GROUPE D ÉCHANGES GESTION DIFFÉRENCIÉE. Communauté Urbaine de Dunkerque. Fabrice TRUANT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GROUPE D ÉCHANGES GESTION DIFFÉRENCIÉE. Communauté Urbaine de Dunkerque. Fabrice TRUANT"

Transcription

1 GROUPE D ÉCHANGES GESTION DIFFÉRENCIÉE Communauté Urbaine de Dunkerque Fabrice TRUANT CONSTAT Le développement économique Le développement provoque Les objectifs Les moyens Implantation de grosses unités de production dans le secteur du port Développement des échanges portuaires Nuisances : pollution de l air, Destruction des espaces naturels et du paysage, environ 1000 ha Cette politique Grands Espaces Verts répond à 5 objectifs : 1 Protéger les zones urbaines situées à proximité des infrastructures économiques et routières 2 Recomposer le paysage 3 Augmenter l offre de loisirs récréatifs de plein air 4 Augmenter la biodiversité 5 Développer l offre touristique. Acquérir des biens fonciers volontaristes (D.U.P., ) Aménager de grands espaces verts

2 Schémas d urbanisme de 1976 et 1990 Prise en compte de cette diminution d espaces naturels Compensation par la création de zones vertes - récréatives en périphérie des agglomérations (bases de loisirs, parcs d agglomération, ) - séparative, interface des zones d habitations et activités (coupure verte, ceinture verte, ) Préservation des sites naturels, essentiellement les zones dunaires de l est de Dunkerque Le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) Approuvé le 19 juillet 2007 Réaffirme la politique des Grands Espaces Verts Maintien et création de corridors biologiques (essaimage : faune, flore) Maintien et création de sites refuges (faune, flore) Intégration d un réseau de liaisons vertes (piétons, cyclistes, cavaliers)

3 TYPOLOGIE 27 grands espaces verts au Schéma Directeur approuvé en 1990, soit 3500 hectares, soit 1/8e de la superficie de la Communauté Urbaine pour une agglomération de habitants. Ces 27 Grands Espaces Verts Communautaires peuvent être classées en 6 grandes catégories : LES ESPACES NATURELS Réserve naturelle de la dune Marchand, Dune Dewulf ACCOMPAGNEMENT PAYSAGER DES GRANDES INFRASTRUCTURES LES BASES DE LOISIRS Ceinture Verte de Loon-Plage, Ceinture Verte de Gravelines, Coulée Verte du Fossé Défensif Bois des Forts, Vallée de l Aa LES PARCS D'AGGLOMERATION Du lac d Armbouts-Cappel, du Fort de Petite-Synthe LES PARCS URBAINS LES CHEMINS VERTS Parc Degroote à Téteghem, Parc Jacobsen à Saint Pol sur mer Liaison entre les Grands Espaces Verts Communautaires Gestion des aménagements : compétences partagées Département du Nord Services Espaces naturels sensibles - gestion des espaces dunaires d ampleur régionale à européenne (propriété CEL, réserve naturelle Dunes Marchand, Dune Dewulf, ) Communes (18) du territoire de la Communauté Services Espaces verts - gestion des espaces verts de proximité (propriété CUD ou villes, parcs publics, cimetières, squares, ) Communauté Urbaine de Dunkerque Direction Cadre de Vie (80 agents) - gestion des grands espaces d ampleur d agglomération (propriété CUD, bases de loisirs, parc d agglomération) - gestion des grands espaces verts et de Nature (propriété PAD, convention, ) En 1998, création d un Groupe d échanges réunissant ces différents partenaires avec une volonté de gérer autrement l ensemble des espaces verts communautaires : mise en place du concept «Gestion différenciée».

4 GESTION DIFFÉRENCIÉE La gestion différenciée est un concept et non une technique. Pour chaque espace ou chantier Les techniques utilisées D une gestion classique à une gestion différenciée Elle s accompagne d objectifs clairement définis - Intégration des critères sociaux, économiques et écologiques - Élaboration de cahiers des charges spécifiques Elles peuvent être issues : - de l horticulture (techniques intensives) - de l agriculture ou des espaces naturels (techniques extensives) Elle demande un temps d adaptation Elle doit se faire de façon progressive et/ou évolutive (matériel existant et personnel à former) L objectif visé est de favoriser la diversité écologique des espaces verts et de nature. Le groupe d échanges à pour vocation de regrouper les propriétaires et / ou gestionnaires des espaces verts et de nature publics. Sa mission est de sensibiliser et de fédérer les projets sur le périmètre communautaire. Se connaître Pour les acteurs Mutualiser les compétences et les savoir-faire Résoudre des problématiques communes en réunissant les personnes ressources Identifier les manques de connaissance Pour les milieux Établir un état des lieux des connaissances sur le patrimoine Clarifier les notions et les enjeux des corridors biologiques Après 3 années de fonctionnement (1998 à 2001), ce groupe s est enrichi de plusieurs groupes thématiques.

5 Création Depuis 2002 Objet Mise en place d applications concrètes sur le terrain Poursuivre les échanges Volonté Officialiser un réseau Répondre aux problématiques soulevées 2 à 5 réunions (selon le sujet à traiter), échanges mail / téléphonique Fonctionnement Animé par une personne ressource Co-animé par un technicien du Cadre de Vie Personnes concernées Techniciens et jardiniers, But Rendus Rédiger une procédure, une charte, une méthodologie, une fiche technique Réflexion sur plus d un an, élaboration d un document de synthèse, présentation de l état d avancement Réflexion de moins d un an, élaboration du document de procédure finalisé pour validation lors de la réunion du groupe d échanges Le cadastre vert d agglomération A ce jour, 5 groupes de travail ont été mis en place : Les arbres remarquables Les produits phytosanitaires Les chantiers biologiques Mis en veille en 1999, reprise en Trame verte et bleue d agglomération Les rats musqués Tous ces thèmes ont fait l objet d un rendu qui se traduit par : Une procédure Une charte Une méthodologie

6 2010 : Validation du Plan Climat Territorial Octobre 2008 Juin 2009 Mai 2010 Lancement : Dégagement de 3 priorités Plan d actions : Rédaction des fiches actions par priorité Mise en œuvre : Suite à validation politique Décembre : Année de la Biodiversité Ebauche d un scénario pour une stratégie locale Biodiversité : Conférence 28 avril 2010 Conférence Ville Européenne Développement Durable : 19 au 21 mai 2010

7 Si le territoire veut devenir véritablement acteur de ce dispositif, il nous faut le compléter et élaborer une «trame verte et bleue de notre territoire». 1- Les éléments constitutifs : Définir et valider les «éléments constitutifs» de cette trame verte et bleue locale Elaboration d une trame verte et bleue : 4 axes 2- L expertise : Mettre en place une «expertise locale» afin de l évaluer et la faire évoluer 3- Le pilotage : Constituer un «pilotage» qui devra à la fois valider les expertises et rendre possible la mise en œuvre des projets d amélioration 4- L opinion publique : Informer les citoyens de notre territoire, expliquer, rendre compte, faire participer 1- Les éléments constitutifs Constitution d une première trame bleue et verte à partir des «espaces naturels» de notre territoire 1ème Chantier : Répertorier les «éléments constitutifs» 2ème Chantier : Définir les «réservoirs de biodiversité» 3ème Chantier : Valider les éléments constitutifs dans le PLU communautaire 2- L expertise Deux types d expertises : une expertise d évaluation globale et une expertise locale de régulation 4ème Chantier : 5ème Chantier : Définir le contenu d une expertise locale d évaluation globale Comment fonctionne le système trame verte et bleue du territoire? Cette évaluation doit être quantitative, globale, fiable, reconnue Définir le «contenu d une expertise locale de régulation» Définir et réaliser les modifications à apporter afin d améliorer son fonctionnement

8 3- Le pilotage Dans le territoire communautaire, la gestion des espaces verts publics est partagée : - les communes pour les espaces verts urbains, - la Communauté urbaine pour les grands espaces verts péri-urbains, - le Conseil Général pour les espaces du Conservatoire National du Littoral et les bandes enherbées des routes départementales, - les Voies navigables pour les berges des canaux, - le Grand Port Maritime de Dunkerque dans son territoire. Assurer par le groupe d échanges Gestion différenciée. Ce groupe a été ouvert à d autres partenaires de la communauté professionnelle «Espaces verts et de Nature» : Agence d urbanisme, Association de défense de l environnement 6ème Chantier : Constituer le pilotage de la thématique Trame verte et bleue du Territoire dans le cadre du Groupe d échanges 3- Le pilotage Le groupe d échanges avant 2010 Se réunit 1 fois / an en octobre Ensemble des partenaires invité Objectifs : o définir le programme de travail (création de groupes thématiques) o valider les problématiques résolues GESTION DIFFERENCIEE Le cadastre vert d agglomération Les arbres remarquables Les produits phytosanitaires Fonctionnement : o 2 à 5 fois / an Les chantiers biologiques Les rats musqués Objectifs : o résoudre la ou les problématiques posées o élaborer divers documents > procédures > chartes > fiches techniques >

9 3- Le pilotage Le groupe d échanges à partir de 2010 Se réunit 1 fois / an en octobre Ensemble des partenaires invité Objectifs : o définir le programme de travail (création de groupes thématiques) o valider les problématiques résolues GESTION DIFFERENCIEE TRAME VERTE ET BLEUE DU TERRITOIRE Le cadastre vert d agglomération Les arbres remarquables Les produits phytosanitaires Fonctionnement : o 2 à 5 fois / an Les chantiers biologiques Les rats musqués Objectifs : o résoudre la ou les problématiques posées o élaborer divers documents > procédures > chartes > fiches techniques > 4- L opinion publique 7ème Chantier : Informer sur et faire découvrir la biodiversité (sa complexité, sa valeur, sa beauté, ) à l ensemble des citoyens de notre territoire.

10 Éléments constitutifs : Constitution d une première trame verte et bleue de notre territoire

Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré. Montagnole Réunion publique 23 juin 2016

Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré. Montagnole Réunion publique 23 juin 2016 Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local un document fortement encadré Montagnole Réunion publique 23 juin 2016 Le PLU, traduction du projet local Evolution de la planification La planification

Plus en détail

Infrastructure Verte et Bleue du Pays de Montbéliard

Infrastructure Verte et Bleue du Pays de Montbéliard Infrastructure Verte et Bleue du Pays de Montbéliard Club Fnau environnement Infrastructure Verte et Bleue contenus définition Une réflexion entamée en 1998 dans le cadre du plan Paysage (approuvé en 2000).

Plus en détail

Urbanisme communal en 2016

Urbanisme communal en 2016 Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local : un document fortement encadré Le PLU, traduction du projet local Evolution de la planification La planification en 2016 enjeux et cadrage

Plus en détail

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut Recueil d expériences sur la «Prise en compte de la trame verte et bleue dans les territoires de projet» Action portée dans le cadre du Réseau Rural français (www.reseaurural.fr) et financée par le Ministère

Plus en détail

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable Département de la Haute-Vienne Commune d ISLE Projet d Aménagement et de Développement Durable Janvier 2011 Préambule Le PADD du Plan Local d Urbanisme La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (S.R.U.)

Plus en détail

Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit

Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit Identification des zones calmes de la Communauté urbaine de Dunkerque Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit Perception des principaux espaces de détente

Plus en détail

Les Clausonnes : Concertation publique. 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS

Les Clausonnes : Concertation publique. 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS 100 Ha STRATEGIQUES A L ENTREE DE SOPHIA ANTIPOLIS Les secteurs du Fugueiret et des Clausonnes sont identifiés depuis de nombreuses années comme des espaces stratégiques à l entrée de la Commune et de

Plus en détail

AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE

AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE HENRI-NOËL RUIZ COLLOQUE DEVENIR MÉTROPOLE SOUTENABLE AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE 1 AUDIAR L agence d urbanisme Un lieu de dialogue pour un projet partagé

Plus en détail

La Trame Verte et Bleue en Bourgogne : entre schéma régional et développements locaux

La Trame Verte et Bleue en Bourgogne : entre schéma régional et développements locaux La Trame Verte et Bleue en Bourgogne : entre schéma régional et développements locaux Marie THOMAS Conseil régional de Bourgogne Patrice NOTTEGHEM Communauté urbaine Creusot Montceau Les communautés et

Plus en détail

Schéma d'accueil Val Suzon - Présentation synthétique D'après Val Suzon / Val Courbe

Schéma d'accueil Val Suzon - Présentation synthétique D'après Val Suzon / Val Courbe Schéma d'accueil Val Suzon - Présentation synthétique D'après Val Suzon / Val Courbe Schéma d accueil du public de la vallée du Suzon 2013-2017 Office National des Forêts Bureau d Etudes Bourgogne Champagne-Ardenne

Plus en détail

Étude de faisabilité - ZAC du Bois des Moines-Tergnier. Réunion publique. 14 avril 2015

Étude de faisabilité - ZAC du Bois des Moines-Tergnier. Réunion publique. 14 avril 2015 Étude de faisabilité - ZAC du Bois des Moines-Tergnier Réunion publique 14 avril 2015 Contexte de l étude CONTEXTE La ville de Tergnier souhaite créer une Zone d Aménagement Concerté (ZAC) à vocation d

Plus en détail

Un outil d'aménagement du territoire pour la préservation de la biodiversité.

Un outil d'aménagement du territoire pour la préservation de la biodiversité. Un outil d'aménagement du territoire pour la préservation de la biodiversité Pourquoi la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue répond à des enjeux écologiques Disparition des habitats (dégradation,

Plus en détail

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée 15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée La charte des espaces côtiers bretons Pour une gestion

Plus en détail

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Avril 2004 Rédacteur : Jean-Marc FAUCONNIER - Téléphone : 02 54 51 56 70 e-mail : cdpne@wanadoo.fr FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS OBJECTIFS ET INTERÊT

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois

Plan Local d Urbanisme Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois Plan Local d Urbanisme Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois 2. Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal du 30 Septembre 2008 approuvant

Plus en détail

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions Le tableau ci-dessous reprend par thématique les intitulés des fiches mesures proposées dans le cadre du projet de programme d actions du DocOb du site Natura 2000 de la «Plaine de Villeveyrac-Montagnac»

Plus en détail

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE

ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE TRAME VERTE ET BLEUE WWW.ENRX.FR ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ÉTUDE TERRITORIALE DE ETABLIR LE CAHIER DES CHARGES D UNE ETUDE TERRITORIALE DE À QUI S ADRESSE CE RÉFÉRENTIEL? EN SAVOIR + [www. enrx.fr] Ce référentiel

Plus en détail

Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la Loire» Ateliers de travail

Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la Loire» Ateliers de travail Projet porté par l Etablissement public Loire avec l appui technique du dans le cadre d un démarche partenariale associant l ensemble des acteurs locaux Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la

Plus en détail

!!! Le projet présenté est susceptible d évoluer en fonction des remarques faites par les services de l Etat!!!

!!! Le projet présenté est susceptible d évoluer en fonction des remarques faites par les services de l Etat!!! !!! Le projet présenté est susceptible d évoluer en fonction des remarques faites par les services de l Etat!!! SOMMAIRE I. RAPPEL DE LA DÉMARCHE II. III. SYNTHÈSE DU DIAGNOSTIC ET DU PADD ZONAGE ET RÈGLEMENT

Plus en détail

L apport du SIG pour représenter les itinéraires pédestres et cyclables et leur traduction dans le document d urbanisme

L apport du SIG pour représenter les itinéraires pédestres et cyclables et leur traduction dans le document d urbanisme Mardi 30 Septembre 2014 Ateliers Régionaux de la Mobilité CEREMA - Lille L apport du SIG pour représenter les itinéraires pédestres et cyclables et leur traduction dans le document d urbanisme Plan de

Plus en détail

Charte du Parc Quelle gouvernance? Angers 4 avril 2013

Charte du Parc Quelle gouvernance? Angers 4 avril 2013 PARC PARC NATUREL NATUREL REGIONAL REGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE Notre patrimoine Notre patrimoine a de l avenir a de l avenir Charte 2008 2020 du Parc Quelle gouvernance? Angers 4 avril 2013 PARC PARC

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DU TOURISME ETUDE ET REALISATION D UN SCHÉMA DEPARTEMENTAL DES ESPACES NATURELS Charte des ENS de la Gironde Mai 2013 1 CHARTE DES ESPACES NATURELS

Plus en détail

LA VALORISATION AGRICOLE DES ESPACES NATURELS SENSIBLES EN CHARENTE-MARITIME

LA VALORISATION AGRICOLE DES ESPACES NATURELS SENSIBLES EN CHARENTE-MARITIME LA VALORISATION AGRICOLE DES ESPACES NATURELS SENSIBLES EN CHARENTE-MARITIME 1 2000 ha acquis par le Département D depuis 1972 concertation permanente avec les élus locaux et le Conservatoire du Littoral

Plus en détail

LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS. GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE

LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS. GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE Réunion de lancement du groupe de travail espaces naturels en décembre 2011 : ->

Plus en détail

Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit

Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit Identification des zones calmes de la Communauté urbaine de Dunkerque Intervention Bruit Paris du 3 novembre 2015 Philippe Laplace, chargé de mission sur le bruit Structure d accueil C.U.D (Communauté

Plus en détail

RAPPORT DE PRÉSENTATION SOMMAIRE GENERAL

RAPPORT DE PRÉSENTATION SOMMAIRE GENERAL SCoT Cœur du Var RAPPORT DE PRÉSENTATION SOMMAIRE GENERAL Approuvé par délibération du Conseil communautaire n 2016/53 en date du 12 avril 2016 Transmis en Préfecture le 14 avril 2016 Communauté de communes

Plus en détail

DEveloppement durable

DEveloppement durable R APPORT A NNUEL 2O15 DEveloppement durable 2 RAPPORT ANNUEL DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Introduction La Ville de Saint-Nazaire s est dotée lors du Conseil municipal du 18 décembre 2015 d un plan stratégique

Plus en détail

PLAN ÉCO- PHYTO. Journée d informa/on pour les collec/vités des Pyrénées atlan/ques

PLAN ÉCO- PHYTO. Journée d informa/on pour les collec/vités des Pyrénées atlan/ques PLAN ÉCO- PHYTO Journée d informa/on pour les collec/vités des Pyrénées atlan/ques La démarche d accompagnement des collec/vités du département par le CAUE 64 LESCAR 3 décembre 2013 Dossier réalisé par

Plus en détail

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte

Le déroulement de la Révis. jectifs de la révision du Le cadre réglementaire. Planning Prévisionnel. La prise en compte des contrainte REVISION DUP.L.U. Les thèmes mes environnementaux jectifs de la révision du Nîmes 2020 : Schéma d intentiod Le cadre réglementaire Approche Environnementale de l Urbanisme Planning Prévisionnel Le déroulement

Plus en détail

Révision n 1 Bilan de concertation

Révision n 1 Bilan de concertation Révision n 1 Bilan de concertation Projet arrêté le 15 décembre Tout au long de sa révision, le SCoT du Pays d Issoire Val d Allier Sud a fait l objet d une large concertation avec l ensemble des acteurs

Plus en détail

AVIS DU SEPAL SUR LE PROJET DE SCHÉMA RÉGIONAL DE COHÉRENCE ÉCOLOGIQUE RHÔNE-ALPES

AVIS DU SEPAL SUR LE PROJET DE SCHÉMA RÉGIONAL DE COHÉRENCE ÉCOLOGIQUE RHÔNE-ALPES AVIS DU SEPAL SUR LE PROJET DE SCHÉMA RÉGIONAL DE COHÉRENCE ÉCOLOGIQUE RHÔNE-ALPES Le document soumis à la consultation comprend différentes pièces sur lesquelles le SEPAL s est appuyé pour formuler ses

Plus en détail

20/01/2012. Réunion «Valorisation de la rivière Allier» (GVAC / Veyre-Monton)

20/01/2012. Réunion «Valorisation de la rivière Allier» (GVAC / Veyre-Monton) Réunion «Valorisation de la rivière Allier» 16 décembre 2011 (GVAC / Veyre-Monton) 1 Une prise de conscience politique : renforcer l identité et l attractivité du Val d Allier Des défis majeurs et une

Plus en détail

Présentation de la procédure d élaboration du Plan Local d Urbanisme (P.L.U) et des orientations communales

Présentation de la procédure d élaboration du Plan Local d Urbanisme (P.L.U) et des orientations communales Présentation de la procédure d élaboration du Plan Local d Urbanisme (P.L.U) et des orientations communales Réunion publique de présentation du projet de P.L.U du 25 février 2011 LE DOCUMENT D URBANISME

Plus en détail

Avis sur le Schéma agricole de Chambéry métropole Adopté le 22 mars 2011en séance plénière

Avis sur le Schéma agricole de Chambéry métropole Adopté le 22 mars 2011en séance plénière Conseil de développement Avis sur le Schéma agricole de Chambéry métropole Adopté le 22 mars 2011en séance plénière Préambule Le Conseil de développement de l espace Métropole Savoie a été saisi par Chambéry

Plus en détail

Concertation préalable

Concertation préalable Révision du Plan Local d Urbanisme Un outil au service du développement et de l aménagement de notre territoire Exprimez-vous, faites nous part de vos propositions Bohars, Brest, Gouesnou, Guilers, Guipavas,

Plus en détail

Charly-Oradour. Plan Local d Urbanisme. Projet d Aménagement et de Développement Durables

Charly-Oradour. Plan Local d Urbanisme. Projet d Aménagement et de Développement Durables Charly-Oradour Plan Local d Urbanisme Document provisoire au 9 septembre 2011 Projet d Aménagement et de Développement Durables - Approbation de la révision par D.C.M. du 18 mars 2014 - Approbation de

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016

ATELIER PROJET. Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ. Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 ATELIER PROJET Quelle Métropole pour demain? UN ENVIRONNEMENT DE QUALITÉ Rouen - Mercredi 30 novembre 2016 1 ACCUEIL Françoise Guillotin Vice-Présidente de la Métropole en charge de l urbanisme 2 DÉROULÉ

Plus en détail

COMMUNE DE OCHEY. Plan Local d Urbanisme. Révision du Plan d Occupation des Sols en. Réunion publique du 12 novembre 2013

COMMUNE DE OCHEY. Plan Local d Urbanisme. Révision du Plan d Occupation des Sols en. Réunion publique du 12 novembre 2013 COMMUNE DE OCHEY Révision du POS de OCHEY en PLU Révision du Plan d Occupation des Sols en Plan Local d Urbanisme du 12 novembre 2013 1 Sommaire 1. Qu est-ce qu un PLU? 2. Pourquoi réviser le POS d Ochey

Plus en détail

E-LGVPACA.1-CCO-C06.RPU-PRD-AMC 00003

E-LGVPACA.1-CCO-C06.RPU-PRD-AMC 00003 ? 1 Réunion publique LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 Cannes 28 novembre 2011 Sommaire Déroulé de la réunion 3 Déroulé de la réunion 1. LGV PACA, le projet de toute une

Plus en détail

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) des Pays de la Loire. 1 - Note de présentation du dossier d enquête publique

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) des Pays de la Loire. 1 - Note de présentation du dossier d enquête publique Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) des Pays de la Loire 1 - Note de présentation du dossier d enquête publique SOMMAIRE A- Les porteurs du projet de Schéma Régional de Cohérence Écologique...page

Plus en détail

Les sources de données cartographiques et la cartographie des continuités écologiques. cartographiques par un bureau d éd

Les sources de données cartographiques et la cartographie des continuités écologiques. cartographiques par un bureau d éd Programme de recherche DIVA 3 «Action publique, Agriculture et Biodiversité» Séminaire de lancement Bourg-en en-bresse, 14 15 16 novembre 2012 Les sources de données cartographiques et la cartographie

Plus en détail

Note de présentation générale

Note de présentation générale Note de présentation générale Au cœur d une agglomération de 72 000 habitants dans le sud du département de l Oise, la ville de Creil, 34 000 habitants, est située à proximité de voies de circulation structurante

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Commune de la Tranche sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Présentation du Projet d Aménagement et de Développement Durables Réunion publique 06 août 2013 Commune de La Tranche sur Mer/ Citadia-Even / Août 2013

Plus en détail

Contexte communal. commune.

Contexte communal. commune. Contexte communal Située à l Ouest du département de la Loire Atlantique sur la presqu île guérandaise, le Pouliguen est une petite commune littorale de 439 hectares dont plus des trois quarts sont urbanisés.

Plus en détail

Un plan d actions Biodiversité, pour la période , a été formalisé et adopté à l unanimité en Conseil municipal en novembre 2013.

Un plan d actions Biodiversité, pour la période , a été formalisé et adopté à l unanimité en Conseil municipal en novembre 2013. Un plan d actions Biodiversité, pour la période 2013-2017, a été formalisé et adopté à l unanimité en Conseil municipal en novembre 2013. Typologie d'actions dans les grandes lignes - Recherches bibliographiques.

Plus en détail

ETUDE DE PROGRAMMATION URBAINE CONVENTION AVEC LA COMMUNE D ANIANE

ETUDE DE PROGRAMMATION URBAINE CONVENTION AVEC LA COMMUNE D ANIANE RAPPORT 3.3 Rapporteur : Eric PALOC AMENAGEMENT DE L ESPACE ETUDE DE PROGRAMMATION URBAINE CONVENTION AVEC LA COMMUNE D ANIANE Par délibération du 19 mai 2008, la Communauté de communes a défini un règlement

Plus en détail

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6 Objectifs Comprendre la dynamique agricole du site B6 Faire le lien entre agriculture et biodiversité (perception sociale, culturelle, économique, enjeux, etc.) et analyser leurs convergences et divergences

Plus en détail

Projet d extension du parc d activité Jules Verne. Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville

Projet d extension du parc d activité Jules Verne. Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville Projet d extension du parc d activité Jules Verne Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville 1 Sommaire 00 _ Bilan du Pôle Jules Verne 01 _ La politique de développement du

Plus en détail

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme «Favoriser la mixité des usages» pour rendre la ville durablement habitable et la campagne durablement habitée» Caisse des Dépôts Mairieconseils

Plus en détail

Politiques en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin

Politiques en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin Politiques 2014 2020 en direction des Parcs Naturels Régionaux du Limousin Introduction Dans le cadre de la réflexion sur l avenir des politiques territoriales de la Région Limousin pour la période 2014-2020,

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet Commission Locale de l Eau SAGE de l Odet Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de l Odet I- Etat des lieux 2. Atlas cartographique Novembre 2003 Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de

Plus en détail

La commune des Mathes, un pôle rural de proximité qui s affirme :

La commune des Mathes, un pôle rural de proximité qui s affirme : La commune: un vaste territoire littoral de 3 750 ha qui offre un espace naturel d intérêt patrimonial de plus de 2000 ha (53% du territoire) dont 1 660 ha de forêt d espaces boisés significatifs (44%

Plus en détail

Les cartes et chiffres présentés dans ce document sont susceptibles d évoluer au cours de l élaboration du PLU

Les cartes et chiffres présentés dans ce document sont susceptibles d évoluer au cours de l élaboration du PLU SPÉRACÈDES, UNE COMMUNE DU MOYEN PAYS Une commune de la Communauté d Agglomération du Pays de Grasse et du SCoT Ouest des Alpes Maritimes En 1911, indépendance et création de Spéracèdes 1 279 habitants

Plus en détail

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin

La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin Jeudi 10 décembre 2015 La gestion différenciée des espaces et ses objectifs Pierre-Yves BOCANDÉ, Animateur Zéro Phyto Charte de l eau et du contrat de bassin LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT Ils vous accompagnent

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

Projet d'aménagement. développement. Durable POUR UNE VILLE COMPACTE ET DURABLE. Route du Rocreuil. Secteur urbain dense RD8. page

Projet d'aménagement. développement. Durable POUR UNE VILLE COMPACTE ET DURABLE. Route du Rocreuil. Secteur urbain dense RD8. page Projet d'aménagement et de Développement Durable Nouveau secteur de développement urbain Route du Rocreuil Secteur urbain dense RD8 POUR UNE VILLE COMPACTE ET DURABLE Le Projet d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Ville de Caen Grâce de Dieu Le cœur du quartier : la place du Commerce

Ville de Caen Grâce de Dieu Le cœur du quartier : la place du Commerce Ville de Caen Grâce de Dieu Le cœur du quartier : la place du Commerce Une nouvelle entrée de ville et une porte d'accès au centre historique Une nouvelle centralité pour gommer la coupure de l'ancien

Plus en détail

Cahier des Charges - MISSION DE PAYSAGISTE CONSEIL - Marché n PI

Cahier des Charges - MISSION DE PAYSAGISTE CONSEIL - Marché n PI Cahier des Charges - MISSION DE PAYSAGISTE CONSEIL - Marché n 11.022 PI Pôle Cadre de Vie - MARS 2011 - CONTEXTE COMMUNAL Le développement durable Un des enjeux actuels est le développement équilibré du

Plus en détail

LA ROCHE-SUR-YON PLAN LOCAL D URBANISME

LA ROCHE-SUR-YON PLAN LOCAL D URBANISME 1 LA ROCHE-SUR-YON PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DE LA VILLE Direction Générale Développement et Aménagement du Territoire Direction Urbanisme, Foncier et Aménagement Service Planification et Politique

Plus en détail

La Révision du Plan Local d Urbanisme REUNION PUBLIQUE DE LANCEMENT

La Révision du Plan Local d Urbanisme REUNION PUBLIQUE DE LANCEMENT République Française Département de la Haute-Savoie Commune de PRINGY La Révision du Plan Local d Urbanisme REUNION PUBLIQUE DE LANCEMENT Agence des Territoires POURQUOI UNE RÉVISION DU PLU? Maîtriser

Plus en détail

4ème partie : Préservation et mise en valeur du paysage et de l environnement

4ème partie : Préservation et mise en valeur du paysage et de l environnement 4ème partie : Préservation et mise en valeur du paysage et de l environnement L équilibre entre les zones construites et les zones naturelles et agricoles est maintenu, le PLU marque une réelle volonté

Plus en détail

I - Le Lancement du Schéma de Cohérence Territoriale de Cahors et du Sud du Lot

I - Le Lancement du Schéma de Cohérence Territoriale de Cahors et du Sud du Lot I - Le Lancement du Schéma de Cohérence Territoriale de Cahors et du Sud du Lot La construction d un SCoT est une réflexion stratégique sur le devenir social, économique et environnemental du territoire.

Plus en détail

REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS EXEMPLE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE PARTHENAY. La Communauté de Communes de Parthenay ( environ hab)

REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS EXEMPLE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE PARTHENAY. La Communauté de Communes de Parthenay ( environ hab) 1 REFLEXION SUR LES DEPLACEMENTS La Communauté de Communes de Parthenay ( environ 19 000 hab) Une ville centre de 10 500 habitants et 3 communes périphériques d environ 2 000 habitants Une campagne : 3

Plus en détail

CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation

CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation Le Golfe du Morbihan face au changement climatique CACTUS, un outil pour réfléchir à l adaptation Juliette Herry, chargée de mission GIZC et Climat Parc naturel Régional du Golfe du Morbihan FESTIVAL SI

Plus en détail

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par :

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : - l urbanisme pré opérationnel - les PLU Thierry REPENTIN Président de Métropole Savoie Pierre-Yves GRILLET Directeur de Métropole

Plus en détail

AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR ZAC Aritxague Melville Lynch Anglet / Bayonne (64)

AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR ZAC Aritxague Melville Lynch Anglet / Bayonne (64) AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR ZAC Aritxague Melville Lynch Anglet / Bayonne (64) BILAN DE LA CONCERTATION OCTOBRE 2015 ZAC Aritxague-Melville Lynch - Bilan de la concertation octobre 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DE LA RURALITÉ ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Ordonnance n o 2016-1028 du 27 juillet 2016 relative aux mesures

Plus en détail

Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX

Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX L état initial de l environnement doit déboucher sur des enjeux environnementaux, qui doivent être hiérarchisés et au besoin territorialisés,

Plus en détail

Le Plan des itinéraires de promenade et de randonnée e : un support de continuités écologiques

Le Plan des itinéraires de promenade et de randonnée e : un support de continuités écologiques Olivier Renault Bruno Honoré Conseil général g 77 Le Plan des itinéraires de promenade et de randonnée e : un support de continuités écologiques CONSEIL GÉNÉRAL DE SEINE ET MARNE La Trame verte et bleue

Plus en détail

Le SCOT de la Boucle du Rhône en Dauphiné. Maîtrise de l étalement et préservation des ressources : quelle déclinaison dans les PLU?

Le SCOT de la Boucle du Rhône en Dauphiné. Maîtrise de l étalement et préservation des ressources : quelle déclinaison dans les PLU? Journée e urbanisme durable : «le défi d des SCoT et des PLU» 11 septembre 2012, Saint Maximin Le SCOT de la Boucle du Rhône en Dauphiné. Maîtrise de l étalement et préservation des ressources : quelle

Plus en détail

ZAC LA CAPUCIERE Commune de BESSAN. Dossier de Concertation

ZAC LA CAPUCIERE Commune de BESSAN. Dossier de Concertation ZAC LA CAPUCIERE Commune de BESSAN Dossier de Concertation AVRIL 2011 1 SOMMAIRE Définition d une Zone d Aménagement Concerté (ZAC) p.3 Historique de la ZAC La Capucière... p.4 La concertation p.5 Une

Plus en détail

SCoT du Nord-Ouest de la Touraine Pays Loire Nature Touraine (37) : de la définition du périmètre à l approbation du SCoT

SCoT du Nord-Ouest de la Touraine Pays Loire Nature Touraine (37) : de la définition du périmètre à l approbation du SCoT Journée régionale d information «SCoT et planification territoriale en milieu rural» SCoT du Nord-Ouest de la Touraine Pays Loire Nature Touraine (37) : de la définition du périmètre à l approbation du

Plus en détail

Q est ce qu un Parc Naturel Régional?

Q est ce qu un Parc Naturel Régional? Q est ce qu un Parc Naturel Régional? 1 Quelle assise juridique pour un Parc Naturel Régional? Article L.333-1 1 du Code de l Environnement : «Les parcs naturels régionaux concourent à la politique de

Plus en détail

Le Projet nature des Grandes Terres

Le Projet nature des Grandes Terres Le Projet nature des Grandes Terres Le territoire des Grandes Terres Les Grandes Terres Un plateau de 600 ha d espaces naturelles et agricoles répartis sur trois communes du Grand Lyon (Corbas, Feyzin,

Plus en détail

La Biodiversité aux Lacs de l Essonne Focus sur les sciences participatives

La Biodiversité aux Lacs de l Essonne Focus sur les sciences participatives La Biodiversité aux Lacs de l Essonne Focus sur les sciences participatives Julie Sannier Chargée de mission Biodiversité Communauté d agglomération les Lacs de l Essonne La Communauté d agglomération

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME. Réunion publique N 1 du 14 Octobre Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial

Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME. Réunion publique N 1 du 14 Octobre Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial Plan Local d'urbanisme Commune de LORIOL-SUR-DRÔME Réunion publique N 1 du 14 Octobre 2015 Le contexte règlementaire Le diagnostic territorial Préambule_ Qu est-ce qu un PLU? - Le Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

Isula Verde et le CPIE A Rinascita s engagent pour la sensibilisation du jeune public

Isula Verde et le CPIE A Rinascita s engagent pour la sensibilisation du jeune public Isula Verde et le CPIE A Rinascita s engagent pour la sensibilisation du jeune public Marie-Noëlle Leonelli, Directrice générale de TOTAL Corse - fondatrice d Isula Verde et Antoine Feracci, Président

Plus en détail

Saint-Martin du Manoir Réunion Publique n 2

Saint-Martin du Manoir Réunion Publique n 2 Saint-Martin du Manoir Réunion Publique n 2 Présentation du Projet d Aménagement et de Développement Durables Vendredi 08 Juillet 2016 Le diagnostic et le PADD ont été présenté aux PPA le 26/04/2016 Le

Plus en détail

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative

1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie. 2. Domaines d intervention. 3. Organisation politique et administrative J. Darne 26 juin 2010 Sommaire 1. Le Grand Lyon, une communauté urbaine, un bassin de vie 2. Domaines d intervention 3. Organisation politique et administrative 4. Le budget ❶ Le Grand Lyon, une communauté

Plus en détail

Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire

Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire Projet de réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Loire DREAL Pays de la Loire Comité de préfiguration du 26 novembre 2010 Un site d'intérêt écologique majeur L'estuaire de la Loire est un espace

Plus en détail

CONCERTATION D ACTEURS EN VUE DE L ÉLABORATION D UN CONTRAT TVB DU CORRIDOR ÉCOLOGIQUE OUEST PARISIEN

CONCERTATION D ACTEURS EN VUE DE L ÉLABORATION D UN CONTRAT TVB DU CORRIDOR ÉCOLOGIQUE OUEST PARISIEN CONCERTATION D ACTEURS EN VUE DE L ÉLABORATION D UN CONTRAT TVB DU CORRIDOR ÉCOLOGIQUE OUEST PARISIEN 2016 L ASSOCIATION HISTORIQUE ESPACES EN CHIFFRES 1995 : CRÉATION D ESPACES ET 1 ER CHANTIER D INSERTION

Plus en détail

Département de LA CHARENTE MARITIME. Commune de LONGEVES PLAN LOCAL D'URBANISME PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Département de LA CHARENTE MARITIME. Commune de LONGEVES PLAN LOCAL D'URBANISME PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de LA CHARENTE MARITIME Commune de LONGEVES PLAN LOCAL D'URBANISME PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PIECE 2 PLU PRESCRIT ARRETE APPROUVE ELABORATION 15/02/2002 10.05.2006 18.01.2007

Plus en détail

Le 22 mai Un PLU intercommunal au service d un urbanisme négocié

Le 22 mai Un PLU intercommunal au service d un urbanisme négocié Le 22 mai 2015 Un PLU intercommunal au service d un urbanisme négocié Le contexte : Dans l aire d influence de plusieurs métropoles. Une aire urbaine (250.000 hab) en forte expansion depuis 20 ans. Une

Plus en détail

Droit de l Environnement marin

Droit de l Environnement marin Droit de l Environnement marin 1. Qu est ce que le littoral marin? 2. Histoire judiciaire du littoral marin 3. Le droit régissant le littoral marin 4. Quelques chiffres concernant le littoral marin 5.

Plus en détail

L exemple de Fier-Aravis

L exemple de Fier-Aravis Les espaces agricoles stratégiques : «armature verte du territoire» Quand le SCOT place les enjeux agricoles au cœur du développement du territoire L exemple de Fier-Aravis Gérard FOURNIER Vice Président

Plus en détail

Processus d élaboration du Plan de Gestion Ramsar du site Baie de Somme

Processus d élaboration du Plan de Gestion Ramsar du site Baie de Somme Processus d élaboration du Plan de Gestion Ramsar du site Baie de Somme Plan Territoire et acteurs le territoire les outils et les acteurs l émergence de nouveaux outils et acteurs Le plan de gestion Ramsar

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE A l origine de la charte éco-quartiers... Des enjeux globaux et locaux inscrits dans l Agenda 21 de LMCU : «la ville durable, économe des ressources, agréable

Plus en détail

CHARTE SENTIER SOUS-MARIN

CHARTE SENTIER SOUS-MARIN CHARTE SENTIER SOUS-MARIN PREAMBULE Considérant, que le littoral méditerranéen dispose d un patrimoine naturel et paysager exceptionnel, riche d une faune et d une flore sous marine caractéristiques, et

Plus en détail

le Projet d Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.)

le Projet d Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.) 2 le Projet d Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.) Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal du 28 juin 2007 approuvant le Plan Local d Urbanisme le Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

19 mars mars 2015 DDTM 59. Page 1

19 mars mars 2015 DDTM 59. Page 1 Commission Départementaledes de la Consommation Commission Départementale de la Consommation Espaces Agricolesdes Espaces Agricoles la ZAC de BOURBOURG Présentation Présentation de la ZAC de de BOURBOURG

Plus en détail

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78)

FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT. Golf National trous 1 et 2 (78) FFGOLF : LES ACTIONS DE LA COMMISSION ENVIRONNEMENT Golf National trous 1 et 2 (78) MAI 2013 2 INTRODUCTION : CHIFFRES CLÉS OFFRE GOLFIQUE GÉNÉRALITÉS Golf National : Albatros - trous 9 LES PRINCIPAUX

Plus en détail

L écojardinage sur la ville Nanterre

L écojardinage sur la ville Nanterre L écojardinage sur la ville Nanterre de Le principe de l écojardinage L écojardinage permet de gérer au mieux le patrimoine espaces verts et naturel de la ville en adaptant la gestion des espaces verts

Plus en détail

Le PDESI, une démarche au service des sports de nature

Le PDESI, une démarche au service des sports de nature > Le PDESI, une démarche au service des sports de nature Département Une volonté politique ancienne en faveur des sports Hérault Sport : une structure associative au service du mouvement sportif depuis

Plus en détail

Rougeau and Bréviande forest : the entrance of a territory project

Rougeau and Bréviande forest : the entrance of a territory project Rougeau and Bréviande forest : the entrance of a territory project 2 Éléments de cadrage : Le territoire Un territoire en limite de l extension de l agglomération parisienne dans laquelle il est progressivement

Plus en détail

Connaître Protéger Gérer Valoriser le patrimoine naturel haut-normand

Connaître Protéger Gérer Valoriser le patrimoine naturel haut-normand Connaître Protéger Gérer Valoriser le patrimoine naturel haut-normand Le Conservatoire d Espaces Naturels de Haute-Normandie pour une gestion cohérente et responsable du patrimoine naturel Association

Plus en détail

LA CEINTURE VERTE COMME CONCEPT D AMÉNAGEMENT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL: QUELS ENJEUX?

LA CEINTURE VERTE COMME CONCEPT D AMÉNAGEMENT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL: QUELS ENJEUX? LA CEINTURE VERTE COMME CONCEPT D AMÉNAGEMENT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL: QUELS ENJEUX? ? Des enjeux urbains de plus en plus préoccupants L urbanisation rapide qui touche les grandes villes

Plus en détail

La Charte Qualité Habitat du Sicoval

La Charte Qualité Habitat du Sicoval Préserver l environnement et le cadre de vie Garantir l équité sociale Assurer l équilibre financier des opérations La Charte Qualité Habitat du Sicoval Février 2006 Le Sicoval, petit historique 1975 1983

Plus en détail

Le Plan de Paysage du Trièves

Le Plan de Paysage du Trièves Le Plan de Paysage du Trièves 2015-2020 Retenu dans le cadre de l appel à projet du ministère du développement durable en 2014 Travail Réalisé par Bertrand RETIF (Itinéraire bis) et Agnès DABURON (JAM)

Plus en détail

Plan bleu du Val-de-Marne

Plan bleu du Val-de-Marne 1 Plan bleu du Val-de-Marne Pour une gestion durable et partagée de l eau et de l assainissement dans le Val-de-Marne Observatoire Parisien de l Eau Lundi 9 Mars 2015 Une nouvelle dynamique pour le Plan

Plus en détail