Communiquer avec les Chinois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiquer avec les Chinois"

Transcription

1 Georges SAPY Communiquer avec les Chinois Clés pour réussir vos négociations Éditions d Organisation, 2003 ISBN :

2 Sommaire Introduction...19 La négociation interculturelle La Chine, une puissance économique en plein essor Comment lire ce livre?...29 Chapitre 1 Le monde vu par les Chinois Premier grand écart culturel : la vie en société Le confucianisme face à notre «idéal républicain» La place de la personne dans le groupe Les conséquences sur la vie sociale et la vie dans l entreprise La recherche du consensus et le «droit à l expression» La primauté des relations personnelles et les réseaux de guanxi L importance de la «face» en Chine Deuxième grand écart culturel : le pouvoir sur le monde La connaissance et les voies de «l efficacité» de l action La puissance analytique du «modèle» occidental La souplesse adaptative du «processus» chinois Ces deux approches développent des capacités mentales également différentes Le «modèle» occidental et le «processus» chinois ne jouent pas réellement dans la même cour De «l Art de la guerre» à la négociation Là où l Occident anéantit ses ennemis, la Chine se contente de les affaiblir pour les dominer La négociation, «guerre» sans victimes!

3 COMMUNIQUER AVEC LES CHINOIS Une conception du temps originale Le temps «linéaire» occidental Le temps «cyclique» du monde en développement Le temps «nécessaire» chinois Le choc des conceptions La gestion des délais Quelles conséquences lors des négociations? Les atouts des Occidentaux Les atouts des Chinois En guise de bilan CHAPITRE 2 Préparer la négociation, une étape cruciale Savoir avec qui on va négocier S informer sur le secteur d activité du futur partenaire S informer sur l entreprise du futur partenaire S informer sur ses futurs interlocuteurs En quelles langues négocier? Du bon usage des interprètes Échanger verbalement User du «sabir international» Passer par l intermédiaire d interprètes Travailler à l écrit L administration chinoise n est jamais bien loin Aller voir «derrière le rideau» : les appuis locaux L aide aux négociations (CRP surtout) Les interprétations locales des lois et règlements (ME ou CRP) Dans le domaine juridique Dans le domaine fiscal Dans le domaine financier Difficile d échapper au transfert de technologie Pourquoi faire du transfert de technologie en Chine? Anticiper les demandes de transfert de technologie Risques et opportunités du transfert de technologie Des risques persistants Des opportunités stratégiques Éditions d Organisation

4 Sommaire 6. Constituer son équipe de négociateurs Il faut être au moins deux pour négocier Personnalité des négociateurs : un choix essentiel Le niveau hiérarchique du chef de délégation, un signal fort Protéger la délégation par un mandat de négociation Protéger ses informations Chapitre 3 Premiers contacts, savoir-vivre et convivialité La prise à distance des contacts nécessaires Le négociateur occidental subit sans le savoir un examen de passage Le premier contact et les échanges de politesse La séance d ouverture Quand courtoisie et stratégie de gestion du temps se rejoignent Un avantage comparatif du négociateur français : son amour partagé avec les Chinois pour la «bonne bouffe» Repas d affaire, convivialité et sujets tabous Assumer ses obligations d invité d honneur dans tous les cas La tradition des échanges de cadeaux Chapitre 4 Comprendre, communiquer et créer la confiance Qui négocie et qui décide? Les acteurs présents autour de la table de négociations Le processus de décision interne chinois et ses conséquences Hiérarchie et pouvoir dans l entreprise Communiquer ne va pas sans adaptation Une préférence marquée pour «l indirect» Les Chinois s expriment rarement au premier degré Décoder la communication non verbale Le concret et l exemple, bases de la pédagogie en Chine Oublier les délices de la «dissertation» française L exemple et le rappel du contexte Deux erreurs à éviter Nouer des relations personnelles de confiance Éditions d Organisation 13

5 COMMUNIQUER AVEC LES CHINOIS Chapitre 5 Savoir échanger des avantages Quelques règles de négociation valables sur tous les continents La «mise en condition» du négociateur occidental, art consommé des négociateurs chinois La gestion du temps, nécessité et première opportunité de mise en condition du négociateur occidental Le temps «nécessaire» au déroulement du processus de décision Le temps peut parfois s arrêter! Une accélération soudaine n est jamais impossible La sieste constitutionnelle Le temps, arme de manipulation Fatiguer l adversaire et affaiblir son moral pour en tirer le maximum d avantages L appel aux «grands principes» La culpabilisation et l appel au «bon cœur», en désespoir de cause Quelques parades utiles et erreurs à éviter Deux moyens pour gagner du temps : éviter d en perdre et ne jamais paraître en manquer! Tenir la plume Globaliser la négociation Bannir absolument l improvisation Ne négocier le prix que lorsque toutes les autres conditions ont été discutées, clarifiées et acceptées Ne jamais faire perdre la face à ses interlocuteurs Chapitre 6 La dernière ligne droite et l après-signature Arracher les dernières concessions Simuler la rupture des négociations Fixer la date officielle de signature du contrat un jour de fête occidentale! Une erreur classique à éviter Signer en grande pompe La signature n est parfois qu une étape de la négociation Éditions d Organisation

6 Sommaire Chapitre 7 Une Chine aux multiples visages Des entreprises très variées Plusieurs statuts d entreprise Une large gamme de modes de management Des critères de jugement multiples Des différences régionales marquées Des interlocuteurs très divers Du meilleur au pire! De l URSS des années 60 aux USA des années 90 : cadres âgés et «bananes» Les Chinoises Finalement, des négociateurs de tous niveaux Pour conclure Annexes Annexe 1 La Chine, une civilisation ancienne qui a traversé les siècles La «Chine éternelle» La rencontre brutale avec l Occident au XIX e siècle et les tragédies humaines du XX e siècle Des «philosophies» anciennes ou récentes très politiques! La Chine des inventions techniques, l Europe des découvertes scientifiques Annexe 2 L empire-continent, future puissance mondiale du XXI e siècle Changer ses repères habituels pour comprendre la Chine Une évolution économique fulgurante mais beaucoup de laissés-pour-compte Éditions d Organisation 15

7 COMMUNIQUER AVEC LES CHINOIS Annexe 3 La carte administrative de la Chine Annexe 4 Adresses utiles En France, pour préparer sa mission En Chine Références bibliographiques Index Éditions d Organisation

APPRECIATIVE INQUIRY LE COACHING AVEC LA MÉTHODE JEAN PAGÈS. Conduire le changement en s appuyant sur les réussites. Groupe Eyrolles, 2007, 2014

APPRECIATIVE INQUIRY LE COACHING AVEC LA MÉTHODE JEAN PAGÈS. Conduire le changement en s appuyant sur les réussites. Groupe Eyrolles, 2007, 2014 JEAN PAGÈS LE COACHING AVEC LA MÉTHODE APPRECIATIVE INQUIRY Conduire le changement en s appuyant sur les réussites, 2007, 2014 ISBN : 978-2-212-55942-2 Table des matières Sommaire... 5 Remerciements...

Plus en détail

Négocier une transaction de départ

Négocier une transaction de départ Didier BOUDINEAU Paul CHALIVEAU EMPLOYEURS SALARIÉS Négocier une transaction de départ Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3036-6 Sommaire Introduction... 1 PARTIE 1. CONDUIRE LE PROCESSUS DE SÉPARATION

Plus en détail

LA NEGOCIATION. UE 3.2 S3 Projets de soins. IFSI de Fort de France

LA NEGOCIATION. UE 3.2 S3 Projets de soins. IFSI de Fort de France LA NEGOCIATION IFI de Fort de France 9/13/2013 1 Le concept de négociation La négociation est la recherche d un accord, centrée sur des intérêts matériels ou des enjeux quantifiables entre deux ou plusieurs

Plus en détail

Sommaire. Remerciements de la quatrième édition Préface Avant-propos...21 Objectifs du livre...21

Sommaire. Remerciements de la quatrième édition Préface Avant-propos...21 Objectifs du livre...21 Sommaire Remerciements de la quatrième édition...15 Préface...17 Avant-propos...21 Objectifs du livre...21 Le constat...21 La réponse...22 Un mode d apprentissage...22 Les limites de l approche...23 À

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Première partie La financiarisation des rapports sociaux : une transformation institutionnelle

Première partie La financiarisation des rapports sociaux : une transformation institutionnelle Remerciements vii Introduction générale 1 L exclusion bancaire : un dysfonctionnement social 2 L exclusion bancaire est un phénomène social 3 L exclusion bancaire est un processus 4 Rentabilité contre

Plus en détail

[Le maître d ouvrage]

[Le maître d ouvrage] Notion essentielle La maîtrise d ouvrage est une des fonctions essentielles de l acte de construire. Pourtant, pendant longtemps elle ne fit l objet que d une règlementation éparse et incomplète, qui en

Plus en détail

Centre d Etude de Perfectionnement et. d Accompagnement des Managers PACK FORMATION CEPAM SCIENCES COMPORTEMENTALES

Centre d Etude de Perfectionnement et. d Accompagnement des Managers PACK FORMATION CEPAM SCIENCES COMPORTEMENTALES Centre d Etude de Perfectionnement et d Accompagnement des Managers PACK FORMATION CEPAM SCIENCES COMPORTEMENTALES NECESSITE DE DISPENSER CE RENFORCEMENT AUX DECIDEURS ET AUX DIRIGEANTS DE TOUTE ENTREPRISE

Plus en détail

Les outils de simulation

Les outils de simulation Les outils de simulation Elisabeth Laprugne-Garcia Riphh Nord Lyon 9/12/2016 HISTORIQUE Existe sous l impulsion des militaires, de l aviation, de la médecine Initiation en Anesthésie-Réanimation- Urgences

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence sur la négociation collective

Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence sur la négociation collective A1-106030 Renforcement des capacités des syndicats en matière de négociation collective du 02 au 13 décembre 2013? Turin, Italie Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence

Plus en détail

Le management des risques de l entreprise

Le management des risques de l entreprise présentent Le management des risques de l entreprise Cadre de Référence Techniques d application COSO II Report Préface de PHILIPPE CHRISTELLE Président de l Institut de l Audit Interne et de SERGE VILLEPELET

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

Droit et Espace : Quelles contraintes pesant sur les stratégies de coopération industrielle internationale

Droit et Espace : Quelles contraintes pesant sur les stratégies de coopération industrielle internationale Droit et Espace : Quelles contraintes pesant sur les stratégies de coopération industrielle internationale Les contraintes et règlementations de contrôle des exportations Philippe LAY CNES DCT/AQ/CQ 1

Plus en détail

Ghislaine CHARTRON, Stéphane COTTIN 11

Ghislaine CHARTRON, Stéphane COTTIN 11 SOMMAIRE 7 REMERCIEMENTS 9 Présentation de l ouvrage Ghislaine CHARTRON, Stéphane COTTIN 11 PRÉFACE Alain CHOUET 13 INTRODUCTION 23 L utopie cybernétique d une société idéale mondialisée 25 Limites et

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

Le modèle de Mc Kinsey

Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey se compose de deux parties complémentaires: La matrice de Mc Kinsey : la matrice attraits/atouts : Cette matrice est basée sur deux facteurs d analyse qui

Plus en détail

Développer un produit innovant avec les méthodes agiles

Développer un produit innovant avec les méthodes agiles Didier Lebouc Développer un produit innovant avec les méthodes agiles, 2012 ISBN : 978-2-212-55264-5 Table des matières Introduction... 1 Partie 1 Comment réussir un développement? 1. Développer un produit

Plus en détail

NOS PROGRAMMES DE FORMATION GESTION DE CONFLITS

NOS PROGRAMMES DE FORMATION GESTION DE CONFLITS NOS PROGRAMMES DE GESTION DE CONFLITS Sommaire : Gestion de conflits 1 Jour. 2 Gestion de conflits 2 Jours 4 Management et gestion de conflits 3 Jours.6 PROGRAMME DE GESTION DE CONFLITS 1 JOUR PRE-REQUIS

Plus en détail

Cours no 12. La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique

Cours no 12. La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique Cours no 12 La bureaucratie et la technocratie: L impact et l influence de ces modes de gestion dans l administration publique Plan du cours Bureaucratie et technocratie : Définition Similitudes et différences

Plus en détail

Développer son empathie

Développer son empathie Sarah Famery Développer son empathie, 2003, 2007 ISBN : 978-2-212-53833-5 Sommaire Introduction. L empathie au cœur des relations humaines....... 1 Un besoin croissant d empathie...........................

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS Guide méthodologique de l entretien de progrès Page 1 LES GRANDS PRINCIPES L entretien de progrès a lieu tous les 2 ans, et peut s appuyer sur la fiche d activités

Plus en détail

La maturité de l esprit

La maturité de l esprit ressources humaines La maturité de l esprit Moteur de réussite et d équilibre Jean-Michel COMPÈRE L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient

Plus en détail

Termes de Référence Evaluation externe du programme, 2013

Termes de Référence Evaluation externe du programme, 2013 Termes de Référence Evaluation externe du programme, 2013 «Traitements médicaux enfants roumains en France» I. INTRODUCTION Le programme «Traitements médicaux enfants roumains en France» a permis depuis

Plus en détail

Avertissement... 5 LIVRE PRÉLIMINAIRE INTRODUCTION GÉNÉRALE À L ÉTUDE DU DROIT. Chapitre I: La notion de droit... 11

Avertissement... 5 LIVRE PRÉLIMINAIRE INTRODUCTION GÉNÉRALE À L ÉTUDE DU DROIT. Chapitre I: La notion de droit... 11 TABLE DES MATIÈRES Avertissement... 5 LIVRE PRÉLIMINAIRE INTRODUCTION GÉNÉRALE À L ÉTUDE DU DROIT Chapitre I: La notion de droit... 11 SECTION I LE DROIT COMME ENSEMBLE DE NORMES OBLIGATOIRES... 11 SECTION

Plus en détail

Personnalité du moniteur dans le sport de neige

Personnalité du moniteur dans le sport de neige Personnalité du moniteur dans le sport de Macolin 2008 Chef des branches sports de Evaluation > Instrument Projection plane du profil personnel des compétences Représentation visuelle simple 6 5 4 3 2

Plus en détail

LA LETTRE ADMINISTRATIVE :

LA LETTRE ADMINISTRATIVE : Mireille BRAHIC LA LETTRE ADMINISTRATIVE : Guide de présentation et de rédaction, 2005 ISBN : 2-7081-3413-2 SOMMAIRE Introduction... 1 Chapitre 1 Comment présenter la lettre administrative 5 1 La lettre

Plus en détail

Table des matières

Table des matières PREFACE...7 Théâtraliser la clinique...7 INTRODUCTION...19 L'ÉCHO DE LA GUÉRISON...25 La santé...27 LA STRUCTURE OBJECTIVE DE LA SANTÉ...27 La santé est un équilibre...27 Les forces...27 L'équilibre...29

Plus en détail

ENQUETE SALARIES Que pensez-vous de la formation dans votre entreprise?

ENQUETE SALARIES Que pensez-vous de la formation dans votre entreprise? ENQUETE SALARIES Que pensez-vous de la formation dans votre entreprise? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon de 357 salariés 1. Diriez-vous que l accès à la formation dans votre

Plus en détail

Directives sur la gestion des opérations et le devoir de meilleure exécution

Directives sur la gestion des opérations et le devoir de meilleure exécution New Brunswick Investment Management Corporation / Société de gestion des placements NB Directives sur la gestion des opérations et le devoir de meilleure exécution Révision : 30 mai 2016 NB Investment

Plus en détail

Gestionnaire de dossiers à 90% (h/f) auprès du Service domaines & bâtiments.

Gestionnaire de dossiers à 90% (h/f) auprès du Service domaines & bâtiments. Forte de 11 500 habitants et comptant plus de 120 collaborateurs, la commune de La Tour-de-Peilz met au concours le poste de Gestionnaire de dossiers à 90% (h/f) auprès du Service domaines & bâtiments.

Plus en détail

MANAGEMENT DE PROJET

MANAGEMENT DE PROJET Jean-Claude Corbel MANAGEMENT DE PROJET Fondamentaux Méthodes Outils Deuxième édition Éditions d Organisation, 2003, 2006 ISBN : 2-7081-3448-5 Sommaire Avant-propos... 3 Grille de choix d outils et de

Plus en détail

plan détaillé du cours Comment trouver le job de vos rêves en Allemagne & réussir votre carrière outre-rhin?

plan détaillé du cours Comment trouver le job de vos rêves en Allemagne & réussir votre carrière outre-rhin? plan détaillé du cours Comment trouver le job de vos rêves en Allemagne & réussir votre carrière outre-rhin? PARTIE 1 : COMPRENDRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN ALLEMAGNE ET ORGANISER SES RECHERCHES CHAPITRE

Plus en détail

POLITIQUE n o 5 CONCERNANT LE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION

POLITIQUE n o 5 CONCERNANT LE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION POLITIQUE n o 5 DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente politique a été adoptée initialement le 7 avril 1998 par la résolution 262-10 POLITIQUE n o 5 T A B L E DES MATIÈRES POLITIQUE no 5 ARTICLE

Plus en détail

Table des matières. Partie 1. L incorporation des charges aux coûts et le traitement des charges indirectes... 19

Table des matières. Partie 1. L incorporation des charges aux coûts et le traitement des charges indirectes... 19 Table des matières n Introduction... 11 I. de la comptabilité générale à la compta bilité de gestion... 11 A Les limites de la comptabilité générale...11 B Les apports de la comptabilité de gestion...12

Plus en détail

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX.

THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES. ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX. THEME 1 CADRE JURIDIQUE DE LA LOI 1901, ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DES Objectifs : ASSOCIATIONS Intervenante : Laure BILLOT / B.A.BALEX Identifier le cadre juridique de la loi 1901 et des réglementations

Plus en détail

Table des matières. Introduction à l étude des sciences criminelles

Table des matières. Introduction à l étude des sciences criminelles Table des matières Introduction à l étude des sciences criminelles La formation des sciences criminelles... 7 La formation des sciences criminelles sous l influence prédominante de considérations politiques...9

Plus en détail

Petit-déjeuner débat des 23 octobre et 16 novembre 2012

Petit-déjeuner débat des 23 octobre et 16 novembre 2012 Conseil en stratégies de changement Petit-déjeuner débat des 23 octobre et 16 novembre 2012 Licenciements économiques : existe-t-il une formule magique? Muriel GAVELLE Arnaud TEISSIER Ce document reste

Plus en détail

LA CHINE AU CARREFOUR DES TRADITIONS JURIDIQUES

LA CHINE AU CARREFOUR DES TRADITIONS JURIDIQUES Hélène PIQUET Professeure Faculté de science politique et de droit Université du Québec à Montréal LA CHINE AU CARREFOUR DES TRADITIONS JURIDIQUES 2 0 0 5 ISBN 2-8027-2095-3 D / 2005 / 0023 / 90 2005 Etablissements

Plus en détail

Remerciements...5 Préface...15 Avant-propos...17 Introduction...21

Remerciements...5 Préface...15 Avant-propos...17 Introduction...21 Sommaire Remerciements...5 Préface...15 Avant-propos...17 Introduction...21 Chapitre 1 - Transition et premiers pas dans un nouveau rôle de manager...25 1. Comment faire une saine transition et passer

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

GUIDE POUR L ENTRETIEN D ÉVALUATION

GUIDE POUR L ENTRETIEN D ÉVALUATION OCTOBRE 2006 Rectorat 20, boulevard d Alsace-Lorraine 80063 Amiens cedex 9 GUIDE POUR L ENTRETIEN D ÉVALUATION Présentation générale Comment préparer l entretien? A quoi sert l entretien? Comment se déroule

Plus en détail

FICHE PROGRAMME D'UNE ACTION DE FORMATION. Population cible : Directeur Achats, Responsable Achats, Acheteur et Responsable de services généraux

FICHE PROGRAMME D'UNE ACTION DE FORMATION. Population cible : Directeur Achats, Responsable Achats, Acheteur et Responsable de services généraux FICHE PROGRAMME D'UNE ACTION DE FORMATION Réf: FORM.FINC.02 Version : 00 Date d application : 20/04/09 Thème : Planification des approvisionnements et négociation des achats Population cible : Directeur

Plus en détail

Annexe 2b Module 3 Niveau 1. Tactique et stratégie par Jean-Claude MASSIAS

Annexe 2b Module 3 Niveau 1. Tactique et stratégie par Jean-Claude MASSIAS par Jean-Claude MASSIAS Bien jouer tactiquement, c est répondre à 3 questions : Où? Quand? Comment? (Jean-Pierre CHOMBART) Où? Quand? Comment? Au bon endroit Au bon moment Avec une technique adaptée L

Plus en détail

Présentation (1 ) Visionnage des scènes 5 et 6 (7 ) Exploitation des scènes 5 et 6 (12 )

Présentation (1 ) Visionnage des scènes 5 et 6 (7 ) Exploitation des scènes 5 et 6 (12 ) Durée totale : 50 Titre : «Préparer la phase de bilan de l année écoulée» Fiche déroulement pédagogique n 3 Durée : 1 Techniques pédagogiques Déroulement pédagogique 3 Présentation (1 ) Nous allons visionner

Plus en détail

Travailler en Italie et avec des italiens...

Travailler en Italie et avec des italiens... Milan 6 octobre 2011 Travailler en Italie et avec des italiens...... et réussir ses échanges avec l Italie Nicolas Diers CCEF section Italie Un grand pays et un grand marché Histoire, patrimoine artistique,

Plus en détail

2013. VA Press Editions 16 boulevard de la Reine VERSAILLES Tous droits réservés. Versions ebooks réalisées par IS Edition

2013. VA Press Editions 16 boulevard de la Reine VERSAILLES Tous droits réservés. Versions ebooks réalisées par IS Edition 2013. VA Press Editions 16 boulevard de la Reine. 78000 VERSAILLES Tous droits réservés. Versions ebooks réalisées par IS Edition www.is-edition.com ISBN : 979-10-93240-046 (versions numériques) CHAPITRE

Plus en détail

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 Le renforcement des compétences : Facteur de performance et de développement des sociétés d eau et d assainissement ZAIER Hocine

Plus en détail

«Le trio : Enfer ou Paradis?»

«Le trio : Enfer ou Paradis?» «Le trio : Enfer ou Paradis?» Docteur Dominique Garrot Madame Anabella Rocha 22 ème Journée Gérontologique le 09 octobre 2014 1 Introduction Etude : manque de communication entre l équipe et la famille

Plus en détail

MANAGER : la qualité de vos décisions est appréciée sur. Votre style de management s articule autour de 2 axes

MANAGER : la qualité de vos décisions est appréciée sur. Votre style de management s articule autour de 2 axes LE MANAGEMENT MANAGER : la qualité de vos décisions est appréciée sur Sa technique Conditions de réalisation et objectifs Son acceptation et son adhésion L environnement humain Votre style de management

Plus en détail

Construction et Agrégation d indicateurs : L exemple de l évaluation scolaire Les «notes» et leur agrégation

Construction et Agrégation d indicateurs : L exemple de l évaluation scolaire Les «notes» et leur agrégation Construction et Agrégation d indicateurs : L exemple de l évaluation scolaire Les «notes» et leur agrégation INRETS mars 2002 1 Évaluation d un parcours académique Ensemble de «Cours» Travaux divers examens

Plus en détail

Charte de l Alliance française

Charte de l Alliance française Charte de l Alliance française Charte de l Alliance française Préambule L Alliance française est un mouvement international créé en 1883, apolitique et non confessionnel, qui s est donné pour mission d

Plus en détail

Fiche formation Gestion des conflits : la boite à outils pour sortir des conflits - N : Mise à jour : 05/02/2016

Fiche formation Gestion des conflits : la boite à outils pour sortir des conflits - N : Mise à jour : 05/02/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 04/09/2016. Fiche formation Gestion des conflits : la boite à outils pour sortir des conflits - N : 20718 - Mise à jour : 05/02/2016 Gestion

Plus en détail

Le monde idéal de la publicité ou apprendre à lire derrière les affiches

Le monde idéal de la publicité ou apprendre à lire derrière les affiches Jardin des lettres Classe : 4 e Thématique interdisciplinaire : Information, communication, citoyenneté Matières concernées : Français Histoire-géographie Mathématiques Sciences Arts plastiques Le monde

Plus en détail

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de

INGÉNIEUR D AFFAIRES. Henri Georges Minyem. et chef de projet. Compléments en ligne sur : editions-eyrolles.com. Tout pour réussir dans le métier de Henri Georges Minyem Tout pour réussir dans le métier de INGÉNIEUR D AFFAIRES et chef de projet Les meilleures pratiques et les outils Une méthode facile à mettre en œuvre Les techniques sectorielles L

Plus en détail

Le mutisme sélectif. A. Comprendre

Le mutisme sélectif. A. Comprendre Le mutisme sélectif A. Comprendre 1 Définition Le mutisme sélectif (MS) se définit par les critères diagnostiques suivants : A. Incapacité régulière à parler dans certaines situations alors que l enfant

Plus en détail

RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX

RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX 1 RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX Parcours jalonné d étapes bien définies, qui comportent des enjeux considérables pour les deux parties. Il est indispensable pour bien se positionner

Plus en détail

Manager selon les personnalités

Manager selon les personnalités Jacques Fradin Frédéric Le Moullec Manager selon les personnalités Les neurosciences au secours de la motivation Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3706-9 Sommaire REMERCIEMENTS...V PRÉFACE DE PIERRE

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Centre de gestion de la Drôme Septembre 2015 1 L entretien professionnel, une nouvelle façon de manager les agents et les équipes L entretien professionnel, une nouvelle façon

Plus en détail

Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE. Modèles et processus d accompagnement. Préface de Vincent Lenhardt. Inclus cas commentés. Stéphanie Desfontaines

Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE. Modèles et processus d accompagnement. Préface de Vincent Lenhardt. Inclus cas commentés. Stéphanie Desfontaines Stéphanie Desfontaines Stéphane Montier Préface de Vincent Lenhardt Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE Modèles et processus d accompagnement, 2012 ISBN : 978-2-212-55388-8 Inclus cas commentés Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. PARTIE 1 Le style administratif. Chapitre 1 - La maîtrise de l écriture administrative 13

SOMMAIRE. Présentation 3. PARTIE 1 Le style administratif. Chapitre 1 - La maîtrise de l écriture administrative 13 Présentation 3 PARTIE 1 Le style administratif Chapitre 1 - La maîtrise de l écriture administrative 13 1 - Les objectifs des écrits administratifs 13 2 - Les sept principes de l écriture administrative

Plus en détail

Centre National de Formation en Escrime, Ecole Pierre Mendés France. Projet pédagogique. Cycle III

Centre National de Formation en Escrime, Ecole Pierre Mendés France. Projet pédagogique. Cycle III Centre National de Formation en Escrime, Ecole Pierre Mendés France Projet pédagogique Cycle III Année scolaire 2006-2007 1) L escrime : présentation et définition. L escrime est une activité duelle dont

Plus en détail

ÉTUDES DE TOURISME U.E.. OBLIGATOIRES. U.E. Description Année Crédits ULL

ÉTUDES DE TOURISME U.E.. OBLIGATOIRES. U.E. Description Année Crédits ULL ÉTUDES DE TOURISME U.E.. OBLIGATOIRES U.E. Description Année Droit et législation Organisation et Management des entreprises Anglais pour la communication touristique I Introduction à l économie Patrimoine

Plus en détail

L apprentissage, une affaire de coeur

L apprentissage, une affaire de coeur Psychoéducateur et orthopédagogue L apprentissage, une affaire de coeur 1 1 Les recherches démontrent que la façon dont l enseignant s occupe de sa classe et fait travailler ses élèves a un effet direct

Plus en détail

Optimisez vos processus administratifs

Optimisez vos processus administratifs Maurice AUMAGE Optimisez vos processus administratifs Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3050-1 SOMMAIRE Avant-propos..................................... 1 Les 10 composantes du processus administratif...........

Plus en détail

Bienvenue au CDOS Gironde. Roland Préhembaud Vice-Président CDOS 33 «formation»

Bienvenue au CDOS Gironde. Roland Préhembaud Vice-Président CDOS 33 «formation» Bienvenue au CDOS Gironde Animation d équipe et gestion des conflits Vous avez dit «conflit»? De quoi parle-t-on? «conflit» vient du latin «conflictus» qui signifie choc: la lutte, le combat, la guerre,

Plus en détail

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi

LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE. Sophie Turconi LA TERMINALE STG OPTION MERCATIQUE Sophie Turconi Qu est-ce que la mercatique? La mercatique vient du latin «mercatus» qui signifie marché. Elle s est construite avec l appui de plusieurs disciplines (sociologie,

Plus en détail

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE CDG39

Les guides de l employeur territorial L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE CDG39 L ENTRETIEN PROFESSIONNEL GUIDE Les guides de l employeur territorial Le présent guide a pour objectif d accompagner les évaluateurs dans la conduite des entretiens professionnels. Les éléments figurant

Plus en détail

PROJECTION ACTUEL +33 (0) APPARTEMENT- A - RENOVER.FR SUIVEZ- NOUS SUR

PROJECTION ACTUEL +33 (0) APPARTEMENT- A - RENOVER.FR SUIVEZ- NOUS SUR 1 C I T É PA R A D I S PA R I S X +33 (0)1 42 47 81 87 A P P A R T E M E N T- A - R E N O V E R. F R S U I V E Z- N O U S S U R PROJECTION ACTUEL 1 CI TÉ P ARADIS P ARIS X NOTRE PHILOSOPHIE UNE AGENCE

Plus en détail

Session de travail via Skype : Jeudi 27 octobre 2016

Session de travail via Skype : Jeudi 27 octobre 2016 Accueil et scolarisation des enfants de moins de 3 ans École maternelle = à partir de 3 ans Possibilité de scolarisation dès 2 ans en classe de TPS (Toute Petite Section) Développement de l accueil des

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL

L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI ----------------- Un Peuple-Un But-Une Foi COMMISSARIAT AU DEVELOPPEMENT ----------------- INSTITUTIONNEL ----------------- L ORGANISATION DU TRAVAIL GOUVERNEMENTAL INTRODUCTION

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir!

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir! KARTA BRETAGNE Des projets pour grandir! Enseignante en lycée professionnel pendant plus de 20 ans, j ai observé que les situations de souffrance et donc de violence se sont développées au fil des ans.

Plus en détail

Mesurer la performance du système d information

Mesurer la performance du système d information LES BAROMÈTRES DE LA PERFORMANCE Mesurer la performance du système d information David Autissier Valérie Delaye Éditions d Organisation Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris cedex 05 www.editions-organisation.com

Plus en détail

Auto-évaluation de mes compétences résultant de mon engagement bénévole

Auto-évaluation de mes compétences résultant de mon engagement bénévole Auto-évaluation de mes compétences résultant de mon engagement bénévole 1. Compétences organisationnelles Celles-ci se définissent comme la capacité à coordonner et administrer des projets ou des budgets,

Plus en détail

LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR

LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR Dominique BEAU Préface de Bernard Pasquier LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR Sixième édition, 2008 ISBN : 978-2-212-54055-0 Sommaire Avertissement pour l édition 2008... V Préface... XIII Comment lire ce

Plus en détail

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS METTEZ EN "LUMEN" VOS TALENTS! Laurence GIANNOLI Accompagnatrice de Talents 06 73 18 49 60 www.lumen-conseil.fr www.lumen-conseil-lms.com laurence.giannoli@lumen-conseil.fr CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS

Plus en détail

Sommaire détaillé de la publication

Sommaire détaillé de la publication Partie 01 - Mettre en place le CE et assurer son fonctionnement 1. Permettre le bon fonctionnement Les formalités obligatoires pour la constitution d un nouveau CE... SCE.01.1.010 17 Utiliser à bon escient

Plus en détail

ÉTUDES CANADIENNES ET MONDIALES LES COMMUNAUTÉS À L ÉCHELLE LOCALE, NATIONALE ET MONDIALE

ÉTUDES CANADIENNES ET MONDIALES LES COMMUNAUTÉS À L ÉCHELLE LOCALE, NATIONALE ET MONDIALE ÉTUDES CANADIENNES ET MONDIALES HISTOIRE DU MONDE L OCCIDENT DANS LE MONDE 12 e ANNÉE, PRÉPARATION AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES LES COMMUNAUTÉS À L ÉCHELLE LOCALE, NATIONALE ET MONDIALE Analyser l évolution

Plus en détail

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement Fiche de poste Intitulé du poste Structure de rattachement Missions principales Activités principales Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général Assurer la gestion des ressources humaines

Plus en détail

pour réussir votre repositionnement professionnel

pour réussir votre repositionnement professionnel L OUTPLACEMENT pour réussir votre repositionnement professionnel. «Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible». St Exupery. Pour quoi? Une démarche socialement

Plus en détail

BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN

BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN BONNES PRATIQUES POUR UNE DEMARCHE QUALITE : L'EXPERIENCE DU CLUB QUALITE DE LA CCI ROUEN Ce document est une initiative des Membres du Club Qualité. Ils ont jugé important de partager leurs expériences

Plus en détail

Speak English! Hello!

Speak English! Hello! Speak English! Hello! Cycle de 60 heures - NIVEAU 1-2-3 Les objectifs de la formation 1 NIVEAU 1/ ANGLAIS FAUX DÉBUTANTS Réviser les connaissances grammaticales de base et lexicales en anglais. Conforter

Plus en détail

LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL

LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL LA FONCTION DE DIRECTEUR GENERAL «L appréciation permettant de définir la fonction de Direction Générale repose en fait sur l étude de la nature et de l étendue des attributions conférées au Directeur

Plus en détail

Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM. Rentabilité mode d emploi

Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM. Rentabilité mode d emploi Laurent RAVIGNON, Pierre-Laurent BESCOS, Marc JOALLAND, Serge LE BOURGEOIS, André MALÉJAC LA MÉTHODE ABC/ABM Rentabilité mode d emploi Troisième édition refondue et augmentée Groupe Eyrolles, 1998, 2003,

Plus en détail

SALON MAYENNE PME. LUNDI 2 AVRIL 2012 de 13h30 à 21h30 Parc des Expositions - Saint-Berthevin

SALON MAYENNE PME. LUNDI 2 AVRIL 2012 de 13h30 à 21h30 Parc des Expositions - Saint-Berthevin SALON MAYENNE PME LUNDI 2 AVRIL 2012 de 13h30 à 21h30 Parc des Expositions - Saint-Berthevin Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises de la Mayenne 93, rue du Vieux Saint Louis 53000

Plus en détail

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE

Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 110DOC018. BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Résidence du Nant-d Avril Sàrl - Satigny 18.8.2011 110DOC018 BM Version 2 Charte éthique CHARTE ETHIQUE Cette charte, orientée sur la mission réactualisée de notre institution, a été conçue par l ensemble

Plus en détail

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako

Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali. 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako Journée de soutien à la coordination des acteurs de transferts monétaires au Mali 10 février 2016, bureau d Oxfam, Bamako Rapport : Bilan des discussions, recommandations et plan d action Annexes : - Liste

Plus en détail

L Occident est-il menacé d un «krach technologique»?

L Occident est-il menacé d un «krach technologique»? FIEF Paris - 2009 Les multinationales chinoises et l innovation : L Occident est-il menacé d un «krach technologique»? Patrice Noailles Lundi 26 janvier 2009 Les multinationales chinoises et l innovation

Plus en détail

Catalogue des formations interentreprises pour le 4eme trimestre 2016

Catalogue des formations interentreprises pour le 4eme trimestre 2016 Formation et conseil en management opérationnel Catalogue des formations interentreprises pour le 4eme trimestre 2016 A N F V I D E O E F P G L B I E N V E I L L A N C E T O U R X O E X I L L A N C E C

Plus en détail

Claire MARTICHOUX La promotion des ventes en pratiques

Claire MARTICHOUX La promotion des ventes en pratiques Claire MARTICHOUX La promotion des ventes en pratiques Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3002-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 CHAPITRE 1 Les nouvelles donnes de la promotion des ventes...5 I. La

Plus en détail

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion LE PROJET

STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion LE PROJET STMG 1 Sciences et Technologies du Management et de la Gestion LE PROJET STMG 2 Projet Une préparation à la poursuite d'études 3 PROJET : un point commun pour les différentes filières post-baccalauréat

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

COURS SUR LES GRANDS ENJEUX DES FINANCES PUBLIQUES PLAN DE COURS

COURS SUR LES GRANDS ENJEUX DES FINANCES PUBLIQUES PLAN DE COURS Année universitaire 2014/2015 Master Affaires publiques Semestre d automne 2014-2015 COURS SUR LES GRANDS ENJEUX DES FINANCES PUBLIQUES Stéphanie OLTRA-ORO PLAN DE COURS I.- ORGANISATION ET CONTENU DES

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

SÉMINAIRE DU MAGHREB TRESMED3

SÉMINAIRE DU MAGHREB TRESMED3 Conseil économique et social C/ Huertas, 73 28014 Madrid tresmed3@ces.es www.ces.es SÉMINAIRE DU MAGHREB TRESMED3 LA CONTRIBUTION DES AGENTS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX AU RENFORCEMENT DU DIALOGUE SOCIAL ET

Plus en détail

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition Nouvelle édition Angela EVERS Le grand livre de l artthérapie L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension, 2010, 2013 ISBN : 978-2-212-55489-2 SOMMAIRE Préface... XIII Introduction

Plus en détail

Frédérique PIGEYRE. Réflexion à propos de deux rapports de recherche «ACCORDS D ENTREPRISE SUR LA GPEC : REALITES ET STRATEGIES DE MISE EN ŒUVRE»

Frédérique PIGEYRE. Réflexion à propos de deux rapports de recherche «ACCORDS D ENTREPRISE SUR LA GPEC : REALITES ET STRATEGIES DE MISE EN ŒUVRE» Frédérique PIGEYRE Réflexion à propos de deux rapports de recherche «ACCORDS D ENTREPRISE SUR LA GPEC : REALITES ET STRATEGIES DE MISE EN ŒUVRE» SEMINAIRE IAE de PARIS- CHAIRE MAI 19 MARS 2013 1 Introduction

Plus en détail

DROIT DES LIBERTÉS FONDAMENTALES LICENCE Plan du cours

DROIT DES LIBERTÉS FONDAMENTALES LICENCE Plan du cours DROIT DES LIBERTÉS FONDAMENTALES LICENCE 3 2016-2017 Pr. X. Dupré de Boulois Plan du cours INTRODUCTION I. Repères historiques 1. L émergence de la conception moderne des libertés fondamentales 2. L évolution

Plus en détail

Professionnaliser sa démarche commerciale

Professionnaliser sa démarche commerciale Professionnaliser sa démarche commerciale Professionnaliser sa démarche commerciale EVOLUTEAM SARL Marie BOURION : contact@evoluteam.fr 9 rue Castérès 92110 Clichy tel. : 01 47 39 02 02 de 990 à 6520 Formation

Plus en détail