Chapitre 8 - Cisaillement simple - Cisaillement de flexion Etude de l effort tranchant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 8 - Cisaillement simple - Cisaillement de flexion Etude de l effort tranchant"

Transcription

1 Capitre 8 - Cisaillement simple - Cisaillement de fleion Etude de l effort trancant OMMARE - Etude du cisaillement simple / ollicitation étudiée : l effort trancant / Essai de cisaillement - Loi de comportement du matériau / Contrainte de cisaillement simple Définition Répartition de la contrainte de cisaillement simple Etude du cisaillement de fleion / ollicitation étudiée : effort trancant concomitant à un moment flécissant / Loi de réciprocité des contraintes de cisaillement / Epression et répartition des contraintes de cisaillement de fleion Calcul de la contrainte tangentielle Calcul de la valeur maimum de la contrainte tangentielle ma pour une section rectangulaire ection réduite Condition de résistance...95 Page 88 / 106

2 - ETUDE DU CALLEMENT MPLE. 1 / ollicitation étudiée : l effort trancant. On considérera qu une section droite de poutre est soumise à un effort trancant lorsque les éléments de réduction des efforts internes de coésion se ramènent à la seule sollicitation. () () () N() 0 () 0 et/ ou () 0 Z T() 0 M M f f Z () 0 () 0 Torseur des efforts internes de coésion : { ( 1) } 0 () Z() Eemples d éléments soumis à un effort trancant : il de fer que l on tente de sectionner - Poutre appuée sur un corbeau - ection cisaillée ection cisaillée / Essai de cisaillement - Loi de comportement du matériau. ans entrer dans les détails, les notions acquises pour l effort normal peuvent être transposées à l effort trancant. En effet, lors d un essai de cisaillement on observe : - un déplacement relatif : J γ e e - e - J A R Page 89 / 106

3 - une one de déformation élastique OA (droite de pente ), - une one de déformation plastique AR. - La contrainte de cisaillement est représentée par, telle que, dans la one de déformation élastique : J e (loi de Hooke pour le cisaillement). est appelé module d élasticité transversal, en MPa. E ( 1+ ν ) avec E : module d élasticité longitudinal et ν : coefficient de Poisson Attention : contrairement au cas de la compression ou de la traction simple (où la contrainte normale σ est uniformément répartie dans la section droite), la contrainte de cisaillement n est pas à priori uniformément répartie dans la section. 3 / Contrainte de cisaillement simple Définition oit une section droite par laquelle nous isolons la partie gauce d une poutre. upposons que la seule sollicitation à laquelle soit soumise cette section droite est un effort trancant. () () df 1 d df d df 3 d Caque surface élémentaire d subit une force d intensité df due à l action du tronçon de droite sur le tronçon de gauce. Les forces df i sont tangentes à étant donné que la section n est soumise qu à un effort de cisaillement (il n a pas de force normale à, donc pas de contrainte normale σ). Caque force qui s applique sur une surface d permet de définir une contrainte tangentielle df ou contrainte de cisaillement : i en MPa. d 3. - Répartition de la contrainte de cisaillement simple. Page 90 / 106

4 En cisaillement simple, on peut considérer que la répartition des contraintes de cisaillement est uniforme dans la section : Attention : ce n est pas le cas en cisaillement de fleion (effort trancant concomitant à un moment flécissant). C est ce que nous allons voir dans la suite du capitre. - ETUDE DU CALLEMENT DE LEXON. 1 / ollicitation étudiée : effort trancant concomitant à un moment flécissant. Une section droite de poutre travaillant en fleion est soumise à un effort trancant et un moment flécissant : () M () () Torseur des efforts internes de coésion : { ( 1) } N() 0 () 0 () 0 Z 0 () 0 / Loi de réciprocité des contraintes de cisaillement T() 0 M M f f Z 0 0 M () Z () 0 () 0 Pour comprendre le comportement des matériau soumis au cisaillement, il faut connaître (admettre) la loi simple suivante (téorème de réciprocité de Cauc) : Lorsqu il eiste en un point une contrainte de cisaillement dans un plan d un élément, il eiste la même contrainte dans le plan perpendiculaire. () () M () d Page 91 / 106

5 ur un petit élément de poutre isolé, les vecteurs contrainte tangentielle longitudinale et contrainte tangentielle transversale doivent être disposés smétriquement par rapport à l arête des facettes et il a donc deu orientations possibles : Cette propriété a un intérêt notamment quand la contrainte de cisaillement limite (admissible) du matériau n est pas la même dans le sens longitudinal et dans le plan transversal. C est le cas par eemple des poutres en bois lamellé-collé. 3 / Epression et répartition des contraintes de cisaillement de fleion Calcul de la contrainte tangentielle. On détermine l epression de la contrainte tangentielle longitudinale : b oit une poutre droite de longueur L, de largeur b et de auteur soumise à des actions etérieures. + d L On isole un petit élément de poutre situé entre les abscisses et + d (la face intérieure de cet élément se trouve à l ordonnée.) et on reporte sur cet élément isolé l ensemble des contraintes dont la projection sur l ae est non nulle. σ (, ) (, ) ( d, ) σ + d Page 9 / 106

6 A l équilibre, la somme des forces eercées sur cet élément est égale à éro. En projection sur, cela donne : (, ) b d + σ (, ) d σ ( + d, ) d 0 (1) On connaît l epression des contraintes normales de fleion : σ M () (, ) On remplace cette epression dans l équation (1) : (, ) (, ) ( ) M ( d) + M b d d + d 0 ( + d) M ( ) M 1 d b (, ) ( ) dm 1 d b d d on reconnaît l epression du moment statique par rapport à l ae de la surface située au dessus de l ordonnée : W( ) d et on connaît la relation qui lie le moment flécissant à l effort trancant : dm ( ) ( ) d finalement, on obtient pour la contrainte tangentielle longitudinale l epression suivante : ( ) W b. ( ) Pour une section droite de largeur b variable : on peut considérer que la contrainte de cisaillement est constante parallèlement à l ae (sur toute la largeur b pour donné). Elle ne varie qu en fonction de. b ( ) W b ( ) ( ) Page 93 / 106

7 3. - Calcul de la valeur maimum de la contrainte tangentielle ma pour une section rectangulaire Pour une section rectangulaire, on peut eprimer la valeur de la contrainte en fonction de l ordonnée : b A W b ( A) b + 6 d où : ( ) 3 b 4 C est l équation d une parabole. est maimum pour 0 0 pour ± Répartition des contraintes dans une section rectangulaire : ma ection réduite. b( ) ( A) On appelle section réduite A r (ou A v ) la valeur minimale du rapport : W Cette valeur (que l on retrouve dans les tableau des profilés commerciau) permet de calculer rapidement la contrainte de cisaillement maimale : ma A r Page 94 / 106

8 Contrainte de cisaillement maimale pour des sections courantes : ection rectangulaire : ection circulaire ection en A 3 3A 4 A r ; ma A r ; ma A r A âme ; ma 3 A 4 3 A A âme - CONDTON DE RETANCE Comme pour la traction ou la compression, on définit une contrainte limite (admissible) de cisaillement qui ne doit être dépassée en aucun point de la structure. Par contre le concepteur n a, en général, pas à se soucier de la déformation due au cisaillement qui est très faible. On retiendra donc pour le dimensionnement une seule inéquation : ma Quelques ordres de grandeurs pour : - Acier : 100 MPa - Bois résineu longitudinalement au fibres : 1, MPa - Bois résineu perpendiculairement au fibres : 1,5 MPa Pour le béton, la résistance au cisaillement est très faible, ce qui eplique que l on ne fasse pas travailler ce matériau au cisaillement. Pour le béton armé, c est l ensemble béton+acier q Page 95 / 106

VI CISAILLEMENT SIMPLE

VI CISAILLEMENT SIMPLE VI CISAILLEMENT SIMPLE Il existe de nombreux dispositifs utilisant la sollicitation de cisaillement (outils, cisailles, poinçons ). Le cisaillement simple correspond dans la pratique à une sollicitation

Plus en détail

RESISTANCE DES MATERIAUX

RESISTANCE DES MATERIAUX ciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable La Résistance des atériau (Rd) T le TI2D CI4 : Dimensionnement et choi des matériau et structures Cours E-ITEC 1. Introduction, but de

Plus en détail

(P) 2 eme Année LMD RDM Université Badji-Mokhtar CISAILLEMENT 2

(P) 2 eme Année LMD RDM Université Badji-Mokhtar CISAILLEMENT 2 1 ISAILLEMENT Généralités : On dit qu une pièce est soumise à un effort de cisaillement lorsque l ensemble des forces appliquées à droite d une section S de centre de gravité G se réduit au seul effort

Plus en détail

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux

FLEXION SIMPLE. Zone comprimée. Zone tendue Fibre neutre. Cours de résistance des matériaux FLEXION SIMPLE 1) Introduction epérimentale : considérons une poutre reposant sur deu appuis soumise à une charge concentrée verticale. Après déformation, cette poutre accuse un flèche ( déplacement vertical

Plus en détail

Résistance des matériaux

Résistance des matériaux 1 Introduction La résistance des matériau (RDM) est l aboutissement de la mécanique. Ce domaine d étude est très présent dans les bureau d études et la conception. Les systèmes qui y sont conçus doivent

Plus en détail

Chapitre VII: Flexion. L. DOUADJI Faculty of Mechanical Engineering & Process Engineering Department of Materials Science

Chapitre VII: Flexion. L. DOUADJI Faculty of Mechanical Engineering & Process Engineering Department of Materials Science Chapitre VII: Flexion Sommaire 1. Définition:. Efforts intérieurs. Diagrammes.1 Essai de flexion.. Correspondance entre les diagrammes. Poutre encastrée 4. Charges réparties 4.1. Charge répartie uniforme

Plus en détail

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com Flexion plane simple Définition : Une poutre est sollicitée en flexion plane simple lorsque le système des forces extérieures se réduit à un système coplanaire et que toutes les forces sont perpendiculaires

Plus en détail

SOLLICITATION DE CISAILLEMENT

SOLLICITATION DE CISAILLEMENT Terminale S.T.I. 1 / 8 IV. CISAILLEMENT. 4.1. Définition. Une poutre subit une sollicitation de pur lorsqu'elle est soumise à deux forces de liaison égales et directement opposées dont le support est contenu

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE : THEORIES DES POUTRES ET ELASTICITE ELEMENTS FINIS

ETUDE COMPARATIVE : THEORIES DES POUTRES ET ELASTICITE ELEMENTS FINIS DIMENSIONNEMENT DES STRUTURES EXERIE DE PERFETIONNEMENT SUR LES BASES DU OMPORTEMENT ELASTIQUE ET APPLIATION A LA MODELISATION DES STRUTURES PAR ELEMENTS FINIS tp-ef-poutre-fle-cis-mohr.doc/version du

Plus en détail

CHAPITRE 2 TRACTION ET COPRESSION SIMPLE A. TRACTION SIMPLE

CHAPITRE 2 TRACTION ET COPRESSION SIMPLE A. TRACTION SIMPLE Cours de DM 11 CHAPITE 2 TACTIO ET COPEIO IMPE Année universitaire 21-211 éalisé par Eltaief MAHE A. TACTIO IMPE 1. Définition: Une poutre est sollicitée à la traction simple lorsqu'elle est soumise à

Plus en détail

Chapitre IV : Cisaillement simple.

Chapitre IV : Cisaillement simple. Chapitre IV : Cisaillement simple. Objectifs Pré-requis Eléments de contenu Déterminer la répartition des contraintes dans une section de poutre sollicitée au cisaillement. Vérifier la condition de résistance

Plus en détail

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons.

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. 1 FLEXION Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. a) Considérons une barre sollicitée à un mode de charge extérieure.

Plus en détail

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent:

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent: 1 TORSION Définition: La torsion est un mode de charge telle que dans les sections droites de la barre, seul apparaît un moment de torsion. Les autres facteurs de forces (Moment fléchissant, force normale

Plus en détail

Chapitre 4 : Traction / Compression

Chapitre 4 : Traction / Compression Chapitre 4 : Traction / Compression Câbles 106 107 Câbles Câbles 108 109 Vérins Treillis 110 111 Treillis Treillis + Câbles 112 113 Vis Vis levage 114 Objet du chapitre Connaître les principes et être

Plus en détail

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple Chapitre 3 Extension simple Compression simple 3.1 Extension simple 3.1.1 Définition Une poutre est sollicitée a 1'extension simple lorsqu'elle est soumise a deux forces directement opposées, appliquées

Plus en détail

FLEXION PLANE SIMPLE (suite)

FLEXION PLANE SIMPLE (suite) 29/10/05 Page 1sur 9 IV. FLEXION PLANE SIMPLE (suite) ESSAI DE FLEXION PLANE On mesure les déformations jauges extensométriques : mesure des l / l comparateur : mesure des y = flèche = f la loi de Hooke

Plus en détail

SOLLICITATION DE TRACTION

SOLLICITATION DE TRACTION Terminale S.T.I. 1 / 12 I. INTRODUCTION 1. Buts de la résistance des matériaux La résistance des matériaux a trois objectifs principaux : la connaissance des caractéristiques mécaniques des matériaux.

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Travau pratiques de 1 ére année 1. Objectifs du TP IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Mettre en évidence les domaines élastique et plastique

Plus en détail

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl =

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl = NOM :.. À compléter avant : Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES Eercice 8A La poutre ci-dessous est le profilé d acier en I S 100 11. Déterminer la valeur de la flèche maimale qu elle subit en tenant

Plus en détail

BASES DE LA RDM. Equilibre extérieur du solide : domaine de la statique Equilibre intérieur du solide : domaine de la résistance des matériaux

BASES DE LA RDM. Equilibre extérieur du solide : domaine de la statique Equilibre intérieur du solide : domaine de la résistance des matériaux BASES DE LA RDM Généralités : la résistance des matériaux est la théorie des poutres, c est à dire qu elle s occupe du dimensionnement des solides dont une dimension est grande par rapport aux deux autres

Plus en détail

Mécanique des matériaux composites Chapitre 8 Flexion des poutres

Mécanique des matériaux composites Chapitre 8 Flexion des poutres Mécanique des matériau composites Chapitre 8 Fleion des poutres 14 Chapitre 8 Fleion des poutres Les poutres sont les pièces de base des structures d où l importance du développement de la méthode d analyse

Plus en détail

I - 1 Statique des milieux déformables

I - 1 Statique des milieux déformables I - 1 Statique des milieu déformables Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 10 août 2007 Statique des milieu déformables Efforts dans les milieu déformables Notion d efforts internes Définition des contraintes

Plus en détail

Chapitre 8 Flexion des poutres

Chapitre 8 Flexion des poutres Mécanique des structures en matériau composites par les méthodes 13 Chapitre 8 Fleion des poutres Les poutres sont les pièces de base des structures d où l importance du développement de la méthode d analyse

Plus en détail

Résistance des matériaux

Résistance des matériaux Résistance des matériaux Objectif : Identifier les sollicitations subies par un solide. Page 06-14 1 Sommaire 1 But de la résistance des matériaux...3 2 énéralités.............................. 3 2.1 Notion

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES MDELISATIN DES ACTINS MECANIQUES 1. INTRDUCTIN La modélisation des actions mécaniques est à la base de toute étude statique, dnamique ou de résistance des matériau. Son but est de fournir une représentation

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : On considère un point M appartenant à une digue en terre (Figure ci-dessous). Ce point est sollicité par un effort surfacique p. n, d autre part, on a mesuré la valeur de la contrainte normale

Plus en détail

Cours RDM 1 A.U : CISAILLEMENT Simple

Cours RDM 1 A.U : CISAILLEMENT Simple hapitre 4 IAILLEMENT imple 4.1 Définition Une poutre subit une sollicitation de cisaillement simple lorsqu'elle est soumise à deux systèmes d'action de liaison qui se réduisent dans un plan (P) perpendiculaire

Plus en détail

Formulaire de Mécanique appliquée

Formulaire de Mécanique appliquée Formulaire de Mécanique appliquée Ce formulaire est un document de travail. Il ne peut en aucun cas remplacer le cours de mécanique. Tout le référentiel de mécanique ne s y trouve pas. (mécanique graphique,

Plus en détail

Il existe plusieurs types d éolienne. Les photos ci-dessous présentent quelque unes des technologies existantes :

Il existe plusieurs types d éolienne. Les photos ci-dessous présentent quelque unes des technologies existantes : TEST DE DDS ETUDE DE L EOLIENNE WM300 Documents autorisés : Uniquement le cours Les parties sont indépendantes Durée : 3h 4h L énergie éolienne est produite par la force eercée par le vent sur les pales

Plus en détail

Devoir n 3 Résistance des Matériaux

Devoir n 3 Résistance des Matériaux evoir n Résistance des Matériau Portiue ( pts) Le portiue suivant est constitué de barres biarticulées, Les liaisons avec l etérieur se feront par l intermédiaire des rotules en et Que peuton dire de la

Plus en détail

1 Evaluation de connaissances

1 Evaluation de connaissances Correction de l examen de Mécanique des Matériaux Solides, 8 avril 014 D. RYCKELYNCK Tout document autorisé. Durée de l examen : une heure. 1 Evaluation de connaissances Cette partie n est pas calculatoire,

Plus en détail

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement 3a 4a @ Remarque : on néglige le poids propre devant la force P. TD : Contraintes normales et tangentielles C 2a Exercice n 1 la potence D P près avoir tracé les diagrammes des sollicitations ; déterminez

Plus en détail

DEFORMEES DES POUTRES ISOSTATIQUES

DEFORMEES DES POUTRES ISOSTATIQUES IUT éthune Génie Civil écanique des structures S partie : Déformées des poutres isostatiques h DEFOREES DES OUTRES ISOSTTIQUES I) Généralités : 1.1) ut de l étude : orsque les structures reçoivent des

Plus en détail

Lycée Jean Perrin page 1

Lycée Jean Perrin page 1 écanique COUS I- Objectifs de la ésistance des atériaux La résistance des matériaux est l'étude de la résistance et de la déformation des solides (arbres de transmission, bâtiments, fusées,..). Cela permet

Plus en détail

La SBO1 est une machine conçue par la société Sidel qui

La SBO1 est une machine conçue par la société Sidel qui méca ZOOM RDM et MMC comparées sur un cas de dimensionnement de levier LUC CHEVALIER 1 Le sujet de construction mécanique de la session de 1996 de l agrégation de génie mécanique reposait sur l analse

Plus en détail

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques :

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques : EXERCICE 1 Torsion : (3 points 15 min) On étudie ici une griffe de jardin, outil servant aux jardiniers du dimanche à aérer la terre ou à désherber. En fonctionnement, cet outil est planté (considéré encastré)

Plus en détail

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples Michel Ker Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples 2 2 1 Pourquoi un calcul en plasticité Le dimensionnement d une charpente métallique doit satisfaire à deux états limites : L état

Plus en détail

Cours de Résistance des Matériaux (RDM) PARTIE 3 : TRACTION / COMPRESSION / TORSION

Cours de Résistance des Matériaux (RDM) PARTIE 3 : TRACTION / COMPRESSION / TORSION olides déformables Cours de Résistance des Matériau (RDM) PARTIE 3 : TRACTION / COMPREION / TORION Contenu 1 OICITATION DE TRACTION COMPREION... 2 1.1 EXEMPE... 2 1.2 TOREUR DE COHEION EN TRACTION OU COMPREION

Plus en détail

FLEXION COMPOSEE. e y. Fig.1

FLEXION COMPOSEE. e y. Fig.1 Cap V FLEXO COMPOSEE Après aoir étudié les dierses sollicitations simples et leurs effet dans les poutres, examinons comment superposer ces résultats lorsque le cargement de la poutre est quelconque. Aant

Plus en détail

M12 C > Résistance et Déformation des matériaux

M12 C > Résistance et Déformation des matériaux M12 C > Résistance et Déformation des matériaux Nicolas REMY D apres le chapitre 4 du livre de Pierre Lavigne - Approche scientifique des structures - EAG:Grenoble, ome 1, pp 85-143. 1- La traction et

Plus en détail

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES

LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES 2 eme Année LMD RDM 1 Université Badji-Mokhtar LA RESISTANCE DES MATERIAUX GENERALITES I. Introduction: La résistance des matériaux, en abrégé RDM, est une discipline particulière de la mécanique des milieux

Plus en détail

(diamètre de circlips normalisé).

(diamètre de circlips normalisé). EXERCICES : CISAILLEMENT (Technologique) (Version du 9 octobre 016 (10h46)) 5.10. Une goupille cylindrique permet l articulation de deux barres plates. L effort maximum supporté par la liaison est de 50

Plus en détail

Kamel MEHDI & Sihem ZAGHDOUDI. Cours et Exercices de. Résistance des. Matériaux

Kamel MEHDI & Sihem ZAGHDOUDI. Cours et Exercices de. Résistance des. Matériaux République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université El Manar المعهد التحضيري للدراسات الهندسية بالمنار Institut Préparatoire au Etudes

Plus en détail

Résistance des Matériaux

Résistance des Matériaux Résistance des Matériaux IRAM 1ère Baccalauréat Construction Pierre Randour 2007-2008 Plan du cours 1.Introduction à la RdM 2.Traction et compression (N) 3.Flexion (M) 4. Effort tranchant (V) 5.Torsion

Plus en détail

Mécanique des solides déformables: TD4

Mécanique des solides déformables: TD4 Mécanique des solides déformables: TD4 2016 1 Loi de comportement 1.1 Rappel de cours : Pour un solide élastique, homogène et isotrope, la relation entre déformation et contrainte s écrit, en élasticité

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie

Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Dimensionner les ouvrages en maçonnerie Marcel Hurez Nicolas Juraszek Marc Pelcé AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-381011-7 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12280-0 Symboles et notations A

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS SESSION 2007 ÉPREUVE DE MÉCANIQUE CODE ÉPREUVE : BE-MÉCA CALCULATRICE INTERDITE DURÉE : 2H30

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS SESSION 2007 ÉPREUVE DE MÉCANIQUE CODE ÉPREUVE : BE-MÉCA CALCULATRICE INTERDITE DURÉE : 2H30 NQUE D ÉPREUVES DUT-TS SESSION 2007 ÉPREUVE DE MÉCNIQUE CODE ÉPREUVE : E-MÉC CLCULTRICE INTERDITE DURÉE : 2H30 Eercice 1 On considère le réducteur épiccloïdal de la Figure 1, schématisé par quatre solides

Plus en détail

Module #2 Contraintes & Déformations

Module #2 Contraintes & Déformations Module #2 Contraintes & Déformations (CIV1150 - Résistance des matériaux) Enseignant: James-A. Goulet Département des génies civil, géologique et des mines Sections 2.1-2.13 R. Craig (2011) P. Léger (2006)

Plus en détail

Pratique de l eurocode 2

Pratique de l eurocode 2 Pratique de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273211-3 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12044-8 Table des matières Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

Terminale Sciences de l Ingénieur

Terminale Sciences de l Ingénieur Terminale Sciences de l Ingénieur Synthèse : Matériaux Leçon : Matériaux et résistance des matériaux 1 Lycée Rabelais Leçon : Matériaux et résistance des matériaux 2 Lycée Rabelais III. Caractéristiques

Plus en détail

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Titre : SSNS112 Essai de compression et traction d'un po[...] Date : 11/09/2015 Page : 1/11 SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Résumé : L'objectif de ce test est

Plus en détail

Les matériaux. Caractéristiques mécaniques des matériaux. Ecole de calculs IN2P3 2015

Les matériaux. Caractéristiques mécaniques des matériaux. Ecole de calculs IN2P3 2015 Conservatoire National des Arts et Métiers Région Centre-Val de Loire Ecole de calculs IN2P3 2015 Les matériaux Daniel Bernoulli Caractéristiques mécaniques des matériaux Hypothèses Homogène : mêmes caractéristiques

Plus en détail

FONCTIONS POLYNÔMES DU SECOND DEGRE

FONCTIONS POLYNÔMES DU SECOND DEGRE 1. Définition FONCTIONS POLYNÔMES FONCTIONS POLYNÔMES DU SECOND DEGRE Définition Une fonction polynôme du second degré de la variable (ou fonction du second degré), est une fonction f définie sur par :

Plus en détail

Table des matières. Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing.

Table des matières. Préparé par Henri Yelle, ing, Marie Bernard, ing et Daniel Therriault, ing. able des matières CONENU DE COURS Révision des notions du cours MEC40 Principes de base Révision MEC40: statique Chargement uniaial Diagramme des efforts tranchants et des moments fléchissants Contraintes

Plus en détail

Si τxy = τyx = 0, on a des facettes situées sur des plans principaux : OX et OY sont alors axes principaux

Si τxy = τyx = 0, on a des facettes situées sur des plans principaux : OX et OY sont alors axes principaux dd/11/yy Page 1 sur 7 NOTION D ELASTICITE CERCLE DE MOHR 1. CONTRAINTES 1) Définitions On défini une facette avec sa normale : Contrainte tangentielle de la facette de normale x dirigée suivant y Si τxy

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan. Mécatronique. Travaux dirigés de Résistance Des Matériaux

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan. Mécatronique. Travaux dirigés de Résistance Des Matériaux Université Abdelmalek Essaâdi École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan 1ère Année CI Travaux dirigés de 211/212 M. Sanbi Exercice 1 : Trois barres de même section S, construites du même matériau

Plus en détail

II - 5 Flexion pure. version 15 juillet Définition Sécurité des pièces fléchies

II - 5 Flexion pure. version 15 juillet Définition Sécurité des pièces fléchies - 5 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 15 juillet 011 perçu Définition Sécurité des pièces fléchies calcul du moment d inertie forme rationnelle Poutres composées de matériau [Fre, T., Chap. 5] - 5 -

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR

SCIENCES DE L INGENIEUR SCIENCES DE L INENIEUR Modéliser et représenter le réel Dnamique Fiche cours FC.0 ) Introduction : La dnamique est la partie de la mécanique qui traite des mouvements en relation avec les forces qui les

Plus en détail

Dimensionner les matériaux

Dimensionner les matériaux Document élève Cours : Dimensionner les matériaux Bac S SI A l'issue de ce cours vous devez être capable de : évaluer l'impact environnemental des matériaux ; analyser les sollicitations dans un matériau

Plus en détail

Positionnement de mécanique appliquée

Positionnement de mécanique appliquée Positionnement de mécanique appliquée. Première partie : Les outils de la Mécanique Appliquée.. Un des outils mathématiques les plus utilisé dans le cadre de la mécanique appliquée est le vecteur Quelles

Plus en détail

CHAPITRE 1. Analyse Tridimensionnelle des Contraintes et Critères d Écoulement

CHAPITRE 1. Analyse Tridimensionnelle des Contraintes et Critères d Écoulement CHPITRE nalse Tridimensionnelle des Contraintes et Critères d Écoulement État de contrainte en D Contraintes principales (cercle de Mohr) Critère de défaillance Contrainte de cisaillement ma. (Tresca)

Plus en détail

ETUDE DES DEFORMATIONS M G. M t M G 1. Dans (G,x,y,z ): 0 M t. N = 0, Ty = 0, Tz = 0 avec. [T coh ] = donc = M t 0, M fy = 0, M fz = 0 REMARQUE:

ETUDE DES DEFORMATIONS M G. M t M G 1. Dans (G,x,y,z ): 0 M t. N = 0, Ty = 0, Tz = 0 avec. [T coh ] = donc = M t 0, M fy = 0, M fz = 0 REMARQUE: TSN Solie iéal: matériau homogène, isotrope, poutre rectiligne, e section constante et circulaire. Les actions etérieures ans les sections etrêmes sont moélisables par eu moments opposés, portés par la

Plus en détail

TRACTION COMPRESSION EXERCICES

TRACTION COMPRESSION EXERCICES TRACTION COMPRESSION EXERCICES P. VASSART / Bac Construc / IEPSCF NAMUR 1 Problème de contrôle - Effort maximum pouvant être supporté par un élément Concerne : élément de section constante (barre, tige),

Plus en détail

Modélisation des liaisons mécaniques Performances énergétiques des liaisons mécaniques. I. Introduction. Le contact étroit : ponctuel ou linéique

Modélisation des liaisons mécaniques Performances énergétiques des liaisons mécaniques. I. Introduction. Le contact étroit : ponctuel ou linéique 2 Année PT S.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Fiche de TD Page 1 sur 10 I. Introduction Dans tous les mécanismes, la transmission des efforts en fonctionnement se fait par l intermédiaire

Plus en détail

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Titre : SSNS112 Essai de compression et traction d'un po[...] Date : 17/07/2015 Page : 1/9 SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Résumé : L'objectif de ce test est

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériaux MS3. PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hyperstatique-

IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériaux MS3. PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hyperstatique- Module MS3 UE 2.1 Portique d essai page 1/6 IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériau MS3 PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hperstatique- Objectifs du TP : Il s agit de déterminer

Plus en détail

STABILISATEUR DE BIELLE POUR A 380

STABILISATEUR DE BIELLE POUR A 380 1 OBJECTI DE L ETUDE DIMENIONNEMENT DE TRUCTURE EERCICE DE ERECTIONNEMENT UR LE BAE DU COMORTEMENT ELATIQUE ET ALICATION A LA MODELIATION DE TRUCTURE AR ELEMENT INI e-ef-stabilisateur.doc/version du 01/11/2010/JG

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES)

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES) IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau N 3 FLEXION DE POUTRES (CS ISOSTTIQUES) Groupe: Noms / Prénoms: Date: Note / Remarques: Rendu le : Objectifs du TP Vérification des principes de

Plus en détail

Sollicitations simples :

Sollicitations simples : Conservatoire National des Arts et Métiers Région Centre-Val de Loire Ecole de calculs IN2P3 2015 La théorie des poutres Sollicitations simples : o o o o Traction-compression Cisaillement Torsion Flexion

Plus en détail

Modéliser, résoudre et vérifier les performances des systèmes de solides déformables

Modéliser, résoudre et vérifier les performances des systèmes de solides déformables Modéliser, résoudre et vérifier les performances des systèmes de solides déformables Chapitre 1 : Introduction à la résistance des matériaux et torseur de cohésion 1 Contexte de l étude... 1 a Objectifs

Plus en détail

Exercices, feuille 2 Contraintes simples, loi de Hooke

Exercices, feuille 2 Contraintes simples, loi de Hooke Paris 7 PH314 2001 02 MÉCANIQUE DES MILIEUX DÉFORMABLES Exercices, feuille 2 Contraintes simples, loi de Hooke 1 Extension simple Soit un fil d acier doux : module de Young E 200GPa, contrainte de rupture

Plus en détail

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE 1 NTINS DE MÉTLLURGIE PHYSIQUE 1.1.1 Liaisons entre atomes d un solide Michel Colombié Les solides, quels qu ils soient, sont formés d atomes liés entre eu par des forces sur lesquelles nous reviendrons.

Plus en détail

Chapitre 10. L élasticité. Traction Cisaillement Hydraulique

Chapitre 10. L élasticité. Traction Cisaillement Hydraulique Chapitre 10 L élasticité Mis à part le ressort, nous avons jusqu ici supposé que les corps sont indéformables lorsqu ils sont soumis à des forces externes. En réalité, tous les corps sont déformables,

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Notions de résistance des matériaux La résistance des matériaux(rdm) est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces Génie

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Bâtiment

Brevet de technicien supérieur Bâtiment Brevet de technicien supérieur Bâtiment Session 2008 Épreuve U4 : ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous - Epreuve : U. 41 ELABORATION D UNE NOTE DE CALCUL DE STRUCTURES Durée : 4 h Coefficient : 2 Documents du

Plus en détail

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage

Code_Aster. Algorithme de calcul des densités de ferraillage Titre : Algorithme de calcul des densités de ferraillage Date : 11/01/2011 Page : 1/8 Algorithme de calcul des densités de ferraillage Résumé : On présente l'algorithme de calcul des densités de ferraillage

Plus en détail

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1 Table des matières : Liste des figures. 5 Chapitre I. Introduction à la résistance des matériaux. 7 I. But de la résistance des matériaux. 8 II. Hypothèses générales. 8 II.1. Hypothèses sur le matériau.

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles.

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Mise en en situation L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Présentation Il existe deux méthodes pour effectuer une collecte mobile de dons du sang : - Utiliser

Plus en détail

Calcul des éléments de charpentes métalliques Phénomènes d instabilité élastique

Calcul des éléments de charpentes métalliques Phénomènes d instabilité élastique Calcul es éléments e charpentes métalliques Phénomènes instabilité élastique VI.1 Origine e phénomènes : Le calcul une structure eige que sous toutes les combinaisons actions possibles éfinies réglementairement

Plus en détail

cours Mr Lemdani EPAU

cours Mr Lemdani EPAU La structure portante verticale Les poteaux 1-Définition-Rôle. C est un élément porteur ponctuel chargé de reprendre les charges et surcharges issue des différents niveaux pour le transmettre aux Fondations.

Plus en détail

Méthodes énergétiques chapitres 9 et 14

Méthodes énergétiques chapitres 9 et 14 Méthodes énergétiques chapitres 9 et 4 Objectifs omprendre la définition de l énergie de déformation Savoir calculer l énergie de déformation d une structure soumise à différents chargements Savoir utiliser

Plus en détail

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 4 décembre 016 (14h4)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier 10000 N mm ; acier 110 6 C 1..01. Une bague en acier AE 40 B de 100 mm de longueur, de 50

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION ANQUE D ÉPREUVES DUT-TS -SESSION 215- É P R E U VE DE M É C A N I Q U E CODE ÉPREUVE : 97 CALCULATRICE INTERDITE DURÉE DE L ÉPREUVE: 2H3 Eercice 1 On donne une vue en coupe d un réducteur à engrenage conique

Plus en détail

Partie de Janvier (Année académique )

Partie de Janvier (Année académique ) Haute Ecole de la Communauté Française du Hainaut INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE MONS Campus technique Type long BA2 TB2CSM Sciences des matériaux (résumé) Partie de Janvier (Année académique 2013-2014)

Plus en détail

AVERTISSEMENT CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION DES CONTRAINTES DU PISTON... - P3.1 - FICHE PISTON 3 : AXE du PISTON... - P3.

AVERTISSEMENT CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION DES CONTRAINTES DU PISTON... - P3.1 - FICHE PISTON 3 : AXE du PISTON... - P3. AVERTISSEMENT Les notes ci-après, relatives à la modélisation des différents organes sont donnés à titre exemplatif, et ne constituent nullement un mode de calcul obligé. CHAPITRE 1. CONCEPTION ET VÉRIFICATION

Plus en détail

E4 : Analyse et Calcul des structures. U4.1 Mécanique

E4 : Analyse et Calcul des structures. U4.1 Mécanique BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR Constructions Métalliques SESSION 2013 E4 : Analyse et Calcul des structures U4.1 Mécanique Contenu du dossier Page de garde (intitulé du sujet) : Page 1/13 Questionnaire

Plus en détail

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches Calcul des flèches de poutres 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-. Méthode de calcul - Valeurs limites des flèches 71 CALCUL DES FLECHES DE POUTRES 1- EVALUATION DES FLECHES 1-1. Principe :

Plus en détail

Résistance des Matériaux

Résistance des Matériaux Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Hassiba Benbouali de Chlef Faculté de Génie Civil et d Architecture Département de Génie Civil Polcopié de Résistance des

Plus en détail

Examen de contrôle continu, module «Mécanique du Solide» 19 octobre h30-16h00 avec calculatrice 1 page de document autorisé

Examen de contrôle continu, module «Mécanique du Solide» 19 octobre h30-16h00 avec calculatrice 1 page de document autorisé Examen de contrôle continu, module «Mécanique du Solide» 19 octobre 2011 14h30-16h00 avec calculatrice 1 page de document autorisé Partie 1 : Question de cours [2pt] Qu est ce que le coefficient de Poisson?

Plus en détail

Les liaisons mécaniques en Béton Armé

Les liaisons mécaniques en Béton Armé ET231 : Liaisons entre solides Les liaisons mécaniques en Béton Armé Table des matières 1. Introduction : 2. A savoir avant de commencer : 3. Les appuis simples 3.1. En pleine masse 3.2. Avec des produits

Plus en détail

Chapitre VIII : Sollicitations composées.

Chapitre VIII : Sollicitations composées. Chapitre V : Sollicitations composées. Objectifs Pré-requis Eléments de contenu épartition des contraintes dans la section d'une poutre soumise à une sollicitation composée. Vérifier la condition de résistance

Plus en détail

MMC Exercices résolus Etat des déformations en un point Page 1/6

MMC Exercices résolus Etat des déformations en un point Page 1/6 MMC Exercices résolus Etat des déformations en un point Page /6 EXERCICE Un milieu élastique homogène et isotrope subit un changement de configuration plan décrit dans deux repères comme suit : Repère

Plus en détail

L allongement rationnel est défini par ε =

L allongement rationnel est défini par ε = Déformations élastiques et plastiques 1. L essai de traction Lorsqu on exerce une force sur une éprouvette de traction en général cylindrique de longueur l 0 et de section S 0, on obtient la courbe : F

Plus en détail

Résistance des Matériaux

Résistance des Matériaux Résistance des Matériaux IRM 1 ère accalauréat Construction Pierre Randour 2012-2013 1 Plan du cours 1.Introduction à la RdM 2.Traction et compression () 3.lexion (M) 4.ffort tranchant (V) 5.Torsion (T)

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 3 LES SECTIONS SOUMISES A L EFFORT NORMAL Section 3.2 L effort de compression centrée 3.2.1 Le calcul de la résistance 3.2.1.1 le comportement élastique 3.2.1.2 le

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 5 LES SECTION SOUMISES À LA FLEXION COMPOSÉE Section 5.1 Les bases du dimensionnement Tour CN, Toronto, Canada 5.1.1 les principes du calcul 5.1.1.1 La description

Plus en détail

Cours 1ère année ENTPE Résistance des matériaux Partie 1

Cours 1ère année ENTPE Résistance des matériaux Partie 1 Cours 1ère année ENTPE Résistance des matériaux Partie 1 Boris TEDOLDI Ingénieur structure 2 chemin des maisonnettes BP19 39150 SAINT LAURENT EN GDX http://www.csb.bet Cours RDM ENTPE partie 1 http://www.csb.bet

Plus en détail

Affaire Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A

Affaire Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A Affaire 10-005 Gradins Cie LARDENOIS NOTE DE CALCULS N 001A 1 I. PRELIMINAIRES...3 I.1 OBJET...3 I.2 DOCUMENTS DE REFERENCE UTILISES...3 II. DESCRIPTION DU SYSTEME...3 III. HYPOTHESES...3 III.1 CARACTERISTIQUES

Plus en détail