MEILLEURTAUX FR MEX FAIR VALUE: 35,1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1"

Transcription

1 Marina Ilieva 21 novembre 2006 MEILLEURTAUX FR MEX FAIR VALUE: 35,1 Données boursières K e 2007e 2008e Dern. Cours, 36,61 Chiffre d'affaires Vol moyen (3m): 3394,62 Résultat opérationnel Cap. Boursièr e, M 124,54 Marge opérationnelle, % 9,53% 9,56% 11,33% 12,18% Nombre d actions, M 3,40 Résultat net Var. sur 1 an, : 48,38/15,75 Marge nette, % 5,9% 6,4% 7,6% 8,2% VE, K 120,08 BNA dilue, 0,45 0,89 1,63 2,24 Disponibilités, M 6,76 P/E 41,17 22,43 16,36 Dettes financières, M 2,30 VE/CA 2,54 1,64 1,29 Source : NexResearch NOTRE OPINION Nous réajustons notre modèle sur Meilleurtaux et en utilisant la méthode du DCF, nous obtenons une fair value de 35,1, soit 4% en dessous du dernier cours. Secteur Possibilité Belle Surprise Visibilité Possibilité Révision guidances RESUME-CONCLUSION Suite à la publication du chiffre d affaires du T et du transfert des titres de Meilleurtaux sur le Compartiment C d Eurolist by Euronext, nous réajustons notre modèle et nous maintenons notre avis neutre sur la valeur. Le chiffre d affaires de Meilleurtaux sur 9 mois s établit à 33,5M et notre objectif annuel reste inchangé à 47,2M, soit une progression de 80%. Nous pensons que cette croissance sera réalisée via l accélération des ouvertures d agences, permettant à la société d avoir un rayonnement local, ainsi qu une meilleure visibilité sur le marché. Mais les investissements dans le réseau d agences pèsent sur les résultats depuis plus de deux ans et nous restons assez prudents pour 2006 avec une marge opérationnelle de 9,6%. Après le ralentissement du secteur aux USA, le marché de l immobilier français arrive à son tour en haut de cycle et même si les sociétés de courtage subissent en moindre mesure le ralentissement des crédits, nous ne voyons actuellement que peu de potentiel pour ce type d entreprises. Il nous semble toujours que les bonnes nouvelles sont déjà pricées dans le cours et nous maintenons notre avis neutre inchangé sur Meilleurtaux avec une fair value de 35,1. 1

2 POINTS FORTS Transfert des titres sur Eurolist Depuis quelques semaines les titres de Meilleurtaux ont été transférés du marché organisé Alternext sur le marché règlementé Eurolist (Compartiment C). Ce transfert permet à Meilleurtaux de renforcer sa notoriété et la confiance des investisseurs par un cadre règlementaire plus exigeant. Mais ce qui nous paraît plus important est que grâce à la cession de titres, le flottant de la société dépasse désormais les 50%. Grâce à ce transfert, Meilleurtaux se donne les moyens de faire appel à tous les investisseurs de la place si des opportunités de croissance intéressantes se présentent, ce qui serait plus difficile sur Alternext en raison de la limite qui s impose aux fonds d une participation inférieure à 10% sur des marchés non règlementés. Une présence multicanaux unique Avec une part de marché de 15%, Meilleurtaux est le deuxième courtier immobilier en France mais le seul à proposer ses services par deux canaux de distribution complémentaires : - le site meilleurtaux.com qui offre gratuitement aux particuliers la possibilité d obtenir rapidement des propositions de crédits immobiliers détaillées et personnalisées ainsi qu un éventail d informations dans le domaine du financement immobilier. On note qu une deuxième plateforme téléphonique avec 60 conseillers a été mise en place au Havre au S pour renforcer le pôle internet. - les agences Meilleurtaux, qui permettent de répondre à une forte demande des particuliers souhaitant obtenir un conseil personnalisé en s appuyant sur des spécialistes du crédit immobilier Avec l ouverture de 10 nouvelles agences entre janvier et septembre 2006, Meilleurtaux dispose d un réseau de 42 agences à travers la France. L objectif avant fin 2007 étant d en ouvrir 23 nouvelles. Le choix des implantations se porte prioritairement sur les grandes villes de plus de habitants. Le business plan porte sur environ 16 nouvelles agences par an. En parallèle, depuis le mois de mars, un réseau d agences en franchise est progressivement mis en place dans les villes de moins de habitants. 14 franchises sont déjà ouvertes et environ 30 sont prévues avant la fin de l année Le plus grand réseau de partenariats bancaires en France Meilleurtaux est un courtier immobilier indépendant et sa crédibilité auprès des particuliers dépend de ses capacités à proposer une liste de comparaison impartiale et exhaustive des différentes offres de crédit disponibles sur le marché. Meilleurtaux a développé des partenariats avec plus de 100 banques actives dans le domaine du prêt immobilier. Parmi les partenariats, on trouve BNP Paribas, Caisse d Epargne, Crédit Lyonnais, Crédit Mutuel, Société Générale, etc. Une demande croissante pour les services de courtage immobilier La hausse des taux s avère en partie favorable aux courtiers car le choix du meilleur taux de crédit devient un facteur de plus en plus important lors de l achat d un bien immobilier. Et auprès des banques, les courtiers arrivent en général à négocier des taux plus avantageux que les particuliers. Le marché français du courtage en crédit immobilier est encore peu développé par rapport aux pays comme les USA ou le Royaume-Uni (seulement 18% de part de marché en France contre plus de 50% dans les pays anglophones). Ainsi, on constate une augmentation du nombre de dossiers de demande de prêt déposés. Meilleurtaux a même franchi la barre des dossiers de demande de crédit traduisant une augmentation du nombre de dossiers reçus de 66 % par rapport à

3 Diversification de l offre produits En plus du courtage en crédits immobiliers, Meilleurtaux élargit son offre vers les autres services financiers proposés par les banques. Ainsi, la société développe de nouvelles activités telle que l assurance vie, l assurance des emprunteurs, l assurance des biens et l assurance santé, les produits d épargne PER PERP. Le groupe a démarré sa diversification en 2004 avec la constitution d une équipe de vente de biens en défiscalisation. Cette diversification pèsera à terme pour environ 15% du chiffre d affaires de Meilleurtaux. RISQUES Le ralentissement du marché immobilier Agissant en tant qu intermédiaire entre les particuliers qui souhaiteraient acquérir un bien immobilier et les organismes de crédit, l activité de Meilleurtaux est fortement dépendante du dynamisme du marché immobilier. Stimulé par les taux d intérêt bas, le crédit immobilier en France a connu une forte progression en 2005 (+12,2%), à 110Md et le volume de l activité des courtiers est en hausse de 20% entre 2004 et 2005, à 180M. Mais l évolution du marché immobilier aux USA pourrait nous donner une idée de l avenir du secteur en Europe et plus particulièrement en France. Les signes de ralentissement du marché immobilier américain sont de plus en plus inquiétants. Les dernières statistiques aux USA publiées le 17 novembre révèlent un recul important des mises en chantier : -14,6% entre septembre et octobre 2006, avec seulement 1,49M unités, soit le niveau le plus faible constaté depuis six ans. Cette tendance est attendue également en France, avec un décalage plus ou moins important en fonction de la conjoncture macroéconomique. Une concurrence très variée et peu de barrières à l entrée Sur le marché du courtage de crédits immobiliers, Meilleurtaux est confronté à diverses formes de concurrence : Les acteurs traditionnels : Les principaux concurrents sont des réseaux d agences de courtage. Les deux principaux bénéficiant de nombreuses implantations à travers le territoire sont Capfi et Ace. Ainsi, par exemple, Capfi a été créée il y a plus de 30 ans et comprend 60 agences et près de 70 partenariats auprès des banques. Cette société a également pris le virage Internet via une offre de crédits immobiliers en ligne votrepret.com Les acteurs Internet : Ils sont très nombreux mais seul un petit nombre d intervenants bénéficie d une notoriété. Ainsi, parmi les leaders, on trouve Empruntis, AB Courtage ou Adomos. Les professionnels de l immobilier : jouent un rôle significatif dans la distribution de prêts immobiliers en adressant aux banques les coordonnées de clients en phase d achat d un bien. Meilleurtaux propose donc à ces professionnels d établir des relations de partenariat. Ces derniers percevant une rétrocession de la part de Meilleurtaux dont le montant unitaire est moindre mais où le taux de concrétisation s accroît. De plus, l attractivité de ce marché provoque l apparition de nouveaux acteurs qui, pour conquérir des parts de marché, pourraient accepter des niveaux de commissionnement moindres, d autant plus que les barrières à l entrée restent faibles et peu d investissements sont nécessaires pour se lancer dans le métier de courtage sur crédits immobiliers. 3

4 VALORISATION En utilisant la méthode du DCF, nous obtenons une Fair Value de 35,1, soit 4% en dessous du dernier cours. Discounted Cash Flow Valeur présente de FCF Valeur présente de VR = Valeur d'entreprise Dettes nettes = Valeur Fair Value 35,1 Coût moyen pondéré du capital (WACC) Cours, 36,61 Nombre d'actions, M 3,4 Capitalisation, K 124,5 Facteur bêta 1,0 Prime de risque du marché 7,0% Taux sans risque 4,0% Coût des capitaux propres 10,7% Part des fonds propres dans l'entreprise 98% Coût de la dette 4,0% Taux marginal d'imposition 33,3% Coût de la dette après impôt 2,7% Part des dettes dans l'entreprise 2% Coût moyen pondéré du capital (WACC) 10,6% Taux de croissance à l'infini 3,0% Estimation des FCF, CA croissance CA 80,0% 55,0% 27,5% 15,0% 15,0% EBIT marge EBIT 9,6% 11,3% 12,2% 12,4% 12,6% EBIT*(1 -tax) Dotations aux amortissements Investissements nets Augmentation du BFR = Free Cash Flow (FCF) Valeur résiduelle (VR)

5 PROFIL ET ACTIVITE DE MEILLEURTAUX Fondé en 1999, Meilleurtaux est spécialisé dans le courtage en crédit immobilier à destination des particuliers. Le groupe développe son activité au travers d'une plate-forme Internet et d'un réseau d'agences. Il y a donc deux canaux de distribution intégrés et complémentaires : - le site qui offre gratuitement aux particuliers la possibilité d obtenir rapidement des propositions de crédits immobiliers détaillées et personnalisées ainsi qu un éventail d informations dans le domaine du financement immobilier - les agences Meilleurtaux, qui permettent de répondre à une forte demande des particuliers souhaitant obtenir un conseil personnalisé en s appuyant sur des spécialistes du crédit immobilier Indépendante de tout groupe bancaire, la société agit en tant qu intermédiaire et apporte des solutions de financement en fonction des spécificités du projet. Meilleurtaux a établi des partenariats avec la quasi-totalité des réseaux bancaires, afin de perm ettre à chaque projet de trouver la solution financière la plus attractive. Chaque demande de prêt est analysée en appliquant les critères propres à chaque banque en terme géographique, marketing, risque et de type de projet. Et si le dossier répond aux critères de la banque, une proposition de financement est émise. A cette étape, le particulier pourra être soit mis en contact direct avec la banque partenaire, soit rencontrer un conseiller Meilleurtaux en agence. PROJECTIONS FINANCIERES E 2007E 2008E CA % CA 61,0% 89,9% 151,3% 80,0% 55,0% 27,5% Autres produits Autres achats et charges externes Impôts et Taxes Charges de personnel Dotations Amortissements et provisions Autres charges Achat Consommés -20,0% -26,8% -25,8% -25,6% -24,7% -24,2% Charges de personnel -54,7% -59,1% -57,9% -58,2% -58,2% -58,2% Impôts et Taxes -3,5% -4,3% -5,9% -4,3% -4,3% -4,3% RESULTAT D'EXPLOITATION Marge d'exploitation 20,9% 7,2% 9,5% 9,6% 11,3% 12,2% RESULTAT FINANCIER RESULTAT COURANT avant IS Résultat exceptionnel Impôts sur les bénéfices Taux de impot -33,8% -32,7% -39,0% -33,3% -33,3% -33,3% RESULTAT NET avant amort.écarts acqui Amort écarts d'acquisition RESULTAT NET Marge nette, % 13,2% 4,6% 5,9% 6,4% 7,6% 8,2% Résultat par action 0,24 0,16 0,45 0,89 1,63 2,24 Actions, milliers Source : Meilleurtaux, nos estimations 5

6 GRAPHIQUE : MEILLEURTAUX Source : Euronext Symbole Notre opinion - - Très mauvais - Mauvais 0 Neutre + Positif ++ Très positif NFinance est une société d analyse et d ingénierie financière dont les analystes adhèrent à l'éthique et aux normes du CFA Institute. Les informations exprimées dans cette étude sont soumises seulement à titre informatif et ne sont en aucune façon une offre ou une sollicitation d acheter ou de vendre les instruments financiers mentionnés ci-dessus. Les informations exposées dans ces analyses et/ou études sont issues de sources dignes de foi. La responsabilité de NFinance ne saurait être engagée, directement ou indirectement, en cas d erreur ou d omission. Chaque utilisateur s engage à effectuer de façon indépendante sa propre vérification des données ainsi que sa propre évaluation de l opportunité et de l adaptation à ses besoins des opérations proposées, notamment en ce qui concerne les aspects juridiques, fiscaux et/ou comptables. L utilisateur reste ainsi seul maître de l opportunité de ses propres investissements et dégage la société NFinance de toute responsabilité pour les informations, analyses, recommandations, tendances et/ou idées de produits d investissement que cette étude a pu exposer. Ni les analystes, ni NFinance ne possèdent de valeurs mobilières émises par les sociétés sujettes à nos analyses. Vous pouvez trouver plus d information sur notre site Internet En applications des règlements de l AMF et du codes des sociétés et des marchés financiers, nous publions les information suivantes : Montages d opérations financières : néant, intérêt personnel de l analyste : néant, prestations de conseils : néant, communications préalable a l émetteur : non. Ce document ne peut pas être distribué au Royaume Unis, sauf aux personnes autorisées ou exemptées sous le UK Financier Securities Act 186 et l article 11 (13) du Financial Securities Act. Ce document ne peut pas être distribué ou disséminé aux États Unis ou dans ses possessions. Les valeurs mobilières sujettes de cette étude non pas été enregistrées avec le Securities and Exchange Commission et envoyer cette étude à un résident des États Unis est interdit. 6

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr Assistant : Alex Vozian 20 février 2006 MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 Données boursières (20/02/06) Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern.

Plus en détail

Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante

Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr 1er février 2006 Données boursières (01/02/06) MEILLEURTAUX FR0010187096 - ALMEX FAIR VALUE : 37,96 Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern. Cours 34 Chiffre

Plus en détail

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 4 mai 2006 MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Données boursières K 2004 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 36,94 Chiffre d'affaires 27 314

Plus en détail

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 n NexResearch Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 Analyste : Ali Dhaloomal ali@nexresearch.fr 10 Juillet 2007 Données boursières M 2006 2007e 2008e 2009e 2010e 2011e Dern. Cours, 34,50 Chiffre

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Guy Cohen guy@nexfinance.fr 18 mai 2006 Données boursières 17/05/2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Compte de résultat, M 2004 2005 2006e 2007e Dern. Cours 5,82 Chiffre d

Plus en détail

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 13 mars, 2006 GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005 2006e 2007e Symbole GNX Revenu 16,2

Plus en détail

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 n NexResearch MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr 16 Mars 2007 Données boursières K 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Dern. Cours, 8,50 Produits

Plus en détail

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 n NexResearch CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 18 Janvier 2010 Données boursières M 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 4,29 Chiffre d'affaires 20,3 42,6 64,0 92,4 127,8 Nombre

Plus en détail

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 er Juin 2006 LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Données boursières K 2005 2006E 2007E 2008E Dern. Cours 13,80 Chiffre d'affaires 42 568

Plus en détail

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Julien Meha Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexgenresearch.fr ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Données boursières K 2004-2005 2005-2006e 2006-2007e 2007-2008e Dern. Cours 6,25 Chiffre

Plus en détail

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%)

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr Associate: Gauthier Bily gauthier.bily @nfinance.fr 30 Janvier 2007 ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Données boursières K 2005 2006e

Plus en détail

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Laure Schneegans laure@nex finance.fr 2 mai 2006 Données boursières (28/04/06) EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Compte de résultat, M 2004 2005 2006 e 2007e Dern. Cours 2,9 Chiffre d'affaires

Plus en détail

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 Août 2006 Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Données boursières K 2005 2006 E 2007 E 2008 E Dern. Cours 8,83 Chiffre d'affaires 3 884

Plus en détail

TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9

TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 26 juin 2006 TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 30,78 Chiffre d'affaires 1 195

Plus en détail

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Guillaume Cauchoix guillaume@nexgenfinance.fr www.nexgenresearch.fr Assistant: Alex Vozian 4 avril 2006 LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Dern. Cours,

Plus en détail

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 n NexResearch FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 25 Mars 2010 Données boursières K 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 38,53 Chiffre d'affaires 15 115 19 495 27 500 30 200 33 000 Cap.

Plus en détail

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 09 Mai 2006 SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Données 2005-2006- 2007 - boursières K 2004-2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 4,00 Chiffre d'affaires

Plus en détail

INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51

INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51 Marina Ilieva marina@nfinance.fr www.nexresearch.fr 14 novembre 2006 INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours, 44,02 Chiffre d'affaires 45 645 66

Plus en détail

NOTRE OPINION RESUME-CONCLUSION

NOTRE OPINION RESUME-CONCLUSION Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 24 octobre 2006 JET MULTIMEDIA FR0000053456 JET FAIR VALUE: 20 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 14,60 Chiffre d'affaires 236

Plus en détail

ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96

ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96 n NexResearch ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96 Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr 28 Mars 2007 Données boursières K 2006 2007 2008 2009 2010 Dern. Cours, 6,44 Produits d'exploitation

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61

Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61 n NexResearch Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61 18 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 22,24 Chiffre d'affaires 364,9 271,8 307,3 350,0 380,8 Nombre de

Plus en détail

NewsWeb FR0010264515 ALNEW FAIR VALUE: 27,5

NewsWeb FR0010264515 ALNEW FAIR VALUE: 27,5 Guillaume Cauchoix, guillaume@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 19 mai 2006 NewsWeb FR0010264515 ALNEW FAIR VALUE: 27,5 Données boursières K 2004 2005 2006e 2007e Dern. Cours, 24,00 Chiffre d'affaires 4

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 n NexResearch Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 10 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 19,98 Chiffre d'affaires 248,5 248,5 261,0 282,1 307,2 Nombre de titres

Plus en détail

Parrot FR PARRO Fair Value: 19,82

Parrot FR PARRO Fair Value: 19,82 n NexResearch Parrot FR0004038263 PARRO : 19,82 2 Aout Données boursières Millions 2009e e 2011e 2012e 2013e Dern. Cours, 15,05 Chiffre d'affaires 168,5 191,8 204,7 214,7 241,5 Nombre de titres, 000s 12,91

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

ST DUPONT FR0000054199 DPT FAIR VALUE: 0,16

ST DUPONT FR0000054199 DPT FAIR VALUE: 0,16 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 18 septembre 2006 ST DUPONT FR0000054199 DPT FAIR VALUE: 0,16 Données boursières K Mars-2006 Mars-2007E Mars-2008E Mars-2009E Dern. Cours 0,10 Chiffre

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE L OBSERVATOIRE des marchés de l ancien Avril 2007 Lettre de conjoncture - N 48 E N B R E F +6.5 % DE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2007. Doucement, le rythme annuel de progression des prix

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 3,7

Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 3,7 Guillaume Cauchoix guillaume@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 19 avril 2006 Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 3,7 Données boursières K 2004 2005 2006e 2007e Dern. Cours, 4,01 Chiffre d'affaires

Plus en détail

Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24

Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24 Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24 millions 2009 10/10f 10/11f 10/12f 10/13f Dernier cours, 14.07 Chiffre d Affaire 201.9 201,0 219.9 237,3 252,3 Nombre d actions, 8,5 Résultat mn d Exploitation

Plus en détail

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 27 février, 2006 VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Données boursières Compte de résultat 24-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005e 2006e 2007e Dernier cours, 0,68

Plus en détail

Résultats du 2 ème trimestre 2011

Résultats du 2 ème trimestre 2011 Résultats du 2 ème trimestre 2011 Des résultats en croissance, soutenus par l activité bancaire RNPG T2 2011 : 11,7 M, +21 % RNPG S1 2011 : 22,8 M, +27 % Produit net bancaire 52,9 55,4 5 % 100,8 112,2

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

PRESENTATION SFAF. 21 février 06. Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO

PRESENTATION SFAF. 21 février 06. Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO PRESENTATION SFAF 21 février 06 Code ISIN FR00000 44752 Bloomberg : ALADO Adomos étant cotée sur Alternext et les résultats 2005 audités étant communiqués le 26 avril 2006, cette présentation se limitera

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Plan de la séance 3 : Le risque de crédit (1) Les opérations de crédit Définition d un crédit La décision de crédit Les crédits aux petites

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 29 avril 2014 Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 Chiffre d affaires consolidé de 215,7 M, en

Plus en détail

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management

Plus en détail

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E I - LES GRANDES ÉTAPES DE MEILLEURTAUX.COM II LE MARCHÉ IMMOBILIER MAROCAIN III LE POTENTIEL DE MEILLEURTAUX AU MAROC IV VALEUR

Plus en détail

Analyse financière Groupe Magasin Général

Analyse financière Groupe Magasin Général Secteur : Distribution Cours au : 133,400D Nominal : 5D Nombre de titres : 2 296 250 titres Points clés : Doyen du secteur de la distribution avec plus de 80 ans d expérience ; Actionnariat de référence

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

G G E N E S T A. SIIC de Paris FLASH VALEUR

G G E N E S T A. SIIC de Paris FLASH VALEUR FLASH VALEUR 31 janvier 2011 Immobilier Nicolas DAVID Analyste Financier ndavid@genesta-finance.com 01.45.63.68.87 Opinion 2. Cours (clôture au 28 janvier 11) 17,25 Objectif de cours 20,50 (+18,8 %) Date

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2012

Résultats du 1 er trimestre 2012 Résultats du 1 er trimestre 2012 Bonne performance de l offre 100 % en ligne Poursuite de la conquête bancaire en France 17 000 nouveaux comptes courants 13 400 nouveaux comptes d épargne bancaire Forte

Plus en détail

Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27

Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27 Caroline BARBERY + 33 1 42 21 25 13 Caroline.Barbery Barbery@natexisblr.fr Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27 26 juin 2007 Important: Les éventuels conflits d intérets et

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Un compte d activité de la banque de détail en France?

Un compte d activité de la banque de détail en France? Suites du rapport«lignes de métiers bancaires» Un compte d activité de la banque de détail en France? Emilie Crété, Direction Générale des Statistiques/SESOF BANQUE DE FRANCE 1 Plan I. Contexte II. Exploitation

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit Crédit immobilier BAROMETRE DES TAUX DU MOIS DE MARS 2013 EVOLUTION DES TAUX DEPUIS 10 ANS LE PORTRAIT-ROBOT DE L EMPRUNTEUR EN ILE-DE-FRANCE ET EN PROVINCE QUELLES PERSPECTIVES POUR LES MOIS A VENIR?

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières

Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières Table des matières Comparaison : cession entreprises et cessions immobilières... 1 Incidences de l imposition sur la transmission d entreprise... 3 2.1 La situation du marché... 3 2.2 La valorisation des

Plus en détail

Introduction en bourse

Introduction en bourse OPF U.A.D.H Prix d introduction 6,5Dt Prix de la quotité : 13.000Dt (1 action nouvelle + 1 action ancienne) Période de sousription : Du 13 au 20 Mai inclu Capitalisation boursière: 240 MDt Ratios de valorisation:

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Enquête APREF. KPMG Entreprises Paris Juillet 2008. KPMG Entreprises

Enquête APREF. KPMG Entreprises Paris Juillet 2008. KPMG Entreprises Enquête APREF KPMG Entreprises KPMG Entreprises Paris Juillet 2008 1 Approche qualitative sur les métiers de la réassurance en France 2 Contexte Dans le cadre de la réflexion du gouvernement sur l amélioration

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005 GROUPE ADOMOS RESULTATS SEMESTRIELS 2007

RÉSULTATS ANNUELS 2005 GROUPE ADOMOS RESULTATS SEMESTRIELS 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005 GROUPE ADOMOS RESULTATS SEMESTRIELS 2007 Le Groupe ADOMOS Une double compétence transversale: Immobilier& Internet Groupe ADOMOS ADOMOS SA Adomos.com SELECTAUX SA ACHETER-LOUER.FR

Plus en détail

InvestS ecurities Société de Bourse

InvestS ecurities Société de Bourse InvestS ecurities Société de Bourse CBOTerritoria Coursau22/04/2011( ) Capitalisation(M ) Nouvelle* Rendement 4,15 Ledéveloppements estpoursuiviàbonneallure 131,8 + 1,9% EnphaseavecleplanHorizon2015 L

Plus en détail

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com

Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Vincent Lemaire Président du Directoire Tél : 01 55 80 58 58 Email : vincent.lemaire@empruntis.com Maël Resch Attachée de Presse Tél : 01 55 80 58 66 Email : mael.resch@empruntis.com CRÉDIT OU ASSURANCE

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Actions Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Actions - Généralités Caractéristiques Partie du capital Participants Banques (comptes propres, comptes

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL Union Monétaire Ouest Africaine ----------------------- Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS

CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE SPÉCIAL TPE Les engagements : CREDITS BANCAIRES TPE DE MOINS DE 25 000 EUROS Une réponse du banquier dans un délai de 15 jours Une motivation

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F)

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com

Cybersécurité. Petit-déjeuner Deutsche Bank. Paris 26 novembre 2015. www.thalesgroup.com Cybersécurité Petit-déjeuner Deutsche Bank Paris 26 novembre 2015 www.thalesgroup.com Thales en bref CA 2014 EBIT (*) 2014 13,0 Mds euros CA 2014 par secteur Défense & Sécurité 50% Aérospatial 39% Prises

Plus en détail

ZETA BIOTECH INSCRIPTION SUR LE MARCHE LIBRE D EURONEXT PARIS. : Augmentation de capital par émission de 206.065 actions nouvelles

ZETA BIOTECH INSCRIPTION SUR LE MARCHE LIBRE D EURONEXT PARIS. : Augmentation de capital par émission de 206.065 actions nouvelles ZETA BIOTECH INSCRIPTION SUR LE MARCHE LIBRE D EURONEXT PARIS Capital social avant opération : Ouverture du Placement : Clôture du Placement : 1 ère cotation : Prix de souscription : 4,85 par action Valorisation

Plus en détail

Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 2

Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 2 Guillaume Cauchoix Assistant : Alex Vozian guillaume@nexgenfinance.fr www.nexgenresearch.fr 29 mars 2006 Visiodent FR0000065765 - SDT FAIR VALUE: 2 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Dern. Cours,

Plus en détail

PARROT FR PARRO Achat. FV: 40,5

PARROT FR PARRO Achat. FV: 40,5 Analyste Ali Dhaloomal ali@nexresearch.fr 5 Septembre 2007 PARROT FR0004038263 - PARRO Achat. FV: 40,5 Données boursières K 2006 2007e 2008e 2009e 2010e Dern. Cours 33,75 Chiffre d'affaires 166 911 246

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005

Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Présentation SFAF - 25 Avril 2007 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Le Groupe ADOMOS Une double compétence transversale: Immobilier& Internet Groupe ADOMOS ADOMOS SA Adomos.com SELECTAUX SA ACHETER-LOUER.FR SA Business

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail