BILAN 2012 POUR LA CAISSE D ÉPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SÛRE.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN 2012 POUR LA CAISSE D ÉPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SÛRE."

Transcription

1 BILAN 2012 POUR LA CAISSE D ÉPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SÛRE. RESPONSABILITÉ SOCIETALE DE L ENTREPRISE 1

2 SOMMAIRE - La Caisse d Épargne : Banque coopérative... p4 Accessible et adaptée à toutes les clientèles...p6 Engagée pour l environnement...p6 Employeur de référence dans sa région...p7 Solidaire de ses territoires...p8 - Les Projets de Mécénat Locaux...p10 - La fondation Loire Drôme Ardèche...p19 Directeur de publication : Pascal REBILLARD Rédaction : Secrétariat Général, dpt Vie Coopérative, Trenta Crédit Photo : Istock, Fotolia, Shutterstock, Trenta, Caisse d Epargne. Conception : Trenta. ÉDITO Depuis bientôt 200 ans, les Caisses d Épargne accompagnent les évolutions de la société. Leur identité, la confiance qu elles inspirent, trouvent leur source dans cet engagement historique. Ancrage territorial, réponse concrète aux besoins de l économie réelle et des clientèles locales, soutien aux acteurs de la vie sociale ce sont quelques unes des spécificités du modèle Caisse d Épargne. Celui-ci a fait la preuve de sa pertinence, de son efficacité et de sa capacité de résistance en temps de crise. Dans un contexte de déséquilibres économiques, sociaux et environnementaux croissants, le concept de Responsabilité Sociétale de l Entreprise est au cœur des débats. La RSE est aujourd hui investie d enjeux stratégiques, qui touchent en particulier à un renouvellement des conceptions de l entreprise, de son modèle économique, de sa place et de son rôle dans la société. «La RSE n est pas la façon dont vous dépensez l argent que vous gagnez. C est la façon dont vous gagnez l argent que vous dépensez.» K. McElhaney Ce bilan Responsabilité Sociétale d Entreprise montre que la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche sait réinventer et innover constamment pour répondre à une de ses ambitions fondatrices : être utile à la société. Au travers de ses actions, elle réaffirme son engagement de banque proche et engagée : Auprès de ses sociétaires et de ses administrateurs, Vis-à-vis de ses clients et de ses fournisseurs En faveur de la solidarité Auprès de ses collaborateurs Pour l environnement En ayant consacré un montant de euros à la RSE en 2012, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche envoie un signe fort et entend ainsi continuer à jouer un rôle prépondérant d acteur engagé au cœur de la société et de ses territoires. Caisse d Épargne et de Prévoyance LOIRE DRÔME ARDÈCHE Société Anonyme coopérative à directoire et conseil d orientation et de surveillance, Régie par les articles L et suivants du Code Monétaire et Financier, au capital social de euros. Siège social : Espace Fauriel - 17, rue des Frères Ponchardier B.P Saint-Étienne cedex RCS Saint-Étienne. Intermédiaire d assurance, immatriculé à l ORIAS sous le n Titulaire de la carte professionnelle «Transactions sur immeubles et fonds de commerce sans perception de fonds, effets ou valeurs», n 298T délivrée par la préfecture de la Loire, garantie CEGI - 128, rue de la Boëtie PARIS. Catherine AMIN-GARDE Présidente du Conseil d Orientation et de Surveillance Pascal REBILLARD Président du Directoire 2

3 ROANNE BRISON ROANNE LE COTEAU MONTBRISON FOREZ FOREZ LES 18 SOcIéTéS LOcALES d épargne ET LEuR TERRITOIRE ST ETIENNE CENTRE SUD VIVARAIS ST ETIENNE NORD GIER ONDAINE PILAT NORD VIVARAIS VIVARAIS RHODANIEN Acteurs majeurs de la vie économique et de la cohésion sociale de leurs territoires, les Caisses d Épargne comptent parmi les premières banques en France. Elles accompagnent dans leurs projets l ensemble des acteurs économiques, qu ils soient particuliers, professionnels, entreprises, associations ou collectivités locales. ST ETIENNE SUD ROVALTAIN NORD VALENCE PLAINE DROME PROVENÇALE CENTRE ROVALTAIN SUD ROVALTAIN CENTRE DROME PROVENÇALE SUD ET EST EN CHIFFRES habitants sur le territoire clients sociétaires 324 administrateurs 6 groupes commerciaux 18 Sociétés Locales d Épargne 154 agences dont une agence en ligne 253 automates bancaires 3 centres d affaires collaborateurs (effectifs temps plein) 3

4 PRoJET solidaire financé 2013 sera marquée par l ouverture du Il s articule autour de messages forts : centre Hygée, le centre régional de prévention des cancers, à l Hôpital Nord de LA caisse d épargne, banque coopérative Depuis bientôt 200 ans, la Caisse d Épargne s est construite sur des valeurs de proximité, d accès du plus grand nombre aux services bancaires, de contribution au développement économique et social des territoires. Devenue banque coopérative en 1999, elle appartient aujourd hui à ses clients sociétaires et partage avec eux les principes de démocratie, d ancrage territorial, de pédagogie et de solidarité. Les valeurs de la coopération vivent au quotidien dans les activités bancaires et la gouvernance de la Caisse d Épargne. une RELATION PRIvILégIéE AvEc SES SOcIéTAIRES En tant que banque coopérative, attentive à ses clients sociétaires, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche se doit de bâtir une relation de qualité, nourrie de confiance et d écoute réciproque. Pour faire vivre cette relation dans la durée, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche organise à leur intention des communications dédiées au travers de divers canaux d information. Des points d information sociétaires en agence SociétaireS infos LA LETTRE DES SOCIÉTÉS LOCALES D ÉpARgnE AffILIÉES à LA CAISSE D ÉpARgnE LOIRE - DRômE - ARDèChE n 07 JaNVier 2013 Financer la solidarité Un parcours expo sur la prévention du cancer au chu de Saint-étienne sociétaires en Loire Drôme Ardèche au 31/12/ sociétaires présents ou représentés aux assemblées générales de juin 2012 Directeur de publication : Pascal REBILLARD - Rédaction : Secrétariat Général, dpt Vie Coopérative, Trenta Crédit Photo : Trenta, Caisse d Epargne. cancer, pour favoriser les comportements de Saint-Étienne. Fruit de plusieurs années prévention de travail et de concertation, le centre - décider et agir dans un mode complexe ou Hygée développe 3 niveaux de prévention : incertain : apprendre à analyser et à agir dans prévention primaire ou sur un environnement complexe prévention secondaire : - avoir des moyens pour agir : donner des promotion des dépistages repères sur les connaissances actuelles - prévention tertiaire : élaboration et évaluation des programmes d éducation thérapeu- Rappelons qu en France, les cancers occupent une place grandissante en terme de mortalité. tique à destination des patients. Le nombre de décès et le risque individuel de Le grand public est invité à venir découvrir le décès ont diminué, traduisant l amélioration de la prise en charge et du dépistage. parcours exposition, espace dédié à l information scientifique concernant l état des savoirs La Fondation LDA a apporté un soutien en cancérologie. Le programme présenté s intitule CHANGER LE REGARD. de l espace financier de ,40 à l élaboration scénographique. - changer le regard : modifier la perception du Caisse d Épargne et de Prévoyance Loire Drôme Ardèche. Société anonyme coopérative à Directoire et à Conseil d Orientation et de Surveillance, régie par les articles L et suivants du code monétaire et financier, au capital social de Siège social : 17 rue Ponchardier - BP Saint-Étienne Cedex 2, SIREN RCS Saint-Étienne. Représentée par Pascal REBILLARD, président du directoire. Conception : Trenta Imprimerie : Rotos Vincent. En cohérence avec notre engagement dans une démarche de développement durable, Sociétaires infos est imprimé sur papier recyclé. ISSN Des lettres d information «Sociétaires infos» 4 une vitalité démocratique PORTéE PAR un LARgE SOcIéTARIAT Au travers des 18 Sociétés Locales d Épargne (SLE), les sociétaires sont des parties prenantes essentielles de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche. Au total, ce sont plus de sociétaires qui portent le capital de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche. Différence fondamentale avec les sociétés par actions, les décisions sont prises lors des assemblées générales de SLE, selon le principe démocratique «une personne = une voix». Un site internet dédié : Des Rencontres privilège : 8 réunions en 2012 sur le thème «Fiscalité des placements, Transmission du patrimoine : quelle actualité?»

5 un MOdèLE de gouvernance Au SERvIcE de LA PERfORMANcE ET de LA SOLIdARITé grâce à des AdMINISTRATEuRS IMPLIquéS Le Conseil d Orientation et de Surveillance, qui accueille en son sein des représentants des sociétaires, des salariés et des représentants des collectivités territoriales, porte au plus haut niveau la voix des sociétaires. Il exerce une fonction de contrôle sur la gestion dévolue au Directoire de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche. 18 membres de COS 28% de femmes au COS (20% est l objectif cible pour 2014) Depuis 2009, un dispositif spécifique a été mis en place exclusivement au sein de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche, la démarche Tandem Qualité : au cœur des agences, les administrateurs interrogent les clients sociétaires sur la qualité des services de leur Caisse d Épargne et échangent des informations économiques et commerciales avec les directeurs d agence. Les administrateurs deviennent ainsi de vrais relais de proximité, facilitateurs de la relation commerciale et contribuent à l enracinement de la Caisse d Épargne sur son territoire. En 2012, ce sont 55 administrateurs qui ont effectué 192 rendez-vous avec des clients sociétaires en agence. Elus au sein des Sociétés Locales d Épargne, les administrateurs sont issus et représentatifs de la diversité des régions. Ils sont ainsi porteurs des réalités économiques et sociales ; ils renforcent et élargissent les réseaux de proximité que la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche tisse avec son territoire. Ils s impliquent à différents niveaux, participent à la vie de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche et reçoivent une information privilégiée, améliorant et dynamisant ainsi la gouvernance. 324 administrateurs 54 conseils d administration en Loire Drôme Ardèche 66% de participation des administrateurs aux conseils d administration 60% d administrateurs impliqués dans nos différentes missions 517 heures de formation dispensées auprès des administrateurs Implication dans la politique philanthropique de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche : les administrateurs participent au parrainage, à la sélection et à l évaluation des Projets de Mécénat Locaux. Implication dans les dispositifs de micro finance et d éducation financière avec Finances & Pédagogie notamment. Implication dans la démarche Tandem Qualité. Participation à des formations dédiées (en 2012 sur le thème «Décryptage du contexte économique et financier»). Accès à un site EXTRANET ADMINISTRATEURS. Envoi d une newsletter mensuelle. 5

6 AccESSIbLE ET AdAPTéE à TOuTES LES clientèles La Caisse d Épargne dispose, auprès des clients, d une perception positive en termes de confiance, de solidité, de bonne gestion, de responsabilité et de proximité. Une telle confiance se mérite et se construit chaque jour. En 2012, la Caisse d Épargne a poursuivi son effort pour promouvoir une politique commerciale responsable, proche de son territoire, respectueuse de ses clients - particuliers, entreprises, associations, collectivités, une politique capable de répondre à leurs besoins d épargne et de financement, propre à garantir un développement économique régional durable. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche agit au cœur de son territoire, au service de toutes ses clientèles : via son réseau d agences de proximité dont certaines accessibles pour les personnes en situation de handicap, via un accès aux produits et services bancaires (dont l offre sous forme de microcrédits), grâce à un dispositif d écoute spécifique pour mesurer la satisfaction client en étant partenaires des décideurs en région : collectivités locales, entreprises, structures de l économie sociale. 86% de clients satisfaits en Loire Drôme Ardèche 24 agences accessibles aux personnes à mobilité réduite 2 agences en Zone Urbaine Sensible (ZUS) 25 agences en zone rurale 3 conventions signées avec le secteur protégé (ESAT) 6 ENgAgéE POuR L ENvIRONNEMENT Comme toutes les entreprises, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est concernée par ces enjeux, dans son fonctionnement quotidien, mais aussi - et surtout - dans ses métiers. Elle entend relever ces défis, convaincue qu il s agit d un formidable atout de développement économique pour la région. Elle mène, dans ce domaine, une politique rigoureuse et innovante en interne, au travers de la réduction de son empreinte carbone, et auprès de ses clients par le développement d une gamme de conseil et de financement. Son ambition : devenir un acteur de référence de la croissance verte Livrets de Développement Durable en Loire Drôme Ardèche La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche s est engagée dans : - une politique d achat responsable - la réalisation de son bilan carbone - une offre diversifiée de produits responsables Réduction de la consommation de papier de 8% entre 2011 et % des déchets sont recyclés

7 AdAPEI (Ardèche) EMPLOyEuR de RéféRENcE dans SA RégION Devenir employeur de référence du secteur bancaire, telle est l ambition des Caisses d Épargne. Cette ambition est portée par une politique de ressources humaines dynamique et volontaire propre à attirer et fidéliser les meilleurs talents, développer les compétences, assurer l employabilité, accompagner les salariés tout au long de leur carrière, en leur proposant un cadre de travail prônant la diversité, l égalité et la qualité. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche s inscrit dans cette démarche favorisant ainsi l implication et l inventivité de tous ses collaborateurs au bénéfice de son territoire. Depuis 2009, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche propose un parcours de formation d un an, en alternance, ouvert à des personnes handicapées adultes en reconversion suite à un accident de la vie. Le 8 mars 2012, à l occasion de la journée de la femme, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche mettait en avant des collaboratrices engagées dans des actions solidaires et soutenait financièrement leurs associations respectives. 95% de CDI par rapport à l effectif total 57 embauches en CDI en jeunes recrutés (apprentissage, alternance, stage) 27% de femmes cadres (soit 1,04% de progression des femmes dans l encadrement) 4,55% de la masse salariale dédiée à la formation 4,66% de taux d emploi de travailleurs handicapés 7

8 SOLIdAIRE de SES TERRITOIRES Fidèles à leur tradition d innovation et d engagement, les Caisses d Épargne se sont fixées 2 axes d actions pour renforcer la solidarité sur leurs territoires, à savoir : la micro finance et l éducation financière la philanthropie Premières banques du microcrédit personnel, elles proposent pour les personnes en situation de fragilité, une offre complète d accompagnement vers un équilibre budgétaire et financier. Par ailleurs, elles sont parmi les principaux mécènes de la solidarité en France consacrés à la solidarité en Loire Drôme Ardèche 2 agences Parcours Confiance en Loire Drôme Ardèche 7 collaborateurs détachés : 4 collaborateurs pour les particuliers et 3 collaborateurs pour les professionnels 222 microcrédits particuliers en cours pour un montant total de Montant moyen des microcrédits particuliers : microcrédits professionnels en cours pour un montant total de Montant moyen des microcrédits professionnels : emplois créés sur le territoire Loire Drôme Ardèche grâce aux microcrédits Professionnels Accompagnement à la création d entreprise : MIcROfINANcE ET EducATION financiere LA MIcROfINANcE AvEc PARcOuRS confiance Avec Parcours Confiance, la Caisse d Épargne propose une offre de microcrédit accompagné à destination des particuliers et des micros entrepreneurs qui rencontrent des difficultés à obtenir un financement bancaire classique. Il s agit principalement de personnes sans emploi, de bénéficiaires de minima sociaux, de travailleurs modestes ou bien confrontés à des accidents de la vie (chômage, maladie, divorce) qu ils soient ou non clients de la Caisse d Épargne. 3 formes d accompagnement Un accompagnement bancaire individuel réalisé par le conseiller Parcours Confiance à partir d un diagnostic budgétaire approfondi. Une offre bancaire adaptée comme par exemple un microcrédit. Un accompagnement social et pédagogique proposé par les partenaires de Parcours Confiance, au 1 er rang desquels Finances & Pédagogie mais aussi des centaines d associations et de collectivités locales. La Caisse d Épargne est partenaire des principaux acteurs régionaux de la création d entreprise, à commencer par France Active et France Initiative. Les partenariats se manifestent par la contribution aux différents fonds de ces structures (prêts d honneur, garanties, contrats d apports associatifs ) et à la participation aux conseils d administration. 8

9 finances & PédAgOgIE Créée en 1957 par les Caisses d Épargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème général de l argent dans la vie, auprès de tout public. Ces programmes d actions sont développés grâce au soutien financier des Caisses d Épargne dans le cadre de leur engagement sociétal. Partenaire actif du monde de l éducation et de l économie sociale, Finances & Pédagogie intervient également auprès d entreprises des secteurs public et privé en tant qu organisme de formation. Les conseillers Finances & Pédagogie animent chaque jour en région des ateliers collectifs consacrés à l argent et à sa gestion. Véritables professionnels de l éducation financière, ils s appuient sur des outils ludiques et pédagogiques ayant fait leurs preuves. Les services de Finances & Pédagogie sont destinés principalement à 3 secteurs : Le secteur social et associatif Le secteur éducatif Les entreprises L association dispose d une structure nationale de 4 personnes et de 24 correspondants régionaux. Pour la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche, le correspondant régional est : Robert SOUBEYRAND Tel : site web : 143 actions de formation en Loire Drôme Ardèche personnes bénéficiaires de ces formations 40 organismes en Loire Drôme Ardèche intègrent des interventions de Finances & Pédagogie au profit des publics qu ils accueillent Finances & Pédagogie en Loire Drôme Ardèche associe les administrateurs des SLE dans ses activités de pédagogie de l argent PHILANTHROPIE : des AcTIONS à fort IMPAcT SuR LE TERRITOIRE LES fondations Parties intégrantes de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise dans le domaine de la philanthropie, les actions de la fondation Loire Drôme Ardèche sous égide de la Fondation Caisses d Épargne pour la solidarité, sont un soutien désintéressé à des projets d intérêt général. La Fondation Caisses d Épargne pour la solidarité Reconnue d utilité publique, la Fondation Caisses d Épargne pour la solidarité mène des actions de lutte contre toutes les formes de dépendance liées au grand âge, à la maladie ou au handicap. Elle est gestionnaire de 108 établissements et services du secteur sanitaires et médico-social dont 4 sont sur le territoire Loire Drôme Ardèche : Résidence Leïs Eschiroù à Dieulefit (26), Résidence Les Pervenches à Lablachère (07), Résidence Le Rivage à Roanne (42) et la Maison d accueil Le Bastidoù au Poët Laval (26). Elle héberge des fondations sous égide dont la fondation Loire Drôme Ardèche. Soutien de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche : La fondation Loire Drôme Ardèche L objet de la fondation Loire Drôme Ardèche est de favoriser l autonomie des personnes âgées, malades ou handicapées, vulnérables et en grande difficulté, notamment par le développement d actions en faveur du maintien à domicile, des structures et modalités d accueil ainsi qu en faveur des aidants. Elle soutient des projets ponctuels présentés par des associations. Elle soutient également des «projets-programmes» qui se déploient sur plusieurs années, comme le récent partenariat conclu avec le Conseil Général de l Ardèche qui intègre différentes actions et s opère sur une période triennale. La fondation Loire Drôme Ardèche est dirigée par un collège de fondateurs et un collège d experts externes en lien avec les domaines couverts. Montant global des financements octroyés par la fondation LDA : ,78 Les projets de la fondation Loire Drôme Ardèche sont détaillés à partir de la page 19. La fondation Belem Créée en 1980 à l initiative des Caisses d Épargne, la fondation BELEM est reconnue d utilité publique. Elle s est fixée comme objectif de continuer de faire naviguer le trois-mâts BELEM afin qu il demeure un lieu de conservation et de transmission des savoir-faire et des traditions de la grande marine à voile. A cet effet, elle a mis en place un programme de stages ouvert à tous. Son site : Soutien de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche à la Fondation Belem : LES PROjETS de MécéNAT LOcAux En tant que partenaire bancaire de référence de l économie sociale et solidaire, la Caisse d Épargne souhaite, par son action philanthropique, soutenir le développement de ce secteur. Avec les Projets de Mécénat Locaux, la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche intervient dans le domaine de la solidarité au plus près des populations fragiles. Les administrateurs participent aux comités de décision, au suivi et à l évaluation de ces projets. Montant des financements octroyés par la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche en 2012 : Les Projets de Mécénat Locaux sont détaillés à partir de la page 10. 9

10 LES PROjETS de MécéNAT LOcAux qu EST-cE que c EST? Il s agit de projets portés par des structures personnes morales (associations, coopératives, collectivités ) relevant du domaine de l économie solidaire et s adressant donc à un public en situation de fragilité. Les projets de mécénat locaux se caractérisent par : un porteur de projet, responsable juridiquement et financièrement du projet, un projet précis dont les objectifs doivent être mesurables qualitativement et quantitativement, des moyens visant à la réalisation du projet, un calendrier de réalisation, un plan de financement, un budget prévisionnel, un dispositif d évaluation. Nombre de projets soutenus : 16 Montant global des financements octroyés par la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche : LES domaines d INTERvENTION Ainsi, grâce aux Projets de Mécénat Locaux, la Caisse d Épargne maintient et développe son engagement dans une démarche de responsabilité sociétale d entreprise et réaffirme son engagement historique dans le domaine de la solidarité, sur l ensemble de son territoire au travers de 2 axes prioritaires : cohésion sociale et développement durable & Satisfaction des besoins fondamentaux : se nourrir, se loger, se vêtir 10

11 cildea (centre d Initiatives Locales pour le développement de l Emploi et des Activités) SLE MONTBRISON FOREZ Le CILDEA participe à une dynamique de développement local en favorisant l insertion sociale et professionnelle. Concrètement, cela passe par les chantiers d insertion, l accompagnement des agriculteurs en difficulté mais aussi l éducation à l environnement et à la citoyenneté. L objectif du CILDEA, via le Jardin d Astrée à Saint-Étienne- Le-Molard, est de donner aux salariés, qui viennent pendant 6 mois ou 1 an, les moyens d acquérir des savoir-faire professionnels. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est intervenue pour permettre au Jardin d Astrée de répondre à de nouveaux enjeux. Ce jardin, dont les salariés s inscrivent dans une démarche de retour à l emploi, va en effet engager des travaux grâce auxquels il pourra améliorer sa productivité et satisfaire la demande en légumes bio de la restauration collective. Financement d équipements d irrigation et de production : LES francas de LA LOIRE SLE GIER Association d éducation populaire reconnue d utilité publique, l association Les Francas de la Loire développe des loisirs éducatifs de qualité accessibles à tous en accentuant son action vers les publics les plus défavorisés. Elle a sollicité la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour l achat et l aménagement d un ludobus, véritable ludothèque mobile qui facilitera l accès aux jeux et jouets sur l ensemble du territoire ligérien. Enfants, adolescents et adultes y trouveront de quoi s amuser, se cultiver et créer des échanges intergénérationnels. Achat et aménagement d un ludobus :

12 AMIcALE POuR LE don de SANg bénévole de SAINT-éTIENNE SLE SAINT-ÉTIENNE CENTRE L Amicale pour le Don de Sang Bénévole de Saint-Étienne va à la rencontre de la population pour sensibiliser le plus grand nombre au don de sang. Elle organise des «Journées de Sang» dans les entreprises et au cœur des quartiers, ainsi que des conférences dans les écoles (lycées, collèges, écoles primaires). Elle a fait appel à la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour la rénovation de ses locaux. Mise aux normes d accessibilité aux personnes handicapées du local d accueil : RESTAuRANTS du cœur LOIRE SLE SAINT-ÉTIENNE CENTRE L association a pour objet d aider et d apporter une assistance bénévole aux personnes en difficulté notamment par la distribution de denrées alimentaires, mais aussi par toute action d insertion dans la vie sociale et l activité économique. Les 15 centres du département de la Loire assurent la distribution alimentaire, le cinéma, la bibliothèque, le vestiaire et le microcrédit. Ils peuvent également proposer diverses initiatives spécifiques (atelier coiffure, collecte de jouets...) Le nouvel entrepôt départemental ouvert en 2011, plus vaste, nécessite un équipement spécifique. Les Restaurants du Cœur Loire ont donc demandé le soutien de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour acquérir un gerbeur qui faciliterait les manipulations des 30 bénévoles gérant le site. 12 Acquisition d un gerbeur-conducteur : 5 000

13 SARL OASuRE ENTREPRISE d INSERTION SLE FOREZ Entreprise d insertion, Oasure est spécialiste de la phytoépuration ; culture et implantation de roseaux pour les stations d épuration par filtre. Depuis sa création, en février 2008, Oasure a élaboré plus de 400 stations d épuration, dont deux des plus gros projets réalisés à ce jour en France. Cette activité constitue un support à l insertion sociale et professionnelle sur le territoire sud Forez. Elle vient compléter le maraîchage biologique pour l insertion mis en place il y a 10 ans par les Jardins d Oasis. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche a soutenu la construction d un bâtiment écoexemplaire de 200 m 2, qualité HQE (Haute Qualité Environnementale) et BBC (Bâtiment Basse Consommation). Il accueillera les 33 salariés dans de bonnes conditions d hygiène et de sécurité, ce que ne permettaient pas les anciens bâtiments préfabriqués. Construction d un bâtiment BBC : LES AMIS des grands MuRcINS SLE ROANNE BRISON La ferme pédagogique du domaine des Grands Murcins se situe sur la commune d Arcon (Loire) et a pour vocation de sauvegarder et de présenter des races d animaux de basse-cour en voie de disparition. Cette ferme a également pour but d accueillir un large public : scolaires, groupes, centres sociaux, personnes handicapées... L association les Amis des Grands Murcins, dont la mission est d informer, distraire et éduquer, a sollicité la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche afin qu elle lui apporte son soutien pour la gestion du lieu : entretien des prairies et du bâtiment agricole, gestion durable du cheptel et de l exploitation. Aide à la gestion d une ferme pédagogique :

14 LA cuisine des MéLANgES SLE ROANNE LE COTEAU Cette structure s articule autour d un dispositif d insertion professionnelle, avec la mise en place d un service traiteur de cuisine du Monde à destination des particuliers, des entreprises, des associations et des institutions. Forte de son savoir-faire, La Cuisine des Mélanges a su diversifier son activité en travaillant pour la ville de Roanne, le Centre Social du Condorcet et le Conseil Général. Les cuisinières dispensent également des cours de cuisine dans les écoles de Riorges et de Roanne, ainsi que dans les locaux de l association. La Cuisine des Mélanges a sollicité l aide de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche en vue d acheter un camion pour assurer le transport des matières premières, les livraisons ou les prestations extérieures. Achat d un véhicule utilitaire : RESTAuRANTS du cœur-insertion 26 SLE ROVALTAIN SUD L association Restaurants du Cœur - Insertion 26 apporte son aide aux plus démunis par diverses actions : chantiers d insertion logements accueil et hébergement d urgence, centre de stabilisation accueil des femmes victimes de violence. Cette association a bénéficié du soutien de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour aménager son nouveau centre de stabilisation. Cet endroit viendra remplacer les anciens équipements (algécos-caravanes) et permettra d accueillir pour quelques mois des personnes à la rue. Celles-ci pourront rencontrer des assistants sociaux, et prendre un nouveau départ. Équipement d un foyer de stabilisation :

15 AS de TRèfLE SLE GIER L association As de Trèfle s est donnée pour mission d accompagner les personnes du Pôle de Rééducation de l hôpital Marrel (Rivede-Gier) tant sur le plan moral que physique ou matériel. Cela passe par l organisation de divertissements, de sorties culturelles ou sportives et par une aide à la réadaptation. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est intervenue dans l acquisition d un simulateur de conduite pour personnes handicapées. Cet outil s adresse aux patients hémiplégiques, amputés, accidentés ou opérés et leur propose de tester leurs capacités de conducteur : interpréter une route en 3D, trouver la force physique nécessaire à l accomplissement des mouvements, réagir à un événement imprévu, changer une roue... L aptitude à la conduite automobile représente un élément majeur pour l autonomie des personnes, dans leur réinsertion socioprofessionnelle et leur vie quotidienne. Achat d un simulateur de conduite et d un vidéoprojecteur : SEcOuRS POPuLAIRE français SLE DRÔME PROVENÇALE SUD & EST Aide à toute détresse et accompagnement de toute population isolée et en précarité : voilà les deux missions principales du Secours Populaire. L association assure une permanence d accueil, d écoute et de réorientation. Elle offre également l accès de dépannage à son vestiaire, des coups de pouce alimentaires, l accompagnement à la scolarité et l aide aux vacances. Le projet consiste à aller visiter des personnes en situation d isolement et de précarité et à leur apporter une aide alimentaire et vestimentaire, entre autre. Le Secours Populaire a attiré l attention de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour le financement d un véhicule pour son projet d intervention à domicile auprès de personnes âgées, d anciens agriculteurs et de jeunes désorientés issus de milieux urbains. Financement d un véhicule pour rompre l isolement de personnes en détresse :

16 LES chiens guides d AvEugLES SLE ROVALTAIN SUD Faire connaître le chien guide d aveugle, assurer le lien entre non-voyants et école, contribuer au libre accès dans les lieux publics et privés... les missions de l association Les Chiens Guides d Aveugles Drôme-Ardèche sont multiples. Cet organisme s investit également pour trouver différents partenariats ; apports financiers, dons et legs. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est intervenue dans le financement de trois chiens guides. Financement de trois chiens guides : L ARcHE de LA vallée SLE ROVALTAIN NORD «Le but de L Arche est, en créant des Communautés qui accueillent des personnes adultes ayant un handicap mental, de répondre à la détresse de ceux qui sont trop souvent rejetés et de leur redonner une place dans la société». Extrait de la Charte de L Arche. L organisme propose une section d activités de jour composée d un pôle Artisanat, d un pôle Seniors et d un pôle Espaces Verts ainsi que cinq foyers accueillant des personnes avec un handicap mental et des éducateurs. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche a participé au financement de pompes à chaleur pour de nouveaux locaux afin d améliorer les conditions d accueil du pôle Artisanat et pour offrir une salle d activités adaptée au pôle Seniors. Financement de pompes à chaleur :

17 AdAPEI de LA drôme - ESAT de SAINT-vALLIER SLE ROVALTAIN NORD L Établissement et Services d Aide par le Travail (ESAT) a pour mission de mettre en place des activités à caractère professionnel pour des personnes ayant un handicap intellectuel, de favoriser leur autonomie et de développer leurs compétences. L ESAT de Saint-Vallier gère une cafétéria ouverte au public extérieur, une blanchisserie industrielle, une activité de sous-traitance industrielle et une activité de mise à disposition de personnes accueillies en milieu ordinaire. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est intervenue dans la mise au point d un service de blanchisserie nouvelle génération, destiné à répondre à la demande des entreprises locales. Elle a financé l acquisition d une chaudière AQUAHEATER ; un système novateur et écologique de haute qualité. Financement d une chaudière : EMMAüS SLE NORD VIVARAIS Fondée pour lutter contre l exclusion et les injustices sociales, l association EMMAÜS autofinance son fonctionnement et n a recours à des aides financières que pour les investissements lourds. Elle a donc demandé l aide de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche pour financer les gros travaux d aménagement de ses locaux : isolation thermique et phonique de la salle des ventes et de l entrepôt. Ces meilleures conditions de travail et d accueil permettront aux compagnons EMMAÜS de développer leur activité économique de récupération et revalorisation d objets divers. En augmentant son chiffre d affaires, l association pourra accueillir plus de personnes en difficulté. Financement de l isolation thermique et phonique du bâtiment : IME AMITIé LALEvAdE SLE SUD VIVARAIS L IME (Institut Médico-Éducatif) l Amitié à Lalevade en Ardèche est un établissement qui accueille des personnes en situation de handicap mental (autisme) et leur propose des activités centrées autour de 3 axes fondamentaux : éducatif, pédagogique et thérapeutique. Cet accompagnement social et pédagogique est complété par des activités de scolarisation, par une prise en charge médicale et paramédicale (activités de développement, artistiques ) Le projet est de permettre l expression d une communication à travers l outil informatique pour des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation d autisme et/ou de troubles envahissants du développement. La Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche est intervenue dans le financement de matériel informatique. Acquisition d ordinateurs :

18 TREMPLIN INSERTION chantiers SLE ROVALTAIN NORD Cette association conjugue plusieurs objectifs complémentaires : mettre en place des initiatives liées à l environnement, remettre des personnes privées d emploi en situation de travail, lier l insertion au développement local, expérimenter des propositions capables de créer des emplois, créer des chantiers d insertion et des entreprises nouvelles au profit des chômeurs. Elle gère également des actions de mobilité ou des auto-écoles sociales. C est pour cette dernière activité que l association a sollicité l aide de la Caisse d Épargne Loire Drôme Ardèche afin de développer cette action d auto-écoles d insertion, destinées à des personnes en grande difficulté, et dont le projet professionnel ne peut aboutir par manque de moyen de locomotion. L apprentissage du code de la route est aussi pour certains un moyen de sortir de l illettrisme et de découvrir l informatique. Le projet permettra d augmenter la capacité d accueil des personnes en formation, et ce, dans les meilleures conditions matérielles. Développement d une auto-école solidaire :

19 LA fondation LOIRE drôme ARdècHE 10 projets associatifs soutenus 1 projet programme avec le Conseil Général de l Ardèche Montant global des financements octroyés par la fondation LDA : ,78 La fondation LDA a pour unique objet, de favoriser l autonomie des personnes âgées, malades ou handicapées, vulnérables et en grande difficulté, notamment par le développement d actions en faveur du maintien à domicile, des structures et modalités d accueil et des aidants. Elle a un budget triennal de Son action sur le territoire Loire Drôme Ardèche est aujourd hui reconnue au travers de son soutien à des projets novateurs et expérimentaux. Elle participe ainsi à la réflexion de notre société face à la dépendance sous toutes ses formes face au vieillissement de la population. Pour 2012, notre fondation LDA a financé dans ce domaine de l autonomie des personnes dépendantes. Par ailleurs, le partenariat de la fondation LDA avec le Conseil Général de l Ardèche dans le cadre du projet programme élaboré depuis 3 ans a permis de mettre en place : L Inauguration de la maison de Lionel (Maison de personnes en fin de vie) au Teil Un colloque sur la dépendance le 11 octobre 2012 à Privas Le financement de mobilier et d agencements spécifiques pour une résidence de l APATPH (association pour l accueil et le travail des personnes handicapées) à Thueyts ( ) 9 projets auprès d associations 1 projet auprès d un fonds de dotation. Les projets sont tous innovants et expérimentaux pour notre territoire, en direction du maintien à domicile et de l autonomie des personnes dépendantes. 19

20 centre HygéE SAINT-PRIEST-EN-JAREZ (42) Le Centre Hygée, centre régional de ressources pour l information, la prévention et l éducation sur les cancers, est situé à proximité de l Institut de Cancérologie de la Loire -son gestionnaire principal. Il regroupe dans un bâtiment de m 2 : un pôle éducation santé (espace scénographique) dédié aux actions d information, de prévention et d éducation sur les cancers auprès de tous les publics, enfants, adultes, seniors, un pôle éducation thérapeutique en cancérologie, permettant aux patients et à leurs familles de bénéficier de programmes conçus par les chercheurs et éducateurs soignants du centre, un pôle recherche en santé publique, destiné à créer une dynamique régionale de recherche/action pour l information et l éducation sur les cancers, avec une double orientation : initier, coordonner et évaluer les actions en lien avec les partenaires régionaux, et diffuser l information et les programmes de prévention sur l ensemble de la région. Le Fonds de dotation «Club Rhône-Alpes Auvergne Entreprises Citoyennes», créé par l association de soutien à l institut de cancérologie de la Loire (ICLAS), permet de financer l aménagement de l espace scénographique et des actions d information, de prévention, d éducation et d accompagnement des familles et patients. L espace scénographique se compose de 11 modules accessibles à tous les publics. Il présente des expositions interactives de sensibilisation aux différents aspects de la maladie, des traitements, de la prévention et de la recherche. Il intègre de nombreuses tecôiques et outils pédagogiques 3D complexes : simulation, réalité virtuelle, qui garantissent un rendu de haute qualité et une grande facilité d utilisation. La fondation LDA a financé le module n 5, intitulé «un environnement à risques : présenter les facteurs de risques (alcool, tabac, virus, génétique), leur graduation et leur potentialisation - identifier et définir un produit cancérigène» : ,40 20

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. En 2012, la Caisse d Epargne Loire Drôme Ardèche a consacré 1 408 500 à des projets de solidarité locale. une Banque coopérative De PROXIMITÉ

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

être sociétaire c est être acteur d une banque différente

être sociétaire c est être acteur d une banque différente être sociétaire c est être acteur d une banque différente être sociétaire... C est être copropriétaire de sa banque. En souscrivant des Parts Sociales du Crédit Agricole de Normandie-Seine, vous détenez

Plus en détail

EDITION 2013 LA CAISSE D EPARGNE LOIRE-CENTRE AU CŒUR DE L ENGAGEMENT SOLIDAIRE. dans sa région

EDITION 2013 LA CAISSE D EPARGNE LOIRE-CENTRE AU CŒUR DE L ENGAGEMENT SOLIDAIRE. dans sa région EDITION 2013 LA CAISSE D EPARGNE LOIRE-CENTRE AU CŒUR DE L ENGAGEMENT SOLIDAIRE dans sa région En souscrivant des parts sociales dans l une des 15 Sociétés Locales d Epargne de notre Caisse d Epargne,

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SOLIDARITÉS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES direction générale de la cohésion sociale Service des politiques sociales et médico-sociales Sous-direction de l inclusion sociale,

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

La Fondation a attribué 50 000 en 2008.

La Fondation a attribué 50 000 en 2008. Bailleurs / s Procédure Nature de l aide Contenu du Critères d éligibilité Agir sa Vie Contact : Tél : 06 07 09 61 17 Email : info@fasv.org Domaine éducation, social, humanitaire La sélection des projets

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 13 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 l Chiffres clés // 3 l Éditorial // 4 l Faire vivre la dimension sociale // 6 l Soutenir l économie locale // 8 MÉSOLIA HABITAT C EST * : l Accompagner les populations //

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale et mobilisation politique

L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale et mobilisation politique CHAMBRE REGIONALE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE RHONE-ALPES NOTE DE SYNTHESE CG 42 L Economie Sociale et Solidaire dans le département de la Loire : histoire, poids économique, innovation sociale

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale 20 février 2013 1 Février 2013 SOMMAIRE I. CONTEXTE 3 II. EXIGENCES REQUISES AFIN D ASSURER LA QUALITÉ DE L ACCOMPAGNEMENT 3 1) Population accompagnée

Plus en détail

Lancement du programme Jeun ESS

Lancement du programme Jeun ESS Dossier de presse Jeudi 30 juin 2011 Lancement du programme Jeun ESS www.jeun-ess.fr Contacts Presse : Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale +33 1 70 91 94 42 cab-scs-presse@solidarite.gouv.fr

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012 Avec le soutien de Sébastien CHABAL L invitation surprenante d Habitat et Humanisme au profit de la rénovation d une résidence pour mères isolées

Plus en détail

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance 2012 CAISSE D EPARGNE : UNE BANQUE ENGAGÉE DANS SA RÉGION LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance Jean-Marc Carcelès

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS?

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1 I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? II. POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1. LES BESOINS SANITAIRES ET SOCIAUX IDENTIFIES 2. LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDUIRE LES INEGALITES SOCIALES

Plus en détail

RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE POUR LA CAISSE D EPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SURE.

RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE POUR LA CAISSE D EPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SURE. BILAN 2013 RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE POUR LA CAISSE D EPARGNE, L HUMAIN SERA TOUJOURS UNE VALEUR SURE. SOMMAIRE La Caisse d Epargne : Banque coopérative...p4 Proche de ses clients...p6 Engagée

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015

ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 ORIENTATIONS TERRITORIALES RELATIVES A LA MOBILISATION DES CREDITS D INTERVENTION TERRITORIALISES DU C.N.D.S 2015 La note du C.N.D.S. du 9 janvier 2015 précise la mise en application des orientations et

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Mieux vivre ensemble localement une utopie?

Mieux vivre ensemble localement une utopie? Mieux vivre ensemble localement une utopie? Bilan de 5 ans d expérimentation en Rhône-Alpes 12 avril 2011 Apporter une réponse globale et transversale aux problématiques contemporaines d amélioration de

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Sauvegarde du patrimoine fluvial

Sauvegarde du patrimoine fluvial INSERTION PROFESSIONNELLE Sauvegarde du patrimoine fluvial En tant que gestionnaire du canal de Nantes à Brest, le Syndicat mixte d aménagement touristique de l Aulne et de l Hyères (SMATAH) assure les

Plus en détail

Développement du micro crédit social, en faveur des jeunes habituellement exclus de l accès au prêt bancaire

Développement du micro crédit social, en faveur des jeunes habituellement exclus de l accès au prêt bancaire COMMUNIQUE DE PRESSE Développement du micro crédit social, en faveur des jeunes habituellement exclus de l accès au prêt bancaire (Tours, le vendredi 29 juin 2007) --- Dans le cadre de leur politique de

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

La prévention famille en Finistère

La prévention famille en Finistère ODPE du Finistère La prévention famille en Finistère Le soutien à la parentalité est une conception positive L ESSENTIEL de l accompagnement des familles : il s agit de soutenir les parents ressentant

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Conseil général de la Haute-Vienne

Conseil général de la Haute-Vienne Conseil général de la Haute-Vienne PRESTATION D ASSISTANCE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA DEPARTEMENTAL DE L AUTONOMIE 2014-2018 Réunion de présentation du schéma 17 septembre 2014 Cekoïa

Plus en détail

www.fondationdelavenir.org

www.fondationdelavenir.org www.fondationdelavenir.org de l Avenir Edito Dominique Letourneau Président du directoire de la de l Avenir Depuis plus de 27 ans, la de l Avenir joue le rôle indispensable de passerelle entre la recherche

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à. la Ville dans le cadre de la Charte Entreprises & Quartiers 2014/2015

Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à. la Ville dans le cadre de la Charte Entreprises & Quartiers 2014/2015 9_1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MDDSTIRE DI LÉDALI I L DES LRRI IOI[SLS ET 1)1 I (XLME'Çf \II\ISTLRF DLI LDI L A LA VILLE Convention de partenariat entre le Groupe BPCE et le Ministère délégué à la Ville dans

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet GUIDE de l exposition @Roger-Viollet «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» 1 2 introduction l La MSA contribue à améliorer la protection sociale et les conditions de vie des

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE Lépine Providence L E S E N S D E L A V I E DOSSIER DE PRESSE Réunir & innover au service des personnes âgées Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

INSTRUCTION REGIONALE FDVA Martinique

INSTRUCTION REGIONALE FDVA Martinique MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE A SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DIRECTION DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE DE MARTINIQUE INSTRUCTION

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre - Dexia Crédit Local dont le siège social est situé 7/11, quai André Citroën - BP 1002-75901 PARIS CEDEX 15 représenté par Gérard BAYOL, Président du Directoire - La Fondation

Plus en détail

Caravane des partenariats

Caravane des partenariats Lorsque humanisme et efficacité se rencontrent! Caravane des partenariats Contexte, enjeux et typologie des partenariats associations - entreprises Lille, 04 juin 2012 Le RAMEAU Association loi 1901, déclarée

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013 Communiqué de presse régional L essentiel Crédit Agricole Toulouse 31 Activités & Résultats de l exercice 2013 Toulouse, le 7 février 2014 Une ETI coopérative de Banque, Assurances et Immobilier qui accompagne

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés Juin 2013 Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature Financements privés Le récapitulatif des appels à projets que nous vous proposons est le résultat de la veille quotidienne réalisée

Plus en détail

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés :

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés : Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial Principes illustrés : n 6 : Elimination de la discrimination en matière d emploi et de profession n 8 : Prise d initiative

Plus en détail

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion u La Maîtrise d ouvrage d insertion LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT Une réponse u pour les ménages qui n entrent pas dans les standards habituels du logement social. La Maîtrise

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité [ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée Assuré par des correspondants bénévoles, le service Adie contact permet de créer un lien privilégié avec chaque micro-entrepreneur financé. Grâce

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION ASSOCIATION LA CHRYSALIDE ARLES & SON ARRONDISSEMENT PROJET ASSOCIATIF HISTORIQUE DE L ASSOCIATION 1961 : Naissance de La Chrysalide Arles, section dépendante de La Chrysalide de Marseille affiliée à l

Plus en détail

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation

prévoyance offre Protection sociale complémentaire réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Mutuelle des agents territoriaux Protection sociale complémentaire offre prévoyance réservée aux collectivités adhérentes à la convention de participation Interiale, aujourd hui c est Une mutuelle experte

Plus en détail

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires

Les prêts. professionnels et associatifs. société coopérative de finances solidaires Les prêts professionnels et associatifs société coopérative de finances solidaires Pourquoi emprunter à la Nef? Seul établissement financier éthique en France, la Nef s implique au quotidien dans la naissance

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN

PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN PRESENTATION ACTION SOCIALE PREVOYANCE MICHELIN 1 1 L ACTION SOCIALE NOS VALEURS SOLIDARITÉ Valeur centrale, elle s exprime par la mise en œuvre d interventions au profit de tous ses clients : entreprises,

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse «L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse Ce titre, «l économie sociale et solidaire, une réponse à la crise?» aurait pu être trompeur.

Plus en détail

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE -

SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - SYNTHESE DU SCHEMA D ORGANISATION SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE DU DEPARTEMENT DES YVELINES 2010-2015 - VOLET AUTONOMIE - Le schéma d organisation sociale et médico-sociale est un outil de planification essentiel

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) DEVENEZ

ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) DEVENEZ Le Département de Seine-et-Marne recrute et forme des assistants familiaux, un vrai métier au service des enfants et des adolescents. Édito L enfance est une période cruciale pour l épanouissement de l

Plus en détail

Participez à la fondation de L rche à Strasbourg

Participez à la fondation de L rche à Strasbourg Participez à la fondation de L rche à Strasbourg Pour réinventer la vie ensemble Vivre ensemble, Avec et sans handicap mental... Le projet de L rche à Strasbourg Au plus près de la vie ordinaire Dans le

Plus en détail

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 ADESS Cornouaille Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 1 L ADESS Cornouaille est un des quinze pôles de développement de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) en Bretagne. C

Plus en détail