TRADING EQUITY ADVISORY 10 JUILLET 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRADING EQUITY ADVISORY 10 JUILLET 2014"

Transcription

1 TRADING EQUITY ADVISORY 10 JUILLET 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées dans le présent document peuvent ne pas respecter la Politique de Placement de LO. MACRO Overview (variation du S&P500 après la clôture européenne : +0.2%) Do we really want to sell in July and go away!!! At least according to some puzzling charts Humm, I am still tempted to buy the dip Les banques Européennes (on l a vu dans notre GMG d hier) ont massivement sous performé et maintenant l indice SX7P vient casser son support des 190.5/191.5 de manière un peu inquiétante. Une confirmation de la cassure nous amènerait un peu vite vers les supports des 182 puis 172 (aïe )! Néanmoins après trois séances de baisse assez brutale, le secteur est maintenant survendu (RSI 34). Attention tout de même à des nouvelles telles que celle sur Espirito Santo (en baisse de près de 20% sur trois jours). Le marché n aime pas trop les délais de payments, même sur des papiers court terme, même s il s agit de la compagnie mère (Espirito Santo International). Cela ravive de manière trop douloureuse la vulnérabilité de certaines banques au sortir de la crise européenne sur le souverain. Source Crédit Suisse En trois jours, l indice EuroStoxx50 a perdu 3.2% pour venir sur le seuil des 3184, en traversant le support des 3207/02 (plus bas de juin et 38.2% retracement du rallye avril/juin), ce qui nous laisse tout juste au-dessus du retracement des 50% et de la tendance haussière (voir chart ci-dessous). Maintenant, depuis le début de l année, le marché a racheté les «dips» de manière assez consistante. En Janvier l indice a perdu plus de 7%, en mars la consolidation a été de 6%, puis près de 5% en avril Pour l instant avec une tentative de stabilisation sur la moyenne mobile des 100 jours, nous avons envie de donner au marché le bénéfice du doute. Publication du département Trading Equity Advisory de Lombard Odier Contact : BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 1/9

2 Rien de bien inquiétant encore pour les le S&P 500. Au-delà des 1950, l indice reste encore dans son canal haussier En revanche, le Russell 2000 n a pas pu franchir le seuil des 1208/1209 et cela s est traduit par des prises de profits relativement agressives et une cassure de la tendance haussière récemment développée (depuis mi-mai). Cela accentue le risque de voir une consolidation plus importante vers 1163 (retracement 38.2% du rallye mai-juin) ou au pire sur le support des 1154 (fermeture du gap haussier du 6 juin). Si ce dernier point de tient pas, alors le risque est de revenir sur 1138 (moyenne mobiles des 200 jours). Source Crédit Suisse Le marché a bien reçu le détail des Minutes de la Fed (publié à 14h00 heure locale, 20h00 ici) et termine la séance en hausse de 0.46% (voir graphique ci-dessous). Pas de grande surprise. Il y eu bien sûr une discussion plus approfondie sur la stratégie de sortie du QE. Le calendrier d Octobre pour la fin de l'assouplissement quantitatif semble être largement conforme aux attentes du marché. On note des inquiétudes sur le taux de participation dans le marché du travail, et sur un ralentissement de la reprise dans le logement. Les gouverneurs ont enfin mentionné un risque de complaisance de la part des investisseurs sur les marché financiers. Le membre de la Fed de Chicago a demandé que des actions soient envisagées à l encontre du trading à haute fréquence questionnant l équité de ces pratiques envers le public. Il s est bien sûr aussi inquiété des Dark Pool. Minutes de la Fed Avec Morgan Stanley nous avons observé la décomposition des performances depuis le début de l année. Est-ce l expansion des multiples? la croissance des BPA? ou encore le rendement sur dividende qui a permis et dans quelle ampleur la performance? Nous notons que le Japon apparait intéressant sur le S2, malgré une performance de 10-11% sur ses plus bas (le seuil des 1150 était un bon support sur le Topix). Le P/E (12mois forward) en relatif aux marchés développés est au plus bas des 20 dernières années (env 10% de discount). A ce stade en Europe, pour rester bullish, il faut avoir une vraie conviction sur les perspectives de reprises de la croissance des BPA sur le S2. En effet la performance du S1 s est largement faite par une expansion des PER. Après plusieurs années de révisions en baisse des bénéfices, il serait temps d inverser la tendance. BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 2/9

3 Global Equity Indices Composition of YTD (12/31/2013 7/7/2014) Total Return by Region Based on Forward Consensus EPS/PE *Performance uses local currencies Source Morgan Stanley BMW a tenu son Capital Market Day en Chine. La guidance 2014 est confirmée, et le marché chinois reste un axe privilégié de la croissance du groupe. Sur les 5 premiers mois de l année, les ventes de BMW sont en hausse de 25% pour BMW et de 18% pour Mini. Le management reste optimiste sur les perspectives du segment auto premium en Chine malgré un environnement règlementaire plus strict. Les véhicules premium représentent environ 9% du marché aujourd hui en Chine et on a la place pour venir sur les 10-12% que l on connait dans les marchés matures. D ici 2020 le groupe prévoit une croissance CAGR du marché auto en Chine de l ordre de 6%, de 8.7% pour le segment premium et de 10% pour BMW. Nous sommes en phase avec la direction présentée par BMW et avons déjà exposé notre LO China Policy au secteur, avec le titre Brilliance, qui a un Joint-Venture avec BMW. Toujours en Chine, Crédit Suisse attend une amélioration significative de la croissance économique (PIB)pour le T2. Les autorités vont publier ces statistiques le 16 juillet, et CS estime une accélération sur 7.4/7.5% YoY très possible. L économiste de CS a dit avoir observé des signes d amélioration sur les exportations, le commerce, et la consommation. Il a aussi noté une augmentation graduelle des stocks et les pressions sur le financement (credit crunch) sont moins vives. Cela confirme nos vues exprimées à nombreuses reprises dans le GMG et valide nos certificats thématiques (LO China Policy et LO China Fresh Air). La balance commerciale de la Chine s est détériorée en juin avec un solde de USD Mds (consensus USD Mds et USD Mds en mai). Les exportations progressent de 7.2% (consensus +10.4% et 7.0% en mai) et les importations de 5.5% (consensus +6.0%, et -1.6% en mai). Cette relative déception du commerce chinois traduit un reprise plus modérée qu attendue de le demande extérieure, mais la hausse des importations montre une amélioration graduelle de la demande intérieure. Cela devrait avoir des implications sur la politique de soutien du gouvernement, et on va certainement voir un assouplissement monétaire et un Yuan probablement mené à la baisse. Au Japon les commandes de machines-outils ont chuté en mai de 19.5% MoM (on attendait une reprise de 0.7%). En glissement annuel, la baisse est de 14.3% (consensus +10.1% et +17.6% en avril). En revanche la confiance des consommateur reste assez bonne et l indice s affiche à 41.1 /Consensus 40 et 39.3 en mai) A noter que les étrangers sont tournés net acheteurs d actions pour JPY Mds sur la semaine au 4 juillet. Single stocks North America US sectors American indices Last 1 day change YTD Change Top 5 performers Bottom 5 performers Dow Jones 16, % 2.5% Cons. Discretionaries 1.2% Utilities -0.2% S&P500 1, % 6.7% Energy 0.6% Industrials 0.2% Nasdaq 100 3, % 8.4% Technology 0.5% Financials 0.3% TSX 15, % 11.7% Materials 0.4% Telecom 0.3% Bovespa 53, % 4.1% Healthcare 0.4% Cons. Staples 0.4% BANK OF AMERICA : les négociations pour résoudre le litige qui oppose la banque à la justice dans le cadre de la vente de produits immobiliers douteux n avancent pas. Les deux parties sont loin d un accord. IBM planifie d investir USD 3Mds dans la recherche et développement pour les semi-conducteurs dans les cinq prochaines années. CITIGROUP : selon le WSJ, l amende que s apprête à payer Citigroup pour tourner la page de la crise des «subprimes» va annihiler les résultats du deuxième trimestre. ALLERGAN : le CEO Pyott évoque la possibilité de faire des acquisitions si le feuilleton avec Valeant tourne court. BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 3/9

4 Asia Asian sectors Asian indices Last 1 day change YTD Change Top 5 performers Bottom 5 performers Nikkei 15, % -6.5% Cons. Staples -0.2% Cons. Discretionaries -1.1% SHCOMP 2, % -3.5% Telecom -0.2% Technology -1.0% HSI 23, % -0.3% Healthcare -0.5% Utilities -1.0% KOSPI 2, % -0.4% Industrials -0.7% Materials -0.7% SENSEX 25, % 20.5% Energy -0.7% Financials -0.7% BYD (1211 HK) le titre gagne 3.1% après que la Chine ait décidé l exemption de taxes sur les véhicules propres (énergie nouvelle) et ce à partir de septembre SUN HUNG KAI PROPERTIES (16 HK), a remporté deux sites résidentiels pour HKD 4.2 Mds (USD 542 M). CHOW TAI FOOK Jewellery (1929 HK) perd plus de 5% alors que les ventes du trimestre sont en baisse de 32% yoy. Europe European sectors European indices Last 1 day change YTD Change Top 5 performers Bottom 5 performers EuroStoxx50 3, % 3.0% Banks 0.5% Utilities -0.5% DAX 9, % 2.7% Chemicals 0.4% Retail -0.4% CAC40 4, % 1.5% Basic Resources 0.2% Media -0.4% FTSE100 6, % -0.5% Telecom 0.2% Healthcare -0.3% FTSE MIB 20, % 10.1% Construction 0.2% Food & Beverages -0.2% AIRBUS serait en discussion avec IndiGo pour la commande de 200 A320neo, soit plus de USD 20 Mds de contrat potentiel. En parallèle, les rumeurs s intensifient sur l annonce de la production de l A330neo lors du «Farnborough airshow» la semaine prochaine. GLENCORE pourrait préparer une offre de AUD 2Mds pour acquérir Syrah (cap. boursière : AUD 885M). BURBERRY publie d excellents résultats trimestriels. L action est indiquée en hausse de 3 à 5%. COMMERZBANK se prépare à payer USD M aux Etats-Unis dans le cadre de transactions interdites avec l Iran et d autres pays. (Reuters) NOVARTIS a publié dans le "New England Journal of Medicine" les résultats détaillés de deux études de phase III pour le Secukinumab destiné au traitement du psoriasis. Celles-ci démontrent l'efficacité du médicament candidat. Le Secukinumab est un anticorps entièrement humain, qui fixe et neutralise de manière ciblée la protéine Interleukin-17A, responsable de la propagation de la pathologie. CREDIT SUISSE demande à la justice américaine de repousser de quelques mois l'exécution des sanctions que lui ont infligées les Etats-Unis pour incitation à l'évasion fiscale. Credit Suisse explique que son activité lucrative de gestion d'actifs pourrait largement pâtir si l'accord conclu avec les autorités américaines entrait comme attendu en vigueur le 12 août prochain. Principales valeurs reportant leurs résultats Europe Company Name Company Ticker Time Estimate Event Description DNB ASA DNB NO 07: Q Earnings Release Burberry Group PLC BRBY LN 08:00 Q Sales and Revenue Release - Trading Update UBISOFT Entertainment UBI FP Aft-mkt Q Sales and Revenue Release Associated British Foods PLC ABF LN Q Sales and Revenue Release - Interim Management Statement Premier Oil PLC PMO LN Q Sales and Revenue Release - Trading Update Source: Bloomberg BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 4/9

5 North America Company Name Company Ticker Time Estimate Event Description Family Dollar Stores Inc FDO US Bef-mkt Q Earnings Release L Brands Inc LB US 13:30 June 2014 Sales and Revenue Call Chevron Corp CVX US 23:00 Gap Inc/The Source: Bloomberg GPS US Q Sales and Revenue Release June 2014 Sales and Revenue Release Les rendez-vous économiques Key Economic Numbers Date Time Event Survey Actual Prior 07/10/ :01 UK RICS House Price Balance Jun 55% 53% 57% 07/10/ :50 JN PPI MoM Jun 0.10% 0.20% 0.30% 07/10/ :50 JN PPI YoY Jun 4.50% 4.60% 4.40% 07/10/ :50 JN Tertiary Industry Index MoM May 1.70% 0.90% -5.40% 07/10/ :50 JN Machine Orders MoM May 0.70% % -9.10% 07/10/ :50 JN Machine Orders YoY May 10.10% % 17.60% 07/10/ :50 JN Japan Buying Foreign Bonds Jul B B 07/10/ :50 JN Japan Buying Foreign Stocks Jul B 95.9B 07/10/ :50 JN Foreign Buying Japan Stocks Jul B B 07/10/ :50 JN Foreign Buying Japan Bonds Jul B B 07/10/ :00 SK BoK 7-Day Repo Rate Jul % 2.50% 2.50% 07/10/ :00 JN Bloomberg July Japan Economic Survey (Table) 07/10/ :30 AU Employment Change Jun 12.0K 15.9K -4.8K 07/10/ :30 AU Unemployment Rate Jun 5.90% 6.00% 5.80% 07/10/ :30 AU Full Time Employment Change Jun K 22.2K 07/10/ :30 AU Part Time Employment Change Jun K -27.0K 07/10/ :30 AU Participation Rate Jun 64.60% 64.70% 64.60% 07/10/ :00 JN Tokyo Avg Office Vacancies Jun /10/ :00 CH Trade Balance Jun $36.95B $31.56B $35.92B 07/10/ :00 CH Exports YoY Jun 10.40% 7.20% 7.00% 07/10/ :00 CH Imports YoY Jun 6.00% 5.50% -1.60% 07/10/ :00 JN Consumer Confidence Index Jun /10/ :45 FR Industrial Production MoM May 0.20% % 07/10/ :45 FR Industrial Production YoY May -1.00% % 07/10/ :45 FR Manufacturing Production MoM May 0.00% % 07/10/ :45 FR Manufacturing Production YoY May 0.80% % 07/10/ :45 FR CPI EU Harmonized MoM Jun 0.10% % 07/10/ :45 FR CPI EU Harmonized YoY Jun 0.80% % 07/10/ :45 FR CPI MoM Jun 0.20% % 07/10/ :45 FR CPI YoY Jun 0.70% % 07/10/ :45 FR CPI Ex-Tobacco Index Jun /10/ :00 EC ECB Publishes Monthly Report 07/10/ :00 IT Industrial Production MoM May 0.20% % 07/10/ :00 IT Industrial Production WDA YoY May 1.50% % 07/10/ :00 IT Industrial Production NSA YoY May % 07/10/ :30 UK Visible Trade Balance GBP/Mn May /10/ :30 UK Trade Balance Non EU GBP/Mn May /10/ :30 UK Trade Balance May BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 5/9

6 07/10/ :30 SA Mining Production MoM May -1.70% % 07/10/ :30 SA Mining Production YoY May -4.90% % 07/10/ :30 SA Gold Production YoY May % 07/10/ :00 UK Bank of England Bank Rate Jul % % 07/10/ :00 UK BOE Asset Purchase Target Jul 375B B 07/10/ :00 RU Gold and Forex Reserve Jul B 07/10/ :00 SA Manufacturing Prod SA MoM May -0.80% % 07/10/ :00 SA Manufacturing Prod NSA YoY May -1.60% % 07/10/ :00 BZ IGP-M Inflation 1st Preview Jul -0.23% % 07/10/ :30 CA New Housing Price Index YoY May % 07/10/ :30 CA New Housing Price Index MoM May 0.20% % 07/10/ :30 US Bloomberg July United States Economic Survey 07/10/ :30 US Initial Jobless Claims Jul 5 315K K 07/10/ :30 US Continuing Claims Jun K K 07/10/ :00 MX Gross Fixed Investment Apr -3.00% % 07/10/ :45 US Bloomberg Consumer Comfort Jul /10/ :00 US Wholesale Inventories MoM May 0.60% % 07/10/ :00 US Wholesale Trade Sales MoM May 0.90% % 07/10/2014 BZ ABCR Highway Transportation Report 07/10/2014 ID Bank Indonesia Reference Rate Jul % % 07/10/ /21 ID Local Auto Sales Jun /10/ /21 ID Motorcycle Sales Jun /10/ /11 RU Budget Balance YTD Jun B 07/10/ /15 CH Foreign Reserves Jun $3980.0B -- $3950.0B 07/10/ /15 CH New Yuan Loans Jun 955.0B B 07/10/ /15 CH Aggregate Financing RMB Jun B B 07/10/ /15 CH Money Supply M0 YoY Jun 7.00% % 07/10/ /15 CH Money Supply M1 YoY Jun 6.30% % 07/10/ /15 CH Money Supply M2 YoY Jun 13.60% % 07/10/ /20 SR CPI YoY Jun % Source: Bloomberg Le présent document est fourni à titre d information uniquement et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d achat ou de vente d un quelconque titre. Les informations et analyses sont basées sur des sources externes que nous estimons fiable à l heure de la publication. Cependant l ensemble des entités du Groupe Lombard Odier décline toute responsabilité quant à leur actualité, exactitude ou exhaustivité. Il appartient à chaque investisseur de se forger sa propre opinion à l égard de tout titre ou instrument financier mentionnés dans ce document. Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme ne reflète pas l avis du département de la Recherche Lombard Odier. BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 6/9

7 INFORMATION IMPORTANTE UNIQUEMENT POUR INVESTISSEURS PROFESSIONNELS Le présent document a été préparé par la salle des marchés de la Banque Lombard Odier & Cie SA (ci-après "Lombard Odier") et est destiné aux investisseurs professionnels, notamment les banques, les négociants en valeurs mobilières, les sociétés de gestion de fonds, les autres intermédiaires financiers réglementés ou autorisés, les compagnies d'assurance, les fonds de pension et autres investisseurs institutionnels. Il n est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite, et ne s adresse pas aux personnes ou entités auxquelles il serait illégal d adresser un tel document. Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux Etats-Unis ou remis à une US-Person. Le présent document n a pas été préparé par le département de Recherche de Lombard Odier. Par conséquent, il n est pas soumis aux Directives de l Association suisse des banquiers sur l analyse financière ou à tout autre exigence légale visant à garantir l indépendance de l analyse financière. Toute information contenue dans ce document ne constitue pas et ne doit pas être considérée comme une analyse financière pour les fins de l'association suisse des banquiers ou de tout autre organisme de régulation. Par conséquent, ce document n'est soumis à aucune restriction relative à la diffusion de l analyse financière. En outre, il est dûment souligné que les opinions exprimées dans le présent document peuvent différer des opinions exprimées par d'autres département de Lombard Odier, y compris son département de Recherche. Le présent document est fourni à titre d information uniquement et ne saurait constituer une offre ou une recommandation d achat ou de vente d un quelconque titre. Il reflète les opinions de Lombard Odier à la date de sa publication. Ces opinions ne prennent pas en compte la situation, les objectifs ou les besoins spécifiques de chaque investisseur. Aucune garantie n est donnée qu un investissement soit approprié ou convienne aux circonstances individuelles ni qu un investissement ou une stratégie constituent une recommandation personnalisée pour un investisseur. Il appartient à chaque investisseur de se forger sa propre opinion à l égard de tout titre ou instrument financier mentionnés dans le présent document. Avant d effectuer une quelconque transaction, il est conseillé à l investisseur de vérifier minutieusement si elle est adaptée à sa situation personnelle et, si nécessaire, d obtenir un avis professionnel indépendant quant aux risques et aux conséquences juridiques, réglementaires, fiscales, comptables ainsi qu en matière de crédit. Les informations contenues dans le présent document sont basées sur des sources considérées comme fiables. Toutefois, Lombard Odier ne garantit ni l actualité, ni l exactitude, ni l exhaustivité desdites informations et décline toute responsabilité quant aux pertes ou dommages susceptibles de résulter de leur utilisation. Toutes les informations, opinions et indications de prix peuvent être modifiées sans préavis. Les performances passées n offrent aucune garantie quant aux résultats courants ou futurs et il se peut que l investisseur récupère un montant inférieur à celui initialement investi. Les investissements mentionnés dans ce document peuvent comporter des risques qu il est difficile d évaluer et d intégrer dans une évaluation des investissements. En général, les produits tels que les actions, les obligations, les prêts de titres, les devises et les instruments du marché monétaire recèlent des risques plus élevés dans le cas de dérivés, de produits structurés et de produits de private equity; ils s adressent uniquement à des investisseurs à même d en comprendre et d en assumer les risques. Sur demande, Lombard Odier se tient à la disposition des investisseurs pour leur fournir des informations plus détaillées sur les risques associés à des instruments donnés. La valeur de tout investissement dans une monnaie autre que la monnaie de base d un portefeuille est exposée au risque de change. Ces taux peuvent varier et affecter défavorablement la valeur de l investissement quand ce dernier est réalisé et converti dans la monnaie de base de l investisseur. La liquidité d un investissement dépend de l offre et de la demande. Certains produits peuvent ne pas disposer d un marché secondaire bien établi ou s avérer difficiles à valoriser dans des conditions de marché extrêmes, ce qui peut se traduire par une volatilité de leur cours et rendre difficile la détermination d un prix pour la vente de l actif. Le présent document a été publié en Suisse par la Banque Lombard Odier & Cie SA, une banque et un négociant en valeurs mobilières soumis à la réglementation et à la surveillance de l Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA). Le présent document ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l autorisation écrite et préalable de Lombard Odier Banque Lombard Odier & Cie SA Tous droits réservés INFORMATION IMPORTANTE UNIQUEMENT POUR INVESTISSEURS PROFESSIONNELS : TRA-EQUITY ADV-CH/ /00/10/F BANQUE LOMBARD ODIER & CIE SA GOOD MORNING GENEVA 10 JULY 2014 PAGE 7/9

TRADING EQUITY ADVISORY 12 JUIN 2014

TRADING EQUITY ADVISORY 12 JUIN 2014 TRADING EQUITY ADVISORY 12 JUIN 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 4 JUILLET 2014

TRADING EQUITY ADVISORY 4 JUILLET 2014 TRADING EQUITY ADVISORY 4 JUILLET 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

Publications financières

Publications financières 1/5 L accès à un large éventail d informations en français Nous mettons à votre disposition ce document afin de vous offrir l accès à toute l information que vous recherchez, et ce en français. Vous y

Plus en détail

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT)

Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Réservé aux investisseurs professionnels Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Asset management Stéphane Scherer Client Relationship Manager 18

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

LES INDICES BOURSIERS

LES INDICES BOURSIERS TRADAFRIQUE LES INDICES BOURSIERS [Type the document subtitle] Di [Pick the date] Qu est ce que les indices boursiers Les indices permettent de mesurer l évolution des marchés boursiers ce sont à la fois

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()"+ 0'*. * -/# $ + * &

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()+ 0'*. * -/# $ + * & #$ & '()* *+ #, -. &# * 0' '+ +0& + $-#, + #, 2 -# (+) 3 4 $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - '-* + -# 6 0-0&+ -. 3+ +*0 #+' + ()+ 0'*. +# LE POINT SUR LES MARCHÉS 7&8, && - +# 9 + #, : ;* '# < ** + *. * & *#

Plus en détail

Good Morning Geneva!!!

Good Morning Geneva!!! Equity Advisory 08 Janvier 2014 Good Morning Geneva!!! Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 25 MARS 2014

TRADING EQUITY ADVISORY 25 MARS 2014 TRADING EQUITY ADVISORY 25 MARS 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 7 JANVIER 2015

TRADING EQUITY ADVISORY 7 JANVIER 2015 TRADING EQUITY ADVISORY 7 JANVIER 2015 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Désorienté.

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 6 JANVIER 2015

TRADING EQUITY ADVISORY 6 JANVIER 2015 TRADING EQUITY ADVISORY 6 JANVIER 2015 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX. Règlement

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX. Règlement 1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX Règlement Version du 01.07.2015 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Spécifications de l indice 4 3 Univers de l indice 5 4 Adaptations périodiques ordinaire 6 5 Adaptations

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Private Banking Investment Banking Asset Management Le crédit lombard. Une solution de financement flexible et intéressante. Vous avez besoin

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Efigest Valeurs FR0010507434 Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Sommaire Contexte Général du Marché des Actions Gestion d Efigest Valeurs Répartitions du Portefeuille Répartitions du Portefeuille

Plus en détail

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV CAC Rendement Titres de créance1 présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée : 7 ans

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 22 JANVIER 2015

TRADING EQUITY ADVISORY 22 JANVIER 2015 TRADING EQUITY ADVISORY 22 JANVIER 2015 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Association Belge des Asset Managers Communiqué de presse Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Léger redressement au cours du deuxième trimestre de 2011. Executive Summary Au cours du premier trimestre

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir

Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir Le ralentissement de la croissance économique et des bénéfices des entreprises n altère pas notre optimisme pour l année à venir Janvier 2008 Philipp Vorndran Senior Investment Strategist, Multi-Asset

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 10 août 2015 fff Semaine 32 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +46.33% +42.23% CAC 40 +17.42% +20.64% Variation hebdo Cours* CAC 40 +1.42%

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Dynamique

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Évolution

Plus en détail

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX

1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX 1741 Switzerland Index Series 1741 SWITZERLAND EQUAL WEIGHTED INDEX Règlement Version du 01.07.2015 1741 Switzerland Equal Weighted Index 2 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Spécifications de l indice 4 3 Univers

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Se consolide.

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098)

Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098) Paris, le 6 juin 2014 Communiqué de presse Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098) Concomitamment au placement privé d Obligations à option

Plus en détail

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Juillet-Août 2010 LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Les prix qui avaient baissé de 5 à 10% en 2009 ont regagné le terrain perdu depuis le début de l année. Les prix de l ancien nous semble toutefois

Plus en détail

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013 Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement Trends Finance Day 01-06-2013 Résumé de l état du monde L économie L économie mondiale a dépassé le bas du cycle, mais USA : Les États-Unis

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

Des franchises récompensées

Des franchises récompensées 1 N 4 Recherche Actions en Europe 18 secteurs dans le Top 5 européen des meilleures équipes de recherche N 1 Recherche Actions sur les petites et moyennes capitalisations en Europe Meilleure société de

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Etats-Unis : vigilance oblige

Etats-Unis : vigilance oblige GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH 16 septembre 2013 IN CHARTS Etats-Unis : vigilance oblige Si la tendance à l optimisme quant à la situation américaine est coutumière, rares sont toutefois

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche. Document à caractère promotionnel

FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche. Document à caractère promotionnel 1 FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche Document à caractère promotionnel 2 + FCM NEW DEAL FCM NEW DEAL part P (FR0011502947) Un fonds actions internationales et multisectoriel

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur HEXAGONE RENDEMENT Titres de créance présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée :

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

EMISSIONS ET COTATIONS. db x-trackers

EMISSIONS ET COTATIONS. db x-trackers EMISSIONS ET COTATIONS VALEURS ÉTRANGÈRES ACTIONS ET PARTS Société d investissement à capital variable Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.899 (la «Société»)

Plus en détail

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Introduction 3 2. ETF physiques 4 3. ETF synthétiques 5 Avantages et inconvénients

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 19 DECEMBRE 2014

TRADING EQUITY ADVISORY 19 DECEMBRE 2014 TRADING EQUITY ADVISORY 19 DECEMBRE 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Le Luxembourg, un centre financier international de premier ordre La place financière luxembourgeoise,

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois.

Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois. Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois. En juillet 2005 Chères Clientes, chers Clients, Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 19 JUIN 2014

TRADING EQUITY ADVISORY 19 JUIN 2014 TRADING EQUITY ADVISORY 19 JUIN 2014 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

Panorama macroéconomique. allocation des actifs

Panorama macroéconomique. allocation des actifs Panorama macroéconomique mondial et allocation des actifs Par Andreas Koester, Head of Asset Allocation & Currency, Global Investment Solutions (GIS) En tant qu investisseurs multi-actifs, nous consacrons

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

db x-trackers AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DES COMPARTIMENTS SUIVANTS :

db x-trackers AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DES COMPARTIMENTS SUIVANTS : db x-trackers Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.899 (la «Société») AVIS IMPORTANT AUX

Plus en détail

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier?

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier? Indices boursiers Factsheet Introduction Trading sur indice boursier Les indices boursiers proposés sur les plateformes eforex de Swissquote sont des contrats sur dérivés de gré à gré (OTC) dont le sous-jacent

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte.

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. Architas (SA) EUROPEAN EQUITY FUND Présentation succincte Dénomination

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Données générales sur la dette. page 3

Données générales sur la dette. page 3 BulletinMensuel n 3 1 M a r s 1 6 Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en anglais, arabe, chinois, espagnol, français, japonais et russe http://www.aft.gouv.fr

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

BIL Wealth Management

BIL Wealth Management _ FR PRIVATE BANKING BIL Wealth Management La gestion discrétionnaire sur mesure Nous avons les mêmes intérêts. Les vôtres. PRIVATE BANKING BIL Wealth Management UN MANDAT DE GESTION DISCRÉTIONNAIRE SUR

Plus en détail

Factoring Quand liquidité rime avec sécurité

Factoring Quand liquidité rime avec sécurité Quand liquidité rime avec sécurité Plus de souplesse grâce au factoring. Votre entreprise va connaître une croissance organique, vous souhaitez vous développer à l étranger ou simplement accroître votre

Plus en détail

Perspectives pour la Chine

Perspectives pour la Chine Perspectives pour la Chine Christian Déséglise Responsable des Marchés Emergents, HSBC USA Septembre 212 Dcument Public. Chine : Une croissance au ralenti, en particulier dans le secteur de l industrie

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

Highlights. Global : Hopes and Faith

Highlights. Global : Hopes and Faith Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées dans le présent document peuvent ne

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

TRADING EQUITY ADVISORY 20 MAI 2015

TRADING EQUITY ADVISORY 20 MAI 2015 TRADING EQUITY ADVISORY 20 MAI 2015 Les actifs et les sociétés mentionnés le sont pour un horizon court terme, ne reflétant pas nécessairement l avis du département recherche LO. Les opinions exprimées

Plus en détail

Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise»

Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise» Rapport S 2.19-L «Informations sur les effets de valorisation sur le bilan des sociétés d'assurance Entité luxembourgeoise» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Population déclarante...

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

GT Opportunités RAPPORT 2014

GT Opportunités RAPPORT 2014 GT Opportunités RAPPORT 2014 Code ISIN : FR0010308783 (Parts A) Dénomination : GT Opportunités Forme juridique : Fonds commun de placement de droit français Classification : OPCVM de fonds alternatif Objectif

Plus en détail

ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG

ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG 1 ANALYSE DE L ACTION ORDINAIRE DE ALCAN ALUMINIUM UTILISATION DU SERVEUR BLOOMBERG École des Hautes Études Commerciales de Montréal Automne 1998 Le poste Bloomberg est un outil très précieux pour l analyse

Plus en détail

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Securex Life Select One 1 Type d assurance-vie Assurance-vie dont le rendement est lié au fonds d investissement de la branche 23 «Securex

Plus en détail

Séries Investisseurs, Plus et e

Séries Investisseurs, Plus et e Nom du fonds Sommaire des distributions de 2013 Séries Investisseurs, Plus et e Ventilation des distributions cumulatives pour la période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013 Intérêt canadien Dividendes

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

SAF GBMN 300 USD Classe G

SAF GBMN 300 USD Classe G Reporting mensuel juin 2010 Valeur liquidative Performances Global Bond Market Neutral Millions USD Encours du fonds 487 Capit. : 16245.41 USD Sur 1 mois : 0.26% Fonds luxembourgeois 364 Depuis le 28/06/01

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Banque de la République d Haïti Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

Points saillants. T3 2014 Octobre 2014. Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines

Points saillants. T3 2014 Octobre 2014. Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines Octobre 2014 Points saillants Titres à revenu fixe canadiens et américains Les marchés des titres à revenu fixe nord-américains ont inscrit de solides rendements au troisième trimestre de 2014, soutenus

Plus en détail

End of the floor on EURCHF

End of the floor on EURCHF Les marchés financiers en toute sérénité End of the floor on EURCHF 11 March 2015 Need to revise risk management and hedging strategies? 15 January: was this a black swan? What hints helped anticipating

Plus en détail

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Plusieurs opportunités de remboursement automatique anticipé pour un gain (1) potentiel de : ou

Plus en détail

Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence

Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence Obligation de droit français à capital non garanti Produit bénéficiant d'une surperformance assimilable

Plus en détail

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer janvier 8 - N Patrick ARTUS patrick.artus@natixis.com Crise des marchés : choses que les investisseurs semblent ignorer La chute des marchés (crédit, actions) au début de 8 est justifiée dans certains

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour Macroéconomie : Le taux d intérêt auquel l Italie emprunte a franchi hier la barre fatidique des 7% provoquant immédiatement une vente massive

Plus en détail