CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC"

Transcription

1 CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC Octobre 2015 Dr Michel CHERUBIN Service de chirurgie viscérale CHBT 1

2 CANCER DE L ESTOMAC bases du traitement: épidémiologiques: 5 cancer le + fréquent incidence diminue depuis 50 ans: 14 à 15 / hab. (en France > 8000 cas/an) (Helicobacter pylori, alimentation ) mais: pronostic reste grave: survie relative à 5 ans: 21% diagnostic précoce +++ 2

3 CANCER DE L ESTOMAC bases du traitement: anatomiques: Adénocarcinome développé aux dépens de l épithélium de la muqueuse gastrique (90 % cas) cancer gastrique superficiel, ADK différencié ou indifférencié cancer lymphophile ++ (curage ggl) linite plastique = cancer infiltrant ++ autres formes histologiques: lymphomes, GIST, tumeurs carcinoïdes localisation: 1/3 supérieur, corps, antre 3

4 CANCER DE L ESTOMAC bases du traitement: terrain: sex ratio : entre 2 et 3 âge moyen: >70 ans patients souvent dénutris, en mauvais état général pathologies associées, métastases synchrones 4

5 CANCER DE L ESTOMAC buts de la chirurgie: visée curative: le tt chirurgical = seul traitement véritablement efficace du cancer de l estomac enlever la tumeur et les ganglions envahis enlever les organes de voisinage envahis: œsophage, rate, côlon transverse rétablir la continuité digestive 5

6 CANCER DE L ESTOMAC buts de la chirurgie: visée palliative: exérèse d une tumeur «dépassée» pour éviter la douleur ou l hémorragie donner au patient un confort de survie (alimentation orale ou jéjunostomie) 6

7 RESECTIONS GASTRIQUES bases: organe éminemment «chirurgical» mobile: situé entre 2 points fixes (cardia et pylore) solidarisé aux organes de voisinage par des feuillets péritonéaux d accès facile: sauf au niveau du pôle supérieur (côtes) face antérieure immédiatement visible 7

8 RESECTIONS GASTRIQUES 8

9 RESECTIONS GASTRIQUES bases: très bien vascularisé: 3 systèmes qui ont tous pour origine le tronc coeliaque cercle artériel de la petite courbure cercle artériel de la grande courbure vaisseaux courts de l estomac risque d ischémie faible, hémostase++ 9

10 RESECTIONS GASTRIQUES 10

11 RESECTIONS GASTRIQUES règles carcinologiques: marge de résection en amont de la tumeur: 5 à 6 cm marge distale: 2 cm en aval du pylore 2 grands types de gastrectomie: K du 1/3 inférieur de l estomac: gastrectomie des 4/5 (polaire inf.) K du 1/3 moyen ou proximal: gastrectomie totale 11

12 gastrectomie polaire inf. gastrectomie des 2/3 ou des 4/5 résection de la partie inférieure de l estomac fermeture du duodénum et de la partie haute de l estomac anastomose gastrojéjunale 12

13 gastrectomie polaire inf. gastrectomie polaire inférieure: rétablissement de la continuité par anastomose gastrojéjunale 13

14 gastrectomie totale: résection de tout l estomac fermeture du duodénum 14

15 gastrectomie totale: rétablissement de la continuité : par anastomose oesojéjunale sur anse en Y selon Roux (1907) 15

16 curages ganglionnaires concept élaboré au Japon: travaux de Maruyama (JRSGC-1975) 16 groupes ggl. envahissement de proche en proche 3 territoires de drainage: territoire gastrique gauche territoire splénique territoire de l artère hépatique 16

17 curages ganglionnaires 17

18 curages ganglionnaires 18

19 curages ganglionnaires ganglions concernés fonction de loc. de tumeur curages +/- extensifs: D1, D2 (D3, D4) curage D1 systématique: ganglions N1 (proximaux) en monobloc curage D2: ganglions N1 et N2 (pédiculaires) selon taille et position de tumeur 19

20 curages ganglionnaires intérêt des curages: résection carcinologique (K lymphophile) classification de la maladie comparaison des séries mais: morbidité : 43% (D2) versus 25% (D1) mortalité augmentée: 10% versus 4% au-delà de D2: ganglions = métastases 20

21 gastro-jéjunostomie (ch. palliative) 21

22 formes cliniques early gastric cancer: tumeurs muqueuses < 2 cm, bien différenciées, sans ulcération (11%) résection atypique localisée (marge>1 cm) voie classique ou voie coelio («wedge resection») cancer sur moignon gastrique: >5 ans après gastrectomie pour lésion bénigne (6,5%) totalisation de la gastrectomie + curage mauvais pronostic car diagnostic tardif surveillance endoscopique

23 formes cliniques linite gastrique: ADK à cellules indépendantes «en bague à chaton» (15,5 %) linite plastique fréquence augmente surtout chez la femme < 50 ans gastrectomie totale 23

24 suites des gastrectomies complications fonctionnelles: syndrome du petit estomac: (gastrectomie large) sensation de satiété précoce amaigrissement tt: fractionnement des repas dumping syndrome: passage trop rapide dans le grêle d aliments non digérés, hyperosmolaires: hypersécrétion de sérotonine 10 mn après le repas: lipothymie, sueurs, fatigue, nausée tachycardie, flush tt: fractionnement des repas, somatostatine 24

25 suites des gastrectomies complications nutritionnelles: carences alimentaires: en fer et en vitamine B12 (absence de facteur intrinsèque): anémie en protéine, en vitamines asthénie, amaigrissement 25

26 résultats pronostic lié à: envahissement local dissémination lymphatique localisation (proximal=mauvais pronostic) âge et terrain: meilleure survie entre 50 et 70 ans type histologique: survie relative à 5 ans de 15% si linite 26

27 résultats mortalité hospitalière: 11,9% > si chirurgie palliative survie: survie relative = hors autre cause de décès après exérèse: 41% à 5 ans décès surtout dans les 2 ans qui suivent l intervention 27

28 résultats 28

29 expérience CHBT sur 5 ans de 2010 à patients opérés pour cancer de l estomac 32 hommes / 37 femmes âge moyen: 69,5 ans extrêmes: 31 ans à 92 ans type de cancer: 49 ADK 10 linites gastriques 8 GIST 1 tumeur carcinoïde 1 dysplasie de haut grade 29

30 expérience CHBT sur 5 ans de 2010 à 2014: 22 gastrectomies totales 32 gastrectomies polaires inférieures 3 gastrectomies atypiques 4 gastro-entéro-anastomoses 3 jéjunostomies d alimentation 1 dégastro-gastrectomie 3 laparotomies exploratrices 1 cœlioscopie diagnostique 30

31 CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC 31

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS DR. Mathieu BECK RESEAU ONCOLOR INTRODUCTION FREQUENCE Les plus fréquents (frq. cumulée) PRONOSTIC Très variable d un cancer à l autre Exemples: c. colorectaux

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

CHIRURGIE CANCER GASTRIQUE Type de résection? Curage? FFCD mai 2014 F Peschaud Ambroise Paré

CHIRURGIE CANCER GASTRIQUE Type de résection? Curage? FFCD mai 2014 F Peschaud Ambroise Paré CHIRURGIE CANCER GASTRIQUE Type de résection? Curage? FFCD mai 2014 F Peschaud Ambroise Paré Cancer Gastrique Traitement de référence: CHIRURGIE Cancer résécable localement avancé: Chimiothérapie péri

Plus en détail

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA

Cancer de l oesophage. Pr M.B.BENKADA Cancer de l oesophage Pr M.B.BENKADA Introduction 5 000 nouveaux cas/an (France) Prédominance masculine Age moyen est de 55 et 69 ans Le traitement curateur est la chirurgie Radiochimiothérapie est périopératoire

Plus en détail

Chirurgie dans le cancer de l estomac :

Chirurgie dans le cancer de l estomac : Chirurgie dans le cancer de l estomac : Pour qui? Quand? Quels gestes à visée carcinologique? Nicola de Angelis, MD, PhD Praticien Hospitalier-Universitaire Service de Chirurgie Digestive et Transplantation

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

TRAITEMENT DU CANCER GASTRIQUE

TRAITEMENT DU CANCER GASTRIQUE TRAITEMENT DU CANCER GASTRIQUE ETUDE RETROSPECTIVE DE 58 CAS OPERES DANS LE SERVICE DE CHIRURGIE A A L HOPITAL NATIONAL DU POINT- G A BAMAKO RESUME Il s agit d une étude rétrospective de 58 cas de cancers

Plus en détail

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique

Gestion du péri opératoire en onco gériatrie. Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Gestion du péri opératoire en onco gériatrie Dr B. Paquette Chirurgie Viscérale, digestive et cancérologique, Unité de Transplantation hépatique Plan Série Rétrospective du service Techniques chirurgicales

Plus en détail

Référentiel National de Cancérologie Digestive

Référentiel National de Cancérologie Digestive Référentiel National de Cancérologie Digestive Chirurgie de l adénocarcinome gastrique Pr Almou - Pr Raiss - Pr Elmalki - Dr Souadka 1. Introduction Le cancer de l estomac est la deuxième cause de mortalité

Plus en détail

L ESTOMAC. ANATOMIE, RAPPORTS et VASCULARISATION

L ESTOMAC. ANATOMIE, RAPPORTS et VASCULARISATION ANATOMIE, RAPPORTS et VASCULARISATION 1 Anatomie descriptive: 11 Situation 12 Forme 13 Extrémités 14 Dimensions 15 Constitution 2 Rapports: 21 Rapports péritonéaux 22 Rapports avec les organes 221:Face

Plus en détail

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central

Cancer colorectal. Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central Cancer colorectal Pr Ortega Deballon Service de Chirurgie Digestive et Cancérologique CHU Bocage Central PLAN 1. Cancer 2. Colorectal 3. Epidémiologie 4. Causes et développement 5. Dépistage 6. Manifestations

Plus en détail

Tumeurs de l estomacl

Tumeurs de l estomacl Tumeurs de l estomacl Item 150 Objectif pédagogique : diagnostiquer une tumeur de l estomac Thomas Aparicio Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne thomas.aparicio@avc.aphp.fr Définition anatomique

Plus en détail

Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage?

Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage? Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage? B.Dousset Service de Chirurgie, Hôpital Cochin, 75014 Paris Classification des relais ganglionnaires JRSGC 1981 : 16 groupes ganglionnaires

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE

22/12/2009 PLAN CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER PATHOLOGIE BENIGNE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PLAN PATHOLOGIE BENIGNE CHIRURGIE DE L OESOPHAGE PATHOLOGIE TUMORALE MALIGNE PATHOLOGIE TRAUMATIQUE 15/01/07 2 PATHOLOGIE BENIGNE DIVERTICULE DE ZENCKER DIVERTICULES DE L ŒSOPHAGE (diverticule de Zencker

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE. FMC-HGE 2 avril J. SARIC - Bordeaux

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE. FMC-HGE 2 avril J. SARIC - Bordeaux PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DES TUMEURS DU HILE FMC-HGE 2 avril 2005 J. SARIC - Bordeaux ATTEINTES NEOPLASIQUES de la CONVERGENCE BILIAIRE 4 MODALITES 1. Tumeur endo-biliaire ( Papillome ) 2. Compression

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE TOTALE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE TOTALE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE TOTALE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE DE L ESTOMAC Intervention appelée «GASTRECTOMIE

Plus en détail

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage J.M. Canard (1) (2), G. Rahmi (2), T. Manière (2), L. Palazzo (1), C. Cellier (2), R. Jian (2)

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé.

Prise en charge chirurgicale. chez le sujet âgé. Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs chez le sujet âgé. Dr Damien ANDRIEU Service de chirurgie digestive CHU Purpan Réunion Régionale d Oncogériatrie 16 mai 2013 Définition «chirurgicale»

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

Tumeurs endocrines gastriques

Tumeurs endocrines gastriques Tumeurs endocrines gastriques Jean-Louis Legoux Service d Hépato-Gastroentérologie et Oncologie Digestive Centre Hospitalier Régional d Orléans Tours, 20/09/2013 Conflits d intérêts Sanofi, Merck-Serrono,

Plus en détail

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec homme 61 ans, douleurs du flanc gauche depuis 3 jours avec défense, apyrétique, syndrome inflammatoire biologique (CRP à 227mg/l) ; suspicion clinique de sigmoïdite? Marion GRANDHAYE IHN Avant injection

Plus en détail

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle C Dromain, T de Baere, JC Sabourin, I Lopez, R Sigal, E Baudin Institut Gustave Roussy - Villejuif Introduction Tumeurs

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

LES ADENOMES GASTRIQUES QUEL CURAGE?

LES ADENOMES GASTRIQUES QUEL CURAGE? LES ADENOMES GASTRIQUES QUEL CURAGE? M.SAIDANI, M.ATTIG, A.GRABA. CENTRE PIERRE ET MARIE CURIE. ALGER DECEMBRE 2010 INTRODUCTION L incidence du Kc de l estomac a considérablement diminuée depuis les années

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE REFERETIEL D AUT-EVALUATI DES PRATIQUES E CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE Audit clinique : Prise en charge chirurgicale des cancers de l estomac (cancer du cardia exclu) ovembre 2010 1 I/ PRMTEUR La Fédération

Plus en détail

Place du Curage dans le Cancer du Rein

Place du Curage dans le Cancer du Rein Place du Curage dans le Cancer du Rein Épidémiologie des cancers du Rein Incidence MONDE 271 000 nouveaux cas en 2008 Taux stand monde pour 100 000 : Hommes : 14,2 : 5,8 France: 11 080 nouveaux cas en

Plus en détail

MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC

MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC L ESTOMAC MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC MORPHOLOGIE DE L ESTOMAC - dilatation en forme de réservoir interposé entre l'œsophage en haut et le duodénum en bas et à droite - occupe la plus grande partie de la

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

CANCER DES VOIES BILIAIRES

CANCER DES VOIES BILIAIRES CANCER DES VOIES BILIAIRES RAPPEL ANATOMIQUE : Voie biliaire principale ou hépatocholédoque: Convergence supérieure, principal Canal hépatique commun Convergence inférieure Canal cholédoque Région ampoule

Plus en détail

Les tumeurs de l estomac sont classées en fonction de leur type histologique et de leur siège.

Les tumeurs de l estomac sont classées en fonction de leur type histologique et de leur siège. Tumeurs de l estomac I. Définitions II. Épidémiologie de l adénocarcinome gastrique III. Facteurs de risque IV. Diagnostic V. Bilan d extension VI. Principes du traitement VII. Pronostic et surveillance

Plus en détail

Patient de 78 ans adressé pour bilan d extension d une masse hétèrogène du foie gauche. Quels sont les items sémiologiques à retenir pour orienter de

Patient de 78 ans adressé pour bilan d extension d une masse hétèrogène du foie gauche. Quels sont les items sémiologiques à retenir pour orienter de Patient de 78 ans adressé pour bilan d extension d une masse hétèrogène du foie gauche. Quels sont les items sémiologiques à retenir pour orienter de diagnostic -volumineuse lésion multiloculée développée

Plus en détail

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D 1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D tumeurs endocrines E métastases 3. Pathologie inflammatoire

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

DIVERTICULE DE MECKEL

DIVERTICULE DE MECKEL DIVERTICULE DE MECKEL Embryologie Histologie Mode de découverte Diagnostic Traitement Pierre Leyre service de chirurgie viscérale CHU de Poitiers INTRODUCTION Anomalie congénitale de la persistance du

Plus en détail

Facteurs de risques et dépistage du cancer gastrique. D. Lamarque

Facteurs de risques et dépistage du cancer gastrique. D. Lamarque Facteurs de risques et dépistage du cancer gastrique D. Lamarque Cancer gastrique : Un problème de Santé publique! 2ème cancer digestif en France! Environ 7000 nouveaux cas de cancers par an! 3,4 % des

Plus en détail

Chirurgie des carcinomes épidermoïdes de l oesophage. Voies d abord et techniques

Chirurgie des carcinomes épidermoïdes de l oesophage. Voies d abord et techniques Chirurgie des carcinomes épidermoïdes de l oesophage Voies d abord et techniques T.THIEBOT SCVO Brest 2008 Rappels épidermoïdes 75% des cancers de l œsophage (ADK 25%) Pronostic sombre (dg tardif, terrain)

Plus en détail

Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif

Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif Traitement des lésions superficielles Risque carcinologique lié à la lésion Risques liés au traitement et au patient Traitement des lésions

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Interventions chirurgicales sur l oesophage. 11/05/2012 Julia ATTALI

Interventions chirurgicales sur l oesophage. 11/05/2012 Julia ATTALI Interventions chirurgicales sur l oesophage 11/05/2012 Julia ATTALI PLAN 1. RGO 2. Cancers de l oesophage 3. Myotomie de Heller RGO Indications de la chirurgie Recidive precoce des symptomes de RGO a l

Plus en détail

Tumeurs mammaires Techniques chirurgicales

Tumeurs mammaires Techniques chirurgicales 26/03/14 Tumeurs mammaires Techniques chirurgicales Annick Hamaide Tumeurs mammaires - Chienne TR chirurgical: Traitement de choix! SAUF en cas de carcinome inflammatoire ou si métastase à distance! Traitement

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Résécabilité des cholangiocarcinomes

Résécabilité des cholangiocarcinomes Résécabilité des cholangiocarcinomes extrahépatiques Emmanuel Buc Chirurgie digestive et hépato-biliaire CHU Estaing - Clermont-Ferrand 1 Cancer des voies biliaires extra-hépatiques Tumeurs rares : 2 à

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Dr Philippe KOSYDAR- chirurgie Digestive SEL des Drs BRIEZ et KOSYDAR Polyclinique du Bois Oncomel Introduction Foie

Plus en détail

UNIVERSITÉ ABOU BEKER BELKAID Dr. Bouaza ESTOMAC

UNIVERSITÉ ABOU BEKER BELKAID Dr. Bouaza ESTOMAC ESTOMAC Définition : c'est le segment dilaté du tube digestif qui fait suite à l'oesophage et se continu par le duodénum. Situation : dans la loge sous phrénique occupant l'hypochondre gauche et l'épigastre.

Plus en détail

G I S T expérience du service de chirurgie oncologique «A» C.P.M.C ( Pr GRABA)

G I S T expérience du service de chirurgie oncologique «A» C.P.M.C ( Pr GRABA) G I S T expérience du service de chirurgie oncologique «A» C.P.M.C ( Pr GRABA) C. Bouzid; M. Attig; M. Saidani; B. Redjimi A.Bouzid; MW Boubnider; A. Graba Alger le 12/12/2010 INTRODUCTION - Les TS (GIST)

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Tumeurs malignes de l intestin grêle Les indispensables du Compte Rendu

Tumeurs malignes de l intestin grêle Les indispensables du Compte Rendu Tumeurs malignes de l intestin grêle Les indispensables du Compte Rendu Journée de printemps 1 er Avril 2016 Les tumeurs malignes de l intestin grêle L intestin grêle: 70% de la longueur 90% de la surface

Plus en détail

Cancer du pancréas : je m'informe

Cancer du pancréas : je m'informe Cancer du pancréas : je m'informe Dr Frank Tusseau Adresse du site : www.docvadis.fr/tusseau Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le cancer du pancréas est relativement rare et concerne généralement

Plus en détail

Nodules de splénose post splénectomie: aspect en imagerie et pièges diagnostiques

Nodules de splénose post splénectomie: aspect en imagerie et pièges diagnostiques Nodules de splénose post splénectomie: aspect en imagerie et pièges diagnostiques MD Crema, L Monnier-Cholley, O Azaiz, L Azizi, M Lewin, A Belkacem, C Hoeffel, JM Tubiana, L Arrivé Hôpital Saint-Antoine,

Plus en détail

Cancer de l estomac. éléments clés du compte-rendu lors du bilan initial. JP Tasu MD, PhD

Cancer de l estomac. éléments clés du compte-rendu lors du bilan initial. JP Tasu MD, PhD Cancer de l estomac éléments clés du compte-rendu lors du bilan initial JP Tasu MD, PhD j.p.tasu@chu-poitiers.fr RAPPELS L ADENOCARCINOME LES AUTRES TUMEURS GASTRIQUES P l a n Rappels Types histologiques

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications)

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) Dr LE PAGE Sébastien / Dr CENEDESE Alice Clinique St Vincent de Paul de BOURGOIN Maison des consultants Rappel des INDICATIONS de la CHIRURGIE Age > 18 ans (

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables?

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? Symposium International de Cancérologie Digestive SAHGE-FFCD 12 Décembre 2010 Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? K. Bentabak, A. Graba Service de Chirurgie Oncologique

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque !! Unités d hospitalisations! Service de chirurgie digestive! Unité de soins continue!! Equipe médicale! Chirurgiens digestif (2)! Anesthésistes

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

Traitement chirurgical du cancer de l estomac

Traitement chirurgical du cancer de l estomac Traitement chirurgical du cancer de l estomac P. Lasser* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Le traitement du cancer de l estomac repose essentiellement sur la chirurgie. Les facteurs pronostiques

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie CORRECTION Séance n 7 Semaine du 18/03/2013

TUTORAT UE Anatomie CORRECTION Séance n 7 Semaine du 18/03/2013 QCM n 1 : B, E TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 7 Semaine du 18/03/2013 Appareil digestif Prudhomme a) Faux. Le diaphragme pelvien est un plancher musculaire constitué de plusieurs muscles

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD www.tncd.org Jean-Louis Legoux Secrétaire Général de la FFCD Membre du comté de Pilotage Histoire Chimiothérapie des cancers digestifs : début des années

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

CANCER DE LA VESSIE. UE 2.9 S5 Compétence

CANCER DE LA VESSIE. UE 2.9 S5 Compétence CANCER DE LA VESSIE UE 2.9 S5 Compétence Institut de Formation en Soins Infirmiers 3 ème Année Année universitaire 2014-2015 Mentions légales L'ensemble de ce document relève des législations française

Plus en détail

Chirurgie de l adénocarcinome pancréatique techniques indications

Chirurgie de l adénocarcinome pancréatique techniques indications Chirurgie de l adénocarcinome pancréatique techniques indications JP Richer Saint Côme et Saint Damien Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers CHU de Poitiers Cancer du pancréas = probléme majeur

Plus en détail

TUMEUR ENDOCRINE - Historique

TUMEUR ENDOCRINE - Historique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1907 : Oberndorfer - «carcinoïde» 1954 : groupe de Waldenström syndrome carcinoïde clinique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1963 : Williams et Sandler Foregut : oesophage, estomac,

Plus en détail

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version 0.0.207 Ce document présente les principales interventions chirurgicales sur le côlon et le rectum. Il sert

Plus en détail

Cancer du pancréas : je m'informe

Cancer du pancréas : je m'informe Cancer du pancréas : je m'informe Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse Validé par le Comité Scientifique Oncologie Le cancer du pancréas est relativement

Plus en détail

Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale

Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale Critères de résécabilité des métastases hépatiques d origine colorectale Cours intensif FFCD Prodige Orléans Octobre 2008 Dr Benchellal Service de Chirurgie Digestive CHU Tours Épidémiologie des MHCCR

Plus en détail

Dossier ECN - Thérapeutique

Dossier ECN - Thérapeutique Auteur : Sylvain MANFREDI UFR SMP Besançon Relecture par : Dr Elisabeth ASLANGUL, Service de Médecine interne, Hôpital Louis- Mourrier, APHP Dr DUMAS Florence Service des urgences, Hôpital Cochin APHP

Plus en détail

CANCER DU CARDIA Page 1 sur 6. Fondation Française de Cancérologie Digestive CANCER DU CARDIA

CANCER DU CARDIA Page 1 sur 6. Fondation Française de Cancérologie Digestive CANCER DU CARDIA CANCER DU CARDIA Page 1 sur 6 Fondation Française de Cancérologie Digestive F.F.C.D. CANCER DU CARDIA Définition Ils sont définis comme les cancers dont le centre est à moins de 2 cm de la jonction oeso-gastrique

Plus en détail

PERITOINE 1- Les propositions suivantes concernent le péritoine : 2- Les propositions suivantes concernent le péritoine :

PERITOINE 1- Les propositions suivantes concernent le péritoine : 2- Les propositions suivantes concernent le péritoine : PERITOINE 1- Les propositions suivantes concernent le péritoine : A ; D A- le péritoine pariétal tapisse la face interne du fascia extrapéritonéal ; B- le péritoine viscéral recouvre entièrement les viscères

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE PARTIELLE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE PARTIELLE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Que savoir sur la chirurgie de L ESTOMAC - GASTRECTOMIE PARTIELLE - A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CHIRURGIE DE L ESTOMAC Intervention appelée «GASTRECTOMIE

Plus en détail

COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE CÉPHALIQUE

COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE CÉPHALIQUE COMPRENDRE L IMAGERIE POST-OPÉRATOIRE D UNE DUODÉNOPANCRÉATECTOMIE CÉPHALIQUE E. Neveu-Bruère, M. Besson, D. Alison (1) (1) Service de Radiologie, Hôpital Trousseau, C.H.R.U. de Tours Rappels (1) Il existe

Plus en détail

CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE. Dr Stéphane BORGNAT

CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE. Dr Stéphane BORGNAT CANCER DU REIN ET CHIRURGIE LAPAROSCOPIQUE Clinique de Rillieux Jeudi 5 octobre 2006 Généralités 2% de tous les cancers prédominance masculine découverte fortuite dans 50% des cas symptômes: hématurie,

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal Mesure 19 soins et vie des malades Mars 2011 recommandations professionnelles Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations

Plus en détail

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques?

Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Occlusion sur carcinose péritonéale des cancers gynécologiques : Désescalade et poursuite des traitements spécifiques? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 3/04/2015 Introduction Fréquence élevée : 1 patiente sur

Plus en détail

LES MASTOCYTOMES CANINS

LES MASTOCYTOMES CANINS CAHIER DE PATHOLOGIE N 2 LES MASTOCYTOMES CANINS Dr Sandra Jolly DVM, DScV, responsable du département de pathologie 1. Epidémiologie 2. Caractéristiques techniques 3. Diagnostic 4. Bilan d extension en

Plus en détail

Imagerie et bilan préopératoire du cancer du pancréas

Imagerie et bilan préopératoire du cancer du pancréas Imagerie et bilan préopératoire du cancer du pancréas MP Vullierme Hôpital Beaujon, Clichy Remerciements : Pr Jean Robert Delpero, Pr Alain Sauvanet, Dr Matthieu Lagadec TDM initiale C est certainement

Plus en détail

Tumeurs de l'estomac «adénocarcinome gastrique» (150) Professeur J.R Delpero Juin 2005 Objectifs : Diagnostiquer une tumeur de l estomac

Tumeurs de l'estomac «adénocarcinome gastrique» (150) Professeur J.R Delpero Juin 2005 Objectifs : Diagnostiquer une tumeur de l estomac Tumeurs de l'estomac «adénocarcinome gastrique» (150) Professeur J.R Delpero Juin 2005 Objectifs : Diagnostiquer une tumeur de l estomac 1. Introduction L'adénocarcinome gastrique se développe à partir

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail