Les paramètres vitaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les paramètres vitaux"

Transcription

1 1 Les paramètres vitaux TENSION ARTERIELLE (TA) POULS RESPIRATION OXYMETRIE POIDS -TAILLE TEMPERATURE (T ) GLYCEMIE CAPILLAIRE (DEXTRO) DIURESE BANDELETTE URINAIRE (en vert: sonttraitésàpart)

2 3 Définition C est la force exercée par les parois des vaisseaux sanguins artériels sur le sang qu'ils contiennent. En raison des contractions de la pompe cardiaque, le sang est projeté par vagues successives dans les artères et la pression évolue en 2 phases.

3 La première phase correspond à la contraction du cœur ou systole, la pression augmente brusquement dans les artères, c'est le premier chiffre La deuxième phase coïncide avec la phase de repos du cœur ou diastole, la pression résiduelle nous dévoile le deuxième chiffre Les valeurs normales Elle se mesure en millimètre de mercure (mm Hg). Les deux chiffres de la tension ont leur importance: le 1 er doit etre compris entre 100 et 140 et le 2 ème entre 50 et 90. Au dessus de 140 pour la systolique et/ou 90 on parle d hypertension artérielle En dessous de 80 pour la systolique, on parle d hypotension.

4 L hypertension artérielle Plusieurs mesures élevées sont nécessaires pour porter le diagnostic. Elle peut révéler: - Une cardiopathie - Une néphropathie - Une athérosclérose (hypercholestérolémie, diabète, tabac ou autre ) Mais on ne retrouve pas toujours la cause (HTA essentielle, primitive ou idiopathique) Les principaux sont: Des maux de tête Des étourdissements Des troubles visuels (mouches volantes) Une fatigue Des saignements de nez Des hémorragies conjonctivales Des crampes musculaires Un essouflement

5 L hypotension artérielle Elle est de 2 types: L hypovolemie liée à un problème hémorragique ou cardiaque..) L'hypotension orthostatique est définie par une baisse de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout Les symptomes évocateurs sont: Des maux de tête Des étourdissements, vertiges Des nausées, vomissements Des sueurs Des trouble de la vue Le principal risque chez la personne âgée est la CHUTE!!!

6 Pourquoi mesurer la TA Pour avoir une valeur de référence à l'entrée du résident Pour suivre l'évolution d'une pathologie Pour contrôler l'efficacité d'un traitement Pour surveiller les effets secondaires d un traitement Pour détecter des complications après certains examens Comment mesurer la TA Avec un brassard gonflable est relié à une poire et à un manomètre gradué en mm de mercure qui mesure la pression. La poire de gonflage est munie d'une valve permettant à l'air du brassard de s'évacuer et un stéthoscope servant à ausculter le pouls artériel

7 On pose le stéthoscope sur l artère, en aval du brassard le brassard gonflé interrompt le passage du sang dans l artère humérale On dégonfle progressivement le brassard, le sang commence à passer dans l artère et fait vibrer les parois. La pression enregistrée par le manomètre au moment où ce bruit apparaît est la pression artérielle systolique. (la maxima) Le brassard se dégonfle, les bruits s arrêtent à partir du moment où la pression exercée par le brassard devient inférieure à celle provoquée par l écoulement sanguin. Le chiffre indiqué alors par l aiguille du manomètre donne la pression artérielle diastolique. (la minima)

8 En pratique: Prévenir le résident et s informer de ses derniers chiffres Adapter le brassard au bras du patient Au repos pendant au moins 15 minutes Vider l air du brassard Dénuder le bras du patient Vérifier l aiguille du manomètre Poser le stéthoscope sur le bord inférieur du brassard et pas en dessous Gonfler le brassard juste au dessus des valeurs habituelles du patient Si doute reprendre une seconde fois la TA Attention!! Ne pas prendre la TA sur un bras : Perfusé Coté hémiplégique Après curetage ganglionnaire Si fistule artério-veineuse

9 Le brassard et le stéthoscope restent la référence. Mais : Des appareils automatiques sont utilisés pour une surveillance plus rapprochée. Ils sont de type auscultatoire (micro) ou oscillatoire (vibration). Les MAPA (monitoring ambulatoire de la pression artérielle) ou Holter tensionnel permettent de prendre plusieurs mesures sur 24h. D autres systèmes moins fiables existent (poignets)

10 Le pouls, qu est-ce que c est? «C est le soulèvement perçu par le doigt qui palpe une artère superficielle» C est la traduction des battements du cœur dans les artères L objectif du soin est de contrôler de manière régulière la rapidité (fréquence), l intensité (amplitude) et la régularité (rythme) des contractions cardiaques du patient. La prise des pulsations contribuent à poser un diagnostic ou à suivre l évolution d une maladie.

11 Pour un adulte, les pulsations normales sont comprises entre 60 et 80 pulsations ou battements par minute (60 à 80 ppm ou bpm). Artère temporale Pour les personnes âgées, la fréquence cardiaque est souvent plus basse. Le pouls peut être Artère fémorale recherché dans différents endroits du corps (intérêt dans les Artériopathies), mais le plus souvent au niveau radial Artère carotidienne Artère humérale Artère brachiale Artère radiale Artère poplitée (derrière le genou) Artère pédieuse Préparation du matériel * Une montre avec une trotteuse ou un chronomètre Nom : Service : Traitements Hôpital : Diurèse Tension Pulsations Températ C C C C C * La feuille de surveillance du patient C Dates * Solution hydroalcoolique Pour éviter toute erreur de retranscription de résultat, les données doivent être inscrites immédiatement sur la feuille de surveillance du malade, sur une feuille ou un carnet.

12 La prise du pouls en pratique. La prise des pulsations s effectue sur une personne allongée ou assise, le bras reposant sur un plan dur. Prendre les pulsations au niveau de l artère radiale (au niveau de la gouttière radiale du poignet) avec l extrémité de l index et du majeur qui compriment légèrement l artère, le pouce ce plaçant sous le poignet. Lorsque les pulsations sont repérées, compter les battements sur une minute pleine en s aidant de la montre ou du chronomètre Durant le compte des pulsations, le soignant apprécie la qualité du rythme cardiaque (régulier ou irrégulier), la fréquence (rapide, normal ou lent) et l amplitude des battements (forte, faible, filante). Retranscription des résultats obtenus sur la feuille de surveillance du malade qui se trouve dans le dossier de soins. Donner les résultats au malade. Réinstaller le malade confortablement. Effectuer une hygiène des mains. Transmettre les résultats anormaux directement à l infirmier.

13 Quelles sont les principales anomalies? Arythmie : rythme cardiaque irrégulier ou absence de rythme cardiaque. Tachycardie : rythme cardiaque supérieur à la normale (> 100 bpm) Bradycardie : rythme cardiaque inférieur à la normale (< 60 bpm)

14 La fréquence respiratoire, qu est-ce que c est? La fréquence respiratoire correspond au nombre de mouvements respiratoires (inspiration et expiration) comptabilisés sur une minute. Pour un adulte, la fréquence respiratoire normale est comprise entre 12 et 20 cycles par minute (12 à 20 cpm). Des chiffres inférieurs à la normale caractérisent une bradypnée, des chiffres supérieurs à la normale, caractérisent une tachypnée. La fréquence respiratoire des personnes âgées est plus basse que chez l adulte. Quelles sont les personnes concernées? Les patients présentant une détresse respiratoire quelle qu en soit la cause Les patients souffrant d une pathologie respiratoire Les personnes en per- et postopératoires Les patients sous assistance respiratoire ou sous oxygénothérapie La prise de la fréquence respiratoire contribue à poser un diagnostic ou à suivre l évolution d une maladie.

15 Nom : Service : Traitements Diurèse Tension Pulsations Températ C C C C C C Dates Hôpital : Que faut-il pour ce soin? Il faut: Une montre munie d une trotteuse, montre avec chiffres digitaux (voire chronomètre). La feuille de surveillance du patient. Avant d effectuer le soin, prendre connaissance des fréquences respiratoires antérieures. Comment réaliser cette mesure? Réaliser une hygiène des mains. Mettre le patient en position demi assise. Lui demander de poser sa main sur son thorax afin de mieux voir les mouvements du thorax Pour que la mesure soit le plus efficace possible, ne pas prévenir le malade et pendre la fréquence respiratoire à son insu (en prenant la pression artérielle ou la température par exemple). Noter les résultats sur la feuille de surveillance du malade, dans le dossier de soins. Transmettre les résultats anormaux directement à l infirmier.

16 L oxymétrie de pouls, qu est-ce que c est? L'oxymétrie de pouls ou saturation en oxygène est une méthode de mesure non invasive de la saturation en oxygène de l'hémoglobine au niveau des capillaires sanguins. On parle de saturation pulsée en oxygène : SpO2. La SpO2 est très proche de la SaO2, qui est la saturation artérielle en oxygène.

17 Le principe de la mesure? Les hématies ou globules rouges sont composées d'environ 33 % d'hémoglobine qui se charge en O2 dans les poumons (oxyhémoglobine) et se décharge dans les tissus (désoxyhémoglobine). L'oxyhémoglobine absorbe plus de lumière infrarouge et laisse passer plus de lumière rouge. La désoxyhémoglobine absorbe plus de lumière rouge et laisse passer plus de lumière infrarouge.. Le principe de fonctionnement des appareils de mesure repose sur l émission de deux lumières (rouge et infrarouge), et de la mesure de leur absorption par le flux pulsatile du sang. La partie non absorbée est recueillie par le capteur photoélectrique et analysée. L analyse est effectuée suivant la valeur d'absorption de l oxyhémoglobine et de la déoxyhémoglobine.

18 Interprétation des résultats L'oxymétrie de pouls permet donc de mesurer la proportion d'hémoglobine totale combinée à l'oxygène (normalement > 95%). La relation avec la PaO2 (gaz du sang) utilise la courbe de Bacroft: On constate qu une faible diminution de la SaO2 correspond déjà à une hypoxie relativement importante Interprétation des résultats Le résultat affiché reflète les 3 à 6 dernières secondes de saturation. Il est mis à jour toutes les ½ secondes. Indications Surveillance de la fonction respiratoire. Surveillance du pouls et de la perfusion périphérique.

19 Les limites de la mesure Colorant sur les ongles Anomalie voire absence de détection (pouls faible ou irrégulier) Compression du membre : ne pas mettre le capteur au bras portant le brassard à tension. Mauvais positionnement du capteur. Hypothermie, frisson. Hypotension Les limites de la mesure (suite) Vasoconstriction. Troubles du rythme. Anémie car hématocrite bas. Agitation du patient. Intoxication au monoxyde de carbone : la carboxyhémoglobine est considérée comme de l'oxyhémoglobine par le capteur, ce qui fait une surestimation de la saturation.

20 Bon maintenant, passons à la pratique

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE

LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE I)Généralités II)Le pouls A)Définition B)Valeurs physiologiques C)Localisation D)Indications E)Objectifs F)Pré

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

Institut de Formation en Soins Infirmiers Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

Institut de Formation en Soins Infirmiers Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Institut de Formation en Soins Infirmiers Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière UE 2.2 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS Promotion 2014 2017 Mmes C.Charniot, N. Cougnoux, G.Pascher, C. Petit. 1 PRISE

Plus en détail

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle Hypertension artérielle Mesurer et surveiller sa tension artérielle : l Auto Mesure Tensionnelle PEA: Programme d Éducation à l Automesure, coordonné par le réseau HTA-GWAD 1 Qu est-ce que la tension artérielle?

Plus en détail

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE Définitions Généralités Diagnostiquer une hypertension artérielle (HTA), décider de la traiter et évaluer l efficacité de son traitement nécessitent une détermination

Plus en détail

UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX

UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX L'oxygénothérapie UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1 - Définition 2 - Indications

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX THEORIES DU POULS ET DE LA TENSION ARTERIELLE

LES PARAMETRES VITAUX THEORIES DU POULS ET DE LA TENSION ARTERIELLE LES PARAMETRES VITAUX THEORIES DU POULS ET DE LA TENSION ARTERIELLE IFSI 1ère année Promotion 2008 2011 NP1 LES PARAMETRES VITAUX LE POULS, LA PRESSION ARTERIELLE I - Généralités PLAN DU COURS (1) II -

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

Sachez mesurer vous-même votre tension

Sachez mesurer vous-même votre tension Fiche rédigée, en octobre 2000, par le service d hypertension artérielle de l hôpital européen Georges Pompidou (Paris), et le service de santé publique de la faculté Broussais Hôtel-Dieu (Paris). Ce texte

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 PRESSION ARTERIELLE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 I. GENERALITES 1. Définition Lorsque, dans le langage courant, on parle de «tension artérielle»,

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX

LES PARAMETRES VITAUX LES PARAMETRES VITAUX UE 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions 1 Les Paramètres vitaux Les différents paramètres vitaux : La température Les pulsations La pression artérielle rielle La fréquence

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1. Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE

Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1. Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1 Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 2 Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Unité

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

SOMMAIRE : SCIENCES CM

SOMMAIRE : SCIENCES CM SOMMAIRE : SCIENCES CM LE COEUR DOCUMENTS ET TRACES ÉCRITES 1. L organe et son activité 2. Transporteur de sang 3. Organe vital 4. Le Cœur : l organe et son activité (document élève) 5. Le Cœur : l organe,

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 1. Température Déroulement du soin Le patient est en position demi-assise. Le thermomètre tympanique

Plus en détail

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 15 DÉFINITION, ET MÉTHODES DE MESURE DÉFINITION - Quand parle-t-on d hypertension

Plus en détail

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION

LE SCOPE 1 BUT 2 DOMAINE D APPLICATION Procédures en réanimation 29/10/2007 Page 1/7 Rédaction : IDE Séverine Marmilloud Vérification :IDE Thomé C. Chable J-B Approbation : Dr Sirodot Michel 1 BUT Moniteur permettant la surveillance continue

Plus en détail

Etude d un phénomène périodique

Etude d un phénomène périodique Seconde Thème santé Activité n (expérimentale) Etude d un phénomène périodique Connaissances Compétences - Savoir identifier un signal périodique, en repérant l'un de ses motifs - Savoir déterminer la

Plus en détail

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

LA MESURE DES PRINCIPAUX PARAMETRES DE SURVEILLANCE D UN PATIENT. Sept AJ à partir du travail de SG

LA MESURE DES PRINCIPAUX PARAMETRES DE SURVEILLANCE D UN PATIENT. Sept AJ à partir du travail de SG LA MESURE DES PRINCIPAUX PARAMETRES DE SURVEILLANCE D UN PATIENT Sept 2013- AJ à partir du travail de SG LEGISLATION LE DECRET DU 11 FEVRIER 2002 relatif aux actes professionnels et à l exercice de la

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Dossier Médical de Base

Dossier Médical de Base Dossier Médical de Base (Tous Ages Tous Niveaux) Joueur : Nom :....Prénom :. Date de naissance : (Jour-Mois-Année). Club :... Poste : Caractéristiques : - Gardien de but - Défenseur - Milieu - Attaquant

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle Plan de cours I-Principes généraux... 2 I-1.La mesure exacte : la pression artérielle «intravasculaire»... 2 I.1- La mesure indirecte : notion

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INFIRMIERE D UN TRAUMATISE CRANIEN GRAVE. PIEL Christelle BOUVIER Sylvain CH. Ploërmel

PRISE EN CHARGE INFIRMIERE D UN TRAUMATISE CRANIEN GRAVE. PIEL Christelle BOUVIER Sylvain CH. Ploërmel PRISE EN CHARGE INFIRMIERE D UN TRAUMATISE CRANIEN GRAVE DU PREHOSPITALIER AU DECHOCAGE PIEL Christelle BOUVIER Sylvain CH. Ploërmel 1 ère JPMU Décembre 2007 QU EST CE QU UN TRAUMATISE CRANIEN GRAVE (TCG)

Plus en détail

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008 Hypertension arterielle Eric DRAI Septembre 2008 Qu est-ce que la pression artérielle? Pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle,, car cette pression est aussi la force exercée

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR LA MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE La mesure de la pression artérielle par méthode auscultatoire au moyen d un sphygmomanomètre est l une des méthodes les plus

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE I)La fréquence respiratoire A)Définition de la respiration B)Rappels anatomo physiologiques C)Mesure de

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir La circulation Séquence 14 À quoi sert mon cœur? D ans Ce qu il faut savoir les fonctions vitales, le rôle du sang et de l appareil circulatoire reste prépondérant. Tous les êtres vivants «baignent» dans

Plus en détail

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme DU soins infirmiers en réanimation, SSPI et urgences Module 10-surveillance postopératoire à court terme CRITERES DE SORTIE DE SSPI Critères de sortie SSPI But principal du séjour en SSPI réduire les complications

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE *

FIBRILLATION AURICULAIRE * FIBRILLATION AURICULAIRE * ET AVC La fibrillation auriculaire provoque UN AVC TOUTES LES 0 MINUTES 1 *ou atriale stopavc I PRENEZ VOTRE FA À CŒUR I Qu est-ce que la fibrillation auriculaire ou FA? Pourquoi

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

MESURE DES PRESSIONS ARTERIELLES DIGITALES

MESURE DES PRESSIONS ARTERIELLES DIGITALES MESURE DES PRESSIONS ARTERIELLES DIGITALES 1. DEFINITION, GENERALITES La mesure de la pression systolique d orteil (PSO) consiste à utiliser un moyen non invasif pour enregistrer d une façon indirecte

Plus en détail

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES Voici quelques avantages à faire de l exercice pendant la grossesse: Assurer le maintien de l équilibre musculaire (posture, endurance, force) Améliore le niveau d énergie

Plus en détail

Module Soins Intensifs

Module Soins Intensifs Module Soins Intensifs Prise en charge du bds en soins intensifs De la surveillance clinique à l examen clinique. Ferron Fred SURVEILLANCE DU BDS EN SOINS INTENSIF:... comprend et explique en détail les

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE

SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE SURVEILLANCE ET SOINS DE VOTRE FISTULE ARTÉRIOVEINEUSE Unité de dialyse Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre fistule artérioveineuse relie une artère à une veine superficielle de votre bras.

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang Transport des gaz dans le sang A Introduction : La fonction respiratoire du sang représente le transport des gaz respiratoires: du poumon aux tissus pour l oxygène, en sens inverse pour le dioxyde de carbone.

Plus en détail

Liste de vérification des techniques

Liste de vérification des techniques Mesure de la tension artérielle Palpation 1 Mesure de la tension artérielle Auscultation 2 Adulte ou enfant conscient qui s étouffe 3 Bébé conscient qui s étouffe 4 Adulte, enfant ou bébé inconscient qui

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 D interpréter un gaz artériel/veineux; Connaître les éléments qui font varier un gaz artériel/veineux; Connaître les interventions de bases qui visent à corriger les déséquilibres

Plus en détail

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Conçu par le centre médico-sportif de Bretagne-Sud Objectif général : Apporter des repères pédagogiques aux éducateurs sportifs partenaires de l événement

Plus en détail

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE

CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : la et son évolution au cours de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort la est modifiée.

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 27/03/2008 Réf.: CMUB-027 Pagination : 1 de 6 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 27 Rédacteurs Dr JM YEGUYAIAN (SAMU 21), Dr DIDIER HONNART (SRAU

Plus en détail

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors :

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors : Ch. 5 ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Objectifs : Connaître la définition et la distinction d une onde sonore et d une onde électromagnétique (domaines de fréquence ) Connaître les vitesses de propagation de

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE QU EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE? La pression artérielle est la force du sang circulant dans les artères lors de chaque contraction du cœur. La mesure de

Plus en détail

Automesure de la tension artérielle

Automesure de la tension artérielle Automesure de la tension artérielle Pour mieux surveiller votre santé Illustration Imothep M.-S. Être bien informé, mieux se prendre en charge Souhaitez-vous mesurer vous-même votre tension? Comprendre

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

2. Sémiologie vasculaire périphérique

2. Sémiologie vasculaire périphérique 1. Sémiologie générale 1 Etablir le contact avec le patient 2 Connaître le plan général d une observation médicale 3 Identifier le motif d hospitalisation 4 Recueil des antécédents personnels 5 Recueil

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Février 2013 FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Vous trouverez dans ce document, Une fiche " Éducation des patients à l automesure tensionnelle " (à l attention du pharmacien). 15 feuilles de

Plus en détail

L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone

L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone L'empoisennement par le Monoxyde de Carbone Qu' est que le Monoxyde de Carbone (CO): Le monoxyde de carbone est un des oxydes du carbone. C'est une molécule composée d'un atome de carbone et d'un atome

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

Dérèglement thermique. Hypothermie Hyperthermie SEMINAIRES IRIS

Dérèglement thermique. Hypothermie Hyperthermie SEMINAIRES IRIS Dérèglement thermique Hypothermie Hyperthermie Hyperthermie Hyperthermie Production de chaleur corporelle Exercice intense Elimination de chaleur corporelle Vague de chaleur Cadre iatrogène (syndr malin

Plus en détail

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée)

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) 1 1. Introduction 2. Surveillance de la respiration 2.1. Définition 2.2. Observation 2.2.1. Quand? 2.2.2. Quoi? 2.3. Modifications

Plus en détail

Surveillance de la pression Home Blood Pressure Monitoring

Surveillance de la pression Home Blood Pressure Monitoring Surveillance de la pression Home Blood Pressure Monitoring Chronic artérielle kidney disease à la chapter 3 Insuffisance Rénale Chronique Pré-dialyse IRC stades 1-3 La surveillance de la tension artérielle

Plus en détail

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45

L ARRET CARDIAQUE. Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 L ARRET CARDIAQUE Dr MAITRE Département de médecine d urgence CESU 45 INTRODUCTION On ne peut pas faire face à une situation que l on n a pas correctement évaluée L approche du malade en situation d urgence

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

الجمهورية التونسية. République Tunisienne. Ministère de la Santé Publique. Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes

الجمهورية التونسية. République Tunisienne. Ministère de la Santé Publique. Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes الجمهورية التونسية République Tunisienne Ministère de la Santé Publique Observatoire National des Maladies Nouvelles et Emergentes Mise en place d un système de surveillance des pathologies et des décès

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

Ambiances thermiques. La surveillance médicale

Ambiances thermiques. La surveillance médicale Ambiances thermiques La surveillance médicale 1. Quels sont les effets du travail au froid ou à la chaleur?...2 2. Quelle est la perte hydrique maximale sur une journée?...2 3. Qu'est-ce l'acclimatement

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants (PR) et répartiteurs médicaux d urgence (RMU)

DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants (PR) et répartiteurs médicaux d urgence (RMU) DATE : 20 mars 2014 EXPÉDITRICE : Docteure Colette D. Lachaîne Directrice médicale nationale des services préhospitaliers d urgence DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics (TAP), premiers répondants

Plus en détail

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo EXERCICE 1 : Un enfant de 10 ans est amené par ses parents aux urgences

Plus en détail

Résidence Louis Demeuse.

Résidence Louis Demeuse. OXYGÉNOTHÉRAPIE Mise à jour 25/11/2015 Notes à l'usage des personnels de la Résidence Louis Demeuse. MRS - MRPA 178, rue Louis Demeuse 4040 Herstal Albert Leclercq, kinésithérapeute Albert Leclercq Kinésithérapeute

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

Chapitre 1: Le Photopléthysmogramme et l Oxymétrie de pouls

Chapitre 1: Le Photopléthysmogramme et l Oxymétrie de pouls 1.1 Introduction : Le principal avantage de capteurs optiques pour des applications médicales,[1] c'est leur sécurité intrinsèque, car il n'y a pas de contact électrique entre le patient et l'appareil.

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement d urgence lors d une réaction anaphylactique secondaire à l administration d une substance par voie parentérale. NUMÉRO : 1.14 DATE : Novembre 2005 RÉVISÉE

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

Spirodoc. Quatre appareils en un, design italien

Spirodoc. Quatre appareils en un, design italien MEDICAL INTERNATIONAL RESEARCH Spirodoc Laboratoire tactile pour l analyse respiratoire Deux modes d utilisation: Médecin et Patient à domicile Quatre appareils en un, design italien Spiromètre avec écran

Plus en détail

MONITEUR HEWLETT-PACKARD

MONITEUR HEWLETT-PACKARD MONITEUR HEWLETT-PACKARD Structure du moniteur : Module écran, module des paramètres, module processeur, clavier Mise en marche : Bouton à gauche pour mise en marche. Bouton à droite pour luminosité et

Plus en détail