BF3 : Séance de TD N 5

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BF3 : Séance de TD N 5"

Transcription

1 Séance de TD N 5 L atome dont le symbole est souligné est l atome central Les rayons de covalence des atomes seront évalués par la formule R (A ) = 0,215 (n*2/z*) + 0,148 n* + 0,225 (avec n*=n pour n=1 ou n=2 ; n*=3.6 pour n=4 et n*=4 pour n=5 Pour H on prendra RH = 0,346 A Les longueurs de liaisons (en A ) seront évaluées par la formule da-b = 1,11 dcalc - 0,203 dcalc = somme des rayons de covalence en A ou plus simplement, sans passer par l intermédiaire des rayons de covalence L (A ) = 0,239 Σ (n*2/z*) + 0,164 Σ n* + 0,297 Liaison double = 86 % de la simple - Liaison triple = 78% de la simple Exercice 1 : 1) Pour les molécules ou ions suivants : BF3 ; COF2 ; SO32- ; POCl3 ; ClO3- ; PF5 ; SF4, SF5- ; ClF3 ; ICl4- BrF5, I3a) Proposer une structure de Lewis. b) Par application de la Méthode V.S.E.P.R déterminer la géométrie. Remarque préalable : Il existe plusieurs manières de procéder pour obtenir un scéma de Lewis correct, avec de l'habitude on peut pratiquement les écrire d'instinct. Il est toutefois fortement conseillé au départ de procéder de manière logique et d'utiliser soit la «méthode des cases quantiques», soit la «méthode rapide» décrites dans le cours. BF3 : Méthode «rapide» B : Atome central On décompte tous ses électrons de valence : 3 électrons F : Atome latéral On suppose qu'il fait son nombre «naturel» de liaisons : 1 liaison et trois doublets libres L'atome de Bore sera donc lié par 1 simple liaison avec chacun des trois atome de Fluor. Il utilisera donc ces trois électrons de valence et il ne lui restera donc aucun électrons libres. On obtient ainsi un schéma de Lewis hypothétique qui sera éventuellement à corriger s'il comporte des impossibilités ou des défauts. Ce schéma ne présente pas de défauts, il s'agit donc du schéma de Lewis correct de BF3.

2 Méthode des cases quantiques : On construit simplement les liaisons à partir des schémas de Lewis atomiques en excitant éventuellement les divers atomes. COF2 C est l'atome central : 4 électrons F latéral fait naturellement 1 liaison et possède 3 doublets libres. O latéral fait naturellement 2 liaisons et possède deux doublets libres. C sera donc entouré de 4 liaisons, il utilisera donc tous ses électrons et ne possèdera pas de doublets libres. Ce schéma hypothétique ne possède pas de défauts il est donc correct.

3 Méthode des cases quantiques : SO32- : Méthode rapide : S est central et possède 6 électrons de valence. Puisque ici, la molécule est chargée (2 charges négatives) on lui attribue arbitrairement les deux électrons suplémentaires. Soit au total 8 électrons pour S. O atome latéral fait son nombre naturel de liaisons soit deux liaisons et deux doublets libres pour O. On construit sur ces bases un schéma hypothétique, S fait 6 liaisons avec les trois Oxygènes, il utilise donc 6 électrons et il lui en reste donc deux inutilisés soit un doublet libre. Avec ces 8 électrons S porte deux charges négatives. Le schéma obtenu présente le gros défaut de comporter un atome porteur de deux charges, de plus O étant plus électronégatif que S il serait mieux que O porte les charges négatives. Pour corriger on va donc déplacer deux doublet de S vers O, S perdra ses deux charges qui se répartirons entre deux atomes d'oxygène, les charges seront donc plus diluées et les électronégativités respectives de O et S seront respectées, ce schéma corrigé sera le schéma de Lewis correct. Il existe trois formes mésomères totalement équivalentes.

4 Méthode des cases quantiques

5 POCl3 : Méthode «rapide» Méthode «cases quantiques»

6 ClO3- : Méthode rapide : Cl central possède 7 électrons de valence, on lui attribue arbitrairement l'électron supplémentaire. Il aura donc 8 électrons. O latéral fait son nombre normel de liaisons soit une double liaison, il possède alors deux doublets libres. L'atome de chlore central fait donc 6 liaisons, il utilise donc 6 électrons sur les huit qu'il possède, il lui reste donc un doublet libre. Le schéma hypothétique correspondant peut être amélioré si on considère que O est plus électronégatif que Cl dans l'échelle de Pauling. On déplace donc un doublet de Cl vers O pour que O porte la charge négative. Ce schéma corrigé correspond en fait à trois formes mésomères équivalentes selon l'atome d'oxygène porteur de la charge négative. Méthode «cases quantiques» :

7 PF5 : Méthode rapide : Méthode cases quantiques :

8 SF4 :

9 SF5- :

10 ClF3 : Méthode «rapide» : Méthode «cases quantiques»

11 ICl4- : Méthode «rapide» Méthode «cases quantiques»

12 BrF5 : Méthode «rapide» Méthode «cases quantiques»

13 I3- : Méthode «rapide» Méthode «cases quantiques»

14 2) Atribuer son type moléculaire à chacune des représentations spatiales suivantes. A : AX2E4 Linéaire B : AX2E: Forme de V (120 ) C : AX3E3 : Forme de T D : AX4E2 : Carré E : AX3E2 : Forme de T F : AX4E : pyramide déformée G : AX5 : bipyramide à base triangle H : AX3 : triangle équilatéral I : AX3E : pyramide Exercice 2 : 1) Voici quatre schémas de Lewis pour la molécule neutre SN. Seuls deux sont exacts. Lesquels? S : Colonne 16 : s2 p4 soit 6 électrons de valence N : Colonne 15 : s2p3 soit 5 électrons de valence SN : 11 électrons Le schéma D avec 9 électrons ne peut être exact. Les 3 autres peuvent sur ce seul critère convenir. N élément de la deuxième période ne peut faire au maximum que 4 liaisons s'il utilise tous ses électrons de valence, s'il garde un doublet libre il ne peut faire que 3 liaisons comme dans le schéma B. s'il garde de plus un électron célibataire comme dans les schémas A et C il ne pourra faire que 2

15 liaisons. Le schéma A est possible à cet égard mais le schéma C est impossible. S élément de la troisième ligne peut aller théoriquement jusqu'à 9 liaisons et il est donc inutile de s'en préoccuper. On peut aussi vérifier les charges formelles portées par chaque atome :Schéma A : S est bien neutre avec 6 électrons et N également avec 5 électrons. Schéma B : S est bien neutre avec 6 électrons et N également avec 5 électrons. Schéma C : S ne possède que 5 électrons et devrait donc porter une charge formelle positive. N possède 6 électrons et devrait donc porter une charge formelle négative. Schéma D : S ne possède que 5 électrons et devrait donc porter une charge formelle positive. N possède 4 électrons et devrait donc porter une charge formelle positive. Finalement seuls les schémas A et B sont correctement décrits. On peut également les construire sur le papier : 2) Les schémas de Lewis suivants représentent la molécule constituée par un atome d'azote, un atome de fluor et un atome de soufre, soit la formule brute NFS.(l'ordre des atomes est l'ordre alphabétique) Parmi les cinq propositions faites une seule est IMPOSSIBLE. Laquelle? Réponse A : Réponse B : Réponse C : Réponse D : Réponse E : Seule la réponse C est impossible : L'azote N ne peut faire au maximum que quatre liaisons S'il garde un doublet libre il ne peut donc en faire que 3.

16 Molécule NSF : On s'intéresse maintenant aux deux structures A et B dont les schémas de Lewis sont donnés ci dessous. 1) Pour chacune des affirmations dire si elle est vraie ou fausse affirmation A : A et B sont deux composés différents en état d'équilibre chimique.faux affirmation B : A et B ne sont que des représentations symboliques «sur le papier» sans aucune réalité physique.vraie affirmation C : Dans la forme B les trois atomes obéissent à la règle de l'octet. FAUX affirmation D : La forme A a une géométrie du type AXE2 autour de l'atome central. FAUX affirmation E : La forme B a une géométrie du type AX2E2.autour de l'atome central. FAUX affirmation F : A et B ont toutes deux une géométrie de type AX2E.autour de l'atome central.vrai 4) Les schémas suivants représentent symboliquement le passage d'une forme à l'autre par déplacements de doublets électroniques.un seul est correct. Lequel? : Réponse A : FAUX : Réponse C : FAUX Réponse B : FAUX Réponse D : CORRECT 5) Les schémas suivants représentent symboliquement la formation de la molécule à partir des schémas de Lewis atomiques. Un seul correspond à la forme A. Lequel? Un seul correspond à la forme B. Lequel? Un correspond à une molécule différente de A et B. Lequel? Donner le schéma de cette molécule. Un correspond à un ion différent de A et B. Lequel? Donner le schéma de cet ion.

17 Schéma A : Schéma B : Forme B Forme A Schéma C : Schéma D :

18 Exercice 3 : Estimation des longueurs de liaisons 1) Calculer le Z* des atomes d'azote et d'oxygène (facultatif) O : [1s2] [2s2 2p4] : Z* = 8 5* 0,35 2 * 0,85 = 4,55 N : [1s2] [2s2 2p3] : Z* = 7 4* 0,35 2 * 0,85 = 3,9 2) Evaluer leurs rayons de covalence par la formule empirique (facultatif) RO = 0,215 * 4 / 4,55 + 0,148 * 2 + 0,225 = 0,710 A RN = 0,215 * 4 / 4,9 + 0,148 * 2 + 0,225 = 0,742 A Z* R estimé (A ) N 3,9 0,742 O 4,55 0,710 3) A partir des rayons de covalence estimer la longueur des liaisons simples N-N, O-O, et N-O dnn = 1,11 * ( 0, ,742 ) - 0,203 = 1,44 A NN double : 1,44 * 0,86 = 1,24 A NN triple : 1,44 * 0,78 = 1,12 A doo = 1,11 * ( 0, ,710 ) - 0,203 = 1,37 A OO double : 1,37 * 0,86 = 1,18 A OO triple : 1,37 * 0,78 = 1,07 A dno = 1,11 * ( 0, ,742 ) - 0,203 = 1,41 A NO double : 1,41 * 0,86 = 1,21 A NO triple : 1,41 * 0,78 = 1,10 A 4) Vérifier les résultats par la formule L (A ) = 0,239 Σ (n*2/z*) + 0,164 Σ n* + 0,297 dnn = 0,239* ( 4/3,9 + 4/3,9 ) + 0,134 * ( ) + 0,297 = 1,44 A doo = 0,239* ( 4/4,55 + 4/4,55 ) + 0,134 * ( ) + 0,297 = 1,37 A dnn = 0,239* ( 4/3,9 + 4/4,55 ) + 0,134 * ( ) + 0,297 = 1,41 A Les résultats à trouver sont donnés dans le tableau suivant. On admetra un intervalle moyen d'erreur de 3 %. Les valeurs sont donc à plus ou moins 0,04 A près. liaison simple double triple N-N 1,44 1,24 1,12 O-O 1,37 1,18 1,07 N-O 1,41 1,21 1,10

19 On rappelle ci dessous les schémas de corrélations des orbitales dans la méthode C.L.O.A-O.M. Les orbitales moléculaires anti liantes sont signalées par une «étoile» * en exposant. On rappelle que l'indice de liaison se calcule par nl =1/2 (n n*) avec n = nombre d'électrons liants et n* = nombre d'électrons anti-liants. Exercice 3 : Molécule N2 La valeur expérimentale pour la longueur de liaison NN de cette molécule est de 1,098 A. Expérimentalement on constate que cette molécule est diamagnétique. 1) Donner le schéma de Lewis de cette molécule 2) Ce modèle rend-il compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? Triple liaison NN : 1,12 A à 0,04 A près 1,08 < d < 1,16 : Valeur expérimentale dans la fourchette prévue. 3) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Oui pas d'électrons célibataires et donc diamagnétique.

20 4) Décrire cette molécule dans le modèle quantique (C.L.O.A-O.M) avec intéractions sp Molécule neutre N2 Ion moléculaire N2- Ion moléculaire N2+ 5) Calculer son indice de liaison dans ce modèle. nl = ( n n* ) / 2 = ( 8 2 ) / 2 = 3 6) Ce modèle rend-il compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? Triple liaison NN : 1,12 A à 0,04 A près 1,08 < d < 1,16 : Valeur expérimentale dans la fourchette prévue. 7) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Oui pas d'électrons célibataires et donc diamagnétique. 8) Prévoir comment variera la longueur de la liaison a) par ajout d'un électron pour donner N2L'électron supplémentaire va se placer sur un niveau anti-liant, l'indice de liaison va diminuer de 0,5, la longueur de liaison va donc augmenter, l'ion N2- obtenu sera moins stable que la molécule neutre N2. Indice de liaison de N2- : ( 8 3 ) / 2 = 2,5 b) par arrachage d'un électron pour donner N2+ L'électron arraché va provenir d'un niveau liant, l'indice de liaison va diminuer de 0,5, la longueur de liaison va donc augmenter, l'ion N2+obtenu sera moins stable que la molécule neutre N2. Exercice 2 : Molécule O2 La valeur expérimentale pour la longueur de liaison OO de cette molécule est de 1,207 A. Expérimentalement on constate que cette molécule est paramagnétique. 1) Donner le schéma de Lewis de cette molécule.

21 2) Ce modèle rend-il compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? Double liaison OO : 1,18 A à 0,04 A près 1,14 < d < 1,22 : La valeur expérimentale de 1,207 A est dans la fourchette prévue. 3) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Non, dans ce modèle, la molécule ne possède pas d'électrons célibataires et devrait donc être diamagnétique. 4) Décrire cette molécule dans le modèle quantique (C.L.O.A-O.M) sans intéractions sp Molécule neutre O2 Ion moléculaire O2- Ion moléculaire O2+ 5) Calculer son indice de liaison dans ce modèle. nl = ( n n* ) / 2 = ( 8 4 ) / 2 = 2 6) Ce modèle rend-il compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? Double liaison OO : 1,18 A à 0,04 A près 1,14 < d < 1,22 : La valeur expérimentale de 1,207 A est dans la fourchette prévue. 7) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Oui, dans ce modèle la molécule possède deux électrons célibataires et est donc bien paramagnétique. 8) Prévoir comment variera la longueur de la liaison a) par ajout d'un électron pour donner O2L'électron supplémentaire va se placer sur un niveau anti-liant, l'indice de liaison va diminuer de 0,5, la longueur de liaison va donc augmenter, l'ion O2- obtenu sera moins stable que la molécule neutre N2. Indice de liaison de O2- : ( 8 5 ) / 2 = 1,5 b) par arrachage d'un électron pour donner O2+ L'électron arraché va provenir d'un niveau anti-liant, l'indice de liaison va augmenter de 0,5, la longueur de liaison va donc diminuer, l'ion O2+obtenu sera plus stable que la molécule neutre O2. Indice de liaison de O2+: ( 8 3 ) / 2 = 2,5

22 Exercice 3 : Radical NO La valeur expérimentale pour la longueur de liaison NO de cette molécule est de 1,151 A. Expérimentalement on constate que cette molécule est paramagnétique. 1) Description dans le modèle de Lewis : a) Donner le schéma de Lewis de cette molécule. On n'écrira qu'une forme mésomère pour laquelle aucun des atomes ne porte de charge formelle. b) Cette forme rend-elle compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? Double liaison NO : 1,21 A à 0,04 A près 1,17 < d < 1,25 : La valeur expérimentale de 1,151 A n'est pas dans la fourchette prévue. c) Pour justifier le raccourcissement de la liaison N-O un étudiant propose le schéma de Lewis suivant Pourquoi cette forme est-elle en fait impossible et ne peut donc être prise en considération pour expliquer le raccourcissement observé? O appartient à la deuxième ligne de la classification et ne peut donc faire que quatre liaisons au maximum en utilisant tous ses électrons de valence, s'il garde un doublet libre et un électron célibataire il ne pourra faire que deux liaisons au maximum. Ce schéma est donc inacceptable. d) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Oui, la molécule possède un électron célibataire et est donc paramagnétique.

23 2) Décrire cette molécule dans le modèle quantique (C.L.O.A-O.M) avec intéractions sp Molécule neutre NO Ion moléculaire NO- Ion moléculaire NO+ 3) Calculer son indice de liaison dans ce modèle. nl = ( n n* ) / 2 = ( 8 3 ) / 2 = 2,5 5) Evaluer la longueur de liaison NO pour cette molécule décrite par ce modèle. La liaison doit être intermédiaire entre : la liaison double NO soit 1,21 A la liaison triple NO soit 1,10 A 6) Ce modèle rend-il compte de la longueur de liaison observée expérimentalement? La longueur expérimentale de 1,151 A tombe bien entre ces deux valeurs. 7 Prévoir comment variera la longueur de la liaison a) par ajout d'un électron pour donner NOL'électron supplémentaire va se placer sur un niveau anti-liant, l'indice de liaison va diminuer de 0,5, la longueur de liaison va donc augmenter, l'ion NO- obtenu sera moins stable que la molécule neutre NO. Indice de liaison de NO- : ( 8 4 ) / 2 = 2 b) par arrachage d'un électron pour donner NO+ L'électron arraché va provenir d'un niveau anti-liant, l'indice de liaison va augmenter de 0,5, la longueur de liaison va donc diminuer, l'ion NO+obtenu sera plus stable que la molécule neutre NO. Indice de liaison de NO+: ( 8 2 ) / 2 = 3 8) Ce modèle rend-il compte du magnétisme observé expérimentalement? Oui, la molécule NO possède un électron célibataire et est donc paramagnétique. Remarque : En réalité, les niveaux énergétiques de O sont légèrement plus bas que ceux de N, car O est plus électronégatif que N, cela n'a aucune importance pour des schémas qualitatifs.

24 Exercice 4 : Molécule NO2 La molécule de dioxyde d azote NO2 est un radical et possède donc un électron " célibataire " 1) Décrire cette molécule en utilisant le modèle de Lewis On écrira deux schémas de Lewis différents où l électron "célibataire" sera attribué : a) à l atome d azote (structure A) Méthode cases quantiques Méthode rapide : N central à 5 électrons et O latéral fait une double liaison et possède deux doublets libre. N fait donc 4 liaisons et il lui reste un électron célibataire. Celà est impossible car N ne peut faire que trois liaisons s'il garde un électron célibataire. On doit donc rabattre un des doublets de liaisons vers un oxygène. On peut le faire de deux façons différentes soit deux formes mésomères équivalentes.

25 b) à l atome d oxygène (structure B) c) Pour cette structure B écrire les deux formes mésomères équivalentes. Méthode rapide : N central à 5 électrons et un O latéral fait une double liaison et possède deux doublets libre. Si on veut que l'autre oxygène garde un électron célibataire il ne fera donc qu'une seule liaison avec N N fait donc 3 liaisons et il lui reste un doublet libre. On obtient le même schéma directement. 2) Montrer que la géométrie de la structure B est facilement prévisible par la méthode V.S.E.P.R, prévoir la valeur de l'angle O-N-O dans cette structure? Type AX2E autour de l'atome central soit des angles ONO proches de 120. Le doublet libre de N «plus encombrant» puisque situé plus près de l'atome central provoquera probablement une légère diminution de cet angle. 3) Cette molécule peut donner facilement un anion NO2- et un cation NO2+. a) Quelles sont les structures de Lewis de ces deux ions? b) Expérimentalement on trouve des angles O - N - O de 180 pour l un et 115 pour l autre. Attribuer à chaque ion son angle de liaison.et justifier les écarts éventuels aux valeurs prévues par la théorie V.S.E.P.R.

26 AX2 Linéaire prévu : 180 NO2+ NO2- AX2E Coudée prévu : 120 Effet du doublet libre : 115 4) Expérimentalement on a pu montrer que l angle O-N-O était de 134 pour la molécule NO2. Montrer à partir de cette valeur expérimentale de l angle de liaison que seule la structure de Lewis A de la molécule NO2 peut correspondre à la molécule réelle. L'angle supérieur à 120 ne s'accorde pas avec la géométrie AX2E de la struture B. En revanche, la structure A dans laquelle l'atome central est entouré de deux voisins et d'un électron célibataire est intermédiaire entre AX2 (NO ) et AX2E (NO2-120 ). L'angle de 134 observé expérimentalement est bien intermédiaire. 5) La valeur expérimentale pour la longueur de liaison NO de cette molécule est de 1,193 A. Montrer que cette valeur expérimentale est elle aussi compatible avec la structure de Lewis A. En raison de l'existence de formes mésomères équivalentes dans les structures A et B, les deux liaisons NO sont identiques intermédiaires entre simple (1,41 A ) et double liaison.(1,21 A ). La valeur expérimentale de 1,193 A est compatible à celle prévue pour la double liaison. Dans la forme A, l'azote et l'oxygène portent des charges formelles et les liaisons sont donc plus fortement polarisées que dans la forme B non chargée ce qui peut justifier le racourcissement observé. 5) La molécule NO2 se dimérise en N2O4 selon la réaction 2 NO2(g) = N2O4(g). Justifier la formation du dimère N2O4 et donner sa structure de Lewis. Deux radicaux NO2 formeront très facilement une liaison entre eux par mise en commun de leurs électrons célibataires pour donner le dimère N2O4.

27 Exercice 5 : Molécule N2O (gaz hilarant!) L'azote est l'atome central. Cette molécule est linéaire. Les valeurs expérimentales sont les suivantes pour les longueurs des liaisons : NN : 1,128 A et NO : 1,184 A. 1) Décrire cette molécule dans le modèle de Lewis. a) On écrira deux formes mésomères différentes. Forme A Forme B Méthode rapide : N central : 5 électrons N latéral : triple liaison et doublet libre O latéral : Double liaison et 2 doublets libres N central fait donc 5 liaisons et il ne lui reste plus d'électrons donc pas de doublet libre. Ce schéma hypothétique devra être corrigé puisque N ne peut faire que 4 liaisons au maximum. Il y a deux manières différentes de le corriger qui conduisent aux deux formes mésomères différentes. b) On symbolisera le passage d'une forme à l'autre par déplacement électronique. c) En supposant que les deux formes mésomères ont un poids statistique identique (en raison des électronégativité proches de N et O) on écrira une représentation symbolique de l'hybride de résonance.

28 d) On vérifiera qu'aucune des deux formes mésomères à elle seule ne peut justifier les longueurs expérimentales des liaisons NN et NO. Liaison Forme A Forme B Expérimental NN Triple : 1,08 à 1,16 A Double: 1,20 à 1,28 A 1,128 A NO Simple : 1,37 à 1,45 A Double : 1,17 à 1,25 A 1,184 A Pour la forme A : Liaison NN correcte mais liaison NO incompatible. Pour la forme B : Liaison NO correcte mais liaison NN incompatible. e) On vérifiera qu'en revanche l'hybride de résonance est compatible avec ces longueurs expérimentales. Dans l'hybride de résonnance on peut considérer la liaison NN comme proche d'une triple liaison et la liaison NO comme proche d'une double liaison et on a alors un bon accord pour les deux liaisons. Exercice 6 : Molécule d'ozone O3 Les données expérimentales pour cette molécule sont les suivantes : - les deux liaisons OO sont identiques et mesurent 1,272 A - l'angle OOO est de 117,5 1) Décrire cette molécule dans le modèle de Lewis. a) On écrira deux formes mésomères différentes. b) On symbolisera le passage d'une forme à l'autre par déplacement électronique. c) On écrira une représentation symbolique de l'hybride de résonance. Méthode cases quantiques

29 Méthode rapide La forme hypothétique est en fait impossible puisque O s'il garde un doublet libre ne peut faire que 3 liaisons. d) On vérifiera qu'aucune des deux formes mésomères à elle seule ne peut justifier les longueurs expérimentales des liaisons OO. e) On vérifiera qu'en revanche l'hybride de résonance est compatible avec ces longueurs expérimentales. Les deux formes mésomères présenteraient deux liaisons OO de longueur différentes, une simple de 1,37 A et une double de 1,18 A. L'hybride de résonance présente des liaisons identiques intermédiaires entre simple et double. La valeur expérimentale de 1,272 A est bien intermédiaire. f) On verifiera que l'angle prévu par la méthode de Gillespie est bien compatible avec l'angle observé expérimentalement. La géométrie autour de l'atome central est de type AX2E avec des angles prévus proches de 120, c'est bien ce qui est observé expérimentalement. Exercice 7 : Molécule de triazote N3 Les données expérimentales pour cette molécule sont les suivantes : - les deux liaisons NN sont identiques et mesurent 1,181 A - La molécule est linéaire et paramagnétique. 1) Décrire cette molécule dans le modèle de Lewis. a) On écrira deux couples de deux formes mésomères différentes. Méthode cases quantiques : Couple A : 2 formes mésomères équivalentes Couple B : 2 formes mésomères équivalentes Méthode rapide : Cette molécule contient un nombre impair d'électrons de valence, il y aura donc obligatoirement un électron célibataire. N central possède 5 électrons. Un des N lateral fera trois liaisons et possédera un doublet libre le deuxième N latéral gardera un doublet libre et un électron célibataire et ne ferat donc que deux liaisons. L'azote central fera donc 5 liaisons et n'aura pas de doublet libre.

30 Le schéma hypothétique devra être corrigé pour que N central ne fasse que 4 liaisons, il y a deux manières de corriger qui conduiront aux deux couples de formes mésomères. b) On symbolisera le passage d'une forme à l'autre par déplacement électronique. c) On écrira une représentation symbolique de l'hybride de résonance. d) On vérifiera qu'aucune des quatre formes mésomères à elle seule ne peut justifier les longueurs expérimentales des liaisons NN. e) On vérifiera qu'en revanche l'hybride de résonance est compatible avec ces longueurs expérimentales. Couple A : 2 liaisons différentes, une simple de 1,44 A et une triple de 1,12 A Couple B : 2 liaisons doubles de 1,24 A Hybride de résonance : 2 liaisons identiques intermédiaires ente double et simple liaison La molécule réelle présente bien des liaisons intermédiaires de 1,272 A. f) On verifiera que l'angle prévu par la méthode de Gillespie est bien compatible avec l'angle observé expérimentalement. La géométrie est de type AX2 pour toutes les formes, la molécule est bien linéaire. g) N3 peut fixer un électron pour donner N3-. Par analogie avec N3 montrer qu'il est facile d'établir le schéma de Lewis de cet ion moléculaire. Il suffit dans toutes les structures précédentes de remplacer l'électron célibataire par un doublet libre pour obtenir l'ion N3-.

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES CAPITRE VI : YBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES VI.1 : YBRIDATION DES ORBITALES ATOMIQUES. VI.1.1 : Introduction. La théorie d hybridation a été développée au cours des années 1930, notamment par le chimiste

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules

CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules CHAPITRE 2 : Structure électronique des molécules I. La liaison covalente 1) Formation d une liaison covalente Les molécules sont des assemblages d atomes liés par des liaisons chimiques résultant d interactions

Plus en détail

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie La structure d une molécule permet d en expliquer en grande partie les propriétés chimiques. Ceci est particulièrement important dans le cas des molécules biologiques. Une légère modification de la structure

Plus en détail

I. Hybridation du carbone

I. Hybridation du carbone I. Hybridation du carbone I. Hybridation des orbitales atomiques La méthode LCAO ne peut pas expliquer le fait que dans la molécule de méthane (CH 4 ), les 4 liaisons C-H sont identiques et que la molécule

Plus en détail

La liaison chimique : formation des molécules

La liaison chimique : formation des molécules La liaison chimique : formation des molécules variation de l'énergie potentielle, lorsque l'on fait varier la distance entre 2 atomes d''hydrogène courtes distances : interaction répulsive grandes distances

Plus en détail

SM3. Exercices supplémentaires

SM3. Exercices supplémentaires PTSI Exercices Structure de la matière 2012-201 SM Exercices supplémentaires Ex-SM.6 Aluminium et composés Le chlorure d aluminium a pour formule AlCl. 1) Donner sa formule de Lewis et préciser, en la

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Structures électroniques et géométrie des molécules

Structures électroniques et géométrie des molécules Structures électroniques et géométrie des molécules Sommaire I) La liaison covalente localisée.2 A. Notations de Lewis des atomes 2 B. La règle de l octet 2 C. Notations de Lewis des molécules et des ions

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

Architecture moléculaire

Architecture moléculaire hapitre 4 : UE1 : himie himie physique Architecture moléculaire Pierre-Alexis GAUARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13

SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 SDM Module Ph13 Marie Girardot IPSA 2012/13 Plan du cours Cours 1 : La lumière, onde ou corpuscule? Cours 2 : Les limites de la mécanique classique Cours 3 : Les bases de la mécanique quantique Cours 4

Plus en détail

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques

Atomes, Molécules & Liaisons chimiques TD1 de Chimie Générale: Exercice 1: constituants de l atome Atomes, Molécules & Liaisons chimiques L atome de Fer possède 4 isotopes naturels: 54 Fe (5,8%), 56 Fe (91,7%), 57 Fe (2,2%) et 58 Fe (0,3%).

Plus en détail

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION

LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION LES MOLECULES: REPRESENTATION CORRECTION I REPRESENTATION DE LEWIS DES MOLECULES 1) Les atomes Les atomes sont représentés conventionnellement par des boules de couleur. A chaque élément chimique correspond

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées

S 1 PC - SPI - SPA. PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées LICENCE PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES POUR L'INGÉNIEUR S 1 PC - SPI - SPA PARTIEL DE CHIMIE n 2 Durée : 1h 30 Les calculatrices sont autorisées Lundi 24 novembre 2014 Exercice 1 : Tableau périodique ( 5

Plus en détail

Corrigé exercice 13 O O N N. La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. O C O

Corrigé exercice 13 O O N N. La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. O C O Corrigé exercice 13 ÉCRITURE DE LEWI ET GÉMÉTRIE DE MLÉCULE ET D I Dioxygène et diazote : La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. C! : le dioxyde de carbone C La molécule

Plus en détail

Corrigé exercice 13 O O N N. La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. O C O

Corrigé exercice 13 O O N N. La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. O C O Corrigé exercice 13 ÉCRITURE DE LEWIS ET GÉMÉTRIE DE MLÉCULES ET D IS Dioxygène et diazote : La géométrie est évidemment linéaire, puisqu il n y a que deux atomes. C # : le dioxyde de carbone C Type VSEPR

Plus en détail

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires

CH 1. Liaisons-Isoméries. Formations de liaisons Structures moléculaires 1. Liaisons-Isoméries Formations de liaisons Structures moléculaires 1. LIAISNS-ISMERIES 1. Rappel : atomes et électrons Quelques éléments importants du tableau de Mendeleev n M n' numéro atomique masse

Plus en détail

Chimie Générale-CH101 Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères

Chimie Générale-CH101 Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères Modèle de Lewis de la liaison covalente Structure de Lewis (doublets, charges partielles ) Formes mésomères 1 Le modèle de Lewis et la liaison Chimique covalente Une approche non-quantique de la liaison

Plus en détail

TD N 6 STRUCTURE ELECTRONIQUE DES MOLECULES

TD N 6 STRUCTURE ELECTRONIQUE DES MOLECULES TD N 6 TRUCTURE ELECTRONIQUE DE MOLECULE EXERCICE 1 : COMPOE DU CARBONE Dioxye e carbone : CO Représentation e Lewis L écriture e la représentation e Lewis une espèce chimique (molécule ou ion) peut se

Plus en détail

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE TEME SANTE : C 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE A. Stabilité des atomes de gaz nobles (rares) : Dans la nature, les atomes ont tendance à s'associer pour former

Plus en détail

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central.

FORME DES MOLECULES. La théorie donne l arrangement des paires liantes et non liantes autour de l atome central. FORME DES MOLECULES I) Répulsion des paires électroniques La forme des molécules dépend des angles de liaison. Un angle de liaison est défini par l angle entre deux atomes formant une liaison. Les angles

Plus en détail

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé PerfecTIC Description générale Titre Construction de diagrammes de Lewis et visualisation 3D de molécules ou d ions polyatomiques Objectif d enseignement Développer la capacité d'élaborer un algorithme

Plus en détail

Chimie Générale Notions et exercices résolus

Chimie Générale Notions et exercices résolus Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Echahid Hamma Lakhdar El Oued Chimie Générale Notions et exercices résolus 1 ère année S.N.V. S.M. Rassemblés par : Mr.

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Niveau : Première S Structure des molécules Activité expérimentale (prof) A. Structure électronique de l'atome 1. Liaisons dans les molécules (rappels de cours) Un atome est caractérisé par son numéro

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques

Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques Chapitre 5 Structure des molécules polyatomiques On distingue trois cas: Molécules polyatomiques non conjuguées, formées de liaisons simples ou multiples isolées, considérées comme la juxtaposition de

Plus en détail

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE

DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE DE L ATOME A LA MOLECULE ORGANIQUE I L atome de carbone dans la molécule 1) L atome de carbone C(Z=6) : [He] 2s 2 2p 2 V=2 à l état fondamental V=4 à son état excité 99,99 % des atomes de carbone de la

Plus en détail

Éléments de chimie organique Résumé

Éléments de chimie organique Résumé Éléments de chimie organique Résumé Note : e résumé indique quelques éléments qui ont été étudiés en classe. Il est largement insuffisant pour compléter votre étude. Il vous permettra de mieux structurer

Plus en détail

CHIMIE GÉNÉRALE. Structure électronique des molécules

CHIMIE GÉNÉRALE. Structure électronique des molécules MP ours de physique IMIE GÉÉRLE hapitre Structure électronique des molécules Les molécules sont formées par l assemblage d atomes. ous allons proposer, dans ce chapitre, un schéma très simple d analyse

Plus en détail

Effets inductifs et mésomères

Effets inductifs et mésomères CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs

Plus en détail

Élément H C N O Cl Nombre de liaisons Z

Élément H C N O Cl Nombre de liaisons Z 2 nde Chapitre 2 : Les molécules présentes dans les médicaments Thème : Santé I) Comment se forment les molécules? I-1) Qu'est-ce qu'une molécule? Définition : Une molécule est un assemblage d'atomes qui

Plus en détail

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi

...# N # 2 # 1 # N M $ # p p. = C pi Chapitre X Une application qualitative de la théorie orbitalaire La méthode de Hückel En 1933, Hückel propose une méthode quantique de description de la partie π du nuage électronique des molécules planes

Plus en détail

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole...

Théories de Lewis et de Gillepsie. Théorie de Lewis I- THEORIE DE LEWIS : REGLE DE L'OCTET...4. 1- Rappels concernant l atome... 4. a- Symbole... Théorie de Lewis Plan (liquer sur le titre pour accéder au paragraphe) ********************** I- TERIE DE LEWIS : REGLE DE L'TET...4 1- Rappels concernant l atome... 4 a- Symbole... 4 b- Electronégativité...

Plus en détail

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales Schéma de des molécules et structures spatiales Décrire à l aide des règles du «duet» et de l octet les liaisons que peut établir un atome (, N,, ) avec les atomes voisins. Interpréter la représentation

Plus en détail

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence.

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence. Règle de l octet : tendance qu on les atomes à s entourer de 8 électrons dans l édifice moléculaire. Ce n est pas une règle générale. Composés respectant la règle de l octet Composés ne respectant pas

Plus en détail

CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016

CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016 CHIMIE GÉNÉRALE Cour Piou 2015 / 2016 ! 1) DÉFINITION 2) RÈGLE DE REMPLISSAGE DES ORBITALES ATOMIQUES 3) TABLEAU PÉRIODIQUE 4) MODELE MOLÉCULAIRE ( LEWIS ET CRAM ) 5) METHODE VSEPR 6) HYBRIDATION DES ATOMES

Plus en détail

CH 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE

CH 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE C 7 : REPRESENTATION DE LEWIS, LIAISON DE COVALENCE A. Stabilité des atomes de gaz nobles (rares) : e : ( K ) 2 Ne : ( K ) 2 ( L ) 8 Ar : ( K ) 2 ( L ) 8 ( M ) 8 A l'exception de l'atome d'hélium qui possède

Plus en détail

En chimie organique les orbitales les plus importantes sont s et p.

En chimie organique les orbitales les plus importantes sont s et p. I. Valence et hybridation I.1. Rappel sur les orbitales Dans un atome les électrons sont répartis dans des Orbitales Atomiques. L orbitale est un domaine de probabilité de présence de l électron. Une orbitale

Plus en détail

Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales

Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales Complément - Chapitre 1 Notions fondamentales Configurations électroniques 1.a Cases quantiques La configuration électronique des atomes consiste en la répartition des électrons au sein des différentes

Plus en détail

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet :

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet : Chapitre 4 : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Chapitre 4 : I) Règle de l octet : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Lors des réactions chimiques, les atomes perdent ou gagnent des électrons afin d acquérir

Plus en détail

b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne du tableau périodique:

b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne du tableau périodique: 1/ Place dans la classification: a) Le germanium appartient à la colonne de 6 C et à la période de 19 K. Déterminer son numéro atomique. b) Lesquels des atomes suivants, se trouvent dans une même colonne

Plus en détail

Exceptions à la règle de l octet

Exceptions à la règle de l octet Exceptions à la règle de l octet Participation des orbitales p ou d vides: couches de valence étendues, les composés hypervalents (composés avec formellement plus que 8 électrons de valence) Autres exemples:

Plus en détail

Effets électroniques-acidité/basicité

Effets électroniques-acidité/basicité Université du Maine Faculté des Sciences Retour Révisions de cours Effets électroniquesacidité/basicité Il est très important dans un cours de himie organique de connaitre ces notions qui vont intervenir

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

II- La liaison covalente

II- La liaison covalente II- La liaison covalente II.1. Liaison simple Une liaison simple est la mise en commun d un doublet (représenté par un trait), chaque atome apportant un électron (représenté par un point). Elle se fait

Plus en détail

Chimie Générale Les liaisons chimiques

Chimie Générale Les liaisons chimiques Définition: La liaison chimique représente un lien qui existe entre les électrons de la couche externe des atomes pour former des orbitales moléculaires à partir des orbitales atomiques. Cette liaison

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe?

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe? Les molécules I Introduction : Dans de nombreux composés chimiques, les atomes forment des édifices possédant un nombre d atomes déterminé. Une molécule est une particule électriquement neutre formé d

Plus en détail

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques

Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques Chapitre 15 : Les molécules, formules et groupes caractéristiques I. Formation des molécules I.1. Formule brute d une molécule Une molécule est un assemblage d atomes liés par des forces électrostatiques.

Plus en détail

I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916)

I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916) «Formules de Lewis et VSEPR» I. Structure électronique des molécules : le modèle de Lewis (1916) I.1. Structure de Lewis des atomes La structure de Lewis d un atome est une représentation symbolique des

Plus en détail

L atome. La composition de la matière. Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s)

L atome. La composition de la matière. Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) La composition de la matière L atome La composition de la matière L atome Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Un atome A. Est électriquement neutre. B. Peut être chargé positivement. C. Peut

Plus en détail

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration IMPORTANT L1-PACES Organisation des transparents Définitions : A retenir Important : techniques, résumés, rappels Démonstration Analogie : Images pour vous aider à comprendre Culture : ne peut faire l

Plus en détail

Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires. Pr. P. Gallice

Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires. Pr. P. Gallice Modèle ondulatoire de l atome, orbitales atomiques et moléculaires Pr. P. Gallice Modèle ondulatoire Modèle de BOHR à insuffisant! (ne permet pas d expliquer certaines caractéristiques des liaisons chimiques)

Plus en détail

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010

UJF - DLST - UE CHI /10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 N ANONYMAT : UJF - DLST - UE CHI110-2009/10 - EXAMEN FINAL - mardi 5 janvier 2010 La durée de l épreuve est de 2h. Les documents personnels ne sont pas autorisés. Une calculatrice personnelle numérique

Plus en détail

STRUCTURE MICROSCOPIQUE DE LA MATIÈRE. Les molécules. La liaison chimique Le modèle de Lewis. La géométrie des molécules - VSEPR

STRUCTURE MICROSCOPIQUE DE LA MATIÈRE. Les molécules. La liaison chimique Le modèle de Lewis. La géométrie des molécules - VSEPR STRUCTURE MICROSCOPIQUE DE LA MATIÈRE Les molécules La liaison chimique Le modèle de Lewis. La géométrie des molécules - VSEPR La liaison Chimique: LES MOLECULES A B 1) Liaison ionique: elle est formée

Plus en détail

CORRIGE - Séance de TD N 6

CORRIGE - Séance de TD N 6 CORRIGE Séance de TD N 6 Molécule H 2 F 2 Cl 2 HF HCl HBr HI Energie de dissociation (kj.mol 1 ) 435 155 242 566 431 Moment dipolaire (D) 1 D = 0,333 10 29 C.m 1,83 1,11 0,83 0,45 Longueur de liaison (A

Plus en détail

N de la couche Symbole Nb max d'électrons 1 K 2 2 L 8 3 M 18

N de la couche Symbole Nb max d'électrons 1 K 2 2 L 8 3 M 18 h. 6 Géométrie des molécules But : Montrer que la répartition des doublets liant et non liant autour des atomes de carbone, d'azote et d'oxygène permet d'expliquer la géométrie des molécules qui contiennent

Plus en détail

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS

CHAPITRE 6 LIAISONS CHIMIQUES : CONCEPTS GÉNÉRAUX QUESTIONS APITRE 6 LIAISS IMIQUES : EPTS GÉÉRAUX QUESTIS 11. P 2 5 est le seul composé qui ne contient que des liaisons covalentes. omposés comportant des liaisons ioniques : ( 4 ) 2 S 4, a 3 (P 4 ) 2, K 2 et Kl.

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE JC GRESSIER La liaison chimique en chimie organique 03/09/98 LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE La liaison ionique telle qu elle existe dans les composés minéraux (ex : NaCl) ne permet pas d expliquer l établissement

Plus en détail

Exercices sur la classification périodique

Exercices sur la classification périodique Exercices sur la classification périodique Déduire de la structure électronique la place dans la classification périodique : On donne la structure électronique, dans leur état fondamental, des atomes ci-dessous

Plus en détail

CH7 CM2 Structure des Molécules 1/6 I. Liaison Covalente

CH7 CM2 Structure des Molécules 1/6 I. Liaison Covalente 7 M Structure des Molécules 1/6 I. Liaison ovalente Rappel de l bjectif : Première Définition : => Décrire la composition des molécules (à partir des formules chimiques) => Une molécule est un assemblage

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

La liaison chimique et les états de la matière. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb

La liaison chimique et les états de la matière. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb La liaison chimique et les états de la matière Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb Plan 1. Les liaisons fortes 1.1 La liaison covalente La théorie des orbitales moléculaires La théorie

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

Structure des molécules

Structure des molécules Structure des molécules La connaissance de la structure de la matière, ébauchée en Seconde, se concrétise par une modélisation des liaisons entre les atomes, au sein des molécules. Cette modélisation,

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

Principes généraux de la biochimie

Principes généraux de la biochimie Principes généraux de la biochimie «La biochimie a pour but de décrire, expliquer et exploiter les structures et le comportement des molécules biologiques en se servant de la chimie, de la physique et

Plus en détail

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE Seconde ASSP Sciences HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? PARTIE II : COMMENT ÉTABLIR LA COMPOSITION D UN LIQUIDE D USAGE COURANT? A - COMPOSITION

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Pour le chauffage de son appartement, M Geffroy souhaite s équiper de radiateurs électriques muraux. Toutes les caractéristiques des radiateurs adaptés à une hauteur sous plafond

Plus en détail

Chapitre 6 : Architecture des molécules. I- De la structure électronique à la représentation de Lewis :

Chapitre 6 : Architecture des molécules. I- De la structure électronique à la représentation de Lewis : Chapitre 6 : Architecture des molécules La différence d'électronégativité au sein de molécules permet d'étudier la nature des liaisons dans la matière. En effet, les atomes peu électronégatifs s'associent

Plus en détail

Chapitre II : Des atomes aux molécules. A Le modèle de Lewis

Chapitre II : Des atomes aux molécules. A Le modèle de Lewis Chapitre II : Des atomes aux molécules Le modèle de Lewis Définition La liaison entre deux atomes provient de la mise en commun de deux électrons appartenant à une couche de valence Exemple : 1s 1 peut

Plus en détail

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011 1. Le nombre de masse et le numéro atomique de chaque atome sont indiqués dans le tableau suivant: 4 He, 12 C, 14 N, 16 O, et Atome de masse: A Numéro atomique: Z de protons de neutrons d'électrons He

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Soufre...2 I.Structure électronique de S et O...2 II.Une propriété atomique de S et O...3 III.Structure de composés oxygénés

Plus en détail

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Université Paris Diderot Langage Mathématique (LM1) Département Sciences Exactes 2011-2012 Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Durée : 3 heures Exercice 1 Dans les expressions suivantes, les

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Daniel Abécassis. Année universitaire 010/011 Cours L1 Chimie physique Chapitre II : La liaison chimique. II.1 Théorie de la liaison de valence. 1. Introduction : L idée maîtresse qui guide le scientifique

Plus en détail

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

Chapitre 6: PROPRIETES DES LIAISONS CHIMIQUES LES REACTIFS ET REACTIONS EN CHIMIE ORGANIQUE UNIVERSITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMARD Robert rpelmard@univag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 6: PRPRIETES DES LIAISNS IMIQUES LES REATIFS ET REATINS EN IMIE

Plus en détail

Chapitre 2: La Liaison Chimique

Chapitre 2: La Liaison Chimique UNIVERSITE DES ANTILLES Faculté de médecine Cours de Mr PELMARD Robert Chapitre 2: La Liaison Chimique I) Généralités 1) Définitions - Une molécule est l'assemblage de deux ou plusieurs atomes. La molécule

Plus en détail

Chap. 3: Atomes polyélectroniques

Chap. 3: Atomes polyélectroniques Chap. 3: Atomes polyélectroniques I) Configurations électroniques Chaque état d'un système atomique est décrit par une fonction d'onde qui traduit "le comportement ondulatoire" des électrons et permet

Plus en détail

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental Compétences travaillées : Extraire une information utile Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental E1. Construire le modèle moléculaire de la molécule

Plus en détail

Solutionnaire - Chapitre 4 Réactivité chimique

Solutionnaire - Chapitre 4 Réactivité chimique Solutionnaire - hapitre 4 Réactivité chimique 4.1 a) Addition (Enrichissement : Réduction) e) Addition (Enrichissement : Réduction) b) Réarrangement f) Substitution c) Élimination g) Addition d) Substitution

Plus en détail

La classification périodique des éléments chimiques

La classification périodique des éléments chimiques I] La classification périodique I- / Historique Depuis le début du 19 ème siècle, divers scientifiques ont cherché à classer les éléments chimiques dans un tableau. 1 er essai : B. de Chamcourtois (1862)

Plus en détail

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires

Cours CH2. Molécules & solvants moléculaires Cours C2 Molécules & solvants moléculaires David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Structure des ions et des molécules - Modèle de la

Plus en détail

Les atomes. Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES.

Les atomes. Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES. Les atomes Toute matière est formée à partir de particules infiniment petites, LES ATOMES. Il y a onze milliards de milliards d atomes de fer dans un mg de fer!! Tous les corps qui nous entourent et même

Plus en détail

LES MOLECULES. Deux atomes de chlore associent leurs électrons célibataires pour former une liaison (ou doublet de liaison).

LES MOLECULES. Deux atomes de chlore associent leurs électrons célibataires pour former une liaison (ou doublet de liaison). I EXEMPLE DE LA MOLECULE DE DICHLORE 1 Formule brute LES MOLECULES * Donner la représentation de Lewis de l'atome de chlore : Cl Deux atomes de chlore associent leurs électrons célibataires pour former

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

1. Les éléments constitutifs d une molécule : les atomes. orbitale s

1. Les éléments constitutifs d une molécule : les atomes. orbitale s hapitre 009-00 hapitre : Etude structurale des molécules organiques Dans ce chapitre sont abordées des notions qui sont simplifiées afin de s adapter à un cours de chimie organique, mais qui seront plus

Plus en détail

Chapitre 1 : Chimie organique Introduction. Marine PEUCHMAUR

Chapitre 1 : Chimie organique Introduction. Marine PEUCHMAUR Chimie Chimie rganique Chapitre 1 : Chimie organique Introduction Marine PEUCMAUR Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. 1. Introduction 2. L hybridation

Plus en détail

Chapitre 1 : Des atomes aux ions

Chapitre 1 : Des atomes aux ions 2 nde Thème Santé Chapitre 1 : Des atomes aux ions Chapitre 1 On sait depuis le collège que la matière est constituée de molécules, elles mêmes constituées d'un assemblage d'atomes. Déterminons la composition

Plus en détail

DS3 de physique-chimie

DS3 de physique-chimie MPSI1 le 24/10/09 exercice 1 : défibrillateur cardiaque DS3 de physique-chimie 4 heures En 1947, le Dr Claude BECK invente dans l Hôpital Universitaire de Cleveland le défibrillateur fonctionnant avec

Plus en détail

Les molécules présentes dans les médicaments

Les molécules présentes dans les médicaments Les molécules présentes dans les médicaments Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules.

Plus en détail

Rappels de chimie. I- Constitution de la matière. Matière vivante. Est composées à partir. Atomes Qui peuvent devenir Ions. Qui s organisent en

Rappels de chimie. I- Constitution de la matière. Matière vivante. Est composées à partir. Atomes Qui peuvent devenir Ions. Qui s organisent en I- Constitution de la matière Rappels de chimie Matière vivante Est composées à partir Atomes Qui peuvent devenir Ions Qui s organisent en Molécules Pouvant être Inorganiques Organiques Dont la principale

Plus en détail

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes Mécanism écanismes Réactionnel éactionnels L écriture du bilan d une réaction ne renseigne pas sur les différentes étapes permettant la transformation des réactifs en produits. Il peut y avoir plusieurs

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

formes des molécules polyatomique: Répulsion entre Paires d'électrons des Couches de Valence

formes des molécules polyatomique: Répulsion entre Paires d'électrons des Couches de Valence plan réactions chimiques réactions avec transfert d'électrons d'une espèce à une autre sans transfert d'électrons. liaison ionique / liaison covalente réactions d'oydo-réduction notion d'état d'oydation

Plus en détail