FRB PACA Infos. Premiers signes d'espoir pour le Bâtiment

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FRB PACA Infos. Premiers signes d'espoir pour le Bâtiment"

Transcription

1 FRB PACA Infos La lettre d information de la Fédération Régionale du Bâtiment PACA / 2 trimestre N 10 Edito Premiers signes d'espoir pour le Bâtiment Frappé par une crise profonde et persistante, le secteur du Bâtiment connait un recul d activité, un effondrement des prix, une destruction des emplois, qui peinent à être enrayés. Depuis plusieurs mois notre Fédération se mobilise afin de faire entendre ses difficultés tout en étant force de propositions quant aux solutions à déployer pour amorcer une reprise d activité à moyen terme. C est pourquoi le Plan d urgence pour le Logement et le Bâtiment, annoncé par le Président de la République, était attendu avec des espérances fortes de la part des professionnels. Si les mesures annoncées dans ce plan ne résoudront pas totalement nos difficultés, un signal clair a cependant été envoyé par le Président de la République et le Gouvernement qui ont décidé d amplifier leur action afin de soutenir l activité, l emploi et mieux répondre aux besoins de nos concitoyens en matière de logement. Certaines mesures donnent satisfaction à notre secteur telles que l autoliquidation de la TVA, la mise en place de l éco-conditionnalité que nous souhaitons rapide ou encore la lutte contre les recours abusifs. En marché privé, l intégration du délai de vérification du maître d œuvre dans le délai de paiement des acomptes mensuels et en marchés publics, la modification du CCAG pour réduire les délais de production du décompte général après réception des travaux, de même la réduction du taux de TVA pour le logement social ou le moratoire sur les normes sont également des mesures favorables à notre secteur. Nous avons été écoutés et entendus. Nous devons voir dans ce plan un début encourageant, «une première avancée» comme l a indiqué le Président de la FFB, Didier RIDORET. Pour autant, il convient de poursuivre notre action car aucune annonce n a été faite concernant l exclusion du bâtiment du champ de l autoentrepreneur ni sur la baisse de la TVA pour les travaux de rénovation énergétique. Cette première étape doit nous encourager à poursuivre nos efforts : c est le moment ou jamais de rester mobilisés! Serge RAMONDA Président de la FRB PACA Rencontre avec Monsieur Hugues PARANT, Préfet de Région Le 20 février 2013, une délégation régionale composée de Serge RAMONDA et de représentants des Fédérations Départementales du BTP de la Région, a été reçue par Monsieur Hugues PARANT, Préfet de Région. Assistaient également à cette audience Monsieur Patrice RUSSAC, Directeur Régional de la DIRECCTE PACA, ainsi que Monsieur Marc NOLHIER, Directeur Régional par intérim de la DREAL PACA. Cette rencontre a été l occasion d évoquer la situation de crise que vit le secteur du Bâtiment et d échanger plus particulièrement sur certains sujets : concurrence déloyale, délais de paiement, lutte contre les recours abusifs, besoins en logements y compris logements sociaux, gestion des déchets, poursuite des grands projets, qualité de la construction, etc. Conscient des difficultés du secteur, le Préfet de Région a confirmé la volonté de l Etat de faire du BTP un secteur prioritaire en termes d actions et de soutien à l économie tout particulièrement en matière de lutte contre la concurrence illégale des entreprises étrangères et de manière plus large contre le travail illégal. M.D

2 ENTRETIEN AVEC... Michael OBADIA, Directeur régional de la BTP Banque La BTP Banque est la banque de référence du secteur, pouvez-vous nous rappeler son rôle et ses missions notamment dans la période économique troublée que le Bâtiment et les Travaux Publics traversent? La BTP Banque a été créée en 1919 à l initiative des chambres syndicales pour répondre à la nécessité de disposer d une banque susceptible d accompagner les entreprises du BTP. Nous sommes aujourd hui en capacité d apporter à nos clients de nombreux produits et services : financement de la trésorerie et des investissements, gestion des flux, délivrance de cautions sur marché. Grâce à nos filiales BTP Capital Conseil et BTP Capital Investissements nous disposons d une offre pour la transmission et le capital développement. La situation économique est aujourd hui difficile. Comme nous l avons fait dans le passé, nous continuons aujourd hui à être aux côtés des entrepreneurs du BTP. Notre connaissance de la profession et des spécificités du secteur sont autant d atouts qui nous permettent de répondre aux demandes de nos clients dans une période où le recours aux concours de trésorerie s accroit fortement. Pour exemple, à fin février, nous avons une progression de nos encours de crédit court terme causés de 23 %. Nous proposons également la mise en place de concours en partenariat avec d autres banquiers en mettant en avant notre savoir-faire en matière de mobilisation de créances et cautionnement des marchés, ce qui contribue à un maintien des lignes de trésorerie nécessaires au bon fonctionnement de l entreprise. Néanmoins, il nous arrive parfois de refuser d intervenir quand la situation des entreprises est trop fragile. La BTP Banque a réalisé une étude à partir des bilans des entreprises du BTP sur la période 2010/2011, pouvez-vous nous en faire partager les grandes tendances ainsi que votre analyse? Pour la troisième année consécutive, nous avons réalisé en 2012 une étude sectorielle sur la base d un échantillon d entreprises clientes de la BTP Banque. L étude 2012, basée sur l analyse des bilans 2011, confirme la baisse de la rentabilité et la fragilité des trésoreries des entreprises. Plus inquiétant, les délais de paiement des maîtres d ouvrage ne cessent d augmenter depuis 3 ans alors que l application de la LME devrait générer l inverse. Cette étude met en évidence une dégradation des trésoreries, constat corroboré par l utilisation des lignes de crédit de trésorerie en augmentation constante depuis ces deux dernières années. La prochaine étude sur la base des bilans 2012 devrait paraître lors du troisième trimestre. Nous avons le sentiment qu aucune amélioration sur l application totale de la LME ne pourra être constatée en Plus que jamais les entreprises de BTP ont besoin du soutien de leur banque, quelle est la politique de la BTP Banque en la matière? Confirmer notre rôle de banque de référence du BTP et saisir par ce biais toutes les opportunités de conforter nos relations avec nos clients quand la situation financière de l entreprise le permet. Aujourd hui, nous insistons sur la nécessité d accompagner les besoins de trésorerie de nos clients par la mobilisation de leur poste client. Nous continuons également à cautionner les marchés et à financer leurs investissements. Nous renforçons notre présence dans le domaine de la transmission et du capital développement. Avec la création du nouveau dispositif CICE, quel sera le rôle de la BTP Banque dans sa mise en place? Le dispositif CICE (Crédit Impôt Compétitivité Emploi) est une mesure attendue car il va contribuer à l amélioration de la compétitivité des entreprises par un abaissement des charges. Néanmoins, l impact sur les trésoreries ne sera pas immédiat puisqu appliqué sur l IS à venir. Nous allons donc mettre en place des solutions avec OSEO afin de permettre aux entreprises de bénéficier d avance de trésorerie sur le CICE. Dans cette période difficile, il nous faut donc rester très vigilant. L anticipation reste de mise pour surmonter cette crise. Propos recueillis par M.D. Patrimoine Edition 2013 du Concours " Les Rubans du Patrimoine " Dans le cadre de la 19ème édition du concours «Les Rubans du Patrimoine», le jury régional PACA s est réuni le 8 avril Ce concours national, créé en partenariat par l Association des Maires de France, la Fédération Française du Bâtiment et la Fondation du Patrimoine, récompense, à travers le choix d un jury régional organisé sous l égide de la FRB PACA et d un jury national, les communes ou structures intercommunales ayant entrepris des travaux de rénovation, de réhabilitation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti protégé ou non protégé de plus de 50 ans. Ce concours récompense les communes par des prix départementaux, régionaux et nationaux. Cette année encore, la région PACA est celle qui a reçu le plus grand nombre de dossiers de candidature, ce qui démontre tout l intérêt que les communes de notre région portent à cette opération qui permet de faire connaître et valoriser leurs initiatives et de mettre à l honneur le savoir-faire des entreprises du Bâtiment ainsi que la diversité et la qualité d un patrimoine bâti souvent méconnu. Le jury national se réunira en mai prochain et la publication officielle des résultats du concours sera faite en juin Les résultats du concours pour la région PACA seront diffusés à cette occasion. M.D.

3 FORMATION Premières Rencontres PME-Grandes écoles d ingénieurs en PACA Réunis au Technopôle de Château-Gombert à Marseille, 500 élèves ingénieurs, issus de l Ecole Centrale de Marseille, de l ENSAM d'aix-en-provence et de l École des Mines de Saint-Etienne à Gardanne, ont échangé avec une cinquantaine de PME du territoire dans le cadre d une journée de conférences et d ateliers initiant ainsi une nouvelle dynamique volontariste de partenariat sur le territoire. Cette manifestation a été labellisée Journée Nationale de l industrie. La Fédération Régionale du Bâtiment s est associée à ce projet afin de développer une interaction positive entre les entreprises, l enseignement supérieur et certaines grandes écoles, en faisant connaître le potentiel que nos PME régionales représentent pour ces jeunes ingénieurs. «Ingénieur, votre avenir dans une PME?» était le thème d une des tables rondes à laquelle la FRB PACA était représentée par Johan BENCIVENGA, Président de la FBTP 13. Les objectifs affichés de cette rencontre : Promouvoir les perspectives de carrière et d avenir pour ces étudiants au sein des PME. Favoriser la mise en relation entre PME et Grandes écoles, leurs étudiants et leurs laboratoires de recherche. A.D. Isolation Thermique par l Extérieur : un partenariat fort C est par la mise en synergie de leurs moyens que les Compagnons du Devoir, l AFPA et l IFRBTP PACA mettent en place une formation pratique d Isolation Thermique par l Extérieur. L AFPA met à disposition sa plateforme de formation dédiée à l ITE, les Compagnons du Devoir les compétences de leur formateur. Le contenu pédagogique élaboré par la Profession par l intermédiaire du Groupement pour l Isolation Thermique par l Extérieur (GITE) de la Fédération Française du Bâtiment, a été porté et adapté au contexte local par l IFRBTP PACA. Cette session de formation novatrice dans la région permet de mettre en valeur la cohésion des actions de formation sur notre territoire. Cette action répond directement à la volonté de la FFB de mettre en place une synergie entre les différents acteurs de la formation au niveau régional. La première session étant complète, les préinscriptions ont débuté pour les sessions suivantes. Pour plus d'information, contacter l'ifrbtp PACA au L.P. Bilan ADEC 2012 La conjoncture économique difficile en 2012 n a pas freiné les demandes de formation des entreprises. Le travail conduit par la FRB PACA et l accompagnement réalisé auprès des entreprises sur les territoires par les Fédérations Départementales ont permis à un nombre de plus en plus important d entreprises d intégrer la nécessité de développer des actions de formation, anticipant l évolution des emplois et des compétences ainsi que l adaptation des salariés dans l entreprise. Cet effort, cet investissement a été soutenu par une participation forte de l Etat dans le cadre de l ADEC négocié auprès de la DIRECCTE PACA par la FRB et l OPCA de la Construction Constructys. C est ainsi que près de euros ont été mobilisés pour accompagner les entreprises du Bâtiment artisanales, TPE ou PME de moins de 250 salariés sur le développement durable, le management, les techniques métiers et la prévention-sécurité, formations qui impactent lourdement les entreprises de plus en plus contraintes par la réglementation. Pour 2013, la signature d un nouvel accord-cadre est à l étude, entre la DIRECCTE et les différents partenaires. A.D. Infiltromobile : une plateforme de formation dans votre jardin Sirteme Environnement et l IFRBTP PACA mettent en place une nouvelle formation à la Perméabilité à l air des bâtiments. Le but est de faire prendre conscience, aux différents intervenants sur le chantier, des enjeux et des modifications apportés par la RT 2012 dans l Acte de construire. Ainsi, une plateforme mobile de formation est mise à disposition des stagiaires. L avantage est de pouvoir réaliser cette formation d une journée aussi bien dans l entreprise que proche du chantier et des compagnons. La plateforme sera présentée lors de réunions techniques dans les Fédérations Départementales : le 5 juin à Gap, le 6 juin à Digne, le 11 juin en Avignon, le 18 juin à Marseille et le 26 juin à Nice. Pour plus d'information, contacter l'ifrbtp PACA au L.P. 10 ème promotion de l'esjdb La 10ème Promotion PACA de l École Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment «Entrepreneur du Bâtiment» doit s ouvrir sur Aix-en-Provence à partir du mois de juin Homologué par l État (bac+2), ce cursus est organisé de manière pratique et concrète par la Profession pour ses futurs dirigeants, créateurs, repreneurs d entreprise, conjoint collaborateur, collaborateurs salariés, conducteurs de travaux du BTP. Tous les domaines de l entreprise y sont traités, gestion financière et de trésorerie, droit commercial, législation sociale, législation des marchés, de la sous-traitance, suivi de chantier, de l analyse financière au risque client. Il s agit d une formation en alternance, une semaine par mois sur 18 mois, finançable sur les fonds de la formation professionnelle, qui permet de pérenniser un réel projet d entreprise à court, moyen et long terme. Des partages d expériences, des outils de pilotage indispensables au développement sont ainsi fournis aux entreprises du BTP en ces temps difficiles économiquement. A.D.

4 FEDERATIONS DEPARTEMENTALES 04 La Fédération du B.T.P. 04 partenaire de l opération Rénover+ en Pays Dignois Pour contribuer pleinement au défi de la transition énergétique, la Région Provence- Alpes-Côte d Azur, la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat Provence-Alpes-Côte d Azur et Effinergie se sont engagés dans une initiative européenne, appelée MARIE, et unissent leurs forces vers un objectif commun : dynamiser le marché de la rénovation énergétique des bâtiments méditerranéens. La Fédération du B.T.P. 04 s associe au Pays Dignois et à la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Alpes de Haute-Provence dans le cadre de cette opération visant à contribuer à la mise en relation des citoyens avec les artisans et les entreprises pour des rénovations de bâtiments plus ambitieuses sur le plan énergétique. En signant la charte «Rénover+ en Pays Dignois», la Fédération du B.T.P. 04 s engage à promouvoir la performance énergétique des logements dans le cadre de rénovations globales sous formes pragmatiques en mettant en avant les Pros de la performance énergétique, INVITATION notamment. La Fédération du B.T.P. 04 informera les entreprises et les artisans sur les différents dispositifs financiers existants pour leurs clients (certificats d économies d énergie, crédit d impôt développement durable, etc ). Un Salon de l Habitat en Pays Dignois sera également organisé sous l impulsion de la Fédération du B.T.P. 04, à l automne. en pays dignois Fédération du B.T.P. des Alpes de Haute-Provence : Prévention-Sécurité, un leitmotiv Avril est l époque de la Journée de la Prévention organisée par la FFB dans toute la France. C est le moment de se poser les bonnes questions sur ce sujet. Il fait partie de ceux qui semblent primordiaux à la Fédération du BTP des Hautes-Alpes. De nombreuses actions sont régulièrement menées sur cette problématique. Une à deux fois par an, une grande réunion est organisée à la Maison du BTP à Gap où tous les partenaires sont là pour débattre de tel ou tel point lié à la prévention-sécurité, que ce soit l Inspection du Travail, la CARSAT, l OPPBTP ou la médecine du travail locale. Bien sûr de nombreuses entreprises sont présentes et les débats sont fournis il y a matière! De plus, cette année, une réunion spécifique est mise en place par l OPPBTP pour informer nos adhérents sur la loi de 2012 liée à la pénibilité. Plusieurs actions ont été engagées sur la thématique des poussières de bois avec nos menuisiers et nos charpentiers. Des diagnostics ont été effectués par des experts et des solutions apportées aux problèmes décelés. Il en est de même en travaux publics où ERDF/GRDF mènent des campagnes de prévention pour les travaux à proximité des réseaux. Nous y participons et faisons la promotion des formations organisées à ce propos. La Prévention-Sécurité est certainement le domaine où la Fédération du BTP 05 met en place le plus de formations, notamment en période hivernale où la météo est peu favorable aux travaux. Parmi la centaine de stages réalisés dans les Hautes-Alpes, la majorité traite de ce thème. La Prévention Sécurité est bien une action permanente au sein de notre Fédération et elle doit le rester. Fédération du BTP des Hautes-Alpes : Le Préfet à l'écoute de la FBTP 06 Une rencontre récente entre Christophe MIRMAND, Préfet des Alpes-Maritimes, et les membres du Bureau de la Fédération aura permis de faire le point avec le premier représentant de l Etat dans le département sur la situation préoccupante du secteur et de rappeler les attentes de la Profession. A cette occasion, le Président Laurent TROCME a mis l accent sur le poids économique du BTP des Alpes-Maritimes, regroupant plus de entreprises, employant salariés, pour un chiffre d affaires de 3 milliards d euros. Après une année 2012 très tendue, enregistrant une perte nette de 500 emplois, une augmentation des procédures collectives et quelques défaillances significatives, la Fédération du BTP 06 craint en effet de perdre emplois supplémentaires en Face à cette situation particulièrement inquiétante pour l économie azuréenne, les principaux sujets de préoccupation des Professionnels du BTP ont fait l objet d échanges et d engagements de la part du Préfet MIRMAND. En particulier, très sensibilisés aux situations de concurrence déloyale, notamment dues aux abus de détachement de salariés étrangers, les services de l Etat se sont engagés à multiplier les contrôles et à œuvrer en faveur d une saine concurrence entre toutes les entreprises. D autres thèmes particulièrement déterminants pour l avenir de la Profession, tels que la notion de mieux-disant, le financement des projets, la fiscalité immobilière ou la gestion des déchets, ont très largement alimenté les débats. Autant de sujets que la Fédération entend bien remettre à l ordre du jour en toutes occasions avec l ensemble des décideurs du département, représentants de l Etat et élus locaux. Fédération du BTP des Alpes-Maritimes :

