SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»"

Transcription

1 SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» Conférences philosophiques mensuelles sur les relations entre l Être Humain et son corps ECOLE DE MASSORELAXATION TEL : RUE SAINT- ROCH, TOULOUSE -

2 Séminaire L être humain et son corps Cycle de conférences par Eric Lowen Directeur de l Université Populaire de Philosophie de Toulouse Portait de Vésale par Poncet, Musée d' Orléans. En 1543, le médecin André Vésale, le plus grand anatomiste de la Renaissance, publiait De humani corporis fabrica, qui allait révolutionner la connaissance du corps humain après plus d un millénaire d immobilisme et de «sacralisations» des théories du médecin romain Galien. Ce cycle de conférences philosophiques est destiné à lui rendre hommage, ainsi qu à tous ceux qui ont contribué, et qui contribuent encore tous les jours, à faire progresser notre connaissance du corps humain, élément fondateur de l homme. L homme n a pas un corps, il est un corps. Ces conférences se suivent thématiquement mais peuvent se suivre indépendamment les unes des autres. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 2

3 N 1 - SAMEDI 17 OCTOBRE, À 10H QU EST-CE QU UNE PHILOSOPHIE DU VIVANT? de la biophysique au vivant, pour une philosophie unitaire du vivant A l heure de la biologie moléculaire et de la génétique, à quoi sert une philosophie du vivant? Peut-elle même encore exister? Est-elle seulement là pour proposer des théories des organismes, comme un auxiliaire des sciences du vivant, ou bien a-telle un intérêt philosophique autonome, indépendamment de la biologie? L être humain échappe-t-il à ces principes communs aux organismes vivants bactériens, végétaux et animaux ou bien leur est-il assujetti. Si c est le cas, en quoi conditionnet-elle notre rapport aux autres êtres vivants et à nous-mêmes. Avant d être un être humain, nous sommes des êtres vivants et cette condition vivante nous structure bien plus que la dimension sapiens de ce que nous sommes. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 3

4 N 2 - SAMEDI 21 NOVEMBRE À 10H LA CORPORALISATION DE L ÊTRE HUMAIN C est le corps humain qui nous fait un être humain Pendant des millénaires, l homme fut d abord pensé comme esprit, âme, psyché, logos... donc comme réalité métaphysique et métacorporelle avant d être un corps, corps réduit à n être qu un véhicule secondaire, voire une prison pour l âme. Mais depuis la Renaissance, le renouveau des sciences naturelles et le développement de la biologie ont remis en cause cette représentation de l homme et du monde, pour aboutir à une compréhension totalement inverse : la corporalisation de l être humain. Présentation et explication de cette démétaphysication d un côté, et de l autre, de la corporalisation radicale de l être humain. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 4

5 N 3 - SAMEDI 16 JANVIER À 10H CORPORALITÉ ET CORPORÉITÉ De la corporalité à la corporéité Le rapport que nous entretenons avec notre corps n est jamais un rapport direct, simple et linéaire, même pour nos sensations somesthésiques. Le corps ressenti est toujours ressenti à partir de ce que nous pensons du corps. Or, ce que nous pensons du corps n est pas une production du corps mais culturelle, individuelle et subjective. Entre notre corps et nous s établit donc cet élément intermédiaire, la corporéité, mais le plus souvent confondu avec la corporalité, qui conditionne l essentiel de nos rapports à notre corps et au corps humain en général. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 5

6 N 4 - JEUDI 20 FÉVRIER À 10H LE CANNIBALISME, UNE AFFAIRE DE CULTURE Le corps de l homme est-il une viande comme les autres? Dans notre culture, l interdiction de manger de la chair humaine est pensée comme un tabou primordial, une sorte de tabou fondateur de la civilisation, réservant le cannibalisme aux sauvages, aux barbares, aux malades. Cependant, au regard de l histoire culturelle de l Humanité, cette conviction ne résiste pas. Le cannibalisme a longtemps accompagné les cultures humaines sous des formes diverses : cérémonielle, funéraire, magique, sacrificielle, guerre, alimentaire... Dans nos arbres généalogiques, nous descendons tous de cannibales. Le corps de l homme est-il une viande comme les autres? Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 6

7 N 5 - SAMEDI 19 MARS À 10H CROYANCES CORPORELLES ET SEXISMES Les sexismes comme productions créantielles Nos représentations de soi comme d autrui sont en grande partie construites à partir de croyances, notamment les croyances corporelles. Quelles relations entre sexismes et croyances corporelles? Quel est le rôle des croyances corporelles dans la formation des préjugés sexistes et de genre? Et si les sexismes, avant d être une question de domination et de rapports de force, étaient des affaires de croyances corporelles? Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 7

8 N 6 - SAMEDI 16 AVRIL À 10H LES CONSCIENCES DU CORPS Du schéma corporel à l image de soi Comment devenons-nous conscients de notre corps? Que signifie d ailleurs être conscient de son corps? Est-ce le corps qui est conscient ou est-ce le sujet qui est conscient de son corps? Cette conscience du corps est-elle une réalité du corps pour autant? Quels sont les principales formes de conscience de notre corporalité? Existe-t-il une conscience corporelle distincte, dans les cellules ou les parties du corps, que celle créée par le cerveau? Il n y a pas de conscience naturelle du corps, elle est toujours une acquisition et une construction. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 8

9 N 7 - SAMEDI 21 MAI À 10H NOUS SOMMES UTILISATEURS DE NOTRE CORPS Je le veux, le corps le fait Le corps n est pas seulement ce dont nous sommes issus et ce qui nous permet d être, il est ce qui nous permet d accomplir notre volonté, nos désirs. Et c est autant à travers ce qu est notre corps qu à travers ce que nous en faisons que nous nous définissons et existons. L être humain est utilisateur de son corps, utilisation consciente et utilisation inconsciente, utilisation volontaire et utilisation involontaire. Quels sont les modalités de cette utilisation, de ces utilisations, et comment cela structure-t-il notre rapport au monde et à soi? La conférence est enregistrée et disponible en podcast, téléchargements et CD. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 9

10 N 8 - SAMEDI 18 JUIN À 10H LE SUICIDE, ULTIME UTILISATION DE SON CORPS Une des particularités de notre espèce est sa capacité de suicide. Dans le vivant, ce type de comportement est rarissime, alors que dans l humanité, il est d une banalité tragique. Quelles sont les raisons de cela? Quelles sont les spécificités de notre espèce qui permettent le suicide, puisqu il est de nature anthropologique avant d être psychologique? Ce mot commun ne recouvre-t-il pas des réalités différentes? Nous essayerons de mieux comprendre la capacité de suicide de l humanité, étape nécessaire pour y faire face, pour aider les personnes en détresse ou bien pour accepter leur décision. Séminaire «De humani corporis Fabrica» - programme des conférences page 10

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA»

SÉMINAIRE «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» «DE HUMANI CORPORIS FABRICA» Conférences philosophiques mensuelles sur les relations entre l Être Humain et son corps ECOLE DE MASSORELAXATION TEL : 05.61.32.77.42-06.63.06.38.90 93 RUE SAINT- ROCH, 31400

Plus en détail

Cycle INDIVIDU ET COSMOS

Cycle INDIVIDU ET COSMOS - Deuxième Cycle Université populaire de philosophie de Toulouse Cycle INDIVIDU ET COSMOS SESSIONS 2015-2016 Session Automne : 7 octobre à 18H Session Printemps : 6 avril à 18H Association ALDÉRAN Toulouse

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui

PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui PROGRAMME DE FORMATION Comprendre, accepter et maîtriser ses émotions afin de gérer sa relation avec autrui La Bulle Emotionnelle Damien Acoca 103 rue de Ménilmontant - 75020 Paris 06 18 76 38 66 bulle.emotionnelle@gmail.com

Plus en détail

PHILOCOURS.COM. Autrui. Sujets les plus fréquents. http://www.philocours.com/bac/sujet/ficheautrui.html

PHILOCOURS.COM. Autrui. Sujets les plus fréquents. http://www.philocours.com/bac/sujet/ficheautrui.html Page 1 sur 5 PHILOCOURS.COM Accueil Cours Corriges Methode Dossiers Liens Aide Perso Fiches Bac Newsletter Contact Programmes Accueil > Les Fiches du Bac > Autrui page 1 2 3 4 Autrui page créée le 01/01/2003

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

Jeudi, vendredi et samedi 19, 20 et 21 février 2015 L Auberge de la Cholotte

Jeudi, vendredi et samedi 19, 20 et 21 février 2015 L Auberge de la Cholotte Jeudi, vendredi et samedi 19, 20 et 21 février 2015 L Auberge de la Cholotte vous propose de participer aux Journées du Bonheur et de l Abondance Les journées de la Bienveillance et de la gentillesse organisées

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Une approche interdisciplinaire et intégrative neuropsychologie psychologie neuroanatomie linguistique philosophie SCIENCES COGNITIVES logique/probas neurosciences

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien 2014 Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien Grand témoin Natalie Dessay Invités plateau Hervé Platel (Le cerveau transparent la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale) Emmanuel Bigand (Historique

Plus en détail

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique

Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 1 Leçon n 1 : définition et champ d application de la comptabilité analytique 1 RÔLES DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION INFORMER

Plus en détail

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT INTERVENTION SOCIALE ET AIDE A DOMICILE AIDE AUX PERSONNES MEDIATION FAMILIALE CONSEIL CONJUGAL THERAPIE DE COUPLE PREVENTION SUICIDE POINT-RENCONTRE REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT ARAMIS

Plus en détail

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Association Université Européenne Assomptionniste Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Jeudi 27 mars 2008 Gilles Rode Université de Lyon,

Plus en détail

Théorie de la personnalité 20/10/03

Théorie de la personnalité 20/10/03 Théorie de la personnalité 20/10/03 Modèle théorique de la réalité psychique de Freud (subjectivité à travers des relations d intersubjectivité. Une des mauvaises qualités de cette relation est de na pas

Plus en détail

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Dr Marie Florence PERARD-BAH Bonjour à tous, Pour ceux qui ne me connaissent pas: Je suis le Dr PERARD-BAH Gériatre responsable du pôle gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée

Introduction à l analyse de concept. Cogmaster - Quinzaine de rentrée Introduction à l analyse de concept Cogmaster - Quinzaine de rentrée L art de la distinction Une partie de la philosophie consiste à faire des distinctions pour éviter que soient confondues des entités

Plus en détail

Enfin une approche nouvelle en formation!

Enfin une approche nouvelle en formation! Enfin une approche nouvelle en formation! Johanne Panneton et Serge Comtois, fondateurs d Autre Chose Formation, sont fiers de vous inviter à participer à cette formation pour la première fois diffusée

Plus en détail

Lettre ouverte Cause animale

Lettre ouverte Cause animale Lettre ouverte Cause animale Bonjour à toutes et à tous, Dans la simplicité, je vous adresse ce message car je suis très proche des animaux et de la Nature, engagé avec mes qualités et mes défauts à prendre

Plus en détail

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Ce chapitre comporte un quiz de 35 questions de difficulté variable, disponible sur le CD-ROM des

Plus en détail

COACHING POSITIF. Catalogue de formation 2012-2013. (Re)Trouvez du Sens

COACHING POSITIF. Catalogue de formation 2012-2013. (Re)Trouvez du Sens COACHING POSITIF Catalogue de formation 2012-2013 (Re)Trouvez du Sens Des formations vivantes, sur mesure, pour vous accompagner dans vos projets. (Re)Trouvez du Sens COACHING POSITIF est un projet qui

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Cycle : Les abords psychologiques de la médiation Module 1 : Programmation Neuro Linguistique

Cycle : Les abords psychologiques de la médiation Module 1 : Programmation Neuro Linguistique Rue Dodonée 113 1180 bruxelles, Belgique +32 2 344 53 70 WWW.PMR-Europe.COM pour : civils, commerciaux sociaux, familiaux lieu : durée : 1 jour horaire : 9:30-17:30 pmr 17.06 Cycle : Les abords psychologiques

Plus en détail

Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders

Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders LA FORMATION PERMANENTE DES JÉSUITES Alfred Darmanin, S.J. (MAL) Ancien président de la Conférence des Provinciaux d Europe Dirige des programmes de formation pour managers et leaders N ous encourageons

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique LA PNL Programmation Neuro Linguistique Définition : Programmation «A partir des expériences que nous vivons depuis notre enfance (et peut être avant), nous nous créons des programmes de fonctionnement

Plus en détail

Chap 6. Le marché : la demande globale

Chap 6. Le marché : la demande globale Chap 6 Le marché : la demande globale L entreprise commerciale doit adopter son offre aux attentes des consommateurs. Pour cela, elle doit parfaitement les connaître et s adapter à leurs spécificités.

Plus en détail

1 Cultiver la confiance en soi

1 Cultiver la confiance en soi 1 Cultiver la confiance en soi «N ayez pas peur» Évangile de St Matthieu Injonction devenue célèbre depuis le 4 avril 2004 (Discours aux jeunes du pape Jean-Paul II) Dans ce chapitre, nous allons nous

Plus en détail

13 es RENCONTRES DU GROS

13 es RENCONTRES DU GROS Si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez ici 13 es RENCONTRES DU GROS Réserver les dates du 3, 4 et 5 décembre 2015 LA TENTATION DES RÉGIMES Faculté de Médecine Site les Cordeliers 21,

Plus en détail

Le Culte moderne des monuments

Le Culte moderne des monuments Le Culte moderne des monuments aloïs riegl La Culte moderne des monuments sa nature et ses origines Traduit de l allemand par mat thieu dumont & arthur lochmann Éditions allia 16, rue charlemagne, paris

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

s installent les lésions cérébrales?

s installent les lésions cérébrales? 1 Comment s installent les lésions cérébrales? E Beaufi ls, K Mondon, C Hommet La maladie d Alzheimer (MA) est une maladie neurodégénérative caractérisée sur le plan microscopique par la coexistence de

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

ATELIER SUR LES PRÉJUGÉS SEXISTES ET DE GENRES

ATELIER SUR LES PRÉJUGÉS SEXISTES ET DE GENRES UNIVERSITÉ POPULAIRE DE PHILOSOPHIE DE TOULOUSE PROGRAMME 2014-2015 Cycle de conférences sur les préjugés sexistes et les questions de genre PAF : 4 - Adhérents : gratuit. Renseignements et lieu des conférences

Plus en détail

Coacher avec l analyse transactionnelle

Coacher avec l analyse transactionnelle Daniel Chernet Coacher avec l analyse transactionnelle Sous la direction de François Delivré, 2009 ISBN : 978-2-212-54267-7 Chapitre 1 L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention

Plus en détail

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur

Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur Mustapha Mezzine Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur 2 2 Avant-propos L une des métaphores les plus utilisées pour expliquer le fonctionnement du cerveau est de la comparer à un ordinateur.

Plus en détail

Elite-stop-smoking.com SÉANCE D HYPNOSE

Elite-stop-smoking.com SÉANCE D HYPNOSE SÉANCE D HYPNOSE 1 Qu est-ce que l Hypnose? L'hypnose est un phénomène naturel qui peut aider chacun à aller puiser, dans son intériorité personnelle, les forces nécessaires à son développement tant corporel

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR 1. Définition et précisions 2. Les particularités chez l enfant avec autisme 3. Pourquoi travailler l autonomie et comment? Partie pratique 1. Définition et

Plus en détail

Processus de changement

Processus de changement 14 novembre 2013 Processus de changement L. Bruggimann & A. Nallet Psychologues FSP Module 1/ Fordd 2013 Plan de l après-midi Partie théorique, réflexion et échange en groupe, illustration vidéo, mise

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Dossier-info. Le programme nutritionnel personnalisé

Dossier-info. Le programme nutritionnel personnalisé Dossier-info Le programme nutritionnel personnalisé Vitalité Active qu est-ce que c est? Informations! Vitalité Active est un programme nutritionnel personnalisé. Nous déterminons quels sont les aliments

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Alexandre Jollien Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8

Plus en détail

Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel. Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014

Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel. Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014 Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014 page 4 Axes à considérer lors d une intervention en soins spirituels Axe horizontal:

Plus en détail

Définitions Approches managériales Approches psychologiques

Définitions Approches managériales Approches psychologiques Séminaire [CID] : Créativité, Innovation, Décision Partie B : DECISION Définitions Approches managériales Approches psychologiques www.evoreg.eu M2i : Management International de l Innovation Emmanuel

Plus en détail

L'acquisition de la propreté

L'acquisition de la propreté L'acquisition de la propreté La maîtrise des sphincters ou apprentissage de la propreté chez l enfant C est une étape majeure du développement corporel et social des jeunes enfants. Cette acquisition au

Plus en détail

"Personne, Santé, Société" (PSS)

Personne, Santé, Société (PSS) Août 2014 Programme d'enseignement "Personne, Santé, Société" (PSS) Première année de médecine, Faculté de Médecine de Genève Responsabilité et coordination : Pre A.-F. ALLAZ ANNEE ACADEMIQUE 2014-2015

Plus en détail

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS 1.1 LES ATELIERS DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS Les usagers du SESVAD de par leurs pathologies, leurs handicaps, leur parcours social, familial, peuvent être en rupture avec leur environnement, leurs

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise

Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise Ou de la nécessitéde structurer sa communication pour répondre aux attentes de son banquier. Présentation AIBT du 9 Novembre

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

LA DEMARCHE DE RESPONSABILITE SOCIALE DANS LES FACULTES DE MEDECINE

LA DEMARCHE DE RESPONSABILITE SOCIALE DANS LES FACULTES DE MEDECINE LA DEMARCHE DE RESPONSABILITE SOCIALE DANS LES FACULTES DE Rappels Plusieurs phases:. Appropriation et applicabilité: la direction, les membres de la faculté et les principaux partenaires étudient les

Plus en détail

CAP Patrimoine Pour Tous asbl

CAP Patrimoine Pour Tous asbl CAP Patrimoine Pour Tous asbl Propositions de visites guidées et de conférences pour le Festival Carolus V et l exposition «Vésale, médecin de Charles Quint» Une exposition du Musée de la Médecine au Coudenberg

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit -C3RD-

Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit -C3RD- Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit -C3RD- Université Catholique de Lille Qui sommes-nous? Le Centre de Recherche

Plus en détail

KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI. Préparation au concours PACES LYON EST

KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI. Préparation au concours PACES LYON EST Centre de formation à LYON 8 KINE SAGE-FEMME MEDECINE PHARMACIE DENTAIRE PORTES OUVERTES AUJOURD HUI Préparation au concours PACES LYON EST Chaque semaine : 6h de Cours/Exercices + Concours blancs Professeurs

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

LE PROCESSUS D AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ

LE PROCESSUS D AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ LE PROCESSUS D AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ Étape : Observer Portrait et analyse de la situation initiale Cette étape permet de faire le portrait de la situation actuelle de même que des besoins

Plus en détail

"L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé

L'hygiène du coach ou Comment être coach et rester en bonne santé L hygiène du coach "L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé Reine-Marie HALBOUT Janvier 2005 Etre coach : une vocation et pas seulement une technique. Le coach engage toute sa

Plus en détail

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme

Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme Introduction Pourquoi s intéresser aux enfants bilingues? Mythes sur le bilinguisme I. Le bilinguisme en général Définitions du bilinguisme II. Les langues à l école Que faire pour une meilleure éducation

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires

Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires «L Avenir de l agriculture : l Agriculteur!» Le jeudi 10 novembre 2011 Augmenter et partager le leadership pour mieux réussir en affaires Edith Luc, Ph.D. Consultante et auteure en leadership des personnes

Plus en détail

Accompagnateur Homme/Cheval

Accompagnateur Homme/Cheval Accompagnateur Homme/Cheval Un professionnel de la qualité relationnelle Sommaire 1/ Rôle et Objectifs de l Accompagnateur Homme/Cheval 2/ Personnes concernées par la formation 3/ Les apports de la formation

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

pour la présentation:

pour la présentation: MANUEL D INSTRUCTION pour la présentation: LA COMMUNICATION ORIENTÉE VERS LES SOLUTIONS Une stratégie qui révolutionne les relations: professionnelles amoureuses familiales PAR FLETCHER PEACOCK 1235 Bernard

Plus en détail

JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2015 ESPACE ET CROYANCES CONTEMPORAINES. VENDREDI 27 et SAMEDI 28 FEVRIER

JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2015 ESPACE ET CROYANCES CONTEMPORAINES. VENDREDI 27 et SAMEDI 28 FEVRIER Université populaire de philosophie de Toulouse - COLLOQUE JOURNÉE ZÉTÉTIQUE DE TOULOUSE 2015 ESPACE ET CROYANCES CONTEMPORAINES VENDREDI 27 et SAMEDI 28 FEVRIER Avec Jean-Noël Sarrail, Eric Maillot Sébastien

Plus en détail

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE «et en plus, il faut faire un tableau.» Alberto Giacometti Ecrire sur la peinture pourrait signifier écrire «par-dessus», recouvrir des signes arbitraires de l écriture

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Prof. Dr. Christoph Stückelberger

Prof. Dr. Christoph Stückelberger Être responsable - devant Dieu et l autre Cours aux Universités protestantes en RD Congo: Bukawu, Goma, Kinshasa, Nov 2010 Prof. Dr. Christoph Stückelberger Professeur d éthique à l Université de Bâle

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Pour une Europe inclusive : Apprendre à mieux vivre ensemble avec nos convictions différentes. 8 au 11octobre 2015, Strasbourg

Pour une Europe inclusive : Apprendre à mieux vivre ensemble avec nos convictions différentes. 8 au 11octobre 2015, Strasbourg Pour une Europe inclusive : Apprendre à mieux vivre ensemble avec nos convictions différentes 8 au 11octobre 2015, Strasbourg 1. Pourquoi cette formation? 1.1. Dans un monde globalisé, les cultures, les

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

Les rondelles. 1h30 72

Les rondelles. 1h30 72 Sites préhistoriques de la vallée de la Vézère Actions éducatives Second degré Programme 2015 Cycle 4 Parcours découverte Les rondelles 1h30 72 De petites rondelles en os, ivoire de mammouth...parfaitement

Plus en détail

C est quoi les T.C.A??

C est quoi les T.C.A?? C est quoi les T.C.A?? Par T.C.A : Trouble du Comportement Alimentaire ou Trouble de la Conduite Alimentaire, on désigne l Anorexie, la Boulimie et l Hyperphagie. Ils parlent d une histoire difficile avec

Plus en détail

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF

LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF LE COACHING? C'est quoi? A quoi ça sert? Comment ça marche? Mireille Allée et Gérard Vaillant Avril 2011, SICFOR-FCF Déroulé 1. Vivre un coaching en live 2. Coaching qu est ce que c est? 3. Cadre déontologique

Plus en détail

Environnement et responsabilité citoyenne

Environnement et responsabilité citoyenne Environnement et responsabilité citoyenne Dr Leopold Gustave Lehman Biologiste Chargé de Cours, Université de Douala Association Mieux-être Séminaire de formation en pratiques environnementales, 16/10/2009

Plus en détail

praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation

praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation praxisa PSYCHOLOGIE GENERALE plan de formation Livret 1 : "connais-toi toi même". "ETRE BIEN DANS SA TETE, ETRE BIEN DANS SON CORPS". Vous étudiez les différentes méthodes historiques pour apprendre à

Plus en détail

Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université

Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université Omar Fassatoui Doctorant FDSPT, Université Tunis El Manar Sciences Po. Aix, Aix Marseille Université Les principes et leurs mécanismes d évaluation Définie comme «une réflexion pluridisciplinaire sur les

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4

COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4 COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4 Enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles Enseignement officiel subventionné Enseignement libre non confessionnel

Plus en détail

Leadership du Management en Sécurité

Leadership du Management en Sécurité Conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité Leadership du Management en Sécurité à l occasion de la publication du guide Leadership en sécurité : Pratiques industrielles

Plus en détail

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille Communiqué de presse jeudi Les événements grand public à l Institut Pasteur de Lille Au menu : 1/ ouverture du musée pendant les Journées du Patrimoine 2/ Fête de la Science : - opération laboratoires

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

Formation Coaching N 4

Formation Coaching N 4 Formation Coaching N 4 JOUIR DE SA VIE Association Jouir de sa Vie. jouirdesavie.com Aparté personnelle Il n y a pas de délai dans ce Coaching Chacun est libre de juger ce qui est bon pour lui Vous êtes

Plus en détail

DOSSIER N 01. Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations.

DOSSIER N 01. Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations. DOSSIER N 01 Question : Présenter un choix d exercices sur le thème suivant : Exemples simples de problèmes de dénombrement dans différentes situations. Consignes de l épreuve : Pendant votre préparation

Plus en détail

À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Est-ce que c est contre l Euro? Qui peut l utiliser?

À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Est-ce que c est contre l Euro? Qui peut l utiliser? À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Favoriser prioritairement la consommation locale par des circuits courts Redynamiser l économie locale Renforcer le lien social Préserver l environnement

Plus en détail

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE

NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE NEUROSCIENCES, LEADERSHIP ET EMPATHIE Une approche innovante pour développer un leadership efficace et une véritable empathie grâce aux neurosciences. Nous sommes nombreux à désirer développer des relations

Plus en détail

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie

Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Mobilisation Toucher Bien Être en Fin de Vie Stéphane Martin MK-O Bastien Djidel Hennenfent :Psychomotricien Pourquoi Mobiliser? Pourquoi Mobiliser? Prévenir les décompensations de décubitus Limiter les

Plus en détail

Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif

Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif Formation à la Méthode Rességuier dans le champ Psycho-Socio-Éducatif Contenus généraux du programme «Chaque professionnel du champ de la santé ou de l éducation est avant tout un professionnel de la relation»

Plus en détail

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille

Avant projet de loi sur l enseignement obligatoire février 2010 Questions réponses Relations école famille L actuelle loi scolaire prévoit que l école «seconde» la famille en matière d éducation. L avant-projet lui donne un rôle «complémentaire» à celui des parents en matière d éducation. L école doit en effet

Plus en détail

Legs. Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations

Legs. Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations Legs «Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations 2 Legs et donations Caritas Luxembourg vous écoute et vous accompagne De nombreuses personnes se renseignent auprès de moi sur la manière

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

En route vers les CHALLENGES DU FUTUR

En route vers les CHALLENGES DU FUTUR En route vers les CHALLENGES DU FUTUR Centre International de Formation Continue NOS SAVOIRS FAIRE Le centre de formation Essilor Academy couvre de nombreux champs d expertise et thématiques pour accompagner

Plus en détail

CERCLE DʼATHÉOLOGIE. LES MERCREDIS DE LʼATHÉISME Conférences mensuelles sur l athéisme et la critique des religions

CERCLE DʼATHÉOLOGIE. LES MERCREDIS DE LʼATHÉISME Conférences mensuelles sur l athéisme et la critique des religions CERCLE DʼATHÉOLOGIE UNIVERSITÉ POPULAIRE DE PHILOSOPHIE DE TOULOUSE LES MERCREDIS DE LʼATHÉISME Conférences mensuelles sur l athéisme et la critique des religions PROGRAMME 2013-2014 L athéisme n est pas

Plus en détail

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes.

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Module 1 : Mieux communiquer - 2 jours Module 2 : Renforcez vos qualités de négociateur - 3 jours Négocier, est-ce

Plus en détail