Morainvilliers & Bures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Morainvilliers & Bures"

Transcription

1 TOUTE L ACTUALITE DE VOTRE VILLAGE DANS LE N DE MARS 2012 N 42 Morainvilliers & Bures Les Nouvelles L édito du Maire Chers Tous, Cette fin d hiver marque une période intermédiaire pendant laquelle tout se prépare et rien ne se fait ou plus exactement, rien ne démarre. Ce ne sont pas les périodes que je préfère, même si elles sont absolument indispensables à une saine gestion des investissements et de la vie municipale en général. Je ne doute pas que comme nous au sein de l équipe municipale, vous êtes impatients de voir des dossiers aboutir. Mais voilà, il nous faut avancer avec rigueur, dans le respect des procédures et tout ceci prend du temps. Ainsi, nous étudions beaucoup, nous nous concertons, nous recueillons des informations ou bien nous demandons des financements, entendez des subventions. C est le cas pour les aménagements de la Place de Bures, puis dans la rue de l Hermitage, pour l aménagement de l ancien logement d instituteurs au-dessus de l école primaire de Bures. C est le cas aussi du projet de cœur de village à Morainvilliers pour lequel le rendezvous est fixé avec la Chambre de Commerce afin de connaître les résultats de l enquête de besoins en commerces de proximité. C est le cas encore pour une extension du club house des tennis, pour la circulation douce entre Morainvilliers et Bures (absolument nécessaire à la sécurité des piétons), pour l aménagement de l évacuation des eaux de pluie sur la route d Ecquevilly et au bout de la rue de la Bardaury (sans quoi toute réfection de voirie ne serait pas pérenne). Et ce n est que dans un deuxième temps que tout ceci va se mettre en musique et prendra véritablement forme. Côté réalisation tout de même, les services techniques déménageront dans leurs nouveaux locaux dans très peu de temps libérant ainsi le site du cœur de village et évitant dorénavant aux riverains les allées et venues continuelles des personnels techniques et la proximité des tas de terre et autres matériaux nécessaires au fonctionnement de la commune. Autre domaine dans lequel nous avons bien avancé : le Plan Communal de Sauvegarde (PCS). J en remercie Marie-Christine APCHIN, Déléguée aux affaires sociales, et Jean-Claude DEROUET, Correspondant défense de la commune, qui gèrent ce dossier. Il s agit de faciliter l organisation et l intervention des secours en cas de risques majeurs : intempéries, incendie, carambolage sur l autoroute, épizootie (Maladie qui frappe simultanément un grand nombre d animaux de même espèce ou d espèces différentes). Il faut recueillir et rassembler toutes les «personnes ressources», les matériels, les lieux d accueil en cas de problème pour que chacun sache comment réagir en période difficile et je remercie à cette occasion tous ceux que nous avons contactés car ils ont tous accepté de jouer un rôle en cas de problème. Nous vous présenterons ce PCS plus en détail le mois prochain. Concernant l intercommunalité (depuis notre entrée au sein de la CA2RS au 1er janvier 2012), le fonctionnement se met en place, le but étant de perdre le moins de temps possible et d être efficace dans les plus brefs délais. Lors de l épisode neigeux, nous n avons eu à enregistrer aucun problème lié à des retards de décision et je m en félicite. Nos services techniques sont eux aussi, en agents responsables, intervenus immédiatement et il faut les en remercier. Enfin, les animations du printemps se préparent. Nous vous attendons nombreux lors du concert Gospel qui aura lieu à l église le 17 mars prochain ainsi qu au défilé du Carnaval le samedi 31 mars où votre imagination sera sollicitée puisque le thème est libre. Bien Cordialement. Fabienne DEVEZE Au sommaire... La Mairie vous informe 2 à 4 Résumé des comptes-rendus de conseil municipaux / Déjections canines / Hommage à Marc Baumann / Horaires de la mairie Dossier du mois 5 Vos obligations en matière d entretien et d élagage Actualités 6 à 8 Devenir de l établissement Thévenot / Réunion publique sur le projet de sens unique Rue des Epinettes / Informations sur la Communauté d Agglomération des 2 Rives de Seine / Discussion avec la SAPN et la SANEF / Réunion des riverains de la rue de l Hermitage A vos agendas 9 Carnaval à Bures / Calendrier utile / Déchetterie Zoom arrière 10 Le rite de la chandeleur à la maternelle de Bures Petites annonces 11 Associations 12 à 16 Prochain bouclage des Nouvelles N 43 - Avril Remise textes le : 12 mars 2012 Parution le : 30 mars 2012 Retrouvez-nous ou écrivez-nous sur /

2 La mairie vous informe Résumé du compte-rendu Conseil municipal du 12 janvier 2012 > APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE PRECEDENTE : Le compte-rendu est approuvé à l unanimité. > DESIGNATION DELEGUES TITULAIRES ET SUPPLEANTS COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DES 2 RIVES DE SEINE : L arrêté préfectoral du 31 décembre 2011 porte adhésion de la commune de Morainvilliers à la Communauté d Agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS). Il est procédé à la désignation des trois délégués titulaires et trois délégués suppléants représentant Morainvilliers au sein du conseil communautaire de la CA2RS, élection se déroulant au scrutin secret et à la majorité absolue. Délégués Titulaires : Se présentent : Fabienne DEVEZE, Julien LORENZO, Sylvie JOUBIN Nombre de bulletins : 16 / Nombre de bulletins blancs ou nuls : 0 / Suffrages exprimés : 16 Ont obtenu : Fabienne DEVEZE : 15 voix - Julien LORENZO : 15 voix - Sylvie JOUBIN : 14 voix Sont élus délégués titulaires : Fabienne DEVEZE, Julien LORENZO, Sylvie JOUBIN Délégués Suppléants : Se présentent : Annick CROZET, Marie-Christine APCHIN, Guy PAULHAN Nombre de bulletins : 16 / Nombre de bulletins blancs ou nuls : 0 / Suffrages exprimés : 16 Ont obtenu : Annick CROZET : 15 voix - Marie-Christine APCHIN : 16 voix - Guy PAULHAN : 15 voix Sont élus délégués suppléants : Annick CROZET, Marie-Christine APCHIN, Guy PAULHAN > DESIGNATION REPRESENTANTS AU SEIN DE LA COMMISSION LOCALE D EVALUATION DES CHARGES TRANSFEREES DE LA CA2RS : II convient de procéder à la désignation de deux représentants (1 titulaire et 1 suppléant) de la commune au sein de la Commission Locale d Evaluation des Charges Transférées (CLECT) par les communes à la CA2RS. La CLECT a pour mission d évaluer le montant total des charges financières transférées et leur mode de financement. Amanda PIKE, candidate est élue à l unanimité au poste de titulaire au sein de la CLECT de la CA2RS. Patrick SANIAL, candidat est élu à l unanimité au poste de suppléant au sein de la CLECT de la CA2RS > AUTORISATION ACQUISITION ET DELEGATION SIGNATURE PROPRIETE AD N 6 : Conformément aux délibérations des 9 avril 2008, 7 octobre 2011 et 29 novembre 2011, Mme le Maire a exercé le droit de préemption urbain de la commune dans le cadre de la vente de la propriété des consorts MEHEUX, sise 5 rue de la Vallée Maria, cadastrée AD n 6, représentant 710m 2, afin de permettre une extension plus cohérente de l école élémentaire actuelle. Le Conseil Municipal, à l unanimité AUTORISE Mme le Maire ou son représentant à Procéder à l acquisition de ladite propriété aux conditions fixées dans la délibération du 29 novembre 2011, soit au prix de trois cent quinze mille euros comme stipulé dans la déclaration d intention d aliéner émanant de l étude SCP CHAVOT/DUJARDIN/MARTINOT Signer tout document relatif à cette opération, notamment l acte authentique d acquisition DIT que les crédits sont prévus au budget communal > VENTE PARCELLE AD n 324 COMMUNE/M.MME PRADEL : Le Conseil Municipal, à l unanimité AUTORISE Mme le Maire ou son représentant à procéder à la vente de ladite parcelle au prix de soit 92,02 le m 2 et à signer tout document s y rapportant, notamment la promesse de vente et l acte authentique de vente > INDEMNITE DE CONSEIL AU RECEVEUR MUNICIPAL : Le Conseil Municipal, APPROUVE le versement d une indemnité annuelle au taux maximum à M. Francis LOLIVE, trésorier principal de Poissy pour la durée du mandat > DEPENSES D INVESTISSEMENT AUTORISATION D ENGAGER LES DEPENSES D INVESTISSEMENT AVANT LE VOTE DU BUDGET : Considérant que le budget primitif 2012 de la ville sera voté au 30 avril 2012 au plus tard et que certaines dépenses d investissement doivent être engagées au cours du premier trimestre de l année, Le Conseil Municipal AUTORISE à l unanimité Madame le Maire, à engager, liquider et mandater les dépenses d investissement, dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l exercice précédent, non compris les crédits afférents au remboursement de la dette. Chapitre Crédits budget 2011 Montant de l autorisation Chapitre , ,00 Chapitre , ,94 Chapitre , ,35 Les crédits correspondants, seront inscrits au budget lors de son adoption. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 2

3 La mairie vous informe Résumé du compte-rendu Conseil municipal du 2 février 2012 > APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE PRECEDENTE : Le compte-rendu est approuvé à l unanimité. > MISE A DISPOSITION DE SERVICE AUPRES DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DES DEUX RIVES DE SEINE : Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, DECIDE à l unanimité d autoriser Mme le Maire à signer la convention de mise à disposition de service pour les agents exerçant leur activité dans la compétence voirie exercée par la Communauté d Agglomération des deux Rives de Seine. > DEMANDE DE SUBVENTION D.E.T.R AMENAGEMENT LOCAL BURES MAINTIEN DE SERVICES PUBLICS EN MILIEU RURAL : Le Conseil Municipal, à l unanimité, APPROUVE l avant-projet des travaux «aménagement local Bures» pour un montant de HT soit ,69 TTC. Il DECIDE de présenter un dossier de demande de subvention dans le cadre de la D.E.T.R. 2012, soit 30 % du montant des travaux HT plafonné à pour la catégorie Maintien des services publics en milieu rural. Et S ENGAGE à financer l opération de la façon suivante : autofinancement. > DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DE L AUTORISATION AU TITRE DE LA LOI SUR L EAU DU SYSTEME D ASSAINISSEMENT DU SYNDICAT D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ORGEVAL - Les Alluets le Roi Morainvilliers Orgeval : L enquête publique relative à la demande de renouvellement de l autorisation du système d assainissement de la station d épuration d Orgeval par le Syndicat d Assainissement de la Région d Orgeval (SARO) se déroule du mardi 3 janvier 2012 au mardi 7 février Le Conseil Municipal, à l unanimité, EMET un avis favorable à cette demande. > CESSION ETAT/COMMUNE - PARCELLES AK n 36 AK n 151 AK n 153 : Mme le Maire rappelle que dans le cadre de la réalisation du futur talus anti-bruit situé le long de l autoroute A13 sur Morainvilliers, la commune a répertorié tous les propriétaires des parcelles concernées par ce projet. L Etat, propriétaire des parcelles AK n 36 (344m 2 ) AK n 151 (85m 2 ) AK n 153 (292m 2 ) propose par courrier du 8 juin 2011, de les céder à la commune, selon l évaluation de la valeur de ces parcelles par les services de France Domaine soit Le Conseil Municipal, à l unanimité AUTORISE Mme le Maire ou son représentant à signer l acte notarié et tout document s y rapportant. Les crédits nécessaires sont prévus au budget communal. > SUBVENTION COMMUNALE 2012 ECOLE ELEMENTAIRE BURES : L école élémentaire de Bures organise une classe de découverte axée sur les déchets, la nature et la biodiversité du 2 au 6 avril 2012 dans les Vosges. Le Conseil Municipal DECIDE à l unanimité, d allouer 10 par enfant à l école élémentaire de Bures. > TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UNE RESTAURATION SCOLAIRE PENALITES- EXONERATION : Vu les marchés conclus pour la construction d une école maternelle et d une restauration scolaire avec : - lot 1 : Gros œuvre-vrd-aménagements paysages-second œuvre avec l entreprise MOLINARO - lot 2 : Charpente-menuiseries extérieures bois avec l entreprise CARRELET - lot 3 : Couverture étanchéité avec l entreprise CIBETANCHE - lot 4 : Métallerie-serrurerie avec l entreprise AB SERRURERIE - lot 5 : Plomberie- chauffage- ventilation avec l entreprise CHARPENTIER - lot 6 : Electricité courants forts courants faibles avec l entreprise AIMEDIEU - lot 7 : Equipements de cuisine avec l entreprise HURON - lot 8 : Carrelages faïences avec l entreprise CRB - lot 9 : Peinture revêtements muraux sols souples avec l entreprise MORIN Vu l article 11 du Cahier des Clauses Administratives Particulières prévoyant une pénalité de 75 par jour calendaire de retard avec un plafond limité à 10% du montant TTC du marché. Considérant que les circonstances du retard ne sont pas imputables aux entreprises : Le Conseil Municipal, DECIDE à l unanimité d exonérer les entreprises HURON, CIBETANCHE, AIMEDIEU, CARRELET des pénalités de retard. > AFFAIRES DIVERSES : pas de point à l ordre du jour. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 3

4 La mairie vous informe Civisme Déjections canines Nous faisons une fois de plus appel à votre civisme et demandons aux maîtres des nombreux compagnons à quatre pattes de notre village de bien vouloir UTI- LISER LES CANIVEAUX ou de RAMASSER les déjections de leurs animaux sur les trottoirs ou les pelouses publiques. Ces espaces sont utilisés par tous, y compris par les plus jeunes qui pâtissent de ce manque d hygiène et par nos aînés pour qui les excréments peuvent représenter un risque de chute et d accidents. Nous rappelons également que les aires de jeux et les terrains de foot ou de basket à Bures sont interdits aux chiens. Merci donc de respecter tous ces usagers qui se plaignent à nous régulièrement. Hommage Marc BAUMANN, un brillant artiste morainvillois nous quitte. Certains d entre vous l ont sûrement croisé, allant à la boulangerie ou sur son vélo, parcourant les routes peu fréquentées. Cet amoureux de la nature et de sa lumière nous a quitté ce mois-ci. Cette lumière qu il aimait tant a été une source d inspiration pour de très nombreuses peintures. La lumière et son Créateur habitaient son âme et lui ont donné de voir le monde et ses contemporains d une façon plus généreuse qu à l ordinaire. Savez-vous qu il a été à l origine avec d autres- de l association humanitaire chrétienne «la Gerbe» à Ecquevilly? Il laissera aux Morainvillois qui l ont connu l image d un homme convaincu et simple. Jean-François et Anne Bernard. Peinture présentée en 2009 sur «Propos d Artistes», salon d art moderne de Morainvilliers Marc Baumann (assis), invité d honneur de «Propos d Artistes» et remercié par Madame le Maire, Fabienne Devèze. NOUS CONTACTER Le maire et les élus reçoivent sur rendez-vous. Par téléphone : aux horaires d ouverture (ci-dessous) Par courriel : / Par courrier : Mairie - Place de l église Morainvilliers HORAIRES D OUVERTURE DE LA MAIRIE Accueil : Lundi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 Mardi, Mercredi et Samedi : de 9h00 à 12h00 Jeudi : de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 Vendredi : 14h00 à 17h00 Service de l urbanisme et du cadastre : Lundi, Mardi, Jeudi et Samedi : de 9h00 à 12h00 Régie (cantine, sacs déchets verts, location de salles...) : Mardi, Mercredi et Samedi : de 9h00 à 12h00 LES NOUVELLES Directeur de la publication : Fabienne Devèze Déléguée à la communication : Stéphanie Martin Comité de rédaction : Equipe municipale Mise en page : Anna Poggioli Impression : Ateliers D le, Alfortville Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 4

5 Dossier du mois Réglementation : Vos obligations en matière d entretien et d élagage La municipalité s efforce de tailler les végétaux dont elle a la charge, même s il s agit d un travail qui n est jamais fini Nous allons dans les mois qui viennent intervenir auprès d habitants dont les haies très prospères finissent par déborder sur les espaces publics. La majorité d entre vous répondent favorablement à nos sollicitations mais d autres ne comprennent pas toujours notre démarche. Pourtant, il s agit tout simplement de contribuer ensemble à l entretien de notre qualité de vie. Dans certaines rues, le trottoir est devenu inutilisable pour les enfants parce que colonisé par les arbustes ou bien empêche des services tels que l EDF d intervenir sur les boîtiers de raccordement. C est cette reconquête que nous demandons, pas plus et il ne faut y voir aucune agressivité de notre part. > De l intérêt de distinguer espaces publics et espaces privés Beaucoup d entre nous profitent d un jardin qu ils s efforcent de paysager le mieux possible. Tous ces jardins richement plantés et fleuris contribuent à améliorer la qualité de vie de la commune. Mais il ne faudrait pas pour autant en oublier l obligation d élagage de la végétation qui pourrait vous rendre responsable en cas d accident. En effet, avec l arrivée du printemps, les végétaux prospèrent largement et peuvent déborder des propriétés privées sur les espaces publics. Cette situation est parfois gênante voire dangereuse. On constate à certains endroits soit des candélabres qui n éclairent plus la rue car entièrement cachés par les branches, soit des trottoirs rétrécis à cause de haies débordantes et inutilisables pour le passage des piétons, soit des panneaux de rue totalement dissimulés par les feuilles, etc. Or, il appartient à chacun d entretenir ses propres végétaux afin de ne pas gêner les autres. Cela vaut pour les espaces publics mais aussi entre voisins, même si cela ne relève pas de la compétence communale. > En l absence de réglementation locales ou d usage. > distance minimale de 0.50m, de la limite séparative pour les plantations de basses tiges, ne dépassant pas 2m de hauteur. > distance de 2m minimum de la ligne séparatrice pour les arbres de hautes tiges destinés à dépasser 2m de hauteur. > La distance se mesure à partir du milieu du tronc de l arbre ; la hauteur se mesure à partir du niveau du sol où est planté l arbre, jusqu à la pointe. > En présence d un mur > Mur mitoyen, la distance est mesurée à partir du milieu du mur. > Mur appartenant au voisin, distance à partir de la face du mur qui donne chez vous. > Mur vous appartenant, distance à partir de la face du mur orientée vers le voisin. > Si le mur n est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d y appuyer des plantations en espaliers. Toutes plantations ne respectant pas ces distances, peuvent être soumises à une demande d élagage ou d arrachage de la part de votre voisin. > Conclusion De toutes ces règles - écrites au départ pour faciliter la vie en commun - essayons d en faire un plaisir. Une séance de taille de chaque côté d une haie peut permettre de mener un brin de conversation avec son voisin De voisin, il peut devenir un ami, si tout le monde joue le jeu. Dans le cas où les propriétaires riverains négligeraient de se conformer à ces prescriptions, les travaux d élagage peuvent être effectués d office par la commune, à leurs frais, après mise en demeure restée sans résultat. Rappelons toutefois que les arrachages de haies et l abattage sauvage des arbres sont interdits le long des chemins et passibles de sanction légale. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 5

6 Actualités Urbanisation Forte participation à la réunion publique sur le devenir du site de l établissement Thévenot Le mardi 31 mars, la municipalité a organisé une réunion publique afin de présenter la problématique et l état d avancement du projet de reconversion du site jusqu à maintenant occupé par l établissement horticole Thévenot. Une bonne centaine d habitants se sont pressés dans la salle des Loisirs, à priori inquiets sur le devenir de cet espace. Madame le Maire a d abord rappelé que les m² en question étaient déjà situés en zone constructible dans le POS et que lors de l élaboration du PLU, le site étant entièrement desservi, il était apparu incontournable de le laisser en zone constructible. L activité horticole qui s y exerçait ayant cessé il y a déjà quelques mois, plusieurs propositions d urbanisation ont été étudiées par le propriétaire et présentées à la municipalité. La plupart de ces plans comportait environ 35 pavillons et la commune avait manifesté sa désapprobation. Le projet des «Maisons de Marianne» qui vient d être présenté a paru Serre Thévenot à Bures le plus à même de préserver la tranquillité du quartier et de nature à ne pas engorger les équipements scolaires de Bures. Il constitue, de plus, une opportunité pour faire venir à Bures des services dont pourront bénéficier tous les habitants. Puis Eric Vialatel, fondateur des Maisons de Marianne, a présenté le concept qui répond aux besoins de logements des séniors. Il a rappelé que 1 Français sur 3 a plus de 50 ans, 1 sur 5 a plus de 60 ans. 5,5 millions de nos compatriotes sont âgés de plus de 75 ans, et leur nombre va plus que doubler d ici à Actuellement, les deux tiers des personnes dépendantes de plus de 80 ans résident à domicile, et dans quatre cas sur dix, elles ne bénéficient que de l aide que leur apporte leur famille. La question de l habitat est centrale pour les personnes âgées car leur cadre de vie fait partie intégrante de leur histoire et de leur identité, personnelle et familiale. De plus, il existe un lien étroit entre habitat et autonomie, car l environnement matériel est facteur d accélération du vieillissement quand il est inadapté. D où l intérêt de proposer de nouvelles formes de logement destinées aux seniors, alliant offre de services, préservation du lien social et bâti de qualité. C est pour répondre à ces impératifs que Marianne Développement a lancé les «Maisons de Marianne». Le concept allie donc logements individuels, espaces communs et mise à disposition de services en recherchant en premier lieu des prestataires locaux. Tout est conçu pour faciliter l accessibilité, la convivialité et une surveillance des personnes les plus fragiles. Sur Morainvilliers, le projet comprendra un maximum de 80 logements. Aux nombreuses questions posées et aux inquiétudes exprimées par plusieurs personnes, la commune a répondu ne pas avoir souhaité que le programme puisse accueillir d autres habitants que des séniors. Au niveau architectural, le projet est soumis aux contraintes du PLU actuel à savoir la zone UPa* qui n autorise que le R + combles comme les pavillons alentours. A un habitant qui demandait à voir les plans de la future construction, Sylvie Joubin adjointe à l urbanisme et Eric Vialatel ont répondu de concert, que nous n en étions pas à ce stade d avancement du projet et que ce travail là était entièrement à faire. Le programme comprendra aussi, bien sûr, des espaces verts qui seront disposés de manière à bénéficier aussi aux riverains. Des places de stationnement aussi devront être prévues, même si l on constate, et c est l un des atouts de ce type d habitat, qu il s agit de résidents beaucoup moins utilisateurs de véhicules que dans un pavillon. Des questions aussi été posées sur les accès pendant les travaux comme après. Toutes ces questions très pertinentes seront au cœur de la réflexion lors du montage du dossier. Pour conclure, les élus se sont engagés à refaire une réunion publique lorsque le projet sera plus avancé et que l aspect des aménagements et des constructions pourra être présenté. EN BREF Réunion publique Concernant le projet de mise en sens unique de la rue des Epinettes, un sondage a été effectué et n a donné lieu qu à 10 réponses (7 pour et 3 contre). Une réunion est organisée le vendredi 16 mars à 20h00 dans la Garderie de Bures pour valider le sens de circulation et faire un essai sur une courte période. Sont concernés par la réunion : les habitants des rues des Epinettes, de la Maréchale, des dix Arpents et toute personne intéressée. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 6

7 Actualités Intercommunalité Informations sur la Communauté d Agglomération des 2 Rives de Seine Depuis le 1er janvier 2012, Morainvilliers a rejoint la Communauté d Agglomération des 2 Rives de Seine ainsi qu Orgeval, Villennes-sur-Seine, Médan, Les Alluets-Le-Roi et Vernouillet. Le premier Conseil communautaire de la CA2RS agrandie s est tenu le 6 février à Carrières-sous-Poissy. Il s agissait de nommer les délégués communautaires pour chaque commune membre. Quelles sont les compétences de la CA2RS? > Le domaine de l aménagement de l espace : Conseil communautaire CA2RS L élaboration du Schéma de Cohérence Territorial La création et l aménagement des zones d activité d intérêt communautaire : l extension de la zone d activité de la rue de la Croix de l Orme reviendra à la CA2RS, L organisation des transports, tant urbains qu à la personne. C est ainsi que les lignes du SIVOM du Pincerais lui ont donc été transférés même si vous pouvez obtenir tous les renseignements comme avant auprès d Isabelle Foisil, Le développement du Très Haut débit, La constitution de réserves foncières et la délégation de l exercice du droit de préemption lorsque ses compétences le nécessite. > Le domaine du développement économique, la CA2RS est désormais compétente pour les actions faveur du développement économique, dont la création, l extension et la gestion d immobiliers d entreprises. > Le domaine de l équilibre social de l habitat, la CA élabore le Plan local de l habitat. > Le domaine de la politique de la ville : La politique de l emploi, domaine dans lequel une réunion et des actions sont prévues très prochainement, Les dispositifs de prévention de la délinquance, > Les voiries et les parcs de stationnement d intérêt communautaire : A ce titre, la balayeuse autrefois de la compétence du SIVOM a été transférée à la CA2RS, le salage et le déneigement des voiries, La poursuite du dossier du parc Relais d Orgeval. > La construction, l aménagement, l entretien et la gestion d équipements culturels et sportifs d intérêt communautaire. > L action sociale d intérêt communautaire, dont les besoins en matière d hébergement des personnes âgées, > La lutte contre la pollution de l air, la lutte contre les nuisances sonores, le soutien aux actions de maitrise d énergie, l élimination des déchets, la résorption des décharges sauvages, > La création et la gestion d aires d accueil des gens du voyage. > Par ailleurs, la CA2RS propose des services communs, l assistance juridique, l assistance et la mutualisation des marchés, l assistance à l instruction du droit du sol, l assistance à l instruction des dispositifs de SPANC, l assistance à la gestion du parc informatique. Pour le moment, la commune de Morainvilliers n aura pas recours à ces différents services. La mise en place du conseil communautaire et du bureau : Le conseil communautaire est composé des délégués des communes. Le nombre de délégués dépend de l importance de la population de chaque commune : Entre 0 et habitants, 3 délégués, Entre et habitants, 4 délégués, A partir de habitants, 5 délégués. Composition du bureau : Présidents : Pierre Cardo / Vices-présidents : Philippe Tautou, Catherine Arenou, Hugues Ribot, Eddy Aït, Joël Mancel, Michel Sorain, Yannick Tasset, François Gourdon, Marie Hélène Lopèz-Jollivet, Fabienne Devèze / Membres du bureau : Jean-Claude Durand, Eric Dewasme. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 7

8 Actualités Protection phonique de Bures Discussion avec la SAPN et la SANEF C est grâce au soutien du Ministre des Sport, David Douillet, toujours à l écoute de sa circonscription et de notre député Joël Régnault qu a pu avoir lieu une rencontre avec M. François Gauthey, Directeur Général du groupe SANEF, lui-même propriétaire de la SAPN et M. Harry, Responsable du développement et des concessions. Accompagné de Karl Olive, conseiller général, de Olivier Drain, vice-président d ADER 13 et de Valérie Dion, secrétaire d ADER 13, les élus Julien Lorenzo et Fabienne Devèze se sont rendus à ce rendez-vous. Pour cause d actualité brûlante du coté du ministère des Sports, c est le directeur de cabinet Gérald Darmanin qui a conduit l entretien en attendant, l arrivée du ministre. Il a dès le départ, posé le débat en affirmant qu il ne s agissait pas d une visite de courtoisie mais bien d une réunion de travail dont l objet était de savoir ce qui pouvait être fait pour que la SAPN dépasse sa position de principe qui consiste à se retrancher derrière le non dépassement des seuils règlementaires pour ne pas avancer sur ce dossier. Fabienne Devèze a rappelé la chronologie des faits et l évolution de l aire et de l autoroute qui ont amené celles-ci à produire le niveau sonore actuel. Elle a contesté ainsi le principe d antériorité, car ce bruit est bien le résultat de la création du muret en béton à la place de la glissière, de l utilisation des espaces verts de l aire pour créer des places de stationnements supplémentaires, de la saturation de l aire tous les soirs mais surtout les week-end, toutes caractéristiques qui n existaient pas à la fin des années 80 lors de la construction des maisons les plus proches. Elle a tenu ensuite à rappeler que si les seuils règlementaires liés au fonctionnement de l infrastructure autoroutière elle-même semblaient ne pas être juridiquement dépassés, la nuisance de bruit au voisinage de l aire de repos était elle au-delà des tolérances prévues par les textes. M. Gauthey et M. Harry ont souligné que la SAPN travaillait en concession sur un espace public qui ne lui appartenait pas et qu elle n était pas libre d intervenir librement. C est donc l Etat, propriétaire, qu il fallait convaincre de la nécessité de cette protection, cette compétence relevant du ministère de l environnement et de la direction des infrastructures. La prochaine rencontre devra donc se faire au sein de ce ministère et c est à nouveau le ministre des Sports qui officiera pour organiser le rendez-vous. A l issue de la rencontre, les représentants d ADER 13 ont remis officiellement au Directeur Général de la SANEF, une pétition de 420 signatures qui confirme la volonté des habitants de Bures et de leurs élus d obtenir la construction de cette protection phonique. Travaux de voirie Réunion des riverains de la rue de l Hermitage La deuxième réunion des habitants de la rue de l Hermitage s est déroulée le 15 février à 20h00 à la garderie de Bures. M. Cyrille Godeby, cabinet d études EVA, a présenté les aménagements possibles selon la configuration de la voie et la réglementation en vigueur. Il était appuyé par un représentant de la CA2RS qui a la compétence voirie depuis le 1er janvier 2012, d un élu d Orgeval et des élus de Morainvilliers dont Julien Lorenzo, 1er adjoint en charge du dossier. En descendant des Feugères, un ralentisseur peut être installé avant le virage. A hauteur de la sente des Forges, un plateau surélevé permettra de ralentir les véhicules avant la partie la plus étroite qui pourrait être aménagée avec une circulation piétonne à gauche en descendant qui aurait au maximun 70 à 80 cm de largeur jusqu à l Impasse du Levant où il y aurait un changement de côté pour les piétons. Le cassis en bas de la rue sera supprimé au profit d un plateau surélevé avec deux rampants (Rue de l Hermitage et Rue de la Fontaine) ce qui devrait limiter le passage à grande vitesse de cette partie. Un début de trottoir sera également fait sur le bas de la rue du centre pour l accès aux maisons dont l entrée se trouve en bas de la rue de l Hermitage. Les habitants intéressés par la sécurisation maximum de cette rue ont pu faire toutes les remarques nécessaires à la finalisation du projet et poser toutes leurs questions. La commune fera prochainement le choix, en fonction des vérifications qui seront faites par le bureau d études, de garder la même largeur de voie avec ou sans création d un espace piétons par endroits. Ensuite nous transmettrons le dossier à la Communauté d agglomération pour procéder à la mise en place du marché et la planification des travaux. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 8

9 A vos agendas Samedi 31 mars 2012 Carnaval à Bures! Préparez vos déguisements dès maintenant le «thème libre» du prochain Carnaval qui se tiendra cette année à Bures laisse une totale liberté à votre imagination. Parents et enfants sont attendus nombreux pour partager un grand moment d humour et de convivialité, le tout arrosé de confettis. Comme chaque année le bonhomme Carnaval et les affiches seront réalisés par les élèves de nos 4 écoles et un grand feu de joie viendra clôturer la matinée. Rendez-vous à 9h30 (? à confirmer) sur la Place du Château de Bures pour le départ du défilé! CALeNDRIER UTILE > PASSAGE DE LA BALAYEUSE : Du 27 février au 2 mars et du 26 au 30 mars Pour une meilleure efficacité de balayage, il vous est demandé de stationner vos véhicules hors voie publique. Merci d avance. > PASSAGE DES ENCOMBRANTS : Mercredi 14 mars Les objets de plus de 2.50 m et de plus de 100 kg, ainsi que les gravats, colles, peintures ne seront pas collectés et doivent être portés par les habitants à la déchetterie d Orgeval. Les objets seront à déposer, comme les poubelles, en bordure de rue et la veille au soir. > TOUS TRAVAUX BRUYANTS : ou utilisation d engins à moteur, tondeuses thermiques ou électriques, karchers... sont : Interdits les jours fériés toute la journée Tolérés les dimanches de 10h à 12h30 Permis les autres jours sauf entre 22h et 7h. > COLLECTE DE DECHETS VERTS : Reprise du ramassage des déchets verts à partir du 26 mars 2012, les déchets verts seront collectés le lundi matin. Voici le planning pour 2012 : Mars : 26 Avril : 2, 9 (Pâques), 16, 23, 30 Mai : 7, 14, 21, 28 Juin : 4, 11, 18, 25 Juillet : 2, 9, 16, 23, 30 Août : 6, 13, 20, 27 Septembre : 3, 10, 17, 24 Octobre : 1, 8, 15, 22, 29 Novembre : 5, 12, 19, 26 Décembre : 3, 10 Nous vous rappelons que les déchets verts qui devront être déposés la veille au soir sur le trottoir devant votre habitation comprennent uniquement : Les tontes de pelouse et les feuilles mortes collectées dans des sacs papiers (maximum 10 sacs par propriété) ou dans des poubelles rigides sans couvercle Les branchages ficelés en fagots de moins d un mètre. DEchetterie > HORAIRES D HIVER POUR LA DECHETTERIE INTERCOMMUNALE Elle vous accueille du 1er novembre au 31 mars le lundi, mercredi et vendredi de 13H à 18H, le samedi de 9H à 18H, le dimanche de 9H à 13H. Déchetterie : l accès se fait maintenant grâce au badge informatique Depuis le 1er novembre, la déchetterie fonctionne grâce à un badge informatique que vous devez demander auprès de votre mairie. L objectif de cette informatisation est de donner une plus grande souplesse aux particuliers qui apportent leurs déchets de manière irrégulière (taille des haies, nettoyage d une maison suite à déménagement etc ) et pour qui la limite de volume par semaine était pénalisante. Désormais, grâce à la comptabilisation informatique, le calcul se fera par trimestre et chacun aura droit à 13m 3 gratuit par trimestre ce qui probablement devrait faire échapper la plupart d entre vous à un paiement. Il n empêche que si le volume enregistré sur un trimestre dépassait ces 13m 3, chaque m 3 supplémentaire serait facturé 5. Pour les entreprises, l informatisation n entraîne presque aucun changement sauf une facturation au mois et sur la base de 20 le m 3. Alors si vous ne l avez pas encore fait, réclamez votre badge auprès de votre mairie. Vous pourrez le retirer 8 jours plus tard dans cette même mairie. Lorsque vous vous présenterez à l agent d accueil, votre badge vous sera demandé, vous déclarerez le type de déchet et le volume de chacun d entre eux et vous pourrez décharger ensuite. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 9

10 Zoom arrière Vie des écoles Le rite de la chandeleur, un classique qui s apprend dès la maternelle à Bures! La Chandeleur, autrefois «Chandeleuse», se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Son nom vient du mot «chandelle». A l origine, à l époque des Romains, il s agissait d une fête en l honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur. Entre temps, une autre tradition a vu le jour : celle des crêpes. Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l année. D ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d or. En effet, les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d or était enroulée dans la crêpe avant d être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l armoire jusqu à l année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l an passé pour donner la pièce d or au premier pauvre venu. Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d avoir de l argent toute l année. Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante de quelque linge fripé,celui-là aura du bonheur jusqu à la Chandeleur prochaine. Aujourd hui, les processions aux chandelles et autres rites n existent plus mais on a conservé la tradition des crêpes et on a bien raison, car qu est-ce que c est bon! Ce ne sont pas les élèves de la maternelle de Bures qui diront le contraire. Dés le matin de cette journée spéciale, guidés par les équipes enseignantes, ils ont confectionné la pâte en petits groupes, l occasion d apprendre le nom des ustensiles et le maniement des ingrédients. Et pour mieux mémoriser cette recette ancestrale, les maîtresses ont immortalisé chaque étape en photo pour l imagier des enfants. Une fois la pâte reposée à l heure du déjeuner, voici enfin le temps de la cuisson puis de la dégustation! Chaque enfant a fait sauté sa crêpe toutes n ont pas fini dans l assiette mais les éclats de rire ont fusé, surtout quand la maîtresse l a faite tomber! Merci à toute l équipe de la maternelle de Bures pour ce moment de joie et de bonne humeur, quelle merveilleuse façon de transmettre la tradition. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 10

11 Petites annonces CREATION D ENTREPRISES SUR LA COMMUNE NOUVEAU sur BURES > T.A.C.A. Tâches Administratives Comptables Accompagnement TPE, professions libérales, associations... TACA est à votre disposition à Morainvilliers. Tracasseries administratives, TACA le faire faire. Je suis à votre disposition pour m occuper de vos tâches administratives selon vos besoins. Visitez le site interne : Me contacter au NOUVEAU sur MORAINVILLIERS > S2L secrétariat Un surcroît de travail? Une secrétaire absente? Nous sommes là pour vous aider! Nous intervenons sur site ou à distance, ponctuellement ou régulièrement. Plus d informations sur 2, chemin des Joncs Marins MORAINVILLIERS Contactez Sandrine Garde d enfants > Jeune maman en maison recherche garde d enfants occasionnelle (sortie d école de Bures ou 2/3 jours par semaine) à son domicile jusqu à fin juillet. Merci de me contacter au > Nous recherchons pour début septembre une personne ou assistante maternelle agrée pour s occuper de notre fils : - Le matin avant l école (8h 9h) et le soir après l école (16h30 19h) : 4 jours par semaine (lundi-mardi-jeudivendredi) - Et l accompagner et le récupérer à l école Maternelle Merci de nous contacter au > Nous recherchons une personne de confiance, douce et expérimentée, pour récupérer nos deux filles (3 et 6 ans) à l école de Morainvilliers et les garder à la maison jusqu à 18h45. A partir du 4 septembre Tél. : OFFRE DE SERVICE > Si vous avez besoin de quelqu un pour faire vos courses, le déjeuner, le ménage ou le repassage vous pouvez m appeler au J ai la possibilité de me déplacer facilement, j ai une voiture. Je suis discrète et organisée dans mon travail. FORMATION > L IFABTP (institut de formation par alternance) organise ses Journées Portes Ouvertes et vous invite à découvrir ses formations en apprentissage ou en pré apprentissage en alternance (pour les 15 / 25 ans) allant du CPA au Bac pro. Pré apprentissage (15 ans à la date de la rentrée) CAP Maçon CAP Couvreur CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques -PROELEC- (électricien du bâtiment) CAP Installateur Sanitaire (plombier) CAP Installateur Thermique (chauffagiste) CAP Menuisier Fabricant de Menuiserie, Mobilier et Agencement CAP Peintre Applicateur de Revêtement BAC PRO Electrotechnique Energie Equipements Communicants (ELEEC)- en 3 ans BAC PRO Technicien du Bâtiment Organisation et Réalisation du Gros Œuvre (ORGO) - en 3 ans BP Monteur en Installations de Génie Climatique Titre certifié niveau IV Technicien Bâtiment Basse Consommation (Technicien BBC) - en 2 ans Vendredi 23 mars 2012 et samedi 24 mars 2012 de 9 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 17 h 00 IFABTP 21, rue du Chantier d Hérubé Aubergenville Pour plus d information, contactez-nous au RECYCLAGE > Ne jetez plus vos bouchons de bouteille! Yvette FABUREL récupère les bouchons en liège des bouteilles de vin, champagne Ceux-ci sont recyclés dans un atelier protégé qui emploie des personnes handicapées moteur. Vous pouvez les déposer à l ancienne mairie ou en mairie qui transmettra. (panier déposé à cet usage). Demande de service > Recherche personne pouvant donner des cours niveau 4 ème à ma fille 3 heures par semaine (toutes matières confondues). Merci de me contacter au Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 11

12 Associations Les articles présentés dans cette rubrique sont communiqués par les associations qui en sont seules responsables. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 12

13 Associations Les articles présentés dans cette rubrique sont communiqués par les associations qui en sont seules responsables. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 13

14 Associations Les articles présentés dans cette rubrique sont communiqués par les associations qui en sont seules responsables. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 14

15 Associations Les articles présentés dans cette rubrique sont communiqués par les associations qui en sont seules responsables. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 15

16 Associations 24h / 24h et 7 jours sur 7 Ayez le bon réflexe : toute l information sur Les articles présentés dans cette rubrique sont communiqués par les associations qui en sont seules responsables. Les nouvelles de mars 2012 I PAGE 16

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL 1 L an deux mille dix, le dix mai à dix neuf heures, les membres du Conseil Municipal se sont assemblés au lieu ordinaire de leurs séances, sous la Présidence de Monsieur VELAY Robert, Maire. Présents

Plus en détail

Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI

Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI Avant que notre ville ne devienne une... et pour qu elle reste une u balayage u ramassage des dépôts sauvages u Vidage des

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015 Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE Lundi 23 Novembre 2015 LA COMPÉTENCE : AIDE AUX COLLECTIVITÉS L IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMPÉTENCE RAPPEL DU CONTEXTE En septembre 2014 ont

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE D une propriété appartenant à la ville de Vauréal située : 28 RUE DES LONGUES TERRES 95 490 VAUREAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I. OBJET La commune de Vauréal (95

Plus en détail

1/ Approbation du PV du Conseil Municipal du 26/06/2012 :

1/ Approbation du PV du Conseil Municipal du 26/06/2012 : 1 LA/cr.12 Labège, le 19 septembre 2012 Procès Verbal de la Réunion Publique du Conseil Municipal du 18 septembre 2012 à 21 h 00 - salle du Club Amitié - Bâtiment «Clémence Isaure» Présents : Absents :

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. 02 octobre 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAÔNE CANTON DE RIOZ COMMUNE DE BUSSIERES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 02 octobre 2014 ORDRE DU JOUR : 1) Approbation du PV du 04 septembre 2014 2) Décision de

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE

ABRIS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANSELME COMTÉ DE BELLECHASSE ABRIS D HIVER Un abri d hiver pour véhicule de promenade et un abri d hiver pour les accès piétonniers au bâtiment principal sont permis dans toutes les zones, DU 15 OCTOBRE D UNE ANNÉE AU 30 AVRIL DE

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 JUIN 2011 APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 Le Conseil Municipal approuve, à l unanimité, le compte-rendu de la séance du 6 mai 2011. CONSTRUCTION D UNE MAISON DE

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux? Bénéficiez des conseils gratuits et de nouvelles aides financières

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Marc BON accompagné de conseillers municipaux, de membres du CCAS, de proches et des auxiliaires de vie, est venu

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité.

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Compte-rendu du conseil municipal du lundi 30 mars 2015 Secrétaire de séance : Bernard EVROT. Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Remplacement Danièle HAINZELAIN M. le Maire

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE COUFFOULEUX 2012/1 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L an Deux Mille Douze, le Vingt-Sept Juin, le Conseil Municipal s est réuni à l hôtel de ville, dans la salle du Conseil Municipal, sur convocation

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015

Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Compte-rendu du Conseil Municipal du 21 janvier 2015 Etaient présents sous la présidence de Jean-Claude BILLOT, tous les conseillers : Yasmine BETHOUART, Christian CLAIRE, Annie EVRARD, Marius GOURGUECHON,

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir)

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ville d Ergué-Gabéric sept. 2012 Demande de réservation Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ker-Anna : petite salle petite et

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 L'an deux mil dix, le NEUF MARS à 20 heures 30, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie,

Plus en détail

PROCÈS VERBAL. Le Conseil Municipal a désigné, Mme Valérie MÉZIÈRE, secrétaire de séance.

PROCÈS VERBAL. Le Conseil Municipal a désigné, Mme Valérie MÉZIÈRE, secrétaire de séance. Nombre de membres dont le conseil municipal est composé : 14 Nombre de conseillers en exercice : 14 Nombre de conseillers qui assistaient à la séance : 13 COMMUNE DE STE GEMMES LE ROBERT PROCÈS VERBAL

Plus en détail

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Demande de réservation

LOCATION DE SALLE / PARTICULIER. Demande de réservation Ville d Ergué-Gabéric septembre 2015 Demande de réservation Le preneur doit être un particulier majeur résident d Ergué-Gabéric (attestation sur l honneur jointe à remplir) Ker-Anna : petite salle petite

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE Cadre réservé à l administration N de demande :. Instructeur : Montant de la subvention

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE 2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE Chers parents, L éducation de vos enfants est une priorité. Ce domaine représente une part importante de nos investissements financiers. Votre ou vos enfants

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE Mairie de Villedieu la Blouère L île des enfants 10 Allée des jardins 49450 VILLEDIEU LA BLOUERE 02 41 30 10 63 maisonenfance@villedieulablouere.fr applicable sept 2014 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

Plus en détail

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité.

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité. DEPARTEMENT de la MARNE ----------- ARRONDISSEMENT d EPERNAY ----- CANTON de SEZANNE-BRIE ET CHAMPAGNE -------- COMMUNE LES ESSARTS LE VICOMTE COMPTE-RENDU SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Mardi 16 juin 2015

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

COMMUNE D URZY. Nombre de membres : Présents : 4 En exercice : 18 Votants : 8. M SEGUIN a été élu secrétaire de séance.

COMMUNE D URZY. Nombre de membres : Présents : 4 En exercice : 18 Votants : 8. M SEGUIN a été élu secrétaire de séance. DÉPARTEMENT DE LA NIÈVRE COMMUNE D URZY RÉPUBLIQUE FRANÇAISE La réunion du Conseil Municipal du 11 décembre 2012 n ayant pu se tenir faute de quorum suffisant, le Conseil Municipal s est réuni valablement

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE PRESENTATION PAGE 3 MISE EN PLACE PAGE 4 TARIFS ET EXONERATIONS PAGE 5 MODE DE CALCUL PAGE 6 LES REGLES A SUIVRE PAGE 7 LES PENALITES PAGE 8 L ORGANISATION PAGE 9

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

Préavis N 10-2014 au Conseil communal

Préavis N 10-2014 au Conseil communal Municipalité Préavis N 10-2014 au Conseil communal Créditts supplémentaires au budget communal de l'exercice 2014, 1ère série Crédit demandé CHF 189'700.00 Responsabilité(s) du dossier : Direction de l

Plus en détail

DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE

DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE INFORMATIONS RELATIVES A L UTILISATION DE CE DOSSIER Ce dossier est composé de 2 parties distinctes : En première partie, un guide dont

Plus en détail

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014

COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 Juin 2014 COMMUNE DE GOLFECH COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le vingt juin, à dix-sept heures, le conseil municipal de la commune de Golfech, régulièrement

Plus en détail

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE LE 6 JUILLET 2015 TITRE I BUT DE L ASSOCIATION ARTICLE 1: 1-1 Il est créé à HENDAYE une association d éducation populaire régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal République Française Région Alsace Département du Bas-Rhin Arrondissement de Saverne COMMUNE de SCHILLERSDORF 16, rue du Pasteur Schroeder 67340 SCHILLERSDORF Procès-verbal des délibérations du Conseil

Plus en détail

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013

REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013 REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT BAUZELY SEANCE DU MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013 Date convocation : 15/11/13 L an deux mille treize et le mercredi vingt sept novembre

Plus en détail

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE REGLEMENT PREAMBULE La rénovation de l habitat et l attractivité d une commune sont interdépendants. La commune de Mathay exprime donc par cette démarche de soutien aux rénovations de façades, sa volonté

Plus en détail

CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016

CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016 CONDITIONS FINANCIERES 2015/2016 Ce document présente les conditions financières et les documents d inscription pour la restauration pour l année scolaire 2015/2016. Nous vous rappelons que le prélèvement

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010

Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Réunion du Conseil Municipal du 4 mars 2010 Monsieur le Maire de LIT ET MIXE a l honneur, conformément aux dispositions des articles 48 et 77 de la loi du 5 avril 1984, d informer ses administrés que le

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative

Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Foire aux Questions à propos de la Redevance Incitative Vous avez une question liée à la Redevance Incitative? N hésitez pas à contacter le SBA au 04 73 647 444. Mais, avant, vous trouverez peut-être une

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 MAI 2010 L ordre du jour de la séance du Conseil Municipal du 3 MAI 2010 a été transmis aux conseillers municipaux le 26 avril 2010, publié et affiché

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION 6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que France TELECOM envisage de procéder à une extension

Plus en détail

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 DOSSIER DU PROFESSEUR TUTEUR (maître responsable du stage) Session d' ETE 2008 1. Calendrier 2. Dispositions matérielles 3. Questions fréquemment

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES»

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES» REGLEMENT INTERIEUR «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - AGREMENT DES MEMBRES 1.1 Membres actifs du 1er collège : Le 1 er collège est composé au plus de 15 membres. Sont admis de droit les membres actifs

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 Le 07 février 2012, à 20 heures, le Conseil légalement convoqué le 31 janvier 2012, s est réuni à la Mairie, sous la présidence de Monsieur VERNET Philippe,

Plus en détail

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS N d'ordre Objet 1 Travaux appartement au 1 er étage de la Mairie Remplacement chauffe eau salle de bain 2 Conseil Général des Yvelines Programme triennal

Plus en détail

Demande de réservation

Demande de réservation Ville d Ergué-Gabéric septembre 2015 ASSOCIATIONS NON GABERICOISES ET COLLECTIVITES Demande de réservation Ker-Anna : petite salle petite et grande salles Ti-Kreis : LE PRENEUR Je soussigné(e) (nom, prénom)

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE VILLETANEUSE juin 2008 SOMMAIRE CHAPITRE I OBJET ET TYPE D AIDES...3 ARTICLE 1. OBJET...3 ARTICLE

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers : En exercice : 15 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Le 30 JUIN 2014 Le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni en session ordinaire sous la présidence de Madame LEVRARD Françoise

Plus en détail

régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté!

régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté! régie publicitaire municipale sur seine Quelle que soit votre activité, nous avons le support adapté! Devenez annonceur sur les supports de la ville de Verneuil! Avec ses différents supports de communication

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AUDIT ENERGETIQUE Preuve de son engagement dans la réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Thionville a mis en place des mesures incitatives pour la rénovation thermique,

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUILLET 2011 Le Conseil Municipal s est réuni sous la présidence de Monsieur le Maire J.F. RAVOT. Présent(e)s : Mmes, M. KOHL, C. MARTIN, M. MOUCHEREL Mrs F. BORGALLI,

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

Ville de La Celle Saint-Cloud

Ville de La Celle Saint-Cloud Ville de La Celle Saint-Cloud Règlement des restaurants scolaires et des activités périscolaires 1 La ville de La Celle Saint-Cloud met en place la restauration scolaire et des accueils périscolaires pour

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SYNDICAL DU SIVOM DES SAISIES DU lundi 29 mars 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SYNDICAL DU SIVOM DES SAISIES DU lundi 29 mars 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SYNDICAL DU SIVOM DES SAISIES DU lundi 29 mars 2010 Etaient présents : Madame Mireille GIORIA Présidente -, Messieurs Emmanuel HUGUET et Jean-Pierre SPECIA Vice-Présidents,

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 Les membres du Conseil municipal se sont réunis le jeudi 26 mars 2015, salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur André RAULT, Maire,

Plus en détail