N 13 - LE JOURNAL - hiver Les belles histoires de Noël

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 13 - LE JOURNAL - hiver 2004-2005 Les belles histoires de Noël"

Transcription

1 BULLETIN MUNICIPAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE LACANAU N 13 - LE JOURNAL - hiver Les belles histoires de Noël

2 De g. à d. Jean-Michel David a fêté les départs à la retraite de Monique Lopez de Arechaga (intégrée en 1982), Solange Renouil (38 ans de service) et Francis Clouet (recruté en 1981). Suzy Monteil, qui bénéficie d un départ en congé de fin d activité, embrasse de bon cœur Francis, le chauffeur du «bus jaune». 2 En octobre dernier, le repas des aînés accueillait 213 personnes, parmi lesquelles le Maire honorait la doyenne Germaine Cazimajou, née en 1910 (à gauche), et Pierre Mascre, né en 1912, qui fut champion d Europe du 800 m au Japon à l âge de 81 ans et obtint la médaille de bronze sur 1500 m. 3 Pour la première fois, les enfants des écoles étaient activement associés à l hommage aux victimes des conflits. 4 Jean-Marie Gout, directeur de Gaz de Bordeaux signe la convention avec Jean-Michel David pour la desserte de Lacanau. 5 Traditionnel loto de Noël des anciens à l Escoure. 6 Francis Clouet, était à la fête au restaurant scolaire de l océan. Employé à la Mairie depuis 1981, chauffeur de bus, il a pris sa retraite, sans se départir de son sourire. Les enfants l aimaient beaucoup, et avec les parents d élèves et les enseignants, ont tenu à lui dire un dernier au revoir avec des cadeaux pour aller à la chasse!

3 EDITORIAL Solidarité, confiance Cinq ans jour pour jour après la première tempête de 1999, l effroyable raz de marée asiatique a sonné comme un formidable avertissement. Cette seule évocation exige une explication. Car, mesuré en kilomètres, Lacanau est très éloignée de l épicentre et, même si elle ne demeure pas passive face à la tragédie, nous ne nous accordons le droit d en parler dans ces colonnes que dans la mesure où nous y voyons une possible influence sur nos comportements. Après l horreur, le maître mot est devenu la solidarité. La planète entière s est sentie directement concernée et foisonne d initiatives, du niveau des Etats jusqu au niveau individuel. Notre niveau de conscience s est élevé. Notre questionnement sur l influence de nos activités a progressé. Dès lors, qu il s agisse de tendre la main vers les populations sinistrées, ainsi que des Canaulais connus ou anonymes savent le faire, ou bien qu il s agisse de mettre en œuvre le Lacanau de demain, on agit toujours avec la préoccupation de la cohabitation raisonnée Homme - Nature. Dans cet esprit, on pourra lire en pages suivantes les orientations budgétaires décidées pour 2005 par le Conseil Municipal, très unanime. Par le biais des chiffres et des délibérations, se confirme une stratégie, qui tente de tenir compte des lieux et des personnes. Des grandes lignes se dégagent : une priorité nette donnée aux générations futures, donc aux écoles, au Bourg et à l Océan ; ainsi qu aux chantiers d eau et d assainissement, indiscutables ; une attention encore accrue envers les personnes dépendantes d une façon ou d une autre de l action publique ; un développement communal centré sur les zones à l évidence les mieux destinées à l installation. Pour parler simplement, centrées au Bourg beaucoup plus qu à l Océan. Sans insister outre mesure sur les comparaisons faciles, je note qu il s agit là des quatre dossiers majeurs imposés aux régions dévastées le 26 décembre dernier Donc, dans une région à risque comme dans une région aussi paisible que la nôtre, on est amené à se poser les mêmes questions et à suivre les mêmes enseignements Bien sûr, depuis longtemps, nous savons que la côte est sanctuarisée, zonée, réglementée, protégée et qu en conséquence, elle demande un développement qualitatif et non quantitatif. De même, nous savions que le Plan d Occupation des Sols concernant Lacanau Ville est assez largement ouvert aux permis de construire, que de très nombreux foyers envisagent de s y installer, un peu avouons-le au hasard des terrains autorisés. Mais rien ne nous interdit de maîtriser nos lendemains. Un outil nous est donné, dont nous avons déjà évoqué l importance dans ce journal : le SCOT. Ce Schéma Concerté d Organisation Territoriale, qui succède aux anciens SDAU et orientera le futur PLU (ex POS), sera Un ami est parti Roland Larrue vient de quitter Lacanau, ce Lacanau de son enfance qu il aimait tant. Tu as été, Roland, tout au long de ta vie, un homme droit, sensible, discret, d une grande honnêteté, fidèle en amitié, toujours disponible. Autant de qualités qui ont fait de toi un bon époux, un père respecté, un merveilleux grand-père et qui ont su te faire apprécier de tous : particulièrement de tes collègues du Conseil Municipal dont tu étais le doyen et le «sage». Ils garderont de toi le souvenir de «quelqu un de bien» Tu es parti dignement dans la paix et la sérénité. Tu rejoins à présent Chantal notre consoeur regrettée, partie trop tôt elle aussi. Au revoir mon ami Philippe Brun la référence de nos opérations de préservation et d aménagement. Avec lui, nous n assisterons plus en spectateur au développement de notre commune, mais nous le dirigerons. Tout en dépendra : la courbe de la démographie, l installation des réseaux et des voies de communication, le traitement des rejets, les services dont la Commune a la charge, la place que prendra dans ce contexte l initiative privée, commerces, services, activités en tout genre. En outre, comme le SCOT est une compétence intercommunale, nous devrions connaître une certaine harmonie entre voisins confrontés à des problématiques similaires. J observe que ce dernier aspect réintroduit la notion de solidarité, évoquée plus haut, de même qu elle introduit la notion de confiance entre partenaires d une «communauté de destins». Le raz de marée encore : selon moi, l engagement est affaire de conscience individuelle et la puissance publique locale ne peut aider que ceux qui veulent bien agir, selon leurs moyens. La Mairie a mis du matériel à disposition et a facilité l indispensable communication. Des initiatives se sont donc déclarées. Nous y avons répondu par les mêmes mots : solidarité, confiance. Ala suite de la démission de Madame Marie Faillat du Conseil Municipal, j ai pressenti deux élus qui avaient manifesté et démontré leur volonté de s impliquer davantage dans l action publique. Les domaines du Social et du Scolaire sont suffisamment vastes et exigeants, pour occuper chacun un élu engagé. La séance du Conseil du 17 février délibèrera à cet égard. Jean-Michel DAVID Maire de Lacanau Président de la Communauté de Communes des Lacs Médocains Bulletin d informations municipal de la Ville de Lacanau. Directeur de la publication : Jean-Michel David. Dépôt légal : Impression : Vrin-Taris. Crédit photos : ville de Lacanau, Gaz de Bordeaux 3

4 BUDGET PRIMITIF 2005 Autofinancer pour investir En présentant le budget, le maire en a précisé l esprit et les objectifs 4 «Le Budget d une commune repose sur un certains nombres de principes assez simples, récemment rappelés dans ce journal. Il en est un cependant qui est rarement évoqué et qui concerne l investissement. Car une commune a pour vocation d investir, pour deux raisons majeures : 1 améliorer la qualité des services apportés à la population ; 2 contribuer au développement de l économie locale. En effet, lorsque la Commune construit ou entretient son patrimoine, elle contribue au dynamisme de la croissance et à la création d emplois. Un investissement peut être financé par quatre types de recettes : les subventions : notons que, systématiquement, des demandes d aides financières sur nos projets sont effectuées ; les recettes propres à la section d investissement : il s agit principalement du FCTVA et de la TLE ; l emprunt : son recours est logique. En effet une commune qui autofinancerait en totalité en ferait peser l intégralité de la charge sur une génération d utilisateurs, alors qu un équipement s inscrit dans la durée. Sous réserve des limites à ne pas dépasser, le recours à l emprunt ne doit donc pas être repoussé par principe. l autofinancement net : il est égal à la différence entre les recettes et les dépenses de fonctionnement diminué du capital de la dette. Plus cet autofinancement net est important, plus une commune peut investir. La démarche budgétaire engagée depuis 2001 est en fait très simple, elle se résume en une formule : Optimiser l autofinancement afin de pouvoir investir. Le budget 2005 repose sur ce principe, décliné dans chaque chapitre. Section de fonctionnement Conformément aux orientations définies en 2004, les taux d imposition n évolueront pas en De même l augmentation des tarifs sera limitée à 3 %. Les recettes prévisibles n évoluant donc que très faiblement, seule une rigueur extrême sur les dépenses de fonctionnement permettra de maintenir l objectif : augmenter l autofinancement. Une analyse a démontré que, pendant la période 2000 à 2003, l évolution des dépenses de fonctionnement a été maîtrisée et limitée à 2,14 % en moyenne annuelle, alors qu elle était de 9,58 % en moyenne annuelle de 1998 à Le premier poste de dépense de la section de fonctionnement reste les charges de personnel. Il convient de rappeler que la masse salariale évolue «naturellement» et en dehors de tout recrutement nouveau, par le mécanisme du Glissement Vieillesse Technicité (GVT) correspondant aux avancements de grade et d échelon des agents. S y ajoutent les augmentations décidées par le gouvernement sur la valeur du point servant de référence au calcul de la rémunération des fonctionnaires ainsi que des cotisations sociales. L évolution annuelle de la masse salariale n augmentera cependant que de 3,2 % en Ces efforts permettront d engager un ambitieux programme d investissement, principalement orienté vers les services à la population. Section d investissement Près de 3 millions d euros, soit 20 millions de francs, seront investis en 2005 par la Ville. Ils portent principalement sur : a) les bâtiments scolaires : avec la restructuration et l extension de l école Antonia-Guittard à Lacanau Océan. Mais également avec l extension de l école maternelle de Lacanau Ville qui sera inscrite au budget supplémentaire. Budgets Primitifs 2005 b) les crèches : avec la construction de la crèche municipale au Bourg, mais également les travaux prévus dans la crèche parentale Les Pieds dans l Eau. c) les installations sportives : avec la rénovation des vestiaires et des douches du COSEC et du bâtiment mis à disposition du VLG avec, pour ce dernier, la création de rampes pour l accès aux handicapés. d) la voirie, avec : les deux premières tranches de l aménagement de l avenue Marie-Curie ; la réfection de la voie de ceinture de Méogas ; l aménagement de l allée des Alios ; la poursuite des réfections des trottoirs à l Océan, engagées en e) le matériel roulant : avec le remplacement du camion grue et de la petite balayeuse. Ce projet de Budget a fait l objet d un important travail en Commission des finances mais également de l ensemble des conseillers (trois réunions) qui ont permis à ceux qui le souhaitaient de s exprimer. Il permettra d améliorer sensiblement la qualité des structures d accueil enfance et petite enfance, répondant ainsi à l évolution constatée de la population. Il permettra aussi de poursuivre la remise en état du patrimoine bâti ou non bâti de la Ville pour lequel beaucoup reste à faire après des années d immobilisme. Il correspond à nos ambitions pour que Lacanau conserve demain son dynamisme et sa qualité de vie. «Désignation Fonctionnement Investissement TOTAL Budget principal Forêt Parkings Transports Eau Assainissement Opérations assujetties à la TVA TOTAL JMD

5 BUDGET PRIMITIF 2005 Une priorité : les écoles Deux motifs : l augmentation des effectifs, le regroupement Ville Extension de l école maternelle Lors de la dernière rentrée, le groupe scolaire de l école du Bourg a accueilli 90 élèves en maternelle et 133 en élémentaire. D où la création d une neuvième classe (3 maternelles, 6 élémentaires). Deux classes supplémentaires avaient déjà été créées : 1 en élémentaire en 2001 et 1 en maternelle en Les prévisions d effectifs font état de 108 élèves en maternelle et 149 en élémentaire. Régulièrement depuis la rentrée, de nouveaux élèves sont admis à l école, ainsi quatre à Toussaint. Cette tendance est le corollaire du fort développement de Lacanau, principalement du Bourg, avec l installation de nouvelles familles ayant de jeunes enfants. En 2004, le service Urbanisme a instruit 71 permis de construire et 42 sont en cours, soit un total de 113 ; ils concernent à 80 % le secteur du Bourg et des résidences principales. En outre, 30 lots sont à ce jour disponibles au lotissement La Praise. Enfin, 3 lotissements (Vallons de l Aiguillonne, Le Bocage I et le Bocage II) représentant 126 lots devraient être disponibles au printemps. Une étude a été confiée à l architecte, M. Miquel, afin d envisager l extension du bâtiment accueillant les maternelles. Elle conclut à la possibilité de construire une classe supplémentaire pour un coût estimé à HT. Le pemis de construire est déposé, les travaux devraient être terminés pendant l été pour accueillir l éventuelle classe supplémentaire. Pour les petits, Noël fait partie du programme scolaire... Océan Restructuration du groupe scolaire La Municipalité a admis le principe du regroupement en un seul lieu des locaux abritant l école Antonia-Guittard. Il s agit en effet de transférer deux classes élémentaires situées actuellement à l école dite du bas vers l école dite du haut. Depuis la construction du groupe scolaire maternelle, donc en haut, deux classes élémentaires sont également présentes sur ce site. Cette configuration génère d importantes difficultés de gestion en termes pédagogique et de fonctionnement mais également en termes de cohésion. Une réflexion s est déjà engagée avec les principaux utilisateurs (enseignants, représentants des parents d élèves) ainsi qu avec l Inspecteur Départemental de l Education Nationale dont l avis est très favorable. Il s agit en effet de réaliser des travaux garantissant la sécurité, l hygiène, la pédagogie, le confort et l accueil des enfants. Vocation d origine retrouvée L étude confiée à M. Miquel, architecte DPLG, validée par tous, conduit à la nécessité de construire un bâtiment de quatre classes destiné à accueillir l école élémentaire. Le bâtiment existant retrouverait ainsi sa vocation d origine d école maternelle, avec réaménagement d une salle de classe au centre en salle de repos, et répartition des locaux au nord pour affecter une salle au RASED et accueillir une éventuelle 3ème classe de maternelle. L extension par le nord-ouest verra la réalisation de coursives dans le prolongement avec 3 classes élémentaires dans un premier temps, et, en fonction de l octroi de la subvention sollicitée au Conseil Général, le 4ème module pourrait voir le jour par la suite. Les cours de récréation maternelles/élémentaires sont dotées chacune d un préau, elles sont séparées par un portillon mais peuvent se rejoindre. L ensemble de l opération est estimé à HT. Le 11 janvier s est tenue en Mairie la première réunion de la Commission des menus, composée d une diététicienne, d élus membres de la Commission Education, des personnels municipaux affectés aux restaurants scolaires, des directeurs d école et des représentants des parents d élèves. La Municipalité attend de M me Darcos, diététicienne hospitalière, forte d une expérience de 30 ans, des conseil en La diététique entre à l école matière de choix des denrées (surgelés, frais, conserves) et de préparation des repas. Les repas familiaux ont une grande influence sur la santé des enfants. En effet, l école ne confectionne que quatre repas par semaine sur quatorze. Il s agit simplement de donner des exemples d une alimentation équilibrée. C est pourquoi les menus privilégient notamment la préparation enrichie en lait (apport en calcium). En outre, la disparition de certains plats entraîne celle de matières grasses indésirables. La Commission des menus se réunira deux fois par trimestre. A l occasion de ses interventions en restaurant scolaire, Virginie Richard- Le Bloas a informé les enfants sur les changements apportés aux menus qui leur sont servis depuis le 24 janvier. Le personnel a été invité également à informer les enfants. 5

6 TRAVAUX (eau - assainissement) Nouveau poste de refoulement Le bureau d étude SOGREAH a présenté devant les élus son diagnostic sur le réseau d assainissement et des équipements de traitement des eaux usées. Les travaux préconisés sont de quatre ordres : 1. Réhabilitation des parties de canalisations en mauvais état. 2. Réfection des postes de refoulement sous dimensionnés. Il s agit principalement du PR 12 qui reçoit les eaux usées de l ensemble de Lacanau Ville. 3. Réalisation d une canalisation de refoulement reliant ce PR12 directement à la station d épuration des Pellegrins. 4. Extension de la station d épuration des Pellegrins, avec suppression de la station de Lacanau Océan. L urgence : le remplacement du PR 12 par la construction d un nouveau poste de refoulement en déviation du PR existant. Montant HT : En outre, afin de soulager le PR13 situé en bordure de la plage, il a été estimé souhaitable de transformer le poste de relevage PRF en poste de refoulement. Total Hors Taxes : Les opérations de réhabilitation du réseau intéresseront l avenue Marie-Curie et le chemin des Manchets à Lacanau Océan ; l avenue du Lac, la Cousteyre, l avenue Albert-François, la rue du Moulin, l allée des Ecoles, l avenue des Landes, ainsi que diverses réfections ponctuelles au Bourg. Le tout pour Renforcement du réseau d eau potable Certains secteurs de Lacanau sont desservis par des réseaux dont le sous-dimensionnement entraîne des problèmes de pression, préjudiciables à la qualité du service. Les renforcements urgents sont les suivants : avenue de la Côte d Argent, Les Baïnasses-Le Moutchic, Bas-Carreyre et Haut-Carreyre, Le Huga allée de la Vergue, rues de Verdun, Clémenceau, Arrhex, Dupuy. A l unanimité, le Conseil a voté ce programme, estimé à CONSEILS DE QUARTIERS Les quatre équipes au complet 6 Les nouveaux membres des Conseils de quartiers ont été désignés. A l initiative de Pascal Mouzon, un site internet a été créé, dédié aux quatre Conseils de quartiers. Il affiche la charte des Conseils, la liste des membres des bureaux et des délégués, un plan de la Ville de Lacanau. Ce site pourra diffuser les comptes-rendus des réunions, informer les habitants des réflexions et des projets respectifs aux quatre Conseils. Enfin, un forum de discussions, ouvert à tous, est en ligne. Conseil de Quartier N 1 Bureau des représentants Monique Meynieu Jean-Louis Mars Marie-Jo Vican Bureau des suppléants Abel Bats Nicole Iraola Délégués Claudine Capoul Jean-Pierre Hureau Michel Peyrondet Patrick Villenave Conseil de Quartier N 2 Bureau des représentants Jean Bregnac Badette Dabadie Christian Bernon Bureau des suppléants Jacques Dacosta Elisabeth Teillaud Délégués Alain Berthy Gérard Boufflers Louis Clémenceau Victor Dussarps Nicole Giraudet Véronique Plazanet Conseil de Quartier N 3 Bureau des représentants Jean-François Dansette Caroline Chenard Yves Guilloumy Bureau des suppléants Xavier Soinard Karine Dubernet Samedi 23 février : 10 h. Réunion publique, salle l Escoure Conseil de Quartier N 4 Bureau des représentants James Lamarche Pascal Mouzon Laurent Peyrondet Bureau des suppléants Jean-Marie Broquaire Denis Grehen

7 Réfection des gradins au Pôle de l Ardilouse Plantations sur la dune Voirie et bâtiments Réalisation de 2 raccordements de maisons au réseau d assainissement rue Gambetta ; création d un puisard à Carreyre ; préparation du chemin de Jeanton, à Lacanau ville avec installation des gaines permettant le passage des réseaux France Télécom et EDF et engravement du chemin avec matériaux concassés ; pose de berlinoises (ou murs de soutènement en bois) sur le parking du Pôle de l Ardilouse ; engravement par mise en œuvre de matériaux concassés pour couches de fondation sur le chemin de l Hermitage au Moutchic ; création d un passage «bateau» à Carreyre ; reprise des terrains pétanque à côté du COSEC à la ville et Place des Oiseaux à La Grande Escoure ; travaux de rénovation intérieurs et extérieurs à l Agence Postale du Moutchic ; peinture des façades des logements de la CFTA Avenue du Lac à la ville. Espaces verts Taille des végétaux à l Océanide, sur le front de mer, Square Elie Souleyreau, au stade et fin des tontes en décembre ; enlèvement des tapis de fleurs d été et des feuilles ; ramassage des débris de jardin dans toute la commune ; installation du fleurissement d hiver avec pensées, primevères et tapis de fleurs ; réfection du parterre de bruyère à la Mairie ; rénovation de l espace vert face au monument aux morts à Lacanau ville. Travaux sur le CD6 Le trafic sur la RD6 entre la Marina de Talaris et le pont du canal est perturbé par les travaux réalisés par la DDE jusqu à la fin juin La chaussée sera élargie à 7 mètres, avec 2 accôtements stabilisés revêtus d enrobé. Quatre carrefours de type tourne à gauche seront réalisés, à la hauteur du centre équestre, du chemin de ceinture de Talaris, du Camping des Fougères et de la déchetterie, et du chemin de Pitrot. Automobilistes, soyez vigilants. Si possible, empruntez un autre itinéraire pour vous rendre à l océan. Le Maire a demandé au Conseil Général et à la D. D.E. de réfléchir à un itinéraire bis pour se rendre de Bordeaux à Lacanau océan par le sud du lac. On soigne le look Sur l ensemble du territoire canaulais, les travaux les plus récents ont mis l accent sur la qualité Un CD6 propre Réseau souterrain chemin de Jeanton Des espaces verts à la base d hélico Grand nettoyage au Centre médico-social 7

8 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ça bouge dans le Bois La maison de retraite «Le Bois de Sémignan» : une seconde jeunesse Notre maison de retraite s est donné les moyens d un second souffle, afin de mieux satisfaire les besoins de ses pensionnaires, tout en modernisant l image généralement accolée à ce genre d établissement, où l on n envisage jamais d entrer sans un petit pincement de cœur. Il s agit des diverses conséquences de la convention tripartite signée le 1er juillet 2004 entre la DDASS, le Conseil Général et la Ville de Lacanau représentée par le CCAS dont dépend le Bois. 8 Trois axes se dégagent La formation du personnel, avec l ouverture de neuf postes supplémentaires d aides-soignantes. Comprenons qu à terme, c est-à-dire lorsque les personnes volontaires pour suivre les cours et passer le concours seront reçues, elles viendront s ajouter au personnel formé déjà recruté. Un chiffre pour mesurer le changement : les aides-soignantes seront donc passées de deux postes à temps plein plus un poste à mi-temps à un total de onze. D ores et déjà, quatre personnes suivent la formation, avec l espoir des perspectives de carrière qu elle ouvre. Le projet de service. Naguère appelé projet d établissement, il consiste à établir la somme des améliorations de prestations que l on s engage à tenir. C est une sorte de charte qui définit la qualité de l établissement et informe les familles sur ce qu elles sont en droit d en attendre. Le projet individuel. Indissociable du précédent, il jalonne le «perfectionnement» individuel que tout agent s efforce de suivre : «Afin d être à la hauteur de ce que l on attend de moi dans le cadre du projet de service, je fais ceci, je fais cela». Meilleur service médical De plus, le Bois, qui est rappelons-le un établissement médicalisé, possède désormais deux infirmiers à temps plein, le second découlant de la convention. Naturellement, des travaux accompagnent ce saut qualitatif. Ils s étaleront sur plusieurs mois et nous en ferons état. Toutes les occasions de faire la fête sont saisies avec joie Tout cela a un coût, partagé entre les trois signataires. Nadine Gedda, la directrice de la Maison, vient de surcroît de mettre en place le Conseil de la vie sociale, qui réunit périodiquement autour d elle représentants des pensionnaires, des familles, du personnel et de la mairie. C est un lieu d échanges, d informations et de suggestions qui fait le point en toute responsabilité. «Je suis très attachée à modifier l image de l établissement, souligne la Directrice Internet Toutes les informations municipales sont sur le site mairie-lacanau.fr On peut faire parvenir son adresse e- mail par le lien avec un objet : inscription lettre info. La poste Nouveau téléphone de La Poste à Lacanau-Océan : Horaires de la Mairie Jusqu au mois d avril. Ville : du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 17h, samedi de 9h à 12h. Océan : du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 17h, samedi de 9h à 12h Déchetterie Lundi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h; Nadine Gedda, en poste depuis février 2004 (cette Lorraine vient de la polyclinique de Lesparre). Nous savons bien que les pensionnaires sont des personnes en rien différentes de nous, avec des projets, des activités, des sentiments et de logiques exigences. Nous sommes là pour répondre dans la transparence à cet excellent état d esprit. La moyenne d âge du Bois est de 87 ans, mais ce chiffre doit être considéré positivement». mardi, jeudi et vendredi de 13h30 à 18h; mercredi et samedi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30. Point Info Jeunesse Du mardi au vendredi de 17h30 à 20h; le samedi de 14h à 19h au centre social. Tri sélectif Couvercle jaune : mercredi matin; vert/gris : lundi et jeudi; bleu et vert : vendredi. Gaule Canaulaise Nouveau site pour la pêche à Lacanau : index.htm. Conseil Municipal Le prochain conseil se tiendra le jeudi 17 février à 19 h 30.

9 CENTRE SOCIAL ET D ANIMATION Les six propositions Accompagnement des Personnes Agées Le Centre Communal d Action Sociale propose aux personnes de 75 ans et plus, un Service d Accompagnement auprès de la population âgée. Denise Fernandes en est l interlocuteur privilégié ; elle effectue des services de proximité (urgence médicaments, bibliothèque ), accompagne nos aînés dans différentes démarches administratives et les oriente vers les services compétents (aide ménagère, portage de repas, téléassistance ). Elle assure aussi un lien auprès de la Maison de Retraite, en effectuant des visites et des animations deux fois par semaine. Denise est joignable au Centre Social et d Animation. Au Fil d octobre 2004 A l occasion de la traditionnelle manifestation Au Fil d octobre, les enfants canaulais ont apprécié les animations concoctées à leur attention : ateliers de création de lanternes d Halloween par le CLSH suivis d une exposition, spectacle de magie avec Crocqu lune (participation de 350 enfants de 3 à 12 ans), ainsi qu une danse Hip Hop proposée par les adolescents qui ont aussi goûté au plaisir du jeu en réseau et du jeu de rôle. Un spectacle de conte a clôturé la semaine où la verve poétique des conteurs Henri Cazeaux et Armelle Raillon fut ponctuée par la magie de la musique de l orgue de Barbarie. 50 % de réduction valable pour le trajet aller simple jusqu au 13 mai 2005 Informatique L année 2005 place le Centre social et d animation sous le signe de la communication et de la rencontre : surfer sur Internet, vous initier à l informatique, découvrir l univers du multimédia. Jean-Jacques Curat, intervenant multimédia, vous attend avec un choix d ateliers préparés avec soin pour développer vos connaissances. C.L.S.H. Le Centre de Loisirs Sans Hébergement ouvrira ses portes pour les vacances d hiver du lundi 21 février au mardi 2 mars à l école primaire du bourg pour les 6/12 ans et à l école maternelle Antonia-Guitard à l océan pour les 3/5 ans. Les enfants de 6 à 12 ans pourront comme chaque année profiter des activités sportives et culturelles sur le thème de l Espace. Nouveau! Le Centre Social et d Animation prévoit de mettre en place dès le courant du mois de février un Atelier d Echanges Culinaires destiné aux adultes. Ouvert tous les mardi après-midi de 14 h à 16 h, il proposera des rencontres sur des thèmes de la vie courante et des préparations culinaires. Si cette activité vous intéresse, faitesvous connaître auprès de Mélina Bataille, conseillère en Economie Sociale et Familiale au Centre Social et d Animation. Au 14 décembre, un nouveau service sur la ligne Trans-Gironde Bordeaux - Lacanau Océan, a été mis en place les mardis, vendredis et samedis. Cette navette par minibus de 9 places, qui s ajoute aux liaisons existantes, emprunte un nouvel itinéraire et ne dessert que trois arrêts entre Sainte-Hélène et Bordeaux Mériadeck et sa station de tramway. Cela se traduira par la création de deux allersretours et d un aller-retour les samedis. Les trajets et horaires ont été définis suite à une enquête, réalisée en janvier et février 2004, concernant les besoins de déplacement des populations de Lacanau et Sainte-Hélène. Si vous habitez les villages (autour du lac), Point Information Jeunesse (P.I.J.) Il met en place des sorties les samedi, en après-midi ou en soirée, pour les jeunes de 12 à 17 ans. Contact : Karine au ou au Centre Social et d Animation. En ce début d année, on a noté : 2 janvier : bowling l après-midi ; 12 février : spectacle (théâtre) en soirée ; 12 mars : jeux en réseau ; 19 mars : spectacle (danse) en soirée ; 9 avril : cinéma en après-midi. Le P.I.J. est ouvert du mardi au vendredi de 17h à 20h avec possibilité d aide aux devoirs, et le samedi de 14h à 19h. C est un lieu ouvert à tous les jeunes : vous voulez chercher une formation, taper votre CV, partir en vacances toute la documentation est disponible au P.I.J. Vacances de février La formule Pass sport propose aux jeunes de 12 à 17 ans une multitude d activités : venez passer du bon temps avec nous à partir de 14 h, du lundi 21 février au jeudi 3 mars inclus. La navette se tient à votre disposition. Les activités proposées sont : foot, parcours d orientation, sortie, golf, randonnée en VTT ou roller, paddle, planétarium Trois soirées seront organisées pour favoriser des temps d échanges. Centre social et d animation Tél : De nouvelles navettes Lacanau - Bordeaux vous pouvez téléphoner au pour bénéficier d'un arrêt à la demande. Les réductions (applicables uniquement sur les tarifs aller simple) sont de - 20 % pour les personnes de plus de 60 ans, les familles nombreuses et les handicapés. Gratuité pour les enfants de moins de 5 ans, et - 50 % pour les enfants de 5 ans à 12 ans. Carte Trans-Gironde Horizon : - 90 % pour les usagers en situation sociale de précarité (carte à retirer au Conseil Général de la Gironde). Différentes cartes de réduction sont également disponibles. Pour tout renseignement, s adresser à Cars Ouest Aquitain au Vous trouverez la plaquette du Conseil Général dans ce journal. 9

10 SPORTS - (GOLF, RUGBY, TENNIS) Une pléiade de résultats L école de golf est passée du 124 ème au 13 ème rang national! 10 Bond spectaculaire au classement national des écoles de golf 2004 : après une entrée en 2003 dans le classement français des écoles de golf à une modeste 124ème place, l école de Lacanau a accompli la plus forte progression de l année 2004, se hissant à la 13 ème place du classement «Espoir Société Générale». Sélectionnés. Deux poussins canaulais sont dans l équipe d Aquitaine championne de France 2004 : François Soulas et Jeanne Métivier. L équipe a remporté, fin août à Paris, le championnat de France des Ligues. Tout juste 8 ans. En créant l école de golf, avec 3 enfants inscrits en 1997, l UCPA voulait tout simplement promouvoir un projet orienté «golf-loisir» dans le cadre du temps libre des jeunes. Elle est aujourd hui forte de 74 jeunes golfeurs et golfeuses, âgés de 4 à 16 ans, encadrés par 8 moniteurs de l UCPA, sous la «houlette» de son père fondateur, Hugues Soulas, responsable du golf à l UCPA de Lacanau. Ecole de golf mais aussi école de la vie. Le projet pédagogique mis en œuvre à l école de golf comprend tout un volet éducatif, car former un golfeur, c est aussi lui apprendre à respecter les règles fondamentales de conduite, de tenue vestimentaire, les règles du jeu, Nouveau revêtement aux courts couverts du Pôle de l Ardilouse L utilisation intensive des courts couverts a provoqué une usure particulièrement importante et des dégradations du sol : c est pourquoi la Ville avait été contrainte de fermer la structure. Afin d accueillir des manifestations tout au long de l année, un revêtement en classic clay, structure en fibres synthétiques sur un support latex a été posé. Les compétiteurs sont très satisfaits de ce nouveau sol, qui, en amortissant les chocs, leur permet de jouer sans crainte. Le rugby, sport complet par excellence, développe à la fois des qualités physiques et morales. L esprit d équipe implique l intégration dans la société et prépare à une vie d adulte responsable. Le mercredi après-midi, les entraînements se déroulent sur le terrain de Grands Jeux à Lacanau Océan, dans un cadre exceptionnel. Un bus municipal assure le transport des enfants depuis Lacanau Ville : départ devant la mairie à 14 heures, passage à La Cousteyre, arrêts au Moutchic et au Huga, si nécessaire. Trois éducateurs, possédant le brevet de 2 ème cycle de la Fédération Française de Rugby, encadrent les entraînements. L école de rugby de Lacanau fait partie de l Entente Médoc, où règne une atmosphère exceptionnelle de solidarité et de camaraderie. La municipalité de Lacanau met un bus à disposition pour les ainsi que le respect des autres et de l environnement, ce qui s appelle «l étiquette» en jargon golfique. Et déjà des résultats prometteurs. Trente enfants ont amélioré leur index (signifie classement). Au Challenge Poussins de Gironde, l équipe canaulaise termine à la 2 ème place, et au classement individuel à la 1ère et à la 5 ème place. Sept enfants participaient au championnat de Gironde 2004 ; ils sont le double cette année (une 1ère place, deux 2 ème place et une 4ème place). En se classant 4 ème au Championnat Inter-départemental 2004, un enfant s est qualifié pour le Mérite Inter-régional. L objectif 2005 est de faire participer sept enfants à l interdépartemental, trois ou quatre à l interrégional et deux au championnat de France. XV, chiffre citoyen Avec l es jeunes tennismen, les rugbymen en herbe ont couru pour le Téléthon déplacements hors commune (entraînements et matches). Lors des entraînements et des matches, la douche chaude est accompagnée d un goûter. Contrairement aux idées reçues, les accidents sont heureusement très rares pour les enfants. Actuellement, l école peut accueillir quelques enfants supplémentaires, de préférence non inscrits dans un autre club. Renseignements: Michel Toumazou : tours. Samedi 4 décembre, pour le relais du Ballon d Or, les jeunes rugbymen ont dépensé leur énergie sur le terrain de Grands Jeux. 287 tours de stade ont été accomplis pour le Téléthon en compagnie de jeunes tennismen, de parents et sympathisants. Grâce à l Association des Commerçants de Lacanau, partenaire de cette manifestation, un chèque de 287 a été remis pour le Téléthon. Un grand merci à tous!

11 SPECTACLES / ANIMATIONS Musiques, cheval, expos... L agenda des manifestations du premier trimestre Février Du 6 février au 6 mars : «Céleste exposera à l Office de Tourisme ses peintures à l huile et aux pigments, empreints des atmosphères chaudes du Maroc et des Indes. Sam 12 : 14 h AG Association Culturelle de Lacanau à l Escoure. Dim 20 : 14 h Stage Viet Vo Dao organisé par Les Tigres de l Océan à l Escoure. Sam 23 : 10 h Réunion publique Conseil de quartier n 3, salle l Escoure. Du jeu 24 au sam 5 mars : semaine d animations L Escale dans l Espace (voir page 15). Mars Du ven 4 au dim 6 : concours hippique au Vital Parc centre équestre. Sam 5 : 15 h Carnaval, Rendez-vous sur le parvis de l Escoure. Sam 12 : 21 h Loto Gym volontaire à l Escoure. Ven 18 : 21 h concert «Ambitronix» à l Escoure. Du ven 18 au dim 20 : Lacanau Jump au Vital Parc centre équestre. Sam 19 : 21 h soirée dansante de Printemps organisée par Ti Grain de Sable. Dim 20 : challenge Treck au Club Hippique de Talaris. Le Printemps des poètes Le jeudi 10 mars à 18h à la bibliothèque de l océan, la Ville de Lacanau participera à la manifestation nationale «Le Printemps des poètes» sur le thème «Passeurs de mémoire», en accueillant Vincent Huyghe et le musicien Denis Fouquet pour une représentation autour de l ouvrage «Livre à quatre mains» publié aux éditions La Part des Anges. A la suite de ce spectacle ouvert gratuitement aux adolescents et aux adultes, chacun est invité à partager la lecture de ses poèmes favoris. Des ouvrages de poésie seront disponibles en bibliothèque et les écoles participeront à cette fête. Renseignements en bibliothèque au (océan) et (ville). Du ven 25 au lun 28 : tournoi du Canaulito. Dim 27 : repas spectacle organisé par le Canaulito. Sam 26 : 14h30 AG de la Fraternelle Canaulaise, salle Regain. Mar 29 et mer 30 : concours Jeunes Chevaux au Vital Parc centre équestre. Avril Ven 1 er : 20 h 30 Chronique d un Centenaire annoncé, à l Escoure. Sam 2 : 20 h 30 Loto Ti Grain de Sable, à l Escoure. Dim 3 : 9 h stage multiactivités fitnessdanses organisé par Corps Activ, à l Escoure. Du sam 9 avril au dim 8 mai : exposition de photographie La Nuit, organisée par l Association Culturelle de Lacanau, à l Escoure. Le 18 mars, en partenariat avec le Bordeaux Jazz Festival et le Pays Médoc, une belle envolée lunaire dans le territoire dépouillé du jazz abstrait, de l électronique et de l architecture sonore. Ambitronix : derrière l'anonymat pluriel de ce mot se cache l une des associations les plus inventives de la musique actuelle et de l improvisation. Dans ce projet, le maître du beat, Steve Argüelles s adjoint le talent de Benoît Delbecq. Adepte du piano préparé et des instruments électroniques, ce dernier fait entendre une riche palette sonore nourrie d harmonies fugitives, d entrecroisements rythmiques, de samples et de basse envoûtants. Ambitronix improvise une musique intuitive, construite à partir d éléments échantillonnés dans le vif du jeu ou puisés dans des performances passées. Une musique momentanée, en évolution constante. Habitués des improvisations, Delbecq et Argüelles, réalisent des associations inventives et ingénieuses, réunissant jazz et electro avec une maîtrise qui nous Sam 9 : 14 h conférence et vernissage de l exposition, à l Escoure. Dim 10 : 32 ème tournoi de judo, au COSEC. Dim 10 : treck départemental au Club Hippique de Talaris. Sam 16 : soirée des équipes au club SSLO Tennis au Pôle de l Ardilouse. Dim 17 : 14 h stage Viet Vo Dao organisé par Les Tigres de l Océan, à l Escoure. Du jeu 28 avril au dim 1 er mai : 4 ème festival de bridge, à l Escoure. Cinéma à l Escoure Sam 19 février : «Mon Ange». Sam 26 février : «Génésis» dans le cadre de L Escale dans l Espace. Samedi 5 mars : «I.Robot». Samedi 26 mars : «Iznogoud». Argüelles et Delbecq change des habituelles productions du genre. Les beats dub et jazzy intriguent, envoûtent, pouvant être tour à tour sec et d une grande sensualité. Les boucles se superposent, sans excès ni indigestions, jouant sur les timbres de micromélodies, le tout parsemé de quelques touches de pianos. L utilisation des machines se révèle subtile. Ambitronix : vendredi 18/03/05 à 20h30, salle l Escoure ; tarifs : général : 15 / réduit : 10 / spécial : 8 Bibliothèques Inscription et renseignements : Ville Océan

12 LA BELLE HISTOIRE DE NOEL Mirissa, c est un peu Lacanau C est un jour de vacances de Noël, un dimanche de surcroît. L internationale du surf, qui étend ses ramifications de Hawaï à Bali, de la côte californienne à la Côte d Argent, réunit dans ce paradis sri lankais pour initiés son lot d Allemands, de Scandinaves, d Anglo-Saxons et de Français. Pour ces passionnés de glisse, venus souvent en famille, l environnement naturel et humain est primordial. C est beau, le Sri Lanka - le Ceylan de l ère coloniale - et les Sri Lankais sont épatants de gentillesse et de spontanéité. Il est environ 9 heures du matin ; Stephen est allongé sur sa planche, à quelque sept kilomètres de l hôtel de Mirissa où Anne surveille les baignades des garçons, Baptiste et Corentin ; Kassun l a amené peu auparavant sur ce spot à la réputation déjà établie, là où les vagues sont moins molles que devant la plage touristique. Soudain, une vague. Différente des autres, très différente. Trop différente. Chaque histoire est unique La suite, on la connaît. Elle remplit les journaux du monde entier depuis ce 26 décembre Le vocabulaire planétaire s est enrichi d un mot désormais sur toutes les lèvres, tsunami, jusque là confiné dans les grilles de mots croisés. Six milliards d êtres humains savent que la Terre a perdu plus de des siens le temps d une vague et d un ressac. Dont Sri-Lankais. On sait tout cela. Mais on ignore fatalement que, derrière les statistiques et les bilans, il y a des femmes et des hommes dont chaque histoire est unique, même quand la conclusion est commune. L histoire de Stephen, Anne, Baptiste et Corentin est donc unique. Pour nous, elle l est d autant plus que cette famille est canaulaise et qu elle a bien failli ne jamais pouvoir la raconter. Un creux de trente mètres! 9 heures : Stephen voit arriver à grande vitesse la côte vers laquelle se rue la vague géante qui l emporte. Avec elle, agrippé à sa planche, il franchit la grève, traverse la ligne de cocotiers et s immobilise enfin, indemne, là où la vague s arrête. Le temps d une fraction de se- 12 Corentin et Baptiste dans les bras de papa Stephen et de maman Anne : le sourire après les larmes. D autres Canaulais étaient en vacances dans les pays touchés par le tsunami, mais la chance a voulu qu ils ne connaissent pas les mêmes mésaventures. conde. Car la vague repart d où elle est venue, avec la même violence. Marche arrière, au milieu du fatras de végétaux divers, de troncs et d objets indéfinis que la masse d eau charrie. Jusque làbas, au large. Deuxième vague. La même. Stephen n a plus qu une idée, s accrocher à quelque chose, n importe quoi, mais ne plus repartir au large. Ne plus faire le bouchon dans ce dénivelé de trente mètres (dix étages) entre la crête de la vague et le creux qu elle génère en se retirant. Même pour un surfeur, le plancher des vaches a du bon. Sortir de l enfer A nouveau, la plage ou ce qui en reste défile autour de lui, un tronc salvateur est raté, puis un autre ; enfin, avec l énergie du désespoir, il saisit un arbre, s enroule autour de lui, ne sent pas la morsure de l écorce, s immobilise enfin. Au sec, ou presque. Stephen n a pas encore compris ce qui lui arrive. Même les autochtones, ici ou à Sumatra ou ailleurs encore, n ont pas dit «Tiens, un tsunami!». C est si rare. Alors, un Européen Sa seule pensée, au sortir de l enfer, fut qu il s agissait d un phénomène local, propre à cette plage. Kassun, l ami fidèle, découvert à Mirissa quelques jours plus tôt mais déjà vieux complice, est là, sur une hauteur. Retrouvailles. Kassun a compris, lui. Les quelques mots d anglais qu ils partagent suffisent pour que Stephan réalise que là-bas, où Anne regarde les enfants patauger, la même chose est arrivée. L embarcation de Kassun est fracassée. Les sept kilomètres vont être franchis au pas de course, dans un cauchemar qui n en finit pas. Tout à coup, au détour d un virage, Mirissa. La veille encore, le gros village était dissimulé à la vue par le dédale des clôtures, des plantations et des haies. Maintenant, plus rien ne cache la réalité : un champ de ruines et de désolation offert au regard à l infini. Sept kilomètres à fond plus la découverte d une évidence : l épouse et les petits sont là dedans. Il faut que Stephen ait le cœur solide. Kassun aussi : il est exactement dans la même situation. Tous deux estiment qu il est maintenant à peu près 11 heures et demie. Depuis plus de deux heures, leurs familles ont connu la vague. /

13 DONNER UNE SUITE A LA BELLE HISTOIRE DE NOEL / Une tête blonde L histoire de nos quatre Canaulais est vraiment unique à plus d un titre. Car il y eut le raz de marée géant vécu par Stephen et, un peu plus loin, le raz de marée vécu par Anne, Baptiste et Corentin. Encore plus dramatique. Il est difficile d éviter complètement les pièges de la sensiblerie, du sensationnel, de la dramatisation, autant d excès qui ne plairaient ni à l une ni à l autre. Et pourtant. Et pourtant, il suffira d imaginer l alerte sur la plage face à l hôtel, heureusement donnée assez tôt par des autochtones clairvoyants, la fuite éperdue de la maman agrippée au poignet de Baptiste, l aîné, l eau bientôt jusqu au ventre, le regard épouvanté vers Corentin, le tout petit, qu un jeune Sri-Lankais, employé par l hôtel à balayer les feuilles mortes, rattrape par miracle après avoir eu le courage insensé de repartir cent mètres en arrière parce qu il a vu la tête blonde. Ce petit gars n a jamais entendu un discours sur l égalité des races, il a identifié un enfant en danger de mort, point final. Anne n est pas bavarde pour décrire ce qu elle a vécu dans ces instants. On comprend qu elle a barboté dans un magma liquide d où surgissait parfois un corps ou un morceau de corps. Ça suffit. Le reste Le reste, c est d abord la famille Escola reconstituée. Une famille où la pudeur, ou bien on ne sait quelle sagesse qui l empêche de faire déraper l imagination, fait retenir les mots. Ils sont vivants. Autour d eux, dans la belle île de Sri Lanka, morts. Stephen précise lui-même : «Il ne faut penser qu aux survivants». Donc passer à l action. Là encore, on connaît la suite, grâce à toutes les télés, radios, journaux qui ont popularisé Solidarité Aquitaine Sri Lanka, l association aussitôt créée. L association qui fait prononcer le nom de Lacanau, lié à la meilleure des causes. Synonyme de générosité? Allons, pas de grands mots, ils agissent parce qu il faut agir. Et ils nous invitent à en faire autant. Ce qu il faut retenir : 1. Stephen et Anne se sont donnés un objectif, qu ils savent pouvoir atteindre dans les tout prochains mois : reconstruire l école des deux cents enfants de Mirissa grâce aux dons, en sachant que dix euros, là-bas, c est déjà beaucoup ; 2. Si l on souhaite davantage d informations, il vous suffira de consulter un site qui dit tout en temps réel ; 3. Si l on souhaite agir, adresser un chèque à Solidarité Aquitaine SriLanka, 11 rue Paul-Callède, Lacanau. Début février, Stephen est reparti à Mirissa. Là où sont restés le petit gars qui a sauvé Corentin, Kassun et sa famille, les inconnus démunis de tout qui ont hébergé et nourri nos quatre Canaulais en refusant tout argent. Si vous voulez donner des fournitures scolaires, Stephen les mettra dans la soute de l avion. Elles serviront à d autres petits gars et petites filles qui ne connaîtront qu un mot de français : Lacanau. 13

14 CENTENAIRE DE LACANAU-OCÉAN Un comité pour la fête Après le Comité Histoire pour le centenaire de Lacanau-Océan, mis en place en 2002 et animé par René Magnon pour préparer et planifier les manifestations commémoratives, l association Comité des festivités du centenaire de Lacanau-Océan vient d être créée. Son siège est en mairie annexe, place de l Europe à Lacanau-Océan. Ce Comité a pour but : «en partenariat et/ou avec l aide des services de la mairie et/ou des diverses associations, d organiser et de mettre en place les festivités prévues en 2006, à partir de l ouverture de la fête du centenaire de Lacanau-Océan jusqu à sa clôture». Les manifestations commémoratives et les fêtes du centenaire auront lieu de fin mai - début juin à fin août - début septembre 2006, avec des temps forts : une soirée d ouverture, une soirée de clôture (dont les dates seront communiquées ultérieurement) et un week-end, les 5 et 6 août bénévoles désireux de participer aux travaux de l association (25 d assurance obligatoire et 5 d adhésion) et à 10 minimum pour toute personne désirant aider matériellement l association. Tout don de bienfaiteur sera le bienvenu. Un journal trimestriel sera communiqué à chaque adhérent. Qu on se le dise Vous pouvez vous renseigner auprès de deux des membres du bureau élus le 7 janvier. Composition du bureau : Lucien Colonna d Istria, président, Michel Descarrière vice-président, Yves Guilloumy trésorier, Dominique Roy trésorier adjoint, Maryse Brun secrétaire ( ), Simone Dansette secrétaire adjointe ( ). Bienvenue à tous Des projets destinés à conserver la trace de l événement sont à l étude : notamment une médaille commémorative, une flamme et un cachet postaux, une fresque murale, la restauration de la statuette du Matelot au faîte de la villa construite par Émile Lacaze en 1906, l illumination du site Plaisance-hôtel Étoile d Argent, un ouvrage sur l histoire de la création et de l évolution de la station, ainsi qu une exposition. Au sein du Comité des festivités, de nombreux contacts ont été pris auprès de toutes les associations depuis fin août Déjà se profilent à l horizon quelques projets de festivités. Un atelier théâtre sous la conduite de Béatrice Lévêque, metteur en scène, a débuté et n attend plus que vous pour participer si vous pensez avoir quelque disposition, ou simplement si vous avez l envie de jouer. (Allo : ) Le Comité des festivités se réunit le dernier vendredi du mois, à partir de 20 h 30, salle l Escoure et accueille favorablement tout bénévole, personne ou association, désireux de soutenir son action, de participer activement et de se joindre aux préparatifs des fêtes. Le montant de la cotisation a été fixé à 30 : pour les 14 La ligne de chemin de fer de Bordeaux (gare Saint-Louis) à Lacanau ouverte en 1885 est prolongée jusqu à Lacanau-Océan à partir de Il y a tout juste 100 ans! OFFICE DE TOURISME Activité en hausse sensible L Office de Tourisme de Lacanau est doté d un logiciel départemental TC Accueil, qui permet d obtenir tous les renseignements concernant le réseau girondin (hébergements, manifestations ) et de saisir, en vue de statistiques internes à chaque OT, toutes les demandes reçues. En 2004, le nombre de contacts a été de contre en 2003 (courriers, télécopies, mails, accueil comptoir confondus), chiffre que l on peut qualifier de largement en hausse, d autant plus que le personnel d accueil n a pas forcément la possibilité de noter tous les contacts des personnes reçues en saison. Il est en revanche fiable pour toutes les autres formes de contacts. enregistre des demandes croissantes et le nombre d adhérents sur le site est de plus en plus important. Le nombre de visites maximum enregistré a été de sur le mois d août. A noter : l assemblée générale annuelle aura lieu Salle l Escoure le samedi 12 mars.

15 Escale dans l Espace La 4 ème édition de la semaine d animation, du jeudi 24 février au samedi 5 mars La Ville de Lacanau a souhaité offrir à tous une semaine riche en événements, autour d une «Escale dans l Espace», avec un programme où les connaissances scientifiques, la fiction et l imaginaire seront mêlés. Chacun plongera dans cet univers selon ses affinités, avec en clôture le carnaval sur le même thème le samedi 5 mars à l océan. Cette escale est le fruit d un travail réunissant les services municipaux et diverses associations. Programme Jeu 24, Ven 25, Sam 26 : Hall Salle l Escoure matin et A.M. «Embarquement immédiat» (simulateurs de vol). Jeu 24 : Soirée d ouverture Salle l Escoure 20h30 Spectacle audiovisuel et sonore «L épopée de l Univers» par Henri-Marc Becquart conteur-découvreur, suivi d un vin d honneur. Ven 25 : Salle l Escoure 18h Conférence «Ariane et la satellisation» par Alain Destrebecq, officier central de sécurité EADS SPACE. Sam 26 : Centre Social et d Animation 14h-17h Atelier «micro-fusées» pour adolescents, gratuit, sur inscriptions à l Office de Tourisme Sam 26 : Salle l Escoure 21h cinéma «Genesis» à partir de 10 ans, tarif : 4.90 pour les moins de 12 ans, 6.10 à partir de 12 ans. Lun 28 : Salle l Escoure 15h conte jeune public «Zeit null, ici et maintenant» par Jean Guillon, conteur. A partir de 6 ans, gratuit. Mar 1 er mars : Bibliothèque de l océan, Salle l Escoure de 10h à 12h présentation d «une histoire sur la Lune» d après la création d un grand livre géant réalisé à la crèche «Les Pieds dans l eau» Public 0-6 ans, gratuit. Mar 1 er mars : Bibliothèque de Lacanau ville 18h conférence «La littérature de Science-fiction et l aventure dans l espace» par R.C. Wagner. A partir de 13 ans, gratuit. Mer 2 et Jeu 3 : Salle l Escoure «Planétarium», visites guidées matin et A.M. pour les écoles de Lacanau, animées par Créa sciences, ouvert au public ensuite. Sam 5 : 15h carnaval. Rendez-vous parvis l Escoure. Sam 5 : Salle l Escoure 20h30 cinéma «I.robot» à partir de 10 ans tarif 4.90 pour les moins de 12 ans, 6.10 à partir de 12 ans. Expositions Véhicules de l Espace du jeudi 24/02 au 5/03 Salle l Escoure Club 3. Expression libre Dessins d enfants Le Soleil, Hall de l Escoure du lundi 21/02 au samedi 5/03. Fresques et modules Hall de l Escoure du lundi 21/02 au samedi 5/03 par les Accueils périscolaires Questions d espace 22 panneaux dans le hall de l Escoure, organisé par Créa sciences les 2 et 3 mars. Histoire de la Science-fiction à la Bibliothèque de Lacanau Ville du 25/02 au 5/03. Vitrine de jouets de Science-fiction à la bibliothèque de l océan à l Escoure du vendredi 25/02 au samedi 5/03. La Ville remercie ses partenaires pour leur collaboration : l Office de Tourisme, l Association Culturelle de Lacanau, Lacanau Accueil, la crèche parentale «Les Pieds dans l eau», Ti Grain de sable, la FCPE de Lacanau océan, la FCPE de Lacanau Ville, la Médiathèque Départementale de Prêt des Landes, E.A.D.S. SPACE Transportation, Créa Sciences, Cap Sciences, M. Alain Destrebecq, Officier central de Sécurité EADS SPACE, Henri-Marc Becquart, conteur-découvreur, Jean Guillon, conteur, R.C. Wagner, auteur bordelais de Science- Fiction.

16 Brillantes et Joyeuses Un Père Noël qui a vu défiler sur ses genoux toute la jeunesse canaulaise. Des rues swingant au rythme des «Mambo Sapin». Les belles histoires de lutins et de sorcières, ou Catherine Héroult face à un public ô combien difficile... En fait, rien ne vaut le goûter! Le Centre de Loisirs se souviendra longtemps des grimaces d Halloween. L Esclandre a donné «La cabane à sucre» pour les enfants des écoles de la Ville.

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU Département de la Gironde Arrondissement de Lesparre Canton de Castelnau de Médoc

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Etaient Présents sous la présidence de Robert MALOU, Président : Messieurs Lapouble, Carrère, Duboué, Pouyanné, Bordes, Cohéré, Aimé, Lassalle, Bourdales,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

REUNION du 23 JUILLET 2012

REUNION du 23 JUILLET 2012 REUNION du 23 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 23 juillet 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus. Le procès-verbal de la précédente réunion est

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité.

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité. Jean Hugues PEYRE à Présents :, Maire, Delphine GREGORI, Véronique SCHUBNEL,,Jonathan Madame le Maire souhaite la bienvenue, remercie tous les membres de leur présence ainsi que les personnes de l assistance,

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Les associations De ceyras 2015-2016 Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Notes La semaine Des associations Lundi Accueil du clermontais Yoga 16h- 17h Accueil du clermontais Yoga 17h15-18h15 Bibliothèque

Plus en détail

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL»

STATUTS «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» 1 STATUTS Association «ATELIER THEATRE DE L EVEIL» Logo 2 I. CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Hossegor, Lundi 10 août 2015 Chers Parents, L entraînement et l Ecole de Golf vont reprendre leurs activités le : MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Vous trouverez ci-joint la charte de notre Ecole de Golf. Nous

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

APPROUVE APPROUVE AUTORISE

APPROUVE APPROUVE AUTORISE L an deux mille treize, le 3 décembre, à vingt heures trente, le conseil municipal de la commune de LABASTIDE-MURAT, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 29 Septembre 2014 à 20 H Convocation du 22 Septembre 2014 L'an deux mil quatorze et le vingt-neuf septembre

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Mrs VIAULT G., Maire ; Mrs OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET Ch.,

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Les Grands Chênes 1, rue Saint-Martin 57100 Thionville/Veymerange Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Activités "Petite Enfance" 0-3 ans Portage

Plus en détail

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Groupe MEUSE Compte rendu de l Assemblée Générale Groupe Meuse du 19 mars 2015 L ANR Meuse organise son Assemblée

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 Présents : Monsieur MICHOUX Eric, Maire, Mesdames BENEDET Ghislaine, BONNOT Anne-Marie, JOBERT Bernadette, SCHNEIDER Annie, Messieurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE COMPTE RENDU Nbre de conseillers : 23 Réunion du : 30 juin 2014 Nbre de présents : 22 Convocation du : 23 juin 2014 Nbre de

Plus en détail

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle Le Dimanche 15 Septembre 2013 Président : Jean DECOOL Téléphone : 06 08 71 41 92 Activité : marche Adhésion à l année : 20 Pour les occasionnels : 1.5 par marche 4 ème mardi départ en bus : 2 2 ème et

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30

SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30 SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30 Etaient présents : Jean Pierre LAHOURCADE Didier BARRERE - François MARSAN Michel TORTIGUE Richard COMMARIEU - Pascal BERNADET Christian PIERRE - Cathy DUGRAND

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 MAI 2011

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 MAI 2011 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 MAI 2011 ETAIENT PRESENTS : M.GUILLON, M.PIRONON, M. MAROL, M me GOURVÈS, M. MOULHAUD, M me BELETTE, M me CHASSOT, M me TREVIS, M. CHARPIN, M. DUFRAISSE, M. VAURE,

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330

CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330 CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE DES LUYS 40 330 COMPTE RENDU DE REUNION Séance du 22 avril 2014 à Amou L an deux mille quatorze, le vingt deux du mois d avril à vingt heures, les membres du conseil

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015

Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015 Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015 Vous êtes organisateur de séjour, un service jeunesse, un centre de loisirs et vous recherchez un site pour un mini camp ou un séjour plus long Un

Plus en détail

SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014

SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014 SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014 Présents :Nathalie ACQUAVIVA Blanche CASSARINO, Dominique COMBAZ, Jérôme CRUVIEUX, Céline DI-DIO, Gérard FLANDRIN, Estelle GAVROIS, Françoise GILLOTIN, Xavier GONARD, Christian

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel.

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel. COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil douze, le treize novembre, le Conseil Municipal de la Commune du Porge, dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 Modifié par délibérations des 9 juin et 15 décembre 2011 NOM et Prénom de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Commune de CHENAS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Nombre de conseillers : En exercice : 9 Présents : 7 Votants : 7 L an deux mil quatorze, le mardi 11 février, à 20 H

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2014. *******

COMPTE-RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2014. ******* COMPTE-RENDU REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2014. ******* I DECISIONS MODIFICATIVES BUDGETAIRES (BUDGET GENERAL ET BUDGET CAMPING). A BUDGET CAMPING. Monsieur le Maire expose aux membres du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE Chris L an deux mille quatorze, le quatorze février, à dix-neuf heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Méréville s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous la présidence

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Le règlement intérieur peut être consulté en ligne Coupon à compléter et à remettre obligatoirement en page 5 ARTICLE 1 : FONCTIONNEMENT

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Date : mercredi 11 Janvier 2012 Lieu : Salle Saint Louis - 12 Boulevard de la paix - 78300 POISSY Ordre du jour : Point n 1 Mot du président

Plus en détail

PLANNING DES ACTIVITÉS

PLANNING DES ACTIVITÉS 9 Bulletin N 31 Aout 2015 BRISON SAINT INNOCENT www.alunisson.net Adresse postale Place de l'église Président Michel WARGNER 8, Chemin de Côtefort 73100 BRISON SAINT-INNOCENT 73100 BRISON SAINT-INNOCENT

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail