NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE ROMANCHE GAVET (38).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE ROMANCHE GAVET (38)."

Transcription

1 NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE ROMANCHE GAVET (38). Gavet : entrée de la future centrale EDF C. Huret EDF C. Huret Livet : barrage prise d eau Fenêtre des Ponants : entrée des tunneliers EDF C. Huret N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Unité de Production Alpes 37 Rue Diderot GRENOBLE CEDEX Capital de euros R.C.S. Paris CONTACTS Presse Catherine Yazbek : hydro-alpes.edf.com

2 Un grand projet hydraulique pour EDF, un nouveau visage pour la vallée de Romanche EDF O. Dupont Depuis 60 ans, EDF exploite les centrales de la vallée de la Romanche et a construit une partie d entre elles. Le 31 décembre 2010, le décret octroyant la concession de la future centrale Romanche Gavet à EDF pour une durée de 60 ans, a été publié au Journal Officiel. Ce même jour, le décret reconduisant EDF dans l exploitation des 6 centrales actuelles de la vallée de la Romanche pour les 10 ans à venir, a également été publié. Suite à ces décrets, EDF a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour réaliser les travaux de construction du futur aménagement hydroélectrique qui donnera un nouveau visage à la vallée de la Romanche. Ce nouvel aménagement constitué d ouvrages en majeure partie souterrains, remplacera les 6 centrales et 5 barrages existants et permettra d augmenter de 30% la production d électricité à partir d une énergie propre, renouvelable et sans émission de gaz à effet de serre, tout en réduisant les impacts sur l environnement et en améliorant la sécurité. Ce projet est issu de la recherche du meilleur équilibre entre les usages, et préserve les intérêts de chaque acteur. Ainsi, il contribuera au développement durable du territoire en dynamisant l économie locale, en améliorant l environnement et le cadre de vie de ses habitants. Intégrant le projet de requalification des ouvrages existants, le projet donnera un nouveau visage à la vallée de la Romanche. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 2

3 SOMMAIRE Un grand projet hydraulique pour EDF, un nouveau visage pour la vallée de Romanche 2 1. OPTIMISER LE PROJET D EDF DANS LA VALLÉE 5 Historique du projet 5 Vers un nouvel aménagement 5 2. DES TRAVAUX DE GRANDE AMPLEUR 6 La Maison Romanche Energies et 2 belvédères 6 Trois zones d implantation des travaux 7 Les travaux préparatoires (2010 / 2012) 8 Les travaux de construction (2012 / 2017) 10 Les mesures prises pour limiter les incidences des chantiers sur les riverains 16 En matière de sécurité, la prévention avant tout : un «accueil sécurité» spécifique et innovant PRESERVER L ENVIRONNEMENT ET LA BIODIVERSITE, UN ENJEU MAJEUR POUR LE CHANTIER ROMANCHE GAVET 19 La mise en œuvre des mesures compensatoires 19 Amélioration de la qualité des milieux aquatiques 20 Davantage d énergie renouvelable au service de la production 20 Des paysages et un cadre de vie améliorés DES RETOMBEES POSITIVES POUR LES VALLÉES DE LA ROMANCHE ET DE L OISANS 22 Un levier pour le développement économique local 22 /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 3

4 Une clause d insertion sociale dans les marchés 23 Les principaux marchés concernent REQUALIFICATION DES SITES 24 Une démarche de concertation 24 Un scénario et des orientations proposés aux acteurs locaux 24 Des contraintes naturelles et techniques 25 Un patrimoine industriel à préserver UNE RELATION DE PROXIMITE AVEC LE TERRITOIRE LE CENTRE D INGENIERIE HYDRAULIQUE, MAITRE D ŒUVRE DU PROJET 28 Une expertise intégrée d EDF 28 Coordinateur du chantier Romanche Gavet LES GRANDES DATES DU PROJET GLOSSAIRE 30 /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 4

5 1. OPTIMISER LE PROJET D EDF DANS LA VALLÉE Historique du projet Entre la sortie de la plaine de Bourg d'oisans et la commune de Vizille, à une trentaine de kilomètres de Grenoble, la Romanche emprunte un long défilé de 10 km constituant une chute naturelle de près de 300 mètres. Ce tronçon de rivière qui présente un fort potentiel énergétique a été équipé de longue date pour l'usage de la force hydraulique et la production d'hydroélectricité. Six centrales hydroélectriques, fonctionnant au fil de l eau ont été construites à partir de la fin du 19 ème siècle et au début du 20 ème et sont toujours exploitées : Livet, Les Vernes, Les Roberts, Rioupéroux, Les Clavaux et Pierre- Eybesse. La puissance totale installée de ces six aménagements est de 82 MW pour une production annuelle moyenne de l ordre de 405 millions de kwh (équivalent à la consommation d une ville de habitants) La position particulière de ces six centrales, au coeur d un aménagement d ensemble des vallées de la Romanche et de l Eau d Olle, a conduit EDF à étudier, au cours des quinze dernières années, deux scénarii pour poursuivre et améliorer l exploitation du potentiel hydroélectrique de la vallée : la réhabilitation des centrales existantes ou bien leur remplacement par un nouvel aménagement. Vers un nouvel aménagement Le coût de la réhabilitation des six centrales existantes étant du même ordre que le coût de construction d un nouvel aménagement, EDF a choisi de réaliser un nouvel aménagement. Ce choix présente également d autres avantages : l amélioration de la sécurité de l exploitation, une meilleure intégration des ouvrages dans l environnement, un accroissement de la production d électricité à partir d énergie propre et renouvelable, et la suppression des ouvrages actuels présents dans la rivière et à proximité. Le projet de nouvel aménagement hydroélectrique de Romanche-Gavet représente pour EDF un investissement de l ordre de 250 millions d euros. La centrale sera souterraine et équipée de deux groupes de production d une puissance unitaire de 47 MW avec une puissance maximale de 92 MW. La production annuelle est estimée à 560 millions de kwh/an. L aménagement fonctionnera au fil de l eau, c est-à-dire sans capacité de stockage de l eau dans la retenue, et produira donc son électricité en fonction des apports d eau du moment. L évacuation de l énergie sera réalisée en V par le réseau public de transport qui sera adapté par RTE (Réseau Transport Electricité). Les 155 millions de kwh supplémentaires qui seront produits chaque année correspondent à la consommation résidentielle annuelle d une ville de habitants. Le chantier Romanche-Gavet est le plus gros chantier hydroélectrique actuellement développé par EDF en France. Il contribue ainsi à l atteinte des engagements contenus dans la «Convention d engagements pour le développement d une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques» signée en juin 2010 par EDF dans le cadre du Grenelle de l Environnement. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 5

6 2. DES TRAVAUX DE GRANDE AMPLEUR La Maison Romanche Energies et deux belvédères Pour accompagner la réalisation du chantier Romanche-Gavet, EDF a construit un bâtiment répondant aux exigences des constructions Haute Qualité Environnementale sur la commune de Livet-et-Gavet. Inaugurée le 7 juillet 2011, ce bâtiment appelé «Maison Romanche Energies» accueille, pendant toute la durée des travaux, l équipe du Centre d Ingénierie Hydraulique* d EDF chargée de la conduite des chantiers. Dans une salle d exposition prévue à cet effet, EDF présente à des dates clés, Inauguration de la Maison Romanche Energies - 7 juillet 2011 EDF l avancement du chantier aux élus, aux riverains, à la presse et propose des événements autour de la découverte de l hydroélectricité au grand public. A la fin du chantier, la Maison Romanche Energies sera cédée à la commune de Livet-et-Gavet par EDF. A Livet et à Gavet, deux belvédères ont été installés en avril 2013 et aménagés avec de la panneautique pour permettre au grand public de voir, au Belvédère de Gavet plus près, deux des zones de chantier. A Livet, les visiteurs peuvent suivre les travaux de terrassement et de construction du futur barrage. A Gavet, le public aperçoit l entrée de la galerie d accès à la future centrale, 150 m sous le Massif de Belledonne et peut observer la construction de la plateforme extérieure (bâtiment d exploitation, dissipateurs d énergies, ). EDF C. Huret * Le Centre d Ingénierie Hydraulique (CIH) est rattaché à la Direction Production Ingénierie du groupe EDF. Le siège est situé au Bourget du Lac (73). Créé en 2000, le CIH est une ingénierie hydraulique intégrée : il allie la haute expertise de la création d ouvrages neufs, à la connaissance pointue de la conduite et de la maintenance des ouvrages. Ses effectifs se composent de 790 ingénieurs, techniciens et chefs de projet qui interviennent en France et à l étranger /NOUVEL (30 pays). AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 6

7 Trois zones d implantation des travaux La construction des ouvrages du futur aménagement de Romanche-Gavet, concerne principalement trois sites sur les 10 km de la commune de Livet-et-Gavet : la zone des ouvrages amont située à l amont de Livet pour l ensemble des ouvrages de prise d eau (barrage en rivière, prise d eau, passe-à-poissons ), la zone intermédiaire des Ponants à partir de laquelle sera percée la galerie d amenée, la zone des ouvrages aval située en rive droite de la Romanche au hameau de Gavet. EDF Les 2 filles /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 7

8 Les travaux préparatoires (2010 / 2012) 1. Durant les étés 2010 et 2011, la sécurisation des falaises a été réalisée au-dessus de chacune des trois zones de chantier (Gavet, Les Ponants et Livet) afin de protéger les intervenants travaillant en-dessous de ces falaises. Assurée par des entreprises spécialisées, cette opération a consisté à purger des rochers, à mettre en place des ancrages, des filets de protection absorbeurs d énergie et des grillages. 7 M ont été investis pour sécuriser les trois sites. EDF Quelques chiffres M 2 de filets déflecteurs posés 980 mètres linéaires d écrans dynamiques 4500 mètres linéaires d ancrages EDF /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 8

9 Pont des Ponants EDF a été transférée à la commune de Livet-et-Gavet, son entretien restant à la charge d EDF pendant toute la durée des travaux du chantier Romanche Gavet. Cette nouvelle infrastructure permet également à la commune d améliorer la desserte du hameau des Ponants au bénéfice des habitants et d envisager un développement de ce secteur. A Gavet, la construction du pont permettant l accès à la future centrale souterraine s est achevée en avril La construction des accès a été réalisée pour s adapter au gabarit des matériels de chantier et au transport des matériels de production (turbines, alternateurs, transformateurs ). Deux ponts ont été construits sur la Romanche, l un aux Ponants, l autre à Gavet. Aux Ponants, le nouveau pont permet le passage des engins, tels que ceux qui convoient les diverses pièces des tunneliers qui creuseront la galerie d amenée. L ancien pont, limité à 8 tonnes, est cependant préservé, offrant, à proximité, un passage sécurisé pour les piétons et les cyclistes. En février 2012, la propriété du pont et des autres ouvrages des Ponants Pont de Gavet EDF E 3. En mars 2012, la zone de Livet a été déboisée et débroussaillée, de façon à permettre les terrassements. Ces coupes ont été réalisées avant que les oiseaux ne viennent nicher. La terre végétale, terre de surface, sera ensuite stockée pour pouvoir être réutilisée lors de la renaturation du site à l issue des travaux de construction du barrage. EDF C.Huret /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 9

10 Les travaux de construction (2012 / 2017) Livet : ouvrages de prise d eau (barrage en rivière, prise d eau, passe à poissons ) Septembre 2012 : le lit de la Romanche est dérivé sur 400 m pour permettre la construction du futur barrage. Avant de débuter la construction des La Romanche dans son nouveau lit ouvrages de prise d eau, il y a une étape préalable indispensable : l assèchement de la zone en détournant la Romanche. Pour réaliser cette opération, un chenal de dérivation provisoire de 250 m de long sur 9 mètres de profondeur et 50 m de large en surface a été creusé. Pour la solidité de l ouvrage, un géotextile a été posé, recouvert d enrochement composé de bloc de 100 à 400 kg. En septembre 2012, le lit de la Romanche a été dévié sur près de EDF C.Huret 400 m afin d assécher le tronçon de rivière pour construire le futur barrage. Cette dérivation est indispensable pour permettre les travaux de terrassement au droit des futurs ouvrages du barrage prise d eau. Le changement de lit de la rivière a été réalisé en plusieurs étapes : La première a consisté à ouvrir le batardeau aval (digue en terre dont la fonction était de protéger le chenal en construction), permettant ainsi au cours d eau de remonter dans le lit provisoire. Le batardeau amont (même fonction que le batardeau aval) a ensuite été ouvert, la rivière coulait alors en simultané dans les deux bras. La troisième étape fut la réalisation d un batardeau à l amont dans le lit naturel, permettant d orienter l intégralité de la Romanche dans le chenal provisoire. Pour finir, un batardeau aval, réalisé également dans le lit de la rivière, a permis d isoler la future zone de travaux, qui fut ensuite pompée et asséchée. Le cours de la Romanche est actuellement installé dans le chenal provisoire. Une fois le chenal mis en eau, pour éviter que l eau ne s infiltre pendant la construction un barrage, une paroi étanche a été réalisée entre le lit naturel et le chenal. La préservation de la faune piscicole Lors de la dérivation de la Romanche, une pêche de sauvegarde a été réalisée en partenariat avec le Bureau d Etudes Sage Environnement pour évacuer les poissons retenus dans le tronçon court-circuité. Ainsi, 169 truites Fario, 8 chabots et 1 gardon ont été transférés dans une autre partie de la rivière. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 10

11 Creusement de la fouille principale La fouille principale est la cavité de 15 m de profondeur qui a été creusée pour construire les fondements du barrage et de la prise d eau. Les matériaux extraits de cette fouille sont stockés en un remblai définitif qui sera végétalisé pour garantir son intégration paysagère. Au printemps 2013, débutent les fondations du barrage et le creusement du rameau de 36 m de la galerie d amenée qui canalisera l eau entonnée par la prise d eau du barrage. Le barrage prise d eau aura pour fonction de capter l eau de la Romanche et de la dériver vers la galerie d amenée. Il est composé de 2 parties principales : une partie barrage, destinée à créer une retenue, constituée de 3 passes, chacune équipée d une vanne de 10 m de large par 4,8 m de haut et surmontée d un volet, une partie prise d eau, implantée en rive droite, équipée de grilles et conçue pour acheminer l eau à l entrée de la galerie d amenée. La retenue créée par le barrage aura un volume de l ordre de m3 d eau à la cote normale d exploitation et fera près de 2 km de long. EDF Médéo La construction donne lieu à des travaux importants dont les principales phases seront les suivantes : terrassement et préparation des terrains, creusement et mise en eau de la dérivation provisoire, préparation et réalisation des fondations, élévation du barrage en béton, remblaiement du terrain autour du barrage, mise en place d équipements électromécaniques (vannes, grilles, ). Ces travaux impliquent la mise en oeuvre de près de m3 de béton. La construction de ce barrage prise d eau nécessite, pour un bon écoulement de la Romanche en crue, le reprofilage et le renforcement des berges amont (400 m) et aval (500 m) qui seront réalisés en combinant des techniques issues de génie civil et du génie végétal pour obtenir une morphologie de la rivière plus favorable au développement des milieux aquatiques et à la biodiversité. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 11

12 Fenêtre des Ponants à partir de laquelle est percée la galerie d amenée Creuser la galerie d amenée d eau de l aménagement Deux tunneliers permettent la construction de la galerie d amenée (9,3 km,4,7m de diamètre) qui acheminera l eau de la prise d eau du barrage au sommet du puits blindé. A partir de la zone de chantier de la fenêtre des Ponants, le tunnelier ROSALI rejoindra l aval sur 3,3 km (en direction de la centrale à Gavet) tandis que le deuxième, LILOROSA, partira à l amont sur 6 km (en direction du barrage à Livet). 10 mois environ seront nécessaires à ROSALI pour forer la roche du massif de Belledonne, le creusement a débuté en avril LILOROSA démarre en juin 2013 et pour 16 mois. Le tunnelier progresse de 15 à 17 mètres par jour en moyenne. A l issue du percement de la galerie, chaque tunnelier sera démonté, ressorti et retourné en colis chez le constructeur. Construit en Allemagne à Schwanau, par l entreprise Herrenknecht, chaque tunnelier mesure 200 m de long et 4,74 m de diamètre, pèse 630 tonnes et est doté d une puissance de 2910 kw. Il est unique et construit selon différents paramètres tels que le type de roche à extraire, la taille de la galerie, il a été acheminée à Livet et Gavet par 35 convois de camions. Le marché des ouvrages souterrains a été confié par EDF au groupement SPIE Batignolles TPCI, Dodin- Campenon Bernard, Sotrabas. EDF Médéo /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 12

13 Traitement des matériaux extraits Un convoyeur à bandes permet d évacuer les morceaux de roche fracturés par la tête de coupe des tunneliers. Il conduit les matériaux depuis chacun des tunneliers jusqu à la zone de marinage, où ils sont ensuite évacués en camion pour être valorisés ou entreposés sur des zones de stockage provisoire. Le convoyeur est rallongé au fur et à mesure de l avancée des tunneliers. 500 m de bandes en attente sont stockés à la verticale dans deux grandes tours au dessus de l entrée du tunnel. Tous les 500 m, une nouvelle longueur de bande est raboutée par vulcanisaton (ajout de caoutchouc à chaud). La galerie d amenée est destinée à acheminer l eau de la prise d eau au sommet du puits blindé. Le creusement de la galerie d amenée sera réalisé par les 2 tunneliers dans le souci de limiter la durée des travaux à 2 ans. EDF C. Huret Un prénom féminin au tunnelier Selon la tradition des travaux en souterrain, un tunnelier doit être baptisé avant de commencer à creuser. Il doit porter un prénom féminin en référence à la tradition de Sainte Barbe, qui est la patronne et protectrice des mineurs. En avril 2012, afin d associer les enfants des écoles de Livet et Gavet à la vie du chantier de l aménagement Romanche Gavet, EDF a sollicité les institutrices pour que leurs élèves leur trouvent un nom. En juin, 5 noms ont été proposés par les enfants des 2 écoles et les habitants de la commune ont voté pour baptiser définitivement les 2 tunneliers, lors de la Fête de la Science en octobre Le premier tunnelier se prénomme ROSALI (1ères syllabes de Romanche, SArenne et LIgnarre (des affluents de la Romanche en amont), le second tunnelier est baptisé LILOROSA (1ères syllabes de LIgnarre, EAU Dolle, ROmanche, SArenne). /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 13

14 Gavet : les ouvrages aval situés en rive droite de la Romanche La centrale souterraine constituée de 2 cavernes accueillera les groupes de production et tous les équipements associés. La caverne principale (74 m de long par 16 m de large et entre 25 et 35 m de haut), dite caverne usine, recevra les équipements hydrauliques (turbines, arbres-turbines et alternateur). La caverne secondaire (65 m de long par 11 m de large et 15 m de haut) abritera les transformateurs, le poste V et les vannes aval des groupes. A l extérieur, la plateforme en construction intégrera le bâtiment d exploitation, les ouvrages de restitution de l eau à la rivière (vanne aval, fosse de tranquillisation et mur déversoir) et les ouvrages de EDF Médéo dissipation d énergie. Le creusement des 2 cavernes est réalisé par la méthode classique du minage et pour cela l entreprise a recours au robofore. Ce matériel est équipé de deux ou trois bras prolongés par des marteaux perforateurs qui peuvent réaliser des trous de 3 m de profondeur et de 51 mm de diamètre, dans une roche très dure, et en quelques minutes seulement. C est dans ces trous que le mineur glisse les cartouches de dynamite ou les tubes pré-chargés. La technique consiste à miner volée EDF par volée. Une volée est une tranche de galerie creusée en une seule fois, qui mesure, à Gavet, 6 m de largeur sur 5,75 m de haut. Il faut 24 heures pour évacuer le marinage (matériaux extraits) issu de la volée. A Gavet, il y a 3 tirs de creusement par semaine. De août 2012 à décembre 2012, une paroi de 190 m de long sur 13 à 23 m de profondeur, a été construite au pied de la falaise. Sa réalisation a nécessité de couler 343 pieux en béton (armé ou non) à l aide de deux gigantesques foreuses. Cette paroi permettra de réaliser les ouvrages et les galeries de restitution (canal de fuite et galerie des dissipateurs) au sec, à l abri des crues et des remontées de nappe phréatique. Le minage par volée Le tir de mine s effectue par volée. Une volée est une tranche de tunnel creusée en une fois. Cette méthode se déroule en 6 phases : le percement des trous dans la section à découper, le chargement, c est-à-dire le remplissage des trous par des explosifs, puis la mise en place des protections pour éviter les projections (tirs à l air libre), le tir en décalé en partant du centre, la ventilation pour évacuer les gaz, la purge pour extraire les matériaux (étape appelée «le marinage»), et, dernière étape, la consolidation si nécessaire avec des soutènements de la partie excavée. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 14

15 La cheminée d équilibre est destinée à neutraliser les variations de débits et de pressions dans la galerie d amenée et à supprimer les effets du phénomène du «coup de bélier». Il s'agit d'un puits vertical débouchant à l air libre raccordé à l extrémité aval de la galerie d amenée. La cheminée d équilibre de Romanche-Gavet mesurera 180 m de haut pour un diamètre d environ 4 m. La conduite forcée est constituée d un puits vertical équipé d un blindage métallique intérieur et de 2 rameaux à haute pression destinés à acheminer l eau aux turbines. Le puits blindé fera 163 m de haut sur 3,30 m de diamètre tandis que les rameaux à haute pression feront 35 m de long pour un diamètre de 2,10 m. Les ouvrages avals sont constitués d une galerie de fuite, du dispositif de restitution de l eau turbinée à la Romanche et des dissipateurs d énergie. Ces ouvrages sont regroupés sur une plate-forme qui sera construite sur la berge en rive droite de la Romanche. 2 turbines Francis équiperont la centrale Les turbines Francis sont les plus adaptées à une centrale dite de moyenne chute. La chute est la différence de hauteur entre l endroit où l eau est captée (barrage-prise d eau) et l endroit où l eau est restituée à la rivière (centrale). Les aménagements de moyenne chute sont ceux dont les chutes font moins de 400 m. La chute de Romanche Gavet fait 270 m. Repères Quantité cumulée des déblais extraits de la montagne : m 3 Quantité totale prévisionnelle de béton : m 3 Diamètre de la galerie d amenée : 4,7 m Longueur de la galerie d amenée : 9,3 km Hauteur de la cheminée d équilibre : 180 m Dimensions de la caverne de la centrale : longueur 74 m largeur 16 m hauteur 35 m /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 15

16 Les mesures prises pour limiter les incidences des chantiers sur les riverains Les transports routiers induits par les chantiers Dès la conception du projet, EDF a cherché à limiter au maximum les incidences du trafic routier dues aux chantiers en travaillant sur l implantation des zones d installation de chantier, sur l organisation des voies de circulation et sur la gestion globale des opérations. Cependant, les chantiers entraîneront nécessairement une augmentation du trafic routier, il a donc été indispensable de réaliser un aménagement des intersections avec la RD 1091 pour accéder aux ouvrages en sécurité. Les perturbations du trafic sur la RD 1091 seront très limitées puisque les accès aux zones de chantier ne dépendent pas de cet axe routier. Il n y aura donc pas de circulation alternée sur la route principale reliant Grenoble à Bourg d Oisans. Concernant le trafic du personnel depuis les lieux d hébergement jusqu aux différentes zones de travaux, il sera variable au cours des différentes périodes de chantier. Des parkings permettant d accueillir les véhicules du personnel à proximité des chantiers sont prévus. Le transport lié à l approvisionnement des chantiers en matériaux et matériels provoquera une augmentation du trafic dont le volume sera supporté sans difficulté par les infrastructures existantes ou nouvellement construites. Le transport lié à la mise en dépôt des matériaux extraits de la montagne sera contenu au niveau des zones de chantier, les zones de dépôt étant implantées à proximité des points d extraction et accessibles par des voies indépendantes du réseau routier public. Seuls les matériaux qui feront l objet d une valorisation seront évacués par la route. Les impacts sonores EDF respectera la réglementation générale et particulière (arrêtés municipaux et/ou préfectoraux), et mettra tout en oeuvre pour limiter la gêne occasionnée par les chantiers. Ainsi, la gêne de la population sera minorée d autant que les habitations ne se trouvent pas à proximité immédiate des zones de chantier. Concernant la zone de chantier de Livet, aucune habitation n est présente à proximité du site. La zone de travaux de Gavet se situe dans un environnement très industriel. Les impacts sonores liés au chantier resteront donc limités. Pour le chantier des Ponants, des mesures spécifiques seront prises pour limiter les impacts sonores comme la limitation des activités nocturnes (la mise en dépôt des matériaux extraits n est pas autorisée la nuit) et l équipement de silencieux sur les ventilateurs de galerie. La qualité de l air Le risque de poussière est limité à la circulation des engins de chantier sur les pistes aux abords des zones de travaux. Afin de réduire les émissions de poussière, EDF a demandé aux entreprises de procéder au balayage préventif des routes d accès, à l arrosage des pistes en période sèche et à la pose d enrobé. D une manière générale, les effets négatifs des chantiers sur la qualité de l air resteront très faibles et ponctuels. Les installations de chantier ont été positionnées à des endroits stratégiques de manière à limiter au maximum les incidences vis-à-vis des riverains. Ainsi, les zones de trafic sont prévues au plus près des zones de chantier et dans des secteurs où il y aura peu de nuisances. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 16

17 Un haut niveau de sécurité de fonctionnement Priorité pour EDF, il était impératif que ce nouvel aménagement soit doté d un très haut niveau de sécurité de fonctionnement lié aux variations de débit. En intégrant les exigences liées à la sécurité dès la conception de l ouvrage, EDF a obtenu ce niveau de sécurité en prévoyant des modalités d exploitation adaptées et en équipant la centrale de dissipateurs d énergie. Cet équipement, implanté sur la plate-forme d accès à Gavet, permettra d assurer la continuité d écoulement du débit au niveau de la centrale en cas d arrêt fortuit de celle-ci. Il évitera les variations trop brutales de débit dans le lit naturel de la Romanche entre le barrage de Livet et la centrale de Gavet. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 17

18 En matière de sécurité, la prévention avant tout : un «accueil sécurité» spécifique et innovant La construction des ouvrages du chantier Romanche Gavet nécessite de réaliser de nombreux travaux spéciaux et très techniques ; ceux-ci se déroulant dans des environnements très particuliers : travaux souterrains, tirs de mines, tunneliers, terrassements profonds Un dispositif exceptionnel mobilisant tous les acteurs du chantier EDF maître d ouvrage et maître d oeuvre, les groupements d entreprises Spie Batignolles TPCI/Sotrabas/Dodin Campenon Bernard et Campenon Bernard Régions/Vinci Construction, le coordonnateur SPS APAVE ainsi que les organismes institutionnels DREAL, CARSAT, OPPBTP Service de santé BTP a été mis en place. Les acteurs se sont associés dans un partenariat, concrétisé par la signature d une charte en septembre 2012 pour mettre en place un accueil sécurité spécifique, organisé en commun, adapté à la réalité du terrain et du quotidien et homogène entre les différents sites qui vise à contribuer à la prise en compte des risques spécifiques de ce chantier. La gestion des risques fait donc l objet d une préoccupation permanente de tous. Elle est basée sur la mobilisation et la sensibilisation de l ensemble du personnel en privilégiant la prévention qui doit constituer un axe de travail majeur pour éviter tout accident et incidence sur la santé des travailleurs. Cet accueil sécurité a pour objectif de rappeler à tous les intervenants et visiteurs, les règles qui s appliquent sur le chantier en matière de prévention santé et sécurité à travers des situations concrètes, ainsi que les principales dispositions de secours. Cet accueil sécurité est un élément qui vient compléter le dispositif de prévention mis en place sur le chantier. Il constitue une démarche centrée sur le personnel de terrain visant à développer une culture de prévention commune à tous les niveaux. EDF C. Huret /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 18

19 3. PRESERVER L ENVIRONNEMENT ET LA BIODIVERSITE, UN ENJEU MAJEUR POUR LE CHANTIER ROMANCHE GAVET La mise en œuvre des mesures compensatoires Avant d autoriser des travaux sur un chantier d importance comme celui de Romanche Gavet, l Etat demande au Maître d Ouvrage de réaliser un inventaire complet et récent des espèces présentes sur le site et de proposer un ensemble de mesures d évitement, de réduction et de compensation des impacts du projet sur la biodiversité afin de garantir le niveau global de biodiversité. Le 19 janvier 2012, le Préfet de l Isère a signé l arrêté de dérogation à la protection des espèces protégées après avis favorable du Comité National de la Protection de la Nature (CNPN). Cet arrêté valide les dispositions Lézard vert EDF proposées par EDF pour maintenir la biodiversité lors de la construction du nouvel aménagement Romanche Gavet et plus particulièrement le dimensionnement des mesures compensatoires. En complément de la réhabilitation des secteurs temporairement impactés (26 ha), ces mesures prévoient la mise en gestion conservatoire de la biodiversité, pendant 15 ans, de 57 ha répartis en 2 zones : 17 ha sur des parcelles du domaine privé d EDF sur la commune de Livet-et-Gavet, 40 ha sur des parcelles appartenant à l Etat, situé sur la commune à l aval du chantier, St- Barthélémy-de- Séchilienne, au lieu-dit l île Falcon. Cette zone s insère dans un projet global de création, à terme, d un Espace Naturel Sensible (ENS) de 120 ha, conduit en partenariat avec le Conseil Général de l Isère, la commune, le SIERG (Syndicat Intercommunal d adduction des Eaux de la Région Grenobloise) et le SYMBHI (Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l Isère). Le gestionnaire de ces zones est AVENIR, Association gestionnaire au titre du Conservatoire des Espaces Naturels de l Isère. Le coût des mesures compensatoires est estimé à 2,9 M.. Le plan d action en faveur de la biodiversité proposé a été entériné le 21 mars par La DREAL (Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement). Les premiers travaux de revalorisation de l Ile Falcon ont débuté en avril 2103 avec la destruction des arbres d ornement et des accès routiers qui desservaient le hameau de la commune de St Barthélémy de Séchilienne. Espèces protégées concernées : 41 espèces avifaunistiques des secteurs forestiers dont la pie-grièche écorcheur, la couleuvre verte et jaune, le lézard des murailles, le lézard vert 10 espèces de chicoptères (chauve-souris) dont la barbastelle, la sérotine commune et la vespère de savi. /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 19

20 Afin de sensibiliser les entreprises retenues dans le cadre des appels d offres à la prise en compte des contraintes environnementales dans la conduite de leurs chantiers, une présentation de la démarche initiée par EDF leur a permis de repérer les zones sensibles à préserver, notamment les habitats à reptiles et les cordons boisés, particulièrement précieux pour les chauves-souris. Ainsi, les entreprises sont incitées à concilier conduite des travaux et sauvegarde de la biodiversité. Amélioration de la qualité des milieux aquatiques L étude des impacts sur les milieux aquatiques a été réalisée en tenant compte des orientations du Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) de l Agence de Bassin Rhône Méditerranée Corse. Elle met en évidence la nécessité de protéger l'aquifère de la Romanche située au Péage de Vizille et exploitée par le SIERG (Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région Grenobloise). La construction du nouvel aménagement permettra d améliorer la qualité des milieux aquatiques de la Romanche sur une dizaine de kilomètres grâce à l augmentation du débit réservé et à la construction d ouvrages de franchissement piscicole. En particulier, le barrage de Livet sera équipé d une passe pour la remontée des poissons, constituée d une succession de bassins et d un dispositif pour leur dévalaison. Le démantèlement des 5 barrages actuels, permettra de rétablir une continuité du cours d eau de la Romanche, depuis Gavet et jusqu à Bourg d Oisans. Le reprofilage du lit de la Romanche a été étudié pour favoriser la diversité des habitats avec la mise en oeuvre de techniques dites de «génie végétal». Davantage d énergie renouvelable au service de la production Le nouvel ouvrage de Romanche-Gavet permettra d augmenter la production d électricité d origine renouvelable de 30%. En effet, les six centrales existantes peuvent produire 405 millions de kwh en moyenne chaque année, le nouvel aménagement, lui, produira 560 millions de kwh (soit l équivalent de la consommation résidentielle d une ville de plus de habitants), soit 155 millions de kwh de plus ( habitants de plus). Ainsi, Romanche- Gavet participera concrètement à l atteinte de l objectif que s est fixée la France d augmenter ses modes de production d énergies renouvelables. L hydroélectricité est une énergie propre, naturelle, qui n émet pas de gaz à effet de serre et ne génère aucun déchet. C est une énergie d avenir qui s inscrit dans la logique de développement durable du Groupe EDF. Le projet Romanche-Gavet a par ailleurs été pensé pour réduire au maximum les impacts de la production hydroélectrique sur l environnement et contribuer à l amélioration du cadre de vie de ses habitants : impact paysager (démantèlement ou réhabilitation des anciennes centrales, installations hydroélectriques souterraines), amélioration des milieux aquatiques (franchissement piscicole). /NOUVEL AMENAGEMENT HYDROELECTRIQUE 20

NOUVEL AMENAGEMENT HYDRAULIQUE ROMANCHE-GAVET (38)

NOUVEL AMENAGEMENT HYDRAULIQUE ROMANCHE-GAVET (38) DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2011 NOUVEL AMENAGEMENT HYDRAULIQUE ROMANCHE-GAVET (38) EDF CHRISTOPHE HURET - DOMINO EURL Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité.

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

LA COCHE PELTON : UN NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION

LA COCHE PELTON : UN NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION Tarentaise : projet de développement de l hydroélectricité LA COCHE PELTON : UN NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION LE GROUPE PELTON LE PLUS PUISSANT DE FRANCE N imprimez ce message que si vous en avez l utilité.

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Logiciel PEACH 1 LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Sommaire I. Présentation d'ensemble du logiciel... 1 I.1. Les objectifs... 1 I.2. La démarche d'étude par PEACH... 2 II. PEACH Programme

Plus en détail

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE Introduction Le projet Nant de Drance consiste à construire une centrale de pompage-turbinage dans une caverne située entre les deux lacs de retenue existants d Emosson

Plus en détail

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE

RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE PROJET 2 LOIRES RECONSTRUCTION DE LA LIGNE A 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY, YSSINGELAIS ET SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE Première étape de concertation pour le projet 2 Loires Cette «dorsale» électrique,

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion

Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion 1. Un axe essentiel pour la vie économique de l île de la Réunion fortement perturbé par les risques naturels

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage

Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage 1. Note d aide à l élaboration des principes de rétablissement et de voisinage Bordeaux, le 8 juin 2010 OBJET La réalisation d une ligne nouvelle entraine l interception ou le voisinage avec des réseaux

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Fiche Préconisation Création d ascenseur

Fiche Préconisation Création d ascenseur Page : 1 1- Constat Impossibilité d accéder à un ou plusieurs niveaux du bâtiment par un moyen de transport vertical Rappel réglementaire : Un ascenseur est obligatoire 1- Si l effectif admis aux étages

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc).

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc). En 2013, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 13 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE Caractère de la zone : Cette zone correspond aux secteurs destinés à l accueil d activités, touristiques, commerciales, de services et d équipements

Plus en détail

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet

Organisation des travaux. LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Organisation des travaux 4 170 LE DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE /// Enjeux et objectifs du projet Quelles seront les différentes étapes du chantier du réseau du Grand Paris? Plusieurs méthodes pourront être

Plus en détail

LA SEMHACH : PRÉSENTATION

LA SEMHACH : PRÉSENTATION LA SEMHACH : PRÉSENTATION Depuis 1988 : Société d Économie Mixte -> Février 2014 : Société Publique Locale Structure créée pour gérer les installations du Syndicat Intercommunal pour la Géothermie à Chevilly-Larue,

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer du Calvados Pourquoi en mer au large du Calvados? Parc éolien en mer 75 éoliennes SITE PIONNIER DE L ÉOLIEN EN MER

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Classification et balisage des parcours VTT

Classification et balisage des parcours VTT Classification et balisage des parcours VTT Randonnée Enduro Descente Guide à l attention des clubs et des maîtres d ouvrage Sommaire Edito Page 2 1 : Parcours de randonnée et itinérance Page 3 A- Identification

Plus en détail

SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE

SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE PLAN RAIL Midi Pyrénées 2007-2013 à l initiative du Conseil Régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER SOUDURE DU DERNIER RAIL LIGNE DE L ARIEGE DOSSIER DE PRESSE Ax-Les-Thermes

Plus en détail

Chantier Romanche Gavet : un grand projet hydraulique pour EDF, un nouveau visage pour la vallée de la Romanche.

Chantier Romanche Gavet : un grand projet hydraulique pour EDF, un nouveau visage pour la vallée de la Romanche. Chantier Romanche Gavet : un grand projet hydraulique pour EDF, un nouveau visage pour la vallée de la Romanche. Depuis 60 ans, EDF exploite les centrales de la vallée de la Romanche et a construit une

Plus en détail

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique Document 3 Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique ENQUÊTE PUBLIQUE RELATIVE à : - la demande d autorisation d exploiter l installation de stockage de déchets non

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE

NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE EDF investit dans le développement de l hydroélectricité NOUVEAU GROUPE DE PRODUCTION D HYDROELECTRICITE DE LA COCHE LE GROUPE PELTON LE PLUS PUISSANT DE FRANCE N imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité Aquitaine Samedi 15 février 2014 Le site Le domaine de Certes-Graveyron

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques

Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques Direction territoriale Est Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques Auteur: Marc GIGLEUX Date: mai 2014

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL SIEGE SOCIAL Hamdallaye, Commune de Ratoma BP : 6070 Conakry (Guinée) Tél : +224 62 99 99 19 E-mail: info@centralfirm-btp.com Site web: www.centralfirm-btp.com www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Unité de production de P A R I S T O L B I A C

Unité de production de P A R I S T O L B I A C Unité de production de P A R I S T O L B I A C Une unité de production issue de notre politique développement durable La politique développement durable de CEMEX s inscrit dans la continuité des actions

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques

DES TRAVAUX. Fouilles archéologiques DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE - DÉBAT PUBLIC SUR LES PROJETS DE CANALISATIONS DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC LYONNAIS ET VAL DE SAÔNE /23 4DÉROULEMENT DES TRAVAUX GRTgaz a construit plus de 32 000 km de

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE»

ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ. «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L ELECTRICITÉ «Études d impact environnemental pour les projets hydrauliques II de l ONE» STEP d Abdelmoumen Synthèse non technique Demande de services n MA/2007/02

Plus en détail

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay

PROJET «2LOIRES» 16 OCT. Rencontre inter-entreprises BTP. Retombées Economiques Locales. 10h30. Le Puy-en-Velay 16 OCT. 10h30 PROJET «2LOIRES» Rencontre inter-entreprises BTP Retombées Economiques Locales Le Puy-en-Velay RECONSTRUCTION A DEUX CIRCUITS DE LA LIGNE EXISTANTE À 225 000 VOLTS ENTRE LE PUY-EN-VELAY,

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier»

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Introduction : La construction d une route est très complexe. Les travaux commencent bien avant l arrivée de l équipement

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Marie-Christine ROGER

Marie-Christine ROGER Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 30 ans, EGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 201 1977 é Édition 201 Avec cette nouvelle

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer de Fécamp CHERBOURG Parc éolien en mer de Fécamp 83 éoliennes espacées de une puissance de 498 MW entre 1 km entre

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail