LISTE DES TRAVAUX SCIENTIFIQUES T Zenone à jour 11/2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DES TRAVAUX SCIENTIFIQUES T Zenone à jour 11/2009"

Transcription

1 LISTE DES TRAVAUX SCIENTIFIQUES T Zenone à jour 11/2009 MEMOIRES ET THESE Manifestations cliniques associées aux déficits primitifs de l'immunité humorale. Thèse de Doctorat d'etat en Médecine. (présentée à l'université Claude Bernard-Lyon I et soutenue le 18 Octobre 1995) 237 pages 17 figures 28 tableaux 620 références. Uvéite et rifabutine au cours de l'infection à VIH. Revue de la littérature à propos d'une observation. Mémoire de l'attestation d'etudes Universitaires de Sidologie. Lyon pages 1 figure 1 tableau 17 références Syndrome POEMS. Eléments du diagnostic, hypothèses physiopathologiques, limites nosologiques. Mémoire du Diplome d'etudes Spécialisées de Médecine Interne. Lyon pages 18 figures 11 tableaux 158 références Hypogammaglobulinémie d expression variable: hypothèses physiopathogéniques. Mémoire du Certificat d Immunologie et d Immunopathologie Lyon pages 8 figures 33 références. PUBLICATIONS DANS DES REVUES A COMITE DE LECTURE NATIONAL OU INTERNATIONAL 1., ROMESTAING P, LAMBERT R, GERARD JP. Curative non-surgical combined treatment of squamous cell carcinoma of the oesophagus. European Journal of Cancer 1992; 28A, 8/9: Auto-immunité et cancer: les syndromes neurologiques paranéoplasiques associés au cancer à petites cellules. Bulletin du Cancer 1992; 79: , BADY B, SOUQUET PJ, BERNARD JP. Le syndrome de Lambert-Eaton. Revue des Maladies Respiratoires 1992; 9: , ROMESTAING P, BAULIEUX J, BERARD P, BOULEZ J, COIFFIER B, PARTENSKY C, BONNEVIE R, ARDISSON P, GERARD JP. La radiothérapie postopératoire dans le traitement du cancer épidermoïde de l'oesophage. Résultats sur une série de 148 patients. Bulletin du Cancer Radiothérapie 1992; 79: h, SOUQUET PJ, BERNARD JP. Syndrome myasthénique de Lambert-Eaton. Revue Neurologique 1992; 148, 12: , SOUQUET PJ, MICHAUD E, EL KHOURY MT, DEMOLOMBE-RAGUE S, BADY B, PASQUIER J, BERNARD JP. Syndrome de Lambert-Eaton et cancer à petites cellules. Considérations étiopathogéniques à propos de deux observations. Revue de Médecine Interne 1993; 14, 1: , HEYRAUD JD, GONTIER C. Bronchectasies après colectomie pour rectocolite hémorragique. Revue de Médecine Interne 1993; 14, 5: h, SOUQUET PJ, BOHAS CH, EL KHOURY MT, BERNARD JP. Pneumopathie interstitielle diffuse, vitiligo et diabète insulino-dépendant au cours d'une hypogammaglobulinémie commune variable de révélation tardive. La Presse Médicale 1993; 22, 25: , CATIMEL G, BARBET N, CLAVEL M. Complete remission of a primary cutaneous B-cell lymphoma treated with intralesional recombinant interferon alpha-2a. European Journal of Cancer 1994; 30A, 2: , SOUQUET PJ, BOHAS C, VITAL DURAND D, BERNARD JP. Unusual manifestations of giant cell arteritis: pulmonary nodules, cough, conjunctivitis and otitis with deafness. European Respiratory Journal 1994; 7: , BASTION Y, LEDUC D, SALLES G, RIEUX C, ESPINOUSE D, COIFFIER B. Syndrome d'evans, hyperplasie lymphoïde pseudo-tumorale et déficit en IgA-IgG2-IgG4. La Presse Médicale 1995; 24, 5: 283.

2 12., MARTI-FLICH J, HEYRAUD JD, GONTIER C, BEAULATON A. Legionellose pulmonaire révélatrice d'une infection à VIH chez un homme de 75 ans. Revue de Médecine Interne 1995; 16, 5: , CHAUMENTIN G, BOIBIEUX A, PEYRAMOND D, BERTRAND JL. Lymphadénite histiocytaire nécrosante de Kikuchi. Médecine et Maladies Infectieuses 1996; 26: , BASTION Y, SALLES G, RIEUX C, MOREL D, FELMAN P, ESPINOUSE D, BRYON PA, COIFFIER B. POEMS syndrome, arterial thrombosis and thrombocythemia. Journal of Internal Medicine 1996; 240, 2: , BOIBIEUX A, FLEURY J, CHAUMENTIN G, DAOUD F, BURGAT C, PEYRAMOND D, BERTRAND JL. Recurrent bilateral anterior uveitis with hypopyon and rifabutin therapy. Scandinavian Journal of Infectious Diseases 1996; 28: STEINEUR MP, CHAUMENTIN G,, BOIBIEUX A, PEYRAMOND D, BERTRAND JL. Rhodococcose généralisée d'évolution fatale chez un patient sidéen. La Presse Médicale 1996; 25, 25: , BOIBIEUX A, CHAUMENTIN G, MARGOTTON A, NINET J, PEYRAMOND D, BERTRAND JL. Surdité de perception bilatérale au cours d'une maladie de Still de l'adulte. La Presse Médicale 1996; 25, 26: , SOUQUET PJ, CUNNINGHAM-RUNDLES C, BERNARD JP. Hodgkin's disease associated with IgA and IgG subclass deficiency. Journal of Internal Medicine 1996; 240, 2: , SOUILLET G. X-linked agammaglobulinemia presenting as Pseudomonas aeruginosa septicemia. Scandinavian Journal of Infectious Diseases 1996; 28: , DURIEU I, NAGNOUG F, CASTELL P, LEVRAT R. Phénomène de Raynaud avec microangiopathie organique et traitement prolongé par bromocriptine. Revue de Médecine Interne 1996; 17, 11: Hodgkin s disease and common variable immunodeficiency. Journal of Clinical Pathology 1996; 49: 1021 (letter to the editor). 22., BOIBIEUX A, COZON G, CHAUMENTIN G, PEYRAMOND D. Tuberculose disséminée et lymphocytopénie CD4 profonde en l'absence d'infection par le VIH. Médecine et Maladies Infectieuses 1997; 27: STEINEUR MP, BOIBIEUX A,, CHAUMENTIN G, CONTAMIN B, DRUEL B, TIGAUD S, VINCENT V, PEYRAMOND D. Treatment of disseminated Mycobacterium simiae infection in aids. Clinical Microbiology and Infection 1997; 3, 2: , SEVE P, DURIEU I, VITAL DURAND D. Le syndrome de Kawasaki existe-t-il chez le sujet âgé? La Presse Médicale 1997; 26, 7: , REVOL A, DURIEU I, GRANGE C, SIBILLE M, GONNAUD PM, VITAL DURAND D, LEVRAT R. Un syndrome démentiel d apparition récente... Revue de Médecine Interne 1997; 18 (Supplt 3): 308S-310S. 26., SOUILLET G. Cancer et déficit primitif de l immunité humorale. Bulletin du Cancer 1997; 84, 8: IgA deficiency and common variable immunodeficiency. Clinical Immunology and Immunopathology 1997; 83: 3: 318 (letter to the editor) 28., PAYEN C, VITAL DURAND D Hyponatremia and the syndrome of inappropriate antidiuretic hormone secretion induced by risperidone. European Journal of Internal Medicine 1997; 8: 2: CHAUMENTIN G,, BIBOLLET C, DENOYEL GA, BOIBIEUX A, BIRON F, PEYRAMOND D Malignant boutonneuse fever and polymyalgia rheumatica: a coincidental association? Infection 1997; 25: 5: SEVE P,, DURIEU I, PILLON D, VITAL DURAND D Sarcoïdose musculaire: A propos d un cas Revue de Médecine Interne 1997; 18:

3 31. SEVE P,, DURIEU I, MOULIN G, LEVRAT R. Xanthogranulomatose nécrobiotique: manifestation cutanée d une IgM monoclonale Revue de Médecine Interne 1998; 19: 5: , BOIBIEUX A, TIGAUD S, FREDENUCCI JF, VINCENT V, PEYRAMOND D. Nontuberculous mycobacterial tenosynovitis: Report of two cases. Clinical Infectious Diseases 1998; 26, 6: MURAT G, BERNON H,, VITAL DURAND D, BIENVENU J. Hépatite A et cryoglobulinéme Annales de Biologie Clinique 1999; 57: 2: , ISAAC S, SOUQUET PJ, GRANGE C, LOUBEYRE P, DURIEU I, VITAL DURAND D. Bronchiolite obliterante constrictive: A propos d un cas. Revue de Médecine Interne 1999; 20: 2: DURUPT S, DURIEU I, VITAL DURAND D Les risques infectieux associés aux traitements corticoïdes et immunosuppresseurs des maladies inflammatoires chroniques HygièneS 1999; 7: 2: , GRANGE C, PELISSIER P, ZABOT MT, PLAUCHU H, VITAL DURAND D, LEVRAT R. Syndrome d Ehlers-Danlos vasculaire. Diagnostic dix-sept ans après les premières manifestations digestives. Revue de Médecine Interne 1999; 20: 6: DURUPT S, DURIEU I, DAVID G,, NOVE-JOSSERAND R, LEVRAT R, VITAL DURAND D. Une polonaise démasquée Revue de Médecine Interne 1999; 20 (Suppl 2): , BOIBIEUX A, TIGAUD S, FREDENUCCI JF, VINCENT V, CHIDIAC C, PEYRAMOND D. Non-tuberculous mycobacterial tenosynovitis. A review Scandinavian Journal of Infectious Diseases 1999; 31; 3: , FELMAN P, MALCUS C, DURIEU I, VITAL DURAND D Indolent course of a patient with hypereosinophilic syndrome associated with clonal T-cell proliferation. American Journal of Medicine 1999; 107: 5: AUBRIET S,, KANITAKIS J, VITAL DURAND D. Lymphome T périphérique 9 mois après un syndrome hémophagocytaire d évolution favorable après splénectomie. Revue de Médecine Interne 1999; 20; 8: , PARISET C, VITAL DURAND D Artérite temporale, hyperéosinophilie et cryoglobulinémie Revue de Médecine Interne 1999; 20; 9: , STEINEUR MP, SIBILLE M, DURIEU I, VITAL DURAND D Myélopathie révélatrice d un lupus. Deux observations et revue de la littérature. Revue de Médecine Interne 2000 ; 21 : DUMORTIER J, FREYER G, SASCO AJ, FRAPPART L,, ROMESTAING P, TRILLET-LENOIR V Endometrial mesodermal mixed tumor occuring after tamoxifen treatment : report on a new case and review of the literature. Annals of Oncology 2000; 11: DARIE C, BOUTALBA S, FICHTER P, HURET JF, JAILLOT P, DEPLUS F, GERENTON S,, MOREAU JL, GRAND A. Aortite après injections de G-CSF. Revue de Médecine Interne 2004 ; 25 ; 3 : , VITAL DURAND D. Brain abscesses caused by Abiotrophia defectiva. Complication of immunosuppressive therapy in a patient with connective-tissue disease. Scandinavian Journal of Infectious Diseases 2004; 36; 6-7: , GOMPEL M. Panniculite mésentérique et déficit immunitaire commun variable. Revue de Médecine Interne 2005 ; 26 ; 4 : , LIGEON-LIGEONNET P. Syndrome hyperéosinophilique associé à une pseudo-tumeur inflammatoire orbitaire. La Presse Médicale 2005 ; 34 ; 16 : , PETIBON E. Masse intrascrotale révélatrice d une sarcoidose. La Presse Médicale 2005 ; 34 ; 17 : Fever of unknown origin in adults : evaluation of 144 cases in a non-university hospital Scandinavian Journal of Infectious Diseaeses 2006 ; 38 ; 8 : BATHELIER E, TRUCHOT F, KANITAKIS J, BLANC-LASSERRE K, GEFFROY D,, LABEILLE B. Lupus profond et myélopathie Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2006; 133; 12:

4 51., KNEFATI Y, SABATIER JC Polyarteritis nodosa presenting with jaw claudication and headache Joint Bone Spine 2007 ; 74; 3: Périartérite noueuse se manifestant par une claudication de la mâchoire et des céphalées Revue du Rhumatisme 2007; 74;5: AMOUZOUGAN A,, COURET M, PEOC'H M, BARRAL X, BARRAL FG, THOMAS T. «Ppseudospondylitis» caused by rupture of an aortic aneurysm. Journal of Rheumatology 2007; 34, 12: Fever of unknown origin in rheumatic diseases Infectious Disease Clinics of North America 2007; 21: GHADBAN R,, LEVEQUE-MICHAUD C, LOUERAT C, ROUSSET H. Vascularite urticarienne hypocomplémentémique. Revue de Médecine Interne 2008; 29: GHADBAN R, COURET M,.. Efficacy of infliximab in Cogan's syndrome Journal of Rheumatology 2008; 35, 12: , BLANC Q. Rhabdomyolyse liée à une hypokaliémie profonde par intoxication chronique à la glycyrrhizine. Revue de Médecine Interne 2009; 30: PUBLICATIONS DANS DES REVUES DE FORMATION CONTINUE, BENCHARIF L. Les fièvres néoplasiques. Impact Medecin 2000 ; 482 : XII-XIV. Drôle d oiseau la vieille dame! Le Généraliste 2000 ; 2043 : 12. Une anémie macrocytaire Le Généraliste 2000 ; 2078 : 16. Les yeux secs Le Généraliste 2001 ; 2112 : 28. Six mois de fatigue Le Généraliste 2001 ; 2143 : Des céphalées récentes Le Généraliste 2002 ; 2183 : PUBLICATIONS NON PERIODIQUES (CHAPITRES DE LIVRES) Interprétation d une élévation de la créatine phosphokinase et de la lactate déhydrogénase In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND éditeurs. Maloine, Paris 2 édition 1999: , JAUBERT J Les gammapathies monoclonales In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND éditeurs. Maloine, Paris 2 édition 1999: , VITAL DURAND D, SIBILLE M Hypertransaminasémie modérée In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND éditeurs. Maloine, Paris 2 édition 1999: Déficits primitifs de l immunité humorale à l âge adulte In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND éditeurs. Maloine, Paris 2 édition 1999:

5 PUGETM, Interprétation d une élévation de la la lactate déhydrogénase et de la créatine phosphokinase In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND, M PAVIC éditeurs. Maloine, Paris 3 édition 2008; VITAL DURAND D,, SIBILLE M. Hypertransaminasémies modérées. In: DIAGNOSTICS DIFFICILES EN MEDECINE INTERNE H ROUSSET, D VITAL DURAND, JL DUPOND, M PAVIC éditeurs. Maloine, Paris 3 édition 2008; MEMBRE DE SOCIETE SAVANTE * Membre de la Société Nationale Française de Médecine Interne depuis 1992 * Membre du Collège des Internistes du Centre-Est depuis 1996 * Membre de l European Society of Clinical Microbiology and Infectious Diseases de 1998 à 2001 * Membre de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française depuis 1997 * Membre de la Société Française du Cancer de 1997 à 2001 * Membre de l European Federation of Internal Medicine depuis 2003 * Membre de l International Society of Internal Medicine depuis 2003 MEMBRE DE GROUPES DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE Centre affilié EUSTAR à l'étude et à la prise en charge de la Sclérodermie (EULAR scleroderma trials and research) depuis 2007 et depuis 2008, centre membre EUSTAR n 138. Membre du Groupe Français d'etude des Vascularites (GFEV) depuis 2008 Membre du Groupe Français de Recherche sur la Sclérodermie (GFRS) depuis 2008 Membre du Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) section spécialisée de la Société Française de Rhumatologie (SFR) depuis 2006 PARTICIPATION A DES ETUDES COLLECTIVES 1. Registre du syndrome de Cogan de la SNFMI J POUCHOT VINCENEUX Ph et les membres du registre du syndrome de Cogan de la SNFMI. Syndrome de Cogan: 30 observations. XXXV Congrès National de Médecine Interne Décembre 1996 Brest Revue de Médecine Interne 1996; 17, Supplt 3: 404S. Communication Orale. GRASLAND A, POUCHOT J, HACHULLA E, BLETRY O, PAPO T, VINCENEUX P for the study group for Cogan s syndrome. Typical and atypical Cogan s syndrome: 32 cases and review of the literature. Rheumatology 2004; 43: Enquête nationale sur les endocardites infectieuses LEFORT A, MAINARDI JL, SELTON-SUTY C, CASASSUS P, GUILLEVIN L, LORTHOLARY O and the pneumococcal endocarditis study group. Streptococcus pneumoniae endocarditis in adults. A multicenter study in France in the era of penicillin resistance ( ) Medicine 2000; 79: LEFORT A, LORTHOLARY O, CASASSUS P, SELTON-SUTY C, GUILLEVIN L, MAINARDI JL and the beta-hemolytic streptococci infective endocarditis study group. Comparison between adult endocarditis due to beta-hemolytic streptococci (serogroups A,B,C, and G) and Streptococcus milleri. A multicenter study in France. Arch ives of Internal Medicine 2002; 162: Enquête Nationale de la SNFMI. Groupe GERMIVIC Groupe d Etudes et de Recherche en Médecine Interne et Maladies Infectieuses sur le Virus de l Hépatite C P HAUSFATER, P CACOUB, N BERNARD, V LOUSTAUD-RATTI, Z LE LOSTEC, H LAURICHESSE, F TURPIN, D OUZAN, D GRASSET, C PERRONNE, MP CABROL, JC PIETTE et le GERMIVIC. Hémopathies et infection par le virus de l hépatite C: enquête nationale multicentrique. XXXVIII Congrès National de Médecine Interne Juin 1998 Bordeaux

6 Revue de Médecine Interne 1998 Communication Orale. 4. Enquête nationale des pratiques de soins au cours de la maladie de Gaucher 2008 BELMATOUG N, GUFFON N, STIRNEMANN J, SERRATRICE C, ROBERT A, ROSE C, KAMINSKY P. Care practices in Gaucher disease: results of a French Study. Poster 23. First European Gaucher Leadership Forum, Mai 2009; Milan, Italie. 5. Travaux du Groupe CHIMIO : - Recommandations pour l utilisation des traitements anti-émétiques au cours des chimiothérapies anti-cancéreuses aux HCL. Avril Revue DIRE 1996 (revue d information médicale des Hôpitaux de Lyon) n 39 Livret thérapeutique des Hospices Civils de Lyon Recommandations pour la neutropénie fébrile de courte durée induite par la chimiothérapie anti-cancéreuse Revue DIRE 1998 (revue d information médicale des Hôpitaux de Lyon) n Membre du groupe de lecture : La constipation chronique de l adulte : Recommandations pour la pratique clinique. Société Nationale Française de Gastro-Entérologie 2006 PICHE T, DAPOIGNY M, BOUTELOUP C, CHASSAGNE P, COFFIN B, DESFOURNEAUX V, FABIANI P, FATTON B, FLAMMENBAUM M, JACQUET A, LUNEAU F, MION F, MOORE F, RIOU D, SENEJOUX A. Recommandations pour la pratique clinique dans la prise en charge et le traitement de la constipation chronique de l'adulte. Gastroenterologie Clinique et Biologique 2007; 31: Travaux de l'eustar ALLANORE Y, MEUNE C, VONK MC, AIRO P, HACHULLA E, CARAMASCHI P, RIEMEKASTEN G, COZZI F, BERETTA L, DERK CT, KOMOSI A, FARGE D, BALBIR A, RICCIERI V, DISTLER O, CHIALA A, DEL PAPA N, SIMIC PASALIC K, GHIO M, STAMENKOVIC B, REDNIC S, HOST N, PELLERITO R, ZEGERS E, KAHAN A, WALKER UA, MATUCCI-CERINIC M and EUSTAR coauthors. Annals of Rheumatic Diseases Participation au registre DUO «Registry for patients with Digital Ulcers associated with systemic sclerosis» Denton CP, Guillevin L, Krieg T, Schwierin B, Rosenberg D, Silkey M, Matucci-Cerinic M; on behalf of the members of the DUO registry. The burden of complications in patients with digital ulcers and systemic sclerosis: preliminary findings from the DUO registry. Poster THU Congrés EULAR Juin 2009, Copenhague. PARTICIPATION A DES CONGRES SCIENTIFIQUES : COMMUNICATIONS ORALES ET COMMUNICATIONS AFFICHEES (POSTERS) R LAMBERT P ROMESTAING JP GERARD. Traitement combiné non chirurgical du cancer épidermoïde de l'oesophage: étude de la survie à long terme. Third international congress on neo-adjuvant chemotherapy February Paris Communication Orale (Abstract X1) B BADY J PASQUIER JP BERNARD. Syndrome paranéoplasique de Lambert-Eaton. Deux observations. Société de Pneumologie Rhône-Alpes Auvergne 29 Mai 1991 Lyon Revue des Maladies Respiratoires 1992; 9, Suppl 2: R119. Communication Orale (Abstract D6) JP GERARD P ROMESTAING R LAMBERT. Combined radiochemotherapy and laser in curative non surgical treatment of cancer of esophagus. XVIIth Congress of the European Society for Medical Oncology (ESMO) November Lyon Annals of Oncology 1992; 3, Suppl 5: 70. Communication Orale (Abstract 269) PJ SOUQUET C BOHAS MT EL KHOURY E MICHAUD JP BERNARD. Mitomycin, ifosfamide and platine (MIP) in locally advanced and disseminated non small cell lung cancer (NSCLC). Fourth international congress on anti-cancer chemotherapy February Paris Communication Orale (Abstract 95) G SOUILLET PJ SOUQUET JP BERNARD. Manifestations pneumologiques des déficits immunitaires primitifs des lymphocytes B. Société de Pneumologie Rhône-Alpes Auvergne 3 Fév 1993 Lyon Revue des Maladies Respiratoires 1994; 11, Suppl 1 : R3. Communication Orale (Abstract A1) PJ SOUQUET C BOHAS E MICHAUD MT EL KHOURY P ROMESTAING JP BERNARD. Mitomycine, ifosfamide, platine (MIP) dans les cancers du poumon non à petites cellules non résécables: étude pilote. Société de Pneumologie Rhône-Alpes Auvergne 3 Fév 1993 Lyon Revue des Maladies Respiratoires 1994; 11, Suppl 1 : R3. Communication Orale (Abstract A2) FR ROCHER P ROMESTAING R LAMBERT JP GERARD. Curative non surgical treatment of cancer of the oesophagus. First International Symposium on Conservative Treatment in Oncology June Lyon Lyon Chirurgical 1993; 89, 2: 136. Communication Orale (Abstract 43)

7 G GUIRAUD D MOREL Y BASTION PA BRYON P FELMAN. Syndrome POEMS avec thrombocytose. Révélation d'une thrombocytémie essentielle? XIII Congrès de la Société Française d'hématologie 4-5 Fév 1994 Paris Nouvelle Revue Française d'hématologie 1994; 36, 1: 129. Poster (Abstract 336) G CHAUMENTIN MP STEINEUR A BOIBIEUX F BIRON D PEYRAMOND JL BERTRAND. Lymphadénite histiocytaire nécrosante de Kikuchi-Fujimoto. XXXII Congrès National de Médecine Interne 8-10 Juin 1995 Caen Revue de Médecine Interne 1995; 16, Supplt 1: 124S. Poster (Abstract 59) MP STEINEUR A BOIBIEUX G CHAUMENTIN B DRUEL S TIGAUD V VINCENT F BIRON D PEYRAMOND JL BERTRAND. Infection disséminée à Mycobacterium simiae et Sida. 15 Réunion Interdisciplinaire de Chimiothérapie Anti-Infectieuse (RICAI) 7-8 Décembre 1995 Paris Poster (Abstract 234/P18) G CHAUMENTIN R GIRARD Th ZENONE MP STEINEUR A BOIBIEUX F BIRON JL BERTRAND D PEYRAMOND. Traitement probabiliste des méningites purulentes primitives de l'adulte: résultats d'une enquête menée auprès de 92 médecins hospitaliers rhône-alpins. 15 Réunion Interdisciplinaire de Chimiothérapie Anti-Infectieuse (RICAI) 7-8 Décembre 1995 Paris Communication orale (Abstract 115/C8) G CHAUMENTIN MP STEINEUR A BOIBIEUX F BIRON S TIGAUD D PEYRAMOND JL BERTRAND. Rhodotorula rubra fungemia and aids: case report and review. Third Meeting of the European Confederation of Medical Mycology May Lisbonne Poster MP STEINEUR A BOIBIEUX G CHAUMENTIN B DRUEL S TIGAUD V VINCENT F BIRON D PEYRAMOND JL BERTRAND. Disseminated Mycobacterium simiae infection in a patient with acquired immunodeficiency syndrome. 17th Annual Meeting of the European Society of Mycobacteriology June Paris Poster (Abstract 126) P SEVE I DURIEU D VITAL DURAND. Cryoglobulinémie mixte, lymphome non-hodgkinien et infection par le virus de l'hépatite C. XXXV Congrès National de Médecine Interne Décembre 1996 Brest Revue de Médecine Interne 1996; 17, Supplt 3: 497S-498S. Poster (Abstract 177) A REVOL I DURIEU C GRANGE M SIBILLE PM GONNAUD D VITAL DURAND R LEVRAT Un syndrome démentiel d apparition récente... Les 3 Printemps de la Médecine Interne Mars 1997 Lille Communication orale P SEVE I DURIEU R LEVRAT Xanthogranulomatose nécrobiotique et IgM Kappa monoclonale XXXVI Congrès National de Médecine Interne 5-7 Juin 1997 Nîmes Revue de Médecine Interne 1997; 18, Supplt 2: 243S.. Poster (Abstract 185) P SEVE I DURIEU D VITAL DURAND Myopathie sarcoïdosique avec hypertrophie localisée XXXVII Congrès National de Médecine Interne Décembre 1997 Paris Revue de Médecine Interne 1997; 18, Supplt 5: 529S. Poster (Abstract 71) G SOUILLET PJ SOUQUET J JAUBERT D ESPINOUSE JP BERNARD D PEYRAMOND H ROUSSET D VITAL DURAND Diversité des manifestations cliniques associées au déficit immunitaire commun variable: 22 observations XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 447S. Poster (Abstract 38) S DURUPT I DURIEU C GRANGE I BISSARDON H BERNON J BIENVENU D VITAL DURAND Cryoglobulinémies et anticorps antiphospholipides XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 436S. Poster (Abstract 17) I BISSARDON H BERNON S DURUPT I DURIEU C GRANGE J BIENVENU D VITAL DURAND Cryoglobulinémies et maladies auto-immunes XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 436S. Poster (Abstract 16) G SOUILLET PJ SOUQUET J JAUBERT C GRANGE H ROUSSET R LEVRAT D VITAL DURAND Devenir à l âge adulte de l agammaglobulinémie liée à l X de Bruton XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 523S. Poster (Abstract 193) G SOUILLET PJ SOUQUET JP BERNARD D VITAL DURAND Déficits en sous-classes d IgG: 7 observations XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 447S.

8 Poster (Abstract 39) S AUBRIET J KANITAKIS D VITAL DURAND Syndrome d activation macrophagique précédant de 9 mois l apparition d un lymphome cutané T non épidermotrope XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 452S. Poster (Abstract 48) MT ZABOT H PLAUCHU C GRANGE D VITAL DURAND R LEVRAT Syndrome d Ehlers-Danlos de type IV: Diagnostic devant un hématome disséquant de l artère iliaque externe dix-sept ans après les premières manifestations digestives XXXIX Congrès National de Médecine Interne Décembre 1998 Saint-Etienne Revue de Médecine Interne 1998; 19, Supplt 3: 526S. Poster (Abstract 199) S DURUPT I DURIEU G DAVID R NOVE-JOSSERAND R LEVRAT D VITAL DURAND Une polonaise démasquée Les 5 Printemps de la Médecine Interne Mars 1999 Lille Poster C GRANGE P FELMAN C MALCUS I DURIEU D VITAL DURAND Syndrome of episodic angioedema and eosinophilia associated with clonal T-cell proliferation CD4+ CD3-. 2nd Congress European Federation of Internal Medicine May 1999 Florence European Journal of Internal Medicine 1999; 10 (Suppl 1): S75 Poster (Abstract 282) MP STEINEUR M SIBILLE R LEVRAT D VITAL DURAND Myélite révélatrice d un lupus érythémateux systémique: deux observations. XXXX Congrès National de Médecine Interne Juin 1999 Strasbourg Revue de Médecine Interne 1999; 20, Supplt 1: 138S Poster (Abstract 94) S DURUPT I DURIEU L BENCHARIF H ROUSSET D VITAL DURAND Polychondrite atrophiante et myélodysplasie: deux nouvelles observations. XXXXIII congrès National de Médecine Interne Décembre 2000 Revue de Médecine Interne 2000 ; 21, Supplt 2 : 215S Poster (Abstract 82) C DARIE S BOUTALBA P FICHTER JF HURET P JAILLOT F DEPLUS S GERENTON JL MOREAU A GRAND Aortite suite à une injection de G-CSF. XLVIII Congrès National de Médecine Interne 5-7 Juin 2003 Marseille Revue de Médecine Interne 2003 ; 24, Supplt 1 : 118S Poster (Abstract 159) E BATHELIER F TRUCHOT J KANITAKIS K BLANC-LASSERRE Lupus profond et myélopathie lupique Congrès de la Société Française de Dermatologie Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2004 ; 231 Poster (Abstract 209) R GHADBAN C LEVEQUE-MICHAUD H ROUSSET Vascularite urticarienne hypocomplémentémique de Mc Duffie: une cause rare d'uvéite. 55 Congrès National de Médecine Interne Juin 2007 Béziers-Narbonne Revue de Médecine Interne 2007; 28, Supplt1,S134 Poster (Abstract CA133) B TERRIER D LAUNAY P CATHEBRAS A HOT JP DE JAUREGUIBERRY C LARROCHE O MEYER JL PASQUALI T SCHAEVERBEKE A SOMOGYI P CACOUB Tolérance et efficacité du rituximab (RTX) au cours des vascularites cryoglobulinémiques non associées au virus de l'hépatite C (VHC);: données de 15 patients issus du registre AIR. 60 Congrès de la Société Nationale Française de Médecine Interne Décembre 2009 Toulouse (communication orale CO15). R GHADBAN C LEVEQUE-MICHAUD V CHAN M COURET La myosite focale peut-elle être paranéoplasique? 60 Congrès de la Société Nationale Française de Médecine Interne Décembre 2009 Toulouse (communication affichée CA162). Maladies et syndromes systémiques en médecine interne dans un centre hospitalier général. 60 Congrès de la Société Nationale Française de Médecine Interne Décembre 2009 Toulouse (communication affichée CA170). La maladie de Fabry, diagnostic différentiel du syndrome de Sneddon 60 Congrès de la Société Nationale Française de Médecine Interne Décembre 2009 Toulouse (communication affichée CA214). Vascularite systémique et carcinome épidermoïde anal métastatique 60 Congrès de la Société Nationale Française de Médecine Interne Décembre 2009 Toulouse (communication affichée CA163). CONFERENCES ET ENSEIGNEMENT POST-UNIVERSITAIRE Les déficits primitifs de l immunité humorale chez l adulte: intérêt des immunoglobulines intra-veineuses Actualités thérapeutiques: Intérêt des immunoglobulines IV Réunion scientifique organisée par le Laboratoire Français de Fractionnement et des Biotechnologies

9 Modérateurs: Pr KAZATCHKINE Immunologie Clinique, Paris Pr TOURAINE Immunologie Clinique, Lyon 13 Février 1997 Lyon Les maladies auto-immunes: classification, nouveautés cliniques et thérapeutiques. Colloques médico-chirurgicaux du Roussillon Soirée d Enseignement Post-Universitaire 14 Octobre 1997 Les risques infectieux associés aux thérapeutiques au long cours 21 Journées Régionales d Hygiène Hospitalière 27 et 28 Mai 1998 Lyon Anomalies de l hémogramme. Conduite à tenir devant une polyglobulie, une hyperéosinophilie. Association médicale du Pays de Gex Soirée d Enseignement Post-Universitaire 28 Mai 1998 Genève Actualités sur le lupus Compte-rendu de la Cinquième Conférence Internationale sur le Lupus Erythémateux Systémique (Cancun, Mexique, Avril 1998) Collège de Médecine Interne du Centre-Est 24 Juin 1998 Lyon Recommandations (HCL) pour la prise en charge des neutropénies fébriles Journée de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon 19 Novembre 1998 Lyon Choix de l antibiothérapie devant une pneumopathie du sujet âgé institutionnalisé Réunion scientifique organisée par le laboratoire Wyeth Lederle 30 Mars 2000 Valence Manifestations neurologiques du syndrome des antiphospholipides 16 Journées de Pathologie Neurologique «Neurologie et Médecine Interne» 28 Octobre 2000 Valence Conduite à tenir devant des adénopathies Association CYCLAMID Soirée d enseignement post-universitaire 26 Septembre 2001 Valence Conduite à tenir devant des anomalies de l hémogramme Association CYCLAMID Soirée d enseignement post-universitaire 21 Novembre 2003 Valence Les maladies systémiques Association CYCLAMID Soirée d enseignement post-universitaire 24 Novembre 2005 Valence Les maladies systémiques EPU du Val de Drome Soirée d enseignement post-universitaire 28 Mars 2006 Livron (Drôme) Utilisation des auto-anticorps en pratique quotidienne EPU GREDDA (Dermatologues Drome-Ardèche) 26 Novembre 2008 Montélimar Asthénie: conduite à tenir et bilan Association AMBRE Soirée d'enseignement Post-Universitaire 22 Janvier 2009 Romans (Drôme) Organisateur de la Soirée d'enseignement Post-universitaire Drôme-Ardèche

10 Les Maladies de surcharge lysosomale Les maladies rares La maladie de Gaucher 15 Octobre 2009 Valence (Drôme) RUBRIQUES LITTERATURE COMMENTEE ET JOURNAL DE L INTERNISTE DE LA REVUE DE MEDECINE INTERNE. Bursite proximale au cours de la pseudopolyarthrite rhizomélique. Revue de Médecine Interne 1998; 19: Actualité sur le lupus érythémateux systémique Revue de Médecine Interne 1998; 19: Les formes graves de l hépatite virale A Revue de Médecine Interne 1998; 19: Quelle surveillance ophtalmologique pour les patients traités par hydroxychloroquine? Revue de Médecine Interne 1998; 19: Critères de classification et critères diagnostiques des vascularites Revue de Médecine Interne 1999; 20: Hypertransaminasémie et maladie coeliaque Revue de Médecine Interne 1999; 20:187.. Syndromes lupiques induits par la minocycline Revue de Médecine Interne 1999; 20: Résultats à 5 ans du suivi prospectif de la cohorte de 1000 patients de l étude Eurolupus Revue de Médecine Interne 1999; 20 LECTEUR-EXPERT ET REVIEWER * Lecteur-Expert pour le Comité de Rédaction des revues francophones suivantes: - Revue des Maladies Respiratoires (1994) - Revue de Médecine Interne (1998, 2001,2006 et 2008) * Reviewer pour le Comité de Rédaction des revues anglophones suivantes : - Gut (1998) - Journal of Rheumatology (2001) - Neurology India (2005) - Scandinavian Journal of Infectious Diseases (2006) - BMC infectious diseases (2008) - Saudi Medical Journal (2009)

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Hématologie clinique

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Hématologie clinique Maladies de système Cancérologie générale» 1. Informations de base - Matière d enseignement: Hématologie clinique

Plus en détail

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens d Anatomie et Cytologie Pathologiques : connaitre les

Plus en détail

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR

Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Sommaire CHAPITRE 1 RÉACTION INFLAMMATOIRE : ASPECTS 17 CLINIQUES ET BIOLOGIQUES. CONDUITE À TENIR Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire Question 112 I. DÉFINITION INTRODUCTION 17 II. PRINCIPAUX

Plus en détail

Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations

Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations Maladie de Hodgkin et auto-immunité chez l enfant: à propos de onze observations Clémence Jarrassé Mémoire DES pédiatrie 23 Octobre 2008 JARASSE Clémence 1 Introduction Association syndrome lymphoprolifératif

Plus en détail

Cas clinique. François GALODÉ CHU de Bordeaux Symposium respiratoire d Aquitaine Le 17 octobre 2015

Cas clinique. François GALODÉ CHU de Bordeaux Symposium respiratoire d Aquitaine Le 17 octobre 2015 Cas clinique François GALODÉ CHU de Bordeaux Symposium respiratoire d Aquitaine Le 17 octobre 2015 Adèle, 15 ans Août 2014: colite aiguë grave: diarrhées glairo-sanglantes sans signes extradigestifs. Endoscopie:

Plus en détail

Ce que nous apprend le registre auto-immunité Rituximab?

Ce que nous apprend le registre auto-immunité Rituximab? 17 Ce que nous apprend le registre auto-immunité Rituximab? Evidence Based Medicine Recommandations officielles Avis des experts Description des registres AIR-PR et AIR L objectif principal de ces registres

Plus en détail

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques. Déficits immunitaires secondaires

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques. Déficits immunitaires secondaires 3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques Nota bene : les vaccins spécifiquement recommandés sont des vaccins nécessaires pour les patients

Plus en détail

Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn

Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn Année Nom de l'ue Discipline traitée Titre de l'enseignement N Items iecn N 138 - Histoire naturelle des K. Oncogènes, antioncogènes N 138- Epidémiologie, prévention primaire et secondaire N 139 - Principe

Plus en détail

ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE,

ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE, Page 1 sur 4 MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE ARRETE portant labellisation de centres de référence pour la prise en charge des maladies rares. LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte PD Dr Michaël Hofer Unité d immuno-allergologie et rhumatologie Unité Romande de rhumatologie pédiatrique DMCP, CHUV et DEA, HUG Lausanne et Genève Vasculites

Plus en détail

VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche

VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche VASCULITIS FOUNDATION Soutien Information Recherche Qu est-ce qu une vascularite? Une vascularite est définie par l existence d une inflammation des vaisseaux sanguins, c està-dire des artères, veines

Plus en détail

Table des matières. Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE 14 III.

Table des matières. Module 8. Immunopathologie Réaction inflammatoire I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE 14 III. Table des matières CHAPITRE 1. ALLERGIES ET HYPERSENSIBILITÉS CHEZ L ENFANT 13 ET L ADULTE : ASPECTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES, DIAGNOSTIQUES ET PRINCIPES DE TRAITEMENT I. DÉFINITIONS GÉNÉRALITÉS 14 II. PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009

Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris. Journée Mondiale du Lymphome 2009 Initiation du diagnostic des cancers Rôle du MG, exemple du lymphome Déjeuner-débat, JNMG 2009, samedi 10 octobre, Paris Journée Mondiale du Lymphome 2009 Le Lymphome, une pathologie complexe Pr Pierre

Plus en détail

Après-midi (cours magistral) 8h à 12h 14h à 14h45 14h45 à 15h30 16h à 16h45 16h45 à 17h30. Asphyxies mécaniques S. Bardaa

Après-midi (cours magistral) 8h à 12h 14h à 14h45 14h45 à 15h30 16h à 16h45 16h45 à 17h30. Asphyxies mécaniques S. Bardaa Semaine 1: du 18 au 23 janvier 2016 Lundi Diagnostic de la mort Mardi Thérapeutique Exercice physique en thérapeutique médicale Prise en charge de l hémiplégie en rééducation S. Ghroubi Thérapeutique Evaluation

Plus en détail

VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX. J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon

VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX. J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE ET RISQUE INFECTIEUX J.L. DUPOND Médecine Interne CHU Besançon CREPUSCULE DES VIEUX vieillissement cérébral vieillissement artériel VIEILLISSEMENT IMMUNITAIRE VIEILLISSEMENT

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LATRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 21 mars 2001 TEGELINE 50mg/ml poudre et solvant pour solution pour perfusion Laboratoire

Plus en détail

Myélome multiple. (maladie de Kahler)

Myélome multiple. (maladie de Kahler) Myélome multiple! (maladie de Kahler) Clone plasmocytaire malin Myélome multiple Plan - Définition - Physiopathologie - Diagnostic - Manifestations cliniques et biologiques - Pronostic et traitement Myélome

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Liège

Centre Hospitalier Universitaire de Liège Adjoint Adjoint Indications neurologiques 1. Epilepsie Si la thérapie sous forme d une intervention chirurgicale est influencée de manière décisive, pour la localisation d un foyer épileptogène d une épilepsie

Plus en détail

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE

HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE HEPATO-GASTRO EIVTEROLOGIE Pr DUMORTIER (PUPH), hépato-gastro-entérologie et transplantation, hôpital Edouard Herriot à Lyon (Item 83, 118, 205, 228, 229, 242, 258, 269, 280, 290, 298, 300, 302, 303, 308,

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN Claire Laresche CHU Besançon, Pr Humbert Nancy, 28/10/2010 Mr M., 44ans Antécédents: Rectocolite hémorragique (RCH), diagnostiquée en 2002: Corticothérapie Ciclosporine

Plus en détail

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique

Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Le lupus érythémateux systémique pédiatrique Alexandre Belot alexbelot@yahoo.fr L atteinte rénale du lupus: un enjeu thérapeutique et diagnostique Concerne 75% des enfants au cours de leur maladie Principale

Plus en détail

Vieillissement immunitaire

Vieillissement immunitaire Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr Michèle Becker-Schneider 24 Mai 2012 CHU Besançon 1 Vieillissement immunitaire Fréquence et gravité accrue des infections Réponse faible aux vaccinations

Plus en détail

Pathologie thoracique Cas n 5

Pathologie thoracique Cas n 5 Pathologie thoracique Cas n 5 Sillon Rhône Alpes Auvergne 12 Mars 2016 Béatrice Nadaud Pr F Thivolet Cas clinique En 2008: Mme BE..S, 56 ans, Tabac 30 PA Au décours d une pneumopathie : nodule de 25 mm

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE

Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE Démarche diagnostique devant une lymphopénie Mouna ZAHLANE INTRODUCTION LB et LT Lc NK acteurs de l immunité adaptative. n expriment pas de récepteur à l antigène. Taux entre 1500 et 4000 elts/mm 3 = production

Plus en détail

Quoi de neuf en Médecine Interne?

Quoi de neuf en Médecine Interne? Quoi de neuf en Médecine Interne? Jean-Louis Pasquali Service de Médecine Interne et d Immunologie Clinique Centre National de Référence pour les Maladies Autoimmunes rares Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Plus en détail

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE GENERALITES Définition Syndrome lymphoprolifératif Prolifération monoclonale maligne de lymphocytes B matures Infiltration médullaire, gg et sanguine Evolution lente Etiologie

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique. Introduction. Clinique 03/10/2013

Leucémie lymphoïde chronique. Introduction. Clinique 03/10/2013 Leucémie lymphoïde chronique Introduction Définition: Prolifération lymphoïde monoclonale, responsable d'une infiltration médullaire, sanguine, parfois ganglionnaire, constituée de lymphocytes matures

Plus en détail

LE RITUXIMAB (MABTHERA )

LE RITUXIMAB (MABTHERA ) LE RITUXIMAB (MABTHERA ) Qu est-ce que c est? Rituximab = anticorps dirigé contre le CD20 CD20 = Protéine à la surface des lymphocytes B Rituximab -> inactivation et destruction des lymphocytes B en se

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr Michèle Becker-Schneider CHU Besançon 25 Février 2010 1 Vieillissement immunitaire Fréquence et gravité accrue des infections Réponse faible aux vaccinations

Plus en détail

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant

4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 4 mécanismes possibles devant des convulsions dans le cadre d un SHU typique de l enfant 4 causes médicales de détresse respiratoire du nouveau-né 1 diagnostic différentiel de la névrite

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMUNOLOGIQUE DE LA MALADIE COELIAQUE

DIAGNOSTIC IMMUNOLOGIQUE DE LA MALADIE COELIAQUE La maladie coeliaque (MC) est une entéropathie auto-immune due à une intolérance au gluten chez des sujets génétiquement prédisposés. C est une maladie multigénique associée en particulier aux molécules

Plus en détail

Avis 20 novembre 2013

Avis 20 novembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 novembre 2013 MEDROL 4 mg, comprimé sécable Boîte de 30 (CIP : 34009 306 559 5 5) MEDROL 16 mg, comprimé sécable Boîte de 20 (CIP : 34009 331 898 4 6) MEDROL 100 mg,

Plus en détail

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées et/ou aspléniques

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées et/ou aspléniques 3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées et/ou aspléniques La vaccination en cas d immunodépression présente certaines particularités qui justifient des

Plus en détail

5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les avril 2013

5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les avril 2013 5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les 27-28 avril 2013 S. Ali-Guechi 1, D. Roula 2, R. Malek 3, S. Rouabhia 4, N. Boukhris 1, H. Ayed 1, S. Boughandjioua 1,

Plus en détail

Le risque de thrombose. Quelle démarche peut on proposer face à une TVP?

Le risque de thrombose. Quelle démarche peut on proposer face à une TVP? Le risque de thrombose Quelle démarche peut on proposer face à une TVP? Plan Le bilan étiologique Les situations à risque Le suivi d une TV P. 2 brèves TV P. proximales 50 % des embolies pulmonaires 10

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

8/2006 : découverte d une masse thoracique Absence de tabagisme

8/2006 : découverte d une masse thoracique Absence de tabagisme B Ghaye - E Coche - JP Hastir -T Pieters - P Collard H, 51 ans 8/2006 : découverte d une masse thoracique Absence de tabagisme 2006 9/2006 : exérèse chirurgicale; fermeture péricardique par Goretex :

Plus en détail

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris AUTO IMMUNITE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES COMPLEXES IMMUNS CIRCULANTS FACTEUR RHUMATOÏDE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES Les procédures communes aux prélèvements et particulières

Plus en détail

Dossier 1. Vous voyez en consultation une patiente de 48 ans pour avis sur un hémogramme anormal. Son examen physique est normal.

Dossier 1. Vous voyez en consultation une patiente de 48 ans pour avis sur un hémogramme anormal. Son examen physique est normal. Dossier 1 Vous voyez en consultation une patiente de 48 ans pour avis sur un hémogramme anormal. Son examen physique est normal. Hémogramme : Hémoglobine : 12,4 g/dl VGM : 93 μm 3 CCMH : 33 % Réticulocytes

Plus en détail

INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES BASSES. Recommandations et particularités de prise en charge en EHPAD

INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES BASSES. Recommandations et particularités de prise en charge en EHPAD INFECTIONS DES VOIES RESPIRATOIRES BASSES Recommandations et particularités de prise en charge en EHPAD Les infections respiratoires basses: Bronchite aiguë : - virale - dans un contexte épidémique - diagnostic

Plus en détail

Actualités thérapeutiques dans les lymphomes

Actualités thérapeutiques dans les lymphomes Actualités thérapeutiques dans les lymphomes Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Sous la direction de Pauline Brice Catherine Thieblemont Actualités thérapeutiques dans

Plus en détail

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr

«Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud lyon.fr «Maladies auto immunes» Pr Frédéric Bérard Service d Allergologie et Immunologie Clinique CHU Lyon Sud frederic.berard@chu lyon.fr Le système immunitaire = différencier le «Soi» vs «Non soi» = élaborer

Plus en détail

UNIVERSITE SEGALEN BORDEAUX FACULTE DE MEDECINE

UNIVERSITE SEGALEN BORDEAUX FACULTE DE MEDECINE UNIVERSITE SEGALEN BORDEAUX FACULTE DE MEDECINE RANDRIAMIHANGY N. Avisoa (Madagascar) Directeur : Pr Patrick MERCIE PLAN Introduction Observation Discussion Conclusion 3 INTRODUCTION DEFINITION (Liliane

Plus en détail

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE

PROGRAMME MÉDECINE INTERNE PROGRAMME MÉDECINE INTERNE 07 11 novembre 2017 Centre de Congrès Beaulieu Lausanne Sous réserve de modification Programme Mardi, 07 novembre 2017 À partir de 07:45 Arrivée et inscription des participants

Plus en détail

N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir

N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir N 181. Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir Expliquer les principaux mécanismes et les manifestations cliniques et biologiques de la réaction inflammatoire. Connaître

Plus en détail

Avis Juillet 2014

Avis Juillet 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 148 22 Juillet 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation: S-CORT 20 mg, Prednisolone

Plus en détail

quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir cette patiente sur les coupes thoraciques submillimétriques,en fenêtre parenchymateuse

quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir cette patiente sur les coupes thoraciques submillimétriques,en fenêtre parenchymateuse 43 ans,origine congolaise Ancienne institutrice Pas de tabac. HIV - Dyspnée d apparition progressive depuis 18 mois Pas d AEG Pas d anomalie à l auscultation quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2016

Communiqué de presse. Bâle, le 9 octobre 2016 Communiqué de presse Bâle, le 9 octobre 2016 Une étude de phase III montre que TECENTRIQ (atezolizumab), médicament de Roche, offre un avantage significatif en termes de survie par rapport à la chimiothérapie,

Plus en détail

Diagnostic du carcinome hépatocellulaire. (1) Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Jean Verdier, Service d'hépato-

Diagnostic du carcinome hépatocellulaire. (1) Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Jean Verdier, Service d'hépato- Diagnostic du carcinome hépatocellulaire Rédacteur : Jean-Claude TRINCHET (1, 2) (1) Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Jean Verdier, Service d'hépato- Gastroentérologie, 93140 Bondy. (2) Université

Plus en détail

Prise en charge de la Fièvre Q. Dr. E. Denes Service de Maladies Infectieuses Mars 2013

Prise en charge de la Fièvre Q. Dr. E. Denes Service de Maladies Infectieuses Mars 2013 Prise en charge de la Fièvre Q Dr. E. Denes Service de Maladies Infectieuses Mars 2013 Fin mai 2013? 2 Les Hollandais entrent dans la danse C était très français. 4 Littérature actuelle 5 Mr L 50 ans Agriculteur

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

Bronchectasies. François Brémont. Pneumologie Allergologie Hôpital des Enfants CHU Toulouse. (et les membres de l équipe)

Bronchectasies. François Brémont. Pneumologie Allergologie Hôpital des Enfants CHU Toulouse. (et les membres de l équipe) Bronchectasies François Brémont (et les membres de l équipe) Pneumologie Allergologie Hôpital des Enfants CHU Toulouse Introduction Rare dans les pays industrialisés Délai prolongé de plusieurs années

Plus en détail

Hospices Civils de Lyon (HCL)

Hospices Civils de Lyon (HCL) - Etude longitudinale de patients atteints de cancers digestifs/complications infectieuses liées aux cathéters veineux à site implantables Head : Chambrier Cécile, Unité CARMENInserm 1060/ Inra 1235 (Equipe

Plus en détail

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies

Que faire pour mieux préciser la nature et la répartition des anomalies Homme 60 ans. Pas d ATCD. Origine française; vit au Gabon. Découverte récente d une infection VIH avec immunodépression sévère (CD4+ à 50/mm3) Pancytopénie et fièvre Scanner initial. Quels sont les éléments

Plus en détail

Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares

Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares Centres de référence labellisés et centres de compétences désignés pour la prise en charge d une maladie rare ou d un groupe de maladies rares Les centres de référence Centre de référence de la sclérodermie

Plus en détail

Eosinophilie sanguine. = augmentation du chiffre des polynucléaires éosinophiles sanguins à > 500/mm³

Eosinophilie sanguine. = augmentation du chiffre des polynucléaires éosinophiles sanguins à > 500/mm³ Hyperéosinophilie Définition Eosinophilie sanguine = augmentation du chiffre des polynucléaires éosinophiles sanguins à > 500/mm³ Hyperéosinophilie augmentation du chiffre des polynucléaires éosinophiles

Plus en détail

Trois études pivots confirment l efficacité et la tolérance d HUMIRA dans la maladie de Crohn

Trois études pivots confirment l efficacité et la tolérance d HUMIRA dans la maladie de Crohn POUR DIFFUSION IMMEDIATE Rungis, le 10 janvier 2008 Contacts : Abbott Françoise Poterre 01 45 60 27 28 francoise.poterre@abbott.com LJ Com Camille Journet 01 45 03 89 89 c.journet@ljcom.net Disponible

Plus en détail

Avis Mars 2015

Avis Mars 2015 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 235 10 Mars 2015 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation POLYPRED 20 MG, Prédnisolone

Plus en détail

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni Service de Médecine Interne, CHU Mohamed VI, Marrakech Le lupus érythémateux systémique (LES): prototype des

Plus en détail

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du La lettre d L information biomédicale des laboratoires Oriade Noviale Novembre 2015 Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du même continuum

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas

Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas Cirrhose biliaire primitive: étude multicentrique* de 79 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service de médecine interne,

Plus en détail

Les neuropathies. Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse pathologies neuromusculaires

Les neuropathies. Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse pathologies neuromusculaires Les neuropathies périphériquesriques Ph Petiot Hôpital de la Croix-Rousse Centre de référence r rence régional r de pathologies neuromusculaires Noyau commun Syndrome neurogène atteinte motrice troubles

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 20 juillet 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 18 avril 2000 (JO du 21 mai 2000) ANSATIPINE 150 mg, gélule B/30 (CIP

Plus en détail

Filière des maladies Auto-Immunes et Auto-Inflammatoires rares: son rôle dans les vascularites, évolution à 1 an

Filière des maladies Auto-Immunes et Auto-Inflammatoires rares: son rôle dans les vascularites, évolution à 1 an Filière des maladies Auto-Immunes et Auto-Inflammatoires rares: son rôle dans les vascularites, évolution à 1 an Éric HACHULLA Alexandre BELOT Animateurs de la filière Hélène MAILLARD Chef de projet pour

Plus en détail

Traitement de l infection par le VHC chez les patients avec lymphome malin, résultats de l étude ANRS HC13-Lympho-C

Traitement de l infection par le VHC chez les patients avec lymphome malin, résultats de l étude ANRS HC13-Lympho-C Traitement de l infection par le VHC chez les patients avec lymphome malin, résultats de l étude ANRS HC13-Lympho-C L Alric, D Bonnet, N Lapidus, Michot JM, J Jeannel, D Canioni, P Cacoub, F, H Fontaine,

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Microangiopathie thrombotique secondaire à la Mytomicine C

Microangiopathie thrombotique secondaire à la Mytomicine C Microangiopathie thrombotique secondaire à la Mytomicine C Dr. M. Ciobotaru, Dr. R. Boudet - Service de Néphrologie Dialyse Dr. L. Vayre Service d Oncologie Radiothérapie CH Brive La Gaillarde Cas clinique

Plus en détail

MASTER-ANCA MAintaining or Stopping Therapy in EsRd patients in ANCA vasculitis

MASTER-ANCA MAintaining or Stopping Therapy in EsRd patients in ANCA vasculitis MASTER-ANCA MAintaining or Stopping Therapy in EsRd patients in ANCA vasculitis Prospective, multicentric, randomized, open-labeled study to assess the benefit/risk to stop maintenance immunosuppresive

Plus en détail

T D D C T

T D D C T T D C D Résidente Ines aceur T SRVIC D ÉDC T HÔPITAL HABIB THAUR T D D C T T D D C T T D D C T T D D C T T D C D T PP :Hypoalbuminémie Hypergammaglobulinémie polyclonale Dosage pondéral des immunoglobulines:

Plus en détail

T D D C T

T D D C T T D C D Résidente Ines aceur T SRVIC D ÉDC T HÔPITAL HABIB THAUR T D D C T T D D C T T D D C T T D D C T T D C D T PP :Hypoalbuminémie Hypergammaglobulinémie polyclonale Dosage pondéral des immunoglobulines:

Plus en détail

Clémence BALAJ. Femme de 55 ans, asymptomatique.scanner de surveillance annuelle pour ça. Clémence BALAJ

Clémence BALAJ. Femme de 55 ans, asymptomatique.scanner de surveillance annuelle pour ça. Clémence BALAJ Clémence BALAJ Femme de 55 ans, asymptomatique.scanner de surveillance annuelle pour ça Clémence BALAJ diagnostic panniculite mésentérique,bien sur, mais encore qu'est ce que c'est?, qu'est ce qu'on en

Plus en détail

DES septembre 2016 E Solau-Gervais Poitiers

DES septembre 2016 E Solau-Gervais Poitiers DES septembre 2016 E Solau-Gervais Poitiers =artérite à cellule géante ou artérite temporale Prédominance féminine Moyenne de survenue entre 70 et 75 ans Céphalées unilatérale, temporale, d apparition

Plus en détail

Arthrite septique à Mycobacterium avium puis sepsis sur PTG

Arthrite septique à Mycobacterium avium puis sepsis sur PTG Arthrite septique à Mycobacterium avium puis sepsis sur PTG Case report Bibliographie Discussion LIGNEL A. (interne) POLARD J-L (PH) Service d Orthopédie et Traumatologie CHU Rennes Mme L, 67 ans ATCD

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM Date : 24/07/90 - les MEDECINS CONSEILS REGIONAUX - le MEDECIN CHEF de la REUNION Origine

Plus en détail

7 projets retenus aux PHRC-N depuis 2012

7 projets retenus aux PHRC-N depuis 2012 PHRC JNI 2016 7 projets retenus aux PHRC-N depuis 2012 2015 : 2 projets retenus au PHRC-N OPITIFIL : Optimization of invasive pulmonary aspergillosis follow up in patients with hematological malignancies

Plus en détail

TUBOGTEP EVALUATION DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS AU 18 FDG DANS LA TUBERCULOSE EXTRA-PULMONAIRE. PHRC National

TUBOGTEP EVALUATION DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS AU 18 FDG DANS LA TUBERCULOSE EXTRA-PULMONAIRE. PHRC National TUBOGTEP EVALUATION DE LA TOMOGRAPHIE PAR EMISSION DE POSITONS AU 18 FDG DANS LA TUBERCULOSE EXTRA-PULMONAIRE PHRC National Pré-étude dans les tuberculoses ganglionnaires et osseuses TEP positive chez

Plus en détail

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007*

EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* EPU95 Montmorency Médecine Interne Mise à jour du 13 Mai 2007* CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ADENOPATHIE Pr. E. Pujade-Lauraine Chef de service d Hématologie (Hôpital Hôtel Dieu Paris) Séance du 5 juin 2003

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire Neuro-oncologie

Diplôme Inter-Universitaire Neuro-oncologie Diplôme InterUniversitaire Neurooncologie Domaine : Sciences, Technologies, Santé Organisation : Faculté de Médecine Lieu de formation : Sur les sites des universités partenaires (Facultés de Médecine

Plus en détail

L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton?

L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton? L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton? Dr Benhamou Ygal Médecine interne-médecine Vasculaire CHU de Rouen Membre du GEFA Les critères de

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Le Bilan pré-transplantation Rénale Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Consultation initiale Au cours d une consultation Information orale et écrite

Plus en détail

Suivi et partage des pratiques en France, construisons le réseau Diftec

Suivi et partage des pratiques en France, construisons le réseau Diftec Suivi et partage des pratiques en France, construisons le réseau Diftec Anne Vachée CH de Roubaix 1 Déclaration de liens d intérêt avec les industries de santé en rapport avec le thème de la présentation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 232 3 2) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 234 6 1 TARCEVA 150 mg, comprimé

Plus en détail

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION Page 1 de 5 LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION VITESSE DE SÉDIMENTATION - VS (TARIF : 2.65 1) ) La VS des érythrocytes est la chute libre des éléments sanguins d une colonne de sang rendu incoagulable.

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins 1 RISQUES INFECTIEUX Infections liées aux soins 2 Quels sont les objectifs? Evaluer les risques infectieux Mettre en place les mesures préventives adaptées Le risque infectieux est lié à 3 éléments indissociables

Plus en détail

Hyperplaquettose. 1. Hémogramme frottis de sang natif coloré au MGG

Hyperplaquettose. 1. Hémogramme frottis de sang natif coloré au MGG Hyperplaquettose I. Définition = thrombocytose ou thrombocytémie Plaquettes > 400 G/L sur plusieurs prélèvements. - Le plus souvent secondaire : réactionnelle, transitoire, modérée - Plus rarement primitive

Plus en détail

Séminaire DES Gastro Janvier Yoram BOUHNIK Gastroentérologie et Assistance nutritive Université Paris VII Hôpital Beaujon, Clichy

Séminaire DES Gastro Janvier Yoram BOUHNIK Gastroentérologie et Assistance nutritive Université Paris VII Hôpital Beaujon, Clichy Séminaire DES Gastro Janvier 2007 Maladie coeliaque de l adulte Complications Yoram BOUHNIK Gastroentérologie et Assistance nutritive Université Paris VII Hôpital Beaujon, Clichy Coeliac disease : inflammatory

Plus en détail

Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas

Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas F. Benmediouni, A. Tebaibia, MA. Boudjella, M. Mahi, M. Fissah, M. Lahcene, N. Oumnia Service de Médecine Interne, Hôpital Kouba,

Plus en détail

Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas

Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas Particularités du syndrome de chevauchement CBP/HAI: étude multicentrique de 13 cas EL Ouni A 1, Larbi T 1, Abdallah M 1, Harmel A 1, Bahri F 2, Ben Jazia I 2, Bouslama K 1, Hamzaoui S 1, M rad S 1. 1-Service

Plus en détail

Rencontres en Immunologie et Immunothérapie Pratiques

Rencontres en Immunologie et Immunothérapie Pratiques Accréditation FMC 4 EVENEMENTS EN 1 Jeudi 21 - samedi 23 mars 2013 3 ème édition Programme Rencontres en Immunologie et Immunothérapie Pratiques Faculté de Médecine de l Hôpital Saint Antoine Paris Préambule

Plus en détail

LES SINUSITES OEDEMATO PURULENTES. Dr J-L DEGRAIX service du Pr THAI VAN 1

LES SINUSITES OEDEMATO PURULENTES. Dr J-L DEGRAIX service du Pr THAI VAN 1 LES SINUSITES OEDEMATO PURULENTES Dr J-L DEGRAIX service du Pr THAI VAN 1 LA PRÉVALENCE GLOBALE ESTIMÉE À 10,9 %, LES RHINO-SINUSITES CHRONIQUES (RSC) CONSTITUENT UN DES MOTIFS DE CONSULTATION LES PLUS

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 GAMMAGARD 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion 0,5 g de poudre en flacon + 10 ml de solvant en flacon (boîte de 1)

Plus en détail

Comité Développement professionnel continu

Comité Développement professionnel continu Comité Développement professionnel continu Dre Nadine Lahoud, Présidente Dre Amal Bessissov Dre Isabelle Chagnon Dre Stéphanie Landry Dre Michèle Mahone Dre Isabelle Malhamé Dre Rosalie-Sélène Meunier

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur

infection de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation hémorragie ou/et ou/et ou/et du segment antérieur Œ infection ou/et de la surface oculaire Rougeur oculaire inflammation ou/et du segment antérieur hémorragie ou/et Douleur oculaire segment antérieur Baisse de vision (BAV) Si atteinte de l axe visuel

Plus en détail

Principaux éléments d un bilan de l immunité humorale et cellulaire

Principaux éléments d un bilan de l immunité humorale et cellulaire Principaux éléments d un bilan de l immunité humorale et cellulaire G. Cozon Octobre 2011 Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud Charles Mérieux Indication d un bilan immunologique Suspicion de

Plus en détail