5 FEDERATIONS DEPARTEMENTALES 13 Faciliter la formation amiante Interdit en France depuis 1997 mais employé dans la construction pendant 140 ans, il est possible de trouver de l amiante dans près de la moitié des bâtiments construits en France avant cette date. Qu ils soient donc démolisseurs, maçons, plombiers, chauffagistes, électriciens, soliers, peintres, etc, toutes les entreprises et tous les salariés du Bâtiment peuvent y être confrontés dans le cadre de chantiers de rénovation. Limiter le risque d'exposition est un enjeu fondamental. A cet effet, la réglementation évolue et se complexifie d'année en année. Ainsi depuis le 8 mars 2012, qu il soit salarié, travailleur indépendant ou employeur travaillant seul, le personnel amené à intervenir sur des matériaux amiantés doit avoir reçu, au préalable, une formation conformément à l arrêté du 23/02/2012 qui fixe les obligations de formation des salariés susceptibles d être exposés à l amiante. Le Syndicat de la Maçonnerie, du Gros Œuvre et des Travaux Publics de la Fédération du BTP 13, fortement engagé dans sa mission de soutien des entreprises, s est saisi de la problématique amiante. En plus de l information, de la sensibilisation régulière, de la mise à disposition d outils pédagogiques, il a noué un partenariat avec l AFPA afin de faciliter l accès aux formations obligatoires des personnels affectés à ces travaux. La convention de partenariat signée en février dernier entre Jean BIANCIOTTO, Président du SMTP et 1er Vice-Président de la Fédération du BTP 13 et Jean-Luc LE CLECH, Directeur régional de l AFPA, permet notamment, au vue du nombre d entreprises, de bénéficier d un allègement du coût des formations et de sessions de formation sur mesure. Depuis le 1er mars, 3 cessions de 18 opérateurs et 6 encadrants ont eu lieu. Cet accompagnement et ces facilités sont très appréciés des entreprises qui ont pris la mesure de cette obligation. Reste à faire prendre conscience du surcoût de cette règlementation et des obligations de chacun. En savoir plus : Annie ZEVACO et 83 Croissance, compétitivité, emploi : le Préfet aux côtés du BTP! Mardi 12 mars, le Président de la Fédération du BTP du Var, Philippe DONAT, entouré de 80 entreprises du BTP et partenaires de la Profession, recevait le Préfet du Var Laurent CAYREL et ses équipes : DDFIP, OSEO, Banque de France, DIRECCTE, DDTM, URSSAF. En préambule, Philippe DONAT dressait un constat réaliste et sans concessions des difficultés de l industrie de la construction en France, et spécialement dans le Var, particulièrement durement touché. Presque 2 heures d échanges qui ont débuté avec la présentation du Crédit d Impôt et de Compétitivité pour l Emploi (CICE), qui bénéficiera à toutes les entreprises dès cette année. Concernant les problématiques de la Profession, le Préfet s est engagé solennellement sur 5 points, au diapason des demandes récurrentes de la FBTP83: renforcer les contrôles sur les entreprises étrangères et assurer une plus grande publicité des sanctions envers les contrevenants ; relancer avec le conseil général du Var les actions en faveur de la création d installations d élimination et valorisation des déchets du BTP ; organiser des Assises du logement social auxquelles la Fédération sera associée ; établir un dossier avec des cas concrets de concurrence déloyale qui sera remonté auprès du Ministre ; créér un observatoire des marchés publics pour améliorer les pratiques des maîtres d ouvrage. Un Préfet très à l écoute et décidé à agir concrètement A suivre! Fédération du BTP du Var : Commande publique Le 21 mars, en Avignon, élus, responsables de services techniques de collectivités et entreprises débattaient de la commande publique. Le BTP y participait en tant que partenaire de la Jeune Chambre Economique du Grand Avignon qui organisait cette rencontre. 3 thèmes : le lancement du marché, le choix de l offre et le contrôle. 1er thème : Pour la Vice-Présidente de la Région, c'est le choix politique qui fait naître le marché afin de répondre aux besoins. Se posent alors les questions de faisabilité, de financement Une architecteprogrammiste a décrit comment elle accompagne le maître d ouvrage dans sa réflexion, avant la procédure : appel d offres, MAPA, allotissement 2ème thème, le choix de l offre : La qualité au meilleur prix. L acheteur dispose de critères de sélection. L entreprise est-elle respectueuse des réglementations, qualifiée ou proportionnée avec le marché? Les entreprises ont exprimé leur déception quant aux modalités de choix pratiquées. Les maîtres d ouvrage ont évoqué la difficulté à élaborer des critères adaptés à chaque marché. Objectif : éviter d'être prisonnier du prix le plus bas qu'accompagne souvent une absence de qualité. 3ème thème, le contrôle pour s assurer que les prestations voulues sont fournies : Jacques BRES, Président de la FBTP, a rappelé les ravages de la concurrence déloyale. Main-d œuvre low-cost, entreprises peu scrupuleuses. Dérives destructrices en période de récession. Conclusion : la coopération en faveur de l équité de la concurrence s'impose. Fédération du BTP de Vaucluse :

