Plan Système d information marketing (SIM) Données primaires et secondaires Processus de recherche marketing Méthodes de recherche marketing

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan Système d information marketing (SIM) Données primaires et secondaires Processus de recherche marketing Méthodes de recherche marketing"

Transcription

1

2 Plan Système d information marketing (SIM) Données primaires et secondaires Processus de recherche marketing Méthodes de recherche marketing

3 La mise en marché selon l optique vente PRODUCTION MARCHÉ DÉPARTEMEN T DES VENTES STRATÉGIE DE MISE EN MARCHÉ Produit Prix Promotion Distribution Force de vente Objectifs de vente Etc.

4 La mise en marché selon l optique marketing MARCHÉ La structure du marché Taille Potentiel Concurrence Etc. Le consommateur Besoins Attitudes Perceptions Motivations Etc. L environnement Économique Politico-légal Technologique Culturel Etc. RÉTROACTIO N SIM MISE EN OEUVRE & CONTRÔLE R&D PRODUCTION SEGMENTATION CIBLAGE POSITIONNEME NT MARKETING MIX Produit Prix Distribution Communication Service à la clientèle

5 Système d information marketing Structure organisée dont le but est de recueillir, de traiter, d analyser et de synthétiser toute information pertinente et utile aux décideurs marketing. Le SIM repose sur les 4 éléments suivants : 1.La collecte et l analyse systématique des données internes de l entreprise 2.La collecte et l analyse des données externes 3.Les outils d aide à la décision 4.La recherche marketing

6 Utilité du système d information marketing Réduit l incertitude inhérente à la prise de décision managériale. Établit une passerelle entre le consommateur et le gestionnaire. Permet l identification et l évaluation d opportunités commerciales. Aide à la résolution de problèmes marketing.

7 Les données secondaires Les données secondaires sont des informations qualitatives ou quantitatives, colligées, traitées et analysées par un tiers, à un moment précis, dans un but déterminé, et qui sont disponibles au moment de la recherche. Données secondaires internes Données secondaires externes (publiques ou privées)

8 Les sources de données secondaires internes Études antérieures Indicateurs de performance marketing Rapports de la FDV Bases de données client Suggestions et commentaires des clients Documents comptables Etc.

9 Forces et faiblesses des données secondaires FORCES Économiques Rapides Souvent disponibles de façon longitudinale Méthodologie FAIBLESSES Moins précises qu une étude ad hoc Aucun contrôle sur la méthodologie utilisée Tombent rapidement en désuétude

10 Qualité des données secondaires Vérifier la précision des données secondaires. Vérifier la source des données secondaires. Vérifier la récence des données secondaires. Évaluer la validité de l approche méthodologique utilisée. Règle d or : utiliser et comparer plusieurs sources de données secondaires (recoupement d information).

11 La recherche marketing Processus systématique de collecte, de traitement et d analyse de données quantitatives ou qualitatives en vue de produire de l information utile à la prise de décision marketing Recherche marketing Production de données primaires

12 Le processus de recherche marketing Formulation du problème de recherche Structuration de la méthodologie de recherche Opportunité ou problème de marketing Construction des instruments de collecte de données Échantillonnage Collecte de données Traitement et analyse des données Rédaction du rapport de recherche

13 Méthodes de recherche Méthodes de recherches Méthodes semi-structurées Méthodes structurées Recherche qualitative Groupes de discussion Entrevues en profondeur Observation (semi-structurée) Recherche descriptive Expérimentation Observation (structurée)

14 La recherche qualitative Les groupes de discussion L entrevue semi-structurée en profondeur Les techniques projectives

15 Infrastructure et logistique des groupes de discussion Installations pour Salle d observation (miroir sans tain) enregistrement audio et vidéo Décoration sobre Salle de traduction instantanée Table quasi ovale dotée de fauteuils confortables

16 L observation Méthode de recherche basée sur la description du comportement d individus ou de phénomènes marketing Quelques formes d observation L observation directe L observation participante L observation mécanique L observation indirecte

17 Avantages et limites de l observation AVANTAGES LIMITES Information directe Coût Absence d interaction Partie visible de l iceberg Observation limitée Subjectivité du chercheur

18 La recherche descriptive (sondage) Description des caractéristiques d une population ou d un phénomène marketing. QUI, QUOI, COMBIEN, QUAND, OÙ et COMMENT? Méthode de recherche structurée. Repose sur une bonne compréhension du problème de recherche.

19 Construction d un questionnaire Spécifier les informations à collecter Établir les modalités de la collecte de données Préparer une première ébauche Pré-tester le questionnaire QUESTIONNAIR E A. Introduction B. Corps/contenu C. Section de classification Réviser et mettre au point la version finale du questionnaire

20 Échantillonnage NON PROBABILISTE PROBABILISTE De commodité Selon le jugement Boule de neige Par quotas Aléatoire systématique Stratifié En grappes Aréolaire Volontaire

21 Collecte des données Enquête Avec intervieweur Auto-administrée Par téléphone En face à face Par poste Par Internet Par Télécopieur À domicile

22 Structure du rapport de recherche 1. Page de garde 2. Table des matières 3. Contexte et objectifs de l étude 4. Méthodologie de la recherche 5. Faits saillants 6. Recommandations stratégiques 7. Résultats détaillés 8. Annexes

23 Quelques conseils Un rapport de recherche doit être captivant Utiliser un style de rédaction dynamique (ni simpliste ni trop érudit) Utiliser des phrases concises qui vont droit au but et employer un vocabulaire riche et varié Mettre en valeur l importance et la pertinence de l information Utiliser des tableaux synoptiques et des graphiques pour présenter les résultats quantitatifs

24 Mots clés et concepts à retenir SIM DONNÉES PRIMAIRES DONNÉES SECONDAIRES RECHERCHE MARKETING PROCESSUS PROBLÈME DE MARKETING PROBLÈME DE RECHERCHE ÉTUDE QUALITATIVE GROUPE DE DISCUSSION ENTREVUE EN PROFONDEUR TECHNIQUES PROJECTIVES OBSERVATION SONDAGE ÉCHANTILLONNAGE QUESTIONNAIRE RAPPORT DE RECHERCHE

Chapitre 2 : Etude de marché

Chapitre 2 : Etude de marché Chapitre 2 : Etude de marché (Extraits du support des cours de MM. Berset et Di Meo) 1. Définition Sans de bonnes informations, le marketing ne peut pas être mis en oeuvre. Qui veut concevoir des nouveaux

Plus en détail

Séance 1 Introduction aux études marketing. Professeur : Alain Debenedetti Alain.Debenedetti@univ-mlv.fr

Séance 1 Introduction aux études marketing. Professeur : Alain Debenedetti Alain.Debenedetti@univ-mlv.fr Séance 1 Introduction aux études marketing Professeur : Alain Debenedetti Alain.Debenedetti@univ-mlv.fr 1 Plan de la séance 1 1. Objectifs et déroulement du cours 2. Définitions 3. La démarche d une étude

Plus en détail

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE

ETUDES DE MARCHES ET STATISTIQUE APPLIQUEE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ETUDES

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social

PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN. Module 1: Communication et marketing social PROFESSIONALIZATION OF LITERACY AND BASIC EDUCATION BASIC MODULES FOR TEACHER TRAINING TRAIN Module 1: Communication et marketing social Helen Murphy Waterford Institute of Technology (WIT) PROGRAMME DETAILLE

Plus en détail

CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING

CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING CHAPITRE 1: LES ETUDES MARKETING Introdution L' étude mkg: «c'est le fonction qui relie le consommateur, client, public aux spécialistes en mkg via l'information» (AMA) L'information: Identifier et définir

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT

INTRODUCTION AU MARKETING Professeur : Abdellah KOMAT 1- Tout produit fait partie d une hiérarchie que l on peut décomposer en plusieurs échelons (la hiérarchie des produits). Exposez ces différents échelons en illustrant votre présentation par un exemple

Plus en détail

Etudes de Marchés : enjeux et perspectives

Etudes de Marchés : enjeux et perspectives Etudes de Marchés : enjeux et perspectives 27 janvier 2015 Alliance Française loick.menvielle@edhec.edu Définition Etude de marché : mise en œuvre d un ensemble de techniques de collecte et de traitements

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGE TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7 Date : 21/05/2012 Module : Recherche Marketing Durée : 2h CORRIGE TYPE DE L EXAMEN Correction 1 ère Partie

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

RGROSS R.GROSS 11/09/2007

RGROSS R.GROSS 11/09/2007 1 1.2 La démarche mercatique RGROSS / 2 La mercatique Un état d esprit qui consiste à se placer systématiquement du point de vue du consommateur afin de satisfaire au mieux ses besoins. Unedémarche qui

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion du Patrimoine

Cours de Marketing. Gestion du Patrimoine Cours de Marketing Gestion du Patrimoine Sommaire CH I Qu est-ce que le Marketing CH II Les études de marché CH III La stratégie marketing CH IV Le marketing-mix 2 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

CORRIGÉ TYPE DU TEST

CORRIGÉ TYPE DU TEST ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES D ALGER Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 4 et 6 Date : 19/05/2014 Durée du test : 1h30 CORRIGÉ TYPE DU TEST [ Page 1 sur 6 ] Module : Recherche Marketing Enseignant

Plus en détail

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Jorgen Schytte/StillPictures 3 Collecte des données Questions traitées dans ce chapitre Quels outils utiliser pour recueillir des données sur l économie

Plus en détail

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I CONTRÔLE DE LA QUALITÉ ET MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE La mesure de la satisfaction constitue une activité importante car elle permet aux dirigeants des services alimentaires de connaître

Plus en détail

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger

ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008. COORDINATEUR : Alain Kruger ETUDE TERRAIN Projet marketing 2 ème Année ESG 2 ème Semestre 2008 COORDINATEUR : Alain Kruger mail : akruger@esg.fr RAPPEL DES DELAIS : Constitution des équipes et des projets Semaine du 21 janvier 2008

Plus en détail

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE

LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE LE PROJET D ETUDE COMMERCIALE 1. Les objectifs de la recherche commerciale 2. Les types d étude en Amont et en Aval 3. Les sources d informations primaires et secondaires 4. Le projet d étude commerciale

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

CORRIGÉ TYPE DU TEST

CORRIGÉ TYPE DU TEST ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES D ALGER Niveau : 1 ème année Master TC Groupes : 1 et 5 Date : 18/05/2014 Durée du test : 1h30 CORRIGÉ TYPE DU TEST [ Page 1 sur 6 ] Module : Recherche Marketing Enseignant

Plus en détail

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13

INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. DEVOIR ET SAVOIR ÊTRE PRÉSENT SUR INTERNET 13 I. Le marché de l'e-commerce 13 A. Une croissance confirmée: les chiffres 13 B. Le profil des internautes 15 C. Des centres d'intérêt

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015

Etudes de marché. Marc Vandercammen, 2015 Etudes de marché Marc Vandercammen, 2015 1. Les fondamentaux Principe 1 Toute étude repose sur la méthode scientifique Objectivité Réfutabilité Caractère structuré Caractère méthodique Attitude critique

Plus en détail

RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC

RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC Jacques Roy, Ph.D. et Pierre Filiatrault, Ph.D. 1/8

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

La mesure de la satisfaction clientèle

La mesure de la satisfaction clientèle La mesure de la satisfaction clientèle Réalisé par Richard Ladwein La mesure de la satisfaction clientèle 2 Une mesure pas ordinaire... On ne mesure pas l intelligence en demandant aux personnes si elles

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

Les sources et méthodes de recherche d information

Les sources et méthodes de recherche d information Les sources et méthodes de recherche d information DOCUMENTS ÉCRITS Recherche documentaire Différents répertoires permettent d au moins identifier les entreprises existantes. Dépendamment de ces répertoires,

Plus en détail

Marketing touristique

Marketing touristique Université Mohamed 1er Faculté des lettres et des sciences humaines -Oujda- Master : Tourisme et patrimoine Marketing touristique Fondements et concepts Pr. Nouha EL-HALAS Année universitaire 2013/2014

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

Licence de Gestion Syllabus de l année 3

Licence de Gestion Syllabus de l année 3 Le descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en licence (MESR 2012).

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section gestion Économie de gestion Classe de 13CG Nombre de leçons: 4.0 Nombre

Plus en détail

Marketing. Printemps 2014

Marketing. Printemps 2014 Marketing Printemps 2014 «Le marketing est à la fois l activité, l ensemble des institutions et des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger les offres qui ont de la valeur pour les

Plus en détail

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 2. METHODOLOGIE DE LA REVISION 2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 1. Introduction 1.1.L objectif essentiel de la révision des comptes annuels est d assurer le lecteur du fait que ce document

Plus en détail

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action!

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Christian Duplessy, Conseiller senior planification stratégique RH 18 septembre 2013 La Banque Nationale : quelques

Plus en détail

Chapitre 8. Corrigés

Chapitre 8. Corrigés Chapitre 8 Corrigés 1 Question 1. Indicateurs du BSC et stratégie de domination par les coûts Le BSC doit refléter les intentions stratégiques. Par conséquent, si l entreprise choisit de s orienter plutôt

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Analyse du Comportement du Consommateur (2) Le comportement du consommateur Séance 3 I Les variables d influence du comportement 1.1) Les variables explicatives individuelles 1.2)

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN MARKETING

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE : BACHELIER EN MARKETING MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATION DE L ENTREPRISE

SYSTEME D INFORMATION DE L ENTREPRISE SYSTEME D INFORMATION DE L ENTREPRISE - 1 - SOMMAIRE Introduction L entreprise : système indépendant Conception du système d information Mission du système d information Rôle de la comptabilité ENVIRONNEMENT

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La comptabilité par activité 1

FICHE TECHNIQUE. La comptabilité par activité 1 FICHE TECHNIQUE La comptabilité par activité 1 La comptabilité par activité (CPA) est une méthode comptable popularisée particulièrement par les travaux de Kaplan, Cooper et Turney à la fin des années

Plus en détail

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma

DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion. www.datacrunching.co.ma DATA CRUNCHING Cabinet d étude en marketing et sondage d opinion 2015 www.datacrunching.co.ma 1 Agenda Présentation du cabinet Pourquoi nous? Métiers du cabinet Méthodologie & Outils Références significatives

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

La référence d'emploi de l'industrie de l'automobile. Questionnaire d évaluation de rendement Conseiller en ventes

La référence d'emploi de l'industrie de l'automobile. Questionnaire d évaluation de rendement Conseiller en ventes Questionnaire d évaluation de rendement Conseiller en ventes Nom : Poste : Pour la période allant du au Type d'évaluation : (préliminaire, trimestrielle, annuelle, autre) Évaluation complétée par : Titre

Plus en détail

Le système d information marketing

Le système d information marketing Le système d information marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Gilbert Rock 2001 Chapitre 4 Adapté par Guy Grégoire - Automne 2002l Sommaire Les composantes du SIM (système d information d marketing)

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN GESTION

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETES DE SATISFACTION ET SONDAGE

TECHNIQUES D ENQUETES DE SATISFACTION ET SONDAGE ULYSS GABON BP : 11156 Libreville Tél : +241 01 44 53 10 / 01 72 25 40 Email : info@ulyssconseil.com Web site :www.ulyssconseil.com FORMATION TECHNIQUES D ENQUETES DE SATISFACTION ET SONDAGE Patrice LOKO,

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Processus d élaboration Tâches pour la réalisation Étape 1 : analyser la cible de formation 1. Caractériser la cible de formation :

Plus en détail

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales SAVOIRS ASSOCIES Savoirs S1 Etude et veille commerciale internationales Limites de connaissances S11. Marketing international S11.1 La démarche marketing Concept de marketing, objectifs, évolution S11.2

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

qualité des prestations des

qualité des prestations des Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Renforcer la qualité des prestations des entreprises pour augmenter leurs opportunités de marché Renforcer la qualité des prestations

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE Entreprise MEREGO De : GOLO Cécilia Comptable P.J. : coûts de revient et résultats analytiques A : Directeur Service de la comptabilité de gestion Date : 28/05/10 Objet : commentaire sur l évolution des

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Outils de recherche appliquée en sciences comptables. Plan du module. Notion de science. Notion de recherche. Science et recherche

Outils de recherche appliquée en sciences comptables. Plan du module. Notion de science. Notion de recherche. Science et recherche Outils de appliquée en sciences comptables Processus de François Brouard, DBA, CA président IPSO FACTO consultants inc. 2007, IPSO FACTO consultants inc. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Il est interdit de reproduire,

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

Offre d éd. études par Internet. Présentation. www.qualiquanti

Offre d éd. études par Internet. Présentation. www.qualiquanti Offre d éd études par Internet Présentation www.qualiquanti qualiquanti.com 12bis, rue Desaix 75015 PARIS Tel : +33 (0)1.45.67.62.06 Fax : +33 (0)1.45.67.41.44 Les enquêtes par Internet 1. L expérience

Plus en détail

MRK 6011 ÉTUDES DE MARCHÉ Hiver 2010 3 crédits Mardi de 8h30 à 11h20

MRK 6011 ÉTUDES DE MARCHÉ Hiver 2010 3 crédits Mardi de 8h30 à 11h20 MRK 6011 ÉTUDES DE MARCHÉ Hiver 2010 3 crédits Mardi de 8h30 à 11h20 Site Web du cours : http://www.webct.ulaval.ca Professeur : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Disponibilités : Soutien technique

Plus en détail

Leçon 2 : Les études de marché internationales 2

Leçon 2 : Les études de marché internationales 2 Leçon 2 : Les études de marché internationales 2 I. Déroulement de l étude de marché internationale 2 1. Le marché des études de marché internationales 2 2. La nécessité de l étude de marché internationale

Plus en détail

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats Introduction L année dernière, votre entreprise a répondu à un sondage portant sur la «Maturité marketing» et les résultats, contenus dans le courriel

Plus en détail

Introduction : Témoignages : Pierre BELLON : pages 4-5 www.sodexo.com Lucile BERNADAC : pages 6-7 www.papili.org

Introduction : Témoignages : Pierre BELLON : pages 4-5 www.sodexo.com Lucile BERNADAC : pages 6-7 www.papili.org Introduction : Témoignages : Pierre BELLON : pages 4-5 www.sodexo.com Lucile BERNADAC : pages 6-7 www.papili.org Activité introductive : Sur base des sites web, établissez un tableau comparatif de ces

Plus en détail

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1

Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 TOOL 2 Pourquoi réaliser une étude de marché? Les entrepreneuriales - soirée Tools 1 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Morbihan Intervenante : Florence MOUNIER Conseillère en Développement Économique

Plus en détail

ESIAL 1 A 01/10/2010 1

ESIAL 1 A 01/10/2010 1 LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE ESIAL 1 A 01/10/2010 1 Introduction Pour déterminer les orientations stratégiques d une entreprise, il faut tout d abord : établir un diagnostic = analyser et mesurer le potentiel

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Mercatique Objectif général du module : Participer à la démarche mercatique de l entreprise Indications de contenus,

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels D1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGÉNIEURS...2 D1.1 Assistant cartographe (nouveau programme)...2 D1.2 Assistant en production et

Plus en détail

LES ETUDES QUALITATIVES. Page 1

LES ETUDES QUALITATIVES. Page 1 LES ETUDES QUALITATIVES Page 1 3 grandes catégories d études! Etudes documentaires : Il s agit d analyser des informations disponibles auprès de multiples sources de documentation. Grace à elles, il est

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Présentations. de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP

Présentations. de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP Présentations de la Direction Générale du MEF et du Service d Economie de la santé de l UEP/MSPP Les dépenses de santé dans le contexte général des dépenses publiques et de l economie 2015-2016 Proclamation

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Mise en place et renforcement de la fonction marketing et commerciale des entreprises industrielles

Mise en place et renforcement de la fonction marketing et commerciale des entreprises industrielles Les bonnes pratiques et les systèmes de management Mise en place et renforcement de la fonction marketing et commerciale des entreprises industrielles Présenté par : Expert Principal PCAM Hafedh CHAABANE

Plus en détail

Entreprises touristiques (12/10/11)

Entreprises touristiques (12/10/11) Entreprises touristiques (12/10/11) 7 et 14 décembres 18, 19, 24 janvier 09, 15 février 14 mars 3h, 27 mars 3h, 28 mars soutenance 4h Les acteurs clés Identifications et mécanismes OFFRE DEMANDE Fournisseurs

Plus en détail

Introduction 1. Partie I À quoi sert un chef de produit? 5

Introduction 1. Partie I À quoi sert un chef de produit? 5 Table des matières Introduction 1 Partie I À quoi sert un chef de produit? 5 Chapitre 1 Définition de la fonction du chef de produit 7 Les rôles du chef de produit : le contenu de la fonction 8 La définition

Plus en détail

Communication orale scientifique

Communication orale scientifique Communication orale scientifique Philippe Carrère, UAG 2013 Introduction Toute étude doit aboutir à la diffusion de connaissances (obligation éthique) Communication orale souvent préalable à communication

Plus en détail

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 TANGARA Mahamadou Bassirou Tél : 66 86 90 61/73 11 68 50 Site web : www.mbtangara.fr Email : mbtangara@gmail.com OUTLINE Objectifs; Les Prérequis du

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

SPONY PROFILING MODEL (SPM)

SPONY PROFILING MODEL (SPM) SPONY PROFILING MODEL (SPM) Introduction Le Spony Profiling Model (SPM) est une innovation en partie française issue de dix ans de recherche dirigée par un français, le Dr Gilles Spony à Cranfield School

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES ASSOCIATION OF COLLEGE & RESEARCH LIBRARIES (ACRL) NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Extrait traduit de l anglais par le Groupe de travail sur la formation documentaire

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2011/26 Conseil économique et social Distr. générale 6 décembre 2010 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-deuxième session 22-25 février 2011 Point 4 f) de

Plus en détail

Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université

Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université APPEL A COMMUNICATIONS Le 2ème colloque International de la Recherche en Sciences de Gestion

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5

1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5 Remerciements Introduction 1 xi 1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5 l. Secteurs et acteurs de l'industrie touristique 5 1.1 Tendances 5 1.2 Secteurs et acteurs 9 2. Produits, concepts,

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail