Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Assurer la conformité d e l infrastructure réseau d u sy stème d information Gilles Clugnac Co nsult ing S y st em E ngineer Cisco F rance 1

2 C ww w Les challenges r enco nt r és p ar les p r o f essi o nnels d e l I T 88 0% du bb uu dg et IT est dép p ensé en mm aintenanc e && oo pp eratio ns ro issa n c e d es c h a l l en g es cc oo mm pl ia ia nn cc e c c ro ro issa n n c c e réglem ent at at io io ns PPP ooo licies co co rp rp ooo rat e/ e/ it it Règles ttt ech niq ues no no uv uv eaux serv ices AAA ppp ppp licat io io n bb b usiness crit iq iq ues cc oo mm pl exité expertise TT T ech no lo lo gies AAA ppp ppp licat io io ns réseaur eb eb serv ices BB B eso in de ppp ro ro duct ooo vvv it it é EE E xx x pp p ert ise rare 90% des initiatives IT so nt dél l ivrées tro p p tard YY ank ee GG ro uu pp 2

3 Etes-v o u s c o n c ern és p a r. des m o dif icat io ns f réq uent es du réseau et / o u des serv ices la m ise en p lace d un p ro cess de gest io n des ch angem ent s des direct iv es de co m p liance ( S O X, B A S E L 2 ) o u dém arch e t y p e I T I L. des p ro b lèm es de sécurit é co m p lex es des b eso in de sy st èm es d audit et de rep o rt ing 3

4 mm A n a ly se de la si tu a ti o n 47% des cc hh aa nn gg em en tt s nn e so nn tt pp aa s aa uu tt oo rr ii séss oo uu pp aa s en rr eg ii st rr és Configuration touj ours anue ll ll ee LL a pp ll up art de s pp rob ll èm ee s déte cc tés ap rès dép ll oie mm ee nt MM êê mm ee ll ee s pp ee tite s ee rre urs ont de s cc onséq ue nc ee s grav ee s Com pp ll ianc e e souv ee nt mm al cc om pp rise II nadéq uation de s cc ontrô ll ee s LL ee ee ee ll mm ee pp s P roc ss souv nt im ités à de s diagram s ap ie r 66 0% du do ww ntim e réseau est du à des erreu rs hh uu mm aine 4

5 A c c élérer le su c c ès o p éra ti o n n el Rédu c t i o n du T C O C o n f o r m i t é Optimisation de s re ssou rc e s A u tomatisation R e spe c t de s pol ic ie s R e spe c t de s proc e sse s A u dit Impact P o s i ti f S u r l e B u s i n e s s C o n t i n u i t é du ser v i c e S L A déf inis e t re spe c tés M odèl e prédic tif pl u tô t q u e réac tif S atisf ac tion u til isate u rs M e il l e u r f oc u s 5

6 M L es p ri n c i p a u x f ra m ew o rk s et O enhanced Telecom Operations Map I T I L I T I nf rastru ctu re L ib rary 6

7 Q u est-c e q u et O M? Un framework de défi ni t i on de p roc es s es q u i A p p o rt e st ru c t u re st a nda rd, t e rm i no lo g i e, e t sc h ém a de c la ssi f i c a t i o n A p p o rt e le s b a se s p o u r le dév e lo p p e m e nt de p ro c e sse s b u si ne ss p re na nt e n c o m p t e t o u t e s le s f a c e t t e s de l e nt re p ri se. p p o e b a e i c o m p e o e t a u m a g e m e a p p c a t i o I T e t e e p c e b u A rt le s se s néc ssa re s à la réh nsi n na nt de s li ns n rm de ro sse s si ne ss. 7

8 M et O M lev el 1 S trateg y, I nf rastru c tu re & P rod u c t S trateg y & C om m it I nf rastru c tu re L if ec y c l e M anag em ent P rod u c t L if ec y c l e M anag em ent C u stome r Operations Operations S u pport & R ead iness F u l f il l m ent A ssu ranc e B il l ing M ark eting & Of f er M anag em ent C u stom er R el ationsh ip M anag em ent S erv ic e D ev el opm ent & M anag em ent S erv ic e M anag em ent & Operations R esou rc e D ev el opm ent & M anag em ent ( A p p l i c a t i o n, C o m p u t i n g a n d N e t w o r k ) R esou rc e M anag em ent & Operations ( A p p l i c a t i o n, C o m p u t i n g a n d N e t w o r k ) S u ppl y C h ain D ev el opm ent & M anag em ent S u ppl ier/ P artner R el ationsh ip M anag em ent Enterprise M a na g em ent S trateg ic & E nterprise P l anning B rand M anag em ent, ark et R esearc h & A d v ertising S tak eh ol d er & E x ternal R el ations M anag em ent D isaster R ec ov ery, S ec u rity & F rau d M anag em ent F inanc ial & A sset M anag em ent H u m an R esou rc es M anag em ent R esearc h & D ev el opm ent, T ec h nol og y A c q u isition E nterprise Q u al ity M anag em ent, P roc ess & I T P l anning & A rc h itec tu re 8

9 Q u est-c e q u I T I L? Un ens emb l e de p u b l i c at i ons s u ggérant des b es t p rac t i c es p ou r gérer l es s erv i c es I T L ap p roc h e l a p l u s l argement ac c ep t ée dans management des s erv i c es I T 2 domai nes p ri nc i p au x :- Se rv i c e De li v e ry Se rv i c e A ssu ra nc e l e 9

10 M I T I L S ta n da rd S p o n so r S t an d ar d s B o d y O f f i c e o f G o v e r n m e n t Co m m e r c e, U K (w w w. i t i l. c o. u k ) Ac t i v e S i n c e 1980 (as CCTA n o w k n o w n as O G C) M e m b e r s B r i t i sh G o v e r n m e n t F o c u s ai n D e l i v e r ab l e s B e st P r ac t i c e f o r I T I n f r ast r u c t u r e M an ag e m e n t I T I n f r ast r u c t u r e L i b r ar y (I TI L ) R e c o m m e n d at i o n I T S e r v i c e M an ag e m e n t (I TS M ) R e c o m m e n d at i o n 10

11 I T I L P u b li c a ti o n F ra m ew o rk 11

12 S erv i c e S u p p o rt T h e B u si n ess le Se rv i c e De sk e st le p o i nt de c o nt a c t c e nt ra l p o u r le s u t i li sa t e u rs C u st o m ers & U sers L e Se rv i c e De sk p e u t a p p o rt e r de no m b re u x se rv i c e s. L e s do nnée s so nt m a i nt e nu e s da ns u ne b a se de do nnée s c o m m u ne : la C M DB I n c i d e n t M n g t. I nc id ent P r o b l e m M n g t. S E R V I C E D E S K C o n f i g. M n g t. C h a n g e M n g t. CMDB R e l e a s e M n g t. C onf ig u ration M anag em ent D atab ase 12

13 Ex em p le : I n c i den t/ P ro b lem M a n a g em en t I nc id ent D etec tio n I nc id ent R eso l v ed P ro b l em Rec o rds 4 5 A h a b d & a b l o T h k w b l d a b a c o l f o a f A w o a u o k w f b l m a g P b l m a g f a v a l a T h w o a u o f a c c a m a g a o a k w b l d a b a u a 1) n inc id ent s een etec ted pro em rec rd is ra ised 2) e no n pro em ta se is nsu ted r ix 3) rk ro nd r no n ix is pa ssed to pro em na em ent 4) ro em na em ent rev iew th e ix nd id te it 5) e rk ro nd r ix is epted nd inc id ent na em ent re inf rm ed nd th e no pro em ta se is pd ted P ro b l em D etec tio n S tru c tu ra l R eso l u tio n I A n y e v e n t w h i c h i s n o t p a r t o f t h e s t a n d a r d o p e r a t i o n o f a s e r v i c e a n d w h i c h c a u s e s, o r m a y c a u s e, a n i n t e r r u p t i o n t o, o r a r e d u c t i o n i n, t h e q u a l i t y o f t h a t s e r v i c e P l : A c o n d i t i o n o f t e n i d e n t i f i e d a s a r e s u l t o f m u l t i p l e I n c i d e n t s t h a t e x h i b i t c o m m o n s y m p t o m s. P r o b l e m s c a n a l s o b e i d e n t i f i e d f r o m a s i n g l e s i g n i f i c a n t I n c i d e n t, i n d i c a t i v e o f a s i n g l e e r r o r, f o r w h i c h t h e c a u s e i s u n k n o w n, b u t f o r w h i c h t h e i m p a c t i s s i g n i f i c a n t. K A c o n d i t i o n i d e n t i f i e d b y s u c c e s s f u l d i a g n o s i s o f t h e r o o t c a u s e o f a p r o b l e m, a n d t h e s u b s e q u e n t d e v e l o p m e n t o f a w o r k r o u n d nc id ent: rob em now n error: -a 13

14 m I T I L S i c M a n a g S i c S u p p o erv e em en t: erv e rt S erv i c e S u p p ort Se rv i c e De sk I nc i de nt M a na g e m e nt P ro b le m M a na g e m e nt C h a ng e M a na g e m e nt R e le a se M a na g e m e nt C o nf i g u ra t i o n M a na g e m e nt p rovide a single p oint of contact for custom facilitate the restoration of norm al service w ith m inim al b usiness im p act restore norm al service op eration as q uick ly as p ossib le m inim iz e the adverse im p act on b usiness op erations ensure that the highest p ossib le levels of service q uality and availab ility are m aintained m inim iz e the adverse im p act of errors w ithin the I T I nfrastructure and p revent incidents related to these errors reactive: q uick ly solve p rob lem ore incidents p roactive: reduce the overall num b er of incidents ensure that standardiz ed m odels and p rocedures are used for efficient and p rom p t handling of all changes in order to m inim iz e the im p act of change-related incidents up on service q uality ensure authoriz ed softw are m odules are used p rovide m eans to b uild change releases autom ate release of softw are account for and verify the configuration records of all the com p onents of the I T infrastructure p rovide accurate inform B ri ef D es c ri p t i on ers and users s in resp onse to one or ation to all other sup p ort p rocesses 14

15 S erv i c e D eli v ery The Business Su p p o rt la f o u rni t u re se rv i c e s I T de s C ust o m er s & U ser s P ri se e n c o m p t e de s do nnée s b u si ne ss e t f i na nc i ère s P la ni f i e c e q u i do i t se p a sse r q u a nd le s c h o se s v o nt m a l Capacity Information C a p a c i t y M n g t. A v ail ab il ity Information A v a i l a b i l i t y M n g t. S L A / O L A R e ports and D ata S e r v i c e L e v e l M n g t. B u d g e t, E x pe nd itu re & Ch arg ing d ata F i n a n c i a l M n g t. Continu ity P l an I T S e r v i c e C o n t i n u i t y M n g t. 15

16 I T I L S i c M a n a g S i c D v erv e em en t: erv e eli ery S erv i c e D el i v ery Se rv i c e L e v e l M a na g e m e nt A v a i la b i li t y M a na g e m e nt B ri ef D es c ri p t i on agree on and control the service levels understand b usiness needs ensure high availab ility of services C a p a c i t y M a na g e m e nt ensure op tim al use of I T I T Se rv i c e C o nt i nu i t y M a na g e m e nt F i i a M a g e m e f o I T i c e na nc l na nt r Se rv s ensure q uick recovery after a disaster p rovide insight, control and charge the costs of I T services 16

17 Ex em p le d A p p li c a ti o n s S erv i c e S u p p o rt Incident Management C l a ri f y / R em edy P ro b lem Management C l a ri f y / R em edy C o nf igu ratio n Management C i sc o w o rk s R eso u rc e M a n a g er E ssen t i a l s ( R M E ) C i sc o W o rk s N et w o rk C o m p l i a n c e M a n a g er a k a O p sw a re N et w o rk A u t o m a t i o n S y st em ( N A S ) V o y en c e C h ange Management I n t el l i den C i sc o W o rk s N et w o rk C o m p l i a n c e M a n a g er a k a O p sw a re N et w o rk A u t o m a t i o n S y st em ( N A S ) R elease Management C i sc o W o rk s N et w o rk C o m p l i a n c e M a n a g er a k a O p sw a re N et w o rk A u t o m a t i o n S y st em ( N A S ) 17

18 Q u esti o n s Comment u ti l i s er l es f r a mew or k s I T I L et/ ou et O M p ou r ê tr e en a d éq u a ti on a v ec d es ob j ec ti f s b u s i nes s? Comment I T I L et/ ou et O M p eu v ent a i d er a v ec l es q u es ti ons r el a ti v es a u x p r oc es s es? Q u el g a i n d e p r od u c ti v i té p eu t a p p or ter I T I L? S u r q u el s p r oc es s es d oi t on a v oi r u n f oc u s? 18

19 C i sc o S y stem s L i f ec y c le S erv i c es PP re pare PP ll an De sig n II mpl ee me nt Ope rate Optimiz ee Les S erv i c es Li f ec y c le so n t les mét h o d o lo g i es et b est p ra c t i c es su p p o rt a n t l év o lu t i o n d es résea u x v ers d es sy st èmes b u si n ess et a ssu ra n t le ret o u r su r i n v est i ssemen t o p t i ma l d es i n v est i ssemen t s I T 19

20 m A p p ro c h e S erv i c es L i f ec y c le S erv i c es t h a t p ro v i de p ea k p erf o rm a n c e S erv i c es t h a t p ro v i de n et w o rk i n v est m en t p ro t ec t i o n Optimiz ee Ope rate PP re pare PP ll an De sig n S erv i c es t h a t p ro v i de t ec h n o l o g y v i si o n f o r t h e f u t u re, a n d c o n su l t i n g f o r n et w o rk p l a n n i n g a s a p a rt o f t h e b u si n ess S erv i c es t h a t p ro v i de a ssessm en t a n d t est i n g o f t h e c u rren t p erf o rm a n c e o f t h e n et w o rk a n d a rc h i t ec t u re p l a n n i n g f o r t h e f u t u re, a s w el l a s sk i l l a ssessm en t s S erv i c es t h a t en su re t h e desi g n a n d dep l o y m en t del i v er t h e desi red n et w o rk v a l u e a n d f u n c t i o n a l i t y II mpl ee me nt S erv i c es t h a t sa t i sf y c o n f l i c t i n g desi g n et ri c s; f o resee a n d p reem p t p o t en t i a l n et w o rk b o t t l en ec k s 20

21 PP repare PP ll an Optim iz iz e DD esig n Operate II mm pl em ent I n f o rma t i o n s c o n so li d ées N etf lo w C o llecto r, N etw o rk A naly sis Mo du le, B andw ith Q u ality Manager I n st ru men t a t i o n I n t elli g en t e N e tf l ow, I P S L A, R M ON, N B A R, M I B s 21

22 Services L if ec y cl e et So l u t io n s PP repare PP ll an Optim iz iz e DD esig n Operate II mm pl em ent 22

23 L es i n i ti a ti v es stra tég i q u es F Y 0 6 C i sc o SO N A Se rv i c e O ri e nt e d N e t w o rk A rc h i t e c t u re A dv a n c i n g t h e i n t el l i g en t i n f o rm a t i o n n et w o rk B et t i n g o n S O A a n d v i rt u a l i z a t i o n i n t h e da t a c en t er D el i v eri n g di st ri b u t ed i n f ra st ru c t u re serv i c es M a na g e m e nt Sy st e m s NAPA, PACE : mostly third-p arty p rodu c ts S ec u rity manag ement ( e.g. M AR S ) Point solu tions ( e.g. S W AN) E x p a nsi o n i nt o e m e rg i ng m a rk e t s A dv a nc e d Se rv i c e s f o r e nt e rp ri se s L i nk sy s O ne se rv i c e s f o r SM B s 23

24 Proactive A u tom ation of C h an g e E x ecu tion ( PA C E ) 24

25 A m éli o rer les S erv i c es I T B u sine ss E nd U se r 25

26 P ro a c ti v e A u to m Ex ec u ti o n a ti o n o f C h a n g e Produits e t se rv ic e s p e rm e tta n t l a utom a tisa tion e t le c on trô le de s c h a n g e m e n ts du rése a u. 26

27 m M Impact de l au to mati s ati o n Analyse/Tooubleshooting anuels M T T R su i t e à erreu r de c o n f i g u ra t i o n : minu te s A rrê t & et i n c i den t s de séc u ri t é du à m a u v a i se c o n f i g u ra t i o n m a n u el l e: 8 0 % T em p s m o y en p o u r déc o u v ri r u n e v u l n éra b i l i t é de séc u ri t é: 2 se maine s Automatique T T R su i t e à erreu r de c o n f i g u ra t i o n 1 5 m i n u t es A t & i n c i t u t m a u v a i c o n f i g u t i o n m a n u l 2 0 % T p m o y p o u o u v u n v u l n b i l i t u t o i n 2 m i n u t rrê et den s de séc ri é du à se ra el e: em s en r déc ri r e éra é de séc ri é :M s de es S o u rc e: E MA S u rv ey a n d c u st o m er f eedb a c k 27

28 P ro p o si ti o n de v a leu r P A C E D ri v e a n d C o n t ro l C h a n g e O p era t i o n s T h ro u g h P ro a c t i v e A u t o ma t i o n SS ecu re CC entraliz ed AA ccess && AA uu dit NN etw oo rk CC oo nf igu ratio n CC hh ange && CC oo mp liance Business Policies NN etw oo rk AA naly sis && VV alidatio n E nable G row th 28

29 S A n a ly se de la si tu a ti o n Autom atiser la cc onf iguration et les op érations dd e gestion dd es cc hangem ents pp our mm aintenir le réseau ff onc tionnel et cc om pp liant xx 77 Comment c onf i gu rer u n éq u i p ement p ou r u n nou v ea u si te di sta nt? Q u elles règles a p p li q u er à u n nou v ea u si te et u ne nou v elle c onf i gu ra ti on? Comment donner a c c ès a u x ou ti ls et dev i c es a u x op éra teu rs q u i gèrent c es nou v ea u x éq u i p ements? Q u i p eu t f a i re di f f érents ty p es de c h a ngements? Comment ê tre su r q u e les c onf i gu ra ti ons ont v ra i ment été dép loy ées et q u e les p ermi ssi ons d a c c ès c orrec tes mi ses en p la c e? Comment rép li q u er des c h a ngements f a c i lement et ra p i dement? Comment se mettre en c onf ormi té a v ec u ne nou v elle règle c orp ora te? Q u i p eu t c h a nger les p ermi ssi ons d a c c ès? Comment c réer u n ra p p ort des c h a ngements ef f ec tu és et de q u i les a ef f ec tu és? Comment a na ly ser l i ntégri té du résea u? Comment réa li ser u n u p gra de d I O a v ec u n dow nti me mi ni mu m et u ne c oh érenc e glob a le du résea u? Comment a ssu rer q u u n u p gra de q u i est c orrec t p ou r u n élément du résea u le sera éga lement p ou r u n élément i denti q u e loc a li sé a i lleu rs? Comment a u di ter a p rès u n dép loi ement p ou r s a ssu rer de la c omp li a nc e? Comment v a li der et générer des ra p p orts su r la c omp li a nc e résea u et les b est p ra c ti c es? 29

30 G PACE: Co n t rô l e de s o p éra t i o n s de c h a n g e m e n t s c e n t ra l i sée s, séc u ri sée s e t a u t o m a t i sée s Bu si nn ess PP oo ll ii cc yy SS erv ii cc es PP oo ll ii cc yy NN et ww oo rk PP oo ll ii cc yy Dev ii cc e PP oo ll ii cc yy Ci sc o S ec u re A CS Ci sc o w o rk s N CM Ci sc o w o rk s L MS Ci sc o CA S Cisco Advanced Services I P N etw ork A u th enti f i c a ti on et a c c ès c entra li sé et séc u ri sé esti on des c h a ngements de c onf i gu ra ti on des éléments et du résea u A u di t, A na ly se, V a li da ti on de la Comp li a nc e Rep o rt i n g A na ly se résea u et rec ommenda ti ons de c h a ngements 30

31 C i sc o W o rk s N etw o rk C o m p li a n c e M a n a g er ( N C M ) U n e so lu t i o n h a u t emen t sc a la b le, mu lt i -v en d eu rs d e ma n a g emen t c en t ra li sé p ermet t a n t : G estion d es c onf igurations G estion d es c hangem ents Aud it d e C om p lianc e/c onf orm ité W ork f low s R ep orting 31

32 M C i sc o W o rk s N C M O v erv i ew f o n c ti o n n el C isc ow ork s N e tw ork C ompl ianc e M anag e r A u t o m a t ed Di sc o v ery & I n v en t o ry I m p o rt I nd iv id u al d ev ic es ( e. g., f rom C isc ow ork s D C R ) N etw ork topol og y D etail ed asset inv entory OS im ag es N et w o rk P oli c y -B a sed or A d H oc Ch a n g e & Co n f i g u ra t i o n Ma n a g em en t D ev ic e prov isioning C onf ig u ration S c ripting OS im ag e u pd ates A u di t & Co m p l i a n c e N etw ork au d its B est prac tic es enf orc em ent S OX, V I S A C I S P, H I P A A, G L B A, I T I L, C ob it, C OS O W o rk f l o w s & A p p ro v a l s S eq u enc ing S c h ed u l ing P roc ess m od el C h ang e approv al s Rep o rt i n g N etw ork c om pl ianc e D epl oy ed assets C h ang e h istory Centra l D a ta R ep osi tory Member of F ed era t ed C MD B Integration Connectors O th er N etw ork a na gement S y stems Ci sc ow ork s or 3 rd p a rty a p p li c a ti ons 32

33 In tég r ati o n av ec des o u ti ls ti er s po u r co n s tr u i r e le s er v i ce des k H E L P DE S K, W O RK F L O W & T I CK E T I N G T O O L S Da t a E v en t s Da t a Connec tors and API s E v en t s F A U L T MA N A G E ME N T S Y S T E MS, P E RF O RMA N CE & S L A T O O L S 33

34 C i sc o W o rk s N C M G esti o n C o n f i g u ra ti o n s & C h a n g em en ts Max imisé l u p time p ar la gestio n des ch angements Dép loiement c entralisé des c onf ig u rations et sof tw ares Détec tion temp s réel des c hang ements Comp araison v isu elle des c onf ig u rations T emp lates de Conf ig u ration V alidation des c hang ements av ant dép loiement & mise en p lac e p ro-ac tiv e des p olic ies Ac c ès séc u risé au x dev ic es Arc hiv ag e des c onf ig u rations Co m p a ra i so n v i su el l e des c o n f i g u ra t i o n s 34

35 M C i sc o W o rk s N C M A u di t & et g esti o n de la C o m p li a n c e A u dits au to matisés & rep o rting de co mp liance C o m p li a nc e c e nt e r Déf inition de p olic ies p ou r traq u er la c omp lianc e ise en p lac e des p olic ies en temp s réel Comp araison v isu elle des dev ic es Notif ic ation des non-c omp lianc e notif ic ation & au to-remediation Génération au tomatiq u e de rap p orts de c omp lianc e S O X, V I S A CI S P, H I PAA, GL B A, I T I L, Cob it, CO S O Co m p l i a n c e Cen t er 35

36 O C i sc o W o rk s N C M : p ri o ri ti sa ti o n des v i o la ti o n s de c o m p li a n c e Prioritisa tion règ le s de C om p lia n c e de s C h a q u e v i o la t i o n a u n i ndi c a t e u r de ri sq u e T ri a g e a u t o m a t i q u e b a sé su r le ri sq u e e t a c t i o n t e lle q u e ; u v k / p P o t i t i o n Au to-remediate ertu re tic et Env oi ag e ri ri sa des règ l es de Co m p l i a n c e 36

37 C i sc o W o rk s N C M W o rk f lo w et A p p ro b a ti o n M o déli sa t i o n de p ro j e t s c o m p le x e s Comb inaison d ac tions au tomatisées et manu elles Déf i ni t i o n de règ le s d a p p ro b a t i o n Ap p rob ation b asée su r le u ser, l ac tiv ité et/ ou le dev ic e af f ec té. Ap p rob ation p ou r ac tions manu elles et/ ou au tomatiq u es. I ntég ration av ec w ork f low s ex ternes C a le ndri e r de s a c t i v i t és q u o t i di e nne s A le rt e su r c o nf li t s R e p o rt i ng f le x i b le & no t i f i c a t i o n T ab leau de b ord des c hang ements Notif ic ation / au tres Règ l e d a p p ro b a t i o n des c h a n g em en t s 37

38 C i sc o W o rk s N C M R ep o rti n g R ap p o rts p rédéf inis et cu sto ms R a p p o rt d i nv e nt a i re p ar g rou p e, v endeu r, u ser R a p p o rt de s c h a ng e m e nt s Q u i, Q u oi, Q u and, p ou rq u oi R a p p o rt de C o m p li a nc e Comp lianc e rég u lation Comp lianc e Corp orate B est p rac tic es NS A R ou ter R a p p o rt ét a t rése a u Polic y c omp lianc e at-a-g lanc e I dentif ic ation des f ac teu rs de risq u es Ra p p o rt ét a t du résea u 38

39 Cisco Configuration Assurance Solution A u dit au to matisé du réseau, analyse des c onf ig u rations des dev ic es indiv idu els et du réseau R ap p o rts de co mp liance av ec les règ les de l I T V isu alisatio n c omb inée de la top olog ie, du traf ic et des rég lementations. et de la c onf ig u ration. P rédictio n de la c ap ac ité à maintenir l intég rité et la séc u rité du réseau c as d inc ident. en 39

40 A n a ly se b a sée règ les A na ly se à t ro i s ni v e a u x : F ic hier de c onf ig u ration indiv idu el : p olic y, syntax e, etc. M odèle réseau rou tag e, adressag e, p rotoc oles, etc. S imu lation: simu lation d inc ident, séc u rité des f lu x e nv i ro n règ le s p rédéf i ni e s I GR P, EI GR P, O S PF, B GP, R I P, I P M u ltic ast, H S R P, R S R B, I PS ec, I PX, DL S w, tu nnel interf ac es Adressag e I P, rou tag e, R ou te M Administration des dev ic es, S NM ap s, ACL s P, system log g ing AAA, Pix, NAT, T ACACS +, R ADI U S, k erb eros Q os, V L ANs, V oi P, O thers C o de so u rc e / e x e m p le de règ le s f o u rni s 40

41 m A u di t de c o n f i g u ra ti o n ob j e c tif : Déte c te r l e s prob l ème s de c onf ig u ration dans u n rése au de produ c tion Dét ec t i o n des erreu rs et a u v a i ses c o n f i g u ra t i o n s I den t i f i c a t i o n des p ro b l èm de séc u ri t é Do c u m de c o m E tape s: es en t a t i o n des v i o l a t i o n s p l i a n c es Créa t i o n du m o dèl e de b a se E x ec u t i o n des a n a l y ses p rédéf i n i es N o t i f i c a t i o n des résu l t a t s v i a v i a e-m a i l o u p a g er P u b l i c a t i o n des résu l t a t s su r u n serv er de rep o rt i n g i n t ég ré 41

42 V Ci sc o CAS V i rt u a l N e t w o rk D a t a S e rv e r: Créa t i o n du m o dèl e de b a se Network Devices Cisco routers, Catalyst S w itch es, P ix, m ultiv en d or irtu a l Network Da ta S erver Network M a n a g em en t T ool s T op ol og y, T ra f f ic, C on f ig u ra tion cflowd W A N M n I n f N CiscoW ork s Cisco an ag er Cisco Con ectiv ity Cen ter Cisco o Cen ter etf low 42

43 Ci sc o CAS Au di t a n d An a l y si s: Co n f i g u ra t i o n de s a u di t s a u t o m a t i q u e s 43

44 Ci sc o CAS : R e v u e de s résu l t a t s N o t i f i c a t i o n des resu l t a t s v i a e-m a i l o u p a g er R a p p o rt s p u b l i és su r l e R ep o rt S erv er ( serv eu r W eb ) R a p p o rt s c u st o m i sés p a r sel ec t i o n de reg l es, sc o p e résea u A n a l y se q u o t i di e n n e C o m p l i a n c e ( S O X, F I S M A, e t c. ) R a p p o rt de di f f ére n c e s : c o m 2 b a se l i n e s rése a u x c o m p a re re su l t a t s d a u di t su c c e ssi f s A u di t de séc u ri t é R a p p o rt c u st o m i sés v i a f eu i l l es de st y l e p a re 44

45 Etude de c a s 45

46 Et u de de c a s : Au di t q u o t i di e n de séc u ri t é e t d i n t ég ri t é e t a n a l y se d i m p a c t Problèm e s : O S u rv ei lla n c e q u o t i d i en n e d es c h a n g emen t s q u i v i o len t les règ les d e c o n f i g u ra t i o n et les p o li t i q u es d e séc u ri t é et d e leu r i mp a c t su r les S LA s Assu rer la c omp lianc e à la rég lementation Assu rer la c omp lianc e, la séc u rité et la resilienc e du réseau de b ou t en b ou t bj e c t i f F aire le b on c hang ement, au b on moment p ar la b onne p ersonne. 46

47 Au di t q u o t i di e n de séc u ri t é e t d i n t ég ri t é e t a n a l y se d i m p a c t 1 Authentification A C S 1 N C M 2 C A S T i ck et T o o l U tilisateurs authentifiés p ar AC S Accès N C M contrô lés p ar AC Ls N C M m aintient une config uration up to date des devices Q uotidiennem ent ou p lus les données sont autom atiq uem ent im p ortées de N C M vers C AS Le réseau est m odélisé p our rep résenter l infrastructure de p roduction L up date du m odèle p eut ê tre b asé sur les évènem ents de config uration N C M Audit de config uration autom atiq ue Analy se et validation la cohérence réseau p ar ex écution des règ les d audit, controle des vulnérab ilités de sécurité, des cohérences d adressag e, des attrib uts ( ex Q os ), de la com p liance à la rég lem entation etc. 4 C om N etw pl ianc e R eports P C I / V i s a C I S P S O X C O B I T I T I L ork A nal y sis R eports N otification des résultats critiq ues aux adm inistrateur. R ep orting C om p liance Analy se réseau Les volations sont rem de troub le tick eting ontées dans l outl Multi-v e n d o r N e tw o r k D e v ic e s S e c u ri t y V u l n e ra b i l i t y N e t w o rk R e s i l i e n c y C o n f i g u ra t i o n T re n ds R o u t i n g A n a l y t i c s A n d m u c h m o re N e tw o r k Mo d e l 6 L adm inistrateur determ ine si des chang em ents correctifs sont à faire et les effectue le cas échéant avec N C M. 47

48 C o n c lu si o n A u t om a t i s a t i on p ou r gére r la c om p le x i t é, a u gm e n t e r la p rodu c t i v i t é, a s s u re r la f le x i bi li t é bu s i n e s s M i s e e n c on f orm i t é ( c om p li a n c e ) du s y s t èm e d i n f orm a t i on s Pla n i f i c a t i on A T T E I N D R E L E X C E LLE N C E O P E R A T I O N N E LLE!!! 48

49 R e t ro u v e z c h a q u e m o i s l a c t u a li t é C i sc o su r C i sc o M a g, la ne w sle t t e r de C i sc o F ra nc e A b o nne m e nt : w w w.c i sc o.f r/ g o / c i sc o m a g Sém i na i re so lu t i o ns : L e rése a u de C a m p u s J e u di 2 4 m a i e n m a t i née à l I nst i t u t O c éa no g ra p h i q u e - P a ri s 49

50 50

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

Accélér e r le s u ccès o p ér a t i o n n e l a v e c C i s co P r o a ct i v e Au t o m C h a n g e E x e cu t i o n & a t i o n o f C i s co N e t w o r k a n d Ap p li ca t i o n P e r f o r m a n

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Les centres de co nta cts m u l ti ca na u x Philippe M o u ret Pro du c t Sa les Spec ia list C o n t a c t C en t er Tec hn o lo g ies phm o u ret @ c isc o. c o m P r e s e n t a t i o n _ I D 2 0 0

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Les solutions de c onf ér enc e a udio-v idéo c oup lées à la c olla b or a tion w eb Christophe Du b oq u et 1 Retrouvez chaque mois l actualité C isco sur C iscom ag, la n ew sletter de C isco F ran

Plus en détail

My World. Anywhere, Anytime, Anyhow

My World. Anywhere, Anytime, Anyhow My World. Anywhere, Anytime, Anyhow 1 Domaines d activité Nos domaines d activité 1. Recherche & Développement et commercialisation 1. Recherche & Développement et commercialisation de solutions et services

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Les n o u v elles m en a c es Patrick Cardot Expert Séc u ri té c i s c o -e x p o -2 0 0 7 -n o u v e l l e s _ m e n a c e s. p p t 2 0 0 7 C i s c o S y s t e m s, I n c. A l l r i g h t s r e s e r

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Intervention du 29 Avril 2004 9 h 15 10 h 45 M. Sébastien Bahloul Chef de projet Expert Annuaire LDAP bahloul@linagora.com OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Plan

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Centre de Récupération de SoftThinks

Centre de Récupération de SoftThinks Centre de Récupération de SoftThinks Table des matières Révisions... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Quel est l objectif du Centre de Récupération de SoftThinks?... 3 Que pourrez-vous trouver

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

International : les références d Ineo Systrans

International : les références d Ineo Systrans International : les références d Ineo Systrans Ineo Systrans Références SAEIV* *Système d Aide à l Exploitation et d Information des Voyageurs ZONE EUROPE BELGIQUE Bruxe l les Liège Mons ROYAUME-UNI Edimbourg

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

L architecture en action

L architecture en action L AE au service de l efficacité de l entreprise - 2008 Communication, reproduction ou utilisation interdites sauf autorisation préalable d Arismore. No communication, reproduction or use without prior

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE

TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE TOUTES LES SOLUTIONS DE SÉCURITÉ EN PERSPECTIVE SY YSTÈ M E D ID ENT IFI CAT ION SYS T ÈME D IDENTIFICATION SYSS T È M E D IDE N T I F ICATI O N A U D I T SY ST ÈM E DE VERROUILLAGE RO SYSTÈM ÈME D E V

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

Philippe-Didier GAUTHIER

Philippe-Didier GAUTHIER -Didier Ingénierie, Management, Administration en Éducation et Formation 1 - Parcours professionnel 2 - Projet professionnel 3 - Missions et interventions Portfolio Numérique : - Didier Parcours professionnel

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

&RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV

&RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV SRXU &RQVHLO5pJLRQDO 1RUG± 3DVGH&DODLV (WXGH GHIDLVDELOLWpG XQHILOLqUHUpJLRQDOHLQIRUPDWLTXH HQ 2SHQ6RXUFH ª 6RPPDLUH / REMHWGHO pwxgh /HVSURMHWVHWDSSOLFDWLRQVHQ13'& /HVDWRXWVHWIDLEOHVVHVGHODUpJLRQ /HVFRQVWDWV

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S S a m e d i 1 6 N

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

professionnelle Fiche pratique Préparateur en pharmacie hospitalière Avril 2010 Fiche pratique professionnelle du Synprefh INTRODUCTION

professionnelle Fiche pratique Préparateur en pharmacie hospitalière Avril 2010 Fiche pratique professionnelle du Synprefh INTRODUCTION Fiche pratique professionnelle du Synprefh Préparateur en pharmacie hospitalière Fiche pratique professionnelle INTRODUCTION En milieu hospitalier comme à l officine, les préparateurs en pharmacie sont

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF BOURSE DIRECT Prospectus définitif mis à la disposition du public à l occasion d un Placement Garanti et d une Offre à Prix Ferme de 1 000 000 actions, dont 800 000 actions nouvelles provenant d une augmentation

Plus en détail

Accidents sur Fontenay-sous-Bois

Accidents sur Fontenay-sous-Bois Accueil (/) / Mairies Val-de-Marne (/plan-mairie-94.html) / Mairie de Fontenay-sous-Bois (/mairie-fontenay-sous-bois-94120.html) / Accidents survenus sur la commune Accidents sur Fontenay-sous-Bois Liste

Plus en détail

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - APE Les Mésanges Bleues C40 M5 J0 N0 C70 M15 J0 N0 C8540 M50 J0 N0 C88 M88 J85 N15 Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - C0 M20

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures Tél (00228) 22326950/ 22210250 Autoris ations pour : Exercice en qualité de

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Un e nv i r o nne m e nt d e m o d é l i s a t i o n p o u r l e s y s t è m e d i nf o r m a t i o n d e l a S u p p l y C h a i n : a p p l i c a t i o n a u N o u v e l H ô p i t a l d E s t a i ng

Plus en détail

Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG

Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG Objectifs : Au cours de la dern ière ann ée d études, les cand idats ayant v alidé la to talité de s enseignements théoriques et

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Autoris ations pour : Exercice

Plus en détail

Supervision, Pilotage & Administration d Application. SAP sur Power i. 2010 IBM Corporation

Supervision, Pilotage & Administration d Application. SAP sur Power i. 2010 IBM Corporation Supervision, Pilotage & Administration d Application SAP sur Power i 2010 IBM Corporation Sommaire Le contexte : une réponse à vos enjeux Le périmètre des services SAP sur iseries Détail des fonctionnalités

Plus en détail

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT «Le registre des modifications» UWE «90 minutes pour l environnement» DGO3 - DPA Mons Wavre - Jeudi 10 mai 2012. B. Bequet 1 Plan de l exposé

Plus en détail

Architecture g l o b a l e d ' un D a ta C en ter Stép h a n e H E R T A U L T 1 O Agenda Introduction au Data Center Son év olution Continuité des A p p lications Accroitre la haute disponibilité dans

Plus en détail

HP Software. Supervision du SI orientée. environnements IT complexes

HP Software. Supervision du SI orientée. environnements IT complexes HP Software Supervision du SI orientée Click to edit Master services dans des subtitle style environnements IT complexes 2 0 0 8 He wle tt-pa cka rd De v e lopm e nt Compa ny, L.P. The informa tion conta

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

Certifié esthétique - Homologué qualité

Certifié esthétique - Homologué qualité Certifié esthétique - Homologué qualité Le spécialiste des portes de garage et des portails automatiques L EXPÉRIENCE D UN FABRICANT DE LA CONCEPTION À LA PRODUCTION DEPUIS PLUS DE 3 0 ANS, SCB H CONÇOIT

Plus en détail

Com pte A utodesk Questions et réponses pour les clients Une façon plus efficace de gérer vos relations com m erciales avec Autodesk. Table des matières 1. Présentation 2 1.1 En quoi consiste le portail

Plus en détail

IBM Cognos Enterprise

IBM Cognos Enterprise IBM Cognos Enterprise Leveraging your investment in SPSS Les défis associés à la prise de décision 1 sur 3 Business leader prend fréquemment des décisions sans les informations dont il aurait besoin 1

Plus en détail

Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis

Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis LP Aniche Formation après la 3ème dans les lycées professionnels du Douaisis LYCEE PROFESSIONNEL PROFESSIONNEL LYCEE RA NC CO OIS IS R RA AB BEELLA IS FR A N A IS FFR AN DO OU AII D UA 817 Rue Charles

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE. de l académie de Dijon. Guide d utilisation des logotypes Applications au rectorat MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE

CHARTE GRAPHIQUE. de l académie de Dijon. Guide d utilisation des logotypes Applications au rectorat MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE CHARTE GRAPHIQUE de l académie de Dijon Guide d utilisation des logotypes Applications au rectorat académie Dijon MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

À travers deux grandes premières mondiales

À travers deux grandes premières mondiales Les éco-i ovatio s, le ouvel a e st at gi ue d ABG À travers deux grandes premières mondiales - éco-mfp, premier système d impression à encre effaçable - e-docstation, premier système d archivage intégré

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

StormShield v4.0 StormShield - Version 4.0 Presentation OSSIR 10 juillet 2006

StormShield v4.0 StormShield - Version 4.0 Presentation OSSIR 10 juillet 2006 StormShield v4.0 StormShield - Version 4.0 Presentation OSSIR 10 juillet 2006 SkyRecon Systems - éditeur de StormShield Editeur de Logiciels Français De grands groupes parmi les investisseurs: DGA, la

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE DE CONSULTATION

DOCUMENT UNIQUE DE CONSULTATION DOCUMENT UNIQUE DE CONSULTATION Entité Adjudicatrice Théâtre National de Bretagne 1, rue Saint Hélier CS 54007 35 040 RENNES Cedex Objet du marché Refonte du réseau WLAN Numéro du marché 005 Type de marché

Plus en détail

Automatisation. Industrialisation des tests

Automatisation. Industrialisation des tests Module C : Industrialisation des tests Industrialisation des tests V1.1. VERIFIER.VALIDER ALTRAN CIS, de l assurance Qualité à l assurance de la qualité le lien et la de l automatisation des automates

Plus en détail

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable.

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Le téléphone satellitaire ayant l'un des meilleurs rapports qualité-prix au monde Il n'a jamais

Plus en détail

LES SYSTÈMES D INFO R M AT I O N

LES SYSTÈMES D INFO R M AT I O N SUPPLY CHAIN MANAGEMENT : P ROC ESS US D ORGAN ISATION D ES ACT IVITÉ S CR ÉATRICES DE VALE UR LES SYSTÈMES D INFO R M AT I O N RAPPEL DES DÉFINITIONS DE BASE UTILISÉES PAR LES ÉDITEURS DE PROGICIELS DE

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

P h i l h a r m o n i s

P h i l h a r m o n i s Adoptez un nouveau rythme pour vos placements P h i l h a r m o n i s NOTE D INFO R M ATI O N C o n t rat Collectif d assurance sur la vie à adhésion facultative L e s c a r a c t é r i s t i q u e s d

Plus en détail

Pour la gestion manuelle de quelques tablettes

Pour la gestion manuelle de quelques tablettes Pour la gestion manuelle de quelques tablettes Ce modèle est utilisé dans les écoles qui disposent d un petit nombre de tablette. Il offre certains avantages : La souplesse d utilisation, c est- à- dire

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES Struc ture é c onom ique Un s e c te ur dom iné par le s TPE Le secteur du déménagement est caractérisé par son faible degré de concentration et son atomisation.

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

CS-DRMS. Enhancing Functionalities. Commonwealth Secretariat Debt Management Forum London, June 2008. De l Ouest. Centrale

CS-DRMS. Enhancing Functionalities. Commonwealth Secretariat Debt Management Forum London, June 2008. De l Ouest. Centrale CS-DRMS Enhancing Functionalities Commonwealth Secretariat Debt Management Forum London, June 2008 Banque des Etats de l Afrique Debt Management Capacity Building Programme Initiated in 1985 as the Commonwealth

Plus en détail

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti 1 1 Contenu et déroulement 2 Plan Partie 1: survol vision Corba mise en oeuvre de Corba liaison et transport dans Corba services «communs»

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

Journées Thématiques 2004

Journées Thématiques 2004 Qualité énergétique, environnementale et sanitaire : Qualité énergétique, environnementale et sanitaire préparer le Bâtiment à l'horizon 2010 âââ Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment, Paris

Plus en détail

Les techniques de paiement à l international

Les techniques de paiement à l international Les techniques de paiement à l international I) L encaissement direct Le s te ch n iq u e s d e p a ie m e n t co n ce rn e n t : I) l en n t sim p le l e n ca issem isse m een II) la re m ise d o cu m

Plus en détail

Notice d'exploitation

Notice d'exploitation Notice d'exploitation Equipement de Contrôle et de Signalisation incendie ECS 80-4 ECS 80-4 C ECS 80-8 ECS 80-8 C Sommaire Introduction...3 Maintenance...4 Commandes et signalisations utilisateur...6 Commandes...7

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business.

La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. La virtualisation ou comment délivrer la sécurité en tant t que service, tout t en atteignant ses objectifs business. Philippe Rondel, Directeur Technique, Check Point. Partenariat Crossbeam Systems fait

Plus en détail

III SERVICES DE L ÉTAT

III SERVICES DE L ÉTAT III SERVICES DE L ÉTAT Page 189 sur 406 SERVICES DE L ÉTAT DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE Page 190 sur 406 ARRÊTÉ n 2010-10106 Arrêté fixant le montant de la DGF 2010 pour AAA VU le code

Plus en détail

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE!

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! logo QUI SUIS-JE? PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! WEB DESIGN Découvrez tous mes travaux sur mon site internet et pour plus d informations sur mes prestations contactez-moi. IDENTITÉ QUI SUIS-JE? ÉDITION ILLUSTRATION

Plus en détail

Page 1. Test VDSL2. Test ADSL/2/2+/Re-ADSL. Test Résitance Capacitance R/C. TDR-Echomètre 6 km (option) Test PING.

Page 1. Test VDSL2. Test ADSL/2/2+/Re-ADSL. Test Résitance Capacitance R/C. TDR-Echomètre 6 km (option) Test PING. TESTEUR VDSL ADSL/ VDSL L' ARG U S 1 5 1 teste l es résea u x VDSL2, ADSL, Eth ern et sa n s m od u l e a d d i ti on n el. Ce testeu r tou t- en - u n a vec u n écra n cou l eu r offre l a pri se en ch

Plus en détail