Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint Michel 23 septembre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint Michel 23 septembre 2010"

Transcription

1 Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale GUICHET D ACCÈS AUX SERVICES EN SANTÉ MENTALE Présentation en plénière Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint Michel 23 septembre 2010

2 DÉFINITION DU GUICHET D ACCD ACCÈS Le guichet d accès se veut la porte d entrée des services en santé mentale. Il fait partie des services de 1 e ligne des CSSS Les professionnels qui y travaillent ont pour mandat de déterminer si les personnes utilisatrices doivent : - recevoir des services généraux - recevoir des services de première ligne, - être orientées vers les services de 2 e ligne

3 COMPOSITION Professionnels Peut varier quelque peu d un CSSS à l autre 2 2 infirmières, res, 1 travailleur social, 1 médecinm Au besoin, le soutien d un psychologue

4 RÔLES DU GUICHET D ACCD ACCÈS La réception de la demande L évaluation La priorisation La liaison La gestion de la liste d attente Rassembler l information, effectuer des démarches pour l orientation, initier des traitements, gestion de crise, suivi transitoire

5 MODALITÉS S DE FONCTIONNEMENT Réception de la demande Références viennent de La demande est lue dans un délai rapide Un accusé de réception est envoyé à l usager et au référent (avec une liste des ressources et les coordonnés des membres du guichet) Priorisation, assignation rapide s il y a lieu Accueil social Personnes utilisatrices connues du réseau Référence interne (médecins, intervenants de divers programmes) Référence externe: hôpitaux médecins, cliniques privées. Organismes communautaires en santé mentale ou en prévention du suicide

6 Formulaire à cet effet L orientation Discussion 1 fois /semaine équipe multi Discussion 1 fois /mois avec MEL de HLHL Peut être orienté : Service Adulte Service Santé mentale 1 e ligne Service 2 e ligne Groupe communautaire Sans suivi Outil de travail registre

7 Registre: Demandes en démarche Demandes en attente d être vues par l équipe santé mentale Demandes assignées Demandes sans suivi

8 Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale GUICHET D ACCD ACCÈS S AUX SERVICES EN SANTÉ MENTALE Présentation pour discussion en atelier Sylvie Boutin, France Bonin, Pierrette Hébert, Serge Veilleux CSSS de Saint Léonard Saint Michel 23 septembre 2010

9 Mise en place du guichet d accd accès Étapes franchies Mise en place d un comité opérationnel pour les 3 CSSS Définition des principes directeurs afin de retenir un modèle cohérent / formulaire pré-évaluation, référence externe, etc. Embauche du personnel (avril 2008) Préciser le cheminement de la demande (no de téléphone unique) Rencontres régulières, afin de réajuster constamment Déjeuner-causerie avec partenaires du territoire pour présenter le guichet

10 Mise en place du guichet d accd accès Niveau de réalisationr Le guichet est développé à 75 %. Assez bien structuré et rodé Mise en place de travaux multidisciplinaires: Discussion clinique Cadre d intervention Rencontres avec partenaires Harmonisation des formulaires Bien installé sur un même site dans des nouveaux locaux

11 Mise en place du guichet d accd accès Obstacles rencontrés L accroissement de la clientèle en 1 e ligne L orientation de la clientèle 1 e 2 e ligne Les zones grises entre les services généraux et la 1 e ligne en santé mentale Disponibilité médecin, omni-spécialiste Arrimage de la référence en 2 e ligne / communication - information Malgré la non sectorisation les codes postaux La gestion du changement / adaptation

12 Mise en place du guichet d accd accès Travaux en cours et à venir Compléter l équipe du guichet Obtenir le soutien de médecins spécialistes en santé mentale Mise en place de protocoles pour les traitements spécifiques Tisser davantage les liens avec les groupes communautaires et autres partenaires Améliorer le délai de traitement de la demande Mise en place d un protocole pour les personnes à risque suicidaire Poursuivre nos arrimages (se parler, se parler, se parler)

13 Mise en place du guichet d accd accès Grands enjeux La «fluidité de passage» entre les différents services, la continuité pour la personne utilisatrice Obtenir les ressources nécessaires pour répondre adéquatement aux demandes: Omni Médecins spécialistes. Autres professionnels pour compléter l équipe Poursuivre les travaux afin de développer et consolider le réseau local de services Porter une attention particulière aux personnes usagères et leurs familles

14 Mise en place du guichet d accd accès Défis à relever Se faire connaître auprès des cliniques et médecins, afin de faire valoir le travail de collaboration L accessibilité, la continuité, la fluidité des services - travailler à consolider Compléter le budget prévu Actualiser la pratique de médecin spécialiste en santé mentale au guichet et dans les équipes de 1 e ligne

15 Guichet d accès Santé mentale adultes (GASMA) (22 infirmières res cliniciennes, 1travailleur social et 1 médecinm decin) Réception d une demande au GASMA L accueil psychosocial du CLSC St-Michel ou CLSC St-Léonard Une référence externe des hôpitaux au guichet d accès par télécopieur (DSIE ou autres documents provenant des hôpitaux). Une référence interne du CSSS Saint-Léonard et Saint Michel. (Documents de référence du guichet pour les Médecin ou les autres programmes). Un client référé par médecin qui téléphone directement au guichet d accès. Organisme communautaire (document de référence externe du guichet d accès. Médecin de clinique privée (document de référence externe du guichet d accès). Pré-évaluation de la demande au GASMA Pré-évaluation de base (formulaire) incluant les volets bio-psycho-sociaux, + transculturel à considérer. Entrevu par téléphone où au CLSC avec ou sans interprète (banque d interprète à l interne ou agence) Orientation de la demande Discussion de cas au GASMA une fois semaine Discussion HLHL une fois par mois. Organismes communautaires Demande traitée EN TRANSITION Au GASMA Poursuite d évaluation + d orientation Demande orientée en 1 e ligne : services généraux (travailleur social, psychologue, infirmière) Demande orientée en 2 e ligne (Hôpitaux : HLHL, HMR, Jean-Talon, et autres

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

Soins partagés : un modèle de collaboration

Soins partagés : un modèle de collaboration Soins partagés : un modèle de collaboration Quatrième colloque interétablissements en psychiatrie et en santé mentale. 5 octobre 2007 Soins partagés : un modèle de collaboration Plan de présentation Le

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Services aux enfants présentant des retards de développement

Services aux enfants présentant des retards de développement Services aux enfants présentant des retards de développement 29 octobre 2015 Geneviève D Amours Chantal Monette CISSS de l Outaouais Objectif du projet Adopter une trajectoire de service accessible, continue

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Direction réseau personne perte d autonomie

Direction réseau personne perte d autonomie Mai 2012 Véronique Fortin, Arh CSSS du Suroît CLSC Salaberry-de-Valleyfield Direction réseau personne perte d autonomie Suivi préventif dans le cadre d une relocalisation en résidence privée pour personnes

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Un Cadre de référence qui fait la différence : la dépendance, l'affaire de tous

Un Cadre de référence qui fait la différence : la dépendance, l'affaire de tous Un Cadre de référence qui fait la différence : la dépendance, l'affaire de tous Présentation par Josée Woods, spécialiste en activités cliniques et Mélissa Sénécal, infirmière en dépendances Présentation

Plus en détail

Partenariat CSSS CRD pour la détection et l'intervention précoce en dépendance auprès de la clientèle jeune et adulte de Sherbrooke

Partenariat CSSS CRD pour la détection et l'intervention précoce en dépendance auprès de la clientèle jeune et adulte de Sherbrooke Partenariat CSSS CRD pour la détection et l'intervention précoce en dépendance auprès de la clientèle jeune et adulte de Sherbrooke Optimiser la mise en réseau des offres de services en dépendance du CSSS

Plus en détail

Soutenir les communautés des Premières Nations du Québec qui traversent des périodes de crises sociales.

Soutenir les communautés des Premières Nations du Québec qui traversent des périodes de crises sociales. TABLE DE CONCERTATION SUR LES PROBLÉMATIQUES DE CRISES SOCIALES DANS LES COMMUNAUTÉS DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC TERMES DE RÉFÉRENCE INTRODUCTION La Table de concertation est le résultat d un partenariat

Plus en détail

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Intervention de réadaptationr Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Équipe d appariement d toxico/santé mentale Le plan d action d ministériel en dépendanced Le cheminement d un

Plus en détail

La planification stratégique

La planification stratégique 1 Ordre du jour Mot de bienvenue A. La planification stratégique B. La population du territoire C. Les programmes 0-18 ans et jeunes en difficultés: validation de l état de situation D. Les enjeux et les

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Un temps de réflexion Vous avez constaté la progression de l épidémie Vous savez que la prévention atteindra rapidement ses limites Beaucoup

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche

LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche ARRIMAGE, UNE RECHERCHE-ACTION DE TROIS ANS DANS LE NORD-EST DE MONTRÉAL LUTTE CONTRE LA MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AÎNÉES : Liens entre le milieu associatif aîné et le milieu de la recherche Par

Plus en détail

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES

HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES HÔPITAL RIVIÈRE-DES-PRAIRIES L Hôpital Rivière-des-Prairies (HRDP), situé dans le nord-est de l île de Montréal, est un centre hospitalier de soins psychiatriques, d'enseignement et de recherche, affilié

Plus en détail

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des formateurs Cheminement de l usager à l IRDPQ Équipe et rôles des intervenants Plans d intervention Ergothérapie

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET BESOINS ORGANISATIONNELS: UN LIEN ESSENTIEL

DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET BESOINS ORGANISATIONNELS: UN LIEN ESSENTIEL DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET BESOINS ORGANISATIONNELS: UN LIEN ESSENTIEL Marjolaine Bellavance, Ph.D., Conseillère cadre à la Direction des soins infirmiers Professeur et chercheur associés UQAR Murielle

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

STRUCTURE DES COMITÉS

STRUCTURE DES COMITÉS STRUCTURE DES COMITÉS Afin d assurer une opérationalisation efficiente du programme de soins et services pour les personnes traumatisées, le CHRR s est doté d une structure de comités chargés de la coordination

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD

Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD Présentation des demandes de projet aux responsables de la recherche à l IRD Le présent document vise à éclaircir le processus de présentation d une demande de projet présentée aux responsables de la recherche

Plus en détail

Les centres de réadaptation

Les centres de réadaptation Les centres en déficience physique et en déficience intellectuelle ont pour mission d'offrir des services d'adaptation ou de réadaptation et d'intégration sociale à des personnes qui ont des besoins particuliers

Plus en détail

Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ;

Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ; Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ; S outiller de façon concrète pour la préparation d une simulation d un code orange ; Partager notre expérience afin

Plus en détail

Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités. Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré

Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités. Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré Plan de présentation Objectifs d apprentissage Opportunités d agir Leviers Gouverne Trajectoire

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES USAGERS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES USAGERS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE GESTION DES COMPTES USAGERS SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Juin 2015 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE 1. OBJECTIFS 2. PARTIES PRENANTES ET RESPONSABILITÉS 3. OUVERTURE DE PROFIL 4. FERMETURE

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

PROJET D ORGANISATION CLINIQUE DU CSSS DORVAL-LACHINE-LASALLE Bilan d'étape

PROJET D ORGANISATION CLINIQUE DU CSSS DORVAL-LACHINE-LASALLE Bilan d'étape Table de travail : TABLE SECTORIELLE SANTÉ MENTALE JEUNES ET ADULTES Clientèle ciblée : Il vise les personnes avec des troubles mentaux sévères généralement persistants et celles qui vivent des troubles

Plus en détail

Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS

Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS Besoins des intervenants en santé publique concernant la prévention des TMS Résultats d un sondage auprès des représentants régionaux en ergonomie Louis Gilbert, DSP de Québec Susan Stock, DSP de Montréal-Centre

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI 401-PSYCHO002 401CP-PSYCHO003. Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

PROFIL DE L EMPLOI 401-PSYCHO002 401CP-PSYCHO003. Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s): PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif: Professionnel 401-PSYCHO001 401-PSYCHO002 401CP-PSYCHO003 Titre de la direction : Titre du service : Titre du supérieur

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES

POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES POLITIQUE ET PROCÉDURE POUR LA GESTION DES PLAINTES POLITIQUE ET PROCÉDURE DE GESTION DES PLAINTES Préambule La loi sur les services de santé et les services sociaux prévoit un régime d examen des plaintes

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO Élaboré en lien avec le plan de travail de la Commission des affaires étudiantes et le plan stratégique 2012-2017 de la Fédération des cégeps Déposé à la Commission

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES. en santé mentale

Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES. en santé mentale Guide des RELATIONS INTERCULTURELLES Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Coulombe, Valérie, 1975- Guide des relations interculturelles

Plus en détail

Guide sur la sécurité/qualité à l intention des usagers des CLSC.

Guide sur la sécurité/qualité à l intention des usagers des CLSC. Le Centre de santé et de service sociaux de la Vallée-de-la-Gatineau est heureux de vous offrir des services sociaux et communautaires à partir de ses intallations CLSC. Afin de répondre adéquatement aux

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES Présentée au conseil d administration le 29 novembre 2007 PRODUCTION Monsieur Stanley Smith Service des ressources humaines AUTRES COLLABORATEURS Comité de

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL L ORGANISATION MÉDICALE LES DIRECTEURS MÉDICAUX DES REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Préparé par: Préparé par: Dr Michèle Drouin Conseillère médicale aux dossiers stratégiques

Plus en détail

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation

SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation FORMULAIRE DE PRÉSENTATION DU RAPPORT FINAL PROJET LEGG TITRE DU PROJET SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation NOM(S) DE(S) L ÉTABLISSEMENT(S) CONCERNÉ(S)

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice

Centre de réadaptation MAB Mackay Programmes et services pour la déficience motrice Langues desservies: français et anglais MISSION Le Centre de réadaptation MAB-Mackay (CRMM) contribue à maximiser l autonomie et la participation sociale de ses usagers, et ce, dans le but d améliorer

Plus en détail

Introduction La méthodologie

Introduction La méthodologie Direction des soins infirmiers et de la qualité 1 Introduction À l automne 2013, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des- Deux-Montagnes a fait des sondages dans le but d estimer la

Plus en détail

Le guichet en santé mentale (GASM) adulte du CSSS. Caractéristiques et modalités de fonctionnement Direction de la santé mentale, MSSS Octobre 2008

Le guichet en santé mentale (GASM) adulte du CSSS. Caractéristiques et modalités de fonctionnement Direction de la santé mentale, MSSS Octobre 2008 Le guichet en santé mentale (GASM) adulte du CSSS Caractéristiques et modalités de fonctionnement Direction de la santé mentale, MSSS Octobre 2008 Plan de la présentation : Caractères distinctifs; Principes

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

PROGRAMME RÉPIT-DÉPANNAGE

PROGRAMME RÉPIT-DÉPANNAGE PROGRAMME RÉPIT-DÉPANNAGE Association des parents et amis du malade émotionnel APAME Centre-du-Québec Inc., Drummondville Association des Parents et Amis du Malade Émotionnel du Centre du Québec Inc. Drummondville

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES DE TRAITEMENT DE DONNÉES PERSONNELLES DE L ORGANISATION UNIVERSITAIRE INTERAMÉRICAINE Article 1: Cadre normatif Le présent Manuel contient les dispositions appliquées

Plus en détail

Demande du comité de trauma local. Volonté de la direction du CSSSB

Demande du comité de trauma local. Volonté de la direction du CSSSB Demande du comité de trauma local Volonté de la direction du CSSSB Création d un comité de travail En collaboration avec l Agence de Chaudière Appalaches 9 rencontres entre le 27 novembre 2012 et le 6

Plus en détail

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau 2013-2014 Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau HPJ 2013-2014 P a g e 1 TABLE DES MATIERES Présentation générale... 2 Internats en psychologie

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques

Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Processus d implantation d une veille technologique sur les aides techniques Gaétan Matte, MSSS Johanne Trahan, IRDPQ

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement sur les modalités d adoption et de révision des plans d intervention des usagers Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement N o 11 Adopté le 15.02.2011 Assemblée publique et conseil d administration

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE Description sommaire Article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers «L exercice infirmier consiste à évaluer l état de santé d une personne,

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

L implication du CSSS du Suroît dans le comité santé de la 46 e Finale des Jeux du Québec

L implication du CSSS du Suroît dans le comité santé de la 46 e Finale des Jeux du Québec Fiche d information L implication du CSSS du Suroît dans le comité santé de la 46 e Finale des Jeux du Québec Le comité Santé du (Comité organisateur de la 46 E Finale des Jeux du Québec) COFJQ est dirigé

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Plan d intervention de soutien psychologique De facto au collège Dawson, Montréal, Québec

Plan d intervention de soutien psychologique De facto au collège Dawson, Montréal, Québec Plan d intervention de soutien psychologique De facto au collège Dawson, Montréal, Québec Denise Roy, M. Sc.; Nadia Chawky, M. Ps.; Monique Séguin, Ph. D.; Tonia Dominique, M. Sc. Pierre Bleau, M.D. Mon

Plus en détail

Plan d accessibilité

Plan d accessibilité Plan d accessibilité Le Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées (R) en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) exige que Hunter Douglas Canada

Plus en détail

Prise en charge des épanchements pleuraux malins par les infirmières de milieux hospitalier et communautaire: une stratégie gagnante

Prise en charge des épanchements pleuraux malins par les infirmières de milieux hospitalier et communautaire: une stratégie gagnante Prise en charge des épanchements pleuraux malins par les infirmières de milieux hospitalier et communautaire: une stratégie gagnante Ginette Provost Isabelle Perreault Christiane Gravel 12 e colloque de

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2)

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Ménard, Martin Avocats LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Colloque CAAP 28 octobre 2014 par Me Jean-Pierre Ménard, Ad. E. (Tous droits réservés) 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION - DÉFINITIONS

Plus en détail

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS Référence : 4504-20-04 Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS 1. OBJECTIF Uniformiser le processus de prescription

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

L interdisciplinarité de la CRI-U pour

L interdisciplinarité de la CRI-U pour L interdisciplinarité de la CRI-U pour les parents et les enfants! Par Véronique Bossé, Inf. cl. Alicja Bedkowska, Md Geneviève Thibault-Gervais, IPS-PL Plan de la présentation Conflits d intérêts des

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail