Spécialité : BAC professionnel C.S.R. CCF 30 minutes Page 1 sur 5 NOM Prénom : Classe Date CONSIGNES. 2 Place du Tilleul Gérardmer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spécialité : BAC professionnel C.S.R. CCF 30 minutes Page 1 sur 5 NOM Prénom : Classe Date CONSIGNES. 2 Place du Tilleul 88400 Gérardmer"

Transcription

1 Page 1 sur 5 CONSIGNES L usage de la calculatrices est autorisé. Toutes les réponses seront rédigées sur le sujet. SITUATION PROFESSIONNELLE Le Petit Gourmet 2 Place du Tilleul Gérardmer Tél. : Fax : Vous êtes employé depuis un an au restaurant gastronomique Le Petit Gourmet, situé à Gérardmer. Cette entreprise a été créée en 2010 par Mr Dujardin sous la forme d une entreprise individuelle. Votre employeur vous confie quelques travaux en rapport à la connaissance de l entreprise dans son milieu économique et juridique.

2 Page 2 sur 5 1 ère partie : La gestion des approvisionnements (5,5 points) Mr Dujardin, souhaiterait tester vos connaissances en ce qui concerne la gestion des stocks. Pour cela il a sorti de son fichier informatique le tableau ci-dessous, et vous demande de répondre aux questions. FICHE DE STOCK (P.E.P.S) Produit : Farine type 45 Référence : F45 Fournisseur : Moulin de Frasnes Unités : sac de 5 kg Stock minimum : 10 Stock maximum : 50 Stock d alerte : 12 Dates N du Entrées Sorties Stocks bon Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/02 SI 29 6,80 197,20 03/02 BS ,80 122, ,80 74,80 08/02 BE17 207, 11 6,80 74,80 11/02 BS59 3 6,80 20,40 14/02 BS27 17/02 BE62 6,87 206, ,80 54,40 34,55 20/02 BS ,37 25/02 BS38 8 6,80 207, 54,40 207, , ,87 6,87 172,75 206,10 34,55 206, Que signifie P.E.P.S.? 1.2 Quelle est la quantité du stock initial et quel est le coût unitaire du produit F45?

3 Page 3 sur Quelle est la quantité de sacs sortie au 14 février? 1.4 Quelle est la quantité de sacs entrée le 17 février et à quel coût unitaire? 1.5 Pourquoi a-t-il été nécessaire de passer une commande le 3 février? 1.6 Que signifie la notion de «stock d alerte»? 1.7 Le 25 février, le bon de Sortie 38 indique 13 sacs. Compléter la fiche de stock (partie grisée). 2 ème partie : Droit usuel (4,5 points) Afin de tester vos connaissances dans le domaine de la responsabilité de l hôtelierrestaurateur, Mr Dujardin vous demande d étudier chacun des cas ci-dessous et d apporter vos réponses et vos justifications. 2.1 Un hôtelier a servi des boissons alcoolisées à des mineurs. Cochez la réponse correcte : o Sa responsabilité civile contractuelle est engagée. o Sa responsabilité civile délictuelle est engagée. o Sa responsabilité pénale est engagée.

4 Page 4 sur Une cliente d un restaurant s est blessée en se cognant dans les toilettes mal éclairées. Cochez la réponse correcte : o La responsabilité civile contractuelle du restaurateur est engagée. o La responsabilité civile délictuelle du restaurateur est engagée. o La responsabilité pénale du restaurateur est engagée. 2.3 En ouvrant les volets de son auberge, un restaurateur a blessé une passante. Cochez la réponse correcte : o Sa responsabilité civile contractuelle est engagée. o Sa responsabilité civile délictuelle est engagée. o Sa responsabilité pénale est engagée. Justifications : 2.4 Un serveur a endommagé le manteau en vison d une cliente, manteau déposé au vestiaire. Le responsable présumé est : o Le serveur. o Son employeur. o La cliente.

5 Page 5 sur Un hôtelier-restaurateur ne respecte pas l obligation d afficher les dispositions sur la répression de l ivresse publique. Il peut être condamné à payer : o Des dommages-intérêts. o Une amende. o Une astreinte. 2.6 Dans un restaurant, un client s est blessé en tombant. Il était ivre. Cochez la réponse correcte : o Le restaurateur peut se dégager de sa responsabilité en invoquant la force majeure. o Le restaurateur peut se dégager en invoquant la faute du client. o Le restaurateur ne peut pas s exonérer de sa responsabilité car il a l obligation d assurer la sécurité de ses clients.

BEP RESTAURATION EPREUVE EP1 Technologie professionnelle, sciences appliquées, gestion appliquée coef 6

BEP RESTAURATION EPREUVE EP1 Technologie professionnelle, sciences appliquées, gestion appliquée coef 6 Académie NANCY-METZ BEP RESTAURATION EPREUVE EP1 Technologie professionnelle, sciences appliquées, gestion appliquée coef 6 BAC PROFESSIONNEL CUISINE EPREUVE E21 Sous épreuve de gestion appliquée coef

Plus en détail

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. BARÈME

Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d'y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. BARÈME NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms :

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

PRESENTATION DU SUJET (RAPPEL)

PRESENTATION DU SUJET (RAPPEL) PRESENTATION DU (RAPPEL) Vous êtes employé(e) comme commis au restaurant «Les Vignes». Cet établissement se situe à Dijon. Il possède un restaurant d une capacité de 50 places ainsi qu une salle de banquet

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS T H E M E POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION (Compétences professionnelles réf. BEP MS) POLE 3 COMPTABILITE ET GESTION

Plus en détail

SESSION 2013 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. cuisine. ÉPREUVE E21 Gestion appliquée. Documents à consulter n 1 à n 8

SESSION 2013 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL. cuisine. ÉPREUVE E21 Gestion appliquée. Documents à consulter n 1 à n 8 SESSION 2013 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL cuisine ÉPREUVE E21 Gestion appliquée Documents à consulter n 1 à n 8 Toutes les réponses seront numérotées et rédigées sur votre copie. Annexes à rendre avec la

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats

SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats SOUS-TRAITANCE DANS LA CONSTRUCTION: DEPENDANCE OU PARTENARIAT? Marianne GOEBEL, Avocat à la Cour DURO & GOEBEL Avocats ABRÉVIATIONS UTILISÉES CC EP MO PA ST LRAR RC RD Code civil Entrepreneur principal

Plus en détail

En conséquence, le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve le client à ces conditions générales de vente.

En conséquence, le fait de passer commande implique l adhésion entière et sans réserve le client à ces conditions générales de vente. Introduction Par sa volonté de respecter le client, elle a décidé de se conformer aux règles édictées par le syndicat des entreprises de vente par correspondance et à distance. C est pourquoi elle respecte

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

NOVEMBRE 2013 13_INT_131 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

NOVEMBRE 2013 13_INT_131 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT NOVEMBRE 2013 13_INT_131 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Jean Tschopp - Alcoolisation des mineurs : mettre les exploitants d'établissements et de commerces face à leurs responsabilités Rappel

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION : Art. R. 3332-7 du CSP

PROGRAMME DE FORMATION : Art. R. 3332-7 du CSP Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 22/05/2007 N : 21.07 LE PERMIS D EXPLOITATION. Le Décret n 2007-911 du 15 mai 2007 (ci-dessous) pris pour l application de l article

Plus en détail

FICHE THEMATIQUE. n 1 LE COORDONNATEUR SPS 1. LA DESIGNATION PAR LE MAITRE D OUVRAGE DU COORDONNATEUR SPS

FICHE THEMATIQUE. n 1 LE COORDONNATEUR SPS 1. LA DESIGNATION PAR LE MAITRE D OUVRAGE DU COORDONNATEUR SPS FICHE THEMATIQUE n 1 LE COORDONNATEUR 1. LA DESIGNATION PAR LE MAITRE D OUVRAGE DU COORDONNATEUR 1.1. Dans quels cas le recours à un coordonnateur est il obligatoire? 1.1.1. Les dispenses de coordonnateur

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail

Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail les infos DAS - n 051 7 avril 2015 Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail Les entreprises se trouvant régulièrement confrontées à des cas d infraction routières

Plus en détail

Créer un Publipostage avec Word 2010 Partie 1 (Les Bases)

Créer un Publipostage avec Word 2010 Partie 1 (Les Bases) Créer un Publipostage avec Word 2010 Partie 1 (Les Bases) Préparez votre base de données dans un fichier Excel en prenant soin de bien renseigner le nom des champs et sauvegardez là sur votre bureau :

Plus en détail

Réparation du préjudice corporel en Algérie

Réparation du préjudice corporel en Algérie Réparation du préjudice corporel en Algérie Communication en deux parties: 1. Le cadre institutionnel 2. L expertise médicale Première partie Le cadre institutionnel Introduction 1. La réparation du préjudice

Plus en détail

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Les responsabilités de l employeur APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 10/2012 Différentes responsabilités 1- La Responsabilité Administrative Est relative - au respect des obligations du contrat

Plus en détail

CREER SON ENTREPRISE S INFORMER ET SE FORMER. 1 er semestre 2012

CREER SON ENTREPRISE S INFORMER ET SE FORMER. 1 er semestre 2012 CREER SON ENTREPRISE S INFORMER ET SE FORMER 1 er semestre 2012 La CCIP Val-de-Marne vous accueille Du lundi au jeudi de 9h à 17h et le vendredi de 9h à 16h. S informer et se former à la CCIP Val-de-Marne

Plus en détail

Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre :

Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre : Les présentes Conditions Générales de vente régissent les rapports entre : D une part, la société Atoopharm, société à responsabilité limitée, au capital de 112.750 Euros, dont le siège est situé à Seine

Plus en détail

Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29

Thème 4 : Les principales formes juridiques des entreprises... 29 DROIT DE L ENTREPRISE 1 - NOTION DE DROIT CIVIL, COMMERCIAL ET FISCAL 1.1 - DROIT CIVIL Thème 1 : Les contrats : définition, conditions de validité et principaux contrats... 3 Thème 2 : La responsabilité

Plus en détail

Le Dossier de Consultation des Entreprises

Le Dossier de Consultation des Entreprises Éléments constitutifs du DCE Lettre de consultation précisant le contenu du DCE Règlement de consultation précisant les modalités de la consultation Pièces générales de base au type de marché (F,T,S) soit

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 27 et 105 de la Constitution fédérale; vu les articles 41

Plus en détail

Restauration d entreprise

Restauration d entreprise A s s o c i a t i o n d e s R e s p o n s a b l e s d e S e r v i c e s G é n é r a u x F a c i l i t i e s M a n a g e r s A s s o c i a t i o n Restauration d entreprise L article R. 4228-19 du Code

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP-ih Serveur en restauration Option Sommellerie I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom :... Prénom :

Plus en détail

Configuration d un client Outlook 2010

Configuration d un client Outlook 2010 Configuration d un client Outlook 2010 Version : 1.0 Configuration d un client Outlook 2010 (POP3 / IMAP) Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa

Plus en détail

Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte. Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs

Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte. Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs Dans la série «Fonds de roulement» Stratégies d optimisation

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Une fiche d évaluation et de prévention

Une fiche d évaluation et de prévention Risques professionnels Une fiche d évaluation et de prévention Avec l aimable autorisation de la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), nous reproduisons dans ce dossier un document réalisé

Plus en détail

Décision n 2010-38 QPC du 29 septembre 2010 (M. Jean-Yves G.)

Décision n 2010-38 QPC du 29 septembre 2010 (M. Jean-Yves G.) Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-38 QPC du 29 septembre 2010 (M. Jean-Yves G.) Le Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel, le 9 juillet 2010 une question prioritaire

Plus en détail

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Missions et dispositions générales La médiathèque est un service public, culturel et municipal. En tant que service municipal, elle fonctionne

Plus en détail

2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60

2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60 REGLEMENT INTERIEUR 2011-2012 Lycée des métiers au service des organisations et des personnes 2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60 1 VIVRE AU LYCEE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE Ce règlement

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION Lycée privé L INITIATIVE Nabeul CLASSE : 4EG DEVOIR DE SNTHESE N 1 GESTION Prof : Karya Badreddine Durée : 3H. 30mn Le sujet est composé de 5 dossiers : Dossier 1 : coûts complets o Annexe 1 : Tableau

Plus en détail

N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 787 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 mars 2013. PROPOSITION DE LOI visant à mieux identifier les infractions

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Fiche technique : Comment se faire rémunérer en cas de réquisition? Pour les médecins libéraux

Fiche technique : Comment se faire rémunérer en cas de réquisition? Pour les médecins libéraux Fiche technique : Comment se faire rémunérer en cas de réquisition? Pour les médecins libéraux Les médecins sont parfois amené à exercer des actes ou des rédiger des certificats sur demande d'une autorité

Plus en détail

Synthèse de rapport. (Version française)

Synthèse de rapport. (Version française) www.fondation-droitcontinental.org Synthèse de rapport La protection contre l appropriation illicite des secrets d affaires et des informations commerciales confidentielles (Version française) Rapport

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 9 Introduction à la comptabilité 3 e ÉDITION Michel Parruitte Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie sans

Plus en détail

Vente en ligne, CGV et clauses abusives

Vente en ligne, CGV et clauses abusives Vente en ligne, CGV et clauses abusives L examen de sites de vente aux consommateurs (B-to-C) fait apparaître de manière récurrente des clauses contractuelles dans les conditions générales de vente (CGV)

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE RECHERCHE

REGLEMENT INTERIEUR DE LA BIBLIOTHEQUE DE RECHERCHE Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie HOUARI BOUMEDIENE Faculté de Chimie Bibliothèque de recherche 021 24 73 11 poste 981 الجمھوریة

Plus en détail

Guide du service au bar

Guide du service au bar Guide du service au bar Manifestation IMAGINE TOMORROW 21 ème giron des jeunesses fribourgeoises de la Veveyse 22-27-28-29-30 août 2015 1699 Porsel Organisation by jeunesse de Porsel Production by ADS-Events

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 27 juin 2014

Plus en détail

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance.

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. RAPPEL Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. Un décret du 21 novembre 2011 modifie le contenu de l'attestation que

Plus en détail

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise.

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. FICHE MÉTIER ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) POLYVALENTE CHARCUTIER-TRAITEUR Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. Que doit-il savoir-faire? Réaliser le secrétariat

Plus en détail

Spécialité «Logistique, sécurité»

Spécialité «Logistique, sécurité» CENTRE DE GESTION de la Fonction Publique Territoriale de Loire-Atlantique Spécialité «Logistique, sécurité» EPREUVE DE VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES (2H00, COEFFICIENT 2) Vérification au moyen

Plus en détail

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles

Demande d enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles Demande d enregistrement au répertoire national des certifications s Assistant comptable des services financiers Option «Comptabilité du matériel» Option «Gestion des matériels» Dossier n : Page 1 sur

Plus en détail

Les Conditions Générales De Vente

Les Conditions Générales De Vente Les Conditions Générales De Vente Les CGV: visent à encadrer les relations entre cocontractants ; interviennent aussi bien dans les relations contractuelles entre professionnels (le plus souvent fournisseur-

Plus en détail

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs.

Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. 1 Secourisme en milieu de travail et responsabilité des différents acteurs. S. ARTIGNAN 1 (1) assistant en médecine du travail, Ecole d application du service de santé des armées, BP n 1, 00466 - Armées

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES REGISSANT LES VENTES DE BILLETS DU BAL DU MOULIN ROUGE 23 JUIN 2015

CONDITIONS GENERALES REGISSANT LES VENTES DE BILLETS DU BAL DU MOULIN ROUGE 23 JUIN 2015 CONDITIONS GENERALES REGISSANT LES VENTES DE BILLETS DU BAL DU MOULIN ROUGE 23 JUIN 2015 Le fait de passer commande emporte l'acceptation entière et sans réserve du client (ci-après désigné le "Client")

Plus en détail

Intitulé du lot : Protection juridique

Intitulé du lot : Protection juridique CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Date limite de réception des offres : 16 octobre 2015 à 12 h. MARCHE D ASSURANCE VILLE DE SEES Lot n 3 Intitulé du lot : Protection juridique LOT n 3 : Protection

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GÉNÉRALES POUR L EXÉCUTION DES TRAVAUX FORESTIERS DE REBOISEMENT ET D ENTRETIEN EN FORET PRIVÉE Établi contractuellement en 1989 par la Compagnie

Plus en détail

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Les données personnelles (ou nominatives) sont les informations

Plus en détail

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux.

Chapitre 2. L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Chapitre 2 L établissement et le contrôle des documents commerciaux. Les documents liés cycle d exploitation Procédés de facturation et conservation Le contrôle des documents commerciaux L entreprise échange

Plus en détail

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme Présentation des obligations professionnelles des métiers du conseil et de la finance 19 mai 2011 Christophe ZEEB

Plus en détail

2. Les droits des salariés en matière de données personnelles

2. Les droits des salariés en matière de données personnelles QUESTIONS/ REPONSES PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Ce FAQ contient les trois parties suivantes : La première partie traite des notions générales en matière de protection des données personnelles,

Plus en détail

OPERATIONS D EXPLOITATION. Les achats

OPERATIONS D EXPLOITATION. Les achats OPERATIONS D EXPLOITATION Les achats Après avoir contrôlé, classé et numéroté les factures reçues, le comptable doit imputer ces documents. Pour ce faire, il devra se poser une suite de questions destinées

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SERVICES DE PROXIMITE ET VIE LOCALE 2006/2008

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SERVICES DE PROXIMITE ET VIE LOCALE 2006/2008 MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ACADEMIE DE LILLE LYCEE PROFESSIONNEL Rue 03. 03. PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INFORMATIONS DESTINEES AUX ELEVES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SERVICES

Plus en détail

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel»

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» «Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» Incidence de la réforme de la loi «Informatique et libertés» et de la loi «Économie Numérique» Emilie PASSEMARD, Chef du service

Plus en détail

Expérience professionnelle / stages en entreprise. Langues étrangères. Attestation sur l honneur

Expérience professionnelle / stages en entreprise. Langues étrangères. Attestation sur l honneur CAMAS FORMATION BORDEAUX 11 avenue Pierre Mendès France 33700 Mérignac Tél. : 05 56 18 98 16 camasbordeaux@camasformation.fr DOSSIER DE CANDIDATURE UNE FOIS COMPLÉTÉ, LE DOSSIER DEVRA ÊTRE ENVOYÉ À L ADRESSE

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est

Notions de responsabilité. Commission Technique Régionale Est Notions de responsabilité 1 Notions de responsabilité Responsabilité: l auteur d une faute a l obligation d assumer les conséquences de ses actes Quand une personne cause un dommage à autrui : obligation

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE (r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE LIVRE BLANC «ASSURÉ D ENTREPRENDRE» - N 5 2 INTRODUCTION SOMMAIRE INTRO La prévention des risques est incontournable dans la vie de l entreprise.

Plus en détail

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Types de questions utilisés: vrai-faux, choix multiple, exercices (calculs) Nr. Matière Nombre L LOI SUR L HEBERGEMENT ET LA RESTAURATION

Plus en détail

LE GUIDE «COMMENT CONTESTER?»

LE GUIDE «COMMENT CONTESTER?» LE GUIDE «COMMENT CONTESTER?» IMPORTANT : Envoyer tous vos contestations en lettre recommander avec AR mais également faite des copies de vos documents originaux pour preuve. RADAR AUTOMATIQUE (excès de

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Mail :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Mail :... Poste occupé dans l entreprise : CQP-ih Barman monde de la nuit I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :...... Code

Plus en détail

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Préambule Dynatic-Vol d Atral services est un service innovant permettant au Client équipé d un boitier télématique, embarqué dans son véhicule,

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-162 QPC du 16 septembre 2011 Société LOCAWATT. (Minimum de peine applicable en matière d amende forfaitaire)

Commentaire. Décision n 2011-162 QPC du 16 septembre 2011 Société LOCAWATT. (Minimum de peine applicable en matière d amende forfaitaire) Commentaire Décision n 2011-162 QPC du 16 septembre 2011 Société LOCAWATT (Minimum de peine applicable en matière d amende forfaitaire) Par un arrêt n 4008 en date du 22 juin 2011, la chambre criminelle

Plus en détail

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Ce livret de l évaluateur se divise en deux sections. La première section comprend : des instructions à l intention de l évaluateur sur la façon d administrer le

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE. Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... www.arces.be

PROTECTION JURIDIQUE. Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... www.arces.be PROTECTION JURIDIQUE Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... Unique? Nous nous engageons à nous aligner sur les meilleures conditions générales Protection Juridique après incendie

Plus en détail

Centre de conditionnement physique de Saint-Lambert

Centre de conditionnement physique de Saint-Lambert Centre de conditionnement physique de Saint-Lambert Guide d abonnement Janvier 2015 CENTRE DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE GUIDE D ABONNEMENT 1 Le centre de conditionnement THT est fier de fournir un superbe

Plus en détail

Plan du Cours Le Fait juridique

Plan du Cours Le Fait juridique Plan du Cours Le Introduction générale 1.- Définition de l obligation 2.- Les sources des obligations 3.- La notion de fait juridique 1 ERE PARTIE : LA RESPONSABILITE CIVILE DELICTUELLE Introduction à

Plus en détail

Épreuve : Techniques de gestion, environnement économique et juridique E2A2 U.21 Coefficient : 3 Durée : 3 heures Feuillet : 1/10 CONSIGNES

Épreuve : Techniques de gestion, environnement économique et juridique E2A2 U.21 Coefficient : 3 Durée : 3 heures Feuillet : 1/10 CONSIGNES Coefficient : 3 Durée : 3 heures Feuillet : 1/10 CONSIGNES VOUS DEVREZ REMETTRE AVEC VOTRE COPIE : Document 1 Document 2 Document 3 Document 4 Document 5 Document 6 MATÉRIEL AUTORISÉ : - Plan comptable

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet

>Associations. Conventions spéciales. Assurance spéciale associations Tous risques objet >Associations Conventions spéciales Assurance spéciale associations Tous risques objet SOMMAIRE ASSURANCE TOUS RISQUES OBJET ART. 1 - Objet de l assurance 2 ART. 2 - Étendue de la garantie 2 ART. 3 -

Plus en détail

Contrat de maintenance

Contrat de maintenance Contrat de maintenance Conditions particulières Remplir les vides et cocher les cadres requis EGF.BTP Octobre 2008 ENTREPRISES GENERALES DE FRANCE.BTP 9, rue La Pérouse, 75784 PARIS CEDEX 16 Tél : 01.40.69.52.78

Plus en détail

REGLEMENT. Tirage au sort lié au lancement de nouvelles lignes vers l Italie. Article 1 er

REGLEMENT. Tirage au sort lié au lancement de nouvelles lignes vers l Italie. Article 1 er REGLEMENT Tirage au sort lié au lancement de nouvelles lignes vers l Italie Article 1 er La Société Aéroportuaire de Gestion et d Exploitation de Beauvais (SAGEB), «l organisateur», Exploitant de l aéroport

Plus en détail

Sommaire : exemple de document de consignes

Sommaire : exemple de document de consignes Projet DATASEC Activité 5 Document de consignes Descriptif : Le groupe devra à la suite des différentes informations et constatations obtenues des activités précédentes rédiger un document permettant de

Plus en détail

Le droit d opposition à être sollicité

Le droit d opposition à être sollicité Le droit d opposition à être sollicité Comment en informer les personnes? Quand leur permettre de l exercer? Etienne Drouard Avocat à la Cour edrouard@morganlewis.com 01 53 30 43 00-06 07 83 33 81 Morgan,

Plus en détail

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS

Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS www.formation-agent-securite.net (FAS) Série FAS préparer et réussir son examen Quizz N 7 : QCM CQP APS Dans ce document : Synthèse des questions QCM Feuille de réponses Réponses Ce QCM vous est offert

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits Cas n 1 La gestion des stocks Votre situation professionnelle Dans le cadre de votre baccalauréat professionnel commerce, vous faites une période de formation dans le magasin Toutcomptefait de Royan (17).

Plus en détail

Fiche Produit Mise à jour du 1 er mars 2012

Fiche Produit Mise à jour du 1 er mars 2012 Fiche Produit Mise à jour du 1 er mars 2012 Page 1 sur 5 Page 2 sur 5 Une gestion naturelle Saisissez vos frais depuis tout ordinateur connecté à internet, sur l'application centrale ou depuis son Smartphone

Plus en détail

Les responsabilités des professionnels de santé

Les responsabilités des professionnels de santé Chapitre 5 : UE6 - Le Droit pharmaceutique Les responsabilités des professionnels de santé Martine DELETRAZ-DELPORTE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Application des articles L. 212-11, R. 212-85, R. 212-87 et A. 212-176 à A. 212-181 du code du sport.

Application des articles L. 212-11, R. 212-85, R. 212-87 et A. 212-176 à A. 212-181 du code du sport. N 12699*02 DECLARATION D EDUCATEUR SPORTIF Déclaration des personnes désirant enseigner, animer ou encadrer une ou des activités physiques ou sportives, ou entrainer ses pratiquants contre rémunération.

Plus en détail

REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT

REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28 et 30 du Code des marchés

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

REGLEMENT PORTANT SUR LA LOCATION ET L'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE LA COMMUNE DE GIEVRES

REGLEMENT PORTANT SUR LA LOCATION ET L'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE LA COMMUNE DE GIEVRES REGLEMENT PORTANT SUR LA LOCATION ET L'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE LA COMMUNE DE GIEVRES Le conseil municipal de GIEVRES entendu, le Maire fixe la réglementation sur la location et l'utilisation

Plus en détail

DOSSIER 1 : la gestion des stocks / 11. DOSSIER 2 : le choix d un fournisseur / 19. DOSSIER 3 : la comptabilité de l entreprise / 18

DOSSIER 1 : la gestion des stocks / 11. DOSSIER 2 : le choix d un fournisseur / 19. DOSSIER 3 : la comptabilité de l entreprise / 18 DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL - certificat de travail et portabilité de la prévoyance-

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL - certificat de travail et portabilité de la prévoyance- Groupement des Métiers de l Imprimerie ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ MAI 2015 NOTE N 39 DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE

Plus en détail

How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015

How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015 How to be a good Big Brother Quelle surveillance des outils de communication? 2 juillet 2015 Deux sets de droits en présence a priori antagonistes et leur appréhension au niveau juridique Salarié 3 aspects

Plus en détail

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA

CHANGEMENT DU TAUX DE TVA CHANGEMENT DU TAUX DE TVA Le calcul de la TVA dans Gestimum ERP se base sur les natures comptables. Dans les natures comptables vous pouvez renseigner une date de mise en application, cela va vous permettre

Plus en détail