Importance des enzymes métaboliques et des transporteurs dans les interactions médicamenteuses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Importance des enzymes métaboliques et des transporteurs dans les interactions médicamenteuses"

Transcription

1 Importance des enzymes métaboliques et des transporteurs dans les interactions médicamenteuses Dr Youssef Daali, PharmD, PhD Pharmacologie et Toxicologie Cliniques

2 The Practice of Medicine in 1892 If it were not for the great variability among individuals, medicine might as well be a science and not an art Sir William Osler ( )

3 Sources of Inter-individual Variability Dose Concentration Effect PK PD Environmental factors Genetic factors Food Enzymes (CYP450) Co-medications Transporters Pollution Receptors Individualized Therapeutics Genotyping Phenotyping

4 Bioavailability of drugs: Cyclosporine example Following nonparenteral administration of a drug, a significant portion of the dose may be metabolically inactivated in either the intestinal endothelium or the liver before it reaches the systemic circulation. Limits oral availability of highly metabolized drugs 100 % F = 27% portal Liver 27% Systemic circulation 51 % 8 % 14 %

5 Métabolisme et transport dans le foie et l intestin

6 Devenir d un médicament dans l organisme OATP Phase 0 Phase I Phase II Phase III O 2 ROH X X XOH XOR Monooxygénases Ex: UGT Ex: MRP P450 Ex: PGP XOH Phase IV XOR Cellule (hépatocyte) Elimination Phase I: fonctionnalisation Phase II: conjugaison (+ hydrophile) Phase III: expulsion de conjugués ou du produit parent (ex: mdr, MRP) : expulsion du xénobiotique inchangé ou conjugué

7 Métabolisme et transport dans les reins

8 Overview of transporters localisation Intestinal efflux: P-gp, MRP2, BCRP Intestinal uptake: OCT1, OATP-B, OATP-A Biliary excretion: P-gp, BCRP, MRP2, BSEP, MDR3 Hepatic uptake: OATP-A, -B, -C, -8, NTCP, OAT1, OCT1 PO dosing IV administration Brain transport: P-gp, BCRP, MRP2 OAT3 (OATP-A, MCT) Intestine Vascular space Liver Brain Kidney Interstitial space Fecal excretion Renal secretion: OAT1-3, OCT2, MRP2, MRP4, P-gp Urinary excretion Renal reuptake: OATP-A, PepT2 Transporters contribute to the absorption, distribution and elimination of drugs, metabolites, various endogenous molecules, vitamins, and nutrients Tissue entry of drugs can be either facilitated or hindered by transporters

9 Tissue localization of enzymes Extrahepatic microsomal enzymes (oxidation, conjugation) Hepatic microsomal enzymes (oxidation, conjugation) Hepatic non-microsomal enzymes (acetylation, sulfation,gsh, alcohol/aldehyde dehydrogenase, hydrolysis, ox/red)

10 General Pathways of Xenobiotic Biotransformation Phase I (functionalization) reactions: oxidations and reductions (non exhaustive list) Cytochrome P450s, flavin-containing monooxygenases (FMOs), hydroxylases, lipooxygenases, cyclooxygenases, peroxidases, mononamine oxidases (MAOs)and various other oxidases, various reductases, NAD-and NADP-dependent alcohol dehydrogenases, aldehyde dehydrogenases, steroid dehydrogenases, dehalogenases, etc. Phase II (conjugation) reactions: transfer chemical moieties to water-soluble derivatives UDP glucuronosyltransferases,gsh S transferases, sulfotransferases, acyltransferases,glycosyltransferases, glucosyltransferases, transaminases, acetyltransferases, methyltransferases, etc. Hydrolytic enzymes Glycosylases, glycosidases, amidases,glucuronidases, paraoxonases, carboxylesterases, epoxide hydrolase and various other hydrolases, acetylcholinesterases and various other esterases

11 Répartition quantitative des CYP hépatiques et contribution au métabolisme médicamenteux 30% 10% 2C9 20% 2B6 5% 2C19 5% 2% 2D6 5% 1A2 10% 2E1 10% autres 5% 3A 40% 55%

12 Sources of variability of CYPs activity Genetic polymorphisms Environmental factors: inducers, inhibitors, disease, pollution, smoking, Multiple P450 s can catalyze same reaction (lowest K m is predominant) A single P450 can catalyze multiple pathways

13

14 Codeine intoxication in UM of CYP2D6 with DDI Codeine for cough 25 mg 3 x/day UM for CYP2D6 and CYP3A inhibition Acute renal failure Accumulation of morphine and metabolites coma and respiratory depression 20 to 80 fold higher concentration of moprhine and metabolites

15 Méthodes: les techniques d étude du métabolisme in vitro technique avantages désavantages Microsomes du foie humain - Faciles à préparer - simple utilisation - stockés à -80 C pendant plusieurs années - Faible activité des enzymes de phase II - Incubations courtes - pas pour les études d induction Cellules recombinantes - Identification et confirmation de l implication des isozymes individuels Lignées cellulaires - Culture cellulaire simple - Durée de vie non-limitée - Etudes d induction possibles - Onéreux -Temps de préparation relativement long Hepatocytes - modèle proche de la situation in vivo - maintenus quelques jours en culture - croissance inefficace in vitro - préparation à partir du tissus hépatique frais -disponibilité de tissus humains Coupes de foie - bonne représentation de la situation in vivo - enzymes de phase I et phase II - Diminution rapide des niveaux de CYPs -disponibilité de tissus humains

16 Méthodes: préparation des microsomes et incubations

17 Principales Familles de Transporteurs Solute carrier transporters (SLC22A gene) membres Organic anion transporters (OATs) Organic cation transporters (OCTs) ATP binding cassette proteins family (ABC gene) ABCB1: MDR, P glycoprotéine (P gp) ABCC2 (MRP2), ABCC4 (MRP4), ABCC6 (MRP6): Multidrug resistance proteins ABCG2 (BCRP): Breast cancer resistance protein

18 Pgp: Polymorphisme génétique P-glycoprotéine codée chez l humain par le gène ABCB1 (MDR1) (chromosome 7 (7q21)) Espèces Humain Souris, rat Gène(s) ABCB1 abcb1a (mdr1a) et abcb1b (mdr1b) Plus d une centaine de «single nucléotide polymorphisms» (SNPs) identifiés à ce jour C3435T (exon 26) G2677T (exon 21) C1236T (exon 12) Polymorphisme génétique et variabilité d expression : Génotype C3435T Taux de P-gp rénale et intestinale 1.5x et 2x inférieurs chez volontaires TT par rapport aux CC Siegmund M et al. J Am Soc Nephrol 2002;13: ; Hoffmeyer S et al. Proc Natl Acad Sci 2000; 97:3473-8

19 Polymorphisme génétique (suite) Variabilité inter-ethnique Fréquences de génotype du polymorphisme ABCB1 C3435T dans populations d origines ethniques différentes Fromm MF. Adv Drug Deliv Rev 2002; 54:

20 Effect of Pgp Genetic Polymorphism and DDI on digoxin PK Digoxine 0.25mg/j Digoxine (1mg)/Rifampicine (600mg) per os P=0.006 Paramètre Contrôle Rifampicine C max (ng/ml) AUC (0-144h) (ng.h/ml) 5.4 ± ± ± 0.7 a 38.2 ± 12.4 b a P<0.001; b P<0.005 Greiner B et al. J Clin Invest 1999;104: Corrélation entre génotype ABCB1(C3435T) et concentrations plasmatiques Cmax de digoxine (per os) au steady-state chez le volontaire sain (n = 14) Hoffmeyer S. et al. PNAS 2000;97:3473-8

21 The effect of hyperforin on irinotecan therapy. Pgp Pgp Meijerman I et al. The Oncologist 2006;11: by AlphaMed Press

22 Le modèle Caco-2 Lignée cellulaire dérivée de l adénocarcinome colorectal humain Mise en culture de jours Restriction paracellulaire appropriée Surexpression de la P-glycoprotéine Différenciation en monocouches confluentes polarisées Etude du transport bidirectionnel Modèle in vitro recommandé par la FDA Identification de substrats, inhibiteurs et inducteurs de la P-glycoprotéine US Food and Drug Administration 2006; Sun H et al. Expert Opin Drug Metab Toxicol 2008; 4(4):

23 Critères de validation du modèle Caco-2 Littérature Restriction paracellulaire (mesure des TEERs) (Fonctionnalité de la P-gp par le biais d un substrat contrôle) Critères de validité établis dans notre laboratoire Différenciation et intégrité des monocouches cellulaires Caractérisation morphologique des monocouches cellulaires Mesure des TEERs et du transport paracellulaire du [ 3 H]-mannitol Expression et fonctionnalité de la P-glycoprotéine Western Blot Interaction avec la P-gp de substrats contrôles

24 Validation du modèle Caco-2 Différenciation des monocouches cellulaires Méthode Résultats Microscopie électronique (TEM): Fixation dans glutaraldehyde 2% Coupe transversale Post-fixation dans tétroxyde d osmium 1% Déshydratation via différents gradients d éthanol Fixation dans de l Epon 812 Examination sous microscope électronique Microvillosités Jonctions serrée Desmosome Interdigitations 0. 5 µ m Noyau Monocouches cellulaires (21j) Kanaan M. et al. Curr Drug Metab 2008; 9:144-51

25 Validation du modèle Caco-2 (suite) Intégrité des monocouches cellulaires Méthodes Résultats Ι/ Résistances transépithéliales Ω.cm 2 Ohmmètre Millicell-ERS ΙΙ/ Passage paracellulaire du [ 3 H]-mannitol < 1% Insert Transwell Costar Löscher W et Potschka H. Nat Rev Neurosci 2005;6: ; Kanaan M. et al. Curr Drug Metab 2008; 9:144-51

26 Validation du modèle Caco-2 (suite) Expression de la P-gp Méthode Résultat Western Blot Lysat des cellules Séparation de 10ug de protéines totales par SDS/Page et blotted sur membrane de nitrocellulose Incubation des membranes avec anticorps monoclonal anti-humain MDR1 (C219) suivi d un anticorps secondaire HRP-conjugué Detection de la protéine immunoréactive par ECL-Hyperfilm 170 kd A B C A: cellules non-soniquées B: cellules soniquées C: supernageant Kanaan M. et al. Curr Drug Metab 2008; 9:144-51

27 Validation du modèle Caco-2 (suite) Fonctionnalité de la P-gp Transport transepithélial de substrats contrôles (rhodamine et digoxine) Modèle d expérimentation Calculs Coefficient apparent de perméabilité (P app ) P-gp P app (cm/s) = (dq / dt) / (A x Co x 60) Substrat de la P-gp Papp(B-A) / Papp(A-B) > 2 A-B : lumière intestinale compartiment sanguin ou compartiment sanguin SNC B-A : compartiment sanguin lumière intestinale ou SNC compartiment sanguin En présence d un inhibiteur de la P-gp Papp(A-B) Papp(B-A) Artursson P. J Pharm Sci 1990;79:476-82; Karlsson J et al. Br J Pharmacol 1993;110:

28 Validation du modèle Caco-2 (suite) Fonctionnalité de la P-gp Transport transepithélial de substrats contrôles Rhodamine 123 (5µM) Digoxine (5µM) ph 6.8/7.4 ph 7.4/7.4 ph 6.8/7.4 ph 7.4/7.4 * * * * Quantité transportée (pmol/cm 2 /3h) * * * * Quantité transportée (pmol/cm 2 /3h) * * * * Contrôle +Cyclosporine Contrôle +Cyclosporine Kanaan M. et al. Curr Drug Metab 2008; 9: Transport A-B 0 0 Contrôle +GF Contrôle + GF Transport B-A ; *P<0.01

29 Exemples de substrats de la Pgp Classe médicamenteuse Substrats Agents de diagnostic Antagonistes des réc. H1 Antagonistes des réc. H2 Anthelminthiques Anti-arhythmiques Antibiotiques Anticancéreux Antidépresseurs Anti-émétiques Anti-épileptiques Rhodamine-123 Fexofénadine Ranitidine Ivermectine Digoxine Erythromycine Doxorubicine Amitryptiline Dompéridone Carbamazépine Antifongiques Antigoutteux Anti-hypertenseurs Antimalariques Antipsychotiques Anti-VIH Glucocorticoïdes Hypolipémiants Immunosuppresseurs Opioïdes Itraconazole Colchicine Céliprolol Méfloquine Olanzapine Indinavir Dexaméthasone Pravastatine Tacrolimus Morphine

30 Modulateurs de la Pgp Inhibiteurs 1 ère génération : Clarithromycine, ciclosporine A, érythromycine, kétoconazole, quinidine, sirolimus, tacrolimus, tamoxifène, vérapamil, jus de pamplemousse 2 ème génération : PSC-833 (valspodar), VX-710 (biricodar) 3 ème génération : GF (elacridar), LY (zosuquidar), R (laniquidar), XR9576 (tariquidar) Inducteurs Carbamazépine, dexaméthasone, rifampicine, millepertuis («Saint-John Wort»)

31 Polymorphisme du OATP1B1 rs Number Nucleotide change Caucasians variant allele frequency Function rs c.521t>c 8-20% Reduced activity rs c.388a>g 30-45% In-vitro (reduced activity) rs c.463c>a 13-23% no change rs c.1929a>c 3-9%??

32 Impact of OATP1B1 polymorphism on Statin PK and side effects c.521t>c N Engl J Med 2006, 359:

33 Impact of OATP1B1 genetic polymorphism on statins PK R Elsby, CPT 2012

34 Impact of OATP1B1 and CYP3A inhibition on statins PK R Elsby, CPT 2012

35 Statins and DDI R Elsby, CPT 2012

36 Fruits Drugs interactions via intestinal OATP transporters Graprfruit juice Orange juice Apple juice Dolton CPT 2012

37 Exemples de substrats du OATP1B1 Substances endogène: Acides biliaires, eicosanoides, bilirubin, thromboxane A2, etc. Antibiotiques: rifampicine, cefazolin, benzylpenicilline, etc. Anticancéreux: SN-38, Pazopanib, Gimatecan, etc. HIV: darunavir, lopinavir, saquinavir, etc. antihypertenseurs: Bosentan, Enalapril, Valsartan, Olmesartan, etc. Autres: Methotrexate, fexofenadine, sirolimus, troglytazone, etc.

38 Exemples d inhibiteurs du OATP1B1 Inhibitor IC 50 or K i μm Darunavir 3.1 Atazanavir 1.5 Atorvastatin 0.87 Bromocriptine 0.7 Clarithromycin Cyclosporine Estradiol 3.3 Estropipate 0.06 Hyperforin 0.82 Ketoconazole 19.2 Lopinavir 0.5 Paclitaxel 0.03 Pazopanib 0.79 Rifampin Ritonavir Rosiglitazone 6.0 Saquinavir Sildenafil 1.5 Sirolimus 6.49 Tacrolimus

39 Expression of OATPs in HeLa Cells Using Vaccinia-Based Transfection System Utilizes the highly efficient bacteriophage T7 RNA polymerase Modular system for evaluating uptake transporters; only one cell line to passage No need to establish range of stably transfected cells for each transporter Lipofectin (positively charged) Plasmid with OATP-X cdna (negatively charged) 1. Plasmid containing OATP-X cdna and viral promoter successfully carried into the cell by lipofectin 2. Expression of OATP-X within hrs post-infection by vaccinia virus ptm1 T7 OATP-X - HeLa Cell Membrane (net negative charge) T7 Polymerase OATP-X expressing HeLa cell

40 Expression of OATP-A in HeLa Cells Using Vaccinia-Based Transfection System Fexofenadine uptake, pmol.mg protein [ 14 C]-Fexofenadine Uptake over Time OATP-A Vector Control Time, minutes Figure courtesy of Richard B. Kim

41 Ex-vivo study of DDI between Gd-BOPTA and Rifampicin Rifampicine Hepatic uptake rate Drug-drug interactions Gd-BOPTA OATP1B1/1B3 Sinusoid Efflux back to sinusoids MRP3/4 Hepatic concentrations of competing drugs Hepatocyte Gd-EOB-DTPA Drugs Biliary excretion rate Drug-drug interactions MRP2 Retrieval Daali Y et al BJP 2013 Rifampicine Bile canaliculus

42 BOPTA transport through hepatocytes Daali Y et al BJP 2013

43 BOPTA transport through hepatocytes 0 um Rif 100 um Rif Daali Y et al BJP 2013

44 Daali Y et al BJP 2013

45 Conclusions Comme les enzymes du métabolisme, les transporteurs d influx et d efflux jouent un rôle important dans la variabilité de réponse aux médicaments. Des modèles in-vitro, ex-vivo ou in-vivo sont disponibles pour la caractérisation des transporteurs. Synergie entre les enzymes du métabolisme et les transporteurs d influx et d efflux pour la prise en charge des médicaments ou substances endogènes. Manque d études cliniques démontrant l impact du polymorphisme génétique et des interactions médicamenteuses aux niveau des transporteurs.

Foie. Tractus GI. Fraction biodisponible. Muqueuse intestinale. Quantité non disponible

Foie. Tractus GI. Fraction biodisponible. Muqueuse intestinale. Quantité non disponible @ Voies d'administration des Médicaments intraveineuse extravasculaire @ Voie la plus utilisée voie orale Simplicité apparente mais processus complexe Médicament per os Absorption Foie Fraction biodisponible

Plus en détail

Pharmacogénétique des transporteurs

Pharmacogénétique des transporteurs Pharmacogénétique des transporteurs Paramètres physiologiques (âge, sexe, état nutritionnel ) Adhésion au traitement Facteurs pathologiques (IR, IH, maladies du TGI, maladies métaboliques..) Variabilité

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux : quelles interactions médicamenteuses?

Les nouveaux anticoagulants oraux : quelles interactions médicamenteuses? Les nouveaux anticoagulants oraux : quelles interactions médicamenteuses? Dr Stéphanie Chhun, Pharmacologue (Hôpital Universitaire Necker Enfants-Malades) Pr Stéphane Mouly, Interniste (Hôpital Lariboisière)

Plus en détail

Aspects pharmacologiques des molécules anti-vhc

Aspects pharmacologiques des molécules anti-vhc Aspects pharmacologiques des molécules anti-vhc Caroline SOLAS Laboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie CHU Timone, Marseille CRO2, INSERM U911 Faculté de Pharmacie, Marseille Principales Caractéristiques

Plus en détail

Vers l individualisation des prescriptions en oncologie : rôle du génome constitutionnel

Vers l individualisation des prescriptions en oncologie : rôle du génome constitutionnel Vers l individualisation des prescriptions en oncologie : rôle du génome constitutionnel Jacques Robert I NSERM U916 I nstitut Bergonié Université de Bordeaux Le génome constitutionnel 3 milliards de paires

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Chapitre 2 : INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Objectifs - Savoir définir et expliquer les différentes phases du devenir du médicament dans l organisme. - Savoir définir les

Plus en détail

Introduction à la pharmacocinétique

Introduction à la pharmacocinétique Introduction à la pharmacocinétique Disponible sur le site http://physiologie.envt.fr/spip/spip.php?article117 Céline Laffont c.rousset@envt.fr Fév. 2011 Essais cliniques classiques Boîte noire Effets

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien?

Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Maladie d Alzheimer et Cholestérol: Existe-t-il un lien? Dr. Sébastien FEUILLETTE Laboratoire de Génétique Moléculaire CHU Rouen 10 décembre 2009 Cholestérol et Alzheimer: des arguments Facteurs de risque

Plus en détail

Les anticoagulants actifs p.o. sont utilisés depuis

Les anticoagulants actifs p.o. sont utilisés depuis Nouveaux anticoagulants oraux : mécanisme d action et données pharmacocinétiques New oral anticoagulants: mechanism of action and pharmacokinetic properties X. Delavenne 1,2, P. Zufferey 2,3 X. Delavenne

Plus en détail

VIH & Interactions Médicamenteuses

VIH & Interactions Médicamenteuses VIH & Interactions Médicamenteuses L ABC en quizz K. De Heller & M.Cavassini MIN-IAL, le 21 avril 2005 Ce que je ne vais pas aborder Les interactions médicamenteuses entre les différents antirétroviraux!!!

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT AbbVie 250 mg, comprimé pelliculé 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé pelliculé contient 250 mg de dasabuvir

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Ilexel 20 mg, comprimés 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé contient 20 mg de bilastine. Pour une liste complète

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Initier et ajuster la pharmacothérapie hypolipémiante en prédialyse. Série : 2000 N 2097. Date de mise en vigueur: Mai 2012

ORDONNANCE COLLECTIVE : Initier et ajuster la pharmacothérapie hypolipémiante en prédialyse. Série : 2000 N 2097. Date de mise en vigueur: Mai 2012 ORDONNANCE COLLECTIVE : Initier et ajuster la pharmacothérapie hypolipémiante en prédialyse Sommaire : Initier et assurer la prise en charge de la pharmacothérapie hypolipémiante chez un usager évalué

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences?

Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences? Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences? Emmanuel Andrès Service de Médecine Interne Diabète et Maladies métabolique Clinique Médicale B - CHRU de Strasbourg Remerciements au Professeur

Plus en détail

Les Nouveaux Anticoagulants Oraux

Les Nouveaux Anticoagulants Oraux Les Nouveaux Anticoagulants Oraux EPU AMEDYG 15 mai 2013 Dr Benjamin MANEGLIA 20 Bd Jean PAIN 38000 GRENOBLE bmaneglia@orange.fr Plan * Rappels sur les AVK * Hémostase Cascade de la coagulation * Le rivaroxaban

Plus en détail

OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES. Extrait de la liste des médicaments de la PIC. Édition juin 2015

OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES. Extrait de la liste des médicaments de la PIC. Édition juin 2015 OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES Extrait de la liste des médicaments de la PIC Édition juin 2015 3. Opiacés Particularités Dose orale equival. à 10 mg de morphine 1 buprénorphine codéine fentanyl Agoniste/antagoniste

Plus en détail

Les métiers de la Pharmacocinétique

Les métiers de la Pharmacocinétique Conférence d UEP préparation à la filière industrie n 2 Les métiers de la Pharmacocinétique M. P. Genissel (Servier) M. X. Declèves (MC) Groupe 2 12/12/2007 1/12 Cursus professionnel de M. Genissel : M.

Plus en détail

16. Physiologie du foie et des voies biliaires

16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16.1. Anatomie fonctionnelle du foie : le lobule hépatique Le foie est constitué de cellules hépatiques épithéliales nommées hépatocytes (60% des cellules)

Plus en détail

Nouveaux anticoagulants oraux : données pharmacologiques à connaître pour la pratique clinique

Nouveaux anticoagulants oraux : données pharmacologiques à connaître pour la pratique clinique le point sur Nouveaux anticoagulants oraux : données pharmacologiques à connaître pour la pratique clinique Rev Med Suisse 2014 ; 10 : 319-24 X. Delavenne S. Laporte P. Mismetti Dr Xavier Delavenne Laboratoire

Plus en détail

La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE

La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE Symposium du 11 octobre 2014 Plan I. Introduction L obésité II. III. IV. Notions de pharmacocinétique Modifications pharmacocinétiques Quelques exemples

Plus en détail

Traitement par le rivaroxaban en anesthésiologie

Traitement par le rivaroxaban en anesthésiologie Traitement par le rivaroxaban en anesthésiologie Version compacte des recommandations du groupe d experts «Rivaroxaban and anesthesiology» Version compacte de l édition révisée en novembre 2013* *Toutes

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants

Les nouveaux anticoagulants Les nouveaux anticoagulants Dabigatran le plus avancé : Inhibiteur direct de la thrombine. Rely 18000 patients. 2 prises 2 dosages. L'un plus efficace l'autre moins dangereux Rivaroxaban : Inhibiteur Xa.

Plus en détail

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Nouveaux anti-thrombotiques Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Classification Antithrombines directes o Lépirudine REFLUDAN o Désirudine

Plus en détail

Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke

Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke Abdel Khalil, Ph.D. Département de médecine. Service de gériatrie Université de Sherbrooke L athérosclérose Une maladie inflammatoire chronique des grosses artères, à localisation intimale, dont l agent

Plus en détail

ECURIE UE 6-2 (13/02/2012)

ECURIE UE 6-2 (13/02/2012) ECURIE UE 6-2 (13/02/2012) QUESTION 1.ABE A) Vrai. L'affinité correspond à l'attractivité du médicament pour sa cible. Elle dépend donc de sa structure chimique qui conditionne sa capacité à se lier à

Plus en détail

FACTEURS DE VARIABILITE DE LA REPONSE AUX TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX (4) -Pharmacogénétique-

FACTEURS DE VARIABILITE DE LA REPONSE AUX TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX (4) -Pharmacogénétique- 06/11/2013 BERNARD Mathilde L2 BMCTTM Pr. SIMON 12 pages FACTEURS DE VARIABILITE DE LA REPONSE AUX TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX (4) -- Plan A. Introduction : I. Historique : Pythagore et favisme II. Cas clinique

Plus en détail

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit

INexium. Astra Zeneca. Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux. ésoméprazole. Anne Delahaye et Magalie Schmit Iexium ésoméprazole Astra Zeneca Anti-secrétoire gastrique et anti-ulcéreux Anne Delahaye et Magalie Schmit PLA GEERAL Le besoin médical Découverte et optimisation du candidat médicament Méthodes d études

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS

MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS MONOGRAPHIE DE PRODUIT INCLUANT LES RENSEIGNEMENTS POUR LES PATIENTS SUR LES MÉDICAMENTS Pr DAKLINZA MC Comprimés de daclatasvir à 30 mg et à 60 mg (sous forme de dichlorhydrate de daclatasvir) Agent antiviral

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

Analyse d article. Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg. Pubmed. M1 UE8b 21/3/2013. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed

Analyse d article. Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg. Pubmed. M1 UE8b 21/3/2013. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed Analyse d article Benjamin Richard & Nadine Ajzenberg M1 UE8b 21/3/2013 Pubmed http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed Structure d un article original Titre Résumé structuré : Contexte scientifique, objectifs,

Plus en détail

Suivi thérapeutique des médicaments antirétroviraux: Aspects pharmacologiques et pharmacogénomiques

Suivi thérapeutique des médicaments antirétroviraux: Aspects pharmacologiques et pharmacogénomiques Suivi thérapeutique des médicaments antirétroviraux: Aspects pharmacologiques et pharmacogénomiques PD Dr Laurent Decosterd, PhD Laboratoire de la Division de Pharmacologie clinique CHUV Lausanne ARL,

Plus en détail

Le Fer dans le Vivant : Introduction

Le Fer dans le Vivant : Introduction Le Fer dans le Vivant : Introduction Daniel MANUY Université Paris Descartes UMR 8601 CNR Le Fer*, un élément indispensable pour le Vivant, avec des rôles biologiques et des capacités catalytiques étonnamment

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Tracleer 62,5 mg, comprimés pelliculés 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé pelliculé contient 62,5

Plus en détail

Traitements Hypolipémiants

Traitements Hypolipémiants Chapitre 14 Traitements Hypolipémiants Item 132 : Angine de poitrine et infarctus du myocarde Plan Introduction 1. les statines 2. les fibrates Introduction Traiter une dyslipidémie revient le plus souvent

Plus en détail

Bêta-oxydation des acides gras

Bêta-oxydation des acides gras O C N C 2 O C 2 SO 3 O O acide taurocholique O C N C 2 COO O O O acide glycocholique Figure.2 Structure d un sel biliaire formé par conjugaison entre un acide biliaire (ici l acide cholique) soit avec

Plus en détail

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte)

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte) Chapitre 4 : DISTRIBUTION Objectifs - Savoir définir la distribution et expliquer les facteurs l influençant - Savoir définir et mesurer un volume de distribution - Connaître les facteurs permettant d

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. (tolvaptan) Comprimés à 15 mg, 30 mg, 45 mg, 60 mg et 90 mg. Antagoniste des récepteurs V2 de la vasopressine

MONOGRAPHIE DE PRODUIT. (tolvaptan) Comprimés à 15 mg, 30 mg, 45 mg, 60 mg et 90 mg. Antagoniste des récepteurs V2 de la vasopressine MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr JINARC MC (tolvaptan) Comprimés à 15 mg, 30 mg, 45 mg, 60 mg et 90 mg Antagoniste des récepteurs V2 de la vasopressine Otsuka Pharmaceutical Co., Ltd. Tokyo, Japan 101-8535 Date

Plus en détail

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 Les Nouveaux Anticoagulants Oraux (NACO) dans la maladie thrombo embolique veineuse INTRODUCTION Thrombose veineuse

Plus en détail

Les défis de la Bioinformatique:

Les défis de la Bioinformatique: Les défis de la Bioinformatique: Une introduction à la Journée du 19 octobre Marie-Paule LEFRANC Journées du CINES 19-21 octobre 2004 organisées par Laetitia Regnier Importance des facteurs génétiques

Plus en détail

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Apixaban, Dabigatran, Rivaroxaban Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046 et CIC 9301 INSERM-CHRU, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens

Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens Pharmacologie Clinique des Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens propriétés pharmacocinétiques Aude FERRAN Pharmacocinétique des AINS 1. Administration/Absorption 2. Distribution Accumulation dans les zones

Plus en détail

Genetic correlates in response to antidepressants

Genetic correlates in response to antidepressants Genetic correlates in response to antidepressants Daniel Souery Laboratoire de Psychologie Médicale Université Libre de Bruxelles and PsyPLuriel Belgium PHARMACOGENETIQUE La pharmacogénétique permet d

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

ANTICOAGULANTS DIRECTS ORAUX ET SPECIFIQUES (ADOS) TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES ADOS EN OSANT LE DEMANDER

ANTICOAGULANTS DIRECTS ORAUX ET SPECIFIQUES (ADOS) TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES ADOS EN OSANT LE DEMANDER ANTICOAGULANTS DIRECTS ORAUX ET SPECIFIQUES (ADOS) TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES ADOS EN OSANT LE DEMANDER I. ELALAMY Service d Hématologie Biologique HOPITAL TENON ER2 UPMC PARIS LES ADOS ANTICOAGULANTS

Plus en détail

CELLINE. Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines

CELLINE. Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines CELLINE Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines Une technologie à double compartiment Nutriments Déchets Glucose Glutamine Lactate Ammonium Compartiment du milieu de culture

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

Modèles animaux de cancérogenèse

Modèles animaux de cancérogenèse INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE isabelle.dhennin@u-picardie.fr Modèles animaux de cancérogenèse I- Généralités sur le cancer 1- Données épidémiologiques Hommes Femmes

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

MONOGRAPHIE DE PRODUIT MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr MULTAQ Comprimés de dronédarone 400 mg de dronédarone (sous forme de chlorhydrate de dronédarone) Antiarythmique Code ATC : C01BD07 sanofi-aventis Canada Inc. Date de révision

Plus en détail

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes L immunoenzymologie Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic Basée e sur la très s grande spécificit cificité des anticorps pour leurs antigènes nes Test qualitatif Détection

Plus en détail

Nouveaux Anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Nouveaux Anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Nouveaux Anti-thrombotiques Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Classification Antithrombines directes o Ximélagatran EXANTA o Désirudine

Plus en détail

ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule

ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule Elusanes Millepertuis RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 - DENOMINATION DU MEDICAMENT ELUSANES MILLEPERTUIS, gélule 2 - COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE MILLEPERTUIS (extrait hydroalcoolique

Plus en détail

Anticoagulants oraux non AVK :

Anticoagulants oraux non AVK : Journées Médicales de Strasbourg 15 16 novembre 2014 Anticoagulants oraux non AVK : espoirs, réalitr alités s et déceptions d? Dr Boris Aleil Cabinet de Cardiologie Hochfelden Inserm UMR_S949 EFS Alsace

Plus en détail

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T M. Butte et al Immunity 2007 DOI 10.1016 PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T 1 Généralités L'activation du lymphocyte est due à

Plus en détail

Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats:

Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats: S1 Data supplement Transcriptional changes associated with long-term left ventricle volume overload in rats: impact on enzymes related to myocardial energy metabolism. Elise Roussel, Marie-Claude Drolet,

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques Les médicaments génériques ou Copies ou Médicaments essentiellement similaires Dr. Pascal Bonnabry, PD Pharmacien-chef Février 2002 Aspects pharmacologiques et pharmaceutiques Les génériques Pharmacocinétique

Plus en détail

Au niveau du plasma, une compétition pour la

Au niveau du plasma, une compétition pour la Les interactions impliquant les protéines plasmatiques Plasma protein binding displacement interactions are no longer what they used to be A. Bousquet-Mélou*, P.L. Toutain* A. Bousquet-Mélou * Laboratoire

Plus en détail

Hématologie biologique. Faculté de Médecine Paris Descartes

Hématologie biologique. Faculté de Médecine Paris Descartes Nouveaux anti thrombotiques Dr. Isabelle GOUIN-THIBAULT Hématologie biologique Groupe Hospitalier Hôtel Dieu Cochin Faculté de Médecine Paris Descartes Nouveaux anticoagulants Faut-il une surveillance

Plus en détail

Place des biomarqueurs en oncologie: Rencontres Nationales de Pharmacologie Clinique de Giens, 06 octobre 2008 Frédéric Eberlé

Place des biomarqueurs en oncologie: Rencontres Nationales de Pharmacologie Clinique de Giens, 06 octobre 2008 Frédéric Eberlé Place des biomarqueurs en oncologie: ciblage thérapeutique, facteurs prédictifs de réponse validation des tests diagnostiques, critères de substitution Point de vue de l industriel Rencontres Nationales

Plus en détail

ANNEXE III. Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice

ANNEXE III. Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice ANNEXE III Modifications apportées aux rubriques pertinentes du résumé des caractéristiques du produit, de l étiquetage et de la notice 20 RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT Ce médicament fait l objet

Plus en détail

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont La place des incrétines dans le diabète de type 2 Dr Vanessa Preumont M.A. Nauck et al. J Clin Endocrinol Metab. 1986; 63: 492-498. L effet incrétine Glycémie plasmatique veineuse (mmol/l) 11 5.5 0 Temps

Plus en détail

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus : implication des voies de signalisation intracellulaire du processus de RVD. Audrey Fouchs Confrontées

Plus en détail

Meloxidolor 5 mg/ml solution injectable pour chiens, chats, bovins et porcins

Meloxidolor 5 mg/ml solution injectable pour chiens, chats, bovins et porcins 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Meloxidolor 5 mg/ml solution injectable pour chiens, chats, bovins et porcins 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Un ml contient: Principe actif: Méloxicam

Plus en détail

Diabète de type 2 : l approche pharmacologique

Diabète de type 2 : l approche pharmacologique Diabète de type 2 : l approche pharmacologique Les statines Les statines agissent sur le foie en forçant celui-ci à extraire le mauvais cholestérol (LDL) du sang pour former des substances utiles au niveau

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

Résultats : Partie III

Résultats : Partie III Résultats : Partie III Analyse des rôles respectifs de RhoA et RhoC dans le phénotype des cellules d adénocarcinome prostatique Introduction Parmi les protéines du sous-groupe Rho, RhoC a été décrit comme

Plus en détail

Influence des polymorphismes génétiques sur la variabilité de la réponse aux opioïdes

Influence des polymorphismes génétiques sur la variabilité de la réponse aux opioïdes Douleur analg. DOI 10.1007/s11724-013-0358-4 ARTICLE DE SYNTHÈSE / REVIEW ARTICLE DOSSIER Influence des polymorphismes génétiques sur la variabilité de la réponse aux opioïdes Influence of genetic polymorphisms

Plus en détail

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Prix Public Prix Patient Atorvastatine Teva 10 mg 30 compr.. 14,31 3,45 Atorvastatine Teva 10 mg 100 compr. 33,15 8,83 Atorvastatine Teva 20 mg 30 compr. 14,50 3,52 Atorvastatine Teva 20 mg 100 compr.

Plus en détail

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle 1. Historique de la biologie : Les premières cellules eucaryotes sont apparues il y a 3 milliards d années. Les premiers Homo Sapiens apparaissent

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants en 2012

Les nouveaux anticoagulants en 2012 Les nouveaux anticoagulants en 2012 Actualités thérapeutiques 1 er décembre 2012 Dr Jérôme CONNAULT Service de Médecine Interne Hôtel-Dieu CHU de Nantes jerome.connault@chu-nantes.fr Pourquoi de nouveaux

Plus en détail

Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate).

Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate). 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT PREZISTA 100 mg/ml suspension buvable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque ml de suspension buvable contient 100 mg de darunavir (sous forme d éthanolate). Excipient

Plus en détail

Nouveaux AntiCoagulants Oraux (NACO) Gestion du risque. Pr JC Deharo, CHU Marseille. Steffel J, and Braunwald E Eur Heart J 2011;eurheartj.

Nouveaux AntiCoagulants Oraux (NACO) Gestion du risque. Pr JC Deharo, CHU Marseille. Steffel J, and Braunwald E Eur Heart J 2011;eurheartj. Nouveaux AntiCoagulants Oraux (NACO) Gestion du risque Steffel J, and Braunwald E Eur Heart J 2011;eurheartj.ehr052 Pr JC Deharo, CHU Marseille La fibrillation auriculaire Feinberg WM et al. Arch Intern

Plus en détail

Traitements hypolipémiants et rein. Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09

Traitements hypolipémiants et rein. Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09 Traitements hypolipémiants et rein Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09 Traitements hypolipémiants et rein Traiter pourquoi? Dyslipidémie et pathologies rénales? Pathologie rénale Cholestérol total LDL-c

Plus en détail

RELPAX. hydrobromure d élétriptan

RELPAX. hydrobromure d élétriptan RELPAX hydrobromure d élétriptan * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques *

Plus en détail

Nouveaux Anticoagulants. Dr JF Lambert Service d hématologie CHUV

Nouveaux Anticoagulants. Dr JF Lambert Service d hématologie CHUV Nouveaux Anticoagulants Dr JF Lambert Service d hématologie CHUV Plan Petit rappel d hémostase Anticoagulant oraux classiques Les nouveaux anticoagulants (NAC) Dosage? Comment passer de l'un à l'autre

Plus en détail

Virus BK et transplantation rénale

Virus BK et transplantation rénale Virus BK et transplantation rénale B Hurault de Ligny CHU Caen Infections à vbk en transplantation rénale Infection virale fréquente 30-40% Gravité: néphropathie à vbk prévalence: 5% (1 à 10%) perte du

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires Dr. Jean-Louis Prugnaud 1 Des définitions Biosimilaires Lorsqu un médicament biologique qui est similaire à un médicament biologique de

Plus en détail

UTILISATION DE LA CICLOSPORINE DANS LE CADRE DE LA DERMATITE ATOPIQUE CANINE

UTILISATION DE LA CICLOSPORINE DANS LE CADRE DE LA DERMATITE ATOPIQUE CANINE Folia veterinaria UTILISATION DE LA CICLOSPORINE DANS LE CADRE DE LA DERMATITE ATOPIQUE CANINE La dermatite atopique est une affection cutanée inflammatoire, allergique et prurigineuse pour laquelle des

Plus en détail

Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés?

Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés? Pilule, gastro-entérite et antibiotique: ennemis jurés? Aude Béliard, MD, PhD Chef de Service de Gynécologie Obstétrique Centre Hopsitalier du Bois de l Abbaye Département de Gynécologie Obstétrique de

Plus en détail

Les thérapies ciblées en oncologie représentent

Les thérapies ciblées en oncologie représentent CONSEQUENCES ENDOCRINIENNES ET METABOLIQUES DES TRAITEMENTS DU CANCER Effets métaboliques et endocriniens des thérapies ciblées en oncologie Bruno Vergès Mots clés : Thérapie ciblée, inhibiteur mtor, inhibiteur

Plus en détail

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal Métabolisme du r Chez le Sujet Normal Olivier Loréal INSERM U522 et Service des Maladies du Foie Nancy, Université d Eté de la Société Francophone de Dialyse 21-22 Juin 2005 r Organisme Milieu Extérieur

Plus en détail

: des cas cliniques. Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003

: des cas cliniques. Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003 : des cas cliniques Barbara Broers Lugano le 16 octobre 2003 Angélique (32 ans), au cabinet. Traitement de maintenance à la méthadone depuis 5 ans (50 mg/jour). Travaille, vit avec son ami (non-toxicomane)

Plus en détail

FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer )

FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer ) FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer ) I - Théorie II - Méthodes de mesure III - Applications à des études biologiques IV - Un exemple de l utilisation du FRET : étude de l interaction

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique?

Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique? Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique? Références : Pr Samama Journée de Biologie Praticienne Décembre 2011 I. Gouin-Thibault Journée de Biologie Clinique 2012

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TOURS. LE BESCO Matthieu

FACULTE DE MEDECINE DE TOURS. LE BESCO Matthieu Académie d Orléans Tours Université François-Rabelais FACULTE DE MEDECINE DE TOURS Année 2014 N Thèse pour le DOCTORAT EN MEDECINE Diplôme d Etat Par LE BESCO Matthieu Né le 22 Avril 1985 né à Lille Présentée

Plus en détail

IMPACT OF ORAL CANNABIS ON DRIVING SKILLS AND GENETIC VULNERABILITY TO PSYCHOTIC SYMPTOMS Swiss Addiction Research Day II Cery - 2007

IMPACT OF ORAL CANNABIS ON DRIVING SKILLS AND GENETIC VULNERABILITY TO PSYCHOTIC SYMPTOMS Swiss Addiction Research Day II Cery - 2007 IMPACT OF ORAL CANNABIS ON DRIVING SKILLS AND GENETIC VULNERABILITY TO PSYCHOTIC SYMPTOMS Swiss Addiction Research Day II Cery - 2007 Christian Giroud 1, Chin B. Eap 4, Bernard Favrat 2, Frank Sporkert

Plus en détail

Ecarin = highly puridied metalloprotease isolated from the venom ot Echis carinatus.

Ecarin = highly puridied metalloprotease isolated from the venom ot Echis carinatus. Atlernative Ecarin Clotting Time Ecarin = highly puridied metalloprotease isolated from the venom ot Echis carinatus. Generation of meizothrombin (Ecarin + prothrombin), insensitive to heparin. Able to

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

Dipl. Natw. ETH. Accepted on the recommendation of. FROM Candida tropicalis IN Saccharomyces cerevisiae CONTINUOUS CULTURE

Dipl. Natw. ETH. Accepted on the recommendation of. FROM Candida tropicalis IN Saccharomyces cerevisiae CONTINUOUS CULTURE Diss. ETH No. 9253 EXPRESSION STUDIES OF THE CYTOCHROME P450alk GENE FROM Candida tropicalis IN Saccharomyces cerevisiae IN CONTINUOUS CULTURE A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF

Plus en détail

Traitement et questions connexes

Traitement et questions connexes Traitement et questions connexes L essentiel du congrès sur le sida AIDS 2012 (et des ateliers du congrès 14 th International Workshops on Comorbidities and Adverse Drug Reactions in HIV, juillet 2012)

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery. Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com

P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery. Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com Groupe Pantec: 19 ans de tradition en ingénierie avec spécialisation en mécatronique

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

MONOGRAPHIE DE PRODUIT MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr Xtandi MD Capsules d enzalutamide 40 mg Antiandrogène (L02BB04) Astellas Pharma Canada, Inc. Markham (ON) L3R 0B8 N o de contrôle : 177983 Date d approbation initiale : 28 mai

Plus en détail

Hémochromatose génétique non liée à HFE-1 : quand et comment la rechercher? Cécilia Landman 11 décembre 2010

Hémochromatose génétique non liée à HFE-1 : quand et comment la rechercher? Cécilia Landman 11 décembre 2010 Hémochromatose génétique non liée à HFE-1 : quand et comment la rechercher? Cécilia Landman 11 décembre 2010 Métabolisme du fer : hepcidine Fer absorbé par les entérocytes des villosités duodénales : transporteur

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail