LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP"

Transcription

1 LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP Urgence médico-chirurgicale, la dissection de l aorte (DA) impose un diagnostic précoce afin de poser au mieux les indication thérapeutique. C est dire l importance de l échocardiographie et de l angio-scanner thoracique. Les endoprothèse intra aortique sont une nouvelle expression thérapeutique en cours d évaluation. Le processus de la dissection. I- La Physiopathologie La DA est favorisée par la rupture de l intima qui provoque une porte d entrée. La porte d entrée est située dans les deux tiers des cas au niveau de l aorte ascendante voire parfois au niveau de la crosse aortique. Le sang va cliver la média et créer ainsi un faux chenal. Cette dissection des différents plans de l aorte peut s étendre sur la totalité de celle-ci. Le faux chenal s étend d une façon antérograde au niveau de l aorte avec un mouvement hélicoïdal. La dissection s étend au niveau des vaisseaux du cou, de l artère médullaire inférieure, du tronc coeliaque, des artères rénales. Parfois le faux chenal se développe de façon rétrograde et intéresse les coronaires voire (l anneau aortique donnant une Insuffisance aortique ) Par la fragilisation de la paroi, la DA expose au risque de rupture de l aorte, et à l ischémie des territoires d aval. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

2 La classification La classification est celle de de Beckey : - type I le faux chenal est sur l aorte ascendante et la dissection intéresse toute l aorte, - type II le faux chenal est se situe au niveau de l aorte ascendante et le chenal se limite à l aorte descendante, - type II : a porte d entrée se situe après la sous clavière gauche et le faux chenal s étend plus ou moins loin. Citons la classification de Shumway. Le type A dont la porte d entrée est l aorte ascendante et le type B dont la porte d entrée est au-delà de l artère sous clavière gauche. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

3 Les étiologies : Soit par la fragilisation constitutionnelle de la Média : Maladie de Marfan, maladie d Ehlers Danlos Soit la porte d entrée est favorisée par une plaque d athérome (Athérosclérose) qui altère l intima. L HTA favorise ensuite la dissection des différents plans de l aorte. Citons la fréquence d une survenue d une DA : - au cours de la grossesse, - à la suite d un traumatisme (antécédent d accident de la route, de cathétérisme cardiaque, de canulation de l aorte) - certaines cardiopathies congénitales : la bicuspidie aortique, la coartation de l aorte - ou complique un anévrysme de l aorte. La fréquence est de l ordre de 15 par et par million d habitants. Elle touche surtout les hommes entre 40 et 70 ans. Le pronostic : Le taux de mortalité est important : - 22 %la première heure - 40à 50% dans les 48 heures - 80 % dans la première semaine. II- Les manifestations cliniques Le diagnostic est évoqué : - Une douleur initiale o Thoracique o Constrictive intense, durable o Rebelle à la TNT o Migrant dans le dos, puis vers l abdomen La douleur peut s accompagner : - D un syndrome déficitaire neurologique : hémiplégie - D une ischémie médullaire - D une ischémie des MIF - D un infarctus mésentérique - D une oligoanurie - D une ischémie myocardique - D Une insuffisance aortique - D une tamponnade III-Les examens complémentaires La radiographie du thorax : Elle retrouve parfois une augmentation de la largeur du médiastin et du contour aortique, un épanchement pleural Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

4 L échocardiographie (de surface ou oésophagienne) Elle permet le diagnostic dans 60% des cas en visualisant le faux chenal. et les portes d entrée de la DA Elle apprécie l extension au niveau du péricarde et du tronc commun coronaire. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

5 L angiosanner thoraxique ou l angio-irm: C est l examen de choix. Il confirme le diagnostic et apprécie les extensions au niveau des vaisseaux du cou, de l abdomen (tronc coéliaque et artères rénales) et le retentissement au péricarde. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

6 IV le Traitement Le traitement chirurgical dans les type I et II Il permet de fermer la porte d entrée (fermeture sur point et encollage de l aorte) et de mettre une prothèse aortique. En cas de réimplantation des axes des vaisseaux du cou, un arrêt circulatoire avec cérébroplégie est de rigueur. De même les troncs coronaires peuvent être réimplantés sur la prothèse aortique. La valve aortique peut être également changés. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

7 Pour les dissections de l aorte de type III Un traitement médical est d abord proposé. Le patient est hospitalisé en USIC pour : - contrôler la TA - pour apprécier l étendue de la lésion - rechercher le niveau de l artère médulaire inférieure Ultérieurement la décision thérapeutique repose sur deux techniques : - soit la pose d une endoprothèse aortique Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

8 - soit sur un abord chirurgical avec encollage des portes d entrée et pose d une prothése selon la technique de Borst. Ultérieurement, le patient est suivi sur le plan tensionnel (traitement de toute HTA) et par une surveillance angiographique par des scanners thoraciques itératifs. Dissection de l aorte, Dr DASSIER, version /8

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP Urgence médico-chirurgicale, la dissection de l aorte (DA) impose un diagnostic précoce afin de poser au mieux les indication thérapeutique. C est dire l importance

Plus en détail

La dissection aortique. Dr Benlahcen

La dissection aortique. Dr Benlahcen La dissection aortique Dr Benlahcen Définition C est la déchirure longitudinale de la média de l aorte responsable d'un clivage longitudinal plus ou moins étendu. Ce clivage aboutit à la création d'un

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE DISSECTION AORTIQUE AIGUE

DIAGNOSTIC D UNE DISSECTION AORTIQUE AIGUE DIAGNOSTIC D UNE DISSECTION AORTIQUE AIGUE La dissection aiguë de l'aorte thoracique est une urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme, avec 50% de décès dans les 48 heures si elle

Plus en détail

Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016

Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016 Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016 C est l issue brutale, à travers une brèche de l intima

Plus en détail

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Définitions Anatomie Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Segment 1 : aorte ascendante, de la valve aortique au départ du TABC Segment 2 : aorte horizontale, du TABC à la sous clavière gauche

Plus en détail

Dissection Aortique. Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne)

Dissection Aortique. Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne) Dissection Aortique Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne) msihocine@yahoo.fr Définition: Urgence médico-chirurgicale, rare mais à mortalité élevée Importance

Plus en détail

Syndromes aortiques aigus ( SAA)

Syndromes aortiques aigus ( SAA) Syndromes aortiques aigus ( SAA) Dissection aortique Hématome de paroi Ulcère pénétrant Dr Y JOBIC BREST Chenal de dissection «néochenal» Classification de De Bakey -Type I (40 à 60%) -Type II (10 à 15%)

Plus en détail

Approche de la douleur thoracique au service des urgences

Approche de la douleur thoracique au service des urgences Approche de la douleur thoracique au service des urgences Pierre MOLS Services des Urgences CHU Saint-Pierre, ULB Séminaire urgence IRIS 13 décembre 2011 Anatomie thorax Symptôme OUI Traiter et chercher

Plus en détail

Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique

Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique D.U. Prise en charge des situations d urgences médico-chirurgicales Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique 6 décembre 2016 Dr Alice HUTIN SAMU de Paris SMUR Necker Anévrisme de l aorte Anévrisme

Plus en détail

DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE

DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE INTRODUCTION Définition: rupture de la partie interne de la média aortique Aiguë : si inférieure à 14 jours EPIDEMIOLOGIE Age moyen de survenue : 55 ans pour l aorte ascendante

Plus en détail

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP Les anévrismes de l Aorte (AA) se traduisent par une rupture du parallélisme des bords de l Aorte. L étiologie la plus fréquente en est l athérome. Ils exposent

Plus en détail

BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON

BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON LE TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DE LA DISSECTION AORTIQUE THORACO-ABDOMINALE BEHAGUE SYLVIA /GELLE TIPHANIE CHRU DE LILLE SERVICE DE CHIRURGIE VASCULAIRE PR.HAULON LE TRAITEMENT ENDOVASCULAIRE DE LA DISSECTION

Plus en détail

L aorte thoracique douloureuse: syndromes aortiques aigus

L aorte thoracique douloureuse: syndromes aortiques aigus XXIIèmes Journées Nationales de l'amcar 04-05-06 juin 2015 Sofitel Agadir. L aorte thoracique douloureuse: syndromes aortiques aigus MC Malergue IMM Paris Institut Cœur Effort Santé Classification des

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

Douleurs thoraciques aigues. Dissection aortique aigue

Douleurs thoraciques aigues. Dissection aortique aigue Douleurs thoraciques aigues Dissection aortique aigue Phalla Ou Hôpital Bichat, Paris, France Plan Généralités: causes de douleur thoracique Généralités: aorte et définitions utiles Dissection aortique:

Plus en détail

scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée

scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée introduction introduction Le scanner multibarettes représente

Plus en détail

HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al.

HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al. HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al.chest 2001 INTRODUCTION Pathologie de + en + reconnue, il s agit

Plus en détail

B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë

B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë B03-1 B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë La dissection aortique se définit comme le clivage longitudinal de la paroi aortique prenant naissance dans la tunique moyenne (ou média) et créant

Plus en détail

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir But Connaître les signes en imagerie de la pathologie aigue de l aorte. Envisager les

Plus en détail

SYNDROMES AORTIQUES AIGUS. Non Traumatiques

SYNDROMES AORTIQUES AIGUS. Non Traumatiques SYNDROMES AORTIQUES AIGUS Non Traumatiques DISSECTION AIGUE de l aorte thoracique Introduction-Définition Clivage longitudinal de la média communiquant avec la lumière aortique Évolution < 2 semaines

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Introduction Echocardiographie et douleurs thoraciques Notre expérience SAU cardio-thoracique 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Lionel Leroux Urgences

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Section E : Système cardiovasculaire

Section E : Système cardiovasculaire E E01. Douleur thoracique aiguë (syndromes) 1 A) Infarctus du myocarde avec élévation du segment ST ÉCHO Indiqué [B] d Une radiographie des peut être réalisée lors de l examen initial, mais elle ne doit

Plus en détail

Plan. Echocardiographie de l aorte l. Aorte thoracique. Rappel anatomique. Rappel anatomique. Dissection aortique. Lésions traumatiques de l aorte l

Plan. Echocardiographie de l aorte l. Aorte thoracique. Rappel anatomique. Rappel anatomique. Dissection aortique. Lésions traumatiques de l aorte l Echocardiographie de l aorte l Rappel anatomique Plan Dissection aortique Lésions traumatiques de l aorte l thoracique Pr Alexandre OUATTARA Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Pôle d Anesthd

Plus en détail

-Lésions fréquentes -Isthme de l aorte (RTIA) +++, 0,3 % -Pronostic sévère, mortalité 40 %

-Lésions fréquentes -Isthme de l aorte (RTIA) +++, 0,3 % -Pronostic sévère, mortalité 40 % TRAUMATISMES FERMES DES GROS VAISSEAUX INTRATHORACIQUES -Lésions fréquentes -Isthme de l aorte (RTIA) +++, 0,3 % -Pronostic sévère, mortalité 40 % - Aorte et en particulier l Isthme de l Aorte Artère sous

Plus en détail

ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas

ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas M. K. DHAHBI, M. SOUEI MHIRI, K. MRAD DALI, K. MONASTIRI, S. ABROUG, F. LIMAYEM, K. ENNABLI, K. TLILI GRAIESS Service d

Plus en détail

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques des traitements percutanés des rétrécissements aortiques les questions du chirurgien les réponses du radiologue C GHEZ 1, M JOLIBERT 1, G LOUIS 1, D GRISOLI 2, T CUISSET 3 A JACQUIER 1, JM BARTOLI 1, G

Plus en détail

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Hôpital Cardiologique Clinique de Chirurgie Cardio-Vasculaire PLAN Définition de l anévrysme H. SOULARY (IBODE) C. MEURISSE (IADE) V. PERCQ (IADE) Etiologies

Plus en détail

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris INTRODUCTION: Dissection de l aorte thoracique = urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme Peu fréquente < moins de 2% des urgences cardiovasculaires préhospitalières Majorité des décès

Plus en détail

Douleur thoracique : Coronarienne ou pas?

Douleur thoracique : Coronarienne ou pas? Douleur thoracique : Coronarienne ou pas? Pr Pierre Coste USIC et Plateau de Cardiologie Interventionnelle Hôpital Cardiologique - Université de Bordeaux Douleur thoracique : Coronarienne ou pas? Conflits

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Cas 1 Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Embolie pulmonaire scanner thoracique avec IV ou angioscanner thoracique Coupe axiale, fenêtre médiastinale Défect endoluminal

Plus en détail

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Urgence cardiovasculaire +++ mortalité:1 à 2 % par heure,(50% à 48 h) pronostic : précocité du diagnostic Mécanismes de la dissection

Plus en détail

PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME

PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME PNEUMOMEDIASTIN AU COURS D UNE CRISE D ASTHME Melle J.S 19 ans Observation ATCDS: Toux sèche paroxystique nocturne non explorée HDM: J-3, toux quinteuse, fièvre et dyspnée sifflante J0: douleur retro sternale,

Plus en détail

DISSECTION AORTIQUE SANS DOULEUR A REVELATION NEUROLOGIQUE A PROPOS DE DEUX OBSERVATIONS

DISSECTION AORTIQUE SANS DOULEUR A REVELATION NEUROLOGIQUE A PROPOS DE DEUX OBSERVATIONS DISSECTION AORTIQUE SANS DOULEUR A REVELATION NEUROLOGIQUE A PROPOS DE DEUX OBSERVATIONS REULIAN le 27 Novembre 2009 à SAINT CHAMOND Dr François BALLEREAU Service des Urgences CHG de FIRMINY INTRODUCTION

Plus en détail

Activité mécanique du cœur

Activité mécanique du cœur Activité mécanique du cœur 1 L échocardiographie transthoracique de repos L'échocardiographie est une échographie du cœur. Il s'agit d'une technique d'imagerie médicale employant les ultrasons. Le sujet

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque

Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque Amélioration de la prise en charge des patients adressés en explorations fonctionnelles vasculaires avant chirurgie cardiaque EPP 01/09/2008 unité de médecine vasculaire M. Fontaine, B. Satger Introduction

Plus en détail

Voici l image en doppler pulsé au niveau de son artere vertébrale gauche :

Voici l image en doppler pulsé au niveau de son artere vertébrale gauche : Dr Priscille BOUVIER,Service de Cardiologie et Médecine vasculaire,chu NICE Patient de 47 ans, porteur d un double pontage coronaire avec greffons pediculés (Artère mamaire interne gauche- Artère Marginale

Plus en détail

Anévrysme des Artères Viscérales

Anévrysme des Artères Viscérales Anévrysmes des artères splanchniques Anévrysme des Artères Viscérales JP Becquemin, F Cochennec, H Kobeiter JP Becquemin, Hopital H Mondor F Cochennec, Creteil H Kobeiter Anévrysmes des artères splanchniques

Plus en détail

Généralités. Les mécanismes peuvent en être:

Généralités. Les mécanismes peuvent en être: Angine de poitrine Généralités L'insuffisance coronaire résulte d une inadaptation entre les apports et les besoins en oxygène du myocarde: la quantité de sang et/ou d'oxygène apportée au myocarde est

Plus en détail

Principales artère de la circulation systémique

Principales artère de la circulation systémique Principales artère de la circulation systémique L aorte : * Plus grosse artère de la circulation * Naît du ventricule gauche * Est à l origine de toutes les artères du corps On distingue : L aorte thoracique

Plus en détail

Les urgences en chirurgie vasculaire

Les urgences en chirurgie vasculaire CONGRES DE AFMED NOVEMBRE 2015 Hôtel du Fleuve Kinshasa RDC Les urgences en chirurgie vasculaire Les urgences vasculaires Pathologie aortique : Dissections aortiques, anévrismes de l aorte thoracique et/ou

Plus en détail

ITEM 228 : Douleur thoracique aiguë et chronique

ITEM 228 : Douleur thoracique aiguë et chronique Questions ITEM 228 : Douleur thoracique aiguë et chronique Annales ECN : 2005 (dossier 6), 2008 (dossier 3 et 9), 2010 (dossier 8), 2013 (dossier 4), 2014 (dossier 1), 2016 (dossier 2 et 18) QCM 1 : Une

Plus en détail

Régurgitation aortique. Sciences de base 8 septembre 2004 Jean-François Olivier

Régurgitation aortique. Sciences de base 8 septembre 2004 Jean-François Olivier Régurgitation aortique Sciences de base 8 septembre 2004 Jean-François Olivier Plan Anatomie Étiologie Pathophysiologie IA aiguë et chronique Présentation clinique Prise en charge de l insuffisance chronique

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Echocardiographie et douleurs thoraciques DIU d échographie en anesthésie réanimation Warren Chasseriaud Urgences cardio, soins intensifs et cardiologie interventionnelle Bordeaux, 31/03/2015 Introduction

Plus en détail

Ladissection de l aorte thoracique ou thoraco-abdominale reste

Ladissection de l aorte thoracique ou thoraco-abdominale reste Mini-revue Sang Thrombose Vaisseaux 2003 ; 15, n 9-10 : 531 5 Dissection de l aorte thoracique : les explorations décisionnelles Claude Laurian, Véronique Marteau, Frédéric Gigou, Patrick Soury Service

Plus en détail

131 IIIb SYNDROMES AORTIQUES AIGUS JM Fauvel, P Massabuau, H Rousseau et A Cérène 2010

131 IIIb SYNDROMES AORTIQUES AIGUS JM Fauvel, P Massabuau, H Rousseau et A Cérène 2010 131 IIIb SYNDROMES AORTIQUES AIGUS JM Fauvel, P Massabuau, H Rousseau et A Cérène 2010 On englobe sous le terme de Syndromes aortiques aigus : la dissection aortique l hématome intrapariétal aortique l

Plus en détail

Douleurs thoraciques aux urgences

Douleurs thoraciques aux urgences Cours de sémiologie aux urgences du Dr Patrick Brun. Mercredi 18 mars à 17h30 Ronéotypeurs : Ségolène Rémy-Néris et Romain Poncelet. Douleurs thoraciques aux urgences Douleurs thoraciques aux urgences

Plus en détail

UE 9. SYSTEME CARDIOVASCULAIRE Responsable : Dr PP Bringuier Suppléant : Dr L Boussel. - Embryologie (2 Heures) Mehdi Benchaib

UE 9. SYSTEME CARDIOVASCULAIRE Responsable : Dr PP Bringuier Suppléant : Dr L Boussel. - Embryologie (2 Heures) Mehdi Benchaib 2 ème année de Formation Générale en Sciences Médicales Semestre 3 L2 2011-2012 UE 9. SYSTEME CARDIOVASCULAIRE Responsable : Dr PP Bringuier Suppléant : Dr L Boussel - Embryologie (2 Heures) Mehdi Benchaib

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant N.ALLALI, R.DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION L hypertension artérielle

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Echocardiographie et douleurs s Introduction Notre expérience SAU cardio- 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Warren Chasseriaud Urgences cardio, soins

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est

En janvier, toute dyspnée n est En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Journée des pédiatres de Franche Comté - 21/06/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Mouna KONTA DESC réanimation médicale Toulouse 10-11 juin 2009 Trajet de la majeure partie du sang -Veine ombilicale

Plus en détail

E. Cardio-vasculaire. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires

E. Cardio-vasculaire. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires xamen Syndrome coronaire aigu : infarctus du myocarde avec sus décalage persistant de ST La radiographie thoracique au lit ne doit pas retarder la prise en charge dans un service spécialisé. lle permet

Plus en détail

Pathologie Aortique: échocardiographie

Pathologie Aortique: échocardiographie Pathologie Aortique: échocardiographie ETO: indispensable: limite = zone aveugle ETT: indispensable : - valves - ventricule G - péricarde troncs supra aortiques diamètres - anneau - sinus de Valsalva -

Plus en détail

Indications opératoires dans les anévrysmes de l aorte ascendante

Indications opératoires dans les anévrysmes de l aorte ascendante Indications opératoires dans les anévrysmes de l aorte ascendante Pierre-louis MICHEL Congrès de l AFLC. Beyrouth 23 26 Novembre 2005. Anévrysme de l aorte ascendante ie Anévrysme de l aorte ascendante

Plus en détail

Le point de vue du radiologue

Le point de vue du radiologue Le point de vue du radiologue Noémie Butori Assistante en radiologie - CH Mâcon Le téléphone sonne à 0h30 60 ans, douleur abdominale et vomissements, multiples ATCD chir abdo. «Je suis interne d ortho,

Plus en détail

- La place du médecin vasculaire -

- La place du médecin vasculaire - ATTEINTE VASCULAIRE PERIPHERIQUE DANS LES SYNDROMES DE MARFAN - La place du médecin vasculaire - 19/03/2014 Sébastien GAERTNER Praticien Hospitalier Service d Hypertension Artérielle et Maladies Vasculaires

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images Patiente de 76 ans. ; double pontage coronarien le 08.12.2010 ; choc cardiogénique le 12.12.2010 sur tamponnade : drainage péricardique pour hémopéricarde. TDM le 15.12.2010 pour syndrome abdominal aigu

Plus en détail

Infos Maladie Valvulopathies

Infos Maladie Valvulopathies Infos Maladie Valvulopathies Qu est-ce que les valvulopathies? Les valvulopathies cardiaques (ou maladies valvulaires cardiaques) désignent les maladies ou dysfonctionnements qui touchent les valves du

Plus en détail

Mécanismes lésionnels et conséquences

Mécanismes lésionnels et conséquences TRAUMATISMES DU THORAX Question ECN n 329 Dr Raphaël BONNACORSI Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital de la Pitié Salpétrière - Paris Introduction et principes Les traumatismes du

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

PHRC IR AVAST («Atteinte Vasculaire Associée au Syndrome de Turner»)

PHRC IR AVAST («Atteinte Vasculaire Associée au Syndrome de Turner») Dépister, suivre et prévenir les anomalies vasculaires associées au syndrome de Turner PHRC IR AVAST («Atteinte Vasculaire Associée au Syndrome de Turner») Sébastien GAERTNER Service d HTA et Maladies

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS)

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) S.SAOUD, R.BENMOUSSA,F. ELAMRAOUI, A.SKALLI, O.KACIMI, N.CHIKHAOUI Service de radiologie des urgences. Chu Ibn Rochd

Plus en détail

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Biopathologie Cours n 4 : Athérome Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Athérome / Athérosclérose Lésion des grosses et moyennes artères

Plus en détail

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice I. Objectifs - Connaître les fréquences d'associations des différentes localisations de la maladie athéroscléreuse. - Connaître l'incidence des associations sur

Plus en détail

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL 1 ère Journée Inter-régionale de cardiologie pédiatrique Cardiologie fœtale APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL Gérard BLAYSAT - GRENOBLE Cardiologie fœtale - Expertise des cardiopathies congénitales dépistées,

Plus en détail

DOULEUR THORACIQUE. Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes

DOULEUR THORACIQUE. Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes DOULEUR THORACIQUE Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes Place de L écho Le péricarde L aorte Les coronaropathies Éventuellement les autres épanchements La cascade ischémique 5 3 4 2 1 Place de l écho dans

Plus en détail

J'ai un rétrécissement aortique : que dois je savoir?

J'ai un rétrécissement aortique : que dois je savoir? J'ai un rétrécissement aortique : que dois je savoir? Le rétrécissement aortique, encore appelé sténose aortique, est une affection cardiaque fréquente. Il désigne, en fait, un rétrécissement de la valve

Plus en détail

Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique

Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique COLLURA D, CRETEUR J, Unités de Soins Intensifs Polyvalentes CUB Hôpital Erasme Bruxelles Diagnostic du choc cardiogénique COLLURA D. Le Choc

Plus en détail

Séméiologie des douleurs thoraciques de l adulte. Pr Florence LECLERCQ Département de cardiologie CHU de Montpellier

Séméiologie des douleurs thoraciques de l adulte. Pr Florence LECLERCQ Département de cardiologie CHU de Montpellier Séméiologie des douleurs thoraciques de l adulte Pr Florence LECLERCQ Département de cardiologie CHU de Montpellier Objectifs Cas cliniques : mise en situation pratique du cours magistral physiopathologie

Plus en détail

LES TROUBLES CARDIAQUES

LES TROUBLES CARDIAQUES AFFECTIONS CARDIO-VASCULAIRES LES TROUBLES CARDIAQUES I - TROUBLES DU RYTHME Ce sont des emballements du cœur. A différencier des troubles de conduction. A - TROUBLES SUPRAVENTRICULAIRES 1) LES EXTRASYSTOLES

Plus en détail

La Dissection Aortique

La Dissection Aortique ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France La Dissection Aortique

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Société de médecine de Franche - Comté - 15/12/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces chez un traumatisé thoracique

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces chez un traumatisé thoracique Sommaire 201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces chez un traumatisé thoracique situations d urgence et prise en charge Généralités 75% des traumatismes thoraciques entre dans

Plus en détail

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Madame, Monsieur, ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Les examens ont permis de mettre en évidence une dilatation importante de l aorte abdominale (anévrisme) qui nécessite une intervention chirurgicale. Afin

Plus en détail

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte.

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER 2013 CETTE EPREUVE COMPREND 22 QCM SUR 6 PAGES. Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. QCM 1 : L anévrysme

Plus en détail

Le diagnostic à main nue, ou presque

Le diagnostic à main nue, ou presque Le diagnostic à main nue, ou presque Carlos El KHOURY, Vienne N 1 samedi Homme, 57 ans, aux urgences,. (d un CH périphérique) Constantes ECG Q1. Hypothèse diagnostique la moins probable : 1 - Colique néphrétique

Plus en détail

«IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES»

«IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES» UNIVERSITE PARIS VII FACULTE DE MEDECINE, site X. Bichat SERVICE DE RADIOLOGIE Hôpital Bichat Année universitaire 2016-2017 Diplôme Universitaire «IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES»

Plus en détail

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale Homme de 35 ans; Colectomie totale à l'âge de 8 ans pour hématome des parois intestinales.dissection coronarienne droite en mars 2014. Splénectomie pour rupture de l'artère splénique, transféré en urgence

Plus en détail

Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc

Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc C. BIENDEL, B. HONTON, DESC réa, Toulouse, mars 2008 Affections aortiques compliquées d état de

Plus en détail

Traumatismes thoraciques. plan. Rappel anatomique 29/09/2010

Traumatismes thoraciques. plan. Rappel anatomique 29/09/2010 Traumatismes thoraciques Pr Jacques JOUGON Université Victor Ségalen Bordeaux 2 - service de Chirurgie Thoracique hôpital du Haut Lévêque CHU de Bordeaux plan Rappel anatomique Physiologie et Physiopathologie

Plus en détail

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs () Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications

Plus en détail

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI HOPITAL MILITAIRE PRINCIPAL D' INSTRUCTION DE TUNIS SERVICE D'ANESTHESIE-REANIMATION Professeur M.FERJANI CEC Explorations hémodynamique et ultra sonographique en anesthésie réanimation Coordinateur Pr

Plus en détail

Quelle(s) est (sont) le(s) diagnostic(s) à envisager? Déficit moteur transitoire. Quel(s) examen(s) demandez-vous?

Quelle(s) est (sont) le(s) diagnostic(s) à envisager? Déficit moteur transitoire. Quel(s) examen(s) demandez-vous? Déficit moteur transitoire Mme B, 89 ans, autonome à la maison, est hospitalisée pour une hémiparésie droite d installation brutale régressive en 6h. ATCD : HTA, tabagisme 40 PA, AC/FA, AOMI stade II,

Plus en détail

La dissection aortique Professeur Gérald VANZETTO, Professeur Dominique BLIN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

La dissection aortique Professeur Gérald VANZETTO, Professeur Dominique BLIN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) La dissection aortique Professeur Gérald VANZETTO, Professeur Dominique BLIN Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Anatomie et physiologie Sémiologie clinique Sémiologie paraclinique Pharmacologie

Plus en détail

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Examens complémentaires Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Coronarographie Définition La coronarographie est un examen radiologique invasif permettant de visualiser, en détail, les artères

Plus en détail

Imagerie vasculaire et cardiaque: séméiologie. L2 et D1

Imagerie vasculaire et cardiaque: séméiologie. L2 et D1 Imagerie vasculaire et cardiaque: séméiologie L2 et D1 Principales explorations La radiographie thoracique Arcs du cœur Calcifications aorte et valves, péricarde Le poumon Calcifications bouton aortique

Plus en détail

MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou

MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou Compte-rendu PARTIE I : Quoi de neuf concernant les dissections aortiques? Modérateur : Christian Latrémouille 1. Histoire naturelle

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016 DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE CONNAISSANCES THEORIQUES Jour 1: 3 Novembre 2016 LES BASES (6 h 15) - introduction (15 min) - ETO periopératoire : les recommandations des sociétés

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES TECHNIQUE Conditions Générales : L examen doit être réalisé en véritable collaboration avec le chirurgien vasculaire et implique

Plus en détail

Anatomie du système cardio-vasculaire et examen clinique Dr Romain LANCHON

Anatomie du système cardio-vasculaire et examen clinique Dr Romain LANCHON Anatomie du système cardio-vasculaire et examen clinique. Dr Romain LANCHON Chef de Clinique Assistant Unité Neuro-Anesthésie-Réanimation Pr M. BIAIS Service d Anesthésie-Réanimation III Pr K. NOUETTE-GAULAIN

Plus en détail

10 ETT d USIC : urgence chirurgicale ou non chirurgicale? Didier Bresson Unité 51 - BRON FMC Rescue Mercredi 25 juin 2014 VIENNE

10 ETT d USIC : urgence chirurgicale ou non chirurgicale? Didier Bresson Unité 51 - BRON FMC Rescue Mercredi 25 juin 2014 VIENNE 10 ETT d USIC : urgence chirurgicale ou non chirurgicale? Didier Bresson Unité 51 - BRON FMC Rescue Mercredi 25 juin 2014 VIENNE Objectifs Reconnaître à l écho une situation chirurgicale. Apprécier la

Plus en détail

Cas cliniques DAR. Anne Charpentier-Dubocage. Paris, HEGP

Cas cliniques DAR. Anne Charpentier-Dubocage. Paris, HEGP Cas cliniques DAR Anne Charpentier-Dubocage Paris, HEGP CAS N 1 CAS N 1 n Patient de 22 ans à J2 d une intervention pour phéochromocytome. Notion de spasme de l artère rénale gauche lors de l intervention.

Plus en détail