LOI FATCA. avocate associée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOI FATCA. avocate associée"

Transcription

1 LOI FATCA LES ETATS-UNIS ONT MIS EN PLACE UNE NOUVELLE LEGISLATION POUR PREVENIR L EVASION FISCALE, APPELEE "FOREIGN ACCOUNT TAX COMPLIANCE ACT" (LOI FATCA), QUI EXIGE DES INSTITUTIONS FINANCIERES FRANCAISES DE RAPPORTER AU FISC AMERICAIN (IRS) LES COMPTES ET AVOIRS DE LEURS CLIENTS DESIGNES COMME "PERSONNES AMERICAINES" Hélène Marlier-Pommier Frédéric Kauffmann avocate associée avocat 1. Présentation La loi FATCA est une loi américaine adoptée le 18 mars 2010 dans le cadre d une série de lois ("ʺHiring Incentives to Restore Employment (HIRE) Act"ʺ), et destinée à empêcher les contribuables américains d'ʹéluder l'ʹimpôt en investissant au travers d'ʹinstitutions financières non américaines ou de véhicules d'ʹinvestissement offshore et de cacher leurs avoirs aux autorités fiscales américaines (IRS). La législation FATCA est avant tout un système de reporting, c'ʹest- à- dire un système mondial d'ʹéchange d'ʹinformations entre les États- Unis et les autres pays.

2 La France, comme la plupart des pays européens, a signé un accord avec les Etats- Unis en matière d'ʹéchange automatique de renseignements (accord FATCA) qui permet de rendre la loi FATCA applicable dans notre législation interne. Cet accord, entré en vigueur par la publication du décret du 2 janvier 2015 (JO du 3 p. 86), à la suite de l'ʹapprobation par la loi du 29 septembre 2014, fixe un cadre pour la mise en œuvre de l'ʹéchange automatique de renseignements entre la France et les Etats- Unis (conformément à l'ʹarticle 27 de la convention du 31 août 1994 modifiée) et précise, à cette fin, l'ʹensemble des définitions et procédures en vue de mettre en œuvre le dispositif de manière homogène. Il décrit les informations qui doivent être obtenues et échangées d'ʹune part par la France, d'ʹautre part par les Etats- Unis, ainsi que le calendrier et les modalités pratiques. La loi FATCA exige que les institutions financières à l'ʹextérieur des États- Unis ("ʺForeign Financial Institutions"ʺ ou "ʺFFI"ʺ) déclarent des renseignements se rapportant à des comptes financiers détenus par des personnes des États- Unis (personnes physiques et personnes morales), des entités étrangères non financières (EENF) passives dont une personne des États- Unis détient le contrôle (25 %) et par des FFI non participantes. Ces comptes sont appelés collectivement «comptes déclarables en vertu de la loi FATCA». 2. Personnes françaises concernées 2.1. Les institutions financières françaises (FFI françaises) Définition des FFI françaises L ensemble des institutions financières étrangères dont les institutions financières françaises (FFI françaises), doivent se conformer à la législation FATCA sous peine d'ʹêtre soumises à une pénalité sous forme de retenue à la source de 30 % sur les paiements susceptibles de retenue qui lui ont été faits ("ʺWithholdable Payments"ʺ). Ainsi, la retenue à la source de 30 % sera appliquée sur les revenus fixes ou déterminables, annuels ou périodiques ("ʺFixed or Determinable, Annual or Periodical ("ʺFDAP"ʺ) Income"ʺ) de source américaine ("ʺU.S. Source"ʺ), ce qui comprend les primes, intérêts de placements et dividendes. La dénomination de FFI française est très large et renvoie à la notion de prestataires de services financiers. Sont notamment inclus dans cette dénomination toutes les banques, les compagnies d assurance et les courtiers, les brokers, les organismes de clearing, les fiduciaires, les chambres de compensation et de règlement- livraison étrangers, ainsi que tous les types de fonds, y compris les ETF, les fonds de private equity, les fonds de fonds, les hedges funds et SPVs. Au final, une FFI française est une entité non américaine qui : - Accepte des dépôts dans l'ʹexercice ordinaire d'ʹune activité bancaire ou similaire ; ou - Dont une part essentielle des activités consiste en la gestion d'ʹactifs financiers pour le compte de tiers ; ou

3 - Est active (ou se considère elle- même comme active) essentiellement dans le domaine des investissements, des réinvestissements ou de la commercialisation de valeurs mobilières, de participations dans des partenariats, de matières premières ou de tout intérêt (y compris les contrats à terme ou les options) dans de telles valeurs, participations dans des partenariats ou matières premières. Qualification des FFI françaises La loi FATCA distingue les institutions financières participantes (FFI participantes), les institutions financières présumées participantes (FFI présumées participantes), et les institutions financières non participantes (FFI non participantes). Les FFI participantes sont celles qui ont signé un accord FFI avec l'ʹirs, celles n ayant pas signé d accord étant alors considérées comme des FFI non participantes. Les FFI présumées participantes sont celles constituées dans un pays qui a signé un accord intergouvernemental (appelé "ʺIGA"ʺ) avec les États- Unis. La France et les États- Unis ont signé un IGA le 14 novembre Depuis ce jour, les institutions financières constituées en France sont devenues des institutions financières présumées participantes (FFI françaises présumées participantes). Obligations des FFI françaises pour être conformes à la loi FATCA Pour se conformer à la législation FATCA, les FFI françaises doivent ainsi : - S'ʹenregistrer auprès de l'ʹirs et obtenir un "ʺGlobal Intermediary Identification Number"ʺ ("ʺGIIN"ʺ) ; - Identifier et obtenir pour les détenteurs d'ʹun compte, les informations nécessaires afin de déterminer quels comptes sont des comptes américains rapportables ("ʺU.S. Reportable Accounts"ʺ) ; - Rapporter annuellement les informations sur les comptes américains rapportables ("ʺU.S. Reportable Accounts"ʺ) ; - Se conformer à la législation FATCA et certifier périodiquement qu'ʹelles ont rempli leurs obligations en vertu de la législation FATCA. Une FFI française qui ne se soumettrait pas à l'ʹune de ces obligations clés sera considérée comme une institution financière non participante. Le premier reporting aura lieu en 2015 et couvrira l'ʹannée Les clients personnes morales et physiques La législation FATCA a une grande portée et peut concerner tout client, personne physique ou morale américaine, ainsi que les entités non financière françaises passives (NFFE françaises passives).

4 Spécificités concernant les clients personnes morales Indices de liens avec les États- Unis Les indices de liens avec les États- Unis ("ʺU.S. Indicia"ʺ) sont des indicateurs qu'ʹune personne, physique ou morale, pourrait être considérée comme une personne américaine déterminée ("ʺSpecified U.S. Person"ʺ). Pour les personnes morales, il s'ʹagit généralement des indices suivants : - Le pays de constitution ou de résidence est les États- Unis d'ʹamérique ; - Une adresse (postale, de résidence, poste restante ou intermédiaire) aux États- Unis. Si une personne présente l'ʹun de ces indices, cela ne signifie pas qu'ʹelle est en tout cas une personne américaine ("ʺU.S. Person"ʺ), seulement qu'ʹelle doit faire l'ʹobjet d'ʹun examen plus approfondi. Si une FFI française n'ʹobtient pas de son client des informations, alors celui- ci reste non documenté ("ʺUndocumented"ʺ). Dans tous les cas, la législation FATCA exige que tant les personnes américaines déterminées ("ʺSpecified U.S. Persons"ʺ) documentées que les clients non documentés ("ʺUndocumented"ʺ) fassent l'ʹobjet d'ʹune déclaration de renseignements. Définition du compte français rapportable Un compte français rapportable est un compte financier ("ʺFinancial Account"ʺ) qui entre dans le champ d'ʹapplication du système de reporting de la législation FATCA et qui est détenu par : - Une personne américaine déterminée ("ʺSpecified U.S. Person"ʺ) ; ou - Une entité non financière française passive détenue par des Américains ("ʺPassive NFFE (U.S.- owned)"ʺ) ; ou - Tout client non documenté ("ʺUndocumented"ʺ). Entités non financière françaises (NFFE françaises) Une entité non financière étrangère ("ʺNon- Financial Foreign Entity"ʺ ou "ʺNFFE"ʺ), dont les entités non financière françaises (NFFE françaises), est une personne morale non américaine qui n'ʹest pas une institution financière. Il existe deux catégories de NFFE françaises : - Les NFFE françaises actives ont une activité commerciale ou industrielle (production, industrie, services non financiers, etc.) dans le cadre de laquelle moins de 50 % de leur revenu brut pour l'ʹannée civile précédente est passif ; - Les NFFE françaises passives ont un revenu brut qui provient pour plus de 50 % de revenus passifs (notamment dividendes, intérêts, loyers, royalties, annuités).

5 Informations fournies par les FFI françaises concernant les comptes français rapportables Afin d'ʹêtre conforme, une FFI française doit transmettre les données de tous les comptes français rapportables ("ʺU.S. Reportable Accounts"ʺ) détenus en ses livres par des titulaires qui tombent dans le champ d'ʹapplication de la législation FATCA. Pour les personnes morales détenant des comptes auprès d une FFI française, la communication est exigée non seulement sur la personne morale mais également sur tous les propriétaires américains détenant au moins 25 % du capital de ladite société. Les informations qui doivent être communiquées comprennent : - Le nom, l'ʹadresse et le SIRET de chaque titulaire de compte ; - Le nom, l'ʹadresse et le "ʺTaxpayer Identifying Number"ʺ américain ("ʺTIN"ʺ) de chaque personne américaine déterminée ("ʺSpecified U.S. Person"ʺ) détenant une part substantielle dans le capital de cette entité (si le TIN n est pas disponible, c est la date de naissance qui sera rapportée) ; - Le numéro de compte ; - Le solde ou la valeur du compte en fin d'ʹannée (à partir du 31 décembre 2014) ; et - Les paiements effectués en lien avec ce compte, à savoir : - le montant brut des intérêts, dividendes ou autres revenus générés par les avoirs détenus sur ce compte (à partir de 2015) ; - le montant brut total des ventes ou achats de biens immobiliers payés par ou crédités sur le compte (à partir de 2016) ; Spécificités concernant les clients personnes physiques Détermination de la personnalité américaine Une personne physique est considérée comme personne américaine ("ʺU.S. Person"ʺ) si elle est citoyen ou résident des États- Unis (si elle est détenteur d'ʹune Carte de Résident permanent (Green Card) ou si elle répond au test de présence substantielle ("ʺSubstantial Test of Presence"ʺ) pour l'ʹannée civile. Indices de liens avec les États- Unis Les indices de liens avec les États- Unis ("ʺU.S. Indicia"ʺ) sont des indicateurs qu'ʹune personne, physique ou morale, pourrait être considérée comme une personne américaine déterminée ("ʺSpecified U.S. Person"ʺ).

6 Pour les personnes physiques, ils sont les suivants : - La citoyenneté américaine ou la résidence américaine (en ce compris la possession d'ʹune Green Card autorisant à résider de manière permanente aux États- Unis en tant qu'ʹimmigré) ; - Un lieu de naissance aux États- Unis ; - Une adresse (postale, de résidence, poste restante ou intermédiaire) aux États- Unis ; - L'ʹunique adresse est une adresse intermédiaire ou une instruction de retenue du courrier ; - Un numéro de téléphone américain ; - Une procuration ou un pouvoir de signature a été accordé à une personne disposant d'ʹune adresse (postale, de résidence, poste restante ou intermédiaire) aux États- Unis ; - Des instructions permanentes d'ʹun compte en France vers un compte aux États- Unis. Si une personne présente l'ʹun de ces indices, cela ne signifie pas qu'ʹelle est en tout cas une personne américaine ("ʺU.S. Person"ʺ), seulement qu'ʹelle doit faire l'ʹobjet d'ʹun examen plus approfondi. Définition du compte français rapportable Un compte français rapportable est un compte financier ("ʺFinancial Account"ʺ) qui entre dans le champ d'ʹapplication du système de reporting de la législation FATCA et qui est détenu par : - Une personne américaine déterminée ("ʺSpecified U.S. Person"ʺ) ; ou - Une entité non financière étrangère passive détenue par des Américains ("ʺPassive NFFE (U.S.- owned)"ʺ) ; ou - Tout client non documenté ("ʺUndocumented"ʺ). Informations fournies par les FFI françaises concernant les comptes français rapportables Afin d'ʹêtre conforme, une FFI française doit transmettre les données de tous les comptes français rapportables ("ʺU.S. Reportable Accounts"ʺ) détenus en ses livres par des titulaires qui tombent dans le champ d'ʹapplication de la législation FATCA. Les informations qui doivent être communiquées comprennent : - Le nom, l'ʹadresse et le "ʺTaxpayer Identification Number"ʺ américain ( TIN ), numéro d'ʹidentification du contribuable de chaque titulaire de compte (si le TIN n est pas disponible, c est la date de naissance qui sera rapportée) ; - Le numéro de compte ; - Le solde ou la valeur du compte en fin d'ʹannée (à partir du 31 décembre 2014) ;

7 - Les paiements effectués en lien avec ce compte, à savoir : - le montant brut des intérêts, dividendes ou autres revenus générés par les avoirs détenus sur ce compte (à partir de 2015) ; - le montant brut total des ventes ou achats de biens immobiliers payés par ou crédités sur le compte (à partir de 2016). 3. Impact sur les imprimés conventionnels Dans le cadre de l établissement des imprimés conventionnels (formulaire W- 8BEN (personnes physiques) ou W- 8BEN- E (personnes morales)) permettant d obtenir l application des taux réduits conventionnels de retenue à la source prélevées au titre de revenus passifs provenant des Etats- Unis, tout bénéficiaire desdits revenus doit compléter les mentions permettant de certifier son statut au regard de la réglementation FATCA (A défaut, le client serait considéré comme «non documenté» avec les conséquences en découlant pour l institution financière française détentrice du compte).

Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)

Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubai Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)

Plus en détail

Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)

Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) 1. Qu'est-ce que la FATCA? L US Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA ou Loi sur l'acquittement des obligations fiscales pour les comptes étrangers détenus

Plus en détail

P L A C E M E N T S A GF FOIRE AUX QUESTIONS SUR LA LOI FATCA - AGF

P L A C E M E N T S A GF FOIRE AUX QUESTIONS SUR LA LOI FATCA - AGF P L A C E M E N T S A GF FOIRE AUX QUESTIONS SUR LA LOI FATCA - AGF Qu est-ce que la FATCA? La loi intitulée Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) fait référence à des dispositions qui ont été adoptées

Plus en détail

CLASSIFICATION FISCALE INTERNATIONALE D UNE ENTITÉ

CLASSIFICATION FISCALE INTERNATIONALE D UNE ENTITÉ CLASSIFICATION FISCALE INTERNATIONALE D UNE ENTITÉ 500-5000, rue Yonge Toronto (Ontario) M2N 7J8 www.transamerica.ca Nom officiel complet de l entité qui est le propriétaire de police/titulaire de compte

Plus en détail

Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification)

Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification) Directives pour remplir le formulaire «Classification fiscale internationale d une entité» (auto-certification) Introduction Rappel des faits : Le 1 er juillet 2014, date d entrée en vigueur du nouvel

Plus en détail

FATCA, nouveau défi de conformité dans le secteur financier

FATCA, nouveau défi de conformité dans le secteur financier www. landwell.fr www. pwc.fr FATCA, nouveau défi de conformité dans le secteur financier 18 Septembre 2014 David CHRETIEN Avocat Cadre juridique universel de FATCA Adoption de FATCA (Foreign Account Tax

Plus en détail

Détenteur de titres de participation 1:

Détenteur de titres de participation 1: Owner Documented FFI Reporting Statement Owner Reporting Statement en vertu du Foreign Accnt Tax Compliance Act US (FATCA) pr les véhicules de placement passifs et les entités/trusts d investissement gérés

Plus en détail

Déclaration en vertu de l accord intergouvernemental franco-américain («IGA») en vue de vérifier votre statut FATCA

Déclaration en vertu de l accord intergouvernemental franco-américain («IGA») en vue de vérifier votre statut FATCA Déclaration en vertu de l accord intergouvernemental franco-américain («IGA») en vue de vérifier votre statut FATCA - Entité étrangère (non américaine) non financière I. Identification du client Dénomination

Plus en détail

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Le 4 décembre 2012 Dan Lundenberg, associé Grant Thornton, S.E.N.C.R.L. T +1

Plus en détail

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA 1. Objectif de FATCA En mars 2010, le Sénat américain a adopté la loi "Foreign Account Tax Compliance Act" aux termes de laquelle les établissements financiers et les fonds étrangers sont appelés à collaborer

Plus en détail

Quoi de neuf? retenue et. considéré comme. sur demande Foreign Account Tax. Act of. montant brut payé fiscale. retenue

Quoi de neuf? retenue et. considéré comme. sur demande Foreign Account Tax. Act of. montant brut payé fiscale. retenue Directives relatives au formulaire W 8EXP (Rév. avril 2014) Département du Trésor Internal Revenue Service Certificat de gouvernement étranger ou d autre organisme étranger relativement à la retenue et

Plus en détail

Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société

Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société BinckBank La loi visant à prévenir le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme soumet les banques à une obligation

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE

RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE Les Franco-Israéliens face aux RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE - 1 - SOMMAIRE PREFACE RESIDENCE FISCALE DANS QUEL PAYS SUIS-JE FISCALEMENT RESIDENT PANIER FISCAL D INTEGRATION QUELS SONT LES AVANTAGES ATTRIBUES

Plus en détail

CONVENTION COMPTE GARANTIE DE LOYER

CONVENTION COMPTE GARANTIE DE LOYER CONVENTION COMPTE GARANTIE DE LOYER Compte n : (sera complété par la BAS) Locataire N de téléphone: E-mail: Ancienne adresse Nouvelle adresse dès le: Bailleresse/Bailleur Représenté par: Contrat de location

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) FATCA

Foire aux questions (FAQ) FATCA Foire aux questions (FAQ) FATCA Contents 1. Généralités... 4 FATCA, qu'est-ce que c'est?... 4 Quel est le but de la législation FATCA?... 4 Quand la législation FATCA entre-t-elle en application?... 4

Plus en détail

CONSEIL D ÉTAT =============== N 51.062 Projet de loi

CONSEIL D ÉTAT =============== N 51.062 Projet de loi CONSEIL D ÉTAT =============== N 51.062 Projet de loi portant approbation 1. de l Accord entre le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et le Gouvernement des États-Unis d Amérique en vue d'améliorer

Plus en détail

DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES

DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES 1. TYPE DE COMPTE Type de compte: Compte individuel DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES Compte joint * (dans ce cas, veuillez nous envoyer dûment remplis le «contrat compte-joint»

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE Comment ouvrir un compte société pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. COMPLETEZ ET SIGNEZ... La demande d ouverture de compte et joignez les

Plus en détail

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises)

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises) Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être utilisé uniquement pour les entreprises) 1. renseignements de base Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être

Plus en détail

Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure

Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure Directive FATCA Sujet: Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) procédure Cher courtier, La Foreign Account Tax Compliance Act (abrégé ci-après FATCA) est une législation américaine qui a pour but de

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Octobre 2015 La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Le présent document vous fournit de l information sur le traitement des sociétés de placement étrangères passives. De

Plus en détail

DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES

DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES 1. TYPE DE COMPTE Type de compte: Compte individuel DOCUMENTS D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES PHYSIQUES Compte joint * (dans ce cas, veuillez nous envoyer dûment remplis le «contrat compte-joint»)

Plus en détail

Frequently asked questions

Frequently asked questions Frequently asked questions 1. Questions générales A) FATCA: qu est-ce que c est? FATCA signifie Foreign Account Tax Compliance Act. Il s agit d une législation fiscale américaine qui vise l identification

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives,

La Commission de Contrôle des Informations Nominatives, DELIBERATION N 2015-05 DU 28 JANVIER 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE SOCIETE Comment ouvrir un compte société pour accéder aux services de Keytrade Bank Luxembourg S.A. COMPLETEZ ET SIGNEZ... La demande d ouverture de compte et joignez les

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) FATCA

Foire aux questions (FAQ) FATCA Foire aux questions (FAQ) FATCA Table des matières Généralités... 3 FATCA, qu'est-ce que c'est?... 3 Quel est le but de la législation FATCA?... 3 Quand la législation FATCA entre-t-elle en application?...

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies)

Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies) Directives sur la façon de remplir la documentation relative à la loi FATCA pour les entités canadiennes (y compris les fiducies) Le présent document a pour objet d aider les entités canadiennes à déterminer

Plus en détail

Sociétés de placement étrangères passives

Sociétés de placement étrangères passives Sociétés de placement étrangères passives RBC Gestion mondiale d actifs délivrera des relevés annuels d information des sociétés de placement étrangères passives (SPEP) pour l année d imposition 2014 Afin

Plus en détail

DELIBERATION N 2016-40 DU 16 MARS 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT

DELIBERATION N 2016-40 DU 16 MARS 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT DELIBERATION N 2016-40 DU 16 MARS 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

Statut d U.S. Person - Autodéclaration

Statut d U.S. Person - Autodéclaration Statut d U.S. Person - Autodéclaration Le présent formulaire est requis pour chaque police et tous ses champs doivent être renseignés. Veuillez indiquer «n/a» pour les champs non pertinents. Pour toute

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0003 Le 16 mars 2001 (Mis à jour le 4 mars 2013) AVIS DU PERSONNEL

Plus en détail

DOCUMENT D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES MORALES

DOCUMENT D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES MORALES EJ: DOCUMENT D OUVERTURE DE COMPTE POUR PERSONNES MORALES 1. TITULAIRE(S) TITULAIRE 1 Langue Français Allemand Anglais Néerlandais Raison sociale Forme juridique Date de constitution Lieu d incorporation

Plus en détail

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles

Annexe A.1 Banques et SPB Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr

Le secteur bancaire confronté au défi FATCA. Juillet 2013. kpmg.fr Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Juillet 2013 kpmg.fr 1 Le secteur bancaire confronté au défi FATCA Sommaire Contexte et enjeux opérationnels de la réglementation FATCA... 2 Cinq grands chantiers

Plus en détail

Kaloyan Stoyanov Expert fiscal diplômé Administrateur

Kaloyan Stoyanov Expert fiscal diplômé Administrateur Kaloyan Stoyanov Expert fiscal diplômé Administrateur 1. L élargissement de l assistance administrative à la fraude fiscale dans le cadre des CDI (art. 10 AFIsE), en tant que partie des bilatérales II

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change 2015-R-04 du 2 mars 2015 1. Contexte de la recommandation 2012-R-01 publiée le 6 avril 2012 Des établissements

Plus en détail

Nota : Veuillez remplir le reste du formulaire et signer la Partie XXIX.

Nota : Veuillez remplir le reste du formulaire et signer la Partie XXIX. Formulaire W-8BEN-E (février 2014) Département du Trésor Internal Revenue Service Certificat de statut d un propriétaire bénéficiaire relativement à la retenue et déclaration fiscale des États-Unis Entités

Plus en détail

A S S O C I A T I O N L U X E M B O U R G E O I S E D E S F O N D S D E P E N S I O N, A S B L

A S S O C I A T I O N L U X E M B O U R G E O I S E D E S F O N D S D E P E N S I O N, A S B L A S S O C I A T I O N L U X E M B O U R G E O I S E D E S F O N D S D E P E N S I O N, A S B L FLASH n 15 février 2012 Rencontre du troisième type Les fonds de pension et FATCA Avertissement Ce Flash a

Plus en détail

Annexe A.5 Sociétés de fiducie et de prêt Entités admissibles

Annexe A.5 Sociétés de fiducie et de prêt Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

L échange automatique d informations du point de vue des banques

L échange automatique d informations du point de vue des banques L échange automatique d informations du point de vue des banques Séminaire des journalistes 2014 3 juin 2014, Hôtel Bellevue Palace, Berne Urs Kapalle Responsable Finances fédérales et fiscalité, membre

Plus en détail

Recueil Client. Personne Morale

Recueil Client. Personne Morale Recueil Client Personne Morale CJMQRC02 Recueil Client Personne Morale Conformément à l article L533-13 du Code monétaire et financier, SwissLife Banque Privée et/ou SwissLife Gestion Privée ont l obligation

Plus en détail

Votre patrimoine étranger en ligne de mire!

Votre patrimoine étranger en ligne de mire! Votre patrimoine étranger en ligne de mire! De l échange de renseignements à la taxe Caïman et la possibilité d une rectification spontanée DE BROECK VAN LAERE & PARTNERS Avocats à Bruxelles, Gand et Anvers

Plus en détail

Annexe A.2 Sociétés d assurance-vie et SPA Entités admissibles

Annexe A.2 Sociétés d assurance-vie et SPA Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale 1 ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Le présent accord précise les modalités d application du 2 du

Plus en détail

Vu la Convention de sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ;

Vu la Convention de sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ; DELIBERATION N 2013-116 DU 16 SEPTEMBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES TRAITEMENTS AUTOMATISES D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Introduction FISCALITÉ

Introduction FISCALITÉ Introduction 51 Impôt sur le revenu 53 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une filiale 54 Exercer une activité au Canada par l intermédiaire d une succursale 56 Mesures de contrôle des

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-INT-CVB-USA-10-20-40-20120912 DGFIP INT - Convention fiscale entre la France

Plus en détail

---------------------------

--------------------------- F I S C A L I T E A P P L I C A B L E A U X D I V I D E N D E S P A Y E S P A R D E X I A Principe général : Les dividendes d actions payés par des sociétés belges à leurs actionnaires, quelque soit leur

Plus en détail

Annexe A.3 Sociétés d assurances multirisques et sociétés d assurance maritime Entités admissibles

Annexe A.3 Sociétés d assurances multirisques et sociétés d assurance maritime Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions en matière de placements; RPM signifie Règlement sur les placements minoritaires; société désigne une société

Plus en détail

Pour commencer, appuyez sur ATTESTER VOTRE COMPTE.

Pour commencer, appuyez sur ATTESTER VOTRE COMPTE. La certification de statut de non-ressortissant est obligatoire. Cliquez sur Certify your account for foreign status (Certifier votre compte de non-ressortissant) et répondez à toutes les questions. Cela

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

PRESENTATION BIENVENUE DANS NOTRE. Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers. Options et avantages

PRESENTATION BIENVENUE DANS NOTRE. Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers. Options et avantages BIENVENUE DANS NOTRE PRESENTATION Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers Options et avantages Présenté par Paul Debastos Chasseur-Immo-Floride 8551 W Sunrise Blvd, Suite

Plus en détail

Dispositions de la loi de finances 2014 relatives à la contribution libératoire

Dispositions de la loi de finances 2014 relatives à la contribution libératoire Groupement Professionnel des Banques du Maroc Dispositions de la loi de finances 2014 relatives à la contribution libératoire Guide pratique de place 0 Préambule I- CONTEXTE GENERAL Le Maroc a adhéré le

Plus en détail

De nombreux citoyens américains passent

De nombreux citoyens américains passent BMO NESBITT BURNS Citoyens américains vivant au Canada Considérations relatives à l impôt sur le revenu 1. Je suis un citoyen des États-Unis vivant au Canada. Quelles sont mes obligations en matière de

Plus en détail

Annexe A.6 Associations Entités admissibles

Annexe A.6 Associations Entités admissibles Notes : 1. Dans la présente annexe, RDAP signifie Règlement sur la dispense d agrément pour certains placements dans des entités de services intragroupes; RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions

Plus en détail

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains?

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? AOÛT 2014 13_INT_190 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? Rappel de l'interpellation Suite aux accords Foreign Account Tax Compliance

Plus en détail

Guide de classification des entités dans le cadre de FATCA (V 2.5)

Guide de classification des entités dans le cadre de FATCA (V 2.5) Guide de classification des entités dans le cadre de FATCA (V 2.5) Juin 2015 Clause de non-responsabilité Ce document n est pas conçu pour se substituer à la version finale de la réglementation du Trésor

Plus en détail

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL.

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL. Demande d ouverture d un abo Business Account pour une société ou ASBL. 1. Identification de la société: Dénomination sociale : ]]]] Forme juridique: ]]]] dénomination commerciale : ]]]] Activité : ]]]]

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 OBJET: Aménagement du taux des intérêts

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 244 24 décembre 2015. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 244 24 décembre 2015. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 5967 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 244 24 décembre 2015 S o m m a i r e Loi du 18 décembre 2015

Plus en détail

Annexe A.4 Sociétés de secours mutuel Entités admissibles

Annexe A.4 Sociétés de secours mutuel Entités admissibles les règlements pertinents. Notes : 1. Dans la présente annexe, RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions en matière de placements; société de secours désigne une société de secours mutuel.

Plus en détail

Memo to clients. Un groupe positionné pour l avenir. First Advisory Group. Partenaire de coopération. Nr. 3 Décembre 2013

Memo to clients. Un groupe positionné pour l avenir. First Advisory Group. Partenaire de coopération. Nr. 3 Décembre 2013 Memo to clients Nr. 3 Décembre 2013 Un groupe positionné pour l avenir First Family Estate Planning FEP Même si nous avons constamment évolué depuis nos premiers pas en tant que société fiduciaire classique,

Plus en détail

VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA

VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA VERSION PROVISOIRE Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA Considérant que la Suisse et les Etats-Unis d Amérique (Etats-Unis)

Plus en détail

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES

STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Introduction 9 STRUCTURES ORGANISATIONNELLES Par Sven Milelli INTRODUCTION Structures organisationnelles 11 Il existe une grande variété de structures juridiques possibles pour l exploitation d une entreprise

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 I-1-06 N 4 du 12 JANVIER 2006 MESURES DE TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE 2003/48/CE DU CONSEIL DU 3 JUIN 2003 EN MATIERE DE FISCALITE DES REVENUS

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains qui sont des contribuables américains Ce document est destiné aux actionnaires qui sont des personnes américaines aux fins de l'internal

Plus en détail

N 3051 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3051 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3051 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 septembre 2015. PROPOSITION DE LOI visant à créer une obligation

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Plans d Epargne en Actions (PEA et/ou PEA-PME)

Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Plans d Epargne en Actions (PEA et/ou PEA-PME) Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Plans d Epargne en Actions (PEA et/ou PEA-PME) 1 2 3 4 5 Prenez connaissance de nos Conditions Générales de Vente Complétez, datez et signez votre ouverture

Plus en détail

Renseignements sur l'entreprise

Renseignements sur l'entreprise Siège social One Westmount Road North P.O. Box 1603 Stn. Waterloo, Waterloo (Ontario) N2J 4C7 Tél. S.F. : 1 800 668-4095 Tél. : 519 886-5210 Téléc. : 519 883-7404 Renseignements sur l'entreprise de la

Plus en détail

Le Conseil fédéral suisse

Le Conseil fédéral suisse Le Conseil fédéral suisse 13 février 2013 Rapport explicatif relatif à l accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique sur leur coopération visant à faciliter la mise en œuvre du FATCA ainsi qu au

Plus en détail

Le Canada et les États-Unis signent l accord intergouvernemental relatif à FATCA

Le Canada et les États-Unis signent l accord intergouvernemental relatif à FATCA Le Canada et les États-Unis signent l accord intergouvernemental relatif à FATCA Le 27 février 2014 En bref Le 5 février 2014, les États-Unis et le Canada ont annoncé qu'ils avaient signé un accord intergouvernemental

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT

BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT DÉCLARATION D ISF 2014 : MODE D EMPLOI 1/8 BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT En 2014, le barème de l ISF n a pas été revisité et se trouve toujours composé de six tranches (cf. tableau de synthèse ci-après).

Plus en détail

1) L impôt sur le revenu des personnes physiques

1) L impôt sur le revenu des personnes physiques DIRECTION DE LA LEGISLATION FISCALE Sous-Direction E - Bureau E 2 139, RUE DE BERCY - TELEDOC 568 75572 PARIS CEDEX 12 DLF/E/DO/2006000762 Fiscalités étrangères FE n 11/06 Anne Galmace 01 53 18 92 24 Fax

Plus en détail

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 37 et 38)

Plus en détail

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains

Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains PLACEMENTS IA CLARINGTON INC. Avis fiscal important à l intention des investisseurs américains Ce document est destiné aux investisseurs qui sont des personnes américaines aux fins de l'internal Revenue

Plus en détail

Recueil client. Personne physique

Recueil client. Personne physique Recueil client Personne physique Recueil Client - Personne Physique IDENTITÉ DU CLIENT Madame Mademoiselle Monsieur Nom : Nom de naissance : Nom d usage (pseudonyme) : Prénoms (dans l ordre de l état civil)

Plus en détail

N o 6798 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2014-2015 PROJET DE LOI

N o 6798 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2014-2015 PROJET DE LOI 19.5.2015 N o 6798 CHAMBRE DES DEPUTES Session ordinaire 2014-2015 PROJET DE LOI portant approbation 1. de l Accord entre le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et le Gouvernement des Etats-Unis

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS

PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A PREVENIR

Plus en détail

Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Compte-titres

Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Compte-titres Demande d ouverture ou de transfert supplémentaire Compte-titres 1 2 3 4 5 Prenez connaissance de nos Conditions Générales de Vente Complétez, datez et signez votre ouverture de compte Joignez toutes les

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE

FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE FORMULAIRE OUVERTURE DE COMPTE INSTRUCTIONS POUR REMPLIR CE FORMULAIRE Avant de remplir ce formulaire, lisez attentivement et assurez-vous d avoir compris toutes les informations concernant votre compte

Plus en détail

Une copie du certificat d immatriculation de la société (extrait K-bis) datant de moins de 3 mois.

Une copie du certificat d immatriculation de la société (extrait K-bis) datant de moins de 3 mois. INSTRUCTIONS POUR REMPLIR CE FORMULAIRE Avant de remplir ce formulaire, lisez attentivement et assurez-vous d avoir compris toutes les informations concernant votre compte de négociation Saxo Banque, y

Plus en détail

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Règlement de dépôt ancien (12.2011) Règlement de dépôt nouveau (12.2013) Règlement de dépôt Dispositions générales Art. 1 Champ d

Plus en détail

En l absence d option pour le paiement en actions, l actionnaire recevra automatiquement le dividende qui lui revient en numéraire.

En l absence d option pour le paiement en actions, l actionnaire recevra automatiquement le dividende qui lui revient en numéraire. QUESTIONS-REPONSES PAIEMENT DU SOLDE DU DIVIDENDE 2014 OPTION POUR UN PAIEMENT EN ACTIONS TOTAL 1. QU EST-CE QUE LE PAIEMENT DU DIVIDENDE EN ACTIONS? Le dividende peut être payé sous deux formes : la plus

Plus en détail

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN N 2048_SM-M (07/2012) COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE PARTS DE SOCIÉTÉS À PRÉPONDÉRANCE IMMOBILIÈRE Impôt sur le revenu afférent à la plus-value immobilière (CGI

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital Patrimoine franco-isra israélien : impositions sur le capital Charles SCHEER, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet SCHEER Hervé OLIEL, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet

Plus en détail

B. Commentaires sur la Norme commune de déclaration Introduction

B. Commentaires sur la Norme commune de déclaration Introduction Introduction 97 B. Commentaires sur la Norme commune de déclaration Introduction La NCD contient les normes de déclaration et de diligence raisonnable qui sous-tendent l échange automatique de renseignements

Plus en détail

ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL

ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL ENTRE AUTORITÉS COMPÉTENTES CONCERNANT L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX COMPTES FINANCIERS (ENSEMBLE SIX ANNEXES), SIGNÉ À BERLIN LE 29 OCTO- BRE 2014 DÉCLARATION

Plus en détail