ESPACE MÉTROPOLITAIN LOIRE-BRETAGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESPACE MÉTROPOLITAIN LOIRE-BRETAGNE"

Transcription

1 ESPACE MÉTROPOLITAIN LOIRE-BRETAGNE

2

3 » RENNES Depuis sa fondation au II e siècle avant J.-C., l histoire et la géographie ont largement contribué à transformer l agglomération rennaise qui, par les fonctions qu elle concentre, rayonne bien au-delà de ses frontières institutionnelles. Sa position de carrefour terrestre à l entrée de la Bretagne a permis à la ville, au gré des pouvoirs royaux et républicains successifs, de s imposer comme capitale politique, militaire et judiciaire de la Bretagne. La politique de décentralisation industrielle de l État au cours des Trente Glorieuses et la mondialisation de l économie viendront défi nitivement consacrer comme principal pôle économique breton. Cette montée en puissance du pouvoir décisionnel de l agglomération s est accompagnée localement d une mutation profonde de la gouvernance locale, désormais intercommunale. Amorcée en 1970 avec la création du District, la coopération intercommunale rennaise traduit une volonté locale de maîtriser durablement l aménagement du territoire. Le modèle de la «ville archipel», fondée sur la notion de ville à la campagne, s est imposé comme l inscription territoriale pertinente pour répondre aux défi s de demain tels que la compétitivité économique, l attractivité résidentielle et le développement durable. Sa mise en oeuvre se construit progressivement depuis 1970 avec les schémas directeurs de 1974 et 1994, puis plus récemment avec le schéma de cohérence territoriale (SCoT) du Pays de, approuvé en Évolution des périmètres institutionnels de l agglomération depuis quatre décennies District urbain de district Métropole communes 33 communes 37 communes 1 Combourg Combourg Combourg Tinténiac Tinténiac Tinténiac Melesse Liffré Melesse Liffré Melesse Liffré Montfort/Meu Montfort/Meu Montfort/Meu Châteaugiron Châteaugiron Châteaugiron Guichen Janzé Guichen Janzé Guichen Janzé Bi d B Le dynamisme et le rayonnement de l agglomération s inscrivent désormais dans un processus de rapide métropolisation, dont les mécanismes et les effets territoriaux semblent se complexifi er. Dès lors, deux questions majeures se posent : quels sont les fondamentaux qui qualifi ent de métropole? Quel est le rôle et l impact de la métropole rennaise sur son territoire d influence départemental et régional?

4 SOMMAIRE CE QUI FAIT MÉTROPOLE À RENNES 3 TAILLE ET DIVERSITÉ : DEUX MAÎTRES-MOTS POUR SE HISSER DANS LA HIÉRARCHIE DES MÉTROPOLES 4» Un rayonnement européen à conforter 4» Une capitale régionale qui compte dans l armature urbaine française 4» Une population aux multiples composantes 5 UNE ÉCONOMIE FORTEMENT TERTIARISÉE ET DIVERSIFIÉE 6» Faible spécialisation de l activité et forte croissance du tertiaire supérieur 6» Une base économique «productivo-résidentielle» équilibrée 6 SAVOIR, CONNAISSANCE ET COMMANDEMENT : L ÉQUATION MÉTROPOLITAINE 7» Une fonction de commandement régionale 7» Un pôle majeur d accueil et de formation de la main-d œuvre qualifiée 8» Un pôle d innovation majeur au service de son territoire 8 2 UN TERRITOIRE OUVERT SUR LE MONDE 10» Une métropole «branchée» 10» Une économie métropolitaine internationalisée 10» Tisser des liens pour rayonner 11 UNE OFFRE URBAINE DE QUALITÉ 12» Une fonction d accueil des entreprises et de la population 12» Une offre de services abondante et variée 13 LE RÔLE ET L IMPACT DE LA MÉTROPOLE 15 LE COUPLE MÉTROPOLE/RÉGION, 16 ATOUT DE L ATTRACTIVITÉ BRETONNE 16 UN DYNAMISME QUI IRRIGUE UN LARGE TERRITOIRE 17 UN NŒUD DE «COMMUTATION» DES TALENTS AU SERVICE DE L INNOVATION ET DES ENTREPRISES BRETONNES 18 UN PÔLE DE SERVICES ET D ÉQUIPEMENTS 20 BÉNÉFIQUE AU TERRITOIRE BRETON 20 LES ÉCHANGES ENTRE RENNES ET LA BRETAGNE STIMULENT LEUR DYNAMISME 21

5 » RENNES CE QUI FAIT MÉTROPOLE À RENNES 3

6 TAILLE ET DIVERSITÉ : DEUX MAÎTRES-MOTS POUR SE HISSER DANS LA HIÉRARCHIE DES MÉTROPOLES» Un rayonnement européen à conforter L étude menée par la Diact en 2003 sur le rayonnement de 180 villes européennes a positionné dans la 5 e catégorie des métropoles «d importance nationale affi rmée».» Une capitale régionale qui compte dans l armature urbaine française Deuxième aire urbaine de l espace métropolitain Loire Bretagne après Nantes avec une population de près de habitants au 1 er janvier 2006, regroupe 18 % de la population bretonne. Les fonctions métropolitaines s y sont fortement développées depuis une quinzaine d années. Elles ont élevé l infl uence de à l échelle française, avec un rayonnement global supérieur à son poids démographique, sans pour autant la hisser dans la catégorie des métropoles à rayonnement européen. conjugue toutefois de nombreux atouts de la métropolisation indispensables à l attractivité durable de la Bretagne. Avec un taux de croissance annuel proche de 1,4 % entre 1999 et 2006, elle fi gure au 3 e rang des grandes aires urbaines françaises par son dynamisme démographique, juste devant Nantes et Bordeaux. Ce dynamisme, sérieusement amorcé dans les années 1970, lui a permis entre 1962 et 2006 de se hisser du 18 e au 11 e rang national en termes de population, devant Nancy, Rouen, Metz ou Grenoble. 4 Lisbonne Le rayonnement des villes européennes en 2003 Dublin Brest Madrid Nantes Source : Datar, Auran Londres Angers Paris Toulouse Amsterdam Bruxelles Genève Lyon Barcelone Marseille Oslo Stockholm Copenhague Hambourg Berlin Dusseldorf Cologne Francfort Zurich Milan Munich Florence Rome Vienne Helsinki Nombre de points obtenus* selon 15 indicateurs Plus de à 62 Athènes Classes à à à à à 24 7 * Le nombre de points dépend des rangs obtenus pour chacun des 15 indicateurs précédents. Les villes classées dans la 1 re classe obtiennent 6 points, celles de la seconde classe 5 points, et ainsi de suite. La maximum théorique est de 90. L évolution de la population dans les principales aires urbaines françaises entre 1999 et 2006 Aire urbaine Population 2006 Évolution en effectifs en %/an Toulouse ,0% Montpellier ,6% ,4% Bordeaux ,1% Nantes ,0% Nice ,9% Lyon ,9% Marseille-Aix ,8% Toulon ,8% Paris ,8% Strasbourg ,6% Grenoble ,5% Lille ,3% Rouen ,1% Douai-Lens ,1% Source : Insee, RGP 2006

7 » RENNES» Une population aux multiples composantes Au-delà de son poids, l aire urbaine de se caractérise par une diversité des composantes de sa population. Elle constitue un foyer de concentration privilégié des jeunes, puisque la part des ans atteint 22 % en 1999, ce qui en fait une aire urbaine jeune, comme les autres villes universitaires du Grand Ouest. Cette forte proportion de jeunes s explique par la présence de étudiants, faisant de le 8 e pôle d enseignement supérieur français. L attractivité du marché de l emploi local favorise une plus grande diversité des catégories socio-professionnelles. Parmi les aires urbaines du Grand Ouest, les métropoles de l EMLB, dont, affi chent une forte proportion de cadres. A l instar de Nantes ou Angers, est également un creuset de population important. Elle concentre plus du tiers de la population étrangère vivant en Bretagne et plus de la moitié des étudiants étrangers inscrits dans les universités bretonnes. Même si le poids des étrangers dans la population locale est encore faible comparé aux autres grandes métropoles françaises. 5 Répartition des catégories socioprofessionnelles dans la population active des principales aires urbaines du Grand Ouest en 1999 Saint-Nazaire Cholet PAYS-DE-LA-LOIRE Saint-Malo La Roche/Yon Laval Lorient BRETAGNE Saint-Brieuc Le Mans Vannes Quimper Angers Brest Nantes Lannion Cadres, professions intellectuelles Professions intermédiaires Source : Insee, Aura 0% 20% 40% 60% 80% 100% Agriculteurs Artisans, commerçants, chefs d'entreprise Employés Ouvriers Le campus universitaire de 2 Crédit photo : Audiar

8 UNE ÉCONOMIE FORTEMENT TERTIARISÉE ET DIVERSIFIÉE 6» Faible spécialisation de l activité et forte croissance du tertiaire supérieur 10 e pôle économique français en termes d emplois, la structure du tissu économique rennais affi che des caractéristiques propres aux grandes métropoles. Elle est marquée par une forte tertiarisation et une grande diversité des activités ( emplois de services créés entre 1993 et 2007). Son tissu économique compte parmi les plus diversifi és des aires urbaines du Grand Ouest. Il est composé de près de 500 types d activités contre moins de 400 à Lorient, Saint-Brieuc ou Laval. L évolution des emplois de services dans les grandes aires urbaines bretonnes et ligériennes entre 1993 et 2007 Brest Quimper Lannion Lorient St-Brieuc Vannes St-Malo/Dinard Laval Le Mans résidentielle (commerce, services à la personne...). La part plus importante des emplois productifs est un des grands atouts de la métropole. Les emplois résidentiels peu délocalisables jouent l effet d amortisseur sur la sphère productive, sujette aux aléas de l économie mondiale. Répartition des emplois salariés privés par sphère économique fi n 2006 Saint-Malo/Dinard Brest Quimper St-Brieuc Lorient Lannion Vannes Le Mans équilibre La Roche/Yon Angers Nantes Saint-Nazaire Laval Cholet 0% 50% 100% Source : Unédic, méthodologie Insee Sphère productive Sphère résidentielle St-Nazaire Évolution des emplois salariés privés du secteur services En % En effectifs Plus de Moins de Angers Cholet Nantes La Roche/Yon Audiar Source : Unédic» Une base économique «productivo-résidentielle» équilibrée A l instar des grandes villes de l Ouest, la structure de l économie rennaise allie développement productif marchand (industrie, services aux entreprises) et développement des emplois liés à l attractivité Immeuble tertiaire Antipolis - ZAC Saint-Sulpice Crédit photo : Audiar

9 » RENNES SAVOIR, CONNAISSANCE ET COMMANDEMENT : L ÉQUATION MÉTROPOLITAINE Pour être compétitives, les villes doivent développer leurs fonctions de commandement et d innovation. Parmi celles-ci figurent les formations d excellence, les compétences rares, les centres de recherche, la main-d œuvre qualifiée, les entreprises innovantes et les fonctions à haut contenu décisionnel.» Une fonction de commandement régionale Du XVIe au XXe, l histoire a fait de une ville d État, affirmant progressivement son rôle de capitale administrative, militaire et judiciaire de la Bretagne. Les diverses politiques de décentralisation menées par l État depuis quarante ans ont abouti à l implantation de nombreux centres de décision publics à rayonnement régional ou interrégional. C est le cas dans les domaines militaire et judiciaire (région terre Nord-Ouest, cour d appel, administration pénitentiaire interrégionale...), des transports (SNCF), de l équipement (Météo-France, Direction des routes), des finances (douanes), de la recherche (CNRS, INRA, CEMAGREF), de l audiovisuel (France 3 Ouest, INA) ou de l agriculture. Quelques exemples de centres décisionnels publics et privés rennais de portée régionale Public Région Terre Nord-Ouest CNRS * Délégation Zone de défense Ouest * Bretagne et Pays de la Loire * Intègre également trois directions zonales : - surveillance du territoire - CRS Ouest - Police des frontières * Centre national de la recherche scientifique Direction régionale Établissement important Privé Groupama Loire-Bretagne Groupe Ouest-France Unilog Direction régionale Ouest Caen Brest (siège du groupe) Le Mans Orléans Nantes Les grandes entreprises nationales ou internationales privilégient également la métropole rennaise pour leur ancrage régional. Là aussi, de nombreux domaines sont concernés : banque-assurance (Crédit mutuel, Groupama, AGF, Banque populaire, ING Lease...), conseil-assistance (KPMG...), construction-promotion (Bouygues, Marignan...), logistique (Intermarché), presse (Ouest-France), énergie (Veolia eau), informatique (Unilog), alimentaire (CocaCola). Nantes Niort Aire de diffusion quotidien Ouest-France Aire de diffusion quotidien Presse Océan Source : Ouest-France Audiar Source : Ministère de la Défense, CNRS, Ouest-France, Groupama, Unilog Les emplois salariés privés métropolitains dans les 15 grandes aires urbaines du Grand Ouest fin 2006 Lannion Brest St-Malo/Dinard L accumulation de ces fonctions de commandement se traduit par une concentration très forte d emplois à fort contenu stratégique. Avec près de emplois salariés privés métropolitains fin 2006, domine ainsi le paysage décisionnel du Grand Ouest aux côtés de Nantes, Angers et Brest. St-Brieuc Quimper Laval Lorient Le Mans Vannes Part dans l emploi salarié privé total En % St-Nazaire Effectifs fin Nantes Plus de Audiar Source : Unédic La Roche/Yon Angers Cholet 7

10 8» Un pôle majeur d accueil et de formation de la main-d œuvre qualifiée Comme les grandes agglomérations françaises, est un lieu privilégié de formation et de concentration d actifs qualifiés. Sa population fi gure parmi les plus diplômées du Grand Ouest avec en 1999 plus de 10 % des personnes de plus de 15 ans ayant un diplôme supérieur à bac+2. Ce taux augmente très rapidement puisqu il oscille actuellement autour de 16 % 1. Cette tendance s explique par la conjugaison de l attractivité du pôle universitaire rennais et ses étudiants et d un dynamisme économique local dont les besoins en main-d œuvre qualifi ée sont importants. Les universités et grandes écoles rennaises proposent en effet un éventail complet de plus de 200 formations d excellence (niveau master bac+5), répondant à tous types de métiers. Les formations supérieures multilingues s y développent progressivement, tout comme les sections internationales dans l enseignement primaire et secondaire (sections anglaises et américaines). Ce vivier de formation alimente le marché de l emploi local, dont les besoins annuels en main-d œuvre qualifi ée (cadres) oscillent autour de postes (source Unédic). Les formations de 3 e cycle dans l enseignement supérieur (bac+5) de la métropole rennaise en 2007 Types de Métiers Nom de l établissement Masters/ ingénieurs dont international Tous types Université I Université II Commerce ESC 8 6 Agriculture IAA Agrocampus (ENSA, INSFA, IESIEL) 16 1 Télécoms ENST 5 1 ESAT / / Ingénieurs INSA 7 4 généralistes École Louis de 5 0 Broglie ENSAI 1 0 Électronique SUPELEC 2 0 Informatique Mécanique IFSIC 3 0 Santé EHESP 5 2 TOTAL Source : Ruoa, Universités et grandes écoles Le poids de la population hautement qualifi ée dans les principales aires urbaines du Grand Ouest en 1999 Saint-Nazaire Cholet Lorient La Roche/Yon Laval Saint-Malo Le Mans Saint-Brieuc Brest Quimper Angers Vannes Nantes Lannion 0% 2% 4% 6% 8% 10% Source : Insee, Aura» Un pôle d innovation majeur au service de son territoire La mondialisation de l économie accélère le double jeu d interdépendance et de concurrence entre territoires. Base essentielle de l économie réelle, l industrie bretonne et ligérienne doit aujourd hui miser plus qu auparavant sur l innovation pour assurer son avenir. Poids des établissements et emplois dits «innovants» dans les aires urbaines de l EMLB en ,0% 6,0% 4,0% 2,0% 0,0% Nantes Brest Angers Saint- Nazaire % établissements / AU % emplois / AU Source : Insee Sirene 2006, Unédic Source Insee - Aucame Bretagne PDL PDL Bretagne % établissements / région % emplois / région

11 » RENNES La métropole rennaise et ses consœurs de l espace Loire Bretagne sont au cœur du dispositif d innovation interrégional. L aire urbaine de concentre ainsi 40 % des emplois dans les secteurs innovants bretons, soit emplois salariés privés, qui représentent une part deux fois plus importante dans l emploi local qu au niveau régional. Au total, la recherche privée et publique de l agglomération concerne près de personnes, soit le tiers des effectifs bretons. Cette concentration exceptionnelle de matière grise est à l origine de la moitié des dépôts de brevets technologiques délivrés en Bretagne entre 1999 et 2007, et du quart des crédits impôt recherche (CIR) accordés par OSEO aux entreprises bretonnes en L innovation industrielle rennaise s appuie largement sur la technopole de Atalante, deuxième de province par sa taille. Elle se concentre essentiellement dans trois grandes fi lières d excellence de l économie régionale, les technologies de l information et de la communication (TIC), l agroalimentaire (IAA) et l automobile. Chaque fi lière dispose d organismes publics ou d entreprises dans chacune des grandes composantes du cycle de l innovation, de la formation de la main-d œuvre jusqu à la production industrielle en passant par le transfert de technologies. D autres fi lières moins structurées telles que la santébiotechnologies ou l environnement se développent rapidement, en s appuyant notamment sur les compétences du CHU de. Le processus d innovation et son potentiel dans les trois grandes fi lières d excellence de l agglomération rennaise FORMATION étudiants 800 diplômés / an Université 1 INSA, SUPELEC, IFSIC, ENST, ENS Cachan, Louis de Broglie, ESAT, ENSAI INDUSTRIE emplois ST Microelectronics Canon Sagem Thales Oberthur card systems Thomson Grass Valley (...) FORMATION étudiants 200 diplômés / an Université 1, INSA, ENS Cachan, Louis de Broglie, SUPELEC INDUSTRIE Filière TIC INNOVATION INGÉNIERIE PRIVÉE emplois 170 entreprises dont centres R&D grands groupes : France Télécom, Thomson, Alcatel, SFR SI, Canon, Mitsubishi, Renesas (...) Filière AUTO emplois PSA Sanden SP Barre Thomas Lear Corporation INNOVATION Delphi Bretagne Ateliers INGENIERIE PRIVEE Faurecia env emplois Visteon, Valeo (...) env. 50 entreprises dont : Sanden, SPBT, Legris Autoline, Segula, PCI, ESTAR, Kereval (...) RECHERCHE PUBLIQUE env chercheurs 35 laboratoires publics dont : IRISA, IETR, INRIA, CELAR ENST (...) INCUBATION ANIMATION - RÉSEAUX Incubateur Emergys Pépinière Atalante Technopole Atalante MEITO, GRANIT Pôle Images & Réseaux Forum Start West CCI, OSEO, INPI (...) RECHERCHE PUBLIQUE env. 500 chercheurs IRISA, IETR, ENS Chimie INSA, ENS Cachan, Louis de Broglie, SUPELEC (...) INCUBATION ANIMATION - RÉSEAUX Incubateur Emergys Technopole Atalante Pôle automobile haut de gamme AUTEO Institut Maupertuis Plate-forme OPASE (...) 9 Plus que le potentiel, l effi cacité du processus d innovation dépend surtout de la capacité des acteurs locaux à se mettre en réseau. Le développement des structures partenariales d animation ( Atalante, AUTEO...) et de recherche telles que les pôles de compétitivité ou les plates-formes technologiques (OPASE dans l automobile...) favorise la créativité en mutualisant des moyens fi nanciers, techniques et humains. FORMATION étudiants Université 1, Agrocampus Ouest, EHESP, ENS Chimie INDUSTRIE emplois SVA, Cooperl, Lactalis, Entremont, Sojasun, Bridor Triballat, Onno, Coralis, Jean Brient, Kermené, Grand Saloir St-Nicolas, Saviel, Presta Breizh (...) Filière IAA INNOVATION INGENIERIE PRIVEE env emplois env. 50 entreprises dont : Innova Proteomics, Genesystems, Nucleus, Bionov, Medria, Biotrial AES, Nutryalis, LR Beva, Traceval (...) RECHERCHE PUBLIQUE env. 800 chercheurs INRA, Cemagref, AFSSA Institut français des fromages Cerel, Institut du porc,caren BRGM, CNRS (...) INCUBATION ANIMATION - RÉSEAUX Incubateur Emergys Technopole Atalante Pôle Valorial Pôle agronomique Ouest CBB Développement Ouest Génopôle CRITT Santé Bretagne (...) CFIA, Salon SPACE

12 UN TERRITOIRE OUVERT SUR LE MONDE Dans un contexte de mondialisation de l économie, le milieu local doit être en capacité de s insérer dans les flux économiques internationaux. Pour y parvenir, les métropoles consolident leur fonction de nœud stratégique tout en jouant pleinement leur fonction d intermédiation économique au service du territoire régional.» Une métropole «branchée»» Une économie métropolitaine internationalisée Les poids démographique et économique des métropoles de et Brest expliquent leur rôle prépondérant dans le déploiement des grands réseaux d infrastructures de communication en Bretagne. La métropole rennaise s affirme comme un nœud routier, ferroviaire, aérien et logistique essentiel au territoire breton, et sert de point nodal dans le déploiement des réseaux de télécommunications type internet haut débit. 10 Intégrée au réseau de grande vitesse européen Railteam, la gare de assure quotidiennement des liaisons TGV directes vers Paris, Lille, Lyon ou Strasbourg. L aéroport de -Saint-Jacques permet de rallier en moins de 2 h certaines métropoles européennes comme Madrid ou Londres via Southampton. Bien qu encore peu ouverte comparée autres grandes métropoles françaises, l économie rennaise s internationalise progressivement, grâce aux exportations des entreprises locales et aux investissements étrangers. Près de 200 entreprises locales exportatrices à l international offrent emplois, soit 15 % des emplois salariés de l aire urbaine. Simultanément, le tissu économique de la métropole est le plus internationalisé des zones d emploi bretonnes. Il accueille actuellement 148 entreprises à capitaux étrangers regroupant environ salariés. En tant que carrefour stratégique, concentre près du tiers des emplois de la filière logistique bretonne. Les grandes infrastructures de communication et les villes accessibles en liaisons directes depuis en 2008 ue lo nniq Ma St Brita Îles N St Malo vre s e n -L St B rieu St e Ca c-b Bri Paris - Lille -Lyon Marseille - Strasbourg Cologne, Luxembourg Genève, Francfort Stuttgart, Bruxelles Amsterdam Schipol Bâle, Londres rest eu c- Ha Bre st TGV er uimp nt - Q Lorie Réseau TGV liaisons directes Réseau Railteam Villes accessibles depuis Réseau routier rapide Paris (Orly - CDG) Lyon Strasbourg Marseille Nice Montpellier Toulouse Bâle-Mulhouse Bordeaux Southampton Madrid 10 km An ge rs - Tou rs St Nazaire Lorient - Quimper Nantes 0 Paris Le poids des groupes étrangers dans l emploi salarié des zones d emploi bretonnes en 2000 St-Malo Guingamp Dinan Vannes Lannion Pontivy-Loudéac Redon Brest Fougères St-Brieuc Morlaix Auray Carhaix Quimper Ploërmel Lorient Vitré % de salariés dépendants d'un siège étranger Nantes - Bordeaux Audiar Source : Railteam, aéroport, SNCF, Audiar Source : Insee

13 » RENNES» Tisser des liens pour rayonner Le rayonnement international des métropoles peut également être appréhendé à partir des partenariats tissés dans des réseaux d innovation, des jumelages, des représentations consulaires ou des réseaux impulsés par l Union européenne. participe ainsi aux programmes européens SUITE (Développement de l habitat durable) et LC FACIL (Développement des villes durables et Charte de Leipzig). D autres programmes européens en attente de validation devraient inscrire la métropole dans de nouvelles coopérations internationales, notamment dans les domaines de la gestion des déchets organiques ou de l agriculture périurbaine. Les partenariats internationaux de la métropole rennaise sont encore plus intenses dans le domaine de l innovation. La moitié des partenariats des laboratoires de recherche publics locaux s établissent avec des organismes publics ou privés internationaux, principalement en Europe, aux États-Unis et au Japon. Niveau géographique des collaborations de 54 laboratoires de recherche rennais en 2006 Europe nouveaux membres Hors Europe 13% Europe UE 15 19% 23% 21% 24% Bretagne Pays de la Loire France Les partenariats institutionnels internationaux de et les représentations étrangères locales Source : Katalyse 11 Villes jumelées Consulats Réseaux européens Instituts Exeter (UK) Espagne Conférence des villes de l Arc atlantique Confucius (Chine) Rochester (USA), Erlangen (DE), Brno (CZ), Sendaï (Japon), Leuven (BE) Allemagne Pologne Hongrie États-Unis Eurocities IFA francoaméricain Cork (IE) Afrique du Sud SUITE Sétif (Algérie) Maroc LC FACIL Jinan (Chine) Almaty (Kazakhstan) Plateau Dogon (Mali) Poznan (PL) Sibiu (RO) Crédit photo : ville de Source : Mairies, Ministères des affaires étrangères, programmes européens Cérémonie de création de l Institut Confucius de Bretagne en 2008

14 UNE OFFRE URBAINE DE QUALITÉ L attractivité d une métropole n est plus seulement liée à ses performances économiques et à la taille de son bassin d emploi. La mobilité accrue de la main-d œuvre et des entreprises, ainsi que le potentiel de développement que représente l économie résidentielle donnent une importance renouvelée à la qualité de la vie. Dans des territoires qui ne cessent de s urbaniser, les exigences en matière d accueil, de services à la population et de cadre de vie sont renforcées.» Une fonction d accueil des entreprises et de la population De nombreuses métropoles sont confrontées à un phénomène de ségrégation spatiale conduisant à l éviction des populations les plus démunies en périphérie. Pour le corriger, Métropole mène une politique volontariste d augmentation et de diversification de l offre de logements. Son programme local de l habitat s accompagne d un effort financier sur le logement social en constante augmentation depuis En quelques années, le dynamisme économique rennais s est accompagné d une diversification de l offre en immobilier de bureaux, hissant le marché local au 7e rang des métropoles de province avec m2 de transactions en Les collectivités et promoteurs préparent l avenir avec la programmation estimée à près de 1,4 million de surfaces nouvelles de bureaux d ici à L hébergement touristique joue également un rôle important dans la fonction d accueil d une métropole. Bien que souséquipée en hôtellerie 4 étoiles et luxe, l agglomération dispose de plus de 700 chambres en hôtellerie haut de gamme classée 3 étoiles, fréquentée par près de 10 % d étrangers. 12 L investissement global de Métropole en matière de logement social entre 2001 et 2007 (en milliers d ) LE MO NT ALO T-M STMIC SAIN HE L Estimation de l offre potentielle d immobilier de bureaux à court, moyen et long termes sur Métropole EN N CA BREST Nord - Nord do Ouest ~ m2 Est >500 >5 > m Ouest 2007 ~ m2 Centre-gare Ce C ent e en ntttre trere e-g e -g -g gaaarre re PARIS m2 Source : Services finances - Métropole AN GE Sud - Sud Est REDON m RS NANTES Audiar Source : Atlas des ZA - SCoT Métropole GE Tache urbaine Métro : ligne a Métro : ligne b (projet) Voie ferrée AN Le dynamisme du marché de l immobilier de bureaux traduit également l effort de la métropole pour accueillir les entreprises, notamment par la création de zones d activités à vocation tertiaire. RS > m2 LORIENT

15 » RENNES» Une offre de services abondante et variée La diversité et le niveau des services offerts par une métropole demeurent essentiels pour l accueil de populations nouvelles en recherche d un cadre de vie urbain agréable et favorable à leur épanouissement personnel. La métropole rennaise dispose d un éventail fourni d équipements de haut niveau. L offre événementielle culturelle ou économique tels les grands festivals (Transmusicales, Mettre en scène...) ou les salons (SPACE...) s appuie sur ces infrastructures, prochainement complétées par un centre des congrès. Les collectivités locales organisent la mobilité des habitants en développant une offre de transports en commun structurante. Le métro a ainsi permis de faire reculer la part des déplacements automobiles de 7 % entre 1999 et 2007 au sein de Métropole. Zoom sur... Les équipements de type métropolitain à - Principaux équipements sportifs : Stade : route de Lorient Patinoire : Le Blizz - Principaux équipements culturels : Grande salle de concert : Liberté Scènes de musiques actuelles : La cité, UBU, Antipode Centre dramatique national : TNB Centre chorégraphique national : CCN de Bretagne Opéra national : Opéra de Orchestre national : Orchestre de Bretagne Conservatoire national de région Grands musées : 4 (Champs libres) Centre de culture scientifi que et technique : espace des sciences Grandes galeries d art contemporain : La Criée, Oniris Cinémas : 11 art & essai et 2 multiplexes - Principaux équipements économiques et transports : Salle pour congrès : Le Triangle (1 auditorium) Parc des expositions : aéroport ( m²) Hôtels 3-4 étoiles : 13 Grands pôles commerciaux à rayonnement départemental/régional : centre-ville, route du meuble, rocade nord, Alma, Cap Malo, Rive ouest Grands pôles commerciaux à rayonnement d agglomération : Rigourdière, rocade sud Ligne TCSP : Métro-Val (9 km) Lignes de bus : 50 Fréquentation du réseau : 64 millions de voyages en 2007 Source : Audiar - Métropole - Insee - DRAC Pays-de-la-Loire/Bretagne - France congrès Les Champs libres Crédit photo : ville de 13

16 14

17 » RENNES LE RÔLE ET L IMPACT DE LA MÉTROPOLE 15

18 LE COUPLE MÉTROPOLE/RÉGION, ATOUT DE L ATTRACTIVITÉ BRETONNE Le dynamisme régional ne se dément pas. La Bretagne fi gure au 3 e rang des régions françaises en termes de croissance du PIB. Entre 1998 et 2005, elle a vu croître ce dernier de près de 23 % contre seulement 11 et 12 % respectivement pour l Alsace et le Nord-Pas-de-Calais. S il s agit, pour partie, d un rattrapage ; soulignons le rôle qu y a joué la métropole rennaise dont la croissance du PIB pour cette période était proche de 25 %. Incontestablement, il n y a pas de divorce entre la métropole et sa région. L analyse de l évolution des bases de taxe professionnelle depuis 1992 le confirme. Les rythmes de croissance du potentiel de création de richesse sont proches entre l agglomération rennaise et le reste de la Bretagne. Ils sont plus rapides en Ille-et- Vilaine, preuve que le développement de la capitale régionale ne se fait pas aux dépens de son aire d influence. Bien au contraire, les fonctions d excellence comme les revenus métropolitains irriguent le territoire breton dont le dynamisme, en retour, vient conforter l attractivité de l agglomération rennaise. Croissance comparée du PIB des métropoles et de leur espace régional entre 1998 et Métropoles Toulouse Nantes Nice Lyon Montpellier Paris Marseille Bordeaux Lille Strasbourg Source : Insee - Experian Évolution des bases nettes de taxe professionnelle de Métropole et du reste de la région Régions hors métropoles PACA Languedoc-Roussillon Bretagne Pays-de-la-Loire Midi-Pyrénées Île-de-France Rhône-Alpes Aquitaine Nord-Pas-de-Calais Alsace Source : DGI Métropole Ille-et-Vilaine hors Métropole Bretagne hors Métropole Indice 100 en 1992 Source : Services fi nances - Métropole Insee - Experian

19 » RENNES UN DYNAMISME QUI IRRIGUE UN LARGE TERRITOIRE Qu il s agisse de son marché de l emploi ou de ses universités, la capitale régionale attire davantage de population du reste de la France que de la Bretagne, respectivement contre nouvelles personnes. Son marché de l emploi attire notamment de nombreux actifs confirmés d Île-de-France (classe d âge ans) cherchant un cadre de vie plus agréable et serein pour euxmêmes et leur famille. Dans ses échanges migratoires de population avec le reste de la Bretagne, le solde migratoire métropolitain est positif grâce aux catégories les plus jeunes. Ce solde est en réalité lié au poids des étudiants bretons venus temporairement étudier à. Migrations résidentielles de l aire urbaine de entre 1990 et 1999 Ile-de-France Reste Bretagne AU Les résidants de Métropole sont en effet nombreux à faire construire dans les communes périurbaines de l agglomération, notamment en 2e ou 3e couronne comme à Bain-de-Bretagne ou à Janzé où ils sont propriétaires de plus du tiers des maisons construites. Cela n est pas sans poser de nombreux problèmes écologiques et sociaux (allongement des déplacements, étalement urbain...) qui pourraient s aggraver avec le renchérissement du coût du pétrole. Au fil des décennies, le desserrement de la population et des activités se traduit par l extension rapide de l aire d influence du pôle d emploi rennais. Celle-ci compterait actuellement 203 communes (projections Audiar) contre 69 en Leur superficie équivaudrait à cinq fois celle du territoire de Métropole (env km2) Pays de la Loire La construction de maisons individuelles par les habitants de Métropole en Ille-et-Vilaine sur 4 années 70 Migrations résidentielles nombreuses communes périphériques d Ille-et-Vilaine se voient dynamisées par un afflux de population et d activités industrielles venant du cœur de l agglomération. Entrées Sorties Autres régions françaises Nombre de maisons individuelles autorisées en 2001, 2003, 2005 et 2007 Audiar Source : Insee, RGP 1990 et 1999 Localement, le pôle économique rennais exerce un pouvoir d attraction fort sur les actifs résidant dans les communes périphériques bien au-delà du périmètre de Métropole. En 2003, 28 % des salariés travaillant dans Métropole résidaient dans le reste du département et 12% hors d Ille-et-Vilaine. Avec le renchérissement du coût du logement et le manque de foncier d activités dans l agglomération, de Tinténiac Janzé Périmètre Métropole Bain-de-Bretagne Audiar Source : DRE Bretagne L évolution de l aire urbaine de entre 1982 et communes communes 1990 Fougères Liffré Montfort/Meu Vitré Janzé Redon Janzé Bain de Bretagne Bain de Bretagne Audiar Source : Insee Fougères Liffré Montfort/Meu Vitré Janzé Bain de Bretagne Redon Combourg Tinténiac Liffré Montfort/Meu Vitré Janzé Bain de Bretagne Redon Fougères Tinténiac 203 communes 2008? Projections AUDIAR Combourg Fougères Tinténiac Liffré Montfort/Meu 140 communes 1999 Combourg Combourg Tinténiac Redon Vitré 17

20 UN NŒUD DE «COMMUTATION» DES TALENTS AU SERVICE DE L INNOVATION ET DES ENTREPRISES BRETONNES Dans un contexte de compétition accrue des territoires, pour capter la main-d œuvre qualifi ée, une métropole dynamique comme est un atout de taille. Les besoins annuels du marché des cadres rennais oscillent actuellement autour de postes, soit 40 % des besoins de cadres en Bretagne. Nœud de commutation, la métropole rennaise connecte la Bretagne au reste du monde. Elle s affi rme comme la porte d entrée privilégiée des investisseurs internationaux en concentrant le tiers des emplois créés par des sociétés étrangères en Bretagne. La présence d aménités urbaines d excellence à (vivier de matière grise, offre culturelle...) conforte l ancrage territorial des grandes sociétés multinationales comme Canon ou Thales, notamment la pérennité de leur usines. Ces relations lui permettent de participer au développement économique de la Bretagne, des Pays-de-la-Loire et de la Normandie, notamment grâce aux relations que les sièges d entreprises rennaises entretiennent avec leurs établissements disséminés dans tout le Grand Ouest. Le potentiel d innovation public et privé et le foisonnement des structures partenariales (technopole, génopole, centre de transfert technologique...) positionnent également la métropole rennaise au cœur des collaborations tissées par les pôles de compétitivité Images & Réseaux, Valorial et Automobile haut de gamme. Ces partenariats permettent aux entreprises de la région d accéder aux réseaux d innovation bretons, nationaux ou internationaux. 18 Aire urbaine / rural La création et le maintien d emplois par les investissements étrangers en Bretagne 1998 et 2005 Quimperlé Lorient Vannes St-Brieuc Dinan Fougères Rural 56 Redon Vitré Ploërmel Rural 22 Quimper Morlaix Rural 29 Brest Douarnen Rural 35 Lannion Nombre d'emplois Source : AFII Emplois créés Emplois maintenus En outre, la métropole est au cœur des réseaux interentreprises bretons. En 2004, 134 entreprises sont implantées simultanément à et Brest, 115 à et Saint-Malo. Les liens tissés avec des structures de recherche, de formation ou de transfert de technologies rennaises, contribuent ainsi à stimuler leur potentiel d innovation. L aire d infl uence économique de à partir des relations sièges-établissements en 2004 Ploërmel Redon Plus de ,5-1 0,1-0,5 0-0,1 St-Malo Part des établissements dépendants d un siège rennais (%) Audiar Source : Insee Fougères Vitré

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

LES DESSERTES DU TERRITOIRE

LES DESSERTES DU TERRITOIRE LES DESSERTES DU TERRITOIRE LES DESSERTES DU TERRITOIRE Accès et temps de trajet 4 A8 Saint-Malo Mont-St-Michel St-Brieuc Brest RN176 Laval Rennes Quimper A11/A13 7 RD13 Vannes Nantes Londres Amsterdam

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne Un pôle connecté à trois échelles de réseaux Une relation déterminante avec Paris Des relations plus limitées avec les grandes aires

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne

2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne 2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne Sommaire Chiffres et données-clés... 3 414 partenaires... 4 Un réseau miroir des forces vives de la région... 4 La marque d une stratégie

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

S implanter en Ille-et-Vilaine!

S implanter en Ille-et-Vilaine! Les Centres de Relation Clients Idea 35, l agence de développement économique d Ille-et-Vilaine LES ATOUTS DE L ILLE-ET-VILAINE Les Centres de Relation Clients en Ille-et-Vilaine Les Centres de Relation

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES

UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER DURABLE AU CŒUR DE SAINT-NAZAIRE OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES QUARTIER D AFFAIRES AU PIED DU TGV UN QUARTIER D AFFAIRES UN QUARTIER À VIVRE Saint-Nazaire propose Villes Gare, le nouveau quartier

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Conseil de développement du 17/10/2011

Conseil de développement du 17/10/2011 Conseil de développement du 17/10/2011 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie,

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité

La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité La Communauté de Communes du Pays Fouesnantais investit pour le développement de votre activité Sommaire : Le Pays Fouesnantais... 3 Le dynamisme démographique... 3 L accessibilité du territoire... 4 Les

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

Introduction. Le contexte ferroviaire européen

Introduction. Le contexte ferroviaire européen LE FERROVIAIRE Introduction Le contexte ferroviaire européen L arrivée de la concurrence ferroviaire Pour le Fret, une réalité depuis 2006 Pour le Transport Public, une réalité dès 2007 Pour les passagers

Plus en détail

La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

La  France en villes  : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation. Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 2 Aménager et développer le territoire français Question 2 La France en villes Cours 1 La " France en villes " : Mouvements de population, urbanisation, métropolisation.

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

184 TISSUS DE VILLES

184 TISSUS DE VILLES 183 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 1. Le poids de l interdépendance dans le devenir urbain 1 2. Systèmes urbains et réseaux de villes 4 3. Les réseaux européens de villes et le système des villes européennes

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

FOMATION SUPÉRIEURE & MATIÈRE GRISE QUALITÉ DE VIE GRANDS PROJETS POPULATION & BASSIN D EMPLOI POUVOIR D ACHAT

FOMATION SUPÉRIEURE & MATIÈRE GRISE QUALITÉ DE VIE GRANDS PROJETS POPULATION & BASSIN D EMPLOI POUVOIR D ACHAT CARTES EN MAIN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE INFRASTRUCTURES INTERNATIO- NALES & CONNEXIONS FOMATION SUPÉRIEURE & MATIÈRE GRISE QUALITÉ DE VIE GRANDS PROJETS POPULATION & BASSIN D EMPLOI POUVOIR D ACHAT Interlocuteur

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

L académie de Rennes. Présentation pour les candidats à un poste d assistant

L académie de Rennes. Présentation pour les candidats à un poste d assistant L académie de Rennes Présentation pour les candidats à un poste d assistant SOMMAIRE Présentation générale de l académie L environnement (rural et urbain) Les attraits touristiques et culturels La situation

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique

références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique 03 les références la réponse à une demande réelle de la communauté scientifique Voici un aperçu des sources de données disponibles au sein du CASD. Ce sont des données individuelles très détaillées indirectement

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016

Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016 Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016 1. Le besoin d une stratégie partagée de développement régional dans laquelle

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE vous présente SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, PARTIE INTÉGRANTE DE BORDEAUX MÉTROPOLE La Résidence LES PORTES OCEANES se trouve à 5 minutes du centre-ville de Mérignac, une situation stratégique : A

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Prospective des métiers en région et orientation professionnelle Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Un exercice conçu pour le pilotage de la formation Contexte : préparation du PRDFP Besoin de vision

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans la vie. Le départ des jeunes, redouté dans de nombreux territoires, commence souvent pour des raisons de poursuites d études. À l échelle

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

Les principales aires urbaines de l Ouest

Les principales aires urbaines de l Ouest Les principales aires urbaines de l Ouest (comptant plus de 3 500 emplois ) Les villes sont présentées par ordre décroissant du nombre d emplois en 1999 Les fonctions métropolitaines supérieures dans les

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

SYNTHESE DES ETUDES. Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville

SYNTHESE DES ETUDES. Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville SYNTHESE DES ETUDES Conseil Mutations Reconversions Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville Développement PREFECTURE DU CALVADOS Accompagnement Entreprises

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS

Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS Assemblée Générale de l AUDIAR 17 mars 2015 De quoi parle t on? Les dynamiques territoriales doivent se concevoir dans une approche relationnelle où les territoires

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS CAPITALE MONDIALE DU TOURISME D AFFAIRES Si Paris demeure la métropole la plus visitée au monde, en accueillant chaque année près

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement Inauguration de la Résidence Campus Méditerranéen de IAMM / CIHEAM Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

La cartographie, d accompagnement des démarches de circuits courts

La cartographie, d accompagnement des démarches de circuits courts La cartographie, outil essentiel d observation, de pilotage voire d accompagnement des démarches de circuits courts Forum citoyens Circuits courts Montpellier, 8 décembre 200 Marie POISSON - LUNAM Univ.

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique

Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique Valorisation des réseaux de distribution bancaire grâce à l'approche géomatique En partenariat avec le Crédit Agricole d'ille-et-vilaine. Avril 2013 L ensemble des étudiants du Master 2 SIGAT LE CRÉDIT

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail