RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin"

Transcription

1 APPLICATION D UNE METHODE ORIGINALE DE TRAITEMENT VIDEO A LA DETERMINATION DES DEPENSES ENERGETIQUES AEROBIE ET ANAEROBIE DU TENNIS Florent BOTTON & Jean-Paul ECLACHE Laboratoire de la Performance, ASTB, 10 rue des Tulipes, LYON-CHASSIEU, FRANCE RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin ASTB, 10 rue des Tulipes, LYON-CHASSIEU, tel , fax: ,

2 OBJECTIFS Estimer la dépense énergétique (DE) au tennis et la participation du métabolisme aérobie et anaérobie à partir de l analyse vidéo d un match

3 INTERETS La mesure de la dépense énergétique (DE) est une mesure indispensable à: - l optimisation des performances - la réduction des pathologies

4 MESURER DE EN SITUATION 2 méthodes: -Directe: mesure des échanges gazeux -Indirecte: étalonnage préliminaire DE-FC

5 METHODE ORIGINALE ETALONNAGE DE = f (M) VIDEO MATCH Mesure M TRAITEMENT DE -Totale -Aérobie -Anaérobie

6 METHODE ORIGINALE 1- Analyse préliminaire du tennis BIBLIO + VIDEO AFi Mi (Vi, wi) 3- Analyse spécifique du match BIBLIO + VIDEO 1-1 Sélection des AFi 1-2 Caractérisation des AFi: ti, Mi 3-1 Tracking centre de masse G 3-2 Stockage limites AFi: xi, yi, ti 2- Étalonnage spécifique du joueur testé LABO + TERRAIN DEi = f (Mi) 4- Traitement des données Modèle ASTRABIO Logiciels NYXT + ENEX 2-1 DEi = g (FCi) 2-2 FCi = h (Mi) 4-1 Calcul coordonnées Gi: Xi, Yi, Ti 4-2 Calcul DE tot, DE aérobie, DE anaérobie

7 ANALYSE PRELIMINAIRE: ETAPE 1 Activités Fondamentales : déplacement (D), replacement (T), récupération ( R ), marche (B), coups (Cd, Cr), service (S), attitude d attention (A) Variables Mécaniques Pertinentes : ACTIVITES D, T, B C, S, A Variables Mécaniques Vitesse V Fréquence w

8 METHODE ORIGINALE 1- Analyse préliminaire du tennis BIBLIO + VIDEO 1-1 Sélection des AFi 1-2 Caractérisation des AFi: ti, Mi AFi Mi (Vi, wi) 3- Analyse spécifique du match BIBLIO + VIDEO 3-1 Tracking centre de masse G 3-2 Stockage limites AFi: xi, yi, ti 2- Étalonnage spécifique du joueur testé LABO + TERRAIN DEi= f (Mi) 4- Traitement des données Modèle ASTRABIO Logiciels NYXT + ENEX 2-1 DEi = g (FCi) 2-2 FCi = h (Mi) 4-1 Calcul coordonnées Gi: Xi, Yi, Ti 4-2 Calcul DE tot, DE aérobie, DE anaérobie

9 ÉTALONNAGE: ETAPE 2 1- Etalonnage laboratoire: DE-FC 2- Etalonnage terrain: FC-M 3- Elaboration de la relation: DE-M

10 DE = f (V) DEPENSE ENERGETIQUE (ml/min/kg) VITESSE (km/h) : dépl. continu : dépl. fractionné

11 METHODE ORIGINALE 1- Analyse préliminaire du tennis BIBLIO + VIDEO 1-1 Sélection des AFi 1-2 Caractérisation des AFi: ti, Mi AFi Mi (Vi, wi) 3- Analyse spécifique du match BIBLIO + VIDEO 3-1 Tracking centre de masse G 3-2 Stockage limites AFi: xi, yi, ti 2- Étalonnage spécifique du joueur testé LABO + TERRAIN DEi= f (Mi) 4- Traitement des données Modèle ASTRABIO Logiciels NYXT + ENEX 2-1 DEi = g (FCi) 2-2 FCi = h (Mi) 4-1 Calcul coordonnées Gi: Xi, Yi, Ti 4-2 Calcul DE tot, DE aérobie, DE anaérobie

12 Le Séquençage Cd S Cr Df Tf Filet R A B

13 MESURE DE LA DEPENSE ENERGETIQUE 1- EXPLOITATION MANUELLE DE L IMAGE Séquençage: x, y, t 2- DETERMINATION COORDONNEES G Logiciel NYXT: X, Y, t Logiciel ENEX: V, w 3-DETERMINATION DE Modèle ASTRABIO: DE totale, DE aérobie, DE anaérobie Logiciel ENEX: - valeurs numériques et graphiques, - exploitation des résultats: DE pour chaque AF, prédiction des FC.

14 DE TOTALE & DE AEROBIE 220 DEPEENSE ENERGETIQUE REQUISE (ml/min/kg) DE totale VO2 max DE aérobie TEMPS (min)

15 RESULTATS Séquence de jeu analysée: 10 minutes DE aérobie: 60 % VO2 max FC moyens= 141 bpm Efforts supra-maximaux Forte sollicitation du métabolisme anaérobie alactique et lactique

16 VALIDITE Méthode validée par l estimation inverse de FC (r=0.90)

17 FC estimées & FC mesurées FREQUENCE CARDIAQUE (bpm) : FC ENEX : FC CARDIO TEMPS (min) 4.00

18 INTERETS SCIENTIFIQUE Prédiction des FC du joueur Excellente appréciation de l intensité du métabolisme anaérobie TECHNIQUE Faible prix de revient Pas de contraintes métrologiques

19 AMELIORATIONS utilisation d étalonnages moyens automatisation de la mesure : - détecteur de position (GPS amélioré, radar ) - détecteur sonore des coups (micro )

20 APPLICATION D UNE METHODE ORIGINALE DE TRAITEMENT VIDEO A LA DETERMINATION DES DEPENSES ENERGETIQUES AEROBIE ET ANAEROBIE DU TENNIS Florent BOTTON & Jean-Paul ECLACHE Laboratoire de la Performance, ASTB, 10 rue des Tulipes, LYON-CHASSIEU, FRANCE

21 FORMULES Laboratoire DE = DEo + e b (FC-FCo) m DE= f (M) Déplacement: DE=DEo + (V/kφ) 1/φ Déplacements Fractionnés: DE=DEo + (1+p*w q )*(V/kφ) 1/φ Coups : DE=a*w+b DE:ml/min/kg

RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES

RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES Dr JR ISRAEL Mise à jour février 213 Pôle de Médecine du Sport de l Essonne Centre National Technique de Rugby - 9146 MARCOUSSIS OUTILS D EVALUATION DU MOUVEMENT

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Centre Technique National Ouverture en 1988 3 promotions de juniors initialement : INF

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Cœur et sports de raquette Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Physiologie de l effort Débit cardiaque x 5 Augmentation volume éjection (VES) Augmentation fréquence cardiaque

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain

Méthodes d éd. évaluation. Evaluation de la capacité aérobie. Les tests de terrain Méthodes d éd évaluation de l aptitude l physique Evaluation de la capacité aérobie Les tests de terrain 1 Introduction Aptitude physique d un sujet dépend de nombreux facteurs Exploration fonctionnelle

Plus en détail

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Conférence Aspects physiologiques et biomécaniques de la course à pied Jean-Luc Ziltener Médecin

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

COURSE DE DEMI FOND ou DE DUREE

COURSE DE DEMI FOND ou DE DUREE COURSE DE DEMI FOND DE DUREE Cycle terminal Principes de développement des qualités énergétiques : 1- Activité imposant un effort global. (crse à pied, vélo, ski de fond) 2- Atteindre une intensité minimale

Plus en détail

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME

INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Séminaire des entraineurs et cadres techniques du cyclisme, Bourges, 09 Novembre 2013 INFLUENCE DU TERRAIN LORS D UN EFFORT RÉALISÉ À PUISSANCE MAXIMALE AÉROBIE EN CYCLISME Anthony BOUILLOD1,2, Julien

Plus en détail

Utilisation et intérêt du cardio fréquence mètre

Utilisation et intérêt du cardio fréquence mètre Utilisation et intérêt du cardio fréquence mètre I. Fonctions essentielles des cardios II. Se fixer des objectifs de travail cardio vasculaires III. Enregistrer des données, les décharger et les analyser

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables

Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Sélec&on des qualités physiologiques entraînables Par$e IV Conversion des objec.fs d entraînement en qualités physiologiques entraînables Maxime St-Onge, PhD Les étapes Par6e III 1) Tester la force musculaire

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme

Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Frédéric Bantquin Entraineur BF3 Neuves Maisons Cyclisme Les capteurs de puissance Contenu de la présentation Quantification de l intensité en cyclisme La puissance en cyclisme Les différents capteurs

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS

EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS EPREUVES D EFFORT INDICATIONS - PROTOCOLES J.C VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE PARIS SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES: Les adaptations CARDIAQUE: Qc = V.E.S. x F.C. VASCULAIRE: Qc = T.A.moyenne / Résistances

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

LES TESTS PHYSIOLOGIQUES

LES TESTS PHYSIOLOGIQUES LES TESTS PHYSIOLOGIQUES PARTIE 1 VO²max Coût énergétique Endurance Aérobie VAM PERFORMANCE OBTENUE SUR UNE EPREUVE DE LONGUE DUREE Di Prampero & al, 1986 100-90 - DEPENSES ENERGETIQUES RELATIVES (%) 80-70

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE

Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE Mastère «RECHERCHE STAPS» EVALUATION DE L APTITUDE AEROBIE ET ANAEROBIE EVALUATION OBJECTIFS: Informations sur la valeur physique des athlètes (Points forts et points faibles); Comparaison des athlètes

Plus en détail

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training Bases techniques de l Interval Training Bienfaits de l'it 1) il demande moins de temps que les autres séances d entraînement, 2) il permet une gestion optimale des ressources énergétiques de l athlète,

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie

Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie Master 1ère année EOPS UES EOPS 1. Évaluation de la performance ECUF EOPS 1.3. Fonctions cardio-respiratoires et musculaires P. Mucci Épreuves d exercice musculaire et aptitude aérobie I Définition Epreuve

Plus en détail

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales Lycée Militaire d Aix en Provence 2013-2014 EPS course en durée Terminales Infos physiologiques CARBURANT (NUTRIMENTS) G.P.L O2 O2 O2 Mise en route des 3 filières en fonction de la vitesse de course COMBURANT

Plus en détail

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Newsletter N 10 Avril 2014 Le rugby du côté de la littérature Du côté du Centre d Expertise de la Performance Du côté des terrains : Séance type force /

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

Marathon olympique 42,195 km. Haute altitude 4220 m (4100-4400 m)

Marathon olympique 42,195 km. Haute altitude 4220 m (4100-4400 m) «Con un tiempo de 02: 27: 23 h [ ] logro imponerse en el maraton Meseta de Bombon, que se realizo en la localidad de Cerro de Pasco». (Noticias, 11/25/2002). Marathon olympique 42,195 km Haute altitude

Plus en détail

A la fin de la période de récupération, arrêter le chrono (bouton gauche du cardiofréquencemètre).

A la fin de la période de récupération, arrêter le chrono (bouton gauche du cardiofréquencemètre). TP UE 42 Entrainement Evaluation de la consommation maximale d oxygène (VO 2 max) par une épreuve maximale indirecte en laboratoire et détermination du seuil anaérobie (test Conconi) Principe : le test

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Plan 1. Caractéristiques des enfants 1.1 - Spécificité métabolique de l enfant 1.2 - Réponses spécifiques de l enfant à l exercice Plan 2. Performance

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

Les procédés d entraînement

Les procédés d entraînement Les procédés d entraînement Sources : Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Les bases de l entraînement sportif, Ed. Revue EPS, Paris, 1992. Diviser pour mieux régner, in Sport et Vie

Plus en détail

L entrainement du plongeur

L entrainement du plongeur L entrainement du plongeur Murielle BROSSART Stage Initial MF1 Novembre 2015 PLAN DU COURS Objectif de l entrainement Fabriquer de l énergie comment ça marche Les différentes filières Utiliser ces connaissances

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET

L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET L INSTITUT DE FORMATION INDUSTRIELLE EURESPACE A CHOLET Nos équipements matériels Trois laboratoires techniques : Un laboratoire d Automatisme Un laboratoire de Régulation Un laboratoire d Instrumentation

Plus en détail

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire LES TESTS D EFFORT Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire Qu est-ce que la consommation maximale d oxygène? La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) est la quantité maximale

Plus en détail

UNE AUTRE APPROCHE EDUCATIVE

UNE AUTRE APPROCHE EDUCATIVE UNE AUTRE APPROCHE EDUCATIVE LA CP5 : UNE COMPETENCE PROPRE «UN SAVOIR S ENTRAÎNER EN EPS» UN EXEMPLE EN STEP AU LYCEE Hélène Coste Mars 2013 SAVOIR S ENTRAÎNER C EST : 1. Faire des efforts "MAINTENANT"

Plus en détail

La notion de transition aérobie - anaérobie

La notion de transition aérobie - anaérobie La notion de transition aérobie - anaérobie Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Au nom du seuil, je vous arrête. Denis Riché, in Sport et Vie n 44, 1997. Physiologie

Plus en détail

"L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER

L intermittent NAVETTE Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER "L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA Gilles TARNIER 1 L intermittent ou l entraînement par intervalle L intermittent se défini par des phases de travail courte, moyenne, longue

Plus en détail

INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance. Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015

INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance. Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015 INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015 COMPRENDRE L ENTRAINEMENT EN ENDURANCE NOTIONS DE BASE Endurance: Intensité et durée La performance sportive est un ensemble

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement 2-ème séminaire fédéral des entraîneurs FFC Chatenay-Malabry, jeudi 16 novembre 2006 Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement par Philippe

Plus en détail

Commentaires détaillés du JAMES test

Commentaires détaillés du JAMES test Commentaires détaillés du JAMES test 1. Fréquence Cardiaque maximum (FC max) JAMES TEST du : 21/10/2007 Nom : DOHN Prénom : Christophe Sexe : M Age : 29 Date de naiss: 15/12/1980 FC max théorique : (A)

Plus en détail

MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela)

MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela) MANUEL POUR L APPLICATION DE BATTERIES DE TESTS Rodulfo Alvarado (Venezuela) 1 - RÉSISTANCE AÉROBIQUE 1.1 - Test de Course-Navette (Yo-Yo test) Précédemment et y compris actuellement on utilise le Test

Plus en détail

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE.

LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. 1 LES JOUEURS POUR LEUR IMAGE. MON CLUB: UTILISATION DES OUTILS POUR LA PERFORMANCE. MES ASSOCIES POUR CETTE AVENTURE DANS LE MONDE DE L ENTREPRISE. LE CREPS: ERIC JOURNAUX MIDI PYRENEES INNOVATION POUR

Plus en détail

EVALUATION DES RUGBYMEN DU GROUPE FRANCE DANS LA PERSPECTIVE DE LA COUPE DU MONDE 2007

EVALUATION DES RUGBYMEN DU GROUPE FRANCE DANS LA PERSPECTIVE DE LA COUPE DU MONDE 2007 Faculté des Sciences du Sport et de l Éducation Physique Université Victor Segalen Bordeaux 2 EVALUATION DES RUGBYMEN DU GROUPE FRANCE DANS LA PERSPECTIVE DE LA COUPE DU MONDE 2007 Georges CAZORLA Laboratoire

Plus en détail

Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) Mon carnet d entrainement de demi-fond

Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) Mon carnet d entrainement de demi-fond 1 Établissement Année scolaire 2016-2017 Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) «Les enseignements pratiques interdisciplinaires permettent de construire et d'approfondir des connaissances et des

Plus en détail

Préparer un 10km en 50 minutes environ

Préparer un 10km en 50 minutes environ Préparer un 10km en 50 minutes environ OBJECTIF DE CET ENTRANEMENT Votre objectif est de finir un 10 km en 50 minutes. DESCRIPTION Vous courez généralement à un rythme continu, mais vous aimeriez vous

Plus en détail

Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur

Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur Les capteurs de puissance en cyclisme : Activités pédagogiques en sciences de l ingénieur La mesure de la puissance en cyclisme Objectif : Aider un cycliste à optimiser son entraînement et à améliorer

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement.

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. Quelques rappels Le muscle est l effecteur Son combustible est l ATP Les stocks d ATP sont

Plus en détail

Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7

Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7 Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7 COUDERC A. 1, 3, PISCIONE J. 1, THOMAS-JUNIUS C. 2, ROBINEAU J. 1, IGARZA G. 1, HANON C. 3 1 Fédération Française de Rugby, Département Recherche

Plus en détail

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cécile Pétré - 2011 1 2 1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cette énergie, c est : ( A T P = Adénosine Tri Phosphate ) 3 2. LA MOLECULE D ATP 4 5 La rupture des

Plus en détail

Mots clés - Handball, composition, actions, match.

Mots clés - Handball, composition, actions, match. L analyse des efforts en handball X. Mangematin, N. Babault Centre d Expertise de la Performance G. Cometti, Faculté des sciences du sport, Université de Dijon, France. e-mail : xavier.mangematin@gmail.com

Plus en détail

1- contribuer à détecter les jeunes talents et à sélectionner les jeunes espoirs,

1- contribuer à détecter les jeunes talents et à sélectionner les jeunes espoirs, !" Un des buts de nos travaux est de mettre à la disposition de l entraîneur, du préparateur physique, du médecin et du kinésithérapeute du club, des outils d évaluation de terrain accompagnés des résultats

Plus en détail

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13 PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13 NOTICE EXPLICATIVE La Fréquence : Pour développer votre potentiel «endurance», 3 séances hebdomadaires paraissent indispensables en période

Plus en détail

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique.

Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Thème 2 Corps humain et santé : l exercice physique. Séance 1 : l évolution des paramètres physiologiques en cours d activité physique. Capacités : utiliser un logiciel d ExAO, de traitement de texte.

Plus en détail

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 «Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 Définitions, caractéristiques de l activité physique, différents types d activité physique et fonction

Plus en détail

La course longue à l école :

La course longue à l école : aspect bio énergétique, biomécanique, motivationnel gérard: IUFM de la Réunion 2012 13 La course longue à l école : 1 Les instructions officielles 2 Historique du 1500 m 3 S entraîner : améliorer ses performances

Plus en détail

Les filières énergétiques

Les filières énergétiques Les filières énergétiques Sources : Bases physiologiques de l activité physique. Fox et Mathews. Vigot, Paris, 1984. Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport.

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5

Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5 Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5 Introduction ü Les bénéfices de l activité physique et sportive pour la santé: ü de la graisse abdominale (Ross

Plus en détail

La notion de transition aérobie - anaérobie

La notion de transition aérobie - anaérobie La notion de transition aérobie - anaérobie Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Au nom du seuil, je vous arrête. Denis Riché, in Sport et Vie n 44, 1997. Physiologie

Plus en détail

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement MALFERMO Romuald 06.35.19.79.02 malfermo.romuald@hotmail.fr Master EMIS & DUPP Univ. De Bourgogne, DIJON Intervenant BPJEPS AGG2F CESA Metz 2 Définitions

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

Évaluation du métabolisme aérobie. Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité

Évaluation du métabolisme aérobie. Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité Évaluation du métabolisme aérobie Raphaël LECA www.culturestaps.com Licence 2 e année Entraînement UFRSTAPS Dijon / Le Creusot UE 42 - Etude appliquée de la motricité I. La consommation maximale d oxygène

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME

APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME Valable du 1er octobre au 31 décembre 2015 APPAREILS DE MESURE DES DÉFAUTS DE FORME MESURE DES DÉFAUTS DE FORME ROUNDTEST RA-120P Solution «prêt à mesurer» à partir

Plus en détail

FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil

FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil FORMATION EPS «CP5» BEYROUTH 14/15/16 Novembre 2011 Gildas MARTIN, professeur agrégé d EPS, Académie de Créteil Que faut-il entendre par «Compétence Propre n 5»? - Réaliser et orienter son activité physique

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME

APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME APPAREILS DE MESURE DE DÉFAUTS DE FORME Valable du 1er octobre au 31 décembre 2015 APPAREILS DE MESURE DE DÉFAULTS DE FORME MESURE DE DÉFAUTS DE FORME DE RÉVOLUTION ROUNDTEST RA-120P Solution «prêt à mesurer»

Plus en détail

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE LE GOLF EST-IL UN SPORT???? GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech www.preparationphysique.net SOMMAIRE Geste du golf en chiffre La préparation physique, à quoi ça sert?

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

Maximiser l efficacité de vos actifs, tout en diminuant votre investissement initial

Maximiser l efficacité de vos actifs, tout en diminuant votre investissement initial Maximiser l efficacité de vos actifs, tout en diminuant votre investissement initial Présenté par Stéphane Rioux et Laurent Garrigues, OSIsoft Francois Ruel, Hulix Déroulement Une évolution des besoins

Plus en détail

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com

Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique. Par Alexandre Garin - www.unik-coaching.com Par Alexandre Garin Entraîneur Fédéral de Triathlon Préparateur Physique Pourquoi un Ironman? "L'Ironman c'est une formidable école de courage et de détermination qui procure à ses "adeptes" un véritable

Plus en détail

QUELS TESTS CHOISIR?

QUELS TESTS CHOISIR? QUELS TESTS CHOISIR? Pr évaluer les Vitesses Maximales Aérobies (VMA) de leurs élèves, les enseignants ont le choix entre plusieurs types de test. Chacun d'entre eux présente des avantages et des inconvénients

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Stage Académique. Jeudi 6 janvier 2005 Repères physiologiques Sophie Herrera Cazenave Université Victor Segalen Bordeaux 2 Sophie Herrera Cazenave 1

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

Sommaire. 1. Matériel. 2. Logiciels Freelap. 3. Préparation avant l entraînement

Sommaire. 1. Matériel. 2. Logiciels Freelap. 3. Préparation avant l entraînement Sommaire 1. Matériel 1.1. Interface de configuration 1.2. Cardiofréquencemètre freelap 1.. Freelap StopWatch 4 1.4. Balises freelap 4 2. Logiciels Freelap 2.1. Configuration du cardiofréquencemètre 4 2.2.

Plus en détail

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Laboratoire C3S Université 1 de Franche-Comté Introduction Demandes physiologiques des courses cyclistes

Plus en détail

STAGE FPC : course de demi-fond

STAGE FPC : course de demi-fond STAGE FPC : course de demi-fond Les nouveaux programmes ne parlent plus de course de durée mais de course de demi-fond DECOUPAGE RAPIDE DU CURSUS SCOLAIRE ETAPE 1: Objectif: L élève doit comprendre la

Plus en détail

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif EPS 2.0 Expérimentation académique de tablettes numériques tactiles Luc di Pol Interlocuteur académique pour le numérique en EPS Académie de Nancy-Metz La genèse du projet une initiative de la DANE dans

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016 Notions de base pour un entrainement plaisir réussi MES SOURCES D INFORMATION PRINCIPALES www.conseilscourseapied.com www.lepapeinfo.com DONNEES PHYSIOLOGIQUES Les filières

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+)

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) 6 semaines de préparation générale + 5 semaines de préparation spécifique 4 séances par semaine Préambule: Toutes les données que vous

Plus en détail

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez

Le métabolisme alactique. Par Loïc Arbez Le métabolisme m anaérobie alactique Par Loïc Arbez PLAN Généralités Métabolisme anaérobie alactique et performance sportive Les facteurs limitants du métabolisme m anaérobie alactique Évaluation de l

Plus en détail

Programme de réhabilitation respiratoire

Programme de réhabilitation respiratoire Programme de réhabilitation respiratoire Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation R respiratoire, Clinique de Médecine Physique Les Rosiers 45, Bd Henri Bazin, 21002 DIJON Cedex Mle Carine Lopez

Plus en détail

EVERY BODY TELLS A STORY

EVERY BODY TELLS A STORY EVERY BODY TELLS A STORY Connaissez-vous vos limites? Testez-les et GAGNEZ! GAGNEZ! Participez à une de nos journées d essai Polar et gagnez 2 BILLETS D ENTRéE pour le 30 ème Mémorial Van Damme! JOURNéES

Plus en détail

JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016

JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016 JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016 AFA / AMPAN 2016 Evaluation de la dépense énergétique à la marche chez un amputé fémoral bilatéral avec 2 types de genoux Anne LABOUR

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 1 Croissance... 11 1.1. Croissance osseuse... 14 1.2. Croissance musculaire... 16 1.3. Croissance du tissu adipeux... 17

Plus en détail

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT CONCOURS D'ACCÈS A LA 2 ème CATÉGORIE DES EMPLOIS DE PROFESSEURS DES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉS SESSION 2012 Concours : EXTERNE Section : Biologie - Écologie ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail