Liste des lois et textes d application. I - Code du Travail. II - Textes d application du Code du travail. A - Formation professionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste des lois et textes d application. I - Code du Travail. II - Textes d application du Code du travail. A - Formation professionnelle"

Transcription

1 iste des lois et textes d application - Code du Travail O NO 92/007 DU 14 OÛT 1992 PORTNT CODE DU TRV - Textes d application du Code du travail - Formation professionnelle DÉCRET N 79/201 DU PORTNT ORGNSTON ET FONCTONNEENT DES CENTRES DE FORTON PROFESSONNEE RPDE RRÊTÉ N 2/TPS/DO DU 31 JNV FXNT ES ODTÉS D OCTRO ET DE RETRT D GRÉENT DES CENTRES PRVÉS DE FORTON PROFESSONNEE RPDE RRÊTÉ N 007/P DU 13 FÉVRER 2002 PORTNT CRÉTON D UN OBSERVTORE NTON DE EPO ET DE FORTON PROFESSONNEE B - es syndicats DÉCRET N 93/574 DU 15 JUET 1993 FXNT FORE DES SYNDCTS PROFESSONNES DS À PROCÉDURE D ENREGSTREENT 3

2 NNEXE U DÉCRET N 93/574 DU 15 JUET 1993 FXNT FORE DES SYNDCTS PROFESSONNES DS À PROCÉDURE D ENREGSTREENT DÉCRET N 93/576 DU 15 JUET 1993 FXNT FORE DU CERTFCT D ENREGSTREENT D UN SYNDCT CERTFCT D ENREGSTREENT CONFORÉENT UX DSPOSTONS DE O N 92/007 DU 14 OÛT PORTNT CODE DU TRV RRÊTÉ N 00017/EPS/SG/GS DU 16 DÉCEBRE 1972 FXNT PORTON DES COTSTONS SYNDCES RÉSERVÉE À DES ŒUVRES SOCES. DÉCRET N 72/610 DU 3 NOVEBRE 1972 FXNT ES ODTÉS D PPCTON DE RTCE 26 DU CODE DU TRV : ODTÉS DE RETENUE À SOURCE DU CHECK-OFF C es délégues du personnel RRÊTÉ N 019/TPS/SG/CJ DU FXNT ES ODTÉS DE ÉECTON ET ES CONDTONS D EXERCCE DES FONCTONS DES DÉÉGUÉS DU PERSONNE PROCÈS-VERB D ÉECTON DES DÉÉGUÉS DU PERSONNE RRÊTÉ N 19/TPS/SG/CJ DU RETF UX DÉÉGUÉS DU PERSONNE PROCÈS-VERB D UNE NFRCTON RETVE À ÉGSTON DU TRV N...ETPS/DP/PTPS... ETTRE CRCURE N 003 DU 06 RS 1996 RETVE À ÉECTON DES DÉÉGUÉS DU PERSONNE 4

3 DÉCSON N 021/ETPS/DT/SDEP/SOP DU 17 RS 1998 FXNT PÉRODE D ORGNSTON DES ÉECTONS DES DÉÉGUÉS DU PERSONNE D - es salaires a)saisie et cession des rémunérations EXTRT DE CTE UNFORE OHD SUR ES VOES D EXÉCUTON (RT ) DÉCRET N 69/DF/289 DU 30 JUET 1969 RETF UX SSES-RRÊTS, CESSONS ET RETENUS SUR E SRE, EN PPCTON DE RTCE 83 DU CODE DU TRV DÉCRET N 94/197/P DU RETF UX RETENUES SUR SRE b)e montant du salaire DÉCRET N 95/099/P DU 15 FÉV FXNT E SRE NU NTERPROFESSONNE GRNT ETTRE CRCURE N 2/TPS/DT/SRP DU 14 RS 1995 FXNT CHP D PPCTON ET NCDENCE DU SG SUR FXTON DES SRES CTÉGORES RRÊTÉ N 10 DU 20 VR 1971 RENDNT EXÉCUTORE UNE DÉCSON DE COSSON NTONE PRTRE DES CONVENTONS COECTVES ET DES SRES : VNCEENT D ÉCHEONS, PRE D NCENNETÉ. 5

4 RRÊTÉ N 017/TPS/DT DU 02 OÛT 1985 RENDNT EXÉCUTORE UNE DÉCSON DE COSSON NTONE PRTRE DES CONVENTONS COECTVES ET DES SRES : DÉTERNTON DU SRE NU CTÉGORE CSSFCTON PROFESSONNEE NTONE-TYPE c)justification du paiement RRÊTÉ N 16/TS/DEGRE/SEJS DU 15 JUET 1968 RETVE UX PÈCES JUSTFCTVES DE PEENT DU SRE PRÉVUES À RTCE 76 DU CODE DU TRV. E- e reclassement des travailleurs RRÊTÉ N 011/ TPS / DT DU 28 VR 1971 RETF À PROCÉDURE DE RECSSEENT DES TRVEURS DNS ES CTÉGORES DES CSSFCTONS PROFESSONNEES SECTOREES. F - es Travailleurs de nationalité étrangère O N DU 10 JNVER 1997 FXNT ES CONDTONS D ENTRÉE, DE SÉJOUR ET DE SORTE DES ÉTRNGERS U CEROUN (EXTRT) DÉCRET N 2000/286 DU 12 OCTOBRE 2000 PRÉCSNT ES CONDTONS D ENTRÉE, DE SÉJOUR ET DE SORTE DES ÉTRNGERS U CEROUN (EXTRT) DÉCRET NO 93/571/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES CONDTONS D'EPO DES TRVEURS DE NTONTÉ ÉTRNGÈRE POUR CERTNES PROFESSONS OU CERTNS NVEUX DE QUFCTON PROFESSONNEE 6

5 DÉCRET NO 93/575/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES ODTÉS D'ÉTBSSEENT ET DE VS DE CERTNS CONTRTS DE TRV CONVENTON N 97 CONCERNNT ES TRVEURS GRNTS G - es fêtes légales - les congés O N 73/5 DU 7 DÉCEBRE 1973 FXNT E RÉGE DES FÊTES ÉGES EN RÉPUBQUE UNE DU CEROUN DÉCRET N 75/28 DU 10 JNVER 1975 PORTNT ODTÉS D PPCTON DU RÉGE DES CONGÉS PYÉS DÉCRET N 75/29 DU 10 JNVER 1975 FXNT ES ODTÉS D PPCTON DU RÉGE DES PERSSONS EXCEPTONNEES D BSENCES PYÉES CRCURE N 004/TPS/DT/CT RETVE U CCU DU CONGÉ EN CS D BSENCE H- a durée du travail DÉCRET N 95/677/P DU 18 DÉCEBRE 1995 PORTNT DÉROGTONS À DURÉE ÉGE DU TRV - ogement déplacement nutrition et transport du travailleur déplace DÉCRET NO 93/573/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES ODTÉS DE PRSE EN CHRGE DES FRS DE VOYGE ET DE TRNSPORT DU TRVEUR DÉPCÉ 7

6 RRÊTÉ NO 018/TPS/SG/CJ DU FXNT ES CONDTONS UXQUEES DOT RÉPONDRE E OGEENT FOURN UX TRVEURS, E TUX NU ET ES ODTÉS D'TTRBUTON DE 'NDENTÉ COPENSTRCE DE OGEENT. RRÊTE N 19/TS/DEGRE DU FXNT COPOSTON DE RTON JOURNÈRE DE VVRES FOURNS UX TRVEURS ET S VEUR DE REBOURSEENT J- e licenciement RRÊTÉ NO 015/TPS/SG/CJ DU DÉTERNNT ES CONDTONS ET DURÉE DU PRÉVS RRÊTÉ NO 016/TPS/SG/CJ DU FXNT ES ODTÉS D'TTRBUTON ET DE CCU DE 'NDENTÉ DE CENCEENT RRÊTÉ NO 021/TPS/SG/CJ DU FXNT ES ODTÉS DE CENCEENT POUR OTF ÉCONOQUE ETTRE CRCURE N 03/TPS/SG/DT PORTNT CENCEENT POUR OTF ÉCONOQUE K - e travail temporaire et placement des travailleurs DÉCRET NO 93/577/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES CONDTONS D'EPO DES TRVEURS TEPORRES, OCCSONNES OU SSONNERS DÉCRET NO 93/572/P DU 15 JUET 1993 RETF UX ENTREPRSES DE TRV TEPORRE 8

7 DÉCRET NO 93/570/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES ODTÉS DE PCEENT DES TRVEURS - Suspension et cessation du contrat de travail RRÊTÉ N 001/C/TPS DU 14/02/1995 FXNT ES TUX D NDENSTON PENDNT PÉRODE DE SUSPENSON DU CONTRT DE TRV POUR CUSE DE CHÔGE TECHNQUE ETTRE CRCURE N 04/TPS DU 28 FÉVRER 1990 RETVE À PROCÉDURE DE SE À RETRTE DES TRVEURS ETTRE CRCURE N 05/TPS/DT DU 01 OÛT 1995 SUR ES DÉPRTS NVOONTRES - engagement à l essai et l embauche O N 98/002 DU 14 VR 1998, TORSNT E PRÉSDENT DE RÉPUBQUE À RTFER CONVENTON N 138 DE ORGNSTON NTERNTONE DU TRV SUR ÂGE NU D DSSON À EPO NNEXE À O N DU 14 VR 1998 DÉCRTON DU GOUVERNEENT SUR ÂGE NU D DSSON À EPO. CONVENTON N 111 CONCERNNT DSCRNTON EN TÈRE D EPO ET DE PROFESSON RRÊTÉ NO 017/TPS/SG/CJ DU FXNT DURÉE XE ET ES ODTÉS DE 'ENGGEENT À 'ESS 9

8 N - es médailles du travail O N 74/9 DU 16 JUET 1974 PORTNT NSTTUTON DE ÉDE D HONNEUR DU TRV RRÊTÉ N 44/TPS/DG/SDH FXNT ES PRX DE CESSON DES NSGNES DE ÉDE D HONNEUR DU TRV ETTRE CRCURE N 07/TPS DU 27 RS 1990 SUR ÉTUDE DES DOSSERS DE PROOTON À ÉDE D HONNEUR DU TRV O - Déclaration d établissement DÉCRET N 020/TPS/SG/CJ DU FXNT ES ODTÉS DE DÉCRTON D ÉTBSSEENT P- es conventions collectives DÉCRET N 93/578/P DU 15 JUET 1993 FXNT ES CONDTONS DE FOND ET DE FORE PPCBES UX CONVENTONS COECTVES DE TRV Q - es accidents de travail et maladies professionnelles O N 84/007 DU 04 JUET 1984 ODFNT O N 69/F/18 DU 10 NOVEBRE 1969 NSTTUNT UN RÉGE D SSURNCE PENSONS DE VEESSE, D SSURNCE PENSONS DE VEESSE, D NVDTÉ ET DE DÉCÈS TEE QUE ODFÉE ET COPÉTÉE PR O N 90/ 063 DU 19 DÉCEBRE

9 DÉCRET N DU 8 NOVEBRE 1978 FXNT ES ODTÉS ET PROCÉDURE DU CONTRÔE ÉDC ET D EXPERTSES ÉDCES DÉCRET N DU 28 DÉCEBRE 1978 FXNT ES ODTÉS ET BSE DE CCU DE NDENTÉ JOURNÈRE ET DES RENTES DÉCRET N DU 28 DÉCEBRE 1978 FXNT ES ODTÉS DE DÉCRTON ET PROCÉDURE D ENQUÊTE EN TÈRE D CCDENTS DE TRV OU DE DES PROFESSONNEES DÉCRET N DU 28 DÉCEBRE 1978 FXNT ES ODTÉS DE PRSE EN CHRGE DES PRESTTONS EN NTURE UX VCTES D CCDENTS DU TRV OU DE DES PROFESSONNEES DÉCRET N 99/223 DU 30 SEPTEBRE 1999 PORTNT ODFCTON DE CERTNES DSPOSTONS DU DÉCRET N 74/26 DU 11 JNVER 1974 FXNT ES ODTÉS D PPCTON DE CERTNES DSPOSTONS DE ORDONNNCE N 73/17 DU PORTNT ORGNSTON DE PRÉVOYNCE SOCE R- a médecine du travail DÉCRET N 79/096 DU 21 RS 1979 FXNT ES ODTÉS D EXERCCE DE ÉDECNE DU TRV NNEXE N 1 U DÉCRET N 79/096 DU 21 RS 1979 CONTRT TYPE DE ÉDECNE DU TRV (ÉDECN À TEPS PEN) 11

10 ETTRE CRCURE N 02065/TPS DU RETF À EXERCCE DE ÉDECNE DU TRV S- e travail des femmes et des enfants DÉCRET N 2002/143 DU PORTNT RTFCTON DE CONVENTON N 182 DE ORGNSTON NTERNTONE DU TRV SUR ES PRES FORES DE TRV DES ENFNTS ET DE CTON ÉDTE EN VUE DE EUR ÉNTON. RRÊTÉ N 17/TS/DEGRE DU RETF U TRV DES ENFNTS RRÊTE N 16/TS/DEGRE DU RETF U TRV DES FEES EXTRT DE ORDONNNCE N DU 29 JUN 1981 PORTNT ORGNSTON DE ÉTT CV :EXERCCE PR FEE D UNE PROFESSON SÉPRÉE DE CEE DE SON R CONVENTON N 89 CONCERNNT E TRV DE NUT DES FEES OCCUPÉES DNS NDUSTRE (RÉVSÉE EN 1948) T- a prévoyance sociale O N 2001/018 DU 18 DÉCEBRE 2001 SUR E TRNSFERT À ETT DE COUVERTURE ET DE GESTON DES PRESTTONS FES DE SES GENTS REEVNT DU CODE DU TRV O N 84/006 DU 4/7/84 ODFNT ORDONNNCE N 73/17 DU PORTNT ORGNSTON DE PRÉVOYNCE SOCE 12

11 U- hygiène et sécurité sur les lieux du travail RRÊTÉ N 23/TPS/DEGRE/T DU FXNT ES ESURES GÉNÉRES D HYGÈNE ET DE SÉCURTÉ SUR ES EUX DU TRV V- e règlement intérieur et registre d employeur RRÊTÉ N 007/TS/DEGRE DU 17 JUN 1968 RETF UX ODTÉS DE COUNCTON. DE DÉPÔT ET D FFCHGE DU RÈGEENT NTÉREUR PRÉVU PR RTCE 34 DU CODE DU TRV RRÊTÉ N 013/TS/DEGRE DU 18 JUN 1968 RETF U REGSTRE D EPOYEUR W- e fonds national de l emploi DÉCRET N 90/805 DU 27 VR 1990 PORTNT CRÉTON, ORGNSTON ET FONCTONNEENT DU FONDS NTON DE EPO X- organisation du ministère du travail DÉCRET N 98/150 DU 24 JUET 1998 PORTNT ORGNSTON DU NSTÈRE DE EPO, DU TRV ET DE PRÉVOYNCE SOCE Y - Divers GRÈVE : O N 98/001 DU 14 VR 1998 NSTTUNT UN SERVCE NU DNS E SECTEUR DES TRNSPORTS PUBCS 13

12 DÉCRET N 93/084/P DU 26 JNVER 1993 FXNT ORGNSTON ET E FONCTONNEENT DE COSSON NTONE CONSUTTVE DU TRV. DÉCRET N 93/726/P DU 24 NOVEBRE 1993 FXNT ES ODTÉS D PPCTON DE CERTNES DSPOSTONS DU CODE DU TRV : NONTON DES SSESSEURS ET CONTEXTURES DES REGSTRES DES TRBUNUX odèles d actes de procédure FORUES PPCBES UX CTES SE RPPORTNT UX VOES DE RECOURS FORUE DE OPPOSTON DÉCRTON D OPPOSTON FORUE DE CTE D PPE CTE D PPE FORUE DU POURVO EN CSSTON DÉCRTON DE POURVO CONTRT DE TRV V odèles de contrat ODÈE N 1 CONTRT D PPRENTSSGE 14

13 ODÈE N 2 TTESTTON DE FN D PPRENTSSGE (RT. 17 DU DÉCRET N 69/DF DU 1969) 15

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

La protection des salariés

La protection des salariés Chapitre 7 La protection des salariés Thème Sens et portée de l étude Notions et contenus à construire 3.2. La protection des salariés Compte tenu de la situation de subordination du salarié, le droit

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 Droit social et statut des expatriés au Brésil Sommaire Détachement

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte du projet de loi. Proposition de loi visant à organiser le recours aux stages. Article 1 er - 39 - TABLEAU COMPARATIF Code de l éducation TROISIÈME PARTIE Les enseignements supérieurs LIVRE VI L organisation des enseignements supérieurs TITRE I ER L organisation générale des enseignements Proposition

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE

Plus en détail

Actions de formation et accompagnement Services à la personne. Catalogue 2010

Actions de formation et accompagnement Services à la personne. Catalogue 2010 Actions de formation et accompagnement Services à la personne Catalogue 2010 Actions de Formation Juridique Le Contrat de travail Maîtriser la paie, sa préparation, être en capacité de préparer les déclarations

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés.

Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. TRAVAIL DE NUIT 07/05/2015 Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. Le travail de nuit est autorisé

Plus en détail

PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL

PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL Les relations de travail s exercent dans le cadre des conditions générales prévues par les textes en vigueur. Il s agit notamment du Nouveau

Plus en détail

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé Premier emploi 6 e édition Sommaire détaillé Au tout début..., le contrat de travail Fiche 1 Mon employeur doit-il obligatoirement me faire un contrat de travail? Fiche 2 Contrat à durée déterminée ou

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Statut : Titre du supérieur immédiat :, ressources humaines Temps complet Coordonnatrice ou coordonnateur des ressources humaines, de la rémunération et des

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Introduction...1 Mode d emploi...9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

Conservation des documents

Conservation des documents ACCORD COLLECTIFS D ENTREPRISE (+ NOTIFICATION D AGRÉMENT) BILAN SOCIAL BULLETIN DE PAYE ART. L. 3243-4 C.TRAV. CONTRAT DE TRAVAIL DESTINATAIRES Les salariés Le délégué syndical Les autorités de tarification

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence Certificat de Maîtrise de Compétence Législation sociale Le Certificat de Maîtrise de Compétence : un parcours intensif de formation pour accroître son degré d expertise et de performance dans un domaine

Plus en détail

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie L entreprise employeur 1/ Ouverture d un compte employeur auprès des services de l URSSAF La 1 e embauche déclenchera automatiquement, via la DPAE, l ouverture

Plus en détail

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude?

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude? Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail Fiches pratiques www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc L inaptitude Vous êtes salarié et êtes confronté à cette situation

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

UE 3 Droit social Le programme

UE 3 Droit social Le programme UE 3 Droit social Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction : les sources

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Lien de subordination

Plus en détail

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Lexbase La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3264-4 Sommaire PREMIÈRE PARTIE Convention collective des hôtels, cafés, restaurants commentée

Plus en détail

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français

A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. Entrée sur le territoire français I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - TITRES DE SÉJOUR ET DE TRAVAIL DES RESSORTISSANTS HORS EEE ENTRÉE SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS Entrée sur le territoire français Textes législatifs Pays dont les ressortissants

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES

NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES N 50920#04 CACHET DE LA CAISSE NOTICE D UTILISATION DE L ATTESTATION DE SALAIRE POUR LE PAIEMENT DES INDEMNITéS JOURNALIèRES MALADIE, MATERNITé, PATERNITÉ / accueil de l enfant et allocation journalière

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail?

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail? Quel est le rôle de l inspecteur du travail? L inspecteur du travail, assisté de contrôleurs du travail, est chargé d assurer le respect de la législation du travail ainsi que des conventions et accords

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée Le contrat de travail à durée déterminée

Plus en détail

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE Les numéros indiqués sont ceux des pages Les mots suivis d un astérisque renvoient à des définitions synonymes Une table thématique figure aux pages 13 à 20 et une table

Plus en détail

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions :

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions : Date : SE PREPARER A APPLIQUER LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA BRANCHE DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES A DOMICILE (BAD) Le guide d auto questionnement a pour finalité de permettre

Plus en détail

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Pourquoi un nouveau code du travail? Le code du travail datait de 1973. Au fil des ans, sa structure était devenue de plus en plus complexe. Pour

Plus en détail

LE PRET DE MAIN D OEUVRE

LE PRET DE MAIN D OEUVRE LE PRET DE MAIN D OEUVRE CCI CHERBOURG-COTENTIN Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr Mardi 25 juin 2013 1 Relation triangulaire

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche actualisée le 27/02/2015 Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d employeurs,

Plus en détail

LEGISLATION DU TRAVAIL AU MAROC

LEGISLATION DU TRAVAIL AU MAROC LEGISLATION DU TRAVAIL AU MAROC Le Maroc est doté d'une législation de travail moderne, inspirée des conventions et recommandations du Bureau International du Travail. 1. LE CONTRAT DE TRAVAIL Le contrat

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)...

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)... TABLE DES MATIERES Signataires...... 1 Pages Convention Collective Nationale de commerces de gros du 23 juin 1970 : TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Champ d'application (art. 1er)... 3 Durée de la convention

Plus en détail

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 de seuil d effectifs de personnel En bref Une opération de restructuration s accompagne en général d une modification des effectifs des entités concernées

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE. Un contrat de travail pertinent

MOBILITE INTERNATIONALE. Un contrat de travail pertinent présente MOBILITE INTERNATIONALE Un contrat de travail pertinent Maître Marc BOURGUIGNON -VAE SOLI- 8 rue Brémontier 75017 PARIS mb@vae-soli.com 01 47 66 34 68 1 École des Mines 20 Mars 2007 Plan Distinction

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

Pays Avant la réforme Après la réforme Bénin Travaux exécutés dans les locaux de l entrepreneur : Celui-ci est, en cas d insolvabilité du tâcheron, responsable de ses obligations à l égard des travailleurs.

Plus en détail

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 IMMOBILIER Convention collective nationale N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 3 2 Le salaire 4-5 3 Les classifications

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL EXERCICE 22 Place de l O.I.T. Colobane BP. 102 Dakar Sénégal Tél. (221) 889 19 89 Ninéa 20219210C0 1 AVANT PROPOS Outil de gestion prévisionnelle

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

UE 3 - DROIT SOCIAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures)

UE 3 - DROIT SOCIAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures) UE 3 - DROIT SOCIAL Niveau L : 150 heures 12 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures) Cette introduction a un triple objet : -

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective IDCC : 2511. SPORT

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective IDCC : 2511. SPORT MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3328 Convention collective IDCC : 2511. SPORT Journal officiel du 25 novembre 2006 Arrêté du 21 novembre

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - JUILLET & AOUT 2011 - Que peut demander le CE en juillet et en août? Au mois de juillet ou août le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points: À noter, qu'il est

Plus en détail

La santé et la sécurité au travail

La santé et la sécurité au travail La santé et la sécurité au travail Septembre 2010 La santé et la sécurité au travail Cass. soc. 23 février 2002 Obligation de sécurité de résultat de l employeur à l égard des salariés Décès de salariés

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les pauses au travail

FICHE PRATIQUE Les pauses au travail FICHE PRATIQUE Les pauses au travail La santé des salariés est protégée par une règlementation stricte sur les durées maximales du temps de travail journalier, hebdomadaire, les droits à pause et repos.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Sanjay NAVY Avocat IUT DE LENS - SRC (semestre 4) INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Ce cours est composé de deux parties : 1- Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés Cours

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) ACCORD DU 21 SEPTEMBRE 2010 PORTANT MODIFICATION DES MODALITES D INDEMNISATION DE LA MALADIE ET DE LA MATERNITE Article 1 Il est

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL APPRENTISSAGE SALAIRES

CONTRAT DE TRAVAIL APPRENTISSAGE SALAIRES LISTE DES TEXTES NON CODIFIÉS (Triés par thème) CONTRAT DE TRAVAIL Arrêté n 691/CM du 3 juin 1987 portant procédure d information de la Caisse de prévoyance sociale pour les salariés dont le contrat de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1688 du 29 décembre 2014 relatif à la mise en œuvre de la réduction générale des cotisations

Plus en détail

I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL

I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL Table des matières Partie I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL Livre I : DISPOSITIONS PRELIMINAIRES Titre I : CHAMP D APPLICATION ET CALCUL DES SEUILS D EFFECTIFS Chapitre I : CHAMP D APPLICATION

Plus en détail

Katherine Marshall Sources des données et définitions Travailleur rémunéré Temps partiel Données avec restriction Partage d emploi

Katherine Marshall Sources des données et définitions Travailleur rémunéré Temps partiel Données avec restriction Partage d emploi Le partage d emploi Graphique A Un employé syndiqué * sur 10 bénéficie de dispositions de partage d emploi. 20 15 10 5 0 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 Source : Bureau de renseignements

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ********************

CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ******************** CONTRAT DE TRAVAIL RESERVE AUX TRAVAILLEURS ETRANGERS RECRUTES HORS DE LA R.C.A ******************** Entre les Soussignés : VISA TECHNIQUE D.E.F.P La Société : Désignée ci-après l Employeur et représentée

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 (circulaire à l intention des entreprises vaudoises de chauffage, ventilation et climatisation). 1. PREAMBULE Les associations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3196 Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ ACCORD DE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel national IDCC : 2329. AVOCATS AU CONSEIL D ÉTAT ET À LA COUR DE CASSATION ET LEUR PERSONNEL

Plus en détail

Lexbase. La convention collective des bureaux d études techniques, cabinets d ingénieursconseils. de conseil

Lexbase. La convention collective des bureaux d études techniques, cabinets d ingénieursconseils. de conseil Lexbase La convention collective des bureaux d études techniques, cabinets d ingénieursconseils et sociétés de conseil dite Syntec Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3236-9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

2012 DONNÉES CHIFFRÉES

2012 DONNÉES CHIFFRÉES DRHG DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 2012 DONNÉES CHIFFRÉES BILAN SOCIAL A travers le Bilan Social, Société Générale partage les indicateurs sociaux reflétant la dimension sociale de l entreprise, sur

Plus en détail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail

Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail INTRODUCTION : I Généralité 1 2 3 4 5 Le personnel Le salaire et les éléments de salaire Les contrats de travail La durée de travail et les jours ouvrables La rupture du contrat de travail Le traitement

Plus en détail

DROIT DU TRAVAIL. Quelques notions indispensables. Contrats Rémunération Licenciement La rupture conventionnelle Utilisation du TESE : ses limites

DROIT DU TRAVAIL. Quelques notions indispensables. Contrats Rémunération Licenciement La rupture conventionnelle Utilisation du TESE : ses limites 3, rue Kepler PARIS 16 e 01.53.67.01.01 contact@agaps.com www.agaps.com DROIT DU TRAVAIL Quelques notions indispensables Contrats Rémunération Licenciement La rupture conventionnelle Utilisation du TESE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'INDUSTRIE DU PETROLE Accord du 3 septembre 1985 Protocole d accord du 5 mars 1993 (classifications) Avenants des 19 juin 1995, 15 février et 24 avril 1996, 27 novembre

Plus en détail

Table des matières. A Droit du travail CODE DU TRAVAIL ADMINISTRATION DU TRAVAIL CONDITIONS DE TRAVAIL. Marins. Conseil national du travail

Table des matières. A Droit du travail CODE DU TRAVAIL ADMINISTRATION DU TRAVAIL CONDITIONS DE TRAVAIL. Marins. Conseil national du travail Table des matières A Droit du travail CODE DU TRAVAIL 16 octobre 2002. LOI 015-2002 portant Code du travail. (Présidence de la République)......................................................... 2 ADMINISTRATION

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MODULE : GESTION ADMINISTRATIVE EXPOSE SUR LE THEME :

LICENCE PROFESSIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MODULE : GESTION ADMINISTRATIVE EXPOSE SUR LE THEME : Université Catholique de l Afrique de l Ouest Unité Universitaire de Ziguinchor Faculté des Sciences de Gestion Science Foi Action Saint Michel : école affiliée LICENCE PROFESSIONNELLE DE GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015

PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 PRIME D EXPATRIATION FEVRIER 2015 Prime d expatriation 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Les entités concernées 4 Nature de la prime 5 Régime fiscal 6 Régime social 9 Prime d expatriation 3 Présentation

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

Décret n 79/096 du 21 mars 1979 fixant les modalités d'exercice de la médecine du travail

Décret n 79/096 du 21 mars 1979 fixant les modalités d'exercice de la médecine du travail Décret n 79/096 du 21 mars 1979 fixant les modalités d'exercice de la médecine du travail LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution du 2 juin 1972 modifiée et complétée par la loi n 75/1 du 9 mai

Plus en détail

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Synthèse Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour mission de contribuer à la protection

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 003 Le chèque-emplloii associiatiif AVANT PROPOS Le chèque-emploi associatif est un dispositif permettant aux associations d accomplir

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail

DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail Logo de l organisme de Formation Intitulé DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail Public Dirigeant salarié, personnel administratif et comptable d'entreprises de moins de 250 salariés,

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CADRE LÉGISLATIF DOCUMENT N 1 DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N1.indd 1 21/11/2014 10:49 OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR Article L4121-1du code du travail

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS

INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS DÉCLARATION DES RISQUES SOCIAUX INSTRUCTIONS AUX EMPLOYEURS DRS D R S Trimestre : 2013-04 Indemnités Table des matières Introduction...5 Pour qui...6 Quand...7 Que remplir... 8 28/11/2013 Instructions

Plus en détail

Quelques mots sur le CISME

Quelques mots sur le CISME Aptitude/Inaptitude Santé au travail Représentation, ressource et référence des Services de santé au travail interentreprises Le médecin du travail Rôle et Missions Quelques mots sur le CISME Le Cisme

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3173 Convention collective nationale IDCC : 1810. ENTREPRISES DE PROPRETÉ AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

Plus en détail

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE SECTEUR PRIVE Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Article L.451-1 du code du travail) jours : chaque salarié peut bénéficier

Plus en détail

Les conditions de salaire et de travail en Suisse. Un «Sonderfall» en crise?

Les conditions de salaire et de travail en Suisse. Un «Sonderfall» en crise? Les conditions de salaire et de travail en Suisse Un «Sonderfall» en crise? 2 Le débat sur la préférence cantonale 3 Un taux de chômage toujours bas en comparaison internationale (février 2012) 4 Genève:

Plus en détail