DPC 2013 APPEL A PROJET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DPC 2013 APPEL A PROJET"

Transcription

1 DPC 2013 APPEL A PROJET Montage de programmes DPC Organismes > Editeurs de logiciels médicaux Avril Préambule Dans le cadre des modifications des dispositifs de formation médicale continue des médecins libéraux, Evolutis DPC doit rechercher différentes solutions et possibilités de construire des programmes pédagogiques (présentiels, virtuels ou blended) selon différentes méthodes fléchées par la HAS. A ce titre, l une des méthodes, pour l APP (Analyse des pratiques professionnelles anciennement appelée Evaluation des pratiques professionnelles), est la remontée d informations médicales via les logiciels médicaux. Les éditeurs, par l intermédiaire de leur logiciel métier, peuvent produire l environnement d une remontée d informations sur de nombreux sujets thématiques. Des programmes DPC pourrait ainsi être construit avec le savoir faire des 2 structures. A partir de 2013, les programmes DPC deviennent obligatoires pour les médecins. Le champ est donc ouvert pour explorer de nouvelles pistes de déploiement, sur de nouveaux sujets thématiques mais aussi de nouvelles cibles. Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

2 2. Contexte > le DPC en 2013 La formation médicale continue des médecins libéraux (Médecins généralistes ou Médecins spécialistes) change à partir du 1 er Janvier Le programme appelé DPC Développement Professionnel Continu devra désormais traiter un sujet thématique sur un programme de 2 séquences dans le temps : Une étape d analyse de pratiques professionnelles permettant, sur le thème choisi, d évaluer les pratiques du médecin via différentes méthodes HAS (en cours de validation) : Audit Clinique Ciblée, Revue de Morbi Mortalité, tenue de registres via une remontée logicielle, Une étape d approfondissement des connaissances par une réunion d échanges avec un expert (présentielle ou virtuelle) et/ou une séquence de type relevé d activité à postériori avec échange possible avec un expert Ce programme est réputé validant quand il est mené par l intermédiaire d un organisme agréé enregistré favorablement par la CSI Conseil scientifique indépendant de la structure étatique de gestion OGDPC. Ce programme sera financé par les fonds de l OGDPC via un forfait décomposant une part d indemnisation pour le médecin et une part dédiée à l organisme de formation. Le suivi de ce programme DPC est obligatoire pour tous les professionnels de santé et donc des médecins libéraux conventionnés. Le médecin devra satisfaire cette obligation une fois par an. Donc : Obligatoire = Au moins 1 programme «DPC» validant par an / par médecin Marché potentiel de médecins / an NOUVEAU : en 2013, l unité de temps est la ½ journée Chaque médecin détient, au 1er Janvier 2013, un «forfait» global d un montant permettant de financer l organisme et l indemnisation à hauteur de 8 ½ journées, soit 4 jours de formation / an Le montant précis des «forfaits» pédagogiques incluant l indemnisation du médecin : Soit 172,5 (indemnisation) pour une ½ journée d un programme DPC Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

3 3. Les programmes «DPC» d Evolutis DPC : enjeux Concernant la structure Evolutis DPC, et pour rappel, la CSMF a décidé de créer un GIE Groupement d Intérêt Economique dénommé Evolutis DPC afin d harmoniser et de mutualiser les opérations de formation des 3 organismes d obédience syndicale CSMF. Ces organismes sont l ACFM et FORMUNOF pour les formations vers les médecins généralistes et mixtes ( Médecins généralistes et Médecins spécialistes) et l AFORSPE pour les formations exclusives aux médecins spécialistes. Dans l environnement de la formation médicale continue des médecins libéraux, Evolutis DPC fait partie des 10 principaux organismes nationaux dispensant des formations aux médecins généralistes et spécialistes. L enjeu des organismes en 2013 est de construire des programmes DPC innovants et permettant à toutes les «cibles» médecins de valider son obligation de DPC annuelle Différents types de programmes sont proposés : Programmes «présentiels» Programmes «virtuels» : o Avec réunion physique o Avec réunion «à distance» o Sans réunion en remontées d information via une tenue de registres La collaboration Evolutis DPC Editeur s insère bien dans la dernière «rubrique» des typologies de programmes, à savoir les programmes DPC «virtuels» sans réunion en remontées d information via une tenue de registres. Principe de Programmes DPC «virtuels» avec un éditeur Durée du programme : Spécialités concernées : Typologie de programme : Thématiques : 3 ½ journées indemnisées sur 4 mois Toutes spécialités Tenue d un registre 2 thèmes à sélectionner : diabète et HTA Principe de fonctionnement : ACFM construit le programme, les contenus pédagogiques et les indicateurs des formulaires, Le médecin remplit un «formulaire» spécifique thématique par patient avec une série d indicateurs ACFM analyse les statistiques, transfert des recommandations individuelles aux participants et transmet, à l issue de cette période, une attestation prouvant la bonne réalisation du programme DPC ACFM organise une réunion nationale (facultative) de synthèse avec l intervention d experts (selon thématiques) ou envoie une synthèse générale à chaque participant avec publication d experts selon le programme et les résultats globaux de l étude Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

4 4. Profil et prestations attendues Les exigences d Evolutis DPC relatives à l éditeur L éditeur, concerné par cet appel d offres : développe une offre complète vers les médecins libéraux généralistes et spécialistes possède un parc supérieur à médecins «utilisateurs» détient une présence France entière développe des interfaces «intelligentes» permettant de développer des programmes DPC interactifs et interopérables avec nos besoins spécifiques d organismes détient et pratique des observatoires d épidémiologie à des fins d étude de cohorte depuis 4 à 5 années Les exigences d Evolutis DPC relatives au logiciels «métier» proposé par l éditeur : Les logiciels «métier» doivent impérativement : être des Logiciels certifiés Logiciels d'aide à la Prescription selon le référentiel de la HAS permettre la Télétransmission des FSE (Sésame Vitale 1.40) et télé services permettre la constitution d un dossier patient informatisé et structuré à l aide de dictionnaires médicaux internationaux (AMM, CISP, CIM10, ) permettre la synthèse médicale annuelle, ainsi que la production d un volet médical de synthèse destiné à alimenter le DMP Evolutis DPC aura à sa charge : La conception et la validation du programme pédagogique thématique, ainsi que la rémunération et l indemnisation des rédacteurs concepteurs La réalisation du programme La promotion / communication et la gestion marketing du programme La gestion des inscriptions du programme et la gestion administrative des dossiers des participants L analyse individuelle des relevés d activité transmise aux participants avec une série de recommandations au regard des référentiels en vigueur La gestion de la base des données remontées par programme thématique. L Editeur du logiciel métier aura à sa charge : La création des formulaires spécifiques par programme avec implémentation automatisée des données concernées du patient dans le formulaire La mise en place du dispositif de «remontées de données» automatiques vers l organisme de formation La promotion / communication du programme par l envoi d une communication Evolutis DPC sur le parc du logiciel. NOTA : Compte tenu du renforcement réglementaire de la gestion des conflits d intérêts et de l indépendance des organismes de formation enregistrés à l OGDPC, l hypothèse d un partenariat avec un éditeur suppose l assurance d une parfaite indépendance et d une totale transparence de la destination et de l exploitation des données issues de ces registres. Ainsi, Evolutis DPC s est engagé à mettre en place le projet détaillé cidessus par un appel à projet. Pour rappel, les recommandations de la HAS de janvier 2013 : «Ces registres, observatoires ou bases de données doivent être conformes à la réglementation en vigueur concernant les données enregistrées (aspects CNIL et Loi n du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). La confidentialité des données relatives aux patients et aux professionnels de santé Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

5 engagés est assurée. Les registres, observatoires, bases de données utilisés dans le cadre du DPC sont indépendants de toute influence économique, financière ou commerciale pour leur conception, leur mise en œuvre et le suivi des résultats ainsi que pour l'exploitation et la communication de ceux ci.» Evolutis DPC et l EDITEUR s engagent à respecter leurs obligations respectives vis à vis de la CNIL, ce qui suppose notamment de recueillir l accord du médecin de pouvoir utiliser ses données médicales (anonymisées côté patients) avant d alimenter une BDD avec (en toutes lettres) «à des fin pédagogiques». 5. Lancement d une phase de test en 2013 et rétroplanning proposé En 2013, l objectif est de lancer une phase de test sur 2 programmes DPC avec une estimation de 50 médecins / programme, soit une base de 100 médecins formés par ces programmes DPC Editeur. Base de rémunération proposée : 150 par médecin pour l ensemble des opérations au profit de l éditeur Soit / an en phase de test (selon les taux d inscription des médecins participants) Au delà de la partie financière, cette collaboration permet de dégager des bénéfices concurrentiels, de positionnement et d image pour les médecins utilisateurs des logiciels. Pour l éditeur, il s agit bien de renforcer l adhésion de l utilisation du logiciel, de renforcer et compléter ses usages pour l utilisateur final et concrètement d accroître la fidélisation du médecin au logiciel. Pour Evolutis DPC, cette collaboration permet de compléter les «outils» permettant d assurer l APP de certaines cibles. Par ailleurs, il est à souligner que ces programmes pourront être animés sur plusieurs années, ce qui suppose que les coûts initiaux de création des modules pédagogiques, des formulaires de remontées d information, des canevas de relevés d activité, pourront être lissés sur plusieurs éditions. Le rétroplanning prévisionnel : L Appel à projet repose sur un rétroplanning prévisionnel de lancement des 2 programmes test. Lancement officiel de l Appel à projet auprès des éditeurs >> Finalisation / sélection avant le 30 Mai 2013 ACFM >> Sélection des 2 thématiques pour construire les programmes DPC fléchés >> Validation au 20 Mai 2013 ACFM et l éditeur >> Validation opérationnelle sur les plans technique, juridique, financier, >> Accord à Mi Juin 2013 ACFM et l éditeur >> Signature des contrats de partenariat relevant spécifiquement de ce projet >> Fin Juin 2013 ACFM et l éditeur >> Lancement des promotions marketing (annonce de l organisme envoyé sur le parc actif de l éditeur) >> début Juillet 2013 Lancement opérationnel des programmes >> 1 er Septembre 2013 sur une période de 3 4 mois Réunion nationale de synthèse (facultative) à organiser en Novembre Décembre 2013 Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

6 Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

7 6. Modalités de sélection et de réponse L éditeur devra élaborer une réponse argumentée prouvant que son profil correspond bien à celui recherché par Evolutis DPC, au regard du cahier des charges mentionné au point 4. Par ailleurs, l éditeur devra prouver une excellente maitrise des prestations attendues, une faisabilité technique et la possibilité d accompagner ce projet en terme humain, développement informatique, prestations complémentaires d accompagnement d interopérabilité, Une réponse argumentée devra être transmise avant le mercredi 15 Mai 2013 par courrier recommandé avec accusé réception à : Vincent BOUIC Directeur des opérations Evolutis DPC 7. Contacts Vincent BOUIC Dr Bernard ORTOLAN Directeur des opérations Directeur scientifique Tél. : Tél. : Evolutis DPC La formation de tous les médecins 79, rue de Tocqueville PARIS Evolutis DPC APPEL A PROJET 2013 >> Programmes DPC Avril / 6

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr Guide DPC se former en 2014 Evolutis DPC vous accompagne www.evolutisdpc.fr Intro «Bienvenue dans l ère du DPC!» Les modalités de formation professionnelle continue des médecins libéraux ont changé depuis

Plus en détail

PRESENTATION MODULE GESFORM DPC

PRESENTATION MODULE GESFORM DPC PRESENTATION MODULE GESFORM DPC DPC CADRE GENERAL DPC - REGLEMENTATION La règlementation s impose à l établissement qu il soit ou non cotisant à l ANFH Les principes suivants sont fixés : Le professionnel

Plus en détail

Un logo connu mais des activités mal connues!

Un logo connu mais des activités mal connues! Un logo connu mais des activités mal connues! Association des utilisateurs de dossiers informatisés en obstétrique, pédiatrie et gynécologie Date de création? 1980 Création de l Audipog par le Pr. Claude

Plus en détail

La charte AUDIPOG. 1/ Propriété des données et responsabilité des bases de données communes

La charte AUDIPOG. 1/ Propriété des données et responsabilité des bases de données communes La charte AUDIPOG Association des Utilisateurs de Dossiers Informatisés en Pédiatrie, Obstétrique et Gynécologie Informatisation, communication, dossiers médicaux, banque de données, évaluation en santé,

Plus en détail

JANVIER 2012. De quoi s agit-il? Pour qui? Combien ça rapporte?

JANVIER 2012. De quoi s agit-il? Pour qui? Combien ça rapporte? : LE PAIEMENT À LA PERFORMANCE JANVIER 2012 La convention médicale signée en juillet 2011 met en place un dispositif facultatif de paiement sur objectifs de santé publique. Chaque médecin choisit les indicateurs

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Développement Professionnel Continu (DPC)

Développement Professionnel Continu (DPC) Développement Professionnel Continu (DPC) Journée régionale de l ALIBODE Samedi 23 novembre 2013 Monique MONTAGNON Ancienne coordinatrice des soins de CHU Collaboratrice à la HAS Formatrice SOMMAIRE I

Plus en détail

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES ENTRE... Sis au... Représentée par......en qualité de...... et dûment mandaté à cet effet, Ci-après dénommé le Médecin ; ET : L Association Santé-Pharma,

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique

DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique DPC Développement Professionnel Continu des professionnels de santé publique P François Pôle Santé Publique, CHU de Grenoble Origines 1996 : Obligation de FMC Conseils nationaux de FMC Financement des

Plus en détail

Formation CTOM «Printemps 2013»

Formation CTOM «Printemps 2013» Formation CTOM «Printemps 2013» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 105 heures de formation en centre Formation professionnelle qualifiante au métier de Clinical Trials Operations Manager

Plus en détail

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N Le présent document complète la Convention initiale ainsi

Plus en détail

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr LES SOLUTIONS PRATIQUES DE L ASSURANCE MALADIE POUR VOTRE INSTALLATION ET VOTRE EXERCICE AU QUOTIDIEN Que contient la convention médicale? Vous pouvez accéder à la nouvelle convention médicale sur le site

Plus en détail

Tout chirurgien-dentiste, personne physique ou morale, inscrit au tableau de l Ordre, peut être titulaire d un site Internet.

Tout chirurgien-dentiste, personne physique ou morale, inscrit au tableau de l Ordre, peut être titulaire d un site Internet. Charte ordinale de "qualité" applicable aux sites web des chirurgiens-dentistes adoptée par le conseil national de l'ordre des chirurgiens-dentistes le 15 mars 2008 L'information en ligne peut améliorer

Plus en détail

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance

www.mutuelle-et-assurance.net Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Le Conseil Mutuelle-et-Assurance Des Conseillers Indépendants au Service de votre Protection Sociale => Dans un contexte où les législations sociales sont régulièrement modifiées Notre rôle consiste par

Plus en détail

Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé»

Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé» Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé» 1 Candidats éligibles Version n 4.0 du 31 mars 2016 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC)

FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) Le lien entre FMI et FMC 50% des connaissances seraient obsolètes en l espace de 7 ans. En même temps qu une masse critique d exercice, la FMC est donc indispensable pour

Plus en détail

Plateforme FUN-MOOC. Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014

Plateforme FUN-MOOC. Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014 Plateforme FUN-MOOC Comment soumettre un projet de MOOC à FUN? Version du 6 février 2014 Introduction Les référents et les correspondants MOOC jouent un rôle clé dans le développement de l offre de MOOC

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE

LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE LOI HPST DPC : OBLIGATIONS LÉGALES CDOM ORGANISME ENREGISTRE LOI HPST Article 59 de la loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l Hôpital et relative aux Patients, à la Santé et aux Territoires

Plus en détail

Mode d emploi Dépôt de programmes sur le site Extranet Organismes de l OGDPC

Mode d emploi Dépôt de programmes sur le site Extranet Organismes de l OGDPC Mode d emploi Dépôt de programmes sur le site Extranet Organismes de l OGDPC Vous vous êtes inscrit sur l Extranet Organismes de DPC de l OGDPC et votre demande d inscription a été enregistrée. Vous bénéficiez

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE SECURISEE A LA PROPRIETE DES COOPERATIVES

Plus en détail

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard.

L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique à la Clinique Saint Joseph d Angoulême. 19 juin 2009 Jean-Marie Constantin, Didier Delavaud, Thomas Guichard. L informatique et la tête de veau HISTORIQUE : ILChir Janvier 1987 : début du

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier :

Deux étapes constituent la procédure de validation des acquis de l expérience. Chaque étape se traduit par l examen d un dossier : Procédure d obtention du titre de niveau I «Expert en protection des entreprises et en intelligence économique» par la validation des acquis de l expérience (VAE) Deux étapes constituent la procédure de

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES

CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES CHARTE D UTILISATION DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES Projet portail Majeurs protégés (PMP) 1 TABLE DES MATIERES I. OBJET 4 II. IDENTIFICATION DES PARTIES... 4 III. FONCTIONNALITES DU PORTAIL MAJEURS PROTEGES..

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant en EHPAD

COMMUNIQUE DE PRESSE. Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant en EHPAD Direction de la Sécurité sociale Paris, le 6 avril 2011 Direction générale de la Cohésion sociale COMMUNIQUE DE PRESSE Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant

Plus en détail

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux Formation à l audit selon ISO 19011 pour l application des normes ISO 9001 et ISO 13485 3 jours Paris le 25, 26 et 27 novembre 2015 Groupe de 10 stagiaires Intervenant : Bertrand Le Blanc Consultant Expert

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE»

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Programme de DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Séance cognitive DPC Samedi 20 juin 2015 Journée Régionale d Hémovigilance ARS IDF Généralités Unprogramme de DPC est un ensemble d activités d évaluation

Plus en détail

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais

Mut Santé. Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Mut Santé Protocole de mise en œuvre du dispositif de gestion lié à la dispense d avance des frais Préambule Les organismes d assurance maladie complémentaire (dont la liste est jointe en annexe A), ont

Plus en détail

Nous Préparons les Talents de Demain

Nous Préparons les Talents de Demain Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau I Nous Préparons les Talents de Demain FORMATIONS Pôle de compétences d Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529 94 30 rue de

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

CONVENTION POUR LA MISE A DISPOSITION D UNE SOLUTION DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS

CONVENTION POUR LA MISE A DISPOSITION D UNE SOLUTION DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS CONVENTION POUR LA MISE A DISPOSITION D UNE SOLUTION DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS Entre Le Département de la Loire, 2 rue Charles de Gaulle, 42022 Saint-Étienne cedex 1, représenté par son

Plus en détail

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse»

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» 1. Objectifs supérieurs... 2 2. Candidats admis au concours... 2 3. Cadre financier... 3 4. Dépôt de la demande... 3 5. Évaluation de la demande... 3 6. Calendrier

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR!

CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! CHARTE POUR LES APPELS D OFFRES! AGENCE - ENTREPRISE / ANNONCEUR! AGENCES ET ENTREPRISES / ANNONCEURS INVITÉS À S ENGAGER POUR DES COMPÉTITIONS DE PLUS EN PLUS BELLES! 7 GUIDES DE LA RELATION AGENCE/ANNONCEUR*

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre un établissement et l association Handident Franche-Comté Préambule - Faciliter l accès aux soins dentaires

Plus en détail

Cadre de coopération avec les associations de patients et d usagers

Cadre de coopération avec les associations de patients et d usagers Cadre de coopération avec les associations de patients et d usagers 1 Préambule La HAS est une autorité administrative indépendante. Dans le cadre de ses missions 1, elle est amenée à conduire des expertises

Plus en détail

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe.

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe. Présentation et objectifs.les 6 premiers et très intenses mois de mandat, ont souvent tout juste permis à de nombreuses équipes nouvellement élues de prendre leurs marques, de faire un bilan précis de

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE"

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation COMPTABLE D'ENTREPRISE PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE" Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations organisées avec le

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS

SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS SOUTIEN FINANCIER AUX PROJETS DES ORGANISMES INTERVENANT DANS LE CHAMP DE L AIDE A DOMICILE EN SEINE-SAINT-DENIS Dans le cadre de la convention pour la modernisation et la professionnalisation des services

Plus en détail

L entretien professionnel annuel (EPA)

L entretien professionnel annuel (EPA) INSTRUCTION n 2012-43 du 21 février 2012 L entretien professionnel annuel (EPA) Emetteurs : DGA RH Direction gestion des carrières et politique de rémunération Correspondants : Marie BALLAND Isabel IBANEZ

Plus en détail

MEDI +4000 pour les Médecins

MEDI +4000 pour les Médecins MEDI+4000 gère les évolutions de votre cabinet des plus simples aux plus complexes. Sur un matériel simple, en réseau local, ou en accès distant, la solution existe. Avec MEDI+4000, soyez serein, quel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter

ASSISTANCE. jdscenter. Centre d Affaires. jdscenter Centre d Affaires ASSISTANCE accueil@.com jdslink Relation client Gestion commerciale Communication visuelle Création Visuelle Site Internet E-mailing Référencement Assistance administrative Vous avez

Plus en détail

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17

Juillet. Formation professionnelle qualifiante CLINACT FORMATION. Fax : 01 46 23 01 17 Formation ARC.INTENSE «Juillet 2011» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 168 heures de formation en centre 60 heures de travail dirigé Formation professionnelle qualifiante au métierm

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

MINIMAOUSSE 4 Règlement du concours. Candidats / Équipes

MINIMAOUSSE 4 Règlement du concours. Candidats / Équipes MINIMAOUSSE 4 Règlement du concours Candidats / Équipes Le concours est ouvert aux étudiants de niveau L3 ou au-delà*, inscrits pour l année universitaire 2008/2009 ou 2009/2010 dans une école tunisienne

Plus en détail

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Universcience, deux lieux unis pour le rayonnement de la culture scientifique

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l avenant n o 4 à la convention destinée à organiser les rapports entre les infirmières et les infirmiers

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L 4211-1 et

Plus en détail

QU EST-CE-QUE LASER? POUR QUI?

QU EST-CE-QUE LASER? POUR QUI? QU EST-CE-QUE?, Logiciel Actuariel de Simulation et d Evaluation de Retraites, est un logiciel d évaluation des engagements au titre des Indemnités de Départ en Retraite, des Prestations d Ancienneté et

Plus en détail

PRINCIPES RÉGISSANT LES RELATIONS ENTRE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET LE RÉSEAU RÉGIONAL DE CANCÉROLOGIE DU NORD PAS DE CALAIS

PRINCIPES RÉGISSANT LES RELATIONS ENTRE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET LE RÉSEAU RÉGIONAL DE CANCÉROLOGIE DU NORD PAS DE CALAIS Charte Régionale PRINCIPES RÉGISSANT LES RELATIONS ENTRE L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET LE RÉSEAU RÉGIONAL DE CANCÉROLOGIE DU NORD PAS DE CALAIS PREAMBULE Le Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Qualité conseil en recrutement

Qualité conseil en recrutement Qualité conseil en recrutement CAP AFNOR Sandrine Gonzalez/Muriel Amant : info.inscription@afaq.afnor.org 11 rue Francis de Pressensé 93571 LA PLAINE ST DENIS tel. : 01 41 62 76 22 / fax : 01 49 17 92

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

Convention de partenariat pour la promotion d une rénovation performante et accessible

Convention de partenariat pour la promotion d une rénovation performante et accessible Convention de partenariat pour la promotion d une rénovation performante et accessible Entre : La Régie Régionale du Service Public de l Efficacité Energétique, 11 mail Albert 1er, 80000 Amiens, représentée

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique La loi Informatique et Liberté aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé La protection des données

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) -- DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION 1 Ce document est réalisé à partir des éléments présents dans l arrêté relatif à la composition

Plus en détail

Études cliniques et publicité Sélection Présentation Atelier procédures

Études cliniques et publicité Sélection Présentation Atelier procédures L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 Tarification Spéciale -25% Adhérents de l AFAR Intervenants : Maître (Docteur en droit, Docteur en pharmacie, Professeur

Plus en détail

Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière

Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un parcours de POE COLLECTIVE Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière ADEFIM LANGUEDOC ROUSSILLON 125 Avenue des chênes rouges

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

ENREGISTREMENT. Conditions générales d accès et d utilisation de la Plateforme collaborative de veille réglementaire d Esqualearning

ENREGISTREMENT. Conditions générales d accès et d utilisation de la Plateforme collaborative de veille réglementaire d Esqualearning Page : 1 / 1 Objet Les présentes conditions générales d accès et d utilisation constituent les seuls accords passés entre Esqualearning, et un abonné bénéficiant d un accès gratuit à la plateforme collaborative

Plus en détail

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Programme de développement professionnel continu Date : juin 2013 Comité de Coordination de l Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine

Plus en détail

Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin

Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin Introduction Cette charte de partenariat s inscrit dans le cadre plus large de la démarche initiée depuis 2002 et déjà formalisée pour la gestion

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Métier de Data Manager

Métier de Data Manager Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau II Nous Préparons les Talents de Demain ABSILON FORMATIONS Pôle de compétences d ABSILON Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Partenaire de la dynamique de votre entreprise CONSTRUISEZ VOTRE PARCOURS LA VOCATION D APTIS...P.3 LA DÉMARCHE D INTERVENTION APTIS...P.4 LA DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE APTIS...P.5 FICHE

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

santé CHOISIR D'AVANTAGER

santé CHOISIR D'AVANTAGER santé CHOISIR D'AVANTAGER BIEN S ÉQUIPER Le groupe AG2R LA MONDIALE, c est : Près de 7 000 collaborateurs à votre service Un réseau de proximité avec des implantations régionales Une qualité de gestion

Plus en détail

Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web

Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web LICENCE PRO Commercialisation de solutions informatiques, numériques et web Définition de la discipline Le commercial en informatique intervient dans les problématiques commerciales des entreprises du

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : LES ACTIONS COLLECTIVES 2014 FORMATIONS PROFESSIONNELLES Région : MARTINIQUE Références : CDC-15-003-2014 FAFSEA Délégation Martinique

Plus en détail

Ateliers de formation Incub'Europe 3

Ateliers de formation Incub'Europe 3 Appel à prestataires 15.10.2015 Ateliers de formation Incub'Europe 3 Résumé : Le présent Appel à Prestataires vise à sélectionner un ou plusieurs prestataires (consultants / cabinets de consultants) pour

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Réponses aux demandes de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres

Plus en détail