CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1. 8 Juin 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1. 8 Juin 2005"

Transcription

1 Concours de Physique 8 juin CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1 8 Juin QCM Pour toutes les questions à réponse numérique, on demande de sélectionner, parmi les réponses proposées, la plus proche de celle issue du calcul.

2 Concours de Physique 8 juin A. Q1. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. L onde P correspond à la repolarisation auriculaire. B. Si l onde P est négative en DI, il s agit souvent d une inversion dans le positionnement des électrodes périphériques de recueil du signal. C. Si on ne détecte pas d onde P sur l ECG, le rythme n est pas sinusal. D. L amplitude de l'onde P est normalement inférieure à 2,5 mm (soit inférieure à 0,25 mv). E. La durée de l onde P est normalement inférieure à 0,12 sec. Q2. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. Le complexe QRS présente normalement un aspect «QS» en V1. B. Le complexe QRS présente normalement un aspect «rs» en V1. C. Le complexe QRS présente normalement un aspect «Rsr» en V1. D. Le complexe QRS présente normalement un aspect «qrs» en V6. E. Le complexe QRS présente normalement un aspect «QRs» en V6.

3 Concours de Physique 8 juin Q3. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. Une valeur de l axe de QRS comprise entre 0 et 90 peut être considérée comme normale. B. La valeur de l axe de QRS se calcule en utilisant le plan des dérivations périphériques (des membres). C. Pour calculer l axe de QRS, il suffit de connaître la valeur de l amplitude et le sens du potentiel correspondant à l activité ventriculaire dans 1 des 3 dérivations unipolaires périphériques. D. Si en DII le complexe QRS est isodiphasique, avec une onde R d amplitude égale à celle de l onde S, et en VL l amplitude de QRS est positive, l axe de QRS est à -30. E. Si l on a une amplitude de QRS négative en DI et VL, et si l'on a en DII un QRS de type isodiphasique, l axe de QRS est dévié vers la droite. Q4. Quels sont les signes électrocardiographiques permettant d évoquer le diagnostic d hypertrophie ventriculaire gauche. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs)? A. Déviation axiale droite du QRS. B. Axe de QRS à 30. C. Grande onde R en V6 et grande onde S en V1. D. Elargissement du QRS > 0.12 sec. avec QRS de type «rsr» en V1. E. Grande onde R en V1 et grande onde S en V6.

4 Concours de Physique 8 juin Q5. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. Lésion sous-épicardique = sous-décalage du segment ST B. Lésion sous-endocardique = sus-décalage du segment ST C. Ischémie sous-épicardique = onde T, ample, négative, pointue et symétrique. D. Ischémie sous-endocardique = onde T, ample, positive, pointue et symétrique. E. Ondes Q amples et > 0.04 sec. en DII, DIII, VF = infarctus inférieur. Q6. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. Normalement en V1, l onde «r» correspond à la dépolarisation du septum interventriculaire. B. Normalement en V1, l onde «S» correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire gauche. C. Normalement en V6, l onde «q» correspond à la dépolarisation du septum interventriculaire. D. Normalement en V6, l onde «s» correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire droit. E. Normalement en V6, l onde «R» correspond principalement à la dépolarisation du myocarde ventriculaire gauche.

5 Concours de Physique 8 juin Q7. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. Le segment ST est normalement un segment isoélectrique compris entre le point J et le début de l onde T. B. L intervalle QT correspond à la durée comprise entre le début du complexe QRS et le début de l onde T. C. La durée de l intervalle QT augmente en cas de bradycardie. D. Certaines intoxications médicamenteuses peuvent être responsables d un allongement de l intervalle QT. E. L onde U est une déflexion positive de faible amplitude suivant l onde T, visible le plus souvent dans les dérivations précordiales, parfois observée en présence d anomalie de la concentration sanguine en potassium. Q8. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs)? A. A l état de repos, la fibre myocardique présente une différence de potentiel transmembranaire (Vi-Ve) de l ordre de 90 mv. B. Une électrode placée de façon à voir venir le front de dépolarisation d une fibre myocardique isolée peut alors recueillir une montée rapide du voltage, c est à dire un potentiel d activation positif. C. Lors des phénomènes de repolarisation de la fibre myocardique isolée, on enregistre un potentiel de repolarisation négatif si l électrode voit fuir le front de repolarisation. D. Au repos, une électrode placée à l extérieur de la fibre myocardique isolée enregistre un potentiel nul. E. Le phénomène de repolarisation du myocyte est lié à des mouvements ioniques transmembranaires.

6 Concours de Physique 8 juin Q9. On étudie un ECG dans le cadre d une évaluation des risques chez un patient de 44 ans avant une intervention chirurgicale avec anesthésie générale. Le sujet n a aucun antécédent, en dehors d une hypertension artérielle, et n a jamais présenté de signe d angor. On constate sur l ECG un rythme sinusal régulier à 60/minute, un PR = 0.16 sec, un axe du QRS à 0, une durée du QRS à 0.13 sec. et un QRS de type «R» exclusif en V6. Quelles sont les propositions correctes (une ou plusieurs)? B. Il s agit d une hypertrophie ventriculaire droite. C. Il s agit d un infarctus latéral. D. Il s agit d un infarctus inférieur. E. Il s agit d un bloc de branche droite. Il s agit d un bloc de branche gauche.

7 Concours de Physique 8 juin II- Dynamique des fluides. Q10. On étudie l écoulement permanent laminaire d un fluide newtonien au sein d un vaisseau artériel assimilé à une canalisation horizontale unique. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. La force de viscosité par unité de surface est proportionnelle au gradient transversal de vitesse. B. Le coefficient de viscosité est toujours constant. C. Le coefficient de viscosité est constant à température et pression constantes. D. Le coefficient de viscosité en un point donné du vaisseau est indépendant de la vitesse d écoulement. E. La perte de charge observée lors du transport du fluide le long de l ensemble du vaisseau est négligeable.

8 Concours de Physique 8 juin II - Dynamique des fluides. On étudie la résistance hydraulique (RH) à l écoulement permanent laminaire d un liquide visqueux, dans les conditions de validité de la loi de Poiseuille, au sein d un gros vaisseau rigide horizontal. Q11. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. RH diminue quand la longueur du vaisseau augmente. B. RH augmente quand la viscosité du fluide augmente. C. RH varie de façon inversement proportionnelle à la puissance quatrième du rayon du vaisseau. D. RH a comme unité le pascal x seconde par mètre-cube. E. RH est égale au rapport entre la perte de charge observée lors du transport du fluide le long de l ensemble du vaisseau et le débit moyen observé au sein du vaisseau.

9 Concours de Physique 8 juin II - Dynamique des fluides. On étudie l écoulement du sang au sein du réseau veineux d un sujet normal en décubitus dorsal (position horizontale). Q12. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. La pression moyenne est de l ordre de 100 mm Hg. B. La résistance à l écoulement est plus faible qu au sein du réseau artériel. C. Le volume de sang contenu dans ce réseau vasculaire peut varier de façon relativement importante sans grande variation de pression. D. Le sang veineux représente la plus grande partie du volume sanguin total. E. La vitesse moyenne d écoulement au sein du réseau veineux est supérieure à celle mesurable au sein du réseau artériel initial (aorte thoracique). II - Dynamique des fluides. On étudie l écoulement du sang au sein de l organisme humain normal en décubitus dorsal. Q13. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. La perte de charge observée lors de l écoulement au sein de la grande circulation est supérieure à celle correspondant à l écoulement au sein de la petite circulation. B. La pression artérielle aortique moyenne est proche de mm Hg. C. Les débits cardiaque gauche (aortique) et droit (pulmonaire) sont égaux. D. L écoulement au sein du réseau artériel est de type pulsé. E. Si le volume ventriculaire gauche éjecté à chaque systole est 60 ml et si la fréquence cardiaque est à 50/min., le débit cardiaque égale 5 l/min..

10 Concours de Physique 8 juin II - Dynamique des fluides. On étudie l écoulement du sang chez un sujet normal, en décubitus dorsal. Q14. Quelles propositions sont correctes (une ou plusieurs)? A. La pression hydrostatique moyenne chute progressivement dans la grande circulation jusqu à devenir très faible dans la veine cave inférieure. B. La perte de charge la plus importante commence à partir des artérioles. C. Les résistances artériolaires sont modulables : elles peuvent varier de façon considérable selon les besoins des organes périphériques. D. A pression hydrostatique constante, lors d une augmentation importante du diamètre des artérioles (vasodilatation) on s attend à une augmentation du débit cardiaque. E. La résistance hydraulique au sein du réseau capillaire est modulable. II - Dynamique des fluides. Q15, Q16 & Q17 On considère une portion d artère horizontale, rigide et rectiligne ; le sang, considéré comme un fluide newtonien, s y écoule de façon laminaire et en régime permanent du point A vers le point D, via les points B puis C. On a placé un capteur latéral de pression sur chacun de ces 4 points. Les longueurs des segments sont telles que : AB = 2 BC = CD S 1 est la section intérieure constante de l artère sur la distance AC ; le segment CD présente lui aussi une section intérieure constante : S 2. On ne connaît pas la relation entre S 1 et S 2. Le capteur placé en A indique une pression moyenne P A = 110 mmhg Le capteur placé en B indique une pression moyenne P B = 80 mmhg

11 Concours de Physique 8 juin Q15. Quelle est, en mm Hg, la valeur de la pression moyenne en C : P C? A. 50 B. 55 C. 60 D. 65 E. 70 Q16. Les résistances hydrauliques à l écoulement sont, pour chacun des 3 segments, respectivement, R AB, R BC et R CD. Le capteur placé en D indique une pression moyenne P D = 50 mm Hg. Que peut-on en conclure? Une ou plusieurs propositions exactes. A. R BC = R CD B. R BC = 2R CD C. R CD = 2R BC D. R CD = R AB E. R AB = 2 R CD

12 Concours de Physique 8 juin Q17. V BC et V CD sont les vitesses moyennes au long des segments BC et CD, respectivement. Une ou plusieurs propositions exactes. A. S 1 = S 2 B. S 1 supérieure à S 2 C. S 1 inférieure à S 2 D. V CD supérieure à V BC E. V BC supérieure à V CD III - ph. On donne les logarithmes décimaux : log 2 = 0,30 log 3 = 0,48 log 5 = 0,70 log 7 = 0,85 Q18 & Q19 On considère un litre de solution aqueuse contenant 25 millimoles d acide lactique (monoacide, pka = 3,85) et 75 millimoles de lactate de sodium. Q18. Quel est le ph de cette solution? (valeur la plus proche) A. 3,37 B. 3,85 C. 4,33 D. 4,85 E. 5,27

13 Concours de Physique 8 juin Q19. On ajoute à la solution précédente 50 millimoles d acide chlorhydrique (monoacide fort), sans variation notable de volume. Quel est le nouveau ph? (valeur la plus proche) A. 2,89 B. 3,37 C. 3,85 D. 4,33 E. 4,85

14 Concours de Physique 8 juin III - ph. Q20. Un patient présente une décompensation acidocétosique d un diabète insulinodépendant. Avant la mise en œuvre de tout traitement, quel est le point représentatif de cet état acido-basique sur le diagramme de Davenport? A. Le point A B. Le point B C. Le point C D. Le point D E. Le point E Correction de fiches numérisées réalisée le 26/09/2005 à 14:03 Entité du contrôle des connaissances concernée: PCEM 1 type: cycle coef: *1 seuil: maxi: MODULE 5-PHYSIQUE. BIOPHYSIQUE type: Module coef: *1 seuil: maxi: PHYSIQUE type: examen coef: *1 maxi: Comprend 20 questions, dont 0 annulée(s). Nb de fiches corrigées: 612 CORRIGE QUESTION N 1 (N dans la fiche: 1) Réponse fiche: BCDE QUESTION N 2 (N dans la fiche: 2) Réponse fiche: B QUESTION N 3 (N dans la fiche: 3) Réponse fiche: ABDE QUESTION N 4 (N dans la fiche: 4)

15 Concours de Physique 8 juin Réponse fiche: BC QUESTION N 5 (N dans la fiche: 5) Réponse fiche: CDE QUESTION N 6 (N dans la fiche: 6) Réponse fiche: ABCE QUESTION N 7 (N dans la fiche: 7) Réponse fiche: ACDE QUESTION N 8 (N dans la fiche: 8) Réponse fiche: ABDE QUESTION N 9 (N dans la fiche: 9) Réponse fiche: E QUESTION N 10 (N dans la fiche: 10) Réponse fiche: ACD QUESTION N 11 (N dans la fiche: 11) Réponse fiche: BCDE QUESTION N 12 (N dans la fiche: 12) Réponse fiche: BCD QUESTION N 13 (N dans la fiche: 13) Réponse fiche: ABCD QUESTION N 14 (N dans la fiche: 14) Réponse fiche: ABCD QUESTION N 15 (N dans la fiche: 15)

16 Concours de Physique 8 juin Réponse fiche: D QUESTION N 16 (N dans la fiche: 16) Réponse fiche: AE QUESTION N 17 (N dans la fiche: 17) Réponse fiche: CE QUESTION N 18 (N dans la fiche: 18) Réponse fiche: C QUESTION N 19 (N dans la fiche: 19) Réponse fiche: B Equivalences: C QUESTION N 20 (N dans la fiche: 20) Réponse fiche: E

17 Concours de Physique 8 juin Correction de fiches numérisées réalisée le 26/09/2005 à 14:03 Entité du contrôle des connaissances concernée: PCEM 1 type: cycle coef: *1 seuil: maxi: MODULE 5-PHYSIQUE. BIOPHYSIQUE type: Module coef: *1 seuil: maxi: PHYSIQUE type: examen coef: *1 maxi: Comprend 20 questions, dont 0 annulée(s). Nb de fiches corrigées: 612 ATTENTION!! Les notes N'ont PAS été reportées dans les inscriptions

CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM

CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM Concours Physique PCEM 1 31 mai 2002 1 CONCOURS DE PHYSIQUE PCEM 1 2001-2002 30 QCM (Q1 à Q30) On donne : g : 10 m/s 2 K = 9 10 9 (S.I.) masse volumique du sang : ρ = 10 3 kg. m 3 Pour toutes les questions

Plus en détail

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations)

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) Date de création du document : 2008-2009 QCM QUESTION 1/4 : L intervalle PR ou PQ : A - Est théoriquement isoélectrique B - Correspond à la dépolarisation

Plus en détail

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui traverse le cœur et entrainant la contraction du myocarde,

Plus en détail

Réponse AC Simple addition vectorielle : on vérifie que si DI = VL - VR et DIII = VF - VL, alors DI + DIII = VF - VR= DII.

Réponse AC Simple addition vectorielle : on vérifie que si DI = VL - VR et DIII = VF - VL, alors DI + DIII = VF - VR= DII. Question 1 Si l on considère un modèle très simplifié de fibre cardiaque isolée traversée par un front de dépolarisation et un point de mesure M situé à égale distance des deux extrémités de cette fibre

Plus en détail

Activité électrique du cœur

Activité électrique du cœur Activité électrique du cœur Introduction On distingue 2 types de cellules au niveau cardiaque : les cellules du tissu nodal et les cellules myocardiques. Les cellules du tissu nodal assurent l automatisme

Plus en détail

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1).

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1). 1 (TD n = 1). Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (qui est de l ordre de millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe. L électricité

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux LECTURE DE L ECG Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux Pré-requis anatomiques et électrophysiologiques Le tracé E.C.G. = enregistrement

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

TUTORAT UE 3b Séance n 3 Semaine du 18/02/2013

TUTORAT UE 3b Séance n 3 Semaine du 18/02/2013 TUTORAT UE 3b 2012-2013 Séance n 3 Semaine du 18/02/2013 Mécanique des fluides circulation 2 e partie Pr Kotzki Séance préparée par Marion CHABANON, Arnaud RIFF et Lucas FURNON Constantes physiques : 1

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

TUTORAT UE 3A Biophysique CORRECTION Séance n 10 Semaine du 16/11/2015

TUTORAT UE 3A Biophysique CORRECTION Séance n 10 Semaine du 16/11/2015 TUTORAT UE 3A 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 10 Semaine du 16/11/2015 QCM n 1 : B, D, E ECG Professeur Boudousq A. Faux. Donc. = =16 x Ω.m La conductance est l inverse de la résistance, conductance

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

1. Propriétés de l activité électrique a. Automatisme

1. Propriétés de l activité électrique a. Automatisme L électrocardiogramme Définition : C est l enregistrement depuis la surface du corps de l activité électrique du cœur L enregistrement se fait sur papier milimétré avec sur l axe vertical : 1cm = 1 mv

Plus en détail

ÉLECTROCARDIOGRAMME. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie

ÉLECTROCARDIOGRAMME. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie ÉLECTROCARDIOGRAMME CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe.

Plus en détail

Bases de la cardiologie (Evaluations)

Bases de la cardiologie (Evaluations) Bases de la cardiologie (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/9 : Le sillon auriculo-ventriculaire est : A - Parallèle au grand axe du coeur B - Un prolongement du sillon

Plus en détail

Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R. Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds :

Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R. Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds : Formulaire Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds : Accélération de pesanteur = 10 m.s - 2 1) Le niveau d un capillaire

Plus en détail

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours

L1 Santé Mécanique des fluides. Dynamique 5 ème cours L1 Santé 2016-2017 Mécanique des fluides Dynamique 5 ème cours Fluide réel et viscosité 1 - Le phénomène 1.1 - Observations L'eau, l'huile, le miel coulent différemment : l'eau coule vite, mais avec des

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME ECG

ELECTROCARDIOGRAMME ECG Module de Sémiologie Dr F.MOUSSAOUI 3ème année médecine 2016-2017 ELECTROCARDIOGRAMME ECG I- DEFINITION: Enregistrement, en fonction du temps, du courant d action du cœur lors de sa contraction L'électrocardiogramme

Plus en détail

La contraction cardiaque

La contraction cardiaque La contraction cardiaque Contraction expulsion du sang. SYSTOLE (auriculaire vs ventriculaire) Relâchement remplissage de la cavité. DIASTOLE (auriculaire vs ventriculaire) DR T.ELCADI CESU70 Contraction

Plus en détail

ED n 3 Mécanique des Fluides Hydrodynamique

ED n 3 Mécanique des Fluides Hydrodynamique ED n 3 Mécanique des Fluides Hydrodynamique Question 1 Equation aux dimensions Quelle est la dimension d'une pression? Exprimez la dimension de la pression en fonction de celle de l énergie Question 2

Plus en détail

UE3B ED4. ph et équilibres acido-basiques en solution aqueuse

UE3B ED4. ph et équilibres acido-basiques en solution aqueuse UE3B ED4 ph et équilibres acidobasiques en solution aqueuse Exercice 1 On considère les 2 couples acide/base (faibles) mettant en jeu l ion HCO 3 : (H 2 CO 3 / HCO 3 ) et (HCO 3 / CO 3 2 ). On donne: pk

Plus en détail

Introduction aux ECG 12 dérivations

Introduction aux ECG 12 dérivations Introduction aux ECG 12 dérivations Identification de l infarctus aigu du myocarde Michel Philion BA ACP Mise à jour (2010,2011) Éric Hamel, EMCA(f),TA,BHSc,ACP,ICP Présentation adaptée du programme Acute

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS...

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... I. INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... 2 A. ROLES DES GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES... 2 B. GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES ET SITUATION D EXERCICE PHYSIQUE... 2 C. SYSTEMES DE COMMUNICATION

Plus en détail

TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME

TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME Plan du cours a) Acteurs dans l ECG - positionnement des electrodes - les 12 derivations b) Correspondance entre physique realite - derivation region

Plus en détail

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice L ELECTROCARDIOGRAMME Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice RECUEIL Dérivations périphériques ou frontales Dérivations précordiales (plan transversal) Quand un courant se dirige vers l endroit ou il est

Plus en détail

TUTORAT UE Biophysique Séance n 10 Semaine du 16/11/2015

TUTORAT UE Biophysique Séance n 10 Semaine du 16/11/2015 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 10 Semaine du 16/11/2015 ECG Professeur Boudousq Séance préparée par les tuteurs du Tutorat Santé Nîmes QCM n 1 : Soit un fil d argent de résistance 20 µω, de

Plus en détail

UE3B - ED : Mécanique des fluides

UE3B - ED : Mécanique des fluides UE3B - ED : Mécanique des fluides Formulaire : Equation de Bernoulli P + Loi de Poiseuille Q = Nombre de Reynolds R E 1 v + g z = Cte ΔP. 8r 4 Δl vr Exercice 1 Considérons un tube horizontal, de section

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur.

Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur. Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur. Qui est liée aux variations du potentiel électrique entre deux points éloignés à la surface du corps. Dus à la

Plus en détail

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES Habituellement les ondes P sont le mieux visibles dans les dérivations DII et V1. Durée < 0,12 seconde (Normale : 0,085-0,015s) Amplitude < 0,25 mv (2,5

Plus en détail

L'électrocardiogramme (ECG)

L'électrocardiogramme (ECG) L'électrocardiogramme (ECG) I. Définition de l'électrocardiogramme : L'électrocardiogramme est une projection graphique de l'activité électrique du coeur : c'est une image électrique de l'activité cardiaque.

Plus en détail

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques.

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques. GENERALITES I/ Le coeur 1. Le myocarde muscle cardiaque muscle strié qui se contracte spontanément c'est un muscle à commande automatique il se contracte automatiquement, de façon rythmique, indépendamment

Plus en détail

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée.

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. L infarctus : Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. Les coronaires : http://www.adrenaline112.org/urgences/durge/dcard/idm.html

Plus en détail

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI Exercice 1 On maintient un organe dans des conditions de survie artificielle grâce à un circuit de perfusion actionné par une pompe. Le tuyau reliant la pompe à l organe à une longueur totale de mètres

Plus en détail

Correction UE3B Mai 2015

Correction UE3B Mai 2015 Correction UE3B Mai 2015 Pr. Balédent : Question 1 : Propositions exactes : AE : La boule est soumise à trois forces : La poussée d Archimède, qui est dirigée vers le haut. Le poids, qui est dirigée vers

Plus en détail

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation ED de Sémiologie pratique Indications de réalisation Symptôme cardiovasculaire Douleurs thoraciques précordiales Malaise

Plus en détail

Dipôles électriques - ECG

Dipôles électriques - ECG Dipôles électriques - ECG Stage de pré-rentrée PACES 2016-2017 Basé sur le cours du Pr Salaün 1 Loi de Coulomb La loi de Coulomb s'exerce entre 2 particules chargées. Sa force F est : inversement proportionnelle

Plus en détail

L7. ECG - Questionnaire

L7. ECG - Questionnaire L7. ECG - Questionnaire Un questionnaire par équipe de deux, à remettre le _ Noms : Compléter ces deux 1ères pages à l ordi pendant le labo. Imprimer et joindre à la 2 e partie du questionnaire qui est

Plus en détail

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant)

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) U N I V E R S I T À D I C O R S I C A P A S Q U A L E P A O L I PAES UE3 2013-2014 Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) Calculettes inutiles. Pour

Plus en détail

Chapitre 65. L électrocardiogramme

Chapitre 65. L électrocardiogramme Chapitre 65. L électrocardiogramme P. Arnaud http://spiral.univ-lyon1.fr/polycops/cardiologie/ OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Objectifs Niveau Sémiologie Certificat Internat Connaître les principes de l'enregistrement

Plus en détail

xplorations électriques du cœur

xplorations électriques du cœur xplorations électriques du cœur Dr. CHIALI née DIABI N. Médecin Spécialiste en Biophysique Médicale Unité des Explorations ORL, EHU 1 er Novembre 1954, Oran RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE 2 RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE

Plus en détail

Surcharges cavitaires Dr H.Foudad. SEVICE DE CARDIOLOGIE Hôpital militaire Constantine HMRUC 2014

Surcharges cavitaires Dr H.Foudad. SEVICE DE CARDIOLOGIE Hôpital militaire Constantine HMRUC 2014 Surcharges cavitaires Dr H.Foudad SEVICE DE CARDIOLOGIE Hôpital militaire Constantine HMRUC 2014 I. GÉNÉRALITÉS Le terme anatomique d «hypertrophie» désigne l augmentation de la masse myocardique d une

Plus en détail

Dipôles électriques. Stage de Pré-rentrée PACES Brest Pôle Biophysique

Dipôles électriques. Stage de Pré-rentrée PACES Brest Pôle Biophysique Dipôles électriques Stage de Pré-rentrée PACES Brest 2017-2018 Pôle Biophysique 4 forces pour nous gouverner tous Gravitation (Newton) Forces nucléaires (forte et faible) Électromagnétisme (Maxwell) Loi

Plus en détail

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3 Table des matières Avant-propos Abréviations Liste des tableaux v xn xm 1 DONNÉES DE BASE 1 Anatomie du cœur 1 Position du cœur dans le thorax 1 Les cavités cardiaques et les gros vaisseaux 1 Les territoires

Plus en détail

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables H. Lefebvre Objectifs Comprendre l organisation de la circulation Définir les variables cardiovasculaires Connaître leur intérêt

Plus en détail

Electrophysiologie 23/08/2017. BARREAU Jérémy - L3 Pharmacie LASCOUTOUNAS Morgane - L2 Odontologie

Electrophysiologie 23/08/2017. BARREAU Jérémy - L3 Pharmacie LASCOUTOUNAS Morgane - L2 Odontologie Electrophysiologie 23/08/2017 BARREAU Jérémy - L3 Pharmacie LASCOUTOUNAS Morgane - L2 Odontologie Electrophysiologie : Principes physiques, applications Principes physiques Différents types de corps dans

Plus en détail

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de Fréquence 30-150-100-75-60-50-45-36-33-30... FC Normale : 50 à 100 bpm Bradycardie < 50 tachycardie > 100 Rythme régulier? Espace en 2 ondes R identiques (arythmie respiratoire normale). sinusal? Onde

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Séance de révision de biophysique. QCM de Biophysique de la circulation

Séance de révision de biophysique. QCM de Biophysique de la circulation Séance de révision de biophysique QCM de Biophysique de la circulation Exercice 1 : Quel(les) sont les propositions vraies? 1- Pour un liquide idéal, l'équation de bernouilli peut s'exprimer comme suit

Plus en détail

L APPAREIL VASCULAIRE

L APPAREIL VASCULAIRE L APPAREIL VASCULAIRE I. INTRODUCTION : ORGANISATION GÉNÉRALE II. ANATOMIE ET HISTOLOGIE GÉNÉRALE I.1. Les artères: - Les trois tuniques. L intima, la média et l adventice. - Artères élastiques, artères

Plus en détail

Excitabilité neuronale

Excitabilité neuronale Excitabilité neuronale ESIL 2009 porcher@inmed.univ-mrs.fr Sommaire 1. Electrocardiographie 2. Electroencéphalographie 3. Caractéristiques du tissu nerveux 4. Les synapses chimiques 5. L excitabilité 6.

Plus en détail

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Analyse d une bande de rythme 1 1. Décrire la dépolarisation. Activation du potentiel électrique d

Plus en détail

I. INTRODUCTION Le cœur, siège d une activité électrique et mécanique périodique : ou => Révolution cardiaque cycle cardiaque Analogue à 2 pompes fonc

I. INTRODUCTION Le cœur, siège d une activité électrique et mécanique périodique : ou => Révolution cardiaque cycle cardiaque Analogue à 2 pompes fonc CYCLE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service de Physiologie et des Explorations Fonctionnelles CHU Constantine I. INTRODUCTION Le cœur, siège d

Plus en détail

Exercices pratiques ECG

Exercices pratiques ECG Exercicespratiques ECG Dre Adriana Keta Département de médecine communautaire de premier recours et des urgences 3 juillet 201 ECG L ECG : l'enregistrement sur un support papier standard de l'activité

Plus en détail

Morphologie et fonctions du muscle cardiaque. Propriétés électriques et mécaniques. Cours I

Morphologie et fonctions du muscle cardiaque. Propriétés électriques et mécaniques. Cours I 1 Cours I Morphologie et fonctions du muscle cardiaque Propriétés électriques et mécaniques H. Abriel Département de Pharmacologie et Toxicologie, UNIL Service de Cardiologie, CHUV 27 avril 2004, Formation

Plus en détail

Régulation de la Fréquence cardiaque Diapo23 Baro Bar récepteurs Sinus caro car tidien Crosse aortique

Régulation de la Fréquence cardiaque Diapo23 Baro Bar récepteurs Sinus caro car tidien  Crosse aortique Régulation de la Fréquence cardiaque Diapo23 Barorécepteurs Sinus carotidien et Crosse aortique +++ --- Système Nerveux Autonome NS a une activité intrinsèque de 100 décharges/mn Au repos Activité paras

Plus en détail

II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS

II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS A - PRINCIPE DE BASE L ECG est l enregistrement de l activité électrique du cœur en fonction du temps. Les tissus de l organisme étant conducteurs, cet enregistrement

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

TUTORAT UE 3B Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016

TUTORAT UE 3B Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016 TUTORAT UE 3B 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 2 Semaine du 25/01/2016 Régulation de l équilibre acido-basique / Mécanique des fluides (1) Pr. Boudousq / Pr. Kotzki QCM n 1 : B A. Faux. Le CO2

Plus en détail

ECG un outil infirmier avant tout? Dr Yannick GOTTWALLES Pôle Urgences Pasteur Hôpitaux Civils de Colmar

ECG un outil infirmier avant tout? Dr Yannick GOTTWALLES Pôle Urgences Pasteur Hôpitaux Civils de Colmar ECG un outil infirmier avant tout? Dr Yannick GOTTWALLES Pôle Urgences Pasteur Hôpitaux Civils de Colmar Pas de conflits d'intérêts pour la présentation donnée 0,04 sec 0,20 sec 1 sec 300 150 100 75

Plus en détail

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique.

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. I) Organisation générale de l appareil circulatoire. 1) La fonction circulatoire (de distribution) 2) Les grandeurs de la circulation a) Le débit

Plus en détail

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Pour que le corps assure ses différentes fonctions, chacune de ses cellules doit être approvisionnée de manière continue en oxygène. Cet apport est assuré

Plus en détail

Professeur Jean-Louis PEPIN

Professeur Jean-Louis PEPIN Physiologie cardiovasculaire Chapitre 2 : Réseau vasculaire et écoulement du sang La pression artérielle Professeur Jean-Louis PEPIN MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous

Plus en détail

Mécanique des fluides

Mécanique des fluides UE3 Organisation des appareils et des systèmes UE3B : Aspects fonctionnels Mécanique des fluides Le SANG Un fluide soumis aux lois de la physique Lois de l hydrostatique en raison des différences de hauteur

Plus en détail

Chapitre 09. Les signaux périodiques en médecine. II- Applications. I- Phénomène périodique.

Chapitre 09. Les signaux périodiques en médecine. II- Applications. I- Phénomène périodique. Chapitre 09 Les signaux périodiques en médecine. I- Phénomène périodique. 1)- Définition 2)- Exemples 3)- Caractéristiques d un signal périodique II- Applications. 1)- Exemple de tensions périodiques observées

Plus en détail

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11)

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) 1. INTRODUCTION La plupart des installations hydrauliques ou thermiques sont conditionnées par le déplacement des fluides dans

Plus en détail

Découverte des ondes PQSRT

Découverte des ondes PQSRT Découverte des ondes PQSRT Guide de poche Pour paramédicaux pré hospitaliers et hospitaliers (Réservé aux professionnels de santé) Introduction Table des matières Chers Collègues, Ondes PQRST : Rappel

Plus en détail

I. introduction L ECG est l enregistrement de l activité électrique du cœur qui se fait par. II. notion de dérivations

I. introduction L ECG est l enregistrement de l activité électrique du cœur qui se fait par. II. notion de dérivations I. introduction L ECG est l enregistrement de l activité électrique du cœur qui se fait par un galvanomètre relié au patient par des électrodes Les mouvements ioniques a travers la membrane cellulaire

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail

Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal

Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal 14/03/2014 LUCAS Claire L3 Système cardiovasculaire Pr Deharo 20 pages Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal Plan A. L'activité électrique

Plus en détail

TUTORAT UE 3b Biophysique Colle 1 Semaine du 23/02/2015

TUTORAT UE 3b Biophysique Colle 1 Semaine du 23/02/2015 TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Colle 1 Semaine du 23/02/2015 Pr Kotzki - Dr Boudousq - Pr Nurit Séance préparée par l ensemble des tuteurs d UE3 Noircir la ou les proposition(s) exacte(s) parmi les

Plus en détail

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite

Vaisseaux sanguins. Sang. Cœur. Globule rouge Globule blanc Plaquettes Plasma. Oreillettes (2) Ventricules (2) Valvules (4) Parties gauche et droite animation coeur Système circulatoire But: * système de transport qui transporte le sang partout dans notre corps * échanges gazeux: - permet à l O 2 et aux nutriments de se rendre aux cellules de nos organes

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ECG = enregistrement de l activité électrique du cœur effectué en divers points du revêtement cutané. ECG 12 dérivations : - 6 dérivations des membres : D1 D2 D3 avr avl avf -

Plus en détail

L infirmière face à l ECG

L infirmière face à l ECG L infirmière face à l ECG CSP - Décret du 29 juillet 2004 Art. R.4311-2. 2 : De concourir à la mise en place de méthodes et au recueil des informations utiles aux autres professionnels, et notamment aux

Plus en détail

Cours- TD 1.1 éléments de correction

Cours- TD 1.1 éléments de correction Cours- TD 1.1 éléments de correction Programme : On mettra en évidence (1) la notion de pression dans un fluide ; (2) le principe fondamental de l hydrostatique ; (3) la loi des vases communicants ; (4)

Plus en détail

Base De L électrocardiogramme

Base De L électrocardiogramme Base De L électrocardiogramme I. Définitions et Généralités Définition : C est l enregistrement depuis la surface du corps de l activité électrique du cœur. C est l examen complémentaire le plus réalisé.

Plus en détail

Chapitre 5.5 L écoulement des liquides avec viscosité

Chapitre 5.5 L écoulement des liquides avec viscosité Chapitre 5.5 L écoulement des liquides avec viscosité Théorème de la l écoulement horizontal des fluides Le théorème de l écoulement horizontal dans un système subissant une variation de pression s énonce

Plus en détail

Faculté de médecine Badji Mokhtar Annaba Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles

Faculté de médecine Badji Mokhtar Annaba Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles Réalisé par Dr Gouasmia Réalisé par Dr Gouasmia Faculté de médecine Badji Mokhtar Annaba Service de physiologie clinique et des explorations fonctionnelles I. Introduction II. MOYENS D ETUDE DU CYCLE CARDIAQUE

Plus en détail

Guide pour l interprétation des bandes de rythme

Guide pour l interprétation des bandes de rythme Guide pour l interprétation des bandes de rythme Olivier Bourgeois-Chabot Conseillers en soins infirmiers, cardiologie, Direction des soins infirmiers (DSI) Wendy Camacho Conseillère en soins infirmiers,

Plus en détail

ECG 12 dérivations. Le bloc de branche Le tronc commun L onde Q pathologique

ECG 12 dérivations. Le bloc de branche Le tronc commun L onde Q pathologique ECG 12 dérivations Le bloc de branche Le tronc commun L onde Q pathologique Préparé par Maxime R-Fortin, CCP, A-EMCA Flight Paramédic-Instructeur au Centre de formation paramédicale de la Capitale-Nationale

Plus en détail

L appareil cardio-vasculaire

L appareil cardio-vasculaire L appareil cardio-vasculaire Le but de l appareil cardio-vasculaire est d assurer un flux constant de sang dans l organisme. Car les cellules ont besoin pour fonctionner d énergie et d O2 amenés par le

Plus en détail

Méthodes d étude en électrophysiologie jusqu à l ECG

Méthodes d étude en électrophysiologie jusqu à l ECG Méthodes d étude en électrophysiologie jusqu à l ECG Activité électrique du cœur L activité électrique du cœur est générée par un ensemble de cellules excitables. - Certaines de ces cellules ont une activité

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION CARDIO-

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION CARDIO- PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION CARDIO- VASCULAIRE C.FAVRO Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année OBJECTIFS: Pouvoir expliquer la systole ventriculaire et la diastole ventriculaire, et l'importance du nœud

Plus en détail

Corrigé d exercices de dysrythmies

Corrigé d exercices de dysrythmies Corrigé d exercices de dysrythmies 1. 2. 3. 4. 5. 6. Ligne isoélectrique : Stable Ondes P : Équidistantes, monomorphes Complexes QRS : équidistants, monomorphes, durée 0.06-0.08 sec Interprétation finale

Plus en détail

3 ème partie L3- APA. I Organisation générale du système cardio-vasculaire. 1) Organisation générale du système cardiovasculaire

3 ème partie L3- APA. I Organisation générale du système cardio-vasculaire. 1) Organisation générale du système cardiovasculaire 3 ème partie L3- APA Adaptations cardiovasculaires à l exercice I Organisation générale du système cardio-vasculaire 1) Organisation générale du système cardiovasculaire * L appareil cardiovasculaire (système

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME ECG

ELECTROCARDIOGRAMME ECG ELECTROCARDIOGRAMME ECG Plan Technique de l Enregistrement ECG A quoi correspond l ECG Interprétation de l ECG ECG normal ECG anormal AQUISITION DE L ELECTROCARDIOGRAMME Enregistrement de l ECG 1887 travaux

Plus en détail

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments.

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments. Structure et fonctionnement du Système Cardio-Vasculaire (SCV) ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT Adaptations cardiovasculaires Le SCV comporte 3 éléments Une pompe le coeur Un

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON 2015-2016 JE, SOUSSIGNÉ, DOCTEUR EN MÉDECINE, NOM : PRÉNOMS : N CONSEIL DE L ORDRE : CERTIFIE AVOIR EXAMINÉ CE JOUR,

Plus en détail

TUTORAT UE 3b Biophysique Colle n 2 Semaine du 16/03/2015

TUTORAT UE 3b Biophysique Colle n 2 Semaine du 16/03/2015 TUTORAT UE 3b 2014-2015 Biophysique Colle n 2 Semaine du 16/03/2015 Dr. Boudousq Pr. Kotzki Pr. Nurit Pr. Wisnieski Séance préparée par l ensemble des tuteurs de l UE3 Constantes physiques : 1 mm Hg =

Plus en détail

Le système cardio vasculaire

Le système cardio vasculaire Le système cardio vasculaire Les rapports anatomiques du coeur : Le coeur est un organe musculaire creux comportant deux oreillettes et deux ventricules ; il repose dans le thorax : en avant ~ le sternum

Plus en détail

CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE

CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE DEA DE TOXICOLOGIE Toxicologie du médicament, Toxicologie d organes CARDIOTOXICITE Nicolas Deye Réanimation Médicale & Toxicologique Hôpital Lariboisière,

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES SESSION 2003 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1,5 physiologie : 1,5) L usage de la calculatrice n est pas autorisé. ANATOMIE (30 points) : Toute légende est

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire et lymphatique

Le système cardio-vasculaire et lymphatique Physiologie animale Le système cardio-vasculaire et lymphatique J. Denoeud Introduction au système cardiovasculaire Milieu extérieur/ Milieu intérieur (sang + lymphe) Constitution du système vasculaire:

Plus en détail

L ECG : de quoi s agit-il?

L ECG : de quoi s agit-il? L ECG : de quoi s agit-il? 1 Ce qu il faut attendre de L ECG 3 L électricité cardiaque 4 Les différents éléments de L ECG 5 L ECG : Représentation électrique 9 La morphologie du complexe QRS 11 Réaliser

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III Régulation de la pression artérielle IV Automatisme cardiaque Les charges électriques Le tissu nodal V- Le système neuro-végétatif Le système

Plus en détail

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches Denise Hébert, chargée de projet UCCSPU Février 2006 Le langage et

Plus en détail

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Électrocardiogramme

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Électrocardiogramme 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Électrocardiogramme Généralités Enregistre l activité électrique du cœur, c est-à-dire, la mesure et l enregistrement des potentiels

Plus en détail

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON 2017-2018 NOUS, SOUSSIGNÉS, (NOM DU PRÉSIDENT) (NOM DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL)

Plus en détail

Etude des fluides visqueux

Etude des fluides visqueux I Définitions préliminaires : 1. Ecoulement laminaire : Etude des fluides visqueux Définition : Un écoulement est laminaire lorsqu il est régulier (la vitesse de chaque particule de fluide reste quasiment

Plus en détail