Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe I : Modèles de bulletins de paie"

Transcription

1 Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n A Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies au-delà de la durée légale de travail... A Bulletin de paie simplifié n A Horaire collectif de travail de 39 heures - Dépassement au cours du mois - Paiement au taux majoré correspondant des heures supplémentaires accomplies au-delà de la durée légale de travail... A Bulletin de paie simplifié n A Horaire collectif de travail de 39 heures - Mensualisation des 4 premières heures supplémentaires - Dépassement de l horaire collectif de travail au cours du mois... A Bulletin de paie simplifié n A Entreprise inscrite au répertoire des métiers - Horaire collectif de travail de 35 heures - Conclusion d un contrat d apprentissage en septembre A Bulletin de paie simplifié n A Entreprise non inscrite au répertoire des métiers - Horaire collectif de travail de 35 heures - Conclusion d un contrat d apprentissage en septembre A3.109 RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -AVRIL 2006 A3.101 N

2 1. Bulletin de paie simplifié n 3-1 Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies au-delà de la durée légale de travail Dans cet exemple, un ouvrier est rémunéré 10,00 euros de l heure. Compte tenu de la durée collective hebdomadaire de travail pratiquée dans l entreprise (35 heures), son horaire de mensualisation est de 151,67 heures. L intéressé a accompli, au cours de la période d emploi concernée, 4 heures supplémentaires au cours de chacune des semaines du mois, soit un total de 12 heures effectuées au-delà de la durée légale de travail. Ces heures, compte tenu de leur rang, doivent être payées à un taux majoré de 25 % et apparaître distinctement sur le bulletin de paie. RUBRIQUES BASE TAUX % MONTANT Salaire mensuel ou heures normales 151,67 h 10,00 i 1.516,70 i Heures non travaillées Heures supplémentaires à 25 % 12,00 h 12,50 i + 150,00 i Heures supplémentaires à 50 % TOTAL HEURES Total brut 1.666,70 i 163,67 h Déduction forfaitaire 10 % Brut minimum SMIC SS Brut soumis à cotisations 1.666,70 i PLAFOND SS 2.859,00 i COTISATIONS SALARIALES CHARGES PATRONALES TAUX % Assurance maladie, maternité, invalidité-décès 1.666,70 i 0,75 12,80 Assurance vieillesse 1.666,70 i 6,65 8,30 Assurance vieillesse déplafonnée Accidents du travail 1.666,70 i variable Allocations familiales 1.666,70 i 5,40 FNAL 1.666,70 i 0,10 + 0,40 (1) Contribution solidarité autonomie 1.666,70 i 0,30 Assurance chômage 1.666,70 i 2,40 4,00 FNGS 1.666,70 i 0,30 Retraite complémentaire 1.666,70 i 3,00 4,50 AGFF 1.666,70 i 0,80 1,20 Prévoyance 1.666,70 i 0,87 1,82 CGS déductible 1.635,29 i (2) 5,10 CGS non déductible 1.635,29 i 2,40 CRDS 1.635,29 i 0,50 SALAIRE NET NET À PAYER (1) L entreprise employant au moins 20 salariés est redevable de la cotisation supplémentaire (0,40 %). (2) (1.666,70 euros 97 %) + (1.666,70 euros 97 % 1,15 %). A3.102 AA RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JUILLET 2009

3 2. Bulletin de paie simplifié n 3-2 Horaire collectif de travail de 39 heures - Dépassement au cours du mois - Paiement au taux majoré correspondant des heures supplémentaires accomplies au-delà de la durée légale de travail Dans cet exemple, un ouvrier est rémunéré 10,00 euros de l heure. Bien qu ayant maintenu une durée collective hebdomadaire de travail de 39 heures, l entreprise n a pas souhaité mensualiser les 4 premières heures supplémentaires accomplies chaque semaine au-delà de la 35 e heure. Le salarié est donc mensualisé sur la base de 151,67 heures auxquelles sont rajoutées les heures supplémentaires hebdomadaires effectuées au-delà de la durée légale du travail, soit 16 heures au titre de la période de paie. Au cours de ce même mois, des heures supplémentaires ont été accomplies 2 semaines de suite au-delà de l horaire collectif. Le salarié a ainsi effectué 41 heures la 2 e semaine du mois, et 45 heures la 3 e semaine. Notez-le : Dans le cas présent, les 4 premières heures supplémentaires accomplies chaque semaine de la 36 e àla39 e heure doivent être payées à un taux majoré de 25 %. Il en va de même de celles comprises entre la 40 e et la 43 e heure, qui ont été effectuées en semaines 2 et 3 du mois. Bien que leur rang soit différent, ces différentes heures majorées à un même taux de 25 % peuvent être regroupées sur une même ligne du bulletin de paie. En revanche, les 2 heures accomplies au-delà de 43 heures en semaine 3 du mois, payées à un taux majoré de 50 %, doivent apparaître sur une ligne distincte. RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JANVIER 2008 A3.103 U

4 RUBRIQUES BASE TAUX % MONTANT Salaire mensuel ou heures normales 151,67 h 10,00 i 1.516,70 i Heures supplémentaires à 25 % 24,00 h 12,50 i + 300,00 i Heures supplémentaires à 50 % 2,00 h 15,00 i + 30,00 i TOTAL HEURES Total brut 1.846,70 i 177,67 h Déduction forfaitaire 10 % Brut minimum SMIC SS Brut soumis à cotisations 1.846,70 i PLAFOND SS 2.859,00 i COTISATIONS SALARIALES CHARGES PATRONALES TAUX % Assurance maladie, maternité, invalidité-décès 1.846,70 i 0,75 12,80 Assurance vieillesse 1.846,70 i 6,65 8,30 Assurance vieillesse déplafonnée Accidents du travail 1.846,70 i variable Allocations familiales 1.846,70 i 5,40 FNAL 1.846,70 i 0,10 + 0,40 (1) Contribution solidarité autonomie 1.846,70 i 0,30 Assurance chômage 1.846,70 i 2,40 4,00 FNGS 1.846,70 i 0,30 Retraite complémentaire 1.846,70 i 3,00 4,50 AGFF 1.846,70 i 0,80 1,20 Prévoyance 1.846,70 i 0,87 1,82 CGS déductible 1.811,90 i (2) 5,10 CGS non déductible 1.811,90 i 2,40 CRDS 1.811,90 i 0,50 SALAIRE NET NET À PAYER (1) L entreprise qui emploie 15 personnes n est pas redevable de la cotisation supplémentaire (0,40 %). (2) (1.846,70 euros 97 %) + (1.846,70 euros 97 % 1,15 %). A3.104 AA RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JUILLET 2009

5 3. Bulletin de paie simplifié n 3-3 Horaire collectif de travail de 39 heures - Mensualisation des 4 premières heures supplémentaires - Dépassement de l horaire collectif de travail au cours du mois Dans cet exemple, un ouvrier est rémunéré 10,00 euros de l heure. L entreprise, dont l horaire collectif hebdomadaire est de 39 heures, mensualise les heures accomplies chaque semaine de la 36 e àla39 e heure incluse. Au cours de cette période, l horaire collectif de l entreprise a été dépassé. Le salarié a en effet effectué, chaque semaine du mois, 1 heure supplémentaire au-delà de l horaire collectif de l entreprise, soit au total sur la période 4 heures supplémentaires. Notez-le : Dans le cas présent, le salaire mensuel de l intéressé est établi sur la base de 151,67 heures auxquelles sont ajoutées les heures supplémentaires mensualisées comprises chaque semaine entre 35 et 39 heures, soit 17,33 heures (169 h 151,67 h). En l occurrence, les 4 heures supplémentaires effectuées dans le mois au-delà de l horaire collectif de travail doivent également figurer sur le bulletin de paie. Étant toutefois accomplies au-delà de l horaire collectif (donc non comprises dans les 17,33 h mensualisées), ces heures doivent apparaître avec leur taux majoré sur une ligne distincte du bulletin de paie. RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JANVIER 2008 A3.105 U

6 RUBRIQUES BASE TAUX % MONTANT Salaire mensuel ou heures normales 151,67 h 10,00 i 1.516,70 i Heures supplémentaires à 25 % 17,33 h 12,50 i + 216,62 i Heures supplémentaires à 25 % 4,00 h 12,50 i + 50,00 i TOTAL HEURES Total brut 1.783,32 i 173,00 h Déduction forfaitaire 10 % Brut minimum SMIC SS Brut soumis à cotisations 1.783,32 i PLAFOND SS 2.859,00 i COTISATIONS SALARIALES CHARGES PATRONALES TAUX % Assurance maladie, maternité, invalidité-décès 1.783,32 i 0,75 12,80 Assurance vieillesse 6,65 Assurance vieillesse déplafonnée Accidents du travail 1.783,32 i variable Allocations familiales 1.783,32 i 5,40 FNAL 1.783,32 i 0,10 (1) Contribution solidarité autonomie 1.783,32 i 0,30 Assurance chômage 1.783,32 i 2,40 4,00 FNGS 1.783,32 i 0,30 Retraite complémentaire 1.783,32 i 3,00 4,50 AGFF 1.783,32 i 0,80 1,20 Prévoyance 1.783,32 i 0,87 1,82 CGS déductible 1.749,71 i (2) 5,10 CGS non déductible 1.749,71 i 2,40 CRDS 1.749,71 i 0,50 SALAIRE NET NET À PAYER (1) L entreprise qui emploie 13 salariés n est pas redevable de la cotisation supplémentaire (0,40 %). (2) (1.783,32 euros 97 %) + (1.783,32 euros 97 % 1,15 %). A3.106 AA RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JUILLET 2009

7 4. Bulletin de paie simplifié n 3-4 Entreprise inscrite au répertoire des métiers - Horaire collectif de travail de 35 heures - Conclusion d un contrat d apprentissage en septembre 2007 Dans cet exemple, une entreprise artisanale du BTP de 4 salariés inscrite au répertoire des métiers a signé un contrat d apprentissage le 1 er septembre 2007 avec un jeune âgé de 18 ans. La rémunération minimale de l apprenti est fixée par l accord conventionnel de branche étendu du 8 février 2005, applicable à tous les contrats d apprentissage conclus à compter du 17 août Cette rémunération, fonction de l âge de l apprenti et de son année d apprentissage (1 re année), est en l occurrence fixée par l accord à 50 % du SMIC en vigueur. Notez-le : Compte tenu du caractère artisanal de l entreprise et de son inscription au répertoire des métiers, l ensemble des cotisations obligatoires est pris en charge par l État. De ce fait, la rémunération de l apprenti n est ni assujettie aux cotisations d assurances sociales (parts patronale et salariale), ni au FNAL et à la contribution solidarité autonomie ni aux contributions d assurance chômage et au FNGS ni, enfin, à l AGFF et aux cotisations de retraite complémentaire, l exonération étant toutefois acquise, dans ce cas, à hauteur du taux minimum légal. Les cotisations de prévoyance, tant la part patronale que salariale, restent en revanche dues. Elles sont calculées sur une base forfaitaire égale à la rémunération mensuelle minimale légale de l apprenti, fixée en pourcentage du SMIC (41 %), au 1 er janvier de l année, sur la base de 169 heures par mois, diminuée d une fraction exonérée de 11 %. RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -OCTOBRE 2008 A3.107 X

8 RUBRIQUES BASE TAUX % MONTANT Salaire mensuel ou heures normales 151,67 h 4,41 i (1) 668,86 i TOTAL HEURES Total brut 668,86 i 151,67 h Déduction forfaitaire 10 % Brut minimum SMIC SS Brut soumis à cotisations (2) PLAFOND SS COTISATIONS SALARIALES 442,00 i 2.859,00 i Assurance maladie, maternité, invalidité-décès CHARGES PATRONALES TAUX % Assurance vieillesse Assurance vieillesse déplafonnée Accidents du travail 442,00 i variable (3) Allocations familiales FNAL Contribution solidarité autonomie Assurance chômage FNGS Retraite complémentaire AGFF Prévoyance 442,00 i 0,87 3,84 i 1,82 CGS déductible CGS non déductible CRDS SALAIRE NET NET À PAYER Cotisation prise en charge par l État. (1) Soit un salaire minimum conventionnel de 50 % du SMIC en vigueur à la date de la période de paie (8,82 i depuis le 1 er juillet 2009). (2) Assiette forfaitaire calculée en fonction du salaire minimum légal de l apprenti (41 % du SMIC au 1 er janvier de l année, calculé sur la base 169 h/mois), diminuée d une fraction exonérée de 11 %. Soit une base mensuelle forfaitaire de cotisations correspondant à 30 % (41 % 11 %) du SMIC défini ci-dessus. (3) La cotisation AT/MP est due désormais pour tous les contrats d apprentissage conclus à compter du 1 er janvier A3.108 AA RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JUILLET 2009

9 5. Bulletin de paie simplifié n 3-5 Entreprise non inscrite au répertoire des métiers - Horaire collectif de travail de 35 heures - Conclusion d un contrat d apprentissage en septembre 2006 Dans cet exemple, l entreprise dont l effectif est de 22 salariés n est pas inscrite au répertoire des métiers. L employeur qui a conclu un contrat d apprentissage avec un jeune âgé de 18 ans révolus postérieurement au 17 août 2005 est tenu d appliquer la grille de salaires conventionnelle fixée par l accord de branche étendu du 8 février Compte tenu de l âge de l apprenti et de son année d apprentissage (2 e année), ce dernier perçoit un salaire conventionnel égal à 60 % du SMIC en vigueur. Notez-le : S agissant de l employeur, seules la part patronale des cotisations d assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, accident du travail) et la cotisation d allocations familiales peuvent ne pas être versées. Le salarié, quant à lui, est exonéré du paiement de la CSG et de la CRDS, ainsi que du règlement du précompte afférent aux cotisations d assurances sociales, de chômage et de retraite complémentaire (exonération acquise à hauteur du taux minimum légal). Les cotisations qui restent dues sont calculées, pour la part patronale comme salariale, sur la base de l assiette forfaitaire, telle que définie dans le cadre du bulletin n 3-4. RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -OCTOBRE 2007 A3.109 T

10 RUBRIQUES BASE TAUX % MONTANT Salaire mensuel ou heures normales 151,67 h 5,29 i (1) 802,33 i TOTAL HEURES Total brut 802,33 i 151,67 h Déduction forfaitaire 10 % Brut minimum SMIC SS Brut soumis à cotisations (2) PLAFOND SS COTISATIONS SALARIALES 559,00 i 2,859,00 i Assurance maladie, maternité, invalidité-décès Assurance vieillesse CHARGES PATRONALES TAUX % Assurance vieillesse déplafonnée Accidents du travail 559,00 i variable (3) Allocations familiales FNAL 559,00 i 0,10 + 0,40 (4) Contribution solidarité autonomie 559,00 i Assurance chômage 559,00 i 4,00 FNGS 559,00 i 0,20 Retraite complémentaire 559,00 i 4,50 AGFF 559,00 i Prévoyance 559,00 i 0,87 1,82 CGS déductible CGS non déductible CRDS SALAIRE NET NET À PAYER (1) Soit un salaire minimum conventionnel de 60 % du SMIC en vigueur à la date de la période de paie (8,82 i au 1 er juillet 2009). (2) Assiette forfaitaire calculée en fonction du salaire minimum légal de l apprenti (49 % du SMIC au 1 er janvier de l année calculé sur la base 169 h/mois) diminuée d une fraction exonérée de 11 %. Soit une base mensuelle forfaitaire de cotisations correspondant à 38 % (49 % 11 %) du SMIC défini ci-dessus. (3) La cotisation AT/MP est due désormais pour tous les contrats d apprentissage conclus à compter du 1 er janvier (4) L entreprise qui emploie 22 salariés est redevable de la cotisation supplémentaire (0,40 %). A3.110 AA RÉMUNÉRATION ET PAIE BÂTIMENT - ÉDITIONS TISSOT -JUILLET 2009

11 PAIE Gérer la paie étape par étape Etablir un bulletin de paie, gérer les absences, départs et cotisations sociales O B J E C T I F S L E S + T I S S O T Maitriser l établissement d un bulletin de paie simple Contrôler un bulletin de paie et les bordereaux de charges sociales Répondre aux interrogations des salariés et de l employeur sur la lecture du bulletin de paie - Schémas simples permettant de comprendre concrètement des principes abstraits - Exercices d application - Conseils et rappels pour décrypter chaque rubrique du bulletin de paie Offert : 3 mois d accès par Internet à la convention collective de votre choix (parmi 400 disponibles) P R O G R A M M E 1. Embauche : traiter le cas d un salarié entrant - Les premières formalités : Déclaration Unique d Embauche, Déclarations aux caisses de retraite et prévoyance - Les spécificités du CDI - Les spécificités du CDD : Période d essai, motifs de recours aux CDD 2. Détailler le calcul du salaire - Composition du salaire brut :. Décompte du temps de travail : durée normale, heures supplémentaires, complémentaires. Majorations d heures spécifiques. Avantages en nature et spécificités du secteur Hôtel Café Restaurant - Passage du salaire brut au salaire net - Composition du net à payer 3. Etablir le bulletin de salaire - Mentions obligatoires - Remise et conservation - Date et mode de paiement 5. Calculer les indemnités dues en cas de rupture de contrat - Le préavis - L indemnité compensatrice de congés payés - L indemnité de précarité - L indemnité de rupture - L indemnité transactionnelle 6. Rupture du contrat : remettre les documents obligatoires 7. Régler les cotisations sociales - Les différentes caisses - Les périodicités et délais de paiement - Les différentes bases - Les cotisations sociales et taux - La CSG et le CRDS 4. Comptabiliser les absences, CP, maladie - Valorisation de l absence - Maintien de salaire en cas d absence rémunérée : congés payés, maladie, autres cas P U B L I C C O N C E R N É - Collaborateur du service paie, comptabilité, informatique - Responsable et collaborateur de la fonction RH - Collaborateur de cabinet d expert-comptable I N T E RV E N A N T Bernadette HILAIRE, expert-comptable, spécialisée en technique de paie et en droit social, auteur aux Editions TISSOT DURÉE : 2 JOURS TARIF HT : DATES & LIEUX : NOVEMBRE 2010, PARIS 8-9 FÉVRIER 2011, PARIS MAI 2011, NANTES MAI 2011, LYON SEPTEMBRE 2011, PARIS DÉCEMBRE 2011, PARIS 10 R E T R O U V E Z T O U S L E S P R O G R A M M E S S U R w w w. t i s s o t - f o r m a t i o n. f r

12 Bulletin d inscription A photocopier, compléter et renvoyer : Par fax au Par courrier à : Tissot Formation - Service inscriptions 249 rue de Crimée PARIS Vous pouvez également réserver : Par téléphone au Sur Réf. Titre de la formation Date(s) de session Tarif HT 10 %* 10 %* 15 %* * Groupez vos inscriptions pour bénéficier de tarifs préférentiels ( 10 % sur vos 2 ème et 3 ème inscription ; 15 % sur la 4 ème et suivantes). Les réductions s appliquent sur les formations les moins chères et ne sont pas cumulables avec d autres offres. N de déclaration d activité : TOTAL H.T. ( ) (TVA 19,6 %) TOTAL T.T.C. ( ) Pour un devis personnalisé, contactez-nous au ou Participant : Responsable du suivi de l inscription : NOM : PRÉNOM : FONCTION : SERVICE : TEL. : FAX : ETABLISSEMENT : ADRESSE : NOM : PRÉNOM : FONCTION : SERVICE : TEL. : FAX : ETABLISSEMENT : ADRESSE : CODE POSTAL : VILLE : CODE POSTAL : VILLE : Adresse de facturation (si différente) / organisme collecteur : Cachet, date et signature : NOM : PRÉNOM : FONCTION : SERVICE : TEL. : FAX : ETABLISSEMENT : ADRESSE : CODE POSTAL : VILLE : CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION L inscription aux formations suppose le renvoi à Tissot - Formation, par courrier, télécopie ou sur le site d un bulletin d inscription dûment complété soit par le stagiaire, soit par le responsable de l inscription. Les inscriptions prises par téléphone ne sont définitivement prises en compte qu à réception d une confirmation écrite de l inscription. Suite à la réception du bulletin d inscription, le stagiaire reçoit sa convention de formation récapitulant l ensemble des caractéristiques de la formation. Les frais d inscription comprennent l accès à la formation, les pauses, le déjeuner et aux documents dédiés. Ils ne comprennent pas l hébergement et le transport. Tissot Formation se réserve le droit de modifier le programme si les circonstances les y obligent, sans que les participants ne puissent prétendre à une quelconque indemnisation. Le règlement peut se faire par chèque ou par virement à l ordre de : Éditions Tissot. Domiciliation : Laydernier Entreprises Banque : Laydernier - Code banque : Code guichet : N de compte : Clé RIB : 20 BIC : LAYDFR2W IBAN : FR Adresse d envoi du règlement : Edition Tissot - Pôle Formation BP Annecy-le-Vieux Cedex Remplacement / Report Les participants peuvent, sans frais, se faire remplacer ou reporter leur inscription à une date ultérieure. En cas d annulation reçue moins de 15 jours avant la date de la Formation, les frais d inscription restent dûs en totalité. En cas d annulation reçue plus de 15 jours avant la date de la Formation, des frais de dossier à hauteur de 190 HT seront dûs. Les annulations doivent nous être communiquées par écrit, le cachet de la poste faisant foi. Confidentialité Le stagiaire s interdit de reproduire ou de représenter au bénéfice de toute personne n ayant pas pris part à la formation, à titre gratuit ou onéreux, tout ou partie des supports de formation qui lui ont été remis, sans avoir préalablement obtenu l autorisation expresse des Editions Tissot ou de ses ayants droit. Informatique et libertés En application de la loi Informatique et Libertés du 6/01/1978, les informations qui vous sont demandées sont nécessaires au traitement de votre inscription. Vous pouvez exercer votre droit d accès, d opposition et d annulation par courrier adressé à Editions Tissot - Pôle Formation rue de Crimée PARIS. Vos données personnelles peuvent être transmises à nos partenaires commerciaux. Vous pouvez vous y opposer en écrivant à cette même adresse.

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP»

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Exonérations, déductions, abattements Choisir l abattement de 10 % dans les entreprises du BTP Référence Internet GRB.06.3.010

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

Logiciel Sage paie ligne 100

Logiciel Sage paie ligne 100 Votre partenaire expert de la rémunération salariale Logiciel Sage paie ligne 100 Objectifs de la formation Maîtriser l ensemble des fonctions du logiciel, Etre autonome dans le paramétrage et le traitement

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE

Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE Partie 2 - Les ressources financières du CE 2.1 Le calcul des subventions du CE 2.1 Le calcul des subventions du CE B-La subvention destinée au financement des

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer et régler les cotisations sociales Calculer les cotisations URSSAF (vieillesse, CSG CRDS, maternité,

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Les aides à l embauche Le bulletin de paie en cas d embauche de jeunes (aides et exonérations) Référence Internet

Plus en détail

Extrait N 3 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Partie 04 - Informer les salariés pour faire valoir leurs droits à congés

Extrait N 3 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Partie 04 - Informer les salariés pour faire valoir leurs droits à congés Extrait N 3 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Partie 04 - Informer les salariés pour faire valoir leurs droits à congés Tous les thèmes qui vous intéressent pour la défense

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE

Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE Partie 3 - Lacomptabilité pas à pas 3.1 La mise en place d une comptabilité A-Lesobligationscomptablesducomité d entreprise Référence Internet TCE.31.A TCE.31.A

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP»

Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Extrait gratuit des fiches conseils «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Indemnités obligatoires Calculer l indemnité de licenciement économique Référence Internet Saisissez la Référence Internet

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment»

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Extrait gratuit de la documentation «émunération et Paie Bâtiment» 9A1 Saisissez la «éf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce contenu 1. La définition

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2015 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 Ā - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2015 Les données communes

Plus en détail

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus

Réduction Fillon sur les bas salaires Employeur de 1 à 19 salariés au plus Dossier 24 28 FÉVRIER Le corrigé ci-après prend en compte les rémunérations de base suivantes : Marc Muller, gérand cadre :, Gautier Sylvie, née Bellet : secrétaire non cadre : + 130,00 remboursement de

Plus en détail

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014

Bulletins de paie. Modèles à jour au 1-1-2014 Bulletins de paie PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 20 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 Modèles à jour au 1-1-2014 Mis à part le premier

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN Cette fiche expose les différents

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil

Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil Planifier la prise de congés Les congés payés non pris Référence Internet GLP.02.3.070 GLP.02.3.070 Saisissez la Référence Internet GLP.02.3.070

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/7 29/09/2008 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles

I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles NOTE D INFORMATION 2014/01 du 02 janvier 2014 Charges sociales 2014 SMIC 2014 - intérêts comptes courants 2013 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

Journal de paye détaillé en euros

Journal de paye détaillé en euros S001 Lepic Martine (ADM) SALAIRE DE BASE 300.00 11.434 3430.20 RCFIL Réduction Fillon (intermédiaire) 3430.20 0.085 291.57 RCFIL1 Coef Réduc Fillon 254.37 254.37 RMFIL Rémunération mensuelle (Red FILLON)

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Contribution de solidarité

Contribution de solidarité FLASH D INFORMATIONS N 19/2012 Contribution de solidarité Références - Loi n 82-939 du 04/11/1982, modifiée - Loi n 97-1239 du 29/12/1997 - Décret n 82-1001 du 25/11/1982 (J.O. du 27/11/1982) - Décret

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1

Documentation. Nouveautés du Plan de Paie Sage. Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Documentation Nouveautés du Plan de Paie Sage Génération i7 Version 7.10 Janvier 2015 Mise à jour n 1 Table des matières Nouvelles normes sociales Janvier 2015... 5 Tableau récapitulatif des charges sociales

Plus en détail

Mise en place de l option pour l abattement de 10 %

Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Chap. 04/2 : La rémunération N o 04/2-100 Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Vous souhaitez mettre en place l option pour l abattement supplémentaire pour frais professionnels dans votre

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Entreprises de travail temporaire > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d entrepreneur de travail temporaire, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

le contrat d apprentissage

le contrat d apprentissage FICHE 1 le contrat d apprentissage L APPRENTISSAGE L apprentissage a pour objectif de permettre à un jeune d obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE Guide La gestion des prestations Indemnités Journalières et Invalidité Conseils à suivre

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 PARIS, le 26/02/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-043 OBJET : Bulletins de salaire établis par les particuliers employeurs à compter

Plus en détail

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous, - les évolutions d ores et déjà applicables en 2014, - puis certains points en attente de décret d application

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er avril 2014 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS et

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2012 MAJ n 1 Version 20.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2012... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2012... 4 MISE EN

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie Internationale des Entreprises" 2 2013 / 2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617 N SIRET 348 768 508 00015 www.esc-larochelle.fr Le programme

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Fiche conseils. La procédure de saisie sur salaire. *1 Mener les premières actions après réception d un avis de saisie

Fiche conseils. La procédure de saisie sur salaire. *1 Mener les premières actions après réception d un avis de saisie EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Fiche conseils Les situations particulières La procédure de saisie sur salaire Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Gérer les congés Calcul et traitement comptable de la provision congés payés et RTT Référence Internet Disponible sur Internet + dans

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Janvier 2011 MAJ n 3 Version v19.50 NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE JANVIER 2011 NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2011... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES

Plus en détail

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Chap. 03/1 : Élaborer les règles de discipline dans l entreprise N o 03/1-060 Note de service sur la rémunération des temps de trajet Vous gérez

Plus en détail

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise

La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Epargne Entreprise Dossier spécial Juridique et Fiscalité La fiscalité de l épargne salariale Entreprise Février 2014 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Les versements de

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE

FORMATION EN ALTERNANCE FORMATION EN ALTERNANCE BACHELOR BUSINESS «Marketing Relationnel» Diplôme visé par l Etat au BO n 30 du 23 Aout 2012 - Titre RNCP Niveau II 2013/2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Formation en Alternance

Formation en Alternance Formation en Alternance BACHELOR BUSINESS " Banque / Assurances" 2011 / 2012 2 Groupe Sup de Co La Rochelle - N d agrément : 54170112617 - www.esc-larochelle.fr Le programme BACHELOR BUSINESS En associant,

Plus en détail

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET)

ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ACCORD SUR LA CREATION D UN COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) ENTRE LES SOUSSIGNES : L'Office International de l'eau, Association loi 1901, dont le siège social est situé 21 rue de Madrid 75008 PARIS, immatriculée

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

Actualité sociale Juillet 2008

Actualité sociale Juillet 2008 Marseille, le 10 juillet 2008 N/REF : ACM-JMM 1 ère mise à jour du 22.07.2008 Actualité sociale Juillet 2008 Attention dernière minute : En page 5 : nouvelle valeur du point de la convention collective

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail