INTRODUCTION À LA MICROÉCONOMIE INTERROGATION RÉCAPITULATIVE DU 16 DÉCEMBRE 2015 CORRIGÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION À LA MICROÉCONOMIE INTERROGATION RÉCAPITULATIVE DU 16 DÉCEMBRE 2015 CORRIGÉ"

Transcription

1 INTRODUCTION À LA MICROÉCONOMIE INTERROGATION RÉCAPITULATIVE DU 16 DÉCEMBRE 2015 CORRIGÉ Question 1 : Soit la firme A dont vous possédez des actions. Sachant que l élasticité de la demande pour le produit de la firme A, au prix actuel, est égale à 3,125 et qu elle décide d augmenter son prix de 25%, vous décidez : a) D acheter davantage d actions car vous êtes optimistes quant à l évolution future de la recette totale de l entreprise. b) De vendre vos actions car vous êtes pessimistes quant à l évolution future de la recette totale de l entreprise. c) De ne rien faire (ni vendre, ni acheter d actions) car vous êtes persuadé que la recette totale ne sera pas affectée par la nouvelle stratégie mise en place. Question 2 : Soit une entreprise évoluant dans un marché en concurrence parfaite et dont la fonction de coût moyen total est : CMoT = q + 30 q Si le prix en vigueur sur ce marché à long terme est 100 on peut affirmer que cette entreprise: a) Fera un profit négatif. b) Fera un profit positif. c) Ne produira pas. Question 3 : Soit un monopoliste pratiquant la discrimination parfaite des prix. La demande dans ce marché et les couts moyens totaux du monopoliste sont exprimées par: P = 150 2Q CMoT = 14 Sur base de ces informations, on peut affirmer que le profit du monopoliste est: a) Egal à 4600 b) Inférieur à 4600 c) Supérieur à 4600 Question 4 : La firme 1 et la firme 2 se font concurrence "à la Cournot". La demande du marché et la fonction des coûts totaux, qui est la même pour les deux firmes, sont exprimées par les fonctions suivantes: P = 10 q 1 q 2 et CT = 4q + 2 Sur base de ces informations, le profit de la firme 1 est : a) Supérieur à 2 b) Inférieur à 2 c) Egal à 2 1

2 Question 5 : Toujours par rapport à la question précédente, on peut affirmer que si ces firmes partageaient un oligopole «à la Stackelberg» où la firme 1 choisi ses quantités avant la firme 2, alors son profit sera : a) Egal à 2 b) Inférieur à 2 c) Supérieur à 2 Question 6 : Soit un agent consommant exclusivement deux biens : A et B. On peut affirmer que, s il dépense la totalité de son budget dans un panier de consommation impliquant que TMS B,A < P A P B Alors il peut augmenter son niveau d utilité en : a) Diminuant sa consommation de A et en augmentant celle de B. b) Augmentant sa consommation de A et de B. c) Augmentant sa consommation de A et en diminuant celle de B. Question 7 : Soit en marché en équilibre, dans lequel il n'y a ni importations ni exportations. L'offre et la demande nationales sont représentées par les fonctions suivantes : Q = 5 P Q = 21 1 P 2 2 Le gouvernement introduit un subside à l'exportation de 3 euros par unité. Les dépenses de cette mesure pour l'etat sont: a) Supérieures à 27 b) Inférieures à 27 c) Egales à 27 Question 8 : Soit un consommateur consommant et choux (C) et des fleurs (F). Sachant que sa fonction d utilité est U = 2C + 6F Que, le budget du consommateur est de 100 euros et que les prix sont de P C = 10 et P F = 5, quelle est la consommation optimale de fleurs de cet individu? a) 10 fleurs b) 20 fleurs Question 9 : Soit une obligation à échéance infinie dont le cours est de 1250 euros avant paiement du coupon. On sait que ça valeur faciale est de 1000 et que son taux facial est de 10%. Quel est le taux d intérêt du marché? a) 8,5 % b) Moins que 8,5 % c) Plus que 8,5 % 2

3 Question 10 : Soit un marché où la fonction de demande globale et de coût total sont les suivantes : P = 100 Q CT = 25Q Dans quel cas le bien-être pour l économie dans son ensemble est le plus faible? a) Le monopole sans discrimination parfaite des prix b) Le monopole avec discrimination parfaite des prix c) La concurrence parfaite Question 11 : Soit un marché en concurrence monopolistique où la demande qui s adresse à la firme i dépend à la fois de sa place sur le marché (i) et du nombre total de producteurs présents (n) et est décrite par P i = 10 i n q i 2 La fonction de coût total de chacun des producteurs est définie par : CT i = q i Quel sera le nombre de producteurs subsistant sur ce marché à long terme? a) 6 b) 3 c) 1 Question 12 : Sur base des informations inclues ci-dessous, calculez le rendement moyen du portefeuille d'actions décrit par le tableau ci-dessous : Nom action N actions Prix (EUR) Gain/Perte (EUR) Probabilité iadapt Car Four ,5 0.2 Telecable a) Egal à 6% b) Inférieur à 6% c) Supérieur à 6% Question 13 : Déterminez l affirmation exacte : a) Seuls les pays qui ont un avantage absolu dans la production d'un bien ont intérêt à échanger ce bien au niveau international. b) Si un pays a une dotation relativement faible d'un facteur de production particulier, il aura tendance à avoir un avantage comparatif dans la production de biens ou services qui utilisent intensivement ce facteur. 3

4 Question 14 : Le tableau ci-dessous reprend les différents profits des firmes 1 et 2, en fonction de leurs choix respectifs parmi les trois stratégies (A, B et C) : (Profit 1 ; Profit 2) Firme 2 A B C A (1;3) (2 ; 2) (2;4) Firme 1 B (3;1) (X ; Y) (5; 3) C (2;4) (1 ; 3) (4; 2) Sur base de ces informations, on peut affirmer que l équilibre (X ; Y) sera un équilibre en stratégies dominantes si : a) X = 5 et Y = 6 b) X = 4 et Y = 2 Question 15 : Toujours par rapport à la question précédente, on peut affirmer que l équilibre (X ; Y) sera un équilibre de Nash si : a) X = 3 et Y = 4 b) X = 4 et Y = 2 Question 16 : Sur le graphique ci-dessous, le passage de E en E est la conséquence de : r e v e n u Y E E ' U ' U l o i s i r s ( h / j o u r ) a) Une augmentation du salaire horaire avec un effet de revenu supérieur à l'effet de substitution (en valeur absolue) ; b) Une augmentation du salaire horaire avec un effet de substitution supérieur à l'effet de revenu (en valeur absolue). c) Aucune des propositions ci-dessus. Question 17 : Le tableau ci-dessous reprend le nombre d heure nécessaires à la production des biens A et B en Belgique et en France : Belgique France Bien A Bien B 5 6 Sachant que le prix du bien A est 9 et celui du bien B est 4, on peut affirmer que : a) Il y aura du commerce internantional et la Belgique produira B b) Il y aura du commerce internantional et la Belgique produira A c) Il n y aura pas de commerce entre ces deux pays

5 Question 18 : Soit un marché décrit par les courbes d offre et de demande suivantes : P = 10 et P. Q = 10 Q Ont peut affirmer que, à l équilibre, le producteurs, afin d augmenter leur recette totale, devraient : a) Ne rien faire, leur recette totale est déjà maximale. b) Augmenter leur prix c) Diminuer leur prix Question 19 : Toujours par rapport à la question précédente, on peut affirmer que, si l Etat impose un prix plancher égal à 5, alors le marché sera en situation: a) D équilibre. b) De demande excédentaire c) D offre excédentaire Question 20: Soit un consommateur rationnel percevant un revenu de 1000 en première et en seconde période. Sachant que le taux d intérêt en vigueur est 10% et que sa fonction d utilité intertemporelle est: 4 U(C t C t+1 ) = C t C t+1 Complétez l affirmation suivante : suite à une baisse du taux d intérêt, on peut affirmer que, au regard de la consommation en première période : a) L effet de revenu domine l effet de substitution b) L effet de substitution domine l effet de revenu 5

Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014

Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014 Introduction à la Microéconomie Corrigé de l interrogation récapitulative du 17 décembre 2014 Question 1: Maxime, un consommateur rationnel, reçoit 1900 euros en t1 et 1210 euros en t2. Sa fonction d utilité

Plus en détail

Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015

Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015 Nom: Prénom: N étudiant : Examen d Introduction à la Microéconomie Giovanni Ferro-Luzzi et Federica Sbergami, 2014-2015 13 janvier 2015 Nombre de pages au total: 10 pages + 1 grille réponse Durée de l

Plus en détail

Introduction aux Principes d Economie

Introduction aux Principes d Economie Université de Rennes 1 Année 2000-2001 Examen AES 1 ère année Introduction aux Principes d Economie Session de septembre Thierry PENARD (Durée : 2 heures) Correction Exercice 1 : Le marché des téléphones

Plus en détail

Plusieurs exercices de la douzième séance de TD

Plusieurs exercices de la douzième séance de TD Plusieurs exercices de la douzième séance de TD Décembre 2006 1 Offre du travail 1.1 énoncé On considère un ménage dont les préférences portent sur la consommation et le temps consacré aux activités non

Plus en détail

Offre de capital. Complétez avec : r (taux d intérêt), C t, C t+1

Offre de capital. Complétez avec : r (taux d intérêt), C t, C t+1 Séance 4 : Offre de travail et de capital Je Révise Offre de travail Le travailleur partage sa journée de 24 heures entre le travail et le loisir de façon à maximiser son utilité. Le travail lui rapporte

Plus en détail

1 Questionnaire à choix multiples

1 Questionnaire à choix multiples EXAMEN FINAL mercredi 19 janvier 2011, Durée h00 Pierre Fleckinger Une attention particulière doit être portée à la rédaction et à l explication des calculs faits. Utiliser un feuillet simple pour le QCM

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 12 mai 2014 Corrigé Question 1 : Soit une économie ouverte avec Etat. La propension marginale à épargner est égale à 1/3, le taux de taxation

Plus en détail

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER Epargne et emprunt Calcul actuariel Plan du cours Préambule : la contrainte budgétaire intertemporelle et le calcul actuariel I II III Demandes d épargne

Plus en détail

Chapitre 2 La demande du consommateur

Chapitre 2 La demande du consommateur Chapitre 2 La demande du consommateur Plan du cours I. La fonction de demande et l élasticité. II. III. Analyse des demandes et des biens correspondants. Demande de loisir et offre de travail I. La fonction

Plus en détail

Chapitre 3 L offre et la demande

Chapitre 3 L offre et la demande Chapitre 3 L offre et la demande 1. Les marchés et les prix 2. La demande 3. L offre 4. L équilibre du marché 5. La prédiction des variations de prix et de quantité 1 Objectifs du chapitre Décrire un marché

Plus en détail

TD : Equilibre Général. Emmanuel Duguet

TD : Equilibre Général. Emmanuel Duguet TD : Equilibre Général Emmanuel Duguet 2013-2014 Sommaire 1 Les ménages 2 1.1 Consommation et temps de travail................ 2 1.2 Prix et salaire d équilibre..................... 3 2 Equilibre avec

Plus en détail

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX

FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX FONCTION DE DEMANDE : REVENU ET PRIX 1. L effet d une variation du revenu. Les lois d Engel a. Conditions du raisonnement : prix et goûts inchangés, variation du revenu (statique comparative) b. Partie

Plus en détail

Chapitre 13 Le monopole

Chapitre 13 Le monopole Chapitre 13 Le monopole 1. Qu est-ce que le monopole? 2. La production et le prix du monopoleur non discriminant 3. La concurrence parfaite et le monopole non discriminant : une comparaison 4. Le monopole

Plus en détail

14. Demande Agrégée Extérieure

14. Demande Agrégée Extérieure 14. Demande Agrégée Extérieure Remarque : Afin de simplifier les calculs et de se focaliser sur les concepts propres à cette séance, nous supposerons tout au long de celle-ci que PNB = Y (c est-à-dire

Plus en détail

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault Chapitre 2. L équilibre macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault 1 Introduction 2 3 Réponse donnée par le modèle IS/LM: Cadre considéré comme Keynésien 4 1. Le

Plus en détail

Exercices de TD : Commerce international

Exercices de TD : Commerce international Exercices de TD : Commerce international 1 Balance des paiements Exercice 1.1 : Soit : BC : la balance courante, S p : l épargne privée, I : l investissement, G : les dépenses publiques et T : les impôts.

Plus en détail

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal III CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR A - Propriétés et détermination du choix optimal La demande du consommateur sur la droite de budget Résolution graphique Règle (d or) pour déterminer la demande quand

Plus en détail

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce

Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Le modèle standard des échanges: termes de l échange, croissance et commerce Modèles ricardien et HOS ont des points communs mais sont assez spécifiques: avantages comparatifs fondés sur: - différences

Plus en détail

RAPPELS : LE MARCHÉ. Prix. Demande. Quantité demandée

RAPPELS : LE MARCHÉ. Prix. Demande. Quantité demandée PC 3 Typologie des marchés et structures de la concurrence : théories et pratiques RAPPELS : LE MARCHÉ Fonctionnement du marché Demande Préférences Ressources financières Prix du bien Demande = quantité

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant ECO434, Ecole polytechnique, e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant Exercice : Choix intertemporel et Taux de Change Réel (TCR) On considère une petite économie ouverte dans laquelle deux

Plus en détail

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur

Chapitre 9. La théorie du choix du consommateur Chapitre 9 La théorie du choix du consommateur Le consommateur Comment sont prises les décisions de consommation? La théorie économique propose un modèle Le consommateur a un comportement maximisateur

Plus en détail

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session

Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session Economie Générale (E. Darmon) Master 1 SVE 2010/11 Examen final ~ Première session NOTES IMPORTANTES : 1. Cette épreuve contient 30 questions à choix multiples. Une seule réponse est valide par question.

Plus en détail

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités

ECONOMIE : Marchés et comportements. Marges & Elasticités ECONOMIE : Marchés et comportements DES COMPORTEMENTS Marges & Elasticités Séance 10 08.04.2013 Des questions sur les séances précédentes? Questions «Marges» That are the questions Raisonnement à la marge

Plus en détail

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet TD : Microéconomie de l incertain Emmanuel Duguet 2011-2012 Sommaire 1 Les loteries 2 2 Production en univers incertain 4 3 Prime de risque 6 3.1 Prime de risque et utilité CRRA.................. 6 3.2

Plus en détail

Environnement économique de l entreprise. Séance 3. Simon Porcher porcher.iae@univ-paris1.fr

Environnement économique de l entreprise. Séance 3. Simon Porcher porcher.iae@univ-paris1.fr Environnement économique de l entreprise Séance 3 Simon Porcher porcher.iae@univ-paris1.fr Objectifs de la séance Monopole Revenu marginal Maximisation du profit du monopole Surplus social Surplus et concurrence

Plus en détail

Analyse Microéconomique. Francesco Quatraro L1 AES 2010/2011

Analyse Microéconomique. Francesco Quatraro L1 AES 2010/2011 Francesco Quatraro L1 AES 2010/2011 1 Les courbes de coût Considérons la fonction de coût qui donne le coût minimum de production d un niveau d output y: c(w 1, w 2, y) Considérons les prix des facteurs

Plus en détail

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 NOM: THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 PRENOM: MATRICULE : 1. La durée de l examen est de 3 heures. 2. Répondez clairement aux questions dans les espaces prévus à cet effet.

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Le graphique ci-dessous représente l offre et la demande pour le médicament Zinzin utilisé dans le rhume.

Le graphique ci-dessous représente l offre et la demande pour le médicament Zinzin utilisé dans le rhume. Problème 1 Le graphique ci-dessous représente l offre et la demande pour le médicament Zinzin utilisé dans le rhume. Q1 En l absence de remboursement de Zinzin, quels sont la quantité échangée et le prix?

Plus en détail

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 17 décembre 2013 : Corrigé

Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 17 décembre 2013 : Corrigé Economie Politique Générale Interrogation récapitulative du mardi 17 décembre 2013 : Corrigé Question 1 a b c Question 11 a b c Question 2 a b c Question 12 a b c Question 3 a b c Question 13 a b c Question

Plus en détail

Chapitre 5. Le monopole

Chapitre 5. Le monopole Chapitre 5. Le monopole 5.1. Présentation. Une entreprise est dite en situation de monopole lorsqu elle est l unique offreur sur le marché d un bien, si le nombre de demandeurs sur le marché est grand

Plus en détail

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S7 : politique de prix

STRATEGIES MARKETING. Licence 3 2010-2011. S7 : politique de prix STRATEGIES MARKETING Licence 3 2010-2011 S7 : politique de prix Professeur : Alain Debenedetti Alain.debenedetti@univ-mlv.fr Qu est-ce qu un prix? Introduction somme d argent coûts non monétaires Introduction

Plus en détail

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Valorisation par arbitrage - M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Plan du cours Introduction : l hypothèse d absence d opportunité d arbitrage 1. Synthèse des actifs par un système de

Plus en détail

L oligopole ESCP 2012 2103

L oligopole ESCP 2012 2103 Structures de marché L oligopole Anne Yvrande Billon ESCP 2012 2103 1 Plan du cours (1/2) 1. Introduction : qu est ce qu un oligopole? 2. L oligopole de Cournot 3. Le «paradoxe de Bertrand» 2 1. Introduction

Plus en détail

Chapitre II LES MONOPOLES NATURELS

Chapitre II LES MONOPOLES NATURELS Chapitre II LES MONOPOLES NATURELS 1) Rappels sur le monopole i) Hypothèses et notations Définition : Une entreprise est en position de monopole si elle est seule à fournir le marché d un bien pour lequel

Plus en détail

1 Questions de cours. Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016. TD 2 : L offre de travail

1 Questions de cours. Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016. TD 2 : L offre de travail Cours de Olivier Cardi Université de Tours Macroéconomie L2 ECO Année universitaire 2015-2016 TD 2 : L offre de travail 1 Questions de cours 1. On considère un ménage représentatif disposant dans l année

Plus en détail

DEVOIR N 1 économie générale

DEVOIR N 1 économie générale PROGRAMME : DEVOIR N 1 économie générale L économie et son domaine Le circuit économique comme méthode d'analyse La production marchande et non marchande Le travail Le capital et le progrès technique Le

Plus en détail

UNE EXTENSION DU MODELE DE CONSOMMATION DES MENAGES L'OFFRE DE TRAVAIL

UNE EXTENSION DU MODELE DE CONSOMMATION DES MENAGES L'OFFRE DE TRAVAIL UNE EXTENSION DU MODELE DE CONSOMMATION DES MENAGES L'OFFRE DE TRAVAIL I P L A N... A Arbitrage entre consommation et travail B Effets de l'augmentation du salaire C Déterminants de l'offre du travail

Plus en détail

Niveau de production croissant

Niveau de production croissant En effet, la fonction de production définit : l ensemble de production l ensemble des paniers de facteurs qui permettent de produire un niveau donné de bien. Cette fonction permet de définir des courbes

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM

TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM TRAVAUX DIRIGÉS DE MICROÉCONOMIE Licence 1 Semestre 2 - Parcours EM Aurelia Tison, Anne-Sarah Chiambretto AMU, année 2013 1 La théorie du producteur (séances 1 à 4) La fonction de production : les facteurs

Plus en détail

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE

Université Paris1- Panthéon Sorbonne : Commerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 CORRIGE Université Paris1- Panthéon Sorbonne : ommerce International Professeur Philippe Martin Partiel Septembre 2004 ORRIGE Partie 1: Questions à choix multiple (8 points : 1 point chacune) Reporter sur votre

Plus en détail

Chapitre 14 La concurrence monopolistique

Chapitre 14 La concurrence monopolistique Chapitre 14 La concurrence monopolistique 1. Qu est-ce que la concurrence monopolistique? 2. La production et le prix dans la concurrence monopolistique 3. Le développement de produit et le marketing 1

Plus en détail

Théorie de l oligopole et oligopoles non coopératifs

Théorie de l oligopole et oligopoles non coopératifs Théorie de l oligopole et oligopoles non coopératifs Dans un marché oligopolistique, le nombre de firmes est limité I - Cadre général Le nombre limité de firmes dans un oligopole peut s expliquer par des

Plus en détail

10. L épargne, l investissement et le système financier

10. L épargne, l investissement et le système financier 10. L épargne, l investissement et le système financier 1. Le système financier Un système financier = ensemble des institutions financières qui ont pour objet de mettre en relation les besoins de financement

Plus en détail

1. La prise en compte des coûts

1. La prise en compte des coûts Terminale STG Mercatique Chapitre 3 : Construire l'offre Séquence 4. La fixation du prix - Les facteurs explicatifs d'un prix Le prix est une variable mercatique déterminante. Il est la base des revenus

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction à la théorie de l équilibre à prix fixes

Chapitre 1: Introduction à la théorie de l équilibre à prix fixes Chapitre 1: Introduction à la théorie de l équilibre à prix fixes L3 Eco-Gestion/ Faculté de Droit, Sciences Economiques et de Gestion Plan 1 Rappels sur l utilité espérée La représentation des événements

Plus en détail

11. Données Macroéconomiques

11. Données Macroéconomiques 11. Données Macroéconomiques 1. Une entreprise agricole produit du blé et des tomates. Elle vend pour 3 de blé à un moulin qui, par la suite, le revend sous forme de farine pour 6 à un fabricant de tagliatelles.

Plus en détail

Exercice I. On considère un monopole sur un marché caractérisé par les données suivantes:

Exercice I. On considère un monopole sur un marché caractérisé par les données suivantes: TD n 7 OLIGOPOLE, STRATEGIES CONCURRENTIELLES ET THEORIE DES JEUX. Lecture obligatoire: Pindyck et Rubinfeld Chapitre pp. 493-56 et Chapitre 3 pp. 535-57 Exercice I. On considère un monopole sur un marché

Plus en détail

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des

Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des Chapitre 2 - choix efficace et non-efficace des firmes Arnold Chassagnon Université Paris-Dauphine (LEDA-SDFi) DU1 - Université Paris-Dauphine, 2009-2010 1 Analyse positive - analyse normative 1 Objectif

Plus en détail

Thème 11 : production et coûts

Thème 11 : production et coûts Thème 11 : production et coûts A) Vrai ou faux 1) Le profit économique est généralement plus élevé que le profit comptable. ) Les coûts économiques correspondent à la somme des coûts comptables et des

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE

1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE 1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE PREMIERE L2 SOMMAIRE 1. Budget horaire global 2. calendrier

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Pondichéry 21 avril 2010

Baccalauréat STG Mercatique Pondichéry 21 avril 2010 Baccalauréat STG Mercatique Pondichéry 21 avril 2010 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche,

Plus en détail

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers Cours de Olivier Cardi Université de Tours L1 ECO Cours d Introduction à la Macroéconomie Année universitaire 2015-2016 TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers 1 Questions

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (48 points) M. Smith, responsable des investissements obligataires dans une société de conseil en investissements, a analysé la courbe des taux des obligations

Plus en détail

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites

Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Chapitre 3 : La théorie classique des marchés, et ses limites Introduction Comment expliquer l ensemble des échanges observés dans un cadre théorique cohérent? Pourquoi chercher un cadre théorique englobant?

Plus en détail

Université de Paris X Nanterre. Cours de Messieurs : B. Lefebvre, M. Mouillart et F. Tripier. Interrogation de contrôle continu n 1

Université de Paris X Nanterre. Cours de Messieurs : B. Lefebvre, M. Mouillart et F. Tripier. Interrogation de contrôle continu n 1 Université de Paris X Nanterre Année universitaire 2003-2004 Microéconomie I U.F.R SEGMI Second semestre DEUG 1ère année Cours de Messieurs : B. Lefebvre, M. Mouillart et F. Tripier. Interrogation de contrôle

Plus en détail

Doctorat en économique. Examen de synthèse en Théorie micro-économique 8 août 2011. Durée : 4 heures exactement

Doctorat en économique. Examen de synthèse en Théorie micro-économique 8 août 2011. Durée : 4 heures exactement Département d économie agroalimentaire et des sciences de la consommation Département d économique Université Laval NOM: Doctorat en économique Examen de synthèse en Théorie micro-économique 8 août 211

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE U.F.R d'economie. Cours de André LAPIDUS et Michel SOLLOGOUB

UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE U.F.R d'economie. Cours de André LAPIDUS et Michel SOLLOGOUB UNIVERSITE PARIS I PANTHEON SORBONNE U.F.R d'economie Cours de André LAPIDUS et Michel SOLLOGOUB ANALYSE MICROECONOMIQUE Licence Sciences Economiques 2ème année Travaux Dirigés Corrigés TD 4 à 6 Année

Plus en détail

4. Offre et demande, les forces du marché

4. Offre et demande, les forces du marché 4. Offre et demande, les forces du marché Trois événements : a) Quand une vague de froid s abat sur l Espagne, le prix du jus d orange grimpe dans tous les supermarchés du pays. b) Quand la chaleur estivalle

Plus en détail

Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes. Remy Katshingu. Collège de Saint-Jérôme

Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes. Remy Katshingu. Collège de Saint-Jérôme Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes Remy Katshingu Introduction Structures de marché: Définition Les principales structures de marché Définition Les structures de marché

Plus en détail

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise japonaise des années 1990 1980-1991 1991-2002 Taux de croissance annuel moyen du PIB par

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

AES 1 - Economie générale -

AES 1 - Economie générale - AES 1 - Economie générale - Chapitre 0 - Analyse des comportements modèles micro et macroéconomiques - AES L1 - Université de Tours, Arnold Chassagnon, Septembre 2012 PLAN DU COURS Introduction à l Analyse

Plus en détail

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0)

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0) CORRECTION D EXAMEN CONTROLE CONTINU n 1 Question de cours Question 1 : Les équilibres de Cournot et de Stackelberg sont des équilibres de situation de duopole sur un marché non coopératif d un bien homogène.

Plus en détail

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 4 la demande du consommateur Correction

Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 4 la demande du consommateur Correction Initiation à la Microéconomie Licence 1, Semestre 1 TD 4 la demande du consommateur Correction Questions : 11. Expliquez la différence entre chacun des termes suivants : a. une courbe de consommation-prix

Plus en détail

Chapitre 10 L organisation de la production

Chapitre 10 L organisation de la production Chapitre 10 L organisation de la production 1. L entreprise et ses problèmes économiques 2. L efficacité technique et l efficacité économique 3. L information et l organisation 4. Les marchés et l environnement

Plus en détail

Effet substitution et effet revenu dans la décision intertemporelle de consommation

Effet substitution et effet revenu dans la décision intertemporelle de consommation Effet substitution et effet revenu dans la décision intertemporelle de consommation Olivia D Aoust Séminaire d actualité économique Rappels et intuitions Quelques notations : = richesse (de ealth en anglais)

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du 13 Janvier 2010

Microéconomie B Interrogation du 13 Janvier 2010 Université Paris Ouest Nanterre La Défense Année universitaire 009-0 UFR SEGMI L Economie-Gestion Microéconomie B Interrogation du 3 Janvier 0 Aucun document n est autorisé et les calculatrices sont interdites.

Plus en détail

Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84

Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84 1 Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84 1. Présentation générale du contexte intertemporel La théorie du comportement du consommateur telle que nous l'avons vue jusqu'à présent,

Plus en détail

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 Durée : 3 heures Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 EXECICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de

Plus en détail

EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012

EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012 EXAMEN D ECONOMIE INDUSTRIELLE Cours de Marc Bourreau et Marianne Verdier Master IREN Année 2012 Tous les documents et les calculatrices sont interdits. PARTIE 1 : QUESTIONS DE COURS Précisez la ou les

Plus en détail

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet

TD : Microéconomie de l incertain. Emmanuel Duguet TD : Microéconomie de l incertain Emmanuel Duguet 2013-2014 Sommaire 1 Les loteries 2 2 Production en univers incertain 4 3 Prime de risque 6 3.1 Prime de risque et utilité CRRA.................. 6 3.2

Plus en détail

Prof. Stéphane Saussier Université Paris 11

Prof. Stéphane Saussier Université Paris 11 Corrigé de Microéconomie Prof. Stéphane Saussier Université Paris 11 DEUG 1ère Année 1. Les préférences et l utilité Exercice 1 a. Ensemble de paniers de biens Dans l énoncé, on sait que A B D D L K J

Plus en détail

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi I. Chômage et marché du travail 1/ le schéma standard Economie découverte. Plan thème 2. L emploi - Définitions et graphiques : offre et demande de travail ; prix ou coût du travail. - Déterminants de

Plus en détail

CHAPITRE 3 : MARCHE DU TRAVAIL ET CHÔMAGE

CHAPITRE 3 : MARCHE DU TRAVAIL ET CHÔMAGE TABE DES MATIERES Durée... 2 Objectif spécifique... 2 Résumé... 2 I. offre et la demande de travail... 2 1. offre de travail et choix loisir - travail... 2 2. Demande de travail, productivité et salaire

Plus en détail

La voiture électrique : un rêve écologique?

La voiture électrique : un rêve écologique? uestion 1 (4 points) La voiture électrique : un rêve écologique?.. Les conclusions de la dernière étude du cabinet Oliver Wyman sur les perspectives du marché de l'électromobilité en 2025 contrastent violemment

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext. p. 2 Index 1. Introduction 3 2. Options sur devises 4 Trois contrats d options sur devises 4 Pourquoi

Plus en détail

Environnement Economique de l Entreprise. Cas 2 : Les décisions des entreprises

Environnement Economique de l Entreprise. Cas 2 : Les décisions des entreprises Environnement Economique de l Entreprise Cas 2 : Les décisions des entreprises Objectifs du cas : Comprendre les décisions des entreprises: - Choix des techniques et des facteurs de production (comment

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016 Exercice 1 Commun à tous les candidats Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 216 4 points Cet exercice est un QCM (questionnaire à choix multiples). Pour chacune des quatre questions posées, une seule des

Plus en détail

Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie

Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie Examen IES (sujet A, 4 colonnes) Thème de l irrationalité en économie Enseignant : Rémy Oddou code examen: ELEIE111-I.E.S. UPC-S1-A-2013-14 QCM : 1 seule bonne réponse parmi les 4 proposées. 1 point par

Plus en détail

3. Aperçu théorique du marché du travail

3. Aperçu théorique du marché du travail 3. Aperçu théorique du marché du travail Hypothèses de la concurrence parfaite : Le travail est un bien homogène. Atomicité de la demande et de l offre de travail. Information parfaite. Mobilité parfaite

Plus en détail

L offre de travail à CT

L offre de travail à CT L offre de travail à CT I. Le choix travail/loisir : 1. Le cadre général : 2. La statique comparative du modèle : a) L influence d une hausse du revenu non-gagné : b) Effet d une modification du taux de

Plus en détail

SEANCE Soit le marché de la tomate dont l offre et la demande sont données par les expressions suivantes : (i) P = 10 Q (ii) P = 2Q + 2

SEANCE Soit le marché de la tomate dont l offre et la demande sont données par les expressions suivantes : (i) P = 10 Q (ii) P = 2Q + 2 SEANCE 1 1. Soit le marché de la banane en Martinique, composé de 80 producteurs et 200 consommateurs. Les quantités individuellement offertes valent q o = 5P 100 Les quantités individuellement demandées

Plus en détail

La théorie des jeux. Les jeux séquentiels. Les jeux simultanés. Les jeux répétés. Simon Porcher 1

La théorie des jeux. Les jeux séquentiels. Les jeux simultanés. Les jeux répétés. Simon Porcher 1 La théorie des jeux Les jeux séquentiels Les jeux simultanés Les jeux répétés 1 La théorie des jeux Les jeux séquentiels Les jeux simultanés Les jeux répétés 2 Les jeux séquentiels Théorie des jeux Opposition

Plus en détail

Microéconomie 2 Le Comportement de l Entreprise

Microéconomie 2 Le Comportement de l Entreprise Microéconomie 2 Le Comportement de l Entreprise 1 ) Sur un marché en concurrence monopolistique, le monopole a) S'explique par l'existence de barrières à l'entrée. b) Est une situation de marché dans laquelle

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (2/2) La consommation agrégée des ménages : analyse macroéconomique Les ménages (2/2) La consommation

Plus en détail

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

Introduction : les relations verticales

Introduction : les relations verticales Introduction : les relations verticales Relations horizontales : entre firmes situées à un même niveau sur le marché. Concurrence, collusion, fusions... Relations verticales : plusieurs entreprises interviennent

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie

Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie Enseignant : Rémy Oddou code examen:. UPC-S2-A-2013-14 QCM : 1 seule bonne réponse parmi les 4 proposées. 1 point par bonne réponse,

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu

Plus en détail

Économie d'entreprise

Économie d'entreprise Économie d'entreprise Leneant 27 Économie d'entreprise Variation de l' et positionnement produit Variation de l' et positionnement produit 1/17 Économie d'entreprise Leneant 27 Sommaire 1. Objet...3 2.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ CHAPITRE : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ..Introduction.2. Le point de départ de l analyse micro-économique du consommateur.3. La fonction de demande individuelle.4. Effets

Plus en détail

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande La notion de marché, dans les économies industrialisées contemporaines, est devenue pour une large majorité d économistes la référence

Plus en détail

Questionnaire Profil d investisseur

Questionnaire Profil d investisseur SECTEUR : ASSET MANAGEMENT T +41 (0)21 634 30 88 F +41 (0)21 560 41 11 info@skm-sa.com Questionnaire Profil d investisseur Nom, Prénom du client Nom, Prénom du conseiller Lieu et date Question 1 Quand

Plus en détail