animation du parcours (incrustations au sol, projet de mise en lumière, etc.) sont rendus aussi discrets que possible. Le mobilier Les bancs, dispositifs de signalétique, systèmes de contention, etc. déclinent un même vocabulaire de matériaux et de teinte complètement unifié sur tout le site. Les kiosques L architecture des kiosques a été revue et unifiée pour plus de sobriété et de discrétion. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 12

13 La prise en compte des modes de mobilité alternatifs à la voiture Le petit train qui assure la liaison centre ville Fonseranes a son terminus au droit du Coche d Eau et est ainsi accessible à tous les publics. NB : les évolutions listées ci avant sont les principales qui permettent une insertion optimale du projet dans son environnement. Tout ce qui relève de l évolution normale du projet au fur et à mesure que le travail de conception s affine n est pas mentionné de manière exhaustive Le plan masse du projet retenu Le plan masse est issu des études d Avant Projet Détaillé de juillet Il est présenté en page suivante. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 13

14 AMENAGEMENTDUSITEDESNEUFECLUSESDEFONSERANES PLANMASSEAPD Echelle:1/2000 EsplanadePortNotreDame Airedestationnement principale EsplanadeduGrandBassin Airededélestage Ramped accèsausite Périmètredel opération Cavalier Passerelledela8èmeécluse PointeduGrandbassin Maisondeséclusiers RampeduCoched eau Passerellebelvédère MaisonduCoched eau AménagementdusitedesNeufEclusesdeFonseranes Dossierd enquêtepublique TOMEA Notedeprésentation 14

15 3.5. Présentation générale du projet L esprit du projet Le site de Fonseranes raconte trois siècles d histoire de la construction du Canal du Midi et de sa relation avec la ville de Béziers. Le présent projet est : un projet de restitution d un patrimoine grandiose pour l humanité, un projet de développement touristique pour l agglomération, un projet d espace public pour la ville Les grandes lignes du projet de site Les entités paysagères Venir se garer dans les francs bords depuis la route départementale Arriver par la navette fluviale depuis le centre ville et le Port Neuf Descendre des transports en communs à l entrée principale Visiter la Maison du Coche d Eau et s immerger dans le spectacle immersif Suivre la pente le long des écluses et assister au passage des bateaux Monter sur la colline de l île des éclusiers et s asseoir sur le belvédère de la cathédrale Découvrir le plan du Canal du Midi Décrypter la maquette du bief de Fonséranes Comprendre les grandes étapes de construction du monument Déjeuner sur la terrasse de la première écluse Goûter sur la pointe de la pente d eau Dîner sur la péniche du Quai Port Notre Dame Courir sur le cavalier le long du canal Jouer avec les surprises réparties dans le site Venir le soir assister au spectacle nocturne Accoster en bateau sur les quais du Port Neuf Découvrir la promenade qui anime le canal jusqu à Fonseranes Louer un vélo pour aller à Ensérune ou à la mer... Figure 6: les entités paysagères Le projet de site propose un nouveau découpage en entités paysagères visant à simplifier et clarifier la composition paysagère. Ces entités font référence aux motifs jardinés et bâtis traditionnels qui caractérisent et qualifient l «univers du canal». Les entités paysagères sont les suivantes : Tel est le «menu» qui laisse le choix au visiteur de passer une demi journée, une journée ou un séjour plus long sur le site et son territoire d ancrage. Le projet s organise donc autour de trois entrées qui activent l ensemble du site. Les Neuf Ecluses de Fonseranes deviennent un point de départ, une destination et un espace traversant. les francs bords (aire de stationnement) : la trame arborée de l aire de stationnement évoquera l image sylvicole et productive (bois, osiers, fourrage...) des abords du canal ; le parc linéaire (ensemble des alignements arborés bordant le canal) : sa monumentalité justifie en grande partie le classement au titre du patrimoine mondial de l UNESCO. Le projet de renouvellement des alignements arborés sur le site de Fonseranes, mené par Voie Navigable de France, prendra en compte les préconisations du cahier de référence pour une approche patrimoniale des plantations du canal du Midi et reprendra les effets de mise en scène traditionnels ; Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 15

16 les jardins vivriers : aux abords de la Maison du Coche d Eau, le «jardin de l aubergiste» sert d écrin à un espace extérieur ombragé pour le restaurant ; sur l île des éclusiers, le motif vivrier développé est le verger. Le prolongement de la trame de fruitiers au delà de l ascenseur d eau, sur le coteau remanié, permet de recréer une continuité entre l île et le coteau ; l univers bâti du XVIII ème siècle : les bâtiments sont restaurés, les abords des bâtiments et des écluses sont requalifiés avec sobriété de manière à mettre en valeur le monument Le schéma de visite et la muséographie de plein air Les accès au site Figure 8: le schéma de visite Source : APD, juillet 2014 Figure 7: les accès au site Source : APD, juillet 2014 Le public accédera au site par l'une des trois portes d'entrée. Entrée principale, aire de stationnement «franc bords». L entrée principale se fait par l aire de stationnement qui est directement accessible depuis la RD609 et l A9.Tous les modes de déplacement y sont pris en compte : transports en communs, véhicules particuliers, deux roues. Entrée secondaire, esplanade du Quai Port Notre Dame. Cette entrée secondaire est l entrée urbaine. C est une entrée spécialement dédiée aux connexions avec la ville. Il s agit d une entrée dédiée aux modes doux arrivant depuis le haut de l esplanade du Quai Port Notre Dame. Entrée complémentaire, «ascenseur d eau». La troisième entrée, accessible depuis le centre ville et les quartiers Sud, est destinée, à terme, à connecter le site au futur quartier d habitation de la ZAC Pech de Fonseranes. Elle est, comme l entrée du Quai Port Notre Dame, dédiée plus spécifiquement aux modes doux. NB : l accès riverains du chemin rural 123 sera maintenu. A partir de chacune des entrées, le public découvre un plan de site et accède à un "ruban" en béton de site, guide de la visite, jalonné de haltes didactiques (plans, maquettes... expliquant le site, son rapport à la ville, au canal du Midi, aux Hommes...) et haltes ludiques (dispositifs amusants permettant la découverte intuitive de détails du monument). Le ruban "monte" sur le cavalier au sortir de l'aire de stationnement, longe le Coche d'eau, descend le long de l'escalier des écluses, franchit le grand bassin de la huitième écluse, emprunte le chemin de halage du Canal Neuf, l'enjambe via une passerelle belvédère, puis déroule une promenade paysage sous le verger de l'île des éclusiers jusqu'à sa pointe Est, au bas de l'ascenseur d'eau. Le schéma de visite s appuie sur un parcours de muséographie de plein air qui intègre : Un dispositif muséographique (4 haltes) : Halte 1 (rampe d accès au cavalier) : le canal du Midi, le plus grand parc linéaire du monde, Halte 2 (belvédère du cavalier) : Fonseranes, comment franchir la vallée de l Orb? Halte 3 (placette de la pointe du Grand Bassin) : trois époques, trois linéaires, Halte 4 (ile des Eclusiers) : une chance pour Béziers. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 16

17 Un dispositif sensoriel et ludique susceptibles d éveiller la curiosité de tous les publics, y compris les plus jeunes, sont implantés sur l île des éclusiers et en rive gauche du canal Neuf et invitent à regarder de plus près ou à tendre l oreille sur un mode sensible et ludique. Une signalétique directionnelle et informative en entrée de site : plan de site et signalétique le long du parcours L accessibilité PMR L accessibilité du site pour tous les publics a été en grande partie résolue : le parcours principal présente des pentes ne dépassant pas 4% sauf au niveau de la rampe du Coche d Eau, à 8% environ (abords immédiats du monument historique, où le dénivelé ne peut être retravaillé sans porter atteinte à la composition architecturale du monument). Sur cette portion du parcours de visite, une voiturette électrique, mise à disposition, permet de résoudre la problématique d accessibilité ; le franchissement du canal en deux points se fait par une passerelle plane (au niveau du Grand Bassin) et une passerelle belvédère accessible par un ascenseur ; le site est accessible, à partir des trois entrées ; mise en place d équipements adaptés : plans de sites spécifiques, interphone, à l entrée de site côté Esplanade Port Notre Dame, guidage pour les malvoyants, assises tout au long du parcours, revêtements roulants Le renouvellement du patrimoine arboré (alignements) Le renouvellement des alignements le long du canal relève des interventions de renouvellement du patrimoine arboré menées par Voies Navigables de France à l échelle du canal du Midi tout entier, suite aux attaques du chancre coloré qui décime les platanes. Conformément aux préconisations du Cahier de référence pour une approche patrimoniale des plantations du canal du midi, (V. Mure ALEP Pousse conseil, VNF, 2012) un double alignement de micocouliers sera planté en rive gauche. Le projet de site prévoit d autres interventions : compléments de l alignement d oliviers à l aplomb du grand bassin à l amont de l escalier d écluses, renouvellement de l alignement de cyprès de la rampe du Coche, plantation d oliviers à la pointe Ouest de l île des éclusiers et d un alignement le long de l escalier d écluses, compléments d alignements de cyprès le long du canal Neuf, restitution d un alignement de micocouliers le long du canal Vieux exprimant la continuité avec l ancien tracé du canal du Midi desservant le Port Notre Dame Les sols et matériaux La découverte du site se fait par un cheminement piéton unique et peu ramifié dont le calibre et la matière varient au gré des espaces traversés, mais qui reste toujours identifiable comme itinéraire principal de découverte du site (largeur plus importante). L itinéraire principal est large d au moins 2 mètres et principalement composé de béton. Les principales variations de matière correspondent à des lieux particuliers ou des conditions de déambulation spécifiques : l ascension du cavalier se fait par une rampe en bois, la portion d itinéraire qui emprunte le cavalier, la traversée haute de l île des éclusiers et ses esplanades sont traités en stabilisé. Les cheminements «secondaires» sont signifiés par leur moindre largeur (<1,4m). Le cheminement principal intercepte localement diverses places, placettes et esplanades traitées localement en fonction du contexte où elles s insèrent (béton, stabilisé, gravillon ) Le mobilier Le mobilier urbain sera en cohérence avec l esprit du site. Les bancs, déclinés en formes courtes (2m) ou longues (longueurs variables), avec ou sans dossier, relèveront d un même type «monolithique» en béton. Les bornes de contention, les gardes corps et les poubelles évoqueront le vocabulaire industriel (fer forgé brut patiné ou corten).les tables de pique nique et les chaiseslongues du solarium associeront le vocabulaire industriel et le caractère chaleureux et avenant du bois Le projet lumière Le projet lumière s adapte aux espaces qui vont fonctionner le soir : l éclairage continu du ruban piéton, une scénographie lumineuse sur les haltes suivantes : les écluses, les abords du Coche d eau, 2 maquettes et une légère mise en lumière de la passerelle du Belvédère. L éclairage du site a pour vocation d offrir à tous les visiteurs un éclairage pour cheminer en toute lisibilité, pour découvrir le site la nuit et pour vivre une expérience singulière. Dans la logique de cheminement, il est nécessaire d ouvrir son regard sur des éléments proches (le sol) et des éléments lointains, qu il puisse suivre un parcours lisible (jalonnement) et ceci dans une parfaite continuité. Il s agit d éclairer le chemin piétonnier en continuité, de façon confortable tout en permettant la vue sur les éléments mis en lumière. De la même façon, il s agit de composer des ambiances liées aux micro espaces traversés et d amener le public à découvrir les écluses de nuit. La scénographie nocturne de ces dernières permet pour la première fois de raconter une histoire, sous forme de tableaux lumineux. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 17

18 3.6. Les ouvrages bâtis Les éléments architecturaux contemporains ponctuent le site et créent autant de repères, de jalons pour le visiteur : Le pavillon restaurant du Coche d eau, les passerelles rejoignant l île des éclusiers et les kiosques d accueil et de services aux trois entrées du site de Fonseranes Une famille de projets cohérents Les éléments architecturaux contemporains ponctuent le site et créent autant de repères, de jalons pour le visiteur : le pavillon restaurant du Coche d eau, les passerelles rejoignant l île des éclusiers et les kiosques d accueil et de services aux trois entrées du site de Fonseranes. Chaque entité participe à renforcer l identité du site à travers une «famille» de projets identifiables et propres aux écluses de Fonseranes. Elles créent un ensemble déployant sur le site plusieurs points stratégiques pour le visiteur. Malgré leurs fonctions différenciées, les ouvrages contemporains possèdent un vocabulaire commun. Deux petits kiosques d accueil et de services prennent place dans le parking pour informer et guider les visiteurs (grande carte du site, consignes pour les motards et les cyclistes, caisse du parking). Le Coche d eau et son pavillon restaurant captent directement les flux «touristiques» arrivant depuis l aire de stationnement. Le visiteur y trouve les services proposés : l office du tourisme, la boutique, le restaurant, l exposition permanente et l accueil des groupes. A l arrière du bâtiment, un kiosque de services accueille les poubelles et le stationnement des voiturettes électriques. En bas de la pente d eau, un petit kiosque services constitue un point de services (sanitaires et point d eau) et de repère, à proximité d un point d orientation (grande carte du site). Il capte notamment les visiteurs venant en bus depuis Béziers par l îlot Notre Dame. La traversée des écluses et du canal en partie basse du site est réalisée par deux passerelles. Une sur la 8ème écluse proposant aux visiteurs un point de vue dans l axe des écluses et la deuxième sur le canal, en retrait, afin de rejoindre l île des éclusiers. Cet élément architectural emblématique est complété d un ascenseur de manière à rendre la promenade sur l île entièrement accessible aux PMR. A la pointe de l île des éclusiers, le kiosque buvette est installé au droit de l embarcadère et de l accès piéton depuis Port Neuf. Une petite passerelle complémentaire permet de rejoindre la rive droite depuis l île des éclusiers Le Coche d eau Ce bâtiment restauré et repensé devient la «Maison de site». Plusieurs interventions auront lieu sur la Maison du Code d Eau : La suppression de la remise à l Est du bâtiment caractérisée par une absence d architecture et par une absence de lien avec les autres bâtiments (volume à un seul versant, percements rares et peu adaptés, structures fragilisées). La rénovation, à l aide des techniques traditionnelles, et l aménagement du bâtiment existant qui restituera à l ancienne auberge ses «lettres de noblesse». Ainsi, les enduits à la chaux, les encadrements d ouvertures, les menuiseries, les génoises, les couvertures feront l objet d un soin particulier en liaison étroite avec l Architecte des Bâtiments de France. la création d une extension pour abriter un restaurant à l arrière du bâtiment. Afin de ne pas créer d ambiguïté entre l existant et le neuf et de ne pas créer de co visibilité avec l ouvrage historique, les écluses, l extension contemporaine se glisse au Nord derrière l ancienne auberge. Un retour aux origines L ancienne auberge est le témoin vivant de l histoire des écluses. Il appartient à la mémoire collective de tous les Biterrois. En redevenant un lieu d accueil et de passage, il sera demain un équipement emblématique du canal du Midi. Maintes fois remanié, transformé et agrandit, le volume actuel du Coche d eau manque de lisibilité et de simplicité. La cohérence de l édifice réside dans la composition géométrique simple, dessinée et savante. La suppression de la grande remise à l Est du Coche d eau s impose pour retrouver cet esprit architectural des bâtiments du canal du midi. En effet, la remise est caractérisée par une absence d architecture et par une absence de lien avec les autres bâtiments : volume à un seul versant, percements rares et peu adaptés, structures fragilisées. En supprimant cette remise au profit d une intervention contemporaine sobre et élégante, et en restaurant les volumes existants à l aide des techniques traditionnelles nous restituons à l ancienne auberge ses «lettres de noblesse». Ainsi, les enduits à la chaux, les encadrements d ouvertures, les menuiseries, les génoises, les couvertures feront l objet d un soin particulier en liaison étroite avec l Architecte des Bâtiments de France. Afin de ne pas créer d ambiguïté entre l existant et le neuf et de ne pas créer de co visibilité avec l ouvrage historique, les écluses, l extension contemporaine se glisse au Nord derrière l ancienne auberge. Une fine lame de toiture en béton supportée par une structure métallique discrète affleure la façade de l auberge et souligne son identité propre. Cette extension articule une terrasse au Sud en lien avec le spectacle des écluses et un jardin ombragé au Nord baigné de calme et de fraîcheur. Différentes ambiances permettent ainsi d accueillir le public dans de bonnes conditions quelle que soit la saison. Une architecture claire et fonctionnelle Le volume existant de l auberge accueillera : en rez de chaussée, l office du tourisme et la boutique, au premier étage, une exposition permanente. L extension accueille un restaurant accessible depuis l office du tourisme ou depuis l extérieur par la terrasse Sud. Le restaurant pourra fonctionner de manière autonome, en soirée notamment. Dans le volume des anciennes écuries différents services seront proposés, en lien direct avec le parvis : en rez de chaussée la salle d accueil des groupes et des sanitaires accessibles depuis l extérieur, à l étage, les locaux techniques et les locaux du personnel de l office du tourisme. L ensemble est donc composé de manière logique et cohérente par rapport aux vocations anciennes des lieux. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 18

19 Le traitement bioclimatique Le nouveau restaurant du site est créé en extension du bâtiment historique du Coche d eau. L objectif architectural général est de créer l image d un pavillon léger et non d un bâtiment qui affirme une dialectique claire avec l architecture massive et minérale de l édifice patrimonial existant. L extension nouvelle est donc traitée de manière immatérielle et transparente. Le nouveau restaurant du site de Fonseranes et sa terrasse ombragée ont vocation à devenir un lieu emblématique du site, un espace d agrément vivant et convivial, largement fréquenté par les visiteurs à l année longue. Le confort d ambiance de cet espace est donc primordial. Le site est marqué par un fort contraste climatique entre l été et l hiver, typique des climats méditerranéens. La conception bio climatique de l édifice s adapte donc à ce contraste thermique. Un platelage bois identique pour toutes les passerelles est réalisé en bois classe 4 type châtaignier ou chêne, en lames larges posées en long et débordant sous les garde corps jusqu à la rive de la passerelle. Au retour, la traversée de cette passerelle offre au visiteur un point de vue cadré sur la vieille ville de Béziers La maison des éclusiers La Maison des Eclusiers, dont la vocation est technique et domestique, trouve sa place dans le jardin clos des éclusiers qui est reconstitué dans l esprit des jardins vivriers qui bordaient le canal. Sa destination et sa volumétrie ne sont pas modifiées, mais son enveloppe (façades, couvertures, génoises, traitement du pied des façades et les raccordements aux réseaux) est restaurée afin de retrouver l esprit originel de ces maisons. Les appentis très dégradés à l Ouest sont démolis pour dégager le pignon. Les façades sont restaurées dans un objectif d unité avec les façades historiques du Coche d eau, notamment par les choix de couleur d enduit et de peinture des menuiseries Les passerelles La passerelle piétonne du belvédère Pensée comme un trait d union entre les deux rives, la passerelle s inscrit dans la continuité logique du parcours de visite. Localisée en retrait des écluses sur le canal neuf, elle s affirme dans un langage contemporain afin de ne pas troubler la visibilité de l ouvrage d art historique. L architecture de la passerelle s inscrit dans le parti du vocabulaire architectural des interventions nouvelles sur le site de Fonséranes pour tous les ouvrages de contention et d accompagnement. Cette famille de petites interventions architecturales signe en outre l image contemporaine du renouveau du site de Fonséranes. Du point de vue architectural, la passerelle se définit comme un trait dans le paysage : La passerelle est droite, de largeur constante. Sa structure est en métal pour alléger l épaisseur de son tablier. Elle a un point d appui en rive droite, en plus de son ancrage dans le talus de l île des éclusiers, noyé dans un massif arbustif. Du côté de l île des éclusiers, les aménagements paysagers, l adaptation de la topographie, le dessin des cheminements sont traités dans un esprit de continuité de manière à apparaître les plus naturels possible. En rive gauche, elle est portée en console par l ascenseur vitré. L escalier a été retourné derrière l ascenseur pour disparaître derrière l alignement de cyprès prolongé qui longe la rive gauche du canal. Le garde corps est réalisé en métal, ses montants verticaux et sa lisse conformément aux autres éléments de contention du projet. Son remplissage est réalisé par une maille en inox tendue par un câble afin d assurer une discrétion maximale dans les vues lointaines. Figure 9: Plan et coupes de la passerelle du belvédère La passerelle piétonne sur la 8eme écluse La passerelle actuelle de la 5ème écluse est condamnée pour l accès du public afin de sécuriser le travail des éclusiers et les manoeuvres des plaisanciers. La passerelle existante sur la 9ème écluse reste en dehors du flux principal, n offrant ni vue générale sur le monument, ni possibilité de déplacement accessible à tous les publics car située très en contre bas. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 19

20 La création d une passerelle sur la 8ème écluse permet donc de maintenir une traversée des écluses pour les visiteurs par un parcours accessible à tous vers la passerelle belvédère puis l île des éclusiers. Suite aux échanges avec la DRAC et l inspection générale des sites, la passerelle 8ème écluse a été redessinée pour s implanter entre les deux bajoyers, à fleur du niveau existant. L objectif étant de limiter ainsi son impact dans les vues emblématiques des 9 écluses et ne pas condamner l accès aux escaliers permettant l accès au bassin aval. Elle est en métal, posée sur deux consoles béton de chaque côté. Deux solutions d ancrage des consoles dans les bajoyers sont à l étude. Dépendamment du résultat des sondages en cours pour connaître la composition des maçonneries des bajoyers, les ancrages seront soit limités à la pose de consoles pour appuyer la passerelle, soit repris sur des micropieux pour éviter toute sollicitation et reprise d efforts par les maçonneries des bajoyers. La passerelle vient s ajuster aux formes souples des bajoyers, suffisamment en recul par rapport à l écluse pour ne pas en gêner le fonctionnement. Le garde corps en métal est identique aux autres éléments de contention du site, avec des lisses intermédiaires complémentaires en fer plat comme c est le cas sur certaines écluses. La couleur des serrureries des passerelles ainsi que des contentions du site seront plus sombre que le RAL 7006 actuellement en place sur le canal mais signalé comme trop clair dans les préconisations de l étude réalisée par VNF pour la modernisation des écluses. Côté aval, le garde corps se prolonge jusqu au droit des escaliers pour protéger au mieux du risque important de chute au droit de cette écluse réhaussée au XIXème siècle pour la création du bief de Béziers et du pont canal. Des petits retours de garde corps prennent place entre la passerelle et le portes de l écluse pour protéger ces zones de 90cm de large environ. Le platelage est en bois grisé posé en long comme les passages technique en tête des écluses La passerelle piétonne au dessus de l'ouvrage de la pente d'eau Cette passerelle permet le franchissement de la pente d eau pour les piétons venant de Port Neuf par la rive droite. Elle est réalisée en métal, de manière très simple et discrète. PLAN ELEVATION Figure 11: passerelle pente d eau La reconstruction de la partie effondrée du mur du quai Notre Dame Un effondrement est observé au niveau du mur du quai Notre Dame. Le projet de site prévoit sa reconstruction. A ce jour, 2 solutions techniques sont envisagées pour la reconstruction de la partie effondrée du mur du quai Notre Dame : Cas 1 : l'effondrement est limité au mur de soutènement en pierres maçonnées avec un bajoyer intègre. Il s'agit de construire un mur en béton armé sur semelle, implantée en arrière de la tête du bajoyer. Cas 2 : l'effondrement concerne le mur de soutènement en pierres maçonnées et aussi le bajoyer du quai. Il s agit de créer un rideau de soutènement constitué de pieux forés espacés. La tête du rideau sera coiffée d'une poutre en béton assurant sa rigidité. Elle sera calée au même niveau que la tête du bajoyer existant. Un mur de front, également en béton, sera créé pour combler le vide qu'il pourrait y avoir entre le dessous de la poutre et le plan d'eau (niveau mini). PLAN ELEVATION Figure 10: passerelle écluse Les résultats des reconnaissances sous marines permettront de préciser la solution à mettre en œuvre lors des phases d études de conception ultérieures. Aménagement du site des Neuf Ecluses de Fonseranes Dossier d enquête publique TOME A Note de présentation 20

CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES

CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES CONSERVATOIRE DE L ESPACE LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES - CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES ORIENTALES PAULILLES, SITE DE L ANCIENNE DYNAMITERIE NOBEL PARTI ARCHITECTURAL ALEP, INCA, APHYLLANTHE, BRLI,

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin

3 Orientations d aménagement PLAN LOCAL D URBANISME. Communauté Urbaine de Strasbourg. Dossier approuvé. Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin Communauté Urbaine de Strasbourg Commune de VENDENHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 3 Orientations d aménagement Dossier approuvé Février 2009 Service de la Planification Urbaine de la

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir

Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir Semaine de l Architecture Contemporaine 2012. L eau dans l architecture Centre aqualudique (infographie) Centre aqualudique «PLOUF» Château-du-Loir Adresse : 46 rue du 11 Novembre 1918 72500 Château-du-Loir

Plus en détail

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB Caractère Zone naturelle non équipée, pouvant recevoir de l habitat individuel et éventuellement collectif, à caractère diffus. Article NB.1 - Types d occupation et d utilisation

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Bourgbarré Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 10/05/2011 Modification n 1 approuvée

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE LA PASSERELLE PIETONNE ET CYCLABLE

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE LA PASSERELLE PIETONNE ET CYCLABLE DOSSIER DE PRESSE 12 MARS 2012 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE LA PASSERELLE PIETONNE ET CYCLABLE CITE INTERNATIONALE QUARTIER SAINT CLAIR QUARTIER SAINT CLAIR CITE INTERNATIONALE 1 SOMMAIRE LA PASSERELLE,

Plus en détail

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options

PCAR n 3083 «Îlot Square Léopold» à Namur Survey & Aménagement Février 2014 Rapport d options 1 Table des matières OPTIONS D AMENAGEMENT...3 I. Options relatives aux économies d énergie...3 I.1. Constructions...3 I.2 Energies renouvelables...3 II. Options relatives à l urbanisme & à l architecture...

Plus en détail

Lettre infos Chantier

Lettre infos Chantier Lettre infos Chantier Septembre 2012 Après les travaux d amélioration de 301 logements réalisés par Atlantique Habitations au Moulin du Bois, c est maintenant l espace public qui bénéficie de travaux de

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

les nouveaux espaces publics des quartiers nord

les nouveaux espaces publics des quartiers nord les nouveaux espaces publics des quartiers nord Comité de suivi du 7 avril 2006 SEM SEM Amiens Amiens Aménagement _ 7 _ avril 7 avril 2006 2006 _ ESE _ ESE bet bet ingénierie Charles VICARINI concepteur

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf Quai des Chartrons Rocade Les Bassins à flot, dans le prolongement du quai des Chartrons À Bordeaux, ville chargée d histoire et synonyme dans le monde

Plus en détail

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Prolongement du tramway T3 à Porte d Asnières Direction de la Voirie et des Déplacements PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Extension du tramway T3 Porte de la Chapelle Porte d Asnières 2 Préambule

Plus en détail

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44)

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44) LE CENTRE D ACCUEIL LE JARDIN PEDAGOGIQUE v 2014 2010 Maison du Lac de Grand Lieu Centre d éducation à l Environnement - QE & BBC Bouaye (44) Maître d ouvrage : Conseil Général de Loire Alantique SHON

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme 2 ème Révision approuvée le 15 décembre 2005 1 ère Modification et Révision simplifiées approuvées le 21 décembre 2006 2 ème Modification approuvée le 20 mars 2009 3 ème MODIFICATION

Plus en détail

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr

Guide du. permis de. construire. www.petit-quevilly.fr Guide du permis de construire www.petit-quevilly.fr permis de construire une maison individuelle (PCMI) Démarche à effectuer > > Quels sont les travaux soumis à Permis de construire? Vous construisez ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean!

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017 Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! Le réaménagement de la rue Richelieu permettra la cohabitation harmonieuse des activités résidentielles, commerciales

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

La maison de village de Mormont (Erezée)

La maison de village de Mormont (Erezée) Les fiches d aménagement rural La maison de village de Mormont (Erezée) Quand développement rural rime avec aménagement du territoire, urbanisme, architecture et patrimoine! 3 Erezée CARTE D IDENTITE En

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie La traduction du projet communal dans la vie quotidienne. Réunion publique 1 Sommaire Rappel des grands moments de l élaboration du dossier du P.L.U. d Allenjoie.

Plus en détail

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea.

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea. enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 Relative AUX AMéNAGEMENTs et aux infrastructures DE LA LIGNE TEOR T3 à canteleu www.la-crea.fr

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Conseil de la Ville Règlement RV-2013-12-24 modifiant le Règlement RV-2011-11-31 sur les plans d implantation et LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Modification de l article 17 L article 17

Plus en détail

Inauguration du Pont Neuf de l Agglomération de la Région de Compiègne

Inauguration du Pont Neuf de l Agglomération de la Région de Compiègne Inauguration du Pont Neuf de l Agglomération de la Région de Compiègne Dossier de presse Les festivités Présentation de l ouvrage Le Pont Neuf est un ouvrage réalisé et financé par l Agglomération de

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Le canal du Midi, un patrimoine exceptionnel Une vitrine. L inscription par l Unesco en 1996 sur la liste du patrimoine

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

La Région investit 30 M pour moderniser le canal du Rhône à Sète et développer ses capacités

La Région investit 30 M pour moderniser le canal du Rhône à Sète et développer ses capacités Fanny Dupuis 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Vendredi 15 octobre 2010 La Région investit 30 M pour moderniser le canal du Rhône à Sète et développer ses capacités

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve. Critique du jury

4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve. Critique du jury Construction d un Planétarium et d un Centre des Sciences et de la Nature Page 21 Concours d'architecture, concours de projets en procédure ouverte Rapport final du jury 4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve

Plus en détail

3-1 Règlement des zones à urbaniser

3-1 Règlement des zones à urbaniser 3-1 Règlement des zones à urbaniser Plan Local d Urbanisme - Révision - R5 approuvée par le Conseil de la Communauté d Agglomération Grand Poitiers le 1 er avril 2011. Modification M1-R5 approuvée par

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

COMMUNE DE SILLY-LE-LONG

COMMUNE DE SILLY-LE-LONG G2C Territoires 27 rue Barrault 75013 PARIS COMMUNE DE SILLY-LE-LONG DÉPARTEMENT DE L OISE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3/7 Vu pour être annexé à la DCM du

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

L Ile aux Planches Aménagement d un parc et d un déversoir (Le Mans)

L Ile aux Planches Aménagement d un parc et d un déversoir (Le Mans) Semaine de l Architecture Contemporaine 2012. L eau dans l architecture Promenade au bord du canal (infographie) L Ile aux Planches Aménagement d un parc et d un déversoir (Le Mans) Adresse : Pont des

Plus en détail

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d'aménagement REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME SOMMAIRE CARTE DE LOCALISATION DES SECTEURS D ORIENTATIONS D AMENAGEMENT 2 SECTEUR 3.1 : LA POMME 3 Les orientations d aménagement 3 SECTEUR

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Le 19 juin 2014 Association Française du Génie Civil

Le 19 juin 2014 Association Française du Génie Civil Le 19 juin 2014 Association Française du Génie Civil 1 secteur, 5 opérations d aménagement, des objectifs communs Rives de Saône : bas port Gillet Quai de la Gare d Eau Avenue de Birmingham Quai Gillet

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R, X, L» : Ile Fanac Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 4 du 13 février 2008 1 ère partie

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

VILLAPOLLONIA VILLAPOLLONIA BORDEAUX. Vivre Bordeaux autrement, au cœur des Bassins à Flot.

VILLAPOLLONIA VILLAPOLLONIA BORDEAUX. Vivre Bordeaux autrement, au cœur des Bassins à Flot. VILLAPOLLONIA VILLAPOLLONIA BORDEAUX Vivre Bordeaux autrement, au cœur des Bassins à Flot. 0 800 11 06 95 Nexity Apollonia RCS Paris B 332 540 087-19 rue de Vienne - TSA 60030 75801 PARIS CEDEX 8. Document

Plus en détail

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie Habitat 67 Statuts juridiques 2002 Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie 2007 Citation d habitat 67à titre de monument

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX

CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX Gare d Eau CONSTRUCTION DE 54 LOGEMENTS NEUFS RÉHABILITATION DE 4 LOGEMENTS COLLECTIFS ET LOCAUX COMMERCIAUX à lille -59 - Charles-Henri Tachon architecture & paysage Mercurey : rue de champ Ladoit 71640

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité La gare ferroviaire de demain Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité Direction XXXX, le XX/XX/2011 Plan de présentation La recherche de la performance des gares SNCF L exemple des haltes éco-durables

Plus en détail

Aimez la. à Sathonay-Camp

Aimez la. à Sathonay-Camp Aimez la à Sathonay-Camp ÉDITO Sathonay est une ville où il fait bon vivre. Son esprit village caractéristique offre une qualité de vie remarquable aux portes de la 2 e agglomération de France. Le quartier

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles.

La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UJ CARACTERE DE LA ZONE. La zone UJ est destinée aux activités de toutes natures, notamment industrielles. Les constructions à usage d habitation ne sont autorisées que

Plus en détail

3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT

3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 3 CADRE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT Typologie des secteurs d ambiance p. 3 01 Phases de réalisation p. 3 04 Politiques et programmes de mise en œuvre p. 3 05 Fiches techniques : Secteur A : Quartier

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME DE MAISONS-ALFORT REGLEMENT : CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT AVERTISSEMENT Les définitions figurant dans le présent chapitre sont présentées sous l

Plus en détail

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement A r r e t s u r i m a g e s 2 Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Sommaire : La Halle couverte p 5 à 11 Les Jardins familiaux

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN

La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN La gare de Nantes demain VOTRE GARE DEMAIN sommaire Construire un projet partagé... p. 3 État des lieux... p. 6 Trois enjeux majeurs... p. 8 D ici 2020, la gare de Nantes sera profondément transformée.

Plus en détail

Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon

Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon Exemple de pôle réaménagé : Fontainebleau-Avon Fiche n 2.2 Mars Avril 2013 2015 Guide pour l aménagement des pôles d échanges d Île-de-France Cette fiche présente les aménagements réalisés dans le cadre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare

17 logements LA CLÉ DES CHAMPS SAINT-CONTEST. Extension urbaine. Densité résidentielle brute. à l hectare Densité résidentielle brute 17 logements à l hectare Extension urbaine Indicateurs de l'opération Nombre de logements 127 logements (86 individuels et 41 logements collectifs) Surface du terrain 7,28 hectares

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS A - PROBLÉMATIQUE : Les chais, liés à l activité viticole, sont très nombreux dans le Pays Ouest, intégrés dans le tissu urbain des villes et villages, ou

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com

E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com A D P B 27 rue Victorien Sardou 69007 LYON E-mail : lamothe.blandan@sfr.fr / Site Internet : www.parcblandan.com PROPOSITIONS POUR L'AMENAGEMENT DU PARC SERGENT BLANDAN Janvier 2010 I- INTRODUCTION En

Plus en détail

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME 2.2. ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D'APPROBATION Vu pour être annexé à notre arrêté ou délibération en date de ce jour, Le, Révision P.L.U.

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA MODIFICATION...

I. PRESENTATION DE LA MODIFICATION... SOMMAIRE I. PRESENTATION DE LA MODIFICATION... 3 1. Contexte de la modification... 3 2. Documents modifiés... 3 II. MODIFICATIONS DU DOCUMENT D'URBANISME... 5 1. Le Bout du Monde... 5 2. Les autres adaptations...

Plus en détail

TITRE III : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES. Chapitre 1 DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UI

TITRE III : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES. Chapitre 1 DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UI PLAN LOCAL D URBANISME DE LA COMMUNE DE DORDIVES UI TITRE III : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES Chapitre 1 DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UI Caractère de la zone Cette zone est destinée

Plus en détail

Chapitre 6 : Zone ND. Zone naturelle à protéger

Chapitre 6 : Zone ND. Zone naturelle à protéger Chapitre 6 : Zone naturelle à protéger Caractère de la zone La zone ND est une zone naturelle à protéger en raison d une part de l existence de risques ou de nuisances, d autre part de la qualité des sites,

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION HAMADRYADE AVIGNON / AGROPARC Un parti architectural qui repose sur des principes simples pour un espace positif Les atouts et contraintes du site contribuent largement au dessin

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R» : écoles primaires et maternelles Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 2 du 19 septembre

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES UC SECTION0-CARACTEREDELAZONEUC SECTION 1- NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL

DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES UC SECTION0-CARACTEREDELAZONEUC SECTION 1- NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES UC SECTION0-CARACTEREDELAZONEUC Zone de hameaux. SECTION 1- NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL ARTICLE UC1- OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL ADMISES

Plus en détail

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES.

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. Elle comprend le secteur UHa qui bénéficie de dispositions particulières à l article 10. SECTION 1 NATURE DE L OCCUPATION

Plus en détail

D. von der Mühll, collaboratrice scientifique Chôros-EPFL, comité Rue de l Avenir. Photos van de Wetering

D. von der Mühll, collaboratrice scientifique Chôros-EPFL, comité Rue de l Avenir. Photos van de Wetering les gares à pied besoins multiples d usagers multiples «Vers, sur, sous et à travers la gare Accès et traversées pour les modes doux» / Journée d étude Soleure 15 mai 2012 Photos van de Wetering D. von

Plus en détail

CHAPITRE VI - ZONE Uza

CHAPITRE VI - ZONE Uza CHAPITRE VI - ZONE Uza Caractère de la zone Cette zone de la ZAC MAYAC a pour vocation la construction de logements collectifs autour d'une place de Quartier, avec possibilité de création de commerces

Plus en détail

Nice. Vivre au cœur de l éco-vallée

Nice. Vivre au cœur de l éco-vallée Nice Vivre au cœur de l éco-vallée Un nouveau quartier de Nice La Baie des Anges, la vieille ville aux airs d Italie, un arrière-pays magnifiquement préservé, ses collines et son climat de rêve... Nice

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH)

Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) Ensemble résidentiel d Obere Widen - Arlesheim (CH) architectes : Proplanning Architekten de Bâle (CH) programme : ensemble locatif de 168 logements, sur un terrain de 4,2 hectares, répartis en 96 appartements

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart

Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart Aménagement de la dalle de la gare de Rixensart Séance d information riverains Marie Molens Cellule Info Riverains 27/02/2014 27.02.2014 Rixensart 2 Rixensart 1 Table des matières 1. Travaux particuliers

Plus en détail

Ville de Fontaine Synthèse du travail sur la trame verte et bleue urbaine

Ville de Fontaine Synthèse du travail sur la trame verte et bleue urbaine Ville de Fontaine Synthèse du travail sur la trame verte et bleue urbaine Synthèse rédigée par C. Drouin Mise en place d'une trame verte et bleue à Fontaine En 2010, la ville de Fontaine s'est engagée

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire :

Pour tout renseignement complémentaire : Demande initiale 1 2 Madame, Monsieur, Le dossier de demande d attribution du label Valorpark doit être adressé en 10 exemplaires, par pli recommandé au : Conseil National des Centres Commerciaux Label

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour A m é n a g e m e n t s H ô t e l d e s I m p ô t s E n t r é e d e s A g i a l s Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour Maître d œuvre - Pilotage: S.C.P.

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail