UE 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE, HYGIENE GLOSSAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE, HYGIENE GLOSSAIRE"

Transcription

1 Instituts de Formation en Soins Infirmiers HOPITAL DE RANGUEIL 1, Avenue Jean-Poulhès TSA TOULOUSE Cedex CENTRE HOSPITALIER GERARD MARCHANT 134, route d Espagne BP TOULOUSE Cedex Promotion 2012/2015 UE 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE, HYGIENE GLOSSAIRE SEPTEMBRE 2012 Claudine Giordano, Rosanna Mavilla, Katia Milly-Bechikh, Dominique Seytre, Blandine Toitot, Josiane Thore Simonet, D.Zanoni UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

2 A ANTISEPSIE «Opération au résultat momentané permettant, au niveau des tissus vivants, d'éliminer ou de tuer les microorganismes et/ou d'inactiver les virus indésirables en fonction des objectifs fixés». CCLIN Sud-Est Janvier 2010 ANTISEPTIQUE Les antiseptiques sont des produits ayant la propriété d'éliminer ou de tuer les bactéries ou d'inactiver les virus sur les tissus vivants (peau saine, muqueuses, plaies). Les antiseptiques présentent une activité antibactérienne, antifongique, antivirale, qui est indiquée et précisée avec indication du temps de contact nécessaire à cette activité. Exemple : L antisepsie cutanée CCLIN Sud-Est Janvier 2010 ASEPSIE "Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus" AFNOR juin 2009 B BACTERICIDE Produit ou procédé ayant la propriété de tuer les bactéries dans des conditions définies (AFNOR, Comité Européen de Normalisation). UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

3 BIO NETTOYAGE Procédé destiné à réduire la contamination biologique des surfaces. Il est obtenu par la combinaison (3 temps) : - d un nettoyage - d une évacuation de la salissure et des produits utilisés - de l application d un désinfectant Dictionnaire des termes de médecine Garnier Delamare, AFNOR 1990, Guide VIH et hépatites MNH, Site du Ministère de la santé, Statistiques Epidémiologie de T. Ancelle... C COLONISATION Envahissement d'un germe dans une région du corps. Les patients colonisés contrairement aux patients infectés n'ont aucun signe d'infection Dictionnaire des termes de médecine Garnier Delamare 2006 éditeur Maloine, AFNOR, Guide VIH et hépatites MNH, Site du Ministère de la santé, Statistiques Epidémiologie de T. Ancelle... CONTAMINATION Contamination (du latin souillure) est le terme médical utilisé pour désigner l'envahissement d'un organisme vivant ou d'une chose par des micro-organismes pathogènes. D DECONTAMINATION (ou PRÉ-DÉSINFECTION) C'est le premier traitement à effectuer sur les objets et matériels souillés par des matières organiques dans le. but de diminuer la population des micro-organismes et de faciliter.1e nettoyage ultérieur. La décontamination a également pour but de protéger le personnel lors de la manipulation des instruments, elle permet aussi.d'éviter la contamination de l'environnement. (Guide pour la décontamination, le nettoyage et. la stérilisation des instruments de chirurgie.afnor 1992 Note: Selon la SFHH, le terme de décontamination doit être supprimé dans le domaine de la lutte anti-infectieuse. II doit être réservé à des opérations de nature physico-chimique visant à diminuer un risque de contamination radioactive ou chimique. La SFHH recommande le terme de pré-désinfection pour désigner cette étape préalable à la désinfection ou à la stérilisation. UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

4 DESINFECTANT "Produit ou procédé utilisé pour la désinfection ou la décontamination dans des conditions définies" (AFNOR Mars 1981 NF T ). DESINFECTION "Opération au résultat momentané permettant d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés, en fonction des objectifs fixés.. Le résultat de cette opération est limité aux micro-organismes et/ou virus présents au moment de l'opération" AFNOR Mars 1981 NF T ). DETERGENT Substance contenant des tensio-actifs destinée à favoriser l élimination par l eau de souillures non solubles dans l eau pure. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes, il ne détruit pas les microorganismes par action directe. Après utilisation d un détergent, les surfaces sont visuellement propres mais non désinfectées. CCLIN S Octobre 1998 PRE-DESINFECTION (ou DÉCONTAMINATION) Opération utilisant un produit détergent contenant au moins un principe actif reconnu pour ses propriétés bactéricides, fongicides, sporicides ou virucides, c'est à dire un produit détergent-désinfectant (SFHH). La pré désinfection constitue une étape préalable à la désinfection ou à la stérilisation. Janvier 2001 notes du CLIN DETERSION «Permet de diminuer le nombre des microorganismes sur la peau d éliminer des substances organiques susceptibles de diminuer l efficacité des antiseptiques». CLIN MARS 2008 UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

5 F FLORE RESIDENTE Ensemble des micro-organismes vivant naturellement sur la couche superficielle de l'épiderme, la partie supérieure des follicules pileux et des conduits des glandes sébacées. Les micro-organismes sont profondément enchâssés et adhérents à la surface de la peau. Les espèces bactériennes les plus représentatives sont les staphylocoques. Exemple : les Staphyloccocus aureus. FLORE SAPROPHYTE Ensemble des micro-organismes hôtes habituels de l'organisme. Les micro-organismes saprophytes sont en général dépourvus de pouvoir pathogène. FLORE TRANSITOIRE Ensemble des micro-organismes de passage acquis au contact des personnes, des surfaces ou objets touchés au cours des gestes quotidiens. Elle est surtout importante au niveau des parties découvertes notamment les mains. Les espèces bactériennes les plus représentatives sont les entérobactéries, les Pseudomonas. FONGICIDE Une substance est fongicide s'il tue les champignons et les levures INFECTION I Pénétration dans un organisme d'un agent étranger (bactérie, virus, champignon, parasite) capable de s'y multiplier et d'y induire des lésions pathologiques. L'infection peut s'accompagner de manifestations cliniques UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

6 INFECTION AFFERENTE AUX SOINS Une infection est dite associée aux soins si elle survient au cours ou au décours d une prise en charge (diagnostique, thérapeutique, palliative, préventive ou éducative) d un patient, et si elle n était ni présente, ni en incubation au début de la prise en charge. Lorsque que l état infectieux au début de la prise en charge n est pas connu précisément, un délai d au moins 48 heures ou un délai supérieur à la période d incubation est couramment accepté pour définir une IAS. Toutefois, il est recommandé d apprécier dans chaque cas la plausibilité de l association entre la prise en charge et l infection. Pour les infections du site opératoire, on considère habituellement comme associées aux soins les infections survenant dans les 30 jours suivant l intervention ou, s il y a mise en place d un implant, d'une prothèse ou d un matériel prothétique dans l année qui suit l intervention. Toutefois, et quel que soit le délai de survenue, il est recommandé d apprécier dans chaque cas la plausibilité de l association entre l intervention et l infection, notamment en prenant en compte le type de germe en cause. Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports DGS/DHOS, CTINILS Mai 2007 INFECTION NOSOCOMIALE En France, le Conseil supérieur d hygiène publique en a donné une définition précise : "Une infection est dite nosocomiale si elle était absente à l'admission à l'hôpital. Ce critère est applicable à toutes les infections. Lorsque la situation précise à l'admission n'est pas connue, un délai d'au moins 48 heures après l'admission (ou un délai supérieur à la période d'incubation lorsque celle-ci est connue) est communément accepté pour séparer une infection d'acquisition communautaire d'une infection nosocomiale. Toutefois, il est recommandé d'apprécier dans chaque cas douteux la plausibilité du lien causal entre hospitalisation et infection. Pour les infections de plaie opératoire, on accepte comme nosocomiales les infections survenues dans les 30 jours suivant l'intervention, ou - s'il y a mise en place d'une prothèse ou d'un implant - dans l'année qui suit l'intervention." - septembre 2009 NETTOYAGE N Éliminer les salissures (notamment les matières organiques : pus, sang, sécrétions ) et donc réduire simultanément le nombre de micro-organismes présents. Cette étape est indispensable. Mai 2004 CCLIN Sud-Est UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

7 S SPORICIDE Une substance est sporicide s'il tue les spores. STERILISATION La stérilisation est la destruction de tous les microbes dans un système par l'action des agents anti-microbiens et l'élimination des corps microbiens. Le résultat de l'opération, non limité à la durée d'application étant l'état de stérilité. Le terme de stérile ne peut s'appliquer qu'à du matériel emballé, puisque non limité à la durée d'application. AFNOR 2009 TENUE VESTIMENTAIRE La tenue vestimentaire professionnelle protège le soignant et le patient de la contamination Tenue à manches courtes réservée strictement à l activité professionnelle Cheveux courts, attachés ou relevés Pas de bijoux aux mains et aux poignets y compris alliance et montre Pas de vernis à ongles, ni de faux ongles Chaussures confortables et silencieuses d'entretien simple et régulier La tenue doit être changée quotidiennement et dès qu elle est souillée. CCLIN juin 2004 VIRUCIDE T V Une substance est virucide s'il inactive les virus. UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

8 SIGLES AFNOR Association Française de Normalisation. Association ayant pour mission de coordonner les programmes de normalisation en France et d encourager, la diffusion et l application des normes. CCLIN Coordination des actions de lutte contre les infections nosocomiales. SFHH Société française d'hygiène hospitalière. UE 2.10-GLOSSAIRE-Sept

Rappel des fondamentaux

Rappel des fondamentaux Rappel des fondamentaux 08/09/09 Mme Tur Hygiène I. Introduction II. Réponses aux questions d hygiène I. Introduction Chaque année 10 000 personnes meurent des suites d une infection nosocomiale contractée

Plus en détail

Notions fondamentales en hygiène

Notions fondamentales en hygiène Notions fondamentales en hygiène UE 2.10 S1, Infectiologie, Hygiène 07/09/2012 IFSI CHU ANGERS NC- CV -JFB REPRESENTATIONS du mot HYGIENE Associer 3 mots au mot «hygiène» Hygiène _ Hygiène physique Hygiène

Plus en détail

Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal. 1er Séminaire Mamadou GUEYE

Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal. 1er Séminaire Mamadou GUEYE Asepsie et Stérilisation Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal Introduction La sécurité des patients et du personnel vis à vis du risque infectieux est une exigence essentielle pour toute structure

Plus en détail

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux JOURNEE DE FORMATION DU PRINTEMPS DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE Jeudi 2 avril 2015 Hygiène des mains et prévention du risque infectieux Sandrine BIANGOMA, PH hygiène Monique BRUN, cadre hygiène

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX

ENTRETIEN DES LOCAUX Définition du bio nettoyage Procédé destiné à réduire la contamination biologique des surfaces 3 actions: Nettoyage Rinçage pour évacuer les salissures et les produits de nettoyage utilisés Application

Plus en détail

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains 3 eme JOURNEE DE L INFIRMIER EN HEMATOLOGIE NOVOTEL-CONSTANTINE DU 7 AU 8 OCTOBRE 2016 Les infections associées aux soins et l hygiène des mains P r Z. Zouaoui S. Errouane A. Kendi Dr A. El mestari Dr

Plus en détail

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1)

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) L infection Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre 2011 Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) Toute maladie contractée à l hôpital, due à des micro-organismes,cliniquement ou

Plus en détail

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Cours PCEM 2 Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Anne-Laure Michon, AHU Laboratoire de Bactériologie, CHU de Montpellier, Université Montpellier I Objectifs

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 HYGIÈNE DES MAINS Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 DÉFINITIONS Hygiène: Ensemble des règles et pratiques relatives à la santé (Petit Larousse) L hygiène hospitalière concerne la lutte

Plus en détail

Hygiène des mains et port de gants

Hygiène des mains et port de gants Hygiène des mains et port de gants Dr Agnès VINCENT 2 e Journée de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS et IME 2 Octobre 2014 -Lyon Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Plus en détail

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée Sandra Perreau-Coudre 8 octobre 2013 BESANCON S A N T E S E R V I C E CLIN

Plus en détail

Le risque infectieux

Le risque infectieux Le risque infectieux I- Définitions Risque : probabilité de survenue d un événement indésirable causant un préjudice au patient, au soignant, au visiteur. Contamination : processus entraînant la présence

Plus en détail

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 L hygiène des mains Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 Introduction De nombreux auteurs ont prouvé qu une large proportion d infections nosocomiales sont d origine manuportée.

Plus en détail

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Normes d évaluation d activité des produits désinfectants Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Noël LECERF noellecerf@hotmail.fr 1 DEFINITION DES TERMES NETTOYAGE Opération qui

Plus en détail

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 ASEPSIE / ANTISEPSIE IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 1 ASEPSIE : DEFINITION Préfixe «a» : sans Sepsis (grec) : microbe Méthode préventive qui correspond à l ensemble des mesures propres à empêcher

Plus en détail

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Journées médecins coordonnateurs et cadres des EHPAD 2010 ARLIN Lorraine arlin@chu-nancy.fr Niveau 1: Le risque

Plus en détail

Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène

Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène Quel matériel utiliser? Si possible préférer l usage unique: Signalé par le symbole: Ne pas réutiliser Ne pas faire de procédure d entretien Matériel réutilisable:

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Contexte HAD = alternative à l hospitalisation (article R.6121-4du CSP) Eviter une hospitalisation à temps complet ou en diminuer

Plus en détail

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Dr Zoher KADI Responsable ARLIN Picardie Définitions Contamination Colonisation Infection Infection Associée aux Soins Formation des Référents

Plus en détail

Le concept d asepsie et d antisepsie. Introduction

Le concept d asepsie et d antisepsie. Introduction Le concept d asepsie et d antisepsie Introduction Asepsie Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus. (AFNOR Mars 1981 NF T 72-101). L'asepsie associe la

Plus en détail

Maîtriser la désinfection du matériel

Maîtriser la désinfection du matériel HYGIENE ET PRÉVENTION DES INFECTIONS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SOINS POUR PERSONNES AGÉES LES BONNES PRATIQUES D HYGIENE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SOINS POUR PERSONNES AGÉES 2.4 Maîtriser la du matériel

Plus en détail

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE Page : 1 de 5 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace la version V1 du 18/04/2006 OBJET Décrire les modalités de signalement des patients présentant

Plus en détail

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains : La place des solutions hydro-alccoliques 1 «Outil de contact» Outil de travail Richesse en germes Vecteur d infections Transmission

Plus en détail

Hygiène Stérilisation

Hygiène Stérilisation Formation des correspondants en hygiène hospitalière Répondre aux exigences de la circulaire DGS/DH n 6454 du 29 décembre 2000 relative à la prévention des infections nosocomiales dans les établissements

Plus en détail

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées Hygiène des mains au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Les flores cutanées Flore résidente Propre à chaque individu, profonde Bactéries

Plus en détail

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau Traitement du matériel réutilisable Correspondants en Hygiène Septembre 2014 Anne-Céline BALLET 1 Introduction La sécurité des patients et du personnel vis à vis du risque infectieux est une exigence essentielle

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Les précautions standard Auteur : V.DENIZOT Public : Étudiants DU d Hygiène Hospitalière Besançon Version : janvier 2012 Années 80: endémie SIDA : protéger le personnel contre les infections d origine

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD

LES PRECAUTIONS STANDARD LES PRECAUTIONS STANDARD A RESPECTER PAR TOUT LE PERSONNEL POUR TOUS LES PATIENTS ou RESIDENTS M. MARTEAU IDE hygiéniste Février 2014 1 DÉFINITION Selon le guide «100 recommandations pour la surveillance

Plus en détail

V A L I D A T I O N : M o d u l e 6. Mercredi 1 er octobre Consignes d examen

V A L I D A T I O N : M o d u l e 6. Mercredi 1 er octobre Consignes d examen Institut de Formation d Aides-Soignants (IFAS) Centre hospitalier Louis Giorgi Avenue de Lavoisier B.P. 184 84106 ORANGE Cedex Tél : 04.90.11.21.64 Fax : 04.90.11.21.65 E.mail : eas@ch-orange.fr V A L

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins 1 RISQUES INFECTIEUX Infections liées aux soins 2 Quels sont les objectifs? Evaluer les risques infectieux Mettre en place les mesures préventives adaptées Le risque infectieux est lié à 3 éléments indissociables

Plus en détail

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon ANTISEPSIE EN PRATIQUE DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon L antisepsie opération au résultat momentané, permettant au niveau des tissus vivants dans la limite de leur tolérance, d

Plus en détail

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux! PLAN 1 Le risque infectieux A) Les micro-organismes organismes microscopiques très divers : les plus fréquents sont les bactéries et les virus

Plus en détail

GLOSSAIRE. ABRASIF : Se dit d'une matière usante qui polit un support par action mécanique

GLOSSAIRE. ABRASIF : Se dit d'une matière usante qui polit un support par action mécanique GLOSSAIRE ABRASIF : Se dit d'une matière usante qui polit un support par action mécanique ACIDE : Solution aqueuse dont le ph est inférieur à 7 ADSORPTION : Processus physique dans lequel les molécules

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE INTRODUCTION Une infection du site opératoire est typiquement une infection hospitalière. Les causes sont presque toujours en relation avec des évènements pré,per,

Plus en détail

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Dr L. Simon Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales de l Est 1 ère journée Régionale des Établissements Médico-Sociaux

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT. EVALUATION THEORIQUE NORMATIVE Questions Réponses Ouvertes Courtes Questions à choix multiples

INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT. EVALUATION THEORIQUE NORMATIVE Questions Réponses Ouvertes Courtes Questions à choix multiples INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANT PROMOTION : 2006/2007 EVALUATION THEORIQUE NORMATIVE Questions Réponses Ouvertes Courtes Questions à choix multiples DATE : Jeudi 21 DECEMBRE 2006 DE : 11heures 15 à

Plus en détail

MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT

MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT en établissements de santé Selon les recommandations 2009 de la SFHH «Prévention de la transmission croisée

Plus en détail

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Eliane de LAPPARENT IDE Hygiéniste Service d Epidémiologie et d Hygiène Hospitalières - CHU DIJON Les précautions standard Septembre 2004

Plus en détail

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Références [1] réglementations/ recommandations Code de la santé publique Article L5126-5 La PUI est chargée notamment : d assurer, dans le respect des

Plus en détail

Programme de microbiologie générale et appliquée

Programme de microbiologie générale et appliquée Programme de microbiologie générale et appliquée Connaissances Indicateurs d'évaluation 1. STRUCTURE ET MULTIPLICATION DES MICRO-ORGANISMES 1.1 Diversité du monde microbien : Algues, protozoaires, champignons

Plus en détail

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Les précautions standard Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Cadre réglementaire r et Recommandations Décret 4 mai 1994 (protection des travailleurs)

Plus en détail

L indemnisation des infections nosocomiales en France

L indemnisation des infections nosocomiales en France L indemnisation des infections nosocomiales en France Olivier Saumon Avocat au Barreau de Paris Ancien membre du Conseil de l Ordre 12 rue d Astorg 75008 Paris http://www.vatier-associes.com Importance

Plus en détail

LA PREPARATION CUTANEE DE L OPERE. OBJECTIF: gestion du risque infectieux DEFINITION LES RECOMMANDATIONS

LA PREPARATION CUTANEE DE L OPERE. OBJECTIF: gestion du risque infectieux DEFINITION LES RECOMMANDATIONS LA PREPARATION CUTANEE DE L OPERE LES RECOMMANDATIONS OBJECTIF: gestion du risque infectieux Réduire le nombre de micro-organismes présents sur la peau en agissant le plus largement possible sur les flores

Plus en détail

Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies

Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies Hygiène des mains Journée des bénévoles 24 septembre 2016 Anne-Marie Marot Infirmière en hygiène hospitalière CHR Haute Senne Soignies Histoire Ignaz Semmelweiss(1847) Première preuve épidémiologique

Plus en détail

DEFINITION S(1) CTINLS HCSP - MAI 2007

DEFINITION S(1) CTINLS HCSP - MAI 2007 06/01/2016 1 CTINLS HCSP - MAI 2007 DEFINITION S(1) «englobe tout évènement infectieux en rapport plus ou moins proche avec un processus, une structure, une démarche de soins, dans un sens très large».

Plus en détail

Procédure ENTRETIEN des LOCAUX et des EQUIPEMENTS MOBILIERS

Procédure ENTRETIEN des LOCAUX et des EQUIPEMENTS MOBILIERS Procédure ENTRETIEN des LOCAUX et des EQUIPEMENTS MOBILIERS Émetteur : Direction des Soins./CESF 0092-PR- HYG-LOC- 006 Processus : Hygiène Rubrique de classement : Hygiène - Locaux P : 1/8 Rév. 01 du 8.12.03

Plus en détail

Concepts en hygiène. IMFSI 1ère année 09/09/2016 Dr C. MIQUEL

Concepts en hygiène. IMFSI 1ère année 09/09/2016 Dr C. MIQUEL Concepts en hygiène IMFSI 1ère année 09/09/2016 Dr C. MIQUEL 1 Chaîne épidémiologique Une maladie infectieuse est la résultante de l introduction dans l organisme d un micro-organisme vivant qui s y développe.

Plus en détail

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire

Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Précautions Standard - hygiène des mains - tenue vestimentaire Eliane de LAPPARENT IDE Hygiéniste Service d Epidémiologie et d Hygiène Hospitalières - CHU DIJON Septembre 2015 Les précautions standard

Plus en détail

IFSI A.PARE Promotion 2011/2014 DFC Semestre 1 Introduction à l UE 2.10 Infectiologie hygiène TPG : 3h

IFSI A.PARE Promotion 2011/2014 DFC Semestre 1 Introduction à l UE 2.10 Infectiologie hygiène TPG : 3h Introduction à l UE 2.10 Infectiologie hygiène TPG : 3h Intentions pédagogiques : Ce travail de recherche permettra à l étudiant: De comprendre les grandes étapes historiques de l hygiène. D intégrer et

Plus en détail

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

Examen juin: Hygiène

Examen juin: Hygiène Examen juin: Hygiène 1 Définir l'hygiène Ensemble de règles à respecter de façon à prévenir les maladies ou à maintenir la santé. 2 Définir hygiène hospitalière Ensemble de mesures et de règles prisent

Plus en détail

Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains

Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains Unité d Enseignement (UE) 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE et HYGIENE TD réflexif : Précautions standard Hygiène des mains Unité d Enseignement 2.10.S1 en lien avec : Compétence 3 : «Accompagner une personne dans

Plus en détail

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION 1 Définition : Une assistante dentaire est une personne aidant un dentiste au fauteuil. Elle peut être formée soit par un dentiste, soit par une école

Plus en détail

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2)

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) IFSI du Bassin de THAU - K. BAUMGARTNER LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE Une histoire d interaction

Plus en détail

Antiseptiques et désinfectants. Américo AGOSTINHO Serv. prévention et contrôle de l infection Forum escarres, le 20 septembre 2011

Antiseptiques et désinfectants. Américo AGOSTINHO Serv. prévention et contrôle de l infection Forum escarres, le 20 septembre 2011 Antiseptiques et désinfectants Américo AGOSTINHO Serv. prévention et contrôle de l infection Forum escarres, le 20 septembre 2011 Sources de contamination D où viennent les micro-organismes? De partout!

Plus en détail

BIENVENUE AU CONGRES SCIENTIFIQUE DE L AFISO 2017

BIENVENUE AU CONGRES SCIENTIFIQUE DE L AFISO 2017 BIENVENUE AU CONGRES SCIENTIFIQUE DE L AFISO 2017 Prévention des infections du site opératoire : UNE TECHNIQUE D APPROCHE PLAN Définition de quelques concepts Anatomie pathologie des IN du SO Facteurs

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 06 Page 1 sur 7 Objet de la procédure Cette procédure indique les principes généraux d utilisation des antiseptiques. Structures concernées DOS DRED Unités de soins Antennes Fonctions impliquées

Plus en détail

Le Signalement des Infections. Nosocomiales : Intérêts, bilan et perspectives. Jouzeau N., Hoff O., Simon L., Rabaud C.

Le Signalement des Infections. Nosocomiales : Intérêts, bilan et perspectives. Jouzeau N., Hoff O., Simon L., Rabaud C. Le Signalement des Infections Nosocomiales : Intérêts, bilan et perspectives Jouzeau N., Hoff O., Simon L., Rabaud C. 18ème Journée Régionale d'hygiène, ARLIN Lorraine Centre de Coordination de Lutte Contre

Plus en détail

Lutte contre les microorganismes

Lutte contre les microorganismes Lutte contre les microorganismes Dans la lutte contre les maladies infectieuses, une place importante revient à la lutte contre les microorganismes. Le but est de détruire ou d inactiver les MO sur des

Plus en détail

Hygiène des mains. V2.1

Hygiène des mains. V2.1 Hygiène des mains. V2.1 Grille de questions Nom... Prénom.. Date... Pourquoi Les mains sont naturellement porteuses de micro-organismes. Vrai Les mains peuvent se contaminer à partir (Plusieurs réponses

Plus en détail

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène Hygiène des mains Equipe Opérationelle d Hygiène La flore cutanée La flore résidente : Flore permanente, stable chez un même individu, sans danger pour un individu sain. Utile rôle de barrière en s opposant

Plus en détail

LES DÉSINFECTANTS. Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre Anne Brunon Catie Crépiat

LES DÉSINFECTANTS. Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre Anne Brunon Catie Crépiat LES DÉSINFECTANTS Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre 2016 Anne Brunon Catie Crépiat Désinfection(AFNOR, NF T 72 101, 1981) = opération au résultat momentané, permettant d éliminer

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque l Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque lue 2.10 - C3 le.doyen-brunet lpromotion 2010-2013 IFSI - C.Foix l11 l PLAN 1 La fore bactérienne 1 Les défenses de l hôte 1 Réservoirs et mode

Plus en détail

Les infections nosocomiales

Les infections nosocomiales Les infections nosocomiales Définition Art. R. 6111-6. Les infections associées aux soins contractées dans un établissement de santé sont dites infections nosocomiales. Une infection est considérée comme

Plus en détail

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017.

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017. Procédures Page : 1 / 7 Document réalisé par le, utilisable par tout professionnel santé sous réserve notifier la source. PROTOCOLES Objet Décrire les différentes méthos d'hygiène s mains selon les objectifs

Plus en détail

Antisepsie Et Antiseptiques. Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir

Antisepsie Et Antiseptiques. Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir Antisepsie Et Antiseptiques Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir Définitions Normes AFNOR (Agence Française de Normalisation) Antisepsie: opération au résultat momentané permettant, au niveau

Plus en détail

Mettre en œuvre les organisations et allouer les moyens nécessaires à la mise en place et l observance des précautions standard.

Mettre en œuvre les organisations et allouer les moyens nécessaires à la mise en place et l observance des précautions standard. Champ d application et stratégie de mise en œuvre Les précautions standard sont un ensemble de mesures visant à réduire le risque de transmission croisée des agents infectieux entre soignant, soigné et

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

HYGIENE ET ENVIRONNEMENT DU PATIENT. FORMATION ELEVES AIDES SOIGNANTES Melle Van de casteele IDE hygièniste

HYGIENE ET ENVIRONNEMENT DU PATIENT. FORMATION ELEVES AIDES SOIGNANTES Melle Van de casteele IDE hygièniste HYGIENE ET ENVIRONNEMENT DU PATIENT FORMATION ELEVES AIDES SOIGNANTES Melle Van de casteele IDE hygièniste L 'hygiène peut être définie comme un ensemble de méthodes visant à assurer le bien-être physique

Plus en détail

PR SPI 07 Page 1 sur 5

PR SPI 07 Page 1 sur 5 PR SPI 07 Page 1 sur 5 Indice de révision 03 PRECAUTIONS STANDARD et prévention de la transmission manuportée des micro-organismes Date d application : 8 octobre 2012 Objet de la procédure Structures concernées

Plus en détail

Qu est-ce qu une BMR?

Qu est-ce qu une BMR? QUE FAIRE LORS D UNE DÉCOUVERTE D UN RÉSIDENT BMR? Yann Ollivier IDE hygiéniste ARLIN Nord Pas de Calais Qu est-ce qu une BMR? Une bactérie est multirésistante lorsqu elle n est plus sensible qu à un petit

Plus en détail

Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 10/01/2017 CFPBNA P. COUGOUL

Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 10/01/2017 CFPBNA P. COUGOUL Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 1 DEFINITION L infection associée aux soins (IAS) englobe tout événement infectieux en rapport plus ou moins proche avec un processus, une

Plus en détail

Qu est-ce qu un micro-organisme?

Qu est-ce qu un micro-organisme? Qu est-ce qu un micro-organisme? Voir activité 1. Les micro-organismes, ou microbes sont des êtres vivants de très petite taille. Parmi ceux-ci, certains sont pathogènes, c est-à-dire qu ils peuvent provoquer

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de textes

Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de textes Niveau 6 e Niveau 5 e Niveau 4 e Niveau 3 e Aborder l antisepsie et l antibiothérapie par l étude de tetes Intervenants établissement Enseignant de SVT, infirmière. Socle commun PILIER 6- Les élèves doivent

Plus en détail

L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT. Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte

L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT. Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte L HYGIENE DES MAINS LE PORT DE GANT Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN-FELIN Réunion-Mayotte Ignace Philippe SEMMELWEIS 1818-1865 Lavage des mains Mortalité maternelle post-accouchement Hôpital Général,

Plus en détail

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION Les infections. I : MECANISME DES S Les infections sont les compagnes constantes et parfois fatales de notre vie ;leur importance vient du fait qu elles sont fréquentes, parfois graves ou épidémiques avec

Plus en détail

LE RISQUE BIOLOGIQUE

LE RISQUE BIOLOGIQUE LE RISQUE BIOLOGIQUE PROGRAMME Définitions Modes de contamination Activités à risque Conséquences Prévention DÉFINITIONS o Les agents biologiques sont présents partout autour de nous : Humains Animaux

Plus en détail

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO)

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Pôle Pharmacie Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Dr F Z Fadhil Responsable de l unité de stérilisation Institut National d Oncologie - Rabat 2ème Journée Nationale sur

Plus en détail

La friction hydro-alcoolique des mains

La friction hydro-alcoolique des mains La friction hydro-alcoolique des mains Conçu et réalisé par D. VIGIER, infirmière hygiéniste, Dr M. SOUSSELIER, pharmacien. mars 2008 On estime que plus de 75% des infections nosocomiales seraient dues

Plus en détail

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène 1- OBJET : Décrire l ensemble des recommandations et pratiques d hygiène à respecter pour : - assurer la qualité des soins dispensés - améliorer la sécurité des patients et des soignants - diminuer le

Plus en détail

Les antiseptiques et les désinfectants

Les antiseptiques et les désinfectants Les antiseptiques et les désinfectants Olivier Castel Réunion de coordination-etablissements Médico-sociaux Poitou-Charentes 16 avril 2015 Définitions des antiseptiques ANTISEPTIQUE «Produit destiné à

Plus en détail

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR Page : 1 de 6 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS RELECTURE ET MISE A JOUR LE 6 AOUT 2012 OBJET Décrire la technique de réalisation du bio nettoyage appliquée dans

Plus en détail

SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALE U.E 2.10.S1 «Infectiologie, hygiène» 2 ECTS

SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALE U.E 2.10.S1 «Infectiologie, hygiène» 2 ECTS I.F.S.I St Quentin V2 SEPTEMBRE Promotion -2017 SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALE U.E 2.10.S1 «Infectiologie, hygiène» 2 ECTS Compétence : 3 «Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens»

Plus en détail

Actualisation des Précautions Standard

Actualisation des Précautions Standard Actualisation des Précautions Standard Réunion des EMS 16 novembre 2017, Nancy N. Jouzeau infirmière hygiéniste 1 Établissements de santé Établissements médicosociaux Soins de ville Juin 2017 2 https://sf2h.net/precautions-standard-2017

Plus en détail

SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS

SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS INFECTION ASSOCIÉE AUX SOINS (IAS) Infection qui survient : au cours ou au décours d une prise en charge diagnostique, thérapeutique, palliative,

Plus en détail

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE bertinkouakou@yahoo.fr 1 Plan Introduction Prévention technique Hygiène des mains Tenue standard

Plus en détail

ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08

ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08 ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08 Objectifs L entretien du matériel endoscopique consiste à pré-désinfecter, nettoyer puis désinfecter tous les dispositifs médicaux utilisés dans un acte d endoscopie.

Plus en détail

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL I. INTRODUCTION Biocontaminant Contaminant d origine biologique Biocontamination Présence d un élément biologique indésirable dans un produit ou dans l environnement du produit

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Ce quizz vous est proposé par L Équipe Opérationnelle d Hygiène Les précautions standard 1- C est vrai! «La désinfection des mains par friction est significativement plus efficace sur le plan microbiologique

Plus en détail

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Protection adhésive pour aseptiser

Plus en détail

INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE

INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION, FREQUENCE ET RISQUE 2.01 Objectif Pour mettre en place une surveillance et une prévention efficace des infections nosocomiales, il est indispensable de disposer de définitions

Plus en détail

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD http://www.cclin-france.fr/ MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD DÉCEMBRE 2011 - VERSION 1 MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD SOMMAIRE ANTISEPTIQUES 1. Objectifs Prévenir les risques liés à la gestion

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES 1 1. Rappel Définitions de l infection 2 Infection (1) Maladie d origine infectieuse Signes cliniques douleur au niveau du site d infection rougeur chaleur présence

Plus en détail

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT Ne s appliquent pas aux BMR responsables de traitements antibiotiques difficiles (ERG, C.Difficile, Staph aureus GISA/VISA ) pour lesquelles des recommandations spécifiques

Plus en détail

Infections nosocomiales

Infections nosocomiales 17/05/2017 (11h-12h) GAZE Laura L2 CR : CHAZAL Justine Pr Fenollar 8 Pages AIH Infections nosocomiales Infections nosocomiales Plan A. Définitions I. Infections associées aux soins II. Autres définitions

Plus en détail

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Quelle tenue pour faire quoi? 5 ème rencontre départementale de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes I La diversité des micro-organismes : III1 Activité 1 Les micro-organismes dans notre environnement Problème Comment appréhender la diversité des micro-organismes?

Plus en détail