PROGRAMME DE FORMATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE FORMATIONS"

Transcription

1 PROGRAMME DE FORMATIONS 2015

2 Madame, Monsieur, Cher Partenaire, Pour mieux répondre à vos attentes, l'adil de l'hérault met en place un programme de formation. Ces formations sont réservées aux membres de l'adil, spécialistes ou non de l'immobilier, qui souhaitent disposer de connaissances adaptées à leur pratique professionnelle et approfondir ou actualiser leurs compétences dans le domaine du droit du logement. Certaines formations, notamment celles sur la copropriété pourront également être ouvertes au public intéressé. Certaines formations ne pouvant être traitées sous le seul angle juridique, les formateurs de l'adil pourront être accompagnés d'intervenants extérieurs pour apporter un éclairage technique ou social. L'Adil de l Hérault propose également d'assurer des formations à la demande sur les besoins spécifiques de ses partenaires. Si vous souhaitez une intervention de l'adil auprès de vos services, vous pouvez prendre contact avec notre secrétariat ( Toute l équipe de l Adil de l Hérault est à votre écoute.

3 SOMMAIRE Cycle rapports locatifs Initiation aux relations bailleurs-locataires (Locations non meublées et locations meublées) (à déterminer) Pratique de l exécution du contrat de location (à déterminer) Cycle fiscalité Loi de finances 2015 et Lois de finances rectificatives pour 2014 (26 février 2015) Cycle Habitat indigne Le logement indécent (à déterminer) L'habitat indigne (à déterminer) Cycle politique publique de l'habitat Les différentes formes d hébergement et de logement des personnes défavorisées (à déterminer) L attribution des logements HLM (à déterminer) Le contrat de location HLM conventionné (à déterminer) Le marché locatif héraultais (à déterminer) Cycle copropriété L organisation et les règles de fonctionnement de la copropriété (30 avril 2015) Les charges de copropriété, comptabilité et trésorerie de la copropriété, les mutations de lots (à déterminer) La copropriété dégradée (à déterminer) Cycle contentieux Les procédures amiables et contentieuses les plus courantes liées au logement (à déterminer) La procédure d expulsion et l articulation avec le surendettement après la Loi Alur (à déterminer)

4 Cycle rapports locatifs Initiation aux relations bailleurs-locataires (locations non meublées et meublées et colocations) Maîtriser les différentes étapes de la location, de l'accès au logement à la sortie des lieux, et les différents événements qui peuvent survenir tout au long de celle-ci : état des lieux, révision et augmentation du loyer, congé, restitution du dépôt de garantie...cette formation permettra d appréhender les modifications apportées à la législation sur les baux par la Loi Alur ainsi que le nouveau régime de la colocation. I LA LOCATION NON MEUBLEE A - Champ d'application de la Loi B - Formation et contenu du contrat Forme du contrat Contenu du contrat Documents annexes (état des lieux, diagnostics) Coût du bail Garanties au contrat C - La relation bailleur-locataire tout au long du contrat Durée Obligations des parties Loyer et charges

5 D - Transfert du bail, cession et sous-location E - Fin du bail Congé Résiliation judiciaire du bail II - LA LOCATION MEUBLEE A - Champ d'application B - Formation et contenu du contrat Forme du contrat Coût du contrat Documents annexes (état des lieux, inventaire du mobilier, diagnostics) C - La relation bailleur-locataire tout au long du contrat Durée Obligations des parties Loyer et charges D - Cession et transfert de bail E - La fin du bail Congé Résiliation judiciaire III LA CO-LOCATION A - Définition et formalisation du contrat B - Dispositions particulières C La solidarité

6 Cycle rapports locatifs Pratique de l exécution du contrat de location Il s agit, par l étude de cas pratique d apprendre à lire un décompte détaillé de charges, à déterminer à qui du bailleur ou du locataire incombe telle ou telle réparation, à calculer des révisions de loyer en fonction de la rédaction du bail, à mettre en œuvre la procédure d'augmentation du loyer, à appliquer les nouvelles règles de prescription, à conseiller à la bonne rédaction d un état des lieux et vérifier les retenues pratiquées sur le dépôt de garantie. I - Les révisions de loyers A - Rappel des dispositions légales B - Cas pratiques IV Les nouvelles règles de prescription A - Rappel des dispositions légales B - Cas pratiques II - Les augmentations de loyer A - Rappel des dispositions légales B - Cas pratique III - Les charges récupérables A - Rappel des dispositions légales pour les locations non meublées B - Rappel des principes juridiques pour les locations meublées C - Cas pratiques V - Les réparations locatives A - Rappel des dispositions légales B - Cas pratiques VI - Etablissement de l'état des lieux et restitution du dépôt de garantie A - Rappel des dispositions légales B - Cas pratiques

7 Cycle fiscalité Loi de finances 2015 et Lois de finances rectificatives pour 2014 Connaître les nouvelles dispositions fiscales DUREE : deux heures I MESURES RELATIVES A L ACCESSION A LA PROPRIETE A- LES MODIFICATIONS DU PRÊT A TAUX ZERO B- LA REFORME DES AIDES AU LOGEMENT «ACCESSION» II LES MESURES FISCALES POUR L AMELIORATION DES LOGEMENTS EXISTANTS A- La création du Crédit d impôt pour la transition énergétique B- Prorogation et aménagement du crédit d impôt en faveur de l aide aux personnes C- Simplification de l instruction des demandes d éco-prêt à taux zéro III LE DISPOSITIF PINEL : un assouplissement de l aide à l investissement locatif intermédiaire IV LA TVA IMMOBILIERE A- La TVA à taux réduit pour l accession sociale dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville B- TVA à taux réduit pour certaines opérations réalisées dans le logement social C- L extension de la TVA à taux intermédiaire aux logements rendus neufs V LES PLUS-VALUES IMMOBILIERES A- Sur les cessions de terrains à bâtir B- Sur les cessions de biens immobiliers en zone tendue C- Sur les cessions avec engagement de réaliser des logements sociaux D- Sur les cessions de droit de surélévation

8 Cycle Habitat indigne Le logement indécent Apprendre à définir le logement indécent, à caractériser les situations d'indécence au travers de l'étude de cas pratique, étudier les dispositifs mis en place par la Loi Alur pour lutter contre le logement indécent, examiner les recours ouverts contre l'inaction du bailleur, étudier le contentieux 1. Définition et critères de l indécence 2. Cas pratiques : étude de situations d indécence 3. Les recours contre l indécence A. Démarches amiables B. Procédures contentieuses C. Autres moyens d actions offerts au locataire au travers de la jurisprudence (exception d inexécution et départ sans préavis) 4. Le traitement de l indécence par les organismes payeurs des aides au logement 5. L indécence et le DALO 6. Les nouveaux dispositifs mis en place par la Loi Alur A. L autorisation préalable de mise en location B. Déclaration préalable de mise en location c. L interdiction des divisions en jouissance ou en propriété

9 Cycle Habitat indigne L'habitat indigne Etudier les notions de logement indigne, d'insalubrité, de péril, de locaux impropres par nature à l'habitation notamment à travers la présentation de photos et la qualification de situations. Connaître la mise en œuvre des procédures, la protection des occupants, l action du procureur. Etude de cas pratiques. La notion d habitat indigne Définition des notions d insalubrité et péril- La procédure d urgence du Code de la santé publique les locaux impropres par nature à l habitation - La notion de saturnisme Présentation de photos et qualification des situations Mise en œuvre des procédures d insalubrité et de péril Quelle est la protection offerte aux occupants des logements insalubres ou frappés de péril? Etude de cas : application des connaissances Les sanctions pénales : connaître l action du procureur Etude de cas

10 Cycle politique publique de l'habitat Les différentes formes d hébergement et de logement des personnes défavorisées Etudier quelles sont les différentes formes que peuvent prendre l hébergement et le logement des personnes défavorisées : hébergement et sous-location, intermédiation locative dans le parc privé et le parc public, sous-location par les organismes HLM de logements du secteur privé, étude de cas pratique I - Distinction contrat d hébergement et de sous-location : les grands principes A Hébergement B Location / Sous-location C Conséquences sur les aides au logement II - L intermédiation locative dans le parc privé A Distinction sous-location / mandat de gestion B Grands régimes de sous-location III - L intermédiation locative dans le parc social avec glissement du bail A Formalisation des contrats de location et de sous-location B Mise en œuvre du bail glissant IV La sous-location par les organismes HLM de logements du secteur privé

11 A Les logements vacants depuis plus de un an B Les logements conventionnés Anah à loyer intermédiaire, social ou très social V Les clauses abusives ou illicites et les droits des résidents en logements-foyers Cycle politique publique de l'habitat L attribution des logements HLM Etudier les conditions d attribution, la demande de logement HLM, les modalités d attribution, les recours contre l absence d offre de logement (le dalo) I CONDITIONS D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS HLM A Les bénéficiaires B Les conditions de ressources II LES DEMANDES DE LOGEMENTS HLM A Le formalisme de la demande B Durée de validité de la demande et renouvellement III LES MODALITES D ATTRIBUTION A Les critères B Les accords collectifs C- Les réservations D- Le traitement des demandes d attribution de logements HLM

12 IV - LES RECOURS CONTRE L ABSENCE D OFFRE DE LOGEMENT (le DALO) A- La commission de médiation B- Le recours juridictionnel Cycle politique publique de l'habitat Le contrat de location HLM conventionné Etudier les règles régissant la location des logements HLM conventionnés. En effet, ces locations sont à la fois partiellement soumises aux dispositions de la Loi de 1989 mais également aux dispositions du Code de la construction et de l habitation. r I LA FORMATION DU CONTRAT DE LOCATION A Le contenu du contrat de location B L état des lieux C Les garanties (dépôt de garantie et cautionnement) II LES OBLIGATIONS DES PARTIES A Les obligations du locataire B Les obligations du bailleur III LE LOYER ET LES CHARGES A La fixation initiale du loyer B La révision du loyer C Le supplément de loyer et solidarité D Les charges

13 IV LE TRANSFERT DE BAIL A Le décès ou l abandon de domicile B La sous-location et la cession de bail C L échange V LA FIN DU CONTRAT A Le congé du locataire B La résiliation du bail C La vente du logement HLM D La remise en cause du droit au maintien dans les lieux ègles issue Cycle politique publique de l'habitat Le marché locatif héraultais Etudier la production de logements aidés dans le parc privé et la situation dans le parc HLM. Quelles sont les pistes à envisager pour améliorer l offre de logements locatifs aidés dans l Hérault? Introduction : La situation générale du marché locatif héraultais I La production actuelle de logements abordables dans le parc privé Les dispositifs Scellier et Duflot Les logements anah Les IML II La situation dans le secteur HLM

14 La production de de logements HLM La rotation au sein du parc HLM Comment fluidifier le parcours des locataires HLM (limiter la sous-occupation, mise en place de bourses d échange, faciliter la mutation au sein du parc HLM) Cycle copropriété L organisation et les règles de fonctionnement de la copropriété Etudier les principales notions régissant la copropriété : définition, organes de la copropriété, règlement de copropriété, l assemblée générale des copropriétaires, les travaux en copropriété et leur financement.. : une e: une journée I) L organisation de la copropriété 1) Les immeubles soumis au statut de la copropriété 2) L interdiction de diviser certains immeubles en appartement 3) Diagnostic technique préalable à la mise en copropriété II) Les organes de la copropriété 1) Le syndicat de copropriété 2) Le syndic 3) Le conseil syndical

15 III) Le règlement de copropriété 1) Conditions d élaboration du règlement de copropriété 2) Valeur du règlement de copropriété 3) Contenu du règlement de copropriété IV) Le fonctionnement de la copropriété : l assemblée générale des copropriétaires 1) Composition de l assemblée générale 2) Convocation et réunion de l assemblée générale 3) Déroulement de l assemblée générale 4) Majorité requise 5) Procès-verbal 6) Action en nullité des décisions de l assemblée générale V) Les travaux en copropriété 1) Travaux d entretien et de réfection, 2) Travaux d amélioration, 3) Travaux d économies d énergie, 4) Travaux urgents VI) Financement des travaux 1) Emprunt collectif 2) Aides de l Anah

16 Cycle copropriété Les charges de copropriété, comptabilité et trésorerie de la copropriété. Comprendre les différentes catégories de charges et leur mode de répartition entre les copropriétaires, étude des règles régissant la comptabilité et la trésorerie des copropriétés. I- LES CHARGES DE COPROPRIETE A - Détermination B - Répartition des charges C - Modification de la répartition des charges D - Répartition des charges entre vendeur et acquéreur II LA COMPTABILITE ET LA TRESORERIE DU SYNDICAT A- Les règles comptables spécifiques à la copropriété B - La trésorerie du syndicat C- Le budget prévisionnel D - Dépenses pour travaux non comprises dans le budget prévisionnel E Les Avances F - Placement des fonds du syndicat G L approbation des comptes H Le compte individuel du copropriétaire III - LE RECOUVREMENT DES CHARGES A Prescription de l action en recouvrement des charges B Imputation des frais de recouvrement des charges et des frais de l instance IV- LES GARANTIES SPECIFIQUES DE LA COPROPRIETE POUR LE RECOUVREMENT DES CHARGES A - L opposition sur le prix de vente B - Le privilège immobilier du syndicat C - Le privilège mobilier (mémoire) D - L hypothèque légale

17 Cycle copropriété La copropriété dégradée Repérage et diagnostic des copropriétés en difficulté. Prévention et traitement de ces copropriétés. Les financements à la disposition de ces copropriétés. NUNTEU ENU I-Du repérage au diagnostic des copropriétés en difficulté A) Caractéristiques des copropriétés en difficulté B) Etude d un exemple II- De la prévention au traitement des copropriétés en difficulté A) Prévenir la dégradation des copropriétés a. L information des copropriétaires b. Les actions contre les impayés de charges B) Les dispositifs opérationnels d intervention publique a. Les OPAH copropriétés b. Le plan de sauvegarde c. L intervention des organismes HLM C) Les dispositifs judiciaires a. Le mandataire ad hoc b. L administrateur provisoire c. L état de carence III Les financements à la disposition du syndicat de copropriété et des copropriétaires A) Les subventions ANAH B) Les aides des collectivités territoriales C) L emprunt collectif D) L aide juridictionnelle

18 Cycle contentieux Les procédures amiables et contentieuses les plus courantes liées au logement Améliorer la connaissance des solutions de règlements des conflits les plus adaptées aux situations auxquelles les particuliers et les professionnels du logement sont le plus fréquemment confrontés notamment dans le cadre des rapports locatifs I - L' I - L'organisation de la justice en France Ordre judiciaire et ordre administratif Les différents degrés de juridiction Une question de compétence (attribution/territoriale) II - Les auxiliaires de justice : qui sont-ils? Les avocats Les officiers ministériels (avoués/huissiers) Les experts judiciaires III - Comment régler un litige à l'amiable? Conciliation/médiation IV - Quelles procédures pour quels litiges? Auprès de quel tribunal, quand et comment engager une action en justice Les procédures liées au logement devant le TI, le juge de proximité ou le TGI V - Quels recours après le jugement? Les voies de recours ordinaires : l'appel et l'opposition Les voies de recours extraordinaires : Le pourvoi en cassation, le recours en révision VI - Comment faire exécuter un jugement?

19 Un préalable : un jugement exécutoire La signification du jugement VII - Le coût d'une action en justice Les frais et les dépens Un coup de pouce sous condition de ressources : l'aide juridictionnelle La protection juridique organisation de la justice en France III - L Cycle contentieux LA PROCEDURE D EXPULSION ET L ARTICULATION AVEC LE SURENDETTEMENT APRES LA LOI ALUR : Cette formation vise à permettre aux participants d améliorer leurs connaissances sur la procédure d expulsion et l articulation avec le surendettement en prenant en compte les dispositions de la loi ALUR : : une urnée I - Le contexte d une procédure d expulsion locative A - Le contexte local : quelques données statistiques B - Comment en arrive-t-on à l expulsion? C - Le contexte juridique II - Le locataire en impayés de loyer A - Un diagnostic à établir : cas pratique B - Des dispositifs à mobiliser III - La procédure d expulsion et articulation avec le surendettement et les aides au logement A - Surendettement et procédure d expulsion B - Aides au logement et impayés de loyer C - Aides au logement et surendettement IV - La résiliation du bail A - Les cas conduisant à la résiliation du bail B - Le traitement social avant l audience (situation d impayés) C - L action en justice D -La décision du juge

20 V - La CCAPEX dans le département de l Hérault A - Présentation de la CCAPEX B - Fonctionnement de la CCAPEX C - Evolutions législatives Loi ALUR VI - Les opérations d expulsion A - Le commandement de quitter les lieux B - Le déroulement des opérations d expulsion C - La demande de concours de la force publique D - Situations particulières VII - La prise en compte du droit au logement opposable ides des collectivités territoriales E) juridictionnelle Le profil de nos formateurs Notre équipe pédagogique est composée de six formateurs disponibles et réactifs pour comprendre vos besoins et mettre en place vos actions de formations. Juristes de métier, ils sont chargés d informer le public dans le domaine du logement (locatif, accession à la propriété, amélioration de l habitat, copropriété, fiscalité, droit au logement opposable). Une formation de formateurs leur a été prodiguée dans le souci de vous apporter les meilleures techniques de présentation et d animation. Les techniques d animation L approche pédagogique est centrée sur de nombreuses techniques d animation : mise en situation et cas pratiques, partage d expérience, travail en sous-groupes. Les supports pédagogiques Projection d un power point reprenant en synthèse l essentiel des contenus abordés lors de la formation et remis par mail à tous les participants après la formation. Conditions générales

21 Inscriptions et participation aux frais Les stages proposés sont en principe réservés aux membres de l ADIL de l Hérault. Toutefois, certaines formations pourront être ouvertes à des participants extérieurs. Le nombre de places pour chaque session étant limité, les inscriptions seront enregistrées dans leur ordre d arrivée. Pour s inscrire, les participants devront retourner un bulletin d inscription dûment complété et visé par leur chef de service. Ces bulletins doivent être envoyés par fax ( ) ou par mail Une confirmation d inscription est envoyée en retour aux participants. Les frais de formation ne concernent que les frais annexes (photocopies, location de salle et pause café), l Adil ne faisant supporter aucun coût pédagogique aux stagiaires. Convocation 10 jours avant le début de la session, une convocation est adressée par mail à chaque participant. Attestation de participation Une feuille de présence sera signée par chaque participant en début de formation (une copie de cette feuille de présence pourra être adressée à chaque organisme sur demande expresse du chef de service). Une attestation de participation sera remise à chaque participant à l issue de la formation. Désistement Les désistements doivent être signalés par écrit (courrier, fax ou mail). Les désistements signalés moins de 8 jours avant le stage ne donneront lieu à aucun remboursement, et si le montant n a pas encore été réglé, la facture correspondante sera adressée et devra être honorée dans les meilleurs délais. L ADIL de l Hérault se réserve le droit de reporter ou d annuler une session en cas d insuffisance d inscriptions ou lorsqu un évènement exceptionnel empêche la tenue de la session. Localisation Les formations se déroulent à Montpellier dans une salle mise à disposition de l ADIL ou louée pour la formation. L adresse sera précisée sur la convocation. Bulletin d inscription (A nous retourner par courrier, fax ou à ADIL de l Hérault 4 bis rue Rondelet Montpellier Fax Participant Nom et prénom Nom de l organisme Fonction dans le service Adresse Tél Fax Responsable formation / Chef de service / DRH Nom et prénom

22 Nom de l organisme Fonction dans le service Adresse Tél Fax Je suis intéressé(e) par la formation (thème et date) Quelles sont vos attentes?

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

Gestion locative et copropriété immobilière

Gestion locative et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Copropriété Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Assemblées générales de copropriétaires et obligations légales 1/12 Préparer une assemblée générale

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire

Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Gwendoline Aubourg Les droits du locataire Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3538-4 Table des matières Préambule....................................................... 7 Pour commencer... Bien choisir

Plus en détail

Introduction n.1 à 3... 3. Chapitre I - Les ACTIONS en JUSTICE du SYNDICAT... 7 n. 4 à 118

Introduction n.1 à 3... 3. Chapitre I - Les ACTIONS en JUSTICE du SYNDICAT... 7 n. 4 à 118 225 TABLE DES MATIÈRES Introduction n.1 à 3... 3 Chapitre I - Les ACTIONS en JUSTICE du SYNDICAT... 7 n. 4 à 118 Section liminaire - Les rapports entre l action du syndicat... 11 et les actions des Copropriétaires

Plus en détail

LOUER UN BIEN IMMOBILIER

LOUER UN BIEN IMMOBILIER Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Charlie CAILLOUX LOUER UN BIEN IMMOBILIER Groupe Eyrolles, 1998, 2003, 2007, 2011 De Particulier à Particulier, 1998, 2003, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-55247-8

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15 Table des matières Sommaire... 7 Introduction... 11 I ère Partie Le bail à usage d habitation... 13 Titre I. Champ d application... 14 A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus

Plus en détail

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides Vous n avez pas payé votre loyer depuis deux mois > Des frais supplémentaires de relance facturés sur quittance > Deux lettres de rappel

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 Publications de la CNL Contrôler les charges Les charges locatives (2009 2013) Les réparations locatives (2010 2012) Faire construire sa maison individuelle (2012)

Plus en détail

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité.

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. 06/08 La procédure d insalubrité initiée par la DDASS ou un service d hygiène communal,

Plus en détail

Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn.

Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn. Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn.org Au service des Tarnais depuis 18 ans, l ADIL connaît bien les

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

«LOI ALUR» Les évolutions dans le domaine de la copropriété POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ

«LOI ALUR» Les évolutions dans le domaine de la copropriété POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ «LOI ALUR» POUR L ACCÈS AU LOGEMENT ET UN URBANISME RÉNOVÉ Les évolutions dans le domaine de la copropriété 1 ère session Adil 31 Club des CS de la Haute-Garonne 13 mars 2014 LE PARCOURS LÉGISLATIF D ALUR

Plus en détail

DOCUMENTS : LES RAPPORTS LOCATIFS

DOCUMENTS : LES RAPPORTS LOCATIFS DOCUMENTS : LES RAPPORTS LOCATIFS la fin du bail : renouveler le bail, quitter le logement le loyer : fixation, augmentation, paiement du loyer un bail écrit pour quoi faire? Un contrat écrit clarifie

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 4/04 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 16 Avril 2010 Commission n 4 Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 Finances DIRECTION DE L'INSERTION ET DE L'HABITAT RAPPORT DU PRESIDENT

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

ADMINISTRATION PROVISOIRE D UNE COPROPRIÉTÉ

ADMINISTRATION PROVISOIRE D UNE COPROPRIÉTÉ ADMINISTRATION PROVISOIRE D UNE COPROPRIÉTÉ ADMINISTRATION PROVISOIRE D UNE COPROPRIÉTÉ 1 PRÉSENTATION La copropriété est un régime de propriété qui s applique à tout ensemble immobilier comprenant des

Plus en détail

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue La loi du 6 juillet 1989 s applique aux locaux neufs ou anciens : - Locaux à usage d habitation principale. - Locaux à usage mixte

Plus en détail

La notion de péril. Janvier 2013 - Nancy Bouché-

La notion de péril. Janvier 2013 - Nancy Bouché- La notion de péril Danger réel et actuel :. pour la sécurité publique (passants),. pour la sécurité des occupants,. lié à des causes propres à l édifice quelconque et où que celui-ci soit situé (hors cause

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION FORMATION A DISTANCE IMMOBILIER OBJECTIFS Introduire sur le marché de l emploi des personnes aptes à remplir efficacement leur mission dans les professions immobilières, grâce à leurs connaissances juridiques,

Plus en détail

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit :

Nos bureaux sont ouverts toute l année et une équipe de 8 personnes au total vous reçoit : www.grenecheimmo.fr Le Cabinet GRENECHE Immobilier est l une des plus anciennes agences de la ville d Evian et de la région, présente dans l ensemble des activités immobilières : - ventes : traditionnellement

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015

CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015 Annexe 1 PROJET CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015 ENTRE Le Département des Deux-Sèvres, représenté par

Plus en détail

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE

Assurances AXELIS. La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE Assurances AXELIS La Garantie des Risques Locatifs L'IMMOBILIER AVEC ASSURANCE https://extranet.cgaim.fr AXELIS La Garantie des Risques Locatifs (GRL) Notre solution GRL conforme au dispositif du 26 décembre

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA!

Prévenir et faire face aux impayés de loyers. Vous êtes locataire L ADIL VOUS CONSEILLE, CONSULTEZ-LA! L ADIL réunit l État, les collectivités locales, les organismes d intérêt général, les professionnels publics et privés et les représentants des usagers. Elle est agréée par le Ministère chargé du Logement

Plus en détail

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement LOI ALUR Copropriétés prévention et traitement Ministère Copropriétés les principales dispositions de la loi Alur Prévention de l endettement et de la dégradation Traitement curatif Prévention de l endettement

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

Prévention de l exclusion locative

Prévention de l exclusion locative Prévention de l exclusion locative Expulsion pour impayés locatifs Conférence du 10 avril 2014 Les textes fondateurs Loi n 98-657 du 29 juillet 1998 d'orientation relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

2 - L ADIL : un outil au service du public et des acteurs locaux de l habitat p. 9

2 - L ADIL : un outil au service du public et des acteurs locaux de l habitat p. 9 PREAMBULE SOMMAIRE 1 LE RESEAU ANIL/ADIL ET SES OUTILS DE FONCTIONNEMENT p. 5 1-1 La présence du réseau p. 5 1-2 Les principaux outils du conseil p. 6 2 - L ADIL : un outil au service du public et des

Plus en détail

Les dispositions de la loi ALUR

Les dispositions de la loi ALUR Les dispositions de la loi ALUR Actualité juridique publié le 23/04/2014, vu 1176 fois, Auteur : JurisConseils Le Conseil constitutionnel avait été saisi sur plusieurs dispositions de la loi Alur. On attendait

Plus en détail

Conventionnement. Madame, Monsieur,

Conventionnement. Madame, Monsieur, DELEGATION... Conventionnement N de convention : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh la présente convention a été validée par l Anah le hh hh hhhh Signature N 12 808*05 Réservé à l Anah CONVENTION À LOYER SOCIAL OU TRÈS

Plus en détail

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion

Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 7ème édition du salon de l ARC Identifier et accompagner les copropriétés désorganisées premières pistes de réflexion Une copropriété désorganisée C est: Une copropriété

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

DOCUMENTATION A VOTRE DISPOSITION

DOCUMENTATION A VOTRE DISPOSITION Sans changement depuis le 10 mars 2010 DOCUMENTATION A VOTRE DISPOSITION FINANCEMENT - Le financement d'une résidence principale - Le prêt à taux zéro pour un logement neuf - Le prêt à taux zéro pour un

Plus en détail

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015

L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR. ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 L atelier «copropriétés en difficulté» de l ORHL Actualités Loi ALUR ADIL Métropole de Lyon Département du Rhône Juin 2015 Loi ALUR et copropriété. Introduction Objectif de la loi ALUR en matière de copropriété

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS TRAVAUX ARTICLES R. 313-19-1 III ET R. 313-20-1 III DU CCH ----------------------- de mise en œuvre En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut

Plus en détail

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10 PREAMBULE... 10 CHAPITRE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE LOGEMENTS HLM... 11 1-1 Logements construits avant le 3 janvier 1977 1-2 Logements construits après la loi du 3 janvier 1977 1-3 Plafond de ressources

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR»

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC «Les copropriétés en difficulté après la loi ALUR» Qu est-ce qu une copropriété en difficulté? Les 3 portes d entrée

Plus en détail

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot.

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. La Commission, Considérant que les articles 19 et 20 de la loi n 65-557 du 10 juillet

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS 2016

PROGRAMME DE FORMATIONS 2016 1 PROGRAMME DE FORMATIONS 2016 2 Madame, Monsieur, Cher Partenaire, Pour mieux répondre à vos attentes, l'adil de l'hérault met en place un programme de formation. Ces formations sont réservées aux membres

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

Loi Duflot ALUR et Loi Pinel

Loi Duflot ALUR et Loi Pinel Loi Duflot ALUR et Loi Pinel A compter du 1er Octobre le nouveau Zonage A/B/C Pinel est applicable A compter du 15 septembre 2014 : Les frais d agence pour la location sont plafonnés A compter du 1er Septembre

Plus en détail

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement

Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement. Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Fonds national d'accompagnement vers et dans le logement DREAL de Midi-Pyrénées Cahier des charges de l'appel à projets

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION ADIL 75 PROGRAMME DE FORMATION 2015 ADIL 75 / AGENCE DÉPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT ÉDITO FORMATION NOUVELLE FORMULE Ce programme de formation 2015 vous permet aujourd'hui d'aller à l'essentiel.

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

A.D.I.L. DU VAR LE VOLET COPROPRIETE DE LA LOI ENGAGEMENT NATIONAL POUR LE LOGEMENT. Notre Mission : Informer et conseiller sur le droit du logement

A.D.I.L. DU VAR LE VOLET COPROPRIETE DE LA LOI ENGAGEMENT NATIONAL POUR LE LOGEMENT. Notre Mission : Informer et conseiller sur le droit du logement N 1 Février 2006 Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 9 - Janvier 2007 Agréée par le ministère du logement. A.D.I.L. DU VAR Conventionnée par

Plus en détail

Article 22 : Mise en place d un mécanisme de péréquation (entre les organismes HLM.)

Article 22 : Mise en place d un mécanisme de péréquation (entre les organismes HLM.) 1) Le pilotage des organismes de logement social. Article 1 : Mise en place des conventions d utilité sociale. Rappel : La conclusion d une convention d utilité sociale est obligatoire à compter du 31

Plus en détail

Les procédures de passation des marchés publics

Les procédures de passation des marchés publics Durée : 2 jours consécutifs Dates des débuts de session en 2014 : 29 septembre, 9 octobre, 20 novembre et 18 décembre Présentation et objectifs - Appréhender le cadre législatif et réglementaire applicable

Plus en détail

Voies d exécution. Leçon 1 : Dispositions générales sur les voies d exécution. Leçon 2 : Les titres et jugements exécutoires

Voies d exécution. Leçon 1 : Dispositions générales sur les voies d exécution. Leçon 2 : Les titres et jugements exécutoires Voies d exécution Auteur(s) : Marianne Dumeige-Istin et Patricia VANNIER Présentation(s) : Marianne Dumeige-Istin : Avocat - 20 ans de pratique professionnelle domaines de prédilection : droit des affaires,

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition (2014) du salon de l ARC et de l UNARC POUVOIRS ET ROLES DU CONSEIL SYNDICAL ET DU SYNDIC ATTENTION, il faut bien distinguer: le SYNDIC, qui est le

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf.

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Défini par le décret n 2015-342 du 26 mars 2015 Il était prévu à l art 18-1 de la loi du 10 juillet 1965 (ajouté

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CEGID COMPTABILITE CEGID COMPTABILITE Les 18 et 19 octobre 2012 Formation inter - entreprises (Réponse souhaitée avant le 27 septembre 2012) Cegid business comptabilité est un système d information global, orienté utilisateur,

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Le recouvrement judiciaire des créances

Le recouvrement judiciaire des créances «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC CONDITIONS PREALABLES : 1/ DEFINIR LE MONTANT PRECIS DE LA CREANCE (de quand à quand? 2/ AVOIR UNE CRÉANCE QUI RÉPONDE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014 - juin 2014 : réunion de lancement de la Commission de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions CCAPEX

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME

L ADIL GUADELOUPE VOUS INFORME Juin 2015 n 015 15 À jour au 1 er juin 2015 Contrats types de location de logement à usage de résidence principale Décret n 2015-587 du 29.5.15 : JO du 31.5.15 / Arrêté du 29.5.15 : JO du 31.5.15 L ADIL

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

Dispositions diverses

Dispositions diverses Loi n 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion Dispositions diverses 1- HEBERGEMENT L article 69 a pour objet : Plan départemental d accueil, d hébergement

Plus en détail

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Table des matières Les chiffres renvoient à la page Plan sommaire... 1968 Abréviations... 1969 Introduction... 1970 CODE DE COMMERCE Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Section 1 DU CHAMP

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be Plan des banques de données Chaque ligne n est pas réductible à une décision mais à un mot clé Chaque mots clé présente des décisions très diverses et parfois contradictoires Cinquante nouvelles décisions

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION

IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION MANUEL 2010 IMMOBILIER D ENTREPRISE ET IMMOBILIER D HABITATION ACTUALITE VEILLE JURIDIQUE CONFERENCES FORMATIONS EN INTER FORMATIONS EN INTRA Former, c est rendre vos opérateurs plus efficaces en leur

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel rendue le 20 mars 2014. Loi promulguée le

Plus en détail

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE

UNION D ECONOMIE SOCIALE POUR LE LOGEMENT SOMMAIRE N 30 - Mai 2000 SOMMAIRE I - Financement des organismes agréés pour les actions d accompagnement en faveur du logement des jeunes et des demandeurs d emploi : imputation sur les fonds «10%». II - Prêts

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

Pouvoirs de police du maire

Pouvoirs de police du maire Pouvoirs de police du maire Police générale et polices spéciales pouvoirs de police maire Hélène Schützenberger PNLHI 1 Définition de l habitat indigne article 84 Loi du 25 mars 2009 «Constituent un habitat

Plus en détail

Une fois complet, votre dossier est à adresser à :

Une fois complet, votre dossier est à adresser à : Dossier DECLARATION DE SINISTRE Kit Bailleur Individuel Ce dossier contient : L imprimé de déclaration de sinistre «loyers impayés» L imprimé de déclaration de sinistre «détériorations immobilières» Le

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

2. À quoi sert-elle? 3. Comment est-elle attribuée?

2. À quoi sert-elle? 3. Comment est-elle attribuée? RELOREF REchercher un LOgement pour les REFugiés VP/JD/2008 SERVICE COORDINATION&LOGEMENT Référence : ALT Domaine concerné : LOGEMENT Type de document : FAQ/NOTE TECHNIQUE Axe 3 du projet RELOREF : animation

Plus en détail

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ IMMOBILIER LOCATION LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ www.notaires.paris-idf.fr Location LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ Lorsqu un propriétaire souhaite louer son bien immobilier, une des premières démarches à

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail