Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger"

Transcription

1 IP/08/1386 Bruxelles, le 23 septembre 2008 Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger Les utilisateurs de téléphone portable peuvent s'attendre, l été prochain, à voir baisser le prix de l envoi de SMS depuis l étranger dans l Union européenne. Aujourd'hui, la Commission européenne a proposé de baisser le prix des SMS en itinérance de 60 % à partir du 1 er juillet Les citoyens de l Union européenne se rendant dans d autres pays de l Union européenne ne devraient plus payer que 11 cents maximum par SMS, alors que le prix moyen pratiqué actuellement dans l UE pour ce type de service est de 29 cents. La Commission veut également accroître la transparence pour les personnes surfant sur le web et téléchargeant des données sur leur téléphone portable lorsqu'elles sont à l étranger: les consommateurs habitués chez eux à des services de transfert de données bon marché doivent, lorsqu'ils ont recours à des services d itinérance, être mieux protégés contre les mauvaises surprises à la réception de leur facture qui peut s'élever à des milliers d euros. Ces propositions vont être soumises au Parlement européen et au Conseil qui doivent les approuver avant qu'elles n'entrent en vigueur. A l'été 2007, l Union européenne avait déjà réduit de 60 % le prix des appels passés et reçus depuis l étranger (itinérance vocale). «Grâce à sa norme GSM, l Europe a suscité un intérêt pour la téléphonie mobile sur toute la planète. Le temps est maintenant venu de démontrer qu'il existe véritablement un marché unique des télécommunications où les consommateurs peuvent utiliser leur téléphone portable dans les 27 pays de l'union européenne sans être pénalisés lorsqu'ils franchissent une frontière», a déclaré M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. «Si nous y parvenons rapidement, nous assisterons à une croissance spectaculaire des services de SMS et de transfert de données et ferons passer le message qu'une tarification réduite pour l'envoi de messages en itinérance peut être une solution avantageuse pour tout le monde.» Mme Viviane Reding, commissaire responsable des télécommunications, a déclaré: «Utiliser son téléphone portable dans un autre pays de l Union ne devrait pas, sans raison valable, coûter plus cher que chez soi, qu'il s'agisse de passer des appels, d envoyer des SMS ou de surfer sur le web. En Europe, ce sont 37 millions de touristes et 110 millions de voyageurs d affaires qui attendent que la promesse d un marché unique sans frontières ait enfin des incidences positives sur leur facture de téléphone.» Mme Meglena Kuneva, commissaire responsable de la protection des consommateurs, a ajouté: «Si l Europe doit apporter des résultats concrets à ses 500 millions de consommateurs, elle ne peut accepter que des opérateurs fassent payer pour un service qu ils ne fournissent pas. Aujourd hui, les consommateurs paient 24 % de trop, en moyenne, pour les appels mobiles qu ils passent à l étranger parce que ce type d appel est fréquemment facturé à la minute et non à la seconde.

2 Pour nous, il est prioritaire que les consommateurs qui téléphonent depuis l étranger soient traités de manière équitable. Aussi la Commission a-t-elle décidé aujourd hui d introduire le principe de la tarification à la seconde pour tous les appels en itinérance.» L envoi de SMS est extrêmement répandu chez les citoyens de l Union européenne qui, en 2007, ont envoyé 2,5 milliards de SMS pour un montant évalué à 800 millions d euros. Ce sont plus particulièrement les jeunes qui communiquent par SMS: 38 % des ans, lorsqu'ils sont à l étranger, ne font qu'envoyer des SMS. Mais le prix des SMS en itinérance peut être dix fois plus élevé que celui des SMS nationaux. Il peut s'élever à 75 cents par message pour les voyageurs en provenance de Belgique. Un utilisateur français type pouvait payer cet été jusqu'à 30 cents pour l'envoi d'un SMS depuis son lieu de vacances en Italie, alors qu'un touriste tchèque payait jusqu'à 42 cents (10,00 CZK). Un vacancier suédois en Espagne pouvait payer jusqu'à 40 cents (3,79 SEK) par message s'il avait recours à un service d itinérance, un Allemand 32 cents, un Polonais 47 cents (1,50 PLN), un touriste britannique 63 cents (0,40 GBP) et pour un Letton, la somme pouvait même s'élever à 70 cents (0,49 LVL). C'est pourquoi la Commission propose de plafonner le prix de détail (hors TVA) à 11 cents ainsi que le prix de gros à 4 cents. Les prix de gros sont facturés par un opérateur à un autre opérateur lorsqu'un client envoie un message entre réseaux. Les opérateurs sont incités à se faire concurrence sous ces plafonds tarifaires qui ont été établis par la Commission sur la base d un rapport d analyse d impact détaillé réalisé avec la contribution du groupe des régulateurs européens (ERG). Les clients de services en itinérance, lorsqu'ils franchiront les frontières d un pays, recevront également un message automatique leur indiquant le tarif qui leur sera appliqué pour le transfert de données en itinérance. À partir de l été 2010, les consommateurs auront la possibilité de préciser à l avance le montant maximum de leur facture de transfert de données en itinérance avant que le service ne soit coupé. Cette mesure est destinée à mettre fin aux mauvaises surprises à la réception de la facture. Les services de transfert de données en itinérance ont, en effet, été à l origine de factures très lourdes pour les consommateurs, par exemple, jusqu'à euros pour avoir téléchargé une émission de télévision en utilisant une ligne mobile en itinérance. En outre, un plafond tarifaire préventif, d un euro par mégaoctet, pour la vente en gros devrait créer des conditions de concurrence homogènes et favoriser la concurrence. Enfin, la Commission souhaite que les plafonds tarifaires (hors TVA) instaurés en 2007 pour les appels en itinérance (actuellement de 46 cents pour les appels effectués depuis l étranger et de 22 cents pour les appels reçus à l étranger) soient abaissés, au 1 er juillet 2012, à 34 cents pour les appels émis et à 10 cents pour les appels reçus. Les consommateurs devraient également bénéficier d une tarification à la seconde au bout de 30 secondes pour les appels émis en itinérance, et dès la première seconde pour les appels reçus. Actuellement, ils paient 24 % de plus que les minutes effectivement utilisées pour passer des appels et 19 % de plus lorsqu ils reçoivent des appels. 2

3 Contexte: Le règlement de l UE de 2007 sur l itinérance impose actuellement aux opérateurs un plafond tarifaire (hors TVA) pour les services d'itinérance de 46 cents par minute d appel émis depuis l étranger et de 22 cents par minute pour les appels reçus (IP/08/1276). En 2005, avant que l Union européenne n'intervienne, une minute d appel en itinérance était facturée 1,10 euro en moyenne. À la demande expresse du Parlement européen et du Conseil, le règlement de l UE sur l itinérance a assigné à la Commission la tâche d analyser l évolution en 2008 des services d itinérance d appels, de SMS et de transfert de données et, si nécessaire, de proroger. En juin 2008, une étude a montré que les prix élevés (qui vont généralement de 5 à 10 euros par mégaoctet) et le manque de transparence ralentissaient le développement dans l Union européenne des services d itinérance de transfert de données (IP/08/1048). En août 2008, l envoi d un SMS depuis l étranger se facturait 29 cents, ce qui ne correspond à aucun changement par rapport à l année précédente malgré les appels lancés à plusieurs reprises par la Commission aux opérateurs pour qu'ils s'autorégulent (IP/08/1144). La proposition de la Commission, le rapport d analyse d impact ainsi qu'un guide complet sur l itinérance dans les 27 États membres sont disponibles sur le site web de la Commission: Voir aussi MEMO/08/578 3

4 Annexe Prix des services de SMS et de données en itinérance dans l Union européenne (Rapport d analyse comparative du groupe des régulateurs européens, août 2008) 4

5 5

Prix des appels en itinérance: il devient plus abordable d appeler chez soi, mais pas (encore) d envoyer des SMS à l'étranger

Prix des appels en itinérance: il devient plus abordable d appeler chez soi, mais pas (encore) d envoyer des SMS à l'étranger IP/08/1276 Bruxelles, le 28 août 2008 Prix des appels en itinérance: il devient plus abordable d appeler chez soi, mais pas (encore) d envoyer des SMS à l'étranger À partir du 30 août, passer ou recevoir

Plus en détail

Téléphonie mobile et itinérance Les offres actuelles des opérateurs sont-elles adaptées à notre région frontalière?

Téléphonie mobile et itinérance Les offres actuelles des opérateurs sont-elles adaptées à notre région frontalière? Téléphonie mobile et itinérance Les offres actuelles des opérateurs sont-elles adaptées à notre région frontalière? Dans le secteur de la téléphonie mobile, les frontières européennes ne sont pas encore

Plus en détail

Itinérance @ Swisscom Informations concernant l utilisation du téléphone portable à l étranger. Etat: septembre 2014

Itinérance @ Swisscom Informations concernant l utilisation du téléphone portable à l étranger. Etat: septembre 2014 Itinérance @ Swisscom Informations concernant l utilisation du téléphone portable à l étranger Etat: septembre 2014 Itinérance Bref aperçu Des frais d itinérance sont dus lorsque des communications mobiles

Plus en détail

Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le

Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le PIÈGES A ÉVITER LES Smartphones Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le monde entier et de télécharger

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 29.6.2010 COM(2010)356 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

CONSULTATION SUR L ACCES A UN COMPTE DE PAIEMENT DE BASE. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services 6.10.

CONSULTATION SUR L ACCES A UN COMPTE DE PAIEMENT DE BASE. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services 6.10. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services INSTITUTIONS FINANCIÈRES Opérations avec les particuliers, politique des consommateurs et systèmes de paiement 6.10.2010 CONSULTATION

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications

Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Renforcer la protection des consommateurs dans les grands secteurs de la vie courante Les Télécommunications Mesure n 1 : permettre au consommateur de déverrouiller son téléphone portable au bout de 3

Plus en détail

L 167/12 FR Journal officiel de l Union européenne 29.6.2009

L 167/12 FR Journal officiel de l Union européenne 29.6.2009 L 167/12 FR Journal officiel de l Union européenne 29.6.2009 RÈGLEMENT (CE) n o 544/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 18 juin 2009 modifiant le règlement (CE) n o 717/2007 concernant l itinérance

Plus en détail

Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de. consommateurs. Consommateurs

Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de. consommateurs. Consommateurs Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de consommateurs Consommateurs «J ai réalisé un achat en ligne, et maintenant, j ai un problème» Régler les litiges en ligne plus rapidement et à moindre coût

Plus en détail

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTES AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 Il est expressément précisé,

Plus en détail

3URSRVLWLRQ UHODWLYH j OD ILVFDOLWp GH O psdujqh TXHVWLRQVVRXYHQWSRVpHV (voir aussi IP/01/1026)

3URSRVLWLRQ UHODWLYH j OD ILVFDOLWp GH O psdujqh TXHVWLRQVVRXYHQWSRVpHV (voir aussi IP/01/1026) 0(02 Bruxelles, le 18 juillet 2001 3URSRVLWLRQ UHODWLYH j OD ILVFDOLWp GH O psdujqh TXHVWLRQVVRXYHQWSRVpHV (voir aussi IP/01/1026) 3RXUTXRL OD &RPPLVVLRQ DWHOOH SUpVHQWp FHWWH SURSRVLWLRQ PRGLILpH GH GLUHFWLYH

Plus en détail

COMPARAISON DES TARIFS D'UTILISATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL DE FLUXYS SA ET DE PLUSIEURS OPÉRATEURS EUROPÉENS

COMPARAISON DES TARIFS D'UTILISATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL DE FLUXYS SA ET DE PLUSIEURS OPÉRATEURS EUROPÉENS Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. 02/289.76.11 Fax 02/289.76.99 CONFÉRENCE DE PRESSE Bruxelles - le 5 avril 2002 COMPARAISON DES TARIFS D'UTILISATION

Plus en détail

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Espace unique européen de paiement en euros Le règlement sur l'espace unique de paiement européen en euros (dénommé SEPA) a reçu une très large

Plus en détail

Programme d action contre les prix excessifs

Programme d action contre les prix excessifs PDC suisse Programme d action contre les prix excessifs Résolution du PDC suisse, adoptée lors de l Assemblée du 15 septembre 2007 au Säntis Nous faisons couler l îlot de cherté : programme en 10 points

Plus en détail

OFFRE DE RÉFÉRENCE DE TERMINAISON D APPEL SMS DE BOUYGUES TELECOM A DESTINATION DES OPERATEURS MOBILES NATIONAUX

OFFRE DE RÉFÉRENCE DE TERMINAISON D APPEL SMS DE BOUYGUES TELECOM A DESTINATION DES OPERATEURS MOBILES NATIONAUX OFFRE DE RÉFÉRENCE DE TERMINAISON D APPEL SMS DE BOUYGUES TELECOM A DESTINATION DES OPERATEURS MOBILES NATIONAUX Offre applicable au 1 er Janvier 2013 Page 1 Préambule La présente offre de référence est

Plus en détail

Protection contre la fraude au compteur kilométrique

Protection contre la fraude au compteur kilométrique Protection contre la fraude au compteur kilométrique Motivation to Act: Consumer Protection Fraude au compteur Sommaire Une arnaque de tous les jours Plan d action Sensibilisation des consommateurs Assistance

Plus en détail

paiement CB guide sur mobile

paiement CB guide sur mobile paiement CB guide sur mobile guide pratique du paiement CB sur mobile Commandez par Internet, WAP ou téléphone, et réglez vos achats avec votre téléphone mobile en toute sécurité! Grâce à la fonctionnalité

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 19.9.2014 C(2014) 6536 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

Bureau de développement des télécommunications (BDT)

Bureau de développement des télécommunications (BDT) Bureau de développement des télécommunications (BDT) Réf.: BDT/IEE/RME/DM/318 Genève, le 21 juin 2013 Aux Administrations Aux Autorités nationales de régulation des Etats Membres de l'uit Aux Membres de

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 20.5.2014 COM(2014) 277 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12 du règlement (UE) n 1210/2010 du Parlement européen

Plus en détail

L Autorité poursuit sa démarche d amélioration du fonctionnement du marché des SVA

L Autorité poursuit sa démarche d amélioration du fonctionnement du marché des SVA L Autorité soumet à consultation la proposition de modification des obligations de France Télécom sur le marché de gros du départ d appel. Cette adaptation de la régulation applicable à la seule société

Plus en détail

1. Le roaming c est quoi?

1. Le roaming c est quoi? 1. Le roaming, c est quoi? 2. Quelques chiffres 3. Fixation des prix: encore beaucoup d interrogations? 4. Plafonnement légal en Europe 5. Situation en Suisse 6. Solutions préconisées par la FRC 7. Action

Plus en détail

-70% Les offres multi-pays. d'économies. France-Suisse-Benelux. www.transatel-mobile.com

-70% Les offres multi-pays. d'économies. France-Suisse-Benelux. www.transatel-mobile.com Le 1 er opérateur mobile dédié aux frontaliers et aux voyageurs fréquents Les offres multi-pays France-Suisse-Benelux Jusqu'à -70% d'économies sur vos appels transfrontaliers www.transatel-mobile.com Téléphonez

Plus en détail

aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE ET LA MISE EN PLACE CONTROVERSEE DU SYSTEME FRANÇAIS

aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE ET LA MISE EN PLACE CONTROVERSEE DU SYSTEME FRANÇAIS aolfq=obdibjbkq^fob LA LIBERALISATION DU MARCHE EUROPEEN DE L ELECTRICITE Céline IDE Novembre 2009 Dans la perspective de mise en place d un véritable marché unique et dans le but de renforcer les conditions

Plus en détail

DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113. Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures. Présidence de M. Pierre Lequiller, Président

DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113. Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures. Présidence de M. Pierre Lequiller, Président DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113 Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures Présidence de M. Pierre Lequiller, Président SOMMAIRE Communication de M. Pierre Forgues sur la proposition

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance,

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance, ressources limitées et désireuses de suivre une psychothérapie. Page 1 / 5 1) L aapel délivre en fonction de son budget (Voir annexe 1 point A) des aides financières en Euros, à des personnes appelées

Plus en détail

Electricité et gaz : Vous avez le choix!

Electricité et gaz : Vous avez le choix! Electricité et gaz : Vous avez le choix! (Un bec de gaz, des ampoules qui s allument, une machine à laver qui tourne ) Depuis le 1 er juillet 2007, ces gestes quotidiens peuvent parfois coûter un peu moins

Plus en détail

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Une réforme pour réduire le coût des crédits renouvelables et

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice AUTORITE DE REGULATION CONSEIL NATIONAL DE REGULATION DIRECTION DES TELECOMMUNICATIONS Contrôle de la qualité de service des opérateurs de

Plus en détail

Le Parlement européen élargit la protection des voyageurs qui achètent des séjours de vacances "à forfait" [20-10-2015-10:02]

Le Parlement européen élargit la protection des voyageurs qui achètent des séjours de vacances à forfait [20-10-2015-10:02] Le Parlement européen élargit la protection des voyageurs qui achètent des séjours de vacances "à forfait" [20-10-2015-10:02] Les députés européens estiment que les vacanciers qui combinent leurs propres

Plus en détail

De nouvelles règles en matière de TVA applicables à partir du 1 er janvier 2013 pour simplifier la vie des entreprises

De nouvelles règles en matière de TVA applicables à partir du 1 er janvier 2013 pour simplifier la vie des entreprises Gilles BUIS Avocat à la Cour Toque B70 ACTUALITÉ JURIDIQUE DANS LE SECTEUR DE LA PUBLICITÉ, DE LA DISTRIBUTION ET DE L INTERNET Résumé : 5 février 2013 La Commission Européenne vient opportunément de rappeler

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SYNTHÈSE DES RÉPONSES À LA CONSULTATION ORGANISÉE À LA DEMANDE DU CONSEIL DE L IBPT DU 11 OCTOBRE 2006 CONCERNANT LES OPÉRATEURS QUI OFFRENT

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

Connexion ADSL SPEEDLINE (Réseau Bell)

Connexion ADSL SPEEDLINE (Réseau Bell) Cher client, En novembre 2011 le CRTC à annoncé une décision portant sur les coûts et la méthode de facturation de la bande passante qui traverse le réseau des fournisseurs titulaires par les fournisseurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ONEMA Direction Générale Service des Marchés Publics Immeuble "Le Péricentre" 94132 Fontenay sous Bois cedex Tél: 01 45 14 36 36 FOURNITURE ET MISE

Plus en détail

24.01.12. La décision a été prise conformément à l article 45 i du règlement interne du Bundesrat.

24.01.12. La décision a été prise conformément à l article 45 i du règlement interne du Bundesrat. Bundesrat Imprimé 772/11 (Décision) 24.01.12 Décision du Bundesrat - Chambre européenne - Proposition de directive du Parlement européen et du Conseil relative au règlement extrajudiciaire des litiges

Plus en détail

E 4724 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 4724 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 4724 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 9 septembre 2009 Enregistré à la Présidence du Sénat le 9 septembre

Plus en détail

Guide Tarifaire CORIOLIS Avril 2010

Guide Tarifaire CORIOLIS Avril 2010 Guide Tarifaire CORIOLIS Avril 2010 PRINCIPES GÉNÉRAUX Les appels inclus dans vos Forfaits Coriolis Idéal, Top, Top 6, Topissime, Top pour BlackBerry, Top 6 pour BlackBerry ou Brio liberté sont les appels

Plus en détail

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM.

Le titulaire doit fournir de base à l Orcca une offre de 17 lignes GSM. Epernay, le 19 février 2009 MP/CD/02-09 Dossier suivi par Céline Duvette 03.26.55.92.13 celine.duvette@orcca.fr CONSULTATION OBJET : Renouvellement abonnement portable Orcca L Office Régional Culturel

Plus en détail

MANAO Conditions générales de vente au 01/11/2012

MANAO Conditions générales de vente au 01/11/2012 Préambule 1.1 Les Conditions Générales de vente de la société MANAO comprennent 3 titres qui sont indissociables : Titre 1 : Contrat commercial Titre 2 : Licence d utilisation des logiciels MANAO Titre

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE

CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE CHAMBRE D AGRICULTURE DE REGION ALSACE Cahier des Clauses Particulières FOURNITURE DE SERVICES DE TELEPHONIE MOBILE PAGE 2 SUR 10 TABLE DES MATIERES 1 Objet du marché 1.1 Objet du document 1.2 Objet du

Plus en détail

Employee Privilege Programme. Le téléphone, l internet et la télévision à un prix super avantageux.

Employee Privilege Programme. Le téléphone, l internet et la télévision à un prix super avantageux. Employee Privilege Programme Le téléphone, l internet et la télévision à un prix super avantageux. De substantielles économies sur votre Pack! Un contrat exclusif pour toute la famille Votre employeur

Plus en détail

PRÉ ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LE

PRÉ ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LE Commission de l Union Africaine PRÉ ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT D UN PROGRAMME POUR LAMISEENPLACEDETARIFSDEROAMING ABORDABLES EN AFRIQUE Synthèse Juin 2011 Plan 1 Introduction 2 Evolution

Plus en détail

Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites?

Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites? Les attentes des consommateurs sont-elles satisfaites? Point de vue européen Intro Prise en compte des intérêts des consommateurs, par les autorités publiques, n est pas récente, même si différences importantes

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Avis n 07-A-13 du 19 octobre 2007 relatif à un projet de décret relatif au plafonnement des frais bancaires applicables aux incidents de paiement

Avis n 07-A-13 du 19 octobre 2007 relatif à un projet de décret relatif au plafonnement des frais bancaires applicables aux incidents de paiement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 07-A-13 du 19 octobre 2007 relatif à un projet de décret relatif au plafonnement des frais bancaires applicables aux incidents de paiement Le Conseil de la concurrence (commission

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION

MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION Contact commercial : corinne@rentabiliweb.com MICROPAIEMENT AUDIOTEL / SMS DESCRIPTIF DE LA SOLUTION SOMMAIRE - Descriptif du service - Clientèle ciblée - Fonctionnement du service - Options disponibles

Plus en détail

SFR. Offre de référence d accès de gros aux services d itinérance internationale sur le réseau mobile SFR (roaming in)

SFR. Offre de référence d accès de gros aux services d itinérance internationale sur le réseau mobile SFR (roaming in) SFR Offre de référence d accès de gros aux services d itinérance internationale sur le réseau mobile SFR (roaming in) Offre d itinérance sur le réseau mobile de SFR applicable au 1 er janvier 2013 1 SOMMAIRE

Plus en détail

tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010

tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010 tarifs des offres Orange Machine To Machine juillet 2010 Sommaire Bienvenue dans l univers des offres Orange M2M. Que vous soyez gestionnaire de flotte ou bien responsable d une petite structure entrepreneuriale,

Plus en détail

Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger

Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger Itinérance: tarifs pour la téléphonie mobile à l'étranger Lors de vos déplacements à l'étranger, l'utilisation de votre téléphone portable pour passer des appels ou y répondre, pour envoyer ou recevoir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Commune de PONTCHARRA BP 49 95, avenue de la Gare 38530 PONTCHARRA Service Informatique CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Objet de la consultation : Fourniture de services de téléphonie mobile

Plus en détail

Newsletter. Nr. 5/15. Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. COMMUNICATIONS 3. MANIFESTATIONS / INFORMATIONS

Newsletter. Nr. 5/15. Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL 2. COMMUNICATIONS 3. MANIFESTATIONS / INFORMATIONS Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Surveillance des prix SPR Newsletter Date 06.10.2015 Embargo 06.10.2015, 11:00 Nr. 5/15 CONTENU 1. ARTICLE PRINCIPAL Comparaison

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR. Carte SIMpliciti

GUIDE DE L'UTILISATEUR. Carte SIMpliciti GUIDE DE L'UTILISATEUR Carte SIMpliciti Table des matières 1. Mise en route... 3 2. Appels sortants... 4 Composition... 4 Callback rappel... 4 3. Réception d'appels... 4 Recevoir des appels gratuits au

Plus en détail

Dettes. emprunts. intérêts

Dettes. emprunts. intérêts Dettes emprunts intérêts 1 A qui emprunte les Etats pour financer leur dette? 2 possibilités : La monétisation directe, une situation où la Banque Centrale achète et met sur son bilan des quantités importantes

Plus en détail

Offre de Référence SFR. d accès à la revente de services. d itinérance internationale en gros

Offre de Référence SFR. d accès à la revente de services. d itinérance internationale en gros Offre de Référence SFR d accès à la revente de services d itinérance internationale en gros PREAMBULE La présente offre de référence (ci après l «Offre») publiée par SFR prend en compte les dispositions

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

Vente intracommunautaire de biens à un non assujetti à la TVA Régime TVA et Obligations

Vente intracommunautaire de biens à un non assujetti à la TVA Régime TVA et Obligations Vente intracommunautaire de biens à un non assujetti à la TVA Régime TVA et Obligations - Vous êtes une entreprise établie et assujettie à la TVA en France. Vous détenez à ce titre un numéro de TVA intracommunautaire.

Plus en détail

Moyens de paiement en Europe : Les banques françaises impliquées

Moyens de paiement en Europe : Les banques françaises impliquées Moyens de paiement en Europe : Les banques françaises impliquées Paris 29 septembre 2005 1 L Espace unique des moyens de paiement en euro A la demande de la Commission européenne et de la BCE, L industrie

Plus en détail

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux Employee Privilege Programme Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux De substantielles économies sur la facture GSM de toute la famille Un contrat exclusif dont vous profitez en famille Votre

Plus en détail

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD!

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! TIERS PAYANT des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! La généralisation du tiers payant à l ensemble des soins de ville avant 2017 fait partie des mesures

Plus en détail

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72.

Transmission des taux de conversion, pour le 3 ème trimestre 2013, des monnaies en application du règlement CEE n 574/72. CIRCULAIRE N 2013-16 DU 25 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0016-ACE Titre Coordination des régimes d'indemnisation du chômage au sein de l'union européenne et des Etats parties à l'accord

Plus en détail

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6473 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 1 er août 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 1 er août

Plus en détail

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales.

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales. LA PLACE DE LA FRANCE PARMI LES CREANCIERS EUROPEENS EN MATIERE DE SOINS DE SANTE AU SEIN DE L UNION EUROPENNE ENTRE LE 31.12.1999 ET LE 31.12.2008 (REGLEMENTS CEE 1408/71 et 574/72) Les prestations versées

Plus en détail

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS

MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS MESURES D'APPLICATION DU CODE DE CONDUITE DES DÉPUTÉS AU PARLEMENT EUROPÉEN EN MATIÈRE D'INTÉRÊTS FINANCIERS ET DE CONFLITS D'INTÉRÊTS DÉCISION DU BUREAU DU 15 AVRIL 2013 Chapitres: 1. Cadeaux reçus à

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

Fiches-produit ligne fixe

Fiches-produit ligne fixe Fiches-produit ligne fixe EuLight TÉLÉPHONER GRATUITEMENT EN HEURES CREUSES À PARTIR DE 17H00 Groupe-cible Personnes qui téléphonent (presque) exclusivement en heures creuses, quel que soit le montant

Plus en détail

MEMENTO Journal de pêche électronique (JPE)

MEMENTO Journal de pêche électronique (JPE) MEMENTO Journal de pêche électronique (JPE) Les étapes de l utilisation du logiciel Les étapes sont : paramétrage (à faire une fois, ou lorsque des modifications de paramètres sont nécessaires), saisie

Plus en détail

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France

CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE. CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France CONSULTATION LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPEENNE CONTRIBUTION DE WINAMAX Opérateur de Poker en ligne en France PROPOSITION REDIGEE PAR XS CONSEIL ID REGISTER XS CO137752272 31 JUILLET 2011 --------------------

Plus en détail

Offre Mobile. Grille tarifaire

Offre Mobile. Grille tarifaire Offre Mobile Grille tarifaire Sommaire A. Frais de mise en service 3 B. Plan Executive Plus 3 B.1. Tarifs 3 B.2. Option facture plafonnée 3 C. Forfaits Open 3 C.1. Forfaits libres 3 C.2. Forfaits plafonnés

Plus en détail

L ITINERANCE INTERNATIONALE

L ITINERANCE INTERNATIONALE L ITINERANCE INTERNATIONALE ADOU Josephine, Vice-présidente Commission d étude 3 et du Groupe Régional pour l Afrique Praia, Sao Tomé et Principe du 2 au 3 Févier 2015 sommaire 1. DEFINITIONS 2. CONTEXTE

Plus en détail

Synthèse des observations de la Cour

Synthèse des observations de la Cour Synthèse des observations de la Cour L Association pour la recherche sur le cancer a fait l objet pour la deuxième fois d un contrôle de la Cour, portant sur les années 1998 à 2002. Cette association,

Plus en détail

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 38 3 août 2012 La hausse du prix du gaz et de l'énergie Un nouveau coup dur pour le pouvoir d achat Alors que les tarifs réglementés de l'électricité viennent d augmenter

Plus en détail

Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS

Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS Constat Actuel 1. TELECOLLECTES ET DEMANDES D AUTORISATIONS Les transactions bancaires (demande d autorisation et télécollecte) via Internet (connections IP) transitent grâce à un opérateur monétique,

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

2H SMS-MMS illimités LES TARIFS DE VOTRE FORFAIT SANS ENGAGEMENT. tarifs en vigueur au 3 juillet 2014. avec

2H SMS-MMS illimités LES TARIFS DE VOTRE FORFAIT SANS ENGAGEMENT. tarifs en vigueur au 3 juillet 2014. avec tarifs en vigueur au 3 juillet 2014 LES TARIFS DE VOTRE FORFAIT 2H SMS-MMS illimités SANS ENGAGEMENT Usages en France métropolitaine sur réseau et mobile compatibles. SMS et MMS illimités, hors n os spéciaux

Plus en détail

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS)

LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) LE MÉCANISME DE SAUVEGARDE SPÉCIALE (MSS) FONDÉ SUR LE VOLUME : ANALYSE DES CONDITIONS PRÉVUES AU TEXTE RÉVISÉ EN DÉCEMBRE 2008 DU PROJET DE MODALITÉS CONCERNANT L AGRICULTURE À L OMC RÉSUMÉ Genève, Suisse

Plus en détail

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Call Transfer Service gratuit, activation gratuite Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Votre correspondant cherche à joindre d urgence l un de vos collègues? Call Transfer vous permet

Plus en détail

CENTRALE D ACHAT ACHAT- STOCKAGE ET DISTRIBUTION D EMBALLAGE POUR L INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE

CENTRALE D ACHAT ACHAT- STOCKAGE ET DISTRIBUTION D EMBALLAGE POUR L INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE CENTRALE D ACHAT ACHAT- STOCKAGE ET DISTRIBUTION D EMBALLAGE POUR L INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE Africa agro pack(dakar) Par Eléonore Rabemananjara (Madagascar) Objectif Retracer les étapes pratiques de

Plus en détail

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES

RÉPONSE DU CCBE À LA CONSULTATION PAR LA DG MARKT SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES Conseil des barreaux européens Council of Bars and Law Societies of Europe Association internationale sans but lucratif Rue Joseph II, 40 /8 1000 Bruxelles T. : +32 (0)2 234 65 10 F. : +32 (0)2 234 65

Plus en détail

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle

Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Les contrats de passation de marché public pour un site Internet : la clause de propriété intellectuelle Préambule Ce document est réalisé dans le cadre du PRAI (Programme régional d actions innovatrices)

Plus en détail

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015 Catalogue Tarifaire 1 er juillet 2015 Studio Express tout-en-un STANDARD TELEPHONIQUE VIRTUEL PRIX DES LICENCES Choisissez la formule tout-en-un qui vous convient le mieux Engagement 36 mois ou réengagement

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H

FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H Date de mise à jour : 02/11/2015 FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H Nom de l'offre Forfait RED2H Voix, SMS, MMS et Internet Nature de l'offre Forfait bloqué : Contrat fixant le montant invariable

Plus en détail

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S.

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN

Plus en détail

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Note d information - 20 mai 2010 Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Une étude du Centre de recherche sur l industrie automobile

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail