Evaluation participative de l Agenda 21

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation participative de l Agenda 21"

Transcription

1 Evaluation participative de l Agenda 21 ARPE PACA 17 février 2011

2 Contexte de l évaluation participative L évaluation a été que partiellement intégrée dans la rédaction de l Agenda 21; Lancement concret en cours de mise en œuvre des actions ; Eléments de contexte propices à l évaluation : Participation à la construction du référentiel du Ministère ; Recommandations du Ministère ; Travail en cours sur la seconde phase de l Agenda 21 ; Groupe de travail régional mené par RAEE ; Volonté de la ville d avoir un outil global pour évaluer les politiques publics.

3 Contexte de l évaluation Objectifs de l évaluation : Comprendre les résultats effectivement obtenus ; Définir des indicateurs simples et pertinents ; Donner des moyens de faire ; Répondre à la nécessaire évolution de notre Agenda 21 et contribuer au PCL du Grand Lyon. 1 ère tranche : expérimentation sur 12 actions de l Agenda 21; Pourquoi ces 12 actions? Quel stade d avancement des actions? Pourquoi une évaluation participative?

4 Méthodologie mise en place Mise en place et composition du GEP : Critères de «recrutements» ; La question de la participation de l opposition ; 21 personnes (10 femmes / 11 hommes) : 6 habitant-e-s, 8 partenaires locaux, 7 représentant-e-s de la ville (3 élu-e-s et 3 agents) Participation moyenne de 12 personnes par réunion ; 2 réunions avec moins de 10 personnes ; Le groupe habitant-e-s a été le plus assidu.

5 Méthodologie mise en place 0 Formation des membres du groupe 1- Présentation des questions évaluatives + données sur les actions 5- Production des recommandations faisables 2- Partage du diagnostic 3- Auditions 4- Réponse aux questions évaluatives = avis évaluatif et recommandations souhaitées

6 Calendrier Phase n 1 : Rédaction du cahier des charges, des actions à évaluer, définition des questions évaluatives et validation politique ; Phase n 2 : Composition du GEP ; Phase n 3 : 5 réunions du GEP d avril à juillet 2010 ; Phase n 4 : Validation politique en septembre 2010 ; Phase n 5 : Restitution auprès du GEP et évaluation du processus le 15 novembre 2010 ; Phase n 6 : Passage en CM le 15 décembre 2010

7 Bilan de l évaluation vue par le groupe Atouts Mieux connaître les actions de l Agenda 21 ; Prendre en compte la parole des habitant-e-s et des partenaires locaux ; Apports de formation sur l évaluation ; Données plus complètes sur les actions de la Ville. Forme de participation active. Limites/perspectives Question de l écoute ; Question des indicateurs objectifs ; Place et rôle de la Ville.

8 Bilan de l évaluation vue par la Ville Atouts Rendre acteurs les habitants, Redynamisation interne, Approfondissement de l évaluation, Construction de la seconde phase de l Agenda 21, Faire connaître concrètement l Agenda 21, Réorienter certaines actions. Limites/perspectives Processus lourd, Question de l animateur, Renforcer le processus participatif, Composition du groupe, Difficultés de positionnement de la ville.

9 Avis évaluatif : Résultats attendus Actions Action 22 : développer les lignes Pédibus. Action 103 : mettre en place un Plan de déplacements inter-entreprises. Action 114 : conforter et amplifier la politique engagée par la ville pour le développement de la HQE. Action 127 : rechercher des personnes ou groupes de personnes pouvant assurer un diagnostic régulier et quotidien de la qualité des transports (respect des horaires, contrôle des fraudes). Action 132 : travailler avec la commission accessibilité du comité consultatif du handicap pour l amélioration des cheminements pour les personnes à mobilité réduite Action 137 : recenser et développer le covoiturage. Action 147 : établir un programme d investissement en achat de véhicules propres pour la flotte communale Action 150 : mettre en place des actions d information vers les publics en difficulté (action PIMMS/EDF). Action 151 : mettre au point avec les partenaires un tableau de bord des consommations d énergie. Résultats visés atteints ou pour une partie importante Résultats visés partiellement atteints ou en voie d être atteints Résultats non atteints ou très partiellement

10 Avis évaluatif : l atteinte des résultats Résultats attendus Plus de déplacements en transports en commun, cycles et piétons Niveau d atteint e Actions qui contribuent aux résultats attendus Action 22 ; Action 103 Augmentation de l offre des modes doux Action 103 ; Action 132 Augmentation du nombre d abonnés des transports en commun Réduction des consommations énergétiques et des factures de la Ville? Action 103 ; Action 127 Action 147 ; Action 151 Déplacements plus faciles et possibles pour tous Action 22 Moins de recours à la voiture individuelle Action 22 ; Action 103 ; Action 137 Moins de personnes en difficulté pour payer leurs factures Action 150 Réduction des émissions de CO2 Action 114 ; Action 137 ; Action 147 ; Action 151 ; Action 22 ; Action 103 Résultats visés atteints ou pour une partie importante Résultats visés partiellement atteints ou en voie d être atteints Résultats non atteints ou très partiellement

11 Suites : sur le dispositif d évaluation participative Intégration des recommandations du GEP dans la seconde phase de l Agenda 21 ; Publication de l expérimentation, de l avis et des recommandations en 2011 ; Réflexion pour rendre plus participatif le dispositif ; Seconde phase d évaluation participative sur de nouvelles actions en septembre 2011.

12 Suites : renforcement de l amélioration continue Observatoire Agenda 21 développé ; Travail sur l intégration du référentiel du Ministère ; Intégration systématique de l évaluation et des indicateurs dans la seconde phase Agenda 21 ; Intégration de l évaluation dans nos modes projets ; Création d un logiciel commun d évaluation : CUCS / Agenda 21.

13 Merci de votre attention! Marion ATHIEL

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative

Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR Stratégie d amélioration continue et évaluation participative DR R.Vezin Peter SZERB chargé de mission développement durable, évaluation SOMMAIRE I. PARTIE: INTRODUCTION Contexte Expérimentation régionale

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie Plan de Déplacements Entreprise Objectifs et Méthodologie PDE Qu est-ce qu un Plan de Déplacement Entreprise Une démarche volontaire mise en place par un employeur pour optimiser les déplacements induits

Plus en détail

Atelier transport : programme de travail Une restitution du travail effectué lors de la journée du 13 avril 2011

Atelier transport : programme de travail Une restitution du travail effectué lors de la journée du 13 avril 2011 Atelier transport : programme de travail Une restitution du travail effectué lors de la journée du 13 avril 2011 Les principaux éléments de diagnostic Les principaux enjeux dégagés Les propositions d'orientation

Plus en détail

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence 1992 L agenda 21 1992 2001 Rapport Européen 1997 La déclaration de Rio 2003 1999 Prév. 2009 Le Pacte Mondial L

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Une offre intégrée de conseil et formation Quelques références CKS CKS consulting CKS consulting CKS Consulting couvre les principales problématiques Achats des grandes organisations

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

Présentation du service

Présentation du service Présentation du service Conseil en Energie Partagé (CEP) en Pays Vallée de la Sarthe Mutualiser un technicien spécialisé en énergie pour proposer un conseil personnalisé et ainsi faire des choix pertinents

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Quelle évolution du concept de mobilité à la lecture des lois ALUR et MAPAM? Nathalie PITAVAL Cerema Direction territoriale Nord Picardie

Quelle évolution du concept de mobilité à la lecture des lois ALUR et MAPAM? Nathalie PITAVAL Cerema Direction territoriale Nord Picardie Quelle évolution du concept de mobilité à la lecture des lois ALUR et MAPAM? Nathalie PITAVAL Cerema Direction territoriale Nord Picardie Colloque «Les stratégies de localisation des ménages et des entreprises

Plus en détail

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi?

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Perspectives Asbl - Liège 6 juin 2012 CSEF Animateur de territoire Concertation avec acteurs de terrain (enseignement, professionnels

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 BOITE A OUTILS POUR L'ELABORATION DE L'AGENDA 21 RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 Etapes Recommandations du Comité 21 Outils et accompagnement

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème )

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) ATELIER TECHNIQUE DE L ALE Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) Source naturelle d aménagement Une dynamique commerciale sous le

Plus en détail

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE

APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE APPEL A INTERET : DIAGNOSTIC ENERGETIQUE MAISON INDIVIDUELLE 0 1 Objectifréno.fr Le projet «Objectifréno» du PETR du Pays Sud Toulousain est lauréat de l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) de l ADEME

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine

Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine Qui sommes-nous? Forte de plus de 30 ans d expérience, Dauphine Junior Conseil est la première des Junior-Entreprises d Université.

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Plan d action annuel

Plan d action annuel Plan d action annuel Mise en contexte La Coordination ATL a pour objectif de développer l offre d accueil Temps libre sur le territoire de la Commune afin de répondre aux besoins des familles, de développer

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE Agir sur les comportements Nantes - le 1 L agenda CHU 21 Comment s est il construit? A partir d actions engagées avant 2008: PDE, intervention au conseil d administration

Plus en détail

RMLL Utilisation de Linéa 21 dans le cadre de l expérimentation régionale de mise en place d un Agenda 21 au CFA Agricole d Antibes

RMLL Utilisation de Linéa 21 dans le cadre de l expérimentation régionale de mise en place d un Agenda 21 au CFA Agricole d Antibes RMLL Utilisation de Linéa 21 dans le cadre de l expérimentation régionale de mise en place d un Agenda 21 au CFA Agricole d Antibes Mercredi 07 La dynamique régionale 2006 : La région PACA lance son agenda

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER EPISODE I : L audit, un projet initié par le nouveau maire. RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015

ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015 ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015 Se déplacer autrement, tout le monde y gagne! Programme cofinancé par l Union Européenne avec le fond européen de développement régional Sommaire Introduction

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004 Education à l Environnement Actions pédagogiques Sous convention avec le Grand Lyon Acoucité, le 29 Octobre 2004 I -Présentation de l association Les nuisances sonores représentent une préoccupation de

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

gestion déléguée des Ressources Humaines

gestion déléguée des Ressources Humaines Audit de conformité Organisation du service paie Traitement de la Paie Formation gestion déléguée des Ressources Humaines La gestion des ressources humaines est une fonction à la fois stratégique et sensible

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

5èmes. Rencontres Energivie

5èmes. Rencontres Energivie 5èmes Rencontres Energivie 1 Atelier 4 L offre de formation initiale et continue pour la mise en œuvre de la basse consommation en Alsace : Etat des lieux Besoins et pistes 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle

L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France L Audit Énergétique de Qualité: Une clé essentielle pour atteindre les objectifs du Grenelle P LE BORGNE CICF H DESPRETZ ADEME Pourquoi l audit énergétique?

Plus en détail

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE ORGANISER LES DÉPLACEMENTS PENDULAIRES ET PROFESSIONNELS DE VOTRE ENTREPRISE QU'EST-CE QU UN PLAN DE MOBILITÉ D'ENTREPRISE? Un plan de mobilité d entreprise offre aux employés un éventail de solutions

Plus en détail

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE!

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! Exposé des actions entreprises au CG91 en matière de covoiturage Votre contact : Gilles Besnard Direction des Déplacements au CG91 gbesnard@cg91.fr ou 01 60 91 96

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE Ministère de la Communauté française Administration générale de l enseignement et de la

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques soumises à l Ordonnance du 23 juillet

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

le NOUVEAU MODE DE VILLE

le NOUVEAU MODE DE VILLE VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE le NOUVEAU MODE DE VILLE contact www.cycletic.fr contact@cycletic.fr T. : 04 72 78 31 20 P. : 06 11 43 72 86 15, bd Vivier Merle 69003 Lyon un concept innovant Vélo à assistance

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

Atelier Consommations et transport de marchandises

Atelier Consommations et transport de marchandises Atelier Consommations et transport de marchandises Accueil et tour de table Impact du transport de marchandises (bilan carbone et plan climat) et pistes d actions, par Aura PENLOUP et Jean MARCHAND Echanges

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

Big data et protection des données personnelles

Big data et protection des données personnelles Big data et protection des données personnelles Séminaire Aristote Ecole Polytechnique 15 octobre 2015 Sophie Nerbonne Directrice de la conformité à la CNIL La CNIL : autorité en charge de la protection

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et aux établissements

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

A u x i l i a r i s. R é s e a u d a i d e à d o m i c i l e. Personnes âgées et/ou dépendantes. L aide à domicile sur mesure

A u x i l i a r i s. R é s e a u d a i d e à d o m i c i l e. Personnes âgées et/ou dépendantes. L aide à domicile sur mesure A u x i l i a r i s R é s e a u d a i d e à d o m i c i l e Personnes âgées et/ou dépendantes O r g a n i s m e a g r é é Q u a l i t é N : N / 2 6 1 0 0 9 / F / 0 7 5 / Q / 0 3 2 Spécialiste des prises

Plus en détail

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES

CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES CHAPITRE III : RESSOURCES HUMAINES Les activités de codification nécessitent un personnel technique et un personnel auxiliaire, avec en amont de la chaîne, l équipe de coordination et en aval, les équipes

Plus en détail

La stratégie française de. et du parc immobilier public

La stratégie française de. et du parc immobilier public La stratégie française de rénovation Titre de l habitat et du parc immobilier public Georges Debiesse Conseil général de l environnement et du développement durable Historique 2005 : loi POPE, objectif

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires Plan d éducation au développement durable Eduquer à la mobilité Propositions de trois partenaires Cadre de l action Développer l éco-citoyenneté dans la mise en œuvre des politiques publiques Plan d éducation

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Le projet technique S9

Le projet technique S9 Le projet technique S9 Définition du projet (annexe IIIc du référentiel) Le projet technique de seconde année a une double finalité: Compléter les acquis dans des situations particulières qui ont intérêt

Plus en détail

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Animateurs : Myriam MASSEGLIA - Direction Départementale des Territoires / service habitat et construction Alexandre CLAMENS Direction Départementale

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

C est au S I E P q u e ç a s e p a s s e!

C est au S I E P q u e ç a s e p a s s e! Règlement Réductions Pour les inscriptions multiples d une même personne ou de plusieurs personnes d une même famille - exemples : 2 inscriptions = - 5 sur la 2ème inscription 3 inscriptions = - 5 sur

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs

Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Risques professionnels pour l entrepreneur : Comment les assurer? Michel BOYER Boyer & Morvilliers Assureurs Sommaire : L Assurance : indispensable à la vie de l entreprise Un monde de risques Etre bien

Plus en détail

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde De MOBILEO à une politique départementale pro-pde 1 Plan de présentation 1 Emergence de la politique PDE du CG67 2 Réalisations concrètes du PDE Mobiléo 3 Enseignements et réflexions prospectives 2 1 Un

Plus en détail

INTÉGRATION DE CRITÈRES DE DURABILITÉ DANS LES ACHATS D UNE ENTREPRISE

INTÉGRATION DE CRITÈRES DE DURABILITÉ DANS LES ACHATS D UNE ENTREPRISE INTÉGRATION DE CRITÈRES DE DURABILITÉ DANS LES ACHATS D UNE ENTREPRISE Christian GUILLAUME Responsable Sécurité, Qualité & Environnement christian.guillaume@groupe-e.ch Distributeur d électricité numéro

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC COACHING DE DE GESTION GESTION - UN ACCOMPAGNEMENT COACHING EN SUR DURABLE MESURE EXCLUSIF AUX COACHING MEMBRES EN DE SATQ-FEQ

Plus en détail

Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA

Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA Journée technique du CETE Méditerranée 17 novembre 2009 1 Crédit: J. Solari Présentation

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE SERVICE CADRES INTERMÉDIAIRES CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Une circulaire du Ministère des Affaires

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail