QUIZZ Neuroradiologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUIZZ Neuroradiologie"

Transcription

1 QUIZZ Neuroradiologie

2 Question: Identifiez les repères anatomiques Anatomie normale scanner injecté

3 Réponses Anatomie normale scanner injecté Sinus maxillaire Artère vertébrale Bulbe rachidien Pôle cérébelleux inférieur Foramen magnum

4 Question: Identifiez les repères anatomiques Face basse Rx standard: sinus normal latéral 4

5 Réponses Face basse Rx standard: sinus normal latéral Sinus frontal Sinus ethmoïdal Incidence waters Sinus maxillaire Sinus sphénoïdal Sinus sphénoïdal Sinus maxillaire 5

6 Question: Identifiez les repères anatomiques 6

7 Réponses Artère vertébrale Mastoïde Bulbe rachidien Cervelet 7

8 uestion: uelles sont les ésions? TDM 8

9 Réponses Hématome sous dural en TDM (atypique) Notez l aspect hétérogène, L effet de masse est tellement probablement du fait de l uncus du lobe temporal est important que la corne saignements multiples descendu en avant du tronc temporale du ventricule successifs. Notez cérébral!! latéral s engage par également la forme en l ouverture de la tente croissant incomplet du fait d adhérences vraisemblables. 9

10 Question: Identifiez les repères anatomiques 10

11 Réponses Sinus sphénoïdal Lobe temporal protubérance Tronc basilaire Angle pontocérébelleux Cervelet vermis 11

12 Question: Quelles sont les lésions? TDM 12

13 Réponses Hématome sous dural en TDM Hématome sous dural Notez l aspect en croissant Notez le déplacement par l effet de masse de la ligne médiane avec engagement sous la faux Dilatation de la cavité ventriculaire qui est «trappée» 13

14 Question: Identifiez les repères anatomiques 14

15 Réponses Lobe temporal ronc basilaire Protubérance Quatrième ventricule cervelet 15

16 Question: Quelles sont les lésions? TDM 16

17 Réponses Hématome intraparenchymateux en TDM Effet de masse modéré avec déplacement léger de la ligne médiane et compression de la corne frontale Hématome capsulo-lenticulaire Effacement des sillons corticaux par effet de masse 17

18 Question: Identifiez les repères anatomiques 18

19 Réponses Lobe temporal protubérance Tronc basilaire Quatrième ventricule cervelet 19

20 Question: Quelles sont les lésions? TDM 20

21 Réponses Hématome intraparenchymateux en TDM Cet hématome bilatéral frontal antérieur est très évocateur d un traumatisme compte tenu de sa localisation 21

22 Question: Identifiez les repères anatomiques 22

23 Réponses Base du lobe frontal Sinus frontal Lobe temporal Pédoncule cérébral gauche Tente du cervelet mésencéphale Cervelet hémisphère droit pôle supérieur vermis Partie distale de l aqueduc de Sylvius 23

24 Question: Quelles sont les lésions? Rx standard: Sinus anormal Face basse latéral waters 24

25 Réponses Rx standard: Sinus anormal Face basse latéral waters Présence d un niveau dans le sinus frontal droit Présence d un niveau dans un des sinus maxillaires Niveaux signalant une sinusite frontale droite et maxillaire gauche 25

26 Question: Identifiez les repères anatomiques 26

27 Terminaison carotidienne Artère cérébrale antérieure droite Réponses artère cérébrale moyenne gauche Artère cérébrale postérieure gauche Terminaison du tronc basilaire 27

28 Question: Quelles sont les lésions? TDM 28

29 Hématome épidural en TDM Réponses L effet de masse engage l uncus du lobe temporal par l ouverture de la tente vers le mésencéphale Hématome épidural Notez l aspect biconvexe 29

30 Question: Identifiez les repères anatomiques 30

31 Réponses Faux du cerveau Base du lobe frontal Lobe temporal Pédoncule cérébral mésencéphale Aqueduc de Sylvius Lobe occipital vermis 31

32 Question: Quelles sont les lésions? TDM 32

33 Réponses Hématome intraparenchymateux en TDM Hématome intraparenchymateux Notez la perforation de l hématome dans le ventricule ainsi que l effet de masse important 33

34 Question: Identifiez les repères anatomiques 34

35 Réponses Lobe frontal insula Opercule du lobe temporal mésencéphale Vermis Lobe occipital 35

36 Question: Identifiez les repères anatomiques 36

37 Réponses Tête du noyau caudé Corne frontale Ventricule latéral thalamus putamen Globus pallidus Noyau lenticulaire épiphyse Sinus droit Plexus choroïde calcifié dans l atrium 37

38 Question: Quelles sont les lésions? TDM après injection d iode 38

39 Réponses Tumeur cérébrale en TDM après injection d iode Métastases multiples 39

40 Question: Quelles sont les lésions? TDM 40

41 Hématome intraparenchymateux en TDM Hématome capsulolenticulaire. Cette localisation est très évocatrice d un hématome hypertensif, évidemment seul le contexte permet le diagnostic étiologique. 41

42 Question: Quelles sont les lésions? TDM 42

43 Réponses HSA en TDM HSA typique, tous les espaces sous-arachnoïdiens sont blancs (secondairement à la présence de sang) L angiographie montrait un anévrysme de la communicante antérieure responsable de l HSA 43

44 Question: Identifiez les repères anatomiques 44

45 Faux du cerveau Lobe frontal Ventricule latéral avec plexus choroïde Corps calleux Lobe pariétal Sinus longitudinal supérieur Réponses 45

46 Examen IRM cérébral dans les trois plans T1 après injection de gadolinium Plan coronal Question: Identifiez les repères anatomiques 46

47 Examen IRM cérébral dans les trois plans T1 après injection de gadolinium Faux du cerveau Plan coronal Corps calleux Ventricule latéral thalamus Troisième ventricule Uncus du lobe temporal mésencéphale Protubérance Bulbe rachidien Réponses

48 Question: Quelles sont les lésions? TDM 48

49 Réponses Hydrocéphalie en TDM Notez la dilatation de toutes les cavités ventriculaires, ainsi que l effacement des sillons corticaux dû à l effet de masse Notez la résorption transépendymaire secondaire à la pression intraventriculaire 49

50 TDM sans injection d iode TDM TDM après injection d iode IRM Question: Quelles sont les lésions?

51 TDM sans injection d iode Tumeur cérébrale Notez la localisation extra axiale de cette lésion (en dehors du cerveau). L IRM en coronal confirme qu il n y a pas de cerveau entre la voûte et la lésion IRM TDM après injection d iode Réponses C était un méningiome à la chirurgie

52 Question: Identifiez les repères anatomiques 52

53 Réponses Lobe frontal Substance blanche Faux du cerveau Scissure de Rolando Lobe pariétal Substance grise Sinus longitudinal supérieur 53

54 Question: Identifiez les repères anatomiques Examen IRM cérébral dans les trois plans T1 sans gadolinium Plan sagittal 54

55 Réponses Corps calleux Lobe frontal Examen IRM cérébral dans les trois plans T1 sans gadolinium Plan sagittal Scissure de Rolando Lobe pariétal Lobe occipital Tubercules quadrijumeaux thalamus Troisième ventricule Nerf optique hypophyse Tronc basilaire Sinus sphénoïdal Tente du cervelet cervelet Aqueduc de Sylvius mésencéphale Quatrième ventricule Protubérance Bulbe rachidien 55

56 Question: Que remarquezvous? après DVE 56

57 Réponse après DVE Notez que la dérivation a été mise en traversant le lobe frontal droit; les cavités ventriculaires reprennent des dimensions normales 57

58 Question: Identifiez les repères anatomiques 58

59 Réponses Lobe frontal aux du cerveau Scissure de Rolando délimitant lobe frontal du lobe pariétal Scissure interhémisphérique inus longitudinal upérieur Lobe pariétal 59

60 Question: Quelles sont les lésions? TDM 60

61 Réponse Accident ischémique aigu en TDM Notez la dédifférenciation substance blanche substance grise dans le territoire sylvien G 61

62 Question: Identifiez les repères anatomiques 62

63 Réponses Faux du cerveau ubstance grise Substance blanche souscorticale 63

64 Question: Quelles sont les lésions? Phase tardive 64

65 Réponses AVC ischémique Phase tardive La cavité ventriculaire G est agrandie du fait de la perte de substance. AVC sylvien gauche tardif Notez l aspect très hypodense dû à la nécrose 65

66 Examen IRM cérébral dans les trois plans - T2 Plan axial Question: Identifiez les repères anatomiques 66

67 Examen IRM cérébral dans les trois plans - T2 Plan axial Réponses orne antérieure, entricule latéral Capsule interne Corps calleux Tête du noyau caudé Noyau lenticulaire Septum pellucidum thalamus Troisième ventricule atrium Sinus longitudinal supérieur 67

68 Question: Quelles sont les lésions? TDM 68

69 Réponses HSA en TDM Normalement, le LCR est noir (hypodense). Le sang est blanc (hyperdense). Petit niveau dans la cavité ventriculaire À ne pas confondre avec le plexus choroïde calcifié 69

70 TDM sans injection d iode TDM TDM après injection d iode IRM Question: Quelles sont les lésions?

71 TDM sans injection d iode Tumeur cérébrale Notez la localisation intra axiale de cette lésion car elle est complètement entourée de cerveau TDM après injection d iode IRM Réponses Cortex entourant la lésion C était une métastase unique à la biopsie

72 Question: Quelles sont les lésions? TDM 72

73 Réponses HSA en TDM Notez le sang dans la citerne pré-pontine 73

74 Question: Identifiez les repères anatomiques 74

75 Réponses Lobe frontal eptum pellucidum Veines cérébrales internes Partie inférieure lobe pariétal Corps calleux Ampoule de Galien Lobe occipital 75

76 Question: Quelles sont les lésions? TDM 76

77 Réponses HSA massive en TDM Remarquez l hémorragie interhémisphérique antérieure. Un anévrysme de la communicante antérieure est très probable. Inondation ventriculaire 77

78 Question: Quelles sont les lésions? TDM 78

79 Réponses Hydrocéphalie en TDM - avant la dérivation Hydrocéphalie liée à un effet de masse dans la fosse postérieur secondaire à de multiples AVC 79

80 Question: Quelles sont les lésions? TDM 80

81 Réponses Accident ischémique aigu en TDM Notez l aspect hyperdense de l artère sylvienne gauche Notez la discrète dédifférenciation substance blanche - substance grise ainsi que l effacement du contour du noyau lenticulaire 81

82 TDM Après injection d iode Question: Quelles sont les lésions? 82

83 Tumeur cérébrale en TDM Après injection d iode Notez l œdème péri lésionnel ainsi que l effet de masse. Cette lésion est hypodense. Réponses 83

84 Question: Identifiez les repères anatomiques 84

85 Lobe frontal Réponses Capsule externe Troisième ventricule Capsule interne thalamus Sinus droit Lobe pariétal Lobe occipital 85

86 Question: Quelles sont les lésions? 86

87 Réponses AVC ischémique, 24h plus tard L hypodensité devient évidente. Notez l effet de masse lié à l oedème 87

HEMORRAGIES SOUS- ARACHNOÏDIENNES HEMORRAGIES MENINGEES

HEMORRAGIES SOUS- ARACHNOÏDIENNES HEMORRAGIES MENINGEES HEMORRAGIES SOUS- ARACHNOÏDIENNES = HEMORRAGIES MENINGEES Généralités - 2,8 / 100 000 hts - Age < 60 ans - Femmes : 60-70 % - Formes familiales : 10 % - Facteurs de risque : tabac, HTA, dyslipidémies -

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

Angio-IRM. Vue d ensemble des troncs supra-aortiques et des artères cérébrales

Angio-IRM. Vue d ensemble des troncs supra-aortiques et des artères cérébrales Artère cérébrale antérieure Artère cérébrale moyenne Tronc basilaire Carotide interne Carotide externe Artère vertébrale Bifurcation carotidienne Carotide commune Artère sous-clavière Tronc brachio-céphalique

Plus en détail

Imagerie cérébrale chez le sujet âgé. Lille 2 et 3 décembre 2010

Imagerie cérébrale chez le sujet âgé. Lille 2 et 3 décembre 2010 Imagerie cérébrale chez le sujet âgé Lille 2 et 3 décembre 2010 Dr E. Gerardin Unité de neuro radiologie, CHU Charles Nicolle, Rouen Les différentes techniques Le scanner d imagerie Les + : disponibilité,

Plus en détail

L'enveloppe ostéo-durale

L'enveloppe ostéo-durale L'enveloppe ostéo-durale L'ensemble du système nerveux central est en entier contenu dans une enveloppe osseuse et fibreuse protectrice qui comprend le crâne ou boîte crânienne contenant l'encéphale (cerveau,

Plus en détail

NEURORADIOLOGIQUE. Rt : Laure Blanchard RL : Virginie Bliah 1/17

NEURORADIOLOGIQUE. Rt : Laure Blanchard RL : Virginie Bliah 1/17 Rt : Laure Blanchard RL : Virginie Bliah NEURORADIOLOGIQUE Ce cours reprend beaucoup de notions vues dans le cours de neuroradiologie d UE8. D ailleurs merci à Valentin Renaud pour sa ronéo d UE8 dont

Plus en détail

C27 - Sémiologie neuroradiologique

C27 - Sémiologie neuroradiologique UE8 Neuro Cours du 13/03/2013 Pr. E. Houdart Ronéolectrice : Ornela Nzila Rosa Ronéotypeur : Sacha Posener C27 - Sémiologie neuroradiologique Plan Intro I] Encéphale 1. Hyperdensités spontanées au scanner

Plus en détail

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit TOMODENSITOMETRIE sémiologie JY Gauvrit Neuroradiologie - Neuroimagerie Modalités : - Radiographie standard - Echographie - Artériographie - Tomodensitométrie (Scanner) - Imagerie par Résonance Magnétique

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX

APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX APPORT DE L IRM DANS L EXPLORATION DES RETARDS MENTAUX A KERKENI, N BABAY, R SEBAI, S TRABELSI, N HAMMAMI, C DRISSI, L BELGHITH, M BEN HAMOUDA. TUNIS - TUNISIE Le retard mental est une situation fréquente

Plus en détail

Les hématomes extra-duraux (HED)

Les hématomes extra-duraux (HED) Les hématomes extra-duraux (HED) L hématome extra-dural Entre la face externe de la dure-mère et la table interne de la voûte crânienne Le plus souvent temporo-pariétal, frontal ou occipital Souvent secondaires

Plus en détail

LES veines du cerveau.

LES veines du cerveau. LES veines du cerveau. DR AMR ANE CHAFIKA YASMINA Cours destiné aux étudiants de deuxième année de médecine ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 I- Introduction Le drainage veineux du cerveau converge dans la

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL.

ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL. ATLAS DES MALFORMATIONS DE LA FOSSE CÉRÉBRALE POSTÉRIEURE CHEZ L ENFANT D.BASRAOUI, A. HASSI, D. DAKOUANE, O. ESSADKI, A. OUSEHAL. Service de Radiologie, CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc. INTRODUCTION

Plus en détail

Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls»

Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls» Imagerie par Résonnance Magnétique «Pour les nuls» Journée d Automne de la société gérontologique de Normandie Vendredi 21 Octobre 2011 Amélie BREMARE (1), Dr VELE (2) (1) Interne Médecine Physique et

Plus en détail

Cerveau. Chapitre 8. Catherine GAREL et Laurent GUIBAUD CERVEAU FŒTAL NORMAL. Biométrie. Ligne médiane

Cerveau. Chapitre 8. Catherine GAREL et Laurent GUIBAUD CERVEAU FŒTAL NORMAL. Biométrie. Ligne médiane Chapitre 8 Cerveau Catherine GAREL et Laurent GUIBAUD CERVEAU FŒTAL NORMAL Biométrie Cette biométrie intègre la biométrie céphalique, incluant le périmètre crânien et le diamètre bipariétal (voir Chapitre

Plus en détail

DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES

DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES DIAGNOSTIC RADIOLOGIQUE DES BRECHES OSTEODURALES PRIMAIRES I. ELHAJJEM*, E. MENIF*, E. BEN YOUSSEF *, H. MIZOUNI *, O. AZAIZ*, M. BEN MASSOUD*, I. TURKI*, S. SAHTOUT**, GH. BESBES** * Service d Imagerie

Plus en détail

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT)

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) Ce sont des anomalies congénitales qui se développent entre la 4ème et la 8ème semaine de vie intra-utérine.

Plus en détail

ASPECT IRM DU NEUROBEHCET. A PROPOS DE 34 CAS

ASPECT IRM DU NEUROBEHCET. A PROPOS DE 34 CAS ASPECT IRM DU NEUROBEHCET. A PROPOS DE 34 CAS S.Bourkhis, N.Hammami, L.Belghith, R.Sebai,Z.Belakhdher, S.Nagi, M Ben Hammouda Service de neuroradiologie Institut national de neurologie Tunis INTRODUCTION

Plus en détail

COMPRESSION MEDULLAIRE

COMPRESSION MEDULLAIRE COMPRESSION MEDULLAIRE I - Les causes EXTRADURALES : RACHIDIENNES et EPIDURALES - Les TUMEURS OSSEUSES : surtout les METASTASES (sein, prostate, poumon, rein, thydoïde, organes génitaux, tube digestif,

Plus en détail

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané)

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) Cette voie veineuse profonde donne un accès à la veine cave supérieure et répond ainsi à de nombreuses situations: apports liquidiens importants, alimentation

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

TRAUMATISMES CRANIENS

TRAUMATISMES CRANIENS TRAUMATISMES CRANIENS Pr J THIEBOT Pôle Imagerie CHU ROUEN I. GENERALITES II. PHYSIOPATHOLOGIE III. CLINIQUE IV. LESIONS ELEMENTAIRES ANATOMIQUES V. TECHNIQUES D'IMAGERIE VI. DIAGNOSTICS RADIOLOGIQUES

Plus en détail

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT

TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT TETE FŒTALE A 13 SA Docteurs Marc TORRENT, Stéphane SAULT Lors de l échographie réalisée entre la 11 ième et la 14 ième semaine d aménorrhée on pratique : - 2 mesures fondamentales : o la longueur cranio-caudale

Plus en détail

LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX LES ACCICENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Dr F. ROUHART Service de Neurologie (CHU de BREST) Lundis de la santé : 30 mai 2005 Définitions Epidémiologie Rappels anatomiques Sémiologie Diagnostic différentiel

Plus en détail

Travail de Méthodologie Clinique CM351. Les Sinus Veineux. Présenté par : Julien Devaud 3XM

Travail de Méthodologie Clinique CM351. Les Sinus Veineux. Présenté par : Julien Devaud 3XM Travail de Méthodologie Clinique CM351 Les Sinus Veineux Présenté par : Julien Devaud 3XM Collège d Études Ostéopathiques Remis en mai 2009 1) Introduction ----------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l enfant (144d) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005)

Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l enfant (144d) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005) Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l enfant (144d) Professeur Dominique PLANTAZ Février 2004 (Mise à jour mai 2005) Pré-requis : Epidémiologie des cancers de l enfant Tumeurs de blastème embryonnaire

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION SESSION 1998 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION ANATOMIE (30 points) 1. OSTEOLOGIE Les figures A et B montrent la schématisation de vertèbres. 1.1. Donner un titre à chacune de ces deux figures.

Plus en détail

Les céphalées aux urgences. G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie

Les céphalées aux urgences. G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie Les céphalées aux urgences G Demarquay Hôpital Croix-Rousse Service Neurologie Céphalées et urgences Pathologie très fréquente dans la population générale ; 5 ième motif de consultation aux urgences (Minen

Plus en détail

L IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DU NEURO-BEHÇET (A propos de 36 cas)

L IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DU NEURO-BEHÇET (A propos de 36 cas) L IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DU NEURO-BEHÇET (A propos de 36 cas) N. Cherif Idrissi El Ganouni1, L. Akka1, H. Jaafari2, N. Kissani2, O. Essadki1, A.Ousehal1. (1) Service de radiologie, (2) service

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE Application au LCS G. GASCOU, E. LE BARS, Dr H. BRUNEL, Pr A. BONAFE Service de Neuroradiologie CHU Guy de Chauliac MONTPELLIER Intérêts Analyse qualitative et quantitative

Plus en détail

Illustration/figure 1 : IRM incidence axiale, séquence Flair. Hypersignaux de la substance blanche non évolutifs, classés OBNI.

Illustration/figure 1 : IRM incidence axiale, séquence Flair. Hypersignaux de la substance blanche non évolutifs, classés OBNI. Diagnostic des hypersignaux de la substance blanche Publié le 14 Fév 2011 P. LABAUGE, Service de Neurologie, CHU de Nîmes La mise en évidence d hypersignaux de la substance blanche est très fréquente en

Plus en détail

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset Imagerie de l hypotension l intracrânienne Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset PHYSIOPATH Fuite de LCS par rupture d éd étanchéité des membranes arachnoïdiennes

Plus en détail

Les hétérotopies en IRM. CPDPN 18/11/14 Frédérique NUGUES

Les hétérotopies en IRM. CPDPN 18/11/14 Frédérique NUGUES Les hétérotopies en IRM CPDPN 18/11/14 Frédérique NUGUES Neurones en position anormale (substance grise) = trouble de la migration neuronale Localisation - sus tentorielle entre la paroi ventriculaire

Plus en détail

Anatomie tête et cou. Jean-Jacques BENSAHEL

Anatomie tête et cou. Jean-Jacques BENSAHEL Anatomie tête et cou Jean-Jacques BENSAHEL Le crâne! Généralités Les os ont une forme complexe solidement articulés ou soudés entre eux Grossièrement ovoïde à grosse extrémité supérieure contient et protège

Plus en détail

Une imagerie cérébrale en urgence est indispensable devant une suspicion

Une imagerie cérébrale en urgence est indispensable devant une suspicion REVUES GENERALES Neurologie D. CALVET 1, C. OPPENHEIM 2, J.L. MAS 1 1 Service de Neurologie, 2 Service de Neuroradiologie, Hôpital Sainte-Anne, PARIS. Infarctus cérébral et AIT: scanner ou IRM en première

Plus en détail

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz

Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central. L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Morphologie et Physiologie du Système Nerveux Central L2 UEC 44 EC1 M. SOULIMANI université de Metz Plan du cours MORPHOLOGIE ET PHYSIOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX I) Etude de l anatomie du cerveau I-1) Les

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE IMAGERIE DES TRAUMATISMES DE LA BASE DU CRANE Auteurs : A DAADOUCHA, N ARIFA ACHOUR, I HASNI, K MRAD DALI, H JEMNI, H KRIFA, K TLILI SOUSSE - TUNISIE INTRODUCTION Plus en plus fréquents Incidence est entrain

Plus en détail

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX

NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX NEZ, FOSSES NASALES ET SINUS PARANASAUX Anatomie de la pyramide nasale Types morphologique du nez I/- INTRODUCTION : Les fosses nasales ou nez représentent le segment initial des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

LE SYNDROME MENINGE PLAN

LE SYNDROME MENINGE PLAN LE SYNDROME MENINGE Dr BENMEKHBI 2015/2016 PLAN I. Introduction II. Définition III. Rappel anatomique IV. Physiologie VI. Physiopathologie V. Diagnostic positif 1. En fonction de la clinique 2. En fonction

Plus en détail

Imagerie des syndromes démentiels

Imagerie des syndromes démentiels Imagerie des syndromes démentiels Jean-Christophe Ferré B. Carsin-Nicol, M. Carsin, J-Y Gauvrit Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale CHU Rennes Remerciements au Dr S.

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS

ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS ABCES ET EMPYEMES INTRACRANIENS Définition Abcès du cerveau : collection suppurée développée au sein du parenchyme cérébral Empyème intracrânien : collection suppurée développée dans l espace sous-dural

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

"Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine

Le nez bouché Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine "Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine Radio anatomie Normale Les sinus frontaux : à partir de 4 ans Taille adulte vers 16-20 ans Agénésie ou

Plus en détail

NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM

NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM NEUROFIBROMATOSE INTERET DE LA TDM ET DE L IRM C.Hafsa, A.Zrig, S.Jerbi Omezzine, S.Kriaa, M.Zbidi, M.Golli, R.Brahem, M.Said, A.Gannouni. SERVICE D IMAGERIE MEDICALE CHU FATTOUMA BOURGUIBA MONASTIR-TUNISIE

Plus en détail

IRM dans l exploration de l épilepsie de l enfant: revue iconographique

IRM dans l exploration de l épilepsie de l enfant: revue iconographique IRM dans l exploration de l épilepsie de l enfant: revue iconographique Journées françaises de radiologie 2010 M. Trichard (1), A. Léautaud (2), N. Bednarek (3), G. Mac-Caby (4), S. Cardini-Poirier (4),

Plus en détail

Le patient cérébrolésé. Dr PEL

Le patient cérébrolésé. Dr PEL Le patient cérébrolésé Dr PEL Anatomie Constituants du cerveau : parenchyme cérébral, Liquide Céphalo Rachidien (LCR), volume sanguin artériel et veineux Contenus dans une enceinte rigide : Boîte crânienne

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Imagerie par résonance magnétique (IRM) Imagerie par résonance magnétique (IRM) SÉMIOLOGIE S N C JY GAUVRIT I- IRM généralités Méthode numérique d imagerie Principe de la Résonance Magnétique Nucléaire Basée sur la richesse du corps en eau Et

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc

APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc APPORT DE L IRM DANS LE NEURINOME DE L ACOUSTIQUE Naciri C., Moubachir.N, Essodegui.. F, Kadiri R. Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd de Casablanca- Maroc SOMMAIRE INTRODUCTION RAPPEL ANATOMIQUE

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

Les TCC pédiatriques. Louis Crevier, MD Neurochirurgien pédiatrique CHU Ste-Justine Visioconférence en trauma 19 octobre 2011

Les TCC pédiatriques. Louis Crevier, MD Neurochirurgien pédiatrique CHU Ste-Justine Visioconférence en trauma 19 octobre 2011 Les TCC pédiatriques Louis Crevier, MD Neurochirurgien pédiatrique CHU Ste-Justine Visioconférence en trauma 19 octobre 2011 Je n ai aucune affiliation avec une compagnie ou autre tiers partie ayant trait

Plus en détail

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Imagerie cérébrale Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web site: http://www.ibn-lab.com/

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

LES TRAUMATISMES CRANIO- ENCEPHALIQUES Que faire aux Urgences?

LES TRAUMATISMES CRANIO- ENCEPHALIQUES Que faire aux Urgences? LES TRAUMATISMES CRANIO- ENCEPHALIQUES Que faire aux Urgences? 1 M. LADIB - H. KRIFA Neurochirurgie CHU Sahloul Sousse - Tunisie JMUC Journée de Médecine d Urgence du Centre e Formation en médecine d urgence

Plus en détail

DEFICIT EN COMPLEXE V DE LA CHAINE RESPIRATOIRE: signes évocateurs en neuro-imagerie

DEFICIT EN COMPLEXE V DE LA CHAINE RESPIRATOIRE: signes évocateurs en neuro-imagerie DEFICIT EN COMPLEXE V DE LA CHAINE RESPIRATOIRE: signes évocateurs en neuro-imagerie M. Devaux-Bricout (1), A.S. Lèbre (3), D. Grévent (2), P De Lonlay(4), I Desguerre (4), D. Loisel (1), B. Delorme (1),

Plus en détail

TRAUMATISMES CRÂNIO- ENCÉPHALIQUES OUVERTS : Plaies crânio-cérébrales Plaies pénétrantes par arme à feu

TRAUMATISMES CRÂNIO- ENCÉPHALIQUES OUVERTS : Plaies crânio-cérébrales Plaies pénétrantes par arme à feu TRAUMATISMES CRÂNIO- ENCÉPHALIQUES OUVERTS : Plaies crânio-cérébrales Plaies pénétrantes par arme à feu DES Neurochirurgie Cap HORNU 24, 25 Mars 2011 Pierre HANNEQUIN PLAIES CRÂNIO-CÉRÉBRALES : DÉFINITION

Plus en détail

Un vrai diagnostic est possible avec l IRM de tenseur de diffusion : La preuve par l image!

Un vrai diagnostic est possible avec l IRM de tenseur de diffusion : La preuve par l image! Témoignage Traumatisme Crânien «dit léger» Un vrai diagnostic est possible avec l IRM de tenseur de diffusion : La preuve par l image! Jean Philippe Savalle Si 80 à 90% des victimes d un traumatisme crânien

Plus en détail

Histologie du système nerveux central (2)

Histologie du système nerveux central (2) Histologie Système Nerveux Central Histologie du système nerveux central (2) Deuxième partie 1) Rappel embryologie premier mois: Induction plaque neurale fermeture tube neural 2) Histogenèse: 4 à 20 SA:

Plus en détail

Patiente de 42 ans présentant un syndrome anémique, bilan gynécologique normal, gastroscopie et coloscopie normales. Alexandre Prestat IHN

Patiente de 42 ans présentant un syndrome anémique, bilan gynécologique normal, gastroscopie et coloscopie normales. Alexandre Prestat IHN Patiente de 42 ans présentant un syndrome anémique, bilan gynécologique normal, gastroscopie et coloscopie normales. Alexandre Prestat IHN Reformations MIP Temps artériel Temps portal Anatomie pathologique-macroscopie

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Item 5 : IRM Hypophysaire

Item 5 : IRM Hypophysaire Item 5 : IRM Hypophysaire Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Indications et contre-indications...1 1. 1 Indications...1 1. 2 Contre-indications... 1 2 Technique...2

Plus en détail

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY A quoi sert l imagerie conventionnelle dans le diagnostic

Plus en détail

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite LA TUBERCULOSE OSTEO- ARTICULAIRE EXTRARACHIDIENNE: ASPECT EN IMAGERIE S. Semlali, L. Benaissa, A. El Kharras, A. Darbi, A.Hanine, S. Chaouir, M. Mahi, S. Akjouj Objectifs Savoir suspecter une atteinte

Plus en détail

LE SYSTEME VENTRICULAIRE

LE SYSTEME VENTRICULAIRE LE SYSTEME VENTRICULAIRE Le tour des hémisphères en vingt petites questions Ce chapitre, avec toutes les dissections qui l illustrent, a été imaginé et conçu de façon autonome par Pascal Mosimann. La supervision

Plus en détail

Résultats et valeur pronostique d IRM après trauma cérébral

Résultats et valeur pronostique d IRM après trauma cérébral Résultats et valeur pronostique d IRM après trauma cérébral Yanai H, Tapia-Nieto R, Cherubini GB, et al. JAVMA 2015;246 :1222-1229 Cette étude rétrospective rapporte les résultats d examens IRM réalisés

Plus en détail

HEMORRAGIES SOUS-ARACHNOIDIENNES

HEMORRAGIES SOUS-ARACHNOIDIENNES HEMORRAGIES SOUS-ARACHNOIDIENNES INTRODUCTION L hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA) est une urgence neurovasculaire touchant préférentiellement le sujet jeune, de sexe féminin et en bonne santé. Il pourrait

Plus en détail

Introduction à la pathologie neurologique

Introduction à la pathologie neurologique Université Pierre et Marie Curie Introduction à la pathologie neurologique Niveau DCEM1 2005-2006 J.J. Hauw C. Duyckaerts D. Seilhean Laboratoire de Neuropathologie Raymond Escourolle, GH Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

PCEM2 EIA NEUROLOGIE PSYCHIATRIE

PCEM2 EIA NEUROLOGIE PSYCHIATRIE Année universitaire 2012/2013 PCEM2 EIA NEUROLOGIE PSYCHIATRIE Anatomie morphologie Neuroanatomie Morphologie Dominique Hasboun Avec la collaboration de Yoann Ehrhard Fabrice Bonneville Faculté de Médecine

Plus en détail

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE DEFINITION L AAP est une dilatation avec perte de parallélisme des parois de l artère poplitée atteignant au moins 2 fois le diamètre de l artère saine sus jacente, le diamètre

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

substance blanche dans le bilan préopératoire des lésions cérébrales neurochirurgicales

substance blanche dans le bilan préopératoire des lésions cérébrales neurochirurgicales Apport de la cartographie des fibres de substance blanche dans le bilan préopératoire des lésions cérébrales neurochirurgicales C Delmaire 1, S Lehéricy 1, A Carpentier 2, L Capelle 2, H Duffau 2, M Ducros

Plus en détail

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse Tumeurs de la base du crâne Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse La nuisance des voisins du dessus malfaçons du gros oeuvre 1 Dysgénèse Encephalomeningocele Gliome nasal (très mauvais terme) masse

Plus en détail

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout :

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout : Les céphalées Le problème de la première ou nouvelle Il faudra avant tout : céphalée Rechercher des signes d alarme Rechercher avant tout le caractère secondaire de la céphalée Signes d alarme Début après

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE. Service de Radiologie de l hôpital l Tunis. Tunisie

KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE. Service de Radiologie de l hôpital l Tunis. Tunisie KYSTE HYDATIQUE ABDOMINAL EXTRA-HEPATIQUE : APPORT DE L IMAGERIE Service de Radiologie de l hôpital l Habib Thameur, Tunis. Tunisie INTRODUCTION Les kystes hydatiques abdominaux extrahépatiques: : rares

Plus en détail

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital

la Quadranopsie: Le trajet du message nerveux de la rétine au cortex occipital CORRECTION du TP3: Exemples de troubles de la vision Méthodologie pour ce travail : Faire le lien entre la modification du champ visuel et la lésion constatée. Conclure sur le traitement de l information

Plus en détail

TRAUMATISMES CRÂNIENS DE L ADULTE

TRAUMATISMES CRÂNIENS DE L ADULTE TRAUMATISMES CRÂNIENS DE L ADULTE (Ph. Esposito) Objectifs : - Connaître les principes de traitement d une hypertension intracrânienne post-traumatique - Connaître la classification des traumatismes crâniens

Plus en détail

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE Jurgita Bruzaite,, Monique Boukobza,, Guillaume Lot* Services de Neuroradiologie et de Neurochirurgie

Plus en détail

IMAGERIE DES MYCOSES INVASIVES OSSEUSES

IMAGERIE DES MYCOSES INVASIVES OSSEUSES IMAGERIE DES MYCOSES INVASIVES OSSEUSES S. Poirée 1, D. Zeitoun 2, F. Méchaï 3, O. Lortholary 3,4, O. Hélénon 1 1 Service de radiologie adultes. Hôpital Necker. Paris 2 Service de radiologie. Hôpital La

Plus en détail

TUMEURS INTRACRANIENNES DE L ENFANT

TUMEURS INTRACRANIENNES DE L ENFANT Laurent Riffaud Neurochirurgie Tumeurs intracrâniennes de l enfant TUMEURS INTRACRANIENNES DE L ENFANT I INTRODUCTION Les tumeurs intracrâniennes sont les tumeurs solides les plus fréquentes de l enfant.

Plus en détail

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES PHU XUAN 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 Horaires d ouverture : de 10h00 à 19h15, du mardi au samedi Site internet : www.phuxuan.com Email : phuxuan@wanadoo.fr

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie?

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? C Rodriguez-Régent¹, C Oppenheim¹, M Tisserand¹, D Calvet², AD Devauchelle¹, X Leclerc³, E Touzé², JP Pruvo³, JF Méder¹. ¹ Service de neuroradiologie,

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien Professeur Laurent BAUD Mise à jour: Janvier 2005-1 - PLAN 1. CIRCULATION CEREBRALE 1.1. Anatomie

Plus en détail

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie

F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie F. Jabnoun, W. Trifi, E. Châaben, K. Nouira, A. Mekni, E. Menif Service d Imagerie Médicale Hôpital la Rabta Tunis ; Tunisie INTRODUCTION Les tumeurs myofibroblastiques inflammatoires (TMI) : Tumeurs rares

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL

SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL Laurent Riffaud, Service de Neurochirurgie, CHU de Rennes Syndrome de la queue de cheval SYNDROME DE LA QUEUE DE CHEVAL Le syndrome de la queue de cheval est l ensemble des symptômes moteurs,sensitifs,

Plus en détail

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDIMOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2010 Thèse N 134/10 DÉMARCHE DIAGNOSTIC DEVANT UNE VENTRICULOMEGALIE CEREBRALE

Plus en détail

Cas clinique cancer du poumon

Cas clinique cancer du poumon 10 e Forum National de l Omnipraticien El Hamma, Alger 21 & 22 Mai 2014 Cas clinique cancer du poumon Dr F.Ait Daoud Pr.H.Mahfouf SOMUR.EPH ROUIBA Homme 59 ans, sans antécédents pathologiques particuliers,

Plus en détail

Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé. Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris

Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé. Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris 1. Faut-il explorer une démence en imagerie? Imaging the brain in dementia : expensive

Plus en détail

Dr Righini Christian Adrien

Dr Righini Christian Adrien Infections naso-sinusiennes de l adulte et de l enfant CAT devant une obstruction nasale Dr Righini Christian Adrien Clinique ORL Pôle TCCR CHU de Grenoble CRighini@chu-grenoble.fr Question 1 Quel sinus

Plus en détail

Le liquide céphalo-rachidien

Le liquide céphalo-rachidien Le liquide céphalo-rachidien Dr Jean-François Vibert Département de Physiologie Faculté de Médecine P&M Curie, site Saint-Antoine M1 Neurophysiologie LCR 1 Rappel anatomique Le système nerveux central

Plus en détail

Cas clinique ORL n 2

Cas clinique ORL n 2 Cas clinique ORL n 2 Mme B. âgée de 37 ans consulte pour de violentes douleurs de la région sous orbitaire droite majorées lorsqu elle penche la tête en avant. Ces douleurs durent depuis 12 heures environ

Plus en détail