LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA"

Transcription

1 LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Session PACSS ARS 3 juillet 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

2 Comprendre la CTA Les termes PPS : plan personnalisé de santé (HAS) Un outil pluriprofessionnel permettant de définir un plan d actions/de prise en charge partagé sur les volets sanitaire et social CCP : coordination clinique de proximité Réunion de plusieurs (2-3) professionnels de santé libéraux en charge de la personne afin de définir un plan d actions/de prise en charge CTA : coordination territoriale d appui 2

3 Principes Comprendre la CTA La coordination territoriale d appui (CTA) a pour vocation de permettre le rapprochement des différents dispositifs de coordination. Pas de création de structure : «la CTA reposera sur les systèmes de coordination et d intégration existant déjà sur le territoire» (CLIC, réseaux, groupement de coopération ). «Agissant selon un principe de subsidiarité (elle n intervient que sur sollicitation des professionnels, des personnes ou de leurs aidants), elle soutient les professionnels de proximité tout en veillant à ne pas s y substituer ni à les démobiliser.» (extrait du CdC PAERPA) Selon les territoires, les structures ressources potentielles de CTA peuvent être les porteurs MAIA et leurs pilotes, des CLIC, des réseaux, des établissements de santé, des groupements ou autres (NB : Les MAIA sont portées par une structure juridique). 3

4 Comprendre la CTA Mission 7 Appui au lien ville-hôpital pour les entrées/sorties d ES Mission 1 Information et orientation Mission 2 Gestion PPS Mission 6 Adressage vers l expertise psy et soins palliatifs CTA Mission 5 Activation de l expertise gériatrique et optimisation du recours à la filière Mission 4 Adressage vers l éducation thérapeutique et les paramédicaux Mission 3 Adressage vers aides aux démarches 4

5 Comprendre la CTA Synthèse : missions et acteurs de la CTA Fonctions Compétences 1. Information Guichet intégré Numéro unique Annuaires, ROR Accueil Professionnels d accueil physique, tél Métier nécessitant une connaissance fine des acteurs, des outils via annuaire, ROR etc 2. Adressage Guichet intégré Orientation, logistique Coordination sanitaire et sociale Cadre de santé, chef de projet expérimenté Légitimité, connaissance des parcours, des acteurs 3. Gestion Gestion du circuit d information Enregistrement Effectivité et suivi PPS Gestion administrative Technicien administratif Rigueur, traçabilité 5

6 Comprendre la CTA : articulation entre CTA et CCP CTA Coordination Territoriale d Appui Structure ressource de la CTA Un des acteurs de cette coordination est responsable de l organisation et de la mise en œuvre de la CTA (cahier des charges) CLIC Porteur Réseaux Etab de Autres MAIA santé Missions Informer / orienter les PA et les PS vers les ressources du territoire à partir d outils (Annuaire de ressources, Guichet intégré, Numéro unique, accueillants formés) Activer les expertises médicales (gériatrique, psychiatrique et en soins palliatifs) Activer les dispositifs sociaux et médico-sociaux Réaliser le suivi administratif des PPS (recensement, suivi de la mise en œuvre du PPS) >Appui lien Ville-Hôpital Interpeller le MT pour CCP Transmettre le PPS S assurer de l effectivité et enregistrer le PPS Cellule CCP théorique 1 médecin traitant 1 infirmier libéral ou IDEC de SSIAD 1 pharmacien + 1 kinésithérapeute ou autre intervenant au domicile CCP Coordinations Cliniques de Proximités Missions Formaliser la mobilisation des professionnels de santé au plus prés de la PA et au plus tôt dans le parcours (soutenir autant que possible la PA à domicile et limiter son recours inapproprié à l hôpital en urgence) Evaluer la personne Elaborer le PPS avec son accord Assurer la mise à jour du PPS CCP 1 Professionnels libéraux de santé A CCP 2 Pôle de santé CCP 3 Professionnels libéraux de santé B CCP 4 MSP CCP 5 Professionnels libéraux de santé C

7 ANNEXES Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

8 Comprendre la CTA Note de lecture pour les diapositives 4 à 7 La CTA assume la fonction de responsable de la coordination. Elle est chargée : D animer la coordination des acteurs des 3 secteurs D assurer le suivi de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire. Dans les pages suivantes : EN NOIR : Les diapositives reprennent les 7 missions telles que définies dans le «Projet de cahier des charges des projets pilote PAERPA du COMITE NATIONAL SUR LE PARCOURS DE SANTE DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE, en janvier 2013» (pages 9 et 10). EN ROUGE : Chacune de ces missions a donné lieu à une analyse en matière de rôle et de mission permettant d identifier les compétences nécessaires pour mieux répondre aux besoins du territoire. Ces propositions seront enrichies par les échanges avec chaque ARS expérimentatrice. Pour chaque mission, une vignette précise la fonction principale évoquée (cf. page 12) Gestion 8

9 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 1. «Information et orientation vers les ressources sanitaires, médico-sociales et sociales du territoire, grâce à : - un annuaire ou un répertoire opérationnel des ressources sanitaires, sociales et médicosociales du territoire réservé aux professionnels de santé ; - un guichet intégré réservé aux personnes âgées en perte d autonomie et à leurs aidants ; - un numéro unique ouvert sur des plages horaires étendues y compris le week-end ; des accueillants formés.» Rôle : Accueil et ses outils La fonction d accueil est une des missions des acteurs du guichet intégré, Exemples : fonction d un CLIC, d un réseau et/ou d une structure de coordination ou d information 9

10 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 3. «Activation des aides sociales en s appuyant sur des coordinateurs d appui sociaux (par exemple des CLIC ou des réseaux), qui réalisent toutes les démarches administratives nécessaires et participent, à ce titre, au plan personnalisé de santé.» Rôle : Aiguillage - Adressage Fonction d adressage vers l aide aux démarches Exemples : mission d un CLIC, assistants de service social des établissements de Santé, demande d activation auprès de la ville ou du CG pour les aides sociales 10

11 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 4. «Aiguillage, à la demande des acteurs de la coordination clinique de proximité, vers : - l offre d éducation thérapeutique personnalisée, sur les quatre facteurs de risque évoqués supra ; - les prestations médicales et paramédicales complémentaires conformes aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS)» Rôle : Aiguillage - Adressage Fonction d adressage vers l offre Lien avec la mission n 1 (annuaire et offre d ETHP disponible) : orientation vers les acteursclés 11

12 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 5. «Activation de l expertise gériatrique, en s appuyant sur des coordinateurs sanitaires (réseau ou EMGE : IDE, puis gériatre), pour élaborer, lors d une visite à domicile, le projet personnalisé de santé sur saisine ou en absence de la coordination clinique de proximité, et optimiser le recours à la filière gériatrique (évaluation en consultation ou hôpital de jour, suivi en hôpital de jour, hospitalisation programmée, admission filière courte en UGA ou SSR sans passage par les urgences).» Rôle : Aiguillage - Adressage Fonction d adressage (à la demande) vers une évaluation gériatrique au domicile (Girage, expertise médicale, analyse du logement, évaluation sociale ) et liens avec la filière le cas échéant. Fonction d activation de l évaluation gériatrique sous-entendue repérée par la CTA avec obligation d interpeller une ressource médicale (non présente au sein de la CTA). La CTA peut donc proposer une CCP (Rappel : il faut une CCP pour faire un PPS). Exemple : mission du coordinateur sanitaire type cadre de santé (Réseau, EMG), d un gestionnaire de cas 12

13 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 6. «Activation de l expertise psychiatrique et en soins palliatifs.» Rôle : Aiguillage - Adressage Fonction d adressage vers de l expertise Exemples : mission d un CLIC, d un Réseau 13

14 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 7. «Dans le respect des textes applicables, et notamment l article L du code la santé publique*, appui à l établissement de santé pour la mise en contact avec les professionnels de santé en charge de la personne (en particulier lors de l accueil aux urgences) et avec les coordinateurs sociaux, notamment pour préparer la sortie d hôpital, le cas échéant en liaison avec les dispositifs mis en place par les organismes de sécurité sociale (ARDH, PRADO)." Rôle : Aiguillage - Adressage Fonction d adressage, en réponse aux sollicitations de l hôpital-clinique (ES) à l arrivée et à la sortie pour faire le lien avec les PS et professionnels sociaux autour de la PA. Exemples : mission d un CLIC, d un gestionnaire de cas, d un réseau Liste des personnels de l ES qui interpellent la CTA à définir : assistante sociale, accueil urgence Quid du DMP? Est-ce un Prérequis? SI : exigence pour la CTA d avoir une base de données faisant le lien entre la PA, les PS de la CCP et les acteurs sociaux travaillant autour d elle. * : L relatif à l information sur l état de santé 14

15 Les missions de la CTA Comprendre la CTA 2. «Information sur les personnes âgées en risque de perte d autonomie : sous réserve de l accord exprès des personnes, elle recense les noms et les coordonnées des acteurs des coordinations cliniques de proximité des personnes âgées en risque de perte d autonomie sur le territoire et peut les communiquer pour éviter une rupture de la prise en charge.» Rôle : Gestion administrative Fonction de secrétariat qui induit la charge administrative de traitement des PPS Stockage et communication : circuit de communication et de stockage des PPS à préciser 15

16 Comprendre la CTA Exemple d un outillage permettant de déterminer le portage des missions de la CTA déjà menées sur le territoire Structure Mission 1 Information Mission 2 Gestion PPS Mission 3 Aide démarches Mission 4 Education et prestations Mission 5 Activation expertise gériatrique Mission 6 Activation expertise psy/soins palliatifs Porteur MAIA X X X X X Mission 7 Lien villehôpital Selon situation Gestionnaire de cas X X X X X CLIC Niv.3 X X X X Réseau X X X X Etablissemen ts de santé (EMG/AS/ ) Autre acteur local Selon situation Selon situation X X X Selon situation Selon situation Selon situation Selon situation Cette illustration est à renseigner selon les acteurs spécifiques sur chaque territoire Selon situation 16

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE.

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. URIOPSS PACA MARSEILLE 26/03/15 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Coordination, Clic, réseau, filière,

Plus en détail

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France Démarche parcours : Déclinaison opérationnelle sur le territoire nancéen - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France co-porteur CTA-PAERPA - Boris BERNARD, responsable

Plus en détail

EXPERIMENTATION PAERPA sur le territoire du valenciennoisquercitain

EXPERIMENTATION PAERPA sur le territoire du valenciennoisquercitain EXPERIMENTATION PAERPA sur le territoire du valenciennoisquercitain (Département du Nord) Rencontre nationale des Réseaux de Santé Personnes Agées Le 28 mai 2015 Levallois Perret Intervention des Drs Anne-Sophie

Plus en détail

Fragilité : Impact sur l'organisation des soins

Fragilité : Impact sur l'organisation des soins Fragilité : Impact sur l'organisation des soins Source HAS 2014 La Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) a adopté en 2011 la définition suivante de la fragilité : «La fragilité est un.

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via les urgences

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Le Projet pour les Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Les enjeux de l autonomie : o Près de 20 000 personnes

Plus en détail

Les systèmes d information au service des parcours de santé

Les systèmes d information au service des parcours de santé PROJETS ET SERVICES Les systèmes d information au service des parcours de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 10 avril 2014 Introduction «Le parcours de santé des aînés Des acteurs coordonnés

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014 PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE Janvier 2014 Sommaire 1. Le territoire de La Mayenne retenu pour le prototype 2. Le schéma global du prototype «Parcours des aînés» 3. La coordination

Plus en détail

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique PAERPA DAT Les nouvelles ressources Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique 1 PAERPA-DAT - PAERPA : Personnes Agées en Risque de Perte d Autonomie, le parcours de santé des aînés : des

Plus en détail

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie ****

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** PAERPA Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** 9 ème 10 ème 19 ème arrondissements de Paris Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Ateliers PAERPA ARS DT 75 avril 2014

Plus en détail

EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE

EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL : UN OUTIL DE CONNAISSANCE FEUILLE DE ROUTE : ARCHITECTURE GLOBALE ET DETAIL DES FICHES ACTION Le prototype PAERPA en

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE : le projet en quelques mots La CTA : Coordination Territoriale d Appui Les dispositifs supplémentaires Pilulier électronique Activité Physique Adaptée Interventions d

Plus en détail

Première table De concertation tactique

Première table De concertation tactique Première table De concertation tactique 09 décembre 2011 Territoire du Clic de Gien Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire et Agé-Clic Le dispositif national La MAIA de l Est du Loiret

Plus en détail

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez EMPG Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez Qu est-ce que le PAERPA? Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie (Paerpa).

Plus en détail

L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE

L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE L EXPÉRIMENTATION PAERPA : POINT D ÉTAPE Rencontres Inter-Régionales de l'asip Santé Intervention de Julien MARCELLE, Chef de projet ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de

Plus en détail

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA

Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Travail d animation territoriale des pilotes MAIA Lucie ALVES Pilote MAIA sud 79/Directrice Association Gérontologique sud Deux-Sèvres Historique des dispositifs MAIA en Deux-Sèvres Août 2011-oct 2014

Plus en détail

DEMARCHE PAERPA. Fiche de consentement de la personne âgée

DEMARCHE PAERPA. Fiche de consentement de la personne âgée DEMARCHE PAERPA Fiche de consentement de la personne âgée Madame, Monsieur, Vous êtes sollicité(e) pour donner votre consentement à la transmission d informations vous concernant. Votre consentement permettra

Plus en détail

Les plateformes territoriales d appui

Les plateformes territoriales d appui Les plateformes territoriales d appui 24 mars 2016 La genèse des plateformes - Double constat - Les professionnels, en particulier les médecins traitants, ont besoin d un appui pour les situations complexes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE 1- Contexte et enjeux des Plateformes Territoriales d Appui (PTA) La loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 Estel QUERAL ARS Centre 2 La GDR GDR : «Ensemble des actions mises en œuvre

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Le parcours de Madame PAERPA 83 Ans, veuve sans enfant, sous tutelle.

Le parcours de Madame PAERPA 83 Ans, veuve sans enfant, sous tutelle. Le parcours de Madame PAERPA 83 Ans, veuve sans enfant, sous tutelle. Du repérage de la personne à la coordination des acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux Repérage de Mme PAERPA: Le 12-08-2015:

Plus en détail

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Le 19 décembre 2013 Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Lancement du projet PAERPA sur le territoire 9ème-10ème-19ème arrondissements de Paris Claude Evin Directeur général de

Plus en détail

PAERPA Basse-Corrèze 1 er Bilan et perspectives Septembre 2015-Mai 2017

PAERPA Basse-Corrèze 1 er Bilan et perspectives Septembre 2015-Mai 2017 PAERPA Basse-Corrèze 1 er Bilan et perspectives Septembre 2015-Mai 2017 Objectifs de l expérimentation Améliorer la coordination entre les différentes prises en charge sanitaire, sociale et médico-sociale

Plus en détail

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi»

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» Une maison de retraite à domicile Une FILière gériatrique pour l Accompagnement A domicile, car il est plus agréable de vivre chez SOI. Coordination des différents acteurs

Plus en détail

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas 31 29 avril 2016 1 Contexte Général des MAIA Une politique nationale (plan Alzheimer 2008-2012) Financement Convention entre l ARS et le «porteur» du projet (

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET CREAI-URIOPSS Marseille 2016 1 Emma et Jean Emma, 87 ans a des troubles cognitifs et une maladie

Plus en détail

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITÉS DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques Territoire de soins numérique Une expérimentation nationale dans Les Landes Le programme national

Plus en détail

PAERPA PARIS. Plan «DATAC» Diagnostic, ATeliers ACtions!

PAERPA PARIS. Plan «DATAC» Diagnostic, ATeliers ACtions! PAERPA PARIS Plan «DATAC» Diagnostic, ATeliers ACtions! Premier Comité de pilotage PAERPA 27 mai 2014 XX/XX/XX DT75/DS/AF/PS/AL/SL Plan DATAC PAERPA PARIS Une mobilisation forte des partenaires autour

Plus en détail

MAIA de Saint-Quentin

MAIA de Saint-Quentin L accompagnement d une situation complexe MAIA de Saint-Quentin Assise régionale du sanitaire et du médico-sociale APF FEHAP : 2 ème édition : Quelle coordination des acteurs dans les parcours de vie?

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin. La structure :... Représentée par :..

Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin. La structure :... Représentée par :.. Objet : Mise en œuvre du guichet intégré dans le cadre du dispositif de la MAIA de Saint-Quentin Entre les soussignés : La structure :... Adresse : Représentée par :.. D une part, Et L Association Temps

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

Coordination des soins en médecine libérale

Coordination des soins en médecine libérale Coordination des soins en médecine libérale Dr. Hervé PIDOUX, médecin généraliste herve.pidoux@free.fr SOFOMEC, Carcassonne, 18 décembre 2014 Coordination des soins en médecine libérale introduction pourquoi.souhait

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

L organisation des parcours de soins coordonnés

L organisation des parcours de soins coordonnés Collection Executive Briefing 2015 L organisation des parcours de soins coordonnés Nouvelles rémunérations des professionnels de santé, structures de soins pluridisciplinaires, nouveaux métiers et pratiques

Plus en détail

POLE RESSOURCES REGIONAL MND

POLE RESSOURCES REGIONAL MND POLE RESSOURCES REGIONAL MND (Maladies Neuro-Dégénératives) Articulation Comité de pilotage Régional informations complémentaires Comité de suivi informations complémentaires Equipe Pôle MND informations

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

MAIA 93 Sud-Est. Table de concertation tactique - 15 mai Jeudi 16 janvier 2014 À REVOIR VALIDÉ

MAIA 93 Sud-Est. Table de concertation tactique - 15 mai Jeudi 16 janvier 2014 À REVOIR VALIDÉ Commentaires des participants apparaissent de cette façon : À REVOIR VALIDÉ MAIA 93 Sud-Est Jeudi 16 janvier 2014 Table de concertation tactique - 15 mai 2014 - Julie TALIBON, pilote de la MAIA 93 Sud-Est

Plus en détail

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA HOPITAL DE PROXIMITE FRAGILITÉ SOCIALE MAIA La fragilité : - D E S F A C T E U R S M É D I C A U X - D E S F A C T E U R S C O G N I T I F S - D E S F A C T E U R S P S Y C H O L O G I Q U E S - D E S

Plus en détail

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient

Coordination Ville / Hôpital autour du Patient Coordination Ville / Hôpital autour du Patient rôle complémentaire mentaire des IDEC évaluation des besoins pour le retour à domicile collaboration avec les autres réseaux r territoriaux 2 ème journée

Plus en détail

Association gérontologique de Gâtine

Association gérontologique de Gâtine Association gérontologique de Gâtine (CLIC de Gâtine & Réseau de santé nord Deux-Sèvres & MAIA des Deux-Sèvres) «La coordination au service des usagers et des professionnels» Journées nationales FFMPS

Plus en détail

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer Association ENVISAGER Expérimentation MAIA Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer SITE DE VIERZON Stéphanie FACHE, pilote local de l expérimentation MAIA L Expérimentation MAIA

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD

EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD ORIGINE Depuis plusieurs années La FNEHAD Picardie relaie

Plus en détail

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS

COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT (SOS) : VERS UNE REELLE CONTINUITE DES SOINS Pré requis : une structure et une organisation des soins de support oncologiques déjà fonctionnelles au sein

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord PREAMBULE Une filière gériatrique et gérontologique est organisée entre les structures sanitaires et médicosociales, sociales,

Plus en détail

Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient

Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient Expérimentation patient traceur en ville - Démarche d analyse en équipe du parcours du patient HAS - DAQSS SA3P Laurence Chazalette / Anne-Françoise Pauchet-Traversat CCECQA - le 26 avril 2016 Le patient

Plus en détail

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD 1- Philippe Burnel, délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé (Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Parcours de la personne âgée en risque de perte d autonomie. Projet pilote PAERPA Lorrain : Où en est-on dans la mise en œuvre?

Parcours de la personne âgée en risque de perte d autonomie. Projet pilote PAERPA Lorrain : Où en est-on dans la mise en œuvre? Parcours de la personne âgée en risque de perte d autonomie Projet pilote PAERPA Lorrain : Où en est-on dans la mise en œuvre? Dr Eliane ABRAHAM - Réseau Gérard Cuny NANCY 28 mai 2015 groupe «réseaux»

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé

Coopération entre professionnels de santé Coopération entre professionnels de santé Pourquoi maintenant et comment? Gérard MICK Union Nationale des Réseaux de Santé Ce que nous inspirait la loi HPST Groupements de coopération sanitaire (GCS) Communautés

Plus en détail

Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine

Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine ViaTrajectoire c est : Plateforme internet http://www.viatrajectoire.fr qui vise L orientation personnalisée du

Plus en détail

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016

RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 22/09/2016 1 RExCO 1ère Journée IUCT-O 22 septembre 2016 Dominique Yerle Infirmière Coordonnateur Parcours de Soins Complexe Hématologie - Médecine Interne & Immunopathologie 22/09/2016 2 Coordonnateur

Plus en détail

P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon Gériatrie Gérontologie

P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon Gériatrie Gérontologie SORTIES D HOSPITALISATION P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon INTRODUCTION Les données du problème : Secteur d aval insuffisant quantitativement et qualitativement

Plus en détail

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Semaine bleue Auxerre 2013 LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES DEFINITION Ensemble des structures juxtaposées, coordonnées autour de la personne âgée, assurant «un continuum de prise en charge, sans rupture,

Plus en détail

Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie. Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie

Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie. Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie UCOG de Picardie 15 septembre 2013 Equipe de coordination Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie 2 ème plan

Plus en détail

risque de perte d autonomie Projet pilote PAERPA Lorrain Dr Eliane ABRAHAM - Réseau Gérard Cuny NANCY 2 décembre 2014 groupe «réseaux» SFGG

risque de perte d autonomie Projet pilote PAERPA Lorrain Dr Eliane ABRAHAM - Réseau Gérard Cuny NANCY 2 décembre 2014 groupe «réseaux» SFGG Parcours de la personne âgée en risque de perte d autonomie Projet pilote PAERPA Lorrain Dr Eliane ABRAHAM - Réseau Gérard Cuny NANCY 2 décembre 2014 groupe «réseaux» SFGG Projet pilote PAERPA Lorrain

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ONCOGÉRIATRIQUE PAR LES RÉSEAUX GÉRONTOLOGIQUES DU DÉPARTEMENT DE LA VIENNE COORDINATION DE LA PRISE EN CHARGE EN ONCOGERIATRIE CNRC J-L PEFFERKORN - 2 octobre 2014 LES RESEAUX

Plus en détail

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie

Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie Nouveau Schéma Départemental d'organisation Social et Médico-sociale Autonomie2017-2021 Démarche et méthodologie Une démarche participative en plusieurs étapes programmées sur l année 2016 : la réalisation

Plus en détail

L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées

L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées Mai 2015 Dr SERAMY Nicolas, médecin coordinateur Mme TRISTANT

Plus en détail

Sixième table De concertation tactique

Sixième table De concertation tactique Sixième table De concertation tactique Janvier 2014 Territoire du Clic de Sully sur Loire, Gien et Montargis Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et Orpadam Clic Rappel de

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

TerriToire de SoinS numérique, PerSonneS AgéeS en risque de PerTe d AuTonomie : quand le numérique S intègre dans les PArcourS de SoinS

TerriToire de SoinS numérique, PerSonneS AgéeS en risque de PerTe d AuTonomie : quand le numérique S intègre dans les PArcourS de SoinS cadre de la e-santé certifications et labels services et projets AccomPAgnemenT et expertises TerriToire de SoinS numérique, PerSonneS AgéeS en risque de PerTe d AuTonomie : quand le numérique S intègre

Plus en détail

Les infos PAERPA Paris // Février 2017

Les infos PAERPA Paris // Février 2017 Les infos PAERPA Paris // Février 2017 En Ile-de-France, le projet est étendu du 1 er au 6 ème arrondissement à partir de janvier 2017 >> 16 territoires-pilotes PAERPA depuis juin 2016 Prolongation de

Plus en détail

Parcours de soins de la personne âgée

Parcours de soins de la personne âgée Parcours de soins de la personne âgée Filière Gérontologique Territoriale Vichy Dr Régine MOUSSIER- DUBOST Pôle Réadaptation & Gériatrie Centre Hospitalier Jacques LACARIN SGCA 31 mai 2013 Un territoire

Plus en détail

Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA

Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA Madame Catherine Périsset Équipe nationale MAIA CNSA Comment repérer la population suivie en gestion de cas? Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Comment repérer la population relevant

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

Matrice de maturité en soins primaires

Matrice de maturité en soins primaires Matrice de maturité en soins primaires Référentiel d analyse et de progression des regroupements pluriprofessionnels de soins primaires Travail en équipe pluriprofessionnelle Réunion de concertation pluriprofessionnelle

Plus en détail

Service de gestion de cas. Assia BOULAJAJ Gestionnaire de cas

Service de gestion de cas. Assia BOULAJAJ Gestionnaire de cas Service de gestion de cas Assia BOULAJAJ Gestionnaire de cas assia.boulajaj@gestiondecas93.org 01 45 09 70 07 32 MAIA locales Contexte régional 2016 : une région pourvue de 32 dispositifs MAIA porteurs

Plus en détail

Lettre de mission pour une prestation de conseil. en vue de la

Lettre de mission pour une prestation de conseil. en vue de la Lettre de mission pour une prestation de conseil Analyse des besoins, attentes, usages, et pratiques de coordination entre professionnels de santé (sanitaires et médico- sociaux) intervenants au domicile

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

La filière gériatrique et les réseaux de soins

La filière gériatrique et les réseaux de soins DU de Médecine des Personnes Agées 2011 La filière gériatrique et les réseaux de soins Pr. François PUISIEUX Pôle de Gérontologie, CHRU de LILLE La filière gériatrique Objet de la filière gériatrique :

Plus en détail

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011.

Système d information des réseaux de santé. Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Système d information des réseaux de santé Journée Nationale des Industriels 18 octobre 2011. Les acteurs au service du patient différents profils, différentes missions, différentes organisations Radiologue

Plus en détail

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Equipe Médicale d Evaluation à Domicile : EMED Coopération entre la filière gériatrique et les CLIC 26 septembre 2013 Début 2011 Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Parcours

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France Marie SAUVAGE Gestionnaire de risques, Structures médico-sociales et Soins en ville STARAQS m-sauvage@staraqs.com

Plus en détail

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014.

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Basse-Normandie Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Situation en Basse Normandie dans le cadre de la circulaire n DGOS/R4/2013/398 du 4 décembre 2013 relative au positionnement

Plus en détail

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015 Forum HAD organisé par l ARS Poitou Charentes Poitiers le 5 novembre 2015 Intervention Mode d organisation de l HAD Intervenants Dr Nelly GRIMAUD, Médecin de l HAD Mutualiste 16 Ludovic GERBOU, IDE Libéral

Plus en détail

Mettre en place la coordination territoriale d appui Retour d expériences des territoires PAERPA

Mettre en place la coordination territoriale d appui Retour d expériences des territoires PAERPA METTRE EN ŒUVRE ET PARTAGER Mettre en place la coordination territoriale d appui Retour d expériences des territoires PAERPA kj SEPTEMBRE 2016 Les publications de l ANAP s inscrivent dans 3 collections

Plus en détail

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde

L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde L organisation de l information et de la prise en charge des personnes âgées sur le territoire de la CDC de Podensac Présentation du CLIC Sud Gironde Un secteur protéïforme caisses de retraite (carsat,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER DE PRESSE Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 8 mars 2013 1 _ SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Quelques données chiffrées 4 Les initiatives

Plus en détail