6 PREVENTION Deux nouvelles aides à la prévention des risques proposées par la CARSAT Sud-Est HANDICAP Aide au maintien dans l'emploi en fin de carrière A la demande des entrepreneurs représentant la Fédération du Bâtiment, lors du dernier Comité Technique Régional 2 de la CARSAT Sud-Est, deux nouvelles Aides Financières Simplifiées (AFS) ont été présentées et validées. Pour rappel, ces aides peuvent atteindre et permettent aux entreprises de financer du matériel et des actions concrètes de prévention des risques professionnels. Trois conditions préalables pour en bénéficier : Avoir un effectif inférieur à 50 salariés. Etre à jour de ses obligations sociales. Ne pas avoir de contrat de prévention en cours ou échu depuis moins de 2 ans avec la Carsat Sud-Est. L AFS «Chute de Hauteur Etancheur» permet de prendre en charge à hauteur de 30% : Protections collectives, garde-corps filets pour toitures de type «étancheurs» Tour escalier, escalier de chantier Monte-matériaux Diable monte-escaliers électrique Chariot pour bouteilles de gaz L AFS «Activités et interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles d'émettre des fibres d'amiante : sous-section 4» a été modifiée pour prendre en charge 50 % du coût pédagogique de la formation sous-section 4 pour l encadrement et les opérateurs. Pour plus d information F.B. L Agefiph introduit en 2013 une nouvelle aide à l attention des salariés en fin de carrière. Cette aide vise à inciter les employeurs à maintenir dans l emploi les salariés représentant des risques d inaptitude compte tenu de leur handicap dans les années précédant leur départ à la retraite. Cette aide, pouvant s élever jusqu à euros, implique entre autres que le salarié, en CDI, soit âgé au minimum de 52 ans et que le médecin du travail préconise une réduction du temps de travail. Agenda 9 avril Commission Régionale Economique 12 avril Bureau de la FRB PACA 31 mai Conseil d'administration de la FRB PACA 4 juin Commission Régionale Formation 21 juin Bureau de la FRB PACA Pour plus d'information, contacter le service ALTHER au L.P. Lettre trimestrielle éditée par la Fédération Régionale du Bâtiment PACA 344 Bd Michelet Marseille - Tél Fax Président : Serge Ramonda / Responsable de la publication : Marion Destailleurs / Comité de rédaction : Florent Bigo, Marion Destailleurs, Ariane Dupuch, Lionel Picard, Marion Remy, Marie Willemot / Réalisation : inapolegraphique.com / Illustration : FFB - FRB PACA - Fédérations Départementales du BTP - Fotolia

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui Et après... Info CCI Faire face à la crise Édition n 2 Edito La Sortie de crise se prépare aujourd hui Le cycle actuel de conjoncture défavorable ne durera pas éternellement! L accélération des cycles

Plus en détail

PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES

PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES PIERRE MOSCOVICI, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES, PRÉSENTE SON PLAN POUR LE RENFORCEMENT DE LA TRÉSORERIE DES ENTREPRISES 1. Le constat : la trésorerie est l une des premières préoccupations des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience

Plan de développement de la validation des acquis de l expérience Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Plan de développement de la validation des acquis de l

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif :

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Un dispositif d une telle ampleur et avec tant d innovations, de simplications et de sécurisation, du jamais

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

Appel a candidatures

Appel a candidatures Appel a candidatures «Nouveau Grand Paris Travaux Publics» 1 - CONTEXTE Entre 2012 et 2013, l Etat (DIRECCTE Ile-de-France), associé à la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP IDF) Ile-de-France

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l Eco-prêt à taux zéro pour la rénovation thermique des logements Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique»

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique» DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle activité vient de voir le jour «Le BTP Gériatrique» Adapt 06 est une société de travaux tout corps d état, spécialisée dans l adaptation des logements pour les personnes

Plus en détail

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE Association française de l isolation en polystyrène expansé dans le bâtiment dossier de presse - 2014 L

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Des profils pour vous aider à recruter (1/6)

Des profils pour vous aider à recruter (1/6) Retrouvez cette circulaire sur www.btp13.com à partir du Des profils pour vous aider à recruter (1/6) (ci-après liste de candidats motivés) Vous recherchez du personnel? Transmettez-nous votre offre d'emploi,

Plus en détail

Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE

Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE Les Etats Généraux du Logement en VAUCLUSE 3 novembre 2011 Avignon DOSSIER de PRESSE SOMMAIRE Pourquoi des États Généraux du Logement en Vaucluse?... 3 Programme du 3 novembre 2011... 4 Les ateliers travaillés

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29

commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 2014 2017 commercial@ifeco.fr Port : 06 19 60 67 24 Tel : 05.31.05.00.29 IFECO est agréé pour dispenser s modules FEE Bat au national. Devenez un acteur du marché la rénovation thermique s logements. Obtenez

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

1- Une situation économique et politique dégradée

1- Une situation économique et politique dégradée Le 9 Avril 2015 Intervention Elisabeth Le Gac Assemblée générale URI CFDT Rhône-Alpes Préambule : L activité présentée n est pas exhaustive du travail réalisé par l interpro en Rhône-Alpes. La présentation

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

La formation au service du développement

La formation au service du développement les dossiers de Centre INffo les dossiers de Centre INffo La formation au service du développement durable 1 La formation au service du développement durable Cette année, la semaine du développement durable,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes

Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes Le Gepa (Groupe pour l éducation permanente des architectes) est l organisme de formation

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES Entre : - L Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, Ministre de l économie, de l industrie et de l emploi, - La Médiation du crédit aux

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

P01 P PLATO PACA PERFORMANCE DURABLE

P01 P PLATO PACA PERFORMANCE DURABLE P01 P Un parcours unique d accompagnement pour la performance durable de PME régionales basé sur le coaching et le tutorat de grandes entreprises P02 P PRGRAMME PLATO PLATO, UNE REPONSE ORIGINALE > NATURE

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF REDRESSEMENT DES VENTES AU 4EME TRIMESTRE 2014 : LA RELANCE EST A NOTRE PORTÉE MERCREDI 11 FEVRIER 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Pays de la Loire dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le BTP» I- CONTEXTE ET FINALITE La charte

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE

LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE 1 LE PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ DANS L EURE DÉCEMBRE 2014 2 Sommaire: Editorial du préfet de l Eure Le pacte est au service des entreprises et des ménages Le pacte allège les coûts de fonctionnement

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

DIAGNOSTIC Situation et évolution de la filière Bâtiment Travaux Public du territoire de la MDEM

DIAGNOSTIC Situation et évolution de la filière Bâtiment Travaux Public du territoire de la MDEM Fiche thématique MDEM 02/2014 DIAGNOSTIC Situation et évolution de la filière Bâtiment Travaux Public du territoire de la MDEM Avec la participation de 2 ÉDITO Après une longue période de dynamisme de

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Réforme de l assurance-crédit :

Réforme de l assurance-crédit : Réforme de l assurance-crédit : un enjeu pour la trésorerie des entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances J ai présenté en début d année un plan pour le renforcement de la trésorerie

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Signature de la convention de partenariat Lycée Pierre Mendès France -

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

AU SOMMAIRE DU DOSSIER DE PRESSE

AU SOMMAIRE DU DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Collectif RGE pas comme ça! Lundi 1 er décembre 2014, le Collectif «RGE Pas comme ça!» a demandé au juge des référés auprès du Conseil d État de prononcer la suspension de la mise en

Plus en détail

Relevé de décisions du groupe de travail «Techniques d interventions» 25 novembre 2014

Relevé de décisions du groupe de travail «Techniques d interventions» 25 novembre 2014 Relevé de décisions du groupe de travail «Techniques d interventions» 25 novembre 2014 La réunion amiante s est réunie le 25 novembre 2014 avec l ordre du jour suivant : 1. Evolution des pratiques professionnelles

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires

CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014. En collaboration avec leurs partenaires CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION 1 ER SEMESTRE 2014 En collaboration avec leurs partenaires MARCHÉS TERTIAIRES TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS CALENDRIER DES SESSIONS DE FORMATION - Janvier

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES

L ENTREPRISE GÉNÉRALE DANS LE BÂTIMENT : UN CHEF D ORCHESTRE AUX MULTIPLES FACETTES L Entreprise générale dans le bâtiment : un chef d orchestre aux multiples facettes L Entreprise générale n a pas de définition légale ou réglementaire ; elle est seulement identifiée dans un certain nombre

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail