L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie"

Transcription

1 L'installation électrique et la protection architecturale contre l'incendie

2 Thèmes : 1. Statistiques d'incendie 2. Causes d'incendie 3. Normes 4. Canaux pare-feu 5. Distributeurs pare-feu MK / Fei 2

3 Statistique d'incendie Des chiffres alarmants Plus de incendies sont signalés annuellement Env. 40 à 50 personnes y perdent la vie On dénombre env. 200 blessés graves Dont 80% dans le domaine de l habitat 95% des décès consécutifs à un incendie sont dus à une intoxication par la fumée Le tiers des victimes sont des enfants 11% de tous les incendies sont causés par des enfants La plupart des incendies se déclarent entre 19:00 et 07:00 h 90% des incendies se déclarent comme feu couvant Indication des sources : Association des Etablissements cantonaux d Assurances Incendie (AEAI) Office fédéral de la statistique Association professionnelle lumière naturelle et protection fumigène e.v (FVLR) Communauté d intérêt pour la maintenance des extincteurs e.v. (Gif) Association allemande pour la promotion de la protection incendie e.v. (vfdb) MK / Fei 3

4 Statistique d'incendie Le risque d incendie en appartement est plus élevé durant la nuit que de jour Bien que 65% de tous les incendies se déclarent de jour, les incendies d'appartement présentent toutefois un risque plus important durant la nuit. Dans seulement 35% des incendies nocturnes, on dénombre 70% des décès consécutifs à un incendie. Incendies de jour - de nuit Décès de jour - de nuit de jour de nuit de jour de nuit Illustration : Représentation diurne / nocturne du pourcentage des décès consécutifs à un incendie MK / Fei 4

5 Causes d'incendie Causes d'incendie en général Répartition en pourcentage 4% 9% 13% Elektrizität Electricité 23% 39% Bestimmungsmässiges Feux réglementés Feuer Brandstiftungen Incendies criminels Feuerungsanlagen Installations de chauffage Blitzschläge Coups de foudre Andere Autres bekannte causes connues Ursachen Explosionen Explosions Selbstentzündungen Allumages automatiques Unbekannte Causes inconnues Ursachen 5% 2% 2% 3% Source : AEAI MK / Fei 5

6 Causes d'incendie Emplacements d origine des incendies électriques Autres 5% Véhicules/installations de transport 6% Aménagements techniques 23% Equipements informatiques 1% Installations de chauffage et d'échauffement 3% Installations électriques 32% Réservoirs sous pression 1% Appareils électriques 29% Source : VdS MK / Fei 6

7 Causes d'incendie Les incendies sont omniprésents Swiss Hotel à Zurich Dégâts économiques : 600 millions CHF de dégâts matériels par an De nombreuses entreprises font faillite à la suite d un incendie Source : AEAI Swisspor à Steinhausen Tunnel du Gotthard Incendie majeur à Flims MK / Fei 7

8 Causes d'incendie Le danger effectif de la fumée, des gaz corrosifs et toxiques a été démontré au plus tard après l'incendie de l'aéroport de Düsseldorf. Bien que dans ce cas, les câbles n étaient pas la cause ni le média de propagation du feu, ils ont été finalement intégrés comme source de risque potentiel devant être prise au sérieux dans les discussions sur la protection incendie. MK / Fei 8

9 Causes d'incendie Trois conditions doivent être remplies simultanément pour activer un processus de combustion. Dont la proportion de mélange appropriée. Source d'allumage Rapport de mélange correct Oxygène (O 2 ) Matières combustibles MK / Fei 9

10 Causes d'incendie υ Libération de chaleur Déroulement d'incendie typique dans des locaux fermés Quantité de fumée Incendie pleinement actif Allumage Feu couvant Déploiement d incendie Saut de feu (Flash Over) Feu en phase d extinction Facilité d'allumage Déploiement des flammes Propagation de l'incendie dans d autres locaux Dégagement de chaleur Fumée Toxicité Corrosivité Temps (t) Evolution dans le temps de la température d un incendie (selon Becker) MK / Fei 10

11 Normes Protection incendie Protection incendie préventive Protection incendie défensive Protection incendie technique Protection incendie architecturale Protection incendie organisationnelle Protection incendie publique Installations d'alarme incendie Installations fixes d extinction Installations d'aspiration de fumée de chaleur Installations de ventilation à surpression Extincteurs manuels Hydrante murale Comportement au feu des matériaux et composants Sections d'incendie Issues d évacuation et de secours Possibilités d'accès Espacements des bâtiments Décrets sur les lieux de travail Instruction du personnel Installations d'alarme incendie Directives de protection incendie Sapeurs-pompiers d exploitation et d usine Sapeurs-pompiers publics Ravitaillement en eau Installation d appel d urgence, d'alarme incendie MK / Fei 11

12 Normes La protection incendie préventive doit être assurée par des mesures de protection architecturales, techniques et organisationnelles, afin d éviter - qu un incendie puisse se déclarer - qu un incendie naissant ne puisse pas se développer - que toutes les personnes (et les animaux) puissent évacuer les lieux sûrement et rapidement - et que les pompiers puissent entreprendre des mesures de sauvetage et d extinction efficaces MK / Fei 12

13 Normes Principes de base Confédération - Cantons Les prescriptions de police du feu ainsi que leur exécution sont placées sous la compétence des cantons. L Association des Etablissements cantonaux d Assurances Incendie (AEAI) a élaboré des prescriptions pouvant être reprises par les cantons dans leur droit cantonal respectif. (Les 26 cantons ont tous repris les prescriptions de l AEAI sans modification. Relation avec le droit européen La Confédération régule la mise sur le marché des produits de construction pour les bâtiments. La reprise des prescriptions de test et des désignations de classification de l'ue en fait partie, afin d assurer la libre circulation des marchandises en Europe. Source : AEAI MK / Fei 13

14 Solutions La sécurité vérifiée d'une seule main Solutions de protection incendie Hager Tehalit Armoires murales et sur pied/distributeurs selon DIN 4102, section 2 (12) Canaux résistant au feu selon DIN 4102, sections 11 et 12 MK / Fei 14

15 Canaux pare-feu FWK 30, FWK 3E résistant au feu canaux I 90 (FWK30) canaux E 30(FWK3E) DIN 4102, section 11 Maintien fonctionnel des issues de secours FWK 90 résistant au feu canaux I 120 E 30 - E 90 selon construction DIN 4102, section 11 et section 12 Maintien fonctionnel des lignes Maintien fonctionnel des issues de secours MK / Fei 15

16 Canaux pare-feu Classification selon norme DIN Test de fonctionnement Application interne de la flamme Label de contrôle = I (I30; I60; I90; I120) Test de fonctionnement de l étanchéité au feu et à la fumée Local pour essais au feu : Incendie de l'intérieur Local d essai : Aucune flamme Aucune inflammation d un tampon d ouate Aucune élévation de température >180 K et aucune fumée Pas de maintien fonctionnel des lignes! Protection de l issue de secours MK / Fei 16

17 Canaux pare-feu Classification selon norme DIN MK / Fei 17

18 Classification selon norme DIN Test de fonctionnement Application externe de la flamme Label de contrôle = E (E30; E60; E90) Essai pour le maintien fonctionnel de l'installation de câblage ; Local pour essais au feu : Incendie de l extérieur Local d essai : Conservation de la fonctionnalité des installations des lignes. Aucun court-circuit Aucune interruption du flux de courant Maintien fonctionnel des lignes! Maintien fonctionnel d'aménagements destinés à lutter contre l incendie MK / Fei 18

19 Canaux pare-feu Classification selon norme DIN MK / Fei 19

20 Distributeurs pare-feu Maintien fonctionnel des distributeurs et des canaux En raison prescriptions de l AEAI, les installations de lignes électriques pour les dispositifs de sécurité doivent rester fonctionnelles pendant une durée suffisante en cas d'incendie provenant de l extérieur. (distributeur) Le maintien fonctionnel des lignes est garanti si les lignes correspondent à la norme DIN 4102 section 12 (classe de maintien fonctionnel E 30 E 90) MK / Fei 20

21 Distributeurs pare-feu Durée de maintien fonctionnel 30 minutes : Installations d'éclairage de sécurité Ascenseurs pour personnes Installations de notification d incendie Installations d alarme Installations d aspiration naturelle de la fumée Autres installations d aspiration manuelle de la fumée ou de protection contre la fumée par surpression MK / Fei 21

22 Distributeurs pare-feu Le maintien fonctionnel du distributeur est garanti lorsque S 30 S 90 sans E E 30 E 90 F 30 F 90 Parois / plafonds / sols / portes dans la même classe de résistance au feu que le maintien fonctionnel Les distributeurs sont logés dans leurs propres locaux (aucune autre utilisation) Le distributeur se trouve dans son propre local pour le maintien fonctionnel, aucune exigence n'est alors posée au distributeur. La condition préalable est que les composants entourant le local correspondent à la durée de résistance de feu exigée. MK / Fei 22

23 Distributeurs pare-feu Le maintien fonctionnel du distributeur est garanti lorsque AV E 30 E 90 SV Les distributeurs doivent être exécutés en matériaux ininflammables Le maintien fonctionnel a été prouvé par un essai selon norme DIN 4102 section 12 Le maintien fonctionnel des composants électroniques doit être garanti en cas d'incendie pour des températures intérieures données. (DIN VDE 660 section 500 / EN 60439) MK / Fei 23

24 Distributeurs pare-feu Durée de maintien fonctionnel 90 minutes : Installations d'augmentation de la pression d'eau destinées à l'extinction incendie Installations mécaniques d aspiration de la fumée et de protection antifumée à surpression pour les cages d'escalier des gratte-ciel, locaux de rassemblement et de vente, ainsi que les bâtiments spéciaux, lorsque cela est exigé. (E 30 est suffisant dans les cages d'escalier) Ascenseurs de pompiers et ascenseurs de lits dans les hôpitaux MK / Fei 24

25 Résumé des avantages produits Système complet homologué : armoires, canal et pièce de raccordement Les tâches de surveillance du bâtiment seront remplies Les contraintes techniques de protection incendie seront remplies Des certificats de test seront mis à disposition Sécurité dans les issues d évacuation et de secours Maintien fonctionnel pour les lignes relevant de la sécurité Pas de lignes spéciales Installation ultérieure sans problème grâce aux couvercles supérieurs vissés Canaux antichoc grâce à une enveloppe extérieure en tôle d'acier Respect de la température limite Pas de sous-traitant le tout d une seule main MK / Fei 25

26 Objet immobilier de référence MAIN TOWER à Francfort Installation avec FWK 30 (DIN 4102, section 11) 220 kilomètres de lignes électriques et informatiques sont posées dans environ 1700 m de canal FWK Installation ultérieure possible sans problème MK / Fei 26

27 Objet immobilier de référence Cablecom à Zurich Installation avec FWK? (DIN 4102, section?) Le groupe électrogène de secours se trouve à l'extérieur du bâtiment. Les lignes électriques du groupe électrogène de secours passent par le garage souterrain. L'alimentation électrique reste maintenue en cas d'incendie. MK / Fei 27

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne

Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne Prescriptions de Protection Incendie AEAI Répartitions des compétences Cadre légal du Chargé de sécurit curité AEAI Défense

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Buts: Connaître les exigences Savoir l importance l ainsi que les buts de ces EFC Connaître les différents dispositifs EFC Développement du feu et de la fumée Développement

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts Prévention incendie Risques d incendie dans les garages et parkings couverts Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 Contenu 1 Champ d application...

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Sécurité domestique. Assuré et rassuré.

Sécurité domestique. Assuré et rassuré. Sécurité domestique Assuré et rassuré. Sommaire Des mesures simples qui font de l effet La sécurité dans le ménage Eviter les risques Reconnaître les risques Agir avec sang-froid S assurer pour des lendemains

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

La prévention des incendies domestiques

La prévention des incendies domestiques La prévention des incendies domestiques Comment éviter les risques d incendie : vigilance et gestes simples pour tous > Dans la chambre, éteindre complètement les cigarettes et ne pas fumer au lit. > Une

Plus en détail

Guide de sécurité incendie

Guide de sécurité incendie Guide de sécurité incendie 1. Préface... p2 2. Petits ERP dont l effectif est 20 personnes a. Classement... p 5 à 6 b. Implantation... p 6 à

Plus en détail

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5 Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES PRESCRIPTIONS DES ASSUREURS POUR LES INSTALLATIONS DE SYSTEMES DE DETECTION AUTOMATIQUE D'INCENDIE 1 janvier 2005

Plus en détail

URGENCE Recommandations en cas d urgence

URGENCE Recommandations en cas d urgence URGENCE Recommandations en cas d urgence EC 5609 144 Accident Malaise déterminer l ampleur et la gravité combien de personnes sont impliquées AGIR PREMIERS SECOURS Identifier les dangers pour soi-même

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet

Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet Ordonnance relative à la prévention des accidents et des maladies professionnelles lors de travaux de peinture par pulvérisation au pistolet 832.314.12 du 5 avril 1966 (Etat le 1 er mai 1966) Le Conseil

Plus en détail

Information presse Le 6 octobre 2008

Information presse Le 6 octobre 2008 Information presse Le 6 octobre 2008 Les incendies domestiques : des conséquences irréversibles Quand il ne tue pas, l incendie domestique peut entraîner chez les victimes de très graves séquelles physiques,

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'extraction de

Plus en détail

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie

Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie Sécurité incendie - Techniques de sécurité incendie CEN/TR 15276-1 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes d'extinction à aérosol - Partie 1 : Exigences et méthodes d'essais pour les

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC REGISTRE DE SECURITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOM DE LA COLLECTIVITE : RAPPEL REGLEMENTAIRE Article R123-51 du Code de la Construction et de l Habitation Dans les établissements soumis aux

Plus en détail

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014)

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Section première.- Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté s applique

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

NORME DE PROTECTION INCENDIE

NORME DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NORME DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles Notice explicative de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 1 Champ d application 1 Les

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

Formation au risque incendie

Formation au risque incendie Formation au risque incendie proposée par la classe de 1 SPVL sous la conduite de M. BAUDET dans le cadre de l enseignement «Gestion des espaces ouverts au public» Le triangle du feu Par Cécilia, Nesrine,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

OCF / KAF. Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI. Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014.

OCF / KAF. Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI. Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014. OCF / KAF Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014 Orientation 2015 Objectifs OCF / KAF Information quant à l évolution des

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

Protection incendie et matériaux

Protection incendie et matériaux Protection incendie et matériaux Nouvelle construction Agrandissement Rénovation Compartimentage Résistance au feu La laine de pierre Flumroc protège les maisons de multiples façons La pierre suisse et

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE LA SECURITE INCENDIE Prévention et Réglementation Béatrice Kissien-Schmit Inspectrice du travail Formatrice INTEFP Mai 2013 Formation des membres du CHSCT 1 PLAN PREVENTION Objectifs Mesures de prévention

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANCAISE Bruxelles le 25 juin 1990. Direction générale de L Enseignement supérieur et de l Enseignement secondaire

COMMUNAUTE FRANCAISE Bruxelles le 25 juin 1990. Direction générale de L Enseignement supérieur et de l Enseignement secondaire COMMUNAUTE FRANCAISE Bruxelles le 25 juin 1990. Direction générale de L Enseignement supérieur et de l Enseignement secondaire Aux Chefs des Etablissements d Enseignement Secondaire et Supérieur de la

Plus en détail

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée)

Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) Travail à chaud Réglementation et permis (version abrégée) par Claude Millette Conseiller en préveniton, ASFETM Le Grand Rendez-vous SST Montréal, 18 octobre 2011 Travail à chaud - 0 Contenu Objectifs

Plus en détail

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies!

Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les DAAF, c est obligatoire et ça peut sauver des vies! Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 70, en partenariat avec le Conseil général, la Préfecture et l Union Départementale des Sapeurs-Pompiers

Plus en détail

Prévention et sécurité en milieu Administratif et Commercial

Prévention et sécurité en milieu Administratif et Commercial Prévention et sécurité en milieu Administratif et Commercial Aide-mémoire Edition novembre 2005 [Table des matières] Page 1 Généralités 1 2 Les mesures constructives 1 3 Les installations techniques 1

Plus en détail

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 TOUJOURS PRÊT MODERNE UN APPEL SUFFIT Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 La transposition d'une idée Le centre régional de formation

Plus en détail

Prévention et sécurité dans les établissements hospitaliers et assimilés

Prévention et sécurité dans les établissements hospitaliers et assimilés Prévention et sécurité dans les établissements hospitaliers et assimilés Aide-mémoire Edition juin 2005 [Table des matières] Page 1 Généralités 1 2 Les mesures constructives 1 3 Les installations techniques

Plus en détail

Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011

Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011 Sécurité incendie recueil sur CD-ROM Référence : 3166191CD ISBN : 978-2-12-166191-9 Année d édition : 2011 Analyse La nouvelle édition de ce recueil majeur inclut tous les textes révisés et publiés depuis

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Installations aérauliques

Installations aérauliques Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations aérauliques 26.03.2003

Plus en détail

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation 1 Généralités Cette fiche de travail est destinée aux spécialistes de l entretien, mais peut aussi servir pour la formation. Elle ne

Plus en détail

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES 1. Base Les prescriptions de protection

Plus en détail

Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch

Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch Plus de 50 alarmes incendie chaque jour Page 4 Pour stopper la propagation du feu Page 7 Combustible ou incombustible? Page

Plus en détail

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire 74 4.12 Résistance au feu du béton cellulaire Le béton cellulaire offre une résistance au feu excellente. Il ne contribue pas à la propagation du feu et ne développe pas de fumées toxiques pendant l incendie.

Plus en détail

Vu l article 5 de la Loi sur la protection contre l incendie et les éléments naturels du 18.11.1977 et du décret du 20 juin 1996.

Vu l article 5 de la Loi sur la protection contre l incendie et les éléments naturels du 18.11.1977 et du décret du 20 juin 1996. Vu l article 5 de la Loi sur la protection contre l incendie et les éléments naturels du 18.11.1977 et du décret du 20 juin 1996. LE CONSEIL COMMUNAL DE SALINS arrête le règlement ci-après : Chapitre 1

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance?

Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? Quels sont les leviers efficaces pour réduire le risque d incendie, limiter ses conséquences et optimiser la tarification assurance? En matière d'incendie, les moyens de prévention réelle et de protection

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public

Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, décembre 2007 ITM-SST 1708.1 Aires de ravitaillement en GPL sur des sites non accessibles au public Prescriptions de sécurité types Autre prescription à considérer :

Plus en détail

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010

REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 REGLEMENTATION & La loi n 2010-238 du 9 mars 2010 1 sommaire I. Extrait de la LOI n 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

REGLEMENTATIONS DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D INCENDIE EN HOTELLERIE RESTAURATION

REGLEMENTATIONS DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D INCENDIE EN HOTELLERIE RESTAURATION REGLEMENTATIONS DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D INCENDIE EN HOTELLERIE RESTAURATION Les hôtels existants ont jusqu au 4 août 2011 pour se mettre aux normes (dernier délai). Par contre, pour toutes constructions

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

Détection incendie. Choisissez votre technologie de détection incendie. Les technologies de détection

Détection incendie. Choisissez votre technologie de détection incendie. Les technologies de détection Détection incendie Choisissez votre technologie de détection incendie Les technologies de détection En fonction du phénomène physique à détecter, on trouvera plusieurs technologies de détecteur. s de fumée

Plus en détail

Système de sécurité incendie SUJET

Système de sécurité incendie SUJET Système de sécurité incendie SUJET TABLE DES MATIERES I Description... 2 I.1 Présentation du rôle d un Système de Sécurité Incendie dans un ERP... 2 I.2 Présentation de l établissement... 2 II Recherche

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES D ETUDIANTS A BRUXELLES

QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES D ETUDIANTS A BRUXELLES Brusselse Hoofdstedelijke Dienst voor Brandweer en Dringende Medische Hulp Helihavenlaan, 11-15 1000 Brussel - 022088430 Q1 QUESTIONNAIRE D EVALUATION DE LA SECURITE INCENDIE ET DU CONFORT DES CHAMBRES

Plus en détail

Notice de conversion du gaz naturel au propane

Notice de conversion du gaz naturel au propane Notice de conversion du gaz naturel au propane Chaudière spéciale gaz Cet assemblage de conversion ainsi que les notices correspondantes servent à convertir les chaudières spéciales au gaz, modèle GA24,

Plus en détail

Section 1 - Construction, dégagements, gaines

Section 1 - Construction, dégagements, gaines Page 1 sur 7 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE III : Dispositions applicables aux établissements de la cinquième catégorie CHAPITRE II Règles techniques

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Installations de détection d'incendie DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 01.06.2011 / 20-11fr

Installations de détection d'incendie DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 01.06.2011 / 20-11fr Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations de détection d'incendie

Plus en détail

Consignes de Sécurité. Le Réservoir

Consignes de Sécurité. Le Réservoir Consignes de Sécurité Le Réservoir Mairie de Saint Marcel Nous vous demandons de lire attentivement ce document. En cas de doute, questionner le personnel avant tout signature 1 P catégorie URappel des

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est :

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est : Etat des lieux Les chiffres incendie En France, l'incendie c'est : 1 incendie toutes les 2 minutes 10000 victimes chaque année qui causent 800 décès 250000 sinistres d'incendies d habitation déclarés aux

Plus en détail

Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage

Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage Journée SSPS 05.05.2011 Désenfumage & Installations aérauliques Potentialité des modèles de calcul en matière de désenfumage Didier Guignard, ECA Vaud Des fumées et des hommes Désenfumage: gérer des fumées,

Plus en détail

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts.

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. EN CAS D INCENDIE IN CASE OF FIRE DANS VOTRE CHAMBRE IN YOUR ROOM Press the nearest alarm button and CALL the reception DECLENCHEZ l alarme PREVENEZ

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION : Contrat d entretien est effectué tous les 2ans.

A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET DE VERIFICATION : Contrat d entretien est effectué tous les 2ans. MISE EN SECURITE DES PETITS HOTELS (arrêté du 24 juillet 2006) Prescriptions applicables dans un délai de 5 ans aux établissements existants au 4 août 2006 A/ CONDITIONS D ENTRETIEN, DE MAINTENANCE ET

Plus en détail

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT AVEC CHAMPION DOOR FIRE, PAS BESOIN DE JOUER AVEC LE FEU Les portes Champion Door Fire sont une solution idéale pour répondre aux exigences de la

Plus en détail