Le client en direct recherche une expérience, bien plus intime de la destination.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le client en direct recherche une expérience, bien plus intime de la destination."

Transcription

1 Le client en direct recherche une expérience, bien plus intime de la destination. 28

2 laurent Granier Originaire du Vaucluse formation : BTs Tourisme, études de tourisme en australie, bachelor à l université de savoie, Master Européen avec cursus à l étranger Découverte de l asie et du Laos lors d un stage 2005 premier emploi dans une DMC au Vietnam, à Hô-Chi-Minh Directeur de la branche locale à Vientiane au Laos Ouverture d un hôtel boutique à Vientiane. 10/10/10 Création de Laos Mood avec 2 Laotiens et 1 français En charge du marketing, du business development et du commercial externe laos Mood présentation Réceptif travaillant à l origine exclusivement en B2B avec les tour-opérateurs et les agences de voyage principalement en Europe. Aujourd hui 85 % de leur clientèle est Européenne et les 15 % restants sont une clientèle régionale d expatriés (Chine, Malaisie...) et quelques agences du marché us, plutôt haut de gamme. repères IntervIeW GENEraL MaNaGEr Laurent Granier revient sur les raisons qui l ont amené à faire évoluer le modèle de son agence réceptive, de B2B à un mix B2B/B2C. c omment vous positionnez-vous sur le marché français? Nous sommes un spécialiste du Laos que nous positionnons comme une destination à part entière, nous proposons peu de combinés avec les pays frontaliers. Le Laos devrait se suffi re à lui-même, le voyageur peut y passer entre 10 et 15 nuitées, soit 2 semaines de vacances. Nous pouvons proposer une grande diversité de séjours au Laos, plus ou moins aventureux, plus ou moins culturels, du Nord au Sud, ou inversement, pour une clientèle de groupes, d individuels ou de familles. quelles sont les spécificités du laos pour un réceptif? La première particularité du Laos est d être un pays enclavé, c est le seul des 10 pays de l ASEAN* à ne pas avoir accès à la mer, nous ne pouvons pas proposer de balnéaire. Nous avons néanmoins le Mékong du Nord au Sud sur environ km. *ASEAN (ANASE en français) : Association des Nations de l Asie du Sud-Est StratégoS #62 29

3 L autre particularité du Laos est son ouverture au reste du monde qui est assez récente, dans les années Tout ne correspond pas encore aux critères internationaux, contrairement à la Thaïlande par exemple. Il subsiste quelques retards mais cela permet de proposer une immersion réellement singulière. Nous avons 3 aéroports internationaux qui correspondent aux destinations phares du Laos. Un réseau autoroutier connecte les plus grandes provinces aux attraits touristiques. Au delà, dans les provinces reculées, le réseau autoroutier est secondaire. C est ce qui fait le charme du Laos, certaines destinations restent très peu visitées. Au total nous comptabilisons moins de voyageurs occidentaux par an, principalement pendant la saison sèche entre octobre et mi-avril. Grâce à la Cordillère Annamitique, frontière naturelle avec le Vietnam, la saison des pluies n est pas telle que l on peut imaginer mais davantage comparable à un climat tropical avec des pluies très fortes de 30 minutes. quelle est la capacité de l hébergement, des hôtels? Elle est très limitée. La moyenne de la capacité des hôtels touristiques est de 30 chambres environ. En haute saison, entre novembre et février, nous manquons de chambres. Nous essayons d inciter à l anticipation mais certaines clientèles ont tendance à réserver à la dernière minute. y a-t-il des spécificités concernant les guides? Seuls les Laotiens peuvent être guides nationaux et disposent d une licence. Les étrangers peuvent éventuellement être accompagnateurs, traducteurs mais en aucun cas ils ne peuvent entrer dans un site et commenter son histoire. Une forme de police du tourisme surveille cela. Nous travaillons avec une sélection de guides partenaires free lance, francophones, anglophones, hispanophones et germanophones. AujOurd hui le B2C fait PArTIe InTéGrAnTe de la diversification de nos sources de revenus. c est InTéressAnT car cela ne s est PAs fait Au détriment du B2B MAIs en complément. 30 StratégoS #

4 Vous ne présentez pas d offre prépackagée sur votre site, quelle est votre stratégie de production? Non, nous ne présentons pas de produits sur le site. Aujourd hui le marché mainstream du loisir est assez fort au Laos, même si c est un petit pays, il y a près de 200 agences réceptives. Il a fallu qu on se positionne différemment. Nous proposons du classique mais notre spécialité est le voyage surmesure que peu d acteurs proposent ici. En 4 ans, nous avons accumulé un certain savoir-faire. Notre démarche est product driven, l objectif est de proposer des produits qui correspondent à un marché. Disposez-vous de solutions technologiques au service de votre production? Non, cela reste très basique, nous travaillons principalement avec le pack office. Nous n avons pas d outils spécifiques. Nous en sommes encore à un modèle artisanal, nous n avons pas les ressources pour investir dans des solutions technologiques qui permettraient de sortir des programmes sur-mesure par exemple. 100 % B2B 22 % B2C Sa stratégie positionnement sur-mesure démarche product driven Pouvez-vous nous parler de votre stratégie de distribution, à la fois B2B et B2C? Au départ, nous avons pensé et fondé Laos Mood sur un modèle exclusivement B2B. Par goût, j ai davantage un profil pour aller convaincre des équipes de commerciaux, de producteurs chez des TO que pour avoir le client final en face de moi. Il y a 2 ans nous avons eu l opportunité de nous rapprocher d un site web qui promeut la destination Laos pour une clientèle en direct et avons réussi à concrétiser quelques beaux dossiers de clientèles francophones. Comme nous avions détecté un potentiel intéressant, nous avons recruté une personne au profil B2C pour réaliser un travail d agent de voyage en ligne. En 2 ans, notre proportion de B2C n a cessé d augmenter pour atteindre aujourd hui 22 %, soit presque un quart. Aujourd hui le B2C fait partie intégrante de la diversification de nos sources de revenus. C est intéressant car cela ne s est pas fait au détriment du B2B mais en complément. Avez-vous des contacts réellement en direct, via votre site Internet, ou passent-ils tous par cette plateforme intermédiaire? Nous en avons un petit peu car nous avons fait l effort d aller approcher la clientèle d expatriés au niveau régional. Au travers de la marque Laos Mood, nous avons maintenant une partie de la clientèle basée à Kuala Lumpur, Shanghai, Beijing, Bangkok Comme nous ciblons des associations de francophones dans ces villes là, nous avons également une clientèle familiale régionale. Nous concentrons une partie de nos efforts pour diversifier nos canaux de distribution et aller encore davantage vers une clientèle en direct. Sous une autre marque que Laos Mood? Exactement, Laos Mood restera le partenaire privilégié en B2B et nous aurons une autre marque pour le B2C, afin de ne pas faire d ombre au B2B. Nous nous rendons compte que la clientèle qui va traditionnellement dans son agence de voyage, physique, en France ou Europe, n est pas tout à fait la même que celle qui va s adresser à un producteur en direct. Aujourd hui les profils B2B et B2C sont assez distincts % B2B Retrouverons-nous cette distinction dans les produits vous proposerez? Oui, en B2C, l idée est réellement de proposer des tours qui sortent de l ordinaire. Nous n allons pas proposer des produits qui feraient de l ombre à la production classique des TO en Europe. Nous proposerons des produits, des expériences, que 32 Stratégos #

5 Laurent Granier recherche beaucoup plus la clientèle FIT qui contacte un producteur en direct. Même si nous voudrions idéalement que la production B2C et B2B soit la même, dans les faits je pense que le client en direct recherche une profondeur, une expérience, bien plus intime de la destination. Nous devons être encore plus créatif en B2C. Mais cela est bénéfique et donne de la valeur à notre production B2B également, elles ne sont pas si différenciées que cela. Ne craignez-vous pas la réaction de certains de vos distributeurs, TO et agences? Non, plus maintenant. Au début de la vulgarisation d Internet, ces questions étaient très présentes, voire pesantes. Ensuite, beaucoup de réceptifs se sont diversifiés et c est aujourd hui bien moins tabou qu il y a 10 ans de lancer une marque B2C. Certains continuent à opérer du B2C sous leur même nom mais la plupart ont choisi d avoir une marque différente pour ne pas créer de confusion vis-à-vis de leur marché traditionnel. Le jour où je serai confronté à un client traditionnel, TO ou agence, qui me fera remarquer que nous essayons de lui prendre des parts de marché, je pense que nous serions amenés à évoquer la raison d être de chacun. Lorsqu un client achète en France, il est protégé par rapport au cadre légal, il a le droit de réclamer alors qu en direct, Certains continuent à opérer du B2C sous leur même nom mais la plupart ont choisi d avoir une marque différente pour ne pas créer de confusion vis-à-vis de leur marché traditionnel. le contexte légal est beaucoup moins clair. L existence des TO et agences est encore d actualité, tout ne passera pas en direct avec le réceptif prochainement. Il y a des avantages et inconvénients dans les deux cas. Nous ne voulons pas nous substituer au travail d une agence ou d un TO. Et très sincèrement, je n ai ni le temps ni l envie d assurer le service après-vente sur la partie vol. Êtes-vous présent sur les plateformes de réceptifs comme Evaneos, TraceDirecte ou Doyourtravel? Nous aurions peut-être bien voulu nous engager avec un de ces acteurs pour diversifier nos canaux de visibilité et de distribution mais cela Valeur ajoutée = expertise produit et personnalisation 2015 Stratégos #62 33

6 n a pas fait l objet d une attention particulière de notre part. Ce sont des opportunités manquées pour l instant. quelle est votre vision des évolutions actuelles du marché français, en termes de production et de distribution? Mon sentiment est que ceux qui disposent d une expertise pointue dans un domaine, que ce soit une destination ou un type de voyage par exemple, ont de l avenir. Je ne crois plus trop au modèle généraliste. Être face à un vendeur, conseiller voyage, qui ne maîtrise pas son produit et se limite à des conseils que l on peut trouver dans une brochure d un TO, ce n est pas viable. Aujourd hui le client souhaite vraiment avoir le sentiment de faire quelque chose de relativement unique, nous en sommes à la personnalisation à l'extrême dans ce type de voyages. Les producteurs qui ont compris cela, qu ils soient TO ou réceptifs, ont de l avenir. La valeur ajoutée doit être sur le produit. nous en sommes à la PersOnnAlIsATIOn à l extrême dans ce TyPe de VOyAGes. les PrOducTeurs qui OnT compris cela, TO Ou réceptifs, OnT de l AVenIr. la valeur ajoutée doit être sur le produit. RETRouvEz SuR strategos.fr les stratégies multi-marques et multi-cibles de laurent Granier avec Mice-People et Highso-Travel en complément de Laos Mood. quel est le bilan de votre activité 2014 et quelles sont vos perspectives 2015? quels sont vos axes prioritaires de développement? Nous sommes en croissance. En 2013, nous avions développé de nouveaux comptes clients en Europe et en 2014 nous avons travaillé avec des partenaires régionaux qui avaient besoin de sous-traiter leur partie Laos. Pour 2015, l Euro plus faible est en train de nous poser des problèmes. Le pouvoir d achat de notre clientèle, essentiellement européenne et en zone euro, baisse. À terme, si l Euro ne se renforce pas et ne revient pas dans des normes d il y a un an, la destination restera trop chère. Il est donc important pour nous de diversifi er les marchés en Je vais prochainement aller démarcher des comptes et des pays relativement neufs pour nous, en Europe mais pas en zone euro, comme les pays scandinaves ou l Europe centrale où il y a encore du potentiel. Nous pouvons également adresser d autres segments de clientèle, nous n avons par exemple que trop peu de groupes. en restant sur les mêmes produits? La question est de savoir si nous resterons sur le Laos uniquement ou si nous combinerons avec d autres pays, tout dépend des attentes de cette nouvelle clientèle Scandinave et d Europe Centrale. Pour revenir au sujet de départ et à votre projet de b2c, pouvez-vous nous donner une date? Nous devrions avoir notre nouveau site B2C live aux alentours du nouvel an Laotien, vers mi-avril. En combinant B2B et B2C, nous aurons une meilleure légitimité et une meilleure visibilité. Travailler dans cet environnement incertain à cause des budgets et des capacités d achat de nos clients en zone euro, c est tout de même stressant. Comme beaucoup de réceptifs ici, nous avons une chute de fréquentation d avril à septembre, avec une petite remontée en juillet-août. Il faut que nos finances nous permettent de vivre d une saison à l autre, c est crucial pour nous d être diversifi é B2B B2C. Il y a 3-4 ans nous pouvions nous en passer mais aujourd hui, compte tenu de l instabilité du B2B, nous devons rajouter cette corde à notre arc et maîtriser le marketing de notre B2C. 34 StratégoS #

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

LES RECEPTIFS. Synthèse du sondage sur la base de 26 répondants du 7 au 16 janvier 2014

LES RECEPTIFS. Synthèse du sondage sur la base de 26 répondants du 7 au 16 janvier 2014 LES RECEPTIFS Synthèse du sondage sur la base de 26 répondants du 7 au 16 janvier 2014 Business through Networking Business through Networking Business through Networking Business through Networking Business

Plus en détail

Questionnaire de déclaration du risque Assurance de responsabilité civile Voyages ou séjours (Organisation ou vente)

Questionnaire de déclaration du risque Assurance de responsabilité civile Voyages ou séjours (Organisation ou vente) 53, rue la Boétie 75008 Paris, Tel : 01 74 85 50 52 Fax : 01 72 77 90 37 www.chapka.fr, email = info@chapka.fr Société de courtage d assurances. SARL au capital de 10.000 N de RCS Paris B 441 201 035 Siège:

Plus en détail

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE

QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE QUIMBAYA TOURS, UNE AGENCE RECEPTIVE A DIMENSION INTERNATIONALE EN QUETE D UNE CLIENTELE NOUVELLE Catarina Pascoal Equipe M Himali Patabendi 2013-2014 Sandrine Tan TABLE DES MATIERES I - Quimbaya Tours

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Accor au Vietnam. Le 24 novembtre 2010 Hanoi, Vietnam

Accor au Vietnam. Le 24 novembtre 2010 Hanoi, Vietnam Accor au Vietnam Le 24 novembtre 2010 Hanoi, Vietnam Accor dans le monde Accor, groupe de gestion d hôtels de 1 er rang mondial, du marché de luxe au marché économique, avec une série de marques stratégiques

Plus en détail

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Présentation des résultats du er semestre 0 de Paris-, Paris-Orly et Paris-Beauvais-Tillé

Plus en détail

Présentation de l entreprise Un regard tourné vers l avenir. Amadeus Vision

Présentation de l entreprise Un regard tourné vers l avenir. Amadeus Vision Présentation de l entreprise Un regard tourné vers l avenir Amadeus Vision Des investissements & des idées pour l avenir Combinant excellence technologique et expertise de pointe, notre regard reste résolument

Plus en détail

Résultats du sondage en ligne

Résultats du sondage en ligne Résultats du sondage en ligne Octobre 2012 Sondage SwissCommunity.org Avec 4 090 réponses sur un total de 13 000 membres, c est presque un tiers de l ensemble des membres de la plate-forme qui y ont répondu.

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil Stratégie de communication numérique Site internet Offre Mettre en valeur et promouvoir le «nouveau» territoire dans sa globalité, avec une description par thème et non par secteur. Donner envie de venir

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience FRANCHISE Rejoignez la high-tech expérience LA PASSION DE L INFORMATIQUE ET DU HIGH-TECH DEPUIS 1996 LDLC.COM, L ESPRIT CONNECTÉ Après avoir créé sa start-up en 1996, Laurent de La Clergerie a participé

Plus en détail

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative.

Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. Amadeus étudie la possibilité d établir des partenariats avec des acteurs de l économie collaborative. 56 Point de vue d un Gds frédéric saunier IntervIeW DirECTEur COMMErCiaL Frédéric Saunier présente

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

le leader mondial du voyage de groupe

le leader mondial du voyage de groupe le leader mondial du voyage de groupe 2 Qui sommes-nous? www.kuonigrouptravel.com le leader mondial du voyage de groupe Kuoni Group Travel Experts est né de la fusion de deux départements exceptionnellement

Plus en détail

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Adrian LAMBLIN SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Bonjour à tous, Je m appelle Adrian et je reviens de Malaisie où j ai effectué un semestre d étude à Monash University Malaysia qui fut

Plus en détail

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B Pour bien servir son marché, une entreprise doit mettre en œuvre une démarche en trois temps : segmentation,

Plus en détail

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie Fiche Technique 2013 Bachelor en un an (Admission Bac+2 BTS ou DUT et 18 ans minimum) Une formation en une année après un BTS ou un DUT! Une Immersion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 APPLICATOUR PRESENTE VIA SYSTEM, LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES PRODUCTEURS DE VOYAGES DOSSIER DE PRESSE 2013 Contact Presse : Tika Media Caroline Melin 80 rue Belgrand 75020 Paris 06 61 14 63 64 01 40

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Pouvez-vous nous parler de ProjectsAbroad?

Pouvez-vous nous parler de ProjectsAbroad? Accueil Inscription Connexion A propos Contact Et si vous partiez en voyage? Ouverture Voyage est un portail interactif sur le voyage et les séjours. Rejoignez-nous et participez aux forums, créez un carnet

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

Licence en 1 an en Asie

Licence en 1 an en Asie Licence en 1 an en Asie POST BTS/DUT Votre licence en 1 an 1 2 Asie Votre licence en 1 an le plus grand et le plus peuplé des continents ARCTIC Ocean Bearing Sea N O R T H P a c i F i c Ocean DUBAÏ Arabian

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies

29 mars 2012. Support de correction : Grille d évaluation. Observations générales relatives à l évaluation des copies 51 ème Concours National de la Commercialisation 29 mars 2012 Support de correction : Grille d évaluation Observations générales relatives à l évaluation des copies Le sujet du concours 2012 porte sur

Plus en détail

«MON PROJET DE CREATION D ENTREPRISE / MON BUSINESS MODEL»

«MON PROJET DE CREATION D ENTREPRISE / MON BUSINESS MODEL» «MON PROJET DE CREATION D ENTREPRISE / MON BUSINESS MODEL» Le business model est la description générale de votre projet qui explique comment l entreprise va gagner de l argent. Nous vous proposons un

Plus en détail

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES MAI 2007 TABLE DE MATIERES 1. FICHE TECHNIQUE 3 1.1. Objet 3 1.2. Méthode 3 1.3. Questions et analyses exclusives 3 1.4. Rapport

Plus en détail

guide de référence 2014

guide de référence 2014 N hésitez pas à utiliser tous les outils auxquels vous avez droit pour développer votre activité et mieux conseiller vos clients. guide de référence 2014 pour agents de voyage Le SEUL guide de formation

Plus en détail

Le réseau de distribution : les voyages en groupe. David Lapointe. Tourisme Lanaudière. Types de voyage

Le réseau de distribution : les voyages en groupe. David Lapointe. Tourisme Lanaudière. Types de voyage Le réseau de distribution : les voyages en groupe David Lapointe Agrément Affaires Types de voyage Un voyage yg de groupe ou individuel dont le but est principalement la détente, le loisir, la découverte

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Contexte L office de Tourisme du Mont d Or et des deux lacs est chargé de la promotion et de la communication du territoire de

Plus en détail

Construisez votre stratégie patrimoniale

Construisez votre stratégie patrimoniale Allianz Life Luxembourg Construisez votre stratégie patrimoniale Avec des produits et des services taillés sur mesure en fonction de vos besoins Le groupe Allianz dans le monde Allianz Life Luxembourg

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE MISSION D ACCOMPAGNEMENT DE L AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU LOIR-ET-CHER POUR LE LANCEMENT DU PROJET DE DEPLOIEMENT D UNE PLACE DE MARCHE ETAPE 2.3 : PLAN D ACTIONS ET PLANNING Novembre 2014 Jean-Philippe

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

Université Laval Cours : Design des interfaces et commerce électronique. Travail de la séance 4 Présenté à Mme Marie-Christine Roy

Université Laval Cours : Design des interfaces et commerce électronique. Travail de la séance 4 Présenté à Mme Marie-Christine Roy Université Laval Cours : Design des interfaces et commerce électronique Travail de la séance 4 Présenté à Mme Marie-Christine Roy #Il est mentionné dans le matériel du cours de cette semaine, qu il y a

Plus en détail

Promouvoir sur le web la destination Maroc à travers la valorisation de l artisanat t de qualité

Promouvoir sur le web la destination Maroc à travers la valorisation de l artisanat t de qualité Promouvoir sur le web la destination Maroc à travers la valorisation de l artisanat t de qualité Apporter aux acteurs locaux du tourisme (hôtels, agences de voyage, loueurs de voiture, artisans,...) des

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

L innovation numérique

L innovation numérique ç ç 2ème Colloque ISD «Information Systems Dynamics» Programme International de Recherche L innovation numérique au service de la transformation des entreprises Chapitre 5 Colloque jeudi 23 septembre 2010

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT www.esestudyabroad.com ESE a 5 secteurs majeurs d activite s ETUDES SUPERIEURES

Plus en détail

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING

BACHELOR COMMERCE ET MARKETING BACHELOR COMMERCE ET MARKETING Institut Supérieur JUVENTHERA Esthétique Parfumerie Hygiène Diététique Produits de luxe 254 rue du Faubourg Saint Martin 75010 PARIS Tél. 01.53.32.85.70 Fax 01.42.09.65.85

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES

PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES N de client : date d émission : Affaire nouvelle : Si remplacement, n du contrat remplacé : DATE D EFFET : à heures ECHEANCE ANNIVERSAIRE : Code partenaire

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement.

Ce premier contact concerne un des éléments-clefs de votre séjour là-bas : le logement. Buongiorno a tutti! Il y a déjà un petit temps maintenant, vous découvriez dans votre boîte aux lettres une enveloppe colorée contenant ces quelques mots : «Réservez cette date», «Roma», «24 septembre

Plus en détail

QUI FABRIQUE LES VOYAGES ET QUI LES VEND? Je découvre

QUI FABRIQUE LES VOYAGES ET QUI LES VEND? Je découvre QUI FABRIQUE LES VOYAGES ET QUI LES VEND? Je découvre 1) Comment achète-t-on un voyage sur une brochure? 1 TRANSPORT HEBERGEMENT / RESTAURATION EXCURSIONS / VISITES ACTIVITES DE LOISIRS LES PRESTATAIRES

Plus en détail

un nouveau départ Dossier de présentation Créons le nouvel Equatoriales. L expérience de Savanna Tours & Safaris en plus.

un nouveau départ Dossier de présentation Créons le nouvel Equatoriales. L expérience de Savanna Tours & Safaris en plus. un nouveau départ Dossier de présentation Créons le nouvel Equatoriales. L expérience de Savanna Tours & Safaris en plus. QUI SOMMES-NOUS? Jean-Michel, le passionné Comme le célèbre gaulois, Jean-Michel

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Cinquante-et-unième session du Comité permanent Bangkok (Thaïlande), 1 er octobre 2004 SC51 Doc.

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration

Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Tourisme 108 Assistant Manager Tourisme Hôtellerie Restauration Diplôme d état homologué de niveau III, Bac+2 Objectifs Acquérir les compétences permettant au candidat de seconder efficacement le responsable

Plus en détail

Master : Management Hôtelier et Touristique Séminaire : Géographie du tourisme

Master : Management Hôtelier et Touristique Séminaire : Géographie du tourisme Master : Management Hôtelier et Touristique Séminaire : Géographie du tourisme Casablanca : ville touristique Supervisé par : Le docteur professeur : Mâati Sadki Un travail élaboré par : BENHMIMOU Nabil

Plus en détail

Cécile TABARIN, intervenante / formatrice. «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité»

Cécile TABARIN, intervenante / formatrice. «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Cécile TABARIN, intervenante / formatrice «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» 1 Qui suis-je? CECILE TABARIN ctabarin@gmail.com 06

Plus en détail

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Sommaire: 1. Principes de remboursement 2. Transmission

Plus en détail

Bulletin d adhésion 2015 : Valable dès la date d inscription pour 1 an

Bulletin d adhésion 2015 : Valable dès la date d inscription pour 1 an Pack 2015 Hôtels :...50 Membre Référencement mécène : privilégié... dans (montant) nos éditions papier et sur le site internet de l office de tourisme Intégration en priorité de votre établissement dans

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Anne Parillaud. Escapade thaïe à Koh Lanta! Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti, photos : Philippe Schaff

Anne Parillaud. Escapade thaïe à Koh Lanta! Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti, photos : Philippe Schaff Interview propos recueillis par Alexandre Arditti, photos : Philippe Schaff Anne Parillaud Escapade thaïe à Koh Lanta! ICÔNE GLAMOUR, CÉSARISÉE POUR SON RÔLE INOUBLIABLE DE NIKITA DANS LE FILM ÉPONYME

Plus en détail

1. SE RENDRE A KOH CHANG

1. SE RENDRE A KOH CHANG Cher client, Merci d avoir retenu Ecodivers pour vos plongées. Nous aurons un grand plaisir à vous accueillir et à vous faire découvrir les meilleurs spots de Koh Chang. Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

18/10/01. L E-Business : la PME est concernée! Témoignages d'entreprises. Forum Télécom SPI+ Salon NETSP@CE 1/5

18/10/01. L E-Business : la PME est concernée! Témoignages d'entreprises. Forum Télécom SPI+ Salon NETSP@CE 1/5 Témoignages d'entreprises Concept Dans le cadre de sa mission de promotion des technologies de l'information et de la communication, l'awt entend notamment contribuer au développement des activités liées

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

VISA POUR la Chine. www.visafirst.com. Cher voyageur,

VISA POUR la Chine. www.visafirst.com. Cher voyageur, Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres?

BIEN SE CONNAÎTRE. Exercice 1 VOS CHAMPS D INTÉRÊT. Quels sont les champs d intérêt qui correspondent le mieux aux vôtres? BIEN SE CONNAÎTRE Les 3 exercices suivants vous permettront d évaluer votre situation par rapport à l emploi. Mieux vous connaître vous aidera à préciser les offres d emploi qui correspondent à vos intérêts,

Plus en détail

La satisfaction de vos clients. La garantie de votre succès.

La satisfaction de vos clients. La garantie de votre succès. La satisfaction de vos clients. La garantie de votre succès. Vos choix de sites near et offshore ommaire 02 Sans Compromis 04 Stratégies de service intelligentes 05 Notre approche 07 Orientation commerciale

Plus en détail

SWAP. Vacances-travail 2013-14. Grande-Bretagne Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon

SWAP. Vacances-travail 2013-14. Grande-Bretagne Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon SWAP Vacances-travail 2013-14 Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon swap.ca SWAP EST UN ORGANISME À BUT NON LUCRATIF DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

Le métier de Credit Manager

Le métier de Credit Manager Le métier de Credit Manager 2012 2 Enquête 2012 SUR LE METIER DE CREDIT MANAGER Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire

Plus en détail

Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement

Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement Bachelor de l EME Coordinateur Environnement Bac +3 Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement École des Métiers de l Environnement - Campus de Ker Lann

Plus en détail

JUNGLE ET MEKHONG. 3 jours de marche

JUNGLE ET MEKHONG. 3 jours de marche TR2 JUNGLE ET MEKHONG 3 jours de marche Jour 1: Jour 2: Jour 3: Accueil à l aéroport international de Bangkok par votre guide Thaï. Il parle français et vous accompagnera durant tout votre séjour à Bangkok.

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Des questions en live? @gregguzzo

Des questions en live? @gregguzzo Comment Val Thorens, à travers la mise en place d un écosystème numérique & humain, favorise le service et l expérience client? Des questions en live? @gregguzzo 1 _ CRM, késako? Construire avec ses clients

Plus en détail

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL EXÉCUTIF DES RÉCEPTIFS ARTICLE 1 TITRE I Définition

Plus en détail