Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -"

Transcription

1 Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité, Eau Madame Salfati, adjointe au Maire, chargée de l Environnement et de la protection de l Ecosystème, ouvre la séance en rappelant que la Ville s engage dans la deuxième phase de son Agenda 21 : l élaboration du programme d action. L adjointe au Maire présente ensuite les deux thématiques sur lesquelles porte l atelier : la biodiversité et l eau. La parole est ensuite confiée à ETIK-PRESSE qui animera la réunion. Eric Filiol rappelle que les participants sont invités, à ce stade du programme, à faire des propositions concrètes sur la base des principaux enjeux mis en évidence lors du partage du diagnostic. Ces propositions seront ensuite étudiées par les services et aux élus, qui en valideront la faisabilité technique, légale et financière. Une présentation de ce travail sera effectuée lors du prochain atelier consacré à cette thématique. Eric Filiol rappelle les principales spécificités mises en évidence lors du diagnostic : un quart du territoire est recouvert par la forêt périurbaine de Montmorency ; les vergers et des prés de bas de coteaux sont des espaces clés en matière de préservation de la biodiversité ; une forte présence de la nature en ville ; Déjà un engagement fort de la Ville pour une gestion durable des espaces verts. Lors du partage du diagnostic avec la population, plusieurs enjeux ont été identifiés : - Mieux connaître la biodiversité ; - Mieux faire connaître cette biodiversité ; - Préserver et accroître la biodiversité du territoire ; - Montrer l exemple par les actions engagées par la Ville ; - Renforcer la place de la Nature en ville Les propositions présentées ci-dessous ont pour but de répondre à ces enjeux. 1

2 Les propositions 1. Nature et Biodiversité Mieux connaître la biodiversité 37. Identifier les arbres et espèces remarquables du territoire et associer la population à cette identification Précision : cet inventaire pourrait être réalisé avec l aide de l ONF et du Conseil Général du Val d Oise qui a déjà répertorié les espèces sur le territoire à l occasion d une exposition. Mieux faire connaître la biodiversité du territoire 38. Mettre en avant la richesse de la biodiversité du territoire en signalant les espèces remarquables à l aide de panneaux pédagogiques. Précision : ces panneaux pourraient également présenter un «Tag» permettant aux habitants de directement se connecter à un site Internet détaillant les spécificités de la ville en matière de Biodiversité. 39. Organiser un «parcours de la biodiversité» dans les parcs de Saint Brice. Précision : ce parcours inviterait les marcheurs à se rendre de point remarquable en point remarquable. Chacun de ces points comporterait un panneau présentant les spécificités de la plante et son «utilité». 40. Organiser une «Journée de la biodiversité» ou une «Journée du Patrimoine Vert» afin de sensibiliser les habitants à la richesse de leur territoire. Des stands et des visites organisées, par la ville, sur le territoire, permettraient de présenter concrètement les espèces locales. Remarque : dans le cadre du concours des villes fleuries, Saint Brice sous Forêt a obtenu le Prix de la Biodiversité deux années consécutives Préserver et accroître la biodiversité 41. Installer des nichoirs dans les parcs publics pour favoriser la nidification d oiseaux remarquables. Précision : la Ligue de Protection des Oiseaux pourra être sollicitée à cette occasion 42. Sensibiliser les citoyens à l intérêt de planter des haies panachées, au regard du maintien de la biodiversité sur le territoire. Précision : ce travail pourra être réalisé en collaboration avec les Associations 43. Intégrer la notion de corridor écologique dans la réalisation et la gestion des espaces verts municipaux. 2

3 Montrer l exemple par les actions engagées par la Ville 44. En s appuyant sur les compétences des services de la Ville, concevoir des fiches pratiques présentant les bonnes actions en matière de gestion des espaces verts. Précision : ces documents pourraient être diffusés par l intermédiaire de fiches détachables présentées dans le magasine municipal et/ou à télécharcher sur le site Internet de la Ville. 45. Installer des ruches sur les toits des bâtiments municipaux. Précision : un partenariat avec un apiculteur présent sur le territoire pourrait être envisagé 46. Etudier comment mettre à la disposition des habitants le broyeur de déchets verts de la Ville, afin que les particuliers puissent fabriquer leur paillage à partir de leurs déchets verts. 47. Réfléchir à l organisation de la collecte des sapins de Noël, dans le but de pouvoir les récupérer et les transformer en paillage. Précision : Se rapprocher de la Ville de Paris qui réalise de type d opération. Renforcer la place de la Nature en ville 48. Recenser les espaces urbains disponibles pouvant accueillir des plantes (bordure des arbres, espaces sur les trottoirs, etc.). 49. Développer le «micro fleurissement» dans les espaces urbains disponibles : - en incitant les habitants à fleurir et à entretenir des bandes de terre aux abords de leurs immeubles - par le Service des Espaces Verts Précision : ce projet pourrait être réalisé en s inspirant de l expérience de l Association Pleine de Vie Préserver les terres agricoles 50. Poursuivre et mieux communiquer sur le travail réalisé avec la SAFER pour préserver les espaces agricoles du territoire. 51. Engager une réflexion sur les circuits courts pour alimenter la cantine scolaire et ainsi offrir des débouchés aux agriculteurs locaux. Précision : le prestataire qui fournit les repas scolaires propose déjà des fruits de saison cultivés à proximité. 52. Profiter de la démarche Agenda 21 pour mobiliser de nouveau les arboriculteurs sur la thématique des circuits courts et les débouchés potentiels à Saint-Brice (marchés, cantine scolaire, etc.). 53. Lors de la «Semaine du goût», organiser une exposition, au Centre Culturel, sur les richesses agricoles locales, en présence d un arboriculteur, qui présenterait les différentes variétés de fruits cultivés à Saint-Brice. 3

4 2. L eau L eau est une composante importante du paysage saint-bricien (fontaines, ruisseaux, sources). Et lors du partage du diagnostic avec la population, plusieurs enjeux ont été identifiés : - Reconquérir les espaces humides ; - Sensibiliser les habitants ; - Protéger la ressource. Les propositions présentées ci-dessous ont pour but de répondre à ces enjeux. Reconquérir les espaces humides 54. Réaliser un inventaire des sources et cours d eau présents sur le territoire Précision : l Association des Amis du Vieux Saint-Brice pourra être sollicitée sur ce thème ; une étude de la qualité des fontaines et des sources pourra être réalisée à cette occasion Sensibiliser les habitants 55. Présenter de façon pédagogique, en intégrant l histoire du territoire, les rus et les points d eau présents sur le territoire. 56. Lors des aménagements urbains, valoriser autant que faire se peut, les rus du territoire. Précision : se rapprocher de la Ville de Sarcelles qui possède une expérience sur ce sujet 57. Organiser un événement de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière d économie d eau. Protéger la ressource Précision : une distribution de kits d économiseurs d eau ou de mousseurs pourrait être envisagée lors de cet évènement 58. Favoriser la récupération des eaux de pluie dans les bâtiments municipaux. 59. Inciter les habitants à se doter d équipements de récupération de l eau de pluie. Précision : à l image des actions menées pour le déploiement des composteurs, s informer sur les aides possibles auprès de Véolia. 60. Informer les écoles et les services municipaux de l évolution de leur consommation d eau en les incitant à améliorer leurs pratiques. A la fin de l atelier, Eric Filiol remercie les participants de leur travail et annonce les dates et les thématiques des prochains ateliers. L animateur rappelle ensuite que la seconde session de cet atelier aura lieu le 28 novembre à 19h et portera sur la thématique des déchets. L élaboration de l Agenda 21 repose sur les propositions des citoyens. Il invite donc les participants à solliciter leurs amis et connaissances pour enrichir la démarche de la Ville. 4

5 Compte rendu de la première réunion de travail - 28 novembre ATELIER 3 : Préserver la biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Déchets, Eau Madame Salfati, adjointe au Maire, chargée de l Environnement et de la protection de l Ecosystème, ouvre la séance en rappelant que la Ville s engage dans la deuxième phase de son Agenda 21, l élaboration du programme d actions. La séance de travail est consacrée à la thématique des déchets et de l eau et doit permettre aux participants d apporter des propositions concrètes aux enjeux mis en évidence au printemps dernier. François Camé, cabinet ETIK-PRESSE, rappelle les principales caractéristiques de la Ville relevées lors du diagnostic, à savoir : concernant la gestion des déchets la Ville a transféré la compétence de la gestion des déchets à la CCOPF qui fait ellemême appel au Sigidurs (41 communes) - les résultats sont satisfaisants même si les données sont globalisées : o o o les quantités collectées ont enregistré une diminution globale et significative depuis 2008 et la gestion du tri s est améliorée la collecte est adaptée : la gestion des déchets des entreprises est mutualisée, le territoire compte 3 déchetteries et des sites de traitement de proximité la Ville encourage les bonnes pratiques en interne et des actions de sensibilisation et de formation sont menées par les «ambassadeurs du tri» concernant la gestion de la ressource en eau l approvisionnement en eau potable, géré au niveau intercommunal, permet la mutualisation des coûts les eaux usées sont traitées de façon satisfaisante et les écoulements sont largement artificialisés 5

6 Plusieurs enjeux ont été identifiés : - Déchets : poursuivre les actions de sensibilisation auprès des habitants pour les encourager à trier leurs déchets, trouver une solution pour mettre fin au problème récurrent des dépôts sauvages - Eau : sensibiliser les habitants à limiter leur consommation d eau, approfondir la connaissance des réseaux d épuration Les propositions présentées ci-dessous ont pour but de répondre à ces enjeux. Les propositions Déchets 140. Valoriser et communiquer sur les actions conduites par le Sigidurs auprès des Saint-Briciens, dans le cadre de campagnes de réduction des quantités de déchets produites 141. Créer un baromètre de la production de déchets et afficher les résultats (quantités collectées et évolution) sur le site Internet de la Ville et sur les panneaux d information électroniques 142. Proposer au Sigidurs de diminuer le coût du dépôt en déchetterie pour les professionnels afin d encourager la réduction des déchets abandonnés sur la voie publique 143. Instaurer un système de verbalisation afin de renforcer la lutte contre les dépôts sauvages 144. Etudier la possibilité de mettre en place un système de collecte des encombrants «à la demande» Remarque : la Ville pourrait s inspirer du dispositif mis en pace à Paris sur ce thème 145. Travailler avec le personnel de la restauration scolaire pour limiter le gaspillage alimentaire : estimation du nombre de repas, quantité préparée par personne, etc 146. Sensibiliser les responsables de la ludothèque au tri sélectif 147. Inciter les commerçants à sensibiliser leur personnel de nettoyage au tri sélectif 148. Modifier le mobilier urbain en remplaçant les corbeilles de rue par des corbeilles permettant le tri sélectif Remarque : ce type de conteneurs pourra être installé dans le cadre des opérations de rénovation urbaine 149. Encourager et promouvoir les opérations de vide-greniers afin de donner une seconde vie aux objets 6

7 Eau 150. Mener une réflexion avec le service urbanisme sur la perméabilité du territoire 151. Mieux connaître les réseaux d assainissement et étudier l impact de la collecte des eaux pluviales sur les milieux naturels 152. Installer dans tous les nouveaux bâtiments publics des systèmes de récupération d eau de pluie 153. Travailler avec les bailleurs sociaux pour les inciter à installer des compteurs d eau individuels sur les nouveaux logements sociaux 154. Sensibiliser les Saint-Briciens aux économies d eau en organisant avec le CCAS une distribution de kits économiseurs aux habitants Remarque : la Ville d Alençon a déjà mené une opération de ce type auprès des habitants François Camé clôt la séance et remercie les participants. Le prochain atelier aura lieu le mercredi 12 décembre et portera sur la thématique de l insertion et des solidarités. 7

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire

Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire Crédits photo : BiodiverCity, Maison de la Loire 37 Version Mars 201 5 Arborésciences 06 70 11 36 05 / 06 19 25 17 arboresciences37@gmail.com

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014)

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014) Orientation no. 1 Développer et maintenir une efficace et des mécanismes de suivi comme cadre légal de gestion de la forêt urbaine - Développer des mécanismes pour appliquer la à l échelle d une propriété

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

II - Définition et objectifs

II - Définition et objectifs CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES PUBLICS OU D UNE DEMARCHE «OBJECTIF ZERO PESTICIDE» A L ECHELLE D UNE COMMUNE ou GROUPEMENT DE COMMUNES NOVEMBRE 2014

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Ateliers du Développement Durable

Ateliers du Développement Durable Agenda 21 de la Ville de Massy Ateliers du Développement Durable Compte rendu de la première série de réunions Atelier n 1 : «Agir contre la pollution» page 1 Atelier n 2 : «Maîtriser le développement»

Plus en détail

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne 2 Avec le nouveau dispositif co-fau², la égion Bretagne souhaite aider les collectivités bretonnes à aller plus loin dans leurs projets

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture TYPE DE FONCIER Situer sa motivation et préciser ses objectifs PROPRIETAIRE FONCIER Individuel (ex : grande propriété familiale avec vastes espaces verts, parc, bois) FONDATION reconnue d utilité publique

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales?

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? En 2014, le Certu devient la Direction technique Territoires et Ville du Cerema Plan de l intervention 1. D une approche technique sectorielle à une

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

Grille d'évaluation - 2015

Grille d'évaluation - 2015 COMMUNE: Année : GESTION RAISONNEE du FONCIER et de L'HABITAT cadre réservé à l'administration Date de réception : Grille d'évaluation - 2015 1- Engagement dans un projet de document d'urbanisme à l'échelle

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE HAGEN PLAN LOCAL D'URBANISME Document conforme à celui annexé à la délibération du Conseil Municipal de HAGEN en date du 23 mai 2013 APPROUVANT le Plan Local d'urbanisme

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement 8 Vers un engagement mutuel pour l environnement La prise de conscience sur les enjeux liés à l environnement est en plein essor. Ainsi les citoyens sont régulièrement sollicités pour participer à des

Plus en détail

ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE

ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE Communes de Villers-la-Chèvre ÉTUDE D AMENAGEMENT DE L ECOQUARTIER DE LA CHAVIOTTE A VILLERS-LA-CHEVRE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE DE L URBANISME Agence de Metz 7 rue Edouard Belin 57070 METZ Technopole

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Livret développement durable Sommaire

Livret développement durable Sommaire Livret développement durable Sommaire Partie 1 : conseils pour monter un projet de développement durable 1- Un projet de développement durable pour votre établissement p3 2- Le catalogue des animations

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE, VOIR LYONNAISE DES EAUX PROVENCE AUTREMENT

DÉVELOPPEMENT DURABLE, VOIR LYONNAISE DES EAUX PROVENCE AUTREMENT LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI SEERC EAUX DE PROVENCE SERAMM SGAD Bâtiment A le Crossroad 270 rue Pierre Duhem BP 20008 13791 AIX EN PROVENCE Cedex 3 www.lyonnaise des eaux.com/provence COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Le circuit de l eau domestique

Le circuit de l eau domestique 7 Le circuit de l eau domestique L approvisionnement en eau, autrefois et aujourd hui On pourra utiliser les ressources documentaires du CDI ou celles d internet 1. Réalisation de dossiers documentaires

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour le bassin Rhône Méditerranée,

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Quel foncier pour la biodiversité? 9 octobre 2014 Judith Cubertafond / Nina Fernandez 1 UN METIER : OPERATEUR FONCIER Créé en 2007 Pour le compte des

Plus en détail

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris

Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France. 22 & 23 novembre 2010, Paris Journées Des animateurs territoriaux d Ile de France Coorganisées par la région Ile de France et l Agence de l eau Seine Normandie Journées des animateurs territoriaux d Ile de France Les CONTRATS avec

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

La semaine du. développemement durable. www.senart.com www.facebook.com/sansenart

La semaine du. développemement durable. www.senart.com www.facebook.com/sansenart La semaine du CONTACTS PRESSE Jeanne Rebuffat 01 64 13 17 31 j.rebuffat@san-senart.fr Pierre Galinou 01 64 10 53 96 p.galinou@san-senart.fr www.senart.com www.facebook.com/sansenart développemement durable

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

Le Plan d Action Territorial de la nappe alluviale du gave de Pau

Le Plan d Action Territorial de la nappe alluviale du gave de Pau Le Plan d Action Territorial de la nappe alluviale du gave de Pau Plan d Action Territorial www.pat-gavedepau.fr Un programme d action pour lutter contre la pollution diffuse de l eau de la nappe alluviale

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

RECUEIL DES INTERVENTIONS

RECUEIL DES INTERVENTIONS RECUEIL DES INTERVENTIONS Les techniques innovantes de gestion des eaux pluviales Cédric ANSART, Chargé d études espaces publics, paysage et aménagement urbain au CEREMA Jérôme CHAMPRES, Chef de projets

Plus en détail

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine G&D conseil - juin 2010 - Page 1 sur 6 1- Objet Ce document est destiné à ouvrir le débat sur les enjeux pour les territoires du PNR de

Plus en détail

Communiquer sur la propreté à Paris

Communiquer sur la propreté à Paris Communiquer sur la propreté à Paris Direction de la Propreté et de l Eau AVPU Versailles Mars 2015 COMMUNIQUER SUR LA PROPRETÉ À PARIS UNE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE INCONTOURNABLE Une communication

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

«Agir local, penser global»

«Agir local, penser global» > présentation de l Agenda 21 et méthode du projet L Agenda 21 fait référence aux finalités essentielles du développement durable que sont : > La lutte contre le changement climatique et la protection

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 28 FEVRIER 2013 20 H 30

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 28 FEVRIER 2013 20 H 30 Président : M. Jean THERY, Maire REUNION du CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 28 FEVRIER 2013 20 H 30 Présents : Mme Françoise ARNOULD, Mme Jeanne MIDOL - Messieurs Pierre FAIVRE, Marc BARBAUD, Michel PIERRE, Christian

Plus en détail

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées :

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées : D A MIXTE D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU PAYS DE BRAY Contribution à l élaboration de la stratégie régionale du futur programme opérationnel et du futur programme de développement rural de la Haute-Normandie.

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Formations forêt-bois : catalogue 2014

Formations forêt-bois : catalogue 2014 Communes forestières de Lorraine Formations forêt-bois : catalogue 2014 version janvier 2014 Ce document est réalisé dans le cadre du programme de formation du réseau des associations de communes forestières,

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris Exploitation et valorisation des données pédologiques pour l aménagement à l échelle régionale Christian THIBAULT, directeur de l environnement urbain et rural à l IAURIF Conférence d orientation du Gis

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

GOUVERNANCE DES TRAMES VERTES ET BLEUES URBAINES

GOUVERNANCE DES TRAMES VERTES ET BLEUES URBAINES GOUVERNANCE DES TRAMES VERTES ET BLEUES URBAINES ANALYSE DES MODALITÉS INITIÉES LORS DE LA MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE PAR DES COLLECTIVITÉS [ Strasbourg ] Auteurs : Cormier Laure, Maître de Conférences

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Grâce à plus de 25 années d expérience et à la parfaite maîtrise de son métier, la société CM - CIC Sarest accompagne les collectivités publiques françaises

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon

Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon ème forum de la Région Urbaine de Lyon 9 juin 998 L'Isle d Abeau Bonnes pratiques du développement durable en

Plus en détail

3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE

3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE Les 8 et 9 novembre 2008 au Moulin d Ors à Châteaufort (78) 3 ème FORUM ÉCO-HABITAT DE LA VALLÉE DE CHEVREUSE Découvrir.Débattre Rencontrer. Sur la maison écologique Contact : Hélène GODARD Promotion touristique

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04 Politique : - ECONOMIE Secteur d'intervention : Energie Programme(s) : développement durable Objet : Adoption

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence A l initiative du Réseau ADD (Acteurs du Développement Durable du 04) Centre Éco-Pilote DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence Avec

Plus en détail

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010 n 1 Bulletin d information Eté 2010 Site Natura 2000 Tunnels à Bulletin d information Bulletin d information chiroptères Monts du matin Monts du matin Edito Le patrimoine naturel constitue aujourd hui

Plus en détail

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous?

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Philippe Bourke, Directeur général du RNCREQ Antoine Verville, Directeur général adjoint du ROBVQ 3e Forum national sur les lacs Mont-Tremblant,

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Les Crastes. Edito G UIDE PRATIQUE D ENTRETIEN

Les Crastes. Edito G UIDE PRATIQUE D ENTRETIEN Les Crastes G UIDE PRATIQUE D ENTRETIEN SOMMAIRE 2 3 Les Crastes : A quoi ca sert? Les obligations en matière d entretien Deux acteurs pour une même mission Edito 4 6 7 8 8 5 Cartes L action de sensibilisation

Plus en détail

Tous acteurs. du développement durable de Bussy Saint-Georges

Tous acteurs. du développement durable de Bussy Saint-Georges Tous acteurs du développement durable de Bussy Saint-Georges Édito de Monsieur le Maire À travers cet Agenda 21, la ville de Bussy Saint-Georges a décidé de faire le peu qu elle pouvait faire : développer

Plus en détail

3 ème Fête de l environnement de Baillargues

3 ème Fête de l environnement de Baillargues 3 ème Fête de l environnement de Baillargues Du 11 au 22 mai 2012 >>> Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS.

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Francine MORAT-VUONG Boulogne-Billancourt Vice-présidente du réseau français des villes santé de l OMS. LES VILLES S IMPLIQUENT

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 29 Septembre 2014 à 20 H Convocation du 22 Septembre 2014 L'an deux mil quatorze et le vingt-neuf septembre

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail