Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE. Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE. Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire!"

Transcription

1 Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire!

2 «Innover, proposer des aliments de proximité, de qualité et adaptés au mode de consommation de plus en plus nomade des franciliens». Voilà un challenge audacieux qui est mis en valeur à travers la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire, organisé par le Centre Régional de Valorisation et d Innovation agricole et Alimentaire de Paris Ile de France. Ce concours est ouvert à toutes les entreprises agricoles, artisanales et agroalimentaires dont le site de production est situé en Ile de France. Pour les porteurs de projet (créateurs d entreprise), les dossiers sont examinés au cas par cas par le Jury.» La participation à ce concours est gratuite. «L objectif du concours est de fournir aux lauréats les atouts supplémentaires pour réussir l étape de l innovation, en les mettant en relation avec leurs clients potentiels, en leur offrant des canaux de communication sur leurs produits, en apportant une aide technique aux projets de l'entreprise. Cette action s'inscrit dans le cadre des missions du Cervia Paris Ile-de-France: accompagnement des entreprises depuis l'amont agricole jusqu'à la distribution pour mieux répondre aux consommateurs». L innovation : levier de développement majeur en alimentaire L innovation implique des efforts de recherche et développement ; c est une démarche globale souvent complexe. Un nouveau produit doit trouver son marché et donc se faire connaître des acheteurs potentiels : 40 % des Français sont attirés par les produits issus de l innovation Source : Credoc Où en sommes nous aujourd hui en termes de tendances? Dans un contexte de crise, les modes de consommation alimentaire évoluent. La sensibilité au «consommer mieux» prend alors tout son sens, et les marques tendent à s accorder sur ces tendances. Les produits de qualité sont remis au goût du jour, et des notions telles que le locavorisme, «consommer local», se confirment dans notre quotidien. Ce mode de consommation implique pour les marques de devenir transparentes sur leurs

3 produits, face à un consommateur souvent exigeant et informé. Plus autonome, il refuse les diktats, les modèles imposés, ne croit plus sur simple parole et veut de la transparence, il recherche des produits aux discours honnêtes. Pour se différencier dans cet environnement concurrentiel, l objectif de l entreprise est donc d innover, en proposant un produit différenciant sur le plan gustatif, l emballage, la praticité, les bienfaits nutritionnels ou encore la «naturalité» Nombreuses sont les opportunités de rendre unique le produit de demain qui sera adopté par le consommateur. C est dans cette optique que le Concours Régional de l Innovation Alimentaire met en avant les entreprises franciliennes qui font preuve de créativité. Les grandes tendances de l innovation alimentaire Décryptons en détail les 5 grandes tendances de l innovation alimentaire 2011, celles qui s étoffent, évoluent ou apparaissent : Parlons de plaisir! Le plaisir reste l un des facteurs clefs dans l acte d achat, puisque la notion de plaisir influence pour 49% le consommateur. Manger est avant tout une affaire de plaisir. Cette tendance de fond complétée par le facteur «goût», 1 ere clé d achat pour 99% des consommateurs, se traduit en 2011 par l apparition de produits plus épicés, plus relevés, plus fruités. En 2011, Le plaisir est revendiqué et mis à la portée de tous. - Et côté santé? Le contexte de crise alimentaire, complété par un nouveau PNN3 et un cadre réglementaire plus restrictif, a contraint les entreprises à faire évoluer les bénéfices santé de leurs produits. Un objectif : moins d alicaments et plus d ingrédients sains. Les produits à base de fruits, de légumes, de nouveaux ingrédients (stévia) ont fait leur apparition dans les rayons des magasins sans laisser de côté les produits minceur, toujours présents. La naturalité est LA tendance forte qui se confirme en 2011, avec des produits de proximité et respectueux de la nature. Cette naturalité implique de minimiser la liste des composants du produit, en limitant ainsi le nombre d additifs. C est une certaine forme de retour aux sources, où les produits «fait maison» sont valorisés. Et question pratique? L innovation se concentre aussi et toujours sur la notion de «convenience», de praticité, de packaging, de façon de consommer. Elle se justifie d autant plus qu elle s adapte au mode de

4 consommation urbain, qui est de plus en plus nomade. L année 2011 se résume en un mot: «faciliter» le transport, la préparation et la consommation. Et le développement durable dans tout ça? Cette notion, désormais ancrée dans les mœurs du consommateur, a son importance dans les facteurs innovants des produits qui deviennent responsables. Emballage écologique, production responsable, bio «PLUS», proximité,, les produits se doivent aujourd hui d intégrer cette notion de l amont à l aval. Et en Ile-de France? Avec une filière alimentaire de emplois, l activité de production et de transformation se concentre sur des PME et TPE majoritairement orientées vers la seconde et troisième transformation. On recense en Ile de France 5000 agriculteurs, un secteur agroalimentaire avec 84% de TPE, 5% de PME et 148 grandes entreprises, des métiers de bouche emblématiques et une restauration commerciale fortement développée. Dans ce contexte structurel, l Ile de France perpétue sa culture de l innovation, de la diversification, liée à son histoire, lieu du pouvoir central, et à son fort potentiel de consommation et de pouvoir achat. Les habitudes de consommation nomade des franciliens, la gastronomie haut de gamme et le fort savoir faire artisanal, incitent les entreprises franciliennes à innover, imaginer les produits de demain et les nouveaux modes de consommation ou concepts de snacking. 4 prix décernés, pour cette 3 ème édition Les finalistes et lauréats du concours seront sélectionnés par un jury de professionnels de l innovation, de l alimentation et du développement durable, des journalistes, des acheteurs, qui se réunira en mai 2012, sur présentation de leur dossier complété par une analyse organoleptique et une audition. Prix «Santé Nutrition Bien-être» Récompense les innovations relatives à des bénéfices nutritionnels (produits allégés en sel, matières grasses,.), et/ou à une alimentation particulière (infantile, allergie ). Prix «Art culinaire Gastronomie» Récompense les innovations liées à l'utilisation d'ingrédients à caractère régional ou original, ou de nouvelles recettes innovantes.

5 Prix «Prêt à manger Praticité / Design», Récompense les innovations packaging, les produits snacking, nomades ou présentant une facilité de préparation, de conservation. Prix «Produits Fermiers» : Récompense les innovations en matière de transformation agricole pouvant porter sur l ensemble des thématiques des prix précédents. En outre, le jury pourra attribuer un prix spécial récompensant une démarche particulièrement exemplaire ou originale. Les récompenses Les récompenses ont pour objectifs de faciliter la diffusion, la communication du produit et d'apporter une aide technique aux projets de l'entreprise. La soirée de remise des prix prévue en Juin 2012, aura lieu sous forme d une mini exposition des produits lauréats et sera l occasion de rencontrer des acheteurs potentiels. Pour les lauréats : Ouverture d un compte Abondé de 700, pour chaque lauréat, offert par le Accompagnement de l'entreprise Communication et présence sur l espace prestige Ile de France au SIAL 2012, offert par le Formation à la veille produit Offerte par la Chambre de Commerce et de l Industrie de Paris Pour le lauréat de chaque prix : Prix Produits Fermiers Accompagnement culinaire proposé par le Chef étoilé Yannick Alléno Prix Santé / Nutrition / Bien-être Test hédonique ou valeur nutritionnelle de type 2, offert par l ISHA

6 Prix Art culinaire / Gastronomie Création graphique pour un outil de communication, offerte par l agence Prix Prêt à manger / Praticité / Design Création graphique pour un outil de communication, offerte par l agence Les partenaires Le CERVIA Paris Ile de France s est entouré de partenaires de choix pour mener à bien cette nouvelle édition du Concours. Le CREDIT MUTUEL IDF Acteur majeur de la banque de détail, le groupe Crédit Mutuel comprend le réseau du Crédit Mutuel et ses filiales. Banque coopérative et mutualiste, elle n appartient qu à ses sociétaires et n a qu une seule finalité : leur offrir le meilleur service. Le Crédit Mutuel Ile de France souhaite accroître sa notoriété et son image auprès des entreprises et des professionnels implantés en Ile de France. Pour cela, il a voulu associer son image au concours organisé par le CERVIA Paris Ile de France pour promouvoir et encourager l innovation dans le domaine agro alimentaire. Yannick Alléno fait partie du cercle très fermé des plus grands Chefs de cuisine du monde depuis Avec sa troisième étoile obtenue pour son travail exécuté à l Hôtel Le Meurice, il honore le concours en acceptant de soutenir le patrimoine gastronomique de la Région Paris Ile de France, et de présider cette 3e édition. Engagé, Yannick Alléno porte haut et loin, les couleurs d une cuisine créative et parisienne qu il respecte et sait détourner avec finesse et dévouement. Yannick Alléno se positionne aujourd hui comme un chef de cuisine qui aime à revisiter les univers créatifs culinaires, en mettant tout particulièrement en avant son terroir parisien. La CCIP Chambre de commerce et d Industrie de Paris Au service des entreprises, la chambre de commerce et d industrie de Paris (CCIP) est un établissement public animé par 80 élus chefs d entreprises. Ils interviennent auprès des pouvoirs publics sur les grands sujets économiques et leur proposent des évolutions législatives destinées à renforcer la compétitivité des entreprises et des territoires. Chaque jour, les conseillers de la CCIP accompagnent sur le terrain les entrepreneurs dans la création, le développement ou la transmission de leur activité. Toujours renouvelée, cette aide est sans cesse adaptée aux besoins du terrain. L ISHA Institut Scientifique d Hygiène & d Analyses Laboratoire d analyses microbiologiques, chimiques et sensorielles pour des entreprises alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques, particulièrement actif en analyse nutritionnelle et en analyse de contaminants. L institut travaille avec les départements R&D d industries alimentaires pour la formulation et le contrôle analytique. Il intervient en période de crise ou quotidiennement pour des analyses de routine.

7 L agence le Fil Agence indépendante créée en 2006, et se compose de 13 filles et fils de communication. Créatifs, graphistes, web designer, planneur stratégique et consultants seniors tissent la toile des compétences marketing, communication et digital au sein de l agence. Un réseau de partenaires indépendants spécialisés (média planning, achat d art, stylisme, études, techniciens multimédia, événementiel ) complète son expertise. L agence Alchimie Alchimie est une nouvelle agence de communication aux compétences en matière de réflexion, conception visuelle et rédaction. Une nouvelle agence mais une équipe aguerrie ; Alchimie est constituée de professionnels qui au cours du temps se sont forgés une solide expérience dans le métier de la communication. Animée des valeurs que sont la pertinence des idées, la qualité du travail et le sens du détail, l équipe accompagne ses clients dans leurs plans de communication à travers de nombreux supports. Le Lieu du design Organisme associé de la Région, il a pour principal objectif de fédérer les acteurs franciliens du design, de diffuser le design et l innovation dans le tissu industriel francilien et de renforcer par des actions de promotion du design l attractivité de la Région Ile de France. Mettre le design et l innovation au service du monde économique et convaincre les entreprises de faire appel au design : voilà l objectif! Contact : Service de Presse VFC Relations Publiques Alexia Deruard : 14 rue Carnot Levallois Perret Cedex

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015

APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015 APPEL A MANIFESTATION D'INTERET (AMI) INNOVEZ EN AGROALIMENTAIRE! 4 e édition - 2015 L agroalimentaire est un secteur stratégique de l économie régionale. Les industries agroalimentaires (IAA) constituent

Plus en détail

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT I. Nature et objectifs du concours Ce concours est ouvert aux producteurs fermiers de la Loire. Le Département de la Loire, dont le siège est

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité

Plus en détail

JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F

JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F L'ENTREPRISE : HOLDING GBH Martinique Au sein de la Direction des Ressources Humaines, vos missions seront notamment les suivantes : - Garantir la conformité réglementaire des

Plus en détail

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes

Catalogue des formations 2014. Pour les entreprises agroalimentaires. Hygiène alimentaire. Restauration commerciale. Innovation. Procédures & normes Hygiène alimentaire Restauration commerciale Innovation Procédures & normes Réglementation Nutrition Pour développer vos compétences et celles de vos salariés. Pour maitriser et améliorer la qualité de

Plus en détail

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES»

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» Complexe Régional d'information Pédagogique et Technique (S.A.C.D.) «ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» ANNEE COMPTE RENDU PNA Page 1 sur 7 SOMMAIRE I OBJECTIFS

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Clara Bove & Ophélie Le Bras

Clara Bove & Ophélie Le Bras L objectif du projet Mon Producteur Bien Aimé (MPBA) est un service collaboratif ayant pour objet de promouvoir les agriculteurs de petites et moyennes tailles locaux, en faisant la promotion d une consommation

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme»

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Article 1 : objet du concours A la demande du Secrétariat d Etat chargé du commerce, de l artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des

Plus en détail

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés.

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés. Concours «Emballé 3.0» du Conseil National de l Emballage 2016 Conseil National de l Emballage est une association qui a pour objet de favoriser le meilleur usage de l emballage des biens de consommation,

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 529 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le 18 avril 2013 PROPOSITION DE LOI portant création d une appellation d «Artisan restaurateur», PRÉSENTÉE Par M. Christian

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN

CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN ENJEUX OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS CONDITIONS D ÉLIGIBILITÉ MODALITÉS DE SOUTIEN MODALITÉS DE SELECTION CALENDRIER ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE 12 ENJEUX

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

JTIC. 4 e Défi Jeunes Talents. Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières. www.jtic.eu. www.jtic.eu INTERNATIONAL CALENDRIER

JTIC. 4 e Défi Jeunes Talents. Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières. www.jtic.eu. www.jtic.eu INTERNATIONAL CALENDRIER Les Journées Techniques de la Meunerie et des Industries Céréalières JTIC e 66 INTERNATIONAL 4 e Défi Jeunes Talents A l attention des étudiants inscrits dans l une des écoles partenaires de l AEMIC (ENSMIC,

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

Charte nutritionnelle

Charte nutritionnelle Charte nutritionnelle NOTRE MISSION : CONSTRUIRE ET PRESERVER LE CAPITAL SANTE L équilibre alimentaire est un enjeu majeur de santé publique. De ce contexte, Nutrisens s engage à maintenir et à renforcer

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Comment concilier goût et nutrition? Bilan des travaux des groupes de travail PNNS sur les lipides et sur le goût Sébastien REMY DGAL/SA/SDQA/BNVQA Éléments de contexte : Le PNNS prévoit la signature de

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

OUVERTURE DU CONCOURS 2014

OUVERTURE DU CONCOURS 2014 OUVERTURE DU CONCOURS COMMUNIQUÉ DE PRESSE www.andam.fr Présidée par Pierre Bergé, l ANDAM s attache à fédérer FONDÉE EN 1989 PAR NATHALIE DUFOUR et coordonner tous les acteurs du monde de la mode, tant

Plus en détail

Conseil Spécialisé fruits et légumes

Conseil Spécialisé fruits et légumes Conseil Spécialisé fruits et légumes Proposition d axes pour l expérimentation pour 2013/2015 dans la filière fruits et légumes frais (hors pomme de terre) 18 décembre 2012 FranceAgriMer Préparation de

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

KIT MEDIA ET TARIFS 2015. Editeur : Marie-Laure Tombini - Régie publicitaire :

KIT MEDIA ET TARIFS 2015. Editeur : Marie-Laure Tombini - Régie publicitaire : KIT MEDIA ET TARIFS 2015 Editeur : Marie-Laure Tombini - Régie publicitaire : La marque Odélices Un magazine trimestriel Lancé en juin 2010 36 pages hautement qualitatives Envoi trimestriel 30 000 exemplaires

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement CATALOGUE 2015 Formation Audit Assistance technique Qualité Sécurité Environnement www.cebios.fr www.cebios-veille.fr www.cebios-formation.fr Sommaire Formation Page 4 Audit Page 5 Assistance technique

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION Dans le cadre du contrat de filière de l industrie agroalimentaire coordonné par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAAF, le pôle d excellence

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Mars 2007 Le Pôle de compétitivité des contenus numériques Competitiveness Cluster of the Digital Content & Knowledge Industry Les

Plus en détail

«Les Potagers de Marcoussis»

«Les Potagers de Marcoussis» «Les Potagers de Marcoussis» Chantier d insertion par le maraîchage biologique Le «Projet conserverie» : Création d une unité de transformation de fruits et légumes locaux, sous forme de structure d insertion

Plus en détail

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR EN UN CLIN D ŒIL BEE Agency est une AGENCE DE COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, dans le DÉVELOPPEMENT DURABLE et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle est organisée

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

PROTECTION DE PRODUITS EN IG

PROTECTION DE PRODUITS EN IG PROTECTION DE PRODUITS EN IG Ousman ABDOU Ingénieur Agrométéorologue Expert de l Agriculture en IG Point focal IG/OAPI Direction Générale de l Agriculture Tel: (00227) 90 34 09 28 Email: ous_ab@yahoo.fr

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

À L OCCASION DU SIMI, LE GROUPE LANCE SON PROJET DE RÉHABILITATION DES ANCIENNES HALLES ALSTOM AU CŒUR DU QUARTIER DE LA CRÉATION SUR L ÎLE DE NANTES

À L OCCASION DU SIMI, LE GROUPE LANCE SON PROJET DE RÉHABILITATION DES ANCIENNES HALLES ALSTOM AU CŒUR DU QUARTIER DE LA CRÉATION SUR L ÎLE DE NANTES SPÉCIAL SIMI / NIVEAU 1 STAND D113 Communiqué de presse Paris, le 2 décembre 2014 Avec près de 30 ans d expertise tertiaire, plus de 200 000 m 2 livrés et près de 130 000 m 2 en développement, Brémond

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA)

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA) BTS Le BTS Sciences et Technologies s Aliments (STA) Qu est ce que l agroalimentaire? Définition: L'agroalimentaire désigne l'ensemble s activités transformation s produits l'agriculture stinés à l'alimentation

Plus en détail

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE 1 Pourquoi ce trophée? La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs d entreprise. Pour encourager

Plus en détail

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012

Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 Réunion d'échanges de bonnes pratiques en matière de portage à domicile de repas/paniers pour les personnes âgées 06 mars 2012 La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN?

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? P 7 1 CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

Secteur des Industries agro- alimentaires

Secteur des Industries agro- alimentaires A. Secteur des Industries agro- alimentaires 1 Le secteur des Industries Agro-Alimentaire I. Diagnostic sectoriel IAA 1. Le contexte des entreprises Démographie des entreprises (source CCIM) 37 45 30 27

Plus en détail

Des stands alimentaires! Résumé

Des stands alimentaires! Résumé Secondaire, collégial et grand public activité 5 Des stands alimentaires! Résumé À partir de l affiche Nos choix alimentaires à nous de jouer!, les élèves sont initiés au concept des 3N-J d ENvironnement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE Lundi 23 mars 2015 5 e NUIT DE L ENTREPRISE NUMERIQUE «Les technologies à travers la performance de l entreprise et l amélioration de la vie de ses collaborateurs» DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Vos coordonnées

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ FRANCHISÉ UNE RÉUSSITE SIMPLE À METTRE EN ŒUVRE HAPPY assure un accompagnement complet de ses franchisés : Aide à la recherche d un emplacement. Nos partenaires (banques,

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Konnect. Agence de communication globale www.agencekonnect.com

Konnect. Agence de communication globale www.agencekonnect.com Konnect Agence de communication globale www.agencekonnect.com Sommaire Présentation Notre offre Nos engagements L agence KONNECT est situé à Strasbourg, à seulement 2h30 de Paris. Grâce à son dynamisme

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I.

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Sommaire. Quelques mots sur LEADshare p 2. Quoi de neuf dans les opérations OFF-line p 4. Les opérations ON-line en pleine évolution p 5

Sommaire. Quelques mots sur LEADshare p 2. Quoi de neuf dans les opérations OFF-line p 4. Les opérations ON-line en pleine évolution p 5 Sommaire Quelques mots sur LEADshare p 2 Quoi de neuf dans les opérations OFF-line p 4 Les opérations ON-line en pleine évolution p 5 Nos blogs s étoffent p 6 Gros succès pour la cartographie du pôle Conseil!

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès!

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Mélina Neuhaus, Elitia Communication Daniel Herrera, YJOO Communication Carrefour des Créateurs 19 septembre 2014 Daniel Herrera @DanRRA Managing

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

Challengez votre développement durable

Challengez votre développement durable LE CONCOURS UNE DEMARCHE ORIGINALE ET INEDITE POUR : RECENSER ET VALORISER SES ACTIONS DD EN EVALUER LA QUALITE ET EN FAIRE UN AVANTAGE CONCURRENTIEL Dans ce dossier de presse : Présentation des Trophées

Plus en détail

du marketing client Grand Prix stratégies Présentez vos meilleures réalisations Date limite de remise des dossiers : le 21 février 2014 28 e édition

du marketing client Grand Prix stratégies Présentez vos meilleures réalisations Date limite de remise des dossiers : le 21 février 2014 28 e édition 28 e édition Grand Prix stratégies du marketing client 2014 Présentez vos meilleures réalisations Date limite de remise des dossiers : le 21 février 2014 Contacts : Negar Moshrefi - 01 46 29 68 92 - nmoshrefi@strategies.fr

Plus en détail

Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial.

Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial. Laboratoire d'ingénierie d'idées, Paris. www.liid.fr Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial. Raphaële Bidault-Waddington Artiste

Plus en détail

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010 Office National de Sécurité Sanitaire desproduitsalimentaires Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Séminaire National

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Questionnaire. Groupe de travail Biens de consommation UNIFA. Président : Jean-Claude RICOMARD. Rapporteurs : Clarisse REILLE Caroline LEBOUCHER

Questionnaire. Groupe de travail Biens de consommation UNIFA. Président : Jean-Claude RICOMARD. Rapporteurs : Clarisse REILLE Caroline LEBOUCHER Questionnaire Groupe de travail Biens de consommation UNIFA Président : Jean-Claude RICOMARD Rapporteurs : Clarisse REILLE Caroline LEBOUCHER 1 DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ACTUELLE ET IDENTIFICATION DES

Plus en détail