entre-nous La fête #18 Actualités P 3 : Appel à projets : 61 dossiers présentés! Près de chez-vous P 12 : Nos voisins les artistes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entre-nous La fête #18 Actualités P 3 : Appel à projets : 61 dossiers présentés! Près de chez-vous P 12 : Nos voisins les artistes"

Transcription

1 L e j o u r n a l d e s l o c a t a i r e s J U I l l e t #18 entre-nous La fête Entre voisins Actualités P 3 : Appel à projets : 61 dossiers présentés! Infos pratiques P 11 : Canicule, mode d emploi! Près de chez-vous P 12 : Nos voisins les artistes Numéro CRC : NUMÉRO D URGENCE :

2 Sommaire Édito Actualités P. 3 : Résultat de l enquête de satisfaction Elections des représentants des locataires P. 4 : Appel à projets : 61 dossiers présentés! P. 6 : Détecteurs de fumée : la sécurité dans votre logement Tlemcen : 1 er partenariat avec Emmaüs Solidarité ntre-nous Infos pratiques tre-n La parole à P. 7 : Catherine Ebehard - Responsable d opérations à la DPRU Dossier P. 8 : La fête Entre voisins anime les résidences Entre-nous Journal édité par ICF Habitat La Sablière 24, rue de Paradis Paris CEDEX 10 Directeur de la publication : Jean-Luc VIDON Rédactrice en chef : Martine GILLOT Coordination : Lauriane Wary P. 11 : Assurances habitations, que recouvrent-elles? Canicule, mode d emploi! Près de chez vous P. 12 : 75 - Partage de savoir-faire entre résidents 75 - Nos voisins les artistes P. 13 : 75 - Installation d une décoration végétale 78 - La micro crèche : une naissance très attendue P. 14 : 91 - Médiation canine 92 - Création d un jardin partagé P. 15 : 93 - SAB ricol dans les résidences 94 - Opération cité propre Rédaction : Lauriane Wary Crédits photos : Ivan Mathie, Thibault Voisin, Maurice Amzallag, Philippe Ferrant Conception graphique et réalisation : Thierry MASSIET Impression : Imprimerie FÉRRÉOL Tirage : exemplaires Ce journal est imprimé sur du papier recyclé. Saluer un voisin que l on croise dans la rue, savoir qui appeler quand on est en retard pour aller chercher son enfant à l école, confier ses clés pour arroser les plantes pendant une absence, apporter quelques courses à un voisin âgé ce sont des gestes de solidarité et des habitudes conviviales qui rassurent et aident à se sentir bien dans son immeuble et son quartier. Grâce aux initiatives de certains habitants, des gardiens ou d associations, il devient facile de lier des contacts : une fête entre voisins, un atelier jardinage, une sortie, un atelier de théâtre, du soutien scolaire, un cours de couture ou de tricot, la réalisation d une fresque les idées ne manquent pas pour répondre à des besoins et se faisant améliorer le lien social sur nos résidences. Nous sommes ravis de pouvoir soutenir ces initiatives en leur apportant une aide, un local, une subvention. Au-delà, nous sommes attachés à impliquer nos locataires dans les décisions pour leur futur. Des comités de résidents voient le jour depuis plusieurs mois au sein desquels nous abordons la gestion courante de la résidence, l ambiance du quartier, les contraintes liées à des travaux, des chantiers. De nouvelles manières pour mieux vivre ensemble, nous y croyons. Marie Henni Responsable du pôle développement social urbain

3 ACTUALITÉS 3 Résultat de l enquête satisfaction Vous êtes environ 2400 à avoir répondu à notre enquête de satisfaction et nous vous remercions du temps que vous y avez consacré. En effet, au cours du mois de décembre, nous avons confié au cabinet INIT le soin de vous interroger par téléphone. Le but est de recueillir votre opinion et votre satisfaction générale sur la qualité de nos services et de nos prestations. En 2013, le niveau de satisfaction global se stabilise à 80% après la forte augmentation de Nous veillerons pour 2014 et pour les années à venir à améliorer encore notre qualité de service. n Elections des représentants des locataires ous Le 26 novembre prochain, vous serez appelés à élire vos représentants au conseil d administration de votre organisme HLM. Un rendez-vous important car vous choisirez les 3 personnes qui feront entendre votre voix pendant 4 ans. Qui peut voter? Tout locataire, quelle que soit sa nationalité, ayant un contrat de location d un logement avec ICF Habitat la Sablière qui a été signé au plus tard six semaines avant la date de l élection. Tout sous-locataire d associations agréées. Les occupants dont le titre de location a été résilié pour défaut de paiement du loyer mais qui ont régularisé leur dette six semaines avant la date de l élection ou bénéficiant d un plan d apurement respecté. Chaque location, occupation ou sous-location ne donne lieu qu à une seule voix. Qui est éligible? Tout locataire, quelle que soit sa nationalité, qui répond aux critères d éligibilité définis par le code de la construction et de l habitation. Il faut être majeur, à jour dans ses loyers et représenter une association de locataires. Que faut-il faire pour être candidat? Les représentants des locataires sont élus sur des listes présentées par des associations œuvrant dans le domaine du logement et indépendantes de tout parti politique ou organisation philosophique, confessionnelle, ethnique ou raciale. On vote donc pour une liste, non pour une personne. Chaque liste fait sa propre campagne et doit comporter six noms (trois titulaires, trois suppléants). Les modalités de vote vous seront indiquées dans le prochain numéro d Entre-Nous. n

4 4 ACTUALITÉS Appel à projets 2014 : 61 dossiers présentés! La 4e édition de l appel à projets a rencontré un franc succès, avec un total de 61 dossiers présentés en 2014 contre 50 l an dernier! Le jury, composé du Président de l Amicale CNL de Paris Fulton et de 4 collaborateurs d ICF Habitat la Sablière, a choisi cette année de retenir 32 dossiers. Les associations primées reçoivent chacune un soutien technique et financier, dont la somme globale s élève à pour Rendez-vous dans les prochains numéros d Entre-Nous pour suivre la réalisation de ces projets. En attendant vous pouvez découvrir sur la page suivante les projets qui ont été retenus! n Maurice_Amzallag Paris 13, Amicale de locataires de Fulton - Exposition photos de la Tour Paris 13

5 ACTUALITÉS 5 Paris Paris 10 - Association ARC 75 - Club Tournesol. Créer du lien entre les habitants en améliorant le cadre de vie et en donnant accès à la culture Paris 12 - Amicale CLCV «La Barre Daumesnil». Activités intergénérationelles culturelles, sportives et de jardinage Paris 13 - Amicale de locataires de Fulton Bellièvre Flamand - ALFBF. Exposition photos de la Tour Paris 13 Paris 14 - Centre social DIDOT - CARREFOUR 14. Projection de films en soirée Paris 17 - TVAS 17 (Travail Vers l Autonomie et la Solidarité). Réalisation d une fresque sur le thème de la montagne et de l alpinisme Paris 17 - L Union des locataires du 164. Organisation d un carnaval Paris 17 - Aumonerie du Collège Boris Vian. Donner le goût de la lecture aux enfants avec une bibliothèque de rue Paris 18 - Projet success. Ateliers de fitness, bienêtre et confiance en soi pour les femmes Paris 18 - Curry VAVART - Association AGETA. Ateliers de création d objets artistiques sur le thème de la musique Paris 18 - A tire d ailes. Ateliers d initiation au théâtre Paris 18 - GRAJAR. Animations dans les résidences Paris 18 - Collectif Raymond Queneau. Evènements jardinage Essonne Epinay-sous-Sénart - MDJS (Maison des Jeunes Spinoliens). Organisation d une rencontre entre les habitants et réalisation d un court-métrage Epinay-sous-Sénart - MDJS (Maison des Jeunes Spinoliens). Fête avec la tenue de stands représentants différentes cultures Brunoy - TARA. Ateliers de soutien scolaire et aide aux devoirs Brunoy - TARA. Insertion professionnelle des locataires dans les entreprises en charge de la réhabilitation Savigny sur Orge - Amicale des Prés Saint Martin. Rassemblements entre voisins avec goûters et spectacles HAUT DE SEINE Villeneuve-la-Garenne - FASE (Femmes Actuelles Solidaires pour l Environnement). Organisation d un goûter pour favoriser la convivialité SEINE SAINT DENIS Villemomble - Numéro 1 Formation Remédiation. Mise en place d un dspositif visant à lutter contre le décrochage scolaire des collégiens Villemomble - Centre Communal d Action Sociale de Villemomble. Fête de quartier des Marnaudes Villemomble Association Quartiers Libres. Organisation de fêtes et de spectacles pour favoriser le mieux vivre ensemble Drancy - Association APES. Réveillon de fin d année Drancy - Association APES. Favoriser l insertion des personnes en situation précaire grâce à des ateliers sociolinguistiques Pantin - Amicale Courtoise. Création d un jardin partagé Bondy - Amicale du quartier de la Sablière. Embellissement de la résidence et sensibilisation au respect de l environnement Gagny - Familles de Gagny en mouvement. Organisation d ateliers créatifs Gagny - Amicale Jean Moulin. Organisation d ateliers créatifs VAL DE MARNE Choisy le roi - Amicale Lugo Sablière. Sensibilisation à la préservation de la biodiversité dans la cité avec la construction d un abri pour insectes Ivry - ALPG - Amicale Des locataires de Pierre Guignois. Atelier vidéo et plateforme Internet Orly - Amicale Les Phénix de La Sablière. Organisations d évènements pour favoriser le mieux vivre ensemble Orly - La Sablière : city forme et boxe. Organisation de week-end et journées thématiques Villeneuve St Georges - Arc-en-Ciel. Ateliers de nettoyage et activités manuelles à partir des produits recyclés

6 6 ACTUALITÉS Les détecteurs de fumée : la sécurité dans votre logement D ici mars 2015, tous les logements devront obligatoirement être équipés de détecteurs de fumée. Entre-Nous vous éclaire sur votre rôle et celui d ICF Habitat La Sablière. Aujourd hui, la loi indique que : À la mise en location d un logement, le bailleur doit installer les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) et s assurer de leur bon fonctionnement à la relocation. Lorsque le logement est occupé, le locataire en place est responsable du bon entretien des détecteurs, de leur bon fonctionnement et de leur remplacement, si nécessaire. Le bailleur est tenu de fournir l équipement au locataire en place. ICF Habitat la Sablière a choisi d aller plus loin que ce que la loi exige en assurant la pose d un détecteur dans tous les logements de son parc y compris ceux occupés. Elle assure ainsi une qualité de produit certifiée, une pose dans les normes par un prestataire extérieur et une grande fiabilité des DAAF. Les DAAF déjà posés dans les logements seront remplacés lors des opérations d installation par le prestataire d ICF Habitat la Sablière. Les logements dans lesquels sont présents des personnes souffrant de handicap seront équipés d un kit DAAF spécifique comprenant par exemple un avertisseur lumineux ou une commande à distance pour en faciliter le test et l utilisation. Vous serez avertis de l installation des détecteurs grâce à une campagne de communication ICF Habitat la Sablière. Aussi, un numéro d appel sera mis en service afin de répondre à vos questions et vous permettre de signaler d éventuels dysfonctionnements du matériel. Il vous sera communiqué dès sa mise en place et rappelé à chaque parution du journal Entre-Nous. n Rappel : Pour plus de sécurité et de fiabilité, ne répondez-pas aux sollicitations des démarcheurs pour une installation de détecteur. Cela vous fera avancer des frais inutilement. ICF Habitat la Sablière fournit et pose le détecteur dans votre logement. Il est de votre responsabilité de veiller au bon entretien et au bon fonctionnement du/des détecteurs dans votre logement. La campagne d installation des détecteurs débutera en fin d année pour s achever en mars 2015, date limite légale pour les installer dans les lieux d habitation. n Tlemcen : 1 er partenariat avec Emmaüs Solidarité ICF Habitat La Sablière a livré pour la première fois un centre de stabilisation, géré par Emmaüs Solidarité Situé au 31 rue de Tlemcen au coeur du 20ème arrondissement de Paris, cet établissement a pour vocation la création d un centre d hébergement avec : une partie orientation avec l accueil des populations pour une durée inférieure à 6 jours une partie stabilisation avec l ac- cueil des personnes pour une durée s échelonnant sur plusieurs mois une partie relais parents réservée aux parents seuls souhaitant accueillir pour un temps limité leurs enfants Les caractéristiques de cet établissement sont de présenter de petites unités de chambres de façon à favoriser la convivialité tout en respectant l intimité des résidents. Les espaces collectifs ont eux aussi été conçus en ce sens et comprennent une salle de bien-être, une salle TV, une salle polyvalente, et une salle cyber pour accompagner les résidents dans leurs projets. Cette opération a été menée par ICF Habitat la Sablière et sera gérée par Emmaüs Solidarité. n

7 Catherine Ebehard Responsable d opérations à la Direction du Patrimoine et du Renouvellement Urbain (DPRU) «Le poste de responsable à la DPRU est au carrefour de plusieurs compétences et a la particularité de toujours intervenir sur du patrimoine existant et occupé». La parole à 7 Catherine, vous êtes responsable d opérations à la DPRU. Ça veut dire quoi exactement? Je dirais pour faire simple que nous, les chargés et responsables d opérations ou chefs de projet, sommes en quelque sorte les chefs d orchestre des opérations de réhabilitation. La grande particularité de notre métier est de toujours intervenir sur du patrimoine existant et occupé. Expliquez-nous comment se déroule une opération de réhabilitation. ICF Habitat la Sablière détermine les résidences à réhabiliter prioritairement et nous confie chaque opération. Démarre alors la phase de montage. Je vais sur site avec un représentant de la direction territoriale et le gardien. Je visite quelques logements, les parties communes et m informe des problématiques du site et des derniers travaux réalisés. Je prends l avis de l amicale s il y en a une, puis je fais réaliser divers diagnostics du patrimoine : technique, thermique, amiante... Cela me permet d établir un programme prévisionnel de travaux chiffré qui devra être validé. Ensuite, un appel d offres est lancé pour trouver le Maître d œuvre (architecte). Avec lui on va affiner le programme et le chiffrage de l opération, rencontrer les locataires pour au final réaliser un dossier complet qui permettra de déposer un permis de construire auprès de la Ville puis de lancer un appel d offres auprès des entreprises. Combien de temps prend cette première phase? Au moins deux ans se seront déjà écoulés lorsqu une entreprise sera retenue et que le chantier pourra démarrer! Ensuite, arrive donc la phase des travaux. Elle dure au minimum un an au cours duquel il y a toujours des aléas, des ajustements et parfois des blocages (notamment pour l accès à certains logements). C est à nous d entretenir le lien entre la maîtrise d œuvre, l entreprise et la direction territoriale afin que la vie au quotidien des locataires soit facilitée. Pendant cette période des cahiers de liaison permettent aux locataires de poser toute question ou réclamation. Nous y répondons chaque semaine. Enfin la dernière phase est l année de parfait achèvement. Pendant 12 mois, l entreprise qui a réalisé les travaux doit assurer le service aprèsvente et répondre à tous les désordres constatés par les locataires. Mon rôle pendant ces années est de coordonner les différents acteurs et les différentes étapes. Plus globalement, il s agit de faire en sorte que le programme réponde le mieux possible aux besoins, tout en restant dans le budget de départ. Pourquoi rencontrer les locataires est si important? Une réhabilitation ne peut se faire qu avec l accord et l appui des locataires. Il faut donc qu ils soient convaincus du projet et des améliorations qu il apporte. S ils sont impliqués dans le projet, c est mieux pour le programme, pour sa réalisation et pour leur satisfaction. Dès le départ, et jusqu au dernier jour de la réhabilitation, je leur donne le maximum d informations, en organisant des réunions, ou par courriers et voie d affichage. Mais il est important de rester vigilant et surtout ne pas promettre des travaux que l on ne pourra réaliser. Par ailleurs, comme il est impossible de travailler avec 200 locataires en même temps, s il n y a pas d amicale on cherche avec la direction territoriale à obtenir des référents par cage d escaliers afin de créer un groupe qui sera notre interlocuteur au fil de l avancement de l opération et fera circuler les informations dans les deux sens. J imagine que la collaboration avec les équipes de la DT sont essentielles? C est un travail d équipe dans lequel chacun apporte ses compétences, que ce soit la direction financière, la direction de la clientèle, la direction de la communication, la DAOCI ou les directions territoriales. Le rôle de ces dernières est primordial au moment du chantier pour faciliter la relation locataire. Le rôle du gardien est également très important. Il est celui qui connait le mieux la résidence, ses habitants et leurs habitudes. Il est leur principal interlocuteur et c est donc à lui qu ils vont adresser leurs réclamations et leurs inquiétudes. Il est également le facilitateur de l entreprise et le notre tout au long du chantier. Les travaux terminés c est encore lui qui va gérer l année de parfait achèvement, contrôler les dires des locataires et rédiger les fiches de constat qui nous serons adressées, faciliter les prises de rendez-vous et constater la bonne réalisation des travaux. C est beaucoup de travail. n

8 8 DOSSIER La Fête Entre Vous avez été nombreux au sein de nos résidences à célébrer la fête Entre voisins, une journée dédiée à la convivialité entre habitants. Merci à tous d avoir contribué à ce que cet évènement soit un succès. Voici en images un aperçu de ce moment festif. anime les Villeneuve-la-Garenne Square Renoir - Paris 14 e

9 DOSSIER 9 voisins rési dences Brunoy

10 10 DOSSIER La Garenne-Colombes Paris 13 e Villeneuve-la-Garenne

11 INFOS PRATIQUES 11 Assurances habitation que recouvrent-elles? Depuis la loi du 6 juillet 1989, il est obligatoire lorsqu on est locataire d un logement de souscrire à une assurance habitation. Indispensable, elle couvre aussi bien votre logement que votre famille contre les dégâts des eaux, les incendies Mais au-delà des garanties de bases proposées dans la majorité des contrats, l assurance habitation multirisques protège en plus contre les vols, bris de vitres et permet le remboursement des frais de serrurerie. Entre-Nous vous aide à y voir plus clair. Si vous avez souscrit à un contrat d assurance habitation avec les garanties de base Dans tout contrat d assurance habitation, vous êtes protégés contre tous les risques pouvant créer un danger pour vous, pour votre résidence et pour vos voisins (dégât des eaux, incendie, explosion ). L assurance couvre également la responsabilité civile, à savoir un préjudice causé accidentellement par un membre de votre famille mais égale- ment par votre animal domestique ou par un objet qui vous appartient. Si vous avez souscrit à un contrat d assurance habitation multirisques Vous bénéficiez des garanties de base mais aussi d options qui peuvent vous protéger contre le vol, les bris de vitre et bénéficier du remboursement des frais de serrurier en cas de porte fracturée ou détériorée. Garantie contre le vol et les bris de vitre En cas de cambriolage, vous serez remboursé des biens qui vous seront dérobés. Si tel était le cas, vous devrez présenter à votre assurance, les factures des objets volés. Le remboursement des frais de serrurier En cas de serrure cassée, fracturée ou détériorée, vous pourrez vous faire rembourser des frais de remplacement de la serrure. Pour cela, vous devrez appeler au préalable votre assurance qui vous orientera vers un serrurier agréé. L attestation d assurance Le jour de la signature du bail, vous devez remettre à ICF Habitat La Sablière une attestation d assurance précisant la durée et les risques couverts. Puis chaque année à la date anniversaire de votre contrat d assurance, vous devrez fournir à ICF Habitat La Sablière une attestation d assurance annuelle. L attestation est réclamée à chaque locataire. En cas de non réponse de sa part, il est mis en demeure, l absence d assurance pouvant conduire à la résiliation du bail. L attestation d assurance est transmise par votre assureur. Seule l attestation d assurance fait foi : la production de l avis d échéance de la prime d assurance ne suffit pas. n Gare aux arnaques De nombreuses publicités glissées dans votre boîte aux lettres proposent des services express. Attention, les tarifs pratiqués sont souvent prohibitifs! n Canicule, mode d emploi! L été approche Entre Nous vous livre quelques conseils pour passer cette période en toute sérénité Une canicule est une vague de chaleur très forte qui se produit en été et qui dure plusieurs jours et nuits. Pour préserver la santé des personnes les plus fragiles (risque de coup de chaleur pour les personnes âgées et de déshydratation chez les enfants), adoptez les bons gestes : S hydrater régulièrement en buvant beaucoup d eau Eviter les sorties et plus encore les activités physiques aux heures les plus chaudes Si vous devez sortir : prendre une bouteille d eau, rester à l ombre, se vêtir léger (chapeau et vêtements amples de couleurs claires en coton) Maintenez les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure (si vous avez une clim, faites-la fonctionner en ne dépassant pas 5 de moins que la chaleur de votre pièce) Pour les personnes âgées, mouiller le devant du corps (sauf le ventre), la tête et le cuir chevelu, et recommencer tous les quarts d heure Si vous êtes une personne âgée, handicapée ou fragile, pensez à donner des nouvelles à votre entourage. Vous pouvez également vous inscrire sur le registre de votre mairie ou contacter votre Central communal d Action Sociale afin de bénéficier d une aide en cas de canicule. Prévenez immédiatement les secours en composant le 15 en cas de malaise ou de coup de chaleur! n

12 12 près de chez vous Paris (75) Partage de savoir-faire entre résidents À l automne dernier, au 164 rue Saussure, des réunions se sont tenues à l initiative d un groupe de locataires souhaitant réfléchir aux moyens d améliorer leur cadre de vie et de créer du lien entre les habitants de la résidence. De là est née l idée d échange de savoirfaire entre voisins. Les locataires qui désirent y participer disposent d un panneau sur lequel ils peuvent inscrire les services qu ils proposent et ceux dont ils souhaitent bénéficier, comme par exemple la plomberie, l informatique, l aide aux devoirs, la peinture, la couture ou encore la garde d enfants. Si comme eux cette idée vous séduit, n hésitez pas à en parler à votre gardien! n Paris (75) Nos voisins les artistes En chacun de nous réside une âme d artiste et c est le cas à Bercy- Lachambeaudie, où plusieurs locataires amateurs se sont réunis pour exposer leurs oeuvres. En mai dernier grâce au soutien financier et matériel de l Amicale, 12 locataires ont dévoilé leur créativité, dont Emma âgée de 6 ans et son joli tableau coloré. Une centaine de visiteurs du quartier ont ainsi pu découvrir avec plaisir sculptures, dessins mais aussi photos d art. L événement a eu un réel succès et sera renouvelé prochainement avec d autres artistes. n

13 près de chez vous 13 Paris (75) Installation d une décoration végétale En 2013, l association Collectif Queneau a proposé un projet de jardins partagés soutenu par plusieurs partenaires dont la Mairie du 18e arrondissement. Dans la continuité de cette démarche de végétalisation de la résidence, l équipe de développement local de La Chapelle Porte d Aubervilliers a eu l idée d un projet de décoration végétale sur l un des murs du jardin partagé de la résidence. Pour concrétiser cette démarche, elle a fait appel à la société Anthios, qui a installé un graph végétal représentant un jardinier et son arrosoir. Celui-ci est composé de bryophytes (mousses), qui n ont pas de racines et se nourrissent de l air et des nutriments apportés par la pluie ou les dépôts de particules. Ces plantes vont jouer un rôle essentiel dans l épuration de l air, la gestion des eaux fluviales, le maintien de la biodiversité, la réduction des îlots de chaleur et l absence d entretien spécifique. Après avoir contribué à la réalisation de cette œuvre, les enfants ont partagé un goûter et laissé libre cours à leur créativité en réalisant des papillons à l aide de bouteilles en plastique pour décorer le jardin partagé. n LES mureaux (78) La micro-crèche : une naissance très attendue Lors de l appel à projets lancé auprès des associations en 2012 par ICF Habitat La Sablière, le dossier de micro-crèche présenté par l association Mod- 2Garde avait retenu l attention du jury. «Nous lui avions réservé un local vide en rez-de-chaussée d un immeuble du quartier de la gare», indique Marie Henni, responsable du développement social urbain (DSU). Plus tard, N Gricia Mendy, directrice de l association, a eu besoin d une subvention de euros pour faire réaliser les plans de la crèche ainsi que les devis par un architecte, étape obligatoire pour obtenir un avis favorable de la Protection maternelle et infantile (PMI). «À nouveau, l appui d ICF Habitat La Sablière a été déterminant, témoigne Mme Mendy. Dès lors, tous les verrous administratifs ont sauté.» Aujourd hui, l ouverture de la micro-crèche vient dynamiser un pied d immeuble dépourvu de commerces, aux côtés de l association PIMMS et d un lieu d accueil pour personnes atteintes de troubles psychiques, installés depuis l été «Avec la micro-crèche, nous offrons aussi un service de proximité à nos locataires, ajoute Marie Henni. Pour les personnes en recherche d emploi notamment, nombreuses dans ce quartier, il est particulièrement utile de pouvoir faire appel à ce service de manière occasionnelle, dans des horaires très larges.» De plus, la structure, d une capacité de dix enfants en continu et de trente inscrits, a créé quatre emplois. n

14 14 près de chez vous Brétigny- sur-orge (91) Médiation canine À l occasion d un concours destiné au personnel d ICF Habitat La Sablière, les gardiens de Brétigny-sur-Orge ont eu l idée d organiser une rencontre entre résidents à deux et quatre pattes! Les participants ont pu partager un moment de convivialité entre voisins, mais aussi de complicité avec leur chien lors d une session d éducation canine. Si vous aussi vous souhaitez expérimenter ce projet dans votre résidence, parlez-en à votre gardien! n la Garenne Colombes (92) Création d un jardin partagé A u cours de la semaine du «développement durable», l équipe locale ainsi que l association des locataires et la Ville, ont organisé une action «jar- dinage et compostage» sur la résidence Denis Papin. A cette occasion, les habitants ont pu participer à l installation de 3 composteurs accessibles à tous : un pour la matière sèche, un pour les déchets récents, et un troisième pour le compost en sommeil. Chaque locataire inscrit pour cette activité a reçu un bio-seau remis par la Ville, permettant de transporter les déchets organiques du logement au composteur. Cette démarche éco-citoyenne a pour objectif de réduire l empreinte écologique de la résidence en diminuant le volume des déchets organiques. Une fois valorisés, ils se transformeront en un engrais naturel qui profitera directement aux plantations du jardin partagé et aux habitants pour leurs plantes d intérieur. Une dizaine de locataires, identifiés comme référents, ont bénéficié de la formation d un Maître composteur pour former à leur tour les adhérents. Un jardin collectif a également été créé à l initiative de l association de locataires «le Relais de La Sablière» et de l équipe de proximité d ICF Habitat La Sablière, permettant aux locataires d y cultiver légumes, herbes aromatiques, fleurs et convivialité! Pour maîtriser au maximum les charges, et notamment l eau, un récupérateur d eau sera installé. n

15 près de chez vous 15 DRANCY (93) SAB ricol dans les résidences Cela fait près d un an que les équipes d ICF Habitat la Sablière travaillent sur le projet Sab ricol. Après une phase de test réussie à Villemomble, Neuilly-sur-Marne et Drancy, elles ont renouvelé l expérience à Villemomble, Rosny et Gagny en présence des responsables de site. Ces ateliers pédagogiques ont été pensés pour aider les locataires à réaliser des petits travaux chez eux qui sont à leur charge, et qui pourront en cas de départ, réduire la facturation des travaux lors de l état des lieux sortant. Chaque atelier a rassemblé entre 7 et 10 locataires, duré 2 heures, entrainé de nombreuses questions et suscité l adhésion des locataires à la quasi-unanimité. Rassemblés autour du paravent conçu spécialement pour illustrer les 5 thèmes choisis (plomberie ; murs ; serrurerie ; électricité ; aération), les locataires ont pu se livrer à des exercices pratiques par exemple pour reboucher des trous, changer une serrure ou changer un joint en silicone. Les équipes prévoient d ores et déjà d étendre l expérience à de nouveaux sites. Peut-être bientôt chez vous n Ivry sur Seine (94) Opération cité propre En décembre dernier, à l initiative de l Amicale des locataires et avec le soutien d ICF Habitat la Sablière, une action «Cité propre» a été menée à Ivry sur Seine. Plusieurs habitants avaient fait part de leur souhait de travailler ensemble à l amélioration de la propreté de leur résidence. Pour ce faire, une matinée a été organisée où grands et petits se sont mobilisés pour ramasser les déchets. Cette expérience a permis à certains de se rendre compte du volume récolté et les a sensibilisé au travail des employés d immeubles et aux bon gestes à adopter. Un petit geste régulier évite un gros ramassage! Et pour clore dans la bonne humeur cette matinée les enfants ont pu partager leur satisfaction avec des bonbons. L opération sera renouvelée prochainement sur le site. n

16 adecom Pour éviter chute et incendie et pour qu employés d immeubles, gardiens et pompiers interviennent sans la moindre gêne, n entreposez aucun objet sur les paliers et halls d entrée. Bien vivre ensemble.

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement.

Livret n 1. Bienvenue. chez vous. Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Livret n 1 Bienvenue chez vous Toutes les informations essentielles pour une arrivée en douceur dans votre nouveau logement. Bienvenue chez vous VOS INTERLOCUTEURS ET LES SERVICES À VOTRE DISPOSITION POUR

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e. Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e

Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e. Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e Charte de relogement de l ensemble résidentiel Fulton - Paris 13 e Charte de relogement de l ensemble Résidentiel Fulton Paris 13 e Entre - La Ville de Paris représentée par le directeur de cabinet de

Plus en détail

LES FEUX D HABITATION À PARIS

LES FEUX D HABITATION À PARIS BRIGADE DE SAPEURS-POMPIERS DE PARIS LES FEUX D HABITATION À PARIS I GÉNÉRALITÉS En France, les feux tuent environ 800 personnes chaque année, soit 1 décédé pour 77 500 habitants. Sur le secteur de la

Plus en détail

Trois jardins, trois fonctionnements

Trois jardins, trois fonctionnements Trois jardins, trois fonctionnements Expériences de jardins accompagnés par l APES en Ile de France AORIF 8 avril 2015 1 PRESENTATION DE L APES Opérateur de développement social urbain auprès de l OGIF

Plus en détail

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 88,2 % DE LOCATAIRES SATISFAITS DE CHAMBÉRY ALPES HABITAT* 88,9 % DE LOCATAIRES PRÊTS À RECOMMANDER CHAMBÉRY ALPES HABITAT*

Plus en détail

L installation des détecteurs de fumée dans les logements

L installation des détecteurs de fumée dans les logements N 95 FÉVRIER 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES Pages 4-5 À LA UNE L installation des détecteurs de fumée dans les logements Page 2 EN BREF 69 nouveaux logements livrés au Landy! Page 6 COMMENT ÇA MARCHE?

Plus en détail

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant L Etat et l Union HLM imposent une enquête de satisfaction auprès des locataires tous les trois ans, Brennus Habitat a souhaité sonder ses clients annuellement. Brennus Habitat publiera les résultats et

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Guide pour la création d une MAM

Guide pour la création d une MAM LES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS Guide pour la création d une MAM Commission Départementale d Accueil du Jeune Enfant Le cadre législatif La loi n 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

ESPACE MAURICE GENEVOIX REGLEMENT INTERIEUR

ESPACE MAURICE GENEVOIX REGLEMENT INTERIEUR ESPACE MAURICE GENEVOIX REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Municipal en date du 12 juillet 2001 instituant le règlement, Vu la délibération du Conseil Municipal en date du 6 avril 2004 portant

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

ELECTIONS DES REPRÉSENTANTS DES LOCATAIRES : 2 MINUTES POUR 4 ANS D ACTION!

ELECTIONS DES REPRÉSENTANTS DES LOCATAIRES : 2 MINUTES POUR 4 ANS D ACTION! L E J O U R N A L D E S L O C A T A I R E S O C T O B R E 2 0 1 4 #19 entre-nous ELECTIONS DES REPRÉSENTANTS DES LOCATAIRES : 2 MINUTES POUR 4 ANS D ACTION! Actualités P 3 : Participez à l appel à projets!

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Utiliser le vélo au quotidien

Utiliser le vélo au quotidien Les déplacements AGIR! Utiliser le vélo au quotidien Il n y a que de bonnes raisons pour devenir cycliste Édition : août 2013 Devenir cycliste : LES BONNES RAISONS C est pratique À vélo, vous vous déplacez

Plus en détail

bienvenue! étudiantes Le guide des résidences résidences étudiantes Comment réserver votre chambre? résidences Le Groupe EFIDIS Le pôle

bienvenue! étudiantes Le guide des résidences résidences étudiantes Comment réserver votre chambre? résidences Le Groupe EFIDIS Le pôle defnouveau_mise en page 1 21/05/12 10:54 Page9 Le guide des résidences étudiantes Le Groupe EFIDIS **************** résidences étudiantes Le pôle ********************** Comment réserver votre chambre?

Plus en détail

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS RÉHABILITATION DE 444 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Résidence Vercingétorix 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e La résidence Vercingétorix est la principale

Plus en détail

entre-nous Pour éviter soyons mobilisés! #14 Près de chez vous P. 15 : Pantin (93) : L Amicale Courtoise sème l utile et l agréable.

entre-nous Pour éviter soyons mobilisés! #14 Près de chez vous P. 15 : Pantin (93) : L Amicale Courtoise sème l utile et l agréable. L e j o u r n a l d e s l o c a t a i r e s M A R S 2 0 1 3 #14 entre-nous Pour éviter les incendies, soyons mobilisés! Actualités P 3 : une nouvelle organisation plus proche de vous Infos pratiques P.

Plus en détail

N 01/2010. Au sommaire

N 01/2010. Au sommaire Mairie de Grandchamp N 01/2010 Mise à jour du 01/01/10 Au sommaire Actualités sur le site de Grandchamp.... p 1 Formation aux Premiers Secours (FPS) p 1 Recensement de la population entre le 21 janvier

Plus en détail

Livret d accueil du bénévole

Livret d accueil du bénévole Livret d accueil du bénévole Fondation Maison des Champs - 16 rue du Général Brunet 75019 PARIS Tél. : 01.48.03.86.10 Fax : 01.42.38.16.29 www.fmdc.fr Le mot du Président et du DG Présentation de la Fondation

Plus en détail

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 Membre du groupe Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 VOTRE RESIDENCE RÉSIDENCE an POUR de PERSONNES

Plus en détail

PLAN DE CONCERTATION LOCATIVE 2011-2014 d Immobilière 3F - Page 1 sur 11 -

PLAN DE CONCERTATION LOCATIVE 2011-2014 d Immobilière 3F - Page 1 sur 11 - PLAN DE CONCERTATION LOCATIVE 2011-2014 d Immobilière 3F - Page 1 sur 11 - ENTRE : IMMOBILIERE 3F sise 159 rue Nationale à Paris (75013), représentée par Didier JEANNEAU Directeur Général Adjoint ci-après

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

La Résidence et son environnement

La Résidence et son environnement Le logement-foyer «La Résidence Notre-Dame de Bon Secours» a été inauguré le 1 er mai 1985. C est dans un esprit de service et de convivialité que nous vous accueillons à «La Résidence» avec pour principale

Plus en détail

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE ajoutée à valeur HUMAINE ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS Une agence au cœur de l innovation sociale Agence de communication événementielle responsable, Alternacom a fait

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités Appel à projets 2011 Habitat, développement social et territoires Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Dates limites de retour des dossiers : 21 mars et 12 septembre 2011 Mécénat Économie et Solidarités

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

«Faciliter votre entrée dans le logement»

«Faciliter votre entrée dans le logement» 1 A C C U E I L L I R «Faciliter votre entrée dans le logement» LE MANS HABITAT vous accompagne dès votre arrivée... Au moment des formalités d emménagement, nos conseillers sont là pour répondre à toutes

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES

REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES REGLEMENT INTERIEUR RESIDENCE D ACCUEIL DU GRADOR A VANNES La Résidence d Accueil du Grador est destinée à l accueil de personnes dont la situation sociale et psychologique rend impossible l accès à un

Plus en détail

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire Cahier des charges Appel à projets Animation d un Jardin Solidaire Rue Francis PONGE, Paris 19 ème (Ancien Hôpital Hérold) Contexte Le site de l ancien hôpital Hérold, situé dans le quartier de la Politique

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

LE PETIT POLEYMORIOT

LE PETIT POLEYMORIOT LE PETIT POLEYMORIOT N 42 Janvier 2015 Cérémonie des vœux OUVERTURE de la MAIRIE Horaires Lundi 14h30-17h30 Mardi 14h30-17h30 Mercredi Fermé Jeudi 8h30-10h30 14h30-16h30 Vendredi 14h30-17h30 Samedi 9h00-12h00

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE ajoutée à valeur HUMAINE ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS Une agence au cœur de l innovation sociale Agence de communication événementielle responsable, Alternacom a fait

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL DEPARTEMENT DE L'ISERE REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE DU MAIL 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objectif de permettre l utilisation de la salle du mail pour la satisfaction pleine et entière

Plus en détail

Agent d entretien des espaces extérieurs

Agent d entretien des espaces extérieurs Agent d entretien des espaces extérieurs Définition «L Agent d entretien des espaces extérieurs» est un opérateur de quartier qui assure, sur les espaces publics, une intervention technique doublée d une

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

de vous Mag Des informations pour votre logement L OPH de l Ariège vous équipe en détecteurs de fumée

de vous Mag Des informations pour votre logement L OPH de l Ariège vous équipe en détecteurs de fumée Des informations pour votre logement Quel habitat demain? p. 2 Rénovation urbaine du quartier de la gare à Pamiers p. 4 Restructuration du quartier de Ginabat à Montoulieu p. 6 Du 21 novembre au 4 décembre,

Plus en détail

L AGENDA DU DIRECTEUR

L AGENDA DU DIRECTEUR Page 1 sur 6 L AGENDA DU DIRECTEUR Avant la rentrée Tenir des permanences : accueil des parents, inscriptions, radiations, Vérifier les dossiers d inscription : Certificat de radiation si l enfant a déjà

Plus en détail

S T R UCTURE D HEBERGEMENT P O UR STAGIAIRES E C O L E D E L A DEUXIEME CHANCE DE M ARSEILLE

S T R UCTURE D HEBERGEMENT P O UR STAGIAIRES E C O L E D E L A DEUXIEME CHANCE DE M ARSEILLE D O S S I E R S T R UCTURE D HEBERGEMENT P O UR STAGIAIRES E C O L E D E L A DEUXIEME CHANCE DE M ARSEILLE 1/ Présentation générale de la structure d hébergement de l E2C de Marseille 2/ Convention d hébergement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin PREAMBULE En application des objectifs de soutien aux arts visuels et aux musiques actuelles, un espace mutualisé de travail est ouvert par la Ville

Plus en détail

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20.

APAEIIE SAVS LIVRET D ACCUEIL. Service d Accompagnement à la Vie Sociale. Rue de la Grange aux Dimes 67340 INGWILLER : 03.88.89.20. APAEIIE LIVRET D ACCUEIL SAVS Service d Accompagnement à la Vie Sociale APAEIIE, Association Participant à l Accompagnement, à l Education et à l Intégration des personnes en situation de handicap d Ingwiller

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs.

dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs. Association Audacia dossier de presse L Entraide Sociale Poitevine change d identité, adapte ses finalités associatives à l évolution des besoins et affirme ses valeurs. Conférence de presse du 22 mai

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Les Arceaux. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante

Les Arceaux. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante livret d accueil 2006-2007 Les Arceaux Les services de la vie tudiante CROUS Montpellier Cité universitaire Les Arceaux 61, bd des Arceaux 34000 Montpellier tél. : 04 67 58 17 00 E-mail : cu.arceaux@crous-montpellier.fr

Plus en détail

05 AMIANTE : SCÉNARIO DE CRISE

05 AMIANTE : SCÉNARIO DE CRISE Un incendie se déclare dans une résidence Hlm amiantée Un incendie se déclare dans une résidence Hlm construite avant 1997. Le bailleur doit alors anticiper les risques liés à l amiante vis-à-vis des différents

Plus en détail

Programme Social Thématique Départemental

Programme Social Thématique Départemental DELEGATION DE LA LOIRE PREFECTURE DE LA LOIRE CONSEIL GENERAL DE LA LOIRE Programme Social Thématique Départemental Convention d opération Entre : Le Département de la Loire représenté par Monsieur Pascal

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication Bilan social ASTRIA 2014 Juillet 2015 Direction services et communication SOMMAIRE 1. Introduction... 2 2. Présentation des trois services... 4 3. Bilan qualitatif des bénéficiaires des trois services...10

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

ATELIER 1. Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier?

ATELIER 1. Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier? ATELIER 1 Quel partenariat pour l accueil et l intégration des futurs habitants dans une résidence neuve et dans leur quartier? EFIDIS RENCONTRES PARTENAIRES DU 17 SEPTEMBRE 2013 2 «Avant l arrivée» Le

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Le relais assistantes maternelles est un service géré par un Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU). Il s inscrit dans un projet territorial

Plus en détail

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012

Entamé fin mai, le mouvement contre le décret de mai 2012 L INFORMATION DE L OFFICE PUBLIC AUX LOCATAIRES LaLettreJ U I L L E T 2 0 1 5 DES LOCATAIRES LA PAROLE À MOBILISATION «NE TOUCHEZ PAS À NOS GARDIENS» GAGNANTE! Entamé fin mai, le mouvement contre le décret

Plus en détail

«Avant-travaux» Exposition musée Robert Dubois-Corneau, janvier-mai 2013. Appel à projet Cahier des charges

«Avant-travaux» Exposition musée Robert Dubois-Corneau, janvier-mai 2013. Appel à projet Cahier des charges «Avant-travaux» Exposition musée Robert Dubois-Corneau, janvier-mai 2013 Appel à projet Cahier des charges 1) Présentation du lieu et du projet Présentation du lieu Le musée municipal Robert Dubois-Corneau

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Mercredi 1er juillet 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mâcon, le 30 juin 2015 Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire Déclenchement du niveau

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

La démarche de conception et de concertation

La démarche de conception et de concertation Ont contribué à cet atelier : Paris Batignolles Aménagement : Catherine CENTLIVRE, Marie JOUDINAUD, Corinne MARTIN Atelier Grether : François GRETHER DAC communication : Gaëlle BARBE et Gilles VRAIN. Environ

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

D o s sier de p r e sse

D o s sier de p r e sse D o s sier de p r e sse Les semaines creilloises du développement durable Du 1 er au 15 avril Maison de la Ville éco-citoyenne Inauguration mardi 2 avril à 18h Sommaire Présentation des semaines creilloises

Plus en détail

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat CCAS DE SCHERWILLER Livret d accueil Vous envisagez de venir habiter la à Scherwiller, ce livret a pour objectifs de vous présenter l établissement et de vous permettre de mieux le connaitre, afin de faciliter

Plus en détail

RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES «ARAGON» LIVRET D'ACCUEIL

RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES «ARAGON» LIVRET D'ACCUEIL RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES «ARAGON» LIVRET D'ACCUEIL RPA ARAGON 2 rue de Montigny 76380 CANTELEU Bureau gardiens : 02.35.36.16.72 Accueil CCAS : 02.32.83.40.21 Télécopie CCAS : 02.35.36.54.87 Mot d

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

SALLES GEREES PAR L ATELIER Règlement de mise à disposition occasionnelle

SALLES GEREES PAR L ATELIER Règlement de mise à disposition occasionnelle Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20150624-N19-24-06-2015-D Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 30/06/2015 SALLES GEREES PAR L ATELIER Règlement de mise à disposition

Plus en détail

Merville-Franceville. passe au durable!

Merville-Franceville. passe au durable! Du 23 mars au 7 avril Merville-Franceville passe au durable! Contact presse : Virginie QUENTRIC Tél. 02 31 30 43 27 vquentric@cpievdo.fr 1/10 Du 23 mars au 7 avril : Merville-Franceville passe au durable!

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse

DOSSIER DE PRESSE. Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse DOSSIER DE PRESSE Visite du logement témoin du 1 er «Chalets Seniors» Résidence 143 route de Launaguet à Toulouse Mardi 22 novembre 2011 SOMMAIRE I LE 1 er «CHALETS SENIORS» 1. Contexte, objectifs et Les

Plus en détail

F i c h e d e x p é r i e n c e BELFORT La mission autonomie du CCAS C e n t r e d e r e S S o u r C e S 15, rue Catulienne 93200 Saint-denis LE PROGRAMME HABITAT SENIOR profession.banlieue@wanadoo.fr

Plus en détail

REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL

REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL Communauté de Communes de ROCHEFORT-MONTAGNE PREAMBULE : REGLEMENT ET TARIFS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL La Communauté de Communes de Rochefort-Montagne dispose de la compétence Enfance-

Plus en détail

CONVENTION MULTIPARTITE POUR LES ACTIONS FAVORISANT LA VIE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES

CONVENTION MULTIPARTITE POUR LES ACTIONS FAVORISANT LA VIE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES PREFECTURE DU VAL DE MARNE CONSEIL GENERAL DU VAL DE MARNE CONVENTION MULTIPARTITE POUR LES ACTIONS FAVORISANT LA VIE A DOMICILE DES PERSONNES AGEES Loi du 20 juillet 2001 sur l Allocation Personnalisée

Plus en détail

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Guide de la vente. Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION

Guide de la vente. Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION Guide de la vente Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION 1 Proximité Efficacité Transparence Vous envisagez de vendre votre maison ou votre appartement.

Plus en détail

Bienvenue. dans votre logement!

Bienvenue. dans votre logement! Bienvenue dans votre logement! Découvrez votre Espace locataires Vous y trouverez tous les conseils et infos pratiques qui vous faciliteront la vie : tout ce qu il faut savoir sur l emménagement et le

Plus en détail

Branche professionnelle des gardiens et employés d immeubles. Observatoire prospectif des métiers et des qualifications

Branche professionnelle des gardiens et employés d immeubles. Observatoire prospectif des métiers et des qualifications Branche professionnelle des gardiens et employés d immeubles Observatoire prospectif des métiers et des qualifications Gardiens(nes) Concierges Synthèse de l étude sur les métiers de la branche Employés(ées)

Plus en détail

la Charte du bien vivre ensemble

la Charte du bien vivre ensemble la Charte du bien vivre ensemble la charte du Bien vivre ensemble Engagement - i - respecter le gardien Le gardien est le représentant du bailleur et, à ce titre, a tous pouvoirs pour rappeler aux locataires

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Projet de classe transplantée de trois jours aux Châteaux de la Loire

Projet de classe transplantée de trois jours aux Châteaux de la Loire Ecole Primaire Publique Coutouvre Le 6 février 2008 Rue des Ecoles 42460 COUTOUVRE 04-77-66-20-35 à l attention de Mme MALLURET Inspectrice de l Education Nationale Circonscription Roanne-Est Projet de

Plus en détail