Le management de parc nucléaire d'edf

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le management de parc nucléaire d'edf"

Transcription

1 Aline Kenedi et Dominique Clément Le management de parc nucléaire d'edf Préface de Laurent Stricker L'Harmattan 5-7, rue de l'école-poiytechnique ; Paris France L'Harmattan Hongrie Konyvesbolt KossuthL. u Budapest HONGRIE Espace L'Harmattan Kinshasa L'Hannattan Italia Fac.des Se. Sociales, Pol. et Adm. Via Degli Artisti, 15 BP243.KINXI Torino Université de Kinshasa-RDC Italie L'Harmattan Burkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12 BURKINA FASO

2 TABLE Préface par Laurent Stricker Introduction Première partie "NOUS AVONS TANT AIME LE SERVICE DE LA PRODUCTION THERMIQUE" Chapitre 1 : LA SÛRETÉ EN EXPLOITATION 1 - LE SERVICE DE LA PRODUCTION THERMIQUE La Direction Production Transport d'edf et ses métiers 11 Le symbole d'edf entreprise intégrée Le Service de la Production Thermique : une place forte 12 Une croissance extraordinaire - Figure : Part des énergies primaires en 1960,1973, 1983, La bulle du SPT 2 - LES HOMMES DU REP L'école du graphite gaz 14 L'UNGG, un monde à part - L'abandon de la filière - L'apprentissage de la sûreté ' Les "Américains" 15 Exploiter le REP : les arrêts de tranche - La guerre des filières Les exploitants du thermique 16 Un personnel jeune - Une formation sur le terrain - Exploitants d'abord. Les cousins de la Direction de l'equipement 17 Les limites de responsabilité - Une mission commune Recruter et former en masse 18 Figure : Evolution des effectifs et de la puissance installée - Les embauches - La formation - Une cause nationale - Une réussite technique et humaine 3 - LE NUCLÉAIRE DANS LA PRODUCTION THERMIQUE Une expertise technique centralisée 21 Les départements centraux - Les unités nationales - La partition du Département Exploitation Sûreté Nucléaire 237

3 Une pyramide hiérarchique régionalisée 24 Les chefs de zone - Les Groupes Régionaux de la Production Thermique - Les Centres de Production Nucléaire Les forces centralisatrices au sein du SPT 25 L'équilibre du réseau électrique - La volonté de maîtrise technique - Encadré : L'effet palier L'autonomie managériale des sites 28 Les chefs de CPN : patrons chez eux - Encadré : La mare du Blayais - Les Commissions Locales d'information - Le management participatif Le dialogue avec l'autorité de Sûreté 31 Une proximité maintenue entre les acteurs de la sûreté Les organismes de contrôle 32 Les organes de l'autorité de Sûreté - Les organes du contrôle interne d'edf 4 - LES ENSEIGNEMENTS TIRÉS DES ACCIDENTS Three Mile Island : un événement déterminant pour l'amélioration de la sûreté 35 Encadré : TMI, un accident industriel - L'interface homme/machine et le début du facteur humain - L'Approche Par Etat - L'Ingénieur Sûreté Radioprotection Tchernobyl et la transparence 38 La communication verrouillée - Encadré : La conséquence d'un déficit de culture de sûreté - L'organisation de la transparence - Encadré : L'échelle de communication INES - La mise en place des Missions Sûreté Qualité 5 - LES NOUVEAUX MÉTIERS DU NUCLÉAIRE La dimension humaine de la sûreté 43 La défense en profondeur élargie aux aspects humains - Simulateur et principe de non sanction - Un bilan de sûreté globalement positif Un nouveau métier : la conduite nucléaire 45 Une organisation calquée sur celle du thermique classique - Le caractère impalpable du process nucléaire - La conduite : métier ou activité? La qualité d'exploitation dans la maintenance 46 Les difficultés de l'arrêté Qualité - Contrôler la sous-traitance - Vers une maintenance en "col blanc"? Sécurité et radioprotection : "prends soin de toi-même" 48 La radioprotection sur le modèle de la sécurité - Développer la connaissance 6 - LA SITUATION DU SPT A L'ÉTÉ 1988 Les objectifs de Responsabilisation et qualité - Schémas directeurs et retour d'expérience L'inflexion de la courbe de disponibilité 50 Les incidents génériques - Les résultats de 1987 Un incident précurseur 51 Un défaut de mode commun - Motiver les équipes de conduite 238

4 Chapitre 2 : LA CRISE D'IDENTITÉ 1 - LE CONFLIT DES SERVICES CONTINUS DE LA FIN 1988 Un contexte de cogestion 53 Le soutien de la CGT au programme nucléaire - La cogestion La sûreté légiférée : l'amendement Giraud 53 Le coup d'éclat de la direction du Bugey - L'amendement Giraud La grève de 1988 : "Nous n'avons rien vu venir" 54 Une rentrée sociale comme les autres - L'enlisement du conflit Garantir la sûreté du réseau : les notes Bénat 56 L'exigence de sûreté du réseau - Encadré : Le contexte juridique des notes Bénat Une concertation générale 58 Une discussion très ouverte - Les stratégies syndicales - Une grève "payante" au goût amer Les missions de la conduite 59 La vision de la direction - Un sentiment d'impréparation au métier - Renforcer les équipes de quart Une communication directe avec le personnel 61 jutiliser tous les outils de la communication " L'analyse du conflit de Le malaise des chefs de quart - La déstabilisation du trio de tête d'équipe -Les revendications salariales - L'isolement de la conduite - Le développement des procédures L'amorce d'un virage managérial 64 Des outils d'analyse sur la conduite - Les réflexions sur l'ingénieur de quart 2 - LE RAPPORT NOC 1989 : une année charnière" 65 Un bilan très technique - Des problèmes d'exploitation Les incidents de maintenance 66 1 er août 1989: les fonds pleins de Dampierre 1-16 août 1989 : les vis pleines de Gravelines 1 La réaction de la Direction Générale d'edf 67 Comprendre ce qui s'est passé - Rappeler le message de sûreté Le rapport Noc : une construction collective 68 L'organisation des sites nucléaires - Les domaines transverses Un rapport fondateur 70 La sûreté dans la maintenance - L'industrialisation des arrêts de tranche 239

5 3 - DE LA DIRECTION PRODUCTION TRANSPORT A LA DEPT ' Une compétitivité en baisse 71 Un durcissement des relations avec l'autorité de Sûreté 71 L'engagement de la DG dans la sûreté - "Un durcissement des relations" - La recherche de la perfection technique Un besoin de renouveau 73 Une organisation devenue inextricable - La nomination de Michel Albert Les idées forces de la réorganisation de la Direction Production Transport 74 Le client moteur de l'évolution - Optimiser par les synergies : une transformation par la méthode douce 76 Une réorganisation étalée sur trois ans 4 - LA FIN DU SERVICE DE LA PRODUCTION THERMIQUE L'autonomie du nucléaire 78 "Nous avons tant aimé le SPT" 78 Deuxième partie L'AUTONOMIE DU PARC NUCLEAIRE Chapitre 1 : L'EFFET PARC 1 - LES DÉMARCHES MANAGÉRIALES Début 1990 : des objectifs sur tous les fronts 83 Des objectifs fixés par la Direction Générale - Un nouveau patron pour le nucléaire - Les trois axes - L'enjeu social La mise en débat 84 Expliquer le pourquoi - Une vague de consultants Le manager et l'appui au management 85 La valorisation des managers - Encadré : La culture de sûreté selon l'insag 4-La notion de filière et l'appui au management Faire peau neuve pour affronter l'avenir orientations pour un vent d'optimisme - Changer dans son métier Des trois axes aux six démarches. 89 Expliquer le sens de l'action - Les six démarches de Pierre Carlier - Encadré : Origine des six démarches 240

6 2 - LA DÉMARCHE CONDUITE Un chantier prioritaire 91 Un contexte d'instabilité sociale 91 Les déçus des groupes de travail - La revendication des chefs de quart - La "recentralisation" : un objectif pour la CGT La fin des coupures de courant 93 La veille sociale - Chinon : un conflit resté local - Un objectif atteint Remettre la conduite au cœur du process 94 Renforcer les lignes de défense humaines - Une démarche bien encadrée Une nouvelle configuration de la tête d'équipe : le chef d'exploitation 95 Un manager responsable de la sûreté - Les Ingénieurs Sûreté sortis du quart - Une amélioration du dialogue de sûreté Renforcer la formation continue : les 7 équipes 97 Une logique d'amélioration des compétences - L'exception de Flamanville - Les "sherpas" parisiens - Un investissement à la hauteur de l'enjeu 3 - UN PROJET GLOBAL POUR LA MAINTENANCE La maintenance au carrefour de la performance économique 99 Stabiliser les dépenses d'exploitation - Façonner le professionnalisme Les Plans Qualité Sûreté et le chef d'arrêt 100 Les Plans Qualité Sûreté - Le chef d'arrêt - La formation des acteurs - Une animation en réseau. Maîtriser la durée des arrêts de tranche 102 Le projet Disponibilité - L'Optimisation de la Maintenance par la Fiabilité - Encadré : Le remplacement des couvercles de cuve des réacteurs 4 - ORGANISER LE SYSTÈME PARC MCP/Ingénierie de site : une des clefs du système 106 La zone Parc - Le travail'en affaires - La création des ingénieries de site La cohérence d'exploitation des installations 108 Les unités nationales - Animer les métiers - Une logique de compétences Les centrales 2 tranches : un coup de jeune pour le management 110 Le raccourcissement des lignes hiérarchiques - La création de Civaux Le débat sur l'organisation des sites 4 tranches 112 Le cloisonnement des sous unités - La cohérence dans la diversité 5 - MAÎTRISER TOUTES LES DONNÉES Mettre l'informatique au service de la qualité 114 Du Schéma Directeur Informatique à la démarche Système d'information Du suivi des dépenses à la maîtrise des coûts 115 Une culture de suivi budgétaire - Figure : Dépenses d'exploitation Le nouveau cadre d'analyse de gestion - La contractualisation des résultats 241

7 Communiquer : un acte de management 118 Une stratégie globale de communication - Les outils de la communication La transparence, alliée de la sûreté 121 Un silence sanctionné - La redondance des voies d'information de la direction Clarifier les relations avec l'autorité desûreté 122 La vigilance de l'autorité de Sûreté : l'amélioration des résultats et le passage de relais , année des bons résultats - Les conflits locaux sur les rémunérations - Rassembler autour de "la conduite au centre" Chapitre 2 : LA STABILISATION DU PARC 1 - ENRACINER LES PROGRÈS «Desserrer les freins au changement» 127 Enraciner les démarches - L'arrivée de Bernard Dupraz - La convergence entre sûreté et disponibilité Un contexte modifié par la concurrence 128 La compétitivité par la diminution des dépenses d'exploitation - Un niveau hiérarchique entre la DG et le parc Contrôle stratégique et dialogue hiérarchique ' 129 Le fonctionnement de l'équipe de direction - Le contrôle interne Manager par le projet 130 La rupture avec le mode de gestion centralisé - Les projets de site 2 - LE MANAGEMENT DE LA SÛRETÉ Une conduite totalement responsable de l'exploitation 130 Refonder la démarche Conduite? - La place éminente de la conduite Des structures d'appui à la Conduite en quart 132 La "structure hors quart" des services Conduite - Le positionnement des Missions Sûreté Qualité La montée en puissance du Facteur Humain 133 La création du réseau FH - L'homme, premier acteur de la sûreté 1995 : la sacralisation de la salle de commande 134 Le contexte social de Préserver la sérénité en salle de commande Le rappel des fondamentaux 135 La présence sur le terrain - La transparence interne et externe La sûreté : «une priorité absolue» 137 La note sur "Le management de la sûreté en exploitation" - Encadré : Les 6 leviers du management de la sûreté Une crispation dans les relations avec l'autorité de Sûreté 139 Des demandes toujours plus vastes - La crispation sur le domaine FH - La division par cinq des nonnes de rejets - L'avertissement donné à Paluel 242

8 3 - UNE NOUVELLE VISION DES PERFORMANCES D'EXPLOITATION Le resserrement des fonctions centrales 141 L'accumulation des dossiers stratégiques - Le recentrage des fonctions tertiaires au niveau DEPT La maintenance au service du process 143 Le Projet Durée de Vie des centrales- Encadré : Surveiller et contrôler au sens de l'arrêté Qualité - Des progrès dans la qualité des interventions Des prestataires "à égalité de dignité" 146 La mission Prestataires - La charte de Progrès EDF/Prestataires - Figure : Les signataires de la Charte - Le pilotage de la politique industrielle La prise en charge de la radioprotection 151 Abaisser la dosimétrie "aussi raisonnablement que possible" - Le suivi dosimétrique - Figures : Dosimétries collective et individuelle de 1988 à 1998 En marche vers la sérénité 155 L'Ingénierie du Parc en Exploitation - La mesure des résultats - Figure : Evolution de la disponibilité de 1988 à 1998 Chapitre 3 : VENT DE TEMPÊTE EN FIN DE MILLÉNAIRE 1 - LES ÉVÉNEMENTS DE 1998 Le "RRA" de Civaux et le retard du palier N4 159 Un incident générique : le circuit de réfrigération du réacteur à l'arrêt Les enceintes de Belleville et la fragilisation du réseau électrique 160 La réglementation sur les enceintes du palier MW : un dossier sensible - La fragilisation du réseau électrique au deuxième semestre de La crise du transport de combustible usé et le rapport Curien 161 La crise médiatique sur le transport de combustible - L'arrivée de François Roussely et le rapport Curien - Logique d'autrui et propreté radiologique 2 - LA REMISE EN QUESTION DES MODES DE MANAGEMENT Les réorganisations d'edf et la création de la Division Production Nucléaire (DPN) 164 La création du Pôle Industrie et de la DPN - Figure : La Production Nucléaire dans l'entreprise EDF de 1946 à 2005 L'ouverture sur l'europe et le regard critique sur le management 166 A la découverte d'un nouvel espace européen - Résultats sûreté La fièvre des services centraux 168 L'empilement des prescriptions - La mise en place d'un Directeur Technique L'animation en réseau de la conduite 169 L'immobilisme de la conduite - Le réseau Conduite du futur 243

9 3 - LES MOBILISATIONS AUTOUR DE L'AN 2000 Le cumul des chantiers de Ressources Humaines 171 L'accord national du 25 janvier Les rémunérations complémentaire des services continus - La classification des emplois et autres chantiers RH Le conflit sur le Brevet de Conduite Nucléaire 173 Reconnaître le métier de conduite nucléaire - Le BCN, un "complément salarial réversible" - La prise en masse du conflit en décembre 1999 An 2000, tempête et inondation du Blayais 176 L'informatique et le passage à l'an L'inondation du Blayais La Majoration de Conduite Nucléaire et la fin du conflit des 10% 177 La Majoration de Conduite Nucléaire - La poursuite du conflit - Un symbole managérial. Troisième partie NOUVELLES EXIGENCES ET NOUVEAU REGARD SUR L'ENTREPRISE 1 - UN NOUVEL ÉLAN POUR LE PARC NUCLÉAIRE La Division Production Nucléaire, partie d'un tout 183 Les résultats de la fin L'arrivée de Laurent Stricker à la tête de la DPN v -L'implication de la Présidence Le client aux portes des centrales 184 La directive européenne et la création du Gestionnaire de réseau - Le Centre d'optimisation Opérationnelle de la Production - Le client incarné par le COOP La construction d'un nouveau projet 186 Rigueur d'exploitation et orientation qualité - Encadré : L'INSAG 13 Un Nouvel Elan pour la production nucléaire 188 Le diagnostic fait avec l'inspection Nucléaire - Le Nouvel Elan - Arriver à l'heure - Se comparer aux meilleurs L'apprentissage du Management Par la Qualité 190 La découverte de l'efqm - Se former au MPQ - La communication associée 2 - LA MONTÉE DES EXIGENCES La radioprotection étendue à la propreté radiologique 191 Les suites du rapport Curien - L'incident d'irradiation de Tricastin - Un investissement considérable. La dimension Environnement et l'iso Le renouvellement des autorisations de prise et rejet d'eau - L'ISO Les nouveaux champs de compétences de l'autorité de Sûreté 196 Les réorganisations de l'autorité de Sûreté - Le pouvoir de l'as 244

10 Décision, mise en demeure et surveillance rapprochée 197 Les processus de décision et la mise en demeure - La "mise sous tutelle" de Dampierre - Des relations de respect mutuel avec l'autorité de Sûreté 3 - RIGUEUR D'EXPLOITATION ET PROGRÈS CONTINU 2001 : priorité à la rigueur et qualité d'exploitation 199 Un point noir : la disponibilité - La surveillance des matériels Importants Pour la Sûreté - Un simulateur pour chaque site - Rigueur et qualité au quotidien L'exemplarité sur le terrain 201 Le regard des autres - La "DI Sans Vin" - Le devoir d'exemplarité La recherche de nouveaux leviers de compétitivité 203 Des disparités dans les résultats - Achats et prestations intégrées - Challenges et partage d'expérience - Le projet Tranche En Marche Le 15/15 et la création de valeur 204 Le projet 15/15 - La politique de création de valeur 4 - PRÉPARER L'AVENIR Le retour des. fonctions support et la création du CAPE 205 Le département Gestion Performance - Le retour de la communication - Une DRH pour la DPN - Le Centre d'appui du Parc en Exploitation - Figure : Schéma d'organisation de la DPN au 1 er février : le pilotage par les processus 208 La réorganisation de février Lafindes chefs de zone et l'organisation par processus - Figure : La carte des processus de la DPN Le Management Par la Qualité : une rupture managériale 209 Analyser la manière d'atteindre les résultats - Le leadership - La solidarité du parc - Le nucléaire, pièce maîtresse du groupe EDF Conclusion : LES PARADOXES DU NUCLEAIRE "Homo nuclearus" 213 Facteur humain, facteur social 215 La transparence comme fondement managérial 217 Annexe 1 o Les directions d'edf et de la Production Nucléaire de 1988 à o La direction de la Production Nucléaire de 1988 à o La direction de la Production Nucléaire de 1995 à Annexe 2 Sigles 227 Annexe 3 Bibliographie sommaire 233 Annexe 4 Liste des personnalités rencontrées

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité 1 Les circuits d eau d une centrale thermique Circuit secondaire Appoint Circuit primaire Circuit tertiaire Purge

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Intervention de Anne HARLE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting.

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting. THL Business Consulting Cabinet de Conseil en Management et Stratégie des Organisations CATALOGUE 2015-2016 FORMATIONS Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines www.thl-business-consulting.com

Plus en détail

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection 9 juin 2010 / UIC Paris Présenté par E. COGEZ, IRSN Contexte

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

Master ITDD UJF Valence

Master ITDD UJF Valence Master ITDD UJF Valence Un master dédié à l industrie nucléaire (déchets nucléaires, démantèlement et sûreté nucléaire) M1 : Formation initiale M2 ITDD : Formation en alternance Responsable Eric Liatard

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement

LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 2 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement Financée par le Conseil

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

"DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES"

DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES "DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES" ENQUÊTE RÉALISÉE PAR HOMMES & PERFORMANCE ET EMLYON BUSINESS SCHOOL EN PARTENARIAT AVEC L'APEC Juin 2011 OBJECTIFS DE L ÉTUDE

Plus en détail

1 Intitulé du diplôme

1 Intitulé du diplôme Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification (préparation de l'évaluation CTI 2010) 1 Intitulé du diplôme Ingénieur de l Institut Supérieur de l Automobile

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire GDR Psycho-Ergo Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire EDF R&D Département Management des Risques Industriels Groupe Facteurs Humains Présentation du Groupe FH Groupe

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Quiblier CONSEIL. Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines

Quiblier CONSEIL. Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines Quiblier CONSEIL Solutions Ressources Humaines sur-mesure Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines Recrutement Evaluation Assessment center

Plus en détail

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance

ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT. Prestations Intellectuelles et de sous-traitance ABIP Eurl CABINET D INGENIEURS CONSEILS & MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL D ENCADREMENT Prestations Intellectuelles et de sous-traitance Accompagnement aux normes Internationales et ISO Formations diverses

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3

L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3 ATELIER CONSTRUCTION L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3 22 et 23 janvier 2012 CARACTÉRISTIQUES DU PROJET EPR FLAMANVILLE 3 3 I EDF I lorem ipsum I juin 2012 CARACTERISTIQUES DE L EPR Un réacteur de génération

Plus en détail

Le groupe CréO recrute

Le groupe CréO recrute son enseigne LEADER PRICE en MARTINIQUE, en BELGIQUE et en GUYANE UN MANAGER DE MAGASIN (H/F) Le Manager de magasin a l'entière responsabilité des résultats de son point de vente. Il est le relais de la

Plus en détail

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions Présentation SOMMAIRE Définition du portage salarial Les différents statuts pour devenir indépendant Présentation du portage salarial Les services RH Solutions A vos questions Permet à toute Le portage

Plus en détail

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL».

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». généraux de la formation Le programme a pour objectif d apporter ou d améliorer la maîtrise des compétences

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Le management participatif

Le management participatif I - Le SECRET du SUCCÈS. À la recherche de l'excellence. Le management participatif Rappel des études sur les facteurs de succès des organisations et de leurs pilotes. «Prix de l'excellence» : attributs

Plus en détail

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES Le domaine fonctionnel "Ressources humaines" regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement

Plus en détail

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF DOSSIER DE PRESSE MARS 2011 La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF L accord Défi Formation du 10 septembre 2010 Un geste simple pour l'environnement,

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : - Directeur Gestion Personnel Siège - Directeur Médecine et Hygiène au Travail Direction Formation et Planification RH : - Chef de

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F

JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F JURISTE EN DROIT SOCIAL H/F L'ENTREPRISE : HOLDING GBH Martinique Au sein de la Direction des Ressources Humaines, vos missions seront notamment les suivantes : - Garantir la conformité réglementaire des

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE ~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Gestionnaire de Clientèle Patrimoniale Code emploi: Filière d'activité: Métier: Rôle: Ventes et Services -- Gestionnaire de Clientèle Spécialiste Clients

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 1 PARTIE 1 LES ENJEUX POUR LE PARC NUCLÉAIRE PARTIE 2 LE CONTENU PARTIE 3

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

CH12 Du changement à la dynamique organisationnelles : des outils et des pratiques Contextes

CH12 Du changement à la dynamique organisationnelles : des outils et des pratiques Contextes DCG3 Partie 3: L approche structurelle des organisations CH12 Du changement à la dynamique organisationnelles : des outils et des pratiques Contextes.I. PREPARER UN CHANGEMENT ORGANISATIONNEL PERFORMANT

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE

Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE Coût du nucléaire existant et futur : critique de la note «Fiche sur les coûts du nucléaire actuel et futur» de Paul Lucchese au CNDTE Benjamin Dessus 10 mars 2013 www.global-chance.org 10 mars 2013 Coût

Plus en détail

Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe

Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe Une technologie de 1 er plan, stimulée par notre expérience expertise Les activités nucléaires

Plus en détail

ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011. INTEV A Products France

ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011. INTEV A Products France 1. ACCORD DE POLITIQUE SALARIALE 2011 INTEV A Products France Le présent accord est conclu pour l'année 2011 entre, d'une part, la Société INTEVA Products France, représentée par Mme Michèle Regnier Abrial,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

LES TENDANCES DU MANAGEMENT

LES TENDANCES DU MANAGEMENT Université d été Vendredi 30 mai 2008 Au château de la Pigossière LES TENDANCES DU MANAGEMENT Sur la période 2005/2010 Le management à distance Sommaire I- Le management à distance: pourquoi? Les raisons

Plus en détail

Demande de renouvellement et de fusion des permis. d'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2 et. de ses installations de gestion des déchets

Demande de renouvellement et de fusion des permis. d'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2 et. de ses installations de gestion des déchets Demande de renouvellement et de fusion des permis d'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2 et de ses installations de gestion des déchets radioactifs solides. Mémoire conjoint présenté par la

Plus en détail

DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE

DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE L UNITÉ DE MESURE ET D EXPERTISE D EDF 04/12/2014 Copyright EDF-DTG SOMMAIRE 01 EDF-DTG : l expertise au cœur d un leader 02 DTG : un rayonnement national et international 03

Plus en détail

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation.

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation. Extrait du document remis à la DG Amiens Métropole Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF Restitution des travaux et propositions d orientation 8 juin 2007 Sommaire 1.Existant et attentes SI

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-036582 Monsieur le Directeur du CNPE de Paluel BP 48 76 450 CANY-BARVILLE OBJET : Contrôle des installations nucléaires

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des s Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition)

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) L appropriation de la stratégie et sa démultiplication par les managers Juillet 2011 Contact Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé

Plus en détail

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire Référence : DEP-Bordeaux-0538-2009 Monsieur le directeur du CNPE de Civaux BP n 64 86320 CIVAUX Bordeaux, le 15 avril 2009 Objet : Réf. : Contrôle des installations nucléaires de base Centre nucléaire

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

M a s t e r Mention «Information et communication dans les organisations»

M a s t e r Mention «Information et communication dans les organisations» Diplôme Bac + 5 Autres spécialités Communication des entreprises : Recherche : Professionnel Contacts UFR des sciences de la communication tél. : 01 49 40 32 72 master.comrhfi@sic.univ-paris13.fr master.comrhap@sic.univ-paris13.fr

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique Les nouvelles formes d'organisation de l'entreprise, fondées sur le partenariat, l'externalisation, les réseaux, se multiplient. Les frontières

Plus en détail

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS SFEN/GR21 Janvier 2014 LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS Le Grand carénage du parc nucléaire d EDF

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014

I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DE LA BRANCHE I. BILAN 2013 ET PROSPECTIVE 2014 TENDANCES D EVOLUTION ET COMPETENCES EMERGENTES I.3. SECTEUR ETUDES & CONSEIL OPIIEC 25 Quai Panhard et Levassor 75013

Plus en détail

diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement

diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement diplôme qualification insertion emploi diplôme qualification DUT Hygiène Sécurité Environnement DUT Hygiène, sécurité et environnement Diplômes Données sur l emploi Offres d emploi Se documenter INFOS

Plus en détail

Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces

Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces Le Responsible Care, une démarche accessible aux PME - PMI: Les 9 principes du Responsible Care illustrés par des actions simples et efficaces 1 Origine du Responsible Care Démarche volontaire de l'industrie

Plus en détail

Réf. : Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40

Réf. : Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 30 décembre 2011 N/Réf. : CODEP-LYO-2011-072087 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin BP 40009

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Secrétariat général FICHE DE POSTE - Direction des Ressources humaines Poste de préfiguration de la future Autorité de la

Plus en détail

ACCORD CADRE SUR LE DIALOGUE SOCIAL 2013-2015 A LA DPI

ACCORD CADRE SUR LE DIALOGUE SOCIAL 2013-2015 A LA DPI ACCORD CADRE SUR LE DIALOGUE SOCIAL 2013-2015 A LA DPI edf 1. PREAMBULE 1.1. CONTEXTE 1.2. AMBITION 2. LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES 2.1. LE RENOUVELLEMENT ET LADAPTATION DES COMPETENCES 2.1.1. Taux

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 1 : la conception scientifique des organisations

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 1 : la conception scientifique des organisations Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 1 : la conception scientifique des organisations Régis Meissonier Maître de Conférences École Polytechnique Université Montpellier II regis.meissonier@univ-montp2.fr

Plus en détail

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Optimiser les Ressources Humaines Contexte de formation.. 2 Objectifs

Plus en